Traitement de la rhinite chez les nourrissons et les bébés

Toute gêne chez les bébés allaités inquiète les parents et cause de l'anxiété, même s'il s'agit d'un rhume. Mais avant de paniquer, vous devez comprendre pourquoi un nouveau-né et un nourrisson peuvent avoir un tel symptôme, est-ce dangereux à un jeune âge et comment est-il traité correctement?

Qu'est-ce qu'un nez qui coule?

Un nez qui coule ou, selon la terminologie médicale, la rhinite est un symptôme de diverses maladies, qui se manifeste par une difficulté à respirer par le nez et l'apparition de pertes muqueuses. L'enfant renifle avec un rhume, éternue et "écrase" le nez. La présence fréquente de nez qui coule chez le nourrisson est due à l'étroitesse des voies nasales à un âge précoce, ce qui a pour conséquence que le nez est rapidement bouché par du mucus, même s'il est petit.

Comment est-ce?

En bas âge, un nez qui coule peut être:

  • Physiologique. La raison de ce nez qui coule est la membrane muqueuse qui ne fonctionne pas bien, qui après la naissance pendant 8-10 semaines ne s'habitue qu'aux conditions de la respiration par le nez.
  • Virale. Un bébé peut être infecté par un enfant malade ou un porteur du virus lors d'une promenade, dans une clinique ou dans un autre lieu public.
  • Bactérienne. Le plus souvent, un nez qui coule apparaît comme une complication d'une maladie virale, lorsque des bactéries pathogènes commencent à se multiplier activement dans l'organisme de l'enfant affaibli.

Comment comprendre si un rhume est dangereux ou non?

Le risque de nez qui coule pour les bébés de la première année de vie est dû à l'incapacité des enfants de cet âge de respirer par la bouche et de montrer son souffle, ainsi qu'à la rapidité de l'œdème de la muqueuse nasopharyngée, qui peut causer des problèmes de respiration, de nourriture et de sommeil. En outre, chez un nourrisson jusqu’à un an, un léger nez qui coule peut se propager rapidement au corps de celui-ci, provoquant une otite, une ethmoïdite, une conjonctivite ou une bronchite.

Afin d'éviter des complications graves et un rhume de longue durée chez un nourrisson, consultez un médecin dans les cas suivants:

  • Température corporelle du bébé supérieure à + 37,5 ° C
  • Les miettes semblaient être à bout de souffle.
  • Le bébé a un mauvais appétit, voire un refus de manger.
  • Un nez qui coule empêche le bébé de dormir.
  • Les symptômes ne disparaissent pas plus de 7 jours.
  • Un nez qui coule est causé par le contact avec un allergène potentiel.

Remèdes efficaces pour le traitement

Bec de nettoyage

Comme un enfant de moins d’un an ne peut se moucher de lui-même, la tâche principale des parents devrait être de retirer le mucus en excès du nez du bébé. Pour cela, il est recommandé d’utiliser un aspirateur spécial ou une petite seringue au nez mou. N'utilisez pas de seringues ni de cotons-tiges pour retirer le mucus.

Le docteur Komarovsky expliquera en détail la séquence des actions pour nettoyer le nez du bébé dans la vidéo:

Microclimat dans la chambre

Si un bébé qui allaite est atteint du rhume, les parents doivent garantir un microclimat optimal dans la pépinière. Le bébé doit respirer un air propre et humide, et l'air séché dans une pièce trop chaude ne fera qu'empirer le nez qui coule.

Une température de 65 à 75% est considérée comme la norme d'humidité dans la chambre d'un enfant et la température optimale est de + 28 ° C pour un nouveau-né, de + 24 ° C pour un enfant de 1 à 9 mois et d'environ + 22 ° C pour un bébé de plus de 9 mois.

Tout élément accumulant de la poussière doit être retiré de la pièce et un nettoyage humide doit être effectué régulièrement. Vous devriez également donner à votre bébé davantage à boire, parce que la décharge du nez élimine le fluide du corps des miettes.

Les médicaments

Pour éviter le dessèchement de la membrane muqueuse du nez, il est conseillé aux tout-petits d'enterrer les moyens avec un effet hydratant. Ceux-ci comprennent des solutions salées - à la fois du sel de mer de pharmacie (Aquamaris, No-salt, Aqualor, Salin et autres), et préparé à la maison à partir d’eau bouillie et de sel.

En outre, les bébés de la première année peuvent enterrer des gouttes d’huile, car ces fonds aideront également à garder la muqueuse hydratée. La vaseline, l’égale et l’huile de menthe sont autorisées pour les nourrissons.

Pour éliminer le risque de réaction allergique, la première utilisation de ces médicaments doit être représentée par 1 goutte de produit appliquée sur la peau, sous la pointe des miettes. Si après 3-4 heures, la peau ne devient pas rouge et que le nez qui coule n'augmente pas, vous pouvez alors verser l'huile en une goutte dans chaque narine. En l'absence de réactions négatives, une dose unique peut être augmentée à 2-3 gouttes.

Avec un œdème important des muqueuses, le pédiatre peut recommander l’instillation de médicaments vasoconstricteurs. À partir des fonds de ce groupe depuis l’enfance, vous pouvez appliquer Nazol Baby, Otrivin 0,05% et Nazivin 0,01%. Ces drogues ne sont souvent instillées au coucher qu’une fois toutes les six heures et plus de trois jours de suite.

Les nourrissons de moins d'un an peuvent également enterrer Protargol (une préparation antiseptique contenant de l'argent) et Vibrocil (un médicament qui exerce un effet vasoconstricteur et antihistaminique).

Nous recommandons de regarder la sortie du programme "Sans ordonnance", dédié au traitement de la rhinite chez les nourrissons

Pourboires

  • Si un nez qui coule apparaît chez un bébé, la meilleure tactique des parents devrait être de faire appel à un pédiatre. Le médecin examinera la miette, déterminera la cause d'un tel symptôme et recommandera le traitement approprié.
  • Il n'est pas nécessaire d'utiliser des remèdes populaires pour traiter les maux de tête d'un nourrisson, car il est très difficile de prévoir la réaction du corps d'un si petit enfant aux recettes traditionnelles. L'instillation de jus, de décoctions et d'infusions à base de plantes est contre-indiquée à un âge précoce.
  • Rappelez-vous que pendant la petite enfance, vous ne pouvez pas vous rincer le nez. La procédure n'est pas sûre pour un petit enfant, car la solution peut pénétrer dans les poumons et le tube auditif. De même, ne pas recommander l'inhalation de miettes de vapeur. La seule manipulation autorisée à l'âge de un an est l'instillation du nez.
  • Ne pas enterrer le lait maternel dans le nez, car ce sera un excellent milieu nutritif pour les micro-organismes. Et parce qu'un tel traitement peut provoquer l’infection d’une infection bactérienne.

mère de deux enfants avec éducation médicale

Comment guérir un rhume chez les nourrissons dans les plus brefs délais

Pour les bébés, le nez qui coule est un problème très grave. Il interfère avec les fonctions de base de la vie - manger et dormir. Cela peut entraîner de graves problèmes pour la santé de l'enfant et pour les nerfs de la mère, qui a déjà des difficultés, puis l'enfant s'étouffe en mangeant et «grogne» dans un rêve. Par conséquent, les jeunes parents doivent savoir exactement comment soigner un rhume chez les nourrissons dans les plus brefs délais.

Dois-je écouter les conseils de parents

Entre-temps, des tonnes de conseils «sages» de parents plus âgés vont commencer à tomber sur la tête d'une jeune mère (premier-né, en règle générale). Soyez patient, écoutez tout le monde et inclinez la tête poliment. Ensuite, allumez la logique, regardez Internet ou appelez des copines avec des enfants plus âgés. La collecte indépendante d'informations sur le sujet donnera un résultat plus grand et meilleur que des conseils tels que «essuyer le visage d'un enfant avec l'intérieur de son t-shirt» ou saupoudrer de liquides sacrés. Et les grands-mères nouvellement apparues peuvent changer le vecteur et aller préparer le dîner pour la mère, essuyer le sol dans la crèche ou faire les magasins.

