"Isofra" (framycétine) de la sinusite chez la femme enceinte - le risque est-il justifié?

Avez-vous un mauvais rhume? La sinusite est apparue dans une période d'attente heureuse pour le réapprovisionnement? Allez voir votre médecin de toute urgence et si vous avez une ordonnance pour un médicament à haut risque, renseignez-vous sur ses effets sur le fœtus. Dans cet article, nous discuterons de l'impact du spray «Isofra» pendant la grossesse sur la santé du futur bébé.

Gouttes ou spray "Isofra" - un antibiotique local à risque

C’est un remède courant que personne ne pense aux dangers, mais les femmes en âge de procréer doivent être nerveuses et se renseigner avant le traitement - «ne suis-je pas enceinte?».

Ce remède contre la rhinite et la sinusite est basé sur le médicament antibactérien framycétine (antibiotique). Et cela signifie que votre corps recevra non seulement une aide pour vaincre la maladie, mais aussi une dose de toxines. Comment cela est-il lié au risque de nuire au fœtus?

Tout ce que le médecin prescrit pour une femme occupant un poste correspond à un groupe - A, B, C, D et X. Si quelque chose a un rapport avec X, cela signifie que vous avez une garantie irréfutable des dommages causés à l'embryon, au fœtus et au futur enfant, peu importe la situation. vous avez un trimestre. Cela ne nommera aucun spécialiste.

Les autres groupes peuvent être nommés, mais cela devra peser lourd, ce qui coûte plus cher - la vie de la mère ou une menace pour la santé du bébé.

La framycétine est un aminoglycoside, une substance appartenant au groupe D, ce qui signifie que les pharmaciens disposent d'informations fiables selon lesquelles son utilisation aurait un effet néfaste sur certains enfants de l'utérus. La différence avec le groupe X est que ce n’est pas une garantie de préjudice, mais un risque. C'est comme dire: traitez avec de la framycétine, mais sachez qu'il y a eu des cas de retard de développement et de maladies chez des enfants nés sous l'influence de ce médicament. C’est ce que la framycétine est pour les femmes enceintes.

Est-il possible de refuser un traitement de la sinusite?

Une sinusite, ou un nez qui coule et qui ne guérit pas et qui s'aggrave, risque très probablement d'entraîner une sinusite, c'est-à-dire que l'infection ira plus loin et plus profondément dans le tissu nasopharyngé.

Les conséquences les plus regrettables d'une sinusite non traitée sont les suivantes:

  • Du pus déborde dans le crâne;
  • Infection sanguine;
  • Inflammation du cerveau;
  • Infection dans le coeur;
  • Lésions rénales irréversibles.

Mais toutes ces conséquences terribles ne sont pas prises de nulle part et ne surviennent pas en un jour. Si vous êtes surveillé par un médecin et que vous ne sautez pas de réceptions, que vous prenez soin du froid et de votre santé de toutes les manières possibles, le cas n'ira jamais au stade le plus aigu - ni vous ni le médecin ne le permettrez.

Doit être traité avec un antibiotique

Il arrive que sans antibiothérapie, le corps ne puisse vaincre l’infection. Le patient ORL vous en informera et vous prescrira très probablement un antibiotique local. En y consentant, soyez prudent et prenez en compte votre situation - la période de grossesse et le bien-être.

Recommandations aux femmes en attente d'un bébé ou n'excluant pas la possibilité de devenir enceinte pendant cette période:

  • Ne pas être sûr qu’une nouvelle vie n’est pas née dans l’utérus, refusez les antibiotiques en vous référant à des procédures ORL non invasives, telles que le lavage, le réchauffement, le rinçage;
  • Refuser le traitement aux aminosides, en particulier "Isofroy" pendant la grossesse au cours du premier trimestre;
  • En prenant "Isofra" pendant la grossesse au deuxième trimestre, pesez avec soin les bénéfices promis par le médicament et les risques qu'il comporte pour le fœtus dans l'utérus;
  • Compléter le cours «Isofra» pendant la grossesse au 3ème trimestre 9 semaines avant l’accouchement;
  • Ne mélangez pas les médicaments antibactériens, ne prenez pas plus d'un antibiotique;
  • Choisissez la dose efficace minimale.

Le médecin doit vous informer du risque de traitement et des méfaits du non-traitement.

Très probablement, si vous pensez que les antibiotiques sont dans une position intéressante, cela signifie que vous êtes, comme on dit, «pressé». Tout le monde connaît les effets nocifs sur le corps des médicaments antibactériens d’origine chimique: il vaut mieux sentir les oignons ou l’ail que d’avaler "la chimie". Mais si les remèdes populaires sont impuissants, de l'artillerie lourde s'engage dans la bataille.

Nous ne vous persuaderons pas d’accepter ou de rejeter une position spécifique sur la question des antibiotiques pour les femmes enceintes. Dans

Vous êtes vous-même responsable de la vie et de la santé de votre futur bébé. Mais en vertu de la loi, vous avez le droit de fournir des informations médicales complètes et accessibles provenant de votre médecin de soins primaires et de l’établissement où vous recevez des soins médicaux.

Ne comprenant pas les risques, vous restez dans une position impuissante et le dossier contrôle votre avenir. Par conséquent, nous devons prendre la situation sous contrôle et chercher des réponses complètes de la part du médecin, dans un langage que vous pouvez comprendre, et non pas en termes abstraits.

Une pharmacie peut également fournir des informations sur un médicament dans une pharmacie, vous pouvez également le lire dans les instructions ou le trouver sur Internet ou dans le répertoire des médicaments.

Si vous réalisez que votre santé est en danger, ce qui affectera votre future naissance, votre alimentation et votre procréation, vous avez le droit de choisir un médicament présentant un risque prouvé dans les groupes C ou D. Toutefois, si le médecin trouve un traitement alternatif pour vous, ne vous précipitez pas pour risquer votre santé. dans votre enfance, essayez autre chose que les gouttes izofra en début de grossesse.

En résumé, nous pouvons dire ce qui suit. La réponse à la question de savoir s’il est possible de verser goutte à goutte «Isofra» pendant la grossesse (ou d’utiliser un spray) sera la réponse opposée, si vous ne pouvez plus traiter une sinusite ou une sinusite.

Si le médecin dit «tu peux» à ton rhume, tu dis «non» à l'antibiotique.

Et inversement: si un oto-rhino-laryngologiste voit une menace à votre santé qui ne peut être ignorée, vous devrez accepter le fait que des antibiotiques nocifs pénètrent dans votre corps.

Isofra pendant la grossesse 3 trimestres

Isofra pendant la grossesse: est-il possible de prendre en 1, 2, 3 trimestres

Le traitement des inflammations virales et infectieuses dans le nasopharynx nécessite souvent l'utilisation d'un traitement complexe, qui comprend l'utilisation de médicaments et de cours de physiothérapie. Le traitement implique parfois l'utilisation de médicaments antibactériens. Le plus souvent avec ces symptômes est nommé "Isofra". Ce médicament a des effets secondaires minimes et aucune contre-indication.

