Traitement des plaies nasales avec des onguents

Contenu de l'article

Ce symptôme survient pour de nombreuses raisons. Il n’existe donc pas de méthode de traitement universelle. Cependant, pour réduire la gravité de l'inflammation et réduire la douleur, utilisez des médicaments à action locale.

Une pommade pour les plaies dans le nez est un remède efficace qui peut avoir des effets à la fois antiviraux et antibactériens et cicatrisants, réduire l'inflammation et réduire les poches.

Raisons

La douleur dans le nez peut être constante ou occasionnellement lorsque vous appuyez sur le côté du nez. Cependant, dans tous les cas, la douleur indique la présence d'un processus pathologique pouvant avoir pour cause:

  • Les furoncles (inflammation bactérienne des follicules pileux et des tissus environnants), apparaissant dans le contexte d'une diminution générale des fonctions de protection du corps et du contact avec la muqueuse nasale de microorganismes pathogènes.
  • Le virus de l'herpès, présent à l'état inactif dans le corps de presque tous les adultes, avec une forte diminution de l'immunité peut se manifester sous la forme de cloques douloureuses, qui se trouvent le plus souvent sur les muqueuses, y compris la muqueuse nasale. De telles formations, étant ouvertes, peuvent former des plaies saignantes.
  • L'eczéma des voies nasales est souvent associé à une rhinite chronique et à une sinusite, accompagné de sécrétions nasales, d'exhalations constantes et de cicatrisations fréquentes dans le nez. La probabilité de lésion de la membrane muqueuse, l'apparition de microfissures, qui démangent constamment et démangent, augmente.
  • L'érysipèle se produit sous l'action de l'infection à streptocoque avec une nette diminution des fonctions de protection de l'organisme. Dans ce cas, il existe un fort rougissement de la peau, accompagné d'une douleur et de l'apparition de bulles caractéristiques.
  • Aux stades initiaux, les néoplasmes (bénins, malins) de la cavité nasale ressemblent à de petits ulcères qui saignent et grossissent progressivement.
  • L’une des raisons de l’apparition de plaies et d’éruptions cutanées dans la cavité nasale peut être une allergie à la poussière, au pollen, aux squames animales. Dans ce cas, lorsqu'une blessure survient, une infection bactérienne secondaire peut se rejoindre.

Principes généraux de traitement

Les plaies au nez peuvent être le signe de diverses conditions pathologiques dans le corps humain, allant des égratignures sur la membrane muqueuse aux maladies graves telles que les tumeurs et la syphilis. Par conséquent, le traitement dans ce cas est sélectionné en fonction de la cause de la maladie. Le traitement de processus pathologiques complexes (tuberculose, syphilis) doit être effectué exclusivement sous la surveillance d'un spécialiste, tandis qu'une plaie plus simple causée par le dessèchement des muqueuses ou des lésions dues aux égratignures peut être guérie à domicile.

  • La première chose à faire est de se débarrasser de cette habitude et d'examiner inconsciemment le nez avec les mains sales ou d'autres objets.
  • Vous devez également veiller à renforcer l’immunité générale et locale. Il est possible d'augmenter les fonctions de protection du corps à l'aide d'une alimentation équilibrée, d'un durcissement, d'un exercice physique régulier et de la prise de médicaments immunomodulateurs spéciaux (Anaferon, Echinacea).
  • L'hydratation de la muqueuse nasale est également un facteur important pour la prévention et le traitement des plaies nasales. Pour ce faire, utilisez des solutions salines pour l'instillation dans le nez et le lavage des voies nasales, de l'eau minérale alcaline (Borjomi) pour l'inhalation.

Traitement de la pommade

Outre les recommandations générales, on prescrit souvent au patient des onguents spéciaux pour le nez. Il existe un grand nombre de pommades nasales différentes, avec lesquelles vous pouvez vous débarrasser des plaies nasales.

Pommade antibactérienne

Les pommades antibactériennes contiennent des antibiotiques dans leur composition et sont prescrites dans les cas où une infection bactérienne a causé les plaies dans le passage nasal. Ces moyens réduisent l'inflammation, empêchent l'accumulation secondaire de bactéries, réduisent les poches, rétablissent la respiration nasale.

Dans le cas d'une infection bactérienne, il est facile de choisir une pommade, car ce groupe de médicaments est représenté par un grand nombre de médicaments, y compris les remèdes classiques (pommade de Vichhevsky, Levomekol, Protargol, zinc avec menthol, tétracycline et Levomitsetinovaya) et d'antiseptique moderne (Miramantin).

En comparaison avec les onguents classiques, les moyens les plus efficaces et les plus polyvalents sont ceux qui sont apparus ces dernières années.

  • Le médicament Baktroban est utilisé pour le traitement antimicrobien local, détruisant les bactéries et réduisant l’intensité de leur reproduction. Cet outil ne provoque pas le développement de souches résistantes, il peut donc être utilisé pour traiter les rhinites fréquentes. La contre-indication à utiliser est une intolérance individuelle aux composants qui constituent l'onguent.
  • La pommade antiseptique Miramistin est indiquée pour le traitement des infections bactériennes et virales. Ce médicament ne montre pas d'effet systémique et n'a pratiquement aucune contre-indication.

Médicaments antiviraux

Les onguents antiviraux dans le traitement des maladies de la cavité nasale sont utilisés dans les cas où la douleur survient dans le contexte du rhume causé par des infections respiratoires, le virus de l'herpès et la grippe.

  • Les onguents contenant de l'interféron sont des moyens sûrs et efficaces pour le traitement des plaies nasales causées par des infections virales. Les pommades à l’interféron, telles que Viferon et Infagel, ont un effet immunostimulant prononcé, inhibent la reproduction et le développement de micro-organismes pathogènes à différents stades de la maladie, favorisent le développement d’anticorps dirigés contre l’infection.

C'est important! Les contre-indications à l'utilisation de pommades à l'interféron sont les suivantes: intolérance individuelle, maladies graves du système cardiovasculaire, cirrhose du foie.

  • L'onguent Oxolinic a une activité antivirale prononcée, bloque la reproduction et le développement de microorganismes pathogènes. La pommade est appliquée sur la membrane muqueuse des voies nasales à l'aide de coton trois fois par jour ou avant le contact avec le vecteur de l'infection.
  • Les pommades anti-hépétiques (Acyclovir, Grpevir) réduisent le risque de propagation du virus sur la peau, l'apparition de nouvelles cloques douloureuses, accélèrent la formation de croûtes et réduisent la douleur en phase aiguë de la maladie.

Pommade combinée

Les onguents appartenant à ce groupe ont un effet immunomodulateur, anti-œdémateux, régénérant, antihistaminique, antiseptique, réduisent l'inflammation et suppriment le développement de microorganismes pathogènes (bêta Le plus souvent, la pommade est appliquée sur la muqueuse nasale en petites portions avec un doigt ou un coton trois fois par jour. La durée du traitement par pommade est généralement de cinq à dix jours.

