Les sprays les plus efficaces contre la rhinite allergique: liste complète

Rhinite allergique - État de santé non associé à un virus ou à une infection. Le plus souvent, ce phénomène touche les enfants et les jeunes, mais des statistiques récentes confirment que la rhinite allergique (rhinite) est maintenant diagnostiquée chez des patients de différents âges.

Vues / symptômes

La rhinite allergique peut être saisonnière ou annuelle.

En médecine, il est habituel de distinguer deux types principaux de la maladie considérée:

  1. Rhinite allergique saisonnière. Il est aussi appelé rhume des foins et ne survient que pendant la période de floraison de certaines plantes - par exemple, en août, une rhinite allergique peut apparaître dans le cadre du rhume des foins pour la floraison de l'ambroisie et, en juin, pour le duvet de peuplier.
  2. Rhinite allergique toute l'année. Dans ce cas, le problème à l'examen est présent chez l'homme toute l'année et signifie que l'allergène est permanent - par exemple, la poussière de maison, les poils d'animaux.

Remarque: une rhinite allergique ne se développe que si un allergène pénètre dans les voies nasales ou même dans les voies respiratoires d'une personne: pollen de plante, fourrure animale. En d’autres termes, si lors de la floraison de l’ambroisie le patient se rend dans une région où ce phénomène n’existe pas, il n’y aura pas de rhinite allergique.

Les symptômes de la maladie en question sont très simples et faciles à distinguer:

  • démangeaisons du nez et des yeux;
  • congestion nasale, difficulté à respirer - ce symptôme est de courte durée et n'a rien à voir avec une rhinite ordinaire (virale / infectieuse);
  • se déchirer;
  • éternuements fréquents;
  • somnolence

Remarque: même après avoir soigneusement éliminé le mucus accumulé dans les voies nasales (en le soufflant ou en le lavant), la congestion ne disparaît pas.

Différents médicaments peuvent être utilisés pour soulager la maladie. Les antihistaminiques sont disponibles sur le marché dans une large gamme, mais pour la rhinite allergique, des sprays spéciaux seront les plus efficaces:

  1. Premièrement, les sprays sont localisés et soulagent instantanément l’état du patient.
  2. Deuxièmement, il est pratique de transporter des sprays avec vous et de les utiliser même dans un environnement de personnes, au travail.

Traitement par pulvérisation

L'utilisation de sprays est considérée comme la méthode la plus efficace pour traiter la rhinite allergique. Il est nécessaire de "supprimer" l'allergène / irritant et ce n'est qu'alors qu'il sera possible d'obtenir des résultats optimaux. Mais il est parfois impossible de le faire - ne changez pas le lieu de résidence en raison de la floraison de l’ambroisie une fois par an! Pour ces patients, des sprays ont été développés pour aider à faire face aux symptômes désagréables de la maladie en question.

Agents stéroïdes / hormonaux

Les médicaments les plus efficaces sont les glucocorticoïdes, qui aideront à soigner rapidement le nez qui coule chez l'adulte. Les pulvérisations sur cette base peuvent être utiles presque instantanément après leur introduction dans les voies nasales. Un seul moyen d'injection suffira à soulager la maladie pendant 6 à 8 heures.

Les sprays stéroïdes les plus courants pour le traitement de la rhinite allergique (liste des noms des moyens les plus efficaces):

  • Fliksonaze. Il a non seulement une action antiallergique, mais également anti-inflammatoire - ceci est important, car même avec l'état en question, une inflammation de la muqueuse nasale sera présente. Il libère Fliksonaze ​​dans des flacons spéciaux avec un distributeur. Lorsqu’il est utilisé, une dose bien définie du médicament est libérée afin qu’il ne puisse y avoir de surdosage accidentel.
  • Avamys. Le médicament a des effets similaires à ceux de Fliksonaze, mais son effet n’apparaît qu’après 6 à 8 heures, alors que le spray susmentionné contre la rhinite allergique a un effet antiallergique déjà 2 heures après l’injection dans les voies nasales. Avamys peut provoquer des effets indésirables - sécheresse excessive des muqueuses, soif accrue et saignements de nez.
  • Nasonex. Stéroïde pouvant être utilisé dans le traitement de la rhinite allergique et chez les patients pédiatriques. Il est nécessaire de faire 2 à 3 injections dans chaque passage nasal une fois par jour - cela suffit pour soulager votre état pendant un jour.

Votre médecin vous aidera à choisir le bon spray en fonction de votre efficacité et de votre prix.

Agents antihistaminiques / non hormonaux

Parmi les sprays non hormonaux dans la rhinite allergique, le plus efficace "a montré" le spray Allergodil

Ce groupe de médicaments peut être utilisé bien avant l’apparition de la rhinite allergique. Par exemple, dans le rhume des foins (rhinite allergique saisonnière), le patient sait toujours à quel moment les premiers signes de l’état en question vont apparaître. Pendant 2-4 semaines, vous pouvez commencer à utiliser des antihistaminiques - le corps renforcera le système immunitaire et préparera à "l'invasion" d'allergènes. En règle générale, les agents non hormonaux sont présentés sous forme de comprimés, mais dans la rhinite allergique, le spray Allergodil a montré la plus grande efficacité.

Quel médicament contre le rhume pour un nébuliseur pour enfants est utilisé le plus souvent indiqué dans l'article.

Comment est l'utilisation d'un nébuliseur lorsqu'un rhume est indiqué dans l'article.

Allergodil peut être utilisé au cours d’un traitement prolongé (jusqu’à six mois), déjà 15 à 30 minutes après l’injection d’un agent dans les voies nasales. Un effet anti-inflammatoire apparaît. Cela signifie que la muqueuse enflée revient à la normale, la respiration du patient est restaurée et la congestion nasale disparaît.

Vasoconstricteur

Les sprays qui soulagent la congestion et facilitent grandement l’état du patient ont un effet vasoconstricteur. Beaucoup de patients les préfèrent et ont un effet rapide, cela dure jusqu'à 6-8 heures. Mais il est utile de connaître les aspects négatifs de l’utilisation des sprays vasoconstricteurs:

  • la dépendance se développe chez eux - littéralement en 5 à 7 jours, le corps cesse de réagir et le bien-être du patient se dégrade fortement;
  • les agents vasoconstricteurs agissent de manière symptomatique et n’ont pas d’effet thérapeutique;
  • ils ne peuvent pas être utilisés dans le traitement des jeunes enfants et des femmes enceintes.

Caractéristiques de l'application par pulvérisation

Les indications pour l'utilisation de ces fonds sont des signes d'une rhinite allergique. Les patients qui ne sont pas la première fois confrontés au développement du rhume des foins décident indépendamment de l’utilisation d’un outil particulier. Rien à redire à ça:

  • surdosage accidentel est impossible - le spray permet d’inhaler une certaine dose du médicament au cours d’une injection;
  • les pulvérisations ont un effet local, le médicament ne pénètre pas dans le sang - il révèle le nombre minimum de composants du médicament;
  • ils peuvent être utilisés pendant la grossesse et l'allaitement;
  • si nécessaire, les sprays peuvent être utilisés en continu (avec une rhinite allergique toute l'année) ou simplement pendant une longue période (lorsque le traitement est effectué 3
    -6 mois consécutifs).

La posologie doit être calculée par le médecin traitant, mais même avec l'utilisation indépendante des médicaments en question, il ne faut pas s'inquiéter des effets négatifs des médicaments sur la santé en général. Il suffit de suivre les instructions ou de se concentrer sur son propre bien-être. Par exemple, certains patients ont noté qu'il leur suffisait de faire une injection par voie intraveineuse dans les voies nasales une fois par jour - le soulagement sera long. Et pour certains, une seule dose du médicament ne suffira pas - dans ce cas, il est conseillé de faire l'injection deux fois par jour.

L'article indique ce qu'il faut faire quand un nez qui coule et une toux lorsque la dentition est apparue.

On trouvera dans l'article quels types d'antibiotiques prescrits par les médecins pour la toux et le coryza.

