Traitement de la rhinite pendant la grossesse

Un nez qui coule pendant la grossesse est assez commun. Et pas même parce que l'immunité de la femme est maintenant affaiblie et que vous pouvez attraper un rhume ou un IRA juste en quelques minutes. Il y a quelques autres facteurs qui causent un nez encombré chez une femme enceinte. Mais quelle que soit la cause, un nez qui coule provoque une gêne à la fois pour la mère et le bébé et nécessite donc un soulagement.

Parfois, avant même qu'une femme ne soit informée de sa grossesse, elle avait le nez bouché. Et jusqu'à la fin du terme, elle passa, reniflant. Il s'agit d'un phénomène assez courant - la rhinite vasomotrice ou le nez qui coule des femmes enceintes. Elle est causée par des changements hormonaux dans le corps, provoquant un gonflement du mucus. Le plus souvent, un nez qui coule apparaît au deuxième trimestre. Mais dans la plupart des cas, cela ne passe qu'après l'accouchement. La rhinite hormonale ne nécessite pas de traitement spécial. Mais pour vous aider à respirer est absolument nécessaire. Vous pouvez utiliser l'une des méthodes ci-dessous. Mais vous devriez toujours commencer par le plus sûr.

La rhinite allergique peut être un éternuement inattendu et un écoulement abondant du nez. Surtout si en dehors du printemps et la floraison bat son plein. Un tel diagnostic nécessite des mesures spéciales, alors assurez-vous de consulter un spécialiste. Mais si parmi les symptômes de la maladie, vous avez toujours une toux, des maux de tête, des maux de gorge et de la fièvre - presque cent pour cent de ce que vous avez contracté le virus. Le traitement doit commencer immédiatement. Parce que l'infection peut être très dangereuse pour le futur bébé et pour la grossesse elle-même, en principe, en particulier à ses débuts.

Dans tous les cas, quelle que soit la raison pour laquelle vous ne fuyez pas du nez, elle (cette raison même) devrait idéalement être installée par un médecin. Il vous expliquera également comment vous pouvez et devez traiter un rhume pendant la grossesse, ce qui est indésirable et ce qui est absolument impossible. Si le médecin n’est pas très sociable ou si, pour une raison quelconque, vous ne le rencontrerez pas, nos conseils et recommandations vous aideront.

Comment traiter un nez qui coule pendant la grossesse

Gouttes de nez. Avec eux, probablement, tout commence. Car quelle que soit la qualité de la méthode, il est plus facile et plus habitué de déposer des gouttes. Et peu importe la façon dont ils réprouvent les médicaments vasoconstricteurs pour les femmes enceintes, nombreux sont ceux qui l'utilisent. Mais nous vous demandons toujours de ne pas recommencer. Essayez de détendre votre respiration en utilisant les méthodes suggérées, si vous avez besoin de - essayez tout! Et si vous ne vous sentez même pas un peu plus fort, prenez des gouttes pharmaceutiques vasoconstrictives: Nazivin, Vibrocil, Nazik-Spray, Farmazolin, Naphthyzinum, Galazolin. Mais il est impossible de les utiliser de manière incontrôlable: seulement dans la phase aiguë du rhume, seulement chez le nourrisson, seulement 1 à 2 fois par jour (de préférence au coucher) et pendant trois jours tout au plus. En effet, conjointement avec les vaisseaux, ces agents contractent les capillaires du placenta, ce qui peut entraîner une hypoxie du fœtus. En outre, ils sont capables d’élever la tension artérielle et de provoquer des spasmes, dont vous ne serez probablement pas heureux. Après un soulagement à court terme, le gonflement de la membrane muqueuse augmente encore plus et vous êtes obligé d'enterrer littéralement votre nez tout le temps. Par conséquent, lisez attentivement les instructions et ne dépassez pas la dose prescrite, et mieux encore - gouttez moins. C'est également important et prouvé: les gouttes vasoconstricteurs créent une dépendance. Mais vous ne pouvez pas permettre cela.

Gouttes nasales beaucoup plus sûres et plus fiables sur une base naturelle, par exemple, Pinosol. Oui, cela n'aide pas beaucoup de gens, mais beaucoup sont satisfaits. Alors pourquoi ne pas l'essayer? Il existe d'autres remèdes homéopathiques: vaporiser Euphorbium Compositum, pommade Evamenol et autres.

Que peut guérir un nez qui coule pendant la grossesse

Comment traiter un nez qui coule pendant la grossesse

Guérir un nez qui coule pendant la grossesse est assez difficile. Presque tous les médicaments locaux sont contre-indiqués, car ils ont un effet vasoconstricteur. Par conséquent, les gouttes du froid pendant la grossesse ne sont pas recommandées. Mais il est nécessaire de traiter un nez qui coule, sinon il peut devenir chronique et des médicaments plus graves seront nécessaires. Des remèdes pharmaceutiques et traditionnels sûrs aideront à éliminer ce phénomène désagréable.

Pourquoi un nez qui coule apparaît-il pendant la grossesse?

Le nez qui coule - un phénomène assez commun dans la période de porter un enfant, surtout si la grossesse a eu lieu en automne et en hiver. L'hypothermie et le fait d'être dans des endroits surpeuplés peuvent facilement entraîner des problèmes de santé.

Les causes les plus courantes de rhinite pendant la grossesse:

  • - immunité réduite. Après la conception, une femme enceinte réduit son immunité, ce qui la rend plus facilement «une proie» des virus et des infections.
  • - augmentation de la production d'œstrogènes et de progestérone. Un effet secondaire de la production accrue de ces hormones est un gonflement des membranes muqueuses et une réduction de son épaisseur.
  • - assèchement des muqueuses. Cela est dû à une augmentation de la quantité de sang qui circule dans le corps. En outre, la membrane muqueuse peut se dessécher du fait d’une faible humidité ou d’allergies.
  • - croissance de polypes ou adénoïdes nasopharyngés, courbure du septum nasal et sinusite. S'il y a des problèmes avec le nasopharynx, il est nécessaire de consulter un oto-rhino-laryngologiste, ce qui est préférable au stade de la planification de la grossesse;
  • - rhinite vasomotrice. Cette maladie est communément appelée "le nez qui coule des femmes enceintes". Débarrassez-vous de ce problème complètement possible seulement après l'accouchement, lorsque les hormones reviendront à la normale. Aucun traitement spécial n'est requis pour un phénomène tel que l'écoulement nasal précoce pendant la grossesse: un trimestre est le moment où la rhinite vasomotrice apparaît. Si la congestion nasale gêne réellement la respiration, afin que le fœtus ne manque pas d'oxygène, vous devrez toujours consulter un médecin et trouver un médicament efficace et sans danger.

Traitement de la rhinite pendant la grossesse

Pour guérir un nez qui coule pour une femme enceinte, vous pouvez utiliser des procédures spéciales, y compris l'inhalation, le massage et l'utilisation de gouttes et de remèdes populaires. Si vous avez le nez qui coule pendant la grossesse que de le traiter, c'est une question importante. En effet, sans traitement efficace, cela peut entraîner une sinusite et diverses complications.

Gouttes d'un rhume: à utiliser ou non?

Traiter un nez qui coule avec des gouttes de vasoconstricteur est une question plutôt controversée. D'une part, ils aident vraiment, ce qui est bien. Par contre, les gouttes peuvent contracter les vaisseaux sanguins, y compris les capillaires du placenta, ce qui entraîne un manque d'oxygène chez le fœtus. Il est impossible de l'admettre, car les effets de l'hypoxie bébé peuvent être très graves.

Les gouttes froides peuvent également augmenter la pression artérielle et provoquer des crampes. En outre, l'effet de ce médicament se termine assez rapidement, vous devez donc l'utiliser encore et encore.

S'il n'y a pas d'autre solution que l'utilisation de médicaments, il est préférable de privilégier les remèdes homéopathiques à base d'huile. Aidez-vous uniquement les gouttes vasoconstricteurs et rien d’autre? Puis appliquez-les strictement au dosage des enfants 1-2 fois par jour et seulement dans la phase aiguë du rhume. Il est préférable de les égoutter pendant la nuit et pas plus de 3 jours de suite.

