Cure pour les polypes nasaux

Les polypes nasaux sont appelés des excroissances en forme de gouttes ou rondes de la membrane muqueuse. Ce sont des formations bénignes et indolores, mais néanmoins, elles apportent beaucoup de problèmes - causer une congestion nasale, provoquer des maux de tête, etc. Beaucoup ont entendu dire qu'il est possible de se débarrasser des polypes uniquement par chirurgie, mais ce n'est pas tout à fait le cas. Nous vous indiquerons quel type de médicament pour les polypes présents dans le nez réduit efficacement les polypes, et aide même à empêcher l'apparition de nouveaux polypes.

Contenu de l'article

En particulier, avec la rhinosinusite polypeuse (c'est le nom de cette affection en médecine), des glucocorticoïdes topiques, des gouttes hormonales pour le nez, peuvent être prescrits. Comment fonctionnent ces médicaments? Sont-ils toujours efficaces? Lisez à ce sujet plus loin.

Symptômes de la rhinosinusite polypeuse

Une caractéristique désagréable de la rhinosinusite polypeuse est l'absence de symptômes lumineux de la maladie aux premiers stades du développement.

En effet, les petits polypes perturbent peu la santé. Léger inconfort qui se produit avec les polypes dans le nez (congestion, nez qui coule, sommeil médiocre), le patient attribue souvent d'autres causes, telles que le rhume, la fatigue. Cependant, au fil des ans, la taille et le nombre des excroissances polypeuses augmentent et le patient remarque de plus en plus de symptômes.

Les symptômes courants de la rhinite polypeuse sont:

  • congestion nasale progressive constante;
  • matité de l'odorat, puis sensations gustatives;
  • nez qui coule presque constant (le mucus peut être clair ou purulent, jaunâtre);
  • maux de tête fréquents causés par un manque d'oxygène et une inflammation chronique;
  • douleur possible dans la région des sinus maxillaires;
  • le ronflement;
  • voix nasales.

Aux derniers stades de la rhinosinusite polypeuse, le risque de développer des maladies infectieuses du nasopharynx et des sinus paranasaux augmente considérablement. C'est pourquoi il est si important de commencer le traitement des polypes le plus tôt possible.

Raisons

Les causes exactes de l'apparition de formations polypes n'ont pas été établies, mais il est connu que le risque d'apparition de ces formations augmente de manière significative avec:

  • maladies infectieuses chroniques du nasopharynx et des sinus paranasaux;
  • allergie respiratoire (pollinose);
  • asthme bronchique;
  • violation de la structure du nez, la présence de kystes ou la courbure du septum;
  • troubles métaboliques des acides salicylique et arachidonique;
  • intolérance aux anti-inflammatoires non hormonaux (tels que l'analgine, l'aspirine, etc.).

Traitement

Le traitement de la rhinosinusite polypeuse comprend des approches conservatrices et chirurgicales. Le plus souvent, un traitement combiné est recommandé, incluant à la fois le retrait rapide des polypes et les médicaments.

Il est recommandé de traiter les polypes dans le nez uniquement avec des médicaments à des stades précoces de la maladie.

Malheureusement, la plupart des patients tardent jusqu'à la dernière visite à l'oto-rhino-laryngologiste et ne demandent de l'aide médicale qu'en cas de violation grave de la respiration nasale, alors que les polypes sont déjà très volumineux. Il est très difficile d'obtenir une amélioration significative avec l'aide de médicaments uniquement, alors que la maladie est déjà active. Le retrait chirurgical des excroissances polypeuses est recommandé.

Dans tous les cas, la question de la méthode de traitement préférée est décidée par le médecin traitant. Nous parlerons des avantages et des inconvénients des méthodes existantes.

Traitement médicamenteux

Le traitement médicamenteux de la rhinosinusite polypeuse peut inclure:

  1. Une série de préparations à base de corticostéroïdes pour administration orale (comprimés hormonaux anti-inflammatoires). Des médicaments à base de fluticasone, de flutolide mométasone, de triamcinolone, etc. peuvent être prescrits.
  2. Glucocorticoïdes topiques (gouttes hormonales de polypes dans le nez). Ces gouttes (ou pulvérisations) peuvent contenir du budésonide, de la fluticasone, de la mométasone et de la triamcinolone - des substances de nature hormonale qui réduisent l'inflammation de la membrane muqueuse. Lors de l'instillation de telles gouttes, les glucocorticoïdes ne sont pratiquement pas absorbés dans le sang, de sorte que la probabilité d'effets secondaires est extrêmement faible. La durée du traitement peut varier de 1 à 12 semaines.
  3. Acceptation des antihistaminiques. Ce sont des médicaments largement utilisés pour les allergies - Suprastin, Claritin, Erius, Loratadin et autres. Ils bloquent l'histamine, un médiateur de l'inflammation, réduisant ainsi le gonflement, les picotements dans le nez et la production de mucus.
  4. Une antibiothérapie en cas d'infection secondaire des sinus paranasaux ou de la cavité nasale se développe dans le contexte d'une rhinosinusite polypeuse.
  5. Le cours d'immunomodulateurs est prescrit en cas de présence de maladies chroniques du nasopharynx.

Un des médicaments les plus efficaces contre la rhinosinusite polypeuse est le collyre nasone des polypes de Nasonex. Nasonex contient de la mométasone en tant que principe actif. Il a un fort effet anti-inflammatoire. De ce fait, il réduit la sensibilité de la membrane muqueuse aux irritants (allergènes et autres produits chimiques irritants).

Des études consacrées à l'étude de l'effet de Nasonex sur la rhinosinusite polypeuse ont montré une amélioration significative du bien-être des patients, en particulier une réduction de la congestion nasale et une restauration de l'odorat. L'examen endoscopique des participants à l'étude a montré que la taille des polypes diminuait et que les signes d'inflammation de la mucosite disparaissaient.

Contre-indications à l'utilisation de Nazonex:

  1. Infection nasopharyngée chronique ou aiguë. Dans ce cas, il est nécessaire de commencer par guérir l'infection par des antibiotiques, et seulement après la fin du traitement par antibiotiques, si vous devez commencer à prendre Nasonex.
  2. La présence de plaies au nez. Le fait est que les glucocorticoïdes peuvent inhiber le processus de guérison. Il est donc nécessaire d’attendre une guérison complète après une intervention chirurgicale ou une lésion du nez.
  3. Âge jusqu'à 18 ans (les préparations nasales hormonales sont recommandées uniquement pour les adultes).
  4. Troubles hormonaux (notamment perturbation des glandes surrénales).

Pendant la grossesse pendant l'allaitement, Nasonex est prescrit avec prudence.

Un médicament ayant un effet similaire est le spray Tafen Nazal. Cet outil contient du budésonide, un glucocorticostéroïde. Comme Nasonex, le spray Tafen peut être utilisé en continu jusqu'à 3 mois.

