Adénoïdes chez les enfants: causes, symptômes et traitement

L'hypertrophie et l'inflammation de l'amygdale pharyngée sont une cause fréquente de recours auprès d'un oto-rhino-laryngologiste pédiatrique. Selon les statistiques, cette maladie représente environ 50% de toutes les maladies des organes ORL chez les enfants d'âge préscolaire et primaire. Selon le degré de gravité, cela peut entraîner des difficultés voire l’absence totale de respiration nasale chez l’enfant, une inflammation fréquente de l’oreille moyenne, une perte de l’audition et d’autres conséquences graves. Pour le traitement des végétations adénoïdes, appliquez des méthodes médicales, chirurgicales et de physiothérapie.

Amygdale pharyngée et ses fonctions

Les amygdales sont des grappes de tissu lymphoïde localisées dans le nasopharynx et la cavité buccale. Il y en a 6 dans le corps humain: apparié - palatal et tubal (2 pcs. Chacun), non apparié - lingual et pharyngé. Ensemble avec des granules lymphoïdes et des rouleaux latéraux à l'arrière du pharynx, ils forment un anneau pharyngé lymphatique entourant l'entrée des voies respiratoire et digestive. L'amygdale pharyngienne, dont le développement pathologique s'appelle adénoïdes, est fixée à la paroi postérieure du nasopharynx par la base située à la sortie de la cavité nasale dans la cavité buccale. Contrairement aux amygdales palatines, il n'est pas possible de le voir sans équipement spécial.

Les amygdales font partie du système immunitaire et remplissent une fonction de barrière empêchant toute pénétration ultérieure d’agents pathogènes dans le corps. Ils forment des lymphocytes - cellules responsables de l'immunité humorale et cellulaire.

Chez les nouveau-nés et les enfants dans les premiers mois de la vie, les amygdales sont sous-développées et ne fonctionnent pas correctement. Plus tard, sous l’influence d’une attaque constante d’un petit organisme composé de bactéries pathogènes, de virus et de toxines, le développement actif de toutes les structures de l’anneau lymphatique pharyngé commence. En même temps, l'amygdale pharyngée se forme plus activement que les autres, du fait de sa localisation au tout début des voies respiratoires, dans la zone du premier contact de l'organisme avec des antigènes. Les plis de sa membrane muqueuse s'épaississent, s'allongent, se présentent sous la forme de rouleaux séparés par des rainures. Il atteint son développement complet en 2-3 ans.

À mesure que le système immunitaire se forme et que les anticorps s’accumulent après 9 à 10 ans, l’anneau lymphatique pharyngé subit une régression inégale. La taille des amygdales est considérablement réduite, les amygdales pharyngiennes sont souvent complètement atrophiées et leur fonction protectrice est transférée aux récepteurs des muqueuses des voies respiratoires.

Causes des végétations adénoïdes

La croissance des végétations adénoïdes se produit progressivement. Les maladies les plus fréquentes des voies respiratoires supérieures (rhinite, sinusite, pharyngite, laryngite, angine de poitrine, sinusite et autres) sont la cause la plus fréquente de ce phénomène. Chaque contact du corps avec l'infection se produit avec la participation active de l'amygdale pharyngienne, qui augmente légèrement en taille. Une fois la guérison rétablie, l’inflammation reprend son état initial. Si pendant cette période (2 à 3 semaines) l'enfant tombe à nouveau malade, alors, n'ayant pas le temps de revenir à sa taille initiale, l'amygdale augmente à nouveau, mais davantage. Cela conduit à une inflammation permanente et à une augmentation du tissu lymphoïde.

Outre les maladies aiguës et chroniques fréquentes des voies respiratoires supérieures, les facteurs suivants contribuent à l'apparition d'adénoïdes:

  • prédisposition génétique;
  • maladies infectieuses infantiles (rougeole, rubéole, scarlatine, grippe, diphtérie, coqueluche);
  • grossesse et accouchement graves (infections virales au cours du premier trimestre entraînant des anomalies dans le développement des organes internes du fœtus, antibiotiques et autres médicaments nocifs, hypoxie fœtale, traumatismes à la naissance);
  • alimentation inadéquate et suralimentation de l'enfant (excès de sucreries, consommation d'aliments contenant des conservateurs, des stabilisants, des colorants, des arômes);
  • sensibilité aux allergies;
  • immunité affaiblie dans le contexte d'infections chroniques;
  • environnement défavorable (gaz, poussières, produits chimiques ménagers, air sec).

Les enfants de 3 à 7 ans qui assistent à des groupes d’enfants et qui sont en contact constant avec diverses infections sont à risque. Chez un petit enfant, les voies respiratoires sont assez étroites et, dans le cas d'œdème même mineur ou de croissance de l'amygdale pharyngienne, peuvent se chevaucher complètement et rendre difficile ou impossible la respiration par le nez. Chez les enfants plus âgés, la fréquence d'apparition de cette maladie est fortement réduite, car après 7 ans, les amygdales commencent déjà à s'atrophier et la taille du nasopharynx, au contraire, augmente. Des végétaux adénoïdes, déjà dans une moindre mesure, gênent la respiration et provoquent une gêne.

Degrés adénoïdes

Selon la taille des végétations adénoïdes, il existe trois degrés de la maladie:

  • Grade 1 - les végétations adénoïdes sont petites et ne couvrent pas plus d'un tiers de la partie supérieure du nasopharynx. Les problèmes de respiration nasale chez les enfants ne surviennent que la nuit, le corps à l'horizontale;
  • 2 degrés - une augmentation significative de l'amygdale pharyngienne, chevauchement d'environ la moitié de la lumière du nasopharynx, la respiration nasale chez les enfants est difficile tant le jour que la nuit;
  • Grade 3 - les végétations adénoïdes occupent presque toute la lumière du nasopharynx, l’enfant est obligé de respirer par la bouche 24 heures sur 24.

Symptômes de végétations adénoïdes

Le signe le plus important et le plus évident par lequel les parents peuvent suspecter des végétations adénoïdes chez les enfants est la respiration nasale régulière et la congestion nasale en l'absence de tout écoulement. Pour confirmer le diagnostic devrait montrer à l'otolaryngologist de l'enfant.

Les symptômes caractéristiques des végétations adénoïdes chez les enfants sont les suivants:

  • perturbation du sommeil, l'enfant dort faiblement avec la bouche ouverte, se réveille, peut pleurer en rêve;
  • ronfler, renifler, retenir le souffle et s'étouffer dans le sommeil;
  • bouche sèche et toux sèche le matin;
  • changement de timbre de voix, discours nasal;
  • maux de tête;
  • rhinite fréquente, pharyngite, amygdalite;
  • diminution de l'appétit;
  • perte auditive, otites, otites fréquentes dues au chevauchement du canal reliant le nasopharynx et la cavité de l'oreille;
  • léthargie, fatigue, irritabilité, sautes d'humeur.

Dans le contexte des végétations adénoïdes, les enfants développent une complication telle qu'une adénoïdite ou une inflammation de l'amygdale pharyngée hypertrophiée, qui peut être aiguë ou chronique. Au cours de la phase aiguë, il s'accompagne de fièvre, de douleurs et de sensations de brûlure dans le nasopharynx, d'une faiblesse, d'une congestion nasale, d'un nez qui coule, d'un écoulement mucopurulent, d'une augmentation des ganglions lymphatiques à proximité.

Méthodes de diagnostic des végétations adénoïdes

Si vous soupçonnez des végétations adénoïdes chez les enfants, vous devez contacter l'ENT. Le diagnostic de la maladie comprend l'anamnèse et l'examen instrumental. Pour évaluer le degré d'adénoïdes, l'état de la membrane muqueuse, la présence ou l'absence de processus inflammatoire, les méthodes suivantes sont utilisées: pharyngoscopie, rhinoscopie antérieure et postérieure, endoscopie, radiographie.