C'est important! Les médicaments contenant du menthol et de l'eucalyptus sont contre-indiqués chez les enfants de moins de deux ans, ainsi que chez les personnes présentant une intolérance individuelle à ses composants.

Recettes de médecine traditionnelle

Les recettes de la médecine traditionnelle sont souvent efficaces dans le traitement complexe de diverses maladies de la cavité nasale. Si la cause établie du mal de nez ne constitue pas une menace directe pour la vie et la santé du patient, vous pouvez alors tenter de remédier au symptôme déplaisant à l'aide de pommades fabriquées par vous-même.

  • Pour éliminer la sécheresse de la muqueuse nasale et fournir un effet antiseptique, vous pouvez préparer une pommade à base de vaseline (50 grammes) avec l'addition de jus d'aloès (5 ml) et de deux ou trois gouttes d'huiles de menthol et d'eucalyptus. L'outil obtenu est appliqué sur du coton turunda et placé alternativement dans chaque passage nasal pendant dix minutes.
  • De plus, pour éviter le dessèchement des muqueuses, ainsi que pour désinfecter et éliminer les croûtes sèches, une pommade à la lanoline (40 grammes) additionnée d'huile d'olive (5 ml) et de quelques gouttes de teinture de calendula est utilisée.

Caractéristiques du traitement des enfants

Lorsqu'un enfant a périodiquement des plaies au nez, il est nécessaire de déterminer la cause de ce phénomène. Le plus souvent, vous devez faire attention aux mauvaises habitudes de l'enfant (piqûres fréquentes dans le nez) et évaluer l'état d'immunité. Pour soulager l'état du patient, vous pouvez utiliser des médicaments sous forme de pommades. Que frottis, quand dans le nez mal? Ceux-ci peuvent être:

  • onguent pour restaurer l'intégrité des tissus muqueux et nasaux (Bepanten);
  • pommade à effet antibactérien pour les infections accompagnées de la libération de pus (Miramistin);
  • les pommades réduisent l'inflammation et ont un effet désinfectant (Viferon).

Les plaies au nez sont un phénomène désagréable, qui peut toutefois être traité. Le diagnostic correct et opportun est d’une importance primordiale dans le processus de guérison. Après tout, le seul moyen de choisir un traitement efficace qui sauvera rapidement le patient d’un symptôme désagréable.

Causes et traitement des plaies dans le nez

Des plaies et des plaies dans le nez apparaissent parfois en chacun de nous. Ils peuvent soudainement se lever et guérir d'eux-mêmes, sans aucun inconvénient. Mais il arrive qu'ils ne guérissent pas longtemps, démangent, démangent et même s'enveniment.

Causes des plaies dans la cavité nasale

La connaissance des causes d'un phénomène particulier facilite le choix de la bonne approche de traitement, en particulier si les soins médicaux professionnels ne sont pas disponibles ou ne sont pas très demandés.

Raisons complètes

Souvent, l’apparition de plaies dans le nez peut avoir différentes causes. Malgré la difficulté qui se pose, il est très important de les découvrir et de prescrire le traitement approprié.

Les raisons peuvent également inclure des désordres hormonaux dans le corps, l'hypothermie, le stress, la menstruation.

Médicaments vasoconstricteurs

La cause la plus commune des plaies nasales est la membrane muqueuse sèche. Cela se produit après un rhume et un nez qui coule, lorsque nous enfouissons des préparations de vasoconstricteur dans notre nez pendant plus que le temps imparti.

L'herpès

Peut-être que l'herpès: en raison de l'activité même du virus, qui se multiplie souvent lors de lésions primaires et de rechutes dans les tissus épithéliaux. Les cellules elles-mêmes meurent et les particules virales infectent le tissu le plus proche. Sur la surface interne du nez, la douleur des vésicules virales est encore plus forte que sur les lèvres. Cela explique l'apparition de brûlures et de démangeaisons.

Le virus pénètre dans le nez par des gouttelettes en suspension dans l'air lorsque vous inspirez de l'air près d'un porteur qui tousse ou éternue.

Le premier signe de la maladie est une irritation et une douleur dans le nez. Les inflammations initiales ne sont pas toujours immédiatement visibles. La douleur survient après l'apparition de bulles. Les éruptions cutanées sont comme des furoncles et causent beaucoup d'anxiété. L'herpès apparaît souvent à la suite d'une immunité affaiblie et dans le contexte de saignements fréquents du nez et d'une irritation de la muqueuse nasale.

Ozena

La rhinite fétide ou ozène, une maladie rare lorsqu'un secret avec une odeur désagréable et un grand nombre de croûtes et de plaies s'accumulent dans la cavité nasale.

Caractéristiques de la formation de plaies nasales

La présence de kozyavok dans le nez suggère que la personne a les muqueuses sèches. Les chèvres sont des croûtes sèches formées par la morve. Et snot est une protéine liquide qu'une personne avale tous les jours. Manger du kozyavok n'a rien de nocif, mais il n'est pas beau.

Du sang

La cause des plaies dans le sang est une rhinite atrophique, alors qu’il n’ya pratiquement pas d’écoulement nasal et que la membrane muqueuse se dessèche. Il y a brûlure et sécheresse. Plus la membrane muqueuse est sèche, plus les croûtes douloureuses qui démangent et qui démangent sont fortes. Ces symptômes sont aggravés par un changement de température, avec une longue position horizontale, lorsque le nez est posé alternativement de différents côtés. Cela peut entraîner des difficultés respiratoires, des saignements et une perte de l'odorat.

L'inflammation du vaisseau sanguin dans le nez à la suite du tabagisme et l'abus d'alcool conduit également à des plaies de sang

Certains médecins expliquent les croûtes rouges à l'hérédité avec une largeur de nez excessive et des sinus paranasaux peu développés.

Purulent

Une plaie purulente est une manifestation d'une violation de la microflore du nez lors de la multiplication de microbes pathogènes, telle que le staphylocoque. À la suite du développement de la rhinite bactérienne, des fissures apparaissent. Des furoncles peuvent se former ou des papillomes et des polypes saignants peuvent se développer.

Sec

Des croûtes sèches dans le nez apparaissent pour diverses raisons. Dans de rares cas, la transformation d'un tissu dans un autre. En conséquence, les fonctions nasales perdent leur mobilité naturelle et ne peuvent plus fonctionner normalement. Le mucus commence à s'accumuler dans le nez et des croûtes sèches se forment.

Après la chirurgie, la muqueuse nasale perd également temporairement sa fonction. Après la période de récupération et l'irrigation de la muqueuse avec des préparations spéciales, les croûtes cessent de se former et libèrent un inconfort.

Traitement

Si les plaies dans le nez ne disparaissent pas longtemps et s’installent, assurez-vous de consulter un otolaryngologue. Il est possible qu'il ne trouve rien de grave et prescrive un traitement sans tests supplémentaires. Si une maladie est suspectée, une raclage de la membrane muqueuse ou une biopsie sera effectuée. Si le traitement à domicile prescrit n’aide toujours pas, retournez à la réception.

Comment traiter?

