Les meilleures méthodes traditionnelles pour le traitement de la rhinite chez les enfants

Un nez qui coule est un compagnon inchangé du rhume. La médecine traditionnelle a toujours aidé à le combattre. Recettes populaires particulièrement pertinentes pour lutter contre la congestion nasale chez les enfants. Après tout, si ces recettes sont utilisées correctement, les méthodes courantes de traitement du nez qui coule seront les plus efficaces et, en même temps, elles ne sont pas dangereuses.

En outre, la réception de remèdes populaires contre le rhume ne deviendra pas une habitude. Ces remèdes n'ont pas d'effets secondaires et de contre-indications, mais ils seront relativement peu coûteux. Mais avant de rechercher des remèdes contre le rhume, vous devez savoir quelles en sont les causes, comment il se déroule et quels sont ses symptômes.

Les causes du rhume chez les enfants

Le développement du rhume chez les enfants a des causes à la fois physiologiques et pathologiques.

Toutes les causes de rhinite (selon la rhinite scientifique) sont divisées en:

La congestion nasale apparaît souvent sous l’influence des causes du premier groupe, c’est-à-dire que la maladie survient sous l’influence de virus. Pénétrant dans la cavité nasale, les virus envahissent les cellules humaines et commencent à se développer activement en quelques jours.

Lorsque la température de l'air baisse fortement, le risque de "rattraper" le nez qui coule augmente. En effet, d’une part, au moment de la différence de température, les microbes changent leur capacité à s’infecter et, d’autre part, le corps humain peut être surfondu. Souvent, ce sont les pieds en surfusion qui provoquent un écoulement nasal chez les enfants. Après tout, les pieds et le nez ont des connexions réflexes.

Le deuxième groupe de causes inclut la violation de l'intégrité de la muqueuse nasale avec des objets étrangers.

En outre, un nez qui coule peut être une manifestation d'allergies.

Ainsi, la cause du rhume chez un enfant peut être:

  • exposition à des virus
  • hypothermie
  • réaction allergique
  • dommages à la muqueuse nasale

Il faut garder à l'esprit qu'un nez qui coule peut être à la fois une maladie indépendante et le symptôme d'une autre maladie.

Symptômes de la rhinite

Congestion et écoulement nasal, éternuements fréquents - signes de rhume chez un enfant

Il existe plusieurs des signes les plus frappants du rhume chez les enfants. De plus, ces symptômes peuvent être divisés en stades de la maladie:

  • Au stade du développement de la rhinite, la maladie se manifeste par de fréquents éternuements, des démangeaisons et une sécheresse du nez; dans la région du nasopharynx, la personne peut ressentir des picotements et se dessécher rapidement. Cette phase de la rhinite peut durer plusieurs heures ou deux jours.
  • La deuxième étape est l'inflammation elle-même. Elle se caractérise par une rougeur de la peau du tégument dans la région du nez, ainsi que du mucus, abondamment libéré par le nez. Au début, ce mucus est plus mince, au fur et à mesure que la maladie progresse, il devient plus épais. Les écoulements par le nez rendent la respiration difficile, ce qui cause un manque de sommeil et les nourrissons sucent moins bien le lait.
  • Stade d'achèvement Avec un traitement approprié des écoulements nasaux, devenir plus épais, finissent par disparaître complètement. Mais si des mesures ne sont pas prises pour éliminer le rhume, des complications peuvent se développer, des maladies plus graves peuvent apparaître, telles que, par exemple, les antrites ou les maladies de l’oreille.

Traitement de la rhinite par inhalation de vapeur

L'inhalation de vapeur est une méthode efficace pour le traitement de la rhinite, mais elle comporte un certain nombre de contre-indications que vous devez connaître!

L'inhalation de vapeur ne s'applique pas si l'enfant a de la fièvre. La température 37, 5 est le seuil au-dessus duquel l'inhalation ne bénéficiera pas. L'explication est évidente: l'inhalation de vapeur provoquera nécessairement un réchauffement local, ce qui peut entraîner une nouvelle augmentation de la température.

Ne pas inhaler un enfant dont la morve est verte ou jaune. Cette couleur de mucus indique la teneur en pus, ce qui signifie que le bébé a une infection causée par une bactérie. En chauffant le nasopharynx, les bactéries peuvent se multiplier, car c'est à la chaleur que les bactéries se multiplient bien.

S'il y a du sang dans le mucus, l'inhalation de vapeur devrait également être abandonnée. Les écoulements sanguins suggèrent que les capillaires situés dans la muqueuse nasale éclatent. Le chauffage ne fera qu'augmenter le saignement. Vous ne pouvez pas inhaler si l'enfant a mal à l'oreille et si le bébé se plaint de congestion auriculaire. Otite, complications - c'est ce qui peut causer de la chaleur. Lors de l'inhalation de vapeur, il est nécessaire de contrôler la température de la vapeur. Il ne devrait pas y avoir plus de 40 degrés. Sinon, vous pouvez brûler le nasopharynx.

Le but principal de l'inhalation de vapeur est de réchauffer le nez et la gorge.

À la suite d'un tel chauffage, les pores se dilatent, ce qui contribue à l'absorption des substances bénéfiques. La vapeur chaude aide à rendre le mucus plus liquide et à l'éliminer rapidement du corps. Le moyen le plus économique de pratiquer l'inhalation de vapeur à la maison consiste à utiliser une casserole d'eau chaude.

Vous trouverez plus d'informations sur la manière de traiter correctement le nez qui coule chez les enfants avec des méthodes folkloriques dans la vidéo:

Les inhalations de vapeur avec les décoctions suivantes ont un bon effet thérapeutique:

  • La camomille, le thym, la lavande, le tussilage, la sauge sont pris dans la même quantité, 50 grammes doivent être au total à l'état sec de l'herbe. Collection versé un litre d'eau bouillante. Il est recommandé d'insister dans un thermos.
  • Pour les enfants plus âgés, vous pouvez utiliser une décoction avec des feuilles d'eucalyptus. Chez les jeunes enfants, l'eucalyptus, avec une odeur persistante, peut provoquer des allergies. Une cuillère à soupe de feuilles d'eucalyptus est immergée dans un demi-litre d'eau bouillante et bouillie pendant dix minutes. Après cela, la température du bouillon est réduite à 35 degrés et vous pouvez déjà respirer au-dessus.
  • Selon le même schéma, vous pouvez faire une décoction de tussilage. Cela nécessitera 15 grammes de plantes sèches et 200 ml d'eau bouillante.
  • Également surmonter un nez qui coule dans un état d'inhalation basé sur des feuilles de mûre. Prenez 20 grammes de feuilles et de tiges sèches et versez 200 ml d’eau. Ce mélange est bouilli pendant 10 minutes.

Les enfants ne peuvent pas être traités avec une rhinite par inhalation, à base d’huiles essentielles. L'inhalation de leurs vapeurs peut provoquer un spasme et l'enfant peut s'étouffer.

Pour que l'inhalation soit efficace, elles doivent être effectuées 1 à 2 fois par jour. Le moment de la procédure dépend de l'âge du patient. À partir d'une minute d'inhalation, vous pouvez augmenter progressivement le temps, mais la procédure ne peut durer plus de 5 minutes.

Compresse lors d'un rhume pour les enfants

La chaleur, non seulement sous forme d'inhalation, peut aider à soigner un rhume. Cette tâche se déroulera parfaitement bien, réchauffant les sinus. Cependant, il faut garder à l'esprit que la compresse ne sera efficace que pour traiter le stade précoce de la rhinite, dont le virus est la cause.

L'infection bactérienne en développement ne peut pas être guérie à l'aide d'une compresse, car la chaleur entraînera une augmentation du nombre de bactéries et, par conséquent, une exacerbation de la maladie.

Les méthodes traditionnelles de traitement de la rhinite chez les enfants suggèrent l’utilisation de telles compresses:

  • Sel, le sarrasin peut être chauffé dans une casserole non graissée. Ensuite, le composant chauffé est versé dans n’importe quel tissu mou (pochette, chaussette). En mettant un sac de croupe ou de sel sur les ailes du nez, l'enfant réchauffe les sinus.
  • Il est possible d’embellir quelque peu un tel traitement de compression en plaçant les particules chauffées dans un jouet cousu à la main pour cette occasion. Et afin qu’un tel coussin chauffant ne refroidisse pas, vous pouvez le réchauffer sur la batterie lorsqu’il ya une pause entre les procédures de chauffage.
  • Une autre compresse connue en médecine traditionnelle est un œuf à la coque. Un œuf à la coque est appliqué sur les sinus. La chaleur de l'œuf permet de réchauffer le nez, en diluant le mucus et en contribuant à sa libération plus rapide.
  • Comme élément chauffant pour le nez peut servir de gâteau à base de farine de seigle. Le gâteau doit être chaud, et lors de la cuisson, vous pouvez ajouter du miel à la pâte.
  • La recette pour une autre compresse sera associée à des pommes de terre. Les pommes de terre sont bouillies, coupées en deux. Pomme de terre moitié, pré-emballé dans du papier ou un chiffon, vous devez mettre sur la poitrine d'un enfant malade. Lorsque les pommes de terre commencent à refroidir, le papier ou le mouchoir anti-brûlure est retiré. Cette compresse doit être laissée sur la poitrine de l'enfant pendant au moins 20 minutes.

Tous les réchauffement et compresses sont mieux faits dans la soirée. Les procédures du soir vous garderont au chaud plus longtemps, car après elles, l'enfant peut être enveloppé plus étroitement et endormi, assurant ainsi la paix.

Gouttes maison: recettes de cuisine

Jus d'aloès - le remède populaire le plus efficace et le plus populaire contre le rhume

Peut-être des gouttes de rhume - c'est la première chose qui me vient à l’esprit quand il faut faire face à un nez bouché chez un enfant. Après tout, ce sont les gouttes qui acheminent rapidement le médicament vers la zone enflammée et ils commencent également à agir plus rapidement.

Les tablettes des pharmacies sont remplies de médicaments capables de vaincre cette maladie. Mais les gouttes, qui peuvent être préparées à la maison par vous-même selon des recettes populaires, peuvent aussi vous aider. En plus d'un traitement efficace, ils fourniront également une garantie de sécurité pour l'enfant.

Voici quelques recettes:

  • La betterave aide à guérir le nez qui coule, en particulier au stade initial de la maladie. Les gouttes composées de betteraves et de miel fonctionnent bien. Eau bouillie dans la quantité d'une cuillère à dessert mélangée avec du jus de betterave. Le jus de betterave aura besoin d'une cuillère à soupe. À ce mélange, on ajoute du miel à raison de 1/3 c. Avant l'instillation d'une goutte vaut un peu chaud. Prendre 7 gouttes dans chaque narine à intervalles de deux heures.
  • Efficace dans la lutte contre le rhume et le jus de carotte. Le processus de fabrication des gouttes est le suivant: à une cuillère à soupe de jus de carotte, ils ajoutent de l'huile végétale dans la même quantité. Ce mélange doit être bouilli dans un bain d'eau. Puis 1 à 3 gouttes de jus d’ail sont versées dans cette composition. Ce médicament ne doit pas être pris plus de trois fois par jour, à raison de 3 à 4 gouttes par voie nasale.
  • Gouttes d'ail. Quelques gousses d'ail sont râpées, puis le jus est pressé à travers de la gaze. L’enfant ne doit pas être brûlé par la muqueuse nasale. Le jus doit donc être dilué avec de l’eau dans un rapport 1: 1. Manger ces gouttes devrait être trois fois par jour, gouttes une goutte dans chaque passage nasal.
  • Non seulement les légumes, mais également les préparations à base de plantes peuvent aider les enfants souffrant de congestion nasale. Pour la préparation de gouttes à base de plantes, vous aurez besoin de menthe poivrée, mélisse, banane plantain. Dans la forme sèche de chaque herbe, vous devez prendre la quantité d'une cuillère à soupe. Chaque espèce est brassée dans un verre d'eau bouillante séparée. Les infusions résultantes sont nécessaires pour mélanger et prendre cinq gouttes dans chaque narine.
  • Les plantes d'intérieur aideront également dans le traitement de la rhinite. De deux feuilles fraîches de jus d'aloès est pressé et dilué avec de l'eau bouillie dans un rapport de 1 à 10. L'eau de dilution doit être refroidie. Les gouttes résultantes sont instillées 3 à 5 fois par jour.
  • Les gouttes d'huile sont recommandées pour les enfants de plus de 5 ans. Pour faire des gouttes, vous aurez besoin de deux gouttes d'huile de thym mélangées à une cuillère à café d'huile d'olive. Vous pouvez appliquer trois fois par jour.
  • Et encore l'herbe en action. Dans l'huile raffinée, ajoutez une cuillère à soupe et demie de fleurs séchées d'Hypericum et insistez pendant 21 jours. Après cette période, les gouttes sont filtrées et conservées au réfrigérateur. Avant de prendre, vous devez réchauffer les gouttes.

Autres méthodes populaires populaires de rhinite

Le rinçage nasal est un traitement sans danger pour la rhinite chez les enfants.

L'hypothermie des jambes étant considérée comme l'une des causes de la congestion nasale, la rhinite peut être traitée par la chaleur du pied.

Conseils populaires pour le traitement de la rhinite:

  • Les bains avec de la moutarde réchauffent non seulement les pieds et aident à la congestion nasale, mais ils tonifient également. Il est recommandé d'effectuer un bain à la moutarde avant d'aller se coucher. Les enfants doivent être assis de manière à placer leurs pieds dans un seau ou un bassin en plastique et de les immerger dans de l’eau jusqu’à la hauteur des genoux, et également de pouvoir déposer leurs mains et leurs bras à leurs coudes. Dans une eau chaude, mettez une cuillère à soupe de moutarde. Une fois que l'enfant a mis ses mains et ses pieds dans le bain de moutarde, il convient de les essuyer correctement et de les sécuriser en portant des chaussettes chaudes dans lesquelles on peut également mettre de la moutarde.
  • Parfois, il est plus pratique d’utiliser une pommade au lieu de gouttes. Après tout, la pommade ne pénètre pas dans la gorge et les nutriments seront entièrement absorbés dans la cavité nasale et ne passeront pas dans l'estomac. Pour la préparation des onguents utilisés le plus souvent au miel. Il peut être mélangé avec de l'huile de menthe poivrée dans un rapport de 2: 1 et vous pouvez mélanger le miel avec le beurre dans les mêmes proportions. Cette pommade est enduite plusieurs fois par jour avec chaque passage nasal.
  • Ils donnent de bons résultats dans le traitement de la congestion nasale. Il est recommandé aux enfants de se laver le nez avec une solution de sel. La solution ne doit pas être très salée. On prend une cuillerée à thé de sel, c'est mieux que le sel de mer, et s'il est utilisé pour la cuisine, alors ça vaut la peine de prendre du sel iodé et de le dissoudre dans un litre d'eau. Le plus souvent, le lavage consiste à aspirer le nez et à retirer le liquide par la bouche.

Il est beaucoup plus difficile de guérir la rhinite chez l'enfant que de la prévenir. Par conséquent, afin de ne pas attraper une rhinite, vous devez suivre des règles assez simples:

  1. assurez-vous de marcher dans la rue tous les jours, idéalement dans les bois ou dans les parcs
  2. assurez-vous que la maison est propre et sans poussière, assurez-vous que les pièces sont ventilées périodiquement
  3. tempérer l'enfant
  4. vacciner un enfant contre la grippe

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant

Contenu de l'article

  • Comment traiter un nez qui coule chez un enfant
  • Comment traiter la toux et le nez qui coule chez les nourrissons
  • Comment traiter la rhinite allergique chez un enfant

Le plus souvent, le nez qui coule (rhinite) est bactérien, viral ou allergique. Mais parfois, un corps étranger tombé dans le passage nasal ou des végétations adénoïdes peuvent provoquer une inflammation du nez. Par conséquent, avant de traiter une rhinite, il est conseillé de consulter un médecin pédiatrique ORL.

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant.

Le traitement de la rhinite doit être complexe et inclure l’utilisation de trois médicaments:



  • gouttes vasoconstrictrices;
  • médicament avec de l'eau de mer;
  • agent antimicrobien ou antiviral à usage topique.

Il est toujours nécessaire de commencer le traitement par instillation de gouttes vasoconstricteurs pour enfants. Le médicament aidera à soulager la congestion nasale, à rétrécir les vaisseaux muqueux et à aider l'enfant à respirer normalement. En pharmacie, les médicaments vasoconstricteurs sont présentés en grande quantité («bébé Nazol», «Otrivin», «Snoop», etc.). Tous ont un mécanisme d'action (ils resserrent les vaisseaux de la muqueuse nasale) et ne diffèrent que par la durée de l'effet thérapeutique et la fréquence d'utilisation. Les médicaments sont disponibles sous forme de gouttes et de spray. Pour un petit enfant (jusqu'à 1 an), il est conseillé d'acheter des gouttes, les enfants plus âgés auront également besoin d'un spray.

Cinq minutes après l’instillation de gouttes vasoconstrictrices, la cavité nasale doit être lavée à l’eau de mer. Cela rendra le secret nasal moins visqueux et donnera l’occasion de bien nettoyer le nez. De plus, les sels contenus dans l’eau vont améliorer l’état de la muqueuse nasale et soulager un peu l’inflammation. Le réseau de pharmacies propose un large choix de médicaments à base d’eau de mer, tels que Aquamaris, Aqualor Baby, etc. Les médicaments sont également disponibles sous forme de gouttes et de spray. Juste un petit enfant en forme ne fait que tomber. Pour les enfants plus âgés (après 1 an), il est préférable de choisir un spray, cela vous permet de mieux rincer les voies nasales. Il est nécessaire d'enterrer ou de projeter de l'eau de mer dans les deux narines.

Après avoir rincé le nez, éliminez tout le mucus accumulé. Les enfants qui peuvent se moucher peuvent être invités à le faire. Il est très important de vous moucher correctement, en nettoyant une narine, il est nécessaire de fermer l'autre, en la plaçant contre le septum nasal. Les plus jeunes enfants devront utiliser un aspirateur. Il existe deux types d'aspirateurs nasaux: avec un type d'aspirateur de poire et d'Otrivin. L'attachement de l'aspirateur doit être inséré dans une narine et l'autre narine doit être pressée contre le septum nasal et aspirer le mucus provenant du passage nasal. Ensuite, la même procédure doit être effectuée avec un passage nasal différent.

Une fois le nez dégagé, il est possible d’égoutter une préparation médicale. Médicament antimicrobien approprié "Albucid" ou "Sulfatsil - sodium" (gouttes pour les yeux) pour le traitement de la rhinite bactérienne. Il va sécher la membrane muqueuse et arrêter la croissance des bactéries. Il est nécessaire d’enfouir 1 à 2 gouttes de médicament dans chaque narine. Les enfants après trois ans au lieu d’Albucid peuvent être éclaboussés par le médicament anti-bactérien «Isofra». "Interféron" peut être utilisé pour le traitement de l'inflammation virale du nez.

Toute la procédure doit être effectuée 3 fois par jour. Entre les deux, vous pouvez projeter de l'eau de mer et éliminer le mucus avec un aspirateur.

Complications de la rhinite

Un nez qui coule chez les enfants est presque toujours compliqué par une inflammation de l'oreille (otite), de sorte que les oreilles doivent être traitées en parallèle. Un bon effet anti-inflammatoire a le médicament "Otinum". Il est instillé en trois gouttes dans les deux oreilles 3 fois par jour. Traiter les oreilles devrait être pour compléter la guérison d'un rhume.

Si le rhume n'est pas passé dans les 4-5 jours, vous devriez absolument consulter un médecin.

Rhinite allergique

La rhinite allergique est traitée différemment. Le plus important est d'éliminer les allergènes et d'intégrer des médicaments anti-allergiques, par exemple le Zyrtec. Au nez, il est préférable d'instiller des gouttes vasoconstricteurs avec un composant antihistaminique, par exemple "Vibrocil". Vous pouvez également laver la cavité nasale à l'eau de mer. Les agents antimicrobiens ne sont généralement pas nécessaires.

Bébé qui coule

L'écoulement nasal est l'une des maladies infantiles les plus courantes qui portent le nom médical de rhinite aiguë. Cette pathologie est un processus inflammatoire de la muqueuse nasale, accompagné de symptômes caractéristiques. Dans la plupart des cas, un nez qui coule est un symptôme concomitant de diverses maladies et affections de natures diverses, car une maladie distincte n'apparaît que tous les quatre cas.

Causes du rhume chez un enfant

Vous trouverez ci-dessous les causes les plus courantes de rhinite chez les enfants.

  1. Infections virales. Les coronavirus, les rhinovirus, les adénovirus et d'autres agents pathogènes provoquent des formes aiguës de rhinite chez l'enfant.
  2. Infections bactériennes et fongiques. En règle générale, les causes moins courantes de rhinite sont les agents pathogènes aux derniers stades de la rhinite au cours de la transition du stade aigu au stade chronique de la maladie.
  3. La surfusion ou une forte différence de température. L’hypothermie locale ou générale / la chute de température du corps de l’enfant ne sont pas considérées comme la cause directe du rhume, mais elles réduisent considérablement la réponse immunitaire, ce qui permet aux virus, bactéries et autres agents pathogènes de s’activer presque sans contrôle et de provoquer le développement de la maladie sous-jacente.
  4. Allergènes Rhinite allergique - un véritable fléau de la société moderne, en particulier pour un enfant vivant dans une grande métropole. Le pollen saisonnier des plantes, la laine ou la salive des animaux domestiques, la poussière, les résidus de tiques, d'autres types d'allergènes peuvent provoquer le développement d'une rhinite aiguë et chronique, qui ne se transmet pas d'elle-même et nécessite un traitement spécial.
  5. Manifestations d'autres grandes maladies. Un nez qui coule accompagne presque toujours des maladies telles que la grippe, la rougeole, la diphtérie, la sinusite, la sinusite, etc.
  6. Exposition à la fumée, aux produits chimiques et à d'autres irritants sur la membrane muqueuse.
  7. Contact avec une muqueuse d'un corps étranger.
  8. Effet secondaire d'un certain nombre de médicaments (rhinite médicale).

Les symptômes

Les symptômes de la rhinite sont assez simples et présentent un tableau clinique clair.

  1. La première étape. Irritation muqueuse sèche avec son hyperhémie. Dans les voies nasales, il y a une sensation de brûlure, l'enfant veut constamment éternuer et "pleurer". Souvent manifestée température sous-fébrinale, il existe un syndrome de la douleur modérée de la tête, malaise général, faiblesse, dans certains cas - des signes d'intoxication avec les membres endoloris. En règle générale, cette étape dure une journée, au maximum deux jours.
  2. La deuxième étape. L'œdème se forme sur la membrane muqueuse, il est difficile de respirer par le nez, à cause du rétrécissement des voies nasales, une congestion nasale se développe, les enfants perdent souvent leur capacité à goûter et à sentir. Des décharges séreuses humides, souvent liquides et incolores, apparaissent activement - elles pénètrent dans les vaisseaux affaiblis de petit calibre, la fraction liquide du plasma sanguin, ce qui provoque à son tour une sécrétion forcée déjà sur la membrane muqueuse. Autour des voies nasales, sur les ailes du nez et de la lèvre supérieure, une irritation causée par les composants séreux de la sécrétion - chlorure de sodium et ammoniac - se manifeste.
  3. Troisième étape. Avec une immunité suffisamment forte chez un enfant, un rhume peut disparaître au bout de 3 à 5 jours et se terminer au deuxième stade. Si cela ne se produit pas, vous pourrez alors observer un écoulement muqueux-purulent de couleur jaune / verte par le nez avec un blocage presque complet des voies nasales en raison d'un œdème grave. L'enfant respire exclusivement par la bouche, il y a une diminution partielle de l'audition due à la congestion de l'oreille. Dans des circonstances favorables, après 3 à 4 jours supplémentaires, les symptômes ci-dessus disparaissent, l'œdème commence à s'atténuer et la guérison se produit 14 à 18 jours après le début du rhume. Cependant, en l'absence d'un traitement approprié, la rhinite entre dans la phase chronique dans la plupart des cas.

