Conseils pour les parents: comment guérir un rhume chez les nourrissons

Un nez qui coule est une réaction protectrice du corps. Ce symptôme semble éliminer les corps étrangers, la poussière, les allergènes et les bactéries. Pour vous débarrasser d'un rhume, vous devez établir la cause de son apparition.

Nez qui coule chez les nourrissons: causes

Caractéristiques du développement d'un rhume chez un nourrisson

L'apparition de rhinite chez les nourrissons peut être due à des caractéristiques physiologiques ou indiquer le développement de la maladie.

Les raisons physiologiques de l'apparition des sécrétions muqueuses du nez chez les enfants de moins d'un an sont les suivantes:

  • Hydratation de la membrane muqueuse grâce au travail actif des glandes salivaires
  • Dentition
  • Élimination des voies nasales du lait tombé pendant la régurgitation

Dans ces cas, l'écoulement nasal doit être transparent, sans odeur. De plus, leur nombre devrait être modéré. La rhinite physiologique passe d'elle-même et provoque un inconfort pour le bébé. Un tel nez qui coule apparaît généralement dans les premiers mois de la vie.

Un nez qui coule peut également être associé à des facteurs environnementaux défavorables. Lorsque l'air est trop sec, la sécrétion est augmentée pour éviter le dessèchement de la membrane muqueuse, ce qui provoque un gonflement et un écoulement nasal. Il est possible de se débarrasser des sécrétions muqueuses en augmentant l'humidité dans la pièce où se trouve l'enfant et en modifiant la température.

La rhinite allergique chez les enfants de moins d'un an est extrêmement rare.

Peut apparaître en raison d'une intolérance individuelle à des substances qui agissent en tant qu'allergènes. Dans la plupart des cas, l'apparition d'un nez qui coule et l'ajout d'autres symptômes indiquent le développement d'une infection respiratoire aiguë.

Les symptômes

Écoulement nasal et éternuement - principaux signes du rhume chez les nourrissons

Remarquer l'apparition du froid chez le bébé n'est pas difficile. Les symptômes sont presque les mêmes que chez les adultes.

Le bébé a des signes tels que:

Le bébé renifle et renifle, à cause d'un trouble de la respiration, il peut refuser de la poitrine et de la sucette. Si le nez qui coule est associé à des poussées dentaires, on peut remarquer un gonflement des gencives. La température ne dépasse pas 37,5 degrés. Dans ce cas, le bébé a bon appétit, il n’ya pas de mal. Une morve épaisse et abondante de couleur verte ou jaune foncé témoigne du développement d'une rhinite bactérienne.

L'élévation de la température se produit généralement au début du développement du processus inflammatoire. Dans ce cas, l'état général du bébé est normal. Si un nez qui coule apparaît à la suite du dessèchement des muqueuses, des croûtes sèches dans le nez apparaissent. Lorsqu'ils éternuent, ils sont expulsés du nez. Au cours des 2-3 premiers jours de la maladie, le traitement à l'aide de sécrétions muqueuses et claires est effectué à domicile. Cependant, si le processus inflammatoire commence à progresser et si un résultat positif n’est pas observé, vous devriez alors consulter un médecin.

Il est également nécessaire de consulter le pédiatre, si la température corporelle dépasse 38-39 degrés, si l'écoulement nasal est devenu jaune ou vert foncé, il y a du sang dans le mucus.

Ces symptômes indiquent le développement d'une maladie bactérienne. Habituellement, un tel nez qui coule commence de façon aiguë et se termine rapidement. Un traitement médical de ces symptômes est nécessaire car la maladie peut devenir une complication grave.

Traitement de la toxicomanie

Seul un médecin peut prescrire un traitement sans danger pour le rhume.

En cas d'écoulement nasal, les voies nasales doivent être nettoyées du mucus accumulé. Pour ce faire, utilisez un aspirateur ou une seringue à bec souple.

Préparations contre le rhume pour bébés:

  • En cas de gonflement important de la muqueuse nasale, le médecin peut vous prescrire des gouttes vasoconstricteurs: Nazol pour les petites, Nazivin Bebi, etc. La posologie doit être correctement mesurée à l'aide d'une pipette et son utilisation pendant plus de 3 jours est interdite. Il est nécessaire d'enterrer le nez une fois avec un intervalle de 6 heures. Ce sont des médicaments sûrs, car la substance active a une faible concentration et son efficacité ne diminue pas.
  • Utilisé avec des gouttes froides à action antiseptique: Protargol, Albucid. Ces médicaments sont utilisés pour traiter la rhinite bactérienne. La rhinite au stade initial est généralement causée par des virus, puis une infection bactérienne peut s'attacher à la maladie.
  • Parmi les agents antiviraux et les immunomodulateurs, Grippferon, Genferon-light, Viferon et Derinat sont prescrits.

Tous les médicaments ne sont utilisés que sur ordonnance.

Médecine traditionnelle

Méthodes populaires efficaces pour le traitement de la rhinite chez les nourrissons

En cas de rhume chez les nourrissons, des méthodes de traitement non traditionnelles peuvent être appliquées, après avoir consulté un médecin.

Les meilleures recettes folkloriques:

  • Si un nez qui coule est apparu dans le contexte d'un rhume, le jus de betteraves bouillies ou fraîches aide à éliminer ce symptôme. Vous pouvez ajouter du miel si votre bébé n’est pas allergique à ce produit. Le jus de betterave ou de carotte doit être dilué avec de l'eau bouillie tiède dans des proportions égales. Enterrer le nez du bébé 1-2 gouttes toutes les 2-3 heures. En outre, vous pouvez faire de la turunda, humidifier le jus et mettre dans chaque narine pendant 10 minutes.
  • Il est utile d'enterrer le nez avec une décoction de camomille. Cette plante a des effets anti-inflammatoires. Prenez une cuillère à café de fleurs de camomille et versez 260 ml d’eau bouillante. Insister un peu de temps et refroidir à une température de 36 degrés. Dans les deux narines devrait égoutter 3-4 gouttes de bouillon 3-5 fois par jour.
  • Deux feuilles de Kalanchoe doivent être bien lavées et rincées à l’eau bouillie. Puis presser le jus et diluer avec de l'eau bouillie tiède dans un rapport de 1:10. Goutte dans le nez ne devrait pas être plus de 4 fois par jour, 1-2 gouttes dans chaque narine. Au lieu de Kalanchoe, vous pouvez prendre de l'aloès. Afin d'éviter l'irritation et la rougeur de la membrane muqueuse, la feuille de la plante doit être cueillie à l'avance et laissée au repos pendant un moment.

Il faut se rappeler que l'enterrement du nez avec du lait maternel est interdit. Il contient des anticorps pour renforcer le système immunitaire de l'enfant, mais les bactéries se multiplient rapidement dans le lait. Lors de l'utilisation du lait maternel pour l'instillation du nez peut nuire au bébé. Il est important de suivre toutes les recommandations du médecin et de commencer le traitement dès les premiers signes d'un rhume afin d'éviter des complications à l'avenir.

Lavage nasal: médicaments et technique de lavage

Le lavage nasal est une méthode efficace et sans danger pour traiter le rhume chez les nourrissons.

Lorsqu'ils utilisent des médicaments contenant de la rhinite pour se laver, ils utilisent des agents hydratants à base d'eau de mer: Aqua Maris, Aqualor, Dolphin, Salin, etc. Ces remèdes naturels diluent le mucus et en améliorent la libération.

Recettes populaires pour se laver le nez:

  • Se laver le nez à la maison peut être fait avec une solution saline, qui n’a pas de propriétés différentes des préparations spéciales pour le lavage. Vous devez prendre une cuillère à café de sel et diluer dans un litre d'eau bouillie. Remuez bien. Le goût de la solution doit être légèrement salé.
  • Il est utile de faire la lessive avec une décoction de camomille, d'eucalyptus, de sauge et de calendula. Il est recommandé d’appliquer les décoctions de plantes médicinales 1 à 1,5 heure après la saumure.

Un flush vertical est effectué si le bébé tient déjà la tête:

  • Versez la solution préparée dans une seringue sans aiguille ni seringue.
  • Ensuite, injectez lentement du liquide dans le sinus nasal.
  • Vous devez tenir l'enfant au-dessus du bassin et vous assurer que la bouche est ouverte.
  • La procédure doit être effectuée lentement et avec précaution pour ne pas effrayer le bébé.
  • La procédure est également effectuée avec les autres narines.

Vidéo utile - Comment traiter un nez qui coule chez le nourrisson:

Si l'enfant ne tient toujours pas la tête, alors il faut:

  • Posez-le sur une surface plane sur votre dos.
  • Mettez quelques gouttes de la solution dans le nez, puis utilisez une poire en caoutchouc pour aspirer le mucus.
  • Les restes peuvent être enlevés avec des flagelles de coton.

Vous devriez savoir que beaucoup de solution goutte à goutte dans le nez ne peut pas être, parce que le liquide peut pénétrer dans la trompe d'Eustache et provoquer une inflammation des oreilles. Pour rendre la procédure plus efficace, il est recommandé d’utiliser Etericide après le lavage. Ce liquide huileux a un effet bactéricide et hydratant. L'irrigation du nez doit être effectuée non seulement en cas d'écoulement nasal et de congestion nasale chez les nourrissons, mais aussi à titre préventif pour l'hydratation de la membrane muqueuse.

Conséquences possibles

En cas de rhume, des complications peuvent survenir.

Lorsqu'il fait froid, le processus inflammatoire commencera à se propager davantage. Le bébé est plus susceptible de mentir et le liquide peut s'écouler dans l'oreille moyenne ou les bronches. Les maladies qui en résultent sont très difficiles à traiter.

La rhinite non traitée peut provoquer le développement de maladies chroniques: sinusite, rhinite.

Les maladies inflammatoires affaiblissent l’immunité de l’enfant et le corps devient vulnérable aux bactéries et virus pathogènes.

Un nez qui coule dans la forme en cours d'exécution peut entraîner une privation d'oxygène due à une respiration altérée.

En conséquence, les tissus et les organes du bébé ne sont pas suffisamment saturés en oxygène. Avec le développement de maladies nasopharyngées chroniques sur fond de rhume, les enfants se dispersent et dérangent. Une insuffisance respiratoire peut entraîner un développement pulmonaire anormal.

Prévention

Afin d'éviter l'apparition d'un rhume chez les nourrissons, il est nécessaire de suivre les recommandations suivantes:

  • Contacter à temps un pédiatre ou un oto-rhino-laryngologiste.
  • Tempérer le corps. Il y a 2 façons: l'air et l'eau. Il devrait être plus susceptible de marcher avec l'enfant dans la rue et le temps passé au grand air devrait être augmenté à chaque fois.
  • Le durcissement avec de l'eau doit être effectué lors du lavage de l'enfant en réduisant progressivement la température de l'eau.
  • Il est très important d'observer la température. Le bébé ne doit pas transpirer ni geler.
  • La pièce où se trouve l'enfant doit être régulièrement diffusée. Il est également nécessaire d'effectuer en permanence un nettoyage humide. Si nécessaire, installez l'humidificateur dans la pièce ou mettez un récipient avec de l'eau.
  • Lors d'une épidémie d'influenza ou d'ARVI, il est nécessaire de limiter les contacts avec les personnes malades. Le corps de l’enfant étant très sensible à divers agents pathogènes, la probabilité d’infection est élevée.
  • L'élimination des allergènes est importante dans la prévention. Des odeurs diverses, des produits chimiques, des phanères d'animaux et de la poussière peuvent provoquer une rhinite allergique.
  • Il est également déconseillé à une jeune mère pendant l'allaitement de manger des aliments pouvant provoquer une réaction allergique. Le lait maternel contient des substances qui renforcent le système immunitaire du nourrisson. Il est important d'allaiter le plus longtemps possible.

Si vous suivez toutes les recommandations, vous pourrez non seulement éviter l'apparition du rhume et du rhume, mais également améliorer l'immunité du bébé.

Méthodes de traitement de la rhinite chez les nourrissons remèdes populaires

Pour soigner un rhume chez les nourrissons, les remèdes populaires doivent être abordés avec beaucoup de responsabilité et d'attention. Malgré le fait que la médecine traditionnelle a des traditions séculaires et inclut des centaines de recettes efficaces, elles ne conviennent pas toutes pour le traitement des nouveau-nés et des bébés en bas âge.

En outre, le processus thérapeutique est accompagné des caractéristiques suivantes:

  • réaction imprévisible du corps de l'enfant au médicament utilisé;
  • passages nasaux étroits, ce qui complique le processus d'administration du médicament;
  • les jeunes enfants ne savent pas respirer correctement par la bouche, ce qui risque de mettre en danger la procédure de nettoyage des voies nasales.

Avant de procéder au traitement de la rhinite chez les nourrissons remèdes populaires, il est nécessaire de consulter votre médecin.

Façons de soigner un rhume chez un nourrisson

Un nez qui coule chez un nouveau-né est assez courant. En règle générale, elle s'accompagne d'un fort gonflement de la membrane muqueuse de la cavité nasale et de la libération d'une grande quantité de mucus. Dans certains cas, un nez qui coule est le signe de la présence d’une maladie allergique ou infectieuse grave, mais il est le plus souvent causé par une hypothermie.

Tout le monde peut traiter le nez qui coule d’un enfant à l’aide de remèdes traditionnels, mais l’essentiel ici est de s’assurer que les écoulements nasaux ne sont pas de nature allergique. Sinon, même une camomille inoffensive peut causer une nouvelle poussée d'allergies.

Il existe plusieurs façons de lutter contre le rhume chez les jeunes enfants. Le plus simple d'entre eux est l'extraction des écoulements nasaux à l'aide d'une seringue sans aiguille ou d'une poire en caoutchouc spéciale. Il faut être prudent, car la membrane muqueuse de la cavité nasale du bébé est très vulnérable, ce qui peut entraîner des blessures.

Il est nécessaire d'observer l'enfant. Si un nez qui coule coule en nageant ou en marchant, il peut s'agir d'air excessivement sec dans la pièce où se trouve le bébé. Pour augmenter l’humidité, vous pouvez utiliser un humidificateur spécial ou des serviettes suspendues aux radiateurs. En outre, près des batteries doivent être placés de larges réservoirs d'eau.