En guise de traitement, des procédures pour réchauffer le nez peuvent être prescrites. Si vous souffrez de rhinite, un traitement approprié est l'inhalation avec un nébuliseur. Ceci est un dispositif moderne pour l'inhalation à la maison.

Si l'apparition de croûtes est due à une violation de la microflore résultant d'une exposition à des micro-organismes pathogènes, le traitement de l'herpès et du staphylocoque doit être abordé de manière exhaustive. Des médicaments pour l'exposition interne et externe sont prescrits - une combinaison d'antibiotiques et de pommades.

En pharmacie, vous pouvez acheter des gouttes sans propriétés de vasoconstricteur. Ils contiennent des extraits de plantes et d’huiles, désinfectent les muqueuses et luttent contre les champignons.

Que frottis?

Pour le traitement des plaies dans le nez, lubrifiez-les avec une pommade au calendula, cela accélérera la guérison. Pré-traiter l'endroit avec une solution de Chlorhexidine, puis sécher avec un coton-tige.

En tant que traitement, vous pouvez utiliser une pommade à la tétracycline. Appliquez-le avec une couche mince, après avoir nettoyé la peau. Il a des propriétés antibactériennes.

Vous pouvez préparer la pommade vous-même. Pour ce faire, mélangez cinq grammes de vaseline et de cire et cinquante grammes de propolis. La pommade devient épaisse. Echauffez-vous avant utilisation. Mettez-le sur la plaie jusqu'à ce qu'il passe. La contre-indication est une allergie aux produits apicoles.

Remèdes populaires pour les plaies nasales

  1. Pour traiter la muqueuse nasale, utilisez la décoction de camomille, qui a un effet cicatrisant et anti-inflammatoire.
  2. Inspirez avec de l'huile d'arbre à thé ou de sapin. Vous pouvez utiliser des huiles pour une utilisation locale deux fois par jour.
  3. Rincer plusieurs fois par jour avec une solution de sel de mer dans un rapport de deux cuillères à thé par verre d’eau.
  4. Si l'herpès est la cause de l'inflammation, retirez un film intérieur blanc d'un œuf de poule cru et appliquez-le sur la zone touchée. La plaie va guérir rapidement.
  5. Préparer une teinture à l'huile. Pour ce faire, hachez cent grammes d'ail et ajoutez cent millilitres d'huile végétale. Insister pour une journée et lubrifier plusieurs fois par jour.
  6. Pour renforcer le système immunitaire du corps, prenez quatre parties des fruits de genièvre, des feuilles de framboisier, de la mélisse, trois parties de thym et deux parties d'absinthe. Collection cuillère à café versez un verre d'eau bouillante et laissez pendant trente minutes. Buvez un demi-verre deux fois par jour.
  7. Pour l'herpès, mâchez cinq morceaux de bâtonnets de girofle pendant environ cinq minutes. Puis avalez-les.
  8. Vous pouvez traiter les plaies avec valocordin.

Plaies du nez chez un enfant

Les plaies de nez chez un enfant peuvent résulter d'une infection de la membrane muqueuse par des bactéries ou des virus. Parfois, ils apparaissent à la suite d'une utilisation inappropriée de gouttes, d'une brûlure lors d'inhalations ou lorsque les voies nasales sont mal nettoyées. Dans tous les cas, vous devez visiter l'ENT. Les plaies douloureuses peuvent être l'herpès. Pour cela, vous devrez passer un test sanguin. Si les plaies apparaissent à la suite de soins inappropriés, le médecin vous prescrira l’utilisation d’une pommade oxolinique ou méthyluracile. Pour une guérison rapide, traitez la plaie avec de l'huile d'olive ou d'argousier.

Longtemps ne pas laisser des plaies dans le nez: quoi traiter et quoi faire?

La manifestation de divers troubles de la microflore et le fonctionnement de la muqueuse nasale procurent de nombreuses sensations désagréables. Des plaies persistantes dans le nez peuvent être une cause de grave préoccupation, surtout si elles ne disparaissent pas d'elles-mêmes dans les 5 jours.

Le fait est qu'un nez endolori ne passe pas longtemps, sauf en cas de perturbation réelle du processus de régénération de la couche muqueuse de l'épithélium. Et ceci est une pathologie très grave, qui peut indiquer une rhinite hypertrophique ou atrophique en développement. Il nécessite une aide urgente otolaryngologist.

Bien que dans la plupart des cas ce n’est pas si effrayant. Les causes des plaies nasales peuvent inclure des perturbations hormonales endocriniennes (par exemple, pendant la grossesse, la menstruation ou la puberté chez les adolescents), des infections virales et bactériennes, une mauvaise hygiène et même un air sec dans la pièce où la personne est blessée.

Que traiter, quels frottis et que faire en général dans de telles situations et s’il est nécessaire de consulter un médecin? Nous allons essayer de mettre en évidence ces questions dans le matériel proposé. Eh bien, si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser dans le formulaire pour commentaires. Je vais essayer d'y répondre rapidement.

Les raisons sont différentes et les symptômes sont similaires (avec photo)

En effet, les causes des plaies dans le nez peuvent être complètement différentes, mais les symptômes sont presque toujours les mêmes et ne laissent aucun doute lors du diagnostic primaire. Bien qu'il ne soit pas juste de le dire, ces manifestations ne sont pas une maladie indépendante, mais un symptôme typique d'une maladie. Et le médecin a pour tâche d'identifier cette pathologie et, si possible, de l'éliminer.

Mais revenons aux raisons probables, essayons de les trier, pour ainsi dire, "par les os". Les facteurs de risque les plus probables sont:

  • infections virales respiratoires aiguës avec la mauvaise tactique consistant à utiliser des gouttes vasoconstricteurs pour éliminer un rhume (il se produit un rétrécissement total des capillaires et, par conséquent, une formation de sécheresse de la membrane muqueuse);
  • utilisation constante de climatiseurs en mode amélioré, grâce à quoi l'air est électrifié et l'effet négatif des ions sur les cellules épithéliales commence;
  • air intérieur sec et fortes concentrations de poussière;
  • pollution par les gaz et conditions environnementales défavorables;
  • la défaite du virus de l'herpès se manifeste par de petites vésicules, douloureuses, sujettes à la fusion et à la formation d'une croûte après avoir ouvert le contenu;
  • transport de staphylocoques, d'entérocoques et de streptocoques avec périodes d'exacerbations, accompagnées de la formation de pustules et de furoncles.

En outre, l'activité hépatique, pancréatique et thyroïdienne peut être altérée, avec un dysfonctionnement qui forme une prédisposition à réduire la résistance du corps à l'introduction de la microflore pathogène.

Les symptômes typiques de la formation de croûtes dans le nez sont visibles à l'œil nu. Ce sont des raids denses qui resserrent l'épithélium, créant une sensation de corps étranger. Après le retrait mécanique, il reste une surface érodée. Avec une pénétration profonde, des saignements de nez mineurs peuvent se produire après le retrait.

En moyenne, le délai de rétablissement complet prend de 3 à 7 jours. Si, au cours de cette période, la membrane muqueuse ne s'est pas rétablie, consultez un médecin.