Pendant le traitement, il est recommandé d'éliminer complètement l'utilisation des anti-inflammatoires non hormonaux, de réduire le contact avec les allergènes (poussière, laine, moisissure, etc.), ainsi que d'abandonner les aliments contenant des salicylates.

Opération

Si les excroissances polypeuses dans le nez sont multiples et volumineuses, le traitement par corticostéroïdes n’apportera que peu d’avantages, même avec une augmentation maximale du déroulement du traitement. Dans ce cas, il est beaucoup plus raisonnable de recourir à l'ablation chirurgicale des formations.

Les indications pour la chirurgie sont les suivantes:

  • incapacité à respirer par le nez;
  • la présence d'écoulement purulent;
  • inflammation chronique des sinus paranasaux (sinusite);
  • ronflement, voix nasales.

Il y a plusieurs façons d'effectuer l'opération:

  1. Polypectomie - excision de polypes avec un scalpel sous anesthésie locale ou générale. Un scalpel est inséré dans les narines. Inconvénients de la méthode - faible précision (le résultat dépend entièrement des qualifications du chirurgien), ainsi que du manque d'accès aux sinus.
  2. Suppression en boucle. Une des techniques les plus anciennes. Le polype est capturé par la boucle et rompt littéralement la surface de la muqueuse. À ce stade, la méthode est considérée comme obsolète, car la boucle supprime non seulement la prolifération polypeuse, mais également une partie de la muqueuse saine. De plus, avec ce type d'opération, des saignements sévères sont possibles.
  3. Destruction laser. L'opération est très populaire en raison de sa vitesse (10-15 min) et de son effusion de sang. Cependant, la méthode a des inconvénients. Premièrement, la destruction par laser ne peut pas être utilisée pour éliminer plusieurs polypes. Deuxièmement, le faisceau laser ne peut pas pénétrer dans les sinus.
  4. Le prélèvement endoscopique est la méthode la plus efficace et la plus précise pour le moment. Pendant l'opération, le chirurgien utilise un endoscope, un appareil permettant d'inspecter la surface interne de la cavité nasale et des sinus. Les polypes sont enlevés par un rasoir - un instrument très précis et tranchant. Muqueuse normale tout en préservant autant que possible. Indications pour le retrait endoscopique - la présence de plusieurs excroissances polypeuses. Habituellement effectué sous anesthésie générale.

En période postopératoire, la cavité nasale nécessite des soins particuliers. Les caillots de mucus et les croûtes qui se forment sur les muqueuses doivent être éliminés par traitement avec des solutions antiseptiques. Les deux premiers jours après la chirurgie, le médecin s'en charge, puis dans les 7 à 10 jours, vous devez le faire vous-même. Pour nettoyer la cavité nasale à la maison, versez une solution saline dans les narines (solution saline ou des solutions spéciales telles que Salin, Aqua Maris), puis épongez doucement le nez avec une serviette. Toucher les plaies avec des cotons-tiges, des doigts, etc. ne suit pas.

En outre, les personnes qui ont subi une intervention chirurgicale pour éliminer les polypes doivent être attentives à la santé de la cavité nasale - éviter les allergènes et les agents infectieux, ne pas trop refroidir, limiter l'utilisation de salicylates et d'anti-inflammatoires non hormonaux.

Après l'ablation chirurgicale du polype, le médecin prescrit généralement un traitement médicamenteux visant à prévenir la formation de nouveaux excroissances. À cette fin, on utilise tous les mêmes glucocorticoïdes intranasaux.

Conclusion

Quelle est la méthode la plus efficace pour traiter la rhinosinusite polypeuse - traitement médicamenteux ou chirurgie? Il n'est pas facile de comparer ces 2 approches, car leur action est absolument différente.

Ainsi, la chirurgie est l’élimination rapide du résultat final du processus pathologique, qui n’affecte pas la pathogenèse de la maladie elle-même. En ce sens, l'ablation chirurgicale est un traitement symptomatique. En effet, après l'opération, le bien-être du patient s'améliore rapidement, mais rien ne garantit que les excroissances polypeuses ne se forment pas à nouveau. Statistiques tristes - dans plus de la moitié des cas après le retrait chirurgical des polypes, la maladie réapparaît.

Le traitement médicamenteux, en revanche, affecte la pathogenèse de la maladie, empêchant la formation de nouvelles pousses. Cependant, en ce qui concerne les grands polypes déjà formés, les médicaments sont inefficaces.

C'est pourquoi le traitement de la rhinosinusite polypeuse doit être complexe: préparation d'un médicament pour une intervention chirurgicale, ablation chirurgicale, cycle prophylactique de glucocorticoïdes.

Gouttes nasales pour les polypes nasaux

La médecine moderne offre aux patients atteints de polypes dans le nez plusieurs types de médicaments sous forme de gouttes nasales et de sprays. Ils sont utilisés pour soulager le processus inflammatoire, la destruction d'un certain nombre d'infections et de germes dans les voies nasales.

Pour chaque patient, les gouttes nasales pour les polypes dans le nez sont sélectionnées individuellement. le nez

Dans le monde moderne, nous avons presque commencé à oublier le traitement réservé à nos ancêtres. Le secret de la longévité réside dans l'utilisation des dons de la nature. Cet outil est le cladec des 6 composants utilisés par nos grands-pères.

Aujourd'hui, les gouttes Loromax sont le meilleur moyen de lutter contre les lésions bénignes - les polypes.

Des essais cliniques ont montré qu’après avoir appliqué ces gouttes, il est possible d’éviter une intervention chirurgicale.

Il est possible de terminer le traitement pour les adultes et les enfants. Le médicament est complètement d'origine végétale, dépourvu de contre-indications.

au contenu ↑ Nasonex avec des polypes dans le nez

Nasonex spray supprime le processus inflammatoire et a des effets antiallergiques sur le corps humain. Il exerce un effet inhibiteur sur les médiateurs des polypes inflammatoires du nez. Avec l'utilisation locale du médicament, il y a une diminution des niveaux d'histamine et une diminution des neutrophiles.

La dynamique positive est observée douze heures après la première application. Avant utilisation, le flacon de nasonex est soigneusement agité.

Médicament Nasonex à partir de polypes

Au cours de la descente de Nasonex dans le tractus gastro-intestinal, il est emporté lorsqu'il entre dans le foie. Nommés avec des polypes chez les patients qui ont atteint l'âge de deux ans, deux injections dans chaque passage nasal par jour.

À partir de 12 ans, jusqu'à quatre robinets sont autorisés pour soulager le processus inflammatoire. Lorsque vous atteignez le résultat souhaité, la dose est réduite à une injection par jour.

Avec des doses croissantes, les effets secondaires possibles:

Saignement du nez. Pharyngite. Sensation de brûlure dans les voies nasales.

Les contre-indications comprennent:

La période postopératoire, jusqu'à ce que les talons de la tuberculose ont été prolongés.