Le traitement de la rhinite chez les jeunes enfants devrait inclure l’utilisation de médicaments totalement inoffensifs qui ne peuvent pas irriter les muqueuses. Dans cet esprit, le moyen le plus populaire et le plus sûr est la solution de sel, utilisée sous forme de gouttes. Pour préparer la solution, il faudra 0,5 c. Ajoutez du sel marin à 0,5 tasse d’eau bouillie et mélangez bien.

Une solution tiède (mais pas chaude) est instillée dans le bébé dans chaque narine avec 2-3 petites gouttes toutes les 60 minutes. Comme la membrane muqueuse de la cavité nasale est enflammée, les premières gouttes peuvent provoquer une réaction douloureuse, le bébé commencera à pleurer, à éternuer et même à tousser. Progressivement, la sensibilité des cellules diminuera et l'enfant ne répondra pas à la procédure. Dans ce cas, l’écart entre l’instillation peut être réduit à 30 minutes.

Le liquide liquéfiera le mucus accumulé dans le nez et pourra ensuite être éliminé à l'aide d'un bulbe en caoutchouc. De plus, la solution saline préservera l'humidité de la membrane muqueuse, ce qui éliminera les risques de fissures et de dommages.

Recettes de la médecine traditionnelle pour le traitement de la rhinite chez les enfants

Si un nez qui coule chez un bébé est causé par une hypothermie, d'autres symptômes du rhume l'accompagneront:

  • la léthargie;
  • perte d'appétit;
  • somnolence;
  • irritabilité;
  • larmoiement;
  • peut augmenter la température corporelle.

Dans ce cas, vous pouvez utiliser des recettes traditionnelles adaptées aux petits enfants:

  1. Les gouttes d'huile à l'ail peuvent être utilisées comme agent thérapeutique et prophylactique. Il est nécessaire de prendre 50 g d'huile d'olive de haute qualité, de la chauffer au bain-marie et de la faire bouillir pendant 30 minutes. Après cela, dans un récipient avec de l’huile, ajoutez 3 petites gousses d’ail pelées. Le médicament est perfusé pendant environ 24 heures, puis l’ail est éliminé. Le coton-tige imbibé d'huile d'ail et lubrifier les voies nasales de l'enfant au moins 2-3 fois par jour (à des fins prophylactiques - 1 fois par jour).
  2. Le jus de betterave ou de carotte fraîchement pressé est utilisé pour traiter les très jeunes enfants. Il est nécessaire de diluer le jus avec de l'eau bouillie dans un rapport 1: 1 et d'enterrer 2 à 3 gouttes dans chaque narine du bébé environ 3 ou 4 fois par jour. En outre, vous pouvez humidifier un coton-tige dans un liquide et l'insérer alternativement dans l'une des narines en changeant 4 fois par jour.
  3. Le jus d'ail est recommandé pour le traitement des enfants de plus d'un an. Vous aurez besoin de hacher 1 tête d'ail, puis presser le jus et le verser avec 50 ml d'huile de tournesol ou d'huile d'olive. Le mélange est perfusé pendant 12 heures, puis utilisé 3 fois par jour, 1 à 2 gouttes dans chaque narine.
  4. Les jus d'aloès et de kalanchoé réduisent l'inflammation de la membrane muqueuse, ce qui élimine rapidement la congestion nasale. Sur les feuilles des plantes âgées de plus de 3 ans, presser le jus et le diluer avec de l'eau bouillie dans un rapport de 1: 1. La préparation résultante est instillée avec 3 gouttes dans chaque passage nasal 3 fois par jour. Si l’enfant n’est pas allergique au miel, le jus d’aloès peut être mélangé dans des proportions égales avec du miel liquide et instillé dans le nez de votre bébé au coucher, 3 gouttes dans chaque narine.
  5. L'huile d'argousier a d'excellentes propriétés antiseptiques, elle est donc souvent utilisée pour les rhinites et autres maladies des voies respiratoires supérieures. Pour la préparation du médicament, le jus de calendula et l'huile d'argousier sont mélangés dans des proportions égales, puis du miel ou de la propolis sont ajoutés au mélange. Dans l'outil obtenu, humidifié avec un coton-tige et placé alternativement dans les voies nasales du bébé pendant 20 minutes.

Moyens à effet chauffant

Si l'écoulement nasal n'est pas un symptôme de sinusite, d'otite moyenne et d'autres inflammations purulentes, le traitement de la rhinite peut être effectué à l'aide d'agents chauffants.

Ces fonds sont adaptés au traitement des enfants, même les plus petits, mais leur utilisation est interdite lorsque la température corporelle augmente ou lorsque la peau du bébé est trop sensible.

Pour éliminer le rhume chez les jeunes enfants, on utilise souvent la bouillie de mil chaude. Il est placé dans un sac en lin ou en coton et est appliqué sur les sinus maxillaires. Il faut agir avec une extrême prudence pour ne pas brûler la peau sensible du bébé. La bouillie peut être remplacée par un œuf à la coque, ainsi que par du sable calciné ou du sel dans une poêle à frire.

En cas de rhinite persistante, il est recommandé d’utiliser des bains avec addition de poudre de moutarde. Dans 6 litres d'eau tiède doit être dilué 1 cuillère à soupe. l moutarde sèche, puis placez les pieds du bébé dans la bassine. Peu à peu, de l'eau plus chaude peut être ajoutée au récipient, mais l'essentiel ici est de ne pas brûler la peau du bébé. La procédure dure 10 minutes, puis les pieds de l’enfant sont frottés avec une serviette et des chaussettes chaudes sont placées.

Pour renforcer l'effet de guérison, vous pouvez mettre un peu de poudre de moutarde sur vos chaussettes. L'enfant doit dormir dans des chaussettes et le matin, les symptômes du rhume disparaîtront ou s'atténueront. En outre, vous pouvez lubrifier les pieds du baume pour bébé "Star" tout en massant légèrement, puis mettre des chaussettes et recouvrir l’enfant d’une couverture chaude.

Les principales recommandations pour un enfant froid

Pour que la thérapie des remèdes populaires soit efficace, vous devez suivre les directives générales pour prendre soin de votre bébé. Ainsi, dans un rhume, un enfant devrait boire très souvent. Même si le bébé n'a rien essayé d'autre que le lait maternel avant la maladie, il est nécessaire de lui donner de l'eau bouillie propre aussi souvent que possible.

Lorsqu’il fait froid avec un écoulement nasal, une quantité suffisamment importante de liquide est éliminée. Si l'enfant ne le remplit pas, la muqueuse nasale va se dessécher. Lorsque l'enfant reçoit la bonne quantité d'humidité, il refuse le biberon.

Si le bébé a déjà essayé des compotes, des thés, des jus de fruits ou des décoctions de légumes avant la maladie, vous pouvez les lui donner, sinon vous devriez vous limiter avec de l'eau propre.

Il est nécessaire de normaliser les conditions dans lesquelles il y a un petit enfant:

  • l'humidité dans la pièce doit être d'au moins 75%;
  • la température de l'air doit être maintenue à environ 28 o C pour les nouveau-nés, à environ 24 o C pour les enfants de plus de 6 mois et à environ 22 o C pour les bébés de 9 mois et plus.

Si le nez qui coule du bébé est causé par le dessèchement de la membrane muqueuse des voies nasales à cause de la sécheresse excessive de l’air, il passera de lui-même et aucun médicament ne sera nécessaire.

