Comment guérir un nez qui coule fort, prolongé ou chronique chez les enfants - médicaments et remèdes populaires

Les enfants ont souvent des rhumes, surtout pendant la saison froide. Dès les premiers signes de congestion nasale, les parents se demandent comment traiter le nez qui coule de l’enfant afin que la maladie ne passe pas à un stade prolongé ou chronique. Le marché pharmaceutique moderne propose une large gamme de médicaments pour le traitement de l'inflammation de la muqueuse nasale causée par divers facteurs.

Qu'est-ce qu'un nez qui coule

La rhinite est une inflammation de la muqueuse nasale. Un nez qui coule se manifeste rarement comme une maladie indépendante, il s'agit le plus souvent d'une manifestation d'un rhume ou d'une maladie allergique. Il y a les causes suivantes de la rhinite:

  • infections bactériennes, fongiques, virales;
  • réactions allergiques;
  • blessures au nez;
  • circulation sanguine altérée dans les voies respiratoires;
  • irritation de la muqueuse nasale avec des produits chimiques.

La rhinite peut causer des problèmes respiratoires qui entraînent des troubles du sommeil chez les enfants et des problèmes d’odorat et de goût. Il existe plusieurs types de rhinite, qui se distinguent en fonction de la cause et du stade de survenue:

  • rhinite aiguë;
  • rhinite atrophique;
  • rhinite allergique;
  • rhinite chronique;
  • rhinite atopique;
  • rhinite vasomotrice.

Traitement de la rhinite chez les enfants

Les causes de la rhinite sont les poussées dentaires, les réactions allergiques, l'hypothermie. La méthode de traitement dépend de l'âge de l'enfant. Quels que soient la cause et le degré de développement de la maladie, il est nécessaire de fournir de l'air humide dans la pièce. En cas de nez qui coule sur le fond de la dentition, les parents doivent rincer et humidifier les voies nasales du bébé avec une solution saline. Les enfants des premiers mois de la vie ne peuvent pas respirer par la bouche. Il est donc impossible de laisser tomber la congestion nasale qui entraîne un gonflement de la membrane muqueuse.

Si vous souffrez de rhinite allergique et d'éternuements, vous devez éliminer complètement le contact avec l'allergène et utiliser des antihistaminiques. Selon les témoignages de médecins, vous pouvez nettoyer le sang des toxines et des allergènes. La rhinite accompagnant les ARVI nécessite souvent un traitement médical. La réponse à la question de savoir comment traiter un nez qui coule chez un enfant devrait être faite par un médecin, l'auto-traitement est dangereux pour la santé.

Médicamenteux

La rapidité de récupération dépend du bon choix des procédures médicales et du strict respect des recommandations du médecin. Pour le traitement de la rhinite, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  1. Médicaments à action antibactérienne locale. Utilisé dans le cas de causes infectieuses de la maladie. Le traitement antibiotique est efficace contre les antrites, les rhinites purulentes et prolongées. Non recommandé pour le traitement de la rhinite dans la petite enfance.
  2. Médicaments homéopathiques et immunitaires. Ils sont évacués vers les patients atteints d'infections virales respiratoires aiguës, aident à éliminer le gonflement des muqueuses et à éliminer la congestion nasale.
  3. Médicaments vasoconstricteurs. Utilisé en association avec des antihistaminiques pour le traitement des formes allergiques de rhinite. Ne pas appliquer aux enfants des premiers mois de la vie.

Pour le traitement local de la rhinite, il est efficace d’utiliser des pommades, des gouttes, des préparations sous forme de sprays nasaux, des solutions pour inhalation. Les comprimés sont utilisés pour renforcer le corps et éliminer les processus inflammatoires. Les inhalations et les pulvérisations conviennent au traitement des enfants d’âge scolaire. Lorsqu'un enfant respire deux par deux, la respiration devient plus facile et l'œdème muqueux est réduit.

Remèdes populaires

Traitement de la rhinite chez les enfants remèdes populaires consiste à procéder à l'inhalation, se laver le nez, boisson chaude. Une décoction de bourgeons de bouleau, de verveines médicinales, de framboises ou de fleurs de thym est ingérée pour renforcer le corps. Pour soulager l'inflammation, enterrez le jus des plantes médicinales. Des tranches de pain, des pommes de terre épluchées avec des oignons, des huiles essentielles sont utilisées pour l'inhalation. Si le nez qui coule n’est pas accompagné de température, vous pouvez vous élever les pieds, vous réchauffer avec vos pieds, l’essentiel est d’ajouter de l’eau chaude.

Comment traiter un nez qui coule chez les enfants

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant dépend de l'origine de la maladie et de l'âge du patient. Les enfants des trois premières années ne sont pas recommandés pour effectuer des inhalations, appliquer des sprays, des aérosols et des comprimés. Il est nécessaire d'utiliser avec précaution les gouttes vasodilatatrices, car elles entraînent une dépendance, peuvent provoquer des spasmes des vaisseaux nasaux. Le traitement doit être prescrit par un professionnel de la santé.

Allergique

Comment guérir le nez qui coule d'un enfant causé par des allergies? L'allergodil est l'un des meilleurs remèdes. Il s’agit d’un spray nasal à activité antiallergique et anti-œdème prononcée. Les principaux avantages de cet outil sont que le médicament ne crée pas de dépendance et qu'il produit un effet rapide. Le principal inconvénient de ces gouttes est que l'azélastine dans la composition provoque fatigue, nausée, asthénie.

Froid

Traitement de la rhinite chez un enfant causé par le rhume, est un complexe, en utilisant des médicaments vasoconstricteurs, dont l'un est Nazivin. L'outil est sous la forme de gouttes, de pulvérisation. Un avantage important est que le médicament soulage rapidement le gonflement des voies respiratoires, combat efficacement les infections bactériennes, supprime les symptômes du rhume. Le manque de médicaments est que l'utilisation prolongée prolonge l'efficacité de l'outil.

À la maison, vous pouvez faire d'excellentes gouttes du froid en utilisant du jus de Kalanchoe frais, de l'aloès, du miel, de l'huile d'eucalyptus, de l'extrait de camomille et de la décoction d'herbes. Utilisez souvent des cotons-tiges avec du jus de betterave, qui aident à soulager considérablement la maladie. Avant le traitement, essayez d'administrer des gouttes aux adultes pour protéger l'enfant des conséquences négatives possibles.

Chronique

Le spray nasal Vibrocil est utilisé pour traiter la rhinite chronique. C'est un médicament d'association qui a un effet anti-allergique et vasoconstricteur. Cet outil a un large éventail d'utilisations, traite non seulement les pertes transparentes, mais aussi le mucus épais qui se produit lors de l'inflammation du sinus maxillaire. Il n'a pas d'analogues exacts, ce qui constitue un avantage indéniable. L'inconvénient de l'utilisation du remède est que la durée du traitement ne doit pas dépasser 7 jours; un traitement à long terme peut provoquer un traitement contre la rhinite.

Début

Dans le traitement de la rhinite débutante, il est prescrit des gouttes ayant un effet complexe sur le corps. L'interféron est l'un de ces outils. L’un des avantages de l’utilisation du médicament est qu’il peut même être utilisé pour traiter les nouveau-nés, il renforce le système immunitaire, tue les virus, les empêche de s’absorber dans le sang, et est adapté à la prévention de la rhinite. L'interféron est un remède coûteux, c'est sa faute.

Long

Si vous ne savez pas comment guérir un écoulement prolongé du nez chez un enfant, essayez Pinosol. La composition des gouttes comprend des huiles essentielles naturelles et de la vitamine E. L'avantage de ce médicament est qu'il tue les bactéries, élimine complètement les germes, traite les sinusites et convient au traitement des enfants à partir de deux ans. Le point négatif de Pinosol pour le traitement de la rhinite prolongée est une probabilité élevée de réactions allergiques chez les bébés aux composants des gouttes.

