0P3.RU

traitement du rhume

  • Maladies respiratoires
    • Rhume
    • SRAS et ARI
    • La grippe
    • Toux
    • Pneumonie
    • Bronchite
  • Maladies ORL
    • Nez qui coule
    • Sinusite
    • Amygdalite
    • Maux de gorge
    • L'otite

Le nez qui coule 3 semaines ne passe pas

Comment traiter un nez qui coule, ne passe pas déjà 3 semaines?

Réponses:

Action dirigée par un antibiotique sur le traitement des voies respiratoires supérieures - Sumamed.
Nez gouttes - sanorin avec de l'huile d'eucalyptus.
Rincez-vous le matin et le soir avec une solution saline ou de bicarbonate de soude (une cuillerée à thé de sel, de préférence de la mer ou de bicarbonate de soude dans 250 ml d'eau).
Après la prise de l’antibiotique, afin d’éviter le développement de la dysbactériose, la bifidumbactérine sèche dans des flacons de cinq doses trois fois par jour pendant 10 jours. (ou au moins boire du biokéfir la nuit)
Bon rétablissement bientôt.

Karina

C'est une allergie, j'ai le même piment.

Rhinite ou nez qui coule - inflammation de la muqueuse nasale. Un nez qui coule peut être à la fois une maladie indépendante et un symptôme de nombreuses maladies infectieuses et allergiques. L'hypothermie contribue à l'apparition de la rhinite.
Il existe quelques bonnes recettes folkloriques pour faire face au rhume:
1) Mélangez 1 cuillère à soupe de jus de carotte frais et 1 cuillère à soupe d’huile végétale (olive ou tournesol) préalablement bouillie au bain-marie. Ajouter au mélange 1 à 3 gouttes de jus d'ail. Mélanger pour cuisiner tous les jours. Instiller quelques gouttes dans chaque narine 3-4 fois par jour.
2) Installez quelques gouttes de jus de betterave bouilli ou frais 4 à 5 fois par jour ou rincez-vous le nez 2 à 3 fois par jour avec une décoction de betteraves. Vous pouvez ajouter du miel à la décoction. Des cotons-tiges imbibés de jus de betterave et insérés dans les narines aident 3 à 4 fois par jour.
3) Mélanger à parts égales le jus de Kalanchoe et le miel. Boire avec infusion de mélisse ou d'hypericum - il élimine parfaitement la congestion nasale.
4) Instiller 3 à 5 fois par jour de jus d'aloès aloès dans chaque narine, en inclinant la tête en arrière et en massant les ailes du nez avec instillation.
5) Mélangez 2 parties de miel et 1 partie d'huile de menthe (vendues en pharmacie). Lubrifier la muqueuse nasale.
6) Mélanger les oignons, moulus en bouillie, dans un rapport 1: 1 avec du miel. Prendre le mélange oignon-miel 1 cuillère à thé 3-4 fois par jour 30 minutes avant les repas. Le mélange sera plus efficace si au lieu de gruau utiliser du jus d'oignon.
7) Râpez les betteraves sur une râpe fine et pressez le jus. Partez pour une journée dans un endroit chaud. Le jus légèrement fermenté doit être instillé dans le nez avec 3-4 gouttes 3 fois par jour.
8) Un excellent remède contre le rhume est un bain de pieds chaud à la moutarde (1 cuillère à soupe de poudre de moutarde pour 7 à 8 litres d’eau), ainsi que du bicarbonate de soude et du sel.
9) Versez 6 cuillères à soupe d'herbes de bardane sèches (vendues en pharmacie) 1l. l'eau, bouillir pendant 3 minutes. Insister, emballé, 4 heures et filtrer. Appliquer tiède pour irriguer la cavité nasale avec un froid intense.
10) Mélanger en proportions égales le jus de Kalanchoe et l'huile de millepertuis (vendus dans les pharmacies). Lubrifiez les voies nasales avec ce mélange plusieurs fois par jour. Bien combiné avec l'inhalation de bouillon Hypericum.
11) Versez la pulpe d'oignon avec un verre d'huile végétale chaude. Insister, emballé, 6-8 heures, égoutter. Cette huile pour traiter la muqueuse nasale avec un fort rhume.
12) Versez 50g. boutons de pin avec de l'eau froide, fermez le couvercle, portez à ébullition et laissez mijoter pendant 10 minutes. Strain. Boire avec un mauvais rhume 5 à 6 fois par jour avec du miel ou de la confiture.
13) Versez 10gr. bourgeons de peuplier noir broyés avec 1 tasse d'eau bouillante. Insister 15 minutes et filtrer. Buvez 0,3 tasse 3 fois par jour.
14) Versez 1 cuillère à soupe d'herbe à la menthe poivrée 0,5 litre. l'eau bouillante, insister, enveloppé, 1 heure et égoutter. Prenez 0,5 tasse d'infusion chaude, sucrée avec du miel. Rincez également le nez avec cette infusion.
15) Prenez 4 parties de jus d'aloès, 2 parties de gruau de cynorhodon, 2 parties de miel mélangées à parts égales avec du saindoux de porc, 1 partie d'huile d'eucalyptus. Mélangez tout à fond. Tampons imbibés du mélange à insérer dans chaque narine alternativement pendant 15 minutes.
16) Mélanger des proportions égales de miel et de beurre. Lubrifiez la muqueuse nasale avec un coton-tige pendant la journée et avant le coucher.
17) Mélangez 1 cuillère à soupe de beurre avec la même quantité de vaseline. Introduire avec un coton-tige dans chaque passage nasal.
18) Versez 1 cuillère à thé de glissement de bois aux herbes avec 1 tasse d'eau bouillante, laissez reposer pendant 1 heure et passez au chinois. Enterrer le nez ou l'infusion nasale avec un fort rhume.
19) Versez 10gr. herbes points noirs (vendus dans une pharmacie) 1 verre de vodka. Insister jour. Instiller 2-3 gouttes dans chaque narine 3-4 fois par jour.
20) En cas de nez long et coulant, les feuilles sèches de la lettre (vendues en pharmacie) sont réduites en poudre et reniflent 2 à 3 fois par jour.

Inessa

Essayez l'infusion d'une feuille de laurier, infusez-la avec de l'eau bouillante, puis faites tremper l'eau chaude sur le pont nasal pendant qu'elle est chaude. Pendant deux jours, il est nécessaire de le faire, la sinusite passe, pas comme un rhume.

Vous avez apparemment déjà une sinusite, un bon remède - Sinupred.

J'ai le même problème, il est préférable de ne pas goutte goutte à goutte naphtyzine. Prenez le spray xymelin, il est valable jusqu’à midi, semaine de pokapay et puis arrêtez, peut-être 1 ou 2 nez seront pondus, mais vous ne goutte pas. Doit passer.

Besoin de visiter Laura. et seulement alors guérir. le plus probable est la maladie actuelle avec complications. le nez qui coule a lieu en une semaine. et naphthyzinum ne fait qu'aggraver les phénomènes. ce n'est pas un remède.

Svetusik Lapusik

Naphthyzinum n'est pas traité, mais seulement un "rhume". utilisez xymelin ou tizinom-spray.

Le nez qui coule ne passe pas 2 semaines chez un adulte

La rhinite aiguë typique qui survient avec un TDA et un ARVI disparaît généralement en 5 à 7 jours, même sans traitement symptomatique. L'inquiétude est nécessaire lorsqu'un nez qui coule ne passe pas pendant 2 semaines chez un adulte sous traitement antérieur. Cela peut signifier le développement de processus inflammatoires ou le passage de la rhinite à la forme chronique, ainsi que d'autres conditions pathologiques.

Pourquoi ne pas attraper un rhume chez un adulte?

La cause la plus probable du problème considéré Les oto-rhino-laryngologistes considèrent la sinusite. Cette maladie est une inflammation purulente des sinus. Elle peut être unilatérale et bilatérale, souvent compliquée par l’ajout d’une infection bactérienne.

Lorsque l'écoulement nasal d'une sinusite ne survient pas avant 2 à 3 semaines chez un adulte, il existe également des signes supplémentaires

  • malaise, faiblesse générale;
  • température corporelle élevée;
  • douleur à la tête et au nez, aux pommettes.

En outre, une congestion nasale prolongée peut être causée par d'autres formes de sinusite:

Ces maladies ont approximativement les mêmes manifestations cliniques, la seule différence est dans la localisation du processus inflammatoire.

Une autre cause fréquente de nez qui coule est une réaction allergique. Un tel dysfonctionnement du système immunitaire est déclenché par divers stimuli, tels que la poussière domestique et de construction, la nourriture, le pollen de plantes ou de fleurs et les poils d'animaux.

Autres facteurs communs entraînant une congestion prolongée des sinus nasaux:

  1. Faux rhinite. Développe en raison de l'utilisation prolongée et incontrôlée de gouttes nasales vasoconstricteurs, en particulier de Naphthyzinum.
  2. Tumeur. La présence de polypes, de kystes et d’adénoïdes enflammés s’accompagne généralement d’un rhume prolongé et non guérissable.
  3. Rhinite hypertrophique chronique. La pathologie est caractérisée par la prolifération du tissu conjonctif dans le nez.
  4. Ozena. La maladie progresse dans le contexte d’une intense atrophie du tissu osseux et des parois muqueuses des sinus avec formation de mucus visqueux et de croûtes denses.
  5. La transition de la rhinite catarrhale dans la forme chronique. Cette situation est due à un traitement incorrect de la rhinite aiguë ou à l’absence totale de traitement.

Que faire si un nez qui coule ne passe pas 2 semaines ou plus?