Traitement des remèdes populaires de rhinite pour enfants

La santé des enfants est l'une des principales priorités des parents. Quand un bébé apparaît à la maison, l’anxiété est souvent accompagnée d’une grande joie. Tout inconfort nécessite un traitement immédiat. Cela réduira le risque de progression de la maladie.

Pour les enfants, même un léger nez qui coule peut être un gros problème. La muqueuse nasale est desséchée, sa fonction protectrice est réduite, les microbes pathogènes et les virus commencent à pénétrer librement dans le corps. Une grande partie du mucus est sécrétée, la respiration nasale est perturbée, puis le nez est posé et l'enfant commence à respirer uniquement par la bouche.

Conditions pour un traitement réussi de la rhinite

Pour la prévention et le traitement de la rhinite, le climat de la maison est d’une grande importance. Si l'appartement est sec et chaud, cela peut également provoquer l'apparition d'un rhume. Pour augmenter l'humidité, s'il n'y a pas d'humidificateur d'air, vous pouvez suspendre des serviettes humides, mettre des récipients avec de l'eau et ventiler souvent la pièce.

Boissons aux herbes parfumées avec un rhume chez les enfants

En cas de nez qui coule, vous pouvez soulager l’état de l’enfant à l’aide d’une boisson chaude.

Thé au tilleul

Pour cela, le remède populaire le plus populaire - le thé à la lime. Il a des actions diaphorétiques et bactéricides, abaisse la température et facilite la respiration. Pour vous préparer, vous devez prendre une poignée de fleurs de tilleul et verser un demi-litre d’eau bouillante. Donne à boire mieux la nuit.

Thé à la feuille de framboise

Un bon outil dans le traitement de la rhinite est le thé à base de feuilles de framboisier. Il a des effets anti-inflammatoires et augmente les défenses du corps de l’enfant. Les feuilles de framboise doivent être cueillies au début du printemps, au moment où elles apparaissent juste sur les branches.

Pas mal avec un nez qui coule et du thé ordinaire avec l'ajout de confiture de framboises.

Infusions, boissons aux fruits et décoctions d'herbes

Il est totalement inoffensif pour le traitement de la rhinite chez les enfants: infusions d’origan, de feuille de bouleau et de camomille, décoctions de boutons de pins ou de baies de viorne avec du miel.

Pendant le traitement d'un rhume, il est bon de donner à l'enfant beaucoup de boissons aux fruits tirées des baies et du bouillon des hanches.

L'inhalation


Les inhalations sont largement utilisées en médecine traditionnelle. Ils sont particulièrement utiles pour le corps des enfants, car ils affectent l’ensemble du système respiratoire. Le mal qu'ils en tirent est minime, car les moyens utilisés sont naturels et agréables à utiliser.

Le traitement doit commencer dès les premiers symptômes d'un rhume ou d'un rhume. L'utilisation de ce remède populaire tout au long de la maladie accélérera le rétablissement de l'enfant.

Inhalations chaudes

Pour les inhalations chaudes, vous aurez besoin d'un petit bol d'eau chaude et d'une serviette.

  • 1 recette. Dans l'eau, ajoutez 1 cuillère à soupe de miel et, recouvert d'une serviette, respirez les vapeurs bénéfiques.
  • 2 recette. Dans l'eau chaude, ajoutez 5 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus, de menthe ou d'arbre à thé. Vous pouvez utiliser l'huile dans le mélange ou séparément.
  • 3 recette. Dans un récipient pour inhalation, mettez une décoction chaude d'un mélange d'herbes médicinales: une feuille de cassis, des aiguilles de pin, de la tilleul, de l'écorce de chêne, de la sauge et du thym. Vous pouvez utiliser chaque plante séparément. Au total, une cuillère à soupe de matière première sèche est prise et brassée avec un verre d'eau bouillante.

Inhalations froides

Un bon effet avec un nez bouché chez les enfants de tout âge est donné par inhalation à travers un nébuliseur. Ils peuvent être réalisés avec de l'eau minérale ordinaire ou une solution saline.

Bien sûr, pour les bébés, effectuer des inhalations chaudes n'est pas acceptable, mais les inhalations aux huiles essentielles leur conviennent bien (en l'absence de réactions allergiques). Ils peuvent être effectués à l'aide d'un nébuliseur ou ajouter de l'huile directement dans le bain lors du bain des enfants. Les huiles essentielles conviennent à de telles procédures:

Les remèdes les plus faciles et les plus populaires sont les inhalations «passives»:

  • Faites tremper les tampons de coton ou les serviettes avec les huiles essentielles germicides et placez-les à côté d'un lit ou dans un autre endroit approprié. Cette composition conviendra également: mélangez à parts égales de lavande, d'eucalyptus et d'huile de menthe poivrée.
  • Dans la pièce, placez quelques soucoupes aux dents d'ail écrasées, des rondelles d'oignon.

Laver

Chez les enfants, un rinçage avec un rhume est une condition préalable pour se débarrasser rapidement de ce symptôme déplaisant. La méthode est utilisée pour empêcher un rhume de tomber dans une maladie chronique, ainsi que pour améliorer l’absorption des gouttes thérapeutiques.

Lavage à l'eau salée

Pour laver le nez, même les petits enfants peuvent utiliser de l'eau salée, encore meilleure de l'eau de mer. Pour préparer la solution, diluez le sel (au bout du couteau) dans un verre d'eau tiède. Tapez une pipette complète et goutte à goutte dans le nez. Une à cinq pipettes à chaque passage nasal peuvent être utilisées par lavage.

Après que l'enfant devrait être quelque temps dans une position verticale. Ce remède traditionnel est absolument sans danger et non seulement éliminera toute la microflore pathogène de la muqueuse nasale, mais soulagera également l’inflammation, les irritations, les gonflements et les démangeaisons.

Pour les enfants plus âgés peuvent être utilisés pour laver les remèdes populaires:

  • dans de l'eau salée, ajoutez quelques gouttes de perfusion antiseptique ou de décoction de calendula ou d'eucalyptus;
  • faire une infusion faible de camomille ou de sauge et rincer doucement le nez.

Gouttes d'un rhume

Jus de légumes

Les remèdes populaires efficaces peuvent être considérés comme les jus de plantes et de légumes. Ils doivent être utilisés sous forme de gouttes en cas de rhume chez les enfants de plus de trois ans. Au lieu de l'instillation, vous pouvez tremper un tampon de gaze dans le jus et l'insérer dans les voies nasales.

Sève des plantes

  • Jus de Calendula. Pour adoucir l'effet et augmenter l'effet thérapeutique, il est mélangé avec de l'huile d'argousier.
  • Le jus des feuilles de Kalanchoe, dilué avec de l'eau dans un rapport de 1: 2, enterre plusieurs fois par jour. Il faut agir lentement, en commençant par 1 goutte, car le Kalanchoe provoque souvent un fort réflexe d'éternuement. Si l'enfant répond normalement à ce jus, le traitement peut être poursuivi.
  • Jus d'aloès Peut être utilisé séparément, vous pouvez ajouter du miel. Égoutter 2 gouttes.