Fréquent

Des écoulements muqueux permanents se produisent en raison d'un affaiblissement du corps, c'est pourquoi des médicaments fortifiants tels que Grippferon sont utilisés pour le traitement. Ce sont des gouttes anti-inflammatoires, antivirales et renforçant l'immunité. L'avantage du médicament est sa composition, ce médicament peut être utilisé à tous les stades de la grossesse. L'inconvénient est que Grippferon sèche la muqueuse nasale.

En médecine traditionnelle, des solutions de sel marin sont utilisées pour hydrater et rincer la cavité nasale. Vous devez dissoudre une demi-cuillerée de sel dans un verre d'eau propre et en égoutter plusieurs fois par jour. Un bon effet est fourni par les remèdes pour le rhume, cuit dans le jus d'oignon ou à l'ail, ils peuvent remplacer les médicaments antiviraux. De telles infusions sont recommandées à base d’huiles végétales, ce qui éliminera une forte congestion.

Comment traiter un nez qui coule chez les jeunes enfants

Comment traiter un nez qui coule chez les enfants ne peut que dire un médecin, alors ne vous auto-soignez pas. Il est interdit aux enfants en bas âge de se rincer le nez avec des préparations à base de plantes, il est donc préférable d’utiliser des solutions salines. Ne pas enterrer le nez avec le lait maternel, utilisez le médicament sous forme de spray. Le traitement avec des harnais n'est absolument pas approprié pour les nourrissons, de telles méthodes de traitement pouvant causer des dommages mécaniques au nasopharynx du petit homme.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Comment guérir un rhume chez un enfant à la maison - Remèdes populaires pour le rhume chez les enfants

Considérez les recettes pour traiter un rhume chez un enfant avec des remèdes populaires à la maison.

Le traitement de la rhinite chez les enfants Les remèdes populaires ont leurs propres difficultés - toutes les méthodes que les enfants ne permettent pas d'appliquer. Certains ne tolèrent pas l'instillation de gouttes dans le nez. Dans ce cas, l'échauffement des sinus du nez, le massage et l'échauffement des pieds ou la turcundochka dans le nez peuvent aider. Si certains bambins avec des oignons râpés semblent être un remède dangereux, les betteraves râpées seront tout aussi efficaces.

Moutarde dans le traitement populaire de la rhinite chez les enfants.
Pour un tel traitement, les enfants sont facilement d'accord. C'est une procédure plutôt agréable qui peut être vêtue sous forme de jeu. Vous devez mettre des pansements de moutarde secs sur vos pieds et les fixer avec un chiffon ou un bandage et des chaussettes chaudes par-dessus. Si l'enfant n'accepte pas cette procédure ou s'il n'y a pas de pansements à la moutarde dans la maison, vous pouvez verser de la moutarde sèche dans des chaussettes en coton épais et y placer des chaussettes chaudes. Marcher pendant 1-2 jours. Si l'enfant ne sait toujours pas marcher, ce remède l'aidera également - laissez-le reposer dans des chaussettes avec de la moutarde

Pour traiter un nez bouché chez un enfant, il existe un autre remède très agréable: réchauffer les pieds dans de l'eau contenant de la moutarde. La plupart des enfants aiment cette procédure.
Le traitement à la moutarde nettoie bien le nez, améliore l'état de santé général lors d'un rhume et aide à la toux.

Un tel remède populaire, comme le massage des semelles avec de l’alcool, aide à soigner rapidement le nez qui coule chez l’enfant. Au lieu d'alcool, vous pouvez utiliser le baume "astérisque". Les pieds d'un enfant sont bien frottés, massés, puis des chaussettes chaudes sont posées sur les jambes. Ceci est particulièrement utile avant le coucher - ne mettez pas un enfant malade avec les pieds froids. L’effet de ce remède traditionnel sera encore plus fort et plus long si vous mettez un coussin chauffant à vos pieds.

Comment guérir le rhume chez un enfant avec des oignons.

Un nez qui coule chez un enfant va rapidement passer - 1-2 jours. Ce remède populaire combine à la fois l'hydrothérapie et les propriétés utiles des oignons.
Les adultes et les enfants courageux peuvent accepter de tourner dans la doudouka, imbibée de jus d'oignon et insérée dans les narines. Cette procédure n'est pas douloureuse, mais provoque une légère irritation de la membrane muqueuse, tout le mucus commence à bouger, les éternuements commencent, mais la congestion nasale passe rapidement. Si l'enfant n'accepte pas cette méthode, vous pouvez utiliser une autre recette: enveloppez l'oignon râpé dans une serviette humide, placez-le sur les ailes du nez, couvrez-le d'un linge chaud et sec, laissez-le reposer pendant 15 minutes, lisez le conte de fées, répétez la procédure 3— 4 fois par jour.

Comment traiter un nez qui coule chez les enfants avec de l'huile d'ail.

Pour les enfants très petits et très doux, vous pouvez utiliser un tel remède populaire pour le traitement de la rhinite, comme l'huile d'ail. Faites chauffer 50 g d'huile végétale dans un bain-marie pendant 30 minutes en ajoutant 2-3 gousses d'ail écrasées. Insister jour. Lubrifiez les narines 2-3 fois par jour. Cette huile est également utile pour la prophylaxie - en période d'épidémie, avant d'amener un enfant dans des endroits surpeuplés, il est souhaitable d'appliquer cette huile.

La betterave dans le traitement national de la rhinite chez un enfant.

Pour le traitement de la rhinite chez les enfants, les gouttes de miel de betterave sont efficaces s’il n’ya pas d’allergie au miel. Nous devons prendre 1/3 c. miel, dissoudre dans une cuillère à soupe d'eau bouillie et mélanger avec 1 cuillère à soupe. l jus de betterave. Enterrer dans 7 gouttes toutes les 2 heures dans une forme chauffée. La congestion nasale chez un enfant passe en 1 jour.
Aidez aussi les tampons des betteraves crues. Vous devez frotter les betteraves fraîches, les mettre sur un morceau de bandage et les rouler dans un tube, les insérer dans vos narines pendant 1 à 2 heures, à plusieurs reprises par jour. Ils se lavent très bien le nez, mais tous les enfants ne le toléreront pas. Cet outil est pour le très obéissant et patient.

L'aloe et le kalanchoe sont souvent utilisés dans les remèdes populaires pour traiter la rhinite chez les enfants.

Il est nécessaire d'enterrer dans le nez 3 fois par jour le jus de Kalanchoe ou d'Aloe, 3 gouttes dans chaque narine. Si un enfant a ces gouttes fortement irriter la membrane muqueuse, vous pouvez diluer le jus de Kalanchoe avec de l'eau bouillie à 1: 3-1: 10. Lors du traitement d'un rhume, l'éternuement peut commencer, c'est un bon signe et vous ne devriez pas en avoir peur.

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant en le réchauffant.

Le réchauffement du nez et des sinus maxillaires peut être utilisé même lors du traitement d'un bébé, l'essentiel est de faire attention et de ne pas le brûler, il faut qu'il ressente de la chaleur.
Bouillie réchauffante. En cas de mal de tête prolongé chez un enfant, remplissez un petit sac de coton épais ou de lin avec de la bouillie de mil chaude et bouillie, puis placez-le sur les sinus maxillaires, couvrez-le d'une serviette d'en haut, de sorte qu'il ne refroidisse plus très longtemps. Pour vous réchauffer, vous pouvez utiliser deux œufs de poulet bouillis enveloppés dans du tissu, un sac de sable chaud ou de sel. Faites les procédures d'échauffement 3 fois par jour.

L'inhalation d'un rhume chez un enfant est un remède populaire populaire pour le traitement.

Certains enfants aiment inhaler à la vapeur de pommes de terre bouillies «en uniforme». Ce remède est très efficace contre le rhume et la toux chez les enfants, mais il est impossible d'y recourir si l'enfant a de la fièvre. Pour plus d'effet dans le bouillon, vous pouvez égoutter l'huile essentielle d'eucalyptus ou de menthe. Ou, à la fin de la cuisson des pommes de terre, jetez dans le bouillon l’herbe de fleurs d’achillée, de sauge, d’eucalyptus, de menthe ou de calendula.