La pharyngoscopie consiste à examiner la cavité du pharynx, du pharynx et des glandes qui, chez les enfants, sont également parfois hypertrophiées.

Avec la rhinoscopie antérieure, le médecin examine soigneusement les voies nasales en les étendant avec un miroir nasal spécial. Pour analyser l’état des végétations adénoïdes selon cette méthode, il est demandé à l’enfant d’avaler ou de prononcer le mot «lampe», tandis que le voile du palais se contracte, provoquant une oscillation des adénoïdes.

La rhinoscopie postérieure est un examen du nasopharynx et des végétations adénoïdes à travers l'oropharynx à l'aide d'un miroir nasopharyngé. La méthode est très informative et permet d’évaluer la taille et l’état des végétations adénoïdes, mais elle peut provoquer chez les enfants un réflexe émétique et des sensations plutôt déplaisantes, ce qui empêchera tout examen.

L'endoscopie est l'étude la plus moderne et la plus informative sur les végétations adénoïdes. L'un de ses avantages est la visualisation: elle permet aux parents de voir eux-mêmes les végétations adénoïdes de leurs enfants. Au cours de l'endoscopie, le degré de végétation adénoïde et le chevauchement des voies nasales et des tubes auditifs, la raison de leur augmentation, la présence d'œdème, de pus, de mucus et de l'état des organes adjacents sont établis. L'intervention est réalisée sous anesthésie locale, le médecin devant insérer dans la voie nasale un long tube de 2 à 4 mm d'épaisseur muni d'une caméra au bout, ce qui provoque des sensations désagréables et douloureuses chez l'enfant.

La radiographie, ainsi que l'examen numérique, sont actuellement à peine utilisés pour le diagnostic des végétations adénoïdes. Il est nocif pour le corps, ne donne pas une idée de la raison pour laquelle l’amygdale pharyngée est élargie et peut entraîner une déclaration inexacte du degré de son hypertrophie. Le pus ou le mucus accumulé à la surface des végétations adénoïdes ressemblera exactement à celles des végétations adénoïdes sur la photo, ce qui augmentera par erreur leur taille.

Lorsqu'il détecte une perte auditive chez l'enfant et une otite fréquente, le médecin examine la cavité de l'oreille et l'envoie à l'audiogramme.

Pour une évaluation réelle du degré d'adénoïdes, le diagnostic doit être posé pendant la période où l'enfant est en bonne santé ou a dépassé pas moins de deux à trois semaines à partir du moment de sa guérison après la dernière maladie (rhume, VRAI, etc.).

Traitement

La tactique de traitement des végétations adénoïdes chez l’enfant est déterminée par son degré, la gravité des symptômes, le développement de complications chez l’enfant. Des médicaments et de la physiothérapie ou une chirurgie (adénotomie) peuvent être utilisés.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement des végétations adénoïdes avec des médicaments est efficace pour le premier, moins souvent - le deuxième degré des végétations adénoïdes, lorsque leur taille n'est pas trop grande et qu'il n'y a pas de troubles prononcés de la respiration nasale libre. Au troisième degré, elle n'est réalisée que si l'enfant présente des contre-indications à l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes.

La pharmacothérapie vise à soulager l’inflammation, le gonflement, l’élimination du rhume, le nettoyage de la cavité nasale et le renforcement du système immunitaire. Les groupes de médicaments suivants sont utilisés pour cela:

  • gouttes vasoconstrictrices (galazoline, farmazolin, naphtyzinum, rinazoline, sanorin et autres);
  • antihistaminiques (diazoline, suprastine, loratadine, erius, zyrtec, phenistil);
  • vaporisateurs nasaux d'hormone anti-inflammatoire (flix, nasonex);
  • antiseptiques locaux, gouttes nasales (protargol, collargol, albutsid);
  • solutions salines pour le nettoyage de la morve et l'humidification de la cavité nasale (aigue-marine, marimer, quix, humer, nazomarin);
  • moyens de renforcer le corps (vitamines, immunostimulants).

Une augmentation de l'amygdale pharyngée chez certains enfants n'est pas causée par sa croissance, mais par un œdème provoqué par une réaction allergique du corps en réponse à certains allergènes. Ensuite, pour rétablir sa taille normale, seule une utilisation locale et systémique des antihistaminiques est nécessaire.

Parfois, les médecins peuvent prescrire des médicaments homéopathiques pour le traitement des végétations adénoïdes. Dans la plupart des cas, leur réception n'est efficace qu'en cas d'utilisation prolongée au cours du premier stade de la maladie et à titre préventif. Au deuxième et surtout au troisième degré des végétations adénoïdes, elles n'apportent généralement aucun résultat. Lorsque les végétations adénoïdes sont généralement prescrits des préparations en granulés "JOB-Kid" et "Adenosan", huile "Tuya-GF", spray nasal "Euphorbium Compositum".

Remèdes populaires

Les remèdes populaires pour les végétations adénoïdes ne peuvent être utilisés qu'après avoir consulté un médecin aux premiers stades de la maladie, sans aucune complication. Les plus efficaces sont le lavage de la cavité nasale avec une solution de décoctions d’écorce de chêne, de fleurs de camomille et de calendula, feuilles de eucalyptus au sel marin ou aux herbes, qui ont des effets anti-inflammatoires, antiseptiques et astringents.

Lorsque vous utilisez des herbes, gardez à l'esprit qu'elles peuvent provoquer une réaction allergique chez les enfants, ce qui aggravera encore le cours de la maladie.

Physiothérapie

La thérapie physique pour les adénoïdes est utilisée conjointement avec un traitement médical pour augmenter son efficacité.

Le plus souvent, on prescrit un traitement au laser aux enfants. Un traitement standard comprend 10 séances. 3 cours sont recommandés par an. Les rayons laser de faible intensité aident à réduire l'enflure et l'inflammation, normalisent la respiration nasale et ont un effet antibactérien. Cependant, cela ne s'applique pas seulement aux végétations adénoïdes, mais également aux tissus environnants.

En plus du traitement au laser, le rayonnement ultraviolet et l'UHF peuvent être appliqués sur la région nasale, la thérapie à l'ozone et l'électrophorèse avec des médicaments.

Des exercices utiles de gymnastique respiratoire, de cure thermale, de climatothérapie et de repos en mer sont également proposés aux enfants avec des végétations adénoïdes.

Vidéo: traitement de l'adénoïdite avec des remèdes maison

Adénotomie

L'élimination des végétations adénoïdes est le traitement le plus efficace contre l'hypertrophie du troisième degré de l'amygdale pharyngée lorsque la qualité de vie d'un enfant se dégrade considérablement en raison de l'absence de respiration nasale. L'opération est réalisée strictement selon les indications de manière planifiée sous anesthésie dans les conditions d'un hôpital pour malades hospitalisés du département ORL de l'hôpital pour enfants. Cela ne prend pas beaucoup de temps et, en l'absence de complications postopératoires, l'enfant est autorisé à rentrer chez lui le même jour.

Les indications pour l'adénotomie sont:

  • l'inefficacité de la pharmacothérapie à long terme;
  • inflammation des végétations jusqu'à 4 fois par an;
  • l'absence ou la difficulté significative de la respiration nasale;
  • inflammation récurrente de l'oreille moyenne;
  • déficience auditive;
  • sinusite chronique;
  • arrêtez de respirer pendant une nuit de sommeil;
  • déformation du squelette du visage et de la poitrine.

L'adénotomie est contre-indiquée si l'enfant a:

  • anomalies congénitales des palais durs et mous;
  • tendance accrue à saigner;
  • troubles sanguins;
  • maladie cardiovasculaire grave;
  • processus inflammatoire dans les végétations adénoïdes.

L'opération n'est pas réalisée pendant les épidémies de grippe et dans un mois après la vaccination prévue.

De nos jours, en raison de l'apparition d'une adénotomie à courte durée d'action pour l'anesthésie générale, les enfants sont presque toujours pratiqués sous anesthésie générale, évitant ainsi le traumatisme psychologique qu'un enfant subit lors de la procédure sous anesthésie locale.

