Conseils pour les parents: comment guérir un rhume chez les nourrissons

Un nez qui coule est une réaction protectrice du corps. Ce symptôme semble éliminer les corps étrangers, la poussière, les allergènes et les bactéries. Pour vous débarrasser d'un rhume, vous devez établir la cause de son apparition.

Nez qui coule chez les nourrissons: causes

Caractéristiques du développement d'un rhume chez un nourrisson

L'apparition de rhinite chez les nourrissons peut être due à des caractéristiques physiologiques ou indiquer le développement de la maladie.

Les raisons physiologiques de l'apparition des sécrétions muqueuses du nez chez les enfants de moins d'un an sont les suivantes:

  • Hydratation de la membrane muqueuse grâce au travail actif des glandes salivaires
  • Dentition
  • Élimination des voies nasales du lait tombé pendant la régurgitation

Dans ces cas, l'écoulement nasal doit être transparent, sans odeur. De plus, leur nombre devrait être modéré. La rhinite physiologique passe d'elle-même et provoque un inconfort pour le bébé. Un tel nez qui coule apparaît généralement dans les premiers mois de la vie.

Un nez qui coule peut également être associé à des facteurs environnementaux défavorables. Lorsque l'air est trop sec, la sécrétion est augmentée pour éviter le dessèchement de la membrane muqueuse, ce qui provoque un gonflement et un écoulement nasal. Il est possible de se débarrasser des sécrétions muqueuses en augmentant l'humidité dans la pièce où se trouve l'enfant et en modifiant la température.

La rhinite allergique chez les enfants de moins d'un an est extrêmement rare.

Peut apparaître en raison d'une intolérance individuelle à des substances qui agissent en tant qu'allergènes. Dans la plupart des cas, l'apparition d'un nez qui coule et l'ajout d'autres symptômes indiquent le développement d'une infection respiratoire aiguë.

Les symptômes

Écoulement nasal et éternuement - principaux signes du rhume chez les nourrissons

Remarquer l'apparition du froid chez le bébé n'est pas difficile. Les symptômes sont presque les mêmes que chez les adultes.

Le bébé a des signes tels que:

Le bébé renifle et renifle, à cause d'un trouble de la respiration, il peut refuser de la poitrine et de la sucette. Si le nez qui coule est associé à des poussées dentaires, on peut remarquer un gonflement des gencives. La température ne dépasse pas 37,5 degrés. Dans ce cas, le bébé a bon appétit, il n’ya pas de mal. Une morve épaisse et abondante de couleur verte ou jaune foncé témoigne du développement d'une rhinite bactérienne.

L'élévation de la température se produit généralement au début du développement du processus inflammatoire. Dans ce cas, l'état général du bébé est normal. Si un nez qui coule apparaît à la suite du dessèchement des muqueuses, des croûtes sèches dans le nez apparaissent. Lorsqu'ils éternuent, ils sont expulsés du nez. Au cours des 2-3 premiers jours de la maladie, le traitement à l'aide de sécrétions muqueuses et claires est effectué à domicile. Cependant, si le processus inflammatoire commence à progresser et si un résultat positif n’est pas observé, vous devriez alors consulter un médecin.

Il est également nécessaire de consulter le pédiatre, si la température corporelle dépasse 38-39 degrés, si l'écoulement nasal est devenu jaune ou vert foncé, il y a du sang dans le mucus.

Ces symptômes indiquent le développement d'une maladie bactérienne. Habituellement, un tel nez qui coule commence de façon aiguë et se termine rapidement. Un traitement médical de ces symptômes est nécessaire car la maladie peut devenir une complication grave.

Traitement de la toxicomanie

Seul un médecin peut prescrire un traitement sans danger pour le rhume.

En cas d'écoulement nasal, les voies nasales doivent être nettoyées du mucus accumulé. Pour ce faire, utilisez un aspirateur ou une seringue à bec souple.

Préparations contre le rhume pour bébés:

  • En cas de gonflement important de la muqueuse nasale, le médecin peut vous prescrire des gouttes vasoconstricteurs: Nazol pour les petites, Nazivin Bebi, etc. La posologie doit être correctement mesurée à l'aide d'une pipette et son utilisation pendant plus de 3 jours est interdite. Il est nécessaire d'enterrer le nez une fois avec un intervalle de 6 heures. Ce sont des médicaments sûrs, car la substance active a une faible concentration et son efficacité ne diminue pas.
  • Utilisé avec des gouttes froides à action antiseptique: Protargol, Albucid. Ces médicaments sont utilisés pour traiter la rhinite bactérienne. La rhinite au stade initial est généralement causée par des virus, puis une infection bactérienne peut s'attacher à la maladie.
  • Parmi les agents antiviraux et les immunomodulateurs, Grippferon, Genferon-light, Viferon et Derinat sont prescrits.

Tous les médicaments ne sont utilisés que sur ordonnance.

Médecine traditionnelle

Méthodes populaires efficaces pour le traitement de la rhinite chez les nourrissons

En cas de rhume chez les nourrissons, des méthodes de traitement non traditionnelles peuvent être appliquées, après avoir consulté un médecin.

Les meilleures recettes folkloriques:

  • Si un nez qui coule est apparu dans le contexte d'un rhume, le jus de betteraves bouillies ou fraîches aide à éliminer ce symptôme. Vous pouvez ajouter du miel si votre bébé n’est pas allergique à ce produit. Le jus de betterave ou de carotte doit être dilué avec de l'eau bouillie tiède dans des proportions égales. Enterrer le nez du bébé 1-2 gouttes toutes les 2-3 heures. En outre, vous pouvez faire de la turunda, humidifier le jus et mettre dans chaque narine pendant 10 minutes.
  • Il est utile d'enterrer le nez avec une décoction de camomille. Cette plante a des effets anti-inflammatoires. Prenez une cuillère à café de fleurs de camomille et versez 260 ml d’eau bouillante. Insister un peu de temps et refroidir à une température de 36 degrés. Dans les deux narines devrait égoutter 3-4 gouttes de bouillon 3-5 fois par jour.
  • Deux feuilles de Kalanchoe doivent être bien lavées et rincées à l’eau bouillie. Puis presser le jus et diluer avec de l'eau bouillie tiède dans un rapport de 1:10. Goutte dans le nez ne devrait pas être plus de 4 fois par jour, 1-2 gouttes dans chaque narine. Au lieu de Kalanchoe, vous pouvez prendre de l'aloès. Afin d'éviter l'irritation et la rougeur de la membrane muqueuse, la feuille de la plante doit être cueillie à l'avance et laissée au repos pendant un moment.

Il faut se rappeler que l'enterrement du nez avec du lait maternel est interdit. Il contient des anticorps pour renforcer le système immunitaire de l'enfant, mais les bactéries se multiplient rapidement dans le lait. Lors de l'utilisation du lait maternel pour l'instillation du nez peut nuire au bébé. Il est important de suivre toutes les recommandations du médecin et de commencer le traitement dès les premiers signes d'un rhume afin d'éviter des complications à l'avenir.

Lavage nasal: médicaments et technique de lavage

Le lavage nasal est une méthode efficace et sans danger pour traiter le rhume chez les nourrissons.

Lorsqu'ils utilisent des médicaments contenant de la rhinite pour se laver, ils utilisent des agents hydratants à base d'eau de mer: Aqua Maris, Aqualor, Dolphin, Salin, etc. Ces remèdes naturels diluent le mucus et en améliorent la libération.

Recettes populaires pour se laver le nez:

  • Se laver le nez à la maison peut être fait avec une solution saline, qui n’a pas de propriétés différentes des préparations spéciales pour le lavage. Vous devez prendre une cuillère à café de sel et diluer dans un litre d'eau bouillie. Remuez bien. Le goût de la solution doit être légèrement salé.
  • Il est utile de faire la lessive avec une décoction de camomille, d'eucalyptus, de sauge et de calendula. Il est recommandé d’appliquer les décoctions de plantes médicinales 1 à 1,5 heure après la saumure.

Un flush vertical est effectué si le bébé tient déjà la tête:

  • Versez la solution préparée dans une seringue sans aiguille ni seringue.
  • Ensuite, injectez lentement du liquide dans le sinus nasal.
  • Vous devez tenir l'enfant au-dessus du bassin et vous assurer que la bouche est ouverte.
  • La procédure doit être effectuée lentement et avec précaution pour ne pas effrayer le bébé.
  • La procédure est également effectuée avec les autres narines.