Comment traiter la rhinite des enfants avec du miel et du jus d'aloès.
Les enfants avaient un rhume et une toux (une fille a 6 ans, un garçon a 2 ans). Grand-mère leur prépara un remède populaire: un mélange de miel et de jus d'aloès dans un rapport de 1: 1. Versé dans le nez la nuit. Tout le monde était très surpris quand, le matin, les enfants ne toussaient pas et n’avaient pas d’écoulement nasal.
Quelques jours plus tard, un membre de leur famille est venu leur rendre visite avec une forte toux incessante et un nez bouché. Ils lui ont donné ces gouttes. Le lendemain, merci - la congestion nasale et tous les symptômes du rhume ont disparu! (HLS 2011, №4, p. 17)

Comment traiter un rhume chez un enfant

L'un des symptômes les plus désagréables d'ARVI est un nez qui coule, dont personne n'est à l'abri, même les jeunes enfants.

Olga Pakhomova
Pédiatre, g. Moscou

Qu'est-ce qu'un nez qui coule chez un enfant?

Le nez qui coule, ou la rhinite (inflammation de la muqueuse nasale), survient le plus souvent chez les enfants en tant que manifestation d'infections virales respiratoires aiguës (IVRA) à la suite de lésions de la muqueuse nasale causées par des virus.

Lorsque l’hypothermie entraîne une diminution des défenses de l’organisme ou lorsque l’immunité diminue pour d’autres raisons, les virus et les microbes présents dans l’air tombent sur la première barrière protectrice de notre organisme, la muqueuse nasale, l’endommageant en se reproduisant activement dans des cellules superficielles, ce qui entraîne une inflammation, gonflement et formation excessive de mucus. Les dommages causés aux cellules muqueuses violent le mécanisme naturel de nettoyage de la cavité nasale car, en raison des mouvements oscillatoires des cils, situés à la surface des cellules muqueuses, le nez se nettoie constamment des agents étrangers (poussières, virus, germes). La membrane muqueuse du nez chez les jeunes enfants a ses propres caractéristiques (très mince, riche en vaisseaux sanguins et une variété de terminaisons nerveuses associées à divers organes et systèmes), et les voies nasales sont encore très étroites et courtes. Par conséquent, la moindre perturbation de la respiration nasale dans les miettes provoque de l'irritabilité, un sommeil agité, des difficultés à s'alimenter et parfois même un refus de manger (pendant la tétée, le bébé est obligé de jeter le sein ou le biberon pour respirer par la bouche). En outre, le gonflement de la muqueuse nasale viole l’odorat (odorat) et le goût, et le manque d’appétit et la malnutrition chez les jeunes enfants peuvent entraîner une perte de poids, voire une perte de poids.

Comment améliorer l'état du bébé et quels outils peuvent être utilisés pour améliorer et rétablir la respiration nasale?

Comment traiter un nez qui coule chez les enfants?

Le traitement de la rhinite chez les jeunes enfants vise le rétablissement rapide de la respiration nasale, la lutte contre l'œdème muqueux, la réduction de l'éducation et l'amélioration de la sécrétion de mucus, la prévention de la propagation de l'inflammation vers d'autres voies respiratoires (nasopharynx, larynx, trachée, poumons), la fixation de germes et le développement de complications inflammation du tube auditif (otite), des sinus paranasaux (sinusite).

Moyens pour nettoyer le nez. Dans la mesure où, pour les jeunes enfants, l'un des problèmes majeurs est la capacité de nettoyer le nez de mucus (le bébé ne peut pas s'étouffer), les premiers médicaments qui facilitent la respiration par le nez sont des médicaments capables d'éliminer le mucus et les croûtes accumulés.

Pour ce faire, vous pouvez appliquer une solution saline normale (solution de chlorure de sodium à 0,9%), ainsi que diverses solutions salines à base d’eau de mer, telles que AQUAMARIS, SALIN, PHYSIOMER, AQUALOR et autres. Ces solutions peuvent être appliquées dès les premiers jours. la vie du bébé. Ils sont stériles, leur composition est proche d’une solution isotonique (neutre), ils ne contiennent pas de substances susceptibles de provoquer des réactions secondaires et une dépendance aux miettes. Les sels et oligo-éléments contenus dans l’eau de mer (calcium, fer, potassium, magnésium, cuivre, etc.) non seulement ramollissent bien les croûtes, fluidifient le mucus, facilitent l’écoulement, mais maintiennent également l’humidité naturelle de la muqueuse nasale, accélèrent les processus de régénération dans les cellules muqueuses, favoriser l'augmentation de l'activité motrice des cils de la membrane muqueuse, en normalisant ses fonctions protectrices.

Cependant, étant donné les caractéristiques anatomiques du développement des voies respiratoires, chez les enfants de moins de 2 ans, les solutions pour se laver le nez ne peuvent être utilisées qu'en gouttes, tandis que chez les enfants de plus de 2 ans, les solutions peuvent être utilisées sous forme de spray. Un jet d'eau rapide pénétrant dans le nez d'un petit enfant peut entraîner le rejet de mucus et de microbes du nasopharynx dans l'ouverture du tube auditif (large et court chez le petit enfant), ce qui entraîne une inflammation de l'oreille moyenne (otite). Pour la même raison, vous ne pouvez pas rincer le nez d'un enfant de moins de 2 ans avec un petit lavement.

Il est conseillé à un bébé d'enterrer les gouttes chaudes en préchauffant le biberon dans une tasse avec de l'eau tiède. Pour les enfants de la première année de vie, la solution saline est instillée avec une pipette de 3-4 gouttes en alternance dans chaque narine en décubitus dorsal, le dos légèrement relevé et la tête légèrement tournée vers le côté. Il est nécessaire que le bébé se rince si souvent le nez que le mucus et les croûtes ne gênent pas la respiration des miettes et ne s’accumulent pas dans la cavité nasale, ce qui crée un environnement favorable aux microbes. Si nécessaire, vous pouvez rincer le bec toutes les heures et plus souvent, facilitant ainsi l'état de santé de l'enfant. Il est nécessaire de prendre des médicaments avant de normaliser la respiration nasale chez un bébé.

Il convient de rappeler que les solutions d’eau de mer peuvent être utilisées non seulement pour le traitement, mais également pour la prévention de la rhinite chez les enfants, en particulier pendant la saison froide - une période de forte incidence de rhumes. Aux fins de la prophylaxie, il suffit de laver le nez du bébé avec une solution saline deux fois par jour, ainsi qu'après une promenade ou une visite de lieux publics (polyclinique, jardin d'enfants, magasin, etc.).

Agents vasoconstricteurs. Les bébés qui ont des difficultés respiratoires nasales perturbent l'état de santé général, le sommeil et l'allaitement. Un médecin peut vous prescrire un vasoconstricteur. Lorsqu'ils sont instillés, ils affectent la muqueuse nasale, provoquant une constriction des vaisseaux sanguins, ce qui réduit l'enflure et la rougeur de la membrane muqueuse, réduit la formation de mucus, améliorant ainsi la respiration nasale.

Chez les enfants âgés de moins de 2 ans, il est préférable d’utiliser des médicaments vasoconstricteurs à courte durée d’action: ils s’effondrent rapidement dans le corps du bébé, ce qui réduit les risques d’effets secondaires. Ces médicaments comprennent des produits contenant de la phényléphrine: NAZOL BEBI, VIBROCIL - qui dure jusqu'à 4 à 6 heures après l'instillation. NAZOL BEBI ou VIBROCIL est prescrit à une goutte par voie nasale aux enfants de la première année de vie. Ils ont besoin d'enterrer, en inclinant légèrement la tête du bébé en arrière et en la tournant sur le côté, pas plus de 3-4 fois par jour. Chez les enfants de plus de 2 ans, des préparations vasoconstricteurs de durée d'action moyenne (jusqu'à 6 à 8 heures après l'instillation) peuvent être utilisées - NAZIVIN (solution à 0,025%), RETURN, XIMELIN, TIZIN (solutions à 0,05%), etc. On prescrit aux enfants 1 à 2 gouttes dans chaque passage nasal, pas plus de 2 ou 3 fois par jour. Il convient de noter que NAZIVIN (un médicament de durée moyenne) sous forme de solution à 0,01% peut être utilisé chez les enfants dès les premières semaines de vie, 1 goutte par passage nasal 2 fois par jour, chez les enfants de 1 mois à 1 an - 1-2 gouttes 2-3 fois par jour seulement après la recommandation du médecin. Cela est dû au fait que NAZIVIN sous forme de 0,01% contient non seulement une très petite dose de la substance active, mais se présente également sous forme de gouttes qui conviennent aux enfants.