La technique endoscopique moderne de retrait des adénoïdes a un faible impact, présente un minimum de complications, permet à un enfant de retrouver un mode de vie normal pendant une courte période et minimise le risque de rechute. Pour prévenir les complications postopératoires, il est nécessaire de:

  1. Prendre des médicaments prescrits par un médecin (gouttes nasales vasoconstricteurs et astringentes, antipyrétiques et analgésiques).
  2. Limitez l'activité physique pendant deux semaines.
  3. Ne pas manger de la nourriture solide consistance solide.
  4. Ne prenez pas de bain pendant 3-4 jours.
  5. Évitez l'exposition au soleil.
  6. Ne visitez pas les endroits bondés et les groupes d'enfants.

Vidéo: Comment l'adénotomie est effectuée

Complications adénoïdes

En l'absence de traitement opportun et adéquat, les végétations adénoïdes d'un enfant, en particulier des degrés 2 et 3, entraînent le développement de complications. Parmi eux se trouvent:

  • maladies inflammatoires chroniques des voies respiratoires supérieures;
  • risque accru d'infections respiratoires aiguës;
  • déformation du squelette maxillo-facial ("face adénoïde");
  • déficience auditive causée par les végétations adénoïdes obstruant l'ouverture du tube auditif dans le nez et une mauvaise ventilation de l'oreille moyenne;
  • développement anormal de la poitrine;
  • otite moyenne catarrhale et purulente fréquente;
  • troubles de la parole.

Les végétations adénoïdes peuvent entraîner un retard dans le développement mental et physique en raison d'un apport insuffisant d'oxygène au cerveau en raison de problèmes de respiration nasale.

Prévention

La prévention des végétations adénoïdes est particulièrement importante chez les enfants sujets aux allergies ou ayant une prédisposition héréditaire à l’apparition de cette maladie. Selon le pédiatre E. O. Komarovsky, pour prévenir l'hypertrophie de l'amygdale pharyngienne, il est très important de laisser à l'enfant le temps de retrouver sa taille après une infection respiratoire aiguë. Pour ce faire, après la disparition des symptômes de la maladie et l’amélioration du bien-être de l’enfant, vous ne devez pas vous rendre à la maternelle le lendemain, mais restez à la maison pendant au moins une semaine et marchez activement à l’extérieur pendant cette période.

Les mesures de prévention des végétations adénoïdes comprennent les sports qui favorisent le développement des organes respiratoires (natation, tennis, athlétisme), les promenades quotidiennes, le maintien d'une température et d'un taux d'humidité optimaux dans l'appartement. Il est important de manger des aliments riches en vitamines et en micro-éléments.

Traitement efficace des végétations adénoïdes dans le nez d'un enfant

Les végétaux adénoïdes jouent un rôle protecteur important: ils produisent des lymphocytes qui protègent la muqueuse d’une grande variété d’infections. Parfois, les tissus des végétations adénoïdes se développent, ce qui entraîne fréquemment l'écoulement nasal, la rhinite, des difficultés respiratoires, des ronflements nocturnes et d'autres symptômes désagréables.

Des végétations adénoïdes dans le nez chez un enfant sont assez courantes. Selon les statistiques, 10 à 15% des enfants souffrent d'hypertrophie adénoïde. Chez l'adulte, cette maladie survient également, mais beaucoup moins souvent.

Causes de

Les rhumes prolongés peuvent provoquer le développement de végétations adénoïdes chez un enfant.

Les végétations adénoïdes sont une modification défectueuse de l'amygdale pharyngée. Si vous êtes intéressé par leur apparence, vous pouvez voir la photo. Lors du diagnostic, les médecins font souvent des erreurs. Par conséquent, si votre enfant a été diagnostiqué sans examen approprié, consultez un médecin.

Souvent, les médecins, même sans examiner les principaux symptômes - congestion nasale, ronflement et nez qui coule, posent un tel diagnostic. Ceci est fondamentalement faux, car les symptômes peuvent être différents, ils se manifestent en outre individuellement.

De l'apparition d'adénoïdes dans le nez d'un enfant, personne n'est à l'abri. Les tissus peuvent se développer pour plusieurs raisons principales:

  • prédisposition génétique;
  • pathologie de la grossesse et de l'accouchement;
  • traumatisme à la naissance;
  • les vaccinations;
  • maladies reportées à un âge précoce;
  • caractéristiques de l'allaitement et des aliments complémentaires;
  • l'allergie;
  • écologie défavorable.

En règle générale, pas un seul enfant n'est à l'abri de la croissance des tissus dans le nez, mais si vous vous engagez dans une prévention en temps opportun, de nombreux risques peuvent bien entendu être évités. Il est très important de distinguer l'hypertrophie de l'adénoïdite. Le fait est qu'il s'agit de maladies légèrement différentes et que leur traitement est différent.

Dans la plupart des cas, lors de l'établissement de tels diagnostics, des médecins inexpérimentés recommandent l'élimination des végétations adénoïdes. La chirurgie ne doit être pratiquée qu'avec hypertrophie au troisième stade avancé. Dans tous les autres cas, il est possible et nécessaire de procéder à un traitement conservateur.

Degré d'augmentation

Il existe plusieurs degrés d'élargissement adénoïde et les symptômes de la maladie seront également différents, de même que le traitement:

  1. Les tissus des amygdales pharyngiennes occupent un tiers. Un enfant peut être tourmenté par le nez qui coule fréquemment et ronfler la nuit. Le traitement dans ce cas est conservateur et consiste en l'utilisation de gouttes et de physiothérapie.
  2. Le deuxième degré - les végétations adénoïdes occupent la moitié de la lumière du nasopharynx. Les symptômes - le ronflement, la difficulté à respirer, la parole inintelligible peuvent être observés. Une intervention chirurgicale n'est pas nécessaire.
  3. Dans le troisième degré de la maladie, les tissus occupent toute la lumière du nasopharynx, les symptômes - accumulation abondante de mucus, respiration lourde, perte de l'audition.
  4. Le quatrième degré - si le médecin a posé un tel diagnostic, consultez un autre spécialiste, car le dernier stade des végétations adénoïdes est le troisième. Si le diagnostic est au quatrième degré, le médecin est simplement illettré.

Un traitement conservateur est appliqué aux premier et deuxième degrés. Il consiste en l’utilisation de médicaments, en physiothérapie et en renforçant le système immunitaire. Au troisième degré, dans presque tous les cas, la chirurgie ne peut être évitée. De plus, même après l’élimination de tous les symptômes et l’élimination des végétations adénoïdes, il existe un risque de récurrence - les tissus peuvent à nouveau se développer.

Déterminer avec précision quelle méthode de traitement est appropriée dans votre cas particulier ne peut être que médecin expérimenté, mais si vous avez immédiatement une question sur le retrait, il est préférable de contacter un autre spécialiste et de confirmer le diagnostic. L'élimination des végétations adénoïdes n'est pas un processus difficile en principe, mais les conséquences peuvent être assez imprévisibles, alors réfléchissez bien et commencez par vous tourner vers un bon ORL.

Cause de préoccupation

Tout parent devrait être alerté par les symptômes suivants pouvant survenir chez un enfant:

  • essoufflement, surtout la nuit;
  • le ronflement;
  • maladies infectieuses fréquentes.

Les végétations adénoïdes jouent un rôle protecteur dans le corps. Pour toute inflammation, leur taille augmente et, si les intervalles entre les maladies sont courts, les amygdales sont constamment élargies, ce qui cause beaucoup de désagréments.

Si le traitement et la prévention sont effectués en temps voulu, tous les problèmes possibles peuvent être évités et, d’ici 14 à 15 ans, le problème disparaîtra complètement. Le plus souvent, le problème survient au stade du diagnostic; les difficultés liées au traitement de cette maladie sont donc tout à fait pertinentes.