Traitements contre la rhinite

Comme il n'est pas possible de mettre des pansements à la moutarde et de flotter les pieds dans l'eau chaude pendant la grossesse, vous pouvez essayer de vous réchauffer autrement. Portez des chaussettes de laine et même y dormir, réchauffez les sinus nasaux avec des œufs à la coque ou un sac de sel ou utilisez une lampe bleue.

Le traitement de la rhinite pendant la grossesse comprend l'inhalation. Les inhalations d'oignon et d'ail sont très efficaces contre le froid. Il est nécessaire de hacher les oignons et l'ail et de les mettre dans le pot. Versez de l'eau bouillante et respirez en mettant le bec de la bouilloire en alternant chaque narine. Faire tout cela doit faire attention à ne pas brûler le mucus. Pour l’inhalation, convient également l’huile de menthol et diverses infusions aux herbes. La procédure de cinq minutes doit être effectuée quotidiennement pendant 3-4 jours.

Pour réduire la congestion nasale, le massage suivant doit être effectué: masser du bout des doigts les pointes des doigts à la base extérieure des narines. Lors de l'exécution de cette procédure, vous pouvez utiliser un baume "Étoile" ou une pommade "Docteur Maman". L'outil est appliqué sur les coins extérieurs des narines, du nez et des tempes.

Remèdes populaires contre le rhume

Avant d’utiliser des remèdes traditionnels contre le rhume, une femme enceinte doit absolument consulter un médecin, car certaines herbes sont contre-indiquées pendant la grossesse. Les gouttes pharmaceutiques en cas de rhume peuvent être remplacées par un remède sûr - du jus de carotte ou de pomme. Il peut être instillé en 7 à 8 gouttes dans chaque narine 3 à 4 fois par jour.

Élimine efficacement le nez qui coule et la boisson chaude abondante. Il aide à renforcer le corps et à reconstituer la réserve de fluide. Vous pouvez utiliser des décoctions à base de plantes, des boissons aux fruits, du lait chaud au miel, de la compote de fruits, de la décoction d'églantier ou du thé faible avec une rondelle de citron pendant la maladie.

Si vous avez un rhume, vous pouvez essayer une infusion chaude de fraises ou de plantain. Pour préparer une boisson saine, vous devez remplir un verre d'eau bouillante 2 c. cuillères du produit sélectionné. Après 30 minutes, filtrer et prendre 2 à 3 fois par jour pour 0,5 tasse. Pour ce remède populaire, vous pouvez utiliser de l'écorce de saule.

Prévention de la rhinite pendant la grossesse

Pour ne plus attraper un rhume, vous devez suivre des recommandations simples:

  1. Ne pas surcharger.
  2. Lubrifiez le nez avec une pommade oxolinique avant de vous rendre dans un endroit surpeuplé (magasin, clinique ou travail). Il est particulièrement important de le faire pendant une épidémie de grippe.
  3. Évitez tout contact avec le malade jusqu'à sa guérison. Limitez la communication maximale avec ceux qui ont un rhume. Si un membre de la famille est malade, demandez-lui de porter un masque de protection et de le porter lorsque vous êtes à la maison.
  4. Commencez le traitement dès que possible si vous suspectez un nez qui coule pendant la grossesse. Si vous avez simplement un mal de gorge, assurez-vous que l'infection ne se propage pas de la gorge au nez.
  5. Renforcer l'immunité. Si les défenses sont en ordre, le traitement est rapide et sans douleur. Vous devez suivre le régime alimentaire et adhérer à un mode de vie sain. Il est conseillé de manger chaque jour beaucoup de légumes et de fruits frais. De mauvaises habitudes doivent être abandonnées au moins pour la période de grossesse.

Si un rhume survient encore chez votre femme enceinte, ne vous soignez pas. Toutes les procédures ne sont effectuées qu'après consultation du médecin responsable de la grossesse. La même chose s'applique à l'utilisation de drogues et de remèdes populaires. Si le nez qui coule ne disparaît pas dans les 4 jours, il est conseillé de consulter également l'ENT.

Comment traiter un nez qui coule pendant la grossesse video

Commentaires

Liberté de nez ou que de traiter un nez qui coule pendant la grossesse!

Grossesse - le moment n’est pas seulement joyeux, mais aussi responsable. C'est bien quand la future maman se sent bien pendant cette période et ne tombe malade de rien. Et le corps féminin est vraiment conçu pour protéger à la fois l'enfant et sa mère des microbes diaboliques. Mais une grossesse aussi idyllique est plus un rêve qu'une réalité.

L’écologie agressive des villes et des villages fait son travail en réduisant les propriétés protectrices du corps de la femme. Les futures mères, en particulier au cours du premier trimestre de la grossesse, sont très sujettes aux attaques infectieuses et souffrent donc de rhinite, d'amygdalite et d'autres rhumes. Une toux et un nez qui coule pendant la grossesse sont toujours accompagnés d'anxiété: comment vous protéger et protéger votre bébé du danger? Comment soigner le nez qui coule et les maux de gorge rapidement et sans danger pour l'enfant?

Avant de continuer la lecture: Si vous recherchez une méthode efficace pour vous débarrasser d'un rhume, d'une pharyngite, d'une amygdalite, d'une bronchite ou d'un rhume, assurez-vous de consulter cette section du site après avoir lu cet article. Cette information a aidé beaucoup de gens, nous espérons aussi vous aider! Revenons maintenant à l'article.

Comment soigner un rhume pendant la grossesse?

Tout dépend de l'origine de ce rhume. La première chose à faire est de consulter votre gynécologue, qui posera lui-même un diagnostic étiologique (identifiant l’origine) de la rhinite existante, ou vous enverra en consultation chez un spécialiste restreint, par exemple un allergologue ou un oto-rhino-laryngologiste.

Après avoir clarifié l'étiologie d'un rhume (allergique, infectieux ou autre), c'est le médecin qui donnera toutes les recommandations nécessaires pour un traitement traditionnel ou traditionnel, prescrira des procédures de physiothérapie et de modération et expliquera en détail quelles manifestations du mal de gorge et de la gorge pendant la grossesse doivent être craintes et lesquelles ne peuvent en aucun cas être effrayées.. Bien que ne pas avoir peur ne signifie pas ne rien faire pour améliorer son bien-être et éliminer les symptômes désagréables.

Un nez qui coule est-il dangereux?

Bien sur. Mais la panique n'est pas nécessaire. L'essentiel est de contrôler le nez qui coule et pour ce faire, vous devez collecter le plus d'informations possible à ce sujet.

La rhinite est un symptôme présent dans presque tous les rhumes. Elle se manifeste par une congestion nasale, des difficultés respiratoires nasales, la formation et la libération d'une sécrétion liquide ou visqueuse (couramment appelée "morve"), des démangeaisons de la membrane muqueuse et, par conséquent, des éternuements au cours desquels des microbes s'envolent dans toutes les directions et sont partiellement repris par la même mère, ralentissement de la récupération. Le principal danger de nez qui coule pendant la grossesse est que:

  • La congestion nasale due à un œdème de la membrane muqueuse perturbe la circulation de l'oxygène dans le système respiratoire, ce qui provoque une hypoxie dans les tissus nasaux. Cela amorce la transformation de la microflore sous condition pathogène, qui "vit" dans notre corps de façon constante et, avec une bonne immunité, ne se manifeste pas, en une flore activement pathogène. En conséquence - le développement de la rhinosinusite, qui nécessite un traitement approfondi et à long terme.
  • En raison du manque d'oxygène dans les tissus cérébraux, une femme enceinte au nez qui coule peut avoir des maux de tête et des vertiges, une fatigue élevée et une léthargie. En outre, des symptômes névrotiques sont également probables: irritabilité, larmoiement, troubles du sommeil. Cela est particulièrement vrai en cas de forte rhinite pendant la grossesse.
  • La nécessité de respirer par la bouche en cas de nez qui coule contribue à la propagation de l'infection dans les voies respiratoires inférieures, ce qui peut également entraîner des complications: amygdalite, pharyngite, laryngite, etc. En avez-vous besoin? Certainement pas!

