Traitement et symptômes de l'otite purulente chez l'adulte

L'otite moyenne purulente est une grave inflammation de l'oreille, de nature bactérienne. En raison de sa prévalence élevée parmi les pathologies ORL et du risque considérable de complications potentiellement mortelles, le problème du traitement de cette maladie reste aujourd'hui d'actualité.

L'otite est un processus inflammatoire chronique ou aigu de la membrane muqueuse de l'une ou l'autre oreille, basé sur divers agents infectieux. Selon le niveau de dommage, il est divisé en types: externe, moyen et interne. Dans ce cas, la part de l'otite moyenne représente la très grande majorité des appels à un spécialiste - un oto-rhino-laryngologiste.

Propagation

Selon les statistiques, l'otite est présente chez 2,5% de la population. Parmi les maladies des organes ORL, elles représentent 50%, contre 70% chez les enfants. Dans le même temps, l'otite moyenne aiguë ou chronique est l'une des principales causes de perte auditive neurosensorielle chez l'adulte - dans 25% des cas.

Origine

Il existe plusieurs versions de la pathogenèse de la maladie. Le plus riche - dysfonctionnement tubulaire. Les raisons de son développement résident soit dans l'obstruction mécanique du tube auditif (tumeurs du nasopharynx, excroissances adénoïdes), soit dans un dysfonctionnement fonctionnel qui perturbe le processus normal de son ouverture active. De ce fait, une pression réduite est créée dans la cavité tympanique, ce qui favorise la diffusion de fluide dans les structures de l'oreille moyenne. Si des agents pathogènes infectieux y sont liés, un processus inflammatoire aigu peut se développer.

Raisons

De plus, la position de leader donne une flore bactérienne pathogène. Ainsi, en cas d'otite purulente aiguë, le pneumocoque et l'hémophilus bacillus sont les principaux agents responsables, plus rarement le Staphylococcus aureus. Klebsiella et Pseudomonas sont également présents dans la forme chronique de la maladie.

Certains facteurs prédisposants ont également une importance particulière dans le développement de l'otite:

  • États d'immunodéficience: congénitaux ou acquis (SIDA, chimiothérapie);
  • pathologies endocrinologiques (diabète sucré, hypothyroïdie);
  • maladies sanguines systémiques (leucémies);
  • dysfonctionnement et étroitesse de la trompe d'Eustache;
  • maladies des voies respiratoires supérieures (polypes, adénoïdes, sinusite, courbure du septum nasal, amygdalite);
  • anomalies de la structure des os du crâne;
  • facteurs iatrogènes;
  • rhumes fréquents et maladies catarrhales accompagnés de rhume aigu;
  • sensibilisation corporelle (allergies, asthme, rhinite vasomotrice).

Symptômes d'otite purulente

Courant aigu

L'otite purulente aiguë se caractérise par une réaction inflammatoire violente se manifestant par un ou plusieurs symptômes cliniques:

  • Douleur: porte le caractère douloureux, lancinant, tirant irradiant vers la région temporale;
  • température: d'abord subfebrile, puis atteint des nombres fébriles;
  • audition: perte auditive;
  • écoulement: purulent, avec une odeur désagréable;
  • symptômes d'intoxication: mal de tête, faiblesse, nausée.

Chronique

L'otite moyenne chronique est généralement le résultat d'un épisode de processus aigu, en particulier au cours des cinq premières années de la vie.

  • Décharges: la décharge purulente apparaît dans la période d'exacerbation; peut-être pendant plusieurs mois et même des années;
  • douleur: sensation de plénitude, pression et congestion dans l'oreille;
  • audition: augmentation de la perte auditive neurosensorielle.
au contenu ↑

Diagnostics

  • Examen physique: anamnèse (plaintes, détection d'épisodes d'infections virales respiratoires aiguës, grippe, rhinite, précédant la maladie);
  • Otoscopie: modifications pathologiques du tympan (gonflement, rougeur); les outils optiques peuvent détecter la présence de perforations;
  • otomicroscopie: utilisation d'une optique chirurgicale spéciale pour un examen plus détaillé;
  • audiométrie: détermination de l'acuité auditive.
  • tympanométrie: évaluation du fonctionnement de la trompe d'Eustache, détermination de la mobilité de la membrane;
  • TDM des os temporaux: surtout avec la difficulté du diagnostic;
  • recherche en laboratoire: dans l'analyse du sang, augmentation du nombre de leucocytes, en particulier de neutrophiles et de lymphocytes.
au contenu ↑

Les formulaires

Selon les caractéristiques du processus inflammatoire sont distingués:

Basé sur la localisation:

Stade de la maladie

  1. Eustachite: dysfonctionnement du tube auditif, inflammation antiseptique, sécrétion de sécrétion séreuse. Il y a du bruit et une sensation de congestion dans les oreilles.
  2. Catarrhe aigu: mal d'oreille, faible fièvre.
  3. Inflammation aiguë purulente: augmentation de la douleur, suppuration du contenu séreux, température atteignant les nombres fébriles, augmentation des effets de la perte auditive. Le changement dans la composition du sang (décalage des leucocytes à gauche).
  4. Post-exécution: réduction de la douleur, normalisation de la température et des paramètres sanguins, disparition des symptômes d'intoxication. Lorsque l'otoscopie perforation visible du tympan.
  5. Réparateur: l'inflammation est éliminée, le trou est resserré avec du tissu cicatriciel.

Diagnostic différentiel

Effectuer un diagnostic différentiel avec de telles maladies:

  • Canal auditif externe du furoncle;
  • arthrite de l'articulation de la mâchoire inférieure;
  • amygdalite.

Le diagnostic final repose sur l'anamnèse, les méthodes de recherche instrumentales (otoscopie, tympanométrie, etc.).

Traitement de l'otite purulente chez l'adulte

Antibiotiques pour l'otite

Pour le traitement de l'otite moyenne aiguë pure, des pénicillines semi-synthétiques ou protégées par un inhibiteur servent de choix: amoxicilline, amoxicilline + clavulanate (Amoxiclav).
Les alternatives suivantes sont utilisées: Azithromycine, Midécamycine, Ciprofloxacine, Doxycycline, Céfurox, Céfaclor.

Par voie parentérale (injection), on utilise:

  • Fluoroquinolones: ciprofloxacine, lévofloxacine, ofloxacine;
  • carbapénèmes: imipénème, méropénème.
  • céphalosporines: céfotaxime, céfuroxime, ceftriaxone.
  • pénicillines protégées: Co-amoxiclav, ampicilline / sulbactam.

Les carbapénèmes et les fluoroquinolones sont particulièrement indiqués pour les otites moyennes graves, le risque de complications, les infections nosocomiales et la résistance élevée des microbes au traitement antibactérien standard.

Traitement médicamenteux

  • Traitement de désensibilisation (pour éliminer l'œdème du tube auditif): Dimedrol, Tavegil, Suprastin;
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et anti-angineux (au début d'un processus inflammatoire aigu): ibuprofène, diclofénac, kétoprofène, métamizol sodique, paracétamol;
  • décongestionnants (gouttes dans le nez pour vasoconstriction): si l'otite est associée à la rhinite vasomotrice, réduire l'hypertrophie de la fistule pharyngée et améliorer la rééducation de la cavité tympanique. Appliquer Otrivin, Naphthyzinum, Galazolin.

De plus, le médecin peut assainir la bouche de la trompe d'Eustache avec des cotons-tiges contenant des décongestionnants ou les introduire à l'aide d'un cathéter auditif.

Gouttes dans les oreilles avec une otite purulente


En thérapie externe, deux groupes de gouttes sont utilisés:

  • Gouttes osmotiquement actives avec une action anesthésique et antiseptique;
  • gouttes avec l'ajout d'antibiotiques et de glucocorticoïdes.

Parmi les premiers, Otipax est efficace, prescrit dès le début de la maladie, car il aide à éliminer la douleur et à soulager l’inflammation et l’infiltration du tympan.

Au stade perforé de la maladie, les gouttes sont utilisées avec des agents antimicrobiens à large spectre qui ne présentent pas de toxicité sur l'aide auditive:

  • Rifampicine. Ses inconvénients incluent le développement rapide de souches résistantes de microorganismes;
  • la norfloxacine;
  • ciprofloxacine.

Combinaison de médicaments (agent antibactérien + corticostéroïde)

Amoxiclav avec hydrocortisone ou dexaméthasone fait partie des gouttes autorisées au stade perforé de l'otite purulente.

Traitement chirurgical

  • Myringotomie: avec une augmentation de l’intoxication, de la température et du syndrome de la douleur, une aiguille spéciale dissèque le tympan pour l’élimination du contenu purulent. Si nécessaire, le matériel peut être utilisé pour que bakposev identifie l’agent responsable de la maladie et détermine sa sensibilité aux antibiotiques;
  • shunt de la cavité tympanique: fournit le flux d'exsudat et vous permet d'entrer dans la cavité de l'oreille de divers médicaments - antibiotiques, corticostéroïdes.

Physiothérapie

Les méthodes de physiothérapie jouent un rôle important dans le traitement complexe de l'otite moyenne. Parmi ceux-ci, les plus demandés sont les traitements UHF et laser, l'irradiation UV et le Solux. Leur tâche principale: améliorer la circulation sanguine dans la lésion, réduire l'inflammation et l'infiltration, augmenter l'immunité locale, lancer des processus de réparation.

Prévention des maladies

La prévention des maladies concerne deux domaines principaux:

  • Renforcement de l'immunité (procédures de modération, mode de vie sain, bonne nutrition);
  • élimination des facteurs prédisposants: végétation adénoïde, processus hypertrophiques des cornets inférieurs et des amygdales des trompes, amygdalite, états allergiques.
au contenu ↑

Prévisions

Avec un traitement adéquat et opportun, le pronostic est favorable: la guérison est totale. Le manque de soins médicaux qualifiés crée un risque de conséquences graves:

  • Thrombose du sinus sigmoïde du cerveau;
  • la mastoïdite;
  • abcès intracrânien;
  • inflammation de la paroi du cerveau (méningite, encéphalite);
  • la septicémie;
  • hydrocéphalie otogène;
  • parésie du nerf facial.

La détection et le traitement de l'otite purulente sont administrés par des otolaryngologues. En cas de doute, en cas de diagnostic ou de suspicion de complications otogéniques intracrâniennes mettant en jeu le pronostic vital, le médecin fera nécessairement appel à des spécialistes et à d’autres profils, principalement des neurochirurgiens.

Otite purulente

L'otite suppurée est une maladie otorhinolaryngologique commune, une inflammation purulente de l'oreille moyenne avec l'implication de toutes ses divisions anatomiques dans le processus pathologique.

Les enfants souffrent d'otite purulente plus souvent, dans plus de la moitié des cas, le processus pathologique se manifeste chez les personnes de moins de 18 ans. Selon l'Organisation mondiale de la santé, une otite moyenne suppurée chronique est diagnostiquée chez 1 à 2% de la population. Dans 10 à 60% des cas, l'otite chronique purulente entraîne une diminution ou une perte d'audition persistante.

Causes et facteurs de risque

Les principales raisons qui conduisent à la survenue d'une otite moyenne purulente incluent l'inflammation des voies respiratoires supérieures d'étiologie bactérienne et virale, les maladies infectieuses (rougeole, scarlatine, fièvre typhoïde, tuberculose, etc.). L'agent infectieux est capable de pénétrer dans l'oreille par la trompe d'Eustache, le tympan endommagé, par voie hématogène, rétrograde de la cavité crânienne, le labyrinthe. Les agents responsables des otites purulentes sont les bactéries, les virus et les champignons microscopiques.

Le traitement des otites purulentes, aiguës et chroniques, est généralement effectué en ambulatoire.

Le plus souvent, l'otite purulente chez l'adulte est causée par S. pneumoniae, S. pyogenes, S. aureus, H. influenzae, M. catarrhalis.

Les facteurs de risque incluent:

  • états d'immunodéficience;
  • caractéristiques anatomiques de la structure de l'oreille moyenne chez les enfants;
  • lésion du tympan et / ou du processus mastoïde;
  • maladies allergiques;
  • cours de natation (pénétration d'eau dans l'oreille);
  • béribéri sévère;
  • âge avancé;
  • non-respect des règles d'hygiène de la cavité auriculaire;
  • mauvaise nutrition.

L'otite moyenne chronique se développe généralement en l'absence de traitement ou avec un traitement inadéquat de la forme aiguë de la maladie, une rupture traumatique du tympan, une courbure de la cloison nasale, des antécédents de diabète sucré.

Formes de la maladie

En fonction de la localisation du processus pathologique, l'otite peut être externe (processus inflammatoire dans le conduit auditif externe), moyenne (processus pathologique dans l'oreille moyenne) ou interne (processus inflammatoire dans l'oreille interne). En règle générale, l'otite désigne l'inflammation de l'oreille moyenne.

L'otite purulente est divisée en aiguë et chronique.

Stade de la maladie

Dans le tableau clinique des otites aiguës purulentes, on distingue trois stades.

  1. Perforé.
  2. Perforé.
  3. Réparation, ou, dans une version défavorable, le stade de la chronicité.

L'otite suppurée chronique se produit avec des stades alternants de rémission et d'exacerbation.

Symptômes d'otite purulente

Les principaux symptômes de l'otite purulente sont les suivants: douleur à l'oreille, gémissement, tir ou nature pulsante, irradiant au niveau du temple, de la couronne et des dents, congestion et bruit dans l'oreille, écoulement purulent de l'oreille, perte auditive, maux de tête, fièvre à fébriles, faiblesse et rapide fatigue Vu du tympan couvert d'une touche de blanc.

Les enfants souffrent d'otite purulente plus souvent, dans plus de la moitié des cas, le processus pathologique se manifeste chez les personnes de moins de 18 ans.

