Bébé qui coule à 3 mois: comment traiter un enfant?

À l'âge de 3 mois, le corps d'un bébé ne révèle toujours pas pleinement ses possibilités et sa barrière immunitaire commence tout juste à se former. Par conséquent, l'écoulement nasal chez les nourrissons à 3 mois n'est pas rare. Ignorer le nez qui coule dans une si petite miette ne peut pas, l'enfant à cet âge est très souffrant d'un nez en peluche.

Il ne se distingue pas du tout: la rhinite empêche le bébé de respirer et de manger à fond, la miette devient capricieuse, ne dort pas bien et mange Cette situation est épuisante et fatigante pour le bébé et sa mère.

De plus, un nez qui coule et qui n'est pas traité entraîne souvent des complications indésirables à cet âge.

Quelles sont les causes de la rhinite chez un bébé de trois mois

La rhinite infantile a une origine différente. Il convient de distinguer la morve physiologique et infectieuse chez le bébé. La variante physiologique de l'apparition d'un pédiatre qui coule est appelée un événement fréquent chez un nouveau-né qui n'a pas besoin de traitement.

Un tel écoulement nasal peut être qualifié de test du travail de la membrane muqueuse du nez de l’enfant. Le nez du bébé commence complètement son travail environ 10 semaines après le moment de la naissance et avant cela, la membrane muqueuse du nez du bébé ne s'adapte qu'aux nouvelles conditions de la vie.

Les autres causes plus graves de rhinite sont les virus ou les bactéries, ainsi que l'humidité insuffisante, la poussière et les températures élevées inconfortables dans la pièce où se trouve le bébé.

La rhinite allergique chez les nourrissons à 3 mois est extrêmement rare. 80% de tous les cas de morve chez les enfants se produisent en raison d'infections respiratoires et de virus, les principaux sont:

  • virus de la grippe et virus parainfluenza;
  • rhino et adenovirus.

L'excrétion de la morve peut être considérée chez le bébé comme une barrière protectrice de la muqueuse nasale contre la pénétration d'infections nocives.

Symptômes de rhinite infectieuse et catarrhale chez le bébé à 3 mois

Les symptômes typiques de la rhinite chez les nourrissons sont les suivants:

  • Décharge épaisse et lourde du nez. Contrairement à la rhinite physiologique, l'écoulement dans lequel il n'est pas très fort et incolore, la rhinite infectieuse a une couleur et une forte intensité;
  • La température corporelle augmente, le bébé refuse de téter ou de biberon;
  • La respiration de l’enfant est difficile, des essoufflements apparaissent parfois dans les miettes - il respire souvent par la bouche. L'enflure des muqueuses ne lui permet pas de manger normalement. L'enfant commence à sucer goulûment son sein ou son biberon, mais pendant tout ce temps, il abandonne cette activité pour reprendre son souffle;
  • Le bébé tire souvent la poignée sur le visage et le nez, se frotte et se gratte le visage;
  • Le régime de jour de l’enfant est complètement interrompu - le sommeil est court et agité, il ne dort pas bien, plie et pleure.

Si le bébé présente les symptômes ci-dessus et d’autres, ainsi que la toux ou la douleur à l’oreille, les adultes doivent contacter immédiatement un pédiatre afin de lui permettre de commencer le traitement du rhume.

Le nez qui coule chez les nourrissons pendant 3 mois - comment traiter à cet âge?

Si la rhinite n’est pas physiologique et est accompagnée de toux et de fièvre, vous devriez abandonner la baignade quotidienne et les promenades au grand air, surtout si la morve a commencé pendant la saison froide. Ces procédures peuvent toujours être renouvelées avec la récupération des miettes après autorisation du médecin.

Un point très important est de fournir au bébé une boisson chaude en abondance, car la morve du nez aide à éliminer les fluides du corps, ce qui constitue une violation de l'équilibre eau-sel de l'enfant. Le bébé doit être nourri avec de l'eau bouillie ou purifiée, des fruits faibles ou une compote de fruits secs.

Le régime de température optimal des nourrissons - une partie intégrante de son état de santé normal. Il est nécessaire de porter des chaussettes, légères ou en laine, selon la saison.

Si le mucus du nez a acquis une teinte verdâtre ou jaunâtre, cela signifie que le processus de suppuration a commencé. Dans les sinus, des bactéries et des microbes inanimés accumulés ont été détruits avec succès par l’immunité des enfants.

Cette période inquiète le plus la plupart des gens et fatigue beaucoup, car le manque de respiration par le nez et le manque de sommeil à cette époque provoquent souvent des maux de tête et d’autres maux du bébé. Après un certain temps, l'affection diminue et la quantité de mucus provenant du nez diminue.

Pour remédier à cette situation, les pédiatres recommandent de creuser dans le nez du bébé la décoction de camomille ou de médicaments contenant du sel, par exemple «Salin», «Aquamaris» ou «Aqualor». Ces liquides aident à ramollir la morve épaisse et les croûtes accumulées dans le nez du bébé. Ensuite, les cotons-tiges doivent être soigneusement nettoyés à l'aide d'une chapelure chaque passage nasal.

Les mouvements doivent être doux, en rotation, afin de ne pas endommager accidentellement la muqueuse nasale délicate du nourrisson. En outre, pour nettoyer les allées des sécrétions accumulées, vous pouvez utiliser le bébé aspirateur ou la poire de pharmacie. Instiller des gouttelettes ne devrait pas être plus de 4-5 fois dans la journée, 1-2 gouttes dans chaque narine.

Après avoir enlevé la morve, humidifiez à nouveau les sinus libérés avec les mêmes moyens.

Dans les formes sévères de rhinite, les pédiatres recommandent de traiter les nourrissons avec des gouttes d'immunoglobuline, par exemple, l'interféron. Les gouttes d'interféron sont sûres et efficaces pour les enfants dès les premiers jours de la vie.

En outre, dans le cas d’une infection virale complexe, les pédiatres peuvent prescrire des gouttes avec un antiseptique, tel que "Miramistin", "Protargol". En outre, certains types de pommades contre le rhume ont un effet cicatrisant. Ils devraient être appliqués sur la peau près du nez du bébé. Pour les enfants de 3 mois, vous pouvez utiliser la pommade "Vibrocil" ou la pommade oxolinique.

Les agents vasoconstricteurs, par exemple «Nazol» ou «Nazivin» pour enfants, ne peuvent être utilisés qu'avec l'autorisation d'un spécialiste et pas plus de 3 jours. Ces médicaments soulagent rapidement et efficacement le gonflement du nez et facilitent grandement la respiration du bébé. L'effet de l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs persiste pendant plusieurs heures et permet à l'enfant de manger et de dormir sereinement. L'utilisation indépendante de médicaments à action vasoconstrictive sans la surveillance d'un spécialiste peut entraîner des complications indésirables.

Traitement non médicamenteux de la rhinite chez les bébés

Pendant la rhinite, le bébé dans sa chambre peut décomposer des oignons ou de l'ail hachés, qui se libéreront activement dans l'air, possédant des propriétés antivirales et antibactériennes.

L'aromathérapie a également fait ses preuves dans la lutte contre le froid. Mais tous les outils ne sont pas autorisés en cas d'écoulement nasal chez un petit enfant. Certaines huiles peuvent provoquer un gonflement encore plus important des muqueuses. Parmi les effets bénéfiques autorisés, on trouve l'huile Tui.

Une goutte de fonds goutte à goutte dans une assiette avec de l'eau bouillante et éloigné du lit avec le bébé.

L'un des moyens éprouvés et efficaces de traiter la rhinite chez les enfants consiste à hydrater le nez avec du jus de betterave ou de carotte frais dilué dans de l'eau dans un rapport 1: 1.

Pour hydrater la muqueuse nasale, vous pouvez préparer indépendamment une solution avec du sel marin. Pour ce faire, dans 100 ml d'eau tiède bouillie, dissoudre une demi-cuillère à thé de sel de mer et verser 1-2 gouttes toutes les 2 heures pendant la journée. Le sel de mer soulage le gonflement de la muqueuse nasale et aide à fluidifier le mucus épais. En conséquence, les sinus sont débouchés et la respiration par le nez est améliorée.

En outre, un bébé de trois mois peut lubrifier les pieds avec une petite quantité de baume «Asterisk», bien masser les pieds des enfants et enfiler des chaussettes chaudes.