Prendre des mesures vraiment efficaces pour éliminer le symptôme décrit n’est possible qu’avec l’établissement d’un diagnostic correct. Pour ce faire, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste, qui effectuera une inspection visuelle approfondie, pour procéder à une radiographie des sinus. Parfois, il est également recommandé de passer un frottis de la surface des muqueuses du nez à la culture bactérienne et de déterminer la sensibilité des microorganismes à différents groupes d'antibiotiques.

En règle générale, le traitement consiste à prendre des médicaments qui contribuent à l’élimination des symptômes désagréables (analgésiques, antipyrétiques, décongestionnants et vasoconstricteurs). Le choix des médicaments essentiels, antihistaminiques, antiviraux, antibactériens, dépend de la cause première de la pathologie.

Si le nez qui coule bien chez un adulte ne dépasse pas deux semaines ou plus, vous ne devez pas vous soigner vous-même ni essayer de vous en débarrasser à l'aide de recettes populaires. Mais à la maison, vous pouvez toujours prendre certaines mesures:

  1. Buvez plus de liquide sous forme de chaleur.
  2. Arrêtez de boire, de fumer.
  3. Rincer la cavité nasale avec une solution faible de furatsilina, de sel marin ou un moyen de pharmacie spécial similaire.
  4. Ventiler constamment l'espace de vie.
  5. Faites régulièrement un nettoyage humide, en présence d'une lampe à quartz - traitez le rayonnement de la pièce.

Un enfant n'a pas eu le nez qui coule depuis 3 semaines. Que peut-on guérir?

Réponses:

Janna Karachun

c'est antritis

Lumière

essayez de vous frotter le nez avec une pommade oxolinique

Lyubasha

Irisha, quel âge a le bébé ?? ? Bonne aide gouttes de betterave, ils sont fabriqués dans la pharmacie.

Ramila Zateeva

Si l'enfant a plus d'un an, vous pouvez utiliser en toute sécurité les onguents: oxoliniques ou "Docteur Maman" 3 à 4 fois par jour, lavez les ailes du nez à l'extérieur, doucement, sans toucher le contour des yeux. Testé sur les enfants et petits-enfants.

Rhinite ou nez qui coule - inflammation de la muqueuse nasale. Un nez qui coule peut être à la fois une maladie indépendante et un symptôme de nombreuses maladies infectieuses et allergiques. L'hypothermie contribue à l'apparition de la rhinite.
Il existe quelques bonnes recettes folkloriques pour faire face au rhume:
1) Mélangez 1 cuillère à soupe de jus de carotte frais et 1 cuillère à soupe d’huile végétale (olive ou tournesol) préalablement bouillie au bain-marie. Ajouter au mélange 1 à 3 gouttes de jus d'ail. Mélanger pour cuisiner tous les jours. Instiller quelques gouttes dans chaque narine 3-4 fois par jour.
2) Installez quelques gouttes de jus de betterave bouilli ou frais 4 à 5 fois par jour ou rincez-vous le nez 2 à 3 fois par jour avec une décoction de betteraves. Vous pouvez ajouter du miel à la décoction. Des cotons-tiges imbibés de jus de betterave et insérés dans les narines aident 3 à 4 fois par jour.
3) Mélanger à parts égales le jus de Kalanchoe et le miel. Boire avec infusion de mélisse ou d'hypericum - il élimine parfaitement la congestion nasale.
4) Instiller 3 à 5 fois par jour de jus d'aloès aloès dans chaque narine, en inclinant la tête en arrière et en massant les ailes du nez avec instillation.
5) Mélangez 2 parties de miel et 1 partie d'huile de menthe (vendues en pharmacie). Lubrifier la muqueuse nasale.
6) Mélanger les oignons, moulus en bouillie, dans un rapport 1: 1 avec du miel. Prendre le mélange oignon-miel 1 cuillère à thé 3-4 fois par jour 30 minutes avant les repas. Le mélange sera plus efficace si au lieu de gruau utiliser du jus d'oignon.
7) Râpez les betteraves sur une râpe fine et pressez le jus. Partez pour une journée dans un endroit chaud. Le jus légèrement fermenté doit être instillé dans le nez avec 3-4 gouttes 3 fois par jour.
8) Un excellent remède contre le rhume est un bain de pieds chaud à la moutarde (1 cuillère à soupe de poudre de moutarde pour 7 à 8 litres d’eau), ainsi que du bicarbonate de soude et du sel.
9) Versez 6 cuillères à soupe d'herbes de bardane sèches (vendues en pharmacie) 1l. l'eau, bouillir pendant 3 minutes. Insister, emballé, 4 heures et filtrer. Appliquer tiède pour irriguer la cavité nasale avec un froid intense.
10) Mélanger en proportions égales le jus de Kalanchoe et l'huile de millepertuis (vendus dans les pharmacies). Lubrifiez les voies nasales avec ce mélange plusieurs fois par jour. Bien combiné avec l'inhalation de bouillon Hypericum.
11) Versez la pulpe d'oignon avec un verre d'huile végétale chaude. Insister, emballé, 6-8 heures, égoutter. Cette huile pour traiter la muqueuse nasale avec un fort rhume.
12) Versez 50g. boutons de pin avec de l'eau froide, fermez le couvercle, portez à ébullition et laissez mijoter pendant 10 minutes. Strain. Boire avec un mauvais rhume 5 à 6 fois par jour avec du miel ou de la confiture.
13) Versez 10gr. bourgeons de peuplier noir broyés avec 1 tasse d'eau bouillante. Insister 15 minutes et filtrer. Buvez 0,3 tasse 3 fois par jour.
14) Versez 1 cuillère à soupe d'herbe à la menthe poivrée 0,5 litre. l'eau bouillante, insister, enveloppé, 1 heure et égoutter. Prenez 0,5 tasse d'infusion chaude, sucrée avec du miel. Rincez également le nez avec cette infusion.
15) Prenez 4 parties de jus d'aloès, 2 parties de gruau de cynorhodon, 2 parties de miel mélangées à parts égales avec du saindoux de porc, 1 partie d'huile d'eucalyptus. Mélangez tout à fond. Tampons imbibés du mélange à insérer dans chaque narine alternativement pendant 15 minutes.
16) Mélanger des proportions égales de miel et de beurre. Lubrifiez la muqueuse nasale avec un coton-tige pendant la journée et avant le coucher.
17) Mélangez 1 cuillère à soupe de beurre avec la même quantité de vaseline. Introduire avec un coton-tige dans chaque passage nasal.
18) Versez 1 cuillère à thé de glissement de bois aux herbes avec 1 tasse d'eau bouillante, laissez reposer pendant 1 heure et passez au chinois. Enterrer le nez ou l'infusion nasale avec un fort rhume.
19) Versez 10gr. herbes points noirs (vendus dans une pharmacie) 1 verre de vodka. Insister jour. Instiller 2-3 gouttes dans chaque narine 3-4 fois par jour.
20) En cas de nez long et coulant, les feuilles sèches de la lettre (vendues en pharmacie) sont réduites en poudre et reniflent 2 à 3 fois par jour.

Elena Kiseleva

Vous pouvez essayer si l'enfant a plus de 10 mois. 1 goutte de betteraves + 1 goutte de balles. de l'eau 1 goutte 3 fois par jour.
Le jus d'aloès est utile si la plante a plus de 3 ans.
Inhalation (l'âge de l'enfant est dommage que vous n'ayez pas indiqué)
La pharmacie vend du pratorgol (où le médicament est fabriqué) si le nez est bouché, ne respirez pas, commencez par respirer par le nez, puis le pratorgol après 1 ou 2 gouttes 3 à 4 fois par jour.
En général, il aide bien après 5 jours de nez qui coule. Il a des gouttes de caragol, il est plus fort que le pratorgol (avec une antrite et longtemps si le froid ne passe pas. Dommage que vous n’ayez pas indiqué l’âge de l’enfant.

printemps

Achetez les comprimés Sinupret. Bonne aide. Mon bébé le prend maintenant.

si vous ne pouvez pas guérir un rhume en 10-14 jours, la consultation d'un spécialiste ORL est nécessaire (pour les adultes et les enfants). Donc, vous ne pouvez pas identifier la cause.

Tishchenko Larisa

Pour moi, ils sont devenus une découverte sur la base de l’eau de seryabrya. Et vasoconstricteur et antibiotique, tout en ne séchant pas le mucus. Ils s'appellent Argolife. Vous pouvez alterner avec miramistinom. Et pour la nuit - pinosol. Idéalement, il est nécessaire de faire un frottis du nasopharynx et de l'ensemencement. Et goutte à goutte en fonction de la flore et de la présence de bactéries et de champignons. Oui, ces affectations ont été confiées à mon enfant par le professeur d'immunologie Sizyakina L.P.

Irina Kobzar

l'écoulement nasal sur 10 jours est déjà une complication, une sinusite... les gouttes ne suffiront pas... le traitement est nécessaire

Nez gouttes "DIRINAT". Peut être utilisé dès les premiers jours de la vie. Remède très efficace.

*** Panda ***

Vibrocil - gouttelettes nasales (vasoconstricteur et anti-allergiques)

Juste lana

Déjà rien ne vaut la peine d'essayer, ce n'est pas une blague. Il faut courir à Laura.

Ma fille a 3 ans depuis 3 semaines n'a pas le nez qui coule.

Réponses:

Svetlana

avec un tel rhume aide le protorgol. Assez 3 jours pokapat.
on m'a prescrit de la dioxidine (ampoule) à mon fils, nous avons donc été traités pour la rhinite allergique. nous l'avions - morve verte et plaies au nez. avait un allergologue, elle a nommé. c’est juste préciser, je traite depuis longtemps, je ne me souviens plus du dosage, s’il est nécessaire de diluer
généralement même si un nez qui coule n'est pas traité, il disparaît même après 2 semaines.
Je pense donc que vous êtes probablement allergique.
sinon, demandez à votre pédiatre une physiothérapie. ils aideront plus vite.