Pour prévenir le développement de complications, le traitement de la rhinite pendant la grossesse doit être rapide, complet et sans danger. Et aussi avoir un puissant aspect préventif.

Remèdes contre la rhinite pendant la grossesse

Tout dépend du type de nez qui coule. Plusieurs options méritent d’être examinées.

Rhinite infectieuse

Ceci est un nez qui coule qui se produit comme un symptôme d'un rhume. Il a une nature virale ou bactérienne et s'accompagne souvent d'autres manifestations respiratoires pathologiques: mal de gorge, toux et un certain nombre de symptômes dits communs: léthargie, mal de tête, toux, etc. Traiter une telle toux et un nez qui coule pendant la grossesse est un moyen nécessaire qui aura un effet symptomatique: éliminer la congestion nasale, rétablir la respiration et - plus important encore - aura un effet de soutien sur le système immunitaire.

Parmi ces fonds, la première place est occupée par les préparations à base de plantes: thym, origan, camomille, calendula - pour inhalation et rinçage des sinus; jus de carotte, de betterave rouge et d'oignon - pour instillation dans le nez (il est d'abord préférable de lubrifier la membrane muqueuse afin d'éliminer l'hypersensibilité et, une fois instillée, de la diluer de moitié avec de l'eau bouillie). Les huiles essentielles de menthe, de sapin et d'eucalyptus sont des agents thérapeutiques et prophylactiques remarquables contre le rhume: elles sont également utilisées pour l'inhalation et les topiques.

Il existe également un certain nombre de médicaments approuvés pour une utilisation par les femmes enceintes lorsqu'il s'agit de symptômes graves de la rhinite. Par exemple, certaines gouttes vasoconstrictrices sont approuvées par les femmes enceintes, mais les gouttes médicales pendant la grossesse ne peuvent être utilisées qu’après avoir consulté un médecin. Comme, cependant, et d'autres moyens, y compris d'origine végétale.

Rhinite allergique

La rhinite allergique se produit en réponse au contact avec un allergène. Pendant la grossesse, la sensibilité aux allergènes peut varier d’une direction à l’autre. Le plus correct est d’exclure la possibilité de contact avec la substance problématique. Mais si cela se produisait néanmoins (par exemple, dans le cas de la variante saisonnière), la prise d'antihistaminiques devrait être décidée individuellement dans chaque cas particulier avec la participation d'un allergologue et d'un gynécologue. Après tout, un fort rhume nécessite une action rapide, du moins pour ne pas contrarier une femme enceinte très vulnérable. En tenant compte de l’allergisation existante, un allergologue vous aidera également à choisir un moyen à base de plantes ou un autre moyen d’éliminer ou d’atténuer les symptômes de la rhinite.

Rhinite vasomotrice

Ce n'est pas un type distinct de rhinite, mais sa caractéristique. La rhinite vasomotrice peut être de nature allergique, hormonale ou médicamenteuse. En règle générale, il ne présente aucun autre symptôme. Mais ceux qui suffisent à compliquer la vie d'une femme enceinte. Avec des problèmes vasomoteurs, le nez, sans aucune raison, cesse soudainement de respirer, il y a un «chatouillement», le besoin d'éternuer beaucoup. Le développement de ce type de rhinite conduit rapidement au fait qu'une femme ne peut respirer que par la bouche.

Pour lutter contre la rhinite vasomotrice, qui est considérée pendant la grossesse comme un écoulement nasal sévère avec des éléments de dysfonctionnement neuro-végétatif, il est nécessaire d'établir son étiologie (origine), qui peut et doit être effectuée uniquement par un médecin. Il prescrit également le traitement approprié: préparations à base de plantes ou produits chimiques, physiothérapie, moyens généraux de renforcement, et décrit également les règles de nutrition et le régime quotidien. Oui oui! C'est aussi très important!

Nez qui coule enceinte

Ce n'est pas encore un diagnostic indépendant, mais une telle rhinite, le plus souvent de nature vasomotrice, commence pendant la grossesse et se termine peu après l'accouchement. Un écoulement nasal pendant la grossesse est également courant, mais vous ne devriez pas avoir trop peur. Bien sûr, vous devez discuter de tout ce qui se passe avec le médecin. Mais un léger mélange de sang dans les écoulements nasaux est généralement associé à la fragilité de petits vaisseaux nasaux, à une perméabilité accrue de la paroi vasculaire ou à des fluctuations de la pression artérielle - et tous ces phénomènes disparaissent spontanément ou nécessitent une intervention minimale.

Par exemple, traiter un tel nez qui coule avec des remèdes populaires ou certains groupes de vitamines donne un très bon effet. Les mêmes gouttes à base de jus de betterave ou d'oignon, de calendula, de sauge, d'huiles essentielles sous forme d'inhalations (s'il n'y a pas d'allergie!) - et ce n'est qu'une petite liste d'options possibles. Parmi les vitamines les plus souvent prescrites "Ascorutin" ou des médicaments similaires avec une teneur élevée en acide ascorbique (pour renforcer la paroi vasculaire) et angioprotecteur rutine avec le même vecteur d'action. Une consultation avec un médecin est nécessaire!

Remèdes populaires

Recettes de vos grand-mères, arrière-grands-mères, arrière-arrière-grands-mères, etc. - C’est exactement ce qui fonctionne pendant la grossesse, pas pire, et parfois mieux que les médicaments modernes. De plus, les coûts de ces fonds sont généralement peu élevés et l’effet n’est pas vérifié par une génération.

Par exemple, avec un rhume qui est apparu chez une femme enceinte dans le contexte d'un rhume, il n'y a pas de meilleur moyen que la framboise et le tilleul. Leur action diaphorétique élimine les liquides du corps et réduit ainsi le gonflement du nez.

Calendula est une infusion éprouvée destinée au lavage du nez avec un effet antiseptique, réduisant ainsi le gonflement et l'inflammation.

Le miel est inclus dans de nombreuses recettes populaires, pour un usage interne et externe. En particulier, un mélange de miel et de jus de betterave dans un rapport de 1: 3 est un excellent outil qui vous permet de soigner les maux de gorge et le nez qui coule pendant la grossesse pendant quelques jours. La solution est instillée 2 à 3 gouttes dans chaque passage nasal plusieurs fois par jour.

Prendre des médicaments pour un rhume

Nous devons inconditionnellement observer un principe majeur: pas de traitement personnel, en aucun cas! Ceci est, après tout, un nez qui coule, pas une appendicite (pah-pah!), Donc il y a urgence, mais pas extrême. Seul un médecin peut recommander l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs, d'antihistaminiques, de crèmes anti-inflammatoires et de pommades topiques, ainsi que d'autres médicaments pour le rhume pendant la grossesse. Assurer la sécurité du bébé est l'objectif principal de la future mère. Par conséquent, se débarrasser des rhinites vicieuses devrait toujours respecter cette priorité. Et ce n'est pas si difficile à faire.

Tout d'abord, prenez soin de vous. Deuxièmement, si vous avez des foyers d’infections chroniques, réorganisez-les (réadaptation) avant la grossesse. Si vous êtes allergique - découvrez ce qui peut être fait pour éviter la rhinite pendant la grossesse. Et si vous évitez, cela ne fonctionnera pas - alors ils pourront être soignés sans nuire à l'enfant. Et rappelez-vous: tout médicament pour le nez pendant la grossesse est uniquement prescrit par un médecin et sous sa surveillance.

Vous ne pouvez pas compter sur des informations telles que "Masha avait exactement la même chose...". Chaque femme a son propre corps. Chacune à sa manière tolère la grossesse et la réaction aux remèdes contre le rhume chez différentes femmes enceintes peut être très différente. Et comment traiter un nez qui coule pendant la grossesse exactement pour vous - une question qui devrait être résolue pour vous individuellement.

Salut, chères futures mères!

L'article ci-dessus et les commentaires écrits par les lecteurs sont à titre informatif seulement et n'appellent pas à l'auto-traitement. Parlez à un spécialiste de vos propres symptômes et maladies. Lorsque vous traitez avec un médicament, vous devez toujours utiliser les instructions fournies dans l'emballage, ainsi que les conseils de votre médecin, comme principale recommandation.