Avec le développement de l'otite aiguë purulente, le processus inflammatoire dans le tube auditif conduit à son épaississement, la cavité tympanique est remplie d'exsudat et se gonfle. En raison de la pression du contenu pathologique, il se produit une perforation du tympan et un écoulement de sécrétions mucopuruleuses, puis l'exsudat devient plus épais et plus maigre. L'atténuation du processus inflammatoire conduit à la cessation de l'expiration du contenu purulent, cependant, le sentiment de congestion dans l'oreille reste pendant un certain temps. L'écoulement du pus dure généralement 6 à 7 jours. La cicatrisation progressive de la perforation conduit à la restauration de l'audition. Avec des défauts marqués du tissu, l'audition dans l'oreille affectée n'est pas restaurée. La stagnation du contenu purulent dans la cavité tympanique peut indiquer une augmentation de la température corporelle et l'apparition de douleurs dans l'oreille après perforation du tympan et écoulement d'exsudat purulent. La phase aiguë de la maladie dure généralement 2 à 3 semaines.

Si la perforation du tympan ne survient pas longtemps, les maux de tête chez les patients souffrant d'otite moyenne purulente s'aggravent et s'accompagnent d'épisodes de vertiges, de vomissements; l'état général empire. Le processus infectieux risque de se propager davantage avec le développement de conditions mettant la vie en danger.

L'otite purulente aiguë peut devenir chronique à n'importe quel stade du processus pathologique. Dans ce cas, la gravité du processus inflammatoire s'atténue, les symptômes deviennent moins prononcés et disparaissent parfois complètement, pour parfois reprendre. La sortie de pus sous forme chronique d'otite purulente peut être périodique ou permanente. Allocation plus rare, dans la période d'exacerbation, la quantité d'exsudat purulent augmente. En présence de polypes dans la cavité tympanique ou de prolifération de tissu de granulation dans les sécrétions purulentes, on observe souvent un mélange de sang. De plus, dans le contexte des otites suppuratives chroniques, les patients développent souvent des troubles de l'appareil vestibulaire.

Diagnostic de l'otite purulente

Le diagnostic des otites moyennes purulentes n’est généralement pas difficile, il repose sur les données recueillies lors de la collecte des plaintes et de l’anamnèse, sur un examen objectif du patient et, le cas échéant, confirmé par des études instrumentales et en laboratoire.

Les principales raisons qui conduisent à la survenue d'une otite moyenne purulente comprennent l'inflammation des voies respiratoires supérieures de l'étiologie bactérienne et virale.

Pour clarifier le diagnostic, une otoscopie est réalisée (après un rinçage complet de l'oreille externe) et la perméabilité de la trompe d'Eustache est évaluée. Aux fins de la spécification, une tomographie par résonance magnétique ou calculée peut être prescrite. Si nécessaire, des études sur l'appareil vestibulaire (en particulier en présence de désordres vestibulaires dans la forme chronique de la maladie) sont effectuées: stabilisographie, otolitométrie indirecte, électronistagmographie, etc. Si du tissu osseux est impliqué dans le processus pathologique, on utilise de l'os temporal aux rayons X.

Afin d'identifier l'agent pathogène et de déterminer sa sensibilité aux antibiotiques, un examen bactériologique de l'écoulement purulent de l'oreille est effectué.

En général, les tests sanguins chez les patients souffrant d'otite purulente montrent généralement une augmentation modérée ou prononcée du nombre de leucocytes, ainsi qu'une augmentation de la RSE. Une leucocytose prononcée et une diminution du nombre d’éosinophiles indiquent la propagation du processus infectieux dans la cavité crânienne.

Dans certains cas, il est nécessaire de différencier l'otite purulente avec tumeurs et histiocytose.

Traitement de l'otite purulente

Le traitement des otites purulentes, aiguës et chroniques, est généralement effectué en ambulatoire. En cas de forte fièvre et de fièvre, le repos au lit est recommandé. Une hospitalisation est nécessaire en cas de suspicion d'implication dans le processus pathologique de l'apophyse mastoïde et dans le développement d'autres complications.

Un traitement précoce augmente les chances de récupération et de préservation de l'audition chez les patients.

Le traitement médicamenteux de l'otite moyenne purulente comprend des médicaments anti-infectieux. En règle générale, pour le traitement de l'otite aiguë purulente, on utilise des antibiotiques à large spectre. Le traitement de la maladie chronique nécessite la prescription de l'agent antibactérien auquel l'agent pathogène est le plus sensible. Des médicaments astringents ou vasoconstricteurs (pour stimuler la fonction de drainage), des analgésiques et des antihistaminiques sont également prescrits. Si nécessaire, le médecin effectue une ponction du tympan en vue de la sortie de l'exsudat purulent (paracentèse).

Dans le traitement de l'otite purulente à la maison devrait être deux fois par jour, et parfois plus souvent éliminer les pertes purulentes du canal de l'oreille avec des cotons-tiges. Si la décharge est de consistance trop épaisse, empêchant leur évacuation, pré-instiller dans l'oreille une solution chaude de peroxyde d'hydrogène à 3%, après quoi le canal de l'oreille est complètement séché.

Pour accélérer la résolution du processus inflammatoire dans certains cas, il est recommandé d’utiliser des compresses d’alcool chauffant, mais si, au cours de la procédure, la douleur dans l’oreille augmente, la compresse est immédiatement retirée.

Après la disparition de l'inflammation aiguë, le traitement principal peut être complété par une physiothérapie (thérapie à ultra haute fréquence, thérapie à ultra haute fréquence, rayonnement ultraviolet).

Au stade de la récupération, les médicaments, la physiothérapie, les interventions thermiques et le nettoyage mécanique du conduit auditif sont arrêtés. Pour prévenir la formation d'adhérences fibreuses dans la cavité tympanique, une iontophorèse endaurale et un pneumomassage du tympan sont prescrits. Les patients souffrant d'otite chronique purulente prennent des complexes vitaminés, des biostimulants.

Les indications du traitement chirurgical de l'otite purulente sont les suivantes: parésie du nerf facial, troubles neurologiques et / ou vestibulaires, maux de tête graves, risque élevé de développer des complications. En fonction de la prévalence du processus pathologique, une opération de désinfection peut être réalisée avec tympanoplastie, mastoïdoplastie, mastoïdotomie, atticoanthrotomie, labyrintotomie, retrait du cholestéatome. Avec la menace de développement de complications sur le fond d'un processus inflammatoire renversé, une chirurgie de la cavité obèse radicale est requise, au cours de laquelle tout contenu pathologique (polypes, granulations, cholestéatome, etc.) est retiré.

Dans 10 à 60% des cas, l'otite chronique purulente entraîne une diminution ou une perte d'audition persistante.

La période postopératoire en cas d'otite purulente chez un enfant est généralement plus sévère que chez l'adulte, ce qui est causé par une réinfection fréquente de la cavité tympanique par le tube auditif, des difficultés de pansement et une tendance à la croissance excessive de granulations.

Afin de contrôler la restauration de la fonction auditive après la fin du traitement, une audiométrie de contrôle est réalisée.