Analysez soigneusement les conseils valables et apparemment sains. Par exemple, utilisez plutôt que des gouttes nasales de lait maternel. L'augmentation de la température muqueuse et de la température corporelle due à la maladie transforme le nez de l'enfant en un petit réchaud où le lait gras est simplement fritté avec du mucus, formant une croûte extrêmement dense. Si les doutes quant à l'adéquation de la méthode ne sont pas encore apparus, commencez par vous-même: pressez quelques gouttes de lait et versez-vous dans votre nez, corrigez les sensations.

Il est également souvent conseillé aux guérisseurs domestiques d'enterrer les bébés dans du jus d'aloès ou de kalanchoe. Les guérisseurs particulièrement modernes proposent toujours de diluer le jus avec de l’eau 1: 1. L'idée semble excellente - les substances biologiquement actives naturelles ne nuisent pas au corps des enfants. Oui, ils n'endommageront pas visiblement, mais ils peuvent provoquer une forte allergie, que vous devrez combattre toute votre vie. Par conséquent, dans les premiers mois de l'enfant ne doit pas être en contact avec des extraits de plantes.

Nous faisons un plan d'action

Ne pas tracasser et essayer tous les moyens à la fois. Guérir un nez qui coule chez un adulte et chez les nourrissons en une journée ne fonctionnera pas. Idéalement, trois jours, en réalité, la semaine ira se débarrasser de ce cauchemar visqueux. Nous développons une stratégie et nous y tenons. Aucun médicament n'agit instantanément, de sorte que l'effet après l'application des gouttes ne sera perceptible qu'après un certain temps.

Le traitement de la rhinite chez l'adulte et chez l'enfant comprend les mêmes actions séquentielles logiquement justifiées.

  1. Il est important de fluidifier le mucus épais afin de faciliter son élimination ultérieure des sinus. Ici, nous pouvons utiliser divers vaporisateurs et gouttes isotoniques à base d’eau de mer.
  2. Ensuite, avec l'aide d'un aspirateur, nous extrayons du mucus. Aspirateur est nécessaire, car le bébé ne sait toujours pas comment se moucher.
  3. Enterrer les gouttes vasoconstricteurs. Ainsi, au cours des prochaines heures, nous faciliterons la vie d'un bébé qui, le nez bouché, ne peut ni manger, ni boire, ni dormir, et offrira une pénétration plus efficace d'un agent thérapeutique.
  4. Nous creusons dans un médicament prescrit par un médecin, qui guérira directement le rhume, c'est-à-dire combattra les virus dans la cavité nasale.

Les gouttes vasoconstricteurs ne guérissent pas le nez qui coule. Seul leur utilisation ne suffit pas dans la lutte contre la maladie!

La trousse de premiers soins pour le traitement de la rhinite

Avec les poussettes, des lits pour la naissance d'un enfant doivent être préparés et une trousse de premiers soins. Dans un endroit bien en vue, il devrait y avoir trois moyens principaux de lutter contre le rhume:

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un, il apparaît même pendant la grossesse, quelqu'un - après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille.
  • À chaque fois que vous vous approchez du miroir, il vous semble que les temps anciens ne reviendront jamais.

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un, il apparaît même pendant la grossesse, quelqu'un - après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille.
  • À chaque fois que vous vous approchez du miroir, il vous semble que les temps anciens ne reviendront jamais.

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

  1. liquide pour laver bébé bec;
  2. gouttes de vasoconstricteur résolues en fonction de l'âge;
  3. médicament pour le traitement de la rhinite, qui va nommer un médecin.

Nez qui coule

Rincer le nez d'un nourrisson devrait être régulièrement et sur "jours sains." À cause de l'air sec, la poussière et le fait d'y arriver en avalant du lait au fond des voies nasales formaient une croûte dense. Il est presque impossible d'éliminer les sinus nasaux. Il n'est pas recommandé d'utiliser des cotons-tiges. Cette méthode de nettoyage est lourde de dommages mécaniques aux muqueuses et même au septum nasal. Il est préférable de ramollir la croûte. Les gouttes à base d’eau de mer sont destinées à cet usage. Il y en a plusieurs qui conviennent aux bébés, ils ont une composition identique et ne sont pas bon marché. Par conséquent, les parents préfèrent les remplacer par une solution saline. Une ampoule suffit pour toute la journée. S'il n'y a pas de solution saline à portée de main, vous pouvez ajouter de l'eau bouillie et un goutte à goutte.

La bulle avec les gouttes adoucissantes a un bout de pipette. Il est plutôt gros pour les bébés de 2 à 3 mois, difficile à insérer dans la narine. Faites le plein de pipettes fines (mais pas tranchantes!) De tiers. La procédure sera donc plus portable pour le bébé.

Avec le rhume et le SRAS, les voies nasales étroites des bébés se bouchent avec du mucus épais. C'est le secret de la membrane muqueuse libérée en réponse à la maladie. En même temps, les tissus nasaux se dilatent, comprimant étroitement les caillots développés. Le sel en gouttes peut liquéfier ces caillots, ce qui facilite leur extraction ultérieure à l'extérieur. Et une partie de la "morve" diluée coulera dans l'œsophage et passera par toutes les étapes de la digestion.

Aspirateur nasal

Aspirateur nasal - le sujet est très controversé. Certains pédiatres conseillent de l'utiliser, d'autres l'interdisent catégoriquement. Certaines mères choisissent des aspirateurs semi-automatiques avec un débit d'aspiration dosé, tandis que d'autres se fient davantage à leur propre souffle et à des dispositifs plus simples pour nettoyer la cavité nasale du mucus, consistant en un tube transparent, une pointe pour les narines et un embout buccal que la mère prend dans sa bouche.

Tout mucus dans le corps humain devient plus épais en raison du manque de liquide. Donnez à votre enfant plus de boisson. Ensuite, le mucus dans le nez sera plus liquide, ce qui facilitera grandement votre tâche pour l'extraire.

Lorsqu'elle utilise l'aspirateur pour la première fois, la mère doit être prête à ce que l'enfant pleure d'horreur et commence à éclater. Par conséquent, il est préférable d’emmitoufler un bébé et de demander de l’aide au plus proche parent pour réparer la tête. Plus le bébé tournera petit, moins il est susceptible de lui faire mal.

Agissez rapidement pour éviter de retrouver vos esprits et de vous effrayer. Inspirez peu ou profondément pour ne pas endommager les muqueuses de l’enfant et ne pas atteindre les tympans. Quelques brèves respirations sur une narine suffisent, il n'est pas nécessaire de procéder à la procédure «jusqu'au dernier client». Si le résultat n'est pas excellent, augmentez le nombre de gouttes éclaircies la prochaine fois.

Gouttes de vasoconstricteur

L'œdème de la membrane muqueuse et la formation de sécrétions visqueuses rendent la respiration difficile. Mais l'enfant est capable de respirer également par la bouche. Par conséquent, les gouttes vasoconstricteurs doivent être utilisées en dernier. Et avant de l'utiliser, vous devriez consulter un spécialiste, qui vous prescrira une préparation sans danger pour un âge donné.

L'abus de gouttes vasoconstricteurs peut entraîner de graves problèmes de santé pour l'enfant. La perte de l'odorat chez eux sera la plus facile. Par conséquent, ces gouttes sont en réserve et sont appliquées dans les cas les plus extrêmes - lorsque le bébé ne peut pas manger du tout à cause de la congestion nasale. Les gouttes ont un dosage spécial pour enfants et une pipette pratique, sur laquelle le nombre de gouttes est marqué par des divisions.

Les enfants de trois mois ne peuvent enterrer qu'une seule goutte! Avec l'âge, le dosage augmente, mais très soigneusement. Une erreur est commise par les parents, les gouttes se réchauffent avant utilisation, plus les moyens sont froids - plus vite il remplira sa fonction, c’est-à-dire qu’il rétrécira les vaisseaux. La deuxième erreur commune consiste à injecter des gouttes profondément dans la narine. Il est préférable de garder le milieu afin que les gouttes ne s'écoulent pas dans l'œsophage sans avoir la pleine action possible.

Nous vous proposons une courte vidéo sur le traitement de la rhinite chez les bébés.

Renforcer l'immunité

Avec du lait maternel ou des mélanges de haute qualité, l'enfant reçoit une quantité suffisante d'immunoglobulines pour vivre au cours d'une période «saine». Au cours de la maladie, il est intéressant d’augmenter la barrière immunitaire du bébé. Pour ce faire, on utilise des interférons modifiés sous forme de gouttes ou de suppositoires rectaux. Un enfant de moins d’un an n’a besoin que du quart de la dose minimale, c’est-à-dire qu’il ne devrait recevoir qu’un quart de bougie.