Prévention de la rhinite chez les bébés

La survenue d’un rhume peut être évitée, si vous n’oubliez pas de respecter les mesures d’hygiène personnelle, il est préférable d’être moins dans les endroits surpeuplés, en particulier pendant la saison froide et les maladies virales. Vous devez également tempérer le bébé, le porter en fonction de la météo et le nourrir correctement.

Nez qui coule chez un bébé de 3 mois. Comment traiter l'aide!

Tout le monde individuellement, il est nécessaire de trouver la cause du rhume, nous ne pouvions pas guérir pendant 3 mois, nous avons essayé l'aquamaris, la nazivine et une solution physique, après avoir consulté le médecin, vibrocyl aidé à un moment donné. Et vous ne devriez pas être constamment en train de goutter aussi, faites attention, peut-être à une allergie. Nous lui avons donné des dents comme ça.

Aqualore, mais seulement en gouttes. Aqualore douche dans 3 mois ne peut pas encore!

Et aspirateur d'otrivin + immédiatement une boîte de buses interchangeables. Il va résister, pleure, ne t'inquiète pas, c'est normal.

Dans le même temps, vous pouvez donner du thé à la camomille à votre enfant! J'ai pris le panier de grand-mère. Il est comme un antiseptique et la "saleté" expulse du corps.

Croyez-moi, rien d'autre n'est nécessaire! Pas de grippe. En règle générale, cela n'aide pas. Et pas le fait que les problèmes d'immunité chez un enfant!

Nous avons eu un nez qui coule sans fièvre pendant 1,5 mois. Flupferon a couru pour acheter, en vain! J'ai acheté tout ce que je vous ai écrit - le lendemain, il ne restait presque plus rien de la morve! Utilisez l’aspirateur environ toutes les 2-3 heures, mais observez le froid!

Premier docteur

Nez qui coule dans un traitement Komarovsky bébé âgé de 3 mois

Les rhinites chez les enfants sont souvent ajoutées aux préoccupations et aux problèmes quotidiens des premiers mois après la naissance d’un bébé. Selon le Dr Komarovsky, l'écoulement nasal chez le nouveau-né est la conséquence d'une maladie virale, de l'apparition d'un processus inflammatoire ou de la manifestation d'une réaction allergique.

Le nez qui coule et le nez bouché provoque un grand inconfort pour le bébé. L'apparition de la morve perturbe le sommeil paisible du bébé et cause des difficultés d'alimentation. Il a du mal à respirer, il est capricieux. Après tout, le bébé respire essentiellement par le nez, pour faciliter la respiration à cause du nez bouché, le bébé ne sait pas ouvrir consciemment la bouche. Les voies nasales du nouveau-né sont encore très étroites, de sorte que même un léger écoulement ou un gonflement de la muqueuse nasale les recouvre complètement.

Ces circonstances sont très énervant mère. Les parents essaient d’atténuer les souffrances de leur bébé, mais si le traitement n’est pas correctement effectué ou si rien n’est fait, un nez qui coule peut entraîner des complications associées à une inflammation des sinus et des oreilles de l’enfant.

Par conséquent, avant de commencer le traitement d'un rhume, il est nécessaire d'analyser soigneusement les causes possibles de la rhinite, afin de ne pas se tromper avec les tactiques de traitement.

Les pédiatres distinguent deux types de causes principales du mucus nasal chez l’enfant:

physiologiques, qui ne nécessitent pas de traitement. Par exemple, la dentition, le fonctionnement actif des glandes salivaires, qui se produit dans les premiers mois de la vie du nouveau-né. Décharge du bec modérée, transparente et ne cause pas beaucoup d'anxiété; causes pathologiques. Ce sont les cas qui nécessitent un traitement et une prévention. Ceux-ci incluent des virus, des bactéries, des allergènes.

La manifestation de la rhinite pathologique

Virus snot. Habituellement, leur apparence est associée à une augmentation de la température, se produit après le contact avec le patient.

Nez qui coule bactérien. Ce type de morve s'accompagne également d'une température élevée, mais l'écoulement nasal est légèrement différent de la rhinite virale. Le mucus est de couleur verdâtre, dans lequel il est coloré par les leucocytes. Ils s’accumulent dans les sécrétions après que le système immunitaire de l’enfant lutte contre les bactéries qui ont pénétré dans le corps.

La rhinite allergique se manifeste souvent sans fièvre, l'état général du bébé est normal. Les allergènes peuvent être à côté du bébé sous forme de poils d'animaux, de pollen, de poussière.

Le Dr Komarovsky souligne également l’attention des parents de nouveau-nés sur le fait que s’il n’ya pas assez d’humidité dans la pièce (environ 70%), un nez qui coule peut être une réaction à l’air sec sous forme de mucus protecteur humide.

Selon Komarovsky, la principale chose à faire pour les parents du nourrisson est de déterminer la cause de l’origine de la rhinite et de la soigner, et non du rhume.

Comment traiter la rhinite chez les nourrissons

Si un médecin diagnostique une rhinite pathologique chez un enfant, le bébé doit retirer le mucus qui apparaît du nez avec le traitement prescrit afin de lui permettre de respirer. Naturellement, à cet âge, le bébé ne sait pas se montrer, alors les parents devront apprendre à effectuer certaines procédures.

Comment traiter un rhume chez le nouveau-né?

1. Aspirer régulièrement le mucus du bec. À ces fins, l'utilisation d'un aspirateur nasal ou d'un aspirateur mécanique sous la forme d'un tube ou d'un aspirateur spécial et d'un aspirateur électronique est recommandée.

De nombreux modèles de nettoyeurs de bec électroniques sont équipés d'une fonction d'humidification de la membrane muqueuse.

2. Utilisation dans le traitement de solutions physiologiques. En termes de composition chimique, ils sont plus proches du sérum humain. La solution de chlorure de sodium à 0,9% la plus utilisée. Ce médicament est utilisé pour hydrater les voies nasales, mieux retirer la morve de la buse et prévenir leur stagnation dans les voies nasales de l'enfant. Les nourrissons de moins de 1 an ont besoin d'enterrer une solution saline de 1 à 3 gouttes dans chaque narine. Le fluide va ramollir les sécrétions et les déplacer vers le larynx. Le bébé les avalera par la suite et sa respiration sera rétablie.

Une solution saline peut également être utilisée pour prévenir la rhinite. Et les médecins disent que quelques gouttes de lait maternel peuvent être utilisées à des fins prophylactiques et thérapeutiques.

3. Utilisez des agents vasoconstricteurs, si cela est recommandé par le pédiatre. Si la rhinite chez les nourrissons est due à un gonflement de la muqueuse nasale, la dose de gouttes vasoconstrictives prescrite par le médecin éliminera le gonflement du nez et restaurera la respiration du bébé.

Les inconvénients de l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs sont les suivants:

l'utilisation prolongée peut créer une dépendance et causer une rhinite médicale; ces médicaments affectent également le système cardiovasculaire du nourrisson; l'action de telles gouttes rend les parois de la muqueuse nasale très vulnérables; toutes les gouttes utilisées pour soigner un enfant tombent dans son estomac. La solution saline est un outil presque inoffensif, et les gouttes vasoconstricteurs ont une composition plus agressive, ce qui peut avoir un effet sur le corps de l'enfant.

Quels sont les conseils de Dr. Komarovsky pour le traitement de la rhinite chez les enfants

La technique de Komarovsky est la suivante. Un enfant a besoin d'air frais et humide pour une respiration normale, ce qui empêche la muqueuse nasale de se dessécher. Lorsqu’il a le nez qui coule, l’enfant devrait boire beaucoup, ce qui favorise la rhéologie nécessaire du bec de bébé.

Vous devez utiliser régulièrement une solution saline. Le Dr Komarovsky recommande de traiter la rhinite chez les nourrissons comme suit: toutes les 30 minutes, 3 à 4 gouttes de solution doivent s'écouler dans le nez.

Une des préparations recommandées selon Komarovsky est l’extericide, un liquide huileux qui empêche le dessèchement et désinfecte la muqueuse nasale. En outre, le médecin recommande l'utilisation de vaseline ou d'huile d'olive.