L'utilisation du médicament pendant la grossesse et l'allaitement n'est pas souhaitable. Des études cliniques spéciales ont été menées. Nommé que si les avantages pour la mère plus que de nuire au fœtus.

au contenu ↑ gouttes nasales de Nazivin des polypes

Nazivin est une goutte vasoconstrictrice des polypes du nez, largement utilisée en otolaryngologie. Il contient du chlorhydrate d'oxymétazoline, qui élimine le processus inflammatoire de la muqueuse nasale et des polypes du nez.

Types de formes de libération Nazivin

Contre-indications au médicament:

Enfants de moins de six ans, intolérance aux composants du médicament, formes rhinites atrophiques, grossesse et allaitement, patients présentant une augmentation de la pression intra-oculaire.

Il est soigneusement prescrit aux patients souffrant de crise hypertensive. Il a une incompatibilité avec un certain nombre de médicaments.

Les gouttes des polypes de Nazivin sont prescrites aux adultes et aux enfants à partir de six ans, deux gouttes dans chaque passage nasal trois fois par jour. Pour respecter avec précision le dosage, il est recommandé d'utiliser un compte-gouttes. Le traitement est effectué pendant cinq jours. En cas de non-respect du dosage, les patients remarquent: nausées, vomissements, diminution des pupilles, diminution de la température corporelle, dans de rares cas, agressivité et arrêt respiratoire. Avec une utilisation prolongée a un effet néfaste sur le système cardiovasculaire.

au contenu ↑ Vaporiser des polypes dans le nez Avamis

Spray Avamys enlève les poches des voies nasales. Il a un effet anti-inflammatoire. En prenant le médicament, la respiration s'améliore. Les patients avec des polypes dans le nez mènent un style de vie ordinaire à part entière.

La composition du furoate de fluticasone hormone de pulvérisation. Il réduit la croissance des polypes et empêche l'ajout d'une infection secondaire. Empêche également l'apparition de la sinusite et de la sinusite.

La technique d'irrigation des voies nasales se prête mieux à la tâche que l'utilisation de gouttes nasales. Le médecin prescrit Avamis à partir de deux ans.

Voici comment Avamis Spray est appliqué et appliqué.

Maladie chronique du foie, intolérance au principal composant du médicament.

Les adultes et les enfants se voient prescrire une dose sous forme de deux pulvérisations dans chaque narine une fois par jour. Pour éliminer l'œdème, le traitement est prescrit pour une période de sept jours. Pour une récupération plus poussée de la respiration, une pulvérisation par jour est recommandée.

Avant utilisation, la bouteille est soigneusement secouée. Lorsqu'il est utilisé, il est tenu droit dans la main. Les symptômes de surdosage n’ont pas été étudiés. En cas d'abus de drogues, une surveillance médicale est prescrite au patient pendant trois heures.

Le médicament est indésirable à utiliser pendant la grossesse et l'allaitement.

au contenu ↑ Pulvériser du Naphthyzinum sur des polypes

Naphthyzinum contient un composant, la naphazoline, qui assèche la muqueuse nasale, soulage l'enflure et restaure la respiration en présence de polypes dans le nez.

Formulaire de libération de drogue Naphthyzinum

Enfants de moins d'un an, Grossesse et allaitement, Patients souffrant de rhinite chronique, Diabète sucré, Personnes sujettes à une hypertension artérielle.

Appliquer aux adultes et aux enfants âgés d'un an, deux gouttes deux fois par jour, pendant 5 à 7 jours. Avec la poursuite du traitement par Naphthyzinum, une pause d’une semaine est prise. Sinon, le corps humain s'habitue aux composants du médicament.

au contenu ↑ Spray Physiomer pour le traitement des polypes chez les enfants

Le physiome de drogue des polypes

Physiomer Spray est indiqué dans le traitement des polypes nasaux chez les jeunes enfants. Il est basé sur l'eau de mer isotonique stérile. Il a un effet anti-inflammatoire et anti-œdème.

Le médicament n'a pas de contre-indications. Ils peuvent être traités pour les femmes enceintes et les mères allaitantes.

Le physiomère rétablit la production de mucus, soulage l'œdème et améliore la respiration. Nommé aux enfants de deux semaines à quatre lavages par jour. Spray est utilisé avec d'autres médicaments pour le traitement des polypes nasaux.

to content ↑ Comment fabriquer des gouttes nasales à partir de polypes?

Dans le cas où toutes les gouttes susmentionnées provenant de polypes n’apportaient pas l’effet recherché ou qu’il existait des contre-indications à leur utilisation, faites appel aux méthodes populaires. Vous trouverez ci-dessous des instructions pour fabriquer et appliquer des gouttes nasales pour les polypes.

Teinture Pharmaceutique Lilies

Préparation de la teinture de fleur de lys

50 g de lis blanc pour 0,5 litre d'alcool. La plante est écrasée, versée avec de l'alcool, insister environ 10 jours. Mettez la teinture à l'abri de la lumière du soleil, fermez bien et passez au chinois.

Dans un rapport 1: 1, diluez la teinture et l'eau en une seule procédure (vous pouvez utiliser une tasse à mesurer ou une cuillère), plongez des coupelles d'ouate dans la solution et injectez-les dans la cavité nasale pendant une demi-heure. Après la procédure est retiré et éliminé. Pour obtenir cet effet, utilisez les gouttes préparées à partir de polypes 2 fois par jour. La teinture est également vendue dans une pharmacie.

Gouttes de chélidoine et camomille

Préparation de gouttes du jus de chélidoine et camomille

Mélangez un jus de chélidoine et de camomille, trempez les couches de coton dans la solution et placez-les dans la cavité nasale pendant 40 minutes. Pour un effet optimal, répétez la procédure 3 fois par jour.

Une alternative à ce jus est remplacée par une infusion d'herbes: 1 cuillère à soupe pour 100 g d'eau bouillante. Insister une demi-heure et forcer.

Mumiyo dans le traitement des polypes

Préparation de gouttes de glycérine et de mumiyo

2 c. À thé d'eau chaude 0,5 c. À thé de glycérine 5 comprimés (0,2 g de mumiyo)

Remuer jusqu'à l'obtention d'une consistance lisse et de gouttes goutte à goutte 3 fois par jour. Après 2 semaines, faites une pause de quelques jours et laissez-vous tomber deux semaines.

Les polypes nasaux sont appelés des excroissances en forme de gouttes ou rondes de la membrane muqueuse. Ce sont des formations bénignes et indolores, mais néanmoins, elles apportent beaucoup de problèmes - causer une congestion nasale, provoquer des maux de tête, etc. Beaucoup ont entendu dire qu'il est possible de se débarrasser des polypes uniquement par chirurgie, mais ce n'est pas tout à fait le cas. Nous vous indiquerons quel type de médicament pour les polypes présents dans le nez réduit efficacement les polypes, et aide même à empêcher l'apparition de nouveaux polypes.

