Rhinite allergique - symptômes et schéma thérapeutique

La rhinite allergique est un processus inflammatoire de la muqueuse nasale, résultant des effets de divers stimuli allergiques et, dans ce cas, d'allergènes.

En termes simples, la rhinite allergique est un nez qui coule causé par une réaction allergique. Sous l'influence des allergènes dans la muqueuse nasale commence l'inflammation, ce qui conduit à la maladie. Les statistiques montrent que la rhinite, ainsi que la toux allergique, est l’une des plaintes les plus fréquentes chez les patients qui contactent des allergologues.

Cette maladie survient le plus souvent chez les enfants d’âge préscolaire, lorsque l’enfant commence à rencontrer des substances pouvant causer des allergies. Cependant, les cas de rhinite allergique chez l'adulte ne sont pas rares - les symptômes et le traitement de ce que nous allons examiner dans cet article.

Les formulaires

En fonction de la gravité des manifestations allergiques, on distingue la rhinite:

  • doux - les symptômes ne sont pas très dérangeants (peuvent manifester 1 à 2 signes), n'affectent pas l'état général;
  • modéré - les symptômes sont plus prononcés, il y a un trouble du sommeil et une certaine baisse d'activité au cours de la journée;
  • sévère - symptômes douloureux, sommeil perturbé, diminution significative de l'efficacité, la performance de l'enfant à l'école s'aggrave.

La fréquence et la durée des manifestations sont distinguées:

  • périodique (au printemps, par exemple, pendant la floraison des arbres);
  • chronique - toute l'année lorsque les allergies sont associées à la présence constante d'allergènes
  • environnement (par exemple, allergie aux acariens).
  • intermittent - les épisodes aigus de la maladie ne durent pas plus de 4 jours. par semaine, moins de 1 mois

Avec la rhinite périodique, les symptômes ne persistent pas plus de quatre semaines. La rhinite chronique dure plus de 4 semaines. Cette maladie représente non seulement un énorme inconfort dans la vie quotidienne, mais peut également conduire au développement de l'asthme. Par conséquent, si vous remarquez une rhinite allergique chez votre enfant ou chez votre enfant, vous devez commencer le traitement le plus tôt possible.

Les causes

Pourquoi la rhinite allergique survient-elle et de quoi s'agit-il? Les symptômes de la maladie se manifestent lorsqu'un allergène pénètre dans les yeux et les voies nasales d'une personne hypersensible à certaines substances et à certains produits.

Les allergènes les plus populaires pouvant causer une rhinite allergique sont:

  • la poussière, alors que cela peut être à la fois la bibliothèque et la maison;
  • pollen végétal: de petites particules légères entraînées par le vent tombant sur la muqueuse nasale forment une réaction conduisant à une maladie telle que la rhinite.
  • les acariens et les animaux domestiques;
  • produit alimentaire spécifique.
  • spores fongiques.

La cause de la rhinite allergique permanente, qui dure un an, est due aux acariens domestiques, aux animaux domestiques et aux moisissures.

Symptômes de la rhinite allergique

Si les symptômes de la rhinite allergique chez l'adulte n'altèrent pas les performances et n'interfèrent pas avec le sommeil, cela indique une sévérité légère, une modération modérée est indiquée par une diminution modérée de l'activité quotidienne et du sommeil. Dans le cas de symptômes prononcés dans lesquels le patient ne peut pas travailler normalement, étudiez, faites des loisirs le jour et dormez la nuit, une rhinite sévère est diagnostiquée.

La rhinite allergique est caractérisée par les principaux symptômes suivants:

  • écoulement aqueux du nez;
  • démangeaisons et brûlures au nez;
  • éternuements, souvent paroxystiques;
  • congestion nasale;
  • le ronflement et le ronflement;
  • changement de voix;
  • désir de se gratter le bout du nez;
  • détérioration de l'odeur.

Avec une rhinite allergique prolongée due à un écoulement abondant et constant de sécrétions nasales et à une altération de la perméabilité et du drainage des sinus paranasaux des tubes auditifs, des symptômes supplémentaires apparaissent également:

  • irritation de la peau dans les ailes du nez et des lèvres accompagnée de rougeurs et de gonflements;
  • saignements de nez;
  • déficience auditive;
  • douleur à l'oreille;
  • toux;
  • maux de gorge.

Outre les symptômes locaux, il existe également des symptômes généraux non spécifiques. C'est:

  • troubles de la concentration;
  • mal de tête;
  • malaise et faiblesse;
  • irritabilité;
  • mal de tête;
  • mauvais sommeil

Si vous ne commencez pas à traiter la rhinite allergique à temps, d'autres maladies allergiques peuvent alors se développer: première conjonctivite (d'origine allergique), puis asthme bronchique. Quoi qu'il arrive, vous devez commencer un traitement adéquat à temps.

Diagnostics

Pour le diagnostic de la rhinite allergique devra:

  • une étude clinique des taux sanguins d'éosinophiles, de plasmocytes et de mastocytes, de leucocytes, d'anticorps IgE généraux et spécifiques;
  • techniques instrumentales - rhinoscopie, endoscopie, tomographie par ordinateur, rhinomanométrie, rhinométrie acoustique;
  • des tests cutanés visant à identifier les allergènes significatifs, ce qui permet de déterminer la nature exacte de la rhinite allergique;
  • études cytologiques et histologiques des sécrétions nasales.

La chose la plus importante dans le traitement est d'identifier la cause de l'allergie et, si possible, d'éviter le contact avec l'allergène.

Que faire avec la rhinite allergique toute l'année

La rhinite causée par une réaction allergique se manifeste tout au long de l’année. Un tel diagnostic est généralement posé à une personne si des exacerbations aiguës du rhume se produisent au moins deux fois par jour pendant neuf mois par an.

Dans ce cas, vous devez suivre certaines recommandations:

  • évitez de vous rincer la bouche.
  • assommer des couvertures et des oreillers.
  • Ne pas utiliser les gouttes d'un rhume.
  • effacez votre nez de mucus.
  • non fumeur
  • hebdomadaire effectuer le nettoyage humide de l'appartement.
  • utiliser une literie en fibres synthétiques.
  • bien ventiler le lit.
  • Débarrassez-vous des sources majeures de poussière.

La base du développement de cette maladie réside le plus souvent dans la concentration élevée en allergène, qui affecte depuis longtemps le corps humain.

Traitements contre la rhinite allergique

Sur la base des mécanismes de développement de la rhinite allergique, le traitement des patients adultes devrait être dirigé vers:

  • élimination ou réduction du contact avec les allergènes ayant une cause significative;
  • élimination des symptômes de la rhinite allergique (pharmacothérapie);
  • mener une immunothérapie spécifique aux allergènes;
  • l'utilisation de programmes éducatifs pour les patients.

La tâche principale consiste à éliminer le contact avec l'allergène identifié. Sans cela, tout traitement ne procurera qu'un soulagement temporaire, plutôt faible.

Antihistaminiques

Presque toujours pour le traitement de la rhinite allergique chez les adultes ou les enfants doivent prendre des antihistaminiques à l'intérieur. Il est recommandé d'utiliser des médicaments des deuxième (zodak, tsetrin, claritin) et troisième (zyrtek, Erius, telfast) générations.

