Causes de respiration sifflante du nez chez les nourrissons

Souvent, les parents sont perplexes et soucieux de constater que leur bébé, récemment sorti de la maternité, grogne leurs nez. Ces grognements, ainsi que la respiration sifflante, les sifflements et autres sons similaires dans le nez se produisent surtout pendant et après l’alimentation, ainsi qu’après le sommeil. Dans ce cas, l'enfant peut présenter des symptômes de nez qui coule, mais pas toujours - parfois des grognements de nez, bien qu'il n'y ait pas de morve.

Contenu de l'article

Pourquoi le bébé grogne-t-il et que faire dans ce cas? Il s'avère que le tabagisme est un phénomène courant chez les nourrissons et les enfants en bas âge, et pratiquement inoffensif dans la plupart des cas. Nous dirons pourquoi le bébé grogne son nez et ce qu'il faut faire pour qu'il puisse respirer librement et facilement.

D'où viennent les grognements?

Pourquoi le bébé grogne-t-il avec son nez? Il y a grognement si l'air bute sur un obstacle lors de son passage dans les voies nasales - mucus, croûtes, adénoïdes, corps étranger, etc.

Les voies nasales chez les enfants de la première année de vie sont très étroites et la moindre accumulation de mucus (qui doit être dans le nez pour la décontamination et l’humidification de l’air) gêne le libre passage de l’air, ce qui provoque toutes sortes de bruits parasites.

De plus, le bébé ne sait pas se montrer comme des adultes et le mucus dans le nez peut stagner pendant longtemps. En même temps, il s'épaissit et se dessèche, rendant la respiration encore plus difficile. Si du mucus s'est accumulé dans les parties antérieures du nez, il peut être facilement éliminé avec un aspirateur ou une petite poire. Si le mucus est trop profond mais qu’il vaut la peine de le retirer, vous pouvez endommager la muqueuse de l’enfant, provoquer un saignement, mettre des bactéries dans le nasopharynx.

C'est l'accumulation de mucus à l'arrière du nez qui provoque le plus souvent des sons grognants.

Raisons

Une augmentation de la formation de mucus et, par conséquent, un grognement dans le nez peuvent être causées par plusieurs raisons:

  • la rhinite physiologique des bébés;
  • rhume;
  • air sec dans la pépinière;
  • réaction allergique à la poussière, aux poils d'animaux, au pollen, aux produits chimiques ménagers;
  • dentition des dents.

Normalement, une partie du mucus formé s’évapore et une partie s’écoule dans la gorge et est avalée. Mais si l'air dans la pièce est sec, le fluide du mucus s'évapore trop rapidement et les écoulements dans le nez s'épaississent. Un mucus épais et visqueux complique l'auto-nettoyage du nez, s'accumule et obstrue le nez. L'accumulation de mucus contribue à un certain nombre de facteurs, parmi lesquels le manque de mobilité du bébé et sa présence constante en position horizontale.

Nez qui coule

La première pensée que de rendre visite aux parents, si le bébé grogne de son nez, est un rhume. Dans ce cas, le fait qu'un nez qui coule soit un symptôme et non une maladie est rarement pris en compte et apparaît dans les conditions suivantes:

  1. L'infection est virale, moins souvent bactérienne.

En effet, l'écoulement nasal causé par une infection respiratoire s'accompagne d'une augmentation de la formation de mucus, raison pour laquelle l'enfant ne peut pas respirer librement par le nez et grogner. Dans le même temps, le patient présente d'autres symptômes de rhume - éternuement, toux, rougeur de la gorge, fièvre.

Il arrive parfois qu’un enfant de 2 mois s'émerveille du nez, mais il n’a aucun autre symptôme de la maladie - le bébé est gai et actif, la température est normale. Dans ce cas, ne vous inquiétez pas - vous êtes probablement confronté à une rhinite physiologique. Les nouveau-nés, ainsi que les enfants de moins de 3 mois, ont une membrane muqueuse plus humide que les adultes. Slime peut être tellement que cela ressemble à un nez qui coule. Cependant, ce phénomène n'a rien à voir avec la maladie et ne nécessite aucun traitement. À l'âge de deux ou trois mois, le travail de la membrane muqueuse est normalisé et la rhinite physiologique passe.

Les allergies étant souvent congénitales, le fait que la rhinite allergique puisse être diagnostiquée chez les nourrissons ne devrait pas être surprenant. Que peut causer des allergies? En fait, la chambre des enfants regorge d'allergènes potentiels: poils d'animaux, poussière (ou plutôt acariens omniprésents) et produits chimiques ménagers que votre mère a lavés le sol ou la literie lavée. Dans la rhinite allergique, une grande quantité de mucus clair et liquide est sécrétée par le nez, l’enfant éternue souvent, ses yeux deviennent rouges et on observe des larmoiements.

Stase Mucus

Si un bébé grogne avec un nez, mais que la morve coule à peine, il est très probable qu'ils s'accumulent dans les parties profondes de la cavité nasale. Le bébé est incapable de se moucher, et même la mère ne peut pas faire sortir le mucus avec un aspirateur. Comment aider l'enfant?

Le nourrisson est presque toujours maintenu en position horizontale (couché). C’est le premier facteur qui complique l’écoulement du mucus par le nez. Tournez l'enfant sur le ventre, sur le côté, pendant qu'il ne sait toujours pas comment le faire vous-même. Pendant le repas, maintenez-le de manière à ce que la tête soit surélevée - cela facilite non seulement la respiration nasale, mais empêche également l'infiltration de lait dans le nasopharynx (qui est souvent à l'origine du grognement après l'alimentation).

La deuxième raison de la stagnation est l'air sec. Rappelez-vous qu’une humidité de 50 à 70% (lorsque la température de l’air est de 18 à 22 ° C) est favorable aux voies respiratoires.

Croûtes sèches dans le nez

Si le bébé a le nez qui claque, ou si vous entendez le nez renifler et siffler, des croûtes sèches se sont probablement accumulées dans les voies nasales. Les raisons en sont les mêmes: air sec, manque d'aération, poussière de la pièce, utilisation abusive de l'appareil de chauffage, promenades rares avec l'enfant.

Pour faciliter la respiration de votre enfant, enduisez-le de gouttes de solution saline ou de gouttes nasales salines, telles que Aqua Maris, Salin, etc., puis retirez les croûtes ramollies. Ils peuvent être retirés de l'avant du nez avec un coton-tige humide (utilisez un coton-tige avec limiteur), du coton ou de la gaze. Dans le dos du nez ne devrait pas pénétrer. Enterrez les gouttes hydratantes plusieurs fois par jour et les croûtes profondes du nez disparaîtront d'elles-mêmes.

Syndrome de mèche postnasal

Les mères se plaignent souvent que la respiration sifflante dans le nez du bébé empire le matin et s'accompagne également de toux. Dans le même temps, il n'est pas possible d'éliminer le mucus avec un aspirateur, comme s'il était assis très profondément. Dans ce cas, le syndrome de fuite postnasale peut être suspecté.

Le syndrome de mèche post-nasale est un phénomène pathologique dans lequel le mucus qui se forme dans le nasopharynx s’écoule dans la gorge et s’accumule à l’arrière de la gorge, provoquant une inflammation.

  • grogner dans le nez la nuit et le matin;
  • toux au réveil;
  • rougeur de la gorge;
  • sommeil agité;
  • sensation de coma dans la gorge, maux de gorge (malheureusement, seuls les enfants plus âgés peuvent le dire).

La cause fondamentale du syndrome de fuite post-nasale en est une: il s'agit d'un nez qui coule et de tout type (allergique, infectieux - sans importance). Normalement, le mucus du nasopharynx s'écoule dans la gorge, mais il ne devrait pas s'accumuler sur les parois du pharynx. Et là encore, il convient de mentionner la sécheresse de l’air - c’est ce facteur qui provoque l’épaississement du mucus, qui le pende au dos du nasopharynx, provoquant mal de gorge, toux et grognements au nez.

Dentition

Parfois, on entend des parents se plaindre, disent-ils, un enfant de 2 mois grogne de son nez, depuis que ses premières dents ont commencé à éclater. En effet, la formation accrue de mucus dans le nez et, par conséquent, le grognement, est accompagnée de poussées dentaires très souvent. Le fait est que l'éruption est toujours accompagnée d'une inflammation locale des gencives. Cela entraîne une augmentation du flux sanguin dans la cavité buccale et une formation accrue de salive. La muqueuse nasale a beaucoup en commun avec la salive - la salive et la morve contiennent une grande quantité d'agents désinfectants, tels que le lysozyme, les interférons, ainsi que l'un et l'autre sont excrétés en grande quantité en réponse à l'inflammation.

Prévention et traitement

Que doivent faire les parents si les bébés respirent avec la respiration sifflante? Pour faciliter la respiration du bébé, ainsi que pour réduire le risque de problèmes avec les voies respiratoires supérieures à l'avenir, suivez ces directives:

  • nettoyez régulièrement les voies nasales frontales avec des cotons-tiges humidifiés ou du turunds;
  • en cas d'accumulation importante de mucus dans le nez, aspirez-le avec un aspirateur spécial (après usage, rincez-le à l'eau tiède et au savon);
  • jouer avec l'enfant, le retourner, le masser - tout cela stimule la respiration active et empêche le mucus du nasopharynx de rester debout;
  • maintenir une température et une humidité optimales dans la maison;
  • plusieurs fois par jour pendant la saison de chauffage, arrosez le nasopharynx de l'enfant avec des gouttes hydratantes pour le nez ou maintenez l'humidité de l'air normale avec un appareil spécial - un humidificateur;
  • aérer la chambre des enfants tous les jours, de préférence avant le coucher;
  • effectuez régulièrement des nettoyages humides dans la pépinière et éliminez également les «collecteurs de poussière» supplémentaires présents dans le lit de l’enfant - tapis, peluches;
  • Si vous ressentez des symptômes du rhume, discutez du traitement de votre enfant avec le pédiatre.

Ainsi, le fait de piquer peut être à la fois un phénomène physiologique et un signe que la respiration de l’enfant est compliquée. Dans tous les cas, cela devrait attirer l’attention des parents et devenir un stimulant pour améliorer les conditions de la maison et prendre soin de son nez.

Pourquoi le nouveau-né grogne-t-il et renifle-t-il sans morve et sans toux?

Ne paniquez pas à l'avance: tout n'est pas aussi effrayant qu'il n'y parait.

Pourquoi cela se produit-il et comment faciliter la respiration du nouveau-né?

Il semblerait que toutes les difficultés derrière, le bébé est né en bonne santé et est déjà à la maison. Mais maman, en écoutant le souffle des miettes, est effrayée: d'où vient ce fléau, pourquoi est-il difficile de respirer?

Dans la panique, assez de gouttelettes, "juste au cas où" achetées avant la naissance, essayaient de s'égoutter le nez...

D'abord, essayons de savoir - avez-vous besoin de gouttes et de quoi?

Causes de la respiration compliquée chez les bébés

La toute première chose que les parents pensent quand une respiration sifflante apparaît, c'est que l'enfant a un rhume.

Cependant, lors d’un rhume, des symptômes tels que:

  • Nez qui coule et respiration par la bouche.
  • Toux
  • Rougeur de la gorge.
  • Souvent - une augmentation de la température.

Si tout cela ne se produit pas et si le pédiatre ne voit pas de signes d'infections respiratoires aiguës, il est fort probable que la cause du grognement et de l'inhalation est physiologique ou pathologique.

Caractéristiques de la structure du nasopharynx du nouveau-né

Chez les nourrissons, les organes du nasopharynx sont encore immatures et continuent à se former au cours de la première année de vie. La cavité nasale est basse et étroite, les voies nasales moyennes et supérieures sont encore sous-développées et la voie inférieure est totalement absente, commençant à se former à partir de 6 mois et se formant finalement à l'adolescence.

1.2 - passage nasal; 3 - passage nasal inférieur; 4 - nasopharynx; 5 - langue; 6 - glande thyroïde; 7 - trachée; 8 - poumon gauche; 9 - coeur; 10 - le diaphragme; 11 - le poumon droit; 12 - thymus; 13 - cavité buccale; 14 - le palais; 15 - plis de la cavité nasale.

Le tube auditif passe à proximité du nasopharynx, raison pour laquelle même un simple rhume peut souvent entraîner une complication des oreilles.

Causes physiologiques des bébés obstrués qui respirent

Étant dans le liquide amniotique au cours du développement fœtal, l'enfant ne respire pas le nez. Par conséquent, apparaissant dans le monde, le bébé n'est pas prêt à utiliser ses organes respiratoires de toutes ses forces.

Après la naissance, les muqueuses du nez sont sèches, mais dès le premier jour, l'adaptation aux nouvelles conditions de respiration commence à produire du mucus.

Parfois, il se produit beaucoup, avec les passages nasaux des miettes peut-être déjà les indicateurs moyens.

Grogner et renifler peuvent être le résultat d'un air trop sec dans la pièce. La membrane muqueuse se dessèche, des croûtes se forment dans le nez, ce qui empêche le passage de l'air.

L'irritation et le gonflement de la muqueuse nasale peuvent être dus à des régurgitations fréquentes. Le court œsophage contribue à l'épanchement du contenu gastrique dans le nasopharynx, ce qui en fait une inflammation et provoque des difficultés respiratoires.

Causes pathologiques de l'insuffisance respiratoire chez le nouveau-né

Le bébé peut naître avec des changements pathologiques dans la structure du système respiratoire. Par exemple, avec une courbure du septum nasal ou des anomalies des voies nasales.

Immédiatement après la naissance, cela peut ne pas être perceptible, mais se manifestera au cours des premiers mois de la vie. Un ORL expérimenté détectera les anomalies lors de l'inspection. Les pathologies sont éliminées chirurgicalement.

Même les nourrissons, malheureusement, ne sont pas assurés contre les tumeurs. Des tumeurs peuvent survenir dans la cavité nasale. En règle générale, ils métastasent rarement, mais sont détectés à un stade précoce, et après l'opération, rien ne menace la santé et la respiration du bébé.

Corps étranger et respiration difficile

Un corps étranger coincé dans le passage nasal rend la respiration difficile. S'il passe plus loin dans le nasopharynx, il peut même provoquer un arrêt de la respiration.

S'il y a encore des enfants inconscients dans la famille, ils peuvent également faire des expériences avec le bébé: mettez une perle, un bouton ou un morceau de nourriture solide dans le nez.

Même la plume habituelle d'un oreiller peut rester coincée dans le nez des miettes.

Allergie

De nombreux bébés dès la naissance sont allergiques. Par conséquent, des difficultés respiratoires peuvent être causées par la présence d'un allergène à proximité.

Habituellement, il s'agit de poils d'animaux domestiques, de plantes d'intérieur, de poussière, d'intolérance à certains aliments dans le régime alimentaire d'une mère allaitante.

Parfois, même les protéines du lait provoquent des allergies.

Indépendamment donner à votre enfant des antihistaminiques est strictement interdit!

Mesures pour la prévention et le contrôle des difficultés respiratoires liées à des problèmes physiologiques

Toutes les causes possibles de difficulté respiratoire chez le nouveau-né doivent être éliminées sous la surveillance de spécialistes.

Toutefois, la mère elle-même peut soulager l’état du bébé en cas de problèmes respiratoires physiologiques.

Nez de toilette

Les procédures d'hygiène quotidienne devraient inclure une toilette à bec. Il est nécessaire de nettoyer les voies nasales avec une flagelle de coton humidifiée avec de l'eau ou une solution saline.

Vous pouvez également utiliser les gouttes nasales Aquamaris, Aqualor, Salin ou leurs analogues. Les gouttes ne créent pas de dépendance et ne rétrécissent pas le passage nasal, car leur composition est naturelle: eau de mer.

Chaque jour, 2 à 3 gouttes dans chaque narine plusieurs fois par jour avant le nettoyage du nez ou afin d'hydrater la muqueuse faciliteront grandement la respiration des enfants. À ces fins, approprié et salin.

Mode de consommation

Il est particulièrement important, si le pipsqueak est un artificialiste, de lui donner de l'eau. Mais le bébé allaité est également gravement déficient en liquides.

Microclimat confortable dans la chambre

Pour faciliter la respiration du bébé, dans une pièce où il dort et veille, vous devez observer le mode de température et d'humidité.

Il n’est pas nécessaire d’acheter un humidificateur si la situation financière ne le permet pas: une serviette humide sur une batterie chaude deviendra une alternative efficace.

L'aération et le nettoyage humide aident à maintenir le microclimat idéal dans la maison.

Les promenades

Un séjour régulier à l'air frais améliore l'état de l'enfant: l'air extérieur (bien sûr, pas sur une avenue gazée, mais dans les parcs ou les places) est saturé d'oxygène propre et humidifié de manière optimale.

Il est non seulement souhaitable de le faire, mais aussi impossible!

  • Pour creuser dans le lait maternel. Le mythe sur les avantages du lait dans la lutte contre une respiration difficile et froide a longtemps été démystifié: le lait se dessèche et forme des croûtes qui gênent encore plus la respiration normale.
  • Utilisez des gouttes vasoconstricteurs sans nécessité. Non seulement il est contraignant de contraindre les vaisseaux, il crée également une dépendance.
  • Aspirer le mucus de l'aspirateur (pas la morve). Plus le mucus est aspiré, plus il apparaît.
  • L'inhalation. Ils ne sont nécessaires que dans le traitement des infections respiratoires aiguës sans complications et sans température. Dans la rhinite physiologique, l'inhalation conduit à l'effet de "nez paresseux".
  • Refuse de nager, craignant d'aggraver l'état de l'enfant.

En l'absence de fièvre, de nez qui coule et de toux, l'essoufflement n'est pas une raison pour annuler les traitements à l'eau. Un bain chaud aura un effet relaxant, dilatera les vaisseaux sanguins et les miettes respireront mieux.

En moyenne, à partir de 3 mois, le système respiratoire de l’enfant devient relativement adapté au monde extérieur et les problèmes respiratoires physiologiques laissent le bébé.

Mais parfois, le processus peut prendre jusqu'à un an.

Congestion nasale chez un nouveau-né: causes et bon nettoyage

Si le nez est coincé chez un bébé ou un nouveau-né, vous devez contacter votre pédiatre. Le médecin doit examiner l'enfant et rechercher les causes de difficultés respiratoires nasales. Il est strictement interdit d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs nasales sans pédiatre.

L'obstruction nasale chez les nourrissons seulement à première vue semble être "banale". Les nouveau-nés et les bébés doivent être étroitement surveillés par des professionnels de la santé. Peut-être la cause du nez bouché est-elle mal entretenue ou de nature physiologique. Néanmoins, il est préférable de connaître cette question avec le médecin.

A propos de l'importance de la respiration nasale

Si le nez du bébé ne respire pas, il n’y aura pas d’hydratation, de nettoyage et de réchauffement à part entière de l’air inspiré. Un tel bébé va souvent souffrir d'ARVI. Cependant, l'obstruction de la respiration nasale a d'autres conséquences encore plus graves.

  • Pour les nourrissons, une respiration nasale normale est extrêmement importante. Parce que pour respirer pleinement par la bouche, il n'est pas encore physiologiquement mature. Chez les nourrissons de moins de 6 mois, la langue repousse le cartilage du larynx et bloque le mouvement de l'air. Une longue respiration buccale entraîne une hypoxie - un manque d'oxygène, qui nuit au développement général du corps. Il est important de le savoir et d’essayer de reprendre une respiration nasale normale dès que possible.
  • Troubles neurologiques. L'hypoxie peut provoquer une augmentation de la pression intracrânienne, une altération de la fonction du système nerveux central. Un bébé avec une respiration nasale difficile est méchant, ne dort pas bien.
  • Complications dans les organes ORL. La boursouflure des muqueuses et la congestion nasale aggravent la filtration, les fonctions de drainage, ce qui conduit à la reproduction de la microflore pathogène et à l'inflammation de l'oreille moyenne, des végétations adénoïdes et des sinus paranasaux.
  • Réduction de poids. Si le bébé ne respire pas par le nez, l'alimentation devient une angoisse - le bébé ne peut pas téter sans interruption car il suffoque. En conséquence, le bébé devient agité, mange mal et ne prend pas un poids suffisant. Et cela comporte un certain nombre d'autres dangers dès l'enfance.

Pourquoi le nez est fourré dans le bébé

Il est important d'identifier les causes qui ont provoqué la congestion nasale chez un nourrisson. Cela aidera à prendre des mesures de secours adéquates.

  • Formation physiologique de la membrane muqueuse du nasopharynx. Après la naissance, les muqueuses se forment dans environ 2-3 mois. Pendant cette période, son œdème persiste, la régulation du mucus est perturbée (trop ou très peu) et des croûtes nasales se forment rapidement.
  • SRAS. Un des premiers symptômes respiratoires est un nez qui coule. La morve peut être liquide et couler du nez, alors la respiration nasale est difficile, mais reste toujours. Et il peut y avoir une morve épaisse, alors le bébé a le nez bouché, le bébé grogne, renifle, devient nerveux pendant la tétée. En savoir plus sur le traitement de la rhinite chez les nourrissons dans notre autre article.
  • Air intérieur sec et chaud. Cela est particulièrement vrai pendant la saison de chauffage, lorsque dans la plupart des locaux résidentiels la température de l'air dépasse 22 ° C et que l'humidité moyenne est de 30%. Ces paramètres sont particulièrement nocifs pour la membrane muqueuse délicate et sensible du nasopharynx du bébé. Avec un tel air dans le nez, le mucus se dessèche rapidement, des croûtes se forment qui gênent la respiration nasale.
  • Surchauffe Chez les nourrissons, le système de thermorégulation n'est pas formé: les nourrissons gèlent rapidement et surchauffent rapidement. Un enfant trop habillé a augmenté sa transpiration. Cela entraîne un dessèchement fréquent des muqueuses du nasopharynx.
  • Obstruction nasale pendant la poussée dentaire. Au cours du processus de dentition, la membrane muqueuse de la bouche et du nasopharynx gonfle, devient facilement perméable, enflammée. Pendant cette période également, l'immunité de l'enfant est affaiblie et il lui est plus facile de contracter des infections virales respiratoires aiguës, le nez qui coule et toutes les conséquences qui en découlent. Par conséquent, pendant la période de poussée dentaire, il est recommandé de limiter le contact du nourrisson avec d'autres personnes afin de réduire le risque d'infection.
  • Allergènes ménagers. On en a beaucoup parlé récemment, mais peu de parents attachent une grande importance à l'hygiène de la pièce. Dans la vie quotidienne, une personne est entourée de divers types d'allergènes. C'est la poussière de maison dans laquelle vivent les acariens dangereux. Ceux-ci comprennent les produits chimiques ménagers, les détergents à lessive, les produits d’hygiène et les pellicules animales.
  • Pathologie des voies nasales. Les anomalies congénitales et le rétrécissement des voies nasales sont heureusement rares. Cependant, ils ne peuvent pas non plus être exclus. L'une des anomalies congénitales les plus fréquentes est la fermeture, la fusion de la choane (sortie du nez vers le nasopharynx). Dans ce cas, une obstruction nasale complète ou partielle se produit.

Pourquoi le bébé grogne et renifle en respirant

La fréquence respiratoire chez les bébés est jusqu'à 40 fois par minute (par exemple, chez un adulte, elle est 16 fois par minute). Les bébés respirent de manière arythmique, en plus de renifler et même de ronfler. Il s’agit d’un phénomène physiologique normal, qui s’explique par le gonflement et l’étroitesse des voies nasales. Beaucoup de mères s'inquiètent lorsqu'un bébé grogne son nez. Mais dans la plupart des cas, la réponse est réconfortante: le bébé va grandir, les voies nasales vont se dilater et le bébé va respirer sans bruit ni rythme.

Pourquoi la congestion nasale sans morve

Pourquoi les bébés ont-ils le nez bouché et pas de morve? C'est l'une des questions les plus fréquemment posées. Il peut y avoir plusieurs raisons.

  • Rhinite allergique. Le manque de morve peut parler d'une réaction allergique chez les nourrissons. Rhinite allergique saisonnière due aux plantes à fleurs. La congestion nasale constante peut être causée par des allergènes domestiques, ainsi que par des allergies alimentaires.
  • Anomalies congénitales. La congestion nasale sans morve peut être associée à diverses anomalies des voies nasales et du nasopharynx, mentionnées ci-dessus.
  • Inflammation des végétations adénoïdes. Adénoïdite chez les nourrissons, bien que dans de rares cas, mais survient toujours. Seuls un examen et des diagnostics spéciaux peuvent confirmer ce diagnostic.
  • Sinusite L'inflammation des sinus nasaux survient comme une complication après des infections virales respiratoires aiguës, la grippe, la rougeole et des infections bactériennes. L'ethmoïdite survient chez les nouveau-nés et les nourrissons jusqu'à l'âge d'un an, un type de sinusite dans lequel le sinus de l'ethmoïde est enflammé. La maladie est sévèrement traitée et guérie.

En cas de congestion nasale constante, sans signe de SRAS, il est nécessaire de contacter un allergologue immunologue.

Dois-je nettoyer le nez du bébé et comment le faire?

Auparavant, le nettoyage du nez figurait sur la liste des procédures d'hygiène obligatoires et quotidiennes. Aujourd'hui, l'opinion opposée peut être satisfaite: une fois encore, ne touchez pas du tout votre nez s'il respire normalement. Même si le bébé grogne son nez, cela ne signifie pas que vous devez procéder immédiatement à la procédure. Après tout, mucus est un système auto-nettoyant. Sur l'épithélium de la membrane muqueuse du nez se développent les plus petits cils, qui poussent la poussière et l'excès de mucus. Si l'air de la pièce est suffisamment humide et frais, la muqueuse se nettoyera.

Algorithme bon nettoyage

Avec l'air sec et chaud, les bébés forment immédiatement des croûtes dans le nez. Ils ne peuvent être enlevés que mécaniquement. Comment le faire correctement?

  1. Un morceau de coton doit être tordu dans un tube (turndochka, flagellum) d'environ 5 cm de long.
  2. Une extrémité du turundum devrait être large et l'autre plus étroite.
  3. Humidifiez légèrement un tube en coton avec de l'eau bouillie.
  4. Avec une extrémité étroite, placez le turundum à l’arc, tournez-le doucement et retirez-le.
  5. Si un peu turundochka, vous devez utiliser le suivant.
  6. Pour les autres narines, nous fabriquons un nouveau turundum et faisons de même.
  7. Si les voies nasales sont obstruées par du mucus séché, vous devez déposer 2 gouttes de solution saline dans la narine, puis nettoyez les voies nasales avec un tube en coton.

Au lieu d’eau bouillie, vous pouvez utiliser des solutions salines en pharmacie ou les préparer vous-même à la maison. Les Turunds peuvent également être humidifiés avec de l'huile végétale bouillie (olive, pêche, amande et autres).

Que ne peut pas être fait?

  • Utilisez des cotons-tiges pour nettoyer le nez. Ils sont longs et assez larges pour un petit nez. Ils peuvent blesser les muqueuses et perturber la structure des voies nasales.
  • Appliquez des solutions de sel concentrées. Pour la préparation de la solution maison nécessite 1 litre d'eau bouillie et 1 cuillère à café de sel. Les solutions concentrées peuvent brûler et provoquer une sécrétion excessive de mucus.
  • Vaporiser dans les aérosols nasaux. Ces médicaments ne conviennent pas aux jeunes enfants. Sous la pression, le liquide pulvérisé de l'aérosol pénètre dans l'oreille moyenne par le tube auditif, ce qui peut provoquer une otite. En outre, les petits enfants ne peuvent pas se rincer le nez, vous ne pouvez qu'enterrer.
  • Observez la profondeur d'entrée dans les voies nasales. Il ne devrait pas dépasser plus de 2 cm.

Que faire si le bébé a le nez bouché? S'il s'agit d'un symptôme d'infections virales respiratoires aiguës, le médecin vous prescrira un traitement médical approprié et des gouttes vasoconstricteurs nasales en ambulance. En savoir plus sur les gouttes nasales pour les enfants de moins d'un an dans notre autre article. Si la cause est l’air sec, la surchauffe du bébé ou des allergènes domestiques, la responsabilité en incombe aux parents.

L'obstruction nasale chez les nourrissons s'explique souvent par un problème domestique banal: l'air sec entraîne la formation de croûtes dans le nez, ce qui rend difficile la respiration nasale. Mais il existe aussi des causes plus graves: carie épaisse avec infections virales respiratoires aiguës, complications d'infections virales et bactériennes, gonflement de la membrane muqueuse lors d'une réaction allergique, pathologie des voies nasales. Seul un spécialiste peut évaluer l'état des nourrissons et identifier la cause de l'obstruction respiratoire nasale.

Un bébé grogne son nez, mais la morve n'est pas pourquoi et comment aider le nouveau-né?

Très souvent, les préoccupations des jeunes parents au sujet de leurs nouveau-nés sont sans fondement. Les nourrissons ont des manifestations physiologiques qui disparaissent au fur et à mesure que l'enfant grandit, et les grognements au nez sont un exemple typique en ce sens. En même temps, même un reniflement totalement inoffensif peut être le signe d’une maladie. Pour ce faire, vous devez comprendre pourquoi le bébé grogne son nez.

Les raisons pour lesquelles le bébé renifle son nez

Il arrive souvent qu’à son retour de la maternité, la mère commence à remarquer chez son bébé certaines manifestations qui l’inquiètent sérieusement. Par exemple, quand le bébé grogne son nez, mais il n'y a pas de morve. Il n’ya pas d’autres symptômes du rhume: toux, rougeur de la gorge, fièvre. Pendant que les bébés dorment, les mères remarquent les bruits de reniflement que leurs miettes produisent. Les raisons pour lesquelles le bébé renifle fort peuvent être de deux types: physiologiques et pathologiques.