Traitement de la rhinite chez les enfants

La majorité des parents ne perçoivent pas le nez qui coule comme une maladie et le laissent aller eux-mêmes, convaincus qu’après un certain temps, l’immunité de l’enfant gérera la maladie de manière autonome. Malheureusement, le système immunitaire de la génération actuelle d’enfants est affaibli, ce qui entraîne certains risques de complications, même après un rhume banal. Un nez qui coule chez un enfant peut et doit être traité!

Il est très important de comprendre la cause du rhume. Si le nez qui coule est causé par le SRAS ou un rhume, il n’est pas nécessaire de procéder à un traitement "actif". Tout d'abord, il est nécessaire de fournir à l'appartement de l'air frais (souvent à l'air libre). Deuxièmement, assurez-vous que l'air de l'appartement est humide. Humidifiez le passage nasal avec une solution saline normale ou une préparation de type salin. Dans 90% des cas, cela suffit largement pour soigner un rhume chez un enfant.

Que faire quand un enfant a un rhume

  1. Tout d’abord, identifiez la cause du rhume et ne courez pas vers la pharmacie pour des médicaments vasoconstricteurs.
  2. Si le bébé est petit, assurez-vous que le mucus ne s'accumule pas dans le nez, libérez régulièrement les voies nasales de la morve à l'aide d'un aspirateur. Un enfant peut-il prendre un jour de congé seul? Fournissez-lui des lingettes jetables qui, après utilisation, peuvent être jetées dans le seau pour se laver les mains. Laissez les mouchoirs du siècle dernier - les bactéries s'y accumulent.
  3. Sans nécessité absolue, n'utilisez pas d'antipyrétique - la réponse immunitaire correcte de l'organisme suggère la survenue d'une température subfébrale. Par conséquent, le paracétamol, l'ibuprofène et d'autres médicaments ne doivent être utilisés de manière rationnelle qu'en cas de chaleur extrême et d'augmentation de l'indice au-dessus de 38 degrés.
  4. Essayez de protéger votre enfant des courants d’air, tout en ventilant régulièrement la pièce où il se trouve, en vous assurant, si nécessaire, d’assurer un taux d’humidité normal.
  5. Évitez les gouttes nasales à base d’huiles d’eucalyptus, de menthe poivrée, de lait, etc. - Chez un enfant, cela ne peut pas seulement aggraver la maladie, en provoquant une irritation supplémentaire, une réponse allergique active et, dans certains cas, même une sinusite, si une substance picotante pénètre dans les sinus nasaux et s'y accumule.

Médicamenteux

  1. Médicaments vasoconstricteurs qui permettent l’élimination temporaire de l’œdème - Vibrocil, Brizolin, Otrivin, Nazivin pour l’âge correspondant. Ils ne peuvent pas être utilisés plus de 10 jours de suite, car les muqueuses deviennent rapidement dépendantes du principal ingrédient actif du médicament et leur efficacité est considérablement réduite. De plus, avec une utilisation prolongée, les médicaments vasoconstricteurs peuvent provoquer une réaction en retour - une rhinite médicale.
  2. Rinçage des voies nasales - médicaments Dolphin, Aqua-Maris, etc. Il est fabriqué après l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs et l’expulsion minutieuse. Si un enfant est trop petit et que cette procédure ne peut pas être effectuée - utilisez le schéma habituel pour l'instillation habituelle d'une solution saline ou de préparations comme Salina.
  3. Utilisation locale d'antiseptiques et d'anti-inflammatoires - Avamys ou analogues.
  4. Lorsque nature allergique du rhume de cerveau - antihistaminiques comprimés Loratadin ou Erius au sirop.
  5. Médicaments locaux antiviraux et antibactériens. En cas de nature infectieuse confirmée de la maladie - utilisation d'antibiotiques locaux et de sprays antiviraux, tels que Bioparox, Isofra.
  6. Utilisation d’analgésiques et d’antipyrétiques non narcotiques de faible toxicité avec effet antipyrétique selon les besoins - paracétamol, ibuprofène en comprimés, suppositoires rectaux ou sirop.
  7. Utilisation d'immunomodulateurs dans des solutions pour instillation (Derinat) ou sous forme de comprimés / sirop à base d'interféron et de ses dérivés / combinaisons.
  8. Complexes de vitamines à haute teneur en vitamine C.
  9. Physiothérapie conservatrice - diathermie, UHF, irradiation UV, inhalation avec un nébuliseur.

Traitement des remèdes populaires

Tous les remèdes populaires utilisés en relation avec l'enfant dans le traitement de la rhinite doivent obligatoirement être coordonnés avec le pédiatre!

  1. Presser le jus de betteraves ou de carottes, le diluer dans un rapport de 1 pour 1 avec de l'eau propre et déposer une goutte dans chaque narine trois fois par jour pendant une semaine.
  2. Effectuer des inhalations à base de décoctions de solutions de camomille ou de sels.
  3. Dans 100 millilitres d'eau, dissolvez ½ boîte d'une cuillerée de sel, humidifiez 2 tampons avec une solution et placez-les dans les sinus nasaux de l'enfant pendant 5 minutes.
  4. Prenez la quantité requise d'oignons et de miel dans un rapport de 1 pour 1, faites des ingrédients le mélange le plus pilé et prenez une cuillère à thé 4 fois par jour, trente minutes avant les repas, pendant une semaine.
  5. Préparez 50 grammes de boutons de pin dans 1 litre d’eau, faites bouillir le bouillon pendant 10 minutes, filtrez et laissez l’enfant boire 4 fois par jour avec un verre de miel ou de confiture.
  6. Prendre dans des proportions égales des charges sèches de calendula, de millefeuille et de camomille. Une cuillerée à thé de mélange verser un verre d'eau bouillante et mettre dans un bain-marie (environ vingt minutes). Refroidir, filtrer et goutter dans le nez deux gouttes trois fois par jour pendant une semaine et demie.
  7. Couper l'oignon en deux, frotter l'ail, mettre les ingrédients dans une assiette. Laissez votre enfant expirer les liquides volatils jusqu’à une légère brûlure au nez / à la gorge. Répétez la procédure 5 à 6 fois par jour jusqu'à la récupération.

Complications après un enfant froid

La liste des complications possibles de la rhinite chez les enfants comprend la formation de rhinites chroniques, otites, conjonctivites, tous les types de sinusites, les maladies des voies respiratoires inférieures (laryngite, pharyngite, bronchite, pneumonie, trachéite) et, dans certains cas, la méningite.

Prévention

La liste prophylactique de base des mesures préventives contre l'écoulement nasal chez l'enfant comprend le durcissement, la normalisation des modes de vie, l'organisation de régimes appropriés et un cycle complet de travail / repos / sommeil, la prise d'agents fortifiants et immunomodulateurs, ainsi que l'utilisation de pommades protectrices externes appliquées à la surface interne des voies nasales. (pommade oxolinique) en période d’épidémie, traitement opportun des pathologies du nasopharynx (adénoïdes, courbures du septum, etc.).

Bebinka

Menu principal

Vous êtes ici

Traitement compétent du rhume chez un enfant

Catégorie:

La rhinite ou nez qui coule, comme nous l'appelions, est une inflammation de la muqueuse nasale, accompagnée de sécrétions caractéristiques. Un nez qui coule peut être un symptôme concomitant de certains "problèmes dans le corps", mais il peut également agir en tant que maladie distincte et indépendante. Nous allons essayer de comprendre comment faire face à cette maladie chez un enfant.

Comment se développe un nez qui coule

Il y a trois étapes dans le développement d'un rhume:

- La phase réflexe est la plus courte, elle ne dure que quelques heures. La membrane muqueuse devient pâle, avec des vaisseaux sanguins fortement rétrécis. Le processus s'accompagne de l'apparition de sécheresse et de démangeaisons dans le nez.

- Stade Catarrhal. Sa durée est d'environ deux à trois jours. La muqueuse nasale rougit, enflée, tandis que les vaisseaux se dilatent, la respiration devient difficile. Cette période peut être appelée le pic d'un rhume.

- Étape de récupération. Pendant cette période, les capacités fonctionnelles du nez sont restaurées. L'oedème et les rougeurs s'atténuent, la respiration nasale se normalise, les sensations de brûlure, la sécheresse et les démangeaisons au nez disparaissent. Le contenu de l'écoulement nasal devient jaune-vert, épais. Si nous commençons le traitement opportun et correct de la rhinite, la maladie de l’enfant ne durera pas plus de 7 à 10 jours.

Traitement de la rhinite

Aussi étrange que cela puisse paraître, l’essentiel dans le traitement du rhume chez un enfant est d’empêcher les expectorations de se dessécher dans la cavité nasale. Il y a des situations où un bébé a le nez qui coule et où il n'y a pas de gouttes sous la main. Il est ensuite conseillé aux pédiatres de préparer une solution saline qui doit être versée dans chaque narine pendant trois à quatre gouttes, à intervalles d'une fois toutes les demi-heures ou toutes les heures. Au lieu d'une solution saline, vous pouvez utiliser une solution d'huile des vitamines "E" ou "A" - cela aide à hydrater la muqueuse nasale. De plus, l'irritation est éliminée, ce qui entraîne la régénération de la cavité nasale.

Bien entendu, les gouttes vous aideront à lutter contre le rhume des enfants. À ce jour, il existe une énorme quantité de fonds, parmi lesquels devraient figurer les gouttes particulièrement dures-furatsilinovye, le collargol et le protargol et quelques autres.

Selon la plupart des gens, le protargol est l’outil le plus "précieux" dans la lutte contre le rhume. Tu demandes pourquoi? Le fait est que la composition de cet outil comprend environ 8% d'argent. Les gouttes ont des effets astringents, antimicrobiens et anti-inflammatoires. Par conséquent, si vous remarquez les premiers signes d’un nez qui coule «menaçant» chez un enfant, ou que vous déposez simplement quelques gouttes de ce médicament dans votre nez avant de vous coucher. Il est à noter que le protargol est sans danger même pour les nouveau-nés.

Un autre médicament que nous avons mentionné est le colol. Ce remède a les mêmes propriétés que le protargol - les gouttes contiennent également de l'argent. Par conséquent, dès les premières manifestations de la rhinite, mettez le bébé dans le nez au coucher. Les pédiatres recommandent ce remède même pour les végétations adénoïdes enflammées. Cependant, n'oubliez pas de consulter un pédiatre avant d'acheter ce médicament.

Des gouttes de furatsilinovye difficiles seront très utiles si le bébé a un écoulement nasal chronique ou prolongé. Les composants contenus dans les gouttes ont un effet antihistaminique et antimicrobien, tout en contribuant au rétrécissement des vaisseaux sanguins et à l'élimination de l'œdème tissulaire. Utilisez des gouttelettes 3 fois par jour, 2 gouttes dans chaque narine. Des cotons-tiges humidifiés dans cette solution peuvent être utilisés, la durée maximale de leur maintien dans la cavité nasale est de 3 minutes.

Médicaments favorisant la vasoconstriction:

- Vibrocil - utilisé au tout début d'un rhume, contribue à "l'épaississement" du contenu du nez. Posologie: 1 goutte 3 fois par jour.

- Nazivin - au contraire, est utilisé pour liquéfier le contenu du nez. Posologie: 1 goutte 3 fois par jour.

Notez que Vibrocil et la nazivine peuvent être utilisés 3 jours de suite au maximum.

Traitement de la rhinite chez les enfants remèdes populaires à la maison

Les enfants, en raison de la faiblesse relative de leur immunité, souffrent souvent d'un rhume. La rhinite peut être appelée l'une des affections les plus courantes chez les enfants. Parfois, la maladie a des raisons évidentes, parfois le nez «se pose» chez un enfant qui a l'air en parfaite santé et, en plus d'une violation de la respiration nasale, il n'y a pas d'autres problèmes. Quoi qu'il en soit, les parents veulent aider le bébé le plus tôt possible. Il n’est pas toujours possible de consulter un médecin, car les polycliniques ne travaillent pas les week-ends et les jours fériés. Et appeler une ambulance avec des plaintes de rhume n'est pas accepté.

Il est dangereux et peu risqué de prescrire des médicaments à l’enfant, surtout s’il s’agit d’un petit bambin. Pour aider les parents peuvent venir des remèdes populaires qui aident à se débarrasser du froid assez rapidement.

Pourquoi un nez qui coule

La rhinite est difficile à considérer une maladie indépendante, il s'agit généralement d'une manifestation de divers troubles dans le corps. Le nez cesse de respirer partiellement ou complètement lors de l'inflammation des muqueuses de cet organe. Le plus souvent, il s'agit d'une conséquence de l'opposition aux agents pathogènes et aux virus.

Comme vous le savez, les virus pénètrent dans le corps principalement par le système respiratoire. Le nez est la première ligne de défense, le plus souvent, les virus envahisseurs parviennent à aller plus loin - dans le nasopharynx, dans le larynx. Dans ce cas, l’inflammation de la membrane muqueuse est une tentative de l’organisme de ne plus oublier l’agent nocif.

La diffusion du programme du Dr Komarovsky sur les causes et les méthodes de traitement de la rhinite chez l’enfant peut être visionnée dans la vidéo suivante.

Mais le même virus de la grippe est inhalé dans l'air par plusieurs personnes à la fois. Mais tout le monde ne tombe pas malade. Un nez qui coule va commencer ou non, ne dépend pas seulement de l'état d'immunité du bébé. Le développement de la rhinite est grandement contribué par divers facteurs, tels que l'air poussiéreux ou pollué, l'hypothermie.

Il existe un autre type de rhinite - non infectieux. Cela comprend la congestion nasale due aux allergies (rhinite allergique) et la rhinite vasomotrice (associée à une altération des processus du système nerveux autonome). Ils se présentent un peu différemment en raison du rétrécissement de la lumière des vaisseaux en réponse à une pathologie antigénique ou à un nerf vasculaire.

La rhinite aiguë - survient en réaction à un virus (moins communément à une bactérie). Avec cela, le gonflement des membranes muqueuses est assez fort, et il affecte les deux moitiés du nez. Avec lui, l’enfant peut ressentir une augmentation des larmoiements, une rougeur des ailes du nez et la libération de mucus liquide, les gens disent "coule du nez".

Si un tel nez qui coule est traité incorrectement ou pas du tout traité, le processus devient chronique au bout de 3-4 semaines. Grâce à cela, le nez restera bouché pendant longtemps, l'odeur de l'enfant diminuera sensiblement, les écoulements du liquide se transformeront en épaissis, parfois en pus, les muqueuses se dessèchent parfois, des croûtes se forment dans les voies nasales.

Les violations de la respiration nasale chez les enfants se produisent dans diverses maladies:

  • SRAS et grippe.
  • Scarlatine.
  • Rougeole
  • Allergie.
  • Dystonie végétative.
  • La prolifération des amygdales (adénoïdes).
  • Autres maladies.

Un écoulement nasal chez un enfant peut facilement se produire et s'accompagner de fièvre, d’une perte d’appétit, de maux de tête et d’une faiblesse générale grave. Quels sont exactement les symptômes qui accompagneront la rhinite, il est impossible de prédire, tout simplement individuellement.

Quand les méthodes folkloriques ne peuvent pas faire?