Comment traiter les éternuements et l'écoulement nasal sans fièvre est indiqué dans l'article suivant: http://prolor.ru/n/simptomy/nasmork-bol-v-gorle-bez-temperatury.html

Remarque: si vous devez vous rendre dans un endroit où les irritants / allergènes externes sont massivement localisés (par exemple, des champs avec des herbes à fleurs, une pépinière pour animaux), la posologie habituelle peut être augmentée.

Quelle est la rhinite allergique dangereuse

Otite, sinusite, conjonctivite - trois complications graves de la rhinite allergique

Beaucoup pensent que la rhinite allergique n’est pas dangereuse et qu’il suffit d’attendre la période d’exacerbation. En fait, cette maladie peut entraîner de graves complications:

  • inflammation purulente des sinus maxillaires - antrite;
  • conjonctivite allergique - elle interfère avec le travail et mène une vie normale;
  • otite moyenne - inflammation de l'oreille moyenne.

Selon les statistiques, les personnes souffrant de rhinite allergique en cas d’absence d’aide professionnelle développent un asthme bronchique avec une probabilité de 50%.

Vidéo

La vidéo vous en dira plus sur le traitement de la rhinite allergique:

Rhinite allergique - un phénomène désagréable, mais tout à fait contrôlé. Si vous vous approchez du choix des médicaments en connaissant la gamme du marché, il sera possible de soulager votre état de santé par vous-même. En choisissant des sprays nasaux, il convient de se concentrer non seulement sur le coût, mais également sur les caractéristiques de qualité: ils doivent avoir non seulement un effet vasoconstricteur / anti-inflammatoire, mais également un effet antihistaminique. Avec leur utilisation régulière, vous pouvez compter sur le passage d’une période d’exacerbations de rhinite allergique saisonnière et d’allergie toute l’année facilement et rapidement.

Les sprays nasaux les plus efficaces contre la rhinite allergique

Parmi la grande liste de médicaments, vous pouvez choisir le spray le plus efficace contre la rhinite allergique. Tous les vaporisateurs éliminent instantanément la congestion nasale sévère, rétablissent la respiration et atténuent les symptômes désagréables tels que démangeaisons, sensation de brûlure, éternuement Le médicament est distribué uniformément dans la cavité nasale sans couler dans le larynx et il est facile à utiliser n'importe où.

Description de la maladie

La rhinite allergique peut survenir à la suite d'un contact avec des irritants. Ce sont souvent de la poussière, des poils d'animaux, de la nourriture, du pollen.

Il existe deux types principaux de la maladie:

  1. La rhinite allergique saisonnière ne se développe qu'au début de la floraison de certaines plantes. Un irritant très commun est le duvet de peuplier.
  2. La rhinite allergique se produit toute l'année à la suite d'un contact constant avec l'allergène.

Les symptômes de la rhinite allergique sont:

  • sensation de démangeaisons, de picotements, de sécheresse dans la cavité nasale;
  • larmoiement, gonflement des paupières, rougeur du blanc des yeux, photophobie;
  • difficulté à respirer par le nez;
  • éternuements fréquents et maux de gorge;
  • écoulement de mucus clair et fluide du nez;
  • irritabilité, somnolence, douleur à la tête.

Simultanément à ces symptômes, une éruption cutanée sur n'importe quelle partie du corps, des démangeaisons et des rougeurs peuvent être présentes.

Si vous ne traitez pas la rhinite allergique, l'immunité est affaiblie et des complications peuvent se développer. Les effets les plus courants des allergies sont divers types de sinusite, conjonctivite, otite moyenne, asthme bronchique.

Lors de la prise de tous les principaux groupes d'antihistaminiques, l'utilisation de sprays à base d'eau de mer a été recommandée. Les solutions salines (dauphin, aquamaris, aqualor, sans sel) hydratent la muqueuse nasale et ont en même temps une propriété désinfectante et cicatrisante. Ils peuvent être utilisés pendant longtemps.

Tous les sprays de rhinite allergique doivent être appliqués strictement selon les instructions. Assurez-vous de respecter les dates d'expiration, en particulier après l'ouverture. Certains médicaments ne peuvent pas être stockés pendant une longue période. Par exemple, le spray de Kromoheksal après ouverture ne peut être utilisé que pendant un mois. Il est important de surveiller la stérilité des buses de pulvérisation. La posologie, la durée d'utilisation est différente pour les enfants et les adultes.

Groupes de médicaments hormonaux et stéroïdes

Une rhinite allergique d'origine virale ou bactérienne se caractérise par le fait qu'après l'élimination du facteur irritant, elle disparaît. Par exemple, lors de la floraison de l'ambroisie, il suffit de changer de lieu de résidence pendant un moment et l'état s'améliore immédiatement. Si ce n'est pas possible, la drogue vient à la rescousse.

Le groupe de médicaments le plus efficace est constitué de sprays nasaux à base de stéroïdes. Après une injection, l’action dure de 6 à 8 heures. Leur utilisation est recommandée dans les cas graves de progression de la maladie. Ils ont des propriétés anti-inflammatoires, antihistaminiques et immunosuppressives prononcées:

  • Fliksonaze ​​peut être utilisé chez les enfants à partir de 4 ans. Les adultes reçoivent deux injections dans chaque narine une fois par jour pendant une semaine. Après cela, le dosage est réduit à une injection. L'état s'améliore dans les minutes qui suivent l'introduction des fonds dans le nez. L'effet maximal du médicament se manifeste le troisième jour du traitement.
  • Le spray pour la rhinite allergique Avamys élimine les symptômes d'allergie, réduit la zone d'inflammation et de gonflement. L'action intervient après 6-8 heures après l'injection, l'effet maximum pouvant être atteint après quelques jours de traitement. Le traitement des allergies est autorisé chez les enfants à partir de 2 ans. La posologie jusqu'à 12 ans est égale à une injection dans chaque narine. Pour les adultes, le dosage est doublé, mais dans le cas d’une amélioration continue, une seule injection suffit.

Les aérosols hormonaux aident à faire face aux manifestations de la rhinite allergique. Il peut être utilisé à des fins prophylactiques, mais seulement après avoir consulté un médecin. Liste:

  • Nasonex a des effets antiallergiques et anti-inflammatoires. Si le dosage est observé, il n'entre pas dans la circulation systémique. Les enfants de 2 ans sont prescrits une dose égale à une inhalation dans chaque narine. La posologie quotidienne chez l'adulte est de deux inhalations.
  • L'alcédine élimine l'inflammation, les allergies et améliore l'immunité locale. L'utilisation d'un spray peut réduire l'enflure, réduire la production de mucus. Non prescrit pour les enfants de moins de six ans. Les enfants de moins de 12 ans ont droit à deux inhalations deux fois par jour. La posologie admissible chez l'adulte est de 1 à 2 inhalations dans chaque narine jusqu'à 4 fois par jour.
  • Le spray nasal Nasarel réduit les démangeaisons et les éternuements, restaure la respiration et réduit la production de mucus. L'effet après une application reste pour toute la journée. Le médicament est contre-indiqué pour le traitement des enfants de moins de 4 ans. Les enfants sont prescrits une injection une fois par jour. Les adultes devraient doubler la dose. Utiliser un aérosol est préférable le matin.
  • Spray contre la rhinite allergique La fluticasone a un puissant effet anti-inflammatoire. Après la première utilisation, l'effet maximum apparaît après 3 heures. L'antihistaminique est utilisé une fois par jour le matin. La posologie pour les adultes est de deux doses dans la narine droite et la narine. L'application est autorisée à l'âge de 4 ans.

Les médicaments hormonaux doivent être pris avec une extrême prudence, en suivant strictement les recommandations. Les contre-indications à leur utilisation sont les maladies pulmonaires graves, les infections virales et fongiques du nasopharynx. Nombre de ces médicaments sont interdits pendant tous les mois de la grossesse.

Le traitement avec des médicaments hormonaux est administré avec prudence en cas de saignement nasal, de lésions des structures nasales, de pathologies des systèmes endocrinien, cardiaque et digestif, de maladies graves des organes de la vision.