En aucun cas, une mère qui allaite ne devrait suivre un traitement vitaminique, même si elle aussi a été victime du même virus. Un afflux important de vitamines dans le lait peut provoquer une allergie, et un nez qui coule d'une forme aiguë se transformera en une allergie chronique.

Nez qui coule - une conséquence de la maladie

Un nez qui coule est un symptôme. Les maladies qui le causent peuvent être de nature différente. Par conséquent, nous devons faire face aux virus, aux bactéries, aux effets de l'hypothermie ou aux causes des allergies. Le bon sens et les remèdes populaires seront les plus efficaces pour les bébés dans les premiers mois de la vie.

Suivez ces règles.

  1. Isoler de l’enfant tous les porteurs de la même maladie, à l’exception de la mère.
  2. Ventilez la pépinière tout le temps - dans un air frais, les bactéries ne se multiplient pas et les vaisseaux se contractent naturellement.
  3. Ajoutez une touche exotique tropicale, c’est-à-dire que vous augmentez autant que possible le niveau d’humidité (un humidificateur ou des chiffons mouillés sur la batterie vous aideront parfaitement à cela).
  4. Ne surchauffez pas le bébé, les vêtements doivent être naturels, confortables et respirants (de préférence pas plus d'une couche), les jambes - à la chaleur!
  5. Nourrissez le bébé uniquement à la demande, le corps affamé fait rapidement face à une situation extrême.
  6. Ne vous sentez pas désolé pour l'ail - étendez les tranches écrasées et pelées dans tout l'appartement, mais ne les placez pas près du lit.
  7. Vous ne devriez pas vous réveiller si vous dormez au dessus de la norme.
  8. Plus d'affection!

Où chez l'enfant tant de morue?

Le composant principal du mucus nasal est la protéine mucine. Il absorbe beaucoup d'humidité et est capable de croître, son volume augmentant de 600 fois. Un adulte en bonne santé peut produire jusqu'à 70 ml de sécrétions nasales par jour. Que dire d'un enfant malade? Il y a des anticorps antiviraux dans les sécrétions et des enzymes antibactériennes, de sorte qu'un nez qui coule est une sorte de réaction protectrice du corps qui est effrayé par la maladie. Ils préservent également les voies respiratoires d'une perte excessive d'humidité.

Essayez d'avoir un bébé qui pleure moins pendant votre maladie. Comme pendant les pleurs, une partie du liquide lacrymal pénètre dans les tubules dans la cavité nasale et «nourrit» l'humidité avec de la mucine. Et il a juste besoin de grandir encore plus.

Prévenir la récurrence

La maladie est vaincue, le froid est presque parti, il est temps que maman prenne des mesures préventives.

  1. Augmentez le temps de marche ou doublez leur nombre.
  2. Gardez une trace de la composition du mélange et des aliments complémentaires, il devrait y avoir suffisamment de vitamines.
  3. N'assistez pas à des événements de masse ou à des pharmacies avec un bébé et, lors d'épidémies, refusez d'aller au magasin et d'utiliser les transports en commun ensemble.
  4. Pendant le bain, laissez votre bébé boire un peu d'eau avec son nez ou, une fois tous les 3 jours, effectuez une irrigation saline de la cavité nasale.
  5. Éliminer les accumulations d'allergènes: poussière, laine et autres.

Et le conseil principal - ne paniquez pas en cas de rhume!

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un, il apparaît même pendant la grossesse, quelqu'un - après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille.
  • À chaque fois que vous vous approchez du miroir, il vous semble que les temps anciens ne reviendront jamais.

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un, il apparaît même pendant la grossesse, quelqu'un - après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille.
  • À chaque fois que vous vous approchez du miroir, il vous semble que les temps anciens ne reviendront jamais.

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Comment guérir un nez qui coule chez un nouveau-né: traitement médicamenteux et traditionnel sans danger

Souvent, les nouveau-nés pour diverses raisons peuvent avoir une congestion nasale et du mucus. Il est important de se rappeler que le traitement d'un tel état à cet âge présente certaines particularités. Par conséquent, les jeunes parents doivent savoir comment guérir le nez qui coule du nouveau-né.

Les principales causes de la rhinite

De nombreux facteurs peuvent provoquer un écoulement nasal chez le nouveau-né.

Selon les raisons, il existe plusieurs types de rhinite chez le nouveau-né:

  • Physiologique
  • Infectieux
  • Vasomoteur
  • Allergique
  • Décharge muqueuse pendant la dentition

Pour la variété physiologique de la rhinite chez les enfants, la période caractéristique d'une telle affection est de la naissance à trois mois. Cela est dû au fait que dans les premiers mois, la muqueuse nasale n'était pas complètement formée chez le nourrisson. En outre, il existe une certaine adaptation du nouveau-né à l'environnement extérieur, accompagnée d'un écoulement nasal. Une telle réaction à cet âge est normale pour les enfants.

Les autres raisons qui provoquent l'apparition d'un nez qui coule chez le nouveau-né peuvent être:

  • Diverses maladies virales et infections bactériennes
  • La présence d'allergènes (poussières, poils d'animaux, pollen de plantes, aliments, vêtements, produits chimiques ménagers)
  • Troubles du système vasculaire
  • Dentition
  • Troubles neuro-végétatifs

Les facteurs qui influent sur l'apparition de la rhinite chez les nouveau-nés comprennent:

  • Humidité insuffisante dans la pièce
  • Changements de température
  • L'hypothermie

Le traitement de la rhinite chez le nouveau-né, apparu à la suite des raisons susmentionnées, est prescrit par un pédiatre. Cela aidera à éviter les problèmes de santé non désirés pour l'enfant.

Symptômes d'un état pathologique

Les éternuements, les sautes d'humeur, la congestion nasale et l'écoulement nasal sont des signes d'écoulement nasal.

En cas de rhume, qui est un processus normal pour les nouveau-nés, le symptôme consiste uniquement en une humidité excessive de la muqueuse nasale et en un écoulement de liquide clair.

Les principaux signes de l'état pathologique du bébé enrhumé sont les suivants:

  • Congestion nasale
  • Rhinorrhea - écoulement muqueux abondant des voies nasales
  • Difficulté à respirer bébé
  • Éternuement
  • Léthargie
  • Capricieux
  • Perturbation du sommeil
  • Perte d'appétit

Le nez qui coule d'étiologie infectieuse est accompagnée de fièvre, d'essoufflement.

La rhinite allergique se caractérise également par une rougeur des yeux, des larmoiements, un léger gonflement du visage et des démangeaisons de la peau près du nez.

Avec la rhinite vasomotrice, qui survient très rarement chez les nouveau-nés, la congestion nasale n’est caractéristique que d’une narine. Si la position de l'enfant change, il est alors possible de libérer l'un du passage du nez, mais la congestion de l'autre.

Signes dangereux - quand vous avez besoin d'un médecin

Dans certains cas, un traitement à domicile est nécessaire pour compléter et consulter immédiatement un spécialiste.

La consultation en temps opportun du médecin et la nomination du traitement approprié aideront à prévenir les effets indésirables du rhume chez les enfants.

Par conséquent, le traitement de l’enfant devrait être confié au médecin:

  • la rhinite chez les nourrissons dure plus de dix jours
  • l'hyperthermie est observée dans le rhume
  • la présence d'impuretés sanguines dans les sécrétions muqueuses du nez du nouveau-né
  • refus du bébé de manger, accompagné d'une perte de poids
  • le sommeil complet du bébé est perturbé
  • respiration sifflante, essoufflement, hyperémie de la gorge
  • le bébé pleure constamment
  • à basse température chez le bébé
  • écoulement nasal devient épais et a acquis une couleur jaune verdâtre

De tels symptômes indiquent que le nez qui coule du bébé n’est pas de nature physiologique, mais bien un signe de certaines maladies. Ces maladies ne peuvent installer qu'un spécialiste.

Comment traiter un nez qui coule chez un bébé: caractéristiques du traitement

Aspirateur nasal aidera à nettoyer rapidement le nez d'un nouveau-né de la morve

Le traitement du rhume chez le nouveau-né dépend de la cause de son apparition. La rhinite physiologique ne nécessite pas de traitement spécial et disparaît d'elle-même vers la onzième semaine de la vie.