Un nez qui coule n'est pas dangereux en soi pour l'enfant. Mais ses conséquences peuvent être assez graves. Ce sont la sinusite, la sinusite, la méningite, les processus inflammatoires de l'oreille interne et, par conséquent, la perte auditive totale ou partielle, l'encéphalite et un certain nombre d'autres diagnostics déplaisants. Et parce qu'il y a des indications pour un traitement immédiat chez le médecin en cas de rhinite:

  • Si l'écoulement nasal chez un enfant a une couleur gris-vert ou vert et une odeur très désagréable. Cela peut indiquer une infection bactérienne grave. Cette condition nécessite la nomination précoce d'antibiotiques.
  • Si, en plus du froid, l’enfant a des douleurs dans la région frontale, sous les yeux, dans la région des sinus paranasaux nasaux. Cela peut être un symptôme de sinusite, une inflammation de l'audition. Dans cette situation, l'enfant n'a pas besoin de gouttes d'oignon dans le nez, mais d'un traitement sérieux avec l'utilisation d'agents antimicrobiens, d'hormones et d'anti-inflammatoires.
  • Si, après une blessure à la tête ou une chute, l’enfant a le nez bouché et des écoulements de liquide clairs, il doit être transporté d'urgence à l'hôpital! De tels symptômes peuvent indiquer une perturbation de l'activité du cerveau, ce qui nécessite un examen et une hospitalisation rapides.
  • Si dans un mucus déchargeable, quand un enfant a un rhume, des impuretés de sang, du sang ou des caillots sont perceptibles. Cela peut indiquer la nature traumatique de la rhinite, un corps étranger dans les organes respiratoires, il est nécessaire d'examiner le bébé dès que possible.

Remèdes populaires efficaces

Dans la plupart des cas de rhinite infectieuse aiguë, un enfant peut être très efficacement aidé par le recours à la médecine douce.

Jus de légumes frais

Le moyen le plus populaire de guérir rapidement la congestion nasale est de laisser tomber le jus d'oignon à l'enfant. Pour ce faire, frottez l'oignon sur une râpe fine, pressez le gruau avec un morceau de gaze et diluez le jus en deux avec de la solution saline ou de l'eau bouillie. La préparation des oignons au goutte à goutte peut prendre de 2 à 6 fois par jour.

Une telle recette ne convient pas aux enfants de moins de 2 ans, car le jus d'oignon, même dilué, agit de manière très agressive et peut provoquer des brûlures au mucus délicat des bébés. Les enfants de plus de 5 à 6 ans peuvent ajouter du miel dans des gouttes d’oignon, ce qui aura un effet anti-inflammatoire supplémentaire.

Les enfants de moins de 2 ans peuvent faire attention à ne pas laisser couler le jus de betterave ou de carotte dans leur nez. Pour ce faire, utilisez un presse-agrumes ou une râpe fine et un morceau de gaze pour égoutter le jus, diluez-le avec de l'eau bouillie en deux et versez 1-2 gouttes à chaque bébé jusqu'à 5 fois par jour. En cas d’étouffement des bébés, il est préférable de déposer de petites tasses de coton imbibées de jus de betterave dans les deux voies nasales.

Mélanges d'huile

Les médicaments qui agissent en douceur sur les voies nasales ont un effet bénéfique sur le rhume. Ceux-ci incluent des mélanges qui comprennent de l'huile - tournesol, graines de lin, vaseline.

Une recette populaire basée sur le mélange de 2-3 gousses d'ail finement hachées avec 30 ml d'huile de tournesol. Insister pour que le médicament prenne au moins 10 à 12 heures, puis filtrez et gouttez dans le nez de l'enfant 1 à 2 gouttes 3 fois par jour. Cette recette ne peut pas être utilisée pour traiter la rhinite chez les enfants de moins de 6 ou 7 ans.

Un autre moyen efficace de soulager la congestion nasale consiste à utiliser de l'huile d'argousier mélangée à du jus de calendula. Cette recette peut être appliquée même aux jeunes enfants de moins de 3 ans. Les ingrédients sont mélangés en deux. Il n’est pas nécessaire que le mélange d’huile résultant s’égoutte dans le nez, il suffit de le mouiller avec des cotons-tiges, qui restent dans les voies nasales pendant une demi-heure. La procédure est répétée 3 fois par jour.

Les enfants de plus de cinq ans peuvent mélanger un mélange de deux huiles, de thym et d’huile d’olive dans le bec. Ratio d'aspect -1: 1. Vous devez vous égoutter 2 fois par jour, 2 à 3 gouttes dans chaque narine.

Plantes

Parmi les plantes d'intérieur capables de gérer rapidement un rhume, le leader est l'aloès. Le jus de cette plante a un effet antimicrobien, adoucit la membrane muqueuse, soulage les poches. Pour faire des gouttes, vous devez couper une feuille d’aloès charnue et en extraire le jus. Mélangez le liquide obtenu avec une goutte de miel et versez dans le nez de l’enfant une fois par jour, de préférence avant de se coucher.

Pour aider l'enfant, qu'il a surmonté un nez qui coule, le millepertuis viendra. La cueillette à sec de cette plante médicinale (1 c. À thé) doit être mélangée à un verre d’eau bouillie et bouillie au bain-marie pendant un quart d’heure. Cool, filtrer à travers plusieurs couches de gaze. Enterrer le liquide dans le nez d'un enfant de deux ans et plus pas plus de 4 fois par jour.

Échauffement

La bouillie de mil fraîchement cuite doit être refroidie à l’état chaud pour en former de petites boules, puis placée dans le tissu et appliquée sur la région des sinus maxillaires. Dans certaines recettes, à la place de la bouillie, il y a un œuf à la coque. Ils "roulent" doucement le nez, les sinus, le front sur l'arête du nez.

L'inhalation

L'inhalation de vapeurs d'herbes médicinales et d'huiles essentielles vous permet de faire face rapidement au froid. Les procédures les plus efficaces sont basées sur les huiles de pin et d'eucalyptus, l'huile de sapin. La sauge, la camomille, la pharmacie et le calendula sont d'excellentes matières premières pour l'inhalation. L'inhalation peut être effectuée sur un récipient contenant une décoction d'herbes chaude, qui ajoute quelques gouttes d'huile. Mais il est préférable que vous disposiez chez vous d'un appareil spécial à cet effet: un inhalateur ou un nébuliseur. Il sera donc possible de ne pas craindre que l’enfant fortement inhalé reçoive des brûlures de vapeur aux muqueuses des organes respiratoires.

Gargarismes

Pour rincer le nez avec un rhume, vous pouvez utiliser du sel ordinaire. Pour ce faire, dissoudre une cuillerée à soupe de sel dans un récipient d’un demi-litre avec de l’eau bouillie. La solution saline doit rincer les voies nasales plusieurs fois par jour, cela vous permettra d’enlever le gonflement et de restaurer la respiration nasale.

Danger d'auto-traitement

Les parents, même très attentifs, qui sont fascinés par la préparation du nez et des gouttes nasales à partir de légumes et de fruits, peuvent ne pas remarquer de manifestations cliniques importantes lorsque la nature du rhume commence à changer. Ainsi, ils ne remarqueront peut-être pas le passage à une nouvelle étape dans le temps, ce qui affectera plus tard le traitement du rhume chez l'enfant, car les médecins devront traiter les complications graves de la rhinite ordinaire avec des méthodes assez traditionnelles.

Souvent, la mère soigne obstinément un rhume chez un enfant, mais ne réagit à aucun médicament.

Le fait est qu’il est assez difficile de diagnostiquer soi-même une rhinite allergique à la maison. Et le jus de légumes dans le nez ne fera qu'augmenter le gonflement des organes respiratoires, car ils contiennent également des allergènes. Que dire des gouttes au miel!

Quoi ne pas faire

  • Vous ne pouvez pas supporter un échauffement avec écoulement nasal purulent et suspicion de sinusite. La chaleur dans cette situation peut aggraver le problème, l'inflammation ne fera que s'intensifier. En outre, le réchauffement est strictement contre-indiqué à une température corporelle élevée.
  • Vous ne pouvez pas aveuglément faire confiance à toutes les recettes publiées par des personnes «compétentes» du rhume. Ainsi, les mères qui conseillent aux autres de rhinite de laver le nez de leurs enfants avec du savon à lessive risquent la santé de leurs enfants. Le savon à lessive, tombant sur les muqueuses enflammées, les irrite et provoque la propagation de l'infection.
  • L'effet positif du savon, sur lequel ils écrivent, peut être un effort pour expliquer le même effet irritant. Le bébé commence à éternuer à cause du savon et, pendant ce réflexe, le mucus s'échappe plus rapidement. Cependant, la congestion va certainement revenir, et le nez qui coule peut devenir encore plus fort.
  • Lorsque vous placez du turunda et des boules de coton contenant des médicaments dans le nez du bébé, veillez à ce qu’ils ne soient pas trop petits pour que le bébé ne les inhale pas accidentellement.