En particulier, avec la rhinosinusite polypeuse (c'est le nom de cette affection en médecine), des glucocorticoïdes topiques, des gouttes hormonales pour le nez, peuvent être prescrits. Comment fonctionnent ces médicaments? Sont-ils toujours efficaces? Lisez à ce sujet plus loin.

Symptômes de la rhinosinusite polypeuse

Une caractéristique désagréable de la rhinosinusite polypeuse est l'absence de symptômes lumineux de la maladie aux premiers stades du développement.

En effet, les petits polypes perturbent peu la santé. Léger inconfort qui se produit avec les polypes dans le nez (congestion, nez qui coule, sommeil médiocre), le patient attribue souvent d'autres causes, telles que le rhume, la fatigue. Cependant, au fil des ans, la taille et le nombre des excroissances polypeuses augmentent et le patient remarque de plus en plus de symptômes.

Les symptômes courants de la rhinite polypeuse sont:

congestion nasale progressive constante; matité de l'odorat, puis sensations gustatives; nez qui coule presque constant (le mucus peut être clair ou purulent, jaunâtre); maux de tête fréquents causés par un manque d'oxygène et une inflammation chronique; douleur possible dans la région des sinus maxillaires; le ronflement; voix nasales.

Aux derniers stades de la rhinosinusite polypeuse, le risque de développer des maladies infectieuses du nasopharynx et des sinus paranasaux augmente considérablement. C'est pourquoi il est si important de commencer le traitement des polypes le plus tôt possible.

Raisons

Les causes exactes de l'apparition de formations polypes n'ont pas été établies, mais il est connu que le risque d'apparition de ces formations augmente de manière significative avec:

maladies infectieuses chroniques du nasopharynx et des sinus paranasaux; allergie respiratoire (pollinose); asthme bronchique; violation de la structure du nez, la présence de kystes ou la courbure du septum; troubles métaboliques des acides salicylique et arachidonique; intolérance aux anti-inflammatoires non hormonaux (tels que l'analgine, l'aspirine, etc.).

Traitement

Le traitement de la rhinosinusite polypeuse comprend des approches conservatrices et chirurgicales. Le plus souvent, un traitement combiné est recommandé, incluant à la fois le retrait rapide des polypes et les médicaments.

Il est recommandé de traiter les polypes dans le nez uniquement avec des médicaments à des stades précoces de la maladie.

Malheureusement, la plupart des patients tardent jusqu'à la dernière visite à l'oto-rhino-laryngologiste et ne demandent de l'aide médicale qu'en cas de violation grave de la respiration nasale, alors que les polypes sont déjà très volumineux. Il est très difficile d'obtenir une amélioration significative avec l'aide de médicaments uniquement, alors que la maladie est déjà active. Le retrait chirurgical des excroissances polypeuses est recommandé.

Dans tous les cas, la question de la méthode de traitement préférée est décidée par le médecin traitant. Nous parlerons des avantages et des inconvénients des méthodes existantes.

Traitement médicamenteux

Le traitement médicamenteux de la rhinosinusite polypeuse peut inclure:

Une série de préparations à base de corticostéroïdes pour administration orale (comprimés hormonaux anti-inflammatoires). Les médicaments peuvent être prescrits sur la base de fluticasone, flétisolide de mométasone, triamcinolone, etc. Glucocorticostéroïdes topiques (gouttes hormonales de polypes dans le nez). Ces gouttes (ou pulvérisations) peuvent contenir du budésonide, de la fluticasone, de la mométasone et de la triamcinolone - des substances de nature hormonale qui réduisent l'inflammation de la membrane muqueuse. Lors de l'instillation de telles gouttes, les glucocorticoïdes ne sont pratiquement pas absorbés dans le sang, de sorte que la probabilité d'effets secondaires est extrêmement faible. La durée du traitement peut varier de 1 à 12 semaines. Acceptation des antihistaminiques. Ce sont des médicaments largement utilisés pour les allergies - Suprastin, Claritin, Erius, Loratadin et autres. Ils bloquent l'histamine, un médiateur de l'inflammation, réduisant ainsi le gonflement, les picotements dans le nez et la production de mucus. Une antibiothérapie en cas d'infection secondaire des sinus paranasaux ou de la cavité nasale se développe dans le contexte d'une rhinosinusite polypeuse. Le cours d'immunomodulateurs est prescrit en cas de présence de maladies chroniques du nasopharynx.

Un des médicaments les plus efficaces contre la rhinosinusite polypeuse est le collyre nasone des polypes de Nasonex. Nasonex contient de la mométasone en tant que principe actif. Il a un fort effet anti-inflammatoire. De ce fait, il réduit la sensibilité de la membrane muqueuse aux irritants (allergènes et autres produits chimiques irritants).

Des études consacrées à l'étude de l'effet de Nasonex sur la rhinosinusite polypeuse ont montré une amélioration significative du bien-être des patients, en particulier une réduction de la congestion nasale et une restauration de l'odorat. L'examen endoscopique des participants à l'étude a montré que la taille des polypes diminuait et que les signes d'inflammation de la mucosite disparaissaient.

Contre-indications à l'utilisation de Nazonex:

Infection nasopharyngée chronique ou aiguë. Dans ce cas, il est nécessaire de commencer par guérir l'infection par des antibiotiques, et seulement après la fin du traitement par antibiotiques, si vous devez commencer à prendre Nasonex. La présence de plaies au nez. Le fait est que les glucocorticoïdes peuvent inhiber le processus de guérison. Il est donc nécessaire d’attendre une guérison complète après une intervention chirurgicale ou une lésion du nez. Âge jusqu'à 18 ans (les préparations nasales hormonales sont recommandées uniquement pour les adultes). Troubles hormonaux (notamment perturbation des glandes surrénales).

Pendant la grossesse pendant l'allaitement, Nasonex est prescrit avec prudence.

Un médicament ayant un effet similaire est le spray Tafen Nazal. Cet outil contient du budésonide, un glucocorticostéroïde. Comme Nasonex, le spray Tafen peut être utilisé en continu jusqu'à 3 mois.

Pendant le traitement, il est recommandé d'éliminer complètement l'utilisation des anti-inflammatoires non hormonaux, de réduire le contact avec les allergènes (poussière, laine, moisissure, etc.), ainsi que d'abandonner les aliments contenant des salicylates.

Opération

Si les excroissances polypeuses dans le nez sont multiples et volumineuses, le traitement par corticostéroïdes n’apportera que peu d’avantages, même avec une augmentation maximale du déroulement du traitement. Dans ce cas, il est beaucoup plus raisonnable de recourir à l'ablation chirurgicale des formations.

Les indications pour la chirurgie sont les suivantes:

incapacité à respirer par le nez; la présence d'écoulement purulent; inflammation chronique des sinus paranasaux (sinusite); ronflement, voix nasales.