Les médicaments vasoconstricteurs ont leurs inconvénients et leurs effets secondaires. L'utilisation de gouttes vasoconstrictrices n'améliore que temporairement la respiration nasale, mais ne guérit pas le rhume. En outre, leur utilisation fréquente (non-respect de la fréquence d'utilisation recommandée pendant la journée) réduit la sécrétion de mucus, ce qui entraîne l'apparition de sécrétions épaisses et difficiles à séparer du nez.

L'utilisation prolongée (plus de 5 à 7 jours) de gouttes vasoconstricteurs peut entraîner le développement d'une dépendance muqueuse et réduire l'effet du médicament, le développement d'une rhinite médicale (gonflement, rougeur et même la mort des cellules de la muqueuse nasale). Lorsqu'il est instillé de manière inappropriée (dans la position du dos avec la tête rejetée et non tournée sur le côté), en particulier chez les jeunes enfants, les gouttes peuvent immédiatement s'écouler dans le fond de la cavité nasale et pénétrer dans la gorge, pénétrer dans l'estomac et être absorbées dans le sang. Dans ce cas, non seulement le résultat ne sera pas correct, mais une surdose du médicament et l’apparition de ses effets secondaires sont possibles. Ces effets indésirables incluent des problèmes cardiaques (troubles du rythme cardiaque, rythme cardiaque rapide), l'apparition d'une pâleur de la peau, une agitation, une anxiété, une augmentation de la pression artérielle due à l'action vasoconstrictrice des gouttes non seulement sur la muqueuse nasale, mais aussi sur les vaisseaux d'autres organes et systèmes du bébé..

À cet égard, les gouttes vasoconstrictrices sont contre-indiquées ou leur utilisation doit être strictement limitée et doit être effectuée uniquement sur prescription d'un médecin chez les enfants atteints d'arythmie cardiaque, d'hypertension artérielle, de maladies de la thyroïde et de diabète.

Comment traiter un nez qui coule chez les jeunes enfants

N'enterrez pas le lait maternel dans les voies nasales du bébé: cela ne peut qu'aggraver l'évolution de la rhinite. Premièrement, le lait est un terrain fertile pour les microorganismes. deuxièmement, les croûtes formées à partir du lait en poudre entraveront davantage la respiration nasale et provoqueront une anxiété chez l'enfant.

Médicaments antimicrobiens. Comme mentionné précédemment, dans le traitement de la rhinite non accompagnée de violations graves de l'état général (fièvre, écoulement nasal purulent, etc.), il est souvent suffisant d'utiliser des solutions salines pour le lavage du nez et l'utilisation à court terme de gouttes vasoconstrictrices (pas plus de 3 à 5 jours). ). Toutefois, si ces mesures ne donnent pas les résultats escomptés, si une inflammation microbienne et une infection se propagent (fièvre, perte d'appétit, faiblesse, léthargie, apparition d'écoulements nasaux purulents de couleur jaune-vert ou vert), un examen obligatoire est nécessaire. enfant par un pédiatre. Peut-être que le bébé aura besoin de la nomination de gouttes avec une action antiseptique et antimicrobienne.

PROTARGOL contient des ions d'argent pour les médicaments ayant des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires. Chez les enfants à partir de la première année de vie, une solution à 2% de PROTARGOL est utilisée, injectant 2 gouttes dans chaque passage nasal 2 fois par jour pendant 7 à 10 jours. En règle générale, PROTARGOL est utilisé en association avec d'autres médicaments. Les gouttes sont préparées directement dans les pharmacies à partir d'une poudre. Par conséquent, les enfants n'utilisent que la solution fraîchement préparée de PROTARGOL, qui doit être conservée dans un flacon en verre sombre, au réfrigérateur, dans un délai maximum de 10 jours à compter de la date de fabrication. Un des effets secondaires de PRETARGOL peut être le développement de réactions allergiques au médicament, telles que sensation de brûlure et démangeaisons au nez du bébé, nécessitant l’élimination des gouttes.

Parmi les médicaments à base de plantes utilisés dans le traitement de la rhinite chez les enfants, on compte PINOSOL, qui contient un complexe d’huiles végétales (pin, menthe poivrée, eucalyptus), de la vitamine E, etc. Il a un effet anti-œdème et antimicrobien et accélère les processus de récupération de la muqueuse nasale. Le médicament est approuvé pour une utilisation chez les enfants après 2 ans. Il est recommandé aux enfants d'enterrer 1 à 2 gouttes dans chaque passage nasal 3 à 4 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

Il est nécessaire d'être prudent lors de l'instillation de gouttelettes chez les jeunes enfants, car l'ingestion de PINOSOL dans les voies respiratoires peut provoquer le développement d'un bronchospasme (difficulté à respirer, suffocation). Si cela se produit, il est nécessaire de garantir le libre accès à l’oxygène (ouvrez la fenêtre et libérez le cou du bébé des vêtements) et d’appeler de toute urgence une ambulance.

Lors de l'utilisation de PINOSOL, une intolérance individuelle aux composants du médicament est possible, ce qui se manifeste par l'apparition de rougeurs, de brûlures et de démangeaisons au nez.

Parmi les préparations à action antimicrobienne dont l'utilisation est autorisée chez les enfants après 2 ans, il convient de noter SPRAY IZOFRA contenant un antibiotique du groupe des aminosides. Cependant, seul un médecin peut prescrire le médicament après un examen approfondi du bébé. N'attribuez une injection de 1 injection dans chaque narine pas plus de 2 ou 3 fois par jour, après avoir nettoyé le nez du bébé de la décharge. La durée du traitement ne doit pas dépasser 7 jours, car avec une utilisation prolongée, il est possible de réduire la sensibilité des microbes au médicament et de réduire l'effet du traitement. Le médicament est contre-indiqué chez les enfants intolérants aux antibiotiques aminoglycosides.

Autres moyens Dans le traitement complexe de la rhinite simple (absence d'otite moyenne - inflammation de l'oreille, sinusite - inflammation des sinus paranasaux), un médicament homéopathique tel que l'EUFORBIUM COMPOSITUM est largement utilisé chez les enfants. Il s'agit d'une préparation homéopathique complexe contenant des substances d'origine végétale et des minéraux. La respiration nasale est soulagée par l'hydratation et le nettoyage de la muqueuse nasale, améliorant ainsi la nutrition des cellules muqueuses. Le médicament est utilisé chez les enfants après 2 ans de vie, car il est produit uniquement sous forme de spray. Prescrire un médicament pour 1 dose (injection) 3 à 4 fois par jour.

Euphorbium Compositum peut être utilisé pendant une longue période (plus de 7 jours), car il ne provoque pas le développement d'une dépendance. Cependant, si vous êtes hypersensible, des réactions allergiques au médicament peuvent se développer (rougeur, brûlures, démangeaisons au nez).
Les médicaments largement utilisés pour la prévention et le traitement du rhume chez les enfants comprennent les médicaments contenant des interférons (facteurs de protection produits dans le corps humain), par exemple GRIPPFERON. Son action est basée sur la prévention de la reproduction des virus, renforçant la protection des cellules de la muqueuse nasale contre la pénétration de virus dans le corps. Son utilisation est particulièrement efficace dès les premières heures suivant l’apparition des symptômes du VARI (éternuement, écoulement muqueux nasal).

GRIPPFERON peut être utilisé chez les enfants dès la naissance pour le traitement et la prévention du rhume, en particulier pendant les épidémies d’infections respiratoires. Lors du traitement d'une rhinite, les enfants de la première année de vie reçoivent une goutte par voie nasale 5 fois par jour, les enfants de 1 à 3 ans - 2 gouttes 3 fois par jour pendant 5 jours. Après l'instillation, il est nécessaire de masser les ailes du nez du bébé avec vos doigts pendant quelques secondes pour une meilleure répartition du médicament sur la membrane muqueuse. Lors de l'utilisation de GRIPPFERON, il est possible de développer une intolérance individuelle au médicament, ce qui nécessitera son annulation immédiate.