Jus de légumes racines

  • Jus de pommes de terre crues.
  • Jus de carotte 2 gouttes de jus dans chaque narine, plusieurs fois par jour.
  • Jus de carotte mélangé avec de l'huile d'olive ou de tournesol à parts égales.
  • Jus d'ail 1-2 gouttes de jus d'ail et une cuillère à soupe d'huile végétale à réchauffer dans un bain-marie. Goutte à goutte avec prudence 3 fois par jour.
  • Faire bouillir les betteraves et, après avoir frotté sur une râpe, presser le jus. Appliquer avec des sécrétions nasales épaisses.
  • Jus de betterave, dilué en deux avec de l'eau.
  • Jus de betterave au miel: ajoutez une goutte de miel à une cuillère à soupe de jus. Le traitement avec cet outil doit commencer par 1 goutte et, avec une tolérance normale, en porter jusqu'à 3 gouttes.
  • Jus de betterave à l'huile d'argousier dans des proportions égales.
  • Jus d'oignon en deux avec du miel. Remède populaire très efficace pour les enfants enrhumés. Il est préférable de l’utiliser comme ceci: donnez à un enfant une demi-cuillère à thé du mélange à avaler et lubrifiez-le immédiatement au nez avec un coton-tige de même composition. Le traitement dure 3 jours, une journée doit être répétée 2 à 3 fois.

Gouttes d'infusions d'herbes

  • Préparez un verre d’eau bouillante avec de l’Hypericum ou de la menthe poivrée. En utilisant ce produit, rincez bien le nez ou utilisez-le sous forme de gouttes (2-3 gouttes trois fois par jour).
  • La camomille aide à lutter contre la rhinite allergique. Humectez l'infusion de flagelles de gaze et insérez-la dans les voies nasales.

Le miel est un remède populaire fiable, mais avec une tendance à être allergique aux produits apicoles, il ne peut pas être utilisé.

Les gouttes de miel sont excellentes non seulement pour la rhinite chronique, mais également pour la perte de l'odorat. Mélanger le miel et l'eau dans des proportions égales et enfouir dans le nez.

Mâcher des rayons de miel pendant 10 à 20 minutes est très utile dans les cas de rhume et d’inflammation du nasopharynx.

Gouttes d'huile

Les gouttes d'huile peuvent être facilement préparées par vous-même. Mais il est préférable de les utiliser pour les enfants de plus de 5 ans.

  • Faire infuser une gousse d'ail hachée dans l'huile d'olive pendant 10 heures. La lubrification des sinus nasaux avec ce remède traditionnel en période d'exacerbation d'infections virales servira de bonne prévention et l'instillation en peu de temps soulagera le rhume.
  • Une cuillère à café d'huile d'olive mélangée à 2 gouttes d'huile de thym. Goutte à goutte trois fois par jour.
  • 1,5 cuillères à soupe de fleurs d’Hypericum versez de l’huile raffinée, en insistant 21 jours dans un endroit sombre, secouez et filtrez. Conserver au réfrigérateur. Goutte chaude au froid.
  • Hachez les racines de la bardane et ajoutez de l'huile végétale. Infusion à garder 2 semaines dans un endroit sombre. Le filtre n'est pas nécessaire. Avant utilisation, secouez et humidifiez les gazons avec. En cas de rhume chez les enfants, une telle procédure est effectuée au moins deux fois.

Échauffement

Chez les enfants, l'échauffement nasal ne doit être utilisé que dans les cas où la température corporelle n'est pas élevée et qu'il n'y a pas de suspicion de sinusite. Ce remède populaire réduit l'inflammation, réduit la production de mucus, élimine la congestion nasale.

Le réchauffement s'effectue à l'aide d'œufs à la coque, de pommes de terre ou de mil, de gros sel ou de sable. Le produit en vrac peut être chauffé dans une casserole ou au micro-ondes. Réchauffer pour réchauffer le contenu verser dans un sac de tissu serré. Il devrait être appliqué en alternance sur le nez et les sinus. La procédure ne peut pas être effectuée plus de 5 minutes 3 fois par jour, même lorsque l'enfant dort.

Bains de moutarde

Réchauffer les jambes et les mains avec des bains à la moutarde est très utile, ils améliorent le bien-être et tonifient. Il est préférable de les utiliser avant de se coucher. Il est commode d’effectuer des bains de réchauffement pour les enfants avec une grande capacité, par exemple un seau en plastique propre afin que l’eau atteigne le genou de l’enfant et que les bras puissent être baissés jusqu'au coude.

Dans de l'eau légèrement chaude, tolérante à la température pour l'enfant, ajoutez 1 c. cuillère de moutarde. Après 10-15 minutes, les pieds et les mains doivent être essuyés et porter des chaussettes chaudes. Pour fixer le résultat dans des chaussettes sèches, vous pouvez verser de la moutarde sèche.

Conditions d'utilisation des remèdes populaires

Le recours aux moyens de la médecine traditionnelle pour le traitement des enfants devrait traiter cette question de manière responsable. Le traitement devrait être bénéfique, vous ne pouvez pas permettre la perte de temps précieux. Les parents doivent être conscients qu'ils ont entre les mains la santé délicate des enfants. En cas de malaise chez les enfants, il est obligatoire de consulter le pédiatre.

Il est nécessaire d'appliquer soigneusement les remèdes populaires lorsque l'enfant est sujet aux allergies. Afin de protéger le bébé, lorsqu’il s’agit de remèdes populaires, il est préférable de tout vérifier en premier sur vous-même. Tous les jus de plantes pour instillation ne doivent être utilisés qu’avec de l’eau diluée et il est préférable de ne pas les utiliser pour traiter les nourrissons.

N'oubliez pas que lorsque la température corporelle augmente, il est impossible de réchauffer l'enfant, utilisez des pommades chauffantes et des frottements.

Traitement de la rhinite chez les enfants remèdes populaires à la maison

Les enfants, en raison de la faiblesse relative de leur immunité, souffrent souvent d'un rhume. La rhinite peut être appelée l'une des affections les plus courantes chez les enfants. Parfois, la maladie a des raisons évidentes, parfois le nez «se pose» chez un enfant qui a l'air en parfaite santé et, en plus d'une violation de la respiration nasale, il n'y a pas d'autres problèmes. Quoi qu'il en soit, les parents veulent aider le bébé le plus tôt possible. Il n’est pas toujours possible de consulter un médecin, car les polycliniques ne travaillent pas les week-ends et les jours fériés. Et appeler une ambulance avec des plaintes de rhume n'est pas accepté.

Il est dangereux et peu risqué de prescrire des médicaments à l’enfant, surtout s’il s’agit d’un petit bambin. Pour aider les parents peuvent venir des remèdes populaires qui aident à se débarrasser du froid assez rapidement.

Pourquoi un nez qui coule

La rhinite est difficile à considérer une maladie indépendante, il s'agit généralement d'une manifestation de divers troubles dans le corps. Le nez cesse de respirer partiellement ou complètement lors de l'inflammation des muqueuses de cet organe. Le plus souvent, il s'agit d'une conséquence de l'opposition aux agents pathogènes et aux virus.

Comme vous le savez, les virus pénètrent dans le corps principalement par le système respiratoire. Le nez est la première ligne de défense, le plus souvent, les virus envahisseurs parviennent à aller plus loin - dans le nasopharynx, dans le larynx. Dans ce cas, l’inflammation de la membrane muqueuse est une tentative de l’organisme de ne plus oublier l’agent nocif.