La médecine locale est autorisée pendant la grossesse ou l'allaitement, toutefois, sans l'autorisation du médecin, l'utilisation du médicament est indésirable. Lisez ce document pour savoir si Isofra peut être utilisé pendant la grossesse et comment administrer correctement le médicament.

À propos du médicament "Isofra"

Les gouttes nasales Isofra sont connues sur le marché russe depuis longtemps. Ils ont acquis une grande popularité en raison de leur efficacité dans les processus inflammatoires des voies respiratoires supérieures. "Isofra" est prescrit non seulement pour les lésions infectieuses du nez, mais également pour les sinusites, les sinusites, diverses réactions allergiques, les gonflements, les engelures, les sécrétions muqueuses.

Le médicament est destiné à un usage topique et contient de la framycétine, un antibiotique ayant un effet anti-inflammatoire.

L'action du médicament vise à détruire les virus à Gram positif et négatif, ainsi qu'à éliminer la source de l'inflammation. Le médicament est inclus dans le groupe des aminosides.

Immédiatement après l’introduction du médicament, le patient ressent un soulagement de son état général, de l’hydratation des muqueuses et de la liquéfaction des sécrétions muqueuses.

Le médicament élimine naturellement le mucus, libérant les voies respiratoires supérieures. Ainsi, le patient est guéri.

Instiller le médicament conformément à la dose autorisée. L'utilisation de ce médicament sans l'autorisation d'un spécialiste peut être dangereuse pour la santé. Rappelez-vous que tous les médicaments contenant des antibiotiques sont prescrits en cas de nécessité absolue.

Ne pas utiliser "Isofra" avec les symptômes de rhume ou les symptômes bénins d’une lésion infectieuse du corps. Dans le cas d'une utilisation à long terme de la drogue, le corps devient une dépendance. À l'avenir, l'utilisation du médicament sera inefficace.

L'auto-traitement avec ces gouttes est inacceptable, car il est même nécessaire d'indiquer la dose autorisée.

Comment appliquer "Isofra" en cas d'attente

Les instructions d'utilisation gouttes il n'y a pas de contre-indications qui marquent une interdiction de l'utilisation du médicament en cas de grossesse ou pendant la période de l'alimentation. Cependant, les médecins n'ont pas d'opinion claire.

Certains experts notent que l'utilisation d'antibiotiques dans le cas d'une inflammation du nasopharynx n'est pas souhaitable, car les composants peuvent nuire au développement du bébé.

D'autres médecins notent que le spray nasal décrit n'est pas dangereux, car il n'est pas absorbé dans le sang et son effet vise uniquement à détruire les virus et les bactéries.

Par conséquent, en cas d'inflammation du nasopharynx chez une femme enceinte, il est nécessaire de consulter un médecin expérimenté. En aucun cas, ne pas l'automédication, comme "Isofra" pendant la grossesse du premier trimestre a certaines conséquences. A ce stade, le développement principal du placenta se produit et tout traitement incorrect en cas d'inflammation peut nuire au développement du fœtus.

Un avis sans équivoque parmi les spécialistes sur l’utilisation d’Isofra pendant la grossesse au 2e trimestre, puisqu’à présent, il n’ya aucune conséquence sur le placenta.

Il est précisément connu qu'il est possible d'utiliser "Izofru" pendant la grossesse au troisième trimestre, car à ce moment-là, le système immunitaire diminue et les fonctions de protection de tout le corps sont affaiblies. Avec de tels signes, le médicament protégera et traitera le corps sans nuire à l'enfant.

En l'absence de traitement, une complication survient et même un rhume peut aller jusqu'au stade de la sinusite ou de l'otite.

L’utilisation d’Isofra à ce stade est justifiée par le fait que les conséquences de l’otite moyenne ou des sinus sont beaucoup plus graves et que l’utilisation d’un médicament antibactérien est plus que justifiée.

À ce stade, il est nécessaire de consulter un médecin. Seul un spécialiste expérimenté sera en mesure de déterminer à temps l'apparition du processus inflammatoire et de prescrire le dosage correct.

Ne vous soignez pas et ne prenez pas de médicaments sans l'autorisation de votre médecin. L'action de certains médicaments peut avoir un effet néfaste sur la santé du bébé et de la future mère et avoir des conséquences graves.

Évaluer la pertinence du médicament "Isofra" ne peut être qualifié par un spécialiste que sur la base des symptômes et des signes d'inflammation.

Conclusion

Pendant la grossesse, le système immunitaire du corps de la femme est sensiblement réduit. À ce stade, il est particulièrement important de tempérer le corps de toutes les manières, de prendre une grande quantité de vitamines et de marcher davantage en plein air.

Si vous êtes enceinte, vous n'êtes pas dans des endroits peuplés de nombreuses personnes, car la prévalence d'infections respiratoires aiguës peut nuire au développement de votre bébé.

Si la maladie ne vous a pas évité, consultez votre médecin dès que possible. À ce stade, il est nécessaire de déterminer avec précision la nature de la maladie et de trouver le traitement approprié le plus rapidement possible. N'ayez pas peur si votre médecin vous a prescrit des médicaments antibactériens sous forme de gouttes. Lors d'inflammations virales ou infectieuses, il est important de vaincre la maladie dès que possible.

Isofra pendant la grossesse troisième trimestre

Un nez qui coule pendant la grossesse (cela peut être le premier, deuxième ou troisième trimestre), et aussi pendant la lactation peut ne pas toujours être une infection. La rhinite pendant la grossesse n'est pas la meilleure condition pour la future mère. Il peut apparaître dans n'importe quel trimestre. Il est nécessaire de trouver la bonne approche thérapeutique dans cette période de la vie. La congestion nasale, les éternuements et la morve sont les premiers symptômes à consulter un médecin. Parce que la rhinite est toujours une menace pour la grossesse et le fœtus. Quel que soit le trimestre, cela arrive. Des troubles respiratoires lors de l'écoulement nasal pendant la grossesse réduisent la quantité d'oxygène qui est entrée dans le sang et développe une hypoxie fœtale, en particulier au cours du premier trimestre, lorsque le fœtus se développe trop rapidement. De là, il résulte qu'un fort nez qui coule est dangereux pour le fœtus par manque d'oxygène. Si vous avez le nez qui coule - rhinite, sinusite, on vous prescrira de l'isofra. C'est un agent antibactérien utilisé pour traiter les courants inflammatoires aigus dans les sinus de la cavité nasale. Un des composants du médicament est un antibiotique - la framycétine. Il tue les bactéries, ce qui a pour conséquence la productivité du traitement par froid.

Indications d'utilisation du médicament

Méthodes d'action Isofra est coordonné avec la destruction des microbes par les agents antimicrobiens de ce groupe. La microparticule de fratsemin envahit la cellule et inhibe l'intégrité de la protéine. Le résultat est la mort des cellules bactériennes, à la suite de laquelle des réactions inflammatoires de la cavité nasale se produisent. La composante de fratsemin est différente en ce que la croissance de sa résistance est lente.