Des réactions indésirables peuvent apparaître sous forme de sécheresse, d'irritation, dans la cavité nasale, de saignements de nez, de douleurs à la tête.

Autres drogues

Les antihistaminiques non hormonaux peuvent être utilisés bien avant l'apparition d'une rhinite allergique. Le patient sait déjà approximativement quand, par exemple, la plante commence à fleurir. Si vous commencez à utiliser ces médicaments pendant 2 à 3 semaines, vous pourrez renforcer le système immunitaire et préparer le corps à l'attaque des allergènes. Ceux-ci comprennent:

  • Allergodil spray dans le nez a un effet antiallergique prononcé, soulage rapidement le gonflement du nez. Pour soulager la maladie, il suffit aux adultes d'administrer une injection deux fois par jour. L'effet de la drogue dure 10-12 heures. L'utilisation du médicament peut être longue, jusqu'à 6 mois. Le spray peut être utilisé dans le traitement des enfants de plus de 6 ans.
  • Tizin Alergi vous permet de réduire les manifestations d'allergies en 5 minutes. L'effet thérapeutique dure 12 heures. Pulvériser deux doses (deux pressions) deux fois par jour. Dans les cas graves, la multiplicité d'application peut être augmentée jusqu'à 3-4 fois par jour. Les enfants de moins de 6 ans ne peuvent pas être traités.
  • Le spray nasal Hisstime est prescrit aux adultes pour deux injections dans des voies nasales préalablement nettoyées. La multiplicité de la réception est 2-3 fois par jour.

Ces médicaments ne sont pas autorisés à être utilisés pendant la grossesse. Les effets secondaires incluent des douleurs à la tête, une sensation de démangeaisons et de brûlures au niveau du nasopharynx, l'apparition d'éruptions cutanées et des saignements du nez.

Fonds souvent prescrits capables de restaurer la membrane des mastocytes. Parmi eux, le populaire Kromoheksal.

Spray dose nasale Kromoheksal 2% a un effet anti-allergique. Ce médicament est particulièrement efficace dans la prévention des manifestations allergiques. Spray n'est pas prescrit aux enfants de moins de 5 ans. Dans chaque passage nasal recommandé d'entrer une dose jusqu'à 4 fois par jour. Le traitement peut être poursuivi jusqu'à 4 semaines.

Les sprays à effet vasoconstricteur sont les plus populaires chez les patients. Après l'injection, les vaisseaux se sont rapidement rétrécis et la respiration a été facilitée. Mais ces fonds doivent être utilisés avec une extrême prudence et ne dépassent pas 7 à 10 jours. Ils n'ont pas de propriétés curatives et créent rapidement une dépendance. Ceux-ci comprennent:

  • Tezin traite rapidement le gonflement des voies nasales, ce qui facilite la respiration. L'effet dure 8 heures. Spray Tizin 0,05% est autorisé pour les enfants à partir de 6 ans. Les adultes nomment Tizin 0,1%. Il suffit d'effectuer une pulvérisation deux fois par jour.
  • Xymelin convient au traitement de la rhinite allergique chez l'adulte et l'enfant à partir de 2 ans. Les enfants sont prescrits une pulvérisation du médicament Xymelin 0,05%. Xymelin 0,1% 1 à 2 fois par jour est prescrit aux enfants à partir de 6 ans. Ne peut être utilisé plus d'une semaine.
  • Nazivin aide à faire face aux symptômes de la rhinite allergique chez les adultes et les enfants. Spray Nazivin 0,5% peut être prescrit aux patients de plus de 6 ans. Il suffit de faire une injection pour améliorer le bien-être. La procédure est autorisée à répéter 2-3 fois dans la journée.
  • Otrivin contracte rapidement les vaisseaux de la muqueuse nasale, facilitant ainsi la respiration. Otrivin Spray 0,05% est prescrit aux enfants de 2 à 6 ans par une seule injection, pas plus de trois fois par jour. Pulvériser par voie nasale 0,1% prescrit par les adultes pour une injection jusqu'à 4 fois par jour.

Les médicaments combinés comprennent des antihistaminiques et des composants vasoconstricteurs. Le plus couramment prescrit est Vibrocil. Spray est autorisé à utiliser dans le traitement des enfants de plus de 6 ans. Un spray suffit. La procédure peut être effectuée jusqu'à 4 fois par jour.

Spray nasal pour allergies: le plus efficace pour les adultes et les enfants

Comme vous le savez, la rhinite allergique (rhinite) est représentée par un ensemble de symptômes dus à une inflammation allergique de la muqueuse nasale et parfois des sinus. Ceux-ci incluent la congestion nasale, l'écoulement nasal, les démangeaisons, les éternuements. Auparavant, on utilisait des gouttes de rhume pour combattre ces symptômes, mais les vaporisateurs nasaux à effet antiallergique sont de plus en plus populaires.

Variétés de sprays nasaux

Les sprays nasaux contre les allergies (nasal vient du mot Lat. Nasis - nose) peuvent être divisés en plusieurs groupes:

  • Sprays hormonaux pour les allergies.
  • Antihistaminique (aérosols non hormonaux).
  • Cromoglycates (préparations d'acide cromoglycique non hormonales).
  • Barrière (non hormonale).
  • Combiné.

De nombreux sites ont des listes de sprays anti-allergies où ils suggèrent d'utiliser des sprays anti-allergiques vasoconstricteurs. Les aérosols vasoconstricteurs contenant de la xylométazoline et des substances similaires atténuent les symptômes d'une rhinite allergique, mais ils ne peuvent pas être utilisés pendant une longue période. Il est généralement recommandé de ne pas les prendre plus d'une semaine. Par conséquent, ils ne sont pas appropriés comme anti-allergiques.

Sprays d'allergie hormonale

Il existe un préjugé commun contre les médicaments contenant des hormones, et les aérosols en particulier. Cependant, il est l'un des plus efficaces contre la rhinite anti-allergique aujourd'hui. Leur effet se manifeste principalement sur la membrane muqueuse et, à des doses ordinaires, il n’a pratiquement aucun effet sur l’organisme dans son ensemble. Ces vaporisateurs nasaux comme:

Sur la photo: allergie médicamenteuse en aérosol dans le nez.

Pharmaceuticals (Inde), Glaxo Wellcome (Espagne)

Ils aident à contrôler les rhinites persistantes et saisonnières d'origine allergique. De plus, les sprays hormonaux sont efficaces en présence de conjonctivite allergique ou de rhinite vasomotrice. Ils sont utilisés dans les cas graves ou moyennement sévères, pendant une longue période ou uniquement pendant la floraison des plantes - sources de pollen allergène (puis ils commencent le traitement à l'avance 2 semaines avant la saison adverse attendue).

La complication la plus fréquente des sprays hormonaux est le saignement nasal, très rarement - une perforation (formation d'un trou) du septum nasal. Pour éviter cela, il est recommandé de diriger le jet de pulvérisation vers l'aile du nez, c'est-à-dire vers l'extérieur et non vers l'intérieur (vers le septum nasal). En outre, la candidose des muqueuses du nez et de la gorge se développe parfois.

Sprays allergiques hormonaux

  • Flicosonase (contient de la fluticonone). Drogue utilisée et éprouvée depuis de nombreuses années. Le principal inconvénient est le prix.

Adultes et enfants de plus de 12 ans pour la prévention et le traitement de la rhinite allergique, la dose recommandée est de 2 injections dans chaque passage nasal 1 fois par jour, de préférence le matin (dose totale de 200 µg / jour). Après contrôle des symptômes, la dose peut être réduite à 1 injection dans chaque narine une fois par jour.

Il y a une contrepartie moins chère - a mûri.

  • Avamys (contient du furoate de fluticasone). Le fabricant considère qu'il s'agit d'un spray contre les allergies d'une nouvelle génération, dû à un dispositif d'injection inhabituel, et à une formule modifiée du principe actif, dont l'effet devrait être plus rapide et plus puissant.

Pour obtenir l'effet thérapeutique maximal, il est nécessaire de respecter un schéma d'application régulier. Le début de l'action peut être observé dans les 8 heures après la première injection. Plusieurs jours peuvent être nécessaires pour obtenir un effet maximal.