Comment prendre soin de votre bébé lors d'un rhume

Les pédiatres recommandent de ne pas abandonner le bain au nouveau-né lorsqu’il fait froid, dans des conditions de température normale et dans le bon état général de l’enfant. Il en va de même pour les promenades au grand air.

Afin de prévenir l'apparition d'un nez qui coule, les parents de nourrissons doivent renforcer l'immunité de leur bébé - marchent souvent au grand air, pratiquent des exercices physiques et nourrissent correctement l'enfant.

Chez les nouveau-nés, l'immunité est encore très faible, de sorte que tout symptôme, même inoffensif, devient très dangereux. Un écoulement nasal chez le nourrisson peut entraîner de graves problèmes si le traitement approprié n’est pas effectué à temps. Dans le même temps, il peut s’agir d’un processus normal d’adaptation de l’organisme aux conditions extérieures (rhinite physiologique). Par conséquent, vous devez d'abord comprendre les causes de ce symptôme et ensuite seulement procéder au traitement approprié.

Le nez qui coule chez les nourrissons est difficile: à cause du nez bouché, ils ne peuvent pas respirer normalement, leur sommeil est perturbé. Le bébé devient irritable et capricieux, mange mal. Un nez qui coule peut durer jusqu'à deux semaines et peut s'accompagner dans les premiers jours d'un écoulement aqueux abondant du nez.

S'il s'agit d'un symptôme de rhume ou d'une conséquence de l'hypothermie, le bébé peut avoir de la fièvre. Si le nez qui coule est fort, le bébé a une irritation et un gonflement autour du nez.

Les symptômes peuvent être différents selon le type de rhinite. Lui, à son tour, peut être:

physiologique; infectieux ou viral; allergique; vasomoteur.

Rhinite physiologique chez les nourrissons

Il n'a pas besoin de traitement. Ceci est un symptôme caractéristique chez les bébés âgés de 2 mois et 3 mois. La membrane muqueuse du nouveau-né se forme complètement dans les 10 semaines suivant la naissance. Dans ce cas, vous devez prendre soin des conditions de confort dans la pièce et empêcher l'apparition de courants d'air.

Infectieux

La cause d'une rhinite infectieuse chez les nourrissons peut être une infection virale ou bactérienne. En d'autres termes, il s'agit d'un des symptômes du rhume ou de la grippe. Dans ce cas, l'écoulement nasal et d'autres manifestations nécessitent un traitement complexe en temps opportun.

Les premiers jours, le bébé a non seulement un écoulement nasal aqueux abondant, mais aussi une augmentation de la température corporelle. Le bébé refuse de manger, il a le souffle court et sa respiration est perturbée. Un tel nez qui coule peut prendre jusqu'à deux semaines. Il est important de le détecter à temps et de commencer le traitement, car l'infection peut pénétrer dans les poumons et entraîner l'apparition d'une bronchite.

Rhinite virale chez les nourrissons

Son développement comporte trois étapes: sèche, humide et inflammatoire. Au stade initial de la maladie, la muqueuse nasale est très sèche. Chez l'enfant à ce stade, on peut observer de nombreuses déchirures. Au deuxième stade de développement, l'enfant présente une rougeur et un gonflement du nasopharynx, de la fièvre et des écoulements nasaux abondants.

Au dernier stade de l'écoulement nasal, l'écoulement devient purulent. Les poches diminuent, la respiration devient plus facile. Cependant, cela n'indique pas un rétablissement: le processus inflammatoire peut pénétrer plus profondément, puis il y aura écoulement nasal et toux chez les nourrissons. La toux peut indiquer le développement du processus inflammatoire dans les bronches.

Bactérienne

Le plus souvent, le rhume bactérien chez les nourrissons est une complication d'un symptôme viral non guéri. Dans ce cas, les écoulements muqueux du nez deviennent visqueux et épais avec une teinte verdâtre. Le bébé a une température corporelle élevée pendant une longue période.

La rhinite allergique peut être due à la réaction du corps à la poussière ou aux poils d'animaux. Souvent, les aliments consommés par une mère qui allaite, ainsi que les préparations à base de lait, deviennent des allergènes. Dans la rhinite allergique, en plus des écoulements aqueux du nez, il y a de fréquents éternuements et des démangeaisons dans le nez, les yeux du bébé deviennent rouges et larmoyants.

Rarement, les nourrissons ont une rhinite vasomotrice. Son apparition est associée à des lésions des vaisseaux des muqueuses du nez ou à d'autres troubles du travail. Pour diagnostiquer un tel écoulement nasal, seul le médecin traitant peut procéder à l'examen. Il vous expliquera également comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement avec des médicaments n'est pas recommandé dès le premier jour d'écoulement nasal. En outre, seul un pédiatre peut prescrire des médicaments et le traitement doit être sous son contrôle. À ce jour, un grand nombre de médicaments sont destinés au traitement de la rhinite chez les enfants.

Hydratants

Divers produits de pulvérisation, constitués principalement d’eau de mer, sont largement représentés sur le marché pharmaceutique. Les plus populaires sont:

Otrivin, Aqualore, Quicks

Cependant, pour les bébés de moins de 6 mois, ils ne conviennent pas: ils ont des contre-indications appropriées pour leur âge. L'utilisation de sprays peut provoquer une otite ou une rhinite purulente chez les bébés. Dans les cas graves, ces médicaments provoquent des spasmes du larynx.

Vasoconstricteur

De tels médicaments ne peuvent également être utilisés qu'après consultation d'un médecin. Ils sont utilisés pour le gonflement grave de la muqueuse nasale. Manipuler avec les médicaments vasoconstricteurs doit être soigneusement, en évitant le surdosage. Pour ce faire, mesurez le besoin du nombre de gouttes avec une pipette. La durée d'utilisation de ces fonds ne devrait pas dépasser 3 jours. Une instillation récurrente ne peut pas être.

Les médicaments les plus sûrs et les plus populaires de ce groupe sont Nazivin et Nazol Bebi. Il est nécessaire d'effectuer des instillations dans le nez pour la nuit ou avant un jour de rêve sur une goutte dans chaque narine. Dans ce cas, un intervalle d'au moins 6 heures doit être ménagé entre les instillations. Ces médicaments ne soulagent que temporairement la congestion nasale, mais ne guérissent pas la maladie. Par conséquent, ce vasoconstricteur doit être utilisé uniquement en association avec d'autres médicaments.

Les gouttes à action antiseptique aident à lutter contre les bactéries pathogènes. Protargol et Miramistin peuvent être référés à de tels médicaments. En règle générale, 1 à 2 instillations par jour suffisent avec une pipette. Vous pouvez également utiliser Albucidum - gouttes pour les yeux à base de sulfate.

Immunostimulants et antiviraux

Les conséquences de ces médicaments sur l'organisme du nouveau-né et leurs effets secondaires sont encore mal compris. Ils ne doivent donc être utilisés que sur l'ordre d'un médecin. Le plus souvent, les pédiatres dans le rhume chez les nourrissons prescrivent Grippferon et Interferon.

Pour les enfants jusqu'à 6 mois, Interferon est recommandé d'utiliser uniquement sous forme de gouttes. Il suffit d'acheter des ampoules avec la poudre du médicament et de préparer une solution - pour 1 capsule - 2 ml d'eau. La solution finale est instillée avec 5 gouttes dans chaque narine. La procédure est répétée toutes les 2 heures pendant trois jours. Quant à Grippferon, il doit être instillé 5 fois par jour pendant 5 jours avec 1 goutte de solution.

Derinat peut être distingué parmi les immunomodulateurs. Ce médicament est approuvé pour les nouveau-nés, car il est basé sur des composants d’origine naturelle. La solution est facilement tolérée par les enfants et est capable d'activer les fonctions de protection du corps pour lutter contre le froid.

Derinat peut également être utilisé comme agent prophylactique si le bébé a été en contact avec une personne malade. Afin de prévenir le médicament instillé 2-3 fois par jour, 2 gouttes pendant 3 jours.

Antihistaminiques

Si le nez qui coule a été causé par une exposition à un allergène, alors Suprastin peut être utilisé pour le traiter sous forme de comprimé ou par injection, ou de Fenistil sous forme de gouttes. Les comprimés de Suprastin doivent d’abord être écrasés et mélangés à de l’eau ou à des préparations pour nourrissons. La posologie du médicament est choisie par le médecin en fonction du poids corporel du bébé. Les injections ne sont utilisées que dans les cas graves où des soins d'urgence sont nécessaires. Fenistil enterré à 0,1 mg par 1 kg de poids corporel du bébé dans chaque passage nasal.