Vidéo utile - Comment traiter un nez qui coule chez le nourrisson:

Si l'enfant ne tient toujours pas la tête, alors il faut:

  • Posez-le sur une surface plane sur votre dos.
  • Mettez quelques gouttes de la solution dans le nez, puis utilisez une poire en caoutchouc pour aspirer le mucus.
  • Les restes peuvent être enlevés avec des flagelles de coton.

Vous devriez savoir que beaucoup de solution goutte à goutte dans le nez ne peut pas être, parce que le liquide peut pénétrer dans la trompe d'Eustache et provoquer une inflammation des oreilles. Pour rendre la procédure plus efficace, il est recommandé d’utiliser Etericide après le lavage. Ce liquide huileux a un effet bactéricide et hydratant. L'irrigation du nez doit être effectuée non seulement en cas d'écoulement nasal et de congestion nasale chez les nourrissons, mais aussi à titre préventif pour l'hydratation de la membrane muqueuse.

Conséquences possibles

En cas de rhume, des complications peuvent survenir.

Lorsqu'il fait froid, le processus inflammatoire commencera à se propager davantage. Le bébé est plus susceptible de mentir et le liquide peut s'écouler dans l'oreille moyenne ou les bronches. Les maladies qui en résultent sont très difficiles à traiter.

La rhinite non traitée peut provoquer le développement de maladies chroniques: sinusite, rhinite.

Les maladies inflammatoires affaiblissent l’immunité de l’enfant et le corps devient vulnérable aux bactéries et virus pathogènes.

Un nez qui coule dans la forme en cours d'exécution peut entraîner une privation d'oxygène due à une respiration altérée.

En conséquence, les tissus et les organes du bébé ne sont pas suffisamment saturés en oxygène. Avec le développement de maladies nasopharyngées chroniques sur fond de rhume, les enfants se dispersent et dérangent. Une insuffisance respiratoire peut entraîner un développement pulmonaire anormal.

Prévention

Afin d'éviter l'apparition d'un rhume chez les nourrissons, il est nécessaire de suivre les recommandations suivantes:

  • Contacter à temps un pédiatre ou un oto-rhino-laryngologiste.
  • Tempérer le corps. Il y a 2 façons: l'air et l'eau. Il devrait être plus susceptible de marcher avec l'enfant dans la rue et le temps passé au grand air devrait être augmenté à chaque fois.
  • Le durcissement avec de l'eau doit être effectué lors du lavage de l'enfant en réduisant progressivement la température de l'eau.
  • Il est très important d'observer la température. Le bébé ne doit pas transpirer ni geler.
  • La pièce où se trouve l'enfant doit être régulièrement diffusée. Il est également nécessaire d'effectuer en permanence un nettoyage humide. Si nécessaire, installez l'humidificateur dans la pièce ou mettez un récipient avec de l'eau.
  • Lors d'une épidémie d'influenza ou d'ARVI, il est nécessaire de limiter les contacts avec les personnes malades. Le corps de l’enfant étant très sensible à divers agents pathogènes, la probabilité d’infection est élevée.
  • L'élimination des allergènes est importante dans la prévention. Des odeurs diverses, des produits chimiques, des phanères d'animaux et de la poussière peuvent provoquer une rhinite allergique.
  • Il est également déconseillé à une jeune mère pendant l'allaitement de manger des aliments pouvant provoquer une réaction allergique. Le lait maternel contient des substances qui renforcent le système immunitaire du nourrisson. Il est important d'allaiter le plus longtemps possible.

Si vous suivez toutes les recommandations, vous pourrez non seulement éviter l'apparition du rhume et du rhume, mais également améliorer l'immunité du bébé.

Que faire si un bébé a le nez qui coule

L'écoulement nasal chez le nourrisson est beaucoup plus dangereux que chez l'adulte. L’immunité de l’enfant est encore très faible et, si le traitement approprié n’est pas appliqué, la maladie entraînera de graves problèmes. Quand un nouveau-né a un bec bouché, il ne peut pas respirer normalement. En conséquence, le sommeil et la nutrition sont perturbés. Le bébé ne pourra pas obtenir le lait en quantité suffisante, il devient irritable et agité.

L'écoulement nasal chez les nourrissons jusqu'à deux ans est beaucoup plus difficile que chez les adultes et les enfants plus âgés. Au cours des deux ou trois premiers jours, la muqueuse nasale gonfle beaucoup, puis l'enflure s'atténue progressivement. Si la maladie n'est pas guérie à temps, elle peut sombrer plus bas dans les poumons et provoquer l'apparition d'une bronchite. Voyons combien de temps dure le nez qui coule et comment guérir un bébé.

Caractéristiques de la rhinite chez les nourrissons

Le bébé n'est pas encore capable de respirer par la bouche. Un nez qui coule est difficile et fatiguant. Il ne peut pas complètement respirer, dormir et sucer le lait. Il est intéressant de noter que la rhinite physiologique, qui est un processus naturel d’adaptation d’un petit organisme, n’est pas une maladie.

Les causes de la rhinite physiologique résident dans le fait que la membrane muqueuse du nouveau-né se forme et ne commence à fonctionner pleinement qu’après dix semaines à compter de la naissance. Il n'est pas nécessaire de traiter un tel rhume, il suffit de fournir un air confortable dans la pépinière.

La rhinite virale ou infectieuse est souvent trouvée chez les enfants. Les causes de la maladie sont une infection virale ou bactérienne. En d'autres termes, l'écoulement nasal est l'un des symptômes du rhume, de la grippe et d'autres maladies qui nécessitent un traitement complexe. Dans les premiers jours, un nez qui coule est accompagné d'une morve et d'une fièvre abondantes. Des écoulements aqueux importants autour du nez et de la lèvre supérieure entraînent souvent une irritation et un gonflement.

Parmi les symptômes de cette maladie, en plus de la fièvre et du nez qui coule, on note un refus de manger et un manque d'appétit, un essoufflement, des difficultés respiratoires et le sommeil. Ce nez qui coule dure jusqu'à deux semaines. Il est important de commencer à l’heure et de choisir le bon traitement.

En outre, l'enfant peut souffrir de rhinite allergique. Cela peut être une réaction à la poussière, à la laine et aux produits cosmétiques. Les irritants les plus fréquents sont les préparations lactées et les aliments consommés par la mère qui allaite. Dans la rhinite allergique, des démangeaisons et des éternuements se produisent également et les yeux deviennent rouges et larmoyants.

Pour en savoir plus sur la façon d'identifier les allergies chez les nourrissons et sur ce qu'il faut faire avec une réaction similaire, lisez le lien http://vskormi.ru/problems-with-baby/allergiya-u-grudnichka-chto-delat/.

Dans de rares cas, les enfants ont un écoulement nasal vasomoteur, dû à des problèmes de vaisseaux des muqueuses du nez. Dans de telles maladies, il est nécessaire d’être examiné par un médecin, qui sélectionnera ensuite le traitement approprié.

Comment aider bébé

Maintenir la température optimale dans la chambre de l'enfant, qui est de 18-22 degrés. Observez attentivement l'hygiène et l'air régulièrement en l'absence d'un bébé. Pour atténuer l'irritation de la peau autour du nez, utilisez une crème pour bébé hypoallergénique. Mais le lait maternel est préférable de ne pas enterrer le bébé dans le nez, il ne tue pas les germes, mais crée le meilleur terrain fertile pour les bactéries. Il est préférable de rincer le bec avec une solution saline. L'instillation du bébé peut se faire avec une pipette.

L'enfant ne sait pas se moucher, vous devez donc l'aider à libérer le passage du mucus. Pour cela, des aspirateurs nasaux spéciaux ou des aspirations en forme de poire sont utilisés. Mais pour utiliser de tels dispositifs, il faut être très prudent et introduire une aspiration de 0,5 cm maximum dans les narines. L'avancement supplémentaire fera mal au nez du bébé! Utilisez ces appareils uniquement pour aspirer du mucus, mais pas pour dégager les voies nasales.