Ce médicament est nécessaire lorsque vous présentez des processus inflammatoires aigus et contagieux de la cavité nasale. Une isofra n’est pas prescrite, elle est utilisée parallèlement au traitement combiné de la maladie inflammatoire microbienne aiguë. Tels que: sinusite, rhinite, rhinopharyngite. Mais seulement si le septum nasal n'est pas tordu. Izofru est également prescrit après une intervention chirurgicale en cas d'inflammation.

Le médicament n'est pas utilisé pour nettoyer les sinus maxillaires, ni pour la douche.

Recommandations pour l'utilisation de l'agent isofra

Isofra est produit sous la forme d'un spray avec un spray. Utilisez - éjacule dans le nez. Le médicament est pulvérisé dans la cavité nasale, intégré dans la membrane muqueuse. Grâce à cette méthode d'application, les microparticules de l'ingrédient actif du médicament sont également distribuées, rapidement absorbées et pénètrent également dans les endroits les plus éloignés et les plus profonds de la cavité nasale.

Directement pendant que vous prenez le médicament, le flacon doit être tenu exactement vers le haut. Inclinez légèrement la tête en arrière afin que le médicament soit bien et uniformément pulvérisé sur la cavité nasale. Cela vous aidera spécifiquement conçu distributeur. Les adultes doivent utiliser le médicament comme suit: vaporisez une fois toutes les cinq fois par jour dans chaque narine. Appliquer le médicament devrait être dix jours. En cas d'utilisation prolongée du médicament, une maladie de la muqueuse nasale ou des maladies fongiques peut apparaître.

Quand un médicament est prescrit à un enfant, les doses doivent alors être les suivantes: une vaporisation chacune, trois fois par jour. La durée du traitement est d'une semaine.

Limitations et mises en garde lors de l'utilisation d'Isofra

Si votre corps ne tolère aucun des composants de l'isophage ou si le médicament provoque une réaction allergique, vous ne pouvez pas utiliser le médicament. Étant donné que le médicament est toxique pour l’isofra, il ne devrait pas être prescrit aux femmes pendant la grossesse, durant tout le trimestre et pendant l’allaitement, ni aux enfants jusqu’à un an. Très peu d'études cliniques ont été menées concernant les effets du médicament sur cette catégorie de patients.

Avec une attention particulière devrait être prise isofra, en cas d'insuffisance rénale, les changements pathologiques dans le système nerveux sont chroniques. Maladie de Parkinson, appareil auditif. Il est impossible d'utiliser un isofra en parallèle avec l'atropine, ganglioblokator. Ils peuvent augmenter le blocage neuromusculaire lors de changements pathologiques. Des effets secondaires peuvent en résulter.

La survenue d’effets secondaires lors de l’utilisation du médicament isofra n’est pratiquement pas observée. En raison de la faible capacité d'absorption du médicament, ainsi que du fait qu'il est directement absorbé par la muqueuse. Parfois, vous pouvez être allergique au médicament. Mais cela se produit lorsqu'il existe une susceptibilité personnelle aux médicaments antibactériens.

Utilisation d'isophra pendant la grossesse et l'allaitement

Isofra ne peut pas être utilisé pendant la grossesse et pour nourrir votre bébé avec du lait maternel. Étant donné que la composition contient des substances organiques, leur utilisation peut entraîner une violation du développement embryonnaire. Anomalies morphologiques.

En particulier, ce médicament est dangereux au premier trimestre de la grossesse. Parce que pendant cette période le fœtus se développe particulièrement activement. Celles-ci peuvent être des médicaments locaux. Lorsqu'ils sont introduits dans la membrane muqueuse, ils pénètrent dans le sang, ce qui pendant la grossesse n'est pas un bon signe. Parce qu'ils influencent mal le développement du futur bébé, entraînant des défauts pendant le développement, ceci s'applique à tout trimestre.

Lors de l'utilisation d'isophage, il peut s'agir d'une surdité bilatérale congénitale. Ne pas utiliser le médicament isofra et pendant l'allaitement. Étant donné que les composants du médicament pénètrent dans le lait maternel et dans le corps du bébé. Ayant un effet néfaste sur lui, il s’inquiète davantage des enfants faibles et des naissances prématurées. Ce qui peut se manifester par une faiblesse, une dépression du système nerveux central ainsi que de la somnolence.

L'utilisation d'une dose supérieure à celle qui est sans danger ne peut pas nuire au corps, car l'isofra a une faible capacité d'adsorption systémique.

Mais il faut dire qu'avec une utilisation prolongée ou incontrôlée, ce médicament peut perturber la microflore muqueuse. Les maladies fongiques et la candidose peuvent également se produire.

"Isofra" (framycétine) de la sinusite chez la femme enceinte - le risque est-il justifié?

Avez-vous un mauvais rhume? La sinusite est apparue dans une période d'attente heureuse pour le réapprovisionnement? Allez voir votre médecin de toute urgence et si vous avez une ordonnance pour un médicament à haut risque, renseignez-vous sur ses effets sur le fœtus. Dans cet article, nous discuterons de l'impact du spray «Isofra» pendant la grossesse sur la santé du futur bébé.

C’est un remède courant que personne ne pense aux dangers, mais les femmes en âge de procréer doivent être nerveuses et se renseigner avant le traitement - «ne suis-je pas enceinte?».

Ce remède contre la rhinite et la sinusite est basé sur le médicament antibactérien framycétine (antibiotique). Et cela signifie que votre corps recevra non seulement une aide pour vaincre la maladie, mais aussi une dose de toxines. Comment cela est-il lié au risque de nuire au fœtus?

Tout ce que le médecin prescrit pour une femme occupant un poste correspond à un groupe - A, B, C, D et X. Si quelque chose a un rapport avec X, cela signifie que vous avez une garantie irréfutable des dommages causés à l'embryon, au fœtus et au futur enfant, peu importe la situation. vous avez un trimestre. Cela ne nommera aucun spécialiste.

Les autres groupes peuvent être nommés, mais cela devra peser lourd, ce qui coûte plus cher - la vie de la mère ou une menace pour la santé du bébé.

La framycétine est un aminoglycoside, une substance appartenant au groupe D, ce qui signifie que les pharmaciens disposent d'informations fiables selon lesquelles son utilisation aurait un effet néfaste sur certains enfants de l'utérus. La différence avec le groupe X est que ce n’est pas une garantie de préjudice, mais un risque. C'est comme dire: traitez avec de la framycétine, mais sachez qu'il y a eu des cas de retard de développement et de maladies chez des enfants nés sous l'influence de ce médicament. C’est ce que la framycétine est pour les femmes enceintes.

Une sinusite, ou un nez qui coule et qui ne guérit pas et qui s'aggrave, risque très probablement d'entraîner une sinusite, c'est-à-dire que l'infection ira plus loin et plus profondément dans le tissu nasopharyngé.

Les conséquences les plus regrettables d'une sinusite non traitée sont les suivantes:

  • Du pus déborde dans le crâne;
  • Infection sanguine;
  • Inflammation du cerveau;
  • Infection dans le coeur;
  • Lésions rénales irréversibles.