La durée du traitement est déterminée par un spécialiste, mais rarement moins de 2 semaines. Ces pilules contre l'allergie n'ont pratiquement aucun effet hypnotique, ont un effet prolongé et soulagent efficacement les symptômes de la rhinite allergique dans les 20 minutes qui suivent l'ingestion.

Souffrant de rhinite allergique montre une administration orale de Tsetrin ou de Loratadine et un tableau. par jour Cetrin, Parlazin, Zodak peuvent être pris au sirop à partir de 2 ans. Le médicament antihistaminique le plus puissant à ce jour est Erius, l'ingrédient actif Desloratadine, qui est contre-indiqué pendant la grossesse et que le sirop peut être pris chez les enfants de plus d'un an.

Lavage nasal

En cas de rhinite allergique saisonnière, le traitement doit être complété par un lavage nasal. À ces fins, il est très pratique d’utiliser un appareil Dolphin bon marché. En outre, vous ne pouvez pas acheter de sacs spéciaux contenant une solution de lavage, mais préparez-le vous-même - une cuillerée à thé de sel par verre d'eau, ainsi qu'un quart de cuillère à café de soda, quelques gouttes d'iode.

Le nez est souvent lavé avec des embruns d'eau de mer - Allergol, Aqua Maris, Kviks, Aqualor, Atrivin-More, Dauphin, Gudvada, Physiomer, Marimer. L'eau de mer, d'ailleurs, aide parfaitement avec un rhume.

Gouttes de vasoconstricteur

Ils n'ont que des effets symptomatiques, réduisent le gonflement des muqueuses et la réponse vasculaire. L'effet se développe rapidement, même s'il est court. Le traitement de la rhinite allergique chez les enfants est recommandé sans fonds locaux de vasoconstricteur. Même une petite surdose peut empêcher le bébé de respirer.

Stabilisateurs membranaires mastocytaires

Permettent d'éliminer les processus inflammatoires dans la cavité nasale. Souvent utilisé des pulvérisations qui ont un effet local.

Ceux-ci incluent Croons - Kromoheksal, Kromosol, Kromoglin. Ces médicaments empêchent également le développement d’une réponse immédiate à l’allergène et sont donc souvent utilisés en tant qu’agent prophylactique.

Désensibilisation

Méthode consistant à administrer par étapes un allergène (par exemple, un extrait de pollen de graminées) en doses croissantes sous la peau de l’épaule du patient. Au début de l'injection sont faites à des intervalles d'une semaine, puis toutes les 6 semaines pendant 3 ans.

En conséquence, le système immunitaire du patient ne répond plus à cet allergène. La désensibilisation est particulièrement efficace si une personne est allergique à un seul allergène. Vérifiez auprès de votre médecin s’il est possible de réduire la sensibilité de votre système immunitaire à l’allergène.

Enterosorbents

En outre, en cas de rhinite allergique, le traitement avec enterosorbents a un effet positif - Polifan, Polysorb, Enterosgel, Filtrum STI (instructions) sont des moyens qui aident à éliminer les toxines, les toxines et les allergènes du corps, qui peuvent être utilisés dans le traitement complexe des manifestations allergiques.

Il convient de rappeler que leur utilisation ne doit pas dépasser 2 semaines et que la réception doit être effectuée séparément des autres médicaments et vitamines, leur action et leur digestibilité étant réduites.

Médicaments hormonaux

La maladie est traitée avec des médicaments hormonaux uniquement en l'absence d'effet des antihistaminiques et du traitement anti-inflammatoire.Les médicaments avec des hormones ne sont pas utilisés pendant une longue période et seul un médecin doit les choisir pour leur patient.

Prévisions

Pour la vie, le pronostic est bien sûr favorable. Mais s'il n'y a pas de traitement normal et correct, la maladie va certainement progresser et se développer, ce qui peut se traduire par une augmentation de la gravité des symptômes de la maladie (irritation de la peau sous le nez et dans la zone des ailes du nez, apparition d'une toux dans la gorge, on observe une toux, on sent, une odeur est aggravée saignements nasaux, maux de tête graves) et en élargissant la liste des stimuli allergènes de cause significative.

Rhinite allergique chronique

Comment reconnaître et guérir la rhinite chronique?

Causes de la rhinite chronique

Un certain nombre de raisons peuvent contribuer au développement de la rhinite chronique. Répertorions-les et examinons chacune d’elles plus en détail.

  • La présence de maladies non inflammatoires qui conduisent au fait que dans la cavité nasale a perturbé la circulation sanguine. Par exemple, il peut s’agir de dystonie végétative-vasculaire ou d’hypertension.

Quels sont dangereux gouttes vasoconstricteur pour le nez (vidéo)

Types et stades de rhinite chronique

Classer une rhinite chronique peut être basé sur les raisons qui contribuent à son apparition.

  • Rhinite catarrhale chronique. Cette espèce est caractérisée par une inflammation uniforme de la conque. Il se développe généralement en raison de l'écoulement fréquent du nez. Des facteurs environnementaux défavorables contribuent activement à sa progression: courants d'air, humidité, poussière, changements de température.

Selon la gravité des symptômes, la rhinite est divisée en trois étapes.

Symptômes de la rhinite

Chaque type de rhinite aura ses propres symptômes cliniques.

  • écoulement abondant et aqueux du nez;

Rhinite atrophique chronique

  • croûtes dans le nez avec une teinte jaunâtre ou verdâtre, avec une odeur désagréable;

Rhinite hypertrophique chronique

Rhinite chronique allergique

Rhinite catarrhale chronique

  • difficulté à respirer par le nez;

Diagnostics

Lors du diagnostic de la rhinite chronique, il est très important de déterminer correctement le type d'inflammation. En principe, ce processus n’est pas grave, car chaque type de rhinite se caractérise par des manifestations spécifiques.

  • tomographie par ordinateur des sinus;

En plus du matériel, bien sûr, des tests généraux de laboratoire clinique sont également effectués. Parmi eux sont obligatoires: tests sanguins généraux et biochimiques, analyse d'urine.

Traitement de la rhinite chronique

Le traitement de cette maladie est un médecin oto-rhino-laryngologiste.

  • Traitement de la toxicomanie.

Il faut garder à l'esprit que chaque type de rhinite a ses propres caractéristiques et nécessite une approche individuelle du traitement.

La rhinite vasomotrice répond bien au traitement utilisant la physiothérapie: laser, cryochirurgie et autres méthodes. Un bon effet aura l'utilisation d'antihistaminiques ("Loratadine", "Cetirizine" et autres).

Traitement de la toxicomanie

Ils suggèrent la nomination de gouttes spéciales à effet vasoconstricteur, de pommades antiseptiques et anti-inflammatoires à usage médical. Parfois, des antimicrobiens peuvent être prescrits si nécessaire. Si le patient a une température élevée, un traitement antipyrétique est également nécessaire.