Il est important de se rappeler qu’il n’existe aucun médicament absolument sans danger pour les nourrissons. Tout médicament peut provoquer une réaction allergique ou d’autres effets secondaires.

Par conséquent, il est impossible de déterminer indépendamment les moyens dont l’enfant a besoin. Prescrire des médicaments devrait seulement le pédiatre traitant. Lui seul sera en mesure de déterminer l’état de l’enfant, la posologie requise, le médicament approprié et l’opportunité d’un tel traitement.

Traitement des remèdes populaires

Bien que la médecine traditionnelle soit riche de centaines de recettes efficaces et sûres à base d'ingrédients naturels, elles ne conviennent pas toutes pour les nouveau-nés. Le traitement de cette manière doit être pris de manière très responsable. Les recettes de la médecine traditionnelle ne peuvent être utilisées qu’après consultation du médecin, en association avec d’autres moyens.

Si un rhume chez les nourrissons à 1 mois est le symptôme d'un rhume, alors plusieurs recettes adaptées aux bébés feront l'affaire:

Jus d'aloès et kalanchoe

Pour préparer la solution, il est nécessaire d'extraire le jus des feuilles de ces plantes et de le diluer dans de l'eau bouillie dans les mêmes proportions. Si le bébé n'est pas allergique, vous pouvez ajouter un peu de miel liquide.

La solution obtenue est instillée trois fois par jour, 3 gouttes dans chaque narine. Avant de préparer la solution et de l’utiliser, les feuilles cueillies des plantes doivent reposer dans un endroit sombre et frais pendant au moins 3 jours. Dans le cas contraire, l’enfant risque de subir une irritation et une rougeur des muqueuses.

Huile d'olive à l'ail

Cet outil peut être utilisé à des fins médicales et pour la prévention du rhume. Pour la cuisson, vous devez prendre 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, la faire chauffer au bain-marie et faire bouillir à feu doux pendant une demi-heure. Ensuite, ajoutez 3 gousses d’ail (non pelées) dans l’huile et laissez reposer pendant un jour. Après cela, l'ail est enlevé, imprégné d'un coton-tige avec de l'huile et macule les voies nasales deux fois par jour. À des fins préventives, la procédure ne peut être effectuée qu'une fois par jour.

Jus de carotte frais

Pour préparer les gouttes, vous devez prendre le jus de carottes et le diluer dans de l’eau bouillie dans des proportions égales. Les gouttes sont instillées 3 à 4 fois par jour, 2 à 3 gouttes dans chaque narine. Vous pouvez également humidifier un coton-tige dans la solution et l'insérer alternativement dans l'une des narines en changeant toutes les 3 heures.

Huile d'argousier. Cette huile est parfaite pour le traitement de la rhinite virale ou bactérienne, car elle possède de bonnes propriétés antiseptiques. Pour préparer la solution, vous devez mélanger des proportions égales d'huile d'argousier et de jus de calendula. Ensuite, ajoutez un peu de propolis ou de miel au mélange. La composition résultante est humidifiée avec un coton-tige et insérée dans l'une des narines du bébé pendant 20 minutes. Après cela, le tampon est changé et inséré dans l'autre narine également pendant 20 minutes.

Agents chauffants

Si, en même temps que le rhume chez un bébé, il n’ya aucun symptôme d’inflammation purulente (sinusite, otite), le traitement peut être effectué à l’aide d’un échauffement. Ils aident à lutter efficacement contre le rhume, même chez les très jeunes enfants. Dans le même temps, à une température corporelle élevée, ces agents sont contre-indiqués.

Compression de la bouillie de mil. La bouillie tiède bouillie est placée dans un petit sac de coton ou de lin et appliquée sur les sinus. Au lieu de bouillie, vous pouvez utiliser un œuf à la coque ou du sel, calciné dans une casserole. Vous devez agir très soigneusement pour ne pas brûler la peau du bébé.

Plateaux de poudre de moutarde. Pour vous préparer, vous devez prendre 1 cuillère à soupe. l sécher la moutarde et la diluer dans 6 litres d'eau tiède et propre dans une bassine. Les pieds du bébé sont placés dans une bassine et tenus pendant 10 minutes. Ensuite, essuyez les pieds de l'enfant avec une serviette et mettez des chaussettes chaudes.

Si l'apparition d'un rhume chez les nourrissons causée par une réaction allergique, le traitement des remèdes populaires est inapproprié. Dans ce cas, il est nécessaire de déterminer la cause de son apparition et, si possible, de l'éliminer.

Les allergènes peuvent être: les poils d'animaux; produits chimiques ménagers (savon pour bébé, poudres); pollen végétal; poussière de maison; nouveaux produits quand prikorma.

Les remèdes populaires pour la rhinite allergique sont pratiquement inutiles. Dans ce cas, vous devriez essayer plus souvent d'effectuer un nettoyage humide dans l'appartement, afin de limiter l'utilisation de détergents chimiques. Pour laver les vêtements et les couches, vous devez acheter un savon ou une poudre hypoallergénique spécial.

Si les symptômes caractéristiques d'une rhinite allergique ne disparaissent pas et que de nouveaux symptômes apparaissent (respiration sifflante, toux, gonflement), il est nécessaire de consulter un médecin.

Comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons: l'opinion de E.O. Komarovsky

Dr. Komarovsky est un pédiatre avec plus de 25 ans d'expérience professionnelle. Dans les cercles étroits, ce spécialiste est connu pour son désir d’éduquer et de familiariser les jeunes parents aux caractéristiques des maladies des enfants et aux méthodes de traitement de ceux-ci de manière accessible. L'auteur de plusieurs ouvrages sur le traitement de la rhinite, un médecin réputé et l'auteur du blog, ainsi que du site consacré à la santé des enfants, peuvent donner des conseils très importants et utiles.

Selon le Dr Komarovsky, il est important de commencer par déterminer le type de rhinite et de commencer ensuite le traitement. Dans ses livres et dans le cadre d'une émission télévisée sur la santé, il explique facilement comment classer le nez qui coule chez le nourrisson.

Les principes de base et les recommandations générales au cours de la période de traitement peuvent être résumés comme suit: Aération régulière de la pièce (par tous les temps) - trois fois par jour. À ce stade, le bébé doit simplement être transporté dans une autre pièce. Nettoyage humide quotidien de la chambre - au moins 2 fois par jour. Le bébé doit recevoir une quantité suffisante de liquide (thé, jus, boissons aux fruits). Instiller ou rincer régulièrement. Pour ce faire, utilisez les gouttes spéciales prescrites par un médecin ou une solution saline.

Il est intéressant de noter ce que dit le Dr Komarovsky à propos du traitement du rhume chez les nourrissons:

«Le traitement doit être effectué sans antibiotiques ni solutions à base d’antibiotiques. L'utilisation de l'antibiothérapie n'est recommandée qu'en cas de complications. Dans ce cas, un examen obligatoire d'un pédiatre et d'un oto-rhino-laryngologiste. Si nécessaire, vous pouvez consulter un allergologue et un neurologue. "

Komarovsky soutient que l'utilisation d'antibiotiques devrait être abandonnée. Avec les maladies virales, elles sont inutiles et avec les allergies - encore plus. En règle générale, lors de l’examen initial, le médecin prescrit des gouttes spéciales pour le rhume. Ils devraient faciliter la respiration de l'enfant.

Si le rhume chez les nourrissons ne disparaît pas et se prolonge, il est recommandé d'utiliser une solution saline. Si vous ne pouvez pas courir à la pharmacie, vous pouvez le préparer à la maison. Pour cela, 1 c. le sel est ajouté à 1 litre d'eau bouillie. Il est important de se rappeler que la solution saline est utilisée uniquement pour l'instillation dans le nez. Il n'est en aucun cas possible de rincer le nasopharynx. Pour l'instillation, il est préférable d'utiliser un compte-gouttes.