Regardez la photo des plaies constantes dans le nez, qui ne passent pas longtemps de manière indépendante et qui sont difficiles à traiter de façon particulière:

Que faire et comment traiter les plaies du nez pour diverses maladies?

En fait, la réponse à la question de savoir quoi faire en cas de plaies au nez ne peut être donnée que par un spécialiste expérimenté après avoir identifié la cause de ce symptôme. Cela est dû au fait qu'un traitement à part entière n'est possible que si la cause de ce signe de trouble est éliminée. Par conséquent, en cas d'évolution prolongée de la pathologie (plus de 5 jours après l'élimination des autres symptômes de la rhinite), vous devez consulter un oto-rhino-laryngologiste.

Et maintenant, parlons un peu de la façon de traiter les plaies dans le nez pour diverses maladies qui causent leur apparence. Commençons par le plus simple - sécheresse excessive de la membrane muqueuse après une utilisation prolongée de gouttes nasales vasoconstricteurs. Il est important de rétablir un apport sanguin normal dans les petits capillaires. Par conséquent, en premier lieu, annulez les gouttes dans le nez et remplacez-les par un lavage régulier des voies nasales. Vous pouvez utiliser à cet effet une température d’eau contrastée: nous irriguons d’abord avec de l’eau chaude puis froide. Un léger massage et une lubrification à la pommade "Methyluracil" vous permettent d'éliminer assez rapidement tous les symptômes désagréables.

Faites attention! Le traitement des muqueuses des voies nasales avec de l'iode, de l'alcool salicylique et d'autres solutions alcooliques irritantes est strictement interdit. Cela peut causer une pathologie grave.

Si des plaies se développent sur le fond de petites vésicules sujettes à la fusion, il est alors très probable que vous puissiez diagnostiquer une infection herpétique pénétrée par des gouttelettes en suspension dans l'air. Dans ce cas, il convient d'utiliser un traitement complexe, car il existe une forte probabilité de dissémination du virus de l'herpès et de son passage à l'état de porteur permanent. Si vous soupçonnez une telle infection, vous pouvez effectuer un test sanguin dont les résultats sont soumis à un traitement antiviral complet. Il s’agit de prendre un médicament antiviral par voie orale. Par exemple, nommé "Amiksin" ou "Lavomax" selon le schéma:

  • les 2 premiers jours, 2 comprimés par réception 1 fois par jour;
  • Les 3ème, 5ème, 7ème jours et jours impairs suivants - 1 comprimé 1 fois par jour.

La durée du traitement est de 30 jours. En outre, la pommade "Acyclovir" prescrite localement, qui est appliquée sur les zones touchées 3 à 5 fois par jour et qui est laissée jusqu’à absorption complète. La thérapie de vitamine avec l'addition obligatoire de zinc est importante. Cette substance stimule le système immunitaire et l’aide à faire face aux virus.

Si les plaies dans le nez ont un contenu purulent, la probabilité de présence d'une microflore bactérienne pathogène est élevée. Dans ce cas, les méthodes de traitement sont choisies en fonction de l'état du patient. En l'absence de fièvre, de maux de tête, de difficultés à avaler et de rhinites graves, le traitement peut être local. Pour cela, des onguents antibiotiques sont utilisés (Levomekol, Tetracycline). En outre, le lavage nasal avec une solution de "Miramistin" ou "Chlorhexidine" est prescrit 4 à 5 fois par jour. La durée du traitement est de 7 jours.

En cas de candidose, on utilise une pommade fongicide («Nystatin», «Terzhinan», «Clotrimazole»). En cas de dommage mécanique ou de suspicion de processus atrophique, la propolis, le Methyluaracil, la pommade Actovegin et la lubrification de la membrane muqueuse d’aloès peuvent être indiqués.

pendant toute la durée du traitement, un régime riche en protéines et en vitamines est prescrit, le régime de consommation est amélioré. La salle doit être nettoyée tous les jours et être aérée régulièrement. Un remède universel est la pommade "Panthénol", dont l'utilisation est possible sans la nomination d'un médecin comme premier secours.

Plaies sous le nez d'un enfant. 26 moyens - que d'étaler la plaie sous le nez

Bonjour chers lecteurs. Chez les enfants, plaies sous le nez, le phénomène est assez fréquent. Ils peuvent apparaître pour diverses raisons. Une telle éducation donne à l'enfant malaise et douleur. Il devient pleurnichard, essayant de peler une croûte. Avec une telle éducation, il est nécessaire de consulter un pédiatre afin qu’il établisse la raison pour laquelle une telle éducation est apparue sous le nez des enfants. Les plaies peuvent se développer sous le nez pour plusieurs raisons. Mais c'est mieux qu'un pédiatre, personne ne vous dira quoi faire si un enfant a une plaie sous le nez.

Causes des plaies sous le nez d'un enfant

Pourquoi sous le nez de l'enfant est apparu des plaies, regardons le blog narodnayamedicina.com à ce sujet.

1. Impact mécanique

Les plaies apparaissent souvent après un stress mécanique. Les enfants peuvent essayer de "pousser" quelque chose dans le nez ou de gratter cette zone avec des ongles ou de petits morceaux de jouets.

Après avoir consulté un médecin, des pathologies telles que la rhinite hypertrophique ou atrophique peuvent être identifiées ou inversement.

Chez le nourrisson, des plaies apparaissent souvent sous le nez, précisément à cause des éraflures inconscientes des ongles.

Comme leur peau est toujours sensible, les plaies apparaissent rapidement. Le système immunitaire n'est pas en mesure de vaincre de nombreuses infections et forme donc des croûtes ou des plaies.

2. Staphylococcus aureus

Staphylococcus aureus est un autre facteur fréquent qui provoque l'apparition de croûtes sous le nez. En se propageant dans la muqueuse nasale, le virus se multiplie rapidement.

Astuce! Après la découverte que le bébé a une rougeur sous le nez ou quelque chose qui ressemble à un bouton, il est recommandé de consulter l'ENT de l'enfant.

Après examen, le médecin vous prescrira éventuellement des antibiotiques. Le traitement du virus du staphylocoque ne sera pas efficace sans de tels médicaments. Il est nécessaire de contrôler strictement leur consommation, de ne pas manquer, de ne pas augmenter la dose requise.

3. Le rhume

Avec un rhume, la membrane muqueuse se gonfle et devient enflammée. La morve remarquable provoque un frottement constant sous le nez lors du soufflage.

La microflore est perturbée, des fissures et des plaies se forment, qui finissent par se transformer en plaies dans le nez.

4. sinusite

Avec un froid, le mucus inévitablement enflammé, ajoute des sensations désagréables de friction constante avec un mouchoir.

Lorsque le mucus s'écoule régulièrement des sinus, l'infection se propage instantanément à la région sous le nez.

Cela provoque l'apparition de plaies contenant du pus à l'intérieur. En présence d'un tel enfant, la température augmente, ce qui s'accompagne de sensations douloureuses au toucher.