Complications possibles et conséquences

L'otite moyenne purulente peut être compliquée par une perte auditive, la propagation du processus infectieux-inflammatoire sur les structures osseuses, la paralysie du nerf facial, la méningite, l'encéphalite, l'hydrocéphalie et la mort.

Prévisions

Avec un traitement opportun et bien choisi, le pronostic est favorable. Un traitement précoce augmente les chances de récupération et de préservation de l'audition chez les patients. Le pronostic s'aggrave en cas de développement de complications avec une diminution marquée de l'immunité et d'un traitement antibactérien inadéquat de la maladie.

Prévention

Afin de prévenir le développement d'otite purulente est recommandée:

  • traitement opportun des maladies pouvant être compliquées par une otite purulente;
  • prévention de l'utilisation injustifiée d'antibiotiques, refus de l'automédication;
  • amélioration de l'immunité, y compris une alimentation équilibrée et une activité physique suffisante.

Otite moyenne purulente: traitement de la médecine traditionnelle et traditionnelle

Cette maladie est caractérisée par une inflammation de la muqueuse de l'oreille. Les agents responsables de la maladie sont les virus, les bactéries et les infections fongiques.

Habituellement, le processus infectieux commence à se propager à l'oreille moyenne par le nasopharynx ou la cavité nasale, ou constitue une complication d'infections virales respiratoires aiguës, de rhumes, d'amygdalites, de sinusites et d'autres maladies associées aux voies respiratoires supérieures.

  • Beaucoup de gens pensent que le traitement de l'otite purulente consiste à utiliser des compresses sur l'oreille, à réchauffer le patient et à rester à la maison. Vous vous trompez profondément, messieurs. Nous allons vous parler de ce qu'est une otite purulente, traitement de la maladie par des méthodes traditionnelles et non traditionnelles.

Le traitement des otites moyennes purulentes doit être effectué à dessein dans une clinique et non par elles-mêmes! Par conséquent, si vous suspectez une otite moyenne purulente, contactez un spécialiste ORL.

Vous pouvez consulter votre médecin à propos des méthodes non traditionnelles de traitement de la maladie suivantes, qui sont parfaitement combinées avec la médecine traditionnelle.

Symptômes de l'otite aiguë purulente

Le début de l'otite aiguë purulente se produit à partir du moment où le début infectieux pénètre dans l'oreille moyenne. Il y a trois stades d'otite purulente.

  • Première étape - Catarrhal

L'apparition du processus inflammatoire dans l'oreille, lorsque des écoulements mineurs apparaissent du conduit auditif. Jusqu'à l'apparition de décharges purulentes au niveau de l'oreille, le patient présente une douleur aiguë à l'oreille, de nature constante, d'intensité et d'intensification croissantes, le soir et la nuit.

La survenue de douleur est due au fait que l'œdème se produit dans la muqueuse de l'oreille et que les accumulations de mucus ou de pus dans l'oreille moyenne exercent une certaine pression sur les terminaisons nerveuses situées sur le tympan.

Chez le patient, à ce stade de la maladie, il y a une forte faiblesse, un manque d'appétit, une forte fièvre, une douleur à l'oreille est aiguë, parfois une atteinte de la mâchoire, une perte auditive marquée.

Les mouvements de succion chez les nourrissons entraînant une augmentation de la douleur, ils refusent de manger. Si le traitement de l'otite purulente ne commence pas au premier stade, la maladie passera au stade suivant!

Le tympan subit une perforation, les écoulements de l’oreille deviennent purulents. Processus purulent ont tendance à percer, car le pus est produit pendant un très long temps au cours de l'inflammation.

À un certain stade, le pus fait fondre le tympan et la suppuration commence à partir de l'oreille. En dehors du conduit auditif, il peut y avoir une sécrétion de sang, de mucus, de pus ou d'écoulement qui se mélange. C'est à ce stade que le patient reçoit un diagnostic d'otite aiguë purulente.

Le traitement doit commencer de toute urgence! Le pus n'éclate pas toujours. Parfois, le processus inflammatoire capture les os de la région temporale. Le patient développe une mastoïdite - une maladie qui nécessite une intervention médicale grave et urgente.

  • Afin de prévenir une telle évolution de la maladie, au stade des phénomènes catarrhaux (décrits ci-dessus), avec une douleur de plus en plus vive à l’oreille, le médecin ORL doit produire une paracentèse, à savoir: ponction du tympan.

La procédure permettra au contenu purulent de ressortir et d’empêcher le développement de complications graves dues au pus pénétrant dans d’autres zones de la tête. Le patient après la paracentèse ressent une amélioration significative.

Cette procédure est très douloureuse, elle est donc réalisée sous l’influence d’une anesthésie locale. Les enfants se font percer le tympan sous anesthésie. Ils pleurent, craignent, ne restent pas immobiles. La paracentèse doit être réalisée dans une position fixe du patient.

Une procédure effectuée par un spécialiste qualifié ne laissera au patient aucune conséquence et n'affectera pas son audition.

Il se caractérise par une diminution du processus inflammatoire. Il y a une diminution du contenu purulent et progressivement passer complètement à l'expiration, ce qui conduit à la connexion des bords de l'ouverture du tympan.

La durée du processus dépend de l'individualité de l'organisme. Le traitement de l'otite moyenne purulente peut durer plusieurs mois. Lorsque le traitement commence au premier stade de la maladie, l'otite ne se développe généralement pas en une maladie purulente.

Lorsqu'une percée du tympan est survenue (arbitrairement ou paracentèse), le processus inflammatoire s'atténue et le patient récupère progressivement. Cela ne signifie pas qu'il n'est pas nécessaire de traiter l'otite moyenne!

Le patient doit recevoir un traitement conservateur comprenant des médicaments antibactériens, des traitements locaux et de la physiothérapie.

L'otite moyenne suppurée aiguë avec un traitement correctement prescrit ne dure pas plus de 10 jours. Pour consolider la récupération, une thérapie de résorption et de restauration est obligatoire.

Causes de l'otite aiguë purulente

1) La cause de l’otite purulente chez les enfants de moins d’un an est que le lait maternel ou le mélange est entré dans l’oreille moyenne du bébé par le tube auditif. Cela devient une condition favorable pour le développement de l'inflammation. Cela se produit généralement à cause de l'alimentation des enfants en position couchée.

  • Par conséquent, il est nécessaire d'essayer. Pour que le bébé mange correctement, puisque le lait maternel n'est pas (en raison de sa nature) porteur du principe infectieux.

Tous les plats pour nourrir l'enfant doivent être soumis à un traitement thermique. Pour la respiration nasale libre de l’enfant, la cavité nasale est nécessairement réalisée, le mucus et les croûtes qui se forment dans le nez du bébé sont enlevés.

2) Maladies du nasopharynx, du nez et des sinus paranasaux nasaux. C'est une rhinite (aiguë et chronique), des végétations adénoïdes chez les enfants, la courbure du septum nasal. Pour une excellente performance de l'oreille moyenne, le nez doit respirer librement.