Traitement

Avant d'accepter une opération, il est nécessaire d'essayer toutes les méthodes et méthodes de traitement conservateur qui, dans la plupart des cas, ont une efficacité élevée chez les enfants.

Le traitement médicamenteux des végétations adénoïdes est utilisé dans les première et deuxième étapes, avec un rinçage régulier du nez, des gouttes spéciales et des sprays sont prescrits. L'irrigation du nez pour le mucus est une condition préalable à un traitement efficace, car elle améliore l'effet de tous les médicaments.

Pour le lavage, il est préférable d'utiliser un spray spécial, par exemple Aquamaris, Dolphin. Après le lavage, l’instillation du nez est réalisée avec les médicaments suivants: argent colloïdal, protargol, Sofradex. Ces médicaments ont un effet décongestionnant et anti-inflammatoire, un peu de membrane muqueuse sèche et facilitent la respiration.

Pour le traitement des enfants, il est préférable d'utiliser des médicaments sous forme de spray, car ils sont faciles à utiliser et ne présentent aucun inconfort lors de l'utilisation.

Le traitement des végétations adénoïdes avec le médicament Sofradex a également fait ses preuves. Sofradex sont des gouttes qui enterrent le nez d’un enfant. Il est important de tomber directement sur les végétations adénoïdes. Il convient de noter que les gouttes Sofradex ne constituent pas le traitement principal, elles ne peuvent que soulager les symptômes et l’état de l’enfant pendant un certain temps. Pour un traitement efficace, on utilise peu les onguents, les gouttes et les sprays. Il est donc important de trouver la cause de la maladie et de la combattre.

La thérapie au laser a fait ses preuves. Cette méthode réduit considérablement l'inflammation et le gonflement, assèche le mucus. Un traitement consiste en au moins 10 interventions.

Les remèdes homéopathiques sont également souvent utilisés dans le traitement des végétations adénoïdes, mais la médecine officielle n’approuve souvent pas cette approche. Il convient également de noter que le traitement par l'homéopathie prend beaucoup de temps, généralement plusieurs mois. Dans le même temps, il existe des risques de réapparition de la maladie Si l'on souhaite suivre un traitement par homéopathie, il est très important de trouver un vrai bon spécialiste, car il existe de nombreux charlatans dans ce domaine de la médecine et très peu d'homéopathes réels.

Méthodes traditionnelles de traitement

Dans le traitement des végétations adénoïdes, ainsi que des médicaments, vous pouvez également utiliser des remèdes populaires, mais vous devez d'abord consulter votre médecin. Pour le traitement à l'aide de jus naturels, décoctions d'herbes médicinales, qui enterrent le nez. Avant de procéder à de telles procédures, il est important de bien rincer le nasopharynx.

À partir de jus naturels, utilisez le jus de carotte, betterave, vous pouvez ajouter un peu de miel. Il est important de n'utiliser que des jus de fruits frais, car ils conserveront une quantité suffisante de propriétés thérapeutiques et antimicrobiennes.

Également utilisé pour le traitement de:

  • décoction d'écorce de chêne et de sauge;
  • infusion d'eucalyptus;
  • marguerites;
  • églantier;
  • calendula

Vous pouvez laver le nez avec une solution d'antiseptiques au sel de mer ou aux herbes, par exemple une décoction de camomille ou une teinture d'écorce de chêne.

Pour avoir moins de problèmes avec les végétations adénoïdes, il est nécessaire de tempérer l’enfant et de renforcer son immunité. Laissez l’enfant faire du sport, marchez davantage dans la rue, mangez plus de légumes et de fruits. Tout cela contribuera à une bonne prévention des maladies et réduira les risques de développer divers types de complications.

Symptômes d'adénoïdes chez les enfants, traitement aux antibiotiques et prévention de l'inflammation

Rhumes persistants, difficultés respiratoires nasales, rhinite incessante - tous ces signes sont associés aux adénoïdes. Près de 50% de tous les enfants souffrent de cette maladie. Que sont les végétations adénoïdes et où sont-elles situées? De quoi augmentent-ils? Comment comprendre que la pathologie se développe? Comment traite-t-on les végétations adénoïdes et est-il possible de faire face à la maladie sans chirurgie? Nous comprendrons ensemble.

Quels sont les végétations adénoïdes?

Les adénoïdes sont souvent appelés des amygdales nasopharyngées. Si le médecin dit que l'enfant a des «adénoïdes», cela signifie que les amygdales sont enflammées et de plus en plus grosses. Ils sont situés dans la gorge, à la jonction du pharynx dans la cavité nasale. Tout le monde a ces amygdales - et les adultes sont au même endroit que les enfants.

La maladie affecte généralement les bébés âgés de 2 à 7 ans. Avec l'âge, les amygdales rhinopharyngées diminuent et l'écart entre elles augmente. Pour cette raison, l'hypertrophie adénoïde persistante est rarement diagnostiquée chez les personnes de plus de 14 ans. Le processus inflammatoire peut se développer à l’âge de 14 à 20 ans, mais le nombre de patients de cet âge atteints d’adénoïdes est insignifiant.

Stades et formes de la maladie

Le processus pathologique est classé en fonction du degré de croissance des tissus des amygdales nasopharyngiennes. Il ne faut pas oublier que seule leur hypertrophie persistante est importante. Une augmentation n'est diagnostiquée que si 15 à 20 jours se sont écoulés depuis le rétablissement d'une infection virale et si la taille des végétations adénoïdes n'est pas revenue à la normale.

Il y a les stades suivants de la maladie:

  • 1 degré. Les amygdales nasopharyngées hypertrophiées sont hypertrophiées et ne couvrent pas plus du tiers de la lumière nasopharyngée. Les difficultés respiratoires nasales chez un patient ne sont observées que pendant le sommeil. Il y a du ronflement.
  • 1-2 degrés. Jusqu'à la moitié de la lumière nasopharyngée est bloquée par le tissu lymphoïde.
  • 2 degrés. Les 2/3 des voies nasales ont fermé les végétations adénoïdes. Le patient a de la difficulté à respirer par le nez 24 heures sur 24. Il y a des problèmes d'élocution.
  • 3 degrés. La respiration nasale devient impossible, car les végétations adénoïdes recouvrent complètement la lumière du rhinopharynx.

Causes d'une augmentation des amygdales nasopharyngées

Les adénoïdes chez les enfants apparaissent comme une maladie indépendante et comme un processus pathologique associé à une inflammation de la cavité nasale ou du nasopharynx. Pourquoi la maladie survient-elle? Parfois, la cause est une prédisposition génétique ou un traumatisme à la naissance.

L'inflammation dans la cavité nasale et le nasopharynx provoque le développement d'adénoïdes

On distingue également les raisons suivantes qui poussent l’enfant en croissance végétale:

  • maladies virales fréquentes, y compris ARVI;
  • amygdalite sous forme chronique;
  • infections virales portées par la mère pendant la grossesse;
  • immunité affaiblie;
  • réaction allergique;
  • la diphtérie;
  • la scarlatine;
  • coqueluche
  • séjour prolongé dans des pièces poussiéreuses, vivant dans des zones polluées ou à proximité d'entreprises industrielles;
  • biberon (ne reçoivent pas artificiellement les cellules immunitaires de la mère);
  • réponse vaccinale (rare).

Quels sont les symptômes de l'inflammation?

Le plus souvent, les végétations adénoïdes sont enflammées chez les enfants de 2 à 3 ans (à l’âge de la première à la maternelle ou à l’école).

Les végétations adénoïdes sont facilement visibles lors de l'inspection de la gorge.

Cependant, une inflammation se développe parfois chez un enfant d'un an, moins souvent chez les nourrissons. Comment savoir que la pathologie est apparue? Il existe un ensemble de caractéristiques qui forment un tableau clinique spécifique.