Svetlana Mayorova

Irina Sergienko

Nous avons ces problèmes se produisent lors d'allergies saisonnières. Consultez un thérapeute et un allergologue.

DE QUOI AVEZ-VOUS BESOIN PLUS, CHIEN?

Rincer avec un dauphin et goutte à goutte avec du protargol

Achetez un inhalateur et faites des inhalations (au moins avec une solution physique), ou vous pouvez vous rincer le nez avec une solution saline. Ma fille a un an et trois mois après la fin de la maladie; Mais il vaut mieux aller chez le médecin (Laura)!

irana

Et la fille n’a pas mal à la tête, ni près des ailes du nez, et quelle morve de morve (jaune), si oui, alors (Dieu nous en préserve) une sinusite, nous en avons eu aussi. Ils se sont rendus à l'ENT pour se laver le nez et se réchauffer, et ils ont également prescrit Sinupret et Miramistin (il enlève le pus). Le dauphin est également bon.
Vous savez, cela nous a aidé, (particulièrement bon Sinupret, vraiment cher), l'essentiel est de faire la morve lumière

Tigra

Peut-être encore une allergie? Pas de nouveaux meubles dans la chambre? Des jouets? Sur une plante d'intérieur peut-être sur un oreiller de plumes.

Marina

polydex (antibiotique local), protorgol, inhalation (uniquement avec de l'eau minérale, telle que Essentuki). assurez-vous de vous montrer d'abord à Laura.

Essayez la fleur de calancholy pendant 2-3 jours et le nez qui coule, je viens de passer par mes propres enfants et guérir.

Pourquoi mon enfant n’a-t-il pas le nez qui coule pendant 2 semaines?

Si un enfant n'a pas le nez qui coule pendant 2 semaines, que faire? Les parents concernés posent souvent cette question. Ce phénomène n’est pas rare, mais ne s’applique pas à la norme. L'écoulement nasal persistant augmente la fatigue et l'irritabilité du bébé et des adultes. L'insuffisance respiratoire entraîne inévitablement des troubles du sommeil, une perte d'appétit. De plus, si vous ne commencez pas un traitement, la maladie ne disparaît pas et peut servir de début aux maladies des organes respiratoires, y compris la sinusite chronique et l'apparition de formations polypeuses sur la membrane muqueuse. La rhinite prolongée se produit pour plusieurs raisons.

Causes de la rhinite prolongée

Tout d’abord, vous devez faire attention à la nature des écoulements nasaux. S'ils sont transparents, il est possible qu'il s'agisse d'un nez qui coule de nature allergique. Mais le plus souvent, la couleur de l'écoulement varie du jaune au vert (il s'agit alors d'une infection virale). Dans les deux cas, le problème nécessite une solution immédiate.

Peut-être qu'avant, l'enfant avait déjà attrapé un rhume qui n'était pas complètement guéri. La cause de la rhinite chez un enfant est parfois l’affaiblissement du système immunitaire ou des maladies infectieuses fréquentes des voies respiratoires. Dans ce cas, la rhinite aiguë peut devenir chronique.

La formation de polypes, ou une sinusite, peut également provoquer un écoulement nasal pendant un mois, voire davantage. Dans ce cas, seule la chirurgie peut aider. La courbure de la cloison nasale est une autre option. Ce problème est également résolu exclusivement par chirurgie.

En outre, vous devez effectuer des tests pour détecter les infections cachées (chlamydia).

Le soi-disant rhume médical peut se développer avec l'utilisation prolongée de médicaments vasoconstricteurs. Bien sûr, dans ce cas, les remèdes traditionnels pour le rhume ne sont pas seulement utiles, mais peuvent également nuire au bébé.

Si l'enfant va à la piscine, il est possible que le corps réagisse ainsi à l'eau chlorée. Vous pouvez arrêter temporairement de visiter et regarder les modifications pour confirmer ou exclure cette raison.

Types de rhinite prolongée

Pour des raisons d'occurrence, il existe plusieurs types de rhinite:

  1. Pendant la poussée dentaire ou la restructuration générale du corps du bébé pendant la croissance. Les médecins attribuent cette longue rhinite au premier type. Cela se produit chez les bébés immunodéprimés.
  2. L'habituel. On l'observe chez les enfants dont le système immunitaire est affaibli ou à la suite d'une courbure de la cloison nasale, d'une inflammation des végétations adénoïdes, d'une sinusite, d'une utilisation prolongée d'agents vasoconstricteurs et également de l'ingestion de corps étrangers dans le nez.
  3. Allergique. Appelé en raison de l'action de l'allergène. Un tel nez qui coule ne s'accompagne pas de symptômes catarrhals, mais des effets concomitants peuvent survenir (par exemple, démangeaisons, gonflement).
  4. Infectieux. En règle générale, une telle rhinite prolongée est causée par des complications après une rhinite aiguë sous-traitée. Vous pouvez le reconnaître par une décharge jaune ou verte.

Nez qui coule chez les nourrissons

Un écoulement nasal prolongé de type physiologique est souvent observé chez les nouveau-nés et ne nécessite pas de traitement. Il peut être observé chez un enfant de 1 à 3 mois. En même temps, il y a un léger écoulement nasal incolore, un blocage au cours du repas, non accompagné d'une détérioration générale de la santé. Ce n'est pas une maladie, mais une méthode d'adaptation du corps de l'enfant aux nouvelles conditions de vie. Tout ce qui est demandé aux parents, le respect des règles générales d'hygiène, assurant une température confortable et la pureté de l'air dans la chambre du nouveau-né.

Traitement de la rhinite à long terme

Si un enfant n'a pas le nez qui coule pendant longtemps, vous ne devez en aucun cas poser vous-même un diagnostic, aussi évident que cela puisse paraître, mais rendre visite à un médecin qui vous prescrira le traitement approprié.

Le traitement dépend de la nature de la maladie et de ses causes, mais la recommandation générale est de rincer régulièrement les voies nasales afin d'éviter l'accumulation de bactéries et autres particules étrangères.

Pour le lavage, vous pouvez utiliser des solutions de décoctions de sel de mer ou d'herbes de sauge, camomille, calendula.

Si le nez qui coule est de nature infectieuse, on utilise dans son traitement des préparations à action complexe avec des huiles essentielles: cometon, pinosol, etc. Elles soulagent les symptômes et aident à désinfecter les muqueuses touchées par des bactéries. Mais les médicaments vasoconstricteurs ne sont utilisés que pendant 5 jours au maximum, car leur abus peut provoquer une dégénérescence muqueuse ou l'apparition d'une soi-disant rhinite médicale. Bonne aide avec une telle inhalation de nez qui coule avec des huiles essentielles. Toutefois, il convient de rappeler que les médicaments bactéricides ne doivent être utilisés que sur les recommandations du médecin, car lorsqu’ils sont utilisés chez les enfants, toutes sortes d’effets secondaires sont fréquents, voire des complications.

En cas de rhinite allergique, il est nécessaire d'éliminer la source de l'allergie elle-même, si celle-ci est déjà installée. Ceux-ci peuvent être de la poussière, du duvet d’animal, du pollen de plantes, des plumes dans un oreiller, certains types d’aliments. Dans tous les cas, le traitement doit commencer par une visite à l’allergologue, qui vous prescrira les médicaments nécessaires. Pour améliorer l'immunité, vous pouvez administrer de manière indépendante des remèdes vitaminés complexes à un enfant, effectuer des opérations de modération de la température et ne pas négliger les promenades en plein air.

Très souvent, la cause de la rhinite persistante est une antrite (inflammation de la membrane muqueuse à l'intérieur des sinus maxillaires maxillaires). Chez les enfants de moins de 2 ans est extrêmement rare. Les principaux symptômes sont les écoulements purulents, la congestion nasale dans une moitié du nez et la pression à l'intérieur de la zone touchée. Tirer dans ce cas n'apporte pas de soulagement, la respiration n'est rétablie qu'après l'application de méthodes spéciales: piqûres des sinus, lavage du nez. La sinusite non traitée se transforme toujours en une forme chronique, qui nécessitera un traitement à long terme. Par conséquent, si vous soupçonnez une sinusite, le traitement doit commencer immédiatement. Réchauffer le nez aide souvent.

En cas d'apparition d'une rhinite persistante provoquée par des formations polypeuses, une sinusite ou une courbure du septum, une intervention du chirurgien est requise. Vous ne devez pas commencer l'auto-traitement avec des remèdes populaires: en règle générale, ils sont impuissants dans ce cas, et la négligence de la maladie peut conduire à la croissance de la tumeur et à ses complications.

Les symptômes de la sinusite, à l'exception de la rhinite la plus longue qui existe, sont la fièvre, une sensation nasale, une sensation constante de distension de l'intérieur (effets douloureux lorsque vous appuyez sur le nez ou sur la zone environnante) et un gonflement du visage. Cette affection peut être aggravée par une sinusite chronique, compliquée par des tumeurs polypeuses, un septum incurvé ou des végétations adénoïdes enflammées. Pour les adultes, la sinusite en soi ne représente pas un grand danger, mais elle menace la vie des bébés. Un cours de préparations nasales, de perçage et de rinçage des sinus nasaux est prescrit.