La diffusion du programme du Dr Komarovsky sur les causes et les méthodes de traitement de la rhinite chez l’enfant peut être visionnée dans la vidéo suivante.

Mais le même virus de la grippe est inhalé dans l'air par plusieurs personnes à la fois. Mais tout le monde ne tombe pas malade. Un nez qui coule va commencer ou non, ne dépend pas seulement de l'état d'immunité du bébé. Le développement de la rhinite est grandement contribué par divers facteurs, tels que l'air poussiéreux ou pollué, l'hypothermie.

Il existe un autre type de rhinite - non infectieux. Cela comprend la congestion nasale due aux allergies (rhinite allergique) et la rhinite vasomotrice (associée à une altération des processus du système nerveux autonome). Ils se présentent un peu différemment en raison du rétrécissement de la lumière des vaisseaux en réponse à une pathologie antigénique ou à un nerf vasculaire.

La rhinite aiguë - survient en réaction à un virus (moins communément à une bactérie). Avec cela, le gonflement des membranes muqueuses est assez fort, et il affecte les deux moitiés du nez. Avec lui, l’enfant peut ressentir une augmentation des larmoiements, une rougeur des ailes du nez et la libération de mucus liquide, les gens disent "coule du nez".

Si un tel nez qui coule est traité incorrectement ou pas du tout traité, le processus devient chronique au bout de 3-4 semaines. Grâce à cela, le nez restera bouché pendant longtemps, l'odeur de l'enfant diminuera sensiblement, les écoulements du liquide se transformeront en épaissis, parfois en pus, les muqueuses se dessèchent parfois, des croûtes se forment dans les voies nasales.

Les violations de la respiration nasale chez les enfants se produisent dans diverses maladies:

  • SRAS et grippe.
  • Scarlatine.
  • Rougeole
  • Allergie.
  • Dystonie végétative.
  • La prolifération des amygdales (adénoïdes).
  • Autres maladies.

Un écoulement nasal chez un enfant peut facilement se produire et s'accompagner de fièvre, d’une perte d’appétit, de maux de tête et d’une faiblesse générale grave. Quels sont exactement les symptômes qui accompagneront la rhinite, il est impossible de prédire, tout simplement individuellement.

Quand les méthodes folkloriques ne peuvent pas faire?

Un nez qui coule n'est pas dangereux en soi pour l'enfant. Mais ses conséquences peuvent être assez graves. Ce sont la sinusite, la sinusite, la méningite, les processus inflammatoires de l'oreille interne et, par conséquent, la perte auditive totale ou partielle, l'encéphalite et un certain nombre d'autres diagnostics déplaisants. Et parce qu'il y a des indications pour un traitement immédiat chez le médecin en cas de rhinite:

  • Si l'écoulement nasal chez un enfant a une couleur gris-vert ou vert et une odeur très désagréable. Cela peut indiquer une infection bactérienne grave. Cette condition nécessite la nomination précoce d'antibiotiques.
  • Si, en plus du froid, l’enfant a des douleurs dans la région frontale, sous les yeux, dans la région des sinus paranasaux nasaux. Cela peut être un symptôme de sinusite, une inflammation de l'audition. Dans cette situation, l'enfant n'a pas besoin de gouttes d'oignon dans le nez, mais d'un traitement sérieux avec l'utilisation d'agents antimicrobiens, d'hormones et d'anti-inflammatoires.
  • Si, après une blessure à la tête ou une chute, l’enfant a le nez bouché et des écoulements de liquide clairs, il doit être transporté d'urgence à l'hôpital! De tels symptômes peuvent indiquer une perturbation de l'activité du cerveau, ce qui nécessite un examen et une hospitalisation rapides.
  • Si dans un mucus déchargeable, quand un enfant a un rhume, des impuretés de sang, du sang ou des caillots sont perceptibles. Cela peut indiquer la nature traumatique de la rhinite, un corps étranger dans les organes respiratoires, il est nécessaire d'examiner le bébé dès que possible.

Remèdes populaires efficaces

Dans la plupart des cas de rhinite infectieuse aiguë, un enfant peut être très efficacement aidé par le recours à la médecine douce.

Jus de légumes frais

Le moyen le plus populaire de guérir rapidement la congestion nasale est de laisser tomber le jus d'oignon à l'enfant. Pour ce faire, frottez l'oignon sur une râpe fine, pressez le gruau avec un morceau de gaze et diluez le jus en deux avec de la solution saline ou de l'eau bouillie. La préparation des oignons au goutte à goutte peut prendre de 2 à 6 fois par jour.

Une telle recette ne convient pas aux enfants de moins de 2 ans, car le jus d'oignon, même dilué, agit de manière très agressive et peut provoquer des brûlures au mucus délicat des bébés. Les enfants de plus de 5 à 6 ans peuvent ajouter du miel dans des gouttes d’oignon, ce qui aura un effet anti-inflammatoire supplémentaire.

Les enfants de moins de 2 ans peuvent faire attention à ne pas laisser couler le jus de betterave ou de carotte dans leur nez. Pour ce faire, utilisez un presse-agrumes ou une râpe fine et un morceau de gaze pour égoutter le jus, diluez-le avec de l'eau bouillie en deux et versez 1-2 gouttes à chaque bébé jusqu'à 5 fois par jour. En cas d’étouffement des bébés, il est préférable de déposer de petites tasses de coton imbibées de jus de betterave dans les deux voies nasales.

Mélanges d'huile

Les médicaments qui agissent en douceur sur les voies nasales ont un effet bénéfique sur le rhume. Ceux-ci incluent des mélanges qui comprennent de l'huile - tournesol, graines de lin, vaseline.

Une recette populaire basée sur le mélange de 2-3 gousses d'ail finement hachées avec 30 ml d'huile de tournesol. Insister pour que le médicament prenne au moins 10 à 12 heures, puis filtrez et gouttez dans le nez de l'enfant 1 à 2 gouttes 3 fois par jour. Cette recette ne peut pas être utilisée pour traiter la rhinite chez les enfants de moins de 6 ou 7 ans.

Un autre moyen efficace de soulager la congestion nasale consiste à utiliser de l'huile d'argousier mélangée à du jus de calendula. Cette recette peut être appliquée même aux jeunes enfants de moins de 3 ans. Les ingrédients sont mélangés en deux. Il n’est pas nécessaire que le mélange d’huile résultant s’égoutte dans le nez, il suffit de le mouiller avec des cotons-tiges, qui restent dans les voies nasales pendant une demi-heure. La procédure est répétée 3 fois par jour.

Les enfants de plus de cinq ans peuvent mélanger un mélange de deux huiles, de thym et d’huile d’olive dans le bec. Ratio d'aspect -1: 1. Vous devez vous égoutter 2 fois par jour, 2 à 3 gouttes dans chaque narine.

Plantes

Parmi les plantes d'intérieur capables de gérer rapidement un rhume, le leader est l'aloès. Le jus de cette plante a un effet antimicrobien, adoucit la membrane muqueuse, soulage les poches. Pour faire des gouttes, vous devez couper une feuille d’aloès charnue et en extraire le jus. Mélangez le liquide obtenu avec une goutte de miel et versez dans le nez de l’enfant une fois par jour, de préférence avant de se coucher.