  • Lorsque la respiration nasale est difficile, la sortie normale de l'oreille moyenne est ralentie, ce qui peut entraîner le développement d'une inflammation infectieuse.

Les patients qui subissent une otite suppurée doivent faire l’objet d’un examen approfondi de la maladie nasale. Il est recommandé de supprimer les végétations adénoïdes chez les enfants.

3) Une otite moyenne purulente aiguë peut survenir à la suite d'une hypothermie. En été, de plus en plus de gens se tournent vers un spécialiste ORL pour le traitement de l'otite purulente.

  • Les gens se baignent dans divers réservoirs, les rivières ou les mers, plongent. En conséquence, l'eau sale contenant des bactéries pénètre dans le conduit auditif et provoque une inflammation. Ne plongez pas dans les étangs et ne permettez pas aux enfants de le faire!

4) La blessure est la deuxième cause d'otite. C'est un ménage accidentel ou un patient auto-infligé.

  • Les parents s'efforcent souvent de nettoyer les oreilles et de blesser le tympan fragile, sans parler de l'infection qui a été infligée, ce qui entraîne un processus inflammatoire.

L'otite a plusieurs autres causes, mais elles sont moins courantes. Bien que le patient sache en quoi consiste une otite purulente, le traitement peut aussi lui être familier - ce n’est pas une raison pour refuser de consulter le oto-rhino-laryngologiste.

Avec l'apparition de l'otite, un examen par un spécialiste est obligatoire, car une forme de la maladie non traitée ou un traitement inadéquat peut entraîner des complications graves.

Il est important d’établir la cause correcte qui a conduit à une otite. La cause principale reste la respiration nasale problématique.

  • Le médecin prescrivant le traitement de l'otite purulente continue de surveiller le patient. Arrêtons-nous sur certaines caractéristiques thérapeutiques du traitement.

Il est important de respecter le repos au lit (strict). Pour détruire l'infection doit prescrire des antibiotiques.

Un traitement conservateur est réalisé avec un écoulement libre du contenu purulent de l’oreille. Il y a des situations où le canal auditif est fermé. Dans ce cas, l'opération est effectuée (nettoyage du conduit auditif), puis des procédures thérapeutiques sont prescrites.

Traitement de l'otite moyenne purulente

1) La méthode de chauffage des oreilles est assez répandue parmi la population. Souvent utilisé chaleur sèche, des compresses, vous pouvez utiliser des gouttes d'alcool.

Cette méthode ne peut être utilisée que pendant les premières heures de la maladie, jusqu'à ce que la suppuration soit sortie de l'oreille, et vous devez être extrêmement prudent.

En conséquence, il est strictement interdit de procéder à des interventions thermiques en présence d'un écoulement purulent de l'oreille. Il en va de même pour l’instillation de teintures à l’alcool à l’oreille, car il existe un risque de brûlure des muqueuses. Le traitement de l'otite purulente est obligé de faire appel à un spécialiste!

2) L'otite purulente aiguë chez les enfants se développe presque à la vitesse de l'éclair. La suppuration est possible dans les 24 premières heures de la maladie.

  • Chez le nouveau-né, le pédiatre établit le diagnostic par la méthode de pression du doigt sur le tragus de l'oreille du bébé. La réaction de l'enfant se fait pleurer. Vous remarquerez qu'avec cette manipulation chez le nourrisson, les sensations douloureuses peuvent également être une variante de la norme.

3) L’une des méthodes efficaces de traitement de l’otite purulente consiste à éliminer le contenu purulent ou muqueux du conduit auditif.

Ear toilettes peuvent être tenues indépendamment, bien qu'il soit interdit d'utiliser des dispositifs improvisés tels que des cotons-tiges (ils sont vendus prêts à l'emploi), des allumettes et en particulier des crampons en fer.

De tels objets peuvent endommager le canal auditif et permettre l'accès à la plaie d'une infection purulente, qui est la cause d'une otite moyenne externe!

Il est souhaitable de passer une toilette de passage acoustique avec du coton flagella humidifié avec 3% de p-rhum de peroxyde d’hydrogène, ou une solution saline.

4) Lorsque le médecin prescrit des procédures thermiques à l’oreille, vous pouvez appliquer le réchauffement à l’aide d’un réflecteur, c.-à-d. lampe bleue, utilisez de l’alcool ou des compresses semi-alcooliques.

  • La compresse est réglée comme suit: une serviette en gaze (ovale ou carrée) est prise, les dimensions de la serviette doivent dépasser de 2 cm au-delà de l'oreillette, faire une entaille au milieu de la serviette pour pouvoir «coller» l'oreillette.

Humidifiez une serviette avec une solution et placez-la sur votre oreille, couvrez-la de polyéthylène, puis d'une couche de coton et assurez-vous de porter un bonnet en tricot. La compresse dure environ deux heures, plus précisément lorsqu'il y a de la chaleur.

5) Le traitement de l'otite purulente ne nécessite pas l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs (par exemple, la sanorine, la naphtyzine, etc.), qui élimineront le gonflement des muqueuses nasales.

6) Si l'otite est accompagnée de suppuration, alors avoir une chasse d'eau complète. Des gouttes médicales sont sûrement appliquées, mais pas d'alcool. Vous pouvez utiliser la méthode du forçage.

  • Avant la procédure, vous avez besoin de gouttes nasales nécessairement des gouttes vasoconstricteurs. Dégoulinant de nez avec une otite d'une manière spéciale. Le patient est couché sur le côté, une moitié du nez est enterré (sur lequel il repose) et il est nécessaire de rester dans cette position pendant environ 10 minutes, puis de passer de l'autre côté et du nez.

Après 10 minutes, vous pouvez utiliser la méthode de décharge. Le patient est allongé du côté opposé à l'oreille du patient, quelques gouttes de médicament sont enfouies dans le conduit auditif.

Appuyez sur le tréteau avec votre doigt et faites des mouvements pour que le tréteau ferme le conduit auditif, le médicament est pompé dans l'oreille moyenne. La procédure est considérée comme correctement effectuée lorsque, après quelques secondes, le patient sent que du liquide pénètre dans la gorge.

Le traitement de l'otite moyenne purulente consiste en un nettoyage obligatoire du pus de l'oreille. Pour ne pas endommager accidentellement le tympan de l'oreille et ne pas perdre l'audition, faites appel à une infirmière professionnelle.

Afin d'éviter la propagation de l'infection, il est important de traiter le traitement de l'otite purulente par le contenu purulent de la cavité de l'oreille moyenne!

Un coton-tige est utilisé pour nettoyer la cavité à l'intérieur de l'oreille, puis les médicaments sont injectés. Il s'agit le plus souvent d'une solution de furatsilina, d'alcool albucide ou salicylique. Il est possible que le protargol goutte au goutte à goutte dans l'oreille, ce qui contribue à la croissance excessive d'une plaie dans un tympan perforé.