La prolifération des végétations adénoïdes est une autre cause du rhume. Les maladies virales fréquentes peuvent provoquer leur inflammation. Sur eux, le tissu lymphoïde, constitué des adénoïdes, manifeste une réaction de type immunitaire. Les adénoïdes augmentent, commencent à s'affaisser à l'intérieur du nasopharynx, ce qui rend la respiration difficile et provoque la propagation de l'inflammation à la membrane muqueuse des sinus nasaux et de la cavité nasale. L'enfant ronfle, nasal, à cause de l'écoulement constant sous le nez, la peau devient rouge et enflée, la bouche est toujours ouverte, il devient impossible de respirer par le nez avec le temps, les fonctions olfactives sont perturbées, les dents du haut commencent à dépasser au-dessus des dents du bas. Le traitement à un stade précoce est effectué par des méthodes conservatrices, mais une sortie tardive de la situation n'est qu'une opération. Il existe maintenant des moyens modernes de lutte contre les végétations adénoïdes: la cryothérapie et la coagulation au laser.

Si la rhinite prolongée est due à la formation de tumeurs, seule une intervention chirurgicale est nécessaire.

Conclusion sur le sujet

Toute rhinite chronique passant par une phase aiguë, les parents doivent donc faire un traitement au début du rhume pour éviter la possibilité d’une telle transition. Si la maladie ne va pas 2 semaines ou plus, vous ne devriez pas différer la visite chez le médecin.

Comment traiter un nez qui coule chez un adulte, s'il ne passe pas 2 semaines

Un nez qui coule normalement chez un adulte peut provoquer une exposition prolongée au froid ou à une infection. Bien que cette affection ne puisse être qualifiée d'agréable, elle ne présente aucun danger particulier si le traitement est commencé à temps. Mais il existe des cas où la rhinite ne quitte pas le corps humain pendant une longue période. Cela peut être affecté par diverses raisons, qui seront discutées plus loin.

Qu'est-ce qui contribue à

La cause de la rhinite à long terme peut être une allergie, l'utilisation prolongée de gouttes vasoconstricteurs, un traitement retardé et le passage au rhume du rhume de cerveau.

Si la rhinite dure plus de 2-3 semaines

Quand un nez qui coule ne disparaît pas déjà pendant 2 à 3 semaines, il n’ya pas lieu de paniquer, car il ne disparaît définitivement pas en une semaine. Pendant ce temps, il est très important de comprendre la raison de sa formation et de poursuivre le traitement symptomatique prescrit par votre médecin.

Comment utiliser le bon spray contre la rhinite allergique, est indiqué dans cet article.

Si plus d'un mois

Maintenant, si la rhinite vous dérange pendant un mois, deux mois ou plus, alors c'est une cause d'inquiétude. Mais ne paniquez pas et commencez l’auto-thérapie. Dans ce cas, il est important de consulter un médecin afin qu'il spécifie à nouveau le diagnostic. Très souvent, la raison d'une telle rhinite prolongée réside dans son passage au stade chronique. Dans ce cas, le médecin peut diagnostiquer une rhinite vasomotrice et allergique.

Syndrome vasomoteur

La cause la plus fréquente de cette maladie est l'utilisation fréquente de gouttes vasoconstricteurs. La rhinite vasomotrice est la forme la plus courante de rhinite chronique. Cela se produit en raison de la forte réaction des capillaires sanguins de la muqueuse nasale. On l'appelle aussi rhinite neurovasculaire.

Les principales manifestations de la rhinite vasomotrice comprennent:

  • écoulement muqueux et voies nasales lors du changement de chaleur en froid;
  • congestion nasale pendant la tension nerveuse;
  • congestion du mucus dans la gorge;
  • mauvais sommeil;
  • douleur à la tête.

Dans la vidéo, la situation est considérée si un nez qui coule chez un adulte ne passe pas deux semaines:

Pour une telle forme de rhinite, une congestion nasale alternée est caractéristique. Ceci est particulièrement évident dans la position couchée. Outre la dépendance aux médicaments, un certain nombre de facteurs sont à l'origine de la rhinite vasomotrice:

  • facteurs environnementaux qui irritent la muqueuse nasale - poussière, fumée;
  • la dépendance au temps;
  • stress émotionnel;
  • échec hormonal;
  • mauvaise nutrition.

Quelle est la meilleure façon d'utiliser un remède pour la rhinite pendant la grossesse 3 trimestre, vous pouvez apprendre de cet article.

S'il est correct de faire un traitement et d'y procéder à temps, il est vraiment possible d'éliminer une rhinite chronique à n'importe quel stade. Dans ce cas, il est très important de faire preuve de persévérance et de suivre scrupuleusement toutes les recommandations du médecin.

Allergique

Si vous êtes activement engagé dans un traitement, le nez qui coule ne passe pas et sa cause est une allergie. Pour vérifier cela, le médecin vous enverra un test sanguin. Si les préoccupations du médecin sont confirmées, alors, après avoir réussi le test d'allergène. La cause la plus commune des allergies réside dans ce qui suit:

  • les poils d'animaux;
  • certains aliments;
  • poussière de maison;
  • produits chimiques ménagers;
  • duvet de peuplier;
  • fumée de tabac;
  • l'odeur des cosmétiques;
  • pollen de fleur.

Que faire quand un enfant a les yeux larmoyants et le nez qui coule, vous pouvez le savoir en lisant l'article.

La vidéo explique ce qu’il faut faire si un nez qui coule ne disparaît pas pendant longtemps:

Les symptômes de la rhinite saisonnière sont les suivants:

  • écoulement fréquent des voies nasales;
  • rougeur et écoulement de larmes aux yeux;
  • congestion nasale;
  • éternuements fréquents.

Quels sont les remèdes populaires pour le rhume et la congestion nasale, il est indiqué dans l'article.

La maladie dérange pendant six mois et plus

Cette période de rhinite est très longue et peut indiquer la présence de sa transition vers le stade chronique. Mais très souvent, l'écoulement nasal est le symptôme d'une maladie grave. Ces pathologies incluent la sinusite et la sinusite.

Comment se débarrasser des remèdes populaires froids, vous pouvez le savoir en lisant l'article.

Sinusite

Quand une toux survient avec un nez qui coule, le médecin diagnostique souvent une sinusite. Il est divisé en certains types, en tenant compte de la concentration du processus inflammatoire:

La vidéo raconte la sinusite et la situation, si le nez qui coule ne passe pas plus d'un mois:

La cause de cette maladie réside dans la présence d'une infection, qui se concentre dans les sinus paranasaux. La sinusite est caractérisée par les manifestations suivantes:

  • congestion nasale;
  • du mucus purulent est sécrété par le nez;
  • perte d'odeur;
  • syndrome de douleur dans la région des os du visage;
  • toux nocturne.

Comment traiter les remèdes populaires, la rhinite allergique, indiquée dans l'article.

Rarement, le patient peut avoir de la fièvre et une fatigue générale. Le danger de la sinusite est le passage de l'infection du sinus sphénoïdal au cerveau.

Sinusite

S'il ne prend pas le traitement au sérieux et que la rhinite ne disparaît pas avant six mois ou plus, il est fort probable que vous présentiez ce type de sinusite. Cette maladie est un processus inflammatoire du sinus maxillaire, dont la cause est une rhinite non traitée ou un rhume. Le patient peut éprouver les symptômes suivants:

  • élévation de température jusqu'à 37-38 0 С;
  • douleur dans la région temporale et le nez;
  • congestion nasale;
  • lourdeur dans la tête;
  • perte d'odeur;
  • sensations douloureuses dans la région nasale de caractère croissant.

sur la vidéo après une course ne passe pas un nez qui coule (sinusite)

Dans cet article, vous apprendrez à distinguer la rhinite allergique de la rhinite habituelle.

Thérapie efficace

Seul un traitement rapide et efficace vous permet de vous débarrasser rapidement d'un rhume. Si, pour une raison quelconque, cela ne s'est pas produit, le médecin doit prescrire un autre traitement après un autre diagnostic.

Long rhinite après ARVI

Avec cette maladie, il est très important d'empêcher le mucus de sécher et la formation de croûtes. Sinon, la personne va respirer par la bouche. De temps en temps, les voies nasales doivent être nettoyées et surveiller l'humidité de l'air dans la pièce.

Ne pas utiliser avec ce médicament vasoconstricteur contre la rhinite, car ils ne soulagent que temporairement le gonflement et la congestion nasale. Si vous les utilisez pendant une longue période, vous pouvez attraper un rhume chronique. Il est conseillé d'utiliser de tels médicaments pour la prévention de la sinusite, mais le traitement ne devrait pas dépasser 7 jours.

Que faire quand un enfant a la rhinite allergique et la toux, vous pouvez apprendre de cet article.

Pour éliminer cet écoulement nasal, il faut utiliser des antihistaminiques - Suprastin et Diazolin. Les médecins incluent souvent des médicaments homéopathiques qui n'ont pas d'effets secondaires dans le schéma thérapeutique. Le médicament le plus populaire est Edas-131.

Long et épais

Ces rhinites prolongées doivent être traitées avec des gouttes et des sprays vasoconstricteurs. Il sera alors possible de rétablir une respiration nasale normale. Vous pouvez utiliser Vibrocil, Glazolin, Xylene. Mais ne vous laissez pas vraiment emporter avec eux, sinon addictif. Pour éclaircir le mucus, le médecin peut vous prescrire Rinofluimucil.

Une procédure très efficace consiste à se laver le nez. Pour cela, il convient d'utiliser des solutions salées Aquamaris, Dolphin. Grâce à eux, ils parviennent à diluer du mucus épais et à le retirer facilement des voies nasales pendant le processus de soufflage.

La solution saline peut être achetée dans une pharmacie ou préparée par vos soins. Prenez une cuillère à soupe de sel de mer et dissolvez-la dans 500 ml d’eau bouillie. S'il n'y a pas de sel de mer, il peut utiliser la cuisine. Le processus de cuisson est similaire à la version précédente. La procédure de lavage doit être effectuée au moins 4 fois par jour.

