Adénoïdes chez les enfants: causes, symptômes et traitement

L'hypertrophie et l'inflammation de l'amygdale pharyngée sont une cause fréquente de recours auprès d'un oto-rhino-laryngologiste pédiatrique. Selon les statistiques, cette maladie représente environ 50% de toutes les maladies des organes ORL chez les enfants d'âge préscolaire et primaire. Selon le degré de gravité, cela peut entraîner des difficultés voire l’absence totale de respiration nasale chez l’enfant, une inflammation fréquente de l’oreille moyenne, une perte de l’audition et d’autres conséquences graves. Pour le traitement des végétations adénoïdes, appliquez des méthodes médicales, chirurgicales et de physiothérapie.

Amygdale pharyngée et ses fonctions

Les amygdales sont des grappes de tissu lymphoïde localisées dans le nasopharynx et la cavité buccale. Il y en a 6 dans le corps humain: apparié - palatal et tubal (2 pcs. Chacun), non apparié - lingual et pharyngé. Ensemble avec des granules lymphoïdes et des rouleaux latéraux à l'arrière du pharynx, ils forment un anneau pharyngé lymphatique entourant l'entrée des voies respiratoire et digestive. L'amygdale pharyngienne, dont le développement pathologique s'appelle adénoïdes, est fixée à la paroi postérieure du nasopharynx par la base située à la sortie de la cavité nasale dans la cavité buccale. Contrairement aux amygdales palatines, il n'est pas possible de le voir sans équipement spécial.

Les amygdales font partie du système immunitaire et remplissent une fonction de barrière empêchant toute pénétration ultérieure d’agents pathogènes dans le corps. Ils forment des lymphocytes - cellules responsables de l'immunité humorale et cellulaire.

Chez les nouveau-nés et les enfants dans les premiers mois de la vie, les amygdales sont sous-développées et ne fonctionnent pas correctement. Plus tard, sous l’influence d’une attaque constante d’un petit organisme composé de bactéries pathogènes, de virus et de toxines, le développement actif de toutes les structures de l’anneau lymphatique pharyngé commence. En même temps, l'amygdale pharyngée se forme plus activement que les autres, du fait de sa localisation au tout début des voies respiratoires, dans la zone du premier contact de l'organisme avec des antigènes. Les plis de sa membrane muqueuse s'épaississent, s'allongent, se présentent sous la forme de rouleaux séparés par des rainures. Il atteint son développement complet en 2-3 ans.

À mesure que le système immunitaire se forme et que les anticorps s’accumulent après 9 à 10 ans, l’anneau lymphatique pharyngé subit une régression inégale. La taille des amygdales est considérablement réduite, les amygdales pharyngiennes sont souvent complètement atrophiées et leur fonction protectrice est transférée aux récepteurs des muqueuses des voies respiratoires.

Causes des végétations adénoïdes

La croissance des végétations adénoïdes se produit progressivement. Les maladies les plus fréquentes des voies respiratoires supérieures (rhinite, sinusite, pharyngite, laryngite, angine de poitrine, sinusite et autres) sont la cause la plus fréquente de ce phénomène. Chaque contact du corps avec l'infection se produit avec la participation active de l'amygdale pharyngienne, qui augmente légèrement en taille. Une fois la guérison rétablie, l’inflammation reprend son état initial. Si pendant cette période (2 à 3 semaines) l'enfant tombe à nouveau malade, alors, n'ayant pas le temps de revenir à sa taille initiale, l'amygdale augmente à nouveau, mais davantage. Cela conduit à une inflammation permanente et à une augmentation du tissu lymphoïde.

Outre les maladies aiguës et chroniques fréquentes des voies respiratoires supérieures, les facteurs suivants contribuent à l'apparition d'adénoïdes:

  • prédisposition génétique;
  • maladies infectieuses infantiles (rougeole, rubéole, scarlatine, grippe, diphtérie, coqueluche);
  • grossesse et accouchement graves (infections virales au cours du premier trimestre entraînant des anomalies dans le développement des organes internes du fœtus, antibiotiques et autres médicaments nocifs, hypoxie fœtale, traumatismes à la naissance);
  • alimentation inadéquate et suralimentation de l'enfant (excès de sucreries, consommation d'aliments contenant des conservateurs, des stabilisants, des colorants, des arômes);
  • sensibilité aux allergies;
  • immunité affaiblie dans le contexte d'infections chroniques;
  • environnement défavorable (gaz, poussières, produits chimiques ménagers, air sec).

Les enfants de 3 à 7 ans qui assistent à des groupes d’enfants et qui sont en contact constant avec diverses infections sont à risque. Chez un petit enfant, les voies respiratoires sont assez étroites et, dans le cas d'œdème même mineur ou de croissance de l'amygdale pharyngienne, peuvent se chevaucher complètement et rendre difficile ou impossible la respiration par le nez. Chez les enfants plus âgés, la fréquence d'apparition de cette maladie est fortement réduite, car après 7 ans, les amygdales commencent déjà à s'atrophier et la taille du nasopharynx, au contraire, augmente. Des végétaux adénoïdes, déjà dans une moindre mesure, gênent la respiration et provoquent une gêne.

Degrés adénoïdes

Selon la taille des végétations adénoïdes, il existe trois degrés de la maladie:

  • Grade 1 - les végétations adénoïdes sont petites et ne couvrent pas plus d'un tiers de la partie supérieure du nasopharynx. Les problèmes de respiration nasale chez les enfants ne surviennent que la nuit, le corps à l'horizontale;
  • 2 degrés - une augmentation significative de l'amygdale pharyngienne, chevauchement d'environ la moitié de la lumière du nasopharynx, la respiration nasale chez les enfants est difficile tant le jour que la nuit;
  • Grade 3 - les végétations adénoïdes occupent presque toute la lumière du nasopharynx, l’enfant est obligé de respirer par la bouche 24 heures sur 24.

Symptômes de végétations adénoïdes

Le signe le plus important et le plus évident par lequel les parents peuvent suspecter des végétations adénoïdes chez les enfants est la respiration nasale régulière et la congestion nasale en l'absence de tout écoulement. Pour confirmer le diagnostic devrait montrer à l'otolaryngologist de l'enfant.

Les symptômes caractéristiques des végétations adénoïdes chez les enfants sont les suivants:

  • perturbation du sommeil, l'enfant dort faiblement avec la bouche ouverte, se réveille, peut pleurer en rêve;
  • ronfler, renifler, retenir le souffle et s'étouffer dans le sommeil;
  • bouche sèche et toux sèche le matin;
  • changement de timbre de voix, discours nasal;
  • maux de tête;
  • rhinite fréquente, pharyngite, amygdalite;
  • diminution de l'appétit;
  • perte auditive, otites, otites fréquentes dues au chevauchement du canal reliant le nasopharynx et la cavité de l'oreille;
  • léthargie, fatigue, irritabilité, sautes d'humeur.

Dans le contexte des végétations adénoïdes, les enfants développent une complication telle qu'une adénoïdite ou une inflammation de l'amygdale pharyngée hypertrophiée, qui peut être aiguë ou chronique. Au cours de la phase aiguë, il s'accompagne de fièvre, de douleurs et de sensations de brûlure dans le nasopharynx, d'une faiblesse, d'une congestion nasale, d'un nez qui coule, d'un écoulement mucopurulent, d'une augmentation des ganglions lymphatiques à proximité.

Méthodes de diagnostic des végétations adénoïdes

Si vous soupçonnez des végétations adénoïdes chez les enfants, vous devez contacter l'ENT. Le diagnostic de la maladie comprend l'anamnèse et l'examen instrumental. Pour évaluer le degré d'adénoïdes, l'état de la membrane muqueuse, la présence ou l'absence de processus inflammatoire, les méthodes suivantes sont utilisées: pharyngoscopie, rhinoscopie antérieure et postérieure, endoscopie, radiographie.

La pharyngoscopie consiste à examiner la cavité du pharynx, du pharynx et des glandes qui, chez les enfants, sont également parfois hypertrophiées.

Avec la rhinoscopie antérieure, le médecin examine soigneusement les voies nasales en les étendant avec un miroir nasal spécial. Pour analyser l’état des végétations adénoïdes selon cette méthode, il est demandé à l’enfant d’avaler ou de prononcer le mot «lampe», tandis que le voile du palais se contracte, provoquant une oscillation des adénoïdes.

La rhinoscopie postérieure est un examen du nasopharynx et des végétations adénoïdes à travers l'oropharynx à l'aide d'un miroir nasopharyngé. La méthode est très informative et permet d’évaluer la taille et l’état des végétations adénoïdes, mais elle peut provoquer chez les enfants un réflexe émétique et des sensations plutôt déplaisantes, ce qui empêchera tout examen.

L'endoscopie est l'étude la plus moderne et la plus informative sur les végétations adénoïdes. L'un de ses avantages est la visualisation: elle permet aux parents de voir eux-mêmes les végétations adénoïdes de leurs enfants. Au cours de l'endoscopie, le degré de végétation adénoïde et le chevauchement des voies nasales et des tubes auditifs, la raison de leur augmentation, la présence d'œdème, de pus, de mucus et de l'état des organes adjacents sont établis. L'intervention est réalisée sous anesthésie locale, le médecin devant insérer dans la voie nasale un long tube de 2 à 4 mm d'épaisseur muni d'une caméra au bout, ce qui provoque des sensations désagréables et douloureuses chez l'enfant.

La radiographie, ainsi que l'examen numérique, sont actuellement à peine utilisés pour le diagnostic des végétations adénoïdes. Il est nocif pour le corps, ne donne pas une idée de la raison pour laquelle l’amygdale pharyngée est élargie et peut entraîner une déclaration inexacte du degré de son hypertrophie. Le pus ou le mucus accumulé à la surface des végétations adénoïdes ressemblera exactement à celles des végétations adénoïdes sur la photo, ce qui augmentera par erreur leur taille.

Lorsqu'il détecte une perte auditive chez l'enfant et une otite fréquente, le médecin examine la cavité de l'oreille et l'envoie à l'audiogramme.

Pour une évaluation réelle du degré d'adénoïdes, le diagnostic doit être posé pendant la période où l'enfant est en bonne santé ou a dépassé pas moins de deux à trois semaines à partir du moment de sa guérison après la dernière maladie (rhume, VRAI, etc.).

Traitement

La tactique de traitement des végétations adénoïdes chez l’enfant est déterminée par son degré, la gravité des symptômes, le développement de complications chez l’enfant. Des médicaments et de la physiothérapie ou une chirurgie (adénotomie) peuvent être utilisés.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement des végétations adénoïdes avec des médicaments est efficace pour le premier, moins souvent - le deuxième degré des végétations adénoïdes, lorsque leur taille n'est pas trop grande et qu'il n'y a pas de troubles prononcés de la respiration nasale libre. Au troisième degré, elle n'est réalisée que si l'enfant présente des contre-indications à l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes.

La pharmacothérapie vise à soulager l’inflammation, le gonflement, l’élimination du rhume, le nettoyage de la cavité nasale et le renforcement du système immunitaire. Les groupes de médicaments suivants sont utilisés pour cela:

  • gouttes vasoconstrictrices (galazoline, farmazolin, naphtyzinum, rinazoline, sanorin et autres);
  • antihistaminiques (diazoline, suprastine, loratadine, erius, zyrtec, phenistil);
  • vaporisateurs nasaux d'hormone anti-inflammatoire (flix, nasonex);
  • antiseptiques locaux, gouttes nasales (protargol, collargol, albutsid);
  • solutions salines pour le nettoyage de la morve et l'humidification de la cavité nasale (aigue-marine, marimer, quix, humer, nazomarin);
  • moyens de renforcer le corps (vitamines, immunostimulants).

Une augmentation de l'amygdale pharyngée chez certains enfants n'est pas causée par sa croissance, mais par un œdème provoqué par une réaction allergique du corps en réponse à certains allergènes. Ensuite, pour rétablir sa taille normale, seule une utilisation locale et systémique des antihistaminiques est nécessaire.

Parfois, les médecins peuvent prescrire des médicaments homéopathiques pour le traitement des végétations adénoïdes. Dans la plupart des cas, leur réception n'est efficace qu'en cas d'utilisation prolongée au cours du premier stade de la maladie et à titre préventif. Au deuxième et surtout au troisième degré des végétations adénoïdes, elles n'apportent généralement aucun résultat. Lorsque les végétations adénoïdes sont généralement prescrits des préparations en granulés "JOB-Kid" et "Adenosan", huile "Tuya-GF", spray nasal "Euphorbium Compositum".

Remèdes populaires

Les remèdes populaires pour les végétations adénoïdes ne peuvent être utilisés qu'après avoir consulté un médecin aux premiers stades de la maladie, sans aucune complication. Les plus efficaces sont le lavage de la cavité nasale avec une solution de décoctions d’écorce de chêne, de fleurs de camomille et de calendula, feuilles de eucalyptus au sel marin ou aux herbes, qui ont des effets anti-inflammatoires, antiseptiques et astringents.

Lorsque vous utilisez des herbes, gardez à l'esprit qu'elles peuvent provoquer une réaction allergique chez les enfants, ce qui aggravera encore le cours de la maladie.

Physiothérapie

La thérapie physique pour les adénoïdes est utilisée conjointement avec un traitement médical pour augmenter son efficacité.

Le plus souvent, on prescrit un traitement au laser aux enfants. Un traitement standard comprend 10 séances. 3 cours sont recommandés par an. Les rayons laser de faible intensité aident à réduire l'enflure et l'inflammation, normalisent la respiration nasale et ont un effet antibactérien. Cependant, cela ne s'applique pas seulement aux végétations adénoïdes, mais également aux tissus environnants.

En plus du traitement au laser, le rayonnement ultraviolet et l'UHF peuvent être appliqués sur la région nasale, la thérapie à l'ozone et l'électrophorèse avec des médicaments.

Des exercices utiles de gymnastique respiratoire, de cure thermale, de climatothérapie et de repos en mer sont également proposés aux enfants avec des végétations adénoïdes.

Vidéo: traitement de l'adénoïdite avec des remèdes maison

Adénotomie

L'élimination des végétations adénoïdes est le traitement le plus efficace contre l'hypertrophie du troisième degré de l'amygdale pharyngée lorsque la qualité de vie d'un enfant se dégrade considérablement en raison de l'absence de respiration nasale. L'opération est réalisée strictement selon les indications de manière planifiée sous anesthésie dans les conditions d'un hôpital pour malades hospitalisés du département ORL de l'hôpital pour enfants. Cela ne prend pas beaucoup de temps et, en l'absence de complications postopératoires, l'enfant est autorisé à rentrer chez lui le même jour.

Les indications pour l'adénotomie sont:

  • l'inefficacité de la pharmacothérapie à long terme;
  • inflammation des végétations jusqu'à 4 fois par an;
  • l'absence ou la difficulté significative de la respiration nasale;
  • inflammation récurrente de l'oreille moyenne;
  • déficience auditive;
  • sinusite chronique;
  • arrêtez de respirer pendant une nuit de sommeil;
  • déformation du squelette du visage et de la poitrine.

L'adénotomie est contre-indiquée si l'enfant a:

  • anomalies congénitales des palais durs et mous;
  • tendance accrue à saigner;
  • troubles sanguins;
  • maladie cardiovasculaire grave;
  • processus inflammatoire dans les végétations adénoïdes.

L'opération n'est pas réalisée pendant les épidémies de grippe et dans un mois après la vaccination prévue.

De nos jours, en raison de l'apparition d'une adénotomie à courte durée d'action pour l'anesthésie générale, les enfants sont presque toujours pratiqués sous anesthésie générale, évitant ainsi le traumatisme psychologique qu'un enfant subit lors de la procédure sous anesthésie locale.

La technique endoscopique moderne de retrait des adénoïdes a un faible impact, présente un minimum de complications, permet à un enfant de retrouver un mode de vie normal pendant une courte période et minimise le risque de rechute. Pour prévenir les complications postopératoires, il est nécessaire de:

  1. Prendre des médicaments prescrits par un médecin (gouttes nasales vasoconstricteurs et astringentes, antipyrétiques et analgésiques).
  2. Limitez l'activité physique pendant deux semaines.
  3. Ne pas manger de la nourriture solide consistance solide.
  4. Ne prenez pas de bain pendant 3-4 jours.
  5. Évitez l'exposition au soleil.
  6. Ne visitez pas les endroits bondés et les groupes d'enfants.

Vidéo: Comment l'adénotomie est effectuée

Complications adénoïdes

En l'absence de traitement opportun et adéquat, les végétations adénoïdes d'un enfant, en particulier des degrés 2 et 3, entraînent le développement de complications. Parmi eux se trouvent:

  • maladies inflammatoires chroniques des voies respiratoires supérieures;
  • risque accru d'infections respiratoires aiguës;
  • déformation du squelette maxillo-facial ("face adénoïde");
  • déficience auditive causée par les végétations adénoïdes obstruant l'ouverture du tube auditif dans le nez et une mauvaise ventilation de l'oreille moyenne;
  • développement anormal de la poitrine;
  • otite moyenne catarrhale et purulente fréquente;
  • troubles de la parole.

Les végétations adénoïdes peuvent entraîner un retard dans le développement mental et physique en raison d'un apport insuffisant d'oxygène au cerveau en raison de problèmes de respiration nasale.

Prévention

La prévention des végétations adénoïdes est particulièrement importante chez les enfants sujets aux allergies ou ayant une prédisposition héréditaire à l’apparition de cette maladie. Selon le pédiatre E. O. Komarovsky, pour prévenir l'hypertrophie de l'amygdale pharyngienne, il est très important de laisser à l'enfant le temps de retrouver sa taille après une infection respiratoire aiguë. Pour ce faire, après la disparition des symptômes de la maladie et l’amélioration du bien-être de l’enfant, vous ne devez pas vous rendre à la maternelle le lendemain, mais restez à la maison pendant au moins une semaine et marchez activement à l’extérieur pendant cette période.

Les mesures de prévention des végétations adénoïdes comprennent les sports qui favorisent le développement des organes respiratoires (natation, tennis, athlétisme), les promenades quotidiennes, le maintien d'une température et d'un taux d'humidité optimaux dans l'appartement. Il est important de manger des aliments riches en vitamines et en micro-éléments.

Symptômes d'adénoïdes chez les enfants, traitement aux antibiotiques et prévention de l'inflammation

Rhumes persistants, difficultés respiratoires nasales, rhinite incessante - tous ces signes sont associés aux adénoïdes. Près de 50% de tous les enfants souffrent de cette maladie. Que sont les végétations adénoïdes et où sont-elles situées? De quoi augmentent-ils? Comment comprendre que la pathologie se développe? Comment traite-t-on les végétations adénoïdes et est-il possible de faire face à la maladie sans chirurgie? Nous comprendrons ensemble.

Quels sont les végétations adénoïdes?

Les adénoïdes sont souvent appelés des amygdales nasopharyngées. Si le médecin dit que l'enfant a des «adénoïdes», cela signifie que les amygdales sont enflammées et de plus en plus grosses. Ils sont situés dans la gorge, à la jonction du pharynx dans la cavité nasale. Tout le monde a ces amygdales - et les adultes sont au même endroit que les enfants.

La maladie affecte généralement les bébés âgés de 2 à 7 ans. Avec l'âge, les amygdales rhinopharyngées diminuent et l'écart entre elles augmente. Pour cette raison, l'hypertrophie adénoïde persistante est rarement diagnostiquée chez les personnes de plus de 14 ans. Le processus inflammatoire peut se développer à l’âge de 14 à 20 ans, mais le nombre de patients de cet âge atteints d’adénoïdes est insignifiant.

Stades et formes de la maladie

Le processus pathologique est classé en fonction du degré de croissance des tissus des amygdales nasopharyngiennes. Il ne faut pas oublier que seule leur hypertrophie persistante est importante. Une augmentation n'est diagnostiquée que si 15 à 20 jours se sont écoulés depuis le rétablissement d'une infection virale et si la taille des végétations adénoïdes n'est pas revenue à la normale.

Il y a les stades suivants de la maladie:

  • 1 degré. Les amygdales nasopharyngées hypertrophiées sont hypertrophiées et ne couvrent pas plus du tiers de la lumière nasopharyngée. Les difficultés respiratoires nasales chez un patient ne sont observées que pendant le sommeil. Il y a du ronflement.
  • 1-2 degrés. Jusqu'à la moitié de la lumière nasopharyngée est bloquée par le tissu lymphoïde.
  • 2 degrés. Les 2/3 des voies nasales ont fermé les végétations adénoïdes. Le patient a de la difficulté à respirer par le nez 24 heures sur 24. Il y a des problèmes d'élocution.
  • 3 degrés. La respiration nasale devient impossible, car les végétations adénoïdes recouvrent complètement la lumière du rhinopharynx.

Causes d'une augmentation des amygdales nasopharyngées

Les adénoïdes chez les enfants apparaissent comme une maladie indépendante et comme un processus pathologique associé à une inflammation de la cavité nasale ou du nasopharynx. Pourquoi la maladie survient-elle? Parfois, la cause est une prédisposition génétique ou un traumatisme à la naissance.

L'inflammation dans la cavité nasale et le nasopharynx provoque le développement d'adénoïdes

On distingue également les raisons suivantes qui poussent l’enfant en croissance végétale:

  • maladies virales fréquentes, y compris ARVI;
  • amygdalite sous forme chronique;
  • infections virales portées par la mère pendant la grossesse;
  • immunité affaiblie;
  • réaction allergique;
  • la diphtérie;
  • la scarlatine;
  • coqueluche
  • séjour prolongé dans des pièces poussiéreuses, vivant dans des zones polluées ou à proximité d'entreprises industrielles;
  • biberon (ne reçoivent pas artificiellement les cellules immunitaires de la mère);
  • réponse vaccinale (rare).

Quels sont les symptômes de l'inflammation?

Le plus souvent, les végétations adénoïdes sont enflammées chez les enfants de 2 à 3 ans (à l’âge de la première à la maternelle ou à l’école).

Les végétations adénoïdes sont facilement visibles lors de l'inspection de la gorge.

Cependant, une inflammation se développe parfois chez un enfant d'un an, moins souvent chez les nourrissons. Comment savoir que la pathologie est apparue? Il existe un ensemble de caractéristiques qui forment un tableau clinique spécifique.

Si un enfant a du mal à respirer par le nez, respire constamment par la bouche ouverte, le nez bouché et sans écoulement, c'est le principal symptôme selon lequel on peut penser que le bébé a des amygdales. Il est nécessaire de consulter un otolaryngologue. Vous pouvez voir à quoi ressemblent les symptômes externes sur la photo de l'article. Une liste des symptômes est donnée ci-dessous:

  1. amygdalite fréquente, rhinite, pharyngite;
  2. le mal de tête est noté;
  3. le timbre change et devient nasal;
  4. le matin, les muqueuses de la bouche s'assèchent, la toux est sèche;
  5. dans un rêve, un petit patient ronfle, renifle, des crises d'asthme peuvent survenir;
  6. le sommeil est perturbé - l'enfant dort la bouche ouverte, se réveille, pleure (plus de détails dans l'article: pourquoi l'enfant dort-il la bouche ouverte et avez-vous besoin de vous inquiéter?);
  7. l'otite se développe souvent, le bébé se plaint de douleurs à l'oreille, de déficience auditive;
  8. l'enfant se fatigue vite, a l'air morose, devient morose et irritable;
  9. l'appétit s'aggrave.
Quand les végétations adénoïdes, l'enfant dort avec la bouche ouverte

Que peuvent être des végétations dangereuses?

Les végétations adénoïdes chez un enfant ont un effet négatif sur la respiration et la parole et sont également dangereuses en raison de leurs complications. La conséquence la plus commune est le rhume fréquent. Sur les tissus envahis, les dépôts muqueux s'accumulent, dans lesquels les bactéries prolifèrent activement. Les enfants avec des végétations adénoïdes peuvent tolérer le rhume 10 à 12 fois par an. En outre, l'hypertrophie des amygdales peut provoquer:

  • déformation des incisives de la mâchoire supérieure et de la mâchoire inférieure pendante (la "face adénoïde");
  • larmoiement, irritabilité;
  • l'énurésie;
  • souffles cardiaques fonctionnels;
  • l'anémie;
  • troubles de la parole persistants nécessitant un traitement par un orthophoniste;
  • affaiblissement de la mémoire et de la concentration en raison d'une saturation insuffisante du cerveau en oxygène (entraînant de mauvaises performances);
  • perte auditive;
  • otite fréquente
Avec les végétations adénoïdes, l’enfant peut souffrir d’otites fréquentes
  • perte auditive;
  • sinusite - plus de la moitié des cas diagnostiqués se développent à la suite d'adénoïdes;
  • inflammation chronique des amygdales nasopharyngées (adénoïdite chronique) - pendant les exacerbations, il y a une forte fièvre allant jusqu'à 39 ° C.

Méthodes de diagnostic

Les adénoïdes se caractérisent par un tableau clinique spécifique qui permet à l'otolaryngologue, sur la base d'un examen et d'un interrogatoire, de reconnaître la maladie. Il existe plusieurs pathologies présentant des symptômes similaires. Il est donc important de les différencier des adénoïdes lors du diagnostic.

Les techniques suivantes sont utilisées dans l’examen et le diagnostic différentiel des végétations adénoïdes:

  1. tomodensitométrie (type de diagnostic fondé sur le balayage aux rayons x);
  2. endoscopie;
  3. Examen aux rayons X (utilisé pour vérifier l'état des amygdales dans de rares cas);
  4. la rhinoscopie postérieure (l'examen permet de déterminer l'état des amygdales du rhinopharynx, à l'aide d'un miroir);
  5. palpation des doigts - les amygdales sont rarement contrôlées de cette façon, car la technique est considérée comme dépassée, douloureuse et dénuée d’information.
Diagnostic des végétations adénoïdes

Traitement complet

Que faire lorsqu'un enfant est diagnostiqué avec des végétations adénoïdes? La plupart pense immédiatement à leur suppression. Cependant, vous ne pouvez pas recourir à la chirurgie. L'élimination n'est effectuée que dans des cas extrêmes, lorsque les méthodes de traitement conservateur ne donnent aucun résultat. Le schéma thérapeutique comprend généralement des médicaments vasoconstricteurs et antiseptiques, un lavage nasopharyngé et, parfois, une antibiothérapie.

Gouttes de vasoconstricteur et de séchage

En cas de tuméfaction grave du nez, empêchant le patient de dormir et de manger normalement, ainsi qu’avant les procédures médicales et de diagnostic, le médecin vous recommandera d’instiller les gouttes vasoconstrictrices et dessiccantes dans le nez. Il ne faut pas oublier qu'ils ne traitent pas les végétations adénoïdes mais contribuent au soulagement temporaire de la maladie:

  • Les petits patients se voient généralement prescrire Nazol-baby, les enfants Sanorin, les enfants Naphthyzinum. Il existe des restrictions - vous ne pouvez pas utiliser ces outils pendant plus de 5 à 7 jours consécutifs.
  • Si les végétations adénoïdes sont accompagnées de mucus abondant, des agents desséchants sont prescrits, tels que Protargol (gouttes à base d’argent pour enfants avec instructions).

Lavage nasopharyngé

Si vous avez des doutes sur vos propres forces et compétences, il est préférable d'écrire le bébé au médecin pour qu'il se lave. Si la procédure est mal exécutée, il existe un risque d'infection de l'oreille moyenne et, par conséquent, de développement d'une otite. Pour le lavage, vous pouvez utiliser:

  1. Solution Aquamaris;
  2. eau minérale non gazeuse;
  3. une solution saline;
  4. solution de sel (1 c. à thé de sel dans 0,1 eau bouillie);
  5. décoctions d'herbes (calendula, camomille).

Préparations antiseptiques

Afin de désinfecter la surface des muqueuses des amygdales nasopharyngées enflammées, d'éliminer les micro-organismes pathogènes, de réduire les poches et de réduire l'inflammation, le médecin vous prescrira des préparations antiseptiques. Dans le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants, des médicaments tels que:

  • Le miramistin;
  • Derinat;
  • Collargol

Antibiotiques

Il est possible d'utiliser des médicaments antibactériens dans le traitement des végétations adénoïdes, y compris des agents locaux, uniquement sur ordonnance d'un médecin. Des antibiotiques sont inclus dans le schéma thérapeutique dans les cas où le patient a développé une adénoïdite.

Parfois, lors du traitement d'adénoïdes, les médecins prescrivent Amoxiclav

Les antibiotiques ne contribuent pas à la réduction de la taille des amygdales. De plus, leur utilisation incontrôlée de micro-organismes produit une résistance aux médicaments.

Où sont les végétations adénoïdes chez l'enfant et à quoi elles ressemblent: photo

Les adénoïdes sont une prolifération pathologique du tissu lymphoïde causée par un flux excessif d’agents viraux et infectieux dans le corps du patient. Pour comprendre où sont les végétations adénoïdes et à quoi elles ressemblent, il est nécessaire de comprendre brièvement l’anatomie du nasopharynx.

Où sont les végétations adénoïdes chez un enfant et un adulte? Vous devez d’abord comprendre ce que sont les végétations adénoïdes.

Tout le monde sait ce que sont les amygdales palatines (glandes): elles se situent sur les côtés de l'anneau pharyngé et jouent un rôle de barrière.

Mais dans le corps humain sont également déterminés:

  • amygdales tubaires,
  • amygdales linguales et pharyngiennes.

L'amygdale pharyngée est une collection de tissu lymphoïde. Il est situé à la frontière du nasopharynx et des voies respiratoires, empêchant ainsi le flux d’infection dans la trachée, les bronches et les poumons.

En règle générale, la croissance du tissu lymphoïde se produit entre 5 et 12 ans. Dans les années suivantes, on observe une atrophie de l'amygdale nasopharyngée et une régression spontanée du processus adénoïde. Ce n'est pas toujours le cas, sinon la maladie ne surviendrait pas chez l'adulte.

Le processus déclencheur (mécanisme déclencheur) du processus pathologique est l'impact constant sur le nasopharynx des agents pathogènes.

Signes visuels

Cela dépend en grande partie du stade de développement du processus chez l'homme. Où chercher des végétations adénoïdes, dans la gorge ou dans le nez et pouvez-vous les trouver vous-même?

L'amygdale pharyngienne, dans son état normal, ressemble à une structure en peigne, recouverte de petites papilles pelucheuses.

Quelques définitions

Quels sont les végétations adénoïdes de 1 degré?

Les végétations adénoïdes élargies lors de la première étape ne atteignent pas une taille telle qu’elles peuvent être vues à l’œil nu.

Lors d’une inspection à l’aide de miroirs, on détermine une partie hyperémique du tissu lymphoïde de 0,5 à 2 cm, qui se dilate de manière inégale.

On peut parler du premier degré des végétations adénoïdes quand pas plus du tiers de l'ouverture et de l'ouverture sont fermés.

Les végétations adénoïdes enflammées du premier degré ne causent presque pas d'inconfort au patient, car le diagnostic à ce stade précoce est rarement posé.

Quels sont les végétations adénoïdes 2 degrés?

Les excroissances des amygdales pharyngées de ce degré sont visibles même sans l'aide d'un équipement spécial. L'amygdale pharyngienne visuellement élargie ressemble à une structure représentée par une multitude de formations arrondies qui étaient autrefois des papilles.

Un examen diagnostique est effectué aux deux tours pour une évaluation plus précise du processus (les végétations adénoïdes sont visibles dans le nez et la gorge). Le grade 2 est caractérisé par la fermeture de la moitié de l'ouvre-porte et du jean.

À quoi ressemblent les végétations adénoïdes chez les enfants de 3e année?

C'est le stade le plus avancé de la maladie. L'amygdale pharyngée est visible même avec une inspection de routine superficielle à la spatule.

Immédiatement derrière le palais mou, de nombreuses formations arrondies de différentes tailles, rose ou rouge carmin, sont définies. Les choanas et le vomer sont complètement ou presque complètement bloqués.

Dans ce cas, le diagnostic n'est pas difficile.

Lorsque le traitement tardif des végétations adénoïdes peut affecter la formation des os du visage - le soi-disant. "Visage adénoïde"

À quoi ressemblent les végétations du nez

Symptômes après le retrait de l'amygdale pharyngée

À quoi ressemblent les végétations adénoïdes éloignées? Tout dépend de l'étendue et du volume de la résection.

  • Au retrait complet, les végétations adénoïdes ne sont pas détectées visuellement.
  • La résection partielle conduit à la préservation de certaines structures de l'amygdale hypertrophiée.

En fonction du volume de tissu laissé, les végétations adénoïdes peuvent, après le retrait, se présenter sous la forme de nodules simples ou de compacts de taille insignifiante (la forme classique de résection suppose une excision maximale des tissus pathologiques, il ne reste que 0,3 à 1 cm).

Photo: Gorge après le retrait de l'adénoïde.

La question qui se pose est de savoir à quoi ressemble la gorge après le retrait des végétations adénoïdes, si une résection totale du tissu lymphoïde est réalisée. Sur l'opération effectuée récemment, indiquez:

  • Hyperémie nasopharynx. Ressemble à des zones rouges et enflammées.
  • Structure lâche et granuleuse des tissus pharyngés.

Pour le reste, il n'y a pas de manifestations spécifiques.

Ainsi, plus le stade du processus pathologique est développé, moins les amygdales pharyngiennes se ressemblent. Vous pouvez voir des végétations adénoïdes de vos propres yeux, mais uniquement si le processus est en cours d'exécution.

Le reste du diagnostic devrait être engagé oto-rhino-laryngologiste.

Comment guérir les végétations dans le nez d'un enfant?

Les végétations adénoïdes chez les enfants sont l’un des maux les plus courants. La maladie est causée par une prolifération anormale des amygdales nasopharyngées due à la nature du corps de l’enfant.

Normalement, les amygdales devraient être atrophiées à l'âge de 12 ans sans intervention externe, mais dans certains cas, cela ne se produit pas et les enfants ont besoin d'une assistance médicale, car des complications graves sont possibles.

Sur les causes de l'apparition d'adénoïdes dans le nez de l'enfant, parlez plus loin.

Qu'est-ce que l'astigmatisme oculaire chez l'enfant? Découvrez la réponse maintenant.

Concept

Dans le nasopharynx humain, il existe des formations spéciales - les amygdales, qui jouent un rôle protecteur pour empêcher la pénétration d'infections.

Cependant, en raison d'une hyperplasie de la lymphe et de la pénétration de l'infection dans le nasopharynx, il se produit une augmentation excessive des amygdales, ce qui conduit à la formation d'adénoïdes.

La pathologie provoque des troubles de la respiration, de l'ouïe et d'autres symptômes dangereux. Le plus souvent, les enfants de 3 à 7 ans souffrent de ce problème.

Causes de

Les principales causes des végétations adénoïdes sont diverses pathologies de la muqueuse nasale ou du tissu lymphoïde des amygdales.

Les facteurs provocateurs peuvent être:

  • inflammation des voies respiratoires supérieures (amygdalite, sinusite, rhinite, etc.);
  • maladies infectieuses (rougeole, rubéole, grippe, diphtérie);
  • caractéristiques structurelles du nasopharynx de l'enfant;
  • pathologie pendant la grossesse;
  • traumatisme pendant l'accouchement;
  • vaccinations différées;
  • maladies du système endocrinien ou lymphatique;
  • réaction allergique;
  • vivre dans des conditions environnementales ou climatiques défavorables;
  • immunité affaiblie;
  • abus alimentaire avec beaucoup d'additifs chimiques;
  • blessures des voies respiratoires supérieures.

Les raisons peuvent être nombreuses, mais elles sont principalement associées à la pénétration de l'infection dans le nasopharynx avec un système immunitaire affaibli.

La particularité réside dans la fonction protectrice des amygdales, qui augmente en raison de la présence de microorganismes nuisibles, ce qui la retarde.

Autrement dit, plus le nasopharynx est infecté, plus les amygdales, ce qui signifie que les végétations adénoïdes se développent.

Symptômes de la maladie

Les principaux symptômes de la maladie sont:

  • rhinite fréquente, non susceptible de traitement;
  • difficulté à respirer par le nez, même en l'absence d'écoulement nasal;
  • trouble du sommeil de l'enfant;
  • mucus du nez, irritant la zone au-dessus de la lèvre supérieure;
  • toux sèche, surtout le matin;
  • respiration sifflante, reniflant, retenant votre souffle pendant le sommeil;
  • changement de timbre de voix;
  • tic nerveux ou clignotement fréquent des yeux;
  • léthargie et apathie de l'enfant;
  • maux de tête;
  • irritabilité et fatigue de l'enfant;
  • déficience auditive;
  • rougeur ou larmoiement des yeux.

Il existe 3 formes principales de la maladie, en fonction de la gravité:

  1. 1er degré - les amygdales sont légèrement élargies. Les problèmes de respiration nasale ne sont observés que dans la position horizontale du corps.
  2. Grade 2 - Les amygdales recouvrent la moitié du passage nasal. L'enfant doit respirer par la bouche nuit et jour. La nuit, on entend un ronflement, une respiration sifflante ou une respiration sifflante. Le timbre de la parole et de la voix est cassé.
  3. 3ème degré - le nasopharynx est complètement bloqué. L'enfant ne peut pas respirer complètement avec le nez, mais seulement avec la bouche.

À propos des symptômes et du traitement de l'alopécie chez les enfants, lisez notre article.

Quel résultat?

Si le temps n'arrête pas la croissance des végétations adénoïdes, les complications suivantes peuvent survenir:

  • déficience auditive;
  • infections régulières des voies respiratoires supérieures, car les amygdales envahies par la végétation offrent un lieu favorable à leur développement;
  • problèmes respiratoires nasaux persistants;
  • adénoïdite - inflammation des végétations adénoïdes, entraînant une augmentation des ganglions lymphatiques et l'apparition d'un écoulement purulent par le nez;
  • violation de la structure de la mâchoire, caractéristique des respirations buccales;
  • changement de morsure;
  • une augmentation du niveau de leucocytes sanguins et une diminution de l'hémoglobine, ce qui affecte l'état de santé général;
  • néphrite rénale et autres maladies infectieuses chroniques;
  • perturbation du système digestif due à l'ingestion de sécrétions purulentes ingérées;
  • difficulté à avaler de la nourriture;
  • violation de diction;
  • Une mauvaise respiration entrave la ventilation et l'apport d'oxygène au cerveau, ce qui affecte le développement mental et physique de l'enfant.

Les recommandations des pédiatres pour le traitement des fissures anales chez un enfant sont disponibles sur notre site Web.

Méthodes de diagnostic

Pour diagnostiquer la maladie nécessite une visite à l'oto-rhino-laryngologiste. Normalement, un examen visuel standard de l'enfant est suffisant. Cependant, des tests et des études supplémentaires sont assignés pour compléter le tableau:

  • plaintes d'enfants et témoignages de parents;
  • radiographie du nasopharynx;
  • endoscopie;
  • tomographie.

Le plus efficace est la méthode de l'endoscopie. Le bébé est introduit un dispositif spécial avec une caméra qui vous permet d'inspecter visuellement les amygdales.

Pour éviter les sensations douloureuses, un enfant est soumis à une anesthésie locale. Il s’agit de la méthode la plus moderne, bien que de nombreux médecins pratiquent la méthode du doigt, en ressentant manuellement les amygdales, ce qui provoque un réflexe nauséeux et une douleur aigüe.

Traitement

Comment traiter les végétations adénoïdes chez un enfant et est-il possible de se passer de chirurgie? Pour le traitement des végétations adénoïdes, on utilise des médicaments, des remèdes populaires et, dans les cas les plus graves, une intervention chirurgicale, c'est-à-dire l'élimination des végétations adénoïdes.

Quels sont les signes d'acclimatation chez les jeunes enfants? Découvrez-le ici.

Des médicaments

Le traitement médicamenteux vise à éliminer l'inflammation, à soulager l'œdème, à soulager la respiration et à renforcer le système immunitaire.

Le traitement médicamenteux n’est efficace que dans les phases initiales de la maladie, lorsque les végétations adénoïdes ne sont pas encore très développées.

Les médicaments suivants sont utilisés pour cela:

  • gouttes du rhume (vasoconstricteur) - Naphthyzinum, Naphazoline, Galazolin, Sanorin, Farmazolin, Rinazoline;
  • vaporisateurs nasaux anti-inflammatoires - Nasonex, Flix;
  • gouttes antiseptiques pour instillation dans le nasopharynx - Albucidum, Collargol, Protargol;
  • solutions salines pour le nettoyage du nez - Nazomarin, Aquamaris, Humer, Marimer;
  • antihistaminiques - Erius, Diazolin, Zyrtec, Loratadin;
  • agents de renforcement - complexes de vitamines et immunomodulateurs.

Le traitement ne doit être choisi que par le médecin traitant, en fonction du tableau clinique.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle est généralement utilisée comme traitement complémentaire du traitement standard, car elle améliore l’effet global du traitement. Considérez quelques recettes:

  1. Huile d'argousier. Vendu dans toutes les pharmacies. Enterré trois fois par jour, trois gouttes dans chaque narine.
  2. Le miel et les betteraves. Doit être mélangé dans un rapport de 2 pour 1 jus de betterave et miel, respectivement. Insister pendant 1,5 heure et enfouir dans le nez 5 gouttes le matin, l’après-midi et le soir.
  3. Infusion d'eucalyptus. Il est utilisé pour se gargariser. Un verre d'eau bouillante prendre 2 cuillères à soupe de feuilles d'eucalyptus et insister 1 heure. L'outil soulagera l'inflammation et facilitera la respiration.
  4. Sel et miel Dans un verre d'eau tiède est dissous dans une cuillère à café de sel et de miel. Le produit résultant est versé dans une narine, aspirant dans un fluide, et ensuite versé dans l'autre, en fermant alternativement les narines. La procédure peut être effectuée avec une seringue conventionnelle, mais sans aiguille.
  5. Peroxyde d'hydrogène. Pour un verre d'eau, prendre 1 cuillère à café de peroxyde et bien mélanger. La solution est utilisée pour se gargariser et se rincer le nez.

Avant d'utiliser tel ou tel remède, vous devriez consulter votre médecin.

Pour apprendre à traiter la stomatite aphteuse chez les enfants, vous pouvez apprendre de notre article.

Intervention chirurgicale

L'opération d'enlèvement des végétations adénoïdes s'appelle l'adénotomie.

Cette procédure est prescrite dans les cas les plus graves lorsque le traitement standard ne donne pas les résultats souhaités.

L'opération est réalisée sous anesthésie locale, afin que l'enfant ne ressente pas de douleur. Le besoin de vomir lors du retrait ne sera inconfortable. L'opération elle-même est rapide, pas plus de 5-10 minutes. S'il n'y a pas de complications, l'enfant sera déchargé pendant la journée.

Cependant, sachez que l'opération n'est pas toujours justifiée. Premièrement, il est intéressant d'essayer les médicaments, car de nombreux médecins simplifient leur travail en prescrivant une adénotomie à tout le monde.

Il est nécessaire de n'accepter qu'en dernier recours, s'il n'y a pas d'autres options ou s'il existe une menace pour la santé de l'enfant. Il y a peu de complications après la chirurgie.

Quelques semaines devront renoncer à la nourriture solide et limiter l'effort physique.

Des moyens seront affectés pour accélérer la guérison des amygdales. À l'avenir, si tout se passe comme prévu, l'enfant grandira en bonne santé.

Les végétations adénoïdes augmentent chez presque tous les enfants, mais à des degrés divers. Il est important de surveiller leur état et de prendre toutes les mesures nécessaires. Tout d'abord, vous devez consulter un médecin pour un diagnostic précis dès les premiers symptômes alarmants.

Avec l’aide de médicaments, il est possible d’arrêter les débuts du processus d’augmentation du nombre d’adénoïdes, mais si vous tardez avec le traitement, vous devrez vous faire opérer.

Dr. Komarovsky à propos des végétations adénoïdes dans cette vidéo:

Nous vous demandons de ne pas vous soigner vous-même. Inscrivez-vous avec un médecin!

Adénoïdes chez l'adulte: symptômes

✓ Article vérifié par un médecin

Les végétations adénoïdes ont longtemps été considérées comme une "maladie infantile". Cependant, chez les adultes, ce problème se produit au moins moins et ses conséquences peuvent être extrêmement graves. Un appel opportun à un spécialiste éliminera les problèmes associés aux végétations adénoïdes.

Adénoïdes chez l'adulte: symptômes

Quels sont les végétations adénoïdes

Les adénoïdes - les plis du tissu lymphoïde - surviennent lorsque l'amygdale du rhinopharynx commence à se développer. Jusqu'à ce que l'enfant ait entre 5 et 7 ans, elle agit comme principal filtre dans la voie des infections des voies respiratoires et gastro-intestinales. Cette fonction est ensuite prise en charge par les amygdales et les amygdales nasopharyngées meurent vers 14-16 ans.

C'est intéressant! On croyait que chez l'adulte, le tissu adénoïde est absent. Cependant, l’apparition d’appareils endoscopiques a réfuté ce point de vue. Sur un adulte sur trois qui se plaint de difficultés respiratoires, les végétations adénoïdes provoquent la maladie.

Représentation schématique des végétations adénoïdes élargies

Les médecins croient que la cause du "retard" de l'amygdale nasopharyngée est une sorte de réaction protectrice de notre corps contre une grande quantité de poussière, d'allergènes et de germes dans l'air. La croissance du tissu lymphoïde provoque le SRAS, la sinusite et l'amygdalite - l'amygdale, essayant de protéger le corps, prend de l'ampleur. Plus une personne souffre d'IVAR, plus grande est la possibilité d'une pathologie. Dans certains cas, la croissance du tissu lymphatique provoque des changements endocriniens.

Symptômes d'adénoïdes chez un adulte

Le principal problème des végétations adénoïdes est que le nez est constamment bouché, que la respiration nasale est perturbée et qu'il y a un manque d'air. C'est désagréable et dangereux.

  1. Le patient est obligé de respirer par la bouche, ce qui provoque de fréquents rhumes et un déficit chronique en oxygène.
  2. L'inflammation des sinus paranasaux - adénoïdite - en raison de la proximité des organes de l'audition peut provoquer une otite, et les organes respiratoires reçoivent toute une série de maladies - bronchite, trachéite, laryngite.

Attention! Conséquence des végétations adénoïdes - troubles de la mémoire, perte des capacités mentales, fatigue, maux de tête, problèmes de cœur et de vaisseaux sanguins, apnée du sommeil (apnée du sommeil) et ronflement.

Il y a 3 degrés de la maladie:

  1. Le patient respire librement pendant la journée et uniquement par la bouche la nuit. Un traitement conservateur (sans chirurgie) peut réussir.
  2. Il est plus facile pour un patient de respirer constamment par la bouche que par le nez, il ronfle dans son sommeil. L’approche thérapeutique est possible à la fois conservatrice et opérationnelle, mais son retrait est recommandé.
  3. Le patient ne peut pas du tout respirer par le nez. À ce stade de la maladie, contrairement aux précédentes, l'opération consistant à enlever l'amygdale nasopharyngienne est le seul moyen de se débarrasser de la maladie.

Les végétaux adénoïdes compliquent également la vie du point de vue esthétique: la rhinite en elle-même est une vision peu attrayante, le «twang» qui l’entraîne est la voix nasale. Et bouche constamment ouverte - risque de morsure et de déformation du visage. La première étape de la résolution du problème est un examen par un oto-rhino-laryngologiste.

Groupes à risque

Il est particulièrement recommandé que ces catégories de patients adultes soient examinées par un otolaryngologiste;

  • ceux qui ont eu des végétations adénoïdes dans leur enfance, qu'ils aient été retirés ou non (la maladie peut réapparaître - en raison d'une prédisposition génétique, de rhumes fréquents ou d'un retrait de mauvaise qualité);
  • ceux qui ont eu le nez qui coule longtemps et persistant (l'amygdale commence à se développer en réponse à une menace pour le corps, le protégeant ainsi de l'infection);
  • ceux qui respirent par le nez sont difficiles;
  • ceux qui souffrent d'allergies;
  • ceux dont l'audition est mauvaise ou en déclin.

Adénoïde élargi ferme la trompe d'Eustache

Êtes-vous à risque? Ne remettez pas la visite au médecin afin d’améliorer la qualité de la vie le plus tôt possible et efficacement, en vous débarrassant de toute une série de problèmes.

Quels tests devront passer

Le médecin établit le diagnostic des végétations adénoïdes sur la base de données cliniques, étayées par les résultats de la tomodensitométrie sinusale, de la biopsie et de l'endoscopie.

  1. La tomodensitométrie dure quelques secondes. Le radiologue fixe la tête du patient dans la position souhaitée et prend une photo. L'équipement de fluoroscopie moderne permet de rendre la procédure inoffensive en raison d'une faible exposition aux radiations. Avant la procédure, il peut vous être demandé de retirer l’aide auditive, les lunettes, les bijoux et les prothèses amovibles. Les femmes enceintes à subir une tomographie n'est pas recommandé.
  2. L'endoscopie est réalisée sous anesthésie locale pour éliminer les sensations d'inconfort. Un endoscope est inséré dans le nasopharynx du patient, à travers lequel le médecin examine les amygdales. Cependant, une simple inspection ne suffit pas, car dans le nasopharynx, il peut y avoir différentes formations.
  3. Une biopsie consiste à analyser un petit morceau de tissu envahi par la végétation. Comme le patient est sous anesthésie locale, il ne ressentira aucune douleur. Après un examen histologique, un spécialiste peut dire exactement quel problème traiter.

Adénoïdes chez les adultes

Si le tissu est vraiment adénoïde, le patient est dirigé vers un otolaryngologiste pour traitement.

Traitement sans chirurgie

Le traitement conservateur à l'âge adulte est choisi dans les cas où la chirurgie est contre-indiquée pour diverses raisons.

Si nécessaire, un traitement non chirurgical, le médecin peut prescrire:

  • physiothérapie (inhalation, magnétique, thérapie au laser, chauffage UHF);
  • gouttes nasales hormonales (Nasonex, Fliksonaze, Avamys);
  • les remèdes homéopathiques (Tui, Agrafis nuance, Calcarya Phosphorus, Sol Schussler);
  • antibiotiques, s’il existe un processus inflammatoire (supraks, Cefspan, Amoxiclav).

Pour rincer le nasopharynx, vous pouvez utiliser:

  • infusion de prêle des champs (1 c. à thé de prêle par tasse d'eau bouillante);
  • décoction d'écorce de chêne, décoction de camomille (5 g d'écorce dans un verre d'eau);
  • extrait d'Hypericum (5 g d'herbe par verre d'eau);
  • sel de mer (1/2 c. à thé dans un verre d'eau);
  • rotokan ou thé vert (1 c. à thé dans un verre d’eau).

Ce type de traitement peut soulager les symptômes, mais n'élimine pas le problème sous-jacent. Par conséquent, en règle générale, l'ablation chirurgicale de l'amygdale est recommandée.

Chirurgie pour enlever les végétations adénoïdes

Enlèvement au laser des végétations adénoïdes

Si vous souhaitez vous débarrasser des végétations adénoïdes rapidement et de manière fiable, il vaut la peine de rester à l'intervention chirurgicale. Les opérations n’ont plus rien à voir avec celles qui ont été faites avant l’avènement des techniques modernes:

  1. Anesthésie obligatoire. Maintenant, lors de la suppression des végétations adénoïdes nécessairement anesthésie. Cela est justifié, car au cours de l'opération, une personne peut avoir peur, crier ou s'échapper. Il interfère avec le médecin et provoque une douleur chez le patient. Par conséquent, la chirurgie a lieu en cas d’anesthésie générale (dans certains cas, de contre-indications générales - localement).
  2. Surveillance continue avec un endoscope. Une petite caméra, insérée dans la bouche ou le nez du patient, permet au médecin de voir clairement à quoi mènent ses manipulations. Cela permet de nettoyer tout le tissu adénoïde sans affecter les autres organes. L'opération «à l'aveugle» a entraîné un grand nombre de rechutes (jusqu'à 62%).

Ablation chirurgicale des végétations adénoïdes

Avant l'opération, le patient est examiné, ce qui comprend des analyses de sang et d'urine, ainsi qu'un ECG.

Attention! Ne pas manger ou manger avant l'opération!

Avant l'opération, il est recommandé de ne rien manger à partir de 18h et de ne rien boire le matin, y compris de l'eau. Vous ne devez pas avoir peur de l'opération. Elle est indolore et très efficace. Le patient ne ressent pas d'inconfort comme auparavant.

Façons d'éliminer les végétations adénoïdes

L'amygdale nasopharyngée peut être enlevée de plusieurs façons, le choix de la méthode incombe au médecin. Il détermine le meilleur moyen d'éliminer les végétations adénoïdes (adénotomie).

Adénoïdes: causes, signes, comment traiter, indications chirurgicales

Les adénoïdes sont des excroissances pathologiques de l'amygdale pharyngée provoquées par une hyperplasie du tissu lymphoïde. La principale cause de la formation d'adénoïdes est une infection bactérienne ou virale affectant les muqueuses du nasopharynx et du laryngo pharynx. La rougeole, la scarlatine, la grippe et d'autres infections virales respiratoires aiguës peuvent déclencher la croissance des amygdales.

L'amygdale nasopharyngée est située profondément dans la cavité nasale, consiste en un tissu lymphoïde et est bien développée chez les jeunes enfants. C'est un organe du système immunitaire qui protège le corps de l'enfant des influences pathogènes externes. Il s’agit d’une sorte de barrière contre les microorganismes pathogènes - virus, bactéries et autres substances nocives qui pénètrent de l’environnement extérieur. Les lymphocytes produits dans les amygdales détruisent les agents pathogènes. Les végétations adénoïdes, à la différence des amygdales, sont des formations pathologiques normalement absentes chez l'homme.

Quels sont les végétations adénoïdes?

Une augmentation de l'amygdale nasopharyngée en réponse à l'invasion d'agents biologiques pathogènes chez les enfants est une réponse physiologique normale indiquant un travail intense du système immunitaire. À partir de l'âge de douze ans, la taille de l'amygdale diminue progressivement et, chez l'adulte, seul le tissu lymphoïde reste à sa place. L'inflammation des végétations adénoïdes peut se développer chez les adultes et les enfants. Chez l'adulte, le nasopharynx présente une structure particulière, l'amygdale pharyngienne est peu développée. C'est pourquoi ils souffrent extrêmement rarement d'adénoïdes.

Une augmentation des végétations adénoïdes survient pendant la maladie. Une fois que le processus inflammatoire a cessé, ils redeviennent normaux. Chez les enfants fréquemment malades, les végétations adénoïdes n’ont pas le temps de retrouver leur taille initiale et restent enflammées. À partir de là, ils grandissent encore plus et peuvent bloquer complètement le nasopharynx.

La végétation adénoïde devient le foyer de l’infection. L'amygdale hypertrophiée rend la respiration par le nez difficile et réduit l'audition. L'air mal nettoyé et non humide pénètre dans les bronches et les poumons. Le résultat est des rhumes fréquents et à long terme.

Beaucoup confondent des concepts tels que les végétations adénoïdes et les glandes. Ce sont des structures complètement différentes du corps, appartenant au même système - le lymphatique. Les glandes sont des amygdales palatines faciles à détecter si vous ouvrez grand la bouche. Les adénoïdes sont des excroissances de l'amygdale nasopharyngée, découvertes par les médecins à l'aide d'instruments spéciaux.

Le tissu lymphoïde protège le corps humain contre l'infection et soutient l'immunité. Sous l'influence de facteurs indésirables, il peut devenir enflammé. L'adénoïdite se manifeste par une forte augmentation de la température corporelle, des frissons et une violation de la respiration nasale.

Étiologie

Les causes de la formation de végétations adénoïdes et des facteurs prédisposants qui affectent leur développement:

  • Infection - scarlatine, coqueluche, rougeole, ARVI.
  • Pathologie chronique des voies respiratoires - rhinite, sinusite, pharyngite.
  • Invasion fongique.
  • Parasites et microorganismes intracellulaires - Chlamydia et mycoplasmes.
  • Pathologie endocrinienne - hypothyroïdie.
  • L'hypovitaminose.
  • Allergie.
  • Caractéristiques de la constitution.
  • L'hérédité.
  • Immunité réduite.
  • Mauvaises conditions environnementales.
  • Produits chimiques ménagers et industriels, poussière de maison, gaz d'échappement de voiture.
  • Les effets toxiques de certains virus - Epstein-Barr, cytomégalovirus, herpès.
  • Atteinte à la naissance et pathologie de la grossesse.
  • Vaccinations
  • Malnutrition - suralimentation, abus de sucreries et d'aliments contenant des OGM.
  • Alimentation artificielle.
  • Rachitisme
  • Diathèse exsudative.
  • L'hypothermie

Allergie et hérédité - facteurs contribuant à la croissance rapide de la végétation adénoïde.

Toute maladie inflammatoire sous-traitée du système respiratoire peut entraîner une stagnation de la lymphe et du sang dans le nasopharynx. Il y a un dysfonctionnement du système immunitaire, qui chez les enfants n'est pas encore complètement formé.

Les adénoïdes sont une masse tumorale de couleur rosâtre située dans le nasopharynx. À l'extérieur, le tissu adénoïde peut être comparé à la crête d'un coq. Chez les jeunes enfants, la consistance des formations est douce, friable. Avec l'âge, les végétations adénoïdes deviennent plus denses, leur taille diminue. Ceci est dû à une atrophie du tissu lymphoïde et à la croissance du tissu conjonctif.

Clinique

Chez les enfants avec des végétations adénoïdes, la respiration nasale devient difficile, la voix devient nasale et la parole est illisible. Il y a un mal de gorge, un ronflement dans le sommeil et un réflexe, une toux sèche. Les enfants malades ne dorment pas bien la nuit et souffrent souvent d'infections respiratoires aiguës, de maux de gorge et d'otites. Ils se fatiguent rapidement, deviennent léthargiques et apathiques. Dans l'inflammation de l'intoxication adénoïde avec transpiration sévère, maux de tête, douleurs cardiaques et articulaires, fièvre persistante de faible intensité, diminution de l'appétit. La bouche d'un enfant malade est constamment ouverte, il s'inquiète souvent de l'écoulement nasal et de l'écoulement muco-purulent du nez.

Les végétations adénoïdes peuvent modifier la forme du visage. Dans le même temps, les plis nasogéniens sont lissés, le palais dur ressemble à un toit, les incisives font saillie vers l’avant. L '"adénoïdisme externe" provoque régulièrement le ridicule des pairs. Ces enfants ont généralement peu d'amis. Au fil du temps, ils deviennent autonomes et cessent de communiquer avec les autres. Ce facteur affecte le psychisme de l'enfant et le reste de sa vie. Il est nécessaire d’éliminer le problème à ce stade, puis de s’occuper de la maladie prolongée et des carences et complexes développés.

La morsure et la parole sont altérées chez les enfants malades: il est difficile pour eux de parler, la voix change et perd de la sonorité. Il y a souvent un changement dans la composition cellulaire du sang, une violation des intestins et de l'estomac, de la vésicule biliaire et des glandes digestives. Chez les patients, la colonne vertébrale est pliée, la poitrine est déformée, les épaules se rétrécissent et la poitrine est creuse. Par la suite, la dysfonction rénale et l'énurésie se développent. Les symptômes des végétations adénoïdes chez les enfants sont également une anémie, une sensation de brûlure du nasopharynx, un manque d’appétit, une diarrhée ou une constipation. La défaite de l'hypophyse entraîne un retard de croissance et de développement sexuel chez l'enfant.

Un écoulement nasal, une toux nocturne et une douleur aiguë aux oreilles sont les signes cliniques des végétations adénoïdes. Le nez ne respire pas, reste souvent bouché, malgré l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs. Toucher les ganglions devient douloureux, la peau est pâle, une légère exophtalmie apparaît.

Si les végétations adénoïdes deviennent enflammées, la température corporelle des enfants augmente, des vomissements se produisent après chaque repas, du pus et du mucus s'écoulent dans la gorge, une toux soudaine et sévère, une respiration et une déglutition difficiles.

Signes cliniques en fonction du degré d'élargissement adénoïde:

  1. Adénoïdes de petite taille. Le premier degré se manifeste par une gêne, une respiration sifflante et des difficultés à respirer pendant le sommeil. La lumière du nasopharynx est fermée par les végétations adénoïdes à 30%. Traitement des végétations adénoïdes du premier degré non chirurgicales.
  2. Les végétations adénoïdes sont de taille moyenne. Le deuxième degré se manifeste par le ronflement nocturne. Pendant la journée, l'enfant respire de plus en plus par la bouche. La lumière du nasopharynx est fermée à 60-70%. A ce stade, le langage pose des problèmes: il devient illisible, nasal. Les végétations adénoïdes du deuxième degré ne constituent pas une indication absolue de la chirurgie.
  3. Les végétations adénoïdes grandes. Le troisième degré est caractérisé par le fait que les végétations adénoïdes bloquent complètement le nez et que l’air est arrêté. L'enfant respire par la bouche jour et nuit. Il éprouve de vrais tourments. Les végétations adénoïdes du troisième degré sont supprimées.

Tous les enfants ne présentent pas des symptômes adénoïdes compatibles avec le degré d'hyperplasie des tissus lymphoïdes. Chez certains patients atteints de végétations adénoïdes du premier et du deuxième degré, la respiration nasale devient très difficile et l’ouïe est fortement réduite. Pour d'autres, même avec un troisième degré prononcé, il n'y a pas de violations visibles. La taille des excroissances n’est pas toujours une indication de leur suppression.

Les symptômes de la pathologie chez l'adulte ressemblent à bien des égards à ceux de l'enfant. Patients préoccupés par la congestion nasale, les maux de tête, le ronflement nocturne, le sommeil superficiel et agité.

Des complications

Les adénoïdes sont une pathologie qui doit être contrôlée par un médecin ORL. Le tissu lymphoïde hypertrophié cesse d'exercer ses fonctions protectrices et devient la cause de complications graves.

Les conséquences des végétations adénoïdes en l’absence de traitement rapide:

  • La dysfonction de l'oreille moyenne se développe lorsque la bouche du tube auditif se ferme avec une amygdale élargie. L'air pénètre à peine dans la cavité de l'oreille moyenne, ce qui rend le tympan moins mobile. L'audition chez les enfants malades est réduite au développement d'une perte auditive difficile à traiter.
  • L'otite est une inflammation infectieuse de l'oreille moyenne. La pathologie découle du fait que l'air ne pénètre pas bien dans la cavité tympanique et que les agents pathogènes commencent à s'y multiplier activement.
  • La respiration buccale entraîne une déformation du squelette facial et l'apparition d'une morsure anormale. Le crâne devient étroit et allongé, le ciel est haut, la mâchoire inférieure est poussée vers l'avant, la cage thoracique s'aplatit sur les côtés et se présente sous la forme d'une poitrine de «poulet».
  • L'amygdale nasopharyngée enflammée est un foyer d'infection chronique qui contient de nombreux germes qui ont un effet négatif sur le corps de l'enfant.
  • Les adénoïdes provoquent souvent des maladies rénales chroniques, de l'arthrite et de l'arthrose, des vascularites, des lymphadénites, des rhumatismes et des allergies.
  • L'hypoxie du cerveau et la perturbation de son travail sont associées à un déficit en oxygène dans le sang. Les enfants avec des végétations adénoïdes apprennent plus mal que leurs pairs, en retard de développement mental et physique. Ils sont moins efficaces et inattentifs.
  • Les adénoïdes constituent un habitat idéal pour les agents biologiques pathogènes, ainsi que pour les allergies.
  • Un écoulement nasal excessif peut provoquer une irritation de la peau sous le nez et le développement d'un eczéma.
  • Un développement incorrect de la parole est associé à la limitation de la mobilité du palais mou. Chez les enfants avec des végétations adénoïdes, l'articulation change et la voix devient nasale ou enrouée.
  • L'inflammation chez les végétations adénoïdes tombe souvent en dessous, ce qui conduit au développement de pathologies respiratoires.
  • Parmi les complications les plus rares figurent le dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal et du système nerveux, l'énurésie, le laryngospasme, les grimaces, les crises d'asthme.

Diagnostics

Les principales méthodes de diagnostic comprennent une enquête et un examen du patient, ainsi que des examens complémentaires: pharyngoscopie, rhinoscopie, rayons X, endoscopie.

  1. La recherche au doigt permet au médecin d’évaluer l’état de la muqueuse nasale et de déterminer le degré d’agrandissement adénoïde.
  2. La pharyngoscopie est une méthode d'examen visuel de la muqueuse pharyngée. La procédure ne nécessite pas de préparation spéciale du patient. Il est effectué par un médecin ORL. Gorge inspecter sous une lumière artificielle. La lumière est dirigée vers la gorge à l'aide d'un outil - un réflecteur frontal.
  3. La rhinoscopie est réalisée à l'aide d'un dilatateur nasal, d'un miroir nasal ou d'un fibroscope. Il s'agit d'une méthode d'examen de la cavité nasale, qui permet d'inspecter la membrane muqueuse, de détecter l'œdème et de déterminer la nature de l'écoulement.
  4. Le radio-diagnostic vous permet de détecter des végétations adénoïdes chez un enfant et de déterminer l'étendue de sa croissance. Cette méthode est associée à une exposition au rayonnement du corps de l'enfant.
  5. L'endoscopie est la méthode la plus informative et la plus sûre pour le diagnostic des végétations adénoïdes. Elle permet un examen approfondi de la cavité nasale et du nasopharynx, ainsi que l'évaluation de leurs performances. Effectuer la procédure en utilisant des endoscopes spéciaux flexibles ou rigides, qui enregistrent les résultats de l'étude.
  6. La tomodensitométrie est une méthode de diagnostic moderne et très informative.

Les signes cliniques suivants aident à poser un diagnostic dans les premiers stades de la maladie: le nez de l’enfant n’est pas bouché par du mucus, mais il respire par la bouche; la bouche de l’enfant est entrouverte, surtout la nuit; rhumes fréquents avec un rhume difficile à guérir.

Signes diagnostiques des stades ultérieurs: développement anormal de la poitrine, du visage et des dents, anémie.

Il est beaucoup plus difficile de diagnostiquer les végétations adénoïdes chez l'adulte que chez l'enfant. Afin d'identifier la pathologie et le diagnostic, il est nécessaire de subir un examen médical complet par un oto-rhino-laryngologiste, y compris les technologies modernes - l'examen endoscopique du nasopharynx. Si la maladie n'est pas traitée, elle provoquera constamment une ARVI.

Traitement

Les végétations adénoïdes du premier degré sont traitées de manière conservatrice. Une prolifération significative du tissu lymphoïde chez les adénoïdes du deuxième et du troisième degré nécessite une opération - adénotomie. L'intervention chirurgicale est réalisée selon des indications strictes: si les végétations adénoïdes ferment la lumière du nasopharynx de plus des deux tiers; en cas de violation persistante de la respiration nasale et de la perte auditive.

Traitement conservateur

Le traitement sans chirurgie est une priorité dans le traitement des végétations adénoïdes.

  • La diététique consiste à utiliser des aliments riches en vitamines - légumes et fruits frais, produits à base d'acide lactique, dans la restriction du sucre, des produits de confiserie et des pâtisseries.
  • Le traitement médicamenteux des végétations adénoïdes consiste à utiliser des anti-inflammatoires et des antimicrobiens locaux. Dans le nez instillé gouttes de vasoconstricteur "Naphthyzinum", "Sanorin", "Nazivin". Ensuite, la cavité nasale est lavée avec les solutions salines "Dolphin", "Aqualor", "Aquamaris", la solution de furatsilina, la décoction de camomille et les gouttes de séchage Protargol et Kollargol. Les patients ont prescrit des vaporisateurs antiseptiques locaux "Ingalipt", "Miramistin", des stimulateurs de l'immunité locale "IRS-19", "Imudon" et des agents antiallergiques locaux "Kromoglin", "Cromoheksal".
  • Thérapie réparatrice. Patients recevant des multivitamines, des immunostimulants et des immunomodulateurs - "Bronhomunal", "Ribomunil"; médicaments antiallergiques - "Loratodin", "Zyrtec", "Zodak."
  • Les méthodes de physiothérapie complètent la pharmacothérapie. Habituellement, le rayonnement ultraviolet, l'irradiation laser endonasale, l'électrophorèse, la fréquence ultra-haute du nez, le massage de la région du cou et du visage, la thérapie par l'ozone sont utilisés pour traiter les patients atteints d'adénoïdes.
  • La climatothérapie adénoïde est réalisée en Crimée et sur la côte de la mer Noire du Caucase. Une visite aux grottes de sel a un effet positif sur l'état général de l'enfant.
  • Médicaments homéopathiques - "Limfomiozot", "Job-baby". Ces outils aident à soigner les végétations adénoïdes sans intervention chirurgicale et à éliminer les signes inflammatoires associés au nasopharynx. Le traitement homéopathique est durable, mais le plus sûr. De la deuxième à la troisième semaine, les patients se sentent beaucoup mieux. L’efficacité de l’homéopathie est très individuelle: avec certains, ces outils aident très bien, alors que d’autres ne remarquent aucune amélioration.
  • L'aromathérapie est effectuée à l'aide des huiles essentielles suivantes: arbre à thé, lavande, sauge, basilic, géranium. 2 gouttes de chacun sont ajoutées à l'huile de base et incubées pendant 14 heures. 2 gouttes des moyens reçus goutte à goutte dans chaque narine trois fois par jour.
  • La gymnastique respiratoire est effectuée à l'air frais après le nettoyage complet du nez de la décharge. Respirez profondément avec chaque moitié du nez 10 fois, puis avec les deux narines. L'exercice est répété jusqu'à huit fois par jour. Un autre exercice - inspirez la narine droite, expirez à gauche, puis inversement.

Médecine populaire

La chélidoine naturelle aide à guérir les végétations adénoïdes. Un verre d'eau bouillante est versé sur 2 cuillères à soupe de matière première broyée, maintenue au bain-marie pendant une demi-heure, insistez vingt minutes et filtrez. Mélangez le bouillon avec la graisse de porc fondue et mettez au four pendant 1 heure jusqu'à ce que le médicament épaississe. Prenez-le 1 cuillère à thé 3 fois par jour. L'outil refroidi peut être conservé longtemps au réfrigérateur. Les boules de coton sont imbibées de médicaments, placées dans le nez et conservées pendant 5 minutes. Après un tel traitement, les végétations adénoïdes subissent un développement inverse et le travail du système immunitaire est normalisé.

Le sel de mer est un remède efficace pour laver le nasopharynx. Le sel de mer est dissous dans de l'eau bouillie et lavé deux fois par jour avec la saumure du nasopharynx.

Le clou de girofle guérit la rhinite, l'adénoïdite et le mal de gorge. On verse 10 morceaux d'oeillets dans de l'eau bouillante et on tire le médium jusqu'à l'apparition d'une teinte brune.

Huile de thuya - un outil puissant pour le traitement des végétations adénoïdes. Il a une action antiseptique, vasoconstrictrice, anti-inflammatoire, immunostimulante et antimicrobienne prononcée. L'effet métabolique du médicament vise à restaurer et à normaliser les principaux processus des cellules du nasopharynx et de l'épithélium des voies respiratoires. L'huile de plante toxique de thuja est utilisée dans le traitement de l'adénoïdite: elle normalise la sécrétion de mucus nasopharyngé, élimine l'œdème et détruit les bactéries et les virus. Chaque jour, avant le coucher, instillez le nez avec de l'huile de thuya pendant 14 jours, puis prenez une pause de sept jours et reprenez le traitement. Avant d'utiliser l'huile, le nez est lavé avec Aquamaris ou Aqualo. Avant d’utiliser de l’huile de thuya, il est nécessaire de consulter un spécialiste ORL pédiatrique.

Herbes utilisées pour traiter les végétations végétales adénoïdes: prêle des champs, herbe en forme de lierre, millepertuis, chélidoine.

Traitement chirurgical

Les adénoïdes sont une formation anatomique qui ne peut pas disparaître ou se dissoudre comme ça. Les végétations adénoïdes, atteignant une certaine taille, rendent difficile la vie malade. Dans ce cas, ils devraient être supprimés.

Indications pour l'élimination des végétations adénoïdes:

  1. L'absence d'effet thérapeutique de la thérapie conservatrice,
  2. Exacerbations fréquentes d'adénoïdite - inflammation de l'amygdale nasopharyngée,
  3. Le développement de complications - rhumatismes, arthrite, vascularite, glomérulonéphrite,
  4. Apnée du sommeil, ronflement,
  5. Rhumes et otites fréquents.

L'opération est effectuée de manière classique à l'aide d'un outil spécial, l'adénotome. L'adénotomie traditionnelle présente un certain nombre d'inconvénients. C'est pourquoi des techniques modernes ont été introduites dans l'oto-rhino-laryngologie: aspiration et adénotomie endoscopique. Sous anesthésie locale dans une clinique externe, l'opération est rapide et sans douleur. L'anesthésie générale est indiquée chez les enfants présentant une excitabilité accrue, ainsi que dans les cas de proximité étroite des végétations adénoïdes de la bouche du tube auditif. L’opération sous anesthésie générale n’est pratiquée qu’à l’hôpital.

Prévention

Les événements qui empêchent l'apparition de végétations adénoïdes dans le nez:

  • Renforcement de l'immunité - tempérer le corps, jouer et marcher à l'air frais, faire de l'exercice régulièrement, marcher pieds nus dans la rue. Les tisanes et les extraits d’échinacée ou de citronnelle stimulent le système immunitaire.
  • Une bonne nutrition - manger des fruits frais, des baies et des légumes, des produits laitiers, du pain de grains entiers et du son, de la viande maigre, du poisson et de la volaille.
  • Détection et traitement rapides des maladies des voies respiratoires supérieures - amygdalite, rhinite, antrite.
  • Assainissement des foyers d’infection chronique - ablation des dents carieuses, traitement des otites suppurées chroniques, des sinusites.
  • Lutte contre l'hypovitaminose au printemps et à l'automne - prise de multivitamines et de complexes minéraux.
Vous Aimerez Aussi