Il y a plusieurs façons d'effectuer l'opération:

Polypectomie - excision de polypes avec un scalpel sous anesthésie locale ou générale. Un scalpel est inséré dans les narines. Inconvénients de la méthode - faible précision (le résultat dépend entièrement des qualifications du chirurgien), ainsi que du manque d'accès aux sinus. Suppression en boucle. Une des techniques les plus anciennes. Le polype est capturé par la boucle et rompt littéralement la surface de la muqueuse. À ce stade, la méthode est considérée comme obsolète, car la boucle supprime non seulement la prolifération polypeuse, mais également une partie de la muqueuse saine. De plus, avec ce type d'opération, des saignements sévères sont possibles. Destruction laser. L'opération est très populaire en raison de sa vitesse (10-15 min) et de son effusion de sang. Cependant, la méthode a des inconvénients. Premièrement, la destruction par laser ne peut pas être utilisée pour éliminer plusieurs polypes. Deuxièmement, le faisceau laser ne peut pas pénétrer dans les sinus. Le prélèvement endoscopique est la méthode la plus efficace et la plus précise pour le moment. Pendant l'opération, le chirurgien utilise un endoscope, un appareil permettant d'inspecter la surface interne de la cavité nasale et des sinus. Les polypes sont enlevés par un rasoir - un instrument très précis et tranchant. Muqueuse normale tout en préservant autant que possible. Indications pour le retrait endoscopique - la présence de plusieurs excroissances polypeuses. Habituellement effectué sous anesthésie générale.

En période postopératoire, la cavité nasale nécessite des soins particuliers. Les caillots de mucus et les croûtes qui se forment sur les muqueuses doivent être éliminés par traitement avec des solutions antiseptiques. Les deux premiers jours après la chirurgie, le médecin s'en charge, puis dans les 7 à 10 jours, vous devez le faire vous-même. Pour nettoyer la cavité nasale à la maison, versez une solution saline dans les narines (solution saline ou des solutions spéciales telles que Salin, Aqua Maris), puis épongez doucement le nez avec une serviette. Toucher les plaies avec des cotons-tiges, des doigts, etc. ne suit pas.

En outre, les personnes qui ont subi une intervention chirurgicale pour éliminer les polypes doivent être attentives à la santé de la cavité nasale - éviter les allergènes et les agents infectieux, ne pas trop refroidir, limiter l'utilisation de salicylates et d'anti-inflammatoires non hormonaux.

Après l'ablation chirurgicale du polype, le médecin prescrit généralement un traitement médicamenteux visant à prévenir la formation de nouveaux excroissances. À cette fin, on utilise tous les mêmes glucocorticoïdes intranasaux.

Conclusion

Quelle est la méthode la plus efficace pour traiter la rhinosinusite polypeuse - traitement médicamenteux ou chirurgie? Il n'est pas facile de comparer ces 2 approches, car leur action est absolument différente.

Ainsi, la chirurgie est l’élimination rapide du résultat final du processus pathologique, qui n’affecte pas la pathogenèse de la maladie elle-même. En ce sens, l'ablation chirurgicale est un traitement symptomatique. En effet, après l'opération, le bien-être du patient s'améliore rapidement, mais rien ne garantit que les excroissances polypeuses ne se forment pas à nouveau. Statistiques tristes - dans plus de la moitié des cas après le retrait chirurgical des polypes, la maladie réapparaît.

Le traitement médicamenteux, en revanche, affecte la pathogenèse de la maladie, empêchant la formation de nouvelles pousses. Cependant, en ce qui concerne les grands polypes déjà formés, les médicaments sont inefficaces.

C'est pourquoi le traitement de la rhinosinusite polypeuse doit être complexe: préparation d'un médicament pour une intervention chirurgicale, ablation chirurgicale, cycle prophylactique de glucocorticoïdes.

02 décembre 2015

Causes, symptômes et traitement de la maladie, préparations populaires, préparations maison.

En utilisant des gouttes dans le nez des polypes, il est possible de se débarrasser des manifestations de la polypose de manière efficace et sans opération. Dans les premiers stades de développement des tumeurs bénignes faisant saillie au-dessus de la membrane muqueuse, les gouttes soulageront facilement le patient de ce problème. Même le traitement des voies nasales improvisées arrête la croissance des tumeurs. Ce problème ne peut pas dériver, car la muqueuse affectée ne permet pas à l'air de pénétrer dans les poumons en quantité suffisante par le nez. Une personne souffrant de polypes respire principalement avec la bouche et le liquide lui sécrétant constamment du mucus le suit, ce qui cause des inconvénients considérables.

Causes, symptômes et traitement de la maladie

Les polypes n'appartiennent pas à des maladies indépendantes et autonomes. En règle générale, ils sont la conséquence d'asthme bronchique, de rhinite allergique ou hypertrophique, de pollinose, de courbure du septum nasal, de kystes dans la région du nez, de sinusites, d'ethmoïdites, de sinusites frontales.

Les principaux symptômes incluent:

rhinite fréquente, à laquelle aucun moyen n'est épargné; difficulté à respirer par le nez; sensation de congestion nasale; changement de voix et perte auditive, odeur; perte totale d'aptitude à distinguer les arômes; toux, douleur dans le nez, sensation d'oppression; maux de tête réguliers, migraines, ronflement.

La médecine traditionnelle reconnaît comme principale la méthode de traitement chirurgicale, et aujourd'hui la méthode classique est remplacée par la méthode au laser. Il convient de rappeler que la polypose désigne à juste titre des maladies à caractère récurrent, de sorte que l’effet souhaité après une intervention chirurgicale ou une intervention au laser par quiconque ne peut être garanti. Si après 6 à 8 ans après l'opération, les polypes ne réapparaissent pas, la maladie peut être considérée comme vaincue.

Aux premiers stades de la polypose, il vaut la peine d'essayer les méthodes de traitement traditionnelles, qui sont nombreuses. La médecine traditionnelle insiste sur le fait que le traitement le plus efficace est le jus de chélidoine, en raison de sa forte teneur en huiles essentielles, en vitamines et en alcaloïdes. La chéline a une puissante action anti-inflammatoire, antifongique, antitumorale et antimicrobienne. L'utilisation de jus de chélidoine prévient les rechutes mentionnées ci-dessus.

Retour à la table des matières

Il est possible de se débarrasser des polypes à l'aide de médicaments dès les premiers stades de la maladie, lorsqu'ils sont d'une taille insignifiante. En cas de rhinite allergique, le médecin doit effectuer des tests d'allergie afin de choisir le bon remède. Ensuite, il sera conseillé au patient d'éviter tout contact étroit avec la substance qui a provoqué l'écoulement nasal. On prescrit habituellement de la loratadine ou de la cétirizine. Ce sont des médicaments antiallergiques.

Dans d'autres cas, les médecins prescrivent des gouttes nasales complexes contenant des antibiotiques. Avant de procéder à de telles gouttes, vous devez vous laver le nez avec Aqua-Maris ou Salin. Toute solution saline convient également.