Le traitement contre les autres types de rhinite vise à éliminer la cause sous-jacente et à prévenir le dessèchement de la muqueuse nasale.

Pour l'efficacité de la thérapie avec des médicaments et des remèdes populaires, il est important de respecter les règles suivantes:

  • L'air dans la pièce où se trouve l'enfant doit être propre et humidifié. Par conséquent, il est nécessaire de faire le nettoyage humide plus souvent et d'aérer à l'intérieur.
  • Avec un rhume d’étiologie infectieuse, c’est une excellente option pour saturer l’air de phytoncides de plantes (couper l’ail, les oignons et les placer dans une pièce).
  • Avant la procédure d'instillation, il est nécessaire de nettoyer le nez de l'enfant de la décharge. Les nouveau-nés ne sont pas recommandés pour effectuer cette procédure en utilisant des cotons-tiges.
  • Les aspirateurs nasaux conviennent à la succion des sécrétions muqueuses chez les nourrissons. Ils sont mécaniques, sous vide, électroniques et sous forme de seringues. L'aspiration de mucus n'est nécessaire que près des zones externes des voies nasales.
  • Si le bébé a le nez qui coule est accompagné de fièvre, il devrait être interdit de nager et de marcher au grand air, en particulier pendant la saison froide.

Avec l’aide de telles activités, on peut considérablement soulager l’état de l’enfant et accélérer le processus de guérison.

Médicaments pour le rhume

Seul un médecin peut prescrire des médicaments sans danger pour un nouveau-né atteint du rhume.

Pour traiter le nez qui coule chez les nourrissons, ces types de gouttes nasales sont utilisés:

  • Antiviral (Grippferon, IRS - 19)
  • Hydratants (Quix, Aqua Maris)
  • Antiseptique (Oftahmyrin, Protargol)
  • Vasoconstricteur - sont nommés dans de rares cas, car ils comportent un grand nombre de restrictions et créent une dépendance, de sorte que ces gouttes ne sont pas autorisées à être utilisées pendant plus de trois jours.

Chez les nouveau-nés, un écoulement nasal peut être traité avec de telles gouttes nasales:

Leur utilisation nécessite le respect d'un dosage précis dans le traitement de la rhinite. Instiller est souhaitable de faire avant le coucher.

Un bébé peut enterrer son nez après le nettoyage. Pour se débarrasser des croûtes dans les voies nasales, vous devez verser quelques gouttes de la solution avec un effet hydratant. Pour éviter le dessèchement des muqueuses, utilisez une solution de sel de mer ou ordinaire en proportion d’une cuillerée à thé de sel par litre d’eau (bouillie tiède).

Il convient de noter que seul un spécialiste peut prescrire des médicaments pour une sélection de fonds à froid et indépendante et que leur utilisation peut nuire à la santé du bébé.

Des agents anti-inflammatoires et antiseptiques à usage externe peuvent être appliqués sur la membrane muqueuse nasale du nourrisson, par exemple, une pommade au calendula ou à l'hypericum, une pommade au zinc. L'utilisation de sprays et d'autres formes de médicaments pour la rhinite n'est pas autorisée pour le traitement de la rhinite.

Vidéo sur la façon de nettoyer le nez d'un nouveau-né:

La rhinite allergique nécessite l'utilisation d'antihistaminiques, qui permettent de soulager efficacement l'œdème des muqueuses lors de réactions allergiques. Un nez qui coule, qui est un symptôme d'une maladie infectieuse, est traité en thérapie complexe avec l'utilisation d'immunomodulateurs et d'antiviraux. Pour cela, les gouttes nasales Derinat conviennent.

Lavage nasal

Aqua Maris est un bain de nez efficace et sûr.

La procédure de lavage n'est pas faite au nouveau-né à l'aide de douches et de lavements. Depuis la solution peut entrer dans la trompe d'Eustache, si le médicament est sous pression. En conséquence, une otite moyenne peut se développer.

Une pipette ordinaire convient mieux au lavage du nez chez les nouveau-nés. Pour la procédure, vous pouvez utiliser des solutions salines, il est souhaitable que le sel soit de la mer. Aqualor ou Aqua Maris peuvent être utilisés pour laver les bébés. Ces solutions sont à base d'eau de mer purifiée.

Il n'est pas recommandé de laver le nez des nourrissons jusqu'à l'âge de trois mois avec un bouillon d'herbes médicinales. Pour cette procédure, vous pouvez utiliser des solutions salines spéciales.

Tout d'abord, les voies nasales sont nettoyées avec un aspirateur.

Ensuite, l'enfant est placé sur le côté et chaque narine est instillée avec un moyen de lavage. Après cela, il est nécessaire de changer la position du nourrisson sur la verticale afin que le liquide en excès puisse s'écouler. La solution restante est éliminée par un aspirateur nasal.

Méthodes de médecine traditionnelle

Les meilleures recettes de la médecine traditionnelle du rhume pour un nouveau-né

Les remèdes populaires pour le traitement de la rhinite doivent être approuvés par un médecin. Ces méthodes comprennent l'instillation du nez avec du lait maternel. D'une part, cet outil améliore considérablement le système immunitaire du bébé grâce au contenu en anticorps.

Par contre, le lait maternel provoque la reproduction rapide de microorganismes pathogènes dans la membrane nasale. Par conséquent, les pédiatres ne recommandent pas l'utilisation de cette "méthode de grand-mère".

Parmi les recettes populaires qui sont utilisées dans le traitement de la rhinite chez les enfants, ont une action efficace:

  • Jus d'aloès À partir des feuilles de la plante, qui n’a pas été arrosée pendant une semaine, presser le jus. Il est important qu'avant que les feuilles restent dans un endroit frais pendant plusieurs heures. Jus de fruits avec de l'eau (bouillie tiède) dans un rapport de 1: 1. Instiller une goutte dans chaque narine.
  • Jus de carotte ou de betterave Une goutte est introduite dans chaque passage nasal trois fois par jour. Les jus pour l'instillation des voies nasales dans le traitement des nourrissons doivent être dilués avec de l'eau.
  • Huile d'argousier. Installez une goutte dans les voies nasales avec une pipette.
  • Paires d'huile d'eucalyptus. Le bébé peut respirer les vapeurs d'eucalyptus. Cela nécessitera une lampe à parfum. À cette fin, ils utilisent également de l'huile de thuya ou d'arbre à thé.

Il est important de rappeler que de tels agents peuvent être utilisés dans le traitement complexe de la rhinite chez les nourrissons.

Complications de la rhinite

Avec le mauvais traitement du rhume, un nouveau-né peut avoir des complications dangereuses.

Parmi les complications graves de la rhinite chez les nouveau-nés - perte de poids. Cela est dû au fait qu’en raison de la congestion nasale et de difficultés respiratoires, les bébés ne peuvent pas téter leur sein pendant longtemps.

Le traitement tardif de la rhinite affecte le développement des maladies ORL:

En outre, des maladies des organes respiratoires inférieurs peuvent se développer, telles que pneumonie, bronchite, trachéite, bronchotrachéite.

De plus, à la suite d’un essuyage fréquent du nez du bébé, des plaies ulcéreuses peuvent apparaître sur les lèvres, les ailes et les muqueuses du nez.

Un nez qui coule chez le nouveau-né peut également déclencher une maladie oculaire d'origine bactérienne - la conjonctivite. Dans de rares cas, il peut y avoir des problèmes de cœur et de vaisseaux sanguins.

Prévention des maladies

Le respect des règles simples de prévention aidera à réduire plusieurs fois le risque de nez qui coule chez le nourrisson. Ces mesures préventives comprennent:

  1. Utilisation d'antiviraux chez le bébé si un membre de sa famille a commencé à avoir une rhinite
  2. Aérer la pièce dans laquelle le nouveau-né dort
  3. Humidification de l'air dans l'appartement
  4. Marcher dehors
  5. Isolement d'un membre de la famille atteint d'une maladie infectieuse-inflammatoire
  6. Pour la prévention de la rhinite allergique, éliminez les produits pouvant contenir des allergènes.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Snot chez les nourrissons: traitement rapide et efficace du rhume chez un nouveau-né et un enfant de moins de 1 an à la maison

Un nez qui coule chez un nourrisson indique que les fonctions de protection du système immunitaire ont été développées dans le corps de l’enfant. Dans une telle situation, il est important d'essayer d'aider le système immunitaire à vaincre lui-même l'infection, et non l'inverse, pour la prévenir. Afin de garantir le bon fonctionnement des muqueuses nasales de l'enfant, il est nécessaire de nettoyer et d'hydrater régulièrement les voies nasales. Seulement après de telles procédures, en cas de besoin, recourir à un traitement médicamenteux.