Au moment de décider du choix de certains médicaments pour le traitement de la rhinite à la chapelure, essayez dès que possible de montrer l'enfant au médecin et d'écouter ses conseils.

Irritation de la peau

Si des rougeurs autour du nez surviennent, résultant souvent d’une irritation de la peau avec les sécrétions muqueuses et d’un essuyage fréquent du nez du bébé avec un mouchoir, il est possible d’utiliser des crèmes cicatrisantes au dexpanthénol (BEPANTEN, D-PANTENOL, PANTENOL). Cette crème a un effet cicatrisant, anti-inflammatoire et nourrissant qui aide à faire face aux irritations de la peau chez les enfants.

Conseils pour les parents:

  • Pour les enfants dès les premiers mois de la vie jusqu’à 2 ans, vous ne pouvez prendre de drogues que sous forme de gouttes. Les médicaments sous forme de spray ne peuvent être utilisés que chez les enfants âgés de 2 ans et plus en raison de la possibilité de développer une otite.
  • Pour les enfants dès les premiers jours de la vie, utilisez des solutions de sel prêtes à l'emploi (solution saline, AQUAMARIS, PHYSIOMER, SALIN, etc.) pour vous rincer le nez: elles sont stériles, équilibrées dans leur composition en oligo-éléments et sont faciles à utiliser.
  • Il est inacceptable d'utiliser des agents vasoconstricteurs en cas de rhume de cerveau pendant plus de 5 à 7 jours sans consulter à nouveau un médecin en raison du risque de survenue de réactions indésirables.
  • Vous ne pouvez pas appliquer simultanément plusieurs agents vasoconstricteurs afin d'éviter d'améliorer leur action et le développement d'effets secondaires.
  • Il est inacceptable de perdre dans le nez des médicaments contenant des antibiotiques et des gouttes complexes auto-fabriquées sans ordonnance médicale.
  • Avec l'apparition des effets secondaires de la prise de médicaments pour le traitement de la rhinite, il est nécessaire d'annuler le médicament et assurez-vous d'informer votre médecin.
  • Avant d'utiliser un médicament, lisez attentivement la notice, en prêtant attention à l'apparence, à la posologie et à la durée de conservation du médicament.
  • Il convient de respecter scrupuleusement la dose unique recommandée du médicament, en fonction de l’âge de l’enfant, sans dépasser la dose journalière admissible.
  • Le biberon avec des gouttes doit être utilisé individuellement (c'est-à-dire uniquement pour un bébé) afin d'éviter la propagation et la transmission de l'infection par d'autres personnes.
  • Après ouverture, la bouteille avec des gouttes peut être utilisée pendant 1 mois.
  • Gardez les gouttes doivent être protégées de la lumière, hors de portée des enfants.

Comment guérir un enfant froid

Un nez qui coule chez un enfant est une situation familière à tous les parents. Si le bébé respire par la bouche, renifle et ne fait pas de ganglions, se plaint de congestion nasale et de perte d'odorat, les symptômes typiques de la rhinite banale sont visibles au visage. Quoi qu'il en soit, même un léger nez qui coule chez un enfant cause beaucoup de problèmes et peut provoquer le développement de maladies chroniques. L’apparition de rhinites chez le nourrisson est particulièrement dangereuse. En raison de ses caractéristiques physiologiques, elle ne peut pas respirer par la bouche.

Comment guérir rapidement un enfant froid? Il y a beaucoup d'options pour résoudre ce problème. Vous pouvez avoir recours aux médicaments en pharmacie ou suivre les conseils de la médecine traditionnelle. Les procédures physiothérapeutiques visant à réchauffer les sinus nasaux et à éliminer les infections donnent de bons résultats. Le choix de l'une ou l'autre méthode de traitement dépend de nombreux facteurs, par exemple l'âge de l'enfant, car le traitement rapide du rhume chez Novorozhenny et un bébé de trois ans aura des différences cardinales.

Nez qui coule chez un enfant. Causes d'occurrence.

Rhinite ou nez qui coule - inflammation de la membrane muqueuse des voies respiratoires supérieures, caractérisée par une congestion nasale, des éternuements et l'apparition de sécrétions muqueuses par les voies nasales.

Causes de la rhinite chez les enfants:

  • Chutes de température (sur-refroidissement ou au contraire surchauffe)
  • Affaiblissement de l’immunité (maladies catarrhaliques chroniques ou fréquentes diminuent la résistance de l’organisme, ce qui l’empêche de lutter contre l’infection)
  • Bactéries et virus (transmission aéroportée en saison de maladies respiratoires)
  • Adénoïdes
  • Allergies au pollen, squames animales, poussière de maison, etc.
  • Air insuffisamment humide dans la pièce (en raison de l'air sec, la membrane muqueuse du nez se dessèche et s'enflamme, ce qui contribue à l'apparition d'un rhume chez l'enfant; ce problème est particulièrement urgent pendant la saison de chauffage)

IMPORTANT! Afin de soigner rapidement un rhume chez un enfant, il est nécessaire d'établir la cause de son apparition, car le traitement de la rhinite infectieuse et, par exemple, allergique sera complètement différent.

Comment soigner rapidement un bébé froid?

Avant de procéder au traitement de la rhinite chez le nourrisson, il est nécessaire d’en établir l’origine. Chez les enfants de moins de 2 mois, l'apparition d'un nez qui coule n'indique pas toujours une maladie respiratoire ou une allergie, la plupart du temps imputable à l'immaturité des voies nasales et à la production excessive de mucus. En hiver, toutes les mères ont peur de l'hypothermie bébé, alors elles chauffent la pièce par tous les moyens disponibles. Cela entraîne le fait que l'air dans la pépinière devient tellement sec qu'il affecte négativement la muqueuse nasale du bébé. En conséquence, la décharge dans le nez est plus produite, ce qui conduit à des difficultés respiratoires. Dans cette situation, l'hydratation de l'air résoudra rapidement le froid chez l'enfant. Acquisition d'un humidificateur, aération fréquente, nettoyage humide - dans la lutte contre l'air sec, tous les moyens sont bons. L’amélioration des conditions climatiques et le nettoyage quotidien des voies nasales avec des flagelles de coton plongées dans de l’eau bouillie aideront le bébé à retrouver une respiration libre.

IMPORTANT! En aucun cas, vous ne pouvez nettoyer le nez d'un nouveau-né avec des cotons-tiges, ce qui pourrait endommager la muqueuse des voies nasales et aggraver la situation.

Si le bébé contracte le virus, une simple manipulation l'aidera rapidement à guérir un nez qui coule, ce qui devrait être coordonné avec le pédiatre.

1. Dans chaque passage nasal, nous enterrons 1 à 2 gouttes de sérum physiologique à la température ambiante (peuvent être achetés à la pharmacie). Pour nettoyer le bec, utilisez également une décoction de camomille ou de l’eau de mer stérile - les médicaments Aquamaris, Humer, Marimer, etc.

2. Après avoir rincé le nez, il est nécessaire de dégager le mucus des voies nasales. Pour ce faire, utilisez un aspirateur nasal spécial ou une poire en caoutchouc normale. Immédiatement après avoir sucé le contenu du bec, il devient beaucoup plus facile pour le bébé de respirer.

IMPORTANT! Souvent, pour le traitement rapide de la rhinite chez les enfants, il faut se laver le nez. Ainsi, chez les enfants de moins d'un an, il n'est pas recommandé de le faire, car de l'eau sous pression peut tomber dans la trompe d'Eustache et provoquer une inflammation de l'oreille moyenne.

3. Après le nettoyage, vous pouvez verser du jus d'aloès dans le bec, environ 3-4 gouttes dans chaque passage nasal. Allergies, en règle générale, cette plante ne provoque pas, cependant, une excellente action anti-inflammatoire et antibactérienne.