En cas de rhinite épaisse prolongée, il est très important d'appliquer des gouttes antibactériennes locales - Polydex, Bioparox, Isofra. Lorsque la rhinite est accompagnée de complications, le médecin prescrit des antibiotiques.

Traitement folklorique

Pour obtenir un effet maximal, vous pouvez combiner les méthodes de la médecine traditionnelle avec les méthodes traditionnelles. Ces activités peuvent permettre un rétablissement rapide et empêcher la formation de complications.

Les recettes populaires suivantes pour le traitement d'une rhinite épaisse sont considérées comme les plus populaires:

  1. Rincer le nez avec une solution de jus d'aloès, oignons, Kalanchoe.
  2. Inhalation de vapeur avec pommes de terre bouillies, herbes. Pour effectuer le traitement est 3 fois par jour. Il est nécessaire de procéder avec précaution aux inhalations pour ne pas brûler les voies respiratoires.
  3. Soar pieds. Pour la procédure devrait être dans le bol pour recueillir l'eau chaude à un niveau qui couvre les jambes. Alors asseyez-vous pendant environ 15 minutes, puis mettez des chaussettes chaudes dans lesquelles on verse de la moutarde.
  4. Pour égoutter le nez avec le produit obtenu à partir des fleurs de l'herbe millefeuille et de l'origan. Pour préparer les gouttes, prenez une cuillère à soupe d'herbes, ajoutez 250 ml d'eau bouillante et attendez une demi-heure. Pour poursuivre en justice, filtrer et enterrer son nez.

Rhinite prolongée chez les futures mères

Tout en portant un enfant, en plus de la rhinite habituelle provoquée par un rhume ou une allergie, le nez qui coule des femmes enceintes peut être observé pendant une longue période. Il s'agit de variétés de rhinites vasomotrices, dues à des modifications hormonales. Il en résulte un gonflement de la muqueuse nasale.

Utiliser les moyens de la médecine traditionnelle dans ce cas n’est pas pratique en raison de leur faible efficacité. Mais personne n'interdit leur utilisation, chaque personne ayant un organisme avec ses propres caractéristiques.

La vidéo dit quoi faire si un nez qui coule ne passe pas pendant la grossesse:

Pour le traitement de la rhinite prolongée chez la femme enceinte, des manipulations thermiques locales doivent être utilisées. Pour réchauffer les sinus, utilisez un sac de sable ou de sel. Une lampe bleue est très appropriée pour de telles procédures. L'inhalation d'huile de menthol aide à faciliter la respiration. Le jour pour effectuer de telles manipulations besoin 3-4.

La procédure la plus efficace dans le traitement de la rhinite chez les futures mamans est le lavage. Utilisez des solutions de sel prêtes à l'emploi Marimer, Aquamoris. Très positivement affecté par le lavage avec décoctions d'herbes (camomille, sauge). Effectuer le lavage 2-3 fois par jour.

Des gouttes nasales enceintes peuvent être utilisées, mais seulement après avoir été approuvées par le médecin traitant. Utilisez Vibrocil, Nazivin en fonction de la posologie pour les enfants. Mais égoutter le nez seulement en cas de congestion grave et d'inconfort. Le traitement par gouttes vasoconstricteurs pendant la grossesse ne doit pas durer plus de 3 jours. Sinon, vous pouvez nuire au bébé et à la mère.

Le traitement de la rhinite est un point très important, car souvent en raison d'une visite prématurée chez le médecin, vous pouvez gagner une rhinite prolongée, qui se transforme en phase chronique. Faites attention à votre santé et suivez toutes les prescriptions du médecin, le froid disparaîtra aussi vite qu'il est apparu.

Le nez qui coule ne va pas 3 semaines chez un adulte

Rhinite, qui ne passe pas plus de 2 semaines

Plusieurs d'entre nous ont des symptômes de rhinite plusieurs fois par an. Heureusement, cette maladie ne s'attarde pas longtemps: l'écoulement nasal dure 7 à 10 jours et très rarement deux semaines. Dans la plupart des cas, un nez qui coule est causé par une infection virale. Avec un traitement à domicile élémentaire, il passe assez rapidement et, parallèlement, les autres symptômes du rhume disparaissent.

Mais que faire en cas de rhinite prolongée dont les symptômes durent plus de deux semaines? Si un nez qui coule 2 semaines ne passe pas chez un adulte, évidemment, ce n'est plus un rhume banal - il est nécessaire de considérer d'autres causes.

Parlons des maladies qui causent l'écoulement nasal persistant et de la marche à suivre si l'écoulement nasal ne dure pas une semaine, deux ou trois semaines ou même plusieurs mois.

Déterminer la maladie sous-jacente

Pourquoi ne pas attraper un rhume pendant une longue période? Comme vous le savez, la rhinite est due à une inflammation des muqueuses. Cela peut provoquer des infections, des allergies, des traumatismes, etc. Si la morve ne disparaît pas pendant longtemps, cela signifie que l'inflammation est constamment maintenue, c'est-à-dire la cause de la maladie n'a pas été éliminée malgré les mesures prises pour la traiter.

Ainsi, si vous essayez de traiter la rhinite, mais que cela ne passe pas, vous utilisez le mauvais traitement.

Comment comprendre quel traitement est nécessaire spécifiquement dans votre situation? Premièrement, il est nécessaire de déterminer la pathologie qui provoque le développement d'un rhume.

Ainsi, un écoulement nasal prolongé chez un adulte peut indiquer des troubles tels que:

  1. Le développement d'une infection bactérienne aiguë ou chronique. En effet, la rhinite bactérienne ne disparaît souvent pas avant 2 semaines ou plus. Les bactéries présentes sur la muqueuse nasale peuvent provoquer une infection secondaire dans le contexte d'une rhinite virale. En outre, la maladie peut provoquer des bactéries, piégées dans le nasopharynx avec de l'air inhalé, par exemple, lors d'une conversation avec une personne malade.

Le danger des infections bactériennes est qu’elles peuvent devenir chroniques.

  1. La deuxième raison qui cause un nez qui coule longtemps est l'inflammation des sinus paranasaux (sinusite, sinusite frontale). L'inflammation des sinus se développe souvent comme une complication du rhume. Pourquoi ne pas courir un rhume de ce type? Le fait est qu’avec les sinus et les sinus frontaux, le pus s’accumule dans les sinus et il est presque impossible de se moucher, ainsi qu’avec des préparations antiseptiques. C'est pourquoi le traitement symptomatique local est inefficace dans de tels cas. Les antibiotiques systémiques sont le seul traitement efficace contre la sinusite / frontite.
  2. La rhinite vasomotrice est un type particulier de rhinite, provoquée par une hypersensibilité du corps. Il existe des rhinites vasomotrices allergiques et neuro-végétatives. En cas d’allergie, la sécrétion active de mucus par le nez commence lorsque l’allergène est inhalé. Dans le rôle neurovégétatif, le provocateur n'est pas joué par des allergènes, mais par d'autres irritants, ainsi que par l'air froid / chaud, les changements drastiques d'humidité, etc.
  3. L'écoulement prolongé du nez chez un adulte est souvent le signe d'anomalies structurelles et morphologiques qui se produisent dans la cavité nasale et nuisent à la respiration nasale. Cela provoque une congestion constante et une accumulation de mucus dans les conchas nasaux. Ceux-ci incluent la rhinite hypertrophique, la courbure du septum nasal, la prolifération de polypes, adénoïdes, etc. En raison d'une violation de la structure des conques nasales, l'écoulement nasal ne disparaît pas longtemps, même avec un traitement actif. Que faire dans ce cas? Comme le montre la pratique médicale, un écoulement nasal prolongé de ce type n'aura lieu qu'avec l'élimination chirurgicale des formations gênantes pour la respiration et l'auto-nettoyage du nez.

Ainsi, diverses pathologies peuvent être dissimulées sous l'écoulement prolongé du nez et nécessitent toutes une approche différente du traitement.

Facteurs de risque

Qu'est-ce qui provoque le développement des violations ci-dessus? Un certain nombre de facteurs augmentent considérablement le risque de développer un rhume, qui ne disparaît pas:

  • abus de gouttes nasales vasoconstricteurs, telles que Naphthyzinum, Evkazolin, Nazivin, Noksprey, Otrivin et autres (ils ne sont pas recommandés pendant plus de 5 à 7 jours);
  • refus de prendre des antibiotiques avec les indications appropriées;
  • interruption du traitement antibiotique;
  • fascination pour les méthodes de traitement traditionnelles non sécuritaires (se laver le nez à l’eau savonneuse, se mettre du miel dans le nez, ajouter du jus de plantes non dilué ou des huiles essentielles, chauffer les sinus lors de la rhinite bactérienne, des inhalations chaudes, etc.);
  • travailler sans respirateur dans des conditions poussiéreuses ou polluées;
  • blessures au nez;
  • fumer;
  • vivre dans une pièce trop sèche.

Habituellement, un nez qui coule longtemps se développe chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, qui attrapent souvent un rhume, marchent rarement à l'air frais ou qui ne consomment pas assez de vitamines et de minéraux de leur régime alimentaire. Ainsi, si un rhume est retardé de 2 mois, il est temps de changer radicalement le mode de vie.