Les principaux symptômes de la rhinite chez les bébés

Dans la petite enfance, l'enfant ne peut pas encore respirer par la bouche et, comme ses voies nasales sont très étroites, la membrane muqueuse, qui se gonfle, rend la respiration très difficile. En conséquence, un simple nez qui coule chez un nourrisson est un symptôme très fastidieux qui provoque une gêne intense pour les miettes. Avec le nez en peluche, le bébé devient capricieux, refuse de manger, ne dort pas bien.

En général, l'écoulement nasal chez le nouveau-né dure environ deux semaines. Au début, les miettes du bébé présentent un mucus abondant et, lors d’un rhume ou d’une hypothermie, il peut aussi être accompagné d’une élévation de la température corporelle.

Un nez qui coule est le plus souvent accompagné de:

  • écoulement abondant et aqueux du nez;
  • détérioration de l'état général dans le contexte d'augmentation de la température à partir de 37 ° C
  • l'apparition d'essoufflement et une violation de la respiration normale;
  • des déviations du rythme de vie habituel, notamment des troubles du sommeil, de l'état de veille et de l'alimentation;
  • rejet du sein ou du biberon et interruptions fréquentes du processus de succion.

Dans les cas où le rhume est provoqué par une allergie, il se caractérise non seulement par un écoulement aqueux, mais aussi par un éternuement, une rougeur des yeux et des démangeaisons au niveau du nez. De plus, lorsqu'il y a un rhume ou des voies respiratoires encombrées, un jeune enfant étire inconsciemment les bras sur le nez et le frotte.

Types de rhinite et leurs causes

Au total, il existe 4 principaux types de rhinite. Ce peut être:

  1. Rhinite physiologique. Un tel écoulement nasal chez le nourrisson se produit souvent entre 1 et 3 mois et n’a pas besoin de traitement. La raison de son apparition est assez simple. Pendant la grossesse, pendant que l'enfant vivait dans la mère, il était constamment dans le liquide. En conséquence, la formation des membranes muqueuses ne commence qu'à la naissance. Au stade initial, les voies nasales montrent une sécheresse absolue, quelques semaines seulement après la naissance, la production de mucus commence. Étant donné que ce mécanisme n’est pas encore établi et que les allées sont plutôt étroites, l’enfant peut apparaître en liquide transparent en petites quantités. Une morve chez un bébé d'un mois est un phénomène naturel sans danger pour les miettes et qui ne lui cause pas d'inconvénient particulier. Au bout d'un moment, le nez qui coule chez un nourrisson passe tout seul sans traitement, ce qui ne peut être que nocif dans une telle situation.
  2. Infectieux ou viral. La cause de la maladie est une infection déclenchée par une bactérie ou un virus, et la morve est une réaction protectrice du corps.
  3. Allergique. Toutes sortes d'allergènes peuvent le provoquer - poussières, fleurs, produits chimiques ménagers, animaux ou produits de l'alimentation de ma mère, qu'il trouve dans son lait pendant l'allaitement. Dans ce cas, le larmoiement des yeux est ajouté au froid.
  4. Vasomoteur. Il se produit rarement chez les nourrissons. Apparaît avec des problèmes avec les vaisseaux des muqueuses du nez.

Il n'est également pas nécessaire d'exclure la possibilité de pathologies congénitales des voies nasales et du nasopharynx - par exemple, la courbure du septum nasal, la fusion complète ou partielle du gland, l'hémangiome, les polypes et les tumeurs. De tels écarts par rapport à la norme peuvent être la cause de pertes de mucus après 3 ou 4 mois de miettes.

Chez les nourrissons, la pathologie de l'épissure joan est la plus courante. Dans ce cas, la sortie des voies nasales vers le nasopharynx est bloquée, ce qui entraîne une cessation complète ou partielle de la respiration par le nez. Il est conseillé de ne pas ignorer ou différer un examen de routine à l'ENT - généralement effectué à 3 et 12 mois.

Un examen de routine par un médecin ORL permettra de détecter les maladies congénitales à un stade précoce et, si nécessaire, de les traiter

Complications probables après un rhume

Un nez qui coule chez un nourrisson peut devenir plus tard la cause de diverses complications.

Nez qui coule chronique

La rhinite chronique est très répandue. Périodiquement, les miettes se mettent à tour de rôle en positionnant les voies nasales, ce qui rend la respiration par le nez difficile et parfois même impossible. Le traitement de cette affection est considérablement compliqué par rapport à la rhinite ordinaire. Cependant, effectuer un traitement à la maison est tout à fait réaliste.

Sinusite

La sinusite est un processus inflammatoire dans les sinus paranasaux. Il peut être provoqué, comme d’autres maladies, par un fluide physiologique infecté qui, en raison du manque de tension dans le nasopharynx, a la capacité de se répandre dans l’ensemble du système respiratoire. Le problème principal est lié au fait qu’en raison du faible développement des sinus à un âge précoce, une sinusite peut survenir sans symptômes visibles. Le traitement de la sinusite, ainsi que des inflammations similaires, telles que l'amygdalite ou la pharyngite, peuvent être pratiqués à la maison.

Les maladies des organes ORL sont la principale cause des mauvaises odeurs nasales.

Otite moyenne

Le risque de nez qui coule chez un enfant de moins de six mois est précisément associé à un risque élevé de développer cette maladie. Il existe deux explications au fait que les enfants de cet âge sont sujets à cette complication:

  • Tout d’abord, jusqu’à 5-6 mois, la chapelure gît beaucoup et, dans cette position, le secret de la muqueuse n’est pas difficile à faire passer dans l’oreille moyenne par le tube auditif.
  • Deuxièmement, à cet âge, le tube auditif lui-même est court et large. Une telle structure et contribue au développement de l'otite.

Le symptôme principal de l'otite moyenne dans l'oreille moyenne est une douleur à l'oreille. L'enfant commence à se comporter de manière agitée, tournant constamment la tête dans différentes directions. Dans cette situation, un examen ORL obligatoire est requis. À l'avenir, les miettes sans attention appropriée peuvent apparaître écoulement purulent oreille. Cela indique que le processus inflammatoire a atteint un point critique. De plus, le pus sortant de l'oreille signifie que le tympan a éclaté.

Avec une réponse rapide aux symptômes et en prenant les mesures nécessaires, l’otite peut être traitée à la maison. En outre, lorsque la miette est déjà assise, rampe ou apprend à marcher, vers 8-9 mois, la probabilité d'otite chute brusquement. De plus, le développement du tube auditif se développe progressivement; il s’allonge et s’élargit au bout de 7 à 11 mois. En conséquence, un nez qui coule chez un enfant de 9 mois est dangereux non pas avec une otite, mais avec d'autres maladies respiratoires.

Les principales approches dans le traitement

Le désir naturel de toute mère, dès que les miettes commencent à couler, pour l'aider à s'en débarrasser. Cependant, le traitement de la rhinite dépend directement de la cause exacte de son apparition. Avant d’essayer de guérir un enfant avec diverses méthodes, il est nécessaire de comprendre pourquoi les miettes sont morveuses, et pour cela, vous devez être examiné par un pédiatre. Le médecin, en voyant l'écoulement nasal et en effectuant une évaluation de l'état du patient, sera en mesure d'établir le diagnostic et de prescrire le traitement approprié.

En cas d'ARVI

Au cours des six premiers mois, les bébés nourris au sein rencontrent rarement un ARVI. Cela est dû au fait que le lait maternel contient une grande quantité d'immunoglobulines qui protègent le corps des enfants contre les infections à caractère viral et bactérien. Dans la petite enfance, les experts recommandent de prendre un minimum de médicaments afin de ne pas provoquer de réaction allergique.