Pour remédier à cette situation, vous pouvez laver votre bébé dans la salle de bain avec une infusion à base de plantes. La température de l'eau ne doit pas dépasser 37 degrés. Comment choisir la bonne température pour le bain de bébé, lisez ici.

Prenez des bouillons et autres remèdes populaires avec prudence, car ils peuvent causer ou aggraver la réaction allergique. En cas d'allergie, recherchez les sources et les causes de la maladie, identifiez l'allergène et éliminez le contact de l'enfant avec l'irritant. Pour les sécrétions nasales abondantes, nettoyez les allées et retirez le mucus à l'aide de cotons-tiges pour bébés.

Ne prenez vos médicaments qu’après rendez-vous chez le médecin! Les plus sûrs pour les nourrissons sont considérés comme Aqua Maris, Aqualore Baby et autres. Lors du choix d'un outil, faites attention à la composition, les composants doivent être naturels et naturels.

Lorsque vous utilisez des médicaments, lisez attentivement les instructions et suivez la posologie. Rappelez-vous des effets secondaires, de nombreux produits peuvent provoquer une réaction allergique, des troubles du sommeil et une perte d’appétit, des maux de tête et de ventre, une augmentation des coliques, etc.

Comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons

Informations générales

La rhinite ou la rhinite chez les gens du commun - c'est une maladie assez commune, qui se trouve souvent chez les adultes et les enfants. Dans son essence physiologique, la rhinite est une inflammation des muqueuses du nez, qui peut être causée par diverses raisons. L'apparition d'une rhinite n'est pas toujours associée à un rhume ou à un virus.

En règle générale, lorsque les parents remarquent un écoulement nasal important chez un enfant, et plus encore chez un nouveau-né, ils commencent à lutter avec ce malaise par tous les moyens disponibles. Tout ce qui est à portée de main est utilisé - sirops et médicaments froids, gouttes nasales, pommades chauffantes, telles que les astérisques et toutes sortes de remèdes populaires.

Bien entendu, il est facile de comprendre la logique des parents, car ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour améliorer la condition de leur progéniture bien-aimée. Malheureusement, cette approche du traitement est fondamentalement erronée et extrêmement déraisonnable. Comment devez-vous agir en cas de rhinite infantile pour ne pas nuire à l’enfant?

Traitement de la rhinite chez les enfants

Avant de répondre à la question de savoir comment soigner rapidement un rhume chez un enfant sans nuire à sa santé, discutez de concepts plus généraux afin de bien comprendre les causes et le mécanisme d'apparition de cette indisposition. Avec cette connaissance, vous pouvez éviter les nombreuses erreurs courantes commises par la plupart des parents.

Les rhumes et les virus sont sans aucun doute considérés comme la cause la plus courante du rhume. Le développement rapide de la rhinite est généralement sur le fond de l'hypothermie.

Le système immunitaire du corps de l’enfant n’est pas aussi résistant aux effets des microorganismes nuisibles que celui des adultes. Par conséquent, les enfants sont tellement malades.

En outre, un nez qui coule - un symptôme de nombreuses autres maladies, telles que la rougeole ou la diphtérie. Une autre cause fréquente de rhinite est l'hypersensibilité du système immunitaire à un type de substance, en d'autres termes, une idiosyncrasie ou des allergies.

La rhinite allergique à notre époque n'est pas rare. Beaucoup d'adultes et d'enfants souffrent d'allergies saisonnières, alimentaires ou médicamenteuses. Les médecins appellent l'allergie le fléau du 21ème siècle. Les habitants des grandes villes peuvent souffrir d'un rhume en raison de la pollution et de la poussière. Il n'y a que deux types de rhinite - infectieuse et non infectieuse.

Il n'est pas difficile de deviner que le premier type de rhinite est provoqué par une infection et le second - pour toute autre raison, par exemple, les allergies. Les espèces infectieuses sont divisées en maladies chroniques et aiguës et non infectieuses - allergiques et neuro-végétatives.

La rhinite aiguë est un symptôme d'une maladie, elle est toujours accompagnée par la libération de mucus des sinus, ce qui est communément appelé la morve chez les gens ordinaires. Si la rhinite aiguë ne dure pas longtemps, elle se transforme alors en rhinite chronique. Comme mentionné précédemment, la rhinite allergique est provoquée par une hypersensibilité du corps humain aux effets de l'allergène, et la vasomotricité est associée à un dysfonctionnement des mécanismes neuro-réflexes.

Les signes de rhinite aiguë sont une inflammation et un gonflement des tissus de la muqueuse nasale. Et généralement les deux moitiés du nez sont posées à la fois. Avec ce type de rhinite, une personne éternue souvent, de ce fait, les larmoiements augmentent et des écoulements nasaux apparaissent, ce qui peut changer leur caractère au fur et à mesure de l'évolution de la maladie. Il convient de noter qu’un symptôme tel que le gonflement du nez, caractéristique de tous les types de rhinite.

Dans la rhinite chronique, une personne pose un nez, une morve muqueuse épaisse apparaît, des croûtes se forment dans les voies nasales et le sens de l'odorat est réduit. Les patients se plaignent de sécheresse du nez et de sécrétions purulentes. Les symptômes d'une rhinite allergique sont similaires à ceux indiqués ci-dessus, vous pouvez peut-être aussi ajouter des démangeaisons au nez. La rhinite vasomotrice peut survenir sans symptômes visibles.

Cependant, le matin, une personne peut éternuer lourdement pendant une longue période. En outre, la congestion nasale, larmoiement excessif et une sécrétion aqueuse. Il se trouve qu'il n'y a pas de rhinite, mais qu'il y a congestion nasale.

Les causes de gonflement du nez sans rhume peuvent être:

  • traumatisme de la cavité nasale;
  • réaction allergique;
  • l'infection.

La congestion nasale est un gonflement dans lequel la membrane muqueuse se gonfle en raison d'un fort flux sanguin dans cette région. La muqueuse nasale peut être appelée une sorte de barrière contre les organismes nuisibles. C'est comme un poste frontière dont la tâche principale est de retenir les bactéries et les virus et d'empêcher le développement de la maladie dans le corps.

Par conséquent, la congestion nasale est un signe du travail du système immunitaire, qui combat les menaces extérieures. Depuis que l'agent causal d'une maladie ou un objet étranger pénètre dans la muqueuse nasale, il y a un fort flux sanguin dans les tissus, ainsi la perméabilité des vaisseaux sanguins diminue.

La plupart des adultes savent comment traiter le nez contre la rhinite, car tout le monde dans sa vie a rencontré ce problème à plusieurs reprises, en particulier au printemps ou à l'automne. Cependant, tout le monde ne comprend pas comment traiter le nez correctement et efficacement. On pense qu'il suffit de verser des gouttes nasales pour le nettoyer et améliorer temporairement leur état.

Voici juste une goutte d'un rhume ne peut pas se débarrasser de la cause de l'indisposition, ils ne peuvent donner qu'un effet à court terme. En attendant, une personne pense à la manière de se faire traiter, elle perd un temps précieux et un simple rhume commence à se transformer en rhinite chronique, beaucoup plus difficile à gérer.

C'est pourquoi les médecins recommandent vivement de ne pas prendre de médicaments, même si vous pensez que votre indisposition n'est pas grave et qu'elle disparaîtra d'elle-même. Seul un spécialiste peut en toute confiance tirer de telles conclusions sur la base des résultats de l’enquête. Cela est particulièrement vrai pour les enfants.

Les parents doivent être vigilants et comprendre qu'une mauvaise décision peut coûter la santé à l'enfant, et parfois la vie. Vous ne pouvez pas inventer de schémas thérapeutiques basés sur votre expérience personnelle ou sur des informations obtenues sur Internet. Bien sûr, dans le réseau, vous pouvez facilement trouver cent et une manière de traiter un écoulement nasal prolongé chez un enfant. Et beaucoup de ces méthodes seront efficaces, ce n’est tout simplement pas le fait qu’elles travailleront avec vous. De plus, vous devez faire attention dans le cas des nourrissons ou des très jeunes enfants. Si vous avez une question, que faire si votre nouveau-né a le nez bouché, la morve et le nez qui coule, demandez immédiatement conseil à un expert.

