Prévention et traitement des remèdes populaires ARVI à la maison

Le SRAS désigne les infections virales respiratoires aiguës. Ce groupe d’infections est l’un des plus étendus, caractérisé par une transmission par des gouttelettes en suspension dans l’air et des manifestations respiratoires plus ou moins difficiles, allant d’un rhume léger à une pneumonie ou une bronchite obstructive. On pense que presque toutes les personnes sont touchées par cette maladie, sans distinction d'âge, de sexe ou de race. Selon les statistiques, l'ARVI est la maladie la plus répandue dans le monde. Les virologues disent que plus de 200 agents pathogènes différents peuvent déclencher la maladie. Dans cet article, nous examinerons plus en détail le traitement des ARVI avec des remèdes populaires.

Le SRAS et les infections respiratoires aiguës (maladies respiratoires aiguës) constituent deux groupes de maladies différents. Le premier est exclusivement causé par des virus, tandis que le second peut être causé par des agents microbiens dits pathogènes ou pathogènes. On pense que le groupe de maladies du SRAS est très désagréable, mais également relativement inoffensif.

Des études montrent que ces maladies surviennent souvent sous une forme légère et que le patient peut guérir même sans prendre de médicaments. Un traitement des remèdes populaires ARVI est très efficace. Cette déclaration s’applique même à la grippe, ce que beaucoup craignent en raison des conséquences et des complications possibles. Mais il existe certains groupes de personnes pour qui le rhume banal représente une menace sérieuse, car leur immunité est très faible. Tout d’abord, il s’agit de personnes souffrant de maladies graves, ainsi que d’enfants et de personnes âgées. Dans cette situation, la grippe peut provoquer une complication de maladies chroniques majeures ou entraîner une pneumonie.

Moyens d'infecter le SRAS

Le SRAS est transmis par les gouttelettes en suspension dans l’air, c’est-à-dire lorsqu’on parle à une personne infectée, tousse, éternue, mais aussi par contact - baisers (surtout d’enfants adultes), mains non lavées, utilisation de la vaisselle après le patient, etc.

Les virus sont plus fréquents pendant le changement de saison. Cela est dû au temps chaud et humide, conditions idéales pour leur vie et leur conservation à long terme. Le corps humain est plus susceptible aux infections lors d'hypothermie ou de fluctuations brusques de la température. L'accumulation de personnes dans des zones fermées et non ventilées est particulièrement dangereuse.

La nutrition monotone et le manque d'éléments nutritifs dans le régime alimentaire, en particulier les vitamines, ainsi que le stress et une mauvaise écologie entraînent un affaiblissement du système immunitaire, ce qui rend le corps moins protégé des virus. L'exacerbation de pathologies chroniques a un effet direct sur la réduction de l'immunité.

Symptômes et effets

Les virus qui causent la maladie sont différents et le tableau clinique classique de l'apparition de la maladie est généralement identique et se caractérise par des symptômes communs - frissons, fièvre (parfois importante), nez qui coule, douleurs musculaires et osseuses ("courbatures"), en plus de la faiblesse, de la lourdeur dans la tête, douleