Chirurgie du septum nasal: période postopératoire

Le déplacement de la cloison nasale est une condition pathologique dans laquelle le flux d'oxygène dans le corps humain est perturbé. Il est possible d'éliminer une telle affection à l'aide d'une intervention chirurgicale. Cette procédure s'appelle une septoplastie. L'opération est considérée comme assez compliquée et ne s'effectue que s'il existe certaines indications médicales. De nombreux patients qui décident de subir une septoplastie sont intéressés par le degré de restauration de la cloison nasale après une intervention chirurgicale et par les complications pouvant en découler.

Indications chirurgicales et méthodes de mise en oeuvre

L'opération sur le septum du nez n'est utilisée que dans des situations où elle perturbe la vie normale d'une personne et provoque le développement de diverses complications. Les experts identifient les indications suivantes pour la septoplastie:

  • congestion nasale constante, qui n'a rien à voir avec une réaction allergique ou un rhume;
  • complications de l'oreille moyenne;
  • inflammation des sinus paranasaux de nature chronique, lorsque la courbure perturbe le flux normal d'air sortant du sinus.
  • en cas de biais grave, il est recommandé de procéder à une opération pour niveler le septum nasal à un jeune âge et de ne pas attendre l'apparition de problèmes.

Chez certains patients, un décalage prononcé est détecté, mais la deuxième moitié du nez respire normalement. Les personnes atteintes de cette pathologie s'adaptent à cette maladie et ne se plaignent pas de problèmes respiratoires. Avec l'âge, les capacités compensatoires des tissus sont réduites et les patients commencent à se plaindre de leur état. Cependant, il est peu probable que le médecin assume la responsabilité de réaliser une septoplastie à un âge avancé, même avec un certain nombre d'indications. C’est pour cette raison qu’il vaut la peine de procéder à l’opération en cas de partialité prononcée et d’absence de plainte, seul un spécialiste décide.

Voici les contre-indications à la septoplastie:

  • maladies aiguës et exacerbations de pathologies chroniques;
  • saignements menstruels chez les femmes;
  • problèmes de coagulation du sang;
  • maladies psychologiques et déviations diverses;
  • pathologie sévère des organes internes en phase de décompensation.

La septoplastie est réalisée dans le service d'oto-rhino-laryngologie sous anesthésie locale ou générale. Pour que la récupération après la chirurgie se déroule sans heurts et sans complications, il est nécessaire de respecter toutes les recommandations du médecin et de mener certaines activités à bien.

Durée de la période de rééducation

Le premier jour après la chirurgie sur la cloison nasale, des difficultés respiratoires surviennent de la manière habituelle. Le patient doit respirer de l'air par la bouche et il faudra s'y habituer. En 1 à 3 jours, les tampons sont retirés du nez opéré et une activité respiratoire normale peut être normalisée. La procédure de retrait des tampons est considérée comme assez désagréable, car ils peuvent se dessécher sur la membrane muqueuse et devenir une source de douleur. Afin d'éviter un tel inconfort, vous devez tremper les tampons avec du peroxyde d'hydrogène des deux côtés.

Dix jours après l'opération destinée à corriger la cloison nasale, le patient se voit généralement prescrire l'utilisation de gouttes nasales résultant de la formation de croûtes. En fait, il est nécessaire d’égoutter de tels médicaments, car une telle procédure est considérée comme l’une des étapes importantes de la période de récupération. De telles gouttes aident à hydrater la muqueuse nasale et à éliminer les croûtes. Souvent, à ce stade de récupération, le spray Nasonex est prescrit, ce qui permet de réduire le gonflement des tissus et de restaurer la respiration. Il est possible d’accélérer la guérison de la muqueuse nasale à l’aide de sérum physiologique ou de liquide huileux, qui doit être instillé dans l’organe.

La rééducation après une intervention chirurgicale visant à corriger le septum nasal dure généralement 2 à 3 semaines. Une fois celle-ci terminée, la personne peut reprendre sa vie normale. La durée de la période de rééducation après une intervention chirurgicale pour la correction de la cloison nasale est déterminée par les caractéristiques des tissus du patient, mais dure en moyenne environ un mois. L’évaluation finale du résultat obtenu est réalisée quelques mois après la chirurgie.

Problèmes respiratoires après la chirurgie

La septoplastie, comme toute autre opération, est une opération complexe, et après sa mise en œuvre, diverses complications peuvent se développer. Les patients qui décident de prendre une telle mesure doivent savoir quels effets négatifs peuvent être observés après l'opération.

Pendant la période de rééducation après la chirurgie du septum nasal, les problèmes respiratoires sont une complication fréquente. Des cotons-tiges dans la cavité nasale, un œdème de la muqueuse, des croûtes et des pansements postopératoires empêchent généralement un tel processus naturel. En utilisant le pansement, il est possible de fixer fermement le cartilage et les os, ce qui aide à empêcher leur déplacement. Cela ne gêne le patient que le premier jour après l'intervention chirurgicale et au bout d'un moment, la personne ne le ressent tout simplement pas.

Le gonflement de la muqueuse nasale persiste pendant 5 à 7 jours, après quoi il commence à diminuer et disparaît complètement au bout de 3 semaines. Afin de supprimer rapidement le gonflement dans la période de récupération après la septoplastie, il est recommandé de respecter les règles suivantes:

  • respecter le repos au lit;
  • prendre des médicaments destinés à renforcer les parois vasculaires;
  • boire des antihistaminiques;
  • mettre un bandage de compression avec de la glace;
  • faire de la physiothérapie;
  • humidifier l'air dans une zone résidentielle;
  • appliquer des sprays nasaux.

Après une intervention chirurgicale sur un septum nasal courbé, une douleur peut apparaître dans les dents et le nez, ainsi qu'un engourdissement dans cette zone. Le développement de telles conditions pathologiques est dû au fait que les terminaisons nerveuses des gencives et de la mâchoire traversent la cavité nasale. Lors de la réalisation d'une intervention chirurgicale, ils peuvent être étirés ou endommagés et, par la suite, pendant plusieurs mois, la personne est tourmentée par l'inconfort.

Souvent, après une intervention chirurgicale pour la courbure de la cloison nasale, il y a une douleur dans la gorge et cela est dû à une lésion mineure de la membrane muqueuse. Après quelques semaines, ce symptôme déplaisant disparaît et ne gêne plus le patient. Les manifestations caractéristiques après la septoplastie sont une somnolence accrue, de légers vertiges et une faiblesse. Pendant la période de réadaptation, une réaction allergique aux médicaments peut survenir et, dans certains cas, pendant la chirurgie. Avec cette complication, un schéma thérapeutique différent est sélectionné pour le patient ou un antihistaminique est prescrit.

Complications dangereuses après la chirurgie

Consultez un médecin si vous présentez certains des symptômes qui causent des problèmes respiratoires. Les complications suivantes ne sont pas la norme:

  • la sinusite se caractérise par l'apparition de douleurs et de pressions dans les sinus;
  • les synéchies bloquent la lumière de la cavité nasale et entravent ainsi le mouvement normal de l'air;
  • les défauts anatomiques après une chirurgie sont des motifs de perturbation de la respiration naturelle.
  • la perforation se caractérise par l'apparition de sifflements lors de la respiration et une sécheresse accrue du nasopharynx.

En postopératoire après la correction de la cloison nasale, des hémorragies et des hématomes peuvent apparaître lors de l'accumulation de caillots sanguins entre les couches muqueuses. Dans une telle situation, il est impératif de consulter un médecin qui effectuera la procédure de nettoyage de l'organe nécessaire.

En cas de complications infectieuses au cours de l'opération, il est démontré que le patient reçoit des médicaments antibactériens pendant plusieurs jours. En outre, le médecin peut prescrire le traitement de la muqueuse avec une pommade spéciale, qui contient des composés chimiques spéciaux. Avec leur aide, il est possible d’éliminer rapidement l’inflammation, d’arrêter une multiplication supplémentaire des agents pathogènes et de faciliter la respiration.

Après une intervention chirurgicale sur la cloison nasale, il est strictement interdit de fumer, de faire du vélo et de boire des boissons alcoolisées. Le retour à de telles habitudes est autorisé 2 à 4 semaines après la chirurgie, lorsque la respiration redevient normale. Le respect de toutes les recommandations du médecin et des rendez-vous vous permet de restaurer la fonction du nez en peu de temps, alors que la période de rééducation est beaucoup plus facile à passer.

Opérations de réparation du septum nasal: chirurgical, laser

Le septum nasal est une plaque divisant la cavité nasale en 2 moitiés. Il comprend deux parties: l'os et le cartilage.

L'homme, comme tout être vivant, n'est symétrique qu'au premier abord. À y regarder de plus près, nous verrons toutes sortes de déviations par rapport à la symétrie stricte. La même chose avec le septum nasal. Seulement 5% de la population a une partition idéale, située strictement au centre.

Pourquoi alors une opération de redressement est-elle l’une des interventions chirurgicales les plus fréquemment effectuées dans les hôpitaux ORL?

Causes de la déviation du septum nasal

Il y a plusieurs raisons à cette anomalie. C'est:

  • Causes physiologiques: la courbure se produit lorsque le corps grandit. Différentes parties ont des taux de croissance différents. Par exemple, la partie cartilagineuse croît plus vite que l’os, à cause du manque d’espace, elle est pliée dans un sens ou dans l’autre, sur le bord de la partie osseuse et des pousses du cartilage - crêtes et épines.
  • Raisons compensatoires. La partition se déplace en raison du fait que quelque chose presse dessus. Ceux-ci peuvent être des polypes ou des conques nasaux hypertrophiés.
  • Traumatisme du nez. Et non seulement une fracture, mais aussi une blessure grave (surtout si elle a été reçue dans l'enfance ou l'adolescence). Pour des raisons évidentes, il est plus fréquent chez les hommes.

Types de courbure

  1. En fait, la courbure, c’est-à-dire l’écart par rapport à la ligne médiane, en forme de C ou de S, dans différents plans, à l’avant ou à l’arrière.
  2. Combs.
  3. Épines. Les peignes et les pointes sont la croissance de la partie osseuse du septum. Peut être unilatéral et bilatéral.
  4. La combinaison de différents types de courbure.

Quand faut-il corriger la cloison nasale?

La composante physiopathologique principale de la courbure de la cloison nasale est une réduction de la lumière du passage nasal d’un côté ou des deux côtés, une circulation de l’air altérée, la survenue de tourbillons pathologiques, ce qui conduit à un assèchement excessif de la membrane muqueuse, une atrophie de l’épithélium ciliée. Parfois, un septum incurvé recouvre les ouvertures des fistules des sinus paranasaux ou des ouvertures du tube auditif, ce qui entraîne une violation de l'aération et empêche l'écoulement des sécrétions des sinus ou de la cavité tympanique.

Il n'y a pas de séparation de la courbure du septum en plusieurs étapes en fonction du degré de manifestation du défaut anatomique, car cela n'a aucune signification clinique. Les indications de traitement ne sont que des manifestations cliniques. Et il n'y a pas de corrélation directe entre les plaintes et le degré de courbure. Il existe des cas où une déformation importante n’affectait pas la respiration nasale et, à l’inverse, même une légère courbure était à l’origine de nombreux symptômes désagréables.

On pense que les indications pour redresser la cloison nasale sont les suivantes:

  1. Difficulté sévère ou manque de respiration nasale.
  2. Sinusite aiguë fréquente. Sinusite chronique.
  3. Otite aiguë ou otite chronique fréquente.

Le moment le plus difficile dans ce cas est de s'assurer que ces plaintes et ces maladies sont associées à la déformation de la cloison nasale. En règle générale, en plus de la courbure de la cloison nasale, il existe chez ces patients une autre pathologie (rhinite vasomotrice, polypes, hémorragie nasale hypertrophiée, allergies, etc.). Par conséquent, une intervention chirurgicale visant à corriger le septum nasal est généralement proposée après un traitement infructueux à long terme d'autres causes.

Traitement des malformations du septum nasal

La courbure de la cloison nasale est un défaut anatomique et son traitement est principalement chirurgical. Les principes de base du traitement chirurgical:

  1. L'opération est planifiée et réalisée après un examen et une préparation approfondis. Il est nécessaire d'identifier toutes les contre-indications à la chirurgie. Contre-indications absolues:
    1. Maladies infectieuses aiguës.
    2. Décompensation des maladies chroniques (diabète sucré, insuffisance cardiaque, hypertension, maladies oncologiques, cirrhose du foie).
    3. Maladie mentale
    4. Saignement, ralentissement de la coagulation du sang.
  2. Il existe également des contre-indications relatives (c’est-à-dire les conditions dans lesquelles l’opération est possible mais non souhaitable):
    1. L'âge des enfants jusqu'à 18 ans. La septoplastie est très rarement pratiquée chez les enfants à partir de 6 ans.
    2. La vieillesse
    3. Période de menstruation chez les femmes. Il est conseillé d'être opéré 2 semaines après la menstruation.
    4. Sinusite, pharyngite, amygdalite en période d'exacerbation. L'opération est effectuée au plus tôt 2 semaines après le traitement. Dans des cas exceptionnels, sous le couvert d'antibiotiques puissants, une septoplastie est réalisée simultanément à une désinfection endoscopique des sinus pour une sinusite chronique.
  3. Avant l'opération, l'examen est effectué: analyses générales de sang et d'urine, analyse biochimique, détermination de la coagulation du sang, ECG, examen d'un dentiste, thérapeute.
  4. Avant la chirurgie, il est nécessaire d’annuler les médicaments qui augmentent le temps de coagulation (aspirine, warfarine, anti-inflammatoires tels que le diclofénac, l’indométacine, le kétoprofène).
  5. L'opération est effectuée à l'hôpital par un chirurgien ORL qualifié. Il existe une spécialisation distincte dans les cliniques spécialisées - un rino-chirurgien, c’est-à-dire un chirurgien qui s’occupe exclusivement de la pathologie du nez.
  6. L'opération est généralement réalisée sous anesthésie locale. Si désiré, le patient peut avoir une anesthésie générale. Accès opérationnel à travers la cavité nasale, c’est-à-dire que les incisions externes ne sont pas supposées.
  7. La durée de l'opération est de 30 minutes à 1,5 heure.
  8. Après la chirurgie, des tampons sont insérés dans le nez, ce qui entraînera des désagréments. Les tampons sont enlevés après 1-2 jours.
  9. Après avoir retiré les tampons en l'absence de complications, le patient peut quitter l'hôpital sous la supervision d'un médecin ORL. Il sera nécessaire de procéder à la toilette et à l’irrigation de la cavité nasale avec des solutions spéciales pour la désinfection du champ postopératoire, l’élimination des croûtes.
  10. Après l'opération, un gonflement se produit, il n'y a donc pas de soulagement immédiat. Une restauration complète de la respiration nasale normale est possible en 1 à 4 semaines (les dates sont individuelles, en fonction du type et du volume de l'opération).
  11. Dans les 3-4 semaines suivant l'opération, il est nécessaire d'éviter les efforts physiques excessifs en pratiquant un sport.

Opérations de base pour redresser la courbe du septum nasal

Fondamentalement, deux types d’opérations sont utilisés pour corriger les distorsions du septum: la résection sous-muqueuse et l’économie d’une septoplastie endoscopique peu invasive.

La résection sous-muqueuse est la méthode d’intervention chirurgicale la plus ancienne sur le septum. Pour la première fois, l'opération a été effectuée il y a plus de deux siècles et est toujours utilisée. L'essence de la méthode: une incision arquée de la membrane muqueuse dans la partie antérieure du septum est pratiquée, le cartilage est découpé sur toute l'épaisseur, séparé du perchondrium et de la membrane muqueuse et retiré presque complètement. Il ne reste que la partie supérieure du cartilage de 1 à 1,5 cm de largeur, puis le septum osseux est retiré à l'aide d'un marteau et d'un burin. Ce qui reste du septum - 2 couches de la membrane muqueuse, perchondrium, périoste - rapprochés et fixés avec des tampons pour la fusion. Les coutures ne sont généralement pas imposées.

Inconvénients de cette opération:

  • L'opération est assez traumatisante et la récupération prend entre 2 et 3 semaines.
  • Puisque la base presque solide de la cloison nasale est retirée, des complications postopératoires telles que la perforation, la rétraction du pont nasal en forme de selle sont possibles.
  • Après une telle opération, le septum est en fait un tissu cicatriciel, en raison de ce trophisme de la membrane muqueuse est brisée, il ne peut pas remplir sa fonction protectrice, il y a une sensation de sécheresse constante dans le nez, la formation de croûtes.
  • La cloison devient très mobile, déplaçable, ce qui peut également entraîner d'autres problèmes de respiration nasale.

Le principal avantage de cette opération est qu’elle ne nécessite pas d’équipement coûteux, c’est pourquoi elle est réalisée gratuitement dans tous les hôpitaux budgétaires.

La septoplastie endoscopique douce est un type plus moderne de chirurgie du septum nasal. Sous le contrôle de l'endoscope intranasal, une révision complète de la cavité nasale est effectuée, des zones de déformation sont révélées, seules les sections incurvées sont éliminées par de petites incisions de la membrane muqueuse. On utilise des instruments microchirurgicaux modernes et économes. Le chirurgien observe l'intégralité du champ opératoire sur l'écran du moniteur.

Cette opération est moins traumatisante que la résection classique classique, évite les complications telles que la perforation du septum nasal, la rétraction en forme de selle du dos nasal, développe moins souvent des complications sous la forme de saignements, suppuration, rééducation plus rapide. Cependant, avec des distorsions complexes, son application est limitée.

En fait, la division de ces opérations en deux types est très conditionnelle. En pratique, presque aucune résection sous-muqueuse n’est réalisée sous sa forme pure, et avec une septoplastie endoscopique, une résection est également effectuée, bien que dans un volume plus petit. En fait, les deux opérations ne présentent aucune différence fondamentale et, récemment, elles sont appelées de plus en plus par un terme - septoplastie.

Il existe également une méthode améliorée de cette opération, dans laquelle les parties incurvées du cartilage ne sont pas enlevées, mais sont modelées de manière spéciale avec un scalpel ou un aplatisseur spécial et renvoyées sur le site, c’est-à-dire qu’elles sont installées entre les feuilles muqueuses pour combler le défaut. A l'avenir, ce cartilage occupe une position physiologique normale. Une telle opération s'appelle résection - réimplantation.

S'il existe des preuves en même temps que la septoplastie, d'autres manipulations dans la cavité nasale sont effectuées. Il s’agit de couper un cornet épaissi, d’enlever des polypes et des végétations adénoïdes, des opérations endoscopiques sur les sinus paranasaux, de la vasotomie.

Le coût de la septoplastie dans les cliniques privées varie entre 25 000 et 90 000 roubles. Le prix dépend de la complexité de l'opération, de la catégorie de la clinique, de la qualification du chirurgien, du type d'anesthésie et du temps passé à l'hôpital.

Complications de la septoplastie

Après une septoplastie chirurgicale, les complications suivantes sont possibles:

  1. Saignements de nez.
  2. Suppuration, abcès de la cavité nasale.
  3. Hématomes (accumulation de sang sous la membrane muqueuse).
  4. Perforation (la formation d'un trou traversant) des partitions.
  5. Sinusite
  6. Adhésions, adhérences dans la cavité nasale.
  7. Laisser tomber le dos du nez.

Période postopératoire

Immédiatement après l'opération, des tampons sont placés dans le nez. Cela est nécessaire pour maintenir le septum nasal dans la position correcte et éviter les saignements. Les tampons sont saturés d'émulsion d'antibiotiques et d'agents hémostatiques. Il existe également des tampons en gel spéciaux avec des tubes pour la respiration. Les tampons sont installés un jour, si nécessaire, après un jour, ils sont remplacés par des nouveaux pour un jour supplémentaire. Il est nécessaire de se préparer au fait qu’à ce moment-là, vous devrez respirer tout le temps avec votre bouche, ce qui provoque bien sûr une gêne. Parfois, un autre pansement en plâtre est appliqué sur le nez.

En raison du fait que vous devez respirer par la bouche, la membrane muqueuse de la bouche et des lèvres se dessèche et vous avez constamment envie de boire.

La tête peut faire mal, la mâchoire supérieure fait souvent mal, il peut y avoir une augmentation de la température corporelle. Si l'opération a été réalisée sous anesthésie générale, les symptômes de l'effet répressif des stupéfiants sont également associés - faiblesse, somnolence, vertiges, nausées. Les médicaments sont généralement prescrits aux analgésiques, agents hémostatiques et antibiotiques.

Il n'est pas recommandé de se moucher pendant les premiers jours suivant l'opération, de prendre des boissons chaudes et de prendre une douche ou un bain chaud. Boire mieux avec une paille.

Après avoir retiré les tampons du nez, l'œdème persiste et empêche la respiration nasale de se rétablir immédiatement. Les conditions de récupération complète sont individuelles. Selon les commentaires des personnes ayant subi une intervention chirurgicale, la majorité d'entre eux commencent à respirer complètement par le nez et à sentir l'odeur en une semaine. Cette période peut durer jusqu'à un mois pour certains.

Une fois les tampons retirés, une toilette nasale quotidienne est nécessaire pour enlever les croûtes, rincer le nez avec une solution saline et des antiseptiques. Habituellement, ils sortent de l'hôpital le 5 ou 6ème jour, mais peuvent être libérés le 2 après le retrait du patient avec une visite quotidienne chez le spécialiste ORL. La guérison complète de la cloison nasale a lieu les 7e et 10e jours après l’opération.

Au cours du mois, il est déconseillé de faire des travaux physiques pénibles, de faire du sport, d'aller au bain, de prendre de l'alcool.

Alternative à la septoplastie

Actuellement, outre les procédures chirurgicales traditionnelles, d'autres méthodes de nivellement de la courbe du septum nasal sont en cours de développement. La plus connue des méthodes alternatives est la septoplastie au laser. C'est possible avec de petites déformations seulement dans la partie cartilagineuse du septum.

L’essence de la méthode est qu’à l’aide d’un faisceau laser, le lieu de déformation du cartilage est chauffé, il reçoit la forme souhaitée et est fixé à l’aide d’un tampon inséré dans la moitié du nez. L'intervention dure environ 15 à 20 minutes et est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locale.

Principaux avantages: l’opération est non traumatique, pratiquement indolore, il n’ya pas de saignement après cela, aucun œdème mineur, aucun traitement hospitalier ni aucune observation prolongée ne sont nécessaires.

Cependant, malgré tous les avantages, la correction au laser de la courbure du septum n’est pas généralisée en raison du fait que la courbure isolée de la partie cartilagineuse du septum est rare.

En plus du traitement au laser, il existe également une méthode de cristotomie par ultrasons - élimination des crêtes et des pointes de la cloison à l'aide d'une scie à ultrasons spéciale.

Les ostéopathes tentent de petits défauts du septum nasal.

Vidéo: septoplastie au laser

Comment décider d'une opération?

Le pire est d’accepter une opération pour corriger la courbe du septum nasal. Même les patients qui pendant longtemps ne peuvent pas respirer complètement par le nez et ne peuvent pas vivre sans gouttes vasoconstrictrices sont tirés avec un moment crucial. On peut les comprendre, car toute opération est stressante pour le corps, ça fait mal, ça fait peur, c'est 2-3 semaines d'invalidité.

Cependant, vous devriez lire les critiques des personnes qui ont décidé de prendre cette mesure. Dans l'ensemble, ce sont des sensations positives qui changent radicalement la vie. En plus de la restauration de la respiration nasale, le redressement de la cloison nasale vous permet de vous débarrasser de la sinusite chronique, une otite chronique. Une personne commence à mieux entendre, à sentir, le ronflement constant disparaît, les maux de tête disparaissent. En plus de tout cela, la septoplastie donne souvent un effet cosmétique en corrigeant la forme du nez.

Tout au sujet de redresser le septum nasal. Opération, indications, prix

Le redressement de la cloison nasale (dans la terminologie médicale, le nom de «septoplastie») est une intervention chirurgicale sur une plaque verticale incurvée divisant la cavité nasale en deux moitiés et consistant en os, cartilage et parties membraneuses.

C'est l'une des opérations les plus courantes dans la pratique du médecin ORL en activité. Elle est réalisée selon des indications médicales strictes chez les patients présentant des problèmes de respiration nasale.

Structure et anatomie

Cette structure est constituée de sections de cartilage et d'os. La partie cartilagineuse constitue la zone antérieure du septum, grâce à laquelle elle est plus élastique et a une mobilité relative, en particulier dans la région du vestibule. Les sections du milieu et du dos sont formées par le tissu osseux.

La formation finale et l'ossification du septum se produisent au bout de 10 à 12 ans, après quoi il continue de croître uniquement en raison des zones osseuses. Ces deux sections se développent de manière différente, de sorte que les crêtes et les pointes apparaissent souvent à la jonction du cartilage et de l'os.

Causes de la déviation du septum nasal

Selon les statistiques, les personnes avec une partition parfaitement plate ne se produisent presque jamais. Pour la majorité de la population, il présente des épaisseurs, des pointes et des courbures plus ou moins importantes.

Une telle déformation est diagnostiquée déjà à l'adolescence, lorsque la croissance intensive d'un enfant se produit. Que peut causer ce problème:

  1. La croissance inégale des différentes parties de la partition est la cause la plus courante.
  2. Blessure traumatique qui provoque une déformation.
  3. Courbure compensatoire en présence de rhinite hypertrophique chronique, de tumeur ou de corps étranger dans la cavité nasale.
  4. Courbure congénitale associée à une blessure lors du passage dans le canal génital ou à un développement anormal des os du crâne pendant la période prénatale.

La deuxième cause la plus fréquente est une blessure au nez, et la plupart des gens ne se souviennent même pas comment ils l’ont eue. Ces ecchymoses et blessures surviennent régulièrement chez les enfants. Elles ne se manifestent par aucun symptôme autre qu'un petit œdème, puis se fusionnent d'elles-mêmes, provoquant ainsi l'apparition de déformations et d'épines osseuses.

Les patients ne comprennent souvent pas si presque toutes les personnes ont un septum incurvé. Cela vaut-il la peine de prêter attention à cela et ce qui pourrait être dangereux dans un tel état.

Bien que cette déformation soit courante, des problèmes ne peuvent survenir que si elle gêne la respiration nasale physiologique normale. Que peut conduire cette condition:

Indications pour la chirurgie pour l'alignement du septum nasal

La correction de la plaque osseuse déformée dans le nez n’est effectuée que dans les cas où elle empêche une personne de mener une vie normale et entraîne le développement de complications connexes:

  1. Congestion constante, non associée à un rhume ou à des allergies.
  2. La présence de complications de l'oreille moyenne (otite moyenne suppurée chronique).
  3. Inflammation chronique des sinus paranasaux, lorsque la courbure empêche l'écoulement normal du contenu des sinus.

Vaut-il la peine d'être opéré s'il existe un biais prononcé pour le moment, mais il n'y a pas encore de plainte?

Chez certains patients présentant une luxation prononcée, la deuxième moitié du nez respire bien et s'adapte à cet état sans se plaindre de difficultés respiratoires.

Avec l'âge, les capacités compensatoires des tissus diminuent et des plaintes peuvent apparaître, mais le médecin ne sera plus responsable de l'opération en raison de son âge et de la présence de contre-indications.

S'il existe un biais grave, il est préférable d'effectuer une septoplastie à un jeune âge, sans attendre l'apparition de problèmes.

Préparation des patients avant la chirurgie: examens et analyses

Comme pour toute intervention chirurgicale, la correction d'un septum incurvé implique une préparation préopératoire sérieuse:

  1. Radiographie de PPN (sinus) ou CT (tomodensitométrie). Afin de clarifier l'état des sinus paranasaux et les caractéristiques structurelles de la cavité nasale.
  2. Tests cliniques généraux de sang et d'urine, taux de sucre sanguin.
  3. Analyse biochimique du sang.
  4. Coagulogramme (indicateurs de coagulation du sang).
  5. Prise de sang pour le groupe et Rh.
  6. Fluorographie et examen par un thérapeute.
  7. Tests de dépistage de la syphilis, du VIH et de l'hépatite.

Si le patient présente d'autres pathologies, le spécialiste doit alors donner ses recommandations sur la possibilité d'une intervention chirurgicale.

La liste exacte des études et des analyses dépendra de la clinique vers laquelle le patient s’est tourné.

Contre-indications

  1. Maladies et troubles du système de coagulation du sang.
  2. Maladies graves décompensées des organes internes.
  3. Maladie mentale et anomalies.

La contre-indication relative est l'âge du patient. Ce quart de travail n’est donc opéré que jusqu’à l’âge de 18 ans, mais dans des cas particuliers, il peut être effectué sur un enfant à partir de 7 ans.

Après 55 à 60 ans, ils essaient également de ne pas faire de septoplastie, mais s’il existe des indications graves et que la santé du patient le permet, le médecin peut en prendre le risque. Ne faites pas de septoplastie et pendant la grossesse.

Comment redresser la cloison nasale: septoplastie

L'opération est réalisée dans le département d'oto-rhino-laryngologie. La nuit avant l'intervention, le patient ne doit pas manger, il est autorisé à boire de l'eau.

La septoplastie sous anesthésie locale (anesthésie) et sous général est autorisée. Les deux types d'anesthésie ont leurs avantages et leurs inconvénients, par conséquent, cette question doit être résolue conjointement avec le médecin traitant, qui connaît les spécificités du problème et la présence de maladies concomitantes.

Si le patient choisit une anesthésie locale, une heure avant l'opération, il reçoit des sédatifs.

Comment l'opération elle-même

La septoplastie classique va comme ceci:

  1. Le médecin soulage la cavité nasale avec une solution anesthésique (lidocaïne et autres).
  2. À l'aide d'une seringue, injecte la solution anesthésique dans la membrane muqueuse.
  3. Effectue une incision du côté le plus incurvé et commence à se détacher lentement de la membrane muqueuse et du périchondre, tout en continuant d'anesthésier au besoin.
  4. Sécute le cartilage du nez et l'enlève. Vient ensuite à la partie osseuse du septum.
  5. Le ciseau ou le marteau frappe l'arête ou la pointe, ce qui cause la courbure.
  6. L'incision est suturée et les tampons de gaze sont placés dans les narines, ce qui fixe le septum en position médiane et contribue à la cessation du saignement.

L’intervention elle-même dure environ une heure en moyenne, en fonction du type d’anesthésie et des caractéristiques du septum du patient.

Types et méthodes de septoplastie

Chaque partition étant unique, diverses modifications de l'opération classique sont appliquées.

De plus, le développement de technologies modernes a permis de corriger les déformations à l'aide d'un laser et d'un endoscope.

Il existe de nombreuses variétés de septoplastie classique: redressement, épargne et résection circulaire, etc. Tous ces types d'interventions chirurgicales diffèrent par la quantité de cartilage restante.

Redressement laser de la cloison nasale

Il y a deux manières:

Septochondrokorrektsiya au laser. Tenue à la clinique. Le laser chauffe la partie cartilagineuse du septum, le cartilage devient mou et plastique. Il reçoit la forme désirée et est sécurisé avec des tampons.

Cette intervention sans effusion de sang, qui ne peut que contribuer aux courbures de la partie cartilagineuse. Pour de nombreux patients, cela ne convient pas, car des problèmes se posent précisément avec la section osseuse du septum.

Qu'est-ce que l'alignement du septum endoscopique signifie?

L’opération sous endoscope (équipement vidéo spécial) vous permet d’examiner en profondeur et d’enquêter de manière approfondie sur la courbure des parties profondes du nez.

Avec la septoplastie conventionnelle, il est rarement utilisé. Il est souvent utilisé en association avec plusieurs types d'interventions chirurgicales, par exemple si vous devez effectuer une septoplastie et une sinusotomie.

Quelles opérations peuvent être combinées alignement du septum nasal

L'élimination de la difformité n'affecte pas le nez externe, donc si le patient est préoccupé par un escroc ou d'autres problèmes, la septoplastie peut être combinée avec:

  • nez externe en plastique;
  • élimination des polypes et des corps étrangers;
  • conchotomie inférieure (retrait des grippes nasales avec une rhinite hypertrophique);
  • sinusotomie. Chirurgie pour éliminer les processus chroniques dans les sinus paranasaux.

Période postopératoire

À quoi s'attendre après l'opération et les tampons placés dans le nez:

Quand puis-je retirer le tampon? En moyenne, après 2-3 jours, chez les patients présentant une tendance à saigner, ils peuvent rester debout jusqu'à une semaine. Seul le médecin les enlève pour éviter d'éventuelles complications.

Est-ce que ça fait mal d'enlever les tampons? Cette procédure est désagréable, car si les tampons de gaze, ils sèchent à la membrane muqueuse et provoquent une douleur quand ils commencent à se faire sentir. Vous pouvez éviter cela en les imbibant de peroxyde d'hydrogène des deux côtés.

La récupération ultérieure après la chirurgie ira plus vite. Une fois les tampons retirés, il est prescrit au patient de verser dans le nez une solution saline ou une huile (solution huileuse de vitamines A, E, etc.) afin de guérir plus rapidement la membrane muqueuse.

Au cours du mois, des croûtes sanglantes peuvent être libérées du nez, mais le gonflement disparaît après 12 à 14 jours et la respiration nasale est rétablie.

Combien va guérir le nez après correction? Cela dépend des caractéristiques des tissus du patient, mais la rééducation moyenne dure un mois. Le résultat final est évalué 3 à 4 mois après l'intervention.

Comment éviter les complications après la chirurgie

Quelles complications peuvent survenir après une septoplastie:

  • saignements;
  • formation d'adhérences;
  • infection et inflammation d'une plaie postopératoire;
  • hématome (accumulation de sang dans une cavité fermée);
  • des cicatrices;
  • perforation du septum.