Mais toutes ces conséquences terribles ne sont pas prises de nulle part et ne surviennent pas en un jour. Si vous êtes surveillé par un médecin et que vous ne sautez pas de réceptions, que vous prenez soin du froid et de votre santé de toutes les manières possibles, le cas n'ira jamais au stade le plus aigu - ni vous ni le médecin ne le permettrez.

Il arrive que sans antibiothérapie, le corps ne puisse vaincre l’infection. Le patient ORL vous en informera et vous prescrira très probablement un antibiotique local. En y consentant, soyez prudent et prenez en compte votre situation - la période de grossesse et le bien-être.

Recommandations aux femmes en attente d'un bébé ou n'excluant pas la possibilité de devenir enceinte pendant cette période:

  • Ne pas être sûr qu’une nouvelle vie n’est pas née dans l’utérus, refusez les antibiotiques en vous référant à des procédures ORL non invasives, telles que le lavage, le réchauffement, le rinçage;
  • Refuser le traitement aux aminosides, en particulier "Isofroy" pendant la grossesse au cours du premier trimestre;
  • En prenant "Isofra" pendant la grossesse au deuxième trimestre, pesez avec soin les bénéfices promis par le médicament et les risques qu'il comporte pour le fœtus dans l'utérus;
  • Compléter le cours «Isofra» pendant la grossesse au 3ème trimestre 9 semaines avant l’accouchement;
  • Ne mélangez pas les médicaments antibactériens, ne prenez pas plus d'un antibiotique;
  • Choisissez la dose efficace minimale.

Très probablement, si vous pensez que les antibiotiques sont dans une position intéressante, cela signifie que vous êtes, comme on dit, «pressé». Tout le monde connaît les effets nocifs sur le corps des médicaments antibactériens d’origine chimique: il vaut mieux sentir les oignons ou l’ail que d’avaler "la chimie". Mais si les remèdes populaires sont impuissants, de l'artillerie lourde s'engage dans la bataille.

Nous ne vous persuaderons pas d’accepter ou de rejeter une position spécifique sur la question des antibiotiques pour les femmes enceintes. Dans

Vous êtes vous-même responsable de la vie et de la santé de votre futur bébé. Mais en vertu de la loi, vous avez le droit de fournir des informations médicales complètes et accessibles provenant de votre médecin de soins primaires et de l’établissement où vous recevez des soins médicaux.

Ne comprenant pas les risques, vous restez dans une position impuissante et le dossier contrôle votre avenir. Par conséquent, nous devons prendre la situation sous contrôle et chercher des réponses complètes de la part du médecin, dans un langage que vous pouvez comprendre, et non pas en termes abstraits.

Une pharmacie peut également fournir des informations sur un médicament dans une pharmacie, vous pouvez également le lire dans les instructions ou le trouver sur Internet ou dans le répertoire des médicaments.

Si vous réalisez que votre santé est en danger, ce qui affectera votre future naissance, votre alimentation et votre procréation, vous avez le droit de choisir un médicament présentant un risque prouvé dans les groupes C ou D. Toutefois, si le médecin trouve un traitement alternatif pour vous, ne vous précipitez pas pour risquer votre santé. dans votre enfance, essayez autre chose que les gouttes izofra en début de grossesse.

En résumé, nous pouvons dire ce qui suit. La réponse à la question de savoir s’il est possible de verser goutte à goutte «Isofra» pendant la grossesse (ou d’utiliser un spray) sera la réponse opposée, si vous ne pouvez plus traiter une sinusite ou une sinusite.

Si le médecin dit «tu peux» à ton rhume, tu dis «non» à l'antibiotique.

Et inversement: si un oto-rhino-laryngologiste voit une menace à votre santé qui ne peut être ignorée, vous devrez accepter le fait que des antibiotiques nocifs pénètrent dans votre corps.

Instructions pour l'utilisation de spray dans le nez Isofra

La prise en charge des patients, adultes et enfants, en pratique ORL nécessite souvent l’utilisation du spray nasal Isofra. Il consiste en un antibiotique. Cependant, l'effet local du médicament sur la muqueuse nasale permet l'utilisation de ce médicament avec des restrictions minimales. L’instruction proposée sur l’utilisation d’Isofra déterminera le bon endroit pour le médicament dans l’armoire à pharmacie du domicile.

La posologie d’Isofra dépend de l’âge du patient.

Pour les adultes

Une pulvérisation dans chaque voie nasale jusqu'à 6 fois par jour.

Pour les enfants

Une pulvérisation dans le passage nasal gauche et droit jusqu'à 3 fois par jour.

Pour pulvériser le médicament correctement, vous devez tenir le flacon à la verticale. Vous ne devez pas vous allonger pour inhaler le médicament.

À partir de quel âge peut-on prescrire des enfants izofru? Selon les instructions d'utilisation Isofra, ce spray dans le nez est sans danger pour le traitement des enfants sans restriction d'âge. Le but du médicament doit être justifié: l'enfant doit avoir une infection bactérienne. La décision sur l'utilisation d'antibiotiques est prise par le médecin, observant l'enfant.

Le spray Isofra est généralement administré pendant 7 jours. Prolongement possible du cours en présence de dynamiques positives. Avant utilisation, il est recommandé de laver le nez avec une solution d'eau de mer.

Aux bébés

Mode d'emploi Isofra ne limite pas l'âge du médicament.

En outre, des études menées par des scientifiques de l'Université de médecine de Moscou ont prouvé la grande efficacité et la sécurité d'Isofra chez les enfants de moins d'un an, par exemple pour le traitement de la sinusite purulente et des végétations adénoïdes.

Pendant la grossesse

Mode d'emploi Isofra ne contient aucune restriction quant à l'utilisation du médicament pendant la grossesse. Les médecins ont des opinions polaires. Certains experts estiment qu'il est préférable de prescrire un antibiotique local et d'empêcher le développement de la maladie que d'interdire strictement l'utilisation d'Isofra pendant la grossesse. D'autres considèrent la nomination d'un spray comme un risque indu en raison de son impact négatif sur le développement du fœtus. Ne vous soignez pas, consultez votre médecin à propos de ce médicament.

La prise d'Isofra au deuxième trimestre a moins d'effets que pendant un ou trois trimestres. Comment traiter les rhumes pendant la grossesse en 1 trimestre, lisez ici.

L'allaitement

L’effet de l’utilisation d’Isofra au cours de la lactation (en partie l’allocation de métabolites du médicament avec du lait) n’a pas été étudié. Cependant, le médicament est appliqué localement, pratiquement ne pénètre pas dans le sang. En conséquence, il ne se distingue pas avec le lait, car Cela nécessite une concentration élevée du médicament ou de ses métabolites dans le sang, caractéristique des médicaments à exposition générale, pris par voie orale ou administrés par injection.

Composition et libération

La base de la composition d’Isophra est la substance active, l’antibiotique sulfate de framycétine, appartenant au groupe des aminosides, à raison de 12,5 mg pour 1 ml de solution ou 8 000 UI pour 100 ml.

Ainsi, le spray est une solution à 1,25% d'un antibiotique avec des conservateurs.