Adultes et adolescents (12 ans et plus): la dose initiale recommandée est de 2 injections (27,5 mcg de furoate de fluticasone en une injection) dans chaque narine 1 fois par jour (110 mcg / jour). Lorsqu'un contrôle adéquat des symptômes est obtenu, la réduction de la dose à 1 injection dans chaque narine 1 fois par jour (55 µg / jour) peut être efficace pour le traitement d'entretien.

  • Nasonex (contient de la mométasone). Spray de haute qualité. Il est considéré comme le plus sûr pour les enfants. Il existe également des analogues: mamatrino, desrinite, nozephrine (analogue russe). Il faut comprendre que toutes les études d'innocuité ont été menées sur la préparation d'origine.

Avant la première utilisation du vaporisateur nasal Nasonex, il est nécessaire de le «calibrer» en appuyant 6 à 7 fois sur le doseur. Après «calibrage», un stock de médicament stéréotypé est établi, chaque pression sur une touche libérant environ 100 mg de suspension de furoate de mométasone contenant du furoate de mométasone monohydraté en une quantité équivalente à 50 µg de furoate de mométasone chimiquement pur. Si un spray nasal allergique n'a pas été utilisé pendant 14 jours ou plus, il est nécessaire de ré-étalonner avant une nouvelle utilisation. Avant chaque utilisation, secouez vigoureusement le flacon pulvérisateur.

Les adultes (y compris les personnes âgées) et les adolescents à partir de 12 ans ont généralement une dose prophylactique et thérapeutique recommandée du médicament, à raison de 2 inhalations (50 µg chacune) dans chaque narine, une fois (dose quotidienne totale de 200 µg). Après avoir obtenu l'effet thérapeutique souhaité pour le traitement d'entretien, il est conseillé de réduire la dose à 1 inhalation dans chaque narine 1 fois par jour (dose quotidienne totale de 100 µg).

  • Tafen nasal (contient du budésonide). Le budésonide est une hormone plutôt faible, mais l’une des plus sûres et des plus étudiées. Par conséquent, le spray est plus approprié pour une utilisation à long terme. Adultes et enfants de plus de 6 ans: au début, 2 doses de 50 µg de budésonide dans chaque passage nasal 2 fois par jour. La dose d'entretien habituelle est 1 dose par passage nasal 2 fois par jour ou 2 doses par passage nasal 1 fois par jour, le matin. La dose d'entretien doit être la dose efficace minimale qui élimine les symptômes de la rhinite.
  • Nazobek (contient du béclométhasone). Un spray anti-allergique peu coûteux. Avant d'appliquer Nasobek, les voies nasales doivent être libres. Adultes et enfants de plus de 6 ans: 1 dose (50 µg) dans chaque passage nasal 2 à 4 fois par jour (200–400 µg). Ensuite, la dose est réduite en fonction de la réponse du patient. La dose quotidienne maximale est de 400 microgrammes.

Sprays antihistaminiques contre les allergies (bloquants H1)

Hormonal plus faible, en particulier avec des symptômes oculaires concomitants. Et en général, plus faible que hormonal. Ils ont un avantage significatif sur les comprimés antihistaminiques - ils agissent sur la membrane muqueuse et non sur tout le corps (bien que les comprimés antihistaminiques modernes soient bien tolérés). L'avantage sur les sprays hormonaux - ils agissent relativement rapidement, l'effet commence dans quelques minutes. Également souvent utilisé en association, avec des aérosols hormonaux.

Les principaux effets indésirables sont une irritation locale de la membrane muqueuse, une brûlure de la membrane muqueuse.

  • Tizin Alergi (contient de la lévocabastine). Allergie en vaporisateur à action rapide, l'effet se produit quelques minutes après l'application. Le fabricant affirme qu'il affecte également les symptômes oculaires - démangeaisons oculaires, rougeur des yeux, larmoiement. Relativement peu coûteux. Ne pas confondre avec juste Tizin.

Intranasalement, les adultes et les enfants de plus de 6 ans reçoivent 2 doses (100 μg) dans chaque passage nasal 2 fois par jour. L'utilisation du médicament doit être poursuivie jusqu'à l'élimination des symptômes. Avec des symptômes plus graves, le médicament peut être utilisé 3 à 4 fois par jour. Avant la première utilisation, retirez le capuchon de protection et appuyez plusieurs fois sur la buse de pulvérisation jusqu'à ce qu'un brouillard se forme. La bouteille est prête pour une utilisation ultérieure. Drogue inhaler par le nez.

  • Allergodil (contient de l'azélastine). Il est apparu il y a longtemps, mais il n'a pas gagné en popularité auprès des patients ou des spécialistes. Assez cher. De nombreux patients se plaignent d'un goût amer désagréable dans la bouche après l'application.

Dans la rhinite allergique et la rhino-conjonctivite, les adultes et les enfants de 6 ans et plus reçoivent 1 dose (140 µg / 0,14 ml) dans chaque passage nasal 2 fois par jour matin et soir. Si nécessaire, adultes et enfants de plus de 12 ans - 2 doses chacune (280
µg / 0,28 ml) dans chaque passage nasal 2 fois par jour matin et soir. Allergodil ® est utilisé jusqu'à la cessation des symptômes et convient à une utilisation à long terme, mais ne doit pas durer plus de 6 mois de traitement continu.

Sprays nasaux d'allergie: noms et revue

La rhinite allergique est un processus inflammatoire de la muqueuse nasale qui se produit en réponse à différents stimuli. Soulager la maladie, réduire l'enflure et l'inflammation aidera à bien choisir le spray pour les allergies au nez. Comment choisir un outil efficace?

Méthodes de traitement

L'allergie est la réponse immunitaire à la pénétration de divers irritants dans le système respiratoire. La tâche principale dans la rhinite allergique est d'identifier et d'éliminer l'allergène qui a provoqué la rhinorrhée.

Le traitement le plus courant consiste à utiliser des médicaments locaux sous forme de gouttes et d’aérosols, qui ont différentes actions:

  • vasoconstricteur;
  • immunomodulateur;
  • antiallergique;
  • anti-inflammatoire.

Généralement, les experts prescrivent plusieurs médicaments appartenant à différents groupes pharmacologiques: cela vous permet d’arrêter rapidement la réaction pathologique et d’éviter le développement de complications.

L'action de tous les médicaments locaux et systémiques vise à soulager les symptômes: réduire la gravité de la réaction et supprimer le processus inflammatoire dans la cavité nasale.

Le schéma thérapeutique dépend de la gravité de la pathologie:

  • avec un cours modéré nécessite l'élimination de l'allergène et l'utilisation d'antihistaminiques;
  • à débit modéré, les médicaments anti-allergiques sont prescrits par voie orale pendant 2-3 semaines, ainsi que les glucocorticoïdes par voie intranasale;
  • s'il n'y a pas d'amélioration, le diagnostic et le schéma thérapeutique doivent être revus. Si nécessaire, augmentez la dose de médicaments hormonaux.

Les allergies ne peuvent pas être complètement vaincues. Cependant, un traitement rapide et l'élimination du processus inflammatoire réduiront la gravité des symptômes et préviendront les complications.

L'absence de traitement peut entraîner la stagnation des sécrétions nasales, ce qui peut entraîner une sinusite infectieuse et une inflammation des sinus frontaux.

Vue d'ensemble des fonds

Le spray nasal contre les allergies est la forme de médicament la plus pratique, ce qui aidera à réduire les manifestations du rhume des foins. En influençant localement, les substances entrent directement dans la localisation du processus inflammatoire, supprimant les phénomènes allergiques et les démangeaisons. Les sprays nasaux sont faciles à utiliser et à transporter, ils se glissent facilement dans une poche ou dans un sac à main pour femme. En outre, ils fournissent des résultats rapides et à long terme, ont un minimum d’effets secondaires et conviennent à un usage fréquent.

Les inconvénients comprennent des saignements de la cavité nasale, l'apparition de croûtes dans le nez. En outre, chez certains patients, l'intolérance individuelle à la substance principale est possible.