Pour soulager le gonflement du nez est généralement utilisé vasoconstricteur Vibrocil, Xylo-Meph.

Médicaments à base d'antibiotiques - Isofra, Bioparox ou Polydex. La première option convient au traitement des enfants en bas âge, mais Bioparox est utilisé en même temps en pulvérisation dans la gorge et le nez.

Retour à la table des matières

Préparations maison

La première et la plus efficace consiste à utiliser des gouttes de jus de chélidoine. Vous pouvez les cuisiner vous-même. Pour ce faire, prenez le jus de chélidoine. Après l'avoir extrait d'une plante fraîche, dilué dans de l'eau bouillie à la température ambiante, mélangez bien. Le remède qui en résulte doit être instillé quotidiennement dans le nez matin et soir. La durée du traitement est de 7 jours, après quoi une pause de 10 à 12 jours est prise. Jusqu'à la guérison complète est généralement nécessaire 5-6 séances de traitement hebdomadaires.

La deuxième option est l’application locale de jus de polypes dans le nez. Vous aurez besoin d'une poignée de feuilles sèches de chélidoine et de 250 ml d'eau bouillante. Les feuilles sont versées d'eau bouillante, puis insister dans un thermos pendant une heure, puis filtrées. L'outil refroidi est appliqué sur des cotons-tiges qui doivent être insérés dans le nez pendant 15 minutes. La meilleure option est de ne pas insérer les deux narines à la fois, mais de les bloquer alternativement. Les sessions ont lieu tous les jours pendant 10 jours, puis font une pause d'une semaine. Le cours général durera de 1 à 2,5 mois. Au lieu de cela, ou avec le jus de chélidoine, vous pouvez utiliser la décoction de millepertuis, l'argousier et une variété d'huiles essentielles.

Combattre les polypes implique d’apporter des modifications à votre alimentation quotidienne. Jusqu'à la guérison complète, les patients atteints de polypes doivent abandonner les produits laitiers, notamment le lait et le fromage, car ils contribuent à accélérer la formation de mucus. Le traitement peut être accéléré si le patient mange une grande quantité de fruits et de légumes cuits à la vapeur. Les plats d'accompagnement lourds doivent être jetés au profit des céréales à grains entiers. Au lieu de café, de bière et de boissons fortement alcoolisées, les médecins recommandent de boire des jus de fruits frais, des tisanes et des compotes de fruits secs.

Tout liquide doit être consommé une heure avant les repas. Après avoir bu, il faut boire au moins une heure. Sinon, le liquide consommé diluera les sucs naturels dans l'estomac, perturbant les processus digestifs, ce qui entraîne une séparation excessive du mucus dans le nasopharynx.

Améliorer l'effet consiste à nettoyer les intestins. Cela peut être fait avec l'aide de lavements, de préparations spéciales, par exemple avec la triade d'Ivanchenko.

Quelles sont les gouttes appliquées à partir des polypes nasaux?

La médecine moderne offre aux patients atteints de polypes dans le nez plusieurs types de médicaments sous forme de gouttes nasales et de sprays. Ils sont utilisés pour soulager le processus inflammatoire, la destruction d'un certain nombre d'infections et de germes dans les voies nasales.

  1. Pour chaque patient, les gouttes nasales pour les polypes dans le nez sont sélectionnées individuellement.
  2. Dépend de la négligence des tumeurs bénignes.
  3. Des gouttes nasales et des sprays pour les polypes dans le nez sont également prescrits dans la période postopératoire, pour l'élimination de l'oedème et le séchage des sites de localisation.

Loromax efficace dans le traitement des polypes nasaux

C'est ce que Loromax signifie.

Dans le monde moderne, nous avons presque commencé à oublier le traitement réservé à nos ancêtres. Le secret de la longévité réside dans l'utilisation des dons de la nature. Cet outil est le cladec des 6 composants utilisés par nos grands-pères.

Aujourd'hui, les gouttes Loromax sont le meilleur moyen de lutter contre les lésions bénignes - les polypes.

Des essais cliniques ont montré qu’après avoir appliqué ces gouttes, il est possible d’éviter une intervention chirurgicale.

Il est possible de terminer le traitement pour les adultes et les enfants. Le médicament est complètement d'origine végétale, dépourvu de contre-indications.

Nasonex avec des polypes nasaux

Nasonex spray supprime le processus inflammatoire et a des effets antiallergiques sur le corps humain. Il exerce un effet inhibiteur sur les médiateurs des polypes inflammatoires du nez. Avec l'utilisation locale du médicament, il y a une diminution des niveaux d'histamine et une diminution des neutrophiles.

La dynamique positive est observée douze heures après la première application. Avant utilisation, le flacon de nasonex est soigneusement agité.

Médicament Nasonex à partir de polypes

Au cours de la descente de Nasonex dans le tractus gastro-intestinal, il est emporté lorsqu'il entre dans le foie. Nommés avec des polypes chez les patients qui ont atteint l'âge de deux ans, deux injections dans chaque passage nasal par jour.

À partir de 12 ans, jusqu'à quatre robinets sont autorisés pour soulager le processus inflammatoire. Lorsque vous atteignez le résultat souhaité, la dose est réduite à une injection par jour.

Avec des doses croissantes, les effets secondaires possibles:

  • Saignement de nez
  • Pharyngite
  • Sensation de brûlure dans les voies nasales
  • Mal de tête

Les contre-indications comprennent:

  • La période postopératoire, jusqu'à la guérison de la plaie
  • La tuberculose
  • Âge du bébé jusqu'à deux ans

L'utilisation du médicament pendant la grossesse et l'allaitement n'est pas souhaitable. Des études cliniques spéciales ont été menées. Nommé que si les avantages pour la mère plus que de nuire au fœtus.

Nazivin gouttes nasales de polypes

Nazivin est une goutte vasoconstrictrice des polypes du nez, largement utilisée en otolaryngologie. Il contient du chlorhydrate d'oxymétazoline, qui élimine le processus inflammatoire de la muqueuse nasale et des polypes du nez.

Types de formes de libération Nazivin

Contre-indications au médicament:

  1. Enfants de moins de six ans
  2. Intolérance aux composants du médicament,
  3. Rhinite atrophique,
  4. Grossesse et allaitement,
  5. Patients présentant une augmentation de la pression intraoculaire.

Il est soigneusement prescrit aux patients souffrant de crise hypertensive. Il a une incompatibilité avec un certain nombre de médicaments.

Les gouttes des polypes de Nazivin sont prescrites aux adultes et aux enfants à partir de six ans, deux gouttes dans chaque passage nasal trois fois par jour. Pour respecter avec précision le dosage, il est recommandé d'utiliser un compte-gouttes. Le traitement est effectué pendant cinq jours. En cas de non-respect du dosage, les patients remarquent: nausées, vomissements, diminution des pupilles, diminution de la température corporelle, dans de rares cas, agressivité et arrêt respiratoire. Avec une utilisation prolongée a un effet néfaste sur le système cardiovasculaire.