Izofr gouttes ne sont pas faites. Ce n'est pas nécessaire, la forme du spray nasal du froid est beaucoup plus pratique et sûre à utiliser. Il n'y a pas d'instructions pour l'utilisation des gouttes Izofr. Le médicament est disponible dans des flacons en plastique transparent avec une buse de pulvérisation et un emballage en carton de marque blanche et rose avec les instructions pour appliquer le spray dans le nez. La bouteille est équipée d'un bouchon à vis et d'un spray.

En termes de volume, il est petit - seulement 15 ml, mais avec un usage approprié, il dure longtemps. Le contenu du flacon est un liquide incolore, transparent et sans odeur.

Action pharmacologique

Isofra est un puissant médicament antibactérien ayant un effet local sur la muqueuse nasopharyngienne. Il est actif contre les bactéries à Gram positif et négatif, les staphylocoques et Escherichia coli, n'affecte pas les streptocoques ni les infections anaérobies. Il est inutile d'utiliser Isophra pour la rhinite allergique. Le spray est conçu pour lutter contre les infections aiguës et chroniques des voies respiratoires supérieures. La spécificité de la framycétine dans la destruction cellulaire de bactéries nuisibles. Pénétrant dans la muqueuse nasale, l’antibiotique est introduit dans la structure des cellules étrangères, ralentit la synthèse des protéines et celles-ci meurent. La cause de la maladie a été détruite - le patient se remet.

Indications d'utilisation

Bien qu’il soit possible d’acheter le médicament en pharmacie sans ordonnance, le médecin devrait décider de la méthode à utiliser pour le spray Isofra. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un antibiotique soumis à un certain nombre de restrictions en matière de réception.

Le médicament est efficace dans:

  • La rhinite;
  • rhinopharyngite;
  • la sinusite;
  • après une chirurgie du nasopharynx.

De nombreuses revues indiquent un effet bénéfique du spray Isofra en cas de rhinite prolongée chez les enfants et les adultes.

Le spray Isofra n’est pas nécessaire ni même nocif en cas de rhume du nez allergique et en cas de problème de septum nasal, par exemple, sa courbure. La liste des sprays pour la rhinite allergique, voir le lien.

Avec l'utilisation fréquente du spray, il est possible pour le corps de développer des souches résistantes à l'antibiotique dans sa composition, ce qui réduit l'effet de la prise du médicament.

Quand sinusite

Les oto-rhino-laryngologistes ont souvent désigné Isofra pour une sinusite. Vous ne pouvez pas utiliser le spray pour laver le nasopharynx. Vous devez d'abord vous laver le nez avec de l'eau salée, puis vaporiser un antibiotique sur votre nez.

Le meilleur effet du traitement est obtenu lorsque le spray est utilisé en combinaison avec d’autres procédures et moyens médicaux.

Avec des végétations adénoïdes

Isofra est utilisé dans les végétations adénoïdes chez les enfants. Habituellement dans le cadre d'une thérapie conservatrice pour les végétations adénoïdes du deuxième et troisième degré. Le médicament est pratique à utiliser pour les enfants, ce qui vous permet de traiter cette maladie à la maison, sans recourir à des injections supplémentaires de l'antibiotique.

Contre-indications Isofra divisé en absolu et conditionnel.

Les absolus sont:

  • Intolérance à l'antibiotique framycétine.

Pour en savoir plus sur la présence d’une telle réaction, vous pouvez passer l’analyse d’un allergologue. Dans le cas de l'utilisation d'Isofra spray chez les enfants, cette analyse est recommandée.

Conformément aux instructions d'utilisation Isofra, les enfants jusqu'à un an ne permettent pas l'utilisation du médicament.

  • Isofra pour les bébés est autorisé à partir d'un mois d'âge strictement selon le témoignage d'un médecin et sous son contrôle.
  • Isofra pendant l'allaitement peut également être utilisé exclusivement sur ordonnance.
  • Le spray est contre-indiqué en présence de réactions allergiques aux composants de la solution et d'insuffisance rénale.

Interactions médicamenteuses et surdosage

Le médicament est bien combiné avec d'autres médicaments et peut être prescrit en tant que composante de la thérapie générale dans le traitement des maladies du nasopharynx et des voies respiratoires supérieures.

Les cas de surdosage dans les annotations Isofra ne sont pas indiqués, car le médicament pénètre légèrement dans le sang et a un effet purement local sur la cavité nasale.

En plus de l'allergie à la framycétine et des excipients déjà mentionnés dans la composition de pulvérisation, la détérioration de la microflore nasopharyngée due à l'effet de l'antibiotique et le développement d'une dysbactériose nasopharyngée chez les enfants sont parmi les effets secondaires.

Différences entre Polydex et Isofra

Parfois, un analogue d'Isofra est considéré comme un spray nasal Polydex. Le même fabricant - Laboratoire français Bouchard Record, conception d’emballage similaire. Cependant, ces médicaments ne sont pas les mêmes. Si vous utilisez des antibiotiques par voie nasale, vous devez connaître la différence entre Isofra et Polydex.

Les différences entre Polydex et Isofra ont des conséquences importantes:

  • Polydex contient deux antibiotiques, pas un. Par conséquent, son domaine d'application est plus large que celui de l'Isophra monocomposant;
  • dans la composition de Polydex, il y a de la phényléphrine - un élément à effet vasoconstricteur;
  • Polydex contient une corticostéroïde dexaméthasone à action anti-inflammatoire et antihistaminique;
  • Polydex, à l’exception du spray nasal, se présente sous la forme de gouttes auriculaires et est utilisé avec succès dans le traitement de l’otite.

Ainsi, Polydex est un médicament complexe plus puissant ayant une action vasoconstrictrice, antibactérienne, anti-inflammatoire et anti-inflammatoire.

Notez qu'en raison de la composition plus complexe et des contre-indications, Polydex a plus:

  • Grossesse, allaitement;
  • âge de l'enfant jusqu'à 2,5 ans;
  • insuffisance rénale et maladies affectant la fonction rénale;
  • infections virales;
  • glaucome

Quel est le meilleur: Isofra ou Polydex - ne peut certainement pas être dit. Mais il est logique de commencer le traitement avec un médicament plus simple, c.-à-d. avec Isofra. Avec son inefficacité - avec la permission du médecin de passer à Polydex.

Il n'existe pas d'analogue complet de ce médicament en Russie pour le moment.

Médicaments d'action similaires utilisés localement pour la rhinite et la sinusite:

  • Framinazine. Antibiotique en production biélorusse. Il est basé sur le même antibiotique, la framycétine. Disponible en bouteilles de 10 ml. Cet analogue est moins cher que l'Isofra;
  • bioparox. Il est composé de l’antibiotique fuzafungine, utilisé pour les maladies du nez et de la gorge. Médicament efficace. Parmi les inconvénients à noter le prix élevé des médicaments;
  • protargol (sialor). Préparation unique avec des ions d'argent et un fort effet antiseptique. Sa nomination suscite encore la controverse parmi les médecins sur l'innocuité de l'argent constituant. Protargol a toutefois aidé de nombreux patients à guérir une rhinite et une sinusite graves;
  • polydex. Un médicament plus fort avec plus de restrictions, de contre-indications et d’effets secondaires;
  • Vibrocil Ce n'est pas un antiseptique ou un antibiotique. Médicament exceptionnellement antiallergique avec un composant vasoconstricteur (phényléphrine). Il a de nombreuses contre-indications: diabète sucré, atrophie de la muqueuse nasale, maladies cardiovasculaires et autres.
au contenu ↑

Termes et conditions de stockage

Mode d'emploi Isofra limite la durée de vie de 3 ans. Les aérosols doivent être tenus hors de portée des enfants, de la lumière directe du soleil, dans un endroit sec et à la température ambiante.