Diagnostic différentiel

Nous avons donc identifié les principales maladies, qui s'accompagnent d'un écoulement nasal persistant. Ensuite, vous devez déterminer lequel d’entre eux a lieu dans votre cas. Cela vous aidera à soulager les symptômes caractéristiques de divers types de rhinite:

  1. La rhinite bactérienne est caractérisée par un écoulement nasal muqueux-purulent de couleur jaune verdâtre. Dans la rhinite bactérienne aiguë, la température corporelle du patient est élevée (38-39 ° C), mais si la maladie s'est transformée en une forme chronique, elle ne dépasse pas 37,5 ° C.
  2. La rhinosinusite, ainsi que les antrites et les sinusites, se manifestent de la même manière. En plus des symptômes ci-dessus, le patient s'inquiète d'un fort mal de tête, aggravé lorsque la tête est inclinée, d'une sensation de lourdeur aux tempes, au-dessus ou au-dessous des yeux.
  3. La rhinite vasomotrice est très différente des autres types de rhinite. Premièrement, la sécrétion de mucus se produit dans certaines conditions, par exemple au contact d’allergènes, en laissant une pièce chaude dans la rue, etc. Deuxièmement, le mucus dans la rhinite vasomotrice est transparent, liquide, très abondant.
  4. Dans la rhinite hypertrophique, le patient a constamment des difficultés à respirer par le nez. Avec un travail physique actif, il commence à respirer par la bouche, car le volume d'air inhalé par le nez est insuffisant pour fournir de l'oxygène au corps. Périodiquement, du mucus noir visqueux est sécrété par les voies nasales. Le décapage est difficile. Autre particularité: l’utilisation de gouttes vasoconstricteurs donne un effet à court terme (ou ne le donne pas du tout).
  5. Avec la rhinite atrophique, également appelée rhinite sèche, la membrane muqueuse produit une quantité insuffisante de mucus. En conséquence, les croûtes sèches s'accumulent dans les voies nasales du patient. Parfois, le patient souffle des caillots de mucus noir. La fragilité des vaisseaux nasopharyngés est une autre caractéristique de la rhinite atrophique.

Déterminer indépendamment la cause de la rhinite prolongée n'est pas toujours possible. Par conséquent, si vous ne passez pas le nez qui coule chez un adulte, contactez un spécialiste.

Comme la rhinite prolongée cache de nombreuses maladies différentes dans la nature, il n’existe aucun moyen universel de se débarrasser rapidement d’un rhume. Chaque maladie nécessite une approche particulière.

Donc, si nous parlons d'infections bactériennes (rhinite ou sinusite), les antibiotiques constituent la base du traitement. Ce sont généralement des antibiotiques systémiques, à savoir des pilules ou des injections. Il existe également des antibiotiques locaux - des sprays pour l’irrigation de la cavité nasale, mais tous les médecins ne les approuvent pas.

L'irrigation d'une solution muqueuse d'un antibiotique conduit souvent au développement d'une réaction allergique, puisque presque tous les antibiotiques sont des allergènes forts.

De plus, en irriguant une substance antimicrobienne muqueuse, vous dépensez la sélection la plus réelle de bactéries existantes. Cela provoque souvent le développement d'une résistance aux antibiotiques dans la microflore de la muqueuse. À l'avenir, cela pourrait conduire au développement de maladies chroniques des organes ORL.

Si une rhinite persistante est causée par des allergies, les antihistaminiques constituent la base du traitement. Il existe de nombreux sprays spécialement conçus pour le traitement de la rhinite allergique - antihistaminique, corticostéroïde, stabilisants des membranes cellulaires. Il convient de noter qu'un traitement actif ne soulage pas une personne de l'hypersensibilité, mais seulement un soulagement des symptômes. Le patient est obligé d'éviter constamment le contact avec des allergènes.

Il existe également plusieurs traitements de soutien qui ont un effet bénéfique sur tous les types de rhinite. En outre, ils n’ont pratiquement aucune contre-indication. Parmi eux se trouvent:

  • irrigation avec une solution saline muqueuse ou une pulvérisation à base d'eau de mer;
  • laver le nasopharynx avec une solution saline (la procédure doit être effectuée avec précaution, sans mouvement brusque, avec une solution d'une température agréable);
  • instillation des fosses nasales avec des gouttes d'huile (elles empêchent la membrane muqueuse de se dessécher et ont un léger effet anti-inflammatoire);
  • humidification de l'air dans la pièce, aération régulière;
  • durcissement, nage dans des étangs, promenades fréquentes;
  • boire beaucoup de liquides, utiliser des fruits et légumes frais, des suppléments minéraux (fer, calcium).

Il convient de noter que, malgré les efforts des médecins et des patients, certains types de rhinite sont encore peu susceptibles d’être traités par un traitement médicamenteux. Parmi eux - vasomoteur et hypertrophique. Pour obtenir une amélioration à long terme de ces maladies, il est possible d’opérer. Tous les patients ne décident pas de telles mesures, souvent totalement infondées.

Les opérations ORL modernes sont effectuées à un niveau élevé - elles sont indolores, assez rapides (cela ne prend généralement pas plus de 30 minutes) et même souvent sans effusion de sang (par exemple, cautérisation au laser, à l'aide d'un applicateur électrique, etc.).

L'auteur: Oksana Tsiklauri

Comment traiter un nez qui coule chez un adulte, s'il ne passe pas 2 semaines

Un nez qui coule normalement chez un adulte peut provoquer une exposition prolongée au froid ou à une infection. Bien que cette affection ne puisse être qualifiée d'agréable, elle ne présente aucun danger particulier si le traitement est commencé à temps. Mais il existe des cas où la rhinite ne quitte pas le corps humain pendant une longue période. Cela peut être affecté par diverses raisons, qui seront discutées plus loin.

Qu'est-ce qui contribue à

La cause de la rhinite à long terme peut être une allergie, l'utilisation prolongée de gouttes vasoconstricteurs, un traitement retardé et le passage au rhume du rhume de cerveau.

Si la rhinite dure plus de 2-3 semaines

Quand un nez qui coule ne disparaît pas déjà pendant 2 à 3 semaines, il n’ya pas lieu de paniquer, car il ne disparaît définitivement pas en une semaine. Pendant ce temps, il est très important de comprendre la raison de sa formation et de poursuivre le traitement symptomatique prescrit par votre médecin.

Comment utiliser correctement pulvériser de la rhinite allergique. indiqué dans cet article.

Si plus d'un mois

Maintenant, si la rhinite vous dérange pendant un mois, deux mois ou plus, alors c'est une cause d'inquiétude. Mais ne paniquez pas et commencez l’auto-thérapie. Dans ce cas, il est important de consulter un médecin afin qu'il spécifie à nouveau le diagnostic. Très souvent, la raison d'une telle rhinite prolongée réside dans son passage au stade chronique. Dans ce cas, le médecin peut diagnostiquer une rhinite vasomotrice et allergique.

Syndrome vasomoteur

La cause la plus fréquente de cette maladie est l'utilisation fréquente de gouttes vasoconstricteurs. La rhinite vasomotrice est la forme la plus courante de rhinite chronique. Cela se produit en raison de la forte réaction des capillaires sanguins de la muqueuse nasale. On l'appelle aussi rhinite neurovasculaire.

Les principales manifestations de la rhinite vasomotrice comprennent:

  • écoulement muqueux et voies nasales lors du changement de chaleur en froid;
  • congestion nasale pendant la tension nerveuse;
  • congestion du mucus dans la gorge;
  • mauvais sommeil;
  • douleur à la tête.

Dans la vidéo, la situation est considérée si un nez qui coule chez un adulte ne passe pas deux semaines:

Pour une telle forme de rhinite, une congestion nasale alternée est caractéristique. Ceci est particulièrement évident dans la position couchée. Outre la dépendance aux médicaments, un certain nombre de facteurs sont à l'origine de la rhinite vasomotrice:

  • facteurs environnementaux qui irritent la muqueuse nasale - poussière, fumée;
  • la dépendance au temps;
  • stress émotionnel;
  • échec hormonal;
  • mauvaise nutrition.

Quelle est la meilleure façon d'utiliser un remède pour la rhinite pendant la grossesse 3 trimestre, vous pouvez apprendre de cet article.

S'il est correct de faire un traitement et d'y procéder à temps, il est vraiment possible d'éliminer une rhinite chronique à n'importe quel stade. Dans ce cas, il est très important de faire preuve de persévérance et de suivre scrupuleusement toutes les recommandations du médecin.

Allergique

Si vous êtes activement engagé dans un traitement, le nez qui coule ne passe pas et sa cause est une allergie. Pour vérifier cela, le médecin vous enverra un test sanguin. Si les préoccupations du médecin sont confirmées, alors, après avoir réussi le test d'allergène. La cause la plus commune des allergies réside dans ce qui suit:

  • les poils d'animaux;
  • certains aliments;
  • poussière de maison;
  • produits chimiques ménagers;
  • duvet de peuplier;
  • fumée de tabac;
  • l'odeur des cosmétiques;
  • pollen de fleur.

Que faire lorsqu'un enfant a les yeux larmoyants et le nez qui coule. Vous pouvez le savoir en lisant l'article.

La vidéo explique ce qu’il faut faire si un nez qui coule ne disparaît pas pendant longtemps:

Les symptômes de la rhinite saisonnière sont les suivants:

  • écoulement fréquent des voies nasales;
  • rougeur et écoulement de larmes aux yeux;
  • congestion nasale;
  • éternuements fréquents.

Quels sont les remèdes populaires pour le rhume et la congestion nasale, il est indiqué dans l'article.

La maladie dérange pendant six mois et plus

Cette période de rhinite est très longue et peut indiquer la présence de sa transition vers le stade chronique. Mais très souvent, l'écoulement nasal est le symptôme d'une maladie grave. Ces pathologies incluent la sinusite et la sinusite.

Comment se débarrasser des remèdes populaires froids, vous pouvez le savoir en lisant l'article.