Pour aider l'enfant, qu'il a surmonté un nez qui coule, le millepertuis viendra. La cueillette à sec de cette plante médicinale (1 c. À thé) doit être mélangée à un verre d’eau bouillie et bouillie au bain-marie pendant un quart d’heure. Cool, filtrer à travers plusieurs couches de gaze. Enterrer le liquide dans le nez d'un enfant de deux ans et plus pas plus de 4 fois par jour.

Échauffement

La bouillie de mil fraîchement cuite doit être refroidie à l’état chaud pour en former de petites boules, puis placée dans le tissu et appliquée sur la région des sinus maxillaires. Dans certaines recettes, à la place de la bouillie, il y a un œuf à la coque. Ils "roulent" doucement le nez, les sinus, le front sur l'arête du nez.

L'inhalation

L'inhalation de vapeurs d'herbes médicinales et d'huiles essentielles vous permet de faire face rapidement au froid. Les procédures les plus efficaces sont basées sur les huiles de pin et d'eucalyptus, l'huile de sapin. La sauge, la camomille, la pharmacie et le calendula sont d'excellentes matières premières pour l'inhalation. L'inhalation peut être effectuée sur un récipient contenant une décoction d'herbes chaude, qui ajoute quelques gouttes d'huile. Mais il est préférable que vous disposiez chez vous d'un appareil spécial à cet effet: un inhalateur ou un nébuliseur. Il sera donc possible de ne pas craindre que l’enfant fortement inhalé reçoive des brûlures de vapeur aux muqueuses des organes respiratoires.

Gargarismes

Pour rincer le nez avec un rhume, vous pouvez utiliser du sel ordinaire. Pour ce faire, dissoudre une cuillerée à soupe de sel dans un récipient d’un demi-litre avec de l’eau bouillie. La solution saline doit rincer les voies nasales plusieurs fois par jour, cela vous permettra d’enlever le gonflement et de restaurer la respiration nasale.

Danger d'auto-traitement

Les parents, même très attentifs, qui sont fascinés par la préparation du nez et des gouttes nasales à partir de légumes et de fruits, peuvent ne pas remarquer de manifestations cliniques importantes lorsque la nature du rhume commence à changer. Ainsi, ils ne remarqueront peut-être pas le passage à une nouvelle étape dans le temps, ce qui affectera plus tard le traitement du rhume chez l'enfant, car les médecins devront traiter les complications graves de la rhinite ordinaire avec des méthodes assez traditionnelles.

Souvent, la mère soigne obstinément un rhume chez un enfant, mais ne réagit à aucun médicament.

Le fait est qu’il est assez difficile de diagnostiquer soi-même une rhinite allergique à la maison. Et le jus de légumes dans le nez ne fera qu'augmenter le gonflement des organes respiratoires, car ils contiennent également des allergènes. Que dire des gouttes au miel!

Quoi ne pas faire

  • Vous ne pouvez pas supporter un échauffement avec écoulement nasal purulent et suspicion de sinusite. La chaleur dans cette situation peut aggraver le problème, l'inflammation ne fera que s'intensifier. En outre, le réchauffement est strictement contre-indiqué à une température corporelle élevée.
  • Vous ne pouvez pas aveuglément faire confiance à toutes les recettes publiées par des personnes «compétentes» du rhume. Ainsi, les mères qui conseillent aux autres de rhinite de laver le nez de leurs enfants avec du savon à lessive risquent la santé de leurs enfants. Le savon à lessive, tombant sur les muqueuses enflammées, les irrite et provoque la propagation de l'infection.
  • L'effet positif du savon, sur lequel ils écrivent, peut être un effort pour expliquer le même effet irritant. Le bébé commence à éternuer à cause du savon et, pendant ce réflexe, le mucus s'échappe plus rapidement. Cependant, la congestion va certainement revenir, et le nez qui coule peut devenir encore plus fort.
  • Lorsque vous placez du turunda et des boules de coton contenant des médicaments dans le nez du bébé, veillez à ce qu’ils ne soient pas trop petits pour que le bébé ne les inhale pas accidentellement.

Pourboires

  • Avant toute instillation de fonds dans le nez, vous devez préparer la membrane muqueuse, en effectuant un rinçage préliminaire. Ce n’est qu’alors qu’il est possible d’égoutter la préparation préparée, à la fois médicinale et nationale.
  • Si l'enfant souffre souvent d'un rhume, vous devez faire attention à la climatisation de l'appartement où il habite. Il peut être trop sec, la membrane muqueuse à l'intérieur du nez se dessèche et l'inflammation commence. Ventilez la maison plus souvent, faites le nettoyage humide, humidifiez l'air. Pour ce faire, vous pouvez acheter un humidificateur ou accrocher régulièrement des serviettes humides sur les batteries. Les meilleurs indicateurs pour la santé des enfants sont les suivants: la température de l'air est d'environ 19 degrés, l'humidité est d'environ 60%.
  • En traitant un rhume chez un enfant, il est nécessaire de lui fournir beaucoup de boisson chaude. Cela est nécessaire pour que les muqueuses du nez déjà enflammées se dessèchent moins.
  • Un nez qui coule chez un enfant n'est pas une raison pour refuser de marcher. Par tous les temps, même sous la pluie (sous un parapluie), vous pouvez faire de petites promenades à l'extérieur, car l'air frais est très important pour respirer par le nez.
  • Ne limitez pas l'enfant en mouvement. S'il le souhaite, laissez-le courir et sauter, des mouvements actifs améliorent l'apport sanguin au corps, y compris à la muqueuse nasale.
  • Dans le traitement de la rhinite allergique, les remèdes populaires sont indésirables, mais ils peuvent presque tous être également des allergènes. Il est important d'éliminer l'antigène principal, car il est préférable d'aller à l'hôpital, où ils feront un test spécial (frottis du nez).
  • Il n'est pas nécessaire de traiter les remèdes populaires et la rhinite vasomotrice, car leurs causes sont enracinées dans les troubles du nerf vasculaire. Il serait préférable qu'avec cette forme de rhinite un enfant reçoive un traitement sous la surveillance d'un médecin.

Avant de commencer à traiter votre bébé d'un rhume avec des remèdes populaires, en particulier s'il n'a pas encore 1 an, consultez votre médecin, car même des préparations à base de plantes apparemment inoffensives que vous avez préparées peuvent nuire à votre enfant.

Comment et quoi soigner un rhume chez le nourrisson?

Les écoulements muqueux chez les nouveau-nés se manifestent en raison de divers facteurs déclenchants. Il est important de se débarrasser du froid dès les premières manifestations, car la rhinite aiguë présente certaines complications. De plus, il peut provoquer la formation d'otites, de sinusites ou de maux de gorge et avoir des conséquences graves sur la santé en général. La rhinite chez les nouveau-nés et les bébés âgés de moins de trois ans est accompagnée de difficultés respiratoires, de douleurs dans la région temporale et d'une température corporelle élevée.

Prendre n'importe quel médicament dans ce cas n'est possible qu'avec la nomination du médecin traitant. Mais s'il n'y a aucune possibilité d'aller chez le médecin dans un proche avenir, il est nécessaire de se débarrasser de la rhinite. Dans ce cas, les parents ont recours à la médecine alternative. Nous apprenons comment et quoi guérir le rhume chez les nourrissons, les remèdes traditionnels dans le matériau d'aujourd'hui.