Chacune de ces complications nécessite différentes mesures:

  1. Lorsque le saignement est injecté hémostatique.
  2. Quand les pointes les disséquent avec un scalpel.
  3. Quand les infections sont prescrites des antibiotiques.
  4. Effectuer une ponction hématome et appliquer un bandage de pression.

Garanti d'éviter les complications ne peut pas être, et réduire leur probabilité ne peut que se conformer à toutes les ordonnances du médecin pour le régime et les soins de la cavité postopératoire.

Coût et avis

Comment savoir combien il en coûte pour aligner la partition. Si le patient a des indications, cette opération est effectuée gratuitement dans les cliniques d’État.

Dans les structures privées, le prix dépend du niveau de l'institution, des qualifications de son personnel, de la durée du séjour, du type d'anesthésie et de la complexité de l'intervention. Le coût commence à partir de 35 mille roubles et plus.

Les critiques de patients dans différents forums sont extrêmement controversées. Quelqu'un satisfait de l'hôpital public habituel, d'autres conseillent que privé, et quelqu'un a une complication et encourage les gens à ne pas répéter ses erreurs. Le patient doit prendre la décision et consulter le médecin en qui il a confiance.

Alain 25 ans: Après l'opération de mise à niveau, la respiration ne revenait que pendant un mois. Je suis allé chez le médecin, il s'est avéré, des pointes sont apparues, j'ai dû les disséquer. Après ça, je respire bien.

Sergey, 34 ans: Il a tout de suite fait le nez externe et le lisseur, car il y a eu des problèmes après la blessure. La première semaine après l'opération est certes difficile, mais je suis maintenant satisfaite du résultat.

Comment redresser le septum nasal à la maison

Si le patient ne respire pas le nez et que la raison en est un septum incurvé, aucun exercice ne corrigera cela. Indépendamment renforcer le cadre musculaire du nez, vous pouvez effectuer une gymnastique, mais cela n'affectera pas la déformation.

Le complexe d'exercices pour le nez vise à corriger la forme extérieure et à la maintenir élastique et belle (gymnastique Madgio).

Retrait du septum nasal

Une telle opération n'existe pas. Parfois, les patients portant ce nom impliquent l’élimination du cartilage du nez, réalisée lors d’une septoplastie classique.

Le coût d'une opération classique sans l'utilisation d'un laser et d'un endoscope commence à partir de 30 000 roubles dans des cliniques privées. Dans les établissements publics, cela est gratuit s'il existe des preuves.

Septoplastie (chirurgie pour corriger le septum nasal): indications, types et conduite, le résultat

La septoplastie est une opération du septum nasal réalisée pour corriger sa courbure ou tout autre défaut.

Diverses données de recherche indiquent que la fréquence d'apparition d'un septum nasal incurvé varie de 65% à 95%, ce qui, combiné à un tableau clinique éclatant, a amené la communauté médicale à accorder une grande attention au problème de la chirurgie de correction du septum nasal. Les premières interventions chirurgicales, qui ont jeté les bases de la chirurgie moderne du septum nasal, remontent au 19e siècle. Une grande expérience clinique dans le domaine de la septoplastie, multipliée par les réalisations de la science moderne, fait de cette chirurgie l’une des plus efficaces et sécuritaires sur le plan clinique.

Structure et fonction du septum nasal

Le septum nasal comprend trois parties: l'os (il est situé assez profondément à l'intérieur de la cavité nasale et consiste en os), le cartilage (sous la forme d'un cartilage quadrangulaire) et mobile (la zone allant de la peau entre les narines et la partie cartilagineuse).

Le septum nasal divise la cavité nasale en deux voies nasales, déterminant ainsi l'uniformité du flux d'air lors de la respiration. Il remplit également d’importantes fonctions d’appui et de formage - il contribue directement à donner au nez une certaine forme, en particulier la surface supérieure et inférieure.

Les raisons du développement de la courbure du septum nasal

Physiologique - se produit à la suite d'un développement discordant de parties du nez à un jeune âge. Le plus souvent, une courbure non traumatique prend la forme d'un déplacement complet vers le septum entier, les crêtes épaississantes ou les épines excroissantes.

types de courbure de la cloison nasale

Traumatique - se produit à la suite d'effets externes souvent mécaniques. Dans la plupart des cas, la lésion combine des dommages aux structures de la cloison nasale et des os du nez, ce qui provoque un défaut esthétique important et nécessite une septoplastie de la cloison nasale associée à une rhinoplastie.

Compensatoire (adaptatif) - survient dans le cas où, dans la cavité nasale, il existe une forme d'éducation en dehors du septum lui-même, exerçant une pression sur ce dernier. Dans cette situation, l'opération sur le septum nasal est combinée à l'opération visant à éliminer la cause de la courbure du septum nasal.

Les tumeurs de la cloison nasale - et pas toujours un cancer - dans la plupart des cas, la courbure tumorale de la cloison nasale provoque des polypes, des tumeurs bénignes.

Indications du traitement chirurgical

Il existe des cas où une personne présente un certain nombre de symptômes, parfois graves, sans pour autant suggérer que la cause de ses problèmes réside dans la courbure de la cloison nasale. La décision d'utiliser un traitement chirurgical est prise en cas de symptômes:

  • Défaut esthétique - il s’agit de la courbure du nez, de l’escroc, des creux ou de la mauvaise forme du nez;
  • Écoulement nasal persistant - écoulement nasal fréquent de caractère muqueux;
  • Congestion nasale chronique d’un côté ou même des deux côtés, pouvant se manifester en respirant par la bouche;
  • Sensation de sécheresse dans le nez et la bouche;
  • Respiration bruyante pendant le sommeil;
  • Ronflement, souvent très fort;
  • Saignements nasaux fréquents, parfois sans raison apparente;
  • Réactions allergiques jusqu'aux manifestations de l'asthme bronchique;
  • Rhumes fréquents;
  • Maladies fréquentes et chroniques de nature inflammatoire des sinus paranasaux - maxillaires, frontaux et autres;
  • Maux de tête;
  • Fatigue accrue, diminution de l'attention et de la performance, troubles de la mémoire;
  • Odorat réduit.

Il convient également de garder à l’esprit que, en présence d’une courbure prononcée du septum nasal et de l’absence des symptômes décrits ci-dessus, il est logique de procéder à un redressement opératoire du septum nasal, car, surtout chez les jeunes, des mécanismes d’adaptation compensatoire permettent de niveler les manifestations cliniques. Avec l'âge, l'épuisement survient, la capacité d'adaptation du corps commence à s'accumuler, les symptômes commencent à augmenter et l'opération à un âge plus avancé n'est pas toujours possible en raison de l'état général des organes et des systèmes.

Préparation à la chirurgie

Si une intervention chirurgicale en cas de courbure de la cloison nasale est décidée, une série de tests médicaux de routine est prescrite pour évaluer l'état général du corps et la présence ou non de contre-indications à l'anesthésie et au traitement chirurgical:

  1. Numération globulaire complète;
  2. Analyse d'urine;
  3. Test sanguin biochimique;
  4. Tests sanguins pour le VIH, l'hépatite virale et la syphilis;
  5. Coagulogramme - détermine l'état du système de coagulation du sang;
  6. Taux de sucre dans le sang;
  7. Électrocardiographie;
  8. Fluorographie

Parfois, si nécessaire, le médecin élargit la liste des tests de laboratoire et prend les rendez-vous appropriés.

Immédiatement avant l'opération devrait:

  • Rasez la moustache si disponible;
  • Refuser les médicaments qui réduisent la coagulation du sang (aspirine, cardiomagnyle, héparine, Plavix, warfarine, diclofénac, indométacine, etc.);
  • Vous devriez également vous abstenir de prendre de l'alcool et limiter le tabagisme.

Contre-indications pour le traitement chirurgical

L'opération pour la courbure de la cloison nasale n'a pas de contre-indication spécifique, ce qui signifie que si une personne peut subir une opération importante, elle peut également subir une septoplastie. Mais il existe certaines contre-indications:

  1. Age: plus de 50 ans et moins de 16-18 ans. Cela est dû au fait qu’après 50 ans, une atrophie de la membrane muqueuse se produit et que l’on perd un peu de poids, ce qui conduit à la restauration d’un flux d’air normal dans les voies nasales et, de ce fait, l’opération n’a plus aucun sens. À 16-18 ans, une intervention chirurgicale sur le cartilage et les os du nez n'est pas souhaitable, car jusqu'à cet âge, la croissance des éléments cartilagineux et osseux est souvent maintenue, ce qui peut rendre le traitement inutile. Cependant, en présence d'anomalies et de symptômes prononcés, il est possible d'effectuer l'opération à partir de six ans et à partir de 50 ans.
  2. La présence d'une maladie inflammatoire chronique aiguë ou exacerbée;
  3. La présence de la menstruation et la première semaine après celle-ci;
  4. Maladie mentale;
  5. Coagulopathie - maladies de la coagulation du sang;
  6. Décompensation des maladies somatiques chroniques;
  7. Tuberculose des poumons et des voies respiratoires supérieures;
  8. Atrophie épithéliale sévère du septum nasal.

Soulagement de la douleur

En fonction de l'emplacement de la zone incurvée, l'intervention est réalisée sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale (anesthésie).

L'anesthésie locale lors du redressement de la cloison nasale est réalisée lorsque la courbure de la cloison n'affecte pas la partie osseuse, mais n'est localisée que dans la partie mobile ou cartilagineuse de la cloison nasale - dans ces zones, la membrane muqueuse est irriguée avec un anesthésique ou commencer l'opération.

Lorsque la courbure implique des structures osseuses, ou que la septoplastie du septum nasal n’est qu’une partie ou une étape d’une opération extensive, le patient reçoit une anesthésie générale. Dans un état de sommeil anesthésique, les enfants sont également opérés.

Méthodes de traitement chirurgical

L'opération classique sur la cloison nasale est utilisée depuis 1882. Naturellement, une si longue expérience clinique a été accumulée au cours d'une si longue période, de nombreuses modifications du traitement chirurgical ont été mises au point et des techniques actuellement éprouvées sont utilisées. Associées aux innovations technologiques modernes, leur effet positif et leurs complications sont pratiquement garanties.

Résection sous-muqueuse du septum nasal

Opération Killian: L'ensemble de l'opération est effectué à l'intérieur de la cavité nasale, c'est-à-dire qu'aucune incision n'est pratiquée à partir de la peau du visage. Par conséquent, la possibilité de formation de cicatrices postopératoires sur les zones ouvertes du visage est exclue.

résection sous-muqueuse du septum nasal selon Killian

L’essence de cette opération est qu’à l’intérieur des voies nasales, souvent sous contrôle endoscopique (on parle alors de septoplastie endoscopique), des incisions sont pratiquées dans la membrane muqueuse du septum nasal et du perchondrium des deux côtés. Du niveau du toit du nez au bas. Il utilise un petit scalpel tranchant avec une extrémité arrondie et non tranchante, car l'extrémité tranchante du scalpel peut facilement couper à travers toute l'épaisseur du cartilage, ainsi que le péricarpe et la membrane muqueuse du passage nasal opposé. La membrane muqueuse et nadkhryashnitsa au cartilage est disséqué.

Ensuite, un anesthésique est injecté sous le périchondre, puis avec le plus grand soin, afin de ne pas endommager la membrane muqueuse elle-même. Par les incisions pratiquées, la membrane muqueuse ainsi que le perchondrium et le périoste sont décollés jusqu'au niveau requis.

En cas de crête ou de pointe, le septum est détaché en le passant du toit et du fond du passage nasal, de manière à ne pas endommager la membrane muqueuse dans la zone d’élévation maximale du défaut. Le détachement est effectué au-delà des limites de la partie déformée de la partition. Ensuite, le septum nasal est redressé mécaniquement: les épines et les crêtes sont coupées, les courbures sont excisées et le cartilage et les os peuvent être corrigés.

Après alignement, la cloison nasale est immobilisée à l'aide de tampons; les muqueuses, le perchondrium et le périoste, préalablement détachés, sont pressés contre le cartilage et les os à l'aide des mêmes tampons. Souvent, après une intervention chirurgicale, le port d'un pansement est présenté.

Modifications conservatrices de la résection sous-muqueuse du septum nasal proposées par V. I. Voyachek:

Réparation du septum: l'incision est faite de la même manière que dans le cas de l'opération de Killian, mais seulement du côté d'un passage nasal. Ensuite, le perchondre et le périoste ne sont séparés que du côté de l'incision et, du même côté, quatre dissections du cartilage lui-même sont effectuées de manière à ce que la partie incurvée du cartilage ne soit reliée à rien, à l'exception de la membrane muqueuse, du perchondrium et du périoste de la voie nasale adjacente. Selon le même principe, comme pour la partie cartilagineuse, la dissection de la base osseuse du septum nasal dans la zone de sa courbure est réalisée. À la suite des manipulations effectuées, le septum nasal acquiert de la mobilité et, sans intervention externe, adopte une position naturelle. Après cela, les tampons sont insérés dans les voies nasales de la même manière que pendant l’opération de Cillian.

Mobilisation du septum: L'essence et la méthodologie de cette modification sont absolument identiques au redressement, mais elles n'affectent que la partie cartilagineuse du septum nasal, sans toucher sa partie osseuse.

Résection circulaire: si, lors de la mobilisation du septum, le quadrilatère cartilagineux n'acquiert pas une mobilité suffisante pour établir le septum nasal dans sa position naturelle, les incisions pratiquées élargissent les bandes de cartilage amincissantes.