Spray polypes dans le nez Avamis

Spray Avamys enlève les poches des voies nasales. Il a un effet anti-inflammatoire. En prenant le médicament, la respiration s'améliore. Les patients avec des polypes dans le nez mènent un style de vie ordinaire à part entière.

La composition du furoate de fluticasone hormone de pulvérisation. Il réduit la croissance des polypes et empêche l'ajout d'une infection secondaire. Empêche également l'apparition de la sinusite et de la sinusite.

La technique d'irrigation des voies nasales se prête mieux à la tâche que l'utilisation de gouttes nasales. Le médecin prescrit Avamis à partir de deux ans.

Voici comment Avamis Spray est appliqué et appliqué.

  1. Maladie chronique du foie,
  2. Intolérance à la composante principale du médicament.

Les adultes et les enfants se voient prescrire une dose sous forme de deux pulvérisations dans chaque narine une fois par jour. Pour éliminer l'œdème, le traitement est prescrit pour une période de sept jours. Pour une récupération plus poussée de la respiration, une pulvérisation par jour est recommandée.

Avant utilisation, la bouteille est soigneusement secouée. Lorsqu'il est utilisé, il est tenu droit dans la main. Les symptômes de surdosage n’ont pas été étudiés. En cas d'abus de drogues, une surveillance médicale est prescrite au patient pendant trois heures.

Le médicament est indésirable à utiliser pendant la grossesse et l'allaitement.

Spray Naphthyzinum contre les polypes

Naphthyzinum contient un composant, la naphazoline, qui assèche la muqueuse nasale, soulage l'enflure et restaure la respiration en présence de polypes dans le nez.

Formulaire de libération de drogue Naphthyzinum

  1. Âge des enfants jusqu'à un an
  2. Grossesse et allaitement,
  3. Patients atteints de rhinite chronique,
  4. Diabète sucré
  5. Les personnes sujettes à l'hypertension artérielle.

Appliquer aux adultes et aux enfants âgés d'un an, deux gouttes deux fois par jour, pendant 5 à 7 jours. Avec la poursuite du traitement par Naphthyzinum, une pause d’une semaine est prise. Sinon, le corps humain s'habitue aux composants du médicament.

Spray Physiomer pour le traitement des polypes chez les enfants

Le physiome de drogue des polypes

Physiomer Spray est indiqué dans le traitement des polypes nasaux chez les jeunes enfants. Il est basé sur l'eau de mer isotonique stérile. Il a un effet anti-inflammatoire et anti-œdème.

Le médicament n'a pas de contre-indications. Ils peuvent être traités pour les femmes enceintes et les mères allaitantes.

Le physiomère rétablit la production de mucus, soulage l'œdème et améliore la respiration. Nommé aux enfants de deux semaines à quatre lavages par jour. Spray est utilisé avec d'autres médicaments pour le traitement des polypes nasaux.

Comment faire des gouttes nasales de polypes?

Dans le cas où toutes les gouttes susmentionnées provenant de polypes n’apportaient pas l’effet recherché ou qu’il existait des contre-indications à leur utilisation, faites appel aux méthodes populaires. Vous trouverez ci-dessous des instructions pour fabriquer et appliquer des gouttes nasales pour les polypes.

Teinture Pharmaceutique Lilies

Préparation de la teinture de fleur de lys

50 g de lis blanc pour 0,5 litre d'alcool. La plante est écrasée, versée avec de l'alcool, insister environ 10 jours. Mettez la teinture à l'abri de la lumière du soleil, fermez bien et passez au chinois.

Dans un rapport 1: 1, diluez la teinture et l'eau en une seule procédure (vous pouvez utiliser une tasse à mesurer ou une cuillère), plongez des coupelles d'ouate dans la solution et injectez-les dans la cavité nasale pendant une demi-heure. Après la procédure est retiré et éliminé. Pour obtenir cet effet, utilisez les gouttes préparées à partir de polypes 2 fois par jour. La teinture est également vendue dans une pharmacie.

Gouttes de chélidoine et camomille

Préparation de gouttes du jus de chélidoine et camomille

  • Dans un rapport de un à un, mélangez le jus de chélidoine et de camomille.
  • Trempez le coton turunds dans la solution, placez-le dans la cavité nasale pendant 40 minutes.
  • Pour un effet maximal, répétez la procédure 3 fois par jour.

Une alternative à ce jus est remplacée par une infusion d'herbes: 1 cuillère à soupe pour 100 g d'eau bouillante. Insister une demi-heure et forcer.

Mumiyo dans le traitement des polypes

Préparation de gouttes de glycérine et de mumiyo

  • 2 cuillères à café d'eau chaude
  • 0,5 cuillère à café de glycérine
  • 5 comprimés (0,2 g de mumiyo)

Remuer jusqu'à l'obtention d'une consistance lisse et de gouttes goutte à goutte 3 fois par jour. Après 2 semaines, faites une pause de quelques jours et laissez-vous tomber deux semaines.

Examen détaillé des gouttes nasales avec polypes

Aujourd'hui, dans le traitement des polypes, il est prouvé que seule la chirurgie est efficace. Elle est réalisée à un stade sévère de la pathologie lorsque des complications graves sont constatées. Au stade de la formation des formations, on prescrit au patient des médicaments qui peuvent réduire la taille des excroissances et les éliminer complètement. L’assistance médicale des personnes contre-indiquées lors d’une intervention chirurgicale est particulièrement importante. Utiliser une goutte de polypes nasaux est une chance de soulager votre état et même de vous débarrasser des formations pour toujours.

Un polype est une tumeur, une croissance, une formation qui se développe sur les membranes muqueuses. Dans le nez, ils apparaissent en raison d'écoulement nasal fréquent, d'allergies, d'un développement inadéquat du septum nasal. C'est une pathologie, mais en même temps, c'est une réaction naturelle à l'irritation constante de la région muqueuse. L’immunité agit de manière à protéger en déclenchant des mécanismes qui entraînent un épaississement de la coque et une augmentation de sa superficie. Au fil du temps, les polypes se développent et les problèmes commencent:

  • Le patient ronfle;
  • Ne peut pas respirer un ou deux narines;
  • Il y a une sinusite, une sinusite due au fait que la formation obstrue les sinus avec un contenu infecté;
  • Il arrive que la croissance chevauche l'entrée du tube auditif, puis une perte auditive apparaît;
  • Les récepteurs nasaux ne peuvent pas fonctionner correctement, ce qui entraîne une perte d’odorat et une partie du goût.
  • Il existe un risque de pénétration du pus des sinus dans le cerveau, ce qui provoque une septicémie ou une méningite;
  • Inconvénient dû à la bouche constamment ouverte;
  • Hypoxie du système nerveux central, conséquence de l'inhibition de toutes les fonctions corporelles.