Que peut-on utiliser avec un rhume

La rhinite chez le nouveau-né a beaucoup d'effets spécifiques. Souvent, l'écoulement nasal devient la cause première de la perte d'audition, d'une otite moyenne aiguë à l'oreille moyenne ou interne, d'une inflammation des sinus paranasaux ou maxillaires, etc. Pour toutes les raisons évidentes, il est nécessaire de traiter soigneusement le nez qui coule chez le nouveau-né.

Chez les enfants, un système immunitaire affaibli et une rhinite guérie prématurément sont dangereux pour le bébé.

Le nez qui coule provoque souvent l'apparition de maladies respiratoires aiguës.

Le traitement des enfants en bas âge doit être surveillé par un médecin qualifié.

Souvent, les spécialistes et les pharmacothérapies peuvent prescrire des méthodes issues de la médecine traditionnelle.

Le plus souvent, la rhinite chez les nouveau-nés est traitée avec des bouillons et des solutions instillés dans les voies nasales. Racine de chêne et de framboise, rose sauvage, feuilles de laurier, fleur de camomille, ortie, pied de poil, menthe, argousier, pissenlit, sauge, chéline et de nombreuses autres herbes médicinales ont des propriétés curatives.

Il est important de comprendre que vous ne pouvez prendre ces herbes et ces plantes médicinales que si vous consultez un médecin. Vous ne pouvez jamais prédire comment votre enfant réagira à un médicament en particulier. Ne risquez donc pas la santé de votre bébé.

Précautions

Avec une certaine allergie à l'une des substances médicinales ne peut pas prendre des plantes, qui comprennent ces composants. En plus du traitement, il est important de surveiller le bien-être du bébé et, en cas de réaction allergique, de cesser immédiatement de prendre des décoctions ou des solutions.

N'oubliez pas que le traitement d'un nouveau-né avec des méthodes de médecine traditionnelle peut provoquer une détérioration de la santé. Souvent, ce facteur apparaît en raison de l'inexactitude de la prescription ou en violation du dosage. En outre, le traitement des méthodes traditionnelles ne peut exclure l’apparition de réactions allergiques.

D'autres complications incluent le blocage de la trompe d'Eustache, qui peut être déclenché par l'accumulation de sécrétions muqueuses. En raison de la structure anatomique des nourrissons chez les bébés, les voies nasales sont étroites et même avec une petite accumulation de mucus, les canaux de la trompe d'Eustache peuvent être obstrués et provoquer une congestion du nez et de l'oreille. Il est difficile de déterminer un tel facteur par vous-même, l'aide d'un médecin est donc nécessaire.

Séparément, il convient de noter que dans les premiers mois de la vie, le bébé ne sait pas respirer par la bouche et que le nez qui coule peut être un problème sérieux pour lui.

À ce moment-là, le bébé pleure souvent et est capricieux, refuse de manger et ne dort pas bien la nuit.

En cas d'inflammation aiguë, le médecin prescrit un traitement complexe consistant à traiter rapidement et efficacement le rhume chez les nourrissons à l'aide de remèdes populaires afin de réduire efficacement les sécrétions muqueuses et de normaliser la respiration.

Par conséquent, en plus de prendre des médicaments, le médecin peut vous prescrire le lavage des voies nasales, l’utilisation de diverses décoctions et l’hydratation des voies muqueuses.

Comment appliquer les méthodes de la médecine traditionnelle

Il est nécessaire de commencer le traitement de la rhinite chez les nourrissons avec la détermination de la cause de sa survenue.

Si la rhinite a un aspect physiologique, elle ne nécessite aucune intervention médicale ou autre.

Dans ce cas, il suffit de surveiller le bien-être du bébé et d’éliminer le mucus à temps.

Si la rhinite est d'origine infectieuse ou virale, un traitement plus rigoureux est nécessaire. Le but de la thérapie est d’éliminer les sécrétions muqueuses et de normaliser la respiration nasale. Outre les médicaments et la médecine traditionnelle, d'autres facteurs doivent être pris en compte.

Par exemple, les méthodes de la médecine traditionnelle incluent l'humidification de l'air et la prévention du dessèchement de la muqueuse nasale. L'air dans la chambre du bébé doit être humide et propre. De plus, n'oubliez pas de procéder à un nettoyage quotidien humide et à la poussière.

Mais les principaux facteurs dans le traitement de la médecine traditionnelle incluent:

  1. Rincer le nez. Cette procédure est nécessaire à chaque fois avant d'utiliser des médicaments nasaux, ainsi que pour l'écoulement des sécrétions muqueuses. Cet exercice aide à normaliser la respiration nasale.
  2. Pour aspirer les sécrétions muqueuses, utilisez des appareils spécialisés. Les aspirateurs peuvent être mécaniques ou à vide, mais quelle que soit leur forme, il est nécessaire de manipuler à l'aide de cet outil uniquement dans la partie extérieure du nouveau passage, sans pousser le tube trop loin.
  3. Si la température corporelle est trop élevée, donnez à l'enfant une décoction de feuilles de laurier et de framboises, évitez également les courants d'air et excluez les traitements à l'eau.

D'autres méthodes de traitement incluent l'utilisation du lait maternel. Il a de nombreuses propriétés bénéfiques et, par instillation de quelques gouttes dans les voies nasales, il y a une amélioration du débit de mucus et une restauration de la respiration. Mais gardez à l'esprit qu'après 15 minutes, vous devez laver le nez du bébé. Si cette règle est ignorée, le développement de bactéries et d'autres agents pathogènes est possible car le lait maternel contient une grande quantité d'anticorps.

Pour consolider l'effet, vous pouvez utiliser une méthode connue de traitement avec du jus d'aloès.

Pour ce faire, coupez une feuille d'aloès et mettez-la au réfrigérateur pendant trois heures.

Après cela, récupérez tout le jus de la plante et diluez-le avec de l’eau purifiée dans un rapport de un à un. Après cela, verser l'agent dans chaque narine.

En l’absence d’une telle plante chez vous, vous pouvez utiliser l’huile d’argousier. Achetez le médicament en pharmacie et diluez deux gouttes de l'agent dans une goutte d'eau purifiée. Ensuite, insérez deux gouttes dans les voies nasales de l'enfant. Immédiatement après l'administration du médicament, fermez le nez avec une turunda pendant vingt minutes.

De plus, il sera utile de tenir plusieurs inhalations. En tant que composant médicinal, vous pouvez utiliser des feuilles de laurier ou de l'eucalyptus. Dans le même but, de nombreux parents utilisent des huiles.

Ces méthodes ont un effet productif uniquement en association avec une pharmacothérapie, qui doit être prescrite par le médecin traitant. L'auto-traitement d'un bébé peut être dangereux pour sa santé.

Conclusion

Au début du processus inflammatoire, qui s'accompagne d'un rhume, vous devez vous rendre le plus tôt possible dans un centre médical. L'inflammation des voies respiratoires supérieures pendant la petite enfance est dangereuse, car elle entraîne un certain nombre de complications. Pour les éviter, suivez les conseils des médecins et ne dérangez pas le dosage des médicaments.

Vous Aimerez Aussi