Stockage après ouverture

La durée de conservation du médicament Isofra après ouverture est la même que celle des emballages non ouverts - 3 ans.

Conclusion

Le spray nasal Isofra est un antibiotique.

La composition de la framycétine est efficace contre toutes les bactéries qui causent une inflammation des voies respiratoires supérieures.

Isofra est un médicament sans danger. S'il y a évidence (nez qui coule, sinusite), il peut être utilisé par les femmes enceintes et les enfants sans limite d'âge.

En règle générale, tous les antibiotiques Isofra ne doivent pas être utilisés pendant plus de 10 jours.

Framinazine et Bioparox sont les analogues les plus proches d’Isofra.

Vue d'ensemble du médicament isofra: propriétés, indications et utilisation pendant la grossesse

Sinusite - maladie au cours de laquelle se produit une inflammation de la membrane muqueuse du sinus maxillaire. Les voies nasales souffrent de pathologie, car c'est à travers elles que s'écoule la décharge muqueuse, rendant difficile la respiration.

Des gouttes nasales, des solutions de rinçage, des sprays ou des bâtons sont utilisés pour traiter le nez. L'un de ces médicaments est le spray isofra, utilisé pour restaurer la membrane muqueuse. Ci-dessous, nous examinons les caractéristiques du médicament, les indications et contre-indications, et vous indiquons également s'il est utile d'appliquer l'outil aux femmes qui attendent un enfant.

Qu'est-ce que l'isofra?

Isofra est un médicament disponible sous forme de spray nasal. La différence entre le médicament et d’autres médicaments est le principal ingrédient actif, à savoir le sulfate de framycétine. C'est une substance antibiotique qui agit instantanément sur la muqueuse nasale, apaise l'inflammation et tue les bactéries pathogènes.

L'avantage du médicament est une combinaison d'effets antibiotiques et d'utilisation locale. Les composants du médicament tombent uniquement à la surface de la membrane muqueuse et ne pénètrent pas dans le corps, ce qui procure un traitement efficace, associé à une sécurité. C'est la raison principale pour laquelle le médicament est prescrit aux femmes après la grossesse pendant le premier trimestre de leur grossesse.

Quelles sont les vertus? Considérez-les ci-dessous:

  • Les composants du médicament n'affectent pas de manière agressive la muqueuse nasale.
  • Le médicament tue les bactéries pathogènes en peu de temps. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de modifier le médicament en raison de la dépendance du corps.
  • Le sulfate de framycétine fait face à un large éventail de bactéries différentes. Le spray peut être utilisé pour de nombreuses infections à caractère bactérien.

Le médicament aide à prévenir la récidive de la sinusite, mais son utilisation pendant plus de sept jours n’est pas recommandée, car elle affaiblit le corps. Si pendant cette période, la femme ne ressent aucune amélioration, cela signifie que la bactérie n'est pas influencée par les composants du médicament et que le médicament doit être changé.

Dans quels cas le médicament est-il prescrit?

Le médicament est prescrit par un médecin quand un patient présente tous les signes de la sinusite: écoulement muqueux épais, faiblesse et douleur pressante dans la région des sinus maxillaires. La sinusite est diagnostiquée au moyen de tests et d'examens médicaux, et le médecin ne lui prescrit un vaporisateur nasal qu'après confirmation du diagnostic.

La sinusite n’est pas la seule maladie qui sert d’indication à l’utilisation d’isophra pendant la grossesse et l’allaitement. En plus de ce cas, le médicament est prescrit pour les maladies suivantes:

  • sinusite (en supposant que le septum nasal du patient soit intact)
  • traitement nasal après chirurgie
  • rhinite, dont l'agent causal sont des bactéries
  • rhinopharyngite
  • nez qui coule chronique nature non allergique

Avant d’utiliser Isofra pendant la grossesse et l’allaitement, rappelez-vous 4 points clés:

  1. Comme le médicament est un antibiotique, ses composants n’ont aucun effet sur les infections virales. Avant de prendre ce médicament, effectuez des tests pour identifier l'agent responsable.
  2. Le médicament est utilisé uniquement pour l'irrigation des voies nasales. La ponction avec des médicaments est strictement interdite.
  3. Si vous avez une sinusite à un stade avancé, combinez le médicament avec d’autres moyens qui auront un effet complexe sur le corps. Dans les cas graves, la physiothérapie est prescrite, mais pendant la grossesse, cette méthode de traitement est indésirable, car elle peut être nocive pour le fœtus.
  4. Ne combinez pas un traitement par pulvérisation nasale avec des pommades et des solutions contre les infections fongiques. Les composants de ces médicaments réduisent les propriétés médicinales des antibiotiques, raison pour laquelle le traitement devient inefficace.

Avant d'utiliser le médicament pendant la grossesse et l'allaitement, il est nécessaire de consulter un médecin expérimenté. Isofra est un médicament nouveau et peu étudié. Il est donc prescrit par le médecin traitant dans les cas où son utilisation est justifiée et ne causera pas de tort à l'enfant qui grandit dans l'utérus.

Drogues comme Izofra

Le médicament n'a pas d'analogues identiques, cependant, les propriétés pharmacologiques sont similaires:

Ces médicaments ont le même ingrédient actif. La différence entre les médicaments est que chacun d'entre eux est actif pour un certain groupe de micro-organismes. Aucun d'entre eux n'est inoffensif, mais avec le bon dosage, il a l'effet escompté.

Pourquoi l'utilisation d'isophra pendant la grossesse est-elle indésirable? Le médicament Isofra appartient au groupe des médicaments à base d'aminoglycolyse. Les préparations de cette série ont des propriétés tératogènes qui, à leur tour, ont un effet négatif sur la formation de l’appareil vestibulaire de l’enfant à naître.

Au cours du premier trimestre, le médicament est strictement contre-indiqué. Cela s'explique par le fait que pendant cette période, les organes du fœtus se forment et que toute influence externe peut influer sur l'apparition de pathologies. Ceux-ci comprennent:

  • surdité congénitale
  • malformations
  • anomalies dans la formation des organes internes

Prendre le médicament dans un autre trimestre n'est possible que si le médecin décide qu'un effet positif sur le corps de la mère dépasse l'impact négatif sur le fœtus. Si possible, il est préférable d'utiliser des préparations plus sûres, par exemple des solutions physiologiques pour se laver le nez.