Seul un pédiatre peut choisir le traitement approprié pour un patient en particulier et expliquer correctement le traitement du rhume chez les enfants de 1 an. En règle générale, les parents commencent à réfléchir à la façon de traiter le nez qui coule chez un enfant à l'âge de 3 ans, lorsque celui-ci entre pour la première fois dans un jardin d'enfants et se rend tout simplement au jardin d'enfants.

Certaines mères ne sont absolument pas prêtes pour le fait que leur enfant bien-aimé, qui commence à peine à marcher dans le jardin, sera la première fois que quelqu'un tombera constamment malade. On peut dire que le gamin vivait dans une serre avant la maternelle, tu l'as protégé du mieux que tu pouvais. Il n’interagissait pas avec les enfants tombés malades et s’il le faisait, c’était uniquement à l’extérieur, en plein air, où les chances de contracter l’infection étaient considérablement réduites.

Une autre chose dans une équipe d'enfants proche. Le système immunitaire de l’enfant ne sera complètement formé qu’à l’âge de 10 ans. Il est d’abord faible et très sensible à tout type d’organisme nuisible. Malheureusement, vous n'avez pas d'autre choix que d'accepter le fait que vous devez attendre un certain temps pendant que le bébé s'adapte aux nouvelles conditions.

Et pendant cette période d'adaptation, un nez qui coule, comme certaines autres affections, telles que la toux, causera souvent des inconvénients pour vous et votre enfant. Cependant, tout n’est pas aussi effrayant qu’il semble au premier abord. Avec la bonne approche et une action rapide, vous pouvez facilement faire face au froid de l'enfance.

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant de 2 ans et plus?

Si votre enfant a le nez qui coule ou toute autre maladie, la première chose à faire est de voir un médecin. Ne remettez pas la visite au pédiatre avant un moment plus opportun et ne commencez pas l'auto-traitement. Vous ne devez pas faire confiance à la vie et à la santé du bébé à cette occasion, car nul autre que le médecin ne peut comprendre les véritables causes d'un rhume et prescrire correctement un traitement.

Cependant, il arrive aussi que, pour une raison quelconque, les parents ne puissent pas immédiatement demander de l'aide médicale. Ensuite, vous pouvez essayer d’atténuer vous-même l’état de l’enfant.

Si vous voyez que votre bébé a le nez qui coule, il écrase son nez, parce que la morve, comme on dit, "coule comme de l'eau", ne dort pas bien à cause de la congestion nasale, des reniflements, et tout cela dans le contexte d'une perte d'appétit, le jardin

Il est préférable que l'enfant reste à la maison et respecte le repos au lit. Il est beaucoup plus facile de guérir la maladie à un stade précoce et d’attendre les complications possibles.

Créez les bonnes conditions pour un prompt rétablissement dans la pépinière. Pour ce faire, aérez souvent la pièce pour empêcher les bactéries nocives de se multiplier. Pour la même raison, il est important de procéder à un nettoyage humide quotidien. Pour améliorer l'état de l'enfant, vous pouvez placer un oreiller sous sa tête afin de former un angle de 45 degrés. Ensuite, le mucus sera plus facile à séparer, ce qui facilitera la respiration du bébé. Il est également très important de donner à l'enfant autant que possible à boire. Vous pouvez chauffer de l'eau, y compris du gaz minéral ou du thé, du jus de fruit ou du jus de fruit. Boire beaucoup de liquides est une méthode simple mais en même temps très efficace pour traiter non seulement le rhume, mais également les autres symptômes du rhume.

En outre, il est utile de revoir le régime alimentaire au moment de la maladie. Il est préférable de choisir des aliments sains mais légers, car le corps d'un enfant consacre beaucoup d'énergie à la digestion de la viande ou d'autres aliments lourds, qui sont mieux utilisés pour lutter contre la maladie.

Médecine froide

Actuellement, dans la pharmacie de n'importe quelle localité, vous pouvez acheter une grande variété de médicaments contre le rhume. En règle générale, leur composition n'est pas très différente l'une de l'autre, car ils contiennent des substances biologiquement actives similaires susceptibles d'affecter l'état d'une personne souffrant de rhinite.

Les préparations contre le rhume sont produites sous différentes formes posologiques. Les plus populaires sont toutes sortes de gouttes, sprays et aérosols, qui permettent de faire face rapidement à la congestion nasale et aux symptômes d’indisposition. Cependant, tous les médicaments ne peuvent pas guérir la cause même de la rhinite, et pas seulement soulager l’état du patient en réduisant la congestion nasale pendant un certain temps.

Remèdes populaires pour le froid

Il est très important de connaître non seulement les parents, mais aussi les autres. Savez-vous combien de nez qui coule dure lorsqu'il est correctement traité?

En règle générale, dans trois, cinq jours au maximum, la rhinite aiguë devrait se transmettre à un adulte, à condition qu'il ait correctement abordé le traitement de la maladie.

Chez les enfants et les personnes dont le système immunitaire est affaibli, la rhinite peut ne pas prendre jusqu'à deux semaines. Cependant, si vous buvez des comprimés, que votre nez coule constamment et qu'un nez qui coule n'abandonne pas sa position, dans 99% des cas, le traitement est choisi de manière incorrecte. Seul un spécialiste peut prescrire un traitement efficace, il est donc préférable de consulter immédiatement un médecin et de ne pas perdre votre temps et votre argent en médicaments inutiles.

Solutions de lavage

Parlons des médicaments les plus populaires contre la rhinite. Peut-être vaut-il la peine de commencer par un type aussi peu répandu, comme les compositions de lavage. Malheureusement, de nombreuses personnes ne considèrent pas le rinçage du nez comme un remède efficace contre le rhume et pour de bonnes raisons. Cette méthode simple et réellement efficace de traitement du malaise aide à faire face à la rhinite très tôt, empêchant ainsi le développement ultérieur de la maladie.

L'irrigation des sinus doit commencer dès que vous remarquez les premiers signes d'écoulement nasal - congestion nasale et écoulement muqueux. Généralement, pour cette procédure, utilisez du sel de mer ou du sel de table ordinaire, qui est dilué dans de l’eau chaude, puis utilisez une seringue, mieux connue par le peuple comme étant une «poire», des voies nasales lavées.

Lors du lavage, les oligo-éléments contenus dans le sel affectent les cils situés sur la membrane muqueuse des sinus nasaux. En conséquence, le mucus ressort mieux, vous nettoyez le nez et évitez sa congestion ultérieure. En outre, en raison des propriétés anti-inflammatoires de la solution de rinçage, le développement de la maladie est ralenti et le système immunitaire peut la combattre complètement en peu de temps.

Une solution saline pour le lavage peut être préparée indépendamment ou achetée en pharmacie. En règle générale, en plus du sel et de l'eau, les préparations pharmaceutiques peuvent contenir des composants supplémentaires, tels que des extraits d'herbes (sauge, églantine, camomille, etc.).

Parmi ces médicaments, on peut identifier des gouttes nasales bien éprouvées telles que Otrivin, Dolphin, Salin, Aqua Maris, ainsi que Aqualor.

Gouttes nasales

C’est peut-être le type de médicament le plus couramment utilisé pour combattre le rhume et ses symptômes. Il y a une quantité énorme de leurs espèces.

Il existe les types suivants de gouttes nasales:

  • vasoconstricteur;
  • les hydratants;
  • antiviral;
  • combinés;
  • homéopathique;
  • antibactérien.

Des médicaments vasoconstricteurs tels que Galazolin, Quix, Naphthyzinum, Xylen, Xymelin et Sanorin recommandent très souvent les pharmaciens en pharmacie aux personnes qui souhaitent «se soigner du froid». Ces médicaments aident efficacement à soulager la congestion nasale, mais seulement pendant un certain temps. En outre, ces médicaments ne guérissent pas le nez qui coule, mais soulagent seulement ses symptômes.

En raison des composants actifs contenus dans la composition de ces dispositifs médicaux (naphazoline, oxymétazoline et xylométazoline), une vasoconstriction se produit, la formation de sécrétion ralentit et le gonflement diminue. En conséquence, la personne ressent un soulagement instantané et peut respirer normalement. On ne peut pas dire que ces médicaments sont inutiles, car ils possèdent, même à court terme, un effet positif.

Cependant, vous ne devriez pas vous y impliquer. Les médicaments vasculaires sont des médicaments auxiliaires, qui valent la peine d'être utilisés si vous devez soulager de manière urgente les symptômes d'un rhume, par exemple avant une nuit de sommeil. Leur durée est très courte et ils n'ont pas d'effet thérapeutique, mais ils peuvent faire du mal.

L'utilisation fréquente de telles gouttes nasales peut entraîner des complications sous forme de réactions allergiques à leurs composants. En outre, ils provoquent une augmentation de la pression artérielle et oculaire et peuvent provoquer une tachycardie. Les experts recommandent d’utiliser des gouttes vasoconstricteurs pendant sept jours au maximum.

Sinon, les médicaments peuvent se retourner contre vous et, au lieu de vous soulager, vous aurez une congestion nasale constante. En règle générale, il n'est pas recommandé de prescrire des médicaments vasoconstricteurs aux femmes enceintes, ainsi qu'aux jeunes enfants de moins de 2-3 ans.

Cependant, il existe des exceptions à la règle, par exemple, dans les situations où le nez ne respire pas le nouveau-né et où il est urgent de remédier à sa situation. Dans ce cas, avec l'autorisation du médecin, vous pouvez égoutter les enfants du nez. La composition de ce type de médicaments contient une concentration plus faible en substances actives.

Quelles gouttes nasales pour un nouveau-né peuvent être instillées pour soulager l’enflure et faciliter la respiration? Pour être honnête, le meilleur pédiatre à cette question, personne ne peut y répondre. Lorsque vous choisissez les gouttes d'un rhume pour les enfants de moins d'un an, vous devez faire très attention, il est préférable de vous en passer.

Tout d'abord, vous devriez apprendre à nettoyer et à hydrater le nez du bébé. Avec un nettoyage régulier et approprié du petit nez, vous éviterez le rhume et toutes ses conséquences désagréables. Cependant, si la rhinite est devenue la cause d'un rhume ou d'une infection, vous devrez recourir à des médicaments.

Il est conseillé aux pédiatres de commencer le traitement en lavant les sinus nasaux avec une solution saline, de l'eau minérale non gazeuse ou des solutions médicamenteuses pour le lavage. L'Aqua Maris est peut-être le remède le plus connu depuis un an, dont l'utilisation n'est pas interdite pour se laver le nez chez les nouveau-nés. En règle générale, des seringues ou des aspirateurs spéciaux pour enfants sont utilisés pour la procédure.

A partir de gouttes vasoconstricteurs pour enfants, il est permis d'utiliser les préparations Nasol Baby et Vibrocil.

Gouttes hydratantes

C'est essentiellement la même solution saline pour laver le nez, mais pas faite à la maison. La base de telles gouttes est l’eau de mer, dont les propriétés curatives sont largement connues de l’humanité depuis les temps anciens.

Les sels et autres ingrédients actifs contenus dans l'eau de mer aident à lutter efficacement contre le rhume et ses symptômes (congestion nasale et inflammation de la muqueuse nasale, sécrétions de mucus).

Bien sûr, les gouttes hydratantes ne seront pas en mesure d'éliminer instantanément la congestion nasale et de sauver l'enfant du froid, mais ces médicaments sont considérés comme les plus sûrs pour la santé des enfants. Ils n'ont pas de contre-indications et d'effets secondaires. Les gouttes hydratantes les plus populaires et les plus recherchées sont considérées comme les médicaments suivants: Saline, Physiomer, Aqua Maris et Aqualor.

Remèdes homéopathiques

Les gouttes nasales homéopathiques, par exemple, Euphorbium Compositum, Delufen, Pinosol et Edas-131, sont très différentes de tous les autres types dans leur composition, qui contient des composants d'origine végétale.

Comme dans le cas des gouttes hydratantes, les remèdes homéopathiques ne traitent pas immédiatement les symptômes du rhume. Cependant, après plusieurs utilisations, un effet curatif peut être remarqué.

La congestion nasale devient moins, en outre, ces médicaments augmentent l'immunité et ont un effet antibactérien et antiviral. Un autre avantage des gouttes homéopathiques peut être considéré comme l'absence d'effets secondaires.

Toutefois, si l'enfant est allergique à l'un des composants du médicament à base de plantes, il est strictement interdit de l'utiliser. Les gouttes antibactériennes du rhume contiennent des antibiotiques puissants. C'est pourquoi vous ne devez pas les utiliser sans l'accord préalable de votre médecin. Ces gouttes traitent un nez qui coule causé par l'action de bactéries nocives.

Antibactérien combiné

Parmi les gouttes antibactériennes émettent des médicaments tels que: Isofra, Bioparox, Dimeksidin, Fugentin et Polydex.

Les gouttes combinées contiennent dans leur composition chimique plusieurs substances biologiquement actives destinées à lutter contre le rhume et ses symptômes. Certaines de ces gouttes peuvent inclure, par exemple, des antihistaminiques (contre les allergies), des antibiotiques (contre la rhinite bactérienne) et des agents vasoconstricteurs.

Un exemple de ce type de traitement contre le rhume banal peut être considéré comme une goutte de Vibrocil, qui ne peut d'ailleurs être utilisé qu'avec l'autorisation d'un médecin, à l'instar d'autres médicaments combinés.

Gouttes antivirales ou immunomodulatrices du rhume

Considéré comme un outil très efficace, à condition de commencer à les utiliser dès les premiers symptômes de la maladie. La composition de ces médicaments comprend nécessairement de l'interféron.

Cette substance est identique à celle produite par le corps humain en cas d’infection. Nasoferon, Derinat, Genferon-Light et Grippferon sont parmi les antiviraux les plus connus. De plus, vous pouvez acheter des gélules avec interféron. Matière sèche diluée avec de l'eau et instillée comme d'habitude gouttes dans le nez. Ces médicaments n’entraînent aucun effet secondaire et conviennent même au traitement des nourrissons.

Les gouttes de rhume chez les enfants de un an et plus doivent être choisies avec autant de soin que pour les nouveau-nés. Pour faire le bon choix en faveur d'un médicament contre le rhume, il est préférable de demander conseil à un pédiatre. Seul un médecin peut fournir à un enfant malade une aide qualifiée.

Il est à noter que la plupart des médicaments susmentionnés ont plusieurs formes de libération, par exemple des sprays ou des comprimés. Leur composition et leur mécanisme d’action ne diffèrent pas de ceux du médicament principal. Il est à noter que les médicaments pour le rhume sous forme de comprimés ne sont pas populaires.

Pilules contre le rhume

Bien que ce soit ce type de médicament qui aide le plus efficacement à traiter non pas les symptômes de la maladie, mais sa cause. Les gouttes seulement pendant quelque temps atténuent la condition humaine et aident à faire face aux symptômes du rhume. Les comprimés sont une chose complètement différente, ils combattent de l'intérieur contre les virus ou les bactéries qui causent la rhinite.

Il existe les types suivants de pilules du froid:

  • antibiotiques (ils tuent la plupart des variétés de bactéries nocives);
  • médicaments antiviraux (gérer efficacement les virus);
  • médicaments antihistaminiques (utilisés pour les rhinites causées par des allergies);
  • médicaments homéopathiques (médicaments fortifiants qui aident à améliorer l'immunité humaine).

Bien sûr, avant de prendre tout médicament (y compris les comprimés), vous devez consulter un médecin. Il est particulièrement important de suivre cette règle simple pour les enfants. Ne donnez pas de comprimés à votre enfant pour un rhume sans consulter un pédiatre. Tous les médicaments largement annoncés ne sont pas sûrs pour les adultes, sans parler des enfants.

On pense que, dans le traitement de la rhinite chez les enfants, il est préférable de se passer de médicaments, mais s'il n'y a toujours pas d'autre alternative efficace, il est préférable de faire un choix en faveur des remèdes homéopathiques. Par exemple, comme Sinupret et Korizaliya.

En outre, vous pouvez utiliser des médicaments antiviraux spécialement adaptés au corps de l'enfant, tels que Remantadin, Groprinozin, Anaferon pour enfants, Aflubin, Arbidol et Algirem.

Si la rhinite est de nature allergique, vous pouvez appliquer Diazolin, Erius, Claritin ou Zyrtec. Tous les médicaments mentionnés ci-dessus ont leurs propres restrictions d'âge, contre-indications et effets secondaires possibles. Par conséquent, lisez toujours attentivement les instructions avant utilisation.