Quelques recommandations de Komarovsky sur la manière d’enterrer le nez d’un enfant:

Rincer la pipette avec de l'eau bouillie; des gouttes ou une solution saline sont pipettées et chauffées dans la paume; bébé devrait être couché sur le dos et fixer les mains et les pieds avec une couche; la tête légèrement inclinée vers la droite et appuyant l'aile de la narine droite sur le septum avec un doigt; enfouir 2 gouttes dans la narine gauche en tenant la tête de manière à ce que le médicament soit complètement distribué le long de l'allée; la tête penchée vers la gauche et répétez les mêmes étapes, mais avec l'ouverture nasale droite.

En résumant les recommandations de Komarovsky, vous pouvez créer une liste de règles pour le rhume chez les nourrissons, en expliquant ce que les parents devraient faire:

Suivez le régime d'alcool. Le bébé doit recevoir la quantité de liquide nécessaire pour accélérer la récupération. Marchez plus souvent en plein air (si l'enfant n'a pas de température). Évitez les grandes foules. Parmi eux peuvent être porteurs de l'infection - les personnes souffrant de rhumes. Aérez la pièce (si l'enfant a une température). Il aide à faciliter la respiration, augmente le pourcentage d'oxygène dans la pièce et élimine les agents pathogènes.

Avis sur le traitement de la rhinite chez les nourrissons

Examen numéro 1

Récemment, mon fils de deux mois a attrapé le rhume. Pour lui et pour moi, c'était un véritable test. Un nez qui coule est apparu dans la soirée, le lendemain matin, nous étions déjà à la réception du pédiatre.

Nous avons écrit l’interféron sous forme d’ampoules. Elle a enterré leur fils selon les instructions: trois fois par jour, 3 gouttes dans chaque narine. Dès le lendemain, la respiration du fils devint plus facile et, deux jours plus tard, il n'y avait plus aucune trace de froid ni de trace.

Examen numéro 2

Dès que la fille de 3 mois a eu un rhume, il n’a plus eu la possibilité de courir à la pharmacie et de consulter un médecin. Mais je me suis souvenu d'une recette assez simple: des gouttes de jus de carotte.

Heureusement, il y avait des carottes et des presse-agrumes dans la maison. J'ai préparé une solution à partir du jus et de l'eau bouillie, laissé tomber ma fille plusieurs fois et le lendemain, je suis allé chez le pédiatre. Ainsi, des gouttes de jus de carotte ont considérablement atténué son état: il y avait moins de pertes, elle respirait plus librement.

À la réception à la clinique, le médecin a autorisé l'utilisation de cette ordonnance, ainsi qu'une goutte de Grippferon. Après quelques jours, la rhinite a disparu et ne s'est pas dérangée longtemps.

Si le nez qui coule ne présente pas de problème particulier pour une personne, il peut être très gênant pour le bébé et constituer un trouble pour la mère à l'âge de 3 mois. L'enfant a le nez bouché, ce qui signifie qu'il ne peut pas respirer normalement, ce qui est particulièrement important lors de l'alimentation. Le bébé devient capricieux, dort mal et peut même donner le sein.

Les particularités du froid de l’enfance, et même à un si jeune âge, sont que le bébé ne peut pas se moucher, ou au moins informer la mère de son état. En outre, l'étroitesse des voies nasales, la proximité des autres organes de l'ENT et la position essentiellement horizontale du corps permettent au mucus de s'écouler dans les oreilles et rendent le traitement plus difficile.

Les causes

Cependant, il n’ya pas toujours de rhume chez un enfant de moins de 3 mois. devrait être traité. Si, en plus de l'écoulement nasal, il n'y a pas d'autres symptômes du rhume, pas de problèmes de succion, nous parlons de la rhinite physiologique - le corps après la naissance s'adapte à l'environnement. A ce stade (jusqu'à 8-10 semaines), le traitement d'une rhinite physiologique peut provoquer une pathologie, provoquant une véritable rhinite allergique. Pour atténuer les symptômes, il suffit d'humidifier l'air, plus souvent d'aérer la pièce et d'enterrer le nez 2 à 3 fois par jour avec du lait maternel (ou une solution saline).

La rhinite allergique peut survenir chez les enfants génétiquement prédisposés aux allergies, ainsi qu'au contact d'un irritant puissant - savon ou parfum odorant, fleurs d'intérieur, poils d'animaux, poussière de maison. C'est pourquoi, lors du choix des produits d'hygiène pour bébés, vous devez vous en tenir au savon et au shampooing avec les indicateurs les plus neutres.

Parfois, un nez qui coule apparaît comme une réaction au début de la dentition, la soi-disant "dent snot", qui n'affecte pas l'état négativement. L'enfant peut grogner et faire un léger rot, mais si tout le reste est bon (nourrir, dormir, appétit), alors il n'y a aucune raison de s'inquiéter.

Et pourtant, dans 95% des cas, le nez qui coule est froid, il est donc impossible d'éviter les procédures médicales avec l'utilisation de drogues.

La raison en est peut-être une hypothermie banale; à cette occasion, il existe un outil qui a fait ses preuves: les jambes doivent toujours être chaudes, c'est-à-dire en chaussettes. Sur les talons, il y a des zones réflexes directement reliées au bec.

Les symptômes

Un nez qui coule chez un nourrisson passe par 3 étapes:

Sécheresse et gonflement des muqueuses, démangeaisons au nez, parfois accompagnées d'éternuements; Le nez est bouché, des écoulements clairs apparaissent, la respiration est difficile; Les poches diminuent, la décharge s'épaissit et change de couleur en jaune-vert, la respiration nasale s'améliore. Des croûtes sèches peuvent se former, qui sont enlevées très soigneusement pour éviter des dommages aux membranes muqueuses.

Si le nez qui coule est retardé, avec les symptômes suivants, un besoin urgent de consulter un médecin:

L'enfant refuse un sein, la chaise et un rêve sont brisés; Température supérieure à 38 °; Maux de gorge, essoufflement; Un nez qui coule est apparu soudainement après le contact avec un allergène possible; Écoulement purulent et saignements de nez fréquents - une visite chez le médecin ORL est obligatoire.

Avec un diagnostic incorrect et un traitement tardif, l'apparition de complications graves est inévitable, car la source de l'infection se trouve à proximité des organes vitaux: les oreilles et les yeux, les organes respiratoires.

Complications possibles

Pour un enfant de 3 mois. gonflement de la membrane muqueuse et difficulté à respirer par le nez peuvent avoir des conséquences indésirables et parfois graves:

Perte de poids due à des problèmes respiratoires; Maladies des voies respiratoires supérieures (otite, amygdalite, pharyngite, sinusite); Dommages causés à la membrane muqueuse et à la peau près de la lèvre supérieure et des voies nasales par l'écoulement constant de mucus; Maladies du système respiratoire (bronchite, pneumonie).

Le petit nez qui coule est une sorte de fonction protectrice du corps, qui est une barrière à l’infection. Toutefois, un nez qui coule qui dure plus de 2 semaines et est accompagné de symptômes aggravants doit être traité sous la surveillance d'un spécialiste expérimenté.

Traitement

Il est important de ne pas rater le moment du stade initial d'un catarrhe infectieux ou froid. À ce stade, vous pouvez utiliser un minimum de médicaments et de procédures médicales. Il est nécessaire de surveiller attentivement l'état de l'enfant - un corps affaibli résiste moins à la maladie. Par conséquent, avant de le nourrir, il est nécessaire de nettoyer le nez avec des gouttes.

Traitement médicamenteux

Avant d’utiliser le médicament, il est nécessaire de consulter un médecin, tout d’abord, au sujet de l’utilisation du médicament, en tenant compte des indicateurs individuels de l’enfant, ainsi que de la possibilité de combinaison de plusieurs médicaments.

Gouttes de vasoconstricteur

Le début des procédures de nettoyage des voies nasales appartient aux gouttes vasoconstricteurs. Ils réduisent le gonflement de la membrane muqueuse et la dessèchent légèrement. Pour les bébés âgés de moins de 3 mois, l'utilisation des médicaments suivants est autorisée:

Nazivin 0,01%; Otrivin Baby; Pour le nez 0,05%; Nazol Baby. Photo aspirateur nasal pour sucer les sécrétions muqueuses chez les nourrissons

Les médicaments de ce groupe doivent être utilisés avec la plus grande prudence. Il est préférable d’utiliser des gouttes que des pulvérisations afin d’éviter un surdosage. L'action des gouttes ne dure pas longtemps, mais ne doit en aucun cas augmenter la dose ou le nombre d'instillation. Appliquez-les s'il n'y a pas de recommandations du médecin, pas plus de 3 jours, 1 goutte dans chaque narine 3 fois par jour.