Précautions pendant le traitement

Le médicament isofra est contre-indiqué pendant le premier trimestre de la grossesse, chez les enfants de moins de 3 ans et chez les personnes intolérantes aux composants du médicament. Les personnes atteintes des maladies suivantes doivent utiliser ce médicament avec prudence:

  • maladies des appareils auditifs
  • maladies neurologiques
  • myopathie

Il n'est pas recommandé d'associer ce médicament à l'atropine, à des relaxants musculaires et à des anticholinergiques. Si une personne a des maladies neurologiques chroniques, cela aura un effet secondaire vif: augmentation du blocage neuromusculaire. Un surdosage ou une utilisation excessive et incontrôlée entraîne une violation de l'intégrité et du fonctionnement de la microflore.

Comment appliquer izofru?

Le médicament est utilisé 6 fois par jour pour une injection. Pour les enfants et les femmes enceintes, cette posologie ne doit pas dépasser 3 fois par jour. Le cours de traitement est une semaine. Comme effets secondaires, des réactions allergiques sous forme de manifestations cutanées sont possibles.

Le médicament est largement distribué et vendu dans presque toutes les pharmacies de la ville, mais pour cela, vous devez obtenir une ordonnance de votre médecin. Durée de conservation du médicament - 3 ans, vous devez le conserver à une température ne dépassant pas la température ambiante.

Isofra pendant la grossesse troisième trimestre

Description de l'Isofra

Un nez qui coule pendant la grossesse (cela peut être le premier, deuxième ou troisième trimestre), et aussi pendant la lactation peut ne pas toujours être une infection. La rhinite pendant la grossesse n'est pas la meilleure condition pour la future mère. Il peut apparaître dans n'importe quel trimestre. Il est nécessaire de trouver la bonne approche thérapeutique dans cette période de la vie. La congestion nasale, les éternuements et la morve sont les premiers symptômes à consulter un médecin. Parce que la rhinite est toujours une menace pour la grossesse et le fœtus. Quel que soit le trimestre, cela arrive. Des troubles respiratoires lors de l'écoulement nasal pendant la grossesse réduisent la quantité d'oxygène qui est entrée dans le sang et développe une hypoxie fœtale, en particulier au cours du premier trimestre, lorsque le fœtus se développe trop rapidement. De là, il résulte qu'un fort nez qui coule est dangereux pour le fœtus par manque d'oxygène. Si vous avez le nez qui coule - rhinite, sinusite, on vous prescrira de l'isofra. C'est un agent antibactérien utilisé pour traiter les courants inflammatoires aigus dans les sinus de la cavité nasale. Un des composants du médicament est un antibiotique - la framycétine. Il tue les bactéries, ce qui a pour conséquence la productivité du traitement par froid.

Indications d'utilisation du médicament

Méthodes d'action Isofra est coordonné avec la destruction des microbes par les agents antimicrobiens de ce groupe. La microparticule de fratsemin envahit la cellule et inhibe l'intégrité de la protéine. Le résultat est la mort des cellules bactériennes, à la suite de laquelle des réactions inflammatoires de la cavité nasale se produisent. La composante de fratsemin est différente en ce que la croissance de sa résistance est lente.

Ce médicament est nécessaire lorsque vous présentez des processus inflammatoires aigus et contagieux de la cavité nasale. Une isofra n’est pas prescrite, elle est utilisée parallèlement au traitement combiné de la maladie inflammatoire microbienne aiguë. Tels que: sinusite, rhinite, rhinopharyngite. Mais seulement si le septum nasal n'est pas tordu. Izofru est également prescrit après une intervention chirurgicale en cas d'inflammation.

Le médicament n'est pas utilisé pour nettoyer les sinus maxillaires, ni pour la douche.

Recommandations pour l'utilisation de l'agent isofra

Isofra est produit sous la forme d'un spray avec un spray. Utilisez - éjacule dans le nez. Le médicament est pulvérisé dans la cavité nasale, intégré dans la membrane muqueuse. Grâce à cette méthode d'application, les microparticules de l'ingrédient actif du médicament sont également distribuées, rapidement absorbées et pénètrent également dans les endroits les plus éloignés et les plus profonds de la cavité nasale.

Directement pendant que vous prenez le médicament, le flacon doit être tenu exactement vers le haut. Inclinez légèrement la tête en arrière afin que le médicament soit bien et uniformément pulvérisé sur la cavité nasale. Cela vous aidera spécifiquement conçu distributeur. Les adultes doivent utiliser le médicament comme suit: vaporisez une fois toutes les cinq fois par jour dans chaque narine. Appliquer le médicament devrait être dix jours. En cas d'utilisation prolongée du médicament, une maladie de la muqueuse nasale ou des maladies fongiques peut apparaître.

Quand un médicament est prescrit à un enfant, les doses doivent alors être les suivantes: une vaporisation chacune, trois fois par jour. La durée du traitement est d'une semaine.

Limitations et mises en garde lors de l'utilisation d'Isofra

Si votre corps ne tolère aucun des composants de l'isophage ou si le médicament provoque une réaction allergique, vous ne pouvez pas utiliser le médicament. Étant donné que le médicament est toxique pour l’isofra, il ne devrait pas être prescrit aux femmes pendant la grossesse, durant tout le trimestre et pendant l’allaitement, ni aux enfants jusqu’à un an. Très peu d'études cliniques ont été menées concernant les effets du médicament sur cette catégorie de patients.

Avec une attention particulière devrait être prise isofra, en cas d'insuffisance rénale, les changements pathologiques dans le système nerveux sont chroniques. Maladie de Parkinson, appareil auditif. Il est impossible d'utiliser un isofra en parallèle avec l'atropine, ganglioblokator. Ils peuvent augmenter le blocage neuromusculaire lors de changements pathologiques. Des effets secondaires peuvent en résulter.

La survenue d’effets secondaires lors de l’utilisation du médicament isofra n’est pratiquement pas observée. En raison de la faible capacité d'absorption du médicament, ainsi que du fait qu'il est directement absorbé par la muqueuse. Parfois, vous pouvez être allergique au médicament. Mais cela se produit lorsqu'il existe une susceptibilité personnelle aux médicaments antibactériens.

Utilisation d'isophra pendant la grossesse et l'allaitement

Isofra ne peut pas être utilisé pendant la grossesse et pour nourrir votre bébé avec du lait maternel. Étant donné que la composition contient des substances organiques, leur utilisation peut entraîner une violation du développement embryonnaire. Anomalies morphologiques.

En particulier, ce médicament est dangereux au premier trimestre de la grossesse. Parce que pendant cette période le fœtus se développe particulièrement activement. Celles-ci peuvent être des médicaments locaux. Lorsqu'ils sont introduits dans la membrane muqueuse, ils pénètrent dans le sang, ce qui pendant la grossesse n'est pas un bon signe. Parce qu'ils influencent mal le développement du futur bébé, entraînant des défauts pendant le développement, ceci s'applique à tout trimestre.