5. l'herpès

Dans le contexte d'un rhume, l'herpès peut apparaître sous le nez. Il se manifeste sous la forme d'un petit bouton, semblable à un petit ulcère.

Son apparition est toujours accompagnée de brûlures et de démangeaisons au nez. Un autre facteur qui lui permet de «sauter» est le refroidissement excessif de l'enfant pendant la promenade.

6. Furonculose

Lorsque l'immunité est réduite, les microbes et les virus se propagent facilement à la muqueuse nasale, qui se propage rapidement. De ce fait, des plaies se forment sous le nez.

Dans certains cas, leur localisation ne se limite pas à cet endroit, le furonculose peut toucher d'autres zones du corps.

7. Sycosis

Cette maladie touche les enfants de tous âges qui ont des problèmes avec le travail des intestins ou un affaiblissement régulier du système immunitaire.

En plus de la zone sous le nez, la sycose apparaît souvent sur les lèvres ou le menton. La maladie affecte également les sacs de cheveux à l'intérieur des sinus.

Ces plaies peuvent dans certains cas causer de l’eczéma, ce qui peut rendre difficile le diagnostic de la cause de ces formations.

8. Streptoderma

Les plaies purulentes sous le nez qui se détachent peuvent être dues à une maladie telle que la streptodermie.

Ces formations apparaissent en raison de l'exposition à une infection à streptocoque. Il est contagieux, l’enfant peut être infecté par le contact quotidien avec le patient ou en utilisant uniquement des jouets.

Le non-respect des normes d’assainissement et d’hygiène peut entraîner le fait que tout le groupe d’enfants du jardin tombe malade.

Que faire si la plaie ne passe pas sous le nez de l'enfant

Lorsque la plaie sous le nez des enfants ne passe pas longtemps, il est nécessaire d’ajuster le traitement en fonction de sa guérison rapide.

En cas de rhume, les parents se traitent souvent eux-mêmes avec leurs enfants, mais l’éducation entre la lèvre et le nez peut ne pas s’éloigner des mesures thérapeutiques retenues.

1. En présence d'une plaie sous le nez, il est très important d'expliquer à l'enfant qu'il est impossible de toucher ses doigts, et non d'essayer de le «ramasser». Cela peut être assez difficile, car les enfants au niveau automatique se mettent la main au visage.

2. Une autre raison plus sérieuse de «piquer» dans le nez: les médecins considèrent la présence de complications psycho-émotionnelles. Mais un tel facteur ne devrait être traité que par un spécialiste.

3. Si les plaies ne disparaissent pas pendant une longue période, le médecin doit, après son admission à la clinique, prescrire un traitement antibiotique en fonction de l'âge de l'enfant. Les furoncles qui ont été formés sont recommandés pour frottis avec vert brillant, en complément de la thérapie avec des onguents qui ont un effet cicatrisant.

4. Lorsqu'un enfant a une faible immunité, les plaies sous le nez ne passent pas longtemps. Pendant une telle période, la région dans laquelle ils ont été formés est définitivement blessée, ce qui peut entraîner une forme chronique. Dans ce cas, une fois débarrassées d’elles, les plaies se forment à nouveau.

Dans ce cas, vous devez prendre rendez-vous avec votre médecin, il passera les tests nécessaires, déterminera le niveau de sensibilité aux streptocoques et aux staphylocoques. Cela est nécessaire pour éviter la prolifération des plaies dans l'eczéma microbien.

Pendant longtemps l'éducation non appropriée, selon la recommandation du médecin traitant, il sera nécessaire de traiter avec des pommades avec une action antibactérienne, pour ne pas négliger les règles d'hygiène.

Si les plaies sous le nez du bébé sont accompagnées d'un malaise général, il devra imposer des médicaments, en complément du traitement par des antibiotiques, des vitamines et des médicaments renforçant l'immunité. Dans certains cas, les médecins prescrivent une thérapie physique.

Que frottis maux sous le nez - divers moyens

Les médicaments qui peuvent se propager sur la plaie sous le nez doivent être choisis en tenant compte de la raison pour laquelle ils sont apparus.

1. Après l'impact mécanique de la zone nasale avec un corps étranger, la croûte résultante devra être enduite d'un antibiotique, ce qui aura un effet curatif local. S'il y a un objet étranger dans les sinus nasaux du bébé, consultez immédiatement un oto-rhino-laryngologiste. Il l'enlèvera sans risque pour la santé de l'enfant. Le traitement le plus courant des plaies, dans ce cas, est la pommade à la Sintomycine.

2. Rhumes et virus, les enfants tombent malades à tout moment de l’année. Les plaies sous le nez, qui ont été formées en raison du rhume et de la membrane muqueuse enflammée, frottent efficacement la pommade calendula. Ce remède va soulager la sensation de sécheresse et la sensation de démangeaisons résultant du souffle constant de l'eau et de l'utilisation d'une goutte pour améliorer la respiration. La propriété bactéricide du médicament contribuera à la guérison rapide des fissures, soulagera la croûte sèche sur la plaie.

3. Lorsqu'un médecin diagnostique un processus atrophique chez un enfant, à la suite duquel une plaie apparaît sous son nez, on utilise Actovegin ou Methyluaracil.

4. Les boutons d'herpès, qui couvrent la zone sous le nez, les médecins conseillent de traiter régulièrement l'enfant avec Auiklovir, d'appliquer Zovirax ou pommade sulfurique. Les ingrédients actifs des médicaments élimineront la douleur et les démangeaisons qui seront un grand soulagement pour le bébé. En plus des onguents de pharmacie, il est possible de traiter une plaie à l’huile de théier.

5. Les dermatites pédiatriques doivent montrer les plaies qui suintent à la surface. Ce n’est qu’en prenant l’enfant à la réception que vous pourrez obtenir les bonnes recommandations pour son traitement. Après l'examen et les résultats des tests, le médecin vous prescrira des médicaments, notamment des pommades: érythromycine et fucorcine.

L'enfant a le rouge et la plaie sous le nez, ce qui signifie aidera

La rougeur, apparue sous le nez de l'enfant d'un rhume et d'un rhume, peut être maculée de tels moyens:

1. Une crème qui produit un effet hydratant empêchera une sécheresse excessive sur la lèvre supérieure.

2. Réduisez la douleur ressentie par l'enfant lorsqu'il essuie le mucus qui se forme dans son nez.

3. Traiter les plaies doit être soigneusement, en prenant une petite quantité de crème.

4. Apaise l'irritation sous le nez d'un bébé vaseline.

5. Il n’est pas aussi pratique d’utiliser une crème. La composition n'est pas absorbée rapidement par la peau, mais possède une haute qualité hydratante.

6. Étalez-le de préférence avec une couche épaisse, il est pratique de le faire avant que l'enfant dorme.

7. Lorsque des rougeurs apparaissent dans le nez du bébé ou que des croûtes et des plaies se forment, il faut administrer un traitement antiseptique en temps voulu.