Quand une toux survient avec un nez qui coule, le médecin diagnostique souvent une sinusite. Il est divisé en certains types, en tenant compte de la concentration du processus inflammatoire:

La vidéo raconte la sinusite et la situation, si le nez qui coule ne passe pas plus d'un mois:

La cause de cette maladie réside dans la présence d'une infection, qui se concentre dans les sinus paranasaux. La sinusite est caractérisée par les manifestations suivantes:

  • congestion nasale;
  • du mucus purulent est sécrété par le nez;
  • perte d'odeur;
  • syndrome de douleur dans la région des os du visage;
  • toux nocturne.

Comment traiter les remèdes populaires, la rhinite allergique, indiquée dans l'article.

Rarement, le patient peut avoir de la fièvre et une fatigue générale. Le danger de la sinusite est le passage de l'infection du sinus sphénoïdal au cerveau.

S'il ne prend pas le traitement au sérieux et que la rhinite ne disparaît pas avant six mois ou plus, il est fort probable que vous présentiez ce type de sinusite. Cette maladie est un processus inflammatoire du sinus maxillaire, dont la cause est une rhinite non traitée ou un rhume. Le patient peut éprouver les symptômes suivants:

  • élévation de température jusqu'à 37-38 0 С;
  • douleur dans la région temporale et le nez;
  • congestion nasale;
  • lourdeur dans la tête;
  • perte d'odeur;
  • sensations douloureuses dans la région nasale de caractère croissant.

sur la vidéo après une course ne passe pas un nez qui coule (sinusite)

Dans cet article, vous apprendrez à distinguer la rhinite allergique de la rhinite habituelle.

Thérapie efficace

Seul un traitement rapide et efficace vous permet de vous débarrasser rapidement d'un rhume. Si, pour une raison quelconque, cela ne s'est pas produit, le médecin doit prescrire un autre traitement après un autre diagnostic.

Long rhinite après ARVI

Avec cette maladie, il est très important d'empêcher le mucus de sécher et la formation de croûtes. Sinon, la personne va respirer par la bouche. De temps en temps, les voies nasales doivent être nettoyées et surveiller l'humidité de l'air dans la pièce.

Ne pas utiliser avec ce médicament vasoconstricteur contre la rhinite, car ils ne soulagent que temporairement le gonflement et la congestion nasale. Si vous les utilisez pendant une longue période, vous pouvez attraper un rhume chronique. Il est conseillé d'utiliser de tels médicaments pour la prévention de la sinusite, mais le traitement ne devrait pas dépasser 7 jours.

Que faire quand un enfant a la rhinite allergique et la toux, vous pouvez apprendre de cet article.

Pour éliminer cet écoulement nasal, il faut utiliser des antihistaminiques - Suprastin et Diazolin. Les médecins incluent souvent des médicaments homéopathiques qui n'ont pas d'effets secondaires dans le schéma thérapeutique. Le médicament le plus populaire est Edas-131.

Long et épais

Ces rhinites prolongées doivent être traitées avec des gouttes et des sprays vasoconstricteurs. Il sera alors possible de rétablir une respiration nasale normale. Vous pouvez utiliser Vibrocil, Glazolin, Xylene. Mais ne vous laissez pas vraiment emporter avec eux, sinon addictif. Pour éclaircir le mucus, le médecin peut vous prescrire Rinofluimucil.

Une procédure très efficace consiste à se laver le nez. Pour cela, il convient d'utiliser des solutions salées Aquamaris, Dolphin. Grâce à eux, ils parviennent à diluer du mucus épais et à le retirer facilement des voies nasales pendant le processus de soufflage.

La solution saline peut être achetée dans une pharmacie ou préparée par vos soins. Prenez une cuillère à soupe de sel de mer et dissolvez-la dans 500 ml d’eau bouillie. S'il n'y a pas de sel de mer, il peut utiliser la cuisine. Le processus de cuisson est similaire à la version précédente. La procédure de lavage doit être effectuée au moins 4 fois par jour.

En cas de rhinite épaisse prolongée, il est très important d'appliquer des gouttes antibactériennes locales - Polydex, Bioparox, Isofra. Lorsque la rhinite est accompagnée de complications, le médecin prescrit des antibiotiques.

Traitement folklorique

Pour obtenir un effet maximal, vous pouvez combiner les méthodes de la médecine traditionnelle avec les méthodes traditionnelles. Ces activités peuvent permettre un rétablissement rapide et empêcher la formation de complications.

Les recettes populaires suivantes pour le traitement d'une rhinite épaisse sont considérées comme les plus populaires:

  1. Rincer le nez avec une solution de jus d'aloès, oignons, Kalanchoe.
  2. Inhalation de vapeur avec pommes de terre bouillies, herbes. Pour effectuer le traitement est 3 fois par jour. Il est nécessaire de procéder avec précaution aux inhalations pour ne pas brûler les voies respiratoires.
  3. Soar pieds. Pour la procédure devrait être dans le bol pour recueillir l'eau chaude à un niveau qui couvre les jambes. Alors asseyez-vous pendant environ 15 minutes, puis mettez des chaussettes chaudes dans lesquelles on verse de la moutarde.
  4. Pour égoutter le nez avec le produit obtenu à partir des fleurs de l'herbe millefeuille et de l'origan. Pour préparer les gouttes, prenez une cuillère à soupe d'herbes, ajoutez 250 ml d'eau bouillante et attendez une demi-heure. Pour poursuivre en justice, filtrer et enterrer son nez.

Rhinite prolongée chez les futures mères

Tout en portant un enfant, en plus de la rhinite habituelle provoquée par un rhume ou une allergie, le nez qui coule des femmes enceintes peut être observé pendant une longue période. Il s'agit de variétés de rhinites vasomotrices, dues à des modifications hormonales. Il en résulte un gonflement de la muqueuse nasale.

Utiliser les moyens de la médecine traditionnelle dans ce cas n’est pas pratique en raison de leur faible efficacité. Mais personne n'interdit leur utilisation, chaque personne ayant un organisme avec ses propres caractéristiques.

La vidéo dit quoi faire si un nez qui coule ne passe pas pendant la grossesse:

Pour le traitement de la rhinite prolongée chez la femme enceinte, des manipulations thermiques locales doivent être utilisées. Pour réchauffer les sinus, utilisez un sac de sable ou de sel. Une lampe bleue est très appropriée pour de telles procédures. L'inhalation d'huile de menthol aide à faciliter la respiration. Le jour pour effectuer de telles manipulations besoin 3-4.

La procédure la plus efficace dans le traitement de la rhinite chez les futures mamans est le lavage. Utilisez des solutions de sel prêtes à l'emploi Marimer, Aquamoris. Très positivement affecté par le lavage avec décoctions d'herbes (camomille, sauge). Effectuer le lavage 2-3 fois par jour.

Des gouttes nasales enceintes peuvent être utilisées, mais seulement après avoir été approuvées par le médecin traitant. Utilisez Vibrocil, Nazivin en fonction de la posologie pour les enfants. Mais égoutter le nez seulement en cas de congestion grave et d'inconfort. Le traitement par gouttes vasoconstricteurs pendant la grossesse ne doit pas durer plus de 3 jours. Sinon, vous pouvez nuire au bébé et à la mère.

Le traitement de la rhinite est un point très important, car souvent en raison d'une visite prématurée chez le médecin, vous pouvez gagner une rhinite prolongée, qui se transforme en phase chronique. Faites attention à votre santé et suivez toutes les prescriptions du médecin, le froid disparaîtra aussi vite qu'il est apparu.

Long nez qui coule chez l'adulte

La plupart des gens présentent des symptômes de rhinite plusieurs fois par an, mais cette affection ne dure généralement pas longtemps. Le plus souvent, la rhinite a des causes infectieuses. Dans plus de 80% des cas, l'écoulement nasal est causé par des virus, tels que les coronavirus et les rhinovirus. Il est très simple d’être infecté par un virus - ils sont transmis par des gouttelettes en suspension dans l’air et, lors des épidémies, ils sont remplis d’air dans les lieux publics et lors des transports.

Un nez qui coule et qui est causé par un ARVI disparaît généralement au bout de 10 à 14 jours, accompagné des autres symptômes du rhume - toux, maux de gorge, etc. - au cours des premiers stades, le mucus est incolore et liquide, en grande partie.

Dans les derniers stades du développement des ARVI, l'activité des lymphocytes provoque le blanchiment des expectorations, elle s'épaissit et, en peu de temps, cesse presque de se distinguer.

Chez les enfants, le rhume peut durer un peu plus longtemps. Parfois, ils n'ont pas le nez qui coule pendant 2 semaines en raison de la poursuite de l'hypersécrétion de crachats par le nasopharynx de l'enfant. Si en même temps le mucus laisse bien et n'a pas d'impuretés de pus, ne vous inquiétez pas. Pour prévenir, vous pouvez aller chez le pédiatre.

Cependant, dans certains cas, un adulte n'a pas le nez qui coule pendant longtemps, continuant à le déranger pendant un mois, voire plusieurs mois.

Les raisons du long parcours

Normalement, avec un rhume, le nez qui coule sort assez rapidement. Si un nez qui coule ne va pas 2 semaines ou plus chez un adulte, vous devez en connaître la raison. Probablement, le nez qui coule persistant a une nature non virale. Les raisons de la libération de grandes quantités de mucus par le nez peuvent aussi être:

  • infection bactérienne aiguë ou chronique du nasopharynx;
  • inflammation des sinus - sinusite;
  • rhinite vasomotrice;
  • réaction allergique.