Avec ARVI, les parents devraient utiliser les mesures suivantes:

  • Nettoyez le nez avec des solutions salines. Pour ce faire, vous pouvez acheter une solution saline normale dans une pharmacie ou faire une solution spéciale pour une instillation dans votre nez à vos propres frais. L'eau pure bouillie ne convient pas à cette fin, car elle irrite la muqueuse nasale. Des exemples d'antiseptiques pharmaceutiques sont "Furacilin" et "Miramistin".
  • Utilisez des gouttes nasales antivirales. Ils sont basés sur l'interféron. Ils aident à renforcer l'immunité locale et à empêcher le virus de se propager.
  • Recourir à l'aide d'immunomodulateurs locaux. Le plus souvent nommé gouttes dans le nez "Derinat". Cependant, de nombreux pédiatres sont d'avis que les immunomodulateurs ne devraient pas être utilisés pour traiter les ARVI chez les nourrissons, car leur immunité est en train de se former et que leur introduction pourrait nuire à la santé.
En cas de rhume avec ARVI, les gouttes nasales sont utilisées avec succès.
  • Traiter avec des gouttes homéopathiques. Leur utilisation est assez courante dans le traitement de la morve chez les nourrissons. À de rares exceptions près, ils ne provoquent pas de réaction allergique. Au cours de la première année de vie, les gouttes homéopathiques «Euphorbium Compositum» sont généralement prescrites.

Avec complications de nature bactérienne

Les complications de nature bactérienne comprennent des maladies telles que l'otite, la sinusite, l'adénoïdite, la conjonctivite. Généralement, dans de telles situations, un traitement antibactérien est nécessaire, consistant à appliquer:

  • Antibiotiques locaux. Ils font généralement partie des gouttes nasales. Les enfants jusqu'à 2 ou 3 ans ne doivent pas utiliser d'antibiotiques locaux. Cependant, en cas d'otite ou de sinusite grave, le pédiatre peut leur prescrire une dose plus faible.
  • Antibiotiques systémiques. Leur utilisation est justifiée dans le cas d'une longue rhinite purulente, qui signale la présence d'une sinusite chez le bébé. En outre, les antibiotiques de la série des pénicillines sont très efficaces dans les infections à streptocoques et à staphylocoques. Hélas, souvent chez les nourrissons, la pénicilline peut provoquer des allergies, le médecin vous prescrit alors un antibiotique d'un autre groupe.
  • Gouttes de vasoconstricteur. Elles sont utilisées comme anesthésiques pour l'otite moyenne, car de telles gouttes soulagent rapidement les poches et réduisent la douleur à l'oreille. En plus des otites, ils peuvent être prescrits en cas de difficultés prolongées à respirer par le nez. Le manque d'oxygène en cas de difficulté respiratoire peut nuire au développement global du système nerveux du corps. Les gouttes molles, telles qu'Otrivin, conviennent mieux aux nouveau-nés. "Vibrocil" ou "Nazivin" s'utilise après 1 an (nous vous conseillons de lire: le bébé peut-il s'écouler "Vibrocil"?).
  • Gouttes antiseptiques. Le plus populaire parmi les mères de nourrissons aime "Protargol". Cette solution d'argent est largement utilisée par les spécialistes ENT. Lors de l'utilisation, il est important de respecter le dosage car, en cas de surdosage, il existe un fort sursèchement, un resserrement de la muqueuse et une accumulation d'argent dans le corps.

Pendant les allergies

Pour le traitement de la rhinite allergique, des médicaments antihistaminiques, des gouttes vasoconstricteurs ou des hormones peuvent être prescrits si les miettes de la congestion nasale sont prolongées. Cependant, cela disparaît généralement si vous éliminez tous les allergènes possibles. Pour cela, vous avez besoin de:

  • Faites dans la pièce où l'enfant passe le plus clair de son temps, un nettoyage humide de haute qualité. Enlevez tout ce qui accumule beaucoup de poussière, cela s’applique également aux peluches.
  • S'il existe une opportunité, il vaut la peine d'acheter un humidificateur et un purificateur d'air, un filtre à eau (plus de détails dans l'article: Avez-vous besoin d'un humidificateur pour un nouveau-né?).
  • Effectuer un test de certification et la qualité des produits pour enfants. Cela inclut les jouets, les vêtements, les détergents, les produits d’entretien et les mélanges.
  • Réviser le régime d'une femme qui allaite.
  • Si un nez qui coule apparaît au début de l’introduction d’aliments complémentaires, passez en revue les éléments du menu du bébé.
La cause de la rhinite peut même être allergique à certains aliments complémentaires.

Un soin important est un rôle important dans la thérapie. Tout d'abord, il est nécessaire que l'air dans la chambre du bambin soit toujours propre, frais et humide. En outre, il convient d'éviter toute surchauffe, car chez le nouveau-né, à la suite du dessèchement des muqueuses, des croûtes sèches se forment dans le nez, ce qui rend difficile la respiration par le nez.

6 méthodes interdites dans le traitement de la rhinite infantile

Un certain nombre d'actions ne doivent pas être effectuées pendant le traitement de la morve chez un enfant. Ceux-ci comprennent:

  1. Rincer le nez. Les conséquences de cette procédure peuvent être une inflammation de l'oreille moyenne due à un liquide pénétrant lors du lavage dans la trompe d'Eustache ou une toux et, dans certains cas, un laryngospasme dû à un liquide pénétrant dans le nasopharynx et le pharynx.
  2. L'utilisation de sprays. Jusqu'à l'âge d'un an, le bébé ne sait toujours pas retenir son souffle lors de l'injection de liquide, ce qui peut pénétrer dans les poumons et provoquer l'étouffement du bébé. Donc, l'utilisation de sprays n'est autorisée que pour atteindre 3 ans.
  3. L'utilisation de solutions concentrées. Un enfant peut avoir des brûlures des muqueuses, ce qui provoque une forte réaction allergique.
  4. Instiller des solutions d'huile nasale. On pense qu'en raison de l'huile, les cils de l'épithélium sont collés ensemble, ce qui réduit la fonction protectrice de la muqueuse nasale. L'utilisation fréquente de telles solutions n'est pas souhaitable.
  5. Inhalation de vapeur. De telles procédures sont dangereuses pour les brûlures du corps et des voies respiratoires et les laryngospasmes.
  6. Traitement des remèdes populaires, par exemple, instillation de lait maternel. Une telle approche peut amener le bébé en soins intensifs.
Les vaporisateurs nasaux ne peuvent être utilisés que par des enfants plus âgés.

Les questions les plus courantes avec un rhume chez un bébé

La petite enfance est une période importante dans le développement et la formation d'un organisme en bonne santé. Afin d'éviter l'inquiétude et les troubles inutiles liés à la morve et à leur traitement, il est préférable de poser la question au médecin traitant et de lui poser des questions excitantes. Parmi les nombreux, les plus fréquemment posées sont:

Combien de temps dure habituellement un rhume?

Tout dépend de la raison qui l’a provoquée. Dans le cas où il s'agit de symptômes respiratoires d'infections virales respiratoires aiguës, la durée varie dans la semaine. Une infection bactérienne est caractérisée par un écoulement vert ou jaune pouvant durer jusqu'à 2 semaines. Si la morve ne s’arrête pas après une période de deux semaines, cela indique une possible réaction allergique.

Quel est le traitement de la rhinite chez le nouveau-né?

Les principes de base de la thérapie sont réduits au même que chez les bébés plus âgés. Cependant, il est nécessaire de prendre en compte les caractéristiques anatomiques des miettes, telles que la sensibilité de la membrane muqueuse et l'étroitesse des voies nasales. Le nettoyage du nez doit être fait très soigneusement. Il est important de surveiller la posologie des médicaments et de ne pas abuser des gouttes vasoconstricteurs nasales et des agents hormonaux.

À l'avenir, l'utilisation d'un grand nombre de médicaments locaux pendant la période néonatale peut entraîner une rhinite allergique et une dysbiose de la microflore intestinale. Dans les cas où le nez qui coule a une nature physiologique, le traitement n'est pas nécessaire. La période de formation du mucus peut durer jusqu'à 10 semaines, elle s'accompagne de sécrétions abondantes de mucus.

Que faire pour aider les miettes avec un fort nez qui coule?

Quand un bébé reçoit trop de mucus et qu'il s'accumule dans le nasopharynx, c'est une voie directe vers l'otite. Il est nécessaire de sucer la morve avec l'aide d'aspirateurs spéciaux pour enfants et de continuer à le faire à mesure que le mucus s'accumule.