Les causes physiologiques de petits enfants grogner

Généralement, les nouveau-nés grognent pour des raisons physiologiques. Ces manifestations comprennent:

  • caractéristiques individuelles des voies nasales. Les voies nasales étroites, la trachée et les bronches rendent difficile le passage de l'air, ce qui explique les sons spécifiques lors de la respiration;
  • septum nasal structure. Le septum nasal est appelé le tissu osseux et cartilagineux fin qui relie l'os fixe du nez aux os du crâne. Au cours du processus d'inhalation et d'expiration, l'activité de la cloison nasale augmente et les moindres modifications anatomiques provoquent une sortie difficile du flux d'air et, par conséquent, l'inhalation;
  • activité accrue des muqueuses du système respiratoire sur la sécrétion de mucus. Les bébés ont des muqueuses très tendres sur lesquelles se trouvent de nombreux vaisseaux sanguins. Par conséquent, au contact d'un environnement qui n'est pas encore familier, beaucoup de mucus est sécrété, ce qui complique le processus de respiration.
  • des croûtes dans le nez. En raison de la formation excessive de mucus dans le nez des nourrissons, des croûtes sèches sont constamment formées, ce qui empêche le passage de l'air;
  • rétention de gaz dans les intestins. Les nourrissons respirent un muscle spécial entre les cavités abdominale et thoracique - le diaphragme. Et comme leurs poumons ne sont pas encore bien développés, les gaz, poussant le diaphragme vers le haut, perturbent l'entrée et la sortie de l'air.

Prévention des causes physiologiques de la respiration sifflante chez le nourrisson

En règle générale, environ 90% des causes de jaillissement chez les bébés ont des raisons physiologiques et passent à l'année. Cependant, les mères n'auront pas besoin de savoir quelles mesures préventives doivent être prises pour faciliter la respiration du bébé:

  • Maintenez un niveau confortable d’humidité dans la chambre du bébé. L'aération, les humidificateurs, les aquariums, les chiffons mouillés sur les radiateurs auront un effet bénéfique sur ce paramètre;
  • faites souvent un nettoyage humide dans la chambre du bébé, alors qu’il est préférable de ne pas utiliser de produits chimiques susceptibles de provoquer des allergies;
  • nettoyez régulièrement le nez du bébé de l'accumulation de croûtes avec des mèches en coton;
  • rincer périodiquement le nez du bébé avec une solution saline ou une solution de sel faible (de préférence de la mer);
  • Observez les selles du bébé et évitez les emmaillotages serrés qui entraînent une compression du diaphragme.

Des raisons pathologiques un bébé renifle

Chez certains bébés, l'inhalation peut être causée par des causes pathologiques:

  • une anomalie de la structure des voies respiratoires causée par le développement prénatal (sinusite, absence de cartilage bronchique, formation d'anneaux vasculaires, absence de lobe pulmonaire, etc.);
  • gonflement de la membrane muqueuse. Elle est due à un nettoyage négligent des voies nasales du bébé.
  • l'infection. La reproduction des virus sur les muqueuses est généralement accompagnée d'un nez qui coule, mais au début, il peut ne pas y avoir de sécrétion abondante de mucus;
  • tumeurs. Un coup ou tout autre dommage mécanique au nez peut provoquer un gonflement du nasopharynx et compliquer le processus de respiration.
  • frappé par un corps étranger. Souvent, les bébés eux-mêmes introduisent des objets étrangers dans leur nez, provoquant une inflammation de la membrane muqueuse et la rendant difficile à respirer.

Prévention des causes pathologiques de la broche

Pour exclure toute pathologie, au cas où il n'y aurait pas de morve, et les grognements de nez, il est nécessaire de contacter un pédiatre qui enverra une consultation à un spécialiste en ORL. Pour éviter certains des problèmes qui peuvent empêcher le bébé de respirer fort, vous avez besoin des éléments suivants:

  • effectuer soigneusement toutes les procédures d'hygiène pour nettoyer les voies nasales de l'enfant;
  • assurez-vous que le bébé ne se blesse pas le nez avec des objets étrangers (jouets et doigts propres);
  • protéger l'enfant des blessures et des ecchymoses.

Si le bébé renifle, vous ne devez pas utiliser de remèdes populaires, par exemple, lui enterrer le nez avec des solutions à base de plantes, car elles peuvent avoir des conséquences imprévisibles et aggraver le problème. En outre, ne pas utiliser des médicaments qui sont recommandés pour les enfants plus âgés ou les adultes.

Comment faire face à l'accumulation de mucus dans le nez du bébé?

Il y a toujours du mucus dans le nez, ce qui peut être «bon» et «mauvais». «Bon», de consistance transparente, a pour fonction de protéger les organes respiratoires de l’ingestion de microbes et de virus. Des bactéries nocives pénètrent dans le nasopharynx et sont expulsées avec l'aide du mucus. S'il y a beaucoup de mucus dans le nez, alors de «bon», il peut se transformer en «mauvais». Surtout si une personne reste longtemps dans une pièce mal ventilée et non ventilée. Ensuite, la membrane muqueuse commence à s’adapter aux bactéries nuisibles et la fonction protectrice du mucus s’affaiblit. Dans de tels cas, un nez qui coule se développe, ce qui peut entraîner une sinusite ou même une sinusite.

Pour les nourrissons, la formation de mucus est un processus important pour la formation d'un appareil respiratoire. Le corps du bébé s'adapte aux bactéries environnementales. Par conséquent, dans le nez est la formation intensive de mucus. Par ses indicateurs de qualité, il est "bon". Cependant, il est important de dégager le nez de l'enfant de l'accumulation de mucus dans le temps, car son excès peut entraîner le développement de processus pathologiques et infectieux. Pour cela:

  • libérer le nez du bébé des croûtes du mucus séché (le matin et le soir);
  • instiller périodiquement le nez avec une solution de sel de mer ou de solution saline (si les croûtes ne sont pas enlevées avec une mèche de coton imbibée d'eau);
  • Surveillez l'humidité et l'air pur dans la pièce dans laquelle vit le bébé.

Si vous suivez les recommandations ci-dessus pour les soins d'un nouveau-né, la situation dans laquelle le bébé grognera et où il n'y aura pas de morve ne sera pas une source de préoccupation. Et pourtant, afin d'éliminer des problèmes plus graves, des infections et des tumeurs, il est conseillé de consulter un pédiatre. Cela ne calmera pas seulement les parents, mais préservera également la santé du bébé, si les craintes des parents se réalisent.

Pourquoi est-ce que l'enfant grogne)))) des informations pour les mamans

Pour moi, cette information est très intéressante, si quelqu'un l'aime, je serai seulement heureux.

Considérez, en réalisant qu'en raison de l'anxiété excessive des parents pour leur bébé, lorsqu'un bébé nouveau-né grogne ou grogne, une panique compréhensible commence.

Après tout, toute mère s’inquiète pour son enfant. Ceci est naturel et ne peut en être autrement. Voyons quelle est réellement la raison de ce comportement de l'enfant et devrions-nous nous inquiéter ou non, et plus encore pour commencer tout traitement?

Pourquoi le nouveau-né grogne-t-il et vaut-il la peine de s’inquiéter? http://kidbe.ru/34-chto-delat-esli-novorozhdennyy-kryahtit-i-hryukaet.html#a_menu

L'explication de ce phénomène est très simple: chez les nouveau-nés, le nez est petit, les voies nasales sont étroites et l'air ne peut pas les traverser librement.

Étant donné que la croûte apparaît dans le nez du bébé, lorsque nous le respirons, nous entendons un son qui nous rappelle un grognement. Comment essayer de l'éviter?

Que devraient faire les parents pour minimiser la difficulté du bébé à respirer?