Otite moyenne suppurée: traitement par des méthodes non conventionnelles

Parfois, l'utilisation d'une momie vient remplacer les antibiotiques. Il existe plusieurs recettes pour utiliser ce médicament miraculeux:

  1. Momie mélangée et huile de rose (ratio de 1:10). Mélange enfouir l'oreille douloureuse 2 fois par jour, uniquement si le tympan n'est pas perforé.
  2. En tant qu’anesthésique pour les otites, une solution préparée à partir de 2 grammes de momie et de 100 grammes d’eau est utilisée. Mouillez le flagelle dans la solution et entrez-le dans l'oreille.
  • Voici quelques recettes:
  1. Utilisez du jus de citron fraîchement pressé pour une instillation dans l'oreille (3 fois par jour);
    2. Traitez le canal auditif avec un mélange de jus de grenade et de miel (rapport 1: 1);
    3. Le flagellum de coton est humidifié avec de la propolis p-re alcoolisée à 20% et injecté dans l'oreille. Changer tous les jours. La procédure prend 20 jours.

Otite moyenne suppurative aiguë

Otite moyenne suppurative aiguë (otite moyenne purulente acuta) - est une inflammation suppurée aiguë de la membrane muqueuse de la cavité tympanique, dans laquelle toutes les divisions de l'oreille moyenne sont impliquées d'une manière ou d'une autre dans l'inflammation catarrhale.

Cette maladie avec quelques symptômes est similaire au rhume. Donc, avec l'otite, la fièvre et les maux de tête sont également caractéristiques.

En outre, l'otite survient souvent simultanément au rhume. Mais il existe d'autres symptômes liés à l'otite qui indiquent le développement d'un processus inflammatoire dans l'oreille.

Un rhume peut être "survécu" sans recourir à l'aide d'un médecin, mais lorsque des signes d'otite apparaissent, il est nécessaire de faire appel à un oto-rhino-laryngologiste. Parce que si vous ne commencez pas un traitement opportun de l'otite purulente chez l'adulte, cette maladie peut entraîner une diminution sensible de l'audition et même provoquer le développement d'une méningite.

Raisons

La cause de la maladie est une combinaison de facteurs tels que la diminution de la résistance locale et générale et l’infection dans la cavité tympanique. L'otite purulente survient à la suite d'une inflammation de l'auricule qui affecte la cavité de l'oreille moyenne, la membrane muqueuse et le tympan.

Les causes de l'otite moyenne purulente moyenne:

  • entrer dans l'oreille des bactéries, virus, champignons;
  • complications de maladies du nez, des sinus, du nasopharynx;
  • ecchymose grave à l'oreille;
  • la septicémie;
  • conséquences de la méningite, de la rougeole, de la tuberculose;
  • hypothermie

La voie d'infection la plus fréquente est la tubogenèse - par le tube auditif. Moins communément, une infection entre dans l'oreille moyenne à travers un tympan endommagé lorsqu'elle est blessée ou à travers une blessure mastoïde. Dans ce cas, parler d'otite moyenne traumatique.

Symptômes d'otite purulente

Plusieurs signes permettent de déterminer que vous venez d'une otite aiguë purulente et non d'un autre trouble de l'audition. Mais les symptômes principaux dans diverses maladies de la sphère de l'oto-rhino-laryngologie coïncident généralement.

Symptômes traditionnels de l'otite moyenne:

  • douleur lancinante à l'oreille;
  • douleur derrière l'oreille;
  • forte fièvre;
  • des frissons;
  • des bruits dans l'oreille;
  • Diminution de l'audience.

Ces symptômes sont caractéristiques du stade initial de la maladie, lorsque l'inflammation devient la cause de suppurations étendues. Ce processus prend généralement 2-3 jours. Ensuite, une otite moyenne purulente aiguë de l'oreille moyenne entre dans la phase de perforation du tympan, à la suite de quoi le pus s'écoule de la cavité de l'oreille vers l'extérieur par le trou dans la membrane et le patient est soulagé, la douleur est réduite.

La troisième étape est définitive, le corps combat l’infection, l’inflammation diminue progressivement, le pus cesse de sécréter, le tympan restaure l’intégrité.

Signes d'otite moyenne chez un enfant

Chaque stade de la maladie est caractérisé par certains symptômes.

Symptômes d'otite purulente chez un enfant du 1er stade:

  • mal d'oreille;
  • forte fièvre;
  • perte auditive.

Symptomatologie de la 2ème étape:

  • la température diminue;
  • la douleur diminue;
  • la perte auditive continue;
  • écoulement purulent commence à partir de l'oreille.

Symptômes de la 3ème étape:

  • la température diminue;
  • la douleur disparaît;
  • l'audience est rétablie;
  • la décharge s'arrête;
  • la perforation du tympan est marquée.

Cette maladie nécessite un diagnostic précoce et la prescription d'un traitement antibiotique.

Otite suppurée chronique

Il s'agit d'une inflammation de l'oreille moyenne caractérisée par une poussée de pus dans la cavité de l'oreille, une perforation persistante du tympan et une perte auditive progressive (la perte auditive peut atteindre 10 à 50%).

Cette otite se manifeste par le tableau clinique suivant:

  1. Écoulement purulent constant de l'oreille, avec une odeur putride;
  2. Bruit dans l'oreille affectée;
  3. Déficience auditive.

Il se développe avec un traitement intempestif ou inadéquat de l'otite moyenne aiguë. Il peut s'agir d'une complication de rhinite chronique, d'une sinusite, etc., ou d'une conséquence d'une rupture traumatique du tympan. L'otite chronique touche 0,8 à 1% de la population. Dans plus de 50% des cas, la maladie commence à se développer pendant l'enfance.

Les otites moyennes suppuratives chroniques sans destruction osseuse et les complications peuvent être traitées avec des méthodes médicales sous surveillance ambulatoire d'un otolaryngologue.

Des complications

L'absence de traitement approprié entraîne des dommages irréparables pour la santé. Les conséquences de l'otite chez l'adulte sont le résultat d'une transition structurelle vers une inflammation ultérieure dans l'os temporal ou à l'intérieur du crâne.

Les complications peuvent inclure:

  • violation de l'intégrité du tympan;
  • mastoïdite - inflammation de cellules dans l'os;
  • paralysie du nerf facial.
  • méningite - inflammation de la muqueuse du cerveau;
  • encéphalite - inflammation du cerveau;
  • hydrocéphalie - l'accumulation de fluide dans le cortex cérébral.

Pour éviter ces maladies désagréables, vous devez savoir comment traiter l'otite moyenne purulente chez l'adulte.

Traitement de l'otite moyenne aiguë purulente

Chez l'adulte, le traitement de l'otite moyenne purulente comprend la désignation de telles procédures et médicaments:

  • des antibiotiques;
  • analgésiques, antipyrétiques;
  • gouttes auriculaires vasoconstricteurs;
  • compresses chauffantes (avant l'apparition de pus);
  • physiothérapie (UHF, électrophorèse);
  • des antihistaminiques;
  • nettoyage chirurgical du canal auditif du pus.

Il convient de noter qu’après l’apparition de décharges purulentes, il ne faut en aucun cas procéder à un réchauffement. Dans le cours chronique de la maladie, il peut être nécessaire de percer ou de disséquer le tympan.