Souvent, les mères s'inquiètent de la manière de retirer les écoulements nasaux muqueux verts, car les enfants ne savent toujours pas se montrer comme des adultes. Les petits enfants ont besoin d'une aide mécanique pour nettoyer les voies nasales. Les toiles de coton, préalablement réduites dans une solution saline, ou les dispositifs conçus spécialement pour la morve à sucer peuvent agir comme une aide.

Les aspirateurs nasaux sont considérés comme sûrs dès les premiers jours de la vie. Cependant, ils ne doivent être utilisés que dans les cas de rhinite aiguë; il est préférable d'utiliser des chaussures en coton pour les soins quotidiens. Les seringues et les petites seringues ne conviennent pas à cet usage car le risque de lésion de la membrane muqueuse est élevé.

Vous pouvez éliminer les sécrétions muqueuses à l'aide d'un aspirateur mécanique ou électrique

Un autre problème rencontré par les parents de bébés - longue morve. Un nez qui coule chez un enfant pendant 6 mois et un an peut être un signe de poussée dentaire et le symptôme dure jusqu'à ce qu'ils éclatent. Il s’agit généralement d’un écoulement de liquide clair, sans fièvre ni autres symptômes du VRAI. De plus, si l'enfant continue à éternuer avec des pertes vertes ou jaunes après une maladie ou un rhume, cela indique une complication ou une infection. Il est nécessaire de recourir à un traitement médical, et parfois antibactérien.

A qui demander conseil?

Un appel à un médecin local est l’une des mesures les plus raisonnables et les plus correctes que les parents devraient prendre avec le nez bouché. Cependant, toutes les mamans ne seront pas satisfaites des recommandations de la pédiatre et il est peu probable qu'elle veuille administrer au bébé des gouttes qui lui seront prescrites, en particulier après avoir lu les composants et les effets indésirables.

Beaucoup commencent à chercher des réponses sur Internet, regardent des didacticiels vidéo du Dr. Komarovsky et lisent les forums. Malheureusement, même les conseils du célèbre pédiatre Komarovsky, qui sait comment traiter la morve chez les enfants, n’aident pas toujours à cent pour cent. Sans examen personnel, le médecin n'a aucune idée de ce qui est arrivé à l'enfant.

En conclusion, il convient de noter qu'il est seulement nécessaire de traiter le nez qui coule chez les nourrissons et les enfants jusqu'à l'âge d'un an sous la surveillance d'un pédiatre. Sans son rendez-vous ne peut pas utiliser les médicaments hormonaux, antibactériens et vasoconstricteurs. En cas d’otite, de sinusite ou d’adénoïdite, l’otolaryngologue doit traiter la morve dans les miettes et les allergies, l’allergologue le devrait.

Bébé qui coule

Toute maladie chez les nourrissons provoque beaucoup d'anxiété chez leurs parents, un nez qui coule ne fait pas exception. Un nouveau-né ne peut pas se moucher ni sucer lorsqu’il fait froid, ce qui signifie qu’il a constamment faim et qu'il perd du poids. Les causes d'un rhume peuvent être nombreuses: allergies, virus, etc. Il y a une rhinite physiologique.

Rhinite physiologique chez les nourrissons

La muqueuse d'un nouveau-né est imparfaite, elle se forme finalement au bout de quatre mois. À l’avance, les muqueuses ne peuvent pas se former car le fœtus est dans un milieu liquide avant la naissance. Après la naissance du bébé, l'approbation de tous les organes commence. Du bec, du mucus clair peut commencer à se détacher. Cela ne signifie pas que le bébé a attrapé un rhume et qu'il doit commencer à guérir, il doit juste attendre que la muqueuse soit formée et commence à fonctionner comme il le devrait.

Si vous commencez un traitement, vous pourriez avoir des problèmes de santé. En aucun cas, on ne peut perturber le processus de développement naturel. Le corps débogue son travail et les parents retirent le mucus du nez. Plus l'humidité du nez est éliminée, plus le corps le relâche.

Si un bébé a une température normale, un sommeil réparateur, un bon appétit, pas de toux, mais des écoulements nasaux, il s'agit d'une rhinite physiologique chez le nourrisson.

Afin d'aider l'enfant à s'adapter rapidement à l'environnement, il est nécessaire de garantir un niveau d'humidité normal dans la pièce afin que la muqueuse ne se dessèche pas.

Aujourd'hui, de nombreuses personnes achètent des humidificateurs d'air spéciaux ou installent simplement des réservoirs d'eau autour de la pièce. Les amateurs de poisson peuvent obtenir un aquarium. Une muqueuse trop sèche aidera la salle de bain à se remplir d'eau. Pour humidifier le bec, vous devez aller dans la salle de bain, où de l'eau chaude est versée dans la salle de bain même pendant une demi-heure.

Il est possible d'instiller une solution saline dans le nez plusieurs fois par jour. Il peut être acheté à la pharmacie ou préparé à la maison. Sur un litre d'eau bouillie, prenez une cuillère à café de sel ou de mer.

Combien de temps dure le nez qui coule chez les bébés?

Le nez qui coule des bébés entraîne un gonflement des muqueuses. La première décharge perturbe la respiration par le nez. Comme la cavité nasale du nourrisson est petite, même une petite quantité de mucus la recouvre complètement.

Avec un bébé froid commence à perdre du poids. Après tout, il ne peut normalement pas sucer le sein. Vous devez choisir: sucer ou manger. Et si vous sautez au moins une alimentation, les grammes vont immédiatement commencer à s'évaporer.

Si le rhume est retardé de plus d'une semaine, les organes ORL peuvent en souffrir. Avec un traitement inapproprié, il se produit souvent une otite, une sinusite, une amygdalite et d'autres maladies, qui ont leurs propres complications. Une pneumonie peut se développer lorsque les crachats sont saturés de bactéries.

Combien de temps dure la rhinite chez les nourrissons? Cette question est assez difficile à répondre. Au début, il y a un rétrécissement des vaisseaux sanguins, les muqueuses deviennent pâles et sèches. Le bébé se comporte de manière agitée, il a une sensation de brûlure au nez et une gorge qui chatouille. Si vous commencez le traitement au tout début, un nez qui coule ne sera pas compliqué.

Ensuite, les vaisseaux commencent à se dilater brutalement, un œdème apparaît, le mucus est sécrété et la respiration devient difficile. Ensuite, le mucus s'épaissit et devient jaune-vert, ce qui signifie qu'une infection bactérienne rejoint le virus.

Un médecin doit être contacté si, en plus du rhume, le bébé a une forte fièvre, une gorge rouge, une perte d’appétit et un poids. Le nez qui coule ne devrait pas durer plus de dix jours. S'il est retardé, vous devez consulter un médecin, car il s'agit, à première vue, d'une maladie innocente, qui peut avoir d'énormes conséquences.

S'il y a un enfant malade dans l'appartement, il est nécessaire de lui procurer une atmosphère confortable. La température et l'humidité doivent être dans les limites normales. Rincer les gouttes muqueuses avec Aquamaris ou une solution saline. Vous pouvez pokapat lait exprimé. Il est également primordial de boire abondamment. Il faut non seulement donner du lait maternel, mais également de l’eau ordinaire. Avant de nourrir, retirez le mucus avec un aspirateur nasal.

En aucun cas, ne peut pas utiliser les gouttes vasoconstricteurs. Ils ne peuvent être enterrés qu'avec l'autorisation du médecin, lorsque le bébé ne peut ni dormir ni manger. Ces gouttes ne guérissent pas, mais apportent un soulagement temporaire et un gonflement.

Comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons?

Le nez qui coule peut être gagné en trois jours. L'essentiel est de savoir comment le faire. Le lavage aide, par exemple, vous pouvez acheter Aquamaris ou Nazoferon. Il est nécessaire de fournir à un bébé des conditions confortables sans courants d'air, d'allaiter souvent, de garder les pieds au chaud, etc. Pour la désinfection, vous pouvez décomposer l'ail haché dans la maison.

Comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons? Le bébé aidera les sopleots. Quelqu'un utilise une poire en caoutchouc ordinaire, mais il est préférable d'utiliser un aspirateur spécial, vendu dans une pharmacie.