8. Il est nécessaire d'humecter un coton-tige dans une solution contenant les préparations suivantes:

9. Appliquez l'un des produits sélectionnés sur la surface, jusqu'à quatre fois par jour.

10. Lorsque la cause des formations devient une rhinite, vous devez enterrer le nez du bébé, ce qui ne dessèche pas les muqueuses, cela minimisera les dommages causés à la peau sous le nez.

Ces outils incluent:

11. Les enfants chez qui on a diagnostiqué une streptodermie devront prendre des médicaments:

12. Appliquez sur la surface de la crème ou de la pommade pour les plaies:

  • Oxolin;
  • Onguent de zinc;
  • Evamenthol;
  • Onguent salicylique;
  • Maître nageur;
  • Dexpanthenol.

13. Pour sécher les plaies suintantes utilisées:

14. Lorsque les plaies touchent une large zone située sous le nez du bébé, les médecins prescrivent des médicaments à base d’antibiotiques en plus des pommades.

15. Dermatologue pour enfants, en fonction de l'âge prescrit la dose requise. Après la prise du médicament, l’état général s’améliore, il y a élimination plus rapide des croûtes sous le nez.

16. Les comprimés peuvent être remplacés par des pommades contenant un antibiotique. Ces outils incluent:

  • Le lévomékol;
  • Pommade à la tétracycline;
  • La mupirocine;
  • Pommade à la gentamicine.

17. En présence de plaies purulentes sous le nez de l'enfant, des médicaments de type complexe sont utilisés. L'effet thérapeutique est atteint à plusieurs étapes du traitement de surface.

18. Tout d'abord, une préparation antiseptique est appliquée sur les croûtes, puis Fucorcin est enduit sur les plaies.

19. Après le séchage, l'enfant doit appliquer l'une des pommades suivantes:

20. Ces médicaments vont soulager l’inflammation sous le nez et permettre aux cellules de la peau de se régénérer plus rapidement.

Pendant le traitement, il convient de modifier la nutrition de l'enfant. Ce doit être un régime hypoallergénique: le manque de plats sucrés, gras et frits, les plats épicés sont complètement exclus.

En retirant ces aliments du régime alimentaire de l’enfant, il ne sera pas créé d’environnement propice au développement de bactéries dans le corps.

De ce fait, le processus inflammatoire commencera progressivement à diminuer et les poches dans la région du nez de l'enfant diminueront.

Si les plaies sous le nez ne sont pas la manifestation d'une maladie grave, les croûtes commenceront à "disparaître" et, en raison d'actions thérapeutiques opportunes, la peau sous-jacente guérira en deux semaines.

Que frottis des plaies dans le nez: les causes de leur apparence et de leur traitement

Le développement de divers troubles de la muqueuse nasale et de la microflore procure beaucoup de sensations désagréables. Si le nez développe constamment des plaies, alors cela peut être une cause de grave préoccupation, surtout quand ils ne partent pas pendant une semaine. Comment traiter, quoi frotter et, en général, que faire dans ces situations et dois-je consulter un médecin?

Plaies nasales: causes et traitement

Naturellement, seul un médecin peut établir le diagnostic final. Dans certains cas, la plaie se forme sous le nez et il s’agit très probablement d’une éruption herpétique, qui infecte non seulement les membranes nasales muqueuses, mais également le tégument de la peau.

Furoncles, acné, polypes, égratignures, ulcères, néoplasmes - les gens appellent tout cela «wawls». Ces maladies ont bien sûr pour cause des dommages mécaniques simples à la présence de maladies graves à traiter.

Dans la fiche du patient, il est impossible de définir une telle définition comme «plaie»: toute maladie dans la cavité nasale a un terme clair. Regardons tous les "vavki" dans le nez, d'un point de vue médical.

Causes des plaies nasales

Nous ne tiendrons pas compte de toutes les maladies possibles, mais nous nous attarderons uniquement aux causes les plus fréquentes, qui entraînent des modifications de la muqueuse nasale.

  • Réactions allergiques. Les allergies sont souvent le début de l'infection. Les cosmétiques, les odeurs nettes de produits chimiques ménagers, les plantes à fleurs affectent la muqueuse nasale et l'amincissent. Le patient se gratte et se gratte toujours le nez, infectant ainsi la muqueuse enflammée. Des lésions sèches apparaissent dans les lésions et, dans certains cas, de petits polypes apparaissent dans le nez.
  • L'herpès Pendant l'activation de l'herpès sur les muqueuses et la peau se forment des bulles avec des contenus séreux. Initialement, démangeaisons et après la douleur. Ensuite, les bulles s’ouvrent, formant des croûtes, de l’érosion et des ulcères. Avec la défaite d'une partie importante de la membrane muqueuse, la respiration nasale se détériore.
  • Les tumeurs. Le danger des formations dans le nez, particulièrement malignes, est qu'elles se déguisent facilement en plaies inoffensives. Dans certains cas, ils prétendent être des papillomes, des verrues, des plaies saignantes. L'apparition de tous les néoplasmes doit alerter le patient. Ces formations sont souvent indolores, ce qui n’oblige pas le patient à consulter rapidement un médecin.
  • Polypes. Le plus souvent, les polypes sont le résultat de maladies inflammatoires et allergiques prolongées du nez. Même le patient peut voir de gros polypes. Leur danger est qu'ils peuvent complètement bloquer la respiration nasale.
  • Furonculose nasale. Il s’agit d’un processus infectieux qui se produit dans le contexte d’une immunité réduite. L'organisme pathogène provoque une inflammation du follicule pileux et un abcès apparaît. Le processus d'inflammation peut également capturer les tissus voisins. Cette plaie est plus fréquente chez les enfants atteints de maladies gastro-intestinales et de faible immunité.
  • Érysipèle de la cavité nasale du nez. Cette condition apparaît sur le fond de l'immunodéficience. La cause de tout est streptocoque qui fait rage. Il s’agit d’une maladie grave qui débute sur le tégument de la peau et se prolonge souvent vers les muqueuses. Accompagné de ganglions lymphatiques hypertrophiés de l'érysipèle, augmentation de la température corporelle, intoxication générale du corps, douleur au niveau du site de la blessure.
  • Nez qui coule avec la puanteur. La maladie n'a pas encore été complètement étudiée et la controverse persiste quant à son origine. Sur le fond de l'atrophie de la muqueuse nasale, des écoulements épais apparaissent qui se rétractent en croûtes et peuvent saigner. Le processus de pathologie se déroule avec une odeur terrible.
  • Rhinophyma La maladie est une hypertrophie, des changements bénins dans toutes les parties nasales. Au fil du temps, le nez grossit et est défiguré. Le fonctionnement des glandes sébacées est altéré, la graisse est collectée et décomposée et une odeur fétide apparaît. Généralement, le rhinophyma est une complication de la rosacée. Habituellement, les hommes âgés sont touchés.
  • Eczéma à l'entrée des voies nasales. Ce type d'eczéma apparaît dans le contexte de l'eczéma général, s'il existe de multiples infections dans d'autres régions ou en tant que pathologie distincte au cours d'une sinusite chronique, ainsi que de diverses rhinites. La peau est définitivement endommagée et irritée.
  • Nez de diphtérie. Cette maladie survient peu fréquemment et apparaît sur le fond de la diphtérie du pharynx. Lors de l'inspection dans la narine peut être observé des raids blancs. Les ailes nasales sont érodées. Une petite érosion passe dans la croûte.
  • Symptôme de la syphilis ou du chancre dur. Cette formation est dense en consistance et non douloureuse. L'érosion se développe au milieu de la formation. Le diagnostic de syphilis est déterminé par un test sanguin sérologique.
  • Sycosis narines. La sycose survient souvent en même temps que l'eczéma et, dans certains cas, il est difficile d'établir le diagnostic avec précision. L'infection commence, généralement le streptocoque. Les sacs capillaires sont enflammés, les tissus voisins gonflés, du pus apparaît. Pendant l'inspection, de petites croûtes et des ulcères sont visibles. Une caractéristique distinctive de la sycose est les poils dépassant du centre des abcès, qui se détachent facilement pendant le tirage.