Gouttes hydratantes

Une instillation avec des gouttes hydratantes est faite toutes les 2 heures, suivie d'un nettoyage de la buse avec un aspirateur (sopleotsos), disponible en pharmacie et disponible dans une large gamme. Bien que certains préfèrent la seringue habituelle avec un embout spécialement adapté.

Pour hydrater les enfants jusqu'à 3 mois. utiliser:

Les aigue-marine; Salin; Aqualore bébé; Solution saline.

Lors de l'installation de gouttes hydratantes, il est nécessaire de bien fixer la tête de l'enfant et de ne pas insérer l'embout dans le nez à une profondeur supérieure à 0,5 cm afin d'éviter d'endommager la membrane muqueuse.

Médicaments antiviraux

Plusieurs pédiatres contestent l'efficacité de l'utilisation de ces médicaments dans le traitement de la rhinite. Les gouttes antivirales contiennent de la protéine d'interféron humain, combattant avec succès la pénétration du virus dans les cellules.

Les médicaments prescrits pour les nourrissons comprennent:

Grippferon; Genferon-Light; Derinat.

Les préparations de ce groupe sont utilisées uniquement à des fins pédiatriques et dans le strict respect du dosage. La plupart des spécialistes les prescrivent aux nouveau-nés et aux enfants dont le système immunitaire est affaibli.

Antiseptiques

Les antiseptiques ont un effet antimicrobien et légèrement desséchant; leur utilisation est donc justifiée lors du dernier stade du rhume - avec d’épaisses sécrétions jaune-vert.

Aux médicaments les plus célèbres pour les nourrissons jusqu'à 3 mois. comprennent Protargol et Albucid.

Leur action n’est pas aussi forte que celle des gouttes vasoconstrictrices, mais un surdosage pourrait bien perturber le fonctionnement normal de la membrane muqueuse, entraînant un surséchage et des brûlures.

Toute utilisation anormale de médicaments sans ordonnance médicale peut entraîner de graves violations du drainage des sinus, en particulier chez les jeunes enfants immunodéprimés et à membrane muqueuse sensible.

Antibiotiques

Des antibiotiques sont prescrits aux nourrissons jusqu'à 3 mois si la nature bactérienne du rhume est établie. Pour cela, des tests de laboratoire sont effectués et le médecin prescrit le bon médicament. Le schéma thérapeutique doit être complété complètement, même après la disparition des symptômes.

Il est inacceptable d’utiliser des antibiotiques seuls, car les effets secondaires peuvent se développer beaucoup plus durement que le rhume. De plus, vous ne pouvez pas les enterrer dans le nez au lieu de gouttes et ne les appliquer que par voie systémique.

Remèdes populaires

Pour les nourrissons de moins de 3 mois, lorsque l'enfant ne peut pas encore dire ou montrer à sa mère la réaction au médicament, l'utilisation de la médecine traditionnelle, surtout sans consulter un pédiatre, devient extrêmement indésirable. L'inhalation par un nébuliseur avec un mucus très épais ou la toux n'est pas exclue, mais uniquement sur recommandation d'un médecin.

Il est formellement interdit d'utiliser les jus de légumes et de fruits, en particulier les plus puissants (oignon, ail, citron, canneberge), même sous une forme diluée.

Le traitement de la rhinite chez un enfant de moins de 3 mois ne devrait comporter que des moyens d’éliminer les symptômes. Si le corps de l’enfant n’est pas capable de faire face à un rhume, nous pourrons plutôt parler de problèmes liés au fonctionnement normal du système immunitaire, mais nous avons besoin ici de moyens complètement différents. Dans tous les cas, le pédiatre qui soigne et connaît bien l'enfant aidera.

Prévention

Si l'enfant commence tout juste à avoir des symptômes du rhume, la mère peut alors arrêter ce processus et même l'inverser grâce à des mesures préventives simples:

Augmentez l'humidité de l'air si elle est inférieure à 50%. Pour cela, il y a des humidificateurs. S'il n'y a pas d'humidificateur, étendre un chiffon humide et placer des récipients remplis d'eau avec une grande zone d'évaporation (pots, pots larges, bols); En plus du lait de la mère, qui est la nourriture, le bébé devrait boire beaucoup: eau, thé pour bébé. Maman, elle aussi, n'interférera pas avec une boisson trop forte, de sorte que le lait contienne un pourcentage de% d'eau accru Ventilez constamment la pièce en maintenant la température ne dépassant pas + 22 ° + 25 °, effectuez un nettoyage humide au moins une fois tous les 2 jours; Exclure toutes les sources possibles d'allergie: poussière de maison, poils d'animaux, odeurs nettes de produits chimiques ménagers et de parfums; Nettoyez régulièrement les voies nasales du mucus et des croûtes. Pour ce faire, fixez la tête de l'enfant sur le côté gauche, déposez 2 à 3 gouttes de solution saline ou un autre hydratant dans la narine gauche, puis appuyez sur la narine jusqu'au septum nasal. Faites la même chose avec l'autre narine. Ensuite, à l'aide d'un aspirateur, retirez le mucus et les croûtes. Si les croûtes ne peuvent pas être atteintes, vous pouvez fabriquer une flagelle de gaze et l’humecter dans de l’huile végétale bouillie, ne pas insérer plus de 0,5 cm dans la narine et retirer le reste avec un mouvement de rotation.

Les mesures préventives qui n'apportent pas de résultats visibles après 3 jours doivent être arrêtées et se dépêcher de consulter un médecin. Peut-être que le bébé a une infection ou une infection bactérienne.

Quel symptôme de maladie: douleur dans les poumons et toux?

Les remèdes populaires pour le rhume sont décrits dans cet article: //drlor.online/diagnostika-lechenie/nasmork/kak-vybrat-sredstvo-ot-deshevoe-i-effektivnoe.html

Inhalation d'antrite: //drlor.online/zabolevaniya/nosa/gajmorit/ingalyacii-pokazaniya-recepty-rekomendacii.html

Vidéo

Conclusions

Enfant jusqu'à 3 mois. capable de faire face indépendamment avec un nez qui coule de tout type, s'il a une immunité suffisamment forte, et il obtient le lait maternel à part entière. Cela signifie que la nourriture de la mère doit contenir un ensemble complet et varié de vitamines et d’oligo-éléments.

Si nous ajoutons un durcissement progressif, le respect des règles d'hygiène, des massages, des procédures à base d'eau et une activité physique, les risques de développement défavorable du rhume deviendront alors négligeables.

Dans tous les cas, vous ne devez pas vous dépêcher avec des médicaments puissants, en particulier ceux qui provoquent des réactions indésirables. Un enfant n'est pas un terrain d'essai. Essayez de surveiller de près son état et, en fonction de cela, tirez des conclusions sur sa santé et prenez certaines mesures.

Comment traiter un rhume chez les nourrissons de 3 mois

Nez qui coule chez les bébés de 3 mois

Avec l'avènement du bébé, la vie des parents change. De nombreux soins sont ajoutés, mais le plus important est que les parents rêvent que la miette est toujours en bonne santé. Malheureusement, ce n'est pas le cas. Les enfants souffrent au moins plusieurs fois par an et même plus souvent. Cela est dû au fait qu'ils sont formés immunité. Les parents sont particulièrement inquiets lorsque les bébés sont malades, car les miettes sont très petites. Mais l'essentiel est d'aider correctement l'enfant, de ne pas donner de médicaments supplémentaires et de ne pas guérir. Voyons ce qu'il faut faire si un rhume commence chez un enfant de 3 mois?

Pourquoi snot apparaît?

Un nez qui coule indique que des "dysfonctionnements" se produisent dans le corps. En cas de nez qui coule, beaucoup de mucus se forme dans les voies nasales. Les bébés se sentent particulièrement mal quand ils ont la morve. La miette ne peut pas sucer le sein normalement ou boire le mélange, le sommeil devient agité, il peut pleurer beaucoup et se comporter de façon trop capricieuse. Par conséquent, quand une rhinite apparaît, les parents doivent faire tous les efforts possibles pour surmonter le problème de leur bébé, et la période de morve est le plus confortable.