Si un enfant a du mal à respirer par le nez, respire constamment par la bouche ouverte, le nez bouché et sans écoulement, c'est le principal symptôme selon lequel on peut penser que le bébé a des amygdales. Il est nécessaire de consulter un otolaryngologue. Vous pouvez voir à quoi ressemblent les symptômes externes sur la photo de l'article. Une liste des symptômes est donnée ci-dessous:

  1. amygdalite fréquente, rhinite, pharyngite;
  2. le mal de tête est noté;
  3. le timbre change et devient nasal;
  4. le matin, les muqueuses de la bouche s'assèchent, la toux est sèche;
  5. dans un rêve, un petit patient ronfle, renifle, des crises d'asthme peuvent survenir;
  6. le sommeil est perturbé - l'enfant dort la bouche ouverte, se réveille, pleure (plus de détails dans l'article: pourquoi l'enfant dort-il la bouche ouverte et avez-vous besoin de vous inquiéter?);
  7. l'otite se développe souvent, le bébé se plaint de douleurs à l'oreille, de déficience auditive;
  8. l'enfant se fatigue vite, a l'air morose, devient morose et irritable;
  9. l'appétit s'aggrave.
Quand les végétations adénoïdes, l'enfant dort avec la bouche ouverte

Que peuvent être des végétations dangereuses?

Les végétations adénoïdes chez un enfant ont un effet négatif sur la respiration et la parole et sont également dangereuses en raison de leurs complications. La conséquence la plus commune est le rhume fréquent. Sur les tissus envahis, les dépôts muqueux s'accumulent, dans lesquels les bactéries prolifèrent activement. Les enfants avec des végétations adénoïdes peuvent tolérer le rhume 10 à 12 fois par an. En outre, l'hypertrophie des amygdales peut provoquer:

  • déformation des incisives de la mâchoire supérieure et de la mâchoire inférieure pendante (la "face adénoïde");
  • larmoiement, irritabilité;
  • l'énurésie;
  • souffles cardiaques fonctionnels;
  • l'anémie;
  • troubles de la parole persistants nécessitant un traitement par un orthophoniste;
  • affaiblissement de la mémoire et de la concentration en raison d'une saturation insuffisante du cerveau en oxygène (entraînant de mauvaises performances);
  • perte auditive;
  • otite fréquente
Avec les végétations adénoïdes, l’enfant peut souffrir d’otites fréquentes
  • perte auditive;
  • sinusite - plus de la moitié des cas diagnostiqués se développent à la suite d'adénoïdes;
  • inflammation chronique des amygdales nasopharyngées (adénoïdite chronique) - pendant les exacerbations, il y a une forte fièvre allant jusqu'à 39 ° C.

Méthodes de diagnostic

Les adénoïdes se caractérisent par un tableau clinique spécifique qui permet à l'otolaryngologue, sur la base d'un examen et d'un interrogatoire, de reconnaître la maladie. Il existe plusieurs pathologies présentant des symptômes similaires. Il est donc important de les différencier des adénoïdes lors du diagnostic.

Les techniques suivantes sont utilisées dans l’examen et le diagnostic différentiel des végétations adénoïdes:

  1. tomodensitométrie (type de diagnostic fondé sur le balayage aux rayons x);
  2. endoscopie;
  3. Examen aux rayons X (utilisé pour vérifier l'état des amygdales dans de rares cas);
  4. la rhinoscopie postérieure (l'examen permet de déterminer l'état des amygdales du rhinopharynx, à l'aide d'un miroir);
  5. palpation des doigts - les amygdales sont rarement contrôlées de cette façon, car la technique est considérée comme dépassée, douloureuse et dénuée d’information.
Diagnostic des végétations adénoïdes

Traitement complet

Que faire lorsqu'un enfant est diagnostiqué avec des végétations adénoïdes? La plupart pense immédiatement à leur suppression. Cependant, vous ne pouvez pas recourir à la chirurgie. L'élimination n'est effectuée que dans des cas extrêmes, lorsque les méthodes de traitement conservateur ne donnent aucun résultat. Le schéma thérapeutique comprend généralement des médicaments vasoconstricteurs et antiseptiques, un lavage nasopharyngé et, parfois, une antibiothérapie.

Gouttes de vasoconstricteur et de séchage

En cas de tuméfaction grave du nez, empêchant le patient de dormir et de manger normalement, ainsi qu’avant les procédures médicales et de diagnostic, le médecin vous recommandera d’instiller les gouttes vasoconstrictrices et dessiccantes dans le nez. Il ne faut pas oublier qu'ils ne traitent pas les végétations adénoïdes mais contribuent au soulagement temporaire de la maladie:

  • Les petits patients se voient généralement prescrire Nazol-baby, les enfants Sanorin, les enfants Naphthyzinum. Il existe des restrictions - vous ne pouvez pas utiliser ces outils pendant plus de 5 à 7 jours consécutifs.
  • Si les végétations adénoïdes sont accompagnées de mucus abondant, des agents desséchants sont prescrits, tels que Protargol (gouttes à base d’argent pour enfants avec instructions).

Lavage nasopharyngé

Si vous avez des doutes sur vos propres forces et compétences, il est préférable d'écrire le bébé au médecin pour qu'il se lave. Si la procédure est mal exécutée, il existe un risque d'infection de l'oreille moyenne et, par conséquent, de développement d'une otite. Pour le lavage, vous pouvez utiliser:

  1. Solution Aquamaris;
  2. eau minérale non gazeuse;
  3. une solution saline;
  4. solution de sel (1 c. à thé de sel dans 0,1 eau bouillie);
  5. décoctions d'herbes (calendula, camomille).

Préparations antiseptiques

Afin de désinfecter la surface des muqueuses des amygdales nasopharyngées enflammées, d'éliminer les micro-organismes pathogènes, de réduire les poches et de réduire l'inflammation, le médecin vous prescrira des préparations antiseptiques. Dans le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants, des médicaments tels que:

  • Le miramistin;
  • Derinat;
  • Collargol

Antibiotiques

Il est possible d'utiliser des médicaments antibactériens dans le traitement des végétations adénoïdes, y compris des agents locaux, uniquement sur ordonnance d'un médecin. Des antibiotiques sont inclus dans le schéma thérapeutique dans les cas où le patient a développé une adénoïdite.

Parfois, lors du traitement d'adénoïdes, les médecins prescrivent Amoxiclav

Les antibiotiques ne contribuent pas à la réduction de la taille des amygdales. De plus, leur utilisation incontrôlée de micro-organismes produit une résistance aux médicaments.

Comment traiter les végétations chez les enfants dans le nez, les symptômes

Les adénoïdes sont la prolifération des tissus des amygdales situés dans le pharynx. Ils constituent le principal obstacle à l’apparition de maladies infectieuses, mais leur augmentation peut entraîner un certain nombre de conséquences désagréables pour la santé de l’enfant. Par conséquent, la détection rapide des symptômes d’une augmentation du nombre d’adénoïdes est si importante.

Description

Les adénoïdes sont des amygdales nasopharyngées dont la prolifération provoque des difficultés respiratoires, une perte auditive et d'autres symptômes désagréables. Ils sont situés dans les conques nasales et ressemblent visuellement à un peigne de coq rose ou rouge. Cependant, il est difficile de les voir à l'œil nu, car ils sont très profonds.

Raisons

La cause de la croissance des végétations adénoïdes dans le nez chez les enfants peut être:

  • l'hérédité;
  • troubles métaboliques;
  • l'obésité;
  • l'hypothyroïdie;
  • rhumes réguliers;
  • rhinite allergique;
  • non-respect des normes de ventilation de la pièce;
  • écologie défavorable;
  • la rubéole
  • la scarlatine;
  • la rougeole;
  • faible immunité.

Les symptômes

Les symptômes de la croissance adénoïde chez les enfants sont les suivants:

  • difficulté ou impossibilité de respirer par le nez;
  • le ronflement;
  • l'insomnie;
  • l'anémie;
  • déglutition douloureuse;
  • altération de l'odorat;
  • voix nasale basse avec changement de timbre;
  • maux de tête le matin;
  • surpoids;
  • augmentation de l'activité et de la fatigue;
  • déformation du crâne.