Autres médicaments

Outre les comprimés, des antiviraux tels que les suppositoires rectaux, tels que Kipferon ou Viferon, ainsi que les gélules de Tamiflu, sont utilisés dans le traitement de la rhinite chez les enfants. Ces médicaments combattent efficacement les causes de la maladie et empêchent son développement ultérieur.

La description des médicaments pour la rhinite serait incomplète sans mentionner un moyen aussi connu que Protargol ou son homologue plus moderne, Collargol. En raison de la teneur en argent colloïdal de ces médicaments, ils ont un effet antiseptique prononcé, ainsi qu'un effet anti-inflammatoire.

Il est à noter qu'avant Protargol assez souvent utilisé dans le traitement de la rhinite chez les enfants. À propos, ce médicament est produit sous forme de solution et il est préparé uniquement en pharmacie. Pour acheter un médicament, vous devez le commander à l'avance. De plus, ce remède contre le rhume ne peut être utilisé que frais, sinon le médicament ne procurera aucun bénéfice.

La solution de Protargol est utilisée non seulement pour le traitement de la rhinite, ce médicament aidera en cas de conjonctivite, d'otite, de pharyngite, de cystite et d'uréthrite, ainsi que de végétations adénoïdes. La plupart des générations plus âgées recommandent de traiter la rhinite chez les enfants à l'aide de méthodes traditionnelles. Nos grands-mères croient sincèrement que les médicaments modernes nuisent davantage à la santé de l'enfant que, par exemple, le jus de Kalanchoe ou d'aloès ne coulait plus dans un petit nez.

Vous ne devriez pas faire cela, car vous pouvez "brûler" les muqueuses des voies nasales du nourrisson ou provoquer une réaction allergique. En principe, il est nécessaire d'appliquer très soigneusement les méthodes de la médecine traditionnelle dans le traitement des nourrissons. Un autre remède populaire est le lait maternel, qui doit également être enfoui dans le nez.

L'efficacité de cette méthode est assez controversée. Bien sûr, le lait maternel est un entrepôt de vitamines et de nutriments, mais ce n’est pas un remède. De plus, le développement de bactéries dans le lait se produit beaucoup plus rapidement. Par conséquent, un tel "anti-cure" fait plutôt mal au bébé.

Snot chez un nouveau-né, que faire

Comme nous l'avons déjà découvert, snot est un nom commun pour un secret qui se démarque du nez. Il est à noter que la sécrétion de mucus nasal est tout à fait normale pour une personne en bonne santé, de nature protectrice. Le secret aide à hydrater l'air inhalé et à en éliminer la poussière.

De plus, le mucus a des propriétés antiseptiques. La composition chimique d'un tel fluide biologique comprend des sels, de l'eau, des cellules épithéliales et de la mucine (un composant des glandes muqueuses des animaux et des humains).

L'écoulement muqueux normal du nez n'est pas abondant, c'est-à-dire Snot "ne coule pas flux", et aussi une ombre légère. Comme vous pouvez le constater, il n’ya rien de terrible si vous remarquez la suie d’un bébé.

Une sécrétion excessive ne nécessite qu'une hygiène appropriée. Apprenez à bien nettoyer le nez de votre bébé. De plus, le corps humain lui-même peut nettoyer les voies nasales à l'aide d'un mécanisme tel que l'éternuement.

Pourquoi un nouveau-né éternue-t-il?

Très souvent, les parents commencent à s'inquiéter beaucoup si leur enfant adoré commence à éternuer. Presque tous associent des processus physiologiques tels que la toux et l'écoulement nasal chez les nourrissons atteints de la maladie de l'enfant. Cependant, ce n'est pas toujours le cas. Alors, pourquoi éternue souvent un nouveau-né, comprenons ensemble.

En fait, en l'absence d'autres signes de maladie, tels que fièvre ou éruptions cutanées, il convient de rechercher la cause de l'éternuement dans l'environnement immédiat. S'il n'y a pas de température, le bébé éternue et tousse souvent, alors il est fort probable que dans la crèche, il est trop chaud et trop chaud. L'air étant trop sec ou poussiéreux, le corps de l'enfant est contraint d'activer un mécanisme de protection tel que l'éternuement, avec lequel l'enfant humidifie lui-même la muqueuse nasale. Pour remédier à la situation, essayez de ventiler la pièce plus souvent et procédez à un nettoyage humide.

La deuxième cause commune de ce phénomène peut être une mauvaise hygiène, lorsque les fosses nasales du bébé ne sont pas opportunes et ne sont pas complètement débarrassées de la contamination chez les habitants des croûtes.

Nettoyer le nez avec un coton-tige

Il est nécessaire de nettoyer le nez du bébé tous les jours. Enlevez les croûtes sèches avec un flagelle de coton. Afin de ne pas gêner encore plus l'enfant, il est préférable d'humidifier le flagelle dans une solution saline pour se laver le nez.

En règle générale, un nouveau-né peut éternuer en marchant s'il vit dans des villes densément peuplées où le niveau de gaz d'échappement est trop élevé.

Cependant, au fil du temps, le nez du bébé s'habitue et s'adapte. Mais il est toujours préférable de choisir des parcs ou des endroits éloignés de la chaussée.

Une autre raison d'éternuer peut être une réaction allergique, mais alors il y aura un écoulement important de mucus par le nez. Dans une telle situation, vous devez immédiatement consulter un médecin afin de déterminer le type d'allergène le plus rapidement possible et normaliser l'état de santé du bébé.

Si le bébé présente des signes de maladie tels que fièvre, éruption cutanée, congestion nasale, somnolence, perte d'appétit et qu'il éternue gravement, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Le mucus nasal sécrète les glandes de la cavité nasale en réponse à l'exposition à des microorganismes nuisibles (virus, bactéries), ainsi qu'à des allergènes.

En présence de la maladie, l'écoulement nasal change de caractère. Par exemple, la morve jaune et épaisse est un signal à 100% pour le développement de la maladie. Tout changement de couleur (non transparent, mais jaune, vert, avec du sang) ou de nature (sécrétion prolongée) des sécrétions muqueuses du nez du nourrisson devrait alerter les parents. Avant de parler de la façon de traiter la morve chez les nourrissons, vous devez comprendre les causes possibles de l’indisposition.

Pour provoquer un écoulement anormal du nez d'un nouveau-né peut:

  • maladies catarrhales;
  • infections virales;
  • travail anormal du tractus gastro-intestinal, lorsque la régurgitation du lait pénètre dans le nez;
  • l'allergie;
  • dentition

Alors, comment se débarrasser de la morve? Vous devez d’abord établir la cause, et pour cela, il sera préférable de vous adresser au pédiatre. Le spécialiste examinera l'enfant, établira un diagnostic et prescrira le traitement thérapeutique approprié. En règle générale, le traitement dépendra également du type de décharge muqueuse.

  • Avec les allergies, ainsi que la dentition, l'enfant a des pertes claires.
  • La morve verte est un signe de la présence d'une infection bactérienne dans le corps.
  • La couleur blanche de mucus indique au sujet de la forme courante d'un rhume.
  • Avec le développement des infections purulentes apparaissent des pertes jaunes.
  • Si vous remarquez que le nez qui coule de l'enfant est maculé de sang, vous devez consulter très rapidement un médecin pour lui expliquer la raison de cette indisposition. Peut-être que les voies nasales de l'enfant ont été endommagées ou que tout se trouve dans des capillaires fragiles. Des écoulements nasaux sanglants peuvent être une infection virale. Les maux de cette nature seront alors accompagnés de fièvre et d’une détérioration générale de l’état du bébé. De plus, la présence de sang dans le mucus peut indiquer une augmentation de la pression intracrânienne. Dans tous les cas, le traitement de la morve avec du sang chez un enfant doit commencer par une visite chez le pédiatre, qui permettra de déterminer la cause de la maladie et d'expliquer toutes les nuances d'un traitement ultérieur.

Comment traiter la morve chez les nourrissons?

Avant de commencer le traitement médical d'un nouveau-né, vous devez déterminer la cause qui a conduit à l'apparition d'un écoulement nasal abondant. Comme cela a été dit plus d'une fois, il est préférable de faire appel à un pédiatre. Cependant, les parents n’ont pas toujours la possibilité de demander immédiatement une aide médicale et souhaitent soulager l’état du bébé le plus rapidement possible.

Le bébé a le nez bouché, que faire?

Déterminez que l'enfant a le nez bourré, vous pouvez le modifier en modifiant son comportement. Le bébé refuse souvent de téter parce qu'il a du mal à respirer, il ne dort pas bien et renifle dans son sommeil. Il est capricieux et ne veut pas sucer une sucette, avec laquelle il était auparavant inséparable. Que faire si un bébé a le nez bouché et la morve?

Ne vous précipitez pas pour enterrer immédiatement le nez avec des médicaments. Sans consultation avec le pédiatre, vous ne devriez pas avoir recours à l'aide de fournitures médicales. Cela peut nuire gravement à la santé du bébé et aggraver sa santé. Pour soulager l’état du nourrisson et dissiper la congestion nasale, vous pouvez recourir à une méthode telle que le lavage.

Nettoyage du nez avec un aspirateur nasal

Cette procédure est réalisée avec l'utilisation d'aspirateurs nasaux spéciaux pour enfants (dans la vie de tous les jours, ils sont appelés aspirateurs de morve).

Ce dispositif simple peut être facilement trouvé en vente dans la plupart des pharmacies, ainsi que dans les magasins pour enfants des départements pour nouveau-nés.

Les modèles les plus simples d’aspirateurs nasaux sont familiers à tous: les seringues ou simplement les «poires», qui sont plus petites pour les enfants et qui ont un nez mou.

Il existe également des aspirateurs mécaniques, à vide et électroniques, qui sont considérés comme plus pratiques à utiliser. Le but de l’un et de l’autre type d’appareil est de nettoyer le mucus des voies nasales. Le prix d'un aspirateur de morve pour enfants dépend du type d'appareil et du fabricant. Par exemple, la seringue habituelle pour enfants avec un nez souple vous coûtera entre 150 et 200 roubles, mais les modèles à aspiration ou électriques sont beaucoup plus chers.

Comment nettoyer le nez d'un nouveau-né de la morve à l'aide d'un aspirateur nasal?

Vous devez d’abord lire attentivement les instructions, puis préparer l’appareil pour son utilisation. S'il s'agit d'une seringue ordinaire, tous ses composants (bulbe et embout en caoutchouc) doivent être préalablement bouillis. Si vous utilisez d'autres types d'appareils, les parties de l'appareil qui seront placées directement dans les voies nasales du nourrisson doivent également être soigneusement désinfectées.

Aspirateur nasal pour les jeunes enfants en action

Avant l'intervention, le bébé devrait être rassuré, bien sûr, dans la mesure du possible.

Certains conseillent de fixer l'enfant par emmailloter, afin qu'il ne se contracte pas pendant la procédure, car les muqueuses peuvent être endommagées par un aspirateur.

Il est préférable d’allonger le bébé (sur le côté) ou de le tenir debout dans ses bras.

Pour nettoyer les voies nasales, il est permis d'utiliser une solution saline, qui peut remplacer la solution de lavage à base de sel de mer, ainsi qu'une décoction d'herbes, si vous êtes sûr que l'enfant ne souffre pas d'allergies.

Les médecins ne recommandent pas l'utilisation de sprays pour traiter les nouveau-nés.

Alors, tournez la tête sur le côté et déposez quelques gouttes de solution saline ou de décoction à base de plantes dans le bec. Pincez la deuxième narine avec votre doigt et insérez doucement le bout de l’aspirateur dans le passage nasal que vous venez de faire tomber. Commencez à sucer le mucus. Après avoir effectué la procédure, rincez soigneusement l'appareil et séchez-le.

Comment guérir la morve chez un enfant en 2 mois?

Les aspirateurs nasaux ne sont pas seulement efficaces pour le nettoyage du nez. Des flagelles de coton sont également utilisés à cette fin. Ce ne sont pas des cotons-tiges, qui peuvent endommager par inadvertance les muqueuses des voies nasales, à savoir des flagelles tordues en coton ou un morceau de pansement qui, dans leur apparence, ressemblent à une petite mèche.

Cependant, ils sont totalement inefficaces si le bébé a beaucoup de mucus. Cette méthode convient à l'hygiène quotidienne des sinus, à leur hydratation et au nettoyage des croûtes.

Si le nouveau-né a le nez bouché mais pas la morve, l'utilisation d'un aspirateur nasal n'aidera pas. Dans ce cas, vous devez recourir à des gouttes hydratantes comprenant de l'eau de mer et du sel.

Ces outils aideront à faciliter la respiration et à soulager l’enflure, mais seulement pendant un moment. Afin de vaincre complètement la rhinite et ses symptômes, il est nécessaire d’appliquer un traitement thérapeutique complexe pouvant être choisi avec compétence par un enfant, même à partir de 1 an, et surtout à un mois seulement par le médecin traitant.

En plus des aspirateurs nasaux et du lavage des sinus nasaux, des préparations vasoconstrictives sont utilisées pour lutter contre les sécrétions muqueuses abondantes du nez, ainsi que les gouttes contenant du chlorure de sodium. Les premiers médicaments agissent sur les vaisseaux sanguins, les resserrent et ralentissent considérablement la sécrétion de la sécrétion.

Ce dernier dilue le mucus lui-même et aide à l'éliminer des voies nasales. Les médicaments Nazivin, Nazol Bebi, Otrivin, Salin, Aqua-Lor et Aquamoris pour bébé, Vibrofil et Kromgexal, Grippferon ou son analogue, Intrferon, Polydex, Bioporox, figurent parmi les médicaments les plus utilisés dans le traitement de la rhinite chez les nouveau-nés., Gouttes Izofru, onguents nasaux oxoliniques et oxactanes, ainsi que suppositoires Viferon.

N'oubliez pas que seul un médecin et personne d'autre ne peut choisir les bons médicaments pour votre bébé. Ne vous fiez donc pas à votre expérience personnelle ou à l’opinion de grand-mères, de voisins et d’autres mères «expérimentées». Consultez le pédiatre et soyez calme et confiant dans les préparations avec lesquelles vous traitez votre enfant préféré.

Comment traiter la morve chez un enfant de 2 ans et plus?

Pour le traitement de la rhinite et de ses symptômes à partir de 2 ans, toutes les méthodes ci-dessus sont appropriées - lavage et hydratation du nez, gouttes et sprays nasaux, ainsi que comprimés, pommades et suppositoires. À cet âge, le nez qui coule est tout aussi dangereux pour un enfant.

Bien que les enfants de deux ans sachent déjà s’éjecter (débarrasser les voies nasales de la contamination) et respirer par la bouche, ils ne sont pas menacés d’étouffement en raison du gonflement des muqueuses nasales, comme c’est le cas pour les nouveau-nés sans défense.

Quoi qu'il en soit, vous devez toujours surveiller de près la santé de votre bébé et éviter les situations dans lesquelles la rhinite de la phase aiguë se développe en une forme chronique prolongée, dangereuse avec de nombreuses complications.

Par exemple, à la suite de sécrétions abondantes des sinus, elles peuvent s'accumuler dans le nasopharynx. Cette condition est très dangereuse car le mucus est le terreau idéal pour la prolifération de microbes et de virus. Les sécrétions excédentaires ne descendent pas dans le nasopharynx, mais restent à l’arrière des voies nasales et passent dans la gorge.

En conséquence, un nez qui coule se transforme en toux, des expectorations se forment et la personne souffre déjà de deux maladies à la fois.

Les symptômes du mucus nasal pharyngé sont les suivants:

  • écoulement nasal prolongé;
  • congestion nasale;
  • éternuements fréquents et graves;
  • mauvaise haleine, due au développement de micro-organismes nocifs;
  • démangeaisons dans la cavité nasale;
  • toux

La cause de cette affection peut être non seulement à temps, pas une rhinite aiguë accomplie, mais également une rhinite allergique, ainsi que l’asthme, la pharyngite, la sinusite, les affections frontales et autres affections ORL. Souvent, le mucus dans le nasopharynx s'accumule avec la rhinorrhée.

Qu'est-ce que la rhinorrhée? Ceci est une condition dans laquelle une grande quantité de mucus est sécrétée par les voies nasales. De par sa nature, un tel secret est semblable à ce qui se démarque avec un rhume. Il est à noter que la rhinorrhée n’est pas une maladie indépendante, mais l’un des symptômes qui indique le plus souvent la présence d’allergies.