Avant de traiter un nez qui coule, il est utile de savoir de quel type d’enfant le développe: allergique, bactérien ou viral.

La rhinite allergique chez un bébé de 3 mois peut être due à un excès de poussière qui flotte dans l'air où il se trouve. Par conséquent, il est également nécessaire de s'assurer que l'air dans la pièce est propre et frais. Il est important qu'aucune réaction allergique ne se produise. Ce type de rhume peut déranger un bébé s'il est sujet à des réactions allergiques. Surtout ces conditions sont aggravées au printemps et en été, quand les arbres fleurissent, il y a beaucoup de fleurs autour, et même ces jeunes enfants sont allergiques. En outre, une allergie peut commencer chez un enfant si un membre de la famille a des allergies. Nous concentrons votre attention sur le fait que les enfants en bas âge souffrent rarement de rhinite allergique.

Dans la plupart des cas, un nez qui coule est une manifestation d'ARVI. Ainsi, le corps combat les virus qui attaquent le corps de l’enfant. Par conséquent, les parents devraient prendre toutes les mesures nécessaires pour hydrater la muqueuse nasale et prévenir le "dessèchement de la morve", car il est semé d'embûches. Parce que le traitement anormal de la rhinite peut provoquer, en particulier chez les jeunes enfants, des trachéites, des bronchites et des pneumonies.

En outre, un bébé de 3 mois peut avoir un rhume bactérien. La différence caractéristique de cet état est la formation d'un écoulement nasal épais jaune-vert. Un tel mucus suggère que la reproduction de bactéries est abondante dans la cavité nasale.

Quel que soit le type de nez qui coule, vous devez contacter un pédiatre ou Laura. Seul un médecin peut établir un diagnostic précis et savoir exactement quels médicaments et quelles gouttes nasales utiliser pendant le traitement.

Nous attirons votre attention sur le fait que l’utilisation de sprays est strictement interdite aux enfants de moins de 2 ans, car lors de l’injection, ils peuvent endommager le conduit auditif et causer une inflammation de l’oreille.

Comment enterrer?

Il est également important de bien rincer le nez du bébé avec une solution saline pour éviter les complications. Pour ce faire, les miettes doivent être placées sur le côté et les gouttes dans une narine afin qu'elles coulent de l'autre. Les restes doivent être enlevés avec un coton ou un chiffon doux.

Si vous devez goutter un vasoconstricteur ou des gouttes contenant un antibiotique, vous devez vous éclaircir le nez avant cette procédure. Après avoir tourné l'enfant sur le côté, égouttez 1-2 gouttes du médicament nécessaire et attendez une minute ou deux pour répartir le médicament. Après avoir tourné l’enfant de l’autre côté et fait tout de même.

N'oubliez pas non plus qu'il existe des aspirateurs spéciaux pour sucer la morve chez les nourrissons. Aujourd'hui, le marché de la pharmacologie propose de nombreux dispositifs de ce type, qu'ils soient mécaniques et électriques. Quoi exactement choisir, vous décidez, en consultation avec le pédiatre. Selon de nombreuses mères expérimentées, la meilleure option est un aspirateur mécanique. Il consiste généralement en un cathéter d'aspiration, un embout buccal, un capuchon, un filtre, un tube et des buses.

La seule chose à faire est que les instructions indiquent qu’il est nécessaire d’utiliser une nouvelle buse à chaque fois, mais qu’elles ne sont pas bon marché, vous pouvez donc bien les rincer à l’eau courante et les désinfecter soigneusement à l’alcool.

Pour sucer la morve, vous pouvez également utiliser une seringue spéciale, communément appelée poires. Aujourd'hui, ils sont produits sous diverses formes, par exemple sous la forme d'un éléphant, d'un cochon et d'autres héros. Mais l'efficacité de l'utilisation de ces outils pour éliminer le mucus est faible. Bien qu’il soit pratique de les utiliser, il est peu probable qu’ils soient en mesure d’enlever plusieurs morves à la fois. Cet outil est pratique à utiliser pour les nouveau-nés et les enfants jusqu'à six mois. Grâce à lui, il permet d'éliminer en douceur le mucus accumulé dans le nez.

Quoi enterrer le nez?

Les grands-mères vous disent souvent que lorsqu'un bébé de 3 mois est enrhumé, il est nécessaire de laisser s'écouler le lait maternel, car il est riche en vitamines et aide le bébé à faire face à la maladie. Mais ce n'est absolument pas le cas, car le lait ne va absolument pas aider à lutter contre les virus présents dans les voies nasales. La meilleure option de traitement pour snot est la bonne hydratation des voies nasales. Pour ce faire, humidifiez et ventilez la pièce dans laquelle se trouve l'enfant. C'est un air propre et frais qui permet à l'enfant de mieux respirer et la morve ne se «dessèche» pas. Il est préférable en période de décharge abondante de morve, s'il n'y a pas de température corporelle élevée et que le temps le permet, de marcher avec le bébé dans la rue.

Peu importe le type de dissolvant choisi par une jeune mère, vous devez hydrater la muqueuse nasale avant de procéder à la procédure. Pour cela, il est préférable d'utiliser des gouttes nasales pour le lavage du nez, conçues pour les nourrissons. En règle générale, ils contiennent du sel de mer et de l'eau médicinale. Ces composants sont absolument sans danger pour les miettes. Par exemple, Aqua Maris, Humer, Quicks, Sans sel et autres. Si les finances ne le permettent pas, vous pouvez également enterrer une physiothérapie ordinaire dans le nez du bébé. Pour que ces gouttes aident vraiment, elles doivent être appliquées aussi souvent que possible toutes les heures et demie.

Souvent, les pédiatres prescrivent également des gouttes vasoconstricteurs, par exemple Nazivin, Nazol, Rinazolin et autres. Mais ils doivent être utilisés avec précaution et uniquement dans les cas extrêmes, lorsqu'il est très difficile pour le bébé de respirer. Lors de l'achat de ces médicaments, il est important d'insister auprès du pharmacien sur le fait que vous achetez des gouttes pour un bébé de 3 mois seulement. N'oubliez pas qu'il est impossible d'utiliser de tels médicaments pendant plus de 3-4 jours, car les miettes s'y habituent.

N'oubliez pas que l'utilisation de recettes populaires pour se débarrasser du froid chez de si petits enfants n'est pas recommandée, car il est impossible de prédire comment l'organisme réagira à une telle thérapie.

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant pendant 3 mois?

Traitement de la rhinite chez un enfant de 3 mois

Au cours des premiers mois de la vie d’un enfant, le développement du cerveau, ses instincts et ses processus physiologiques se développent. Par conséquent, chez les nourrissons de 3 mois, il est nécessaire de distinguer un nez qui coule du type physiologique et infectieux.

La première consiste à vérifier la capacité fonctionnelle de la muqueuse nasale. Dans la pièce où se trouve l'enfant, il doit y avoir une température de 20 à 22 degrés et un taux d'humidité de 50 à 70%.

Un écoulement nasal survient pendant la poussée dentaire, lorsque le nerf trijumeau est irrité et que des écoulements nasaux se produisent. De plus, à ce moment-là, la température peut augmenter, les larmes couler et une salivation abondante.

Une partie de la nourriture pendant la régurgitation pénètre dans le nez. Le bébé émet des grognements. Il peut y avoir un écoulement du nez avec des masses blanches. N'ayez pas peur, c'est du lait.

Si la morve est un enfant depuis plusieurs jours, ils sont transparents, parfois avec des bosses blanchâtres - c'est normal. Bébé gai, ne paniquez pas et ne vous précipitez pas chez le médecin. Si le mucus est épais, jaune ou vert, le bébé est agité, lent, alors il s’agit d’une maladie infectieuse.

Pourquoi les bébés peuvent-ils avoir le nez qui coule?
  1. Infection de parents.
  2. Infection lors d'une promenade dans un endroit bondé.
  3. Non-respect du régime de température. Les pieds du bébé doivent être chauds. Les talons sont des réflexes associés à la cavité buccale. S'ils sont gelés, la protection contre les infections du nez et de la bouche peut être réduite.
Comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons3 mois?