En outre, il existe 3 degrés de ces excroissances:

  1. Pendant la journée, la respiration de l’enfant est normale, mais le soir, la taille des végétations adénoïdes rend la tâche difficile.
  2. La respiration de l'enfant est compliquée à la fois le jour et la nuit et s'accompagne également d'un ronflement dans un rêve.
  3. L'étalement urbain peut priver complètement l'enfant de la capacité de respirer par le nez, bloquant ainsi les voies principales de circulation de l'air.

Diagnostics

Il existe plusieurs méthodes pour diagnostiquer la croissance des végétations adénoïdes. Ceux-ci comprennent:

  • endoscopie;
  • Radiographie
  • épipharyngoscopie;
  • Scanner de la cavité nasale et du pharynx.
Une telle détection de la maladie devrait être effectuée dans le bureau d'un oto-rhino-laryngologiste. Ainsi, il pourra prescrire un traitement approprié. En ce qui concerne l'endoscopie, cette procédure est un processus dans lequel le médecin insère un mince tube (2 à 4 mm d'épaisseur) dans la surface interne du nez. Cet appareil est équipé d'une lampe de poche et d'une caméra vous permettant de réaliser le diagnostic le plus précis possible.

  • essoufflement;
  • écoulement nasal et saignements;
  • altération de l'odorat et de l'audition;
  • maux de tête fréquents;
  • maladie inflammatoire du nasopharynx;
  • pression dans le visage;
  • retard de la parole;
  • ronfler

En plus de l'endoscopie, une radiographie peut être prise, cependant, les adénoïdes de l'image ne peuvent être vus qu'après l'insertion du contraste dans la cavité trachéale. Un tel algorithme d'action vous permettra de voir les contours des tissus mous et du cartilage, des ventricules laryngés, de la paroi du pharynx et d'autres organes internes. Une projection latérale de la radiographie vous permettra de voir la bande d'illumination, séparant la trachée et le pharynx. Si la lumière remplit la gorge en deux, cela indique la présence du deuxième degré de la maladie. Dans ce cas, vous pouvez le faire sans chirurgie.

L'utilisation des rayons X des sinus nasaux permet de détecter l'apparition de processus inflammatoires dans le corps de l'enfant. Ainsi, il est possible d'identifier une sinusite, une sinusite frontale et d'autres modifications des sinus paranasaux. Sur les images, les formations purulentes ressemblent à des taches blanches. En cours de traitement, ils sont contrôlés à l'aide de radiographies dynamiques.

Les rayons X des végétaux adénoïdes ne sont pratiqués que dans des cas extrêmes, par exemple lorsqu'un cancer est suspecté dans le diagnostic, car cette procédure entraîne une exposition aux rayonnements.

Comme pour epifaringoskopii, cette procédure est un processus d’examen du patient avec un miroir d’un diamètre de 6 à 10 mm. L'instrument est chauffé dans l'eau pendant 3 secondes, puis essuyé avec une serviette en papier.

Après cela, vous devez prendre une spatule et appuyer sur les 2/3 avant de la langue de l'enfant. Cela peut provoquer un réflexe nauséeux, mais la procédure devrait continuer. Ensuite, vous devez insérer un miroir dans votre bouche, sans toucher l'arrière de la gorge et la racine de la langue. Ainsi, au cours de la réflexion, le médecin sera en mesure de détecter les signes de manifestations pathologiques avec localisation dans le nasopharynx. Le patient peut respirer de l'air par le nez.

Dans les conditions modernes de développement de la médecine, la tomodensitométrie est la méthode de diagnostic la plus informative. Il vous permet d'identifier et d'étudier les anomalies et les pathologies globales, ainsi que les déformations mineures qui se sont manifestées chez un enfant. Les avantages de cette méthode incluent également:

  • degré élevé de contenu informatif des images;
  • la possibilité de détecter des maladies avec une localisation dans les sinus;
  • non invasif (pas de gêne et de douleur pendant la procédure);
  • courte durée de l'examen, qui ne dépasse pas 15 minutes;
  • complexité, permettant d’étudier l’état des tissus mous du visage.
Cette procédure est prescrite si le patient présente les symptômes suivants:

  • écoulement nasal abondant;
  • congestion nasale constante;
  • maux de tête ou mal aux dents pulsatoires;
  • essoufflement;
  • blessures graves au crâne et à la tête;
  • maux de gorge.

Traitement

Pour éviter d'éventuelles complications, il est nécessaire de commencer le traitement à temps. Dans ce cas, toutes les méthodes suivantes peuvent être combinées pour une plus grande efficacité du traitement.

Traitement médicamenteux

Avec une telle maladie, il vaut la peine de commencer à lutter lorsque son développement en est à ses balbutiements. À cette fin, il est recommandé de prendre des immunostimulants au premier stade, tels que «Timalin», «Levamisol», «Ribomunil», etc.

Lorsque la maladie est au second stade, il convient d’appliquer un traitement par antibiotiques du groupe de la pénicilline, tels que Flemoxin, Augmentin, Ampioks, Amoxiclav.

La posologie dépend de son âge, de son poids et de son état général. Dans le même temps, un test de compatibilité est effectué, au cours duquel un «bouton» est créé: une injection avec localisation au dos du coude. En outre, pour le traitement de la toxicomanie à l'aide de médicaments "Zinat" et "Supraks", qui doivent être pris en alternance.

Appliquez "Protargol" pour éliminer le froid. Cet outil est fabriqué à base d’argent colloïdal, a un effet anti-inflammatoire et est un liquide brun, inodore.

Ce médicament est pris pendant 2-3 semaines. Le médecin déterminera une période d’accueil plus précise en s’appuyant sur les données relatives à l’âge du patient, à son poids et aux symptômes de la maladie. "Protargol" est capable d'éliminer le nez qui coule et la membrane muqueuse sèche.

Parallèlement au traitement médical, il convient de garder à l’esprit que l’émergence et le développement de cette maladie sont fortement influencés par les conditions de vie de l’enfant. Ainsi, la malnutrition, les mauvaises conditions de logement et les mauvaises conditions d’assainissement réduisent l’immunité de l’enfant et entraînent une augmentation du nombre de cellules végétales.

Il est recommandé de maintenir la température dans la pièce entre + 20-22 ° C en hiver et + 22-26 ° C en été. De plus, l'humidité doit être comprise entre 40 et 65%. Il convient de noter qu’avec un taux faible, la peau et les muqueuses de l’enfant se dessèchent, ce qui réduit son immunité et crée un inconfort.

Méthodes folkloriques

Il existe un certain nombre de recettes de médecine traditionnelle permettant de lutter efficacement contre la croissance des végétations adénoïdes. En voici quelques unes:

  1. Pour faire de la teinture d'anis, vous devez couper 4 cuillères de cette herbe et verser un demi-verre d'alcool. Après avoir perfusé pendant 10 jours dans un endroit sombre et froid, vous devez secouer le récipient avec le liquide et le filtrer. Ensuite, vous devriez enterrer son nez, après l'avoir dilué avec de l'eau tiède dans un rapport de 1: 3 (10 gouttes). Cela devrait être fait 3 fois par jour.
  2. Il est nécessaire de prendre 100 g de fines herbes millepertuis et de les broyer. Ajoutez ensuite un peu de beurre et faites fondre le tout au bain-marie jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène. Après cela, ajoutez 10 gouttes de chélidoine et instillez le nez 3 fois par jour.
  3. Mélangez 200 g de jus de betterave et 100 g de miel et versez 5 gouttes pour le nez dans chaque narine 5 fois par jour.
  4. Pour faciliter la respiration nocturne de l'enfant, vous pouvez vous laver le nez. Pour ce faire, préparer une solution saline, diluée dans un verre avec de l'eau tiède 1 c. l le sel Ensuite, vous devez verser le liquide dans une narine et le verser sur l’autre.