La résection partielle est une combinaison des modifications susmentionnées des opérations sur le septum nasal proposées par V.I. Voyachekom.

Résection-réimplantation - il s'agit d'une modification des interventions chirurgicales ci-dessus, qui exclut un fragment de cartilage incurvé, donne à la zone excisée la forme correcte et la restitue entre les feuilles de la membrane muqueuse de la cloison nasale.

Septoplastie au laser

La méthode est basée sur un phénomène découvert en 1992, qui réside essentiellement dans le fait que, sous l’influence d’un faisceau laser présentant certaines caractéristiques, le cartilage conserve sa forme précédemment donnée. Le déroulement de cette opération comprend le redressement mécanique du cartilage, amenant le laser au site de la courbure antérieure et l’impact du laser sur cette zone à travers la membrane muqueuse, après quoi le cartilage conserve la forme correcte qui lui est donnée.

La septoplastie au laser présente un certain nombre d'avantages indéniables:

  1. Pas de coupure - l'exposition au laser se fait sans endommager la membrane muqueuse.
  2. L'opération est absolument sans effusion de sang.
  3. Il n'y a aucun risque de complications infectieuses, ainsi que la formation d'hématomes.
  4. Cela peut être fait en ambulatoire - il n'est pas nécessaire de rester en hospitalisation.
  5. Absence d'œdème postopératoire.
  6. Très courte période de rééducation postopératoire.

L'utilisation d'un laser pour l'alignement du septum nasal a plusieurs limites et ne peut pas être appliquée dans tous les cas. Tout d'abord, cela est dû au fait que le laser n'agit que sur le cartilage. Le traitement des défauts de la partie osseuse de la cloison nasale est exclu. Deuxièmement, le laser ne peut conserver que le cartilage donné à l’avance, mais il n’est pas en mesure de retirer le peigne ou la pointe. En outre, le laser est inefficace si la courbure du cartilage du septum du nez est associée à des causes compensatoires, décrites ci-dessus.

Le choix de l’une des options de traitement chirurgical décrites est dicté principalement par la prévalence et la gravité de la courbure du septum nasal, ainsi que par les capacités techniques de la clinique vers laquelle vous vous êtes tourné.

Réhabilitation

Lors de la septoplastie classique, il est nécessaire dans la plupart des cas de rester à l'hôpital jusqu'à sept jours.

Les premiers jours, il y a des tampons de gaze dans le nez qui gênent la respiration nasale. Dans de nombreuses cliniques, les anciens tampons de gaze sont remplacés par des tampons de silicone ou un gel spécial, qui remplissent les mêmes fonctions que les tampons de gaze, mais contiennent des canaux spéciaux permettant de maintenir la respiration nasale même au début de la période postopératoire, ce qui améliore considérablement la qualité de vie en réadaptation.

Dès que le moment est venu - vers les deuxième et troisième jours, en fonction de la variante de l'opération effectuée, les tampons sont retirés et les voies nasales inspectées afin de surveiller leur état. Lors d'un séjour en hospitalisation, le retrait des croûtes est effectué avec la participation attentive du personnel médical afin de ne pas endommager la membrane muqueuse lésée de la cavité nasale.

Pendant la période de récupération, des médicaments anti-inflammatoires et anti-douleur sont souvent prescrits pour soulager l’état du patient. Afin de prévenir les complications infectieuses, des médicaments antibactériens sont prescrits. Leur utilisation peut être systémique (pilules, injections) ou locale - irrigation des muqueuses nasales.

Après votre sortie de l'hôpital avant de commencer les travaux pour surveiller l'état de la cavité nasale, vous devez vous rendre à la clinique ORL. Dans la plupart des cas, si le travail n'est pas associé à un effort physique intense, vous pouvez commencer à travailler au bout de 10 à 14 jours.

Afin de prévenir les complications postopératoires, il est nécessaire de:

  1. Évitez les aliments chauds et les boissons;
  2. S'abstenir de visiter le bain, solarium;
  3. Limiter la durée du séjour au soleil;
  4. Protégé contre les efforts physiques intenses.

Des complications

Ce type de chirurgie a été élaboré de manière assez détaillée et l’apparition de complications est un phénomène rare. Les complications postopératoires peuvent se manifester comme suit:

  • La formation d'un hématome est une cavité creuse remplie de sang entre les parties cartilagineuses ou osseuses du septum et la muqueuse nasale;
  • Saignement de nez;
  • Perforation de la cloison nasale - la formation du canal reliant les deux voies nasales;
  • Complications inflammatoires sous la forme d'ulcères;
  • Sinusite, sinusite frontale et autre sinusite;
  • Sinechia - adhérences dans les voies nasales;
  • Diminution du sens de l'odorat;
  • La déformation du nez sous la forme de zapadeniya son dos.

Où puis-je faire la chirurgie et combien ça coûte?

Cette opération est effectuée dans la majorité des grands hôpitaux de cliniques publiques et privées dotées de services ORL.

La voie libre vers un septum nasal plat passe par le médecin ORL de la clinique régionale à laquelle vous appartenez. Le médecin vous orientera vers l’hôpital où vous serez mis sur la liste d’attente et une fois les examens nécessaires effectués et au bout d’un certain temps, une septoplastie sera effectuée. Si vous suivez cette voie, il y aura deux inconvénients: le temps et les qualifications du médecin traitant, qui peuvent être les plus élevés ou non. Heureusement, il n'y a pas beaucoup de très jeunes médecins et les chirurgiens débutants travaillent toujours sous la direction de leurs collègues plus expérimentés.

Le coût d’une opération classique, compte tenu des séjours à l’hôpital, varie de 20 000 à 100 000 roubles. Il est intéressant de noter ici que le prix est souvent surestimé, citant l'utilisation de scalpels laser et à scalpels à ondes. Cependant, étant donné les petites incisions à l'intérieur des passages nasaux, l'utilisation d'un équipement aussi coûteux semble douteuse. La septoplastie au laser coûte beaucoup plus cher et son prix varie de 40 000 à 30 000 roubles.

Le résultat

Selon des études, dans la très grande majorité des cas, après avoir pratiqué une intervention chirurgicale sur la cloison nasale, les manifestations cliniques décrites ci-dessus ont d’abord été subies et, en outre, elles passent complètement et vous pouvez respirer à plein nez! En outre, la fréquence, la gravité et la durée des maladies infectieuses telles que les infections virales respiratoires aiguës, les infections respiratoires aiguës, la rhinite des sinus et autres sont réduites.

Naturellement, la chirurgie est une étape sérieuse et vous devez évaluer et peser le pour et le contre, après avoir supprimé votre peur, mais le résultat de cette opération dépasse généralement les attentes. Après deux ou trois semaines, les patients remarquent l'absence de symptômes du nez précédemment perturbés et une amélioration significative de la qualité. la vie en général.

Vous Aimerez Aussi