Avant de prescrire un médicament particulier, un spécialiste doit identifier la cause de la rhinite. Cela aidera à obtenir plus probablement un effet thérapeutique durable.

Sprays antihistaminiques

Ces aérosols commencent à agir 10 à 15 minutes après l'application. Autorisés à utiliser pendant une longue période, jusqu'à 5-6 mois, sont prescrits pour les formes légères et modérées de la maladie. En supprimant la production d'histamine, ils soulagent efficacement le processus inflammatoire, aident à réduire le mucus, éliminent la congestion nasale et les poches, les brûlures, les démangeaisons et les rougeurs des yeux.

Les sprays nasaux antiallergiques sont interdits pendant la grossesse et l'allaitement.

Le médicament populaire Allergodil est connu de nombreuses personnes allergiques afin d’éliminer la réaction pathologique et de rétablir la respiration. Cependant, cet outil présente un certain nombre de limitations:

  • la période de grossesse et d'allaitement;
  • jeune âge moins de 6 ans;
  • maladie rénale grave;
  • intolérance aux principes actifs.

Un médicament antihistaminique non hormonal appelé Prevalin, qui forme à la surface du nez une sorte de film empêchant l'introduction d'allergènes, a parfaitement fait ses preuves.

Parmi les médicaments qui suppriment la réaction allergique, on peut également noter:

  • Allergie de Tizin;
  • Lévocabastine;
  • Histimette;
  • Le cromohexal;
  • Aldecine.

Ces aérosols peuvent être utilisés non seulement à des fins thérapeutiques, mais également pour prévenir les crises d’allergie saisonnière. Pour un effet thérapeutique maximal, les médicaments locaux sont associés à des corticostéroïdes.

Parmi les effets secondaires après l’utilisation des antihistaminiques, on peut noter:

  • dégradation des performances;
  • dépression du système nerveux central;
  • trouble de l'attention.

Certains fabricants avertissent les patients de la nécessité de faire preuve de prudence lorsqu'ils conduisent des véhicules et travaillent avec des mécanismes complexes.

Les experts recommandent aux patients allergiques d’utiliser les antihistaminiques à l’avance, de préparer leur corps à attaquer les agents pathogènes et de renforcer le système immunitaire. À ces fins, environ un mois avant le début attendu de la réaction inflammatoire, on utilise un traitement complexe composé d’agents d’exposition locaux et systémiques: vaporisateurs nasaux et comprimés à l’intérieur.

Médicaments à base d'hormones

Les vaporisateurs nasaux hormonaux comprennent des hormones non stéroïdiennes qui suppriment l'inflammation du nasopharynx. Les substances dans leur composition ne pénètrent pratiquement pas dans la circulation systémique, cependant, ces médicaments sont interdits pendant la grossesse et pendant l'allaitement. Disponible sous forme de bouteilles avec des distributeurs spéciaux, grâce à quoi une certaine quantité de substance est injectée dans la cavité nasale.

Le plus souvent, les médicaments hormonaux sont utilisés dans le traitement des patients adultes. Les médicaments contenant des corticostéroïdes aideront à réduire l'inflammation et le gonflement des membranes muqueuses, en commençant immédiatement leur action et en soulageant l'inconfort du nez pendant une période allant jusqu'à 7 à 8 heures. Cependant, leur utilisation prolongée peut entraîner une détérioration de la membrane muqueuse et une diminution de l'immunité locale.

Les sprays à base d’hormones ne doivent pas être utilisés chez les patients atteints de glaucome, de maladie du foie, ainsi que chez ceux qui ont tendance à saigner du nez.

Les moyens les plus sûrs sont Avamys et Nasonex, qui peuvent être administrés dans des cas exceptionnels pendant la grossesse, ainsi que chez les jeunes enfants. Vous pouvez également noter Nazaval, qui est un spray en gel qui protège la muqueuse de l’exposition aux allergènes. Nazaval est souvent utilisé pour les allergies aux animaux et au pollen, ainsi que pour la prévention de la rhinite. Peut être utilisé en combinaison avec d'autres substances.

Lors de la récurrence de la rhinite allergique, les vaporisateurs nasaux à base d’hormones suivants sont également prescrits:

Tous les médicaments ont un principe d’action différent, mais pour soulager le bien-être du patient, seules deux ou trois injections de la substance dans chaque narine suffisent, avec un intervalle de 6 à 8 heures.

Pour éviter les effets secondaires, n'utilisez pas de glucocorticoïdes avec des œstrogènes, des hormones systémiques et des médicaments antibactériens antituberculeux.

Les médicaments hormonaux peuvent déclencher des effets secondaires:

  • saignements de nez;
  • narines sèches;
  • brûlures et démangeaisons;
  • soif

Les corticostéroïdes ont de nombreuses contre-indications et peuvent entraîner une dépendance. Par conséquent, ils ne doivent pas être utilisés indépendamment, sans ordonnance.

Vaporisateurs vasoconstricteurs

Les patients utilisent en premier lieu des médicaments pour la rhinite allergique, qui rétrécissent les vaisseaux: ils soulagent l'œdème nasopharyngé, restaurent la respiration, activent la circulation sanguine et éliminent la congestion nasale. Ils peuvent être utilisés non seulement pendant les allergies, mais également pour les rhumes.

Les aérosols vasoconstricteurs ont un minimum de contre-indications et d’effets secondaires. Rapidement absorbés par les surfaces muqueuses, les aérosols contractent les fibres musculaires, favorisent l'écoulement du mucus et améliorent la passabilité nasale. Cependant, ils n'ont pas d'effet thérapeutique, ne supprimant que les symptômes, et peuvent créer une dépendance. Par conséquent, leur utilisation pendant plus d'une semaine est interdite.

En cas d'utilisation prolongée, les anti-congestifs provoquent souvent des saignements du nez et des médicaments contre la rhinite. Le surdosage avec de tels médicaments peut avoir un effet systémique sur tout le corps. Pour cette raison, les médecins essaient de ne pas les prescrire aux femmes dans une position qui n'est pas absolument nécessaire, en particulier dans les cas de grossesse grave.

Les substances suivantes sont le plus souvent utilisées:

Le soulagement de la condition peut être ressenti en seulement quelques minutes, l'effet dure jusqu'à 10-12 heures. Contrairement aux gouttes, les sprays nasaux sont capables de pénétrer dans les endroits difficiles à atteindre du nasopharynx.

Préparations de stabilisants membranaires mastocytes

Les médicaments de ce groupe pharmacologique bloquent l'entrée de calcium dans les cellules adipeuses, inhibent la production d'histamine et préviennent une attaque d'allergie. Il est recommandé d’appliquer les stabilisants avant l’apparition de la réaction inflammatoire; ils sont donc généralement prescrits aux patients souffrant de rhinite allergique de type saisonnier.

Kromofarm est le spray le plus connu contre la rhinite allergique. Le médicament n'est pas utilisé chez les enfants de moins de 5 ans, pendant la grossesse et l'allaitement, et est utilisé qu'après consultation d'un médecin. Parmi les effets indésirables:

  • irritation des muqueuses;
  • la rhinorrhée;
  • saignements du nez;
  • la gorge sèche;
  • éternuer;
  • maux de tête;
  • éruption cutanée;
  • baisse de la pression artérielle et d'autres.

Les sprays nasaux peuvent également être prescrits:

Lors d'une exacerbation, ces médicaments doivent être utilisés au moins 4 fois par jour.

Médicaments combinés

La rhinite allergique sévère nécessite l'utilisation d'aérosols de composition combinée contenant plusieurs substances de base. Ces médicaments peuvent non seulement réduire les allergies, mais également soulager rapidement le gonflement et l’inflammation.

La liste des outils combinés comprend:

  • Allergodil Il a une action antiallergique, bloquant la production d'histamine.
  • Sanorin Analergin. Restaure la perméabilité des voies nasales, réduit l'inflammation.
  • Vibrocil Élimine les allergies et la congestion nasale nasale.

Ces médicaments ont de nombreux effets secondaires et doivent être prescrits par un spécialiste.