  • pour que l'air dans la pièce soit constamment humide, il est nécessaire: pour aérer la pièce, la présence de l'aquarium contribue à l'humidité, le cas échéant, disposez-la dans la pièce où l'enfant a des bols ou des tasses d'eau;
  • effectuer un nettoyage humide d'une petite pièce au moins deux fois par jour;
  • soin quotidien du nez du bébé - http://kidbe.ru/15-kak-chistit-nosik-novorozhdennomu.html un enfant avec un coton-tige;
  • rincer le nez avec une solution saline ou une solution saline si l'enfant a déjà beaucoup de difficulté à respirer. Il est préférable d'effectuer le lavage avant de nourrir et de dormir.

Ainsi, vous réduirez votre enthousiasme, car le grognement chez le nouveau-né est un processus naturel de formation du corps. Et si le bébé ne présente aucun signe de la maladie, cela signifie que tout se passe de manière naturelle. S'il y a des signes de la maladie, dans ce cas, vous devez contacter votre pédiatre.

La raison pour laquelle les bébés gémissent? http://kidbe.ru/34-chto-delat-esli-novorozhdennyy-kryahtit-i-hryukaet.html#a_menu

L'une des raisons possibles pour lesquelles le nouveau-né gémit peut être la survenue de http://kidbe.ru/29-koliki-v-zhivote-u-novorozhdennyh.html.

En termes simples, ce sont des gaz qui se forment chez l’enfant après s’être nourris dans les intestins. Ils exercent une pression sur les parois et sont accompagnés de douleur. Il est impossible de se débarrasser des coliques intestinales, mais vous pouvez soulager l'enfant souffrant:

  • avant http://kidbe.ru/21-kak-pravilno-kormit-novorozhdennogo-rebenka.html, vous pouvez l'étendre sur le ventre pendant environ 5 minutes;
  • faites un massage caressant du ventre, pliez et détendez les jambes, en faisant remonter les genoux du bébé jusqu'au ventre;
  • attachez correctement le nouveau-né au sein pour empêcher l'air de pénétrer dans le tractus gastro-intestinal;
  • après que le bébé a mangé, dans cette position, les chances de fuite dans l’air qui sont tombées accidentellement pendant l’alimentation sont dans cette position;
  • Avant de commencer à utiliser des médicaments qui aident à réduire la formation de gaz, consultez votre pédiatre.

Une autre raison pour laquelle un nouveau-né gémit peut être l'absence de chaise ou, en d'autres termes, la constipation chez un bébé. Le bébé ne peut pas prokakatsya, et donc gémit et pleure.

Vous ne devez pas donner immédiatement des laxatifs à l’enfant et lui poser un lavement; attendez un peu, car dans ce cas, le corps du bébé peut se débrouiller tout seul, sans votre intervention.

Si vous allaitez, vous devez tout d’abord faire attention à votre régime alimentaire et éliminer les aliments qui entraînent la formation de constipation chez le bébé.

Si vous souffrez de constipation fréquente chez un enfant, lorsque son gémissement devient permanent, prenez-le comme un signal pour consulter un pédiatre et rechercher la cause du problème.

Sans délai, il est nécessaire de consulter un médecin si l'enfant gémit souvent, et les signes suivants apparaissent:

  • le bébé commence à refuser de se nourrir;
  • régurgitation abondante ou vomissements fréquents et sévères;
  • l'enfant a commencé à perdre du poids;
  • chaise instable et instable.

Donc, nous comprenons tous pourquoi les grognements et les grognements nouveau-nés? Et comme vous l’avez vu, c’est tout - le comportement naturel du bébé et ne vous inquiétez pas.

Cela dépend de vous, des soins appropriés pour l’enfant et une assistance rapide pour éliminer les causes d’une telle réaction du corps du bébé. Et, bien sûr, votre patience et votre amour sans bornes pour lui.

Pourquoi un nouveau-né grogne-t-il souvent le nez, mais il n'y a pas de morve: nous traitons la congestion nasale et le nez qui coule chez les nourrissons

Les raisons pour lesquelles les grognements du nouveau-né peuvent être différentes. Cela peut inclure la physiologie, des soins inappropriés ou autre chose. Le bébé est surveillé en permanence par du personnel médical - un médecin et une infirmière - et depuis le mois il est conduit à la polyclinique. Il est tout à fait naturel de demander conseil à un pédiatre. Avant de consulter un médecin, vous pouvez vous familiariser avec les causes les plus courantes de congestion nasale chez le nouveau-né et prendre les mesures préliminaires pour y remédier.

La réponse aux questions de la jeune maman sera aidée par un spécialiste qui examinera attentivement l'enfant.

Pourquoi est-il important de respirer le nez?

L'air que le bébé inspire doit être purifié, humidifié et réchauffé. Tout cela arrive quand il respire bien avec son nez. Sinon, le petit homme peut contracter le SRAS. La déclaration s'applique aux adultes, mais il est particulièrement important que le bébé respire avec son nez.

Si le nourrisson n'a pas encore 6 mois, le cartilage laryngé glisse dans sa bouche en arrière avec la langue, ce qui rend très difficile l'inspiration dans la gorge. Une respiration bouchée du nez et de la bouche peut provoquer un manque d'oxygène. Cela affecte négativement le fonctionnement du corps du bébé. Par conséquent, il est clair que pendant la maladie, il est important de veiller à ce que le nez puisse respirer.

Les fonctions de drainage et de filtration sont perturbées par le gonflement de la muqueuse nasale et sa congestion. Cela conduit à une croissance sans entrave de la microflore pathogène, dans laquelle le processus inflammatoire dans les sinus paranasaux, les végétations adénoïdes, l'oreille moyenne peut commencer.

Le problème le plus évident avec la congestion est la difficulté à se nourrir. Il est difficile pour un bébé de téter son lait, il suffoque. En conséquence, il ne mange pas la quantité de lait prescrite, perd du poids, pleure, s'inquiète. Il y a un retard dans le développement, car l'augmentation du poids du nourrisson joue un rôle important dans sa croissance.

Quand un bébé respire par la bouche, l'allaitement devient difficile pour lui et peut entraîner des problèmes respiratoires (lire: pourquoi le nouveau-né respire-il par la bouche et que faire?)

Pourquoi bébé grogne?

Pourquoi les grognements du nouveau-né? Il est nécessaire de comprendre pour l'aide rapide à lui. La raison la plus simple est le processus de développement physiologique de la membrane muqueuse. Après la naissance du bébé, la muqueuse nasale se développe en quelques mois. Pendant cette période, il peut gonfler, la quantité de mucus change, c'est beaucoup, c'est petit. Dans le nez peut former des croûtes.

L'infection par ARVI est une raison moins agréable. À la clinique, une mère avec un nouveau-né peut rencontrer un enfant malade, et le bébé est encore mal adapté à l'environnement et peu résistant aux infections inconnues. L'un des premiers symptômes de la maladie est un nez qui coule. Cela se passe différemment selon les enfants. Quelqu'un coule, les autres sont épais et le bébé grogne. Comment traiter un rhume, consultez notre site Web dans un autre article (nous vous recommandons de lire: Comment guérir un rhume chez un bébé?).

Les grognements d'un bébé peuvent parler d'une santé défavorable pour l'air intérieur. Selon le Dr Komarovsky, si la température dans la pièce dépasse 22 degrés et que le taux d’humidité n’excède pas 30%, ce qui se produit souvent pendant la saison chaude et automnale, la membrane muqueuse du bébé peut réagir en se desséchant et en formant des croûtes sur le nez, ce qui entraînera une congestion. Le bébé a une membrane muqueuse extrêmement sensible et tendre. Il doit créer un habitat climatique confortable.

Un autre point négatif est la surchauffe. La thermorégulation de bébé n'est pas encore complètement formée. Il a souvent froid ou chaud. Si vous le portez trop chaud, la membrane muqueuse du nez s'assèche, des croûtes se forment qui gênent la respiration.