4. Inhalation - l'un des moyens de guérir rapidement un bébé qui a froid. La nuit, près du berceau, mettez une tasse ou un bol d'eau chaude, en ajoutant quelques gouttes d'huile essentielle (myrte, pin, eucalyptus, etc.).

IMPORTANT! Pratiquement tous les agents vasoconstricteurs (Naphthyzinum, Nazivin, Xymelin), qui peuvent soulager l’œdème muqueux et faciliter la respiration, sont contre-indiqués chez les enfants jusqu’à l’âge de 1 an car ils peuvent entraîner une dépendance. Les médicaments comme Otrivin Baby et Nazivin pour enfants sont des exceptions, mais leur utilisation ne devrait pas durer plus de 3-4 jours.

Comment soigner rapidement un enfant froid âgé de plus d'un an?

Plus l'enfant est âgé, plus vite il est possible de soigner un rhume, car le bébé adulte est déjà capable d'effectuer indépendamment des manipulations.

1. Nettoyez correctement le nez.

Apprenez à votre enfant à souffler alternativement le contenu des voies nasales: lors de l'expiration par l'une des narines, la seconde doit être fermée. Un fort souffle du nez augmente la pression dans la cavité nasale et favorise le rejet de bactéries et de virus dans le tube auditif.

Si un enfant refuse de regarder, vous pouvez utiliser la méthode suivante: 1 à 2 gouttes de jus de Kalanchoe dans chaque passage nasal. Cette plante a un effet bactéricide et irrite également la muqueuse nasale en favorisant les éternuements. Cette méthode doit être utilisée avec prudence après avoir consulté un médecin.

2. Hydrater le nez et traiter la rhinite avec des produits pharmaceutiques.

Purifier l'eau de mer ou une solution saline normale aidera à hydrater les muqueuses nasales endommagées et trop séchées. Vous pouvez préparer cette solution vous-même: pour 1 tasse d’eau bouillie tiède, ajoutez une demi-cuillère à thé de sel de mer. Instiller 2-3 gouttes dans les deux tours au moins trois fois par jour.

Guérir rapidement un enfant froid âgé de plus de deux ans aidera à administrer des gouttes sur une plante, par exemple, "Pinosol". Ces médicaments populaires utilisés dans le traitement de la rhinite, tels que "Sanorin", "Evkazolin" et "Vibrocil" ne conviennent que pour les enfants de plus de 6 ans.

Dans le traitement de la rhinite infectieuse, la plupart des pédiatres prescrivent "Nazoferon" - un médicament antiviral à action locale, qui a un effet immunomodulateur et anti-inflammatoire. Malgré la popularité de ce médicament, les experts étrangers sont particulièrement attentifs à la prescription de médicaments qui affectent le système immunitaire humain.

Comment soigner rapidement un enfant froid à la maison?

Lorsqu'un enfant a un rhume à la tête, son appétit est souvent réduit ou absent. Vous ne devez donc pas forcer votre bébé à manger s'il ne le souhaite pas. Lorsque la rhinite prescrivait une boisson abondante sous forme de compotes, thé avec du miel et du citron, de la gelée de fruits et des boissons aux fruits de baies.

Un bain de pieds chaud aidera à soigner rapidement un bébé froid. Habituellement, cette procédure est effectuée avant le coucher, après quoi les miettes sont placées dans des chaussettes chaudes la nuit.

Une autre méthode efficace pour la rhinite (selon les mères) est la moutarde sèche ordinaire. Tous les enfants ne sont pas en mesure de supporter les emplâtres de moutarde, mais si vous versez de la poudre de moutarde dans des chaussettes la nuit, la procédure n'apportera aucune sensation désagréable. Cela se fait de la manière suivante: portez des chaussettes en coton pour enfants, par-dessus leurs chaussettes avec de la moutarde en poudre La dernière couche - des chaussettes en laine, qui réchaufferont les jambes toute la nuit.

L'inhalation de vapeur avec l'ajout d'huiles essentielles, l'humidification de l'air dans la pièce - tout cela est à la portée de toutes les mères. En ce qui concerne le traitement de l'étiologie allergique de la rhinite, il est peu probable que nous puissions le faire sans consulter un spécialiste et des médicaments.

Comment guérir le nez qui coule d’un enfant avec des remèdes populaires

Tous les parents sont extrêmement inquiets lorsque leur enfant est malade. Et surtout s'il a le nez qui coule. Après tout, quand le nez est bouché, le bébé commence à respirer fortement avec sa bouche. Le mucus qui coule constamment ne lui donne pas de repos, il ne peut ni manger ni dormir normalement. Pour soulager la souffrance de l'enfant, vous pouvez utiliser un ensemble de mesures visant à éliminer le mucus, à rétrécir les vaisseaux de la muqueuse nasale, à renforcer le système immunitaire et à débarrasser le corps du virus.

Pourquoi un nez qui coule

Un nez qui coule est généralement le résultat d'une hypothermie, associée à la présence d'un virus ou d'une bactérie dans le corps. Un nez qui coule est un compagnon constant d'ARVI. Dans ce cas, il est nécessaire de traiter la maladie de manière complexe: lutte contre le rhume, repos au lit, consommation abondante d'alcool et médicaments antiviraux.

La rhinite peut également être allergique. L'enfant peut réagir avec la morve sur la poussière, le pollen, les poils d'animaux et d'autres agents pathogènes. Dans ce cas, il suffit d'éliminer l'allergène et de boire une dose d'antihistaminiques.

Comment traiter un nez qui coule chez les enfants

Le traitement de la rhinite chez l’enfant est réduit à un ensemble de mesures consistant à laver et à nettoyer le nez, ainsi qu’à l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs et de médicaments.

  1. Rincer à l'eau salée. Pour démarrer le bec doit être rincé. Cela se fait généralement à l'aide d'une solution saline, et si ce n'est pas à portée de main, vous pouvez le faire vous-même. Essentiellement, la solution saline est de l’eau pure légèrement salée. Dans un verre d'eau tiède bouillie, vous devez diluer une demi-cuillère à café de sel. Si l'enfant est grand, vous pouvez lui expliquer comment se rincer le nez avec une bouilloire. Pour ce faire, de l'eau salée est versée dans la bouilloire, le bec de la bouilloire est placé dans une narine de manière à y verser de l'eau et à sortir de la seconde narine. Donc, vous devez vider les deux narines. Mais il arrive que l'enfant refuse de le faire ou qu'il soit trop petit pour une telle procédure. Dans ce cas, vous pouvez simplement verser un peu d’eau salée dans chaque narine avec une pipette ou une petite seringue sans aiguille. Vous ne pouvez pas vous lever immédiatement, sinon de l'eau salée se déverse instantanément. Mieux vaut mentir un peu. Comme vous le savez, l'eau salée tire le mucus et le fait ressortir. Rincer le nez avec une telle eau souvent, toutes les 3-4 heures, afin que le mucus ne s'épaississe pas. En effet, dans la morve séchée germer des bactéries. Le slogan d'un pédiatre célèbre ressemble à ceci: "Mère, ne laisse pas la morve se dessécher!"
  2. Médicaments vasoconstricteurs. Après 10 minutes de lavage du nez, il est nécessaire de faire goutte à goutte des préparations de vasoconstricteur pour l'enfant. Ceci est fait pour que le bébé puisse respirer et manger normalement. Les médicaments vasoconstricteurs peuvent être sous forme de gouttes et de sprays. Les sprays ne sont pas recommandés pour les enfants de moins d'un an. Les médicaments vasoconstricteurs sont strictement réglementés par le dosage et l'âge. Vous ne pouvez pas utiliser pour les enfants des médicaments pour adultes, en rétrécissant les vaisseaux - cela peut être dangereux. Les médicaments vasoconstricteurs ne doivent pas être utilisés pendant plus de 5 jours. Pendant ce temps, il est tout à fait possible de soigner les rhumes et le rhume, et l'utilisation à long terme de ces médicaments peut entraîner une dépendance et un affaiblissement des parois vasculaires.
  3. Traitement. Une fois que le nez est nettoyé et que les voies nasales permettent à l'enfant de respirer librement, vous pouvez verser des préparations médicamenteuses à base de plantes ou d'huiles médicinales dans le nez. Faire face à un enfant avec un rhume de cerveau aidera le protorgol. Ce médicament est le plus souvent préparé dans les pharmacies d'État.