Afin de ne pas manquer de nouvelles publications sur le site, il est possible de les recevoir par courrier électronique. Abonnez-vous

Vous voulez vous débarrasser de votre nez, de votre gorge, de vos poumons et du rhume? Alors assurez-vous de jeter un coup d'oeil ici.

Traitement de la rhinite pendant la grossesse avec des remèdes pharmaceutiques et populaires

Le nez qui coule pendant la grossesse est un phénomène insignifiant à première vue: pensez-y, un nez qui coule! Cependant, cela n’est pas très agréable. De plus, les cas de rhinite chronique deviennent peu fréquents, ne serait-ce que parce que presque toutes les gouttes de rhinite chez la femme enceinte sont contre-indiquées en raison de leur effet vasoconstricteur.

Ainsi, le traitement de la rhinite pendant la grossesse peut ne pas être aussi simple qu'il y paraît à première vue.

Causes de la rhinite pendant la grossesse

Un nez qui coule pendant la grossesse est un phénomène assez courant. Il y a une explication logique à cela: premièrement, l'immunité d'une femme enceinte diminue et elle devient plus susceptible à diverses maladies. Deuxièmement, les hormones progestérone et œstrogène, fortement produites pendant la grossesse, sont à l’origine de ce phénomène. Leur «effet secondaire» est un gonflement des muqueuses et une diminution de son épaisseur.

Une autre raison - le dessèchement de la muqueuse en raison d'une augmentation de la quantité de sang circulant dans le corps. La muqueuse peut se dessécher pour d'autres raisons: en raison du faible taux d'humidité de l'air que vous respirez ou de diverses réactions allergiques.

Cela peut également être une conséquence désagréable de la prolifération de polypes ou adénoïdes du nasopharynx, ou de la courbure du septum nasal et de la sinusite. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un otolaryngologue. Soit dit en passant, il serait bon de lui rendre visite avant la grossesse, surtout si vous avez déjà des problèmes de rhinopharynx, en particulier si, dans votre enfance, vous avez constamment mal à la gorge et au rhume.

Nez qui coule en début de grossesse

Si la cause d'un rhume est due à des allergies ou à des rhumes, vous ne pouvez pas répondre clairement à la question quand il se manifestera. Mais s’agissant de la soi-disant rhinite hormonale, tout est plus facile ici: elle apparaît souvent au deuxième trimestre. Mais un nez qui coule en début de grossesse n’est pas rare non plus: il arrive qu’une femme remarque une congestion nasale avant même d’apprendre sa grossesse.

On l'appelle aussi "le nez qui coule enceinte". En fait, il s’agit d’une rhinite vasomotrice. Très probablement, vous ne pourrez vous en débarrasser qu'après l'accouchement, lorsque le contexte hormonal reviendra à la normale. Aucun traitement spécial pour le rhume n'est nécessaire, et pourtant vous devez améliorer votre condition, sinon vous ne pourrez pas respirer correctement et votre sang ne sera pas complètement saturé en oxygène. C'est mauvais pour vous et pour le bébé et, en plus, c'est simplement désagréable.

Cependant, un médecin doit prescrire un traitement de la rhinite pendant la grossesse (et, surtout, un diagnostic). Même si vous remarquez que votre nez qui coule commence au printemps, lorsque tout est en fleurs, et que vous concluez qu'il s'agit d'une rhinite allergique - ne vous posez pas le diagnostic vous-même, consultez un médecin, surtout s'il s'agit d'une allergie, vous devrez suivre un traitement.

Mais vous devez aller encore plus vite chez le médecin si vous avez mal à la tête, de la fièvre, de la toux, des maux de gorge - c’est certainement un virus et vous ne pouvez pas laisser la maladie suivre son cours, car toute infection représente un danger pour votre bébé. surtout en début de grossesse.

Traitement de la rhinite pendant la grossesse

Un effet bénéfique consiste à laver le nez - encore une fois, en raison de l’hydratation des muqueuses. Pour cela, il est pratique d'utiliser des préparations prêtes à l'emploi à base de sel et d'eau de mer, mais elles sont généralement chères. Option économique - Salin, décoction de camomille ou de sauge.

Les procédures thermiques aident également. Bien sûr, il est impossible de poser des pansements à la moutarde et de faire flotter les pieds des femmes enceintes, mais la chaleur locale ne fait pas mal: portez des chaussettes chaudes (de préférence la nuit), réchauffez les sinus nasaux avec un œuf à la coque ou un sac de sable ou de sel. Se réchauffer avec une lampe bleue aide également.

Les inhalations sont également bonnes, en particulier celles à l'ail et à l'oignon: ces plantes contiennent des huiles essentielles possédant les propriétés des phytoncides, c'est-à-dire qu'elles tuent les microbes. Ces inhalations sont faites comme ceci: coupez l'oignon et l'ail dans la théière, versez de l'eau chaude dessus, attendez un peu pour ne pas vous brûler à la vapeur, puis respirez par le bec de la bouilloire en alternance avec les deux narines.

Aussi bon pour les infusions à base de plantes par inhalation et les huiles essentielles de menthol et de tea tree. Ces inhalations peuvent être effectuées jusqu'à 4 fois par jour pendant 10 minutes - essayez-le, il est très efficace et surtout - un moyen sûr de traiter un rhume pendant la grossesse!

A propos, ces mêmes huiles essentielles sont utiles pour un massage du nez: essayez de masser les points situés au niveau des ailes des narines, du pont nasal, des tempes avec le bout des index. Au lieu des huiles, vous pouvez frotter la pommade Dr. Mom.

Ventilez souvent la pièce, surtout avant de vous coucher. Essayez de dormir sur un oreiller haut - pour que la muqueuse nasale gonfle moins.

Médicaments pour la rhinite pendant la grossesse

La pierre d'achoppement est une goutte dans le nez. Il est interdit aux femmes enceintes de les utiliser ensemble et beaucoup de femmes sont ainsi sauvées de la congestion nasale... Est-il vraiment dangereux de prendre des gouttes d'un rhume pendant la grossesse?

Le fait est qu’ils contractent réellement les vaisseaux sanguins, et donc les capillaires du placenta, c’est-à-dire que le fœtus reçoit moins d’oxygène, ce qui ne devrait pas être autorisé, car les effets de l’hypoxie peuvent être très graves. En outre, les chutes du rhume peuvent provoquer une hypertension artérielle et même des spasmes. Eh bien, encore un inconvénient: leur action se termine généralement assez rapidement et vous devez les enterrer trop souvent.

Si vous ne pouvez pas vous passer de médicaments contre le rhume pendant la grossesse, privilégiez différentes gouttes, vaporisations et onguents homéopathiques à base d'huile. Rien n’aide et vous devez utiliser des gouttes vasoconstricteurs? Rappelez-vous les règles simples de leur application: seulement dans la phase aiguë du rhume, seulement 1 à 2 fois par jour (essayez de vous égoutter avant de vous coucher pour pouvoir mieux dormir), uniquement selon la posologie pour l'enfant et pas plus de 3 jours. Et pourtant, avant de prendre une goutte, essayez d'autres méthodes et consultez votre médecin.

Nez qui coule pendant la grossesse: traitement des remèdes populaires

Vous pouvez essayer le traitement de divers remèdes populaires. Comment aimez-vous cette recette: au lieu de gouttes pharmaceutiques, utilisez... du jus de pomme ou de carotte? Posologie - 6-8 gouttes 3-4 fois par jour.

Une autre méthode efficace pour traiter le nez qui coule pendant la grossesse est la boisson chaude excessive. Il sert à la fois à reconstituer les fluides corporels et à servir de tonique général. Il est préférable de boire des thés, des décoctions d'herbes diverses, des boissons aux fruits, du lait au miel et des thés contenant de la vitamine C: thé au citron, compote de groseilles, décoction d'églantier.

Préparez le dernier de la manière suivante: faites bouillir les inflorescences sèches pendant 3 à 5 minutes en ajoutant un peu de sucre dans l’eau - vous économiserez de la vitamine C, qui ne peut supporter un traitement prolongé à la température ambiante.