Comment traiter l'otite purulente chez l'adulte

Le diagnostic n'est généralement pas difficile. Le diagnostic est établi sur la base des plaintes et des résultats de l'otoscopie (inspection visuelle de l'oreille avec un outil spécial). Si un processus destructeur est suspecté, une radiographie de l'os temporal est réalisée dans le tissu osseux.

Chez l’adulte, l’otite moyenne purulente nécessite un traitement ambulatoire et, dans les cas de forte fièvre, le repos au lit est recommandé en combinaison avec la fièvre. Une hospitalisation est nécessaire si la mastoïde est suspectée.

Pour réduire la douleur dans les premiers stades de la maladie, on utilise:

  • paracétamol (4 fois par jour, un comprimé);
  • gouttes auriculaires otipax (4 gouttes deux fois par jour);
  • L’écouvillon Tsitovich (un écouvillon en gaze, inséré dans le canal auriculaire avec une solution d’acide borique et de glycérine pendant trois heures).

Pour enlever le gonflement dans les tissus du tube auditif est attribué:

Antibiotiques utilisés pour l'otite moyenne purulente:

Si, après plusieurs jours de traitement, l'amélioration ne se produit pas ou si les phénomènes augmentent, un traitement chirurgical est effectué, il est indiqué d'urgence lorsqu'il existe des signes d'irritation de l'oreille interne ou des méninges. Après une paracentèse ou une perforation indépendante, il est nécessaire d’assurer la sortie du pus de l’oreille moyenne: sécher le conduit auditif avec des tampons de gaze stériles 2 à 3 fois par jour ou laver l’oreille avec une solution chaude d’acide borique.

Otite purulente chez l'adulte: traitement

✓ Article vérifié par un médecin

Tout d'abord, il est nécessaire de déterminer ce qu'est une otite purulente. Cette maladie est associée à un processus inflammatoire de nature infectieuse. Il capture presque toutes les parties de l'oreille moyenne: la mastoïde, ainsi que le tube auditif avec une cavité tympanique.

Otite purulente chez l'adulte: traitement

Types d'otite moyenne par localisation

Il est d'usage de distinguer trois types de maladies en fonction de la localisation de l'inflammation.

  1. L'otite interne se développe généralement en raison de la négligence d'otite moyenne purulente.
  2. L'accumulation d'humidité dans le canal auditif provoque souvent le développement d'une otite externe purulente.
  3. L'otite moyenne devient une complication fréquente lorsqu'il existe diverses maladies des voies respiratoires supérieures.

Les experts notent que les otites externes apparaissent généralement chez les personnes qui nagent de manière professionnelle, souvent dans l’eau. Habituellement, le processus inflammatoire ne couvre que le conduit auditif externe. Il se manifeste sur la peau: il existe diverses éruptions cutanées, irritations, petites pustules.

Otite interne et ses symptômes

Les otites moyennes sont caractérisées par de fortes sensations douloureuses, raison pour laquelle il est de coutume de dire que la maladie de l'otite est la maladie de l'oreille moyenne. Il procède différemment, avec des conséquences et des signes différents. Si l'otite n'est pas traitée, elle devient progressivement chronique, entraînant des complications graves. Parfois, des pointes commencent à se former, une surdité partielle se produit, les oreilles sont posées. Le plus dangereux dans ce cas, la perte totale de l'ouïe, et si le pus se casse à l'intérieur, il devient même une menace pour la vie humaine.

Caractéristiques de l'otite purulente

Les experts citent des statistiques. Selon eux, le pourcentage d'otite moyenne parmi toutes les affections de l'oreille est assez élevé: il est compris entre 25 et 30%. Le plus souvent, les enfants de moins de cinq ans et les personnes âgées souffrent de cette maladie. En troisième position se trouvaient les adolescents âgés de 12 à 14 ans. Les scientifiques n'ont pas identifié d'agent pathogène spécifique. Cependant, il est principalement provoqué par les pneumocoques, qui sont un type particulier de streptocoques, ainsi que par Staphylococcus aureus, grippe, complexes de microorganismes pathogènes.

Otite purulente chez un adulte

Causes de l'otite moyenne purulente

Considérez les causes possibles de la maladie plus en détail. Le plus souvent, les principaux facteurs provoquants sont:

  • infections (grippe, ARVI);
  • maladies des voies respiratoires supérieures de toute espèce;
  • la présence d'adénoïdes;
  • la rhinite et la sinusite;
  • maladies inflammatoires impliquant le nasopharynx;
  • mauvaise hygiène;
  • immunité réduite;
  • à travers le tube auditif, l'infection pénètre directement dans la cavité tympanique dans des conditions appropriées favorables au développement de la maladie, par exemple, lorsque le corps est affaibli, la personne subit des surcharges émotionnelles et physiques.

Causes de l'otite purulente

Il est très important de prendre des mesures préventives: minimiser le risque de contracter des maladies respiratoires, prévenir l’hypothermie, maintenir l’immunité. Si néanmoins les symptômes de l'otite sont révélés, il est nécessaire de commencer le traitement en temps voulu. Sinon, la maladie se développe rapidement et risque de provoquer de graves complications.

Causes de l'otite moyenne selon le type

  1. Les infections bactériennes provoquent le plus souvent le développement d'une otite externe. Une couche de soufre protège l'oreille contre les micro-organismes nuisibles. Si une couche de soufre est produite en quantités insuffisantes ou s’il en accumule trop, les agents pathogènes de la maladie, l’environnement pathogène commencent à se multiplier de manière abrupte. Ici, il convient de rappeler la nécessité de respecter les règles d'hygiène. De plus, l'otite de l'oreille externe survient souvent après une lésion du conduit auditif externe, par exemple lorsque les personnes se lavent les oreilles avec des crayons et de longs bâtons, des allumettes, toutes sortes d'objets qui ne conviennent pas à ces fins. Dès que les micro-organismes nuisibles sont dans le corps humain, après avoir traversé la peau endommagée, les premiers symptômes de l'otite externe commencent à apparaître.

Otite externe purulente

Otite moyenne purulente

Il est nécessaire de surveiller la santé et de prendre des mesures pour prévenir le développement de l'otite.

Vidéo - Otite: symptômes et signes

Symptomatologie

Vous devez connaître tous les symptômes clés pour pouvoir identifier la maladie à un stade précoce, commencer le traitement et prévenir le développement de complications.