Souvent, un médecin expérimenté (dermatovénérologue) et sans examen peut, avec une probabilité élevée, déterminer la cause de ces plaies et prescrire un schéma thérapeutique.

Pourquoi dans le nez se produisent constamment des plaies et ne passent pas?

Cette affection est provoquée par la présence dans le corps de processus chroniques qui, ensuite, s'aggravent, puis commencent une période de rémission, lorsque la plaie est complètement ou pratiquement incommodée et a de petites dimensions.

Dans certains cas, les «vavki» ne disparaissent pas lorsque la pommade à traiter est mal choisie, puis la maladie s'aggrave ou passe à un stade chronique. Tout d'abord, le patient ne doit pas s'auto-traiter, il est nécessaire de contacter un dermatologue ou un oto-rhino-laryngologiste. Probablement, la consultation du chirurgien, de l'immunologiste, de l'endocrinologue, de l'allergologue, du gastroentérologue sera nécessaire.

Nez douloureux: comment traiter?

Répondez à cette question ne peut certainement pas. Tout d'abord, il est nécessaire de déterminer quel agent pathogène a provoqué ce phénomène, puis de mettre au point un schéma thérapeutique ou d'identifier le degré de néoplasme. Un traitement conservateur n'est probablement plus nécessaire, et seule une intervention chirurgicale peut éliminer la pathologie.

Les patients demandent souvent quoi frotter la plaie dans le nez et comment la traiter afin d'obtenir un effet rapide. Cependant, malheureusement, de nombreuses «verrues» ne sont pas faciles à traiter. Des maladies telles que l'eczéma nécessitent une approche intégrée et plusieurs médecins développent simultanément des traitements.

Dans certains cas, le traitement dans le corps de maladies courantes peut contribuer à améliorer l'état des muqueuses et de la peau. Des maladies telles que la dysbiose intestinale, le diabète, diverses pathologies du foie et du tractus gastro-intestinal, la tuberculose, les déséquilibres hormonaux, les processus auto-immuns et les troubles nerveux conduisent à une détérioration de l'état du tégument et au développement de lésions du nez.

Parfois, il suffit d'humidifier l'air dans la pièce et le patient améliore l'état de la membrane muqueuse et passe dans le nez de la croûte.

Dans cet article, nous ne pouvons que donner des recommandations sur la façon de traiter les simples plaies du nez, causées par un amincissement des membranes muqueuses dans les climats secs, des déformations mécaniques dues au prélèvement du nez et une infection des mains sales.

Recommandations pour le traitement dans le nez des plaies simples

Le plus important est de se débarrasser des mauvaises habitudes, telles que se gratter et se casser le nez. Pas besoin de grimper constamment dans les voies nasales avec vos doigts et d'autres objets. Dans certains cas, l'habitude de fouiller dans le nez est si forte qu'une personne est parfois même surprise lorsque des proches lui commentent cette question.

Chez les enfants, ce problème est plus pertinent. Bien sûr, un adulte peut avoir honte, mais les enfants choisissent leur nez le plus souvent pour d'autres raisons et, dans certains cas, ils ne peuvent même pas se passer de l'aide d'un psychologue.

Avec une bonne immunité, cueillir le nez n'est pas un problème d'infection, mais lorsqu'une personne est faible, toutes les plaies dans le nez restent collées. La conclusion n’en suggère qu’un seul, l’immunité doit être renforcée: durcir, établir un régime alimentaire équilibré et approprié, faire du sport.

Les médecins conseillent de «connecter» les immunostimulants naturels:

  • l'ail;
  • oignon;
  • Echinacea et autres remèdes populaires.

Selon les instructions d'utilisation, vous pouvez prendre des médicaments prophylactiques Anaferon.

L'humidification de l'air dans la pièce est un point important du traitement. Pour cela, il est conseillé d'acheter un appareil spécial pour l'humidification de l'air. Dans le cas extrême, si le chauffage est en marche, vous pouvez accrocher des serviettes humides sur les piles.

Médicaments salins: Salin, Aqua Maris, Physiomer, Quicks, etc. sont instillés dans les voies nasales. La solution saline peut également être préparée par vous-même: une cuillerée à thé de sel est nécessaire pour 250 ml d’eau, qui doit être soigneusement dissoute. Les gouttes salines chutent jusqu'à quatre fois par jour, deux gouttes dans une narine.

Un bon effet est administré par inhalation de solution saline ou de Borjomi. Il est conseillé d'effectuer les procédures à l'aide d'un nébuliseur. Ils sont utilisés dans les cours courts, en règle générale, pas plus de 10 sessions.

Que puis-je utiliser une pommade pour les plaies?

L'onguent n'est pas une huile végétale, mais un médicament qui, compte tenu de sa composition, a son propre objectif. Voyons quel type de pommade est habituellement utilisé dans le traitement des plaies et de la sécheresse du nez.

Pommade antivirale

Les médicaments suivants sont utilisés au cours d'une infection herpine: zovirax, herpevir, sérol Viru-Mertz, acyclovir, valvir, oxoline, cycloferon, fenistil pentsivir, etc. La pommade aux premiers symptômes de la maladie a le meilleur effet. Toutes les préparations sont appliquées conformément au mode d'emploi.

Pommade antibactérienne

Lorsqu'il y a un processus inflammatoire en cas de lésion de la muqueuse nasale qui ne disparaît pas au bout de quelques jours, la plaie était probablement infectée. Il est conseillé de lubrifier le site de la lésion avec Lincomycin, Pommade à la tétracycline ou Levomecol.

Il existe aujourd'hui une vaste gamme de liniments, gels et pommades antibactériens sur le marché pharmaceutique. Il est donc préférable de consulter votre médecin pour savoir quel médicament local convient le mieux à votre cas particulier.

Pommade Régénérante

Le panthénol, le solcoséryle, la bebantine, etc. sont utilisés comme médicaments pour restaurer la peau et les muqueuses.

Pommade hormonale

Lorsque l'inflammation dans le nez, l'enflure, lorsque la pathologie a provoqué une réaction allergique, les onguents suivants sont utilisés sur une base hormonale: Zinacort, Sinoflan, Hydrocortisone, Beloderm, etc.