Physiothérapie

L'une des méthodes de traitement des végétations adénoïdes chez les enfants est la thérapie au laser. Dans les conditions modernes de développement de la médecine, il devient de plus en plus populaire. Il peut être peropératoire et non invasif. Dans le premier cas, le traitement est prescrit en complément de la chirurgie, dans le second, il permet d’améliorer la circulation sanguine et de stimuler le système immunitaire de l’enfant. Les contre-indications pour une telle procédure sont:

  • forte fièvre;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • troubles sanguins;
  • l'anémie;
  • tuberculose.
Un autre traitement pour cette maladie est la thérapie à ultra haute fréquence (UHF). Il affecte le corps humain par le biais de courants ultra-haute fréquence. Cette procédure est effectuée pendant 10 minutes. Il est nécessaire de procéder à 10 telles manipulations. Il convient de noter que pour la UHF, l’enfant doit adopter une position couchée avec la tête rejetée en arrière.

Pour stimuler le système cardiovasculaire, normaliser le pouls, augmenter le taux d'hémoglobine dans le sang, vous pouvez vous promener dans la forêt de conifères avec votre enfant. En plus de ce qui précède, ce passe-temps contribuera aux performances physiques et mentales, ainsi qu’à la résistance du corps aux infections et aux toxines.

Traitement chirurgical

L'âge le plus approprié pour retirer les végétations adénoïdes chez un enfant est une période de 3 à 7 ans. Une intervention chirurgicale est prescrite dans les cas où:

  • les végétations adénoïdes sont devenues trop volumineuses et compliquent le processus respiratoire;
  • l'enfant souffre d'otites fréquentes et d'infections respiratoires, de maladies rhumatismales, de vascularites ou d'arthrite;
  • l'enfant a une malocclusion et une mauvaise formation des os du visage;
  • aucune amélioration due au traitement conservateur avec l'utilisation d'un traitement médicamenteux.
La procédure est assez rapide et prend environ 10 minutes. Pour sa mise en œuvre, l'enfant est placé dans un fauteuil, l'anesthésie est introduite dans une veine et une solution anesthésique est injectée dans le nez (par exemple, Lidocaïne, Novocain, Ultracain). Ensuite, un couteau chirurgical spécial est placé dans la cavité buccale et les tissus en excès des amygdales sont coupés.

Une telle procédure ne devrait pas causer de douleur et peut rapidement ramener le patient à un mode de vie normal. Mais ses conséquences négatives incluent le fait que les végétations adénoïdes sont sujettes à une nouvelle prolifération et peuvent nécessiter une nouvelle manipulation. Les contre-indications comprennent:

  • la présence de maladies aiguës;
  • âge jusqu'à 2 ans;
  • moins d'un mois après la vaccination;
  • maladies du sang;
  • oncopathologie;
  • exacerbation des allergies.

Immédiatement après l'opération, le patient a besoin d'une demi-heure de repos. En cas d'opération réussie, l'enfant sort de l'hôpital pendant 4-5 jours. Mais pendant la semaine qui suit, il ne peut pas manger d'aliments chauds et épicés. La nourriture doit être broyée pour ne pas causer de dommages mécaniques. Vous devez également vous abstenir de prendre un bain chaud et de pratiquer des activités physiques pendant un mois maximum. L'efficacité du traitement chirurgical est déterminée par un médecin au plus tôt un mois après l'opération.

Prévention

Afin d'empêcher la croissance des végétations adénoïdes chez un enfant, il est nécessaire non seulement de respecter les normes sanitaires en vigueur dans la pièce où il habite, mais également de surveiller les indicateurs de température et d'humidité. Il convient également de traiter rapidement les maladies respiratoires et de surveiller la nutrition, de ventiler régulièrement la pièce, de nettoyer le sol et de nettoyer la poussière.

Complications possibles

L'élimination des végétations adénoïdes échoue dans de rares cas. Cependant, même en suivant toutes les règles et réglementations du traitement, il existe un risque de complications, telles que:

  • saignements;
  • fièvre
  • otite moyenne et inflammation de l'oreille moyenne;
  • l'apparition d'infection;
  • la repousse du tissu lymphoïde;
  • Les maladies ARI;
  • déficience auditive;
  • changement de forme du crâne.
Le retrait des végétations adénoïdes n'est pas une opération trop difficile. Par conséquent, si vous suivez toutes les prescriptions du médecin, tant pendant sa préparation que pendant la récupération postopératoire, le corps de l'enfant reviendra rapidement à la normale et le risque de complications diminuera considérablement.

Commentaires d'Internet

Amadina

http://www.woman.ru/kids/healthy/thread/4486715/1/#m48522912

Fantanella

http://forum.aromarti.ru/showpost.php?p=31662postcount=3

Dans le corps, tout est nécessaire et cela fait partie du système immunitaire. Il y a aussi beaucoup de microbes qui s’installent, et si vous êtes sûrs, allez immédiatement à la bouche et plus loin.

Donc, même si vous en avez, les végétations adénoïdes, vous ne devriez pas vous inquiéter autant. Tout est surmontable. Et ils ne feraient que couper. Beaucoup n'ont rien essayé du tout, mais ont succombé aux supplications de ces ENT.

Comment guérir les végétations dans le nez d'un enfant?

Les végétations adénoïdes chez les enfants sont l’un des maux les plus courants. La maladie est causée par une prolifération anormale des amygdales nasopharyngées due à la nature du corps de l’enfant.

Normalement, les amygdales devraient être atrophiées à l'âge de 12 ans sans intervention externe, mais dans certains cas, cela ne se produit pas et les enfants ont besoin d'une assistance médicale, car des complications graves sont possibles.

Sur les causes de l'apparition d'adénoïdes dans le nez de l'enfant, parlez plus loin.

Qu'est-ce que l'astigmatisme oculaire chez l'enfant? Découvrez la réponse maintenant.

Concept

Dans le nasopharynx humain, il existe des formations spéciales - les amygdales, qui jouent un rôle protecteur pour empêcher la pénétration d'infections.

Cependant, en raison d'une hyperplasie de la lymphe et de la pénétration de l'infection dans le nasopharynx, il se produit une augmentation excessive des amygdales, ce qui conduit à la formation d'adénoïdes.

La pathologie provoque des troubles de la respiration, de l'ouïe et d'autres symptômes dangereux. Le plus souvent, les enfants de 3 à 7 ans souffrent de ce problème.

Causes de

Les principales causes des végétations adénoïdes sont diverses pathologies de la muqueuse nasale ou du tissu lymphoïde des amygdales.

Les facteurs provocateurs peuvent être:

  • inflammation des voies respiratoires supérieures (amygdalite, sinusite, rhinite, etc.);
  • maladies infectieuses (rougeole, rubéole, grippe, diphtérie);
  • caractéristiques structurelles du nasopharynx de l'enfant;
  • pathologie pendant la grossesse;
  • traumatisme pendant l'accouchement;
  • vaccinations différées;
  • maladies du système endocrinien ou lymphatique;
  • réaction allergique;
  • vivre dans des conditions environnementales ou climatiques défavorables;
  • immunité affaiblie;
  • abus alimentaire avec beaucoup d'additifs chimiques;
  • blessures des voies respiratoires supérieures.

Les raisons peuvent être nombreuses, mais elles sont principalement associées à la pénétration de l'infection dans le nasopharynx avec un système immunitaire affaibli.

La particularité réside dans la fonction protectrice des amygdales, qui augmente en raison de la présence de microorganismes nuisibles, ce qui la retarde.

Autrement dit, plus le nasopharynx est infecté, plus les amygdales, ce qui signifie que les végétations adénoïdes se développent.