Dans le traitement de la rhinite est très important d'observer l'humidité de la pièce. Après tout, de l'air sec et chaud typique de la période hivernale (lorsque les appareils de chauffage et les batteries fonctionnent) assèche la membrane muqueuse. Il est impératif d’acheter un humidificateur, et s’il n’y a pas une telle possibilité, jetez simplement le couvercle humide sur les piles.

Pour les enfants plus âgés, des inhalations peuvent être organisées. L'air chaud réchauffe les sinus maxillaires et les voies nasales. Et les médicaments et les herbes naturelles, sur la base desquels une décoction est préparée, désinfectent la muqueuse nasale. Vous pouvez préparer une décoction pour inhalation à base de camomille ou de calendula. Si vous ajoutez au bouillon un peu d'eucalyptus ou quelques feuilles de menthe, il relâchera l'haleine.

Comment traiter un bébé qui coule

Le nez qui coule chez les petits enfants est alourdi par le fait que les bébés ne peuvent pas manger et dormir normalement à cause du fait qu'ils ont le nez bouché. Les petits enfants de quelques mois ne savent toujours pas comment se retourner et par conséquent, lorsque le mucus leur pénètre dans le nez et les empêche de respirer, ils deviennent très agités et pleurent. La même chose arrive avec la nourriture. Lorsqu'un bébé tète un sein ou un biberon avec un mélange, il ne peut pas respirer par la bouche. Cela conduit au fait que le bébé mange par intermittence, avale de l'air. Pour traiter avec le nez qui coule chez un petit enfant devrait être immédiatement au début des symptômes.

Le principe de traitement chez les jeunes enfants est presque le même. Cependant, avant de verser une solution salée dans leur nez, vous devez vider le bec de votre mucus. Cela peut être fait en utilisant un dispositif de buse spécial, qui est vendu dans une pharmacie. C'est une petite poire en caoutchouc avec une buse en silicone confortable. Vous devez insérer cette buse dans une narine et fermer la seconde hermétiquement. À l'aide d'un aspirateur, vous devez extraire le mucus du nez du bébé, ce qui l'empêche de respirer. Le skimmer peut aussi être un long tube plutôt qu'une poire. Dans ce cas, les parents devront aspirer le mucus du nez, qui est recueilli dans un long tube. Après utilisation, l'appareil doit être soigneusement lavé et séché.

De plus, pour endormir un petit enfant, vous devez lui mettre un oreiller sous la tête et les épaules qui le soulèvera afin que le mucus ne s'accumule pas dans le nez.

Si, dans les voies nasales de l'enfant, des morceaux de mucus séché sont collés, vous devez les "extraire" à l'aide de flagelles de coton ou de bâtons d'oreille. Les enfants âgés de plus de deux ans peuvent utiliser leur propre exemple pour montrer comment ils doivent se montrer et se nettoyer le nez.

Remèdes populaires contre la rhinite infantile

Voici quelques recettes de la médecine traditionnelle, avec lesquelles vous pouvez sauver votre enfant du froid rapidement, efficacement et en toute sécurité.

  1. Le jus d'oignon contient de nombreuses propriétés utiles. Les vapeurs de jus d'oignon tuent les bactéries. Par conséquent, dans une pièce où il y a des patients, vous devez répartir les oignons en tranches dans des bols. Jus d'oignon, dilué avec 1 à 3 d'eau, vous pouvez l'égoutter dans le nez de l'enfant. C'est un outil très efficace pour vaincre le froid.

Afin de ne pas combattre le froid, vous devez vous conformer à toutes les mesures préventives qui vous aideront à éviter cette maladie. Donnez à votre enfant une alimentation complète et équilibrée, marchez plus souvent avec lui, aérez constamment la pièce. Après avoir visité des lieux fréquentés par de nombreuses personnes, rincez-vous le nez à l'eau salée pour éviter tout virus. Durcissez votre enfant avec des bains d’exercice, d’eau et d’air Observez le mode de sommeil et de repos, soyez souvent à l’air frais. Si vous suivez toutes ces règles, aucun nez qui coule ne vous menace!

Le nez qui coule chez un enfant: quoi et comment traiter?

Comment soigner un rhume chez un enfant est un problème connu de tous les parents sans exception. La maladie, qui touche les enfants de tout âge, provoque beaucoup de gêne chez l'enfant: la respiration devient difficile, l'odeur est ternie. Et ce ne sont que les premiers symptômes bénins.

Le problème nécessite une résolution immédiate, car l'inflammation de la muqueuse nasale ne peut être ignorée. Il se heurte à toutes sortes de complications: des maladies chroniques à celles qui ne peuvent être guéries que par une intervention chirurgicale.

L'organisme des enfants, qui se développe et se développe de manière intensive, présente plusieurs caractéristiques. Il est nécessaire de prendre en compte chaque question: demander comment soigner un rhume chez un enfant, afin d'éliminer les complications possibles et de ne pas causer de préjudice.

Causes et symptômes

Avant de vous débarrasser du problème, vous devez savoir ce qui a provoqué un rhume.

Il est préférable de le faire sous la supervision d'un pédiatre, car les causes d'un rhume peuvent être massives:

  1. Allergie. Pour lutter contre la rhinite allergique doit être un moyen spécialisé, les médicaments antiviraux et vasoconstricteurs habituels sont au mieux inutiles, au pire ils aggraveront la situation. En savoir plus sur les allergies chez les enfants →
  2. Air sec (à la maison et dans la rue). Dans ce cas, l'échappement du nez est une réaction protectrice de la membrane muqueuse.
  3. Surrefroidissement ou surchauffe.
  4. Intrusion dans le passage nasal d'objets étrangers. Les petites pièces de jouets, les paillettes d'une robe, la poussière, des particules de craie ou de sable provoquent une rhinite vasomotrice. Il s'accompagne de maux de tête et d'un écoulement aqueux important du nez.

  • Traumatisme au passage nasal. Un enfant peut se faire mal au nez en jouant avec un doigt ou un crayon.
  • Virus Les rhumes sont accompagnés d'éternuements, de toux, de fièvre et de malaise général. En règle générale, il s'agit d'une manifestation saisonnière.
  • Physiologie, sans autres signes d'un rhume. Un exemple frappant d'une telle rhinite est une période où les dents sont coupées chez les nourrissons.
  • Méthodes de traitement

    Les voies nasales des nourrissons sont très étroites et il leur est souvent difficile de faire face à la production naturelle de mucus, en particulier si les parents, essayant de protéger l'enfant de l'hypothermie, chauffent l'air de la pièce aux températures de la serre.

    Lorsque l’on réfléchit à la manière de soigner rapidement un rhume chez un enfant, il faut tout d’abord:

    • aérer la pièce;
    • faire un nettoyage humide (encore mieux - approvisionner avec un humidificateur d'air domestique, s'il n'y a pas une telle possibilité - accrocher une serviette humide à l'arrière du lit);
    • nettoyez le nez avec un tampon de gaze humidifié (mais en aucun cas avec des cotons-tiges. Contrairement à la gaze tordue dans une corde, elle est inélastique et peut blesser la membrane muqueuse, surtout si l'enfant tourne ou incline la tête en se nettoyant le nez).

    Vous pouvez rapidement et efficacement guérir le nez qui coule chez un bébé d'un mois en le lavant. Des préparations pharmaceutiques à base d'eau de mer (Aquamaris, Otrivin, Aqualor, Dolphin, Marimer) sont utilisées à cette fin.

    Toutes les solutions doivent être chauffées à la température ambiante et instillées 1 à 2 gouttes dans chaque passage nasal. Il est conseillé de placer une couche sous la tête de l’enfant afin que le liquide coule librement dessus.