Pendant la grossesse

Pendant la période de procréation, l'utilisation de médicaments anti-allergiques connus est interdite: ils peuvent avoir un effet toxique sur le corps et nuire au développement de l'enfant. Par conséquent, à ce stade, appliquez des substances symptomatiques en épargnant l'action:

Pour réduire les symptômes désagréables, vous pouvez laver le nasopharynx avec des aérosols contenant de l'eau de mer, par exemple Physiomer et Quicks: ils diluent parfaitement le secret et extraient les allergènes de la cavité nasale.

Dans l'enfance

Les jeunes patients souffrent souvent de rhinite allergique. En sélectionnant le médicament nécessaire pour votre enfant, vous devez d'abord consulter un pédiatre et un allergologue.

Les nourrissons sous forme de gouttes peuvent être administrés aux nourrissons de moins d'un an. Les hormones et les antihistaminiques ne doivent pas être utilisés par les enfants de moins de 2 ans.

Pour réduire l'œdème et restaurer la fonction respiratoire, utilisez des substances vasoconstricteurs à la dose minimale suivante:

Salin et Aquamaris aideront à hydrater la muqueuse.

Les médicaments à base de Kromoglin sont prescrits aux enfants de plus de 2 ans à partir de 6 ans:

En outre, les antihistaminiques peuvent être prescrits aux enfants de plus de 6 ans:

Les prix des allergies varient selon le fabricant, le principe actif et la région. Actuellement, leur gamme de prix est de 34 à 800 roubles.

La principale tâche des aérosols nasaux est d’éliminer rapidement les symptômes d’une rhinite allergique. Cependant, un spécialiste doit sélectionner le médicament nécessaire: l'outil ne montrera l'effet souhaité que si le patient élimine l'allergène à temps et élimine également les interactions avec celui-ci.

Quel spray anti-rhinite choisir

Les manifestations d'une réaction allergique provoquent une gêne. Il ne s’agit pas seulement d’éternuements fréquents, de larmoiements et d’éruptions cutanées, mais également d’un mauvais rhume qui peut évoluer en pathologie grave sans traitement approprié. Les symptômes ne disparaîtront pas d'eux-mêmes, sauf en cas d'utilisation de sprays contre la rhinite allergique, largement présentés dans les pharmacies. Ces remèdes locaux affectent directement la membrane muqueuse, réduisant la sécrétion de mucus et le gonflement.

Sprays antihistaminiques

Ce sont des médicaments contre l'histamine, une substance spéciale responsable des principales manifestations allergiques. Les allergènes externes, pénétrant sur la membrane muqueuse, irritent les médiateurs - certaines fibres qui déclenchent la libération d'histamines. Le dernier et causer des symptômes déjà vives des allergies:

  • éternuements fréquents;
  • gonflement dans les sinus et les canaux nasaux;
  • rougeur des paupières;
  • se déchirer;
  • augmentation du mucus nasal;
  • congestion

Les représentants les plus en vue des sprays antiallergiques sont:

  1. Histimette. A un ingrédient actif lévocabastine. Il n'est pas absorbé dans le sang et est sans danger.
  2. Vibrocil Combat efficacement la rhinite allergique. Il est appliqué pas plus de 7 jours. L'ingrédient actif principal est l'adronomimétique. Avec une utilisation prolongée provoque une dépendance, et à la suite - un rhume médical.
  3. Allergodil Ce sont des gouttes pour les yeux ou un spray nasal qui réduit la quantité de mucus sécrétée. Aide avec une attaque allergique aiguë pour arrêter les symptômes principaux, agit rapidement et sans irritation des muqueuses.
  4. Sanorin Analegin. Il soulage les symptômes de la rhinite allergique, même s’il n’est pas possible d’éviter complètement le contact avec des allergènes, tels que la poussière ou le pollen.
  5. Fenistil. Gouttes contenant du dimeinden. Contre-indiqué allaitant et enceinte, ainsi que les enfants jusqu'à un an.
  6. Reactin. Contre-indiqué en lactation et pendant l'enfance. Histimet analogique.

Les sprays de rhinite allergique sont contre-indiqués pendant l'allaitement et la grossesse. Seulement pendant une période de graves exacerbations saisonnières, seul un médecin peut les prescrire. Il n’est pas prudent de les acheter et de les utiliser soi-même.

Pour l'administration orale, utilisez les pilules classiques: Zyrtec, Tsetrin, Astemisan, Kestin, ainsi que la claritine pour enfants ou les sirops Erius. Tavegil et Suprastin sont également parfois prescrits, mais ils ont un effet sédatif, mais sont efficaces dans le cours aigu de la rhinite allergique.

Médicaments hormonaux

Ce sont des sprays et des aérosols, qui incluent des hormones ayant une action anti-inflammatoire. Ils ont une action longue et produisent rapidement l'effet désiré. La respiration est visiblement plus facile, la quantité de mucus est réduite, l'inflammation est soulagée. Les corticostéroïdes les plus courants:

  1. Nasonex. Il est également utilisé pour traiter la rhinite allergique chez les enfants. La prudence est prescrite aux femmes enceintes atteintes de rhinite et de sinusite allergiques.
  2. Aldecine. contient du béclométhasone, aspiré et agissant uniquement sur le site de pulvérisation.
  3. Fluticasone. Avec une utilisation régulière après 4-5 jours a un effet thérapeutique significatif. Pour prévenir l’exacerbation saisonnière de l’allergie, une paire d’injections suffit une fois par jour.

Dans la rhinite allergique, les aérosols et les sprays hormonaux ne sont prescrits que par un spécialiste en ORL. Leur traitement incontrôlé provoque des effets secondaires, des troubles du système endocrinien et d'autres pathologies. Dans les allergies respiratoires graves, un corticostéroïde systémique, par exemple, Prednisolone, Medrol ou Kenalog, est prescrit par un médecin. Ils peuvent provoquer une indigestion, une perturbation du foie, des glandes surrénales et des reins.

Sprays isotoniques d'eau de mer

Les sprays et les gouttes contenant de l’eau de mer purifiée ont un effet bénéfique sur la muqueuse enflammée. Ils réduisent les poches, éliminent les allergènes contenant du mucus purulent ou clair, rincent le nez et hydratent les voies nasales, aidant les autres médicaments à agir plus efficacement. Grâce à leur action douce, ils sont prescrits pour le traitement des allergies respiratoires chez les enfants. Le meilleur d'entre eux:

Dans un groupe séparé, le médicament contenant de la cellulose micronisée contenant du Nazaval, agissant comme une barrière filtrante contre la pénétration d'allergènes provoquant la morve et les poches, doit être distingué. Le spray convient à ceux qui souffrent des effets des poils et des plantes à fleurs. L'extrait de menthe facilite également la respiration. Nazaval est utilisé depuis longtemps pour des allergies saisonnières ou toute l'année, car ses principes actifs ne sont pas absorbés par le sang, mais agissent uniquement localement sur la membrane muqueuse.

Stabilisateurs de membrane cellulaire

Un groupe spécial de médicaments comprend les médicaments modernes qui empêchent la libération d'histamines dans le sang. Pour ce faire, ils bloquent les canaux calciques qui apportent le calcium. Il n'entre pas dans les cellules adipeuses. Ne se produit pas à la suite de poches de la muqueuse ou se développe sous une forme minimale.

Les stabilisants ne sont plus destinés au traitement des allergies, mais à la prophylaxie, de sorte qu’il n’y ait pas de récidive et forte réapparition de la maladie. Parmi ces médicaments, les représentants les plus en vue sont:

  • Kromoglin - souvent prescrit aux asthmatiques pour réduire les symptômes de toux et d'allergie;
  • Kromgeksal - gouttes pour les yeux ou aérosol;
  • Cromosol - Spray pour la prévention de l'exacerbation saisonnière des allergies.