  1. Le premier signe d'otite est une douleur dans les bas-côtés, dans la tête. Il existe toutes sortes de douleurs: douleurs, tiraillements, lancinements. L'intensité est connue d'à peine perceptible, à insupportable, quand il est difficile de retenir les gémissements, et les analgésiques n'aident pas beaucoup. Malheureusement, il est assez difficile de distinguer les douleurs caractéristiques des otites externes et moyennes. Cependant, lorsque l'otite est externe, une gêne survient lorsqu'une personne ne touche la peau que près de l'entrée du conduit auditif interne.
  2. Une augmentation de la température corporelle est une option. Mais avec les otites purulentes de l'oreille moyenne, la température augmente toujours, en particulier au stade initial de la maladie.
  3. Un signal d'alarme caractéristique est une diminution de l'audition. Une personne commence à entendre moins bien, ne distingue guère les sons, souffre d'une sensation de congestion dans les oreilles. En outre, vous pouvez déterminer que le niveau d’audition d’une oreille différente est différent. Cependant, la maladie peut survenir avec une audition stable, sans échec.
  4. Il pose les oreilles, une sensation désagréable se crée en raison de la congestion, lorsque des sons sont donnés dans la tête. En conséquence, non seulement une personne entend mal, mais elle souffre également de maux de tête de plus en plus importants.
  5. La décharge de l'oreille est un symptôme très important de l'otite purulente. Cependant, ils peuvent être absents si les dépôts purulents commencent à s'accumuler dans le conduit auditif. Cela entraîne également une diminution de l'audition et peut finalement conduire non seulement à la formation d'un bouchon purulent, mais également à une percée des masses purulentes vers l'intérieur, qui constitue déjà une menace sérieuse pour la vie et la santé humaines. Quand une otite externe survient, le pus sort presque toujours calmement. Lorsqu'un message apparaît entre le canal auditif et l'oreille moyenne, le flux de pus sortant du canal auditif commence.
  6. Des douleurs à la tête, des migraines régulières et des vertiges sont également caractéristiques des otites de toutes formes, en particulier au stade de l'écoulement du pus. Cela est dû au processus inflammatoire, ainsi qu'au fait qu'il y a des accumulations de masses purulentes dans les allées.

Les étapes de l'otite purulente

Il est souhaitable de bien connaître les symptômes. Dans tous les cas, dès l'apparition des premiers signes, il est nécessaire de contacter immédiatement un spécialiste.

Les conséquences

L'otite moyenne purulente est une maladie grave, à laquelle il est extrêmement important de porter une attention adéquate. Lorsque le traitement nécessaire n'est pas organisé à temps, les conséquences peuvent être très graves. De plus, la maladie évolue rapidement.

Souviens toi! Si vous courez la maladie, l'otite moyenne purulente peut même conduire au syndrome méningé. Cette irritation des membranes du cerveau, qui menace en définitive non seulement la santé, mais également la vie du patient, peut provoquer une issue fatale.

Les symptômes du syndrome méningé sont les suivants:

  • la personne commence à vomir;
  • des convulsions apparaissent, les bras et les jambes se contractent, les doigts tremblent;
  • l'activité motrice diminue fortement;
  • le patient souffre d'une faiblesse grave, il peut être difficile de même tenir la tasse dans ses mains;
  • la conscience devient confuse, le délire commence;
  • fortement douloureux et étourdi.

Symptômes du syndrome méningé

Lorsque de tels signes sont observés, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Traitement

En matière de traitement de l'otite purulente, il est nécessaire de prendre en compte le point essentiel: toutes les caractéristiques, principes et méthodes de traitement dépendent entièrement du stade de la maladie, des caractéristiques de son développement et de l'état du patient. En outre, les signes et les maladies du patient sont d’une grande importance. Le traitement doit être choisi de manière aussi compétente que possible afin de n'apporter que des avantages, de donner le maximum d'effet tout en évitant de nuire, de ne pas provoquer d'effets secondaires.

La stratégie suivante pour le traitement de l'otite purulente associée à la suppression des symptômes et au soulagement de l'état du patient. Il existe trois domaines principaux de cette thérapie.

Soulagement de la douleur

Souffrant de malaise, le syndrome de la douleur est vraiment grave. Le patient souffre de troubles du sommeil, de faiblesse, au final, tout cela affecte négativement l’état du corps dans son ensemble.

Le médicament Paracétamol pour l'anesthésie de l'otite purulente

  1. Au stade initial de l'inflammation, le paracétamol est généralement prescrit. Il est pris 4 fois par jour, un gramme chacun. Les doses doivent être choisies de préférence avec précaution, en tenant compte du poids corporel.
  2. Des gouttes auriculaires spéciales sont également utiles. Les experts recommandent d’utiliser Otipaks. La préparation comprend de la glycérine avec de l’alcool éthylique, du thiosulfate de sodium avec de la phénazone, ainsi que du chlorhydrate de lidocaïne. Il est nécessaire de creuser des gouttes directement dans le conduit auditif externe, environ 4-5 gouttes. Ceci est fait 2-3 fois par jour.
  3. Les médecins recommandent de faire des compresses anesthésiques. La meilleure option - komprespotsitovichu. La solution est préparée à partir de glycérine avec de l'acide borique, ainsi que de l'alcool éthylique. La solution borique devrait être de trois pour cent. Tous les composants sont pris à parts égales et mélangés. La composition est imprégnée d'un tampon de gaze et insère-la doucement dans le conduit auditif. Il est conseillé de laisser une compresse pendant au moins 3 heures. Le temps optimal pour la procédure est de 5 heures, une fois par jour.

Otipaks gouttes auriculaires pour le traitement de l'otite purulente

Bien sûr, pour améliorer l’état général, il faut rester au repos, ne pas forcer et ne pas être nerveux, éviter tout effort physique, dormir plus longtemps et observer le repos au lit.

C'est important! N'oubliez pas que l'élimination des symptômes et le soulagement de la douleur ne font qu'améliorer la qualité de vie du patient et son état général. Cependant, la racine du problème - l'inflammation dans l'oreille - reste. Lui aussi est extrêmement important pour éliminer, guérir la maladie elle-même et non pas simplement se débarrasser des symptômes.

Élimination de l'œdème

Telfast élimine l'œdème du tube auditif et de la membrane muqueuse du tube auditif

L'œdème doit être retiré du tube auditif et de la membrane muqueuse du tube auditif. Lorsque l'otite est apparue à la suite de réactions allergiques, il convient de prescrire des médicaments de type antihistaminique. Le groupe de médicaments de ce type comprend Telfast et Claritin, Tavegil avec Suprastin et la diphenhydramine. Lorsqu'il est important de réduire l'œdème du tube auditif et de stimuler la sortie des masses purulentes de l'oreille moyenne, les gouttes suivantes doivent être prescrites: Nazivin avec Tizin, Sanorin avec Galazolin.

Sanorin gouttes pour réduire l'œdème du tube auditif

Antibiotiques pour le traitement de l'otite purulente

Les experts reconnaissent que, dans la lutte contre les otites purulentes, les antibiotiques du groupe connu de la pénicilline sont les plus efficaces. Ils ont un rapport optimal d'effets secondaires et d'avantages pour le corps. De plus, ce sont les préparations de pénicilline qui suppriment parfaitement l’environnement pathogène. Il est conseillé de confier la prescription de médicaments spécifiques à un spécialiste, car seul un médecin expérimenté sera en mesure de sélectionner correctement l'option souhaitée, en tenant compte de toutes les nuances.

Considérez les médicaments de base et leurs caractéristiques importantes.

Vous Aimerez Aussi