    Il est également nécessaire d'éliminer le mucus qui coule dans le nez à l'aide d'un sac en caoutchouc normal pour les douches sans embout en plastique (un plastique dur peut blesser le mucus et, s'il glisse profondément, il peut blesser le septum nasal).

    Il convient de rappeler que toutes les préparations pharmaceutiques ne peuvent pas couler plus de 4 jours. En règle générale, les pédiatres prescrivent les médicaments suivants pour les nourrissons:

    Pour un traitement plus efficace de la rhinite, il faut exclure le bain du bébé pendant quelques jours, lui donner une ou deux cuillères d’eau bouillie comme boisson supplémentaire.

    Nez qui coule chez les enfants d'âge préscolaire

    À partir de 3 ans, l'enfant peut déjà se moucher. Cependant, il n'est pas nécessaire de souffler fort pour ne pas endommager les vaisseaux. Si le nez est bouché, vous pouvez verser 2 à 3 gouttes de jus de Kalanchoe dilué (à condition que le bébé n’y soit pas allergique).

    En choisissant des gouttes, vous devriez examiner attentivement la composition. Il convient mieux aux fonds destinés aux enfants sur une base naturelle et à base de plantes (Protorgol, Pinosol, Rinoxil, Vibrocil).

    Tous les médicaments avec lesquels les bébés sont traités conviennent, il suffit d'augmenter leur dose, en fonction de l'âge de l'enfant. Si un nez qui coule est habituellement prescrit Isofra ou Ksemelin.

    Ne pas utiliser:

    • Sanorin. Il provoque souvent un œdème allergique. Un tel médicament ne peut être prescrit qu'aux enfants d'âge scolaire.
    • Naphthyzinum. Il rétrécit fortement les vaisseaux sanguins. Ils ne peuvent que légèrement mouiller la muqueuse nasale, causant un fluide à turunda.

    Lubrifiez le nez pour faciliter la respiration et l'iodoglycinine - deux fois par jour (le matin et avant le coucher). Cependant, quoi de mieux à utiliser ne peut conseiller que le médecin.

    De bons bains de pieds chauds aident, en particulier si vous leur ajoutez du sel de mer (et pour rendre plus intéressant l’assise d’un enfant dans l’eau chaude, vous pouvez le colorer avec une décoction de camomille ou de sauge).

    Remèdes populaires

    Aussi un traitement efficace de la rhinite chez les enfants remèdes populaires.

    Pour le lavage nasal, les bébés peuvent utiliser:

    • bouillon clairsemé de camomille pharmaceutique (cuillère à dessert sans glissière dans un verre d'eau, cuit à la vapeur pendant 10 minutes, refroidi, filtré);
    • décoction de calendula (ajouter une cuillère à soupe incomplète de collection sèche par litre d'eau. Après 10-15 minutes - filtrer);
    • solution saline (9 grammes de sel - une cuillère à thé incomplète par litre d’eau bouillie). Après un an, la solution de sel devient plus saturée: une cuillerée à soupe de gros sel de table est ajoutée à un litre;
    • teinture d'une cuillère à soupe de feuilles de menthe séchées (poivre, pas de mélisse), avec deux tasses d'eau bouillante. La solution doit être perfusée pendant une heure puis filtrée. Cette teinture peut être bue deux fois par jour en ajoutant une cuillère à thé incomplète de miel liquide de tilleul dans la tasse.

    Dans le traitement de la rhinite à ne pas faire sans inhalation de vapeur:

    • Dans un litre d'eau bouillante, versez une cuillère à soupe de framboises et de cassis, laissez le bouillon quelques minutes.
    • Versez de l'eau bouillante dans une petite théière, ajoutez 2 c. Cuillères de soda, 1 cuillère à soupe. l le sel Remuer et attendre que l'eau se soit légèrement refroidie. Puis respirez alternativement chaque narine à travers le bec de la bouilloire.
    • Placez un récipient profond d'eau chaude près du lit de l'enfant dans lequel ajoutez quelques gouttes d'huiles essentielles. Il peut s'agir d'eucalyptus, de myrte, de sapin, de lavande.

    Il est important de contrôler la température de l'eau dans le récipient pour l'inhalation - il ne devrait pas être trop chaud pour que l'enfant ne brûle pas.

    Des gouttes nasales peuvent être préparées par vous-même. Pour les bébés recommandés:

    • solution à l'aloès: 2 gouttes de jus d'aloès sont diluées dans de l'eau bouillie (il est important que la plante ait plus de 3 ans);
    • lait maternel: 2 gouttes dans chaque passage nasal.

    Pour les enfants après un an, les gouttes préparées à partir de:

    • pétales de souci séchés et feuilles de millefeuille (on l'appelle aussi poisson ou krovnik) - une cuillère à thé, versez de l'eau bouillante dessus. Envelopper pendant une demi-heure ou à la vapeur dans un bain-marie pendant environ 20 minutes. Refroidissez, filtrez et enterrez dans chaque passage nasal deux fois par jour, 3 à 4 gouttes (enfants plus jeunes 2);
    • feuilles fleurs de planton, de sauge, de plantain et de calendula. Tous doivent tenir dans une cuillère à soupe, qui est versée dans un verre d'eau bouillante. Ensuite, le bouillon est chauffé au bain-marie pendant 5 minutes, insistez pendant une demi-heure, filtrez. Enterré trois fois par jour, 2-3 gouttes dans chaque narine;
    • huile essentielle de menthe avec du miel liquide (de préférence de la chaux). Mélanger 1 cuillère à café de chaque composant, miel légèrement chauffé. La solution doit être infusée pendant 15 minutes - pendant ce temps, l'huile et le miel vont compléter les propriétés curatives de chacun. Après, il est nécessaire d'humidifier la gaze turunda et de recouvrir la muqueuse nasale.
    • jus de betterave rouge. Cuillère à dessert mélangée à une cuillère à thé d'eau bouillie et instillée dans le nez (vous pouvez ajouter un peu de miel de citron vert liquide, mais pas nécessairement). Dans sa forme pure, le jus de betterave est très chaud.

    Vous pouvez faire à l'enfant une compresse chauffante: versez de la moutarde sèche dans des chaussettes en coton. Un tel chauffage accélère considérablement le processus de récupération. Cependant, si le bébé a de la fièvre, cette méthode de traitement doit être exclue.

    Complications de la rhinite

    En l'absence de traitement en temps opportun ou dans la forme chronique de l'infection de la muqueuse nasale s'étend aux voies respiratoires. Les complications les plus courantes de la rhinite comprennent:

    1. Sinusite Parmi les symptômes communs, il y a la douleur aux yeux, aux joues, au nez et au front. En courant, les patients se plaignent de mauvaise haleine, d'une perte partielle de l'odorat. La faiblesse générale est accompagnée de fièvre et de maux de tête. Dans de rares cas, une sinusite peut provoquer une déficience visuelle, des otites et une inflammation des membranes du cerveau.
    2. Laryngite. Les principaux symptômes sont les suivants: bouche sèche, enrouement, toux sèche, qui s'accompagne ensuite de crachats. En règle générale, la température du corps avec la laryngite reste normale.
    3. Bronchite Accompagné d'une toux avec la libération de mucus spécifique, qui peut avoir une nuance différente. La température corporelle augmente avec l'évolution la plus grave de la maladie. Si les symptômes persistent pendant une longue période, une radiographie thoracique doit être effectuée.

    Il existe d'autres complications de la rhinite, qui sont moins fréquentes mais qui nécessitent un traitement plus grave:

    • L'hyposmie. Il survient généralement lors d'une rhinite chronique et peut entraîner une perte totale de l'odorat.
    • Polypes. Les excroissances bénignes dans la cavité nasale facilitent l'entrée des allergènes et des bactéries.
    • Dacryocystite. Accompagné par une décharge de pus des yeux. Au stade avancé de la maladie, un sondage est effectué.

    Malgré la facilité apparente de la maladie, la rhinite peut entraîner des complications dangereuses. Pour éviter un traitement médical ou une intervention chirurgicale grave, le traitement du rhume doit être effectué à un stade précoce de la maladie.

    Auteur: Olesya Kharlanova,
    spécifiquement pour Mama66.ru

    Vous Aimerez Aussi