Lors de l'utilisation d'isophage, il peut s'agir d'une surdité bilatérale congénitale. Ne pas utiliser le médicament isofra et pendant l'allaitement. Étant donné que les composants du médicament pénètrent dans le lait maternel et dans le corps du bébé. Ayant un effet néfaste sur lui, il s’inquiète davantage des enfants faibles et des naissances prématurées. Ce qui peut se manifester par une faiblesse, une dépression du système nerveux central ainsi que de la somnolence.

L'utilisation d'une dose supérieure à celle qui est sans danger ne peut pas nuire au corps, car l'isofra a une faible capacité d'adsorption systémique.

Mais il faut dire qu'avec une utilisation prolongée ou incontrôlée, ce médicament peut perturber la microflore muqueuse. Les maladies fongiques et la candidose peuvent également se produire.

"Isofra" pendant la grossesse.

Application mobile "Happy Mama" 4.7 La communication dans l'application est beaucoup plus pratique!

Très étrange... Isofra est un antibiotique prescrit pour les sécrétions nasales vertes ou jaunes. Et quand la congestion est nécessaire vasoconstricteur. On m'a prescrit du izofru pendant une sinusite.

Alors ils me l’ont assigné pour qu’il ne passe pas à la sinusite. Lor avait très peur de pouvoir y aller facilement... Bien que je pense qu'il était encore possible de se passer de ces gouttes... Eh bien, puisque l'ENT a désigné et que le gynécologue a déclaré que le bébé ne ferait pas de mal, je ferais confiance aux médecins.

J'ai également reçu mon congé d'Izofru. En septembre, elle m'a aidée. J'ai été renvoyée à nouveau et j'ai bien peur... avez-vous eu des effets sur le bébé? Combien de jours est-il tombé et à quelle heure?)

On m'a prescrit pour elle la 19e semaine... elle a été saupoudrée pendant 5 jours, pas plus, mais elle a vécu toute sa grossesse à cause de cela, elle lisait sur Internet à propos de ce médicament qui peut affecter négativement le fœtus... pah-pah-pah tout va bien... mais, comme je l’ai écrit plus haut, il était possible de se passer de ces gouttes, car je ne ressentais aucune amélioration, et l’ENT a prescrit un autre antibiotique sous forme de pilule. Je ne les ai pas prises. pas plus de 3-5 jours)... alors plus tard j'ai encore tr et il y avait un nez qui coulait (très méchant pendant la grossesse) et elle-même a été traitée avec l’aide d’un aqualore et un nom d’enfant... elle a demandé à une amie, elle a également reçu Isofra pendant sa grossesse, pah-pah-pah, elle était aussi bonne avec les enfants, ses jumeaux étaient des filles... Avez-vous un mauvais rhume?

J'ai commencé à avoir une sinusite, la morve a commencé à verdir (maintenant Izofru a commencé à devenir transparent, je fais tout ce que je fais et mon nez enfle encore et la nuit, une narine respire quelque chose d'autre. Je tombe malade la deuxième fois en automne (je m'inquiète donc, Isofra aussi la deuxième fois ( Mais vendredi, comme une semaine, je suis tombé malade, ma faiblesse ne disparaît pas et la température arrive le soir 37.

C’est de plus en plus difficile pour vous, car il n’est pas presque passé au stade antritique, j’ai également été constamment effrayé par cet ORL, affirmant que si nous ne commençons pas à traiter avec des antibiotiques plus bénins d’action locale, nous devrons traiter cette antrite avec des antibiotiques plus graves et plus dangereux pour le foetus. vous tombez malade de la même chose - la sinusite est tout aussi dangereuse pour le fœtus... Par conséquent, je pense qu'il est juste qu'on vous ait prescrit de l'isofra... Ne vous inquiétez pas, votre bébé et tout ira bien. L’essentiel pour vous maintenant est de récupérer et de ne pas être nerveux, même si j’étais aussi très inquiet de la prescription de certains médicaments... un nez qui coule est une maladie si méchante qu’il est difficile de soigner, surtout pendant la grossesse, car tous les médicaments ne peuvent pas être traités... essayez de vous laver plus souvent congestion nasale enfants nazivin... Je reste, sauf pour Isophra, vasoconstricteur nommé ORL, snoop... Je les éclaboussai trois fois par jour pendant 5 jours... le schéma était le suivant: d'abord snoop, peen, puis rincer et faire pipi à nouveau et pour nettoyer le nez vide saupoudré izofru

Oui, comme vous le dites et le faites, j’utilise également snoop depuis plus de 5 jours déjà (je ne respire pas seulement la bouche ((

La chose la plus dégoûtante est que vous ne pouvez pas utiliser le vasoconstricteur pendant plus de 5 jours, cela crée alors une dépendance... essayez de réduire progressivement le nombre de fois que vous utilisez une journée ou de vous éclabousser uniquement pour la nuit... qu'avez-vous dit, comment vous en sortez-vous?

Oui, je n’ai rien dit (j’arrêterai de battre le week-end... je pourrai ne pas respirer au travail

Les trois premiers jours seront difficiles, puis chaque fois que ce sera plus facile... rincez et soufflez souvent, le vasoconstricteur uniquement pour la nuit, s'il est vraiment difficile de respirer... il y a une arme à double tranchant, car le nez ne respire pas trop, l'oxygène est suffisant les quantités ne viennent pas

Vous ne savez pas ce qui est meilleur. Un ORL nommé Isofra - un antibiotique, dit que c'est possible pendant la grossesse, parce que une faible absorption dans le sang, un autre ORL, je suis déjà allé dans un autre, a déclaré que, mis à part l'eau de mer et la nazivine des enfants, rien n'est impossible... alors qui croire n'est pas clair. mais j’étais épuisé par ce rhume pour la grossesse, car, comme je l’ai écrit pour toute la grossesse, j’ai eu 4 fois la fréquence

En général, je volais pour me reposer et tombais gravement malade. Après le vol, j’avais une oreille, la fonction du tube auditif était perturbée, mon oreille n’avait plus été entendue depuis un mois et demi, on m'a diagnostiqué une otite exsudative, je n’ai plus été traitée, deux fois antibiotiques, antihistaminiques de type 4, vasoconstriction. également 3 + genre de pulvérisation nasonex hormonale dans le nez, toutes sortes de procédures différentes avec des médicaments ont été effectuées... même en plus de mes yeux, ils ont éclaboussé avec un réactif qui vaporise les routes, il y avait une brûlure chimique légère, à partir de ce 4 autres types de médicaments ont été prescrits... alors probablement une semaine, je découvre que je suis enceinte et que la date limite est fixée à 6 semaines... Pouvez-vous imaginer comment je traversais toute ma grossesse, que je prenais tous ces médicaments alors que j'étais déjà enceinte, en particulier au cours du premier trimestre, où le risque d'influence de médicaments sur le développement est élevé foetus... Pah-pah-pah, mon petit-fils est né en bonne santé, grâce au Seigneur Dieu. Alors va bien et va bien. Prends soin de toi et de ton bébé. Habillez-vous plus chaudement, en particulier vos jambes devraient être chaudes... Vous êtes déjà dans le troisième trimestre, de nombreux médicaments sont approuvés pour une utilisation et ne sont pas si dangereux pour le fœtus.

Vous Aimerez Aussi