Si des croûtes dures et sèches se forment dans le nez, vous pouvez les ramollir avec des gouttes d’huile, puis retirez-les doucement à l’aide d’un coton-tige ou de turunda.

Physiothérapie

La physiothérapie est très activement utilisée dans le traitement de cette maladie. Parmi les procédures les plus efficaces figurent:

Le cours de physiothérapie est conçu pour une ou deux semaines, le moment exact est déterminé par le médecin traitant, qui évalue les symptômes cliniques et la gravité de la maladie.

Traitements chirurgicaux

Ils visent généralement à réduire la taille de la conque nasale afin de faciliter les difficultés respiratoires. Il utilise généralement divers facteurs physiques.

  • Cryodestruction des corbeaux inférieurs.

Comment guérir la rhinite chronique (vidéo)

Dans cette vidéo, vous pouvez apprendre beaucoup d'informations utiles et intéressantes sur le traitement de la rhinite chronique.

Remèdes populaires

En médecine traditionnelle, vous pouvez également apprendre beaucoup de techniques utiles et efficaces.

  • Lavage régulier des voies nasales avec du jus d'oignon ou de betterave, décoction d'herbes (camomille, calendula).

Conséquences et prévention

Cette maladie peut être compliquée par une bronchite, une pharyngite, une conjonctivite, des caries, une inflammation des oreilles.

  • Maintenir un mode de vie sain, renforcer l’immunité, modérer les procédures.

Si le travail est associé à une production dangereuse, il est impératif de veiller à l'utilisation d'un équipement de protection individuelle. Dans certains cas, avec le développement de complications, un changement de type d'activité sera la meilleure option.

Lors de l'utilisation de matériaux du site, un lien vers la page du matériel utilisé est requis.

Rhinite chronique - inflammation de la muqueuse nasale

La rhinite chronique est un processus inflammatoire de la muqueuse nasale. Quand il apparaît, il est difficile de respirer par le nez, on note un mucus épais et visqueux. Chez les adultes et les enfants, l'odorat est réduit. Au moment où les premiers symptômes sont observés, il est important de commencer à traiter la maladie. Cela évitera les exacerbations et les complications.

La rhinite chronique est une maladie qui devrait être traitée dès les premiers signes d'un rhume.

Pourquoi la maladie survient

La rhinite chronique apparaît sous l’influence de divers facteurs externes et internes. En général, les symptômes de la maladie chez l'adulte sont notés lorsqu'un stimulus pénètre dans l'organisme. Le fardeau du traitement est la présence de maladies chroniques des organes et des systèmes.

Indépendamment de l'étiologie de la rhinite, vous devez commencer à traiter la maladie à un stade précoce. Cependant, dans chaque cas, le traitement peut être différent.

Plusieurs facteurs peuvent influer sur l’exacerbation de la rhinite vasomotrice chronique.

Formes de la maladie

Chez l'adulte, la rhinite chronique est observée dans diverses manifestations. Ils diffèrent par les symptômes et l'étiologie.

La rhinite vasomotrice chronique est un groupe particulier de maladies. Ses symptômes apparaissent avec un dysfonctionnement du réseau vasculaire nasal et un gonflement des tissus. Il est également divisé, selon son origine, en:

La rhinite vasomotrice chronique est la forme la plus courante de la maladie. Dans la plupart des cas, il est difficile de guérir. Par conséquent, vous devez contacter un spécialiste compétent. Il choisira le traitement en fonction de la cause de la maladie.

La rhinite vasomotrice chronique auto-guérissante est presque impossible.

Symptômes de la rhinite

Les symptômes de la maladie peuvent apparaître à des degrés divers. Cela est dû au stade du processus inflammatoire dans le nez.

Différentes formes de rhinite chronique. La rhinite hypertrophique est caractérisée par des signes sous forme d'écoulement purulent. Dans la rhinite allergique, le mucus peut ne pas être observé du tout. Cela provoque de fortes démangeaisons dans le nez.

Malgré certains signes distinctifs, les symptômes de la rhinite chronique chez l’adulte se présentent comme suit:

En plus des principaux signes, il existe des symptômes supplémentaires. Chez l'adulte, vous pouvez avoir des maux de tête, perturber le fonctionnement olfactif et augmenter la température corporelle.

L'une des caractéristiques de la forme chronique de la rhinite est son caractère ondulatoire. Les symptômes peuvent apparaître pendant un certain temps, provoquant une exacerbation grave de la maladie. Avec l'apparition de la rémission, les symptômes disparaissent ou s'affaiblissent. Pendant cette période, vous devez consulter un médecin qui vous prescrira un traitement. Après tout, la rémission est l'un des meilleurs moments où il est possible de guérir une maladie.

Les symptômes de la rhinite chronique sont identiques à tous les autres types de rhinite.

Traitement de la maladie

Lorsque des symptômes de rhinite apparaissent, cela peut avoir une incidence négative sur l'état de la personne. Par conséquent, vous devez commencer un traitement qui rétablira le confort et la respiration.

Pour soigner la rhinite, il est important de suivre certaines règles de traitement.

Le traitement de la maladie est indiqué en utilisant certains groupes de médicaments. Ils fournissent:

En outre, il est nécessaire de traiter la rhinite chronique à l'aide de médicaments homéopathiques et de préparations à base d'argent colloïdal.

Le traitement est prescrit en fonction du type de rhinite. Cependant, il existe des immobilisations, présentées sous toutes les formes.

Si des formes catarrhales et hypertrophiques sont observées, elles peuvent être traitées avec Collargol, Protargol et Sialor. Les médicaments contiennent de l'argent colloïdal, ce qui réduit l'inflammation.

La forme allergique de la maladie implique l'utilisation d'antihistaminiques. Une rhinite de ce type peut être guérie avec Astafen, Tavegila, Zirtek. Il ne faut pas oublier que le traitement sera inefficace si vous n'éliminez pas le contact avec l'allergène. Également avec la rhinite, vous pouvez utiliser des sprays avec des corticostéroïdes Nazonex, Rinokort. Ils soulagent l'inflammation et bloquent la production d'histamine.

Dans la forme atrophique de la rhinite on utilise des hydratants. Le traitement peut être effectué avec des gouttes à base d’huile contenant des vitamines B, A et D. En outre, le médecin prescrit des suppléments de fer.

Si le traitement médicamenteux n'aboutit pas, la rhinite doit être traitée rapidement. Actuellement utilisé des méthodes peu invasives qui préservent l'intégrité du nez. Les médecins recourent souvent à la nomination d'une vasotomie sous-muqueuse de la concha. Une septoplastie est nécessaire pour les violations de la structure du nez.

Caractéristiques de la maladie chez les enfants

La rhinite chronique chez les enfants est un grave danger. Cela peut entraîner une déformation de la région thoracique. En outre, souvent parmi les conséquences de la maladie des complications isolées des reins et de l'asthme bronchique. Par conséquent, en cas de maladie chez un enfant, le traitement doit commencer immédiatement.

Plus tôt vous commencez un traitement médicamenteux, plus le patient aura de chances de se rétablir. Par conséquent, en cas de rhinite chronique, il est nécessaire de consulter un otolaryngologue à temps.

Rhinite allergique chronique

La rhinite allergique chronique est basée sur un changement systémique complexe de la nature immunitaire, qui peut se manifester dans le contexte du processus inflammatoire qui se développe dans la membrane muqueuse de la cavité nasale. En conséquence, il commence à réagir douloureusement à certains allergènes. Une telle sensibilité accrue peut provoquer des convulsions de rhinite allergique tout au long de l'année.

Symptômes de la rhinite allergique chronique

Les principaux symptômes de la rhinite chronique causée par un allergène incluent:

  • difficulté à respirer par le nez;
  • gonflement de la membrane muqueuse de la cavité nasale;
  • nez qui pique;
  • éternuer;
  • Rhinorrhea (écoulement muqueux abondant de la cavité nasale).

Dans certains cas, la rhinite allergique chronique peut être associée à la conjonctivite, à l’asthme bronchique et à la dermatite allergique.

Dans l'enfance, des écoulements nasaux en l'absence d'un traitement adéquat de la forme chronique de la pathologie peuvent bloquer les trompes d'Eustache, ce qui conduit à une déficience auditive.

hron_allerg_rin2.jpg

Lors du diagnostic, le médecin doit procéder à un examen détaillé du patient afin de ne pas confondre rhinite allergique chronique et sinusite, ainsi qu’une rhinite vasomotrice non liée aux allergies.

Le plus souvent, les éternuements surviennent tôt le matin ou au contact d'un allergène. Cette affection s'accompagne souvent de démangeaisons dans la cavité nasale, le palais et le pharynx, ce qui entraîne ce qu'on appelle le "salut allergique", qui se manifeste par des grattements répétés de la pointe du nez.

En raison de la congestion constante et de la présence de rhinorrhée, les patients chez qui on a diagnostiqué une rhinite allergique chronique respirent souvent par la bouche. En outre, cette forme de pathologie se caractérise par des larmoiements, des démangeaisons et des douleurs aux yeux. En raison de la stagnation des processus dans la cavité nasale, le goût et l'odorat diminuent.

Les complications comprennent la sinusite, l'otite moyenne, l'hyperplasie lymphoïde du rhinopharynx, les saignements de nez et l'ajout d'une infection secondaire.

Traitement de la rhinite allergique chronique

Le traitement de la rhinite allergique est recommandé dans le complexe. Cependant, avant de vous lancer, vous devez savoir ce qui a provoqué le développement d'une pathologie afin d'éviter tout contact avec l'allergène à l'avenir.

Le traitement de la rhinite allergique comprend l’utilisation d’antihistaminiques, l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs nasaux (ils sont prescrits pour le traitement symptomatique de la congestion nasale).

Pour soulager les symptômes, des sprays antihistaminiques spéciaux et des gouttes nasales sont généralement utilisés pour réduire les démangeaisons et les brûlures.

Spray allergique TIZIN ® Alergi est utilisé en tant que remède symptomatique pour le traitement de la rhinite allergique chronique. Il dure jusqu'à 12 heures, ce qui vous permet d'utiliser le médicament au coucher pour éliminer les symptômes.

* Sur le marché russe du groupe RO1A «Décongestionnants nasaux et autres médicaments à usage local» selon les données de LLC HeS Health pour la période de janvier à juin 2016 en termes de ventes en termes monétaires

** Uniquement dans les préparations Tizin ® Xylo BIO de la ligne Tizin ®. La désactivation des bactéries se produit dans le flacon. La composition du pulvérisateur contient de l’argent possédant des propriétés bactériostatiques, qui empêche les bactéries de pénétrer dans le médicament. Pas une propriété de la drogue.

Les informations affichées sur le site sont uniquement à titre de référence et ne peuvent en aucun cas être considérées comme une consultation d'un professionnel de la santé. Pour plus d'informations, nous vous recommandons de contacter un spécialiste.

Certificats d'inscription: P N014038 / 01,

LSR-009878/09, P N014198 / 02.

Ce site est la propriété de Johnson LLC Johnson ",

qui est entièrement responsable de son contenu. 18+

Le site est destiné aux personnes physiques et morales de Russie.

Dernière mise à jour: le 27 septembre 2017.

LES CONTRE-INDICATIONS SONT DISPONIBLES À L’APPLICATION.

REQUIS POUR LIRE LES INSTRUCTIONS POUR L’UTILISATION DE LA PRÉPARATION.

Connectez-vous avec votre compte avec

Ou utilisez votre compte traditionnel

En vous inscrivant, vous pouvez lire nos bulletins d’information et nos enquêtes sur notre site. Si vous choisissez de vous inscrire sur notre site, c’est votre choix.

Bienvenue à nouveau!

Bienvenue!

Tous les champs requis, sauf indication contraire

Informations personnelles

Informations sur le compte

Sera utilisé comme nom d'utilisateur

Adresse

En soumettant vos informations ci-dessus, vous fournissez votre politique de confidentialité.

Vous êtes maintenant inscrit!

Nous vous enverrons un email pour confirmer votre inscription.

Inscrivez-vous avec un compte existant:

Ou créez un compte en fournissant les informations ci-dessous.

Tous les champs sont obligatoires, sauf indication contraire.

Informations personnelles

Si vous écrivez un article de critique ou de blog. Si vous ne spécifiez pas de nom d'affichage, votre nom sera utilisé.

Informations sur le compte

Sera utilisé comme nom d'utilisateur

Doit comporter au moins 6 caractères

Adresse

En soumettant vos informations ci-dessus, vous fournissez votre politique de confidentialité.

Il nous manque des informations dans votre compte.

En soumettant vos informations ci-dessus, vous fournissez votre politique de confidentialité.

Mot de passe oublié

Tous les champs requis

Créer un nouveau mot de passe

On dirait que vous avez un compte avec nous. Nous devons créer un nouveau mot de passe pour pouvoir vous connecter. Cliquez ici pour créer votre nouveau mot de passe.

Mot de passe oublié

S'il vous plaît vérifier votre email.

Connectez-vous pour compléter la fusion de compte

Politique de confidentialité mise à jour

En cliquant sur «Accepter» ci-dessous, vous pouvez lire et comprendre la politique de confidentialité de votre site.

Connectez-vous à ce site

Tout sur la rhinite allergique chronique

Selon les statistiques médicales officielles, la rhinite allergique, ou comme on l'appelle aussi "rhume des foins", est l'un des premiers endroits parmi les maladies allergiques courantes.

Il a été établi qu'environ 25% de la population totale de notre pays (et de tous les groupes d'âge) souffrent de cette maladie.

Il est à noter que chez seulement 12% des patients atteints de cette pathologie, le diagnostic a été posé au cours de la première année de son développement; 30% des rhinites allergiques ont été constatées neuf ans ou plus après l'apparition des premiers symptômes.

Une étude intéressante menée par des allergologues à Moscou, au cours de laquelle il a été constaté que 25% des employés de la capitale dans le système bancaire développaient la maladie.

En dépit de la simplicité apparente et du manque de gravité de cette maladie, les patients doivent être correctement diagnostiqués et traités afin d'éviter des complications graves.

C'est quoi

On entend par cette maladie inflammatoire Ige - un processus médiatisé, se manifestant dans l'apparition de la réaction allergique du patient après avoir obtenu certains stimuli allergéniques sur la muqueuse nasale.

Dans la plupart des cas, le développement de cette maladie survient chez les enfants, les adolescents et les jeunes.

Son développement peut avoir lieu soit sous forme saisonnière (par exemple, une réaction du pharynx au pollen), soit sous une forme constante (les allergènes sont des animaux, de la poussière, etc.).

Causes de

La raison de la formation de la maladie est la réaction (en d’autres termes, on l’appelle également «hypersensibilité immédiate»).

Cette hypersensibilité s'appelle également de nombreuses allergies, dont le développement commence environ vingt minutes après le contact de la peau avec des allergènes.

La rhinite allergique, ainsi que la dermatite atopique et l’asthme, sont les maladies allergiques les plus courantes.

Parmi les raisons les plus courantes du développement de cette pathologie, les médecins soulignent:

  • poussière de maison (livres, meubles, revêtements de sol, etc.);
  • animaux domestiques (laine, salive);
  • les acariens de la poussière;
  • les insectes domestiques (puces, poux) et les insectes des rues (moustiques, mouches, guêpes, etc.);
  • plantes (en particulier le pollen);
  • moisissure et levure;
  • les médicaments;
  • la nourriture;

Facteurs liés

Chez un patient, une réaction allergique peut être provoquée par plusieurs des allergènes ci-dessus. Lorsque vous inhalez ou touchez la cavité nasale avec des allergènes, l’immunité de la personne commence immédiatement à les combattre, ce qui provoque un écoulement nasal, une toux ou un éternuement.

Cependant, il est nécessaire de tenir compte du fait qu'outre les facteurs directs de l'apparition de cette maladie, la formation de la rhinite est également influencée par les facteurs dits concomitants:

  • air pollué (ce facteur, même s'il ne s'agit pas d'un allergène direct, affecte directement le système respiratoire en fournissant des aéroallergènes à la cavité nasale);
  • mauvaises conditions environnementales (gaz, vapeurs d'essence, produits chimiques ménagers);
  • prédisposition génétique;
  • l'abus d'alcool et de drogues de la mère pendant la grossesse;
  • la prématurité de l'enfant;
  • dysfonctionnement nasal (polypes, développement anormal du septum nasal, etc.);
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • maladies infectieuses (ARVI, infections respiratoires aiguës, grippe);
  • situations stressantes;
  • troubles métaboliques;
  • hypothermie

Vidéo: Plus sur les raisons

Parmi les principaux types de cette maladie sont:

  1. forme catarrhale de la rhinite. C'est une forme complexe de rhinite chronique. Caractérisé par l'apparition dans la cavité nasale de bactéries nocives à la suite de rhumes prolongés. La muqueuse nasale est caractérisée par une hyperhémie constante et des sécrétions fréquentes de liquide purulent. Lorsque le patient est couché sur le côté, il se sent mal à l'aise sous le nez. Lorsque le sujet se trouve dans une pièce chauffée (bain, hammam), la congestion diminue, mais elle augmente lorsque vous passez au froid.
  2. forme hypertrophique. Cette forme de pathologie est caractérisée par la déformation de la membrane muqueuse du cartilage et de l'appareil osseux dans le nez. Ce processus se caractérise par une croissance et un développement de dysfonctionnement plutôt lents, mais une progression progressive. L'appareil cartilagineux, de plus en plus grand, bloque l'écoulement complet de l'air à travers les ouvertures nasales. C'est pourquoi le patient a un ton nasal dans la voix et un symptôme de congestion nasale. Une augmentation de la conque nasale contribue à la formation des "poches", où se forment la formation de mucus et de pus;
  3. rhinite atrophique. C'est une maladie caractérisée par la destruction complète de la cavité nasale, au cours de laquelle les villosités internes meurent et déstabilisent leurs fonctions. Les médecins la distinguent comme la rechute la plus aggravante de la rhinite allergique simple. Les patients se plaignent du syndrome du nez sec et de la formation de croûtes sur la membrane muqueuse, du pus régulièrement verdâtre est libéré;
  4. rhinite vasomotrice. Il y a un niveau élevé de réflexion sur l'interaction du corps avec les allergènes. Cette forme de rhinite se manifeste par des éternuements fréquents du patient, une congestion nasale, souvent associée à une conjonctivite. Peut manifester une forme saisonnière (l’allergie se manifeste sous la forme automne-printemps) et constante (généralement toute l’année).

Les symptômes

Les symptômes de la rhinite allergique chronique commencent souvent à se manifester dès la petite enfance chez un patient.

La symptomatologie est conditionnellement divisée en 3 catégories:

  • doux (la maladie se manifeste pendant la journée sans perturber le sommeil);
  • moyen (invalidité partielle et sommeil);
  • sévère (exprimant tous les symptômes de la maladie et leurs complications).

Les principaux symptômes de la maladie comprennent:

  • éternuement (souvent accompagné de caractère paroxystique);
  • congestion nasale;
  • démangeaisons nasales;
  • l'hyperactivité;
  • sentir le dysfonctionnement;
  • la présence de mucus et d'écoulement purulent du nez;
  • apparition de tumeurs corticales dans le nez (avec complications);
  • crises d'asthme (avec complications graves);

Quelles sont les conséquences de l'œdème de Quincke? Détails dans cet article.

Caractéristiques de l'évolution de la maladie chez les enfants

La maladie touche environ 35% de tous les enfants. Les symptômes primaires surviennent jusqu'à 10 ans. L'étiologie de la maladie est similaire à son développement chez l'adulte.

Les causes de la pathologie sont:

  1. l'hérédité;
  2. interaction à long terme avec des allergènes;
  3. infections virales fréquentes;
  4. toxicomanie.

La forme saisonnière se manifeste par la manifestation de symptômes en fonction de la saison.

Les enfants se plaignent de:

  • démangeaisons aux oreilles;
  • congestion nasale;
  • du pus;
  • sécrété par le nez.

Apparaît:

  1. gratter et sentir un objet étranger dans le nasopharynx;
  2. on retrouve des yeux rouges, un nez et des lèvres gonflés;
  3. chez un enfant de moins de quatre ans, l’image de la maladie peut sembler asymptomatique.

Avec la forme constante de rhinite, les enfants se plaignent de congestion nasale, surtout la nuit, d'éternuements constants.

Avec le traitement tardif de la maladie, je peux développer des maladies telles que la rhinosinusite ou l'eustachite.

Les enfants peuvent également être sujets aux troubles du sommeil, aux saignements de nez, aux battements de coeur rapides, à la transpiration (surtout la nuit, etc.)

Méthodes de diagnostic

  • Si vous constatez les premiers symptômes, vous devez contacter un allergologue, ainsi qu'un otolaryngologue. Vous devez rendre visite à deux professionnels à la fois, afin d’exclure les maladies associées et mutuellement exclusives.
  • Il est nécessaire de passer une numération sanguine complète (ou frottis) à l'état dans le sang des cellules à éosinophiles qui remplissent la fonction de protection du corps dans la lutte contre les allergènes. La technique RAST étant l'une des méthodes les plus précises pour diagnostiquer une maladie, il est possible de détecter l'état des immunoglobulines E dans le sang (leur niveau sera détecté à la fois pendant la période de maladie aiguë et en rémission). La méthode PRIST détermine l’état des allergènes à l’aide d’émetteurs de Y.
  • Échantillon de peau. L'analyse est effectuée en appliquant plusieurs coupures sur la peau du patient, après quoi des allergènes sont appliqués. Les résultats de la réaction peuvent être jugés sur la présence d'allergies chez le patient.
  • Rayon X des sinus nasaux.

Méthodes de traitement

Les médicaments sont la méthode la plus efficace pour traiter la rhinite allergique chronique.

En règle générale, dans le traitement de cette maladie, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • Antihistaminiques. Ce sont des médicaments importants dans le traitement de la rhinite qui bloquent les formations pathologiques d'histamines, qui se forment à partir de basophiles au début d'une réaction allergique. Lorsque les antihistaminiques sont absorbés dans le sang, le patient a moins de démangeaisons dans le nez et des éternuements.
  • Glucocorticoïdes. Un groupe d'hormones produites par les glandes surrénales. Ils sont utilisés comme médicaments pour l'insuffisance rénale. Ils sont également utilisés comme anti-inflammatoires et anti-inflammatoires pour les allergies.
  • Cromons. Ils sont utilisés en tant qu'agents prophylactiques anti-allergiques. Cependant, l'effet n'est obtenu qu'après une utilisation prolongée. Ils restaurent les mastocytes sensibles et bloquent l'apparition d'ions Ca contenant des histamines. Les cromones bloquent également, en raison de l’acide cromoglicique, les récepteurs caractéristiques des médiateurs inflammatoires.
  • Préparations nasales. L'action s'étend à l'élimination de la congestion nasale, ils ne peuvent pas éliminer d'autres symptômes d'allergies.
  • Médicaments hormonaux (médicaments d'importance locale). Crèmes, onguents, sprays contenant une substance telle que les corticostéroïdes, bloquant le processus d'inflammation.

Les remèdes populaires sont-ils efficaces?

La rhinite allergique chronique peut également être traitée avec des remèdes populaires. Le jus d'aloès est l'un des moyens les plus efficaces.

Les guérisseurs disent que si vous prenez environ cinq gouttes par jour, jusqu'à quatre fois par jour, vous pouvez vous débarrasser de la rhinite pour toujours.

Un excellent agent anti-inflammatoire et anti-allergène est une momie.

Pour ce faire, il faut dissoudre un gramme de substance dans un litre d'eau, il faut la boire le matin à raison de cent millilitres, en la lavant avec du lait tiède.

En outre, les remèdes populaires qui ont un effet positif sur la rhinite sont: le jus de pissenlit, le zabrus, la framboise, le cassis et le vinaigre de cidre de pomme.

Quelles sont les caractéristiques de la dermatite chez l'adulte? Toutes les descriptions sont ici.

Quels sont les traitements pour la dermatite pruritique? Détails ci-dessous.

Prévention

Pour prévenir cette maladie, il n'y a pas de mesures préventives spécifiques.

Tout d'abord, il est nécessaire d'éviter le contact avec des allergènes susceptibles de provoquer le développement de cette maladie dans le corps.

À la maison, il est nécessaire de procéder à un nettoyage humide, de respecter le régime alimentaire, d’éviter les préparations médicinales et cosmétiques, de fréquents contacts avec des animaux, pouvant provoquer des réactions allergiques, etc.

Rhinite allergique chronique

La rhinite allergique chronique est basée sur un changement systémique complexe de la nature immunitaire, qui peut se manifester dans le contexte du processus inflammatoire qui se développe dans la membrane muqueuse de la cavité nasale. En conséquence, il commence à réagir douloureusement à certains allergènes. Une telle sensibilité accrue peut provoquer des convulsions de rhinite allergique tout au long de l'année.

Symptômes de la rhinite allergique chronique

Les principaux symptômes de la rhinite chronique causée par un allergène incluent:

  • difficulté à respirer par le nez;
  • gonflement de la membrane muqueuse de la cavité nasale;
  • nez qui pique;
  • éternuer;
  • Rhinorrhea (écoulement muqueux abondant de la cavité nasale).

Dans certains cas, la rhinite allergique chronique peut être associée à la conjonctivite, à l’asthme bronchique et à la dermatite allergique.

Dans l'enfance, des écoulements nasaux en l'absence d'un traitement adéquat de la forme chronique de la pathologie peuvent bloquer les trompes d'Eustache, ce qui conduit à une déficience auditive.

hron_allerg_rin2.jpg

Lors du diagnostic, le médecin doit procéder à un examen détaillé du patient afin de ne pas confondre rhinite allergique chronique et sinusite, ainsi qu’une rhinite vasomotrice non liée aux allergies.

Le plus souvent, les éternuements surviennent tôt le matin ou au contact d'un allergène. Cette affection s'accompagne souvent de démangeaisons dans la cavité nasale, le palais et le pharynx, ce qui entraîne ce qu'on appelle le "salut allergique", qui se manifeste par des grattements répétés de la pointe du nez.

En raison de la congestion constante et de la présence de rhinorrhée, les patients chez qui on a diagnostiqué une rhinite allergique chronique respirent souvent par la bouche. En outre, cette forme de pathologie se caractérise par des larmoiements, des démangeaisons et des douleurs aux yeux. En raison de la stagnation des processus dans la cavité nasale, le goût et l'odorat diminuent.

Les complications comprennent la sinusite, l'otite moyenne, l'hyperplasie lymphoïde du rhinopharynx, les saignements de nez et l'ajout d'une infection secondaire.

Traitement de la rhinite allergique chronique

Le traitement de la rhinite allergique est recommandé dans le complexe. Cependant, avant de vous lancer, vous devez savoir ce qui a provoqué le développement d'une pathologie afin d'éviter tout contact avec l'allergène à l'avenir.

Le traitement de la rhinite allergique comprend l’utilisation d’antihistaminiques, l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs nasaux (ils sont prescrits pour le traitement symptomatique de la congestion nasale).

Pour soulager les symptômes, des sprays antihistaminiques spéciaux et des gouttes nasales sont généralement utilisés pour réduire les démangeaisons et les brûlures.

Spray allergique TIZIN ® Alergi est utilisé en tant que remède symptomatique pour le traitement de la rhinite allergique chronique. Il dure jusqu'à 12 heures, ce qui vous permet d'utiliser le médicament au coucher pour éliminer les symptômes.

Rhinite allergique chronique

Rhinite allergique chronique causée par une inflammation de la muqueuse nasale, provoquée par des réactions allergiques à un irritant particulier. C'est-à-dire qu'il s'agit d'une sorte de réponse de notre immunité au contact de la membrane muqueuse de l'allergène. La maladie n'est pas contagieuse pour les autres, mais apporte un inconfort important au patient.

La manifestation de cette maladie n’est liée à aucun âge en particulier et peut se manifester chez les enfants, les adolescents et les adultes.

Il est impossible d'éviter complètement les effets nocifs d'un allergène sur le corps, mais grâce aux méthodes modernes de traitement de la maladie, il est possible de soulager de manière significative l'état du patient.

Alors, est-il possible de se débarrasser de la rhinite chronique? Quelles sont les causes de la rhinite allergique? Comment se manifeste la maladie? Vous trouverez des réponses à toutes ces questions dans notre nouvel article.

Comment se produit la rhinite chronique?

La base de la maladie est une réaction allergique. Lorsqu'un irritant pénètre dans le nez, le système immunitaire du corps réagit immédiatement à «l'invasion»: une production intensifiée d'une protéine spécifique, l'immunoglobuline E, commence à se battre avec une substance que le corps considère comme un ennemi. Mais en plus de l’allergène, cette protéine affecte également les propres cellules saines du corps, ce qui déclenche le processus inflammatoire et déclenche une rhinite allergique. La réaction commence presque instantanément: à partir du moment du contact avec l'allergène jusqu'au premier symptôme, pas plus de vingt minutes ne s'écoulent.

La maladie chronique n'est pas liée de façon saisonnière. Une exacerbation peut survenir à tout moment de l'année et peut être provoquée par les facteurs suivants:

  • moisissures et spores fongiques;
  • la poussière de maison et les acariens qui y vivent;
  • les poils d'animaux ainsi que les substances présentes dans leur salive et leurs matières fécales;
  • plumes d'oiseaux;
  • insectes (poux, puces, moustiques, guêpes);
  • produits chimiques ménagers, cosmétiques;
  • la nourriture;
  • drogues.

Très souvent, cette maladie est transmise "héritée" des parents. Des causes indirectes peuvent également influer sur l'apparition de la rhinite allergique: mauvaises conditions environnementales, air pollué, abus d'alcool de la future mère pendant la grossesse, pathologie de la cavité nasale (polypes, septum nasal tordu), maladies infectieuses, stress. La maladie est souvent susceptible aux bébés nourris au biberon.

La rhinite allergique chronique se produit également chez les représentants de certaines professions qui sont obligées, jour après jour, d'entrer en contact avec une substance en particulier (pharmaciens, minotiers, constructeurs, etc.).

Symptômes de la rhinite

En règle générale, les symptômes de la maladie sont moins prononcés que ceux de la rhinite aiguë, mais d’une manière ou d’une autre, ils apportent une gêne notable au patient.

Les principaux symptômes de la rhinite chronique incluent les symptômes suivants:

  • écoulement transparent abondant des voies nasales;
  • gonflement de la muqueuse nasale;
  • congestion nasale;
  • difficulté à respirer par le nez, surtout la nuit (les patients se plaignent donc souvent de problèmes de sommeil);
  • des éternuements périodiques (alors que le corps tente de se débarrasser de l'allergène et de le repousser);
  • sensation de brûlure dans le nez;
  • larmoiement, conjonctivite;
  • réduction ou perte d'odeur;
  • accès de toux sèche.

Des symptômes persistants peuvent causer des problèmes de santé plus graves. En raison de la présence d’un nidus constant d’inflammation dans le nez, une infection bactérienne peut se joindre, comme l’indique la décharge purulente des voies nasales. Un écoulement nasal chronique peut entraîner une violation persistante de la respiration nasale. La boursouflure peut atteindre le tube auditif, provoquant une sensation de congestion dans les oreilles et l'apparition de bruits et de bourdonnements.

On observe très souvent des saignements de nez chez les patients atteints de rhinite chronique et, en raison du mucus qui coule constamment sur le nasopharynx et irritant la gorge, il existe de fréquentes attaques de toux sèche.

Diagnostic de la maladie

Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de diagnostiquer correctement et de déterminer la cause de la maladie. À cette fin, il est recommandé de consulter deux spécialistes à la fois: un otolaryngologue et un allergologue, afin d’exclure les maladies concomitantes.

Le diagnostic de la maladie comprend diverses études:

  • prise d'histoire, découverte de la susceptibilité du patient à des réactions allergiques;
  • examen de la cavité nasale (rhinoscopie);
  • radiographie des sinus paranasaux;
  • un test sanguin pour les éosinophiles (si, par conséquent, le nombre de ces cellules dépasse la norme, la maladie a un caractère allergique);
  • des tests pour déterminer la concentration d'immunoglobulines E;
  • tests d'allergie pour la détermination de l'allergène.

Après le diagnostic et la détermination du stimulus, un traitement est prescrit.

Traitement

Vous pouvez vous débarrasser de la rhinite chronique à l'aide de médicaments prescrits exclusivement par un médecin. De nombreux patients commencent à utiliser de manière intensive les gouttes vasoconstricteurs pour le nez, ce qui nuit gravement à la santé et entraîne une véritable dépendance aux gouttes sans pour autant résoudre le problème en principe. Donc, pas d'auto-traitement! Il suffit de consulter un médecin et remplir toutes ses prescriptions!

Pour le traitement de la rhinite allergique chronique, un traitement complexe est prescrit, comprenant les mesures suivantes:

  • exclusion de contact avec l'allergène;
  • prendre des antihistaminiques qui soulagent le gonflement et facilitent la respiration nasale;
  • l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs à la posologie et à la durée prescrites par le médecin;
  • l'utilisation de sprays spéciaux, supprimant la sensation de brûlure dans le nez;
  • prendre des médicaments hormonaux;
  • laver les voies nasales avec des solutions salines spéciales (Aquamaris, Aqualor);
  • La thérapie d'hyposensibilisation consiste en l'introduction progressive d'un allergène dans le sang, en vue de l'adaptation ultérieure de l'organisme à celui-ci, selon le principe de la vaccination.

Dans la lutte contre la rhinite allergique chronique, il est important de suivre clairement les recommandations de l'otorhinolaryngologue. L'auto-traitement dans ce cas est inacceptable.

Si vous souffrez de rhinite allergique chronique, prenez rendez-vous et venez.

Comment traiter la rhinite allergique chronique?

Un rhume est considéré comme l'inflammation la plus courante, mais la rhinite allergique chronique est une maladie non moins fréquente. Selon les statistiques médicales en Russie, plus de vingt pour cent souffrent de ce type de maladie. La rhinite allergique chronique se caractérise par une inflammation de la muqueuse nasale. En règle générale, une telle maladie survient en réaction à un facteur provoquant quelconque: pollen, poils d'animaux, etc.

Avant de déterminer le traitement des remèdes populaires pour la rhinite allergique chronique et le traitement standard, il est important d'établir les symptômes de cette maladie. Autrement, il sera beaucoup plus difficile de guérir une inflammation qui dure longtemps.

Comment se manifeste l'inflammation?

La rhinite allergique chronique se manifeste sous la forme d'une rhinite. En règle générale, une telle inflammation se produit sur une longue période. Parfois, cette forme de rhinite peut être retardée de plusieurs mois. Un tel effet sur l'allergène provoquant se manifeste pour de nombreuses raisons.

Le plus souvent, la cause principale de la formation d’une telle maladie est la rhinite aiguë non traitée, qui est accompagnée de l’influence négative de l’allergène provoquant.

Les autres causes incluent un système immunitaire faible ou une prédisposition congénitale.

Il est difficile de guérir une telle inflammation. Vous devez donc préciser le type d’allergène qui est devenu un provocateur pour la formation de l’inflammation.

Ce n’est qu’après cela que le médecin pourra orienter le patient vers la physiothérapie et lui prescrire un médicament.

Si vous établissez correctement la cause fondamentale de la rhinite chronique, le traitement médicamenteux sera couronné de succès. Au cours du traitement, il sera utile d’appliquer les méthodes de la médecine alternative comme méthode auxiliaire de thérapie. La combinaison des deux méthodes permet de guérir la rhinite allergique beaucoup plus rapidement.

Symptomatologie

Le traitement commence par l’établissement des causes.

La rhinite bactérienne non traitée est considérée comme la principale cause de formation de la rhinite allergique chronique.

La chronisation de la rhinite infectieuse et des allergènes dans la cavité nasale conduit au développement d'un processus complexe.

En règle générale, une telle rhinite est assez difficile à soigner et, aux stades suivants, lorsque le patient sent que l'inflammation est passée, elle ne fait que prendre de l'ampleur.

Les symptômes sont les suivants:

  • congestion nasale constante;
  • sensation d'avoir un objet étranger dans la cavité nasale;
  • abondance de sécrétions muqueuses;
  • changement de couleur morve sur jaune ou vert clair;
  • douleur dans la partie frontale et dans les tempes;
  • une légère augmentation de la température corporelle.

Les symptômes de la rhinite allergique chronique ne sont pas si aigus. Par conséquent, de nombreux patients s’habituent à ces symptômes et risquent de ne pas les remarquer pendant le traitement. À la suite de cette pathologie, des lésions graves se forment dans le nasopharynx du patient, lesquelles attirent divers micro-organismes nuisibles.

Lorsqu’une hypothermie ou une diminution du système immunitaire, ces agents pathogènes provoquent l’exacerbation de la maladie avec la manifestation des symptômes décrits.

Les symptômes peuvent s'aggraver lors du contact actif du patient avec le facteur provoquant. Par exemple, à la saison de floraison, il se forme souvent une rhinite saisonnière qui peut se transformer en phase chronique.

Si les facteurs de provocation sont des animaux de compagnie, des produits chimiques ménagers ou de la poussière, la rhinite allergique dure longtemps.

Lorsque le traitement est mal démarré, ce type de maladie devient chronique.

À ce stade, les symptômes suivants sont complétés par les suivants:

  • abondance de sécrétions muqueuses;
  • signes paroxystiques d'éternuement;
  • respiration nasale difficile;
  • augmentation de la congestion dans la soirée;
  • formation de démangeaisons et de sensations de brûlure;
  • gonflement des muqueuses;
  • gonflement du visage;
  • changer la couleur de la pointe du nez.

De plus, les patients souffrant de rhinite allergique chronique se frottent souvent le bout du nez.

Traitement complet

Après avoir déterminé tous les signes et symptômes, le patient reçoit un traitement complet.

Se débarrasser de la rhinite allergique chronique n’est possible qu’avec l’aide de médicaments graves.

Les symptômes et le traitement de la rhinite allergique chronique sont déterminés par votre médecin.

Ne consommez pas de drogue sans avoir consulté un spécialiste.

Dans le traitement de la maladie prescrit les groupes de médicaments suivants:

  1. Antihistaminiques. Ils détruisent non seulement le centre de l'inflammation, mais améliorent également le bien-être général du patient. Il est préférable de prendre des médicaments du groupe de la première génération, car ces médicaments éliminent tous les symptômes beaucoup plus rapidement. Aspirant dans le sang, le patient a des démangeaisons dans le nez et des éternuements constants.
  2. Médicaments hormonaux. Les glucocorticostéroïdes peuvent réduire le processus inflammatoire et l'irritabilité de la membrane muqueuse.
  3. Médicaments décongestionnants. Ils sont pris à la fois pour la prévention de la rhinite allergique chronique et pour le traitement de ce type de maladie. Les médicaments ont un effet cumulatif, une utilisation à long terme est donc nécessaire. Habituellement, après trois semaines d'utilisation, ils commencent à travailler activement à la réparation des cellules affectées.
  4. Gouttes nasales ou sprays. La possibilité d'utiliser ce type de médicament vous permet d'éliminer les symptômes de la maladie et d'améliorer le fonctionnement de la membrane muqueuse. L'action des médicaments vise à réduire la quantité de sécrétions muqueuses et à hydrater les passages à l'intérieur du nez.

En outre, le traitement comprend le lavage du nez avec des solutions salines et des moyens spécialisés. Dans le même temps, il est utile d'effectuer des inhalations sur une décoction d'herbes médicinales.

Traitement à domicile

Soulagez les symptômes de la rhinite allergique chronique en utilisant certaines recettes de la médecine traditionnelle.

Pour savoir comment et comment guérir une rhinite allergique chronique à la maison, vous devez connaître exactement la cause de ce type de maladie.

Gardez à l'esprit que tous les traitements seront inefficaces si l'agent pathogène n'est pas éliminé.

Le traitement avec la médecine traditionnelle implique l'utilisation des recettes suivantes uniquement comme facteur auxiliaire. De telles méthodes sont incapables de guérir complètement la maladie.

Solution saline

La méthode la plus efficace dans le traitement de la rhinite allergique chronique consiste à se laver le nez avec une solution saline. Vous pouvez préparer le mélange à la maison. Pour ce faire, mélangez trois litres de sel et deux cuillères à café de soda dans un litre d’eau bouillie.

À l'aide de cet outil, les patients constatent une diminution du débit et de la viscosité du mucus. De plus, se laver le nez aide à améliorer la respiration nasale et à réduire les poches.

Il n'est pas possible d'arrêter les allergènes de la cavité nasale de cette façon, mais il est possible de soulager de manière significative l'état du patient.

Décoctions anti-inflammatoires

En plus de la solution saline, il est utile de prendre des décoctions.

Ils aident à réduire les poches, améliorent la fonction respiratoire et restaurent le système immunitaire.

Les bouillons peuvent être appliqués à l'intérieur ou effectuer avec eux la procédure de lavage.

Pour préparer la décoction, il est préférable d'utiliser du thym, de la camomille, de l'achillée millefeuille ou du millepertuis.

Antiallergénique

En complément de la thérapie principale, vous pouvez utiliser la momie. Il aide à réduire les allergènes dans le sang et a un effet anti-inflammatoire.

Pour être utilisée, la momie doit être dissoute dans un litre d’eau par gramme de médicament. Il faut accepter les moyens à l'intérieur et boire tous les jours sur cent millilitres.

Conclusion

Dans la lutte contre la rhinite allergique chronique, il est important d’écouter les conseils du médecin et de surveiller l’état général du patient. Ce type de maladie peut donner au patient de nombreux symptômes désagréables, dans la lutte contre laquelle vous devez utiliser uniquement des outils éprouvés.

Vous Aimerez Aussi