Les remèdes suivants aident à éliminer le mucus du nasopharynx: inhalations à base de plantes, rinçage de la cavité nasale et gargarismes, ainsi qu'antibiotiques. Dans les cas graves, par exemple, en cas de pathologies d'organes ORL (caractéristiques congénitales du nasopharynx), le médecin traitant peut recourir à une intervention chirurgicale.

Comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons?

Avant de traiter la rhinite chez les enfants, il est nécessaire de consulter un pédiatre. Seul un spécialiste pourra expliquer correctement comment traiter un nez qui coule chez un nouveau-né.

En outre, toutes les rhinites ne nécessitent pas un traitement immédiat. Après tout, non seulement les maladies, mais aussi l'état physiologique normal du bébé peuvent être la cause de l'indisposition.

Rhinite physiologique chez les nourrissons

Tous les jeunes parents n'ont pas entendu parler d'un concept tel que la rhinite physiologique chez un nouveau-né. C'est pourquoi, dès que les parents voient des signes d'écoulement nasal dans les miettes nouvellement nées, ils paniquent d'abord en essayant de se rappeler lequel des adultes l'enfant peut contracter cette «infection», puis procède immédiatement à l'auto-traitement.

Connu et respecté dans les milieux médicaux, le médecin des enfants, Komarovsky, explique qu'un bébé de moins de trois mois a une rhinite - c'est souvent la norme, bien sûr, en l'absence d'autres symptômes de la maladie (fièvre, toux, éruption cutanée, fièvre, gonflement des muqueuses nasales, etc.).. Votre enfant n'est pas malade, son corps commence tout juste à s'adapter activement aux nouvelles conditions de vie.

La rhinite physiologique apparaît, car le bébé apprend à bien respirer par le nez. Tous les neuf mois, l'enfant recevait de l'oxygène par le sang de la mère par le cordon ombilical. Ses poumons ne fonctionnaient tout simplement pas. De plus, il était dans le milieu aquatique, où les muqueuses du nez ne fonctionnaient tout simplement pas. Maintenant, il doit respirer par lui-même, mais cela reste à apprendre.

Avant que l'air n'entre dans le système respiratoire, le nez du bébé doit l'humidifier, le réchauffer et le nettoyer. Au début, ce n'est pas très bon, car le travail des glandes n'est pas encore établi. En conséquence, snot apparaît, c'est-à-dire mucus nasal. Mais ne vous inquiétez pas, avec le temps, tous les systèmes vitaux du corps de l’enfant reviendront à la normale.

Avant de parler de la façon de traiter un nez qui coule chez un enfant de moins d’un an, il est utile de connaître les causes de cette maladie. La plupart des parents, remarquant que le bébé a le nez qui coule, commencent immédiatement à penser à l’origine de la maladie et aux personnes susceptibles d’infecter l’enfant. Voyant comment un enfant aimé souffre et ne peut pas respirer normalement, ainsi que manger et dormir, maman commence à se demander: «Comment et avec quoi puis-je aider?».

L’étape la plus correcte serait de voir un médecin. Tout traitement commence par la détermination de la cause de la maladie. La rhinite peut être causée par l’exposition à l’enfant de virus, d’infections et de bactéries, au cours desquels un nez qui coule sera toujours associé à une congestion nasale grave chez les enfants de moins de 1 an.

En outre, la rhinite aiguë est un symptôme des allergies. Cependant, la congestion nasale et la morve sont le plus souvent causées par un rhume banal. Seul un pédiatre qui a examiné votre bébé, analysé des tests de laboratoire supplémentaires (par exemple, une analyse de sang) et pouvant désormais prescrire un traitement approprié peut savoir comment bien traiter le rhume chez les nourrissons.

Est-il possible de laver un enfant enrhumé? Cette question est souvent posée par les parents aux pédiatres. En règle générale, le bain n'est pas interdit si le bébé n'a pas de température. Si vous décidez toujours de donner un bain de froid à votre bébé, suivez les instructions ci-dessous:

  • Vérifiez les courants d'air dans la salle de bain.
  • La température de l'eau devrait être un peu plus chaude que jamais.
  • Après le bain, enveloppez l'enfant dans une serviette et essuyez bien votre tête (si vous n'en avez pas vraiment besoin, il est préférable de ne pas le laver avant qu'il ne soit complètement guéri).
  • Ne permettez pas l'hypothermie bébé, cela peut nuire considérablement à sa santé.
  • Dans la pépinière, il ne devrait pas y avoir de courants d'air, il est préférable de fermer les fenêtres.

Est-il possible de laver un bébé souffrant de rhinite? Il est préférable de ne pas utiliser d'eau avant la récupération complète. Est-il possible de marcher avec un enfant enrhumé? Un autre sujet d'actualité pour les pédiatres et les parents. Il convient de noter que les avis des experts sont partagés à ce sujet. Certains pensent que le froid ne profitera à l'air frais que si l'enfant n'a pas de température.

D'autres sur la question de savoir s'il est possible de marcher avec des nourrissons répondent qu'ils ne le sont certainement pas. Même s'il n'y a pas de température, vous ne devriez toujours pas sortir avec un nouveau-né, s'il présente tous les symptômes d'un rhume. Cela est particulièrement vrai de la période automne-hiver de l'année, lorsque les températures sont basses et qu'un vent fort et froid peut souffler.

Traitement de la rhinite chez les nourrissons en 1 mois

Le corps d'un nouveau-né est très faible et nécessite des soins et une protection constants. C'est pourquoi les médecins des enfants recommandent vivement de ne pas remettre à la maison une visite à la clinique ou un pédiatre s'il existe un risque pour la santé du bébé et son bien-être normal.

Une affection aussi courante, comme un nez qui coule, est habituelle et sans danger pour les adultes, bien entendu, en l'absence d'autres symptômes de maladies graves (fièvre, fièvre, toux suffocante et autres).

Il en va tout autrement lorsque la rhinite tourmente un nouveau-né qui, même à l'âge de deux semaines et à un an et demi, ne sait toujours pas comment respirer par la bouche. Un nez bouché est un grave danger pour la vie d'un bébé, les parents doivent donc agir de toute urgence.

Alors, comment guérir un nez qui coule chez un nourrisson? Tout d'abord, vous devez vous rappeler de nettoyer chaque jour les voies nasales de la saleté.

Pour éviter l'accumulation de mucus dans le nez et éviter que le nez qui coule ne se transforme en sinusite, vous pouvez utiliser des aspirateurs nasaux pédiatriques en association avec des gouttes nasales hydratantes ou des solutions de lavage à base d'eau de mer et de sel.

N'oubliez pas non plus le climat de la pépinière. Aérez souvent la pièce et effectuez un nettoyage humide. Vous ne devriez pas avoir recours à la drogue à un âge aussi précoce, mais vous pouvez utiliser un massage. Appliquez fréquemment un nouveau-né sur votre poitrine ou arrosez-le avec de l'eau tiède pour prévenir la déshydratation.

L'équilibre hydrique interne du corps doit toujours être maintenu, et plus encore lorsqu'il fait froid, quand une grande quantité de mucus est libérée du nez. Tout le monde sait que le lait maternel est le meilleur médicament pour les bébés. Il nourrit non seulement le corps, mais soutient également le fonctionnement normal du système immunitaire. Vous pouvez utiliser les mêmes méthodes pour traiter un écoulement nasal chez les nourrissons à 2 mois, comme dans le premier mois de la vie.

Certains médicaments, par exemple Nazivin ou Otrivin Baby, peuvent être pris à partir de 3 mois. Cependant, avant d'utiliser des médicaments même relativement sûrs dans le traitement d'enfants de moins d'un an, vous devez d'abord consulter un spécialiste.

En 4 mois, en plus de laver le nez avec des gouttes hydratantes, par exemple Aquamaris ou Salin, vous pouvez également utiliser les préparations antivirales Grippferon ou son analogue, l'interféron, le cas échéant. En 5 mois, l'utilisation de gouttes telles que Vibrocil et Xylene est autorisée. On croit qu'essayer les méthodes de la médecine traditionnelle dans la lutte contre le rhume peut durer 8 mois.

Vous Aimerez Aussi