Autres raisons

Toutes les mamans savent que le bébé se sent mal pendant la période où ses dents sont coupées. Beaucoup commencent à avoir un état comme un rhume. Le fait est que la membrane muqueuse du bébé se gonfle, s’enflamme et devient facilement vulnérable aux infections. Au cours de la période de poussée dentaire chez un enfant tombe l'immunité. Il est très vite infecté par des personnes malades. Il est nécessaire de limiter ses contacts avec d'autres bébés, avec des personnes inconnues et inconnues, dont vous ne connaissez peut-être pas la maladie. Laissez-le parler pendant un moment seulement avec maman et papa. Un bon entretien du bec est également important.

Le nez qui grogne peut parler d'allergies. De nombreux enfants ont des réactions allergiques à la poussière domestique, aux détergents, au pollen, aux squames animales. Souvent, les parents n’ont pas le temps d’accorder une attention suffisante au nettoyage de l’appartement. Nous devons nous rappeler que la santé de votre progéniture dépend de la propreté. Si, lors du nettoyage périodique par voie humide, la congestion nasale du bébé ne passe pas, il vaut la peine de contacter l’allergologue et d’effectuer les tests appropriés.

Très rarement, mais il arrive toujours que l'enfant présente une pathologie du développement du nasopharynx. Les voies nasales peuvent être rétrécies, la sortie du nez vers le nasopharynx peut être fermée en raison de la fusion qui provoque des voies nasales non conductrices. Il est nécessaire d’exclure cette cause en consultant un oto-rhino-laryngologiste. Il est nécessaire de consulter ce médecin pour la première fois avec un bébé de 3 mois. Réadmission - dans 12 mois. Si vous vous inquiétez de la congestion nasale chez un enfant, prenez rendez-vous de manière imprévue.

Pourquoi le bébé renifle et grogne sans morve?

Lorsque le petit homme renifle et grogne juste pendant l'inspiration et l'expiration, il n'y a peut-être pas de raison d'être excité. Le petit homme qui respire est beaucoup plus fréquent que l'adulte. Nous respirons 16 fois par minute et bébé - 40 fois. Il peut ronfler dans son sommeil, la respiration peut être inégale. Sa muqueuse est sous-développée, enflée, les voies nasales étroites. Progressivement, tout se normalise et il va respirer normalement.

Pourquoi le nez est bouché et pas de morve? Les raisons peuvent être différentes. Maladies dans lesquelles cela se produit:

  1. La rhinite allergique se produit sans morve. Le bébé peut réagir à la poussière domestique, aux plantes à fleurs et aux poils d'animaux. Le médecin vous conseillera de donner votre animal de compagnie à vos amis, de faire le ménage quotidien de la pièce, de ne pas aller au chalet tant que les plantes n'auront pas cessé de fleurir. Si votre bébé est allergique aux aliments, vous devez suivre un certain régime.
  2. Inflammation des végétations adénoïdes. Cela se produit rarement chez les nourrissons, mais vous devez consulter un médecin qui établira un diagnostic.
  3. Anomalies congénitales des voies nasales. Lisez à ce sujet ci-dessus.
  4. Sinusite Cette maladie, qui consiste en une inflammation des sinus nasaux, est une complication de la grippe, des ARVI, de la rougeole et d'autres maladies infectieuses. Les bébés souffrent d'ethmoïdite, un type de sinusite. Quand il enflamme les sinus ethmoïdes. La maladie est assez difficile à traiter. Elle est lourdement tolérée par le bébé.

Comment nettoyer le nez de votre bébé?

Il était recommandé de nettoyer périodiquement les oreilles, quel que soit l'état de l'enfant. Maintenant, certains médecins ont un avis différent. Le fait est que dans le nez sur l'épithélium de la membrane muqueuse se trouvent des cils spéciaux. Ils nettoient eux-mêmes le nez du nouveau-né, rejetant la poussière et l'excès de mucus de la membrane muqueuse. Lorsque l'enfant se trouve dans une pièce climatisée offrant suffisamment d'humidité et de fraîcheur, le nez se nettoie sans l'aide d'adultes.

Si le climat est trop chaud, des croûtes se forment à plat dans le nez. Ils ne vont pas disparaître eux-mêmes. Comment les enlever? Il est nécessaire de faire rouler un tube à partir d'un coton approprié pour un petit nez. Une extrémité devrait être légèrement plus large que l'autre. Ensuite, humidifiez le tube avec de l’eau bouillie légèrement tiède et collez-le dans la narine. Ensuite, tournez le tube dans le nez et retirez-le. Si la croûte reste, roulez un autre tube et répétez la procédure. La même chose doit être répété sur l'autre narine.

Parfois, le mucus est mieux nettoyé lorsque le coton est humidifié avec de l’huile végétale, qui doit être bouillie au préalable et laissée refroidir à température ambiante. Huile de pêche, olives, amandes, etc.

Que faut-il éviter?

  1. Il est impossible de nettoyer le nez du bébé avec des cotons-tiges. Ils sont trop larges et trop longs. De plus, ils sont solides et le mucus tendre chez les nourrissons. Il y a un risque de blessure.
  2. N'utilisez pas d'aérosols pour rétablir la respiration. Ils ne sont pas destinés aux nourrissons. Une pulvérisation au milieu de l'oreille provoquera une otite moyenne. Les narines ne peuvent être instillées, pas avec des gouttes, mais avec de l'huile d'olive ou une solution saline.
  3. Ne faites pas la solution saline trop concentrée. Ils brûlent et assèchent la membrane muqueuse. La solution est préparée à raison de 1 cuillère à café de sel pour 1 litre d’eau bouillie. L'eau ne devrait pas être chaude. Les gouttes ne peuvent être consommées que sur ordonnance du médecin. Quelles gouttes prescrites aux nourrissons, lire sur notre site Web.
  4. Lors du nettoyage, il est nécessaire de respecter une profondeur maximale de 2 cm dans le bec.

Si un bébé a un nez, comment procéder? Voir un médecin, il fera un diagnostic. Avec ARVI, le pédiatre prescrira des médicaments et des gouttes nasales vasoconstricteurs pédiatriques. Si un enfant a une allergie domestique, s'il surchauffe ou si le climat de l'appartement est inapproprié, les parents doivent agir eux-mêmes.

La conclusion de ce qui précède peut être énoncée comme suit. Un enfant peut renifler et grogner simplement à cause du manque d'humidité dans la pièce. Cette raison est facile à éliminer, le Dr Komarovsky en parle également. Si la cause est plus grave - la maladie est la grippe ou ARVI, une complication après une maladie, une réaction allergique, la structure pathologique du nasopharynx, vous devriez consulter un spécialiste et suivre ses recommandations. Pour savoir à quel point la cause du grognement est grave, vous devez consulter un médecin.

Pourquoi un nouveau-né grogne parfois son nez

En regardant l'enfant jouer ou dormir, vous pouvez voir qu'il ronfle doucement. Cependant, parfois, de tels sons deviennent plus forts et plus nets, comme des grognements. Peu de gens vont être amusés par cette situation. Après tout, cela indique clairement une violation de la respiration chez un nourrisson. Quelles peuvent être les raisons pour lesquelles un nouveau-né gronde? Dois-je courir chez le médecin? Mais que se passe-t-il si les parents peuvent résoudre ce problème seuls à la maison? Considérez quelles sont les recommandations à ce sujet.