Pourboires

  • Avant toute instillation de fonds dans le nez, vous devez préparer la membrane muqueuse, en effectuant un rinçage préliminaire. Ce n’est qu’alors qu’il est possible d’égoutter la préparation préparée, à la fois médicinale et nationale.
  • Si l'enfant souffre souvent d'un rhume, vous devez faire attention à la climatisation de l'appartement où il habite. Il peut être trop sec, la membrane muqueuse à l'intérieur du nez se dessèche et l'inflammation commence. Ventilez la maison plus souvent, faites le nettoyage humide, humidifiez l'air. Pour ce faire, vous pouvez acheter un humidificateur ou accrocher régulièrement des serviettes humides sur les batteries. Les meilleurs indicateurs pour la santé des enfants sont les suivants: la température de l'air est d'environ 19 degrés, l'humidité est d'environ 60%.
  • En traitant un rhume chez un enfant, il est nécessaire de lui fournir beaucoup de boisson chaude. Cela est nécessaire pour que les muqueuses du nez déjà enflammées se dessèchent moins.
  • Un nez qui coule chez un enfant n'est pas une raison pour refuser de marcher. Par tous les temps, même sous la pluie (sous un parapluie), vous pouvez faire de petites promenades à l'extérieur, car l'air frais est très important pour respirer par le nez.
  • Ne limitez pas l'enfant en mouvement. S'il le souhaite, laissez-le courir et sauter, des mouvements actifs améliorent l'apport sanguin au corps, y compris à la muqueuse nasale.
  • Dans le traitement de la rhinite allergique, les remèdes populaires sont indésirables, mais ils peuvent presque tous être également des allergènes. Il est important d'éliminer l'antigène principal, car il est préférable d'aller à l'hôpital, où ils feront un test spécial (frottis du nez).
  • Il n'est pas nécessaire de traiter les remèdes populaires et la rhinite vasomotrice, car leurs causes sont enracinées dans les troubles du nerf vasculaire. Il serait préférable qu'avec cette forme de rhinite un enfant reçoive un traitement sous la surveillance d'un médecin.

Avant de commencer à traiter votre bébé d'un rhume avec des remèdes populaires, en particulier s'il n'a pas encore 1 an, consultez votre médecin, car même des préparations à base de plantes apparemment inoffensives que vous avez préparées peuvent nuire à votre enfant.

Traitement de la rhinite chez les enfants rapidement et efficacement

✓ Article vérifié par un médecin

L'écoulement nasal chez les enfants survient plus souvent que chez les adultes et se manifeste sous une forme plus sévère. Le processus inflammatoire qui a débuté dans la muqueuse nasale peut se propager aux bronches, aux poumons et au tube auditif. Pour éviter les complications, il est nécessaire de supprimer le gonflement de la muqueuse nasale le plus rapidement possible et de rendre la respiration nasale normale au bébé.

Traitement de la rhinite chez les enfants rapidement et efficacement

Qu'est-ce que la rhinite?

"Nez qui coule" - le nom familier de la rhinite, un processus inflammatoire de la muqueuse nasale. Le symptôme principal de cette maladie est la formation intensive de sécrétions muconasales (mucosités nasales). Le mucus lui-même n'est pas dangereux pour la santé. Il remplit une fonction de protection, hydrate l'air inhalé, retient les particules de poussière, possède des propriétés antiseptiques.

En cas de maladie virale ou infectieuse, la quantité de mucus sécrétée augmente plusieurs fois. Le corps produit intensément une sécrétion muconasale afin de neutraliser les microorganismes qui interfèrent avec le nasopharynx. En conséquence, le patient souffre d'un écoulement nasal excessif de mucus.

C'est important! Chez les enfants, une infection du nez pénètre souvent dans les organes respiratoires, le tube auditif, les sinus paranasaux. La rhinite est particulièrement dangereuse pour les nourrissons.

Quelle est la rhinite

Types de rhinite

Les symptômes de la rhinite se manifestent dans de nombreuses conditions pathologiques. Les causes les plus courantes d'inflammation de la muqueuse nasale chez l'enfant: infection, réaction allergique, réaction aux irritants (froid, poussière), atrophie de la muqueuse nasale.

Pour que le traitement soit efficace, il est important de déterminer le type de rhinite chez un enfant.

Types de rhinite de l'intérieur

Raisons

La rhinite infectieuse se développe généralement sur le fond des ARVI. Les rhinovirus sont les agents pathogènes les plus courants de cette maladie. Ils provoquent un rhume dans au moins un tiers des cas. Beaucoup moins susceptibles de causer des virus de la rhinite, des adénovirus, des coronavirus et autres.

Un nez qui coule peut avoir une origine bactérienne, et dans la plupart des cas, il est causé par des streptocoques. Dans la forme chronique de la rhinite, le spectre des agents pathogènes est plus large: il s’agit de bactéries opportunistes, de plusieurs types de staphylocoques, de champignons et d’agents pathogènes spécifiques. Dans le nasopharynx des enfants en bonne santé, il y a constamment des colonies de micro-organismes qui peuvent être activés en raison d'une diminution de l'immunité.

La rhinite non transmissible chez les enfants peut survenir pour plusieurs raisons:

  • réaction aux stimuli environnementaux (froid, fumée de tabac, smog, poussière domestique, évaporation chimique);
  • l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, aspirine);
  • la réaction de la muqueuse nasale aux allergènes;
  • violation de la muqueuse nasale due à l'utilisation prolongée de gouttes et de sprays vasoconstricteurs.

Les symptômes

Quel que soit le type de rhinite, des modifications se produisent dans la muqueuse des voies respiratoires supérieures. Cela se manifeste par les symptômes suivants:

  • difficulté à respirer;
  • rétrécissement des voies nasales causé par un gonflement;
  • sensations inhabituelles dans le nez: brûlures, démangeaisons, picotements;
  • larmoiement des yeux;
  • mal de tête;
  • rougeur du nez et de la lèvre supérieure;
  • formation de mucus nasal.

Symptômes de la rhinite chez les enfants

Si la rhinite du bébé est devenue chronique, les symptômes sont moins graves. L'enfant a constamment le nez bouché, la quantité de sécrétions nasales augmente et diminue. La nature du mucus peut varier de sécrétions plus abondantes et liquides à des sécrétions plus épaisses et purulentes.

Diagnostics

Le pédiatre, l’otolaryngologue ou l’allergologue peut diagnostiquer l’enfant. Analyses et examens pouvant être nécessaires au diagnostic de la rhinite:

  • examen général de l'enfant;
  • rhinoscopie antérieure (examen de la cavité nasale avec un dilatateur spécial);
  • examen de laboratoire d'un frottis de la cavité nasale.

Si la rhinite est le symptôme d’une maladie infectieuse (rougeole, grippe, coqueluche), des méthodes de diagnostic supplémentaires peuvent être nécessaires. Si vous soupçonnez une nature allergique de la rhinite, le médecin vous proposera un examen spécifique (tests cutanés, tests de provocation).

Vidéo - Comment traiter un nez qui coule

Des complications

La rhinite infectieuse aiguë chez un enfant peut entraîner la propagation du processus inflammatoire dans les voies respiratoires, les sinus paranasaux, le tube auditif. Plus l'enfant est jeune, plus le risque de développer des complications est élevé.

Quelles maladies peuvent causer le nez qui coule?

  • otite moyenne;
  • la sinusite;
  • processus inflammatoires dans le larynx, la trachée, les bronches;
  • une pneumonie;
  • asthme bronchique.