Pour les cas plus graves - rhinite grave et sinus - essayez de boire une infusion chaude de fraises ou de plantain. La recette est simple: 2 c. Versez 1 tasse d'eau bouillante sur l'une de ces herbes. Après une demi-heure, filtrer, boire 2 à 3 fois par jour pendant un demi-verre. Soit dit en passant, à ces fins, pied sec, écorce de saule.

Cependant, de nombreux experts affirment que les herbes et autres remèdes populaires ne sont pas totalement sûrs, ils peuvent provoquer une fausse couche ou diverses pathologies. Par conséquent, assurez-vous de consulter votre médecin.

Quelle que soit la cause du rhume pendant la grossesse, le traitement ne doit pas être différé - pourquoi vous compliquer la vie? Cependant, il est préférable de ne pas recourir aux gouttes achetées, mais d’être traité de manière naturelle, c’est-à-dire de manière plus sûre!

Qu'est-ce qui peut et ne peut pas être causé par un rhume pendant la grossesse?

L'apparition d'un nez qui coule pendant la grossesse est un phénomène courant. Le corps et le système immunitaire sont affaiblis et la femme est sujette au rhume. Une femme enceinte doit savoir comment se débarrasser d'un rhume et quels médicaments peuvent être utilisés pour ne pas nuire au bébé.

Causes de la rhinite

Un nez qui coule chez les femmes enceintes peut être physiologique et pathologique.

Le développement de la rhinite pendant la grossesse peut être observé lors d'une réaction allergique, dans le contexte d'un processus infectieux-inflammatoire.

Il existe une chose telle que la rhinite enceinte. Un tel nez qui coule ne nécessite pas de traitement, car il est causé par des changements hormonaux et une augmentation du sang circulant.

L'apparition d'un nez qui coule peut être due à des réactions allergiques à la laine, à la poussière, au pollen, etc. Parallèlement à cela, il y a un gonflement du nez, des éternuements et une congestion.

Facteurs provocateurs de la survenue d'une rhinite chez la femme enceinte:

  • Affaiblissement du système immunitaire.
  • Changements de statut hormonal.
  • Séchage de la membrane muqueuse.
  • Courbure du septum.
  • Conditions environnementales défavorables.

Un nez qui coule apparaît souvent dans les pathologies du nasopharynx: sinusite, végétations adénoïdes, courbure du septum. Dans ce cas, vous devez contacter votre otolaryngologue.

Quels symptômes ont besoin d'un médecin?

Si seul un écoulement nasal sans autre symptôme est observé, le traitement ne sera pas nécessaire dans ce cas. La rhinite vasomotrice passera indépendamment, une fois le fond hormonal normalisé.

Si le nez qui coule est accompagné de sécrétions muqueuses, de malaises, de fièvre, de toux, de courbatures, cela indique une infection virale.

Pour la rhinite nature bactérienne caractérisée par un écoulement purulent, ainsi que par une augmentation de la température. Avec un tel rhume, vous devriez immédiatement contacter un oto-rhino-laryngologiste. Le médecin vous prescrira de passer les tests nécessaires et un traitement adéquat.

Traitement de la toxicomanie sûr

L'utilisation de tout médicament doit être approuvée par un médecin!

Pour les femmes enceintes, de nombreux médicaments sont contre-indiqués en raison de leur effet négatif sur le fœtus. L'utilisation de vasoconstricteur pour faciliter la respiration est interdite. Les médicaments à effet vasoconstricteur incluent: Naphthyzinum, Sanorin, Nazivin, Galazolin, etc. Ces médicaments ont un vasoconstricteur non seulement sur les vaisseaux de la cavité nasale, mais également sur les capillaires du placenta.

Pinosol est prescrit aux femmes enceintes. Ce médicament a un effet vasoconstricteur léger. Peut-être que l'utilisation de gouttes pour enfants avec une dose minimale, mais uniquement sur les conseils d'un médecin. Vous pouvez utiliser des médicaments contenant des ingrédients naturels: Euphorbium Compositum, Evamenol.

Euphorbium Composite sous forme de spray est un remède homéopathique.

Cet outil hydrate efficacement la membrane muqueuse et aide à restaurer la fonction de la zone endommagée. En outre, Euphorbium a un effet antiallergique et résiste à l’inflammation.

La pommade Evamenol est composée de vaseline, d’huile d’eucalyptus et de lévomenthol. Lors de l'utilisation de la pommade, la gravité des symptômes caractéristiques du rhume est réduite. Si la rhinite a un caractère allergique, l'utilisation de Vibrocil est autorisée.

Qu'est-ce qui peut te laver le nez?

Lavez votre nez avec une solution saline!

En cas de rhume pendant la grossesse, de nombreux médecins recommandent de faire un lavage nasal en utilisant diverses solutions curatives. Le sérum physiologique isotonique est un traitement sûr et efficace contre la rhinite. En outre, vous pouvez utiliser une solution saline. Il peut être acheté à la pharmacie et à la maison pour en fabriquer un.

Pour préparer une solution saline à la maison pour laver la cavité nasale, il est nécessaire de dissoudre 2 à 3 g de sel de mer ou de sel de mer dans un verre d’eau bouillie tiède. Pour la procédure, vous aurez besoin d’une théière ou d’une seringue sans aiguille.

Parmi les analogues de la solution saline dans la pharmacie, vous pouvez acheter:

Recommandé quotidiennement 3-6 procédures. Le rinçage de la cavité nasale est l’une des procédures thérapeutiques permettant de soulager les irritations et les inflammations, de faire sortir la morve et d’assurer une respiration libre.

Les meilleures recettes folkloriques et des conseils

Vous pouvez soulager votre respiration et vous débarrasser du froid à l'aide de recettes populaires. Ils sont connus depuis longtemps et ne feront aucun mal.

Nous traitons le nez qui coule avec du jus de betterave - rapidement et en toute sécurité!

Voici des recettes populaires pouvant être utilisées pendant la grossesse:

  1. Jus de betterave Pressez le jus des betteraves crues et enterrez 1 à 2 gouttes dans chaque passage nasal. En plus du jus de betterave, vous pouvez utiliser des carottes ou des pommes.
  2. Jus Kalanchoe. Rincer une petite feuille de Kalanchoe sous l'eau courante et presser le jus: frotter dans un mélangeur. Dans sa forme pure, enterrez le jus plusieurs fois par jour.
  3. Jus d'aloès Cette plante a également des effets anti-inflammatoires, tout comme Kalanchoe. Couper soigneusement la feuille d'aloès d'une plante adulte et presser le jus. Au nez, il suffit d'enterrer 2 à 3 gouttes pas plus de 3 fois par jour.
  4. Nez gouttes à base d'oignon et d'ail. Prenez un petit oignon, hachez et pressez le jus. Dans sa forme pure ne peut pas être utilisé, car vous pouvez brûler la membrane muqueuse. Il est recommandé de diluer avec de l'huile d'olive. 3-4 gouttes de jus auront besoin d'une cuillère à café d'huile.

Pour préparer un remède traditionnel contre le rhume de l’ail, vous devez nettoyer et hacher 2 gousses de girofle, verser 50 ml d’eau chaude et laisser infuser pendant 1 heure. Une fois le mélange refroidi, ajoutez une cuillère à café d'huile d'olive.

Vous pouvez creuser dans votre nez avec des bouillons d'herbes médicinales: camomille, écorce de chêne, sauge, etc.

Efficace en cas d'inhalation de rhume pendant la grossesse, qui peut être effectuée uniquement en l'absence de température corporelle élevée. Vous pouvez utiliser une théière ou un nébuliseur. Vous pouvez respirer sur une paire de pommes de terre, huile essentielle d'eucalyptus, arbre à thé, bouillon de sauge, camomille et autres herbes.

Vous pouvez faire chauffer les sinus maxillaires. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des œufs ou des sacs de sel. Cependant, vous ne pouvez pas chauffer votre nez à des températures élevées et la morve verte.

Qu'est-ce qui ne peut pas guérir un rhume?

La rhinite pendant la grossesse est strictement interdite pour traiter les médicaments vasoconstricteurs. Vous ne pouvez pas guérir un rhume avec des médicaments qui incluent la phénylpropanolamine, la phényléphrine, la pseudoéphédrine. Ces substances augmentent le risque de développer un bébé souffrant de pathologies.