Rhinite bactérienne

La survenue d'une infection bactérienne se produit souvent dans le contexte d'une diminution locale de la défense immunitaire du nasopharynx au cours d'une infection virale aiguë. Cela contribue à l'accumulation dans les voies respiratoires des expectorations visqueuses. Le plus souvent, cela se produit dans les derniers stades d'un rhume.

Symptômes d'une infection bactérienne dans la cavité nasale:

  • couleur jaune ou verte des écoulements nasaux;
  • les impuretés de pus;
  • augmentation de la température corporelle au-dessus de 38 degrés;
  • les médicaments antiviraux n'améliorent pas l'état;
  • le nez qui coule ne dépasse pas 2 semaines.

La rhinite bactérienne provoque souvent une inflammation des amygdales et de la membrane muqueuse du nasopharynx. Cela est dû à la migration des bactéries vers les organes voisins. Cette affection s'appelle rhinolaryngite.

En plus d'un nez qui coule et d'un mal de gorge, il s'accompagne d'une toux causée par un écoulement de flegme vers le pharynx.

Le traitement de la rhinopharyngite vise principalement à éliminer les bactéries pathogènes présentes dans la cavité nasale, car elles constituent le foyer principal de l’infection.

Prévention et traitement de la rhinite bactérienne

Pour prévenir les complications bactériennes de la rhinite, il est nécessaire d’assurer la sortie des expectorations du nasopharynx. Pour ce faire, vous devez laver et irriguer la cavité nasale avec une solution saline. Il fluidifie le mucus et aide à nettoyer les voies nasales.

Si une infection bactérienne est déjà présente, vous devez consulter un médecin. La reproduction de micro-organismes dans la cavité nasale peut avoir des conséquences graves. Il s’agit de la perte de l’odorat, de la propagation de l’infection dans l’oreille moyenne ou des sinus, et du passage de l’infection à un état chronique. Chronic est un nez qui coule qui ne va pas un mois ou plus. Il a des périodes d'aggravation et de soulagement.

Souvent, un nez qui coule ne va pas pendant une longue période avec une sinusite. La sinusite est une inflammation d'un ou de plusieurs sinus paranasaux. La sinusite peut être causée à la fois par un virus et par une bactérie. Cependant, si la sortie du mucus du sinus est bloquée, de bonnes conditions sont créées dans le sinus pour la reproduction des bactéries et l’accumulation de masse purulente.

Pour empêcher la libération de crachats peut:

  • membrane muqueuse enflée;
  • les polypes;
  • kyste;
  • septum nasal courbé.

Ces formations compliquent le cours de la sinusite; d'autre part, ils augmentent également le risque de cette maladie.

Selon le site de localisation du foyer d’inflammation, il existe des sinusites de ce type:

  • sinusite - inflammation du sinus maxillaire (maxillaire) (un ou les deux);
  • frontite - les bactéries se multiplient dans la membrane muqueuse du sinus frontal;
  • ethmoïdite - inflammation de la membrane muqueuse du labyrinthe ethmoïde;
  • sphénoïdite - atteinte de la muqueuse du sinus sphénoïde.

La sinusite est la cause la plus courante de rhinite prolongée, qui ne dure pas 3 semaines ou plus. Les sinus maxillaires sont situés dans l'os maxillaire, de part et d'autre des ailes du nez. Avec la maladie, une personne ressent une douleur sous les yeux, qui donne aux dents.

Lorsque la tête bascule, la douleur devient plus vive et la pression augmente sur l'orbite. Très souvent, cette maladie provoque une augmentation de la température corporelle de 38 degrés Celsius. Cela indique une infection bactérienne.

Comment guérir les sinus douloureux?

La première chose à retenir est que la sinusite nécessite des soins médicaux. Les traiter seuls à la maison peut être dangereux pour la santé. Si des symptômes de sinusite apparaissent, consultez un médecin.

Pour dégager les sinus du pus, appliquez un traitement thérapeutique et chirurgical. Le traitement consiste à se laver avec des antiseptiques, à extraire du pus («coucou») et à prendre des médicaments, en particulier des antibiotiques. Si le médecin vous a prescrit des antibiotiques, vous ne pouvez pas vous en passer.

Respectez toujours le dosage et le calendrier des antibiotiques. Une antibiothérapie interrompue prématurément provoque une résistance bactérienne à cet antibiotique. En outre, une partie de la bactérie survivra et provoquera une rechute - une exacerbation de la maladie. La sinusite non traitée peut devenir chronique.

Le traitement chirurgical de la sinusite, ainsi que d’autres types de sinusite, est nécessaire lors du blocage de la sortie du sinus. En même temps, le pus s'accumule dans une cavité des sinus. Le plus grand danger est la propagation de pus dans la boîte crânienne - dans l'orbite, l'oreille moyenne. Lorsque la sphénicite est possible, même une effusion de pus dans le cerveau.

L'opération consiste à former une petite ponction de l'os à travers laquelle le pus sort. Après cela, le sinus est lavé avec un antiseptique et un antibiotique. Cela conduit à un soulagement très rapide.

Rhinite allergique

La raison suivante pour laquelle un enfant n'a pas le nez qui coule est un traitement inapproprié. Par exemple, vous ne vous sentirez pas soulagé si vous essayez de guérir la rhinite de nature allergique plutôt qu'infectieuse avec des préparations antiseptiques.

La rhinite allergique a des symptômes similaires, mais est causée par des raisons complètement différentes. Dans ce cas, une substance à activité allergène peut provoquer une sécrétion abondante de mucus. Ceux-ci incluent le pollen, les produits de l'abeille, la poussière de maison, les poils d'animaux et de nombreux aliments.

Une réaction allergique sous forme de rhinite est le plus souvent causée par des allergènes respiratoires, c’est-à-dire ceux qu’une personne inhale avec de l’air. La pollinose est une forme de rhinite allergique très répandue - une allergie au pollen.

Symptômes de la rhinite allergique:

  • éternuer;
  • les crachats sécrétés par les voies nasales sont clairs et liquides;
  • gonflement de la membrane muqueuse du nasopharynx;
  • démangeaisons dans le nasopharynx;
  • la toux, maux de gorge peuvent également se produire;
  • augmentation de la température corporelle n'est pas observée;
  • les symptômes n'apparaissent qu'en présence d'une certaine substance;
  • les réactions sont observées périodiquement, sous la forme d'attaques à court terme, mais en général un nez qui coule ne passe pas un mois ou plus.

Que faire dans ce cas? Premièrement, il est nécessaire de prouver le caractère allergique de la rhinite. Si vous suspectez un allergène spécifique, effectuez un test sanguin d'immunoglobulines E. Ceci est fait dans tous les laboratoires de diagnostic modernes.

Les tests d'allergie cutanée et les tests de provocation sont d'autres moyens de confirmer les allergies. Pour choisir la meilleure option de diagnostic, consultez votre médecin. En outre, le médecin vous indiquera comment soulager les symptômes des allergies. Si le pollen pénètre dans le nez, vous pouvez essayer de laver le maximum d'allergène avec une solution saline.

Le meilleur moyen d’améliorer l’état des allergies est d’éviter les allergènes. Par conséquent, pendant la floraison des arbres, essayez d’être moins dans la nature, fermez les fenêtres de la maison. Le nettoyage humide réduit la concentration de pollen et de poussière dans l'air intérieur.

Sur recommandation d'un médecin, vous pouvez prendre des antihistaminiques.

Rhinite vasomotrice

La rhinite vasomotrice, ainsi que les allergies, sont causées par des causes non infectieuses. La rhinite vasomotrice résulte d'une perturbation des cellules nerveuses, principalement des récepteurs de la membrane muqueuse, et d'une violation du tonus vasculaire du nasopharynx.

Les récepteurs hypersensibles réagissent trop aux changements de température de l'air, aux odeurs et à d'autres stimuli. Il en résulte des réactions visant à éliminer l'irritant du nasopharynx - éternuement, sécrétion abondante de mucus, gonflement. Avec cette maladie, il y a une réaction aux stimuli allergisants et non allergènes.

Les conditions préalables au développement de la rhinite vasomotrice sont:

  • activité insuffisante de la glande thyroïde;
  • carence en iode;
  • utilisation à long terme de médicaments vasoconstricteurs contre le rhume;
  • blessures au nez;
  • néoplasmes dans les tissus du nez (kyste, tumeur);
  • changements hormonaux (puberté, grossesse);
  • long séjour dans des conditions atmosphériques polluées.

Bien entendu, la présence de l'un de ces facteurs ne provoque pas de rhinite vasomotrice chez la plupart des gens. Cependant, la combinaison de plusieurs facteurs, en particulier chez une personne ayant une prédisposition génétique, augmente considérablement le risque de développer cette maladie.

La rhinite vasomotrice est souvent chronique. Dans certains cas, cela peut conduire à un asthme bronchique.

Le traitement de cette forme de rhinite est chirurgical et consiste en une correction chirurgicale de la membrane muqueuse. Un diagnostic médical et un examen approfondi sont nécessaires pour le diagnostic et le traitement de la rhinite vasomotrice.

Que faire

Que faire si le long nez qui coule ne passe pas? Premièrement, ne laissez pas la maladie suivre son cours, car cela pourrait entraîner des complications et le passage de la maladie négligée à un état chronique. Deuxièmement, prenez le temps d'aller chez le médecin (thérapeute ou ORL).

L'examen médical est plus informatif que la consultation en ligne. Le début du traitement en temps voulu est la clé d'un rétablissement rapide. Troisièmement, vous ne devriez pas recourir à l'auto-traitement, en particulier aux méthodes populaires, sans consulter un médecin.

Certains médicaments traditionnels constitueront un bon traitement adjuvant, tandis que d'autres risquent d'aggraver la maladie ou d'entraîner des conséquences imprévisibles.

Vous Aimerez Aussi