Symptômes de la maladie

Les principaux symptômes de la maladie sont:

  • rhinite fréquente, non susceptible de traitement;
  • difficulté à respirer par le nez, même en l'absence d'écoulement nasal;
  • trouble du sommeil de l'enfant;
  • mucus du nez, irritant la zone au-dessus de la lèvre supérieure;
  • toux sèche, surtout le matin;
  • respiration sifflante, reniflant, retenant votre souffle pendant le sommeil;
  • changement de timbre de voix;
  • tic nerveux ou clignotement fréquent des yeux;
  • léthargie et apathie de l'enfant;
  • maux de tête;
  • irritabilité et fatigue de l'enfant;
  • déficience auditive;
  • rougeur ou larmoiement des yeux.

Il existe 3 formes principales de la maladie, en fonction de la gravité:

  1. 1er degré - les amygdales sont légèrement élargies. Les problèmes de respiration nasale ne sont observés que dans la position horizontale du corps.
  2. Grade 2 - Les amygdales recouvrent la moitié du passage nasal. L'enfant doit respirer par la bouche nuit et jour. La nuit, on entend un ronflement, une respiration sifflante ou une respiration sifflante. Le timbre de la parole et de la voix est cassé.
  3. 3ème degré - le nasopharynx est complètement bloqué. L'enfant ne peut pas respirer complètement avec le nez, mais seulement avec la bouche.

À propos des symptômes et du traitement de l'alopécie chez les enfants, lisez notre article.

Quel résultat?

Si le temps n'arrête pas la croissance des végétations adénoïdes, les complications suivantes peuvent survenir:

  • déficience auditive;
  • infections régulières des voies respiratoires supérieures, car les amygdales envahies par la végétation offrent un lieu favorable à leur développement;
  • problèmes respiratoires nasaux persistants;
  • adénoïdite - inflammation des végétations adénoïdes, entraînant une augmentation des ganglions lymphatiques et l'apparition d'un écoulement purulent par le nez;
  • violation de la structure de la mâchoire, caractéristique des respirations buccales;
  • changement de morsure;
  • une augmentation du niveau de leucocytes sanguins et une diminution de l'hémoglobine, ce qui affecte l'état de santé général;
  • néphrite rénale et autres maladies infectieuses chroniques;
  • perturbation du système digestif due à l'ingestion de sécrétions purulentes ingérées;
  • difficulté à avaler de la nourriture;
  • violation de diction;
  • Une mauvaise respiration entrave la ventilation et l'apport d'oxygène au cerveau, ce qui affecte le développement mental et physique de l'enfant.

Les recommandations des pédiatres pour le traitement des fissures anales chez un enfant sont disponibles sur notre site Web.

Méthodes de diagnostic

Pour diagnostiquer la maladie nécessite une visite à l'oto-rhino-laryngologiste. Normalement, un examen visuel standard de l'enfant est suffisant. Cependant, des tests et des études supplémentaires sont assignés pour compléter le tableau:

  • plaintes d'enfants et témoignages de parents;
  • radiographie du nasopharynx;
  • endoscopie;
  • tomographie.

Le plus efficace est la méthode de l'endoscopie. Le bébé est introduit un dispositif spécial avec une caméra qui vous permet d'inspecter visuellement les amygdales.

Pour éviter les sensations douloureuses, un enfant est soumis à une anesthésie locale. Il s’agit de la méthode la plus moderne, bien que de nombreux médecins pratiquent la méthode du doigt, en ressentant manuellement les amygdales, ce qui provoque un réflexe nauséeux et une douleur aigüe.

Traitement

Comment traiter les végétations adénoïdes chez un enfant et est-il possible de se passer de chirurgie? Pour le traitement des végétations adénoïdes, on utilise des médicaments, des remèdes populaires et, dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale, c'est-à-dire l'élimination des végétations adénoïdes.

Quels sont les signes d'acclimatation chez les jeunes enfants? Découvrez-le ici.

Des médicaments

Le traitement médicamenteux vise à éliminer l'inflammation, à soulager l'œdème, à soulager la respiration et à renforcer le système immunitaire.

Le traitement médicamenteux n’est efficace que dans les phases initiales de la maladie, lorsque les végétations adénoïdes ne sont pas encore très développées.

Les médicaments suivants sont utilisés pour cela:

  • gouttes du rhume (vasoconstricteur) - Naphthyzinum, Naphazoline, Galazolin, Sanorin, Farmazolin, Rinazoline;
  • vaporisateurs nasaux anti-inflammatoires - Nasonex, Flix;
  • gouttes antiseptiques pour instillation dans le nasopharynx - Albucidum, Collargol, Protargol;
  • solutions salines pour le nettoyage du nez - Nazomarin, Aquamaris, Humer, Marimer;
  • antihistaminiques - Erius, Diazolin, Zyrtec, Loratadin;
  • agents de renforcement - complexes de vitamines et immunomodulateurs.

Le traitement ne doit être choisi que par le médecin traitant, en fonction du tableau clinique.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle est généralement utilisée comme traitement complémentaire du traitement standard, car elle améliore l’effet global du traitement. Considérez quelques recettes:

  1. Huile d'argousier. Vendu dans toutes les pharmacies. Enterré trois fois par jour, trois gouttes dans chaque narine.
  2. Le miel et les betteraves. Doit être mélangé dans un rapport de 2 pour 1 jus de betterave et miel, respectivement. Insister pendant 1,5 heure et enfouir dans le nez 5 gouttes le matin, l’après-midi et le soir.
  3. Infusion d'eucalyptus. Il est utilisé pour se gargariser. Un verre d'eau bouillante prendre 2 cuillères à soupe de feuilles d'eucalyptus et insister 1 heure. L'outil soulagera l'inflammation et facilitera la respiration.
  4. Sel et miel Dans un verre d'eau tiède est dissous dans une cuillère à café de sel et de miel. Le produit résultant est versé dans une narine, aspirant dans un fluide, et ensuite versé dans l'autre, en fermant alternativement les narines. La procédure peut être effectuée avec une seringue conventionnelle, mais sans aiguille.
  5. Peroxyde d'hydrogène. Pour un verre d'eau, prendre 1 cuillère à café de peroxyde et bien mélanger. La solution est utilisée pour se gargariser et se rincer le nez.

Avant d'utiliser tel ou tel remède, vous devriez consulter votre médecin.

Pour apprendre à traiter la stomatite aphteuse chez les enfants, vous pouvez apprendre de notre article.

Intervention chirurgicale

L'opération d'enlèvement des végétations adénoïdes s'appelle l'adénotomie.

Cette procédure est prescrite dans les cas les plus graves lorsque le traitement standard ne donne pas les résultats souhaités.

L'opération est réalisée sous anesthésie locale, afin que l'enfant ne ressente pas de douleur. Le besoin de vomir lors du retrait ne sera inconfortable. L'opération elle-même est rapide, pas plus de 5-10 minutes. S'il n'y a pas de complications, l'enfant sera déchargé pendant la journée.

Cependant, sachez que l'opération n'est pas toujours justifiée. Premièrement, il est intéressant d'essayer les médicaments, car de nombreux médecins simplifient leur travail en prescrivant une adénotomie à tout le monde.

Il est nécessaire de n'accepter qu'en dernier recours, s'il n'y a pas d'autres options ou s'il existe une menace pour la santé de l'enfant. Il y a peu de complications après la chirurgie.

Quelques semaines devront renoncer à la nourriture solide et limiter l'effort physique.

Des moyens seront affectés pour accélérer la guérison des amygdales. À l'avenir, si tout se passe comme prévu, l'enfant grandira en bonne santé.

Les végétations adénoïdes augmentent chez presque tous les enfants, mais à des degrés divers. Il est important de surveiller leur état et de prendre toutes les mesures nécessaires. Tout d'abord, vous devez consulter un médecin pour un diagnostic précis dès les premiers symptômes alarmants.

Avec l’aide de médicaments, il est possible d’arrêter les débuts du processus d’augmentation du nombre d’adénoïdes, mais si vous tardez avec le traitement, vous devrez vous faire opérer.

Dr. Komarovsky à propos des végétations adénoïdes dans cette vidéo:

Nous vous demandons de ne pas vous soigner vous-même. Inscrivez-vous avec un médecin!

Vous Aimerez Aussi