Dans certains cas, des pommades combinées sont utilisées lorsque la composition contient des agents de divers groupes pharmacologiques, par exemple, Triderm. Il combine un composant hormonal et un antibiotique. Ces médicaments sont complexes et il est préférable de ne pas les utiliser sans ordonnance.

Pommade populaire pour les croûtes et la sécheresse du nez

Pommade contre les croûtes sèches:

  • huile d'olive - 10 ml;
  • lanoline pharmaceutique - 80 gr;
  • Teinture de Calendula - 10 ml.

Tous les composants sont mélangés et stockés dans le réfrigérateur. Le produit est appliqué sur les zones infectées 3 fois par jour jusqu'à amélioration de l'état des lieux (jusqu'à ce que la sécheresse et la croûte disparaissent). En règle générale, le cours dure 12-15 jours, mais dans certains cas jusqu’à 20 jours.

Pommade pour muqueuses sèches:

  • huile d'eucalyptus - 6 gouttes;
  • Vaseline pharmaceutique - 100 g;
  • jus d'aloès - 10 ml.

Tous les composants du mélange de pommade. Rangez dans un endroit frais et sombre. Tournez les gazes en gaze et faites-les tremper à fond dans ce produit, en veillant à ce que la pommade ne coule pas dans les narines. À son tour, insérez la turonde dans les voies nasales pendant 5 minutes. Au lieu de cela, la prescription est souvent utilisée au crayon menthol ou à la pommade mentholée en pharmacie.

Tout patient est obligé de savoir que seul le choix correct du médicament peut aider à se débarrasser rapidement de la plaie au nez. L’auto-sélection joue souvent une farce cruelle, conduisant les maladies jusqu’aux stades difficiles et vidant la poche du patient. Ne jouez pas à la roulette et prenez le temps de consulter votre médecin.

Plaies dans le nez: causes. Comment traiter et pourquoi ne pas prendre longtemps?

Le nez et sa cavité constituent le premier stade de protection sur le chemin des microbes pathogènes, qui tendent à pénétrer dans le corps par des gouttelettes en suspension dans l’air.

Le problème des plaies et des plaies dans le nez au moins une fois dans leur vie, chaque personne est confrontée. Déterminez pourquoi il y a des plaies dans le nez et que faire si l'inflammation à l'intérieur du nez ne disparaît pas pendant longtemps ou si elle se répète constamment.

Quelles sont ces plaies?

Le concept de plaies, chaque patient considère différemment. Pour certains, ce sont des croûtes sèches qui gênent la respiration, pour d'autres, il s'agit d'inflammations des follicules pileux et de l'acné, d'autres encore, en général, le mot «plaie» est appelé plaies profondes et ulcères de la muqueuse nasale.

Par conséquent, ce que l'on appelle "plaie" ou "poilu" dans le nez peut être n'importe quoi: de l'inflammation banale de la peau au chancre, qui apparaît dans la syphilis.

Il n'y a pas de diagnostic "une plaie est apparue dans le nez", car elles sont toutes différentes et proviennent de différentes raisons. Déterminez quelles maladies de la cavité nasale sont les plus courantes et comment elles sont correctement appelées en médecine.

Plaies de nez: causes

La cause des plaies sont diverses conditions. Ci-dessous, nous nous concentrerons sur les plus fréquentes et vous expliquerons comment et pourquoi elles se développent:

Les furoncles et les anthrax. Le furoncle est une inflammation purulente du follicule pileux et des tissus environnants. La maladie se développe avec une diminution de l'immunité générale et la pénétration de microbes pyogènes pathogènes dans la muqueuse nasale.

Ces plaies ne peuvent être observées que dans le nez ou se répandre dans tout le corps (furonculose commune). Se produisent souvent chez les enfants ayant des enfants débilités qui souffrent de troubles intestinaux. Un carbuncle est une série de furoncles concentrés dans un seul domaine. Sycosis narines. L'inflammation dite purulente des follicules pileux et des tissus adjacents. Ces plaies se propagent souvent à la lèvre supérieure et au menton. La cause en est une infection staphylococcique ou autre qui est entrée dans le corps de l'extérieur ou de l'intérieur, par exemple avec une sinusite. La sycose est souvent associée à un eczéma, ce qui peut poser des problèmes pour le diagnostic de cette maladie. Infection herpétique. Il provoque le virus de l'herpès. À la veille du nez, des vésicules douloureuses apparaissent avec un contenu trouble, révélant une érosion hémorragique et des ulcères. Eczéma entrant dans le nez. Cette maladie accompagne presque toujours la rhinite purulente chronique et la sinusite. La macération de la peau accompagnée de sécrétions persistantes, de maux de nez fréquents et de cueillettes du nez entraîne des lésions et des lésions de la muqueuse. Parfois, l'eczéma au nez peut être l'un des symptômes d'un eczéma corporel courant. Un traumatisme mécanique permanent du nez provoque l'apparition de plaies caractéristiques qui démangent et cause un inconfort esthétique au patient.
Érysipèle L'érysipèle de la cavité nasale se développe souvent après la transition du processus inflammatoire de la peau du visage. La maladie est grave, la cause est une infection à streptocoque avec une diminution de l'immunité. Rhinophyma et rosacée. Processus inflammatoire chronique de la peau, plus fréquent chez les hommes âgés. Apparaissent une formation uniforme ou nodulaire sur la peau du nez, qui ressemble à un peigne à coq. Un long trajet de la maladie entraîne une défiguration du visage. Dégénérescence polypeuse de la muqueuse nasale. Lorsque de gros polypes apparaissent, le patient peut les voir lui-même dans le nez et les considérer comme une simple plaie. Extérieurement, les polypes sont blanchâtres, lisses et, avec une croissance prononcée, peuvent dépasser les limites de la cavité nasale, privant complètement le patient de la respiration nasale. Maladies infectieuses spécifiques, telles que la syphilis. Au nez, cependant, un chancre localisé est rarement possible - une formation dense et douloureuse avec une érosion au centre, signe de la syphilis. Sur le fond de l'infection à VIH et de certaines autres maladies, des plaies ou des abcès peuvent apparaître dans le nez. Ceci doit être rappelé dans le diagnostic et le traitement de telles plaies. Ozena (écoulement nasal fétide). La cause exacte de la maladie n’est pas entièrement comprise. Avec cette pathologie, des croûtes de sang apparaissent dans le nez. Le processus s'accompagne d'une odeur désagréable du nez et d'une atrophie de la membrane muqueuse.

Moins fréquemment, le patient prend des plaies, des tumeurs ou des polypes pour les plaies. La colonisation du nez par des bactéries contribue à l'habitude de grimper constamment dans le nez, à une immunité réduite et à de l'air sec dans la pièce.

Quels sont les symptômes de ces plaies?

Les manifestations et les signes de plaies dépendent de l'infection et de la cause qui les a provoqués. Les symptômes de la maladie peuvent être complètement différents:

Vous Aimerez Aussi