Sans la recommandation du médecin d'utiliser des méthodes traditionnelles de traitement pour éliminer le rhume est strictement interdite. Vous pouvez nuire au bébé. De plus, il peut y avoir une réaction allergique à une plante particulière.

Complications et prévention

Un nez qui coule peut causer d'autres problèmes respiratoires.

Un nez qui coule pendant la grossesse nécessite un traitement, sinon un traitement retardé peut entraîner de graves complications.

En raison de difficultés respiratoires chez une femme, l'oxygène ne circule pas assez vers le fœtus. En conséquence, le développement du fœtus peut présenter des irrégularités. La rhinite est un grand danger au premier trimestre, car c'est durant cette période que tous les organes du bébé commencent à être pondus.

Pendant la saison froide, la femme respire par la bouche et respire l'air froid, le nez bouché. Cela provoque le développement d'une laryngite, d'une amygdalite et d'autres maladies. Le processus d'infection dans la cavité nasale au stade avancé peut passer dans d'autres organes et provoquer une inflammation.

Les infections virales, y compris la rhinite, en début de grossesse peuvent entraîner des anomalies dans le développement du fœtus.

Au cours des stades avancés, l'écoulement nasal du virus peut entraîner le vieillissement du placenta, entraînant la pénétration du virus dans le liquide amniotique.

Afin d'éviter les complications, vous devriez consulter un médecin dès les premiers symptômes d'écoulement nasal et suivre toutes les recommandations nécessaires. L'autotraitement est strictement interdit.

Des recettes plus populaires du rhume peuvent être trouvées dans la vidéo:

À des fins prophylactiques, il est recommandé de renforcer et de renforcer le système immunitaire:

  1. Buvez beaucoup de liquide sous forme de thé, compote, etc. Vous pouvez ajouter de la confiture, du citron, du miel si vous n’êtes pas allergique à ces produits.
  2. Vous devez humidifier l'air dans la pièce ou utiliser un humidificateur.
  3. En cas de congestion, il est recommandé de masser les points situés à la base du nez. Cette procédure élimine la congestion nasale. Le massage devrait être index pendant 5 minutes.
  4. À la maison, vous pouvez faire le lavage du nez, s'il y a les premiers signes de congestion.
  5. Il est important de rester hygiénique et de se laver les mains au savon après chaque arrivée de la rue.
  6. Dans les endroits où de grandes concentrations de personnes doivent porter un masque de protection.
  7. Il est recommandé de prendre des vitamines, après avoir consulté un médecin.
  8. Si nécessaire, utilisez des désinfectants.
  9. Avant de sortir, lubrifiez les sinus nasaux avec une pommade oxolinique.

Le respect de ces recommandations aidera à éviter l'apparition d'un rhume pendant la grossesse.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Nez qui coule pendant la grossesse

L'écoulement nasal, ou rhinite, est la maladie respiratoire la plus courante. Et ce n’est pas surprenant, car la membrane muqueuse du nez subit d’abord le choc des basses températures, de l’air sec et poussiéreux, des virus ou des bactéries. Et chacun de nous sait comment traiter un nez qui coule, et encore plus sur les remèdes contre le rhume pour nous aider.

Mais la situation est complètement différente en ce qui concerne le traitement du nez qui coule pendant la grossesse. Il n'y a pas de place pour les expériences et l'auto-guérison, car chaque mauvaise décision peut coûter très cher à la fois à la mère et au bébé.

Quelles gouttes pouvez-vous enfouir dans le nez pendant la grossesse?

La difficulté de traiter un nez qui coule chez une femme enceinte à tout moment est qu’aucun médecin ne recommandera l’utilisation de gouttes nasales vasoconstricteurs. Les médicaments de ce groupe particulier sont les plus populaires dans le traitement de tout type de rhinite et sont prescrits à la fois par des médecins et de manière indépendante par des patients pendant l'auto-traitement. Les gouttes vasoconstricteurs, ou tout autre décongestionnant, éliminent rapidement le gonflement de la muqueuse nasale, ce qui facilite grandement l'état du patient.

À ce jour, aucun résultat de recherche n'illustre l'effet des gouttes nasales vasoconstricteurs sur le fœtus humain. Oui, ils ne peuvent pas l'être, car qui accepterait de risquer la vie et la santé de leur enfant à naître pour des raisons scientifiques? Cependant, il existe des résultats de telles études sur des animaux, qui démontrent l'action tératogène (destructrice pour le fœtus) des adrénomimétiques, qui sont les principaux ingrédients actifs des gouttes vasoconstricteurs du rhume. Les gouttes nasales contenant de l’éphédrine, de la phényléphrine, de la pseudoéphédrine, de l’oxymétazoline, de la phénylpropanolamine, de l’indanazoline, de la naphazoline, de la tétrizoline, de la xylométazoline, de l’oxymétazoline et de la tramazoline sont potentiellement dangereuses pour les bébés non encore nés, mais également contre-indiquées aux mères. Immédiatement, vous pouvez en être sûr: il s’agit de la majorité des gouttes du rhume, qui, dans la pharmacie, sont généralement recommandées comme étant très efficaces et à action rapide.

Alors, quelles sont toutes les gouttes du froid peuvent être utilisés pendant la grossesse? Il faut être traité d'une manière ou d'une autre. Eh bien, si vous êtes une mère responsable, alors posez cette question à votre obstétricien-gynécologue. Et votre médecin, en tenant compte des particularités du déroulement de votre grossesse et de vos antécédents (éventuellement allergiques), vous prescrira le médicament optimal. Parmi les médicaments autorisés pour les femmes enceintes, les solutions salines sont principalement utilisées: Humer, Salin, Dauphin, Aqualor, Physiomer, Aquamaris, Alergol, eau de mer, Dr. Tays. En fait, ces médicaments sont identiques et servent à faciliter l'évacuation du mucus de la cavité nasale et des sinus, ainsi qu'à réduire l'augmentation du gonflement des membranes muqueuses en raison de la pression osmotique.

Les remèdes homéopathiques sont les suivants les plus importants dans le traitement de la rhinite chez la femme enceinte: Delufen, Euphorbium compositum. Ces médicaments ne produiront pas d'effet rapide, mais votre état s'améliorera considérablement le deuxième ou le troisième jour.

L'utilisation d'antiseptiques et d'anti-inflammatoires locaux à base des huiles essentielles Pinosol est également autorisée pour les femmes enceintes, mais pas plus de trois jours sans dépasser la dose (2 gouttes de quatre fois par jour).

Vous pouvez également utiliser les outils qui sont toujours à portée de main et sur lesquels nous verrons plus loin dans le prochain chapitre.

Traitement de la rhinite chez les femmes enceintes avec des remèdes populaires

Les remèdes traditionnels pour le traitement de la rhinite pendant la grossesse devraient toujours être bénins et se limiter à la gamme de médicaments à usage local. Ainsi, tout impact négatif sur le déroulement de la grossesse sera exclu.