Traitement

Traitement de la rhinite chez les enfants

Dans la plupart des cas, la rhinite chez les enfants est traitée à la maison. Si la maladie est grave et comporte des complications, une hospitalisation peut être nécessaire. Quand un enfant a-t-il besoin de soins médicaux urgents?

  • température supérieure à 39,5 ° C;
  • insuffisance respiratoire;
  • perte de conscience;
  • des convulsions;
  • processus purulent dans la cavité nasale.

Le traitement de la rhinite doit être complexe et symptomatique. Les principaux points de traitement pour le rhume:

  • nettoyage et désinfection (assainissement) de la cavité nasale;
  • inhalation;
  • l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs;
  • physiothérapie;
  • thérapie de distraction.

Remédiation des voies nasales

Dispositif d'aspiration pour éliminer le mucus du nez

Pour éliminer les symptômes de la rhinite, nettoyez régulièrement les voies nasales de l'enfant du mucus. Le lavage du nez avec des solutions désinfectantes facilite la respiration nasale et améliore les propriétés protectrices de la membrane muqueuse.

Chez les enfants, les voies nasales sont plus étroites que chez les adultes, il est donc inacceptable qu'ils utilisent de tels dispositifs pour se rincer le nez et créer une pression excessive (seringues, seringues). La procédure de rinçage peut nuire à l'enfant si elle n'est pas effectuée correctement. Avec le liquide, une infection du nez pénètre dans les sinus et les trompes d'Eustache.

Il est souhaitable que le bébé tire indépendamment le liquide dans le nez. Pour ce faire, vous pouvez verser la solution dans une tasse ou directement entre les mains d'un enfant. Bouilloires spéciales adaptées à l'hygiène du nez - jala-neti ou neti-sweat.

Attention! Avant la procédure, l'enfant devrait se moucher. Si le nez est très bouché, vous pouvez instiller un vasoconstricteur. Lorsque la respiration de l'enfant est rétablie, vous pouvez commencer à vous laver.

La procédure est effectuée au-dessus de l'évier ou du bain. Lors du processus d’introduction de liquide, l’enfant doit pencher légèrement la tête sur le côté. La solution est versée dans cette narine, qui est supérieure à la seconde. Une fois que le liquide a coulé dans le nez, vous devez lentement tourner la tête dans la direction opposée. La solution à ce stade va sortir du nez. Maintenant, vous pouvez aller vider les autres narines.

Technique de lavage du nez d'un enfant jusqu'à 2 ans

La solution pour le lavage peut être faite indépendamment ou pour entrer dans une pharmacie. Des médicaments tels que Dolphin, Aqua Maris, Aqualore sont équipés de mini-dispositifs pour se laver le nez. N'achetez pas la version du médicament destinée aux adultes. Les biberons créent une douche douce, sans danger pour la santé du bébé. La solution maison peut être préparée à base de sel marin, de furatsilina ou de Miramistina.

Médicaments vasoconstricteurs

Pour réduire la quantité de mucus et faciliter la respiration chez les enfants, le vasoconstricteur est utilisé sous forme de gouttes et de sprays. Les bébés de la petite enfance en forme ne laisse que tomber. De tels médicaments ne sont pas autorisés à utiliser plus longtemps que la période spécifiée dans les instructions (généralement 5-7 jours). Si le rhume d’un enfant n’a pas passé depuis une semaine, vous devez consulter un médecin.

Pour les enfants, des produits appropriés contenant xylométazoline, naphazoline, oxymétazoline. Exemples de médicaments vasoconstricteurs pour enfants:

  • Vibrocil (à partir de la naissance);
  • Bébé Nasol (à partir de 2 mois);
  • Enfants Otrivin (à partir de 1 an);
  • Sanorin (à partir de 2 ans);
  • Naphthyzinum pour les enfants (à partir de 6 ans).

La forme de libération du médicament Vibrocil

Vibrocil est le traitement le plus sûr pour la rhinite chez les bébés. Il combine des propriétés antihistaminiques et vasoconstricteurs. Le médicament ne provoque pas de gonflement récurrent de la membrane muqueuse, agit doucement, ne viole pas le pH du nez. Il peut être utilisé aussi longtemps que possible - jusqu'à 14 jours - il convient donc à la rhinite chronique.

C'est important! Si la période d'utilisation des gouttes vasoconstricteurs est expirée et que l'enfant souffre toujours de congestion nasale, vous pouvez utiliser les gouttes avec une action astringente et anti-inflammatoire:

  • Collargol (solution à 3%);
  • Protargol (solution à 1-2%).

Antibiotiques

Le traitement antibiotique est prescrit par un médecin uniquement lorsque la rhinite est compliquée. Les antibiotiques locaux sont adaptés au traitement de la rhinite: sprays, gouttes, pommades. Le traitement avec ces agents dure environ 10 jours.

Médicaments contre la rhinite à action antibactérienne:

  • Fusafungin (aérosol d'inhalation);
  • Bioparox (aérosol pour inhalation);
  • Isofra (spray);
  • Polydex (spray et gouttes);
  • Bactroban (pommade intranasale).

Vidéo - Nez qui coule chez un enfant

Traitements

L'écoulement nasal chez les enfants est rapidement résolu grâce à la thérapie de diversion. Ce sont divers effets thermiques et irritants sur le corps d'un enfant malade. À la maison, vous pouvez utiliser des bains de pieds chauds, mettre des canettes et du plâtre à la moutarde, appliquer des compresses chaudes sur le nez.

Attention! Les procédures de réchauffement ne peuvent pas être effectuées dans la période aiguë de la maladie, car elles peuvent renforcer le processus inflammatoire. Ils seront utiles au stade de la récupération de l'enfant. Les méthodes de chauffage domestique pour les enfants de moins d'un an sont contre-indiquées.

Le médecin peut suggérer les types de physiothérapie suivants pour le traitement de la rhinite:

  • Thérapie UV;
  • UHF-thérapie;
  • traitement au laser;
  • électrophorèse;
  • thérapie magnétique;
  • rincer le coucou;
  • inhalation de matériel.

Recommandations pour le traitement du nez chez un enfant

Remèdes populaires

Les méthodes de la médecine traditionnelle aideront avec la rhinite légère ou au stade de la récupération. Vous pouvez faire vos propres gouttes nasales en pressant le jus de plantes médicinales et de légumes. Ces gouttes ont un léger effet antiseptique, hydratent et restaurent la muqueuse nasale. Jus de betterave frais, aloès, Kalanchoe est suffisant pour enterrer dans le nez 2-3 fois par jour, 2-3 gouttes.

Un remède populaire fort pour la rhinite - il tombe sur la base de l'ail. Il est nécessaire de presser le jus de plusieurs gousses d’ail, de le mélanger à de l’huile de tournesol ou d’huile d’olive et de laisser la composition infuser pendant 6 heures. Il est souhaitable d'observer les proportions: pour une cuillère à café d'huile, pas plus de deux gouttes de jus. L'outil est instillé dans le nez 1 à 2 gouttes 2 à 3 fois par jour. Cette recette doit être utilisée avec prudence, car le jus d'ail irrite la muqueuse nasale et peut causer des brûlures.

C'est important! Un traitement moins agressif est l'inhalation d'ail. Vous pouvez faire l'enfant "perles" de gousses d'ail sur une ficelle ou le laisser respirer sur une tasse d'ail haché.

La médecine traditionnelle recommande de réchauffer la zone du nez en cas de rhinite. Cela peut être fait avec des œufs durs. Faites bouillir l'œuf, retirez-le de l'eau et enveloppez-le dans une écharpe sans enlever la coquille. Cette compresse doit être conservée sur le nez et le nez jusqu'à ce que l'œuf soit refroidi. La procédure est répétée de préférence 2 à 3 fois par jour.

La rhinite chez les enfants est généralement facile à traiter si elle n'est pas contrôlée. Il est important d'éliminer le processus inflammatoire dans le nasopharynx avant qu'il ne se propage aux organes voisins. En l'absence de complications, l'écoulement nasal prend 7 à 10 jours.

Vous aimez cet article?
Enregistrer pour ne pas perdre!

Vous Aimerez Aussi