L'efficacité de tous les types de médicaments contre la rhinite allergique est déterminée par le respect des recommandations sur leur utilisation, leur dosage. Un facteur important dans la lutte contre la maladie - l’élimination (élimination) des allergènes. Ils peuvent être à la fois alimentaires et chimiques, tels que détergent à lessive et parfumerie. Il est important d’éliminer le contact avec eux chaque fois que possible afin de ne pas provoquer de réaction spécifique de l’organisme. Il est nécessaire d'éliminer la cause même de la réaction allergique et de ne pas éliminer uniquement les symptômes évidents.

Médicaments vasoconstricteurs

Réduit la sécrétion de mucus, soulage les poches et rétablit la respiration nasale grâce à des sprays décongestionnants à effet vasoconstricteur. Ce ne sont pas des antihistaminiques ni des médicaments non stéroïdiens largement représentés dans les chaînes de pharmacies. Le plus souvent acquise lors d'un rhume:

Ils agissent localement, sans affecter la propagation des allergènes, de sorte que la personne ne cesse pas d'éternuer, mais seulement les poches sont temporairement supprimées. Ces médicaments ne sont pas destinés à un traitement à long terme, car ils créent une dépendance. Grâce à leur aide, pendant un certain temps, par exemple, avant le coucher, les symptômes de la rhinite sont éliminés. La durée du traitement par agents vasoconstricteurs ne doit pas dépasser 7 jours.

Leurs principaux composants actifs agissent rapidement. En quelques minutes, une personne peut respirer normalement par le nez et les écoulements muqueux disparaissent, même s'ils ne sont pas causés par des bactéries mais par des allergènes. Les pulvérisations et les aérosols sont convenablement pulvérisés et il n'est pas nécessaire de déterminer leur dosage exact. Cela signifie des soins d'urgence pour les allergies graves et le nez qui coule abondamment.

Que ne peut pas être utilisé pour la rhinite allergique

Souvent, ils essaient d'éliminer la rhinite allergique en utilisant des remèdes populaires. Dans ce cas, ils sont inutiles et même parfois nocifs pour la santé. À souligner particulièrement:

  1. La sève des plantes, comme l’ail, l’oignon, le kalanchoé, l’aloès. Ils provoquent une irritation encore plus grande de la membrane muqueuse, augmentant les symptômes d'allergies. Conduisent également au développement d'ulcères, de brûlures et de polypes.
  2. Oignons et ail pour l'immunité. Avec la rhinite allergique, ils sont inutiles, bien qu'ils renforcent l'immunité globale.
  3. Jus de certaines plantes-racines, comme le cyclamen, les betteraves, les carottes. Inutile dans le rhume d'origine allergique.
  4. Décoctions à base de plantes. Ils ne peuvent qu'aggraver la situation sans affecter l'intensité de l'allergie.
  5. Les remèdes homéopathiques ne fonctionnent pas efficacement avec les allergies respiratoires.

Une solution saline et une solution saline ne font que soulager le rhume, mais elles ne guérissent certainement pas la maladie. Le lavage des canaux nasaux avec de tels moyens ne peut qu'aggraver la situation. Les allergènes avec des solutions pénètrent dans le nasopharynx et la gorge, puis dans l'estomac et le système circulatoire. Les symptômes d'une réaction allergique générale ne font qu'augmenter et des éruptions cutanées apparaissent. Il est important de vous moucher soigneusement après vous être lavé le nez afin que le liquide ne pénètre pas plus loin dans les sinus et les voies respiratoires inférieures.

Sprays pour la rhinite allergique

Un moyen efficace de thérapie locale de sensibilisation allergique du corps est un spray anti-rhinite allergique. L'utilisation de cette forme de médicament peut réduire de manière significative les écoulements nasaux (rhinorrhée), les démangeaisons et les éternuements, ainsi que soulager l'œdème d'obstruction nasale chronique (congestion) des muqueuses nasales lors d'une allergie saisonnière (rhume des foins) et lors de l'exacerbation d'une allergie persistante nez qui coule

En outre, les indications concernant l’utilisation de préparations en aérosol intrasalin incluent la rhinite vasomotrice dépendante des IgE et la pollinose.

Code ATH

Les noms de sprays de rhinite allergique

Pour restaurer la perméabilité altérée des parois vasculaires, réduire l'intensité de l'œdème et de l'inflammation séreuse des muqueuses de la cavité nasale et des sécrétions d'exsudat, les sprays suivants contre la rhinite allergique sont utilisés:

  • Sprays hormonaux pour la rhinite allergique, contenant des glucocorticoïdes: Nasobek (Aldecine, Beclazon, Baconase, Benorin, Klenil et autres); Nazarel (Flutinex, Fliksonaze) Amavis; Nasonex; Budésonide (Rinocort, Tafen nasal).
  • Préparations bloquant les récepteurs périphériques H1 (récepteurs d'histamine): Allergodil (Azélastine); Tizin-Alergi (Levoreact, Histimet, Reactin).
  • Agents stabilisants de la membrane cellulaire des mastocytes: Cromohexal (Kromofarm, Kromoglin, Kromosol, Ifiral).
  • Sprays anti-congestifs (α-adrénergiques ou sympathomimétiques): Nazivin (Ksimedin, Xilen, Nasol), Otrivin (Farmazolin Noksprey), Lasolvan Reno, Nasospray, etc.

Les oto-rhino-laryngologistes estiment que les antagonistes de l'histamine H1 sont plus sûrs, mais que les corticostéroïdes sont plus efficaces pour soulager l'inflammation. En ce qui concerne les anticongestifs - spray anti-œdème de la rhinite allergique, avec toute leur efficacité inconditionnelle dans le traitement de la congestion nasale, il n'est pas recommandé d'utiliser ces fonds pendant plus d'une semaine, car la muqueuse nasale cesse de réagir et la rhinite est généralement renforcée.

Sprays hormonaux pour la rhinite allergique

Pharmacodynamique les médicaments en aérosol de ce groupe consistent en la suppression de l'inflammation par des analogues synthétiques des hormones du cortex surrénalien: le dipropionate de béclométhasone (Nasobek, Aldecine, Beclazon, Baconase) propionate de fluticasone (Nazarel, Fliksonaze), furoate de fluticasone (Amavis), furoate de mométasone (Nasonex) et le budésonide (Budésonide, Rinocort).

Lorsque ces substances pénètrent dans la muqueuse nasale, il se produit non seulement la répression des mastocytes et des basophiles dans les tissus, mais également la libération de médiateurs de l’allergie et de l’inflammation (leucotriènes, cytokines, histamine, etc.) à partir de granulocytes éosinophiles. La chimiotaxie est également ralentie - la promotion de cellules leucocytaires immunocompétentes dans le foyer inflammatoire. En conséquence, le gonflement de la muqueuse nasale et la production de mucus sont réduits.

Pharmacocinétique les agents hormonaux de la rhinite allergique sont décrits en tenant compte de leur absorption systémique non significative par liaison aux protéines plasmatiques (à un niveau de 0,1-1%). Ainsi, les substances actives des sprays Nasobek, Beconaze, Aldecine muqueuse nasale absorbée et la quantité qui entre dans l’estomac et le débit sanguin avec précision est difficile à déterminer. Cependant, les deux tiers des métabolites du SCG sont excrétés dans les selles et l'urine (la demi-vie d'élimination varie de 3 à 15 heures).

Contre-indications sprays de rhinite allergique à base de GKS:

  • hypersensibilité aux substances principales ou auxiliaires des médicaments;
  • tuberculose pulmonaire;
  • infections virales (HSV) et fongiques (Candida albicans) dans le nasopharynx;
  • âge des enfants jusqu'à 6 ans (Nazarel - jusqu'à 4 ans, Nasonex - jusqu'à 2 ans).

Lors de la prescription de ces fonds, les patients doivent être sensibles aux saignements nasaux, aux lésions de la cloison nasale, à la présence de glaucome, à des maladies de la glande thyroïde, du foie et à des pathologies cardiovasculaires.

Les instructions pour les médicaments de ce groupe pharmacologique indiquent que utilisation de sprays contre la rhinite allergique pendant la grossesse (au premier trimestre) est interdite. Les pulvérisations de Nazarel, Fliksonaze, Budésonide sont contre-indiquées pendant toute la grossesse et l'utilisation de Nasobec, Amavis et Nasonex n'est possible qu'en dernier recours et si les bénéfices escomptés de la mère sont supérieurs à la menace potentielle pour le développement du fœtus.

Effets secondaires Les pulvérisations de corticostéroïdes se manifestent le plus souvent sous la forme d’une sécheresse accrue du nez et d’une odeur désagréable, d’une irritation et de démangeaisons de la membrane muqueuse, d’un saignement, de maux de tête, d’une violation de l’intégrité (perforation) du septum nasal.

La méthode d'application de sprays de rhinite allergique sur la base de GKS: une ou deux injections dans chaque passage nasal (c'est-à-dire 1 à 2 pressions sur le distributeur) - une fois par jour (lors d'une exacerbation de la rhinite allergique - deux fois par jour).

Surdose toute pulvérisation d'hormones du cortex surrénalien est dangereuse en raison du développement de symptômes d'hypercortisolisme, qui se manifestent par une obésité du visage et du haut du corps, une augmentation de l'appétit, l'apparition de vergetures sur la peau, une croissance excessive des poils chez la femme (au-dessus de la lèvre supérieure et sur le menton), des maux de tête, une augmentation de la pression sanguine, les os et leur fragilité accrue, les troubles du sommeil et la dépression.

Installé interactions avec d'autres médicaments exclure l'utilisation simultanée de ces médicaments antiallergiques avec des corticostéroïdes systémiques, des antibiotiques antituberculeux, des barbituriques, des œstrogènes, des médicaments anti-épileptiques hydantoïques et des préparations à base d'éphédrine.

Conditions de stockage: à t = 15-25 ° C; durée de vie Nazarel, Fliksonaze, Amavis

Nasonex, Budesonide –3 ans, Nasobek - 4 ans.

Bloqueurs de pulvérisation H1-récepteur

Effets thérapeutiques des sprays Allergodil (Azélastine) et Tizin-Alergi (Levoreact) est basé sur leurs principes actifs - chlorhydrate d'azélastine et lévocabastine, associés aux récepteurs périphériques de l'histamine H1 - une hormone clé des tissus responsable du développement de réactions allergiques dans le corps. Il en résulte une inhibition de la libération d'histamine par les mastocytes et les basophiles.

Allergodil pénètre dans le sang et 93% se lie aux protéines plasmatiques, biodisponibilité - azélastine 40%; métabolites après biotransformation dans le foie sont excrétés dans l'urine (demi-vie d'environ 20 heures).

La lévocabastine est absorbée dans le sang en quantité minimale (moins de 40 µg après une seule utilisation); le médicament est excrété sous forme inchangée par les reins, avec une demi-vie d’environ 36 à 37 heures.

Contre-indications Ces agents intranasaux comprennent l'intolérance aux substances qui composent les médicaments, ainsi que l'âge de moins de 6 ans. Allergodil et les vaporisateurs Tizin-Allergy pendant la grossesse sont contre-indiqués.

Leur principale effets secondaires: maux de tête, vertiges, nausées, irritation de la muqueuse nasale, sensation de brûlure et démangeaisons dans le nasopharynx, saignements de nez, éruptions cutanées.

La méthode d'application des sprays intranasauxAllergodil - 1-2 pulvérisations dans les deux narines de maximus deux fois par jour; Tizin-Alergi a le même dosage, mais il peut être appliqué 4 fois par jour (avec une obstruction absolue des voies nasales).

Surdose Ces médicaments peuvent provoquer des vertiges, une chute de la tension artérielle, une somnolence accrue.

Les allergodil (azélastine) et Tizin-Alergi (Levoreact, Histimet, Reactin) sont conservés à la température ambiante, leur durée de conservation est de 36 mois.

Spray pour rhinite allergique à l'acide cromoglicique

Action antiallergique de sprays nasaux contenant de l'acide cromoglycique sous forme de cromoglycate de sodium - Cromohexal, Kromofarm, Kromoglin, Kromosol, Ifiral est basé sur la capacité de stabiliser les membranes cytoplasmiques des mastocytes, qui sont activés lors du déclenchement d'une réaction allergique médiée par l'AgE et subissent une dégranulation suivie d'une libération des structures cellulaires des médiateurs inflammatoires, en particulier de l'histamine H1. Le Cromoglycate de sodium empêche ce processus en bloquant l'entrée dans le cytosol de cellules Ca 2+ et en inhibant les enzymes nécessaires à la libération et à la chimiotaxie des éosinophiles, des neutrophiles, etc.

Pharmacocinétique: après avoir obtenu Kromoheksala (ou médicaments synonymes) sur la membrane muqueuse des voies nasales, il agit pendant 4-5 heures; il est absorbé dans les tissus et pénètre dans le sang de l'ordre de 6-7% de cromoglycate, qui ne subit pas de biotransformation et est éliminé par les reins pendant la journée.

Contre-indications Hypersensibilité à l’utilisation de préparations d’acide cromogcique, ainsi qu’à l’âge de 6 ans et à la grossesse (les trois premiers mois). Le plus probable effets secondaires comprennent irritation des muqueuses, éruptions cutanées et nausées.

Il est recommandé d’appliquer du Kromoheksal jusqu’à 4 fois par jour - une injection par voie nasale. Les cas de surdosage ne sont pas décrits.

Conditions de stockage: à une température ne dépassant pas + 25 ° С; durée de vie - trois ans.

Sprays anti-congestants pour la rhinite allergique

Mécanisme vasoconstricteur de pulvérisation Nazivin (Ksimedin, Xilen, Nasol), Otrivin (Farmazolin, Noksprey) est due aux dérivés de l'imidazole - chlorhydrate d'oxymétazoline et xylométazoline, dont les formules chimiques ne diffèrent que par la présence d'un atome d'oxygène (dans l'oxymétazoline). Présentant une similarité structurelle avec l'histidine α-aminoacide endogène (qui se transforme en histamine), ces substances agissent sur les récepteurs α1-adrénergiques des parois capillaires, ce qui entraîne leur rétrécissement, leur étanchéité et leur diminution du débit sanguin. De ce fait, le gonflement des tissus dans le nez diminue et l'excrétion de l'exsudat muqueux est réduite.

Pharmacocinétique α-adrénergiques Nazivin et Otrivin: les instructions indiquent que les substances actives de ces aérosols pénètrent dans la circulation systémique en petites quantités n’ayant pas d’effet systémique sur le corps. Les dérivés d'imidazole agissent déjà 10 à 15 minutes après l'injection du spray, action qui dure plus de 10 heures après l'application.

Contre-indications Nazivina, Otrivin et tous leurs synonymes: rhinite atrophique, glaucome (angle fermé), athérosclérose et hypertension prononcées, tachycardie, thyrotoxicose, antécédents d'interventions chirurgicales au cerveau, âge inférieur à six ans.

Pendant la grossesse, l'utilisation de sprays de rhinite allergique contenant du chlorhydrate d'oxymétazoline ou de la xylométazoline est contre-indiquée.

Parmi les effets secondaires de ces médicaments figurent: l'irritation de la muqueuse nasale et sa sécheresse; nez brûlant; perte de sensation et atrophie de la muqueuse; gonflement, éternuement, augmentation de la sécrétion; ainsi que maux de tête, hypertension artérielle, rythme cardiaque anormal, irritabilité mentale excessive ou dépression.

Spray de rhinite allergique Nazivin et Otrivin ont recommandé d’utiliser pas plus de 2-3 fois par jour - une injection dans chaque narine. Selon les instructions, la durée maximale du traitement ne doit pas dépasser sept jours consécutifs.

Il faut garder à l'esprit que overdose Ces médicaments peuvent entraîner une altération de la fonction respiratoire, un œdème pulmonaire, le coma et un arrêt cardiaque.

Nazivin et Otrivin sont incompatibles avec les médicaments intranasaux, ainsi qu'avec tous les médicaments antipsychotiques systémiques.

Conditions de stockage de ces fonds: à la température ambiante; la durée de conservation est de trois ans.

Vous Aimerez Aussi