  • Bow Hachez un gros oignon frais, étendez-le sur une surface plane et respirez les vapeurs d'oignon jusqu'à ce qu'elles soient épuisées. Dans le processus, vous pouvez mélanger les oignons pour rafraîchir l'évaporation. En variante de cette méthode, avec une forte congestion nasale, environ un quart d’une ampoule peut être mâchée, divisé en deux ou trois parties. Il est important de prendre une profonde respiration avant de commencer à mâcher et d'expirer progressivement les oignons dans la bouche. Ainsi, les cornets nasaux sont ventilés avec des vapeurs d'oignons de l'intérieur, ce qui procure un bon effet anti-inflammatoire et antibactérien. Les oignons n'ont pas besoin d'avaler, de cracher, de se rincer la bouche et de commencer à mâcher une nouvelle tranche. Effectuez la procédure deux fois par jour.
  • Kalanchoe. Le jus de Kalanchoe a toute une gamme de propriétés utiles qui aident à traiter le nez qui coule et renforcent l’immunité locale, empêchant ainsi l’apparition d’un nouveau rhume. Écrase une feuille de Kalanchoe et verse une cuillerée à thé d’eau bouillie ici. Mélangez bien l'eau avec les morceaux de feuille, plafonnez la masse pour avoir plus de jus. Égoutter le jus résultant dans un récipient en verre séparé. Enterrez trois gouttes de jus de Kalanchoe dans chaque passage nasal trois fois par jour. Continuer le traitement pendant une semaine.
  • Huile de menthe et d'eucalyptus. Mélangez menthe et eucalyptus dans des proportions égales. Utilisez l'huile obtenue pendant la nuit en appliquant la composition sur la muqueuse nasale avec un coton-tige. Trempez simplement la baguette dans l'huile, laissez-la s'égoutter et entrez dans le passage nasal à une profondeur confortable. L'huile empêche le dessèchement de la muqueuse nasale pendant le sommeil, soulage le gonflement, procure un effet antiseptique pendant plusieurs heures.
  • L'ail Écrasez une gousse d’ail et versez-y de l’eau bouillie et refroidie: trois parts d’eau pour une part d’ail. Infuser de l'eau pendant une demi-heure, puis mélanger, filtrer et utiliser pour l'instillation dans le nez: trois à quatre gouttes dans chaque passage nasal quatre fois par jour. Le traitement continue jusqu'à la récupération.
  • Jus de betterave Le jus de betterave est un bon remède pour augmenter l'immunité locale. Pour préparer des gouttes à partir de cela, vous devez broyer les betteraves rouges fraîches sur une râpe et verser la masse avec la même quantité d’eau bouillie refroidie; bien mélanger, retirer la mousse et laisser reposer pendant deux heures. Filtrer la perfusion et demander l'instillation dans les voies nasales de toute la pipette deux fois par jour. Passez le traitement pendant quatre jours.

Aides de récupération

Parfois, l’organisation du mode de vie et de l’espace adéquats au cours de la maladie n’apporte aucun avantage moindre, et parfois plus important que le traitement principal. Surtout quand il s'agit de traiter une femme enceinte, quand n'importe quelle petite chose peut jouer un rôle important.

Mais ne nous attardons toujours pas sur les bagatelles. Au cours de la période de maladie respiratoire aiguë, qui se manifeste par une rhinite, il est important que l'air dans la pièce où se trouve la femme enceinte soit suffisamment humide. Cela aidera à organiser l'évacuation rapide du mucus accumulé dans le nez et à établir rapidement le fonctionnement normal des muqueuses. Afin de remplir cette condition, vous aurez besoin d'un humidificateur. En outre, cet appareil peut être utilisé comme inhalateur en déposant dans le réservoir l'huile essentielle de menthe, de genièvre, de thuya ou d'eucalyptus, après quoi l'air de la pièce sera rempli de substance médicinale.

Inhalation, en tant que procédure distincte. À des fins thérapeutiques, il est préférable d’utiliser des inhalateurs spéciaux, car l’inhalation de vapeurs trop chaudes peut provoquer un gonflement encore plus important de la muqueuse nasale. Cependant, les vapeurs chaudes contribuent à la pénétration de la substance thérapeutique dans toutes les cavités nasales accessibles et à leur chauffage uniforme. Par conséquent, effectuer des inhalations sans utiliser d'inhalateur, mais de manière ouverte (sans créer d'effet de serre), favorise la récupération.

Échauffement Le réchauffement n'est pas recommandé pour le traitement des femmes enceintes atteintes de rhinite.

Masser les zones réflexes. Un des aides efficaces pour la rhinite. Il convient de masser simultanément le nez et la zone au-dessus de la lèvre supérieure. Ce massage aide bien à la congestion nasale. Un autre moyen de massage consiste à tapoter des mouvements sur l'os nasal des deux côtés, au-dessus des sinus maxillaires, des sourcils.

Respiration. C'est la fonction principale qui souffre d'un rhume, mais il ne faut pas l'éteindre complètement maintenant. Essayez d’établir une respiration superficielle mais fluide avec une inspiration et une expiration prolongées. En effectuant de tels exercices pendant 5 minutes par heure, vous ferez face au froid beaucoup plus rapidement.

Ce qui ne devrait pas être ignoré

Votre nez qui coule est un symptôme. Peut-être la seule ou la plus désagréable, mais il convient de toujours la considérer dans le contexte de la maladie sous-jacente. De quoi s'agit-il: une allergie, un virus, une aggravation de l'antrite? Votre état général devrait être évalué par un médecin, après quoi un traitement complet vous sera prescrit, en tenant compte de votre grossesse.

Dans le cas où la consultation est impossible, arrêtez de prendre le médicament, après quoi consultez un médecin dès que l'occasion se présente. Si vous avez une fièvre supérieure à 37,8 ° C au cours de la maladie, prenez du paracétamol: cet antipyrétique est autorisé pour les seins en gestation et allaitants.

Vous ne savez pas comment choisir une clinique ou un médecin à des prix raisonnables? Centre d'enregistrement unifié par téléphone au +7 (499) 519-32-84.

Le nez qui coule chez les femmes enceintes et les méthodes pour son traitement

Même si c'est triste, les rhumes et le nez qui coule peuvent assombrir les beaux moments d'une grossesse tant attendue! Pendant le port de votre karapuz préféré, toutes les forces du corps féminin sont dirigées vers le développement intra-utérin du futur bébé.

Votre immunité est réduite et par conséquent, diverses infections, une fois à l'intérieur du corps, ont toutes les chances de se reproduire de manière favorable. Es-tu content de ça? Le nez est constamment rembourré et, en utilisant un mouchoir, des rougeurs apparaissent sur la peau du visage. Découvrons les causes d'un nez qui coule pendant la grossesse et comment s'en débarrasser!

Nez qui coule et ses causes pendant la grossesse

L'écoulement nasal est un problème très courant chez de nombreuses femmes enceintes, surtout si la période de gestation a eu lieu en automne-hiver.

Quelles sont les principales causes de rhinite chez la femme enceinte:

  • Après la conception, l'immunité diminue chez les femmes enceintes, de sorte que son corps devient très vulnérable à de nombreux virus.
  • Une augmentation des hormones féminines provoque un gonflement des sinus muqueux;
  • En raison du volume important de sang circulant dans le corps, la muqueuse nasale se dessèche. La cause du séchage peut être une réaction allergique ou une faible humidité dans la pièce;
  • Pathologie du nasopharynx: augmentation des polypes ou des végétations adénoïdes, sinusite, courbure de la cloison nasale - dans tous les cas, vous devez consulter un otolaryngologue;
  • La rhinite vasomotrice rend la grossesse difficile pour beaucoup de femmes enceintes. Il est très difficile de se débarrasser de lui, avec la naissance des miettes, lorsque le fond hormonal de la femme revient à la normale, il disparaît tout seul. Ce type de rhinite ne nécessite pas de traitement spécial.

Si le nez bouché vous empêche de respirer complètement et afin d'éviter la privation d'oxygène du fœtus en oxygène, il est recommandé de consulter un spécialiste afin qu'il puisse trouver un médicament efficace pour les femmes enceintes.

Causes de la rhinite dans 1 trimestre

Au cours des trois premiers mois, le futur organisme du bébé est pondu. Au cours de cette période, même les infections les plus mineures, qu’il s’agisse d’une infection respiratoire aiguë ou d’une infection virale respiratoire aiguë, sont dangereuses pour la femme, car elles peuvent nuire à la santé et au développement du fœtus. Assurez-vous de lire l'article sur ce qu'il advient du bébé pendant la grossesse: Le développement du bébé dans l'utérus >>>

Un écoulement nasal en début de grossesse peut être provoqué par des infections virales et des changements hormonaux dans le corps.

  1. si vous avez une congestion nasale, une indisposition, de la fièvre, alors les virus sont à blâmer;
  2. si le gonflement du nez se produit dans le cadre d'une bonne santé, alors les hormones sont à blâmer. Ils provoquent un gonflement des muqueuses dans tout le corps, quelle qu'en soit la cause, qu'il s'agisse d'une réaction allergique ou de l'air sec.
  3. La rhinite vasomotrice, qui apparaît chez une femme au début de la grossesse et ne disparaît souvent qu'après la naissance d'un bébé.