En règle générale, dans cette situation, le patient se voit prescrire une opération. Mais ce n'est pas permis à tout le monde. Il existe des interdictions temporaires sur le retrait de formations:

  • Grossesse et allaitement;
  • Jours de menstruation;
  • Présence d'infection;
  • Allergie sous forme aiguë.

Outre les contre-indications catégoriques à la chirurgie du nez:

  • Oncologie;
  • Pathologies du coeur, des reins et du foie avec des désordres graves, l’étape dite de décompensation;
  • Coagulation réduite. Un tel patient peut saigner même de l'injection;
  • Hypertension sévère.

Le plus souvent, dans le traitement médical des polypes, utilisez des remèdes locaux avec des corticostéroïdes. Les comprimés sont utilisés dans les cas difficiles, car ils ont des effets secondaires graves.

Ceci est un spray aérosol, et seulement. L'égouttement n'est pas possible, car il y a un risque de surdosage. Une seule injection fournit une dose unique précise du médicament. La substance active est le furoate de mométasone. Remède hormonal, dont l'utilisation est autorisée chez les enfants à partir de 2 ans. Le but principal est le traitement des exacerbations et états allergiques. De plus, ces médicaments ont des propriétés anti-œdème et anti-inflammatoires. Sur la base de ces actions, le médicament est un moyen efficace pour se débarrasser du stade initial de la rhinosinusite polypeuse, ainsi que pour soulager la maladie dans les formations choanales de grande taille. Avec une pathologie grave prescrite pour les femmes enceintes. La posologie et la fréquence d'utilisation doivent être convenues avec le médecin.

Attention! Nasonex a un certain nombre de contre-indications à prendre en compte lors de l'utilisation.

Vaporiser sur le nez avec la substance hormonale active - le furoate de fluticasone. L'efficacité d'Avamys et de Nasonex contre les polypes dans le nez est la même, mais le premier a moins de contre-indications. C'est pourquoi le médicament est préférable pour le traitement des femmes enceintes. Demande pour un enfant est similaire - à partir de 2 ans. Refuser cela signifie que les patients atteints de pathologies hépatiques seront atteints. La posologie est calculée par le nombre d'injections, comme dans Nasonex. Pour un adulte 2 dans chaque narine, pour un enfant - 1. Il est important d'utiliser en même temps.

Le budésonide est également un corticostéroïde sous forme d'aérosol. L'action, l'efficacité contre les polypes est similaire aux médicaments antérieurs. Toutefois, il convient de noter que le spray n'est pas utilisé pour les jeunes enfants, il est autorisé pour le traitement de la pathologie nasale à partir de 6 ans. Pour la même raison, est contre-indiqué pour les femmes qui allaitent. Cependant, il est acceptable d’utiliser les femmes enceintes avec un certain rapport de risque.

Il existe d'autres médicaments contenant des corticostéroïdes, ils contiennent les mêmes principes actifs, mais portent des noms différents: Nazarel, Baconase, Nasofan, Budenofalk, Fliksonaze ​​et autres. Ils sont tous sous la forme d'un spray pour ajuster la dose exacte. En ce qui concerne les formations à l'intérieur du nez, la différence de contre-indications et d'effets secondaires a presque la même efficacité. Cependant, Nasonex et Avamis sont les leaders utilisés dans cette pathologie, en tant qu'option la plus optimale.

Ci-dessus, nous avons parlé de produits scientifiquement prouvés avec des contenus hormonaux. Seuls, ils sont reconnus par la médecine officielle comme un médicament efficace. Cependant, il existe des gouttes avec des ingrédients naturels qui peuvent aider à lutter contre les formations du nez.

Le médicament sous forme de goutte à goutte contient du thé vert, Kalanchoe, propolis, thuya, genévrier, romarin sauvage, qui sont les ingrédients principaux de nombreux remèdes populaires. L'action du médicament vise à éliminer la cause fondamentale des formations - infection, congestion, irritation de la muqueuse nasale. Initialement, il se positionne comme un remède contre les rhinites, les sinusites et les sinusites fréquentes. Selon les commentaires des patients, une propriété régressive a été notée pour les polypes. À propos des cas de délivrance complète n'est pas connue. Le médicament est prescrit comme adjuvant pour le traitement hormonal, ainsi qu'après l'élimination des formations.

Le produit fini peut être acheté à la pharmacie ou fabriqué par vos soins. La solution est de l’alcool, il convient donc de la diluer avec de l’eau avant de l’utiliser. Il est permis d’utiliser une goutte de 2 dans chaque narine.

Il existe de nombreuses critiques sur l'élimination des polypes dans la cavité nasale. La méthode était différente. Le médicament n'est pas goutte à goutte et imbibé de tampons et inséré dans les narines pendant 10 minutes, 2 à 3 fois par jour. On prétend qu'une guérison complète peut être réalisée en 1 à 2 mois.

Un remède très efficace contre la rhinite, la sinusite et les causes des polypes. Appliquer le matin et le soir 2 gouttes. Contre-indiqué chez les enfants et les femmes enceintes. Aide à réduire les formations nasales.

La chéline est le principal remède efficace contre les polypes dans le traitement à domicile. Pour les gouttes, vous pouvez utiliser le jus dilué de la plante. Ou déposez les tampons trempés dans la préparation. Diluer devrait être de moitié.

Attention! De tels outils peuvent aider au traitement du nez, cependant, les composants qu’ils contiennent ne sont pas toujours tolérés par les allergies.

Si les médicaments hormonaux et naturels sont conçus pour guérir, il existe alors des gouttes qui permettent au patient de faire face aux manifestations de la pathologie:

  1. Le plus souvent, il s'agit d'un vasoconstricteur, par exemple Nazivin, Naphthyzinum, Rinonorm, Nazol. Ils sont utilisés pour faciliter la respiration nasale. Dans les polypes, cet effet est effectivement observé en raison de l'élimination de l'œdème tissulaire. De plus, de tels événements faciliteront le passage du mucus accumulé. Longue consommation de drogues ne peut pas être, car ils créent une dépendance.
  2. Les gouttes antiseptiques - Protargol, Collargol - sont un autre outil auxiliaire qui vous permet de lutter contre une infection existante et d’empêcher sa survenue.
  3. Des solutions salines pour l'irrigation et le lavage nasal vous seront d'une grande aide. Ils soulagent également le gonflement, ont des propriétés antiseptiques, mais contrairement aux gouttes vasoconstricteurs ne causent pas d'habitudes. C'est Aquamaris, Quix, Physiomer. Les médicaments ne présentent pas de contre-indications, ils conviennent aux patients de tout âge, aux femmes enceintes et aux pathologies graves.

Le traitement des polypes doit être complexe, car le problème résulte de graves violations. Par conséquent, une goutte ne suffira pas. Seul un médecin sera en mesure de recueillir un ensemble de médicaments et d’actions permettant de guérir complètement la pathologie. Vous ne devriez pas refuser et élimination qui est effectuée aujourd'hui par les méthodes économes et exactes.

Vous Aimerez Aussi