Calme, seulement calme

Nous discutons d’abord du fondement physiologique des grognements de l’enfant. Au cours de la période néonatale, la structure de son nez et de ses voies respiratoires présente plusieurs caractéristiques:

  • Les voies nasales du bébé sont encore très étroites. Il y a un léger gonflement. Par conséquent, lorsque l'air se déplace, de petits obstacles apparaissent.
  • Le grognement est souvent accompagné d'une sécrétion excessive de mucus. Dans le même temps, un squish caractéristique se fait entendre. Ce phénomène est tout à fait normal, car le nouveau-né a la formation de membranes muqueuses et une immunité locale au cours des deux premiers mois.

Dans cette situation, il est nécessaire que les voies nasales soient constamment humides. En outre, une grande quantité de mucus est nécessaire pour lutter contre les virus qui tentent de pénétrer dans le corps par le nez.

Avez-vous besoin de faire quelque chose dans de telles situations? Il est clair que ces facteurs, pour lesquels le nouveau-né s'ébroue avec le nez, ne devraient pas préoccuper particulièrement les parents. Ce sont des processus naturels de restructuration du corps et tout sera très rapidement ajusté, et le grognement passera de lui-même.

Dans de tels cas, vous devez faire attention aux soins hygiéniques appropriés et aucune procédure supplémentaire ne sera nécessaire. L'essentiel est de ne pas en faire trop dans cette affaire. Si vous nettoyez le nez trop souvent, des muqueuses nasales sèches peuvent se produire, ce qui non seulement renforce le grognement du nouveau-né, mais provoque également d'autres problèmes respiratoires. Assurez-vous de lire l'article: Comment nettoyer le nez d'un nouveau-né? >>>

Si vous empêchez de respirer kozyulki

La cause la plus fréquente de grognements chez les nouveau-nés est l'apparition de croûtes sèches dans le nez. Un tel phénomène ne peut être considéré comme normal. Ils empêchent l'enfant de respirer correctement et entraînent l'apparition de bruits parasites. Dans ce cas, on ne peut pas se passer de l'aide des parents. Les trépans nasaux peuvent apparaître pour diverses raisons:

  1. air intérieur sec;
  2. manque d'air frais;
  3. air poussiéreux ou pollué.

De tels problèmes ne peuvent pas être ignorés. En effet, dans ce cas, l’état de l’enfant ne s’améliorera pas tant que les facteurs provoquants n’auront pas été éliminés. Par conséquent, les parents devraient suivre les directives suivantes:

  • Surveillez l'humidité modérée dans la pièce où se trouve le nouveau-né. Surtout souvent ce problème se produit pendant la saison de chauffage. Après tout, les convecteurs et les batteries assèchent fortement l’air; Lisez aussi l'article actuel: La température dans la pièce pour un nouveau-né >>>

Il peut être conseillé de placer des humidificateurs spéciaux dans la pièce ou au moins de suspendre des serviettes humides dans la pièce (il est préférable de les placer plus près d'un appareil de chauffage ou d'un lit).

  • Il est nécessaire de ventiler souvent l'appartement. Vous devez également marcher quotidiennement avec votre enfant à l'air frais. Naturellement, pour cela, il est préférable de choisir des endroits où il y a moins de poussière, c'est-à-dire loin de la chaussée et plus proche de la verdure;
  • Ne faites pas sans nettoyage humide régulier. Dans ce cas, vous devez non seulement essuyer les sols, mais également la poussière sur les meubles, les jouets, les tapis aspirants, les couvertures aérodynamiques et les oreillers. Au début, il est conseillé de ne pas entourer le nouveau-né de peluches ni d'utiliser de tapis ou de couvertures molletonnées. Article d'aide: Comment tout faire après la naissance d'une jeune mère? >>>

Un autre bon remède qui aide si un nouveau-né grogne le nez, mais il n’ya pas de morve, c’est une solution saline normale ou des préparations à base d’eau de mer. Il vous suffit d'enterrer régulièrement 1 à 3 gouttes dans chaque narine. Ainsi, les muqueuses peuvent être protégées du dessèchement et le nez peut être nettoyé en éliminant la poussière ou les croûtes sèches.

L'apparition de kozyulek conduit à un long séjour en position couchée. Cela provoque la stagnation du mucus, son assèchement. Pour éviter de tels problèmes, vous devez tourner le nouveau-né sur le flanc plusieurs fois par jour et le répartir sur le ventre.

Vous devriez également éviter de surchauffer votre bébé. Il faut se rappeler qu'il n'a absolument pas formé de processus de contrôle thermique. Si le nouveau-né est constamment enveloppé, trop chaud pour le porter, il en transpirera trop, ce qui entraînera un assèchement des muqueuses du nez.

Il est maintenant temps d'appeler un médecin

Sur ce, les raisons les plus innocentes du fait que le bébé grogne parfois - ont pris fin. Maintenant, vous devez faire attention à plusieurs facteurs qui ne peuvent être éliminés sans l'intervention d'un spécialiste.

La cause du grognement peut être la courbure de la cloison nasale, le rétrécissement des voies nasales et d’autres anomalies de la structure des organes du nasopharynx. Seul un médecin ORL peut résoudre de tels problèmes. Le plus souvent, il s'agit d'une inspection visuelle.

Mais la méthode de traitement ne peut être choisie qu'en déterminant la cause et le stade de développement de la déviation. À propos, dans certains cas, la chirurgie peut ne pas être nécessaire car chez le nouveau-né, le corps est en train de se former et, après une légère correction, il est capable de revenir à son état normal.

Le nouveau-né grogne souvent et à la suite d'une congestion nasale. Une telle nuisance se produit en arrière-plan:

  1. Maladie du rhume. Voir aussi: Comment protéger un enfant contre le rhume? >>>.
  2. Inflammation des végétations adénoïdes, la sinusite.
  3. Dentition

Par conséquent, si un nouveau-né grogne son nez, la chose la plus importante à faire est de suivre son état de santé général. Le nez qui coule, la fièvre, les sautes d'humeur, le manque d'appétit - la présence de tous ces signes indiqueront la présence d'une infection. Dans ce cas, vous ne devez pas différer la visite chez le pédiatre. Sans un diagnostic précis, tout traitement à domicile sera inefficace.

  • La rhinite allergique peut provoquer un mucus excessif et un gonflement du nez, à cause desquels le bébé grogne. Dans ce cas, en règle générale, il y a une rougeur des yeux, une éruption cutanée sur la peau. Le problème ne sera pas résolu tant que vous n'aurez pas identifié l'allergène. Tout d’abord, vous devez le rechercher parmi les produits récemment ajoutés au régime alimentaire d’un nouveau-né, d’animaux ou de plantes dans la chambre du bébé.
  • Une raison plutôt dangereuse de l'apparition de grognements chez un nourrisson est de frapper un corps étranger dans le nez. Étant donné l'étroitesse de ses voies nasales, même un très petit objet peut rester coincé et causer des difficultés respiratoires. C'est difficile à remarquer et le nouveau-né ne vous parlera pas d'un tel problème. Encore une fois, seul un médecin sera en mesure de voir un tel obstacle au passage normal de l'air. Et il est impossible de l'extraire sans l'aide d'un spécialiste.

Nous pouvons donc en conclure qu'il existe trois types de raisons pour lesquelles le nez grogne chez les nouveau-nés. Le plus souvent, ce problème disparaît seul ou après des changements mineurs dans les services de garde. Cependant, parfois, cela s'avère suffisamment grave et vous devrez vous débarrasser des grognements avec l'aide d'un médecin.

En tout état de cause, la normalisation de l’état du bébé repose sur l’attitude attentionnée et bienveillante des parents. Après tout, vous êtes le seul à pouvoir noter les écarts dans la santé de votre bébé et à tout mettre en œuvre pour le rétablir.

Vous Aimerez Aussi