Le nez qui coule pendant la grossesse 1 trimestre que pour traiter?

Le traitement de la muqueuse nasale pendant la grossesse gestationnelle est préférable en utilisant des remèdes traditionnels contre le rhume pendant la grossesse, mais les médicaments pendant cette période sont strictement interdits.

En savoir plus sur ce qui arrive au corps de la mère et du bébé, lisez l'article 1 trimestre de grossesse >>>

Pour supprimer la congestion nasale, vous pouvez utiliser:

  • jus de légumes: carottes, betteraves, pommes. Pour ce faire, il suffit d'enterrer 5 à 6 gouttes dans chaque narine plusieurs fois par jour;
  • des gouttes de jus d'aloès faciliteront la respiration et soulageront l'inflammation des sinus nasaux.

Un effet bénéfique sera sur le réchauffement des sinus. Pour ce faire, il est nécessaire de réchauffer le mil, de placer les céréales dans un sac en coton et de les déposer sur le nez. En inspirant de l'air chaud et sec provenant de grains chauds, vous réchaufferez les sinus de l'intérieur et de l'extérieur.

Causes de la rhinite dans les 2 trimestres

Les médecins-gynécologues considèrent cette période de grossesse comme une étape très calme et sans danger. À 12 semaines, le corps du bébé est déjà bien formé et la rhinite, qui est si inquiète pour sa mère, ne peut plus avoir d'effet négatif sur le fœtus, comme dans les premiers stades de la grossesse. Faites attention à l'article 2 trimestre de grossesse >>>

Au deuxième trimestre, l'écoulement ou les démangeaisons au nez se produisent le plus souvent:

  1. en raison de changements hormonaux - rhinite vasomotrice;
  2. en raison de l'apparition de la rhinite allergique. Le corps de la femme devient sensible aux allergènes connus et inconnus.

Le nez qui coule pendant la grossesse 2 trimestre que pour traiter?

Si nous parlons du traitement de la rhinite chez la femme enceinte, le deuxième trimestre est le moment le plus sûr pour son traitement. À ce stade, le placenta est formé et peut protéger le bébé.

  • Pour éliminer la congestion, des gouttes nasales et des sprays pour enfants peuvent être utilisés: Pinosol, Compositum, Euphorbium;
  • Il est bon de laver les sinus avec des solutions à base de plantes ou une solution saline (dans 1 litre d’eau bouillie tiède, mélanger 1 cuillère à soupe de sel), et il est préférable de se procurer une solution toute faite à la pharmacie: Aquamaris, Salin, Humer;
  • L'ail avec des oignons aidera à se débarrasser des virus. Hacher ensemble ou séparer les oignons avec l'ail, mettre une partie sur une soucoupe dans la pièce, et mettre l'autre partie dans un sac de gaze et inhaler. Des paires d'huiles essentielles apporteront très rapidement votre corps à un état normal.

Causes de la rhinite au trimestre 3

La rhinite allergique peut survenir chez les femmes enceintes au cours des dernières périodes, mais cela se produit très rarement car, à ce stade, le corps de la femme enceinte a le temps de réagir à tous les allergènes. Une rhinite allergique se caractérise par des mucosités du nez, des larmoiements et l'apparition d'une éruption cutanée sur le corps.

Tout ce que vous devez savoir sur le troisième trimestre, lisez l’article 3 du trimestre de la grossesse >>>

Le nez qui coule pendant la grossesse 3 trimestre que pour traiter?

  1. Vous pouvez utiliser l'inhalation en utilisant du laurier, de l'huile de menthol et du bouillon de pomme de terre. Les interventions thérapeutiques 3 à 4 fois par jour, sous forme d'inhalations d'une durée de 5 minutes, vont soulager l'inflammation et le gonflement des sinus.
  2. Masser les points dans la zone des narines et du pont nasal avec des mouvements circulaires. L'utilisation de la pommade "Doctor IOM" ou du baume "Star" renforcera l'effet curatif (lisez l'article Star in Pregnancy >>>).

Traitement de la rhinite

Lors de l'une des conférences, on m'a posé la question suivante: «Comment soigner un nez qui coule chez une femme enceinte?» - oui, c'est très problématique, car pendant la période de portage d'un bébé, les médicaments sont indésirables.

Jusqu'à présent, dans le processus d'ajustement hormonal, les muqueuses des sinus nasaux ne s'adaptent pas aux nouvelles conditions, un nez qui coule ne passera pas. Par conséquent, l'utilisation de diverses gouttes et sprays ne peut avoir qu'un effet temporaire.

Le traitement de la rhinite pendant la grossesse doit être accompagné d'une consommation d'alcool abondante:

  • Pour cette forme, les boissons à la canneberge et aux fruits d’airelle contiennent une teneur élevée en vitamine C, du thé au citron, du lait au miel, des tisanes;
  • Vous pouvez faire une décoction de cynorrhodon. Pour cela, vous devez d'abord faire tremper les fruits dans de l'eau, puis les amener à ébullition et ne pas les faire bouillir plus de 5 minutes. La longue ébullition de la vitamine C peut être détruite.

"Le nez qui coule chez les femmes enceintes que pour traiter?" - Cette question inquiète beaucoup d'entre vous, n'est-ce pas?

Un nez qui coule pour les femmes enceintes peut être traité avec des gouttes, qui incluent un glucocorticostéroïde. Ces médicaments sont considérés comme les plus sûrs, car ils ne peuvent pas pénétrer dans le sang et ne peuvent donc avoir aucun effet sur le fœtus. Ceux-ci comprennent:

Ces médicaments facilitent l’état de la femme enceinte, ils sont capables d’éliminer les poches de la muqueuse nasale jusqu’à 12 heures et sont très faciles à utiliser.

Quoi d'autre peut guérir un rhume pendant la grossesse? Compte tenu de votre position intéressante, je peux recommander l’utilisation de lampes aromatiques parfumées au genévrier, au thuya, au thuya, au pin et à l’épinette - elles peuvent non seulement éliminer le virus et réduire l’inflammation, mais aussi un effet désinfectant sur les sinus muqueux.

Prévention de la rhinite

La protection contre le froid pendant la grossesse est difficile. Que cela apparaisse ou non, tout dépend de l'organisme et de la façon dont il a réagi au réarrangement du fond hormonal lorsqu'il porte le bébé. Il est encore possible de réduire le risque de rhinite.

Il suffit d’effectuer les mesures préventives suivantes:

  • afin d'améliorer l'immunité, il est nécessaire de boire des complexes de vitamines;
  • pendant la période d’exacerbation du rhume, essayez d’éviter les endroits bondés;
  • avant de sortir, lubrifiez les sinus de l'intérieur avec une pommade oxolinique;
  • plusieurs fois par jour pour aérer la pièce et humidifier l'air;
  • les promenades quotidiennes doivent durer au moins 4 heures; afin d'éviter l'hypothermie, il est préférable de s'habiller chaudement;
  • en présence d'une forme chronique de la maladie, il est nécessaire d'éliminer les exacerbations de manière opportune;
  • le traitement de la rhinite est préférable aux premiers symptômes;
  • diversifier le régime alimentaire des fruits et légumes. Pour obtenir des informations complètes sur la nutrition au cours de cette période importante, jetez un coup d’œil aux secrets d’une bonne nutrition pour la future mère >>>

Quoi ne pas faire

  1. Dans la forme aiguë de la rhinite, les bains de pieds chauds, les UHF et l’électrophorèse ne sont pas autorisés;
  2. Ne prenez pas d'antibiotiques, car ils ne sont prescrits que pour le traitement de la rhinite bactérienne;
  3. Les médicaments immunostimulants tels que la teinture d'échinacée ou de réglisse sont nocifs pour le fœtus. Ils augmentent la pression et le pouls. Ceci est dangereux pour une femme et un futur bébé, qui a déjà un rythme cardiaque d'au moins 150 battements par minute.

Conclusion: La grossesse est une maladie qui dure neuf mois et dont au moins trois ou quatre surviennent pendant la saison froide. Dans le contexte de l'immunité réduite, il est très difficile de protéger votre corps contre le rhume. Nous espérons que nos recommandations vous seront utiles!

Vous Aimerez Aussi