Les adultes dans le traitement de la rhinite ont le plus souvent recours à des médicaments vasoconstricteurs. Cette méthode pour se débarrasser d'un rhume ne convient pas aux enfants. Les médicaments vasoconstricteurs ne peuvent être utilisés que lorsque l'enfant ne dort pas, ne mange pas et ne maigrit pas.

Il est préférable d’utiliser des préparations homéopathiques qui ne donnent pas un résultat rapide, mais renforcent le système immunitaire et guérissent vraiment.

Comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons, les parents décident. Le médecin vous aidera à choisir le bon chemin.

La cavité nasale est la porte à toutes sortes d'infections. Si le corps reçoit quelque chose qui provoque la maladie, pose les deux narines. D'abord, il y a de la sécheresse et une sensation de brûlure dans le nez, puis le bébé commence à éternuer et, après un certain temps, une décharge abondante se produit.

Rhinite allergique chez les nourrissons

La rhinite allergique peut survenir en raison de la laine et de la salive des animaux, des déchets d’insectes, du pollen végétal, des produits chimiques ménagers, etc. Les allergies peuvent être sévères, légères et modérées. La rhinite allergique chez les nourrissons sous forme bénigne est généralement asymptomatique. Il ne se manifeste que par des troubles du sommeil et un manque d'appétit. Rien de spécial à faire, l’essentiel est de trouver et d’éliminer le stimulus. Les allergies peuvent être plus graves. Une sévérité modérée est caractérisée par une gêne, des troubles du sommeil, etc.

Dans la rhinite allergique, l'écoulement aqueux découle du nez. Dans ce cas, la personne s'inquiète des démangeaisons, des éternuements et des éruptions cutanées.

Le bébé a le nez qui coule et la fièvre.

Un bébé malade se comporte paresseusement ou au contraire avec agitation. Les mamans doivent surveiller de près le comportement de l'enfant, car tout changement de comportement peut indiquer que l'enfant est malade et a besoin d'aide.

Au début, les thermomètres aident. Et puis les mamans et sans eux peuvent déterminer avec précision la température de l'enfant. Même une légère augmentation est rapidement et facilement reconnue.

Si le bébé a de la rhinite et de la fièvre, vous devez appeler un pédiatre ou une ambulance. En effet, à cet âge, toute infection peut avoir des conséquences graves.

Il convient de rappeler que la température ne peut pas immédiatement baisser. Jusqu'à trente-huit degrés, le corps combat seul les corps étrangers. Il n'y a rien qui le dérange. Les médicaments en excès affaiblissent les fonctions de protection du corps, ne lui permettent pas de renforcer le système immunitaire.

Nez qui coule et toux chez les nourrissons

Le nouveau-né mange, dort et se réveille un peu. Dans le rêve, il grandit et gagne de la force. Un nez qui coule et une toux chez le nourrisson ne lui donnent ni à manger ni à dormir. Cela l'inquiète beaucoup. Le gamin commence à être capricieux et à pleurer.

Afin de rendre l'enfant un peu plus facile, vous devez le placer sur un flanc ou le tenir dans une colonne, c'est-à-dire dans une position verticale. Le nez peut être nettoyé avec de la gaze ou des flagelles de coton. Six fois par jour, une goutte de solution saline peut être instillée dans chaque narine.

Si le bébé tousse plusieurs fois, ne déclenchez pas l'alarme. Cela peut être une toux physiologique. Vous devez d'abord voir la gorge. Beaucoup de parents ne savent pas comment faire cela. Même s’ils réussissent à examiner la gorge, il n’est pas toujours évident de savoir s’il est dans un état normal ou s’il est nécessaire de commencer le traitement. C'est pourquoi il est préférable d'appeler le médecin à la maison. Meilleur spécialiste, gorge normale ou pas.

Si l'enfant n'est pas sujet aux réactions allergiques, vous pouvez lui donner du thé à la lime avec du miel ou du citron.

Les remèdes populaires pour bébés qui coule

Les médecins ne recommandent pas de traiter les nourrissons avec des remèdes populaires, car ils peuvent provoquer des allergies et diverses complications. Bien qu'il y ait des gens qui ne vont pas à la pharmacie et qui luttent avec des maladies avec l'aide de moyens improvisés. Afin de vous débarrasser du froid, vous devez verser dans le jus d'oignon mélangé à de l'huile végétale. Afin de ne pas nuire au bébé, vous devez essayer cet outil pour vous-même. Cinq gouttes d'huile prennent une goutte de jus d'oignon.

Les enfants plus âgés peuvent enterrer le jus de betterave dilué avec de l'eau. La procédure est répétée quatre fois par jour, cinq gouttes dans chaque narine.

Le nez qui coule peut être guéri de plusieurs façons. Tout d'abord, vous devez nettoyer la cavité nasale avec une poire en caoutchouc ou une buse que vous pouvez acheter en pharmacie. Il est nécessaire que le mucus dans le nez ne s'épaississe pas et ne se dessèche pas.

Pendant la saison de chauffage, l'air dans l'appartement devient plutôt sec. Si le bébé respire mieux en nageant ou en marchant, cela signifie que la pièce dans laquelle il se trouve manque le plus d'humidité. Cette question est facilement résolue. Vous devez soit acheter un humidificateur, soit placer un récipient contenant de l’eau à côté de la batterie. Des serviettes mouillées, accrochées à toutes les batteries de l'appartement, seront également utiles.

Si le rhume chez les nourrissons, les remèdes populaires aident très bien. L'essentiel est qu'il n'y ait pas de réaction allergique aux composants du remède.

Vous pouvez, par exemple, dissoudre dans 100 ml d’eau bouillie une demi-cuillère de sel de mer. La solution tiède doit être instillée dans le nez du bébé en deux gouttes. La première instillation provoquera des éternuements et une réaction douloureuse. Après un certain temps, le bébé s'habituera à la procédure et répondra normalement à l'invasion. Il est préférable de rincer le bec toutes les heures.

Dans le traitement de la rhinite, beaucoup utilisent du jus d'oignon ou de betterave. Une goutte de jus de betterave (1: 5) ou une goutte de jus d'oignon (1:20) est ajoutée à la solution saline. Ce médicament peut être instillé trois fois par jour. Comme avec le jus d'oignon et de betterave, vous devez être extrêmement prudent, car une mauvaise concentration peut endommager la membrane muqueuse. Si nous parlons de bébés, la prudence ne fait pas mal.

Dans la pharmacie, vous pouvez acheter de la vitamine A et l'enterrer dans le nez, une goutte une fois par jour. Cette vitamine soulage les irritations et hydrate les muqueuses. Beaucoup lubrifient l'huile d'argousier de la cavité nasale.

L'huile d'ail aidera à se débarrasser d'un rhume. Pour préparer le médicament, vous devez broyer deux gousses d'ail et ajouter cinquante grammes d'huile végétale stérilisée. Les composants infusés vingt-quatre heures. L'huile d'ail peut lubrifier la cavité nasale trois fois par jour.

Si le bébé commence à tomber malade, vous pouvez enduire vos pieds de baume vietnamien Zvezdochka avant de se coucher, de mettre vos chaussettes et de les couvrir d'une couverture. S'il n'y a pas un tel baume, la moutarde convient, à verser dans les chaussettes.

Il y a beaucoup de manières de traitement. Chaque personne choisit les méthodes qui l’aident. Des méthodes éprouvées sont fixées dans la famille pendant des années et sont utilisées pour chaque maladie.

Vaut-il la peine de traiter le nez qui coule d'un nouveau-né avec des «remèdes populaires»?

Il y a des gens qui traitent les médicaments de la pharmacie avec beaucoup de soin. Ils ont souvent recours à la médecine traditionnelle.

Certains enfouissent les huiles essentielles végétales ou la graisse animale dans le sein d'un bébé, oubliant qu'ils sont les allergènes les plus puissants. De nombreux remèdes populaires ont des effets secondaires et ne sont donc pas recommandés dans le traitement des nouveau-nés.

Les parents devraient-ils traiter la rhinite du nouveau-né avec des «remèdes populaires» ou non? La chose principale - ne pas oublier que le jus Kalanchoe ou aloès peut provoquer la survenue de troubles dyspeptiques. Le jus d'oignon brûle la membrane muqueuse de l'enfant.

Et en général, un nez qui coule peut avoir une étiologie allergique, ce qui signifie qu'aucun remède traditionnel ne pourra aider le bébé.

Vous Aimerez Aussi