L'infection pénètre dans le nez, provoque la sécheresse et des démangeaisons, le bébé éternue, se frotte le nez. C'est le début d'un rhume. La muqueuse gonfle, commence l'écoulement nasal. Le bébé respire par la bouche. Il prend sa poitrine, la jette pour respirer. En outre, la morve devient épaisse, jaunâtre ou verdâtre. La suppuration se produit. Le bébé devient capricieux. Puis la maladie recule, le débit diminue, les sinus s'ouvrent, l'enfant commence à respirer par le nez.

Si le nez est bouché, versez une décoction de solutions de camomille ou de sels: Aquamaris, Solin, Aqualor. Avec un coton-tige, nettoyez le nez du bébé des excrétions et des croûtes. Le bébé ne peut pas se moucher, il est nécessaire de nettoyer le nez avec des aspirateurs ou une petite poire en caoutchouc. Il est recommandé d'appliquer les gouttes Vibrotsil, Nazol et Otrivin Baby. Type d'infection bactérienne, utilisez ensuite Sulfacyl Sodium et Bactroban.

Thérapie par des méthodes folkloriques
  1. Le jus de betterave, l'aloès, les carottes, le kalanchoé dilué dans de l'eau bouillie, pour éliminer le gonflement, doivent être appliqués 3 fois par jour, 1 à 2 gouttes.
  2. Diluez le sel de mer avec de l’eau: 0,5 c. À thé de sel pour 100 g d’eau.
  3. La décoction de camomille est utilisée 3 fois par jour, 5 gouttes.
  4. 1 goutte d'huile de thuya sur une assiette avec de l'eau bouillante.
Il est interdit à un rhume
  1. Sprays
  2. Sève de plantes non diluée.
  3. Antibiotiques # 8212; seulement prescrit par un médecin.
  4. Les gouttes vasoconstricteurs ne peuvent pas être utilisées plus de 3 jours et 3 fois par jour.
  5. Il est dangereux de se laver le nez avec une seringue ou une poire en caoutchouc.
Prévention
  1. Marcher dans l'air frais dans le parc.
  2. Évitez les endroits bondés.
  3. Ne fumez pas près du bébé, ne laissez pas les autres fumer.
  4. Habiller un enfant doit être correct.

Nous recommandons:

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant de 6 mois? Comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons? Comment traiter la morve chez un nourrisson Comment traiter un nez qui coule chez un enfant de 2 ans?

Traitement de la rhinite chez un nourrisson

Types et causes de rhinite

Un nez qui coule pour un nourrisson est très fatiguant, car le bébé ne sait toujours pas respirer par la bouche, les voies nasales sont étroites et la membrane muqueuse gonflée du nez rend très difficile la respiration complète. Lorsque l'enfant a un bec bouché, n ° 8212; il mange mal, dort mal, est capricieux. Aux premiers jours, un nez qui coule s'accompagne d'écoulements nasaux abondants et liquides, de la fièvre (principalement avec un rhume ou une hypothermie) et dure jusqu'à 2 semaines. Si vous avez mal à la tête autour du nez et de la lèvre supérieure, un gonflement et une irritation peuvent survenir.

Symptômes principaux # 8212; c'est snot

  • Débit aqueux abondant du nez.
  • La détérioration de l'état général de l'enfant, l'apparition d'une température de 37ºС
  • En cas de congestion nasale ou de nez qui coule directement, le bébé refuse de téter (biberon), commence à prendre de fréquentes pauses pendant la tétée.
  • L'essoufflement apparaît et la respiration normale est perturbée.
  • Si un nez qui coule a un caractère allergique, en plus d'un écoulement aqueux, il y a des éternuements, des démangeaisons dans le nez, des rougeurs aux yeux.
  • Les nourrissons tirent involontairement la poignée vers le nez et la frottent.
  • Le rythme de vie de l'enfant est perturbé (sommeil, éveil et nutrition).
  • Physiologique. Au début de l'article, il était dit que c'était un processus naturel du corps.
  • Infectieux ou viral. Les causes de la maladie sont des infections bactériennes ou virales. Sopelki - une réaction protectrice du corps à une infection virale.
  • Allergique. Elle est causée par diverses substances allergènes (poussière, nourriture (si l'enfant est HB, alors tout ce que la mère mange provient du lait et de l'enfant), de la floraison des plantes, des produits chimiques ménagers, etc.). Dans le même temps, il n'y a pas que le nez qui coule, mais aussi les yeux qui se déchirent.
  • Vasomoteur. Il se produit en raison de la présence de problèmes avec les vaisseaux des membranes muqueuses du nez (chez les nourrissons est assez rare).

Comment et quoi traiter un nez qui coule chez les nourrissons

Utilisez des médicaments pour les nourrissons uniquement sur la recommandation d'un médecin!

Nous traitons l'écoulement nasal physiologique et infectieux (viral)

Les décoctions à base de plantes doivent être utilisées avec précaution, car elles peuvent provoquer une allergie chez les nourrissons.

NON! Lorsque la rhinite physiologique ou virale n'est pas nécessaire, les bébés s'égouttent dans les gouttes vasoconstricteurs nasales. Ces gouttes ne peuvent être utilisées après prescription médicale que dans des cas extrêmes (si l'enfant ne peut ni dormir ni manger à cause d'un nez bouché), qui peut provoquer un gonflement des muqueuses.

NON! Nous aspirons le mucus ou la poire avec du mucus, mais en aucun cas le bec ne doit être rincé! Un liquide sous pression peut pénétrer dans la trompe d'Eustache (qui relie l'oreille au nez) et causer une otite (inflammation de l'oreille moyenne).

Rhinite allergique

En cas de rhinite allergique, un gonflement de la muqueuse nasale se produit et seul un médecin peut prescrire un traitement!

Prévention du rhume causé par les allergies # 8212; Évitez tout contact du nourrisson avec l'allergène: nettoyez-le plus souvent à l'eau, évitez les produits chimiques ménagers tels que nettoyants pour tapis, vernis, poudres et gels à récurer, des assainisseurs d'air et des vêtements uniquement ) Pour assurer un air propre et humide dans la pièce, utilisez un humidificateur, un aspirateur avec filtre à eau, une lampe à sel, un ioniseur.

Remèdes froids pour les plus petits

Nous donnons les noms des gouttes et des onguents pour des informations générales. Avant utilisation, il est préférable de consulter un pédiatre!

  • Gouttes nasales pour les bébés dès les premiers jours de la vie. Aquamaris, Aqualor, Nazivin, Vibrocil, Dr. IOM, Salin et Pinasol.
  • Onguents et teintures chauffants: onguent de calendula, millepertuis, Vitaon, Pulmeks-baby (lubrifier les pieds), Dr. IOM (lubrifier les pieds).
  • Aromathérapie: huile de thuya (2 gouttes dans un verre d'eau bouillante mises à évaporer dans la chambre du bébé); Huile de thé (à partir de 6 mois sur 1 goutte sur un oreiller avant d'aller au lit).

Ce que vous ne devriez pas faire un bébé dans le traitement de la rhinite

  • Ne pas rincer le bec avec des lavements, des poires et d’autres dispositifs d’administration;
  • Ne pas enterrer les antibiotiques;
  • Ne pas sucer la morve des zones internes du nez;
  • Médicaments vasoconstricteurs uniquement sur ordonnance.

Dans certains cas, des soins médicaux peuvent être nécessaires si:

  • La respiration de l'enfant devint sifflante;
  • Avec le nez qui coule, on observe une rougeur de la gorge;
  • L'enfant refuse de manger et commence à perdre du poids;
  • Vous soupçonnez des maux de tête chez un enfant;
  • Sanglante écoulement nasal;
  • Un nez qui coule dure plus d'une semaine;
  • Si le bébé a 3-6 mois. température inférieure à la normale;
  • Si un bébé a une température de 40 ° C, elle ne diminue pas, mais continue de grandir.

Consultation vidéo: comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons

École du Dr Komarovsky: Un nez qui coule et des remèdes pour un nez qui coule

L'actrice Anastasia Basha s'est tournée vers le Dr Komarovsky avec des questions sur le rhume # 8212; d'où il vient, comment il est traité et à quel point c'est dangereux. # 8230; Évidemment, il est impossible d'éviter le nez qui coule, mais il est tout à fait possible de faire en sorte que l'enfance, morveuse en permanence, devienne enfance, morgue à l'occasion, et que ces épisodes soient courts, légers, rares. Nous écoutons les recommandations du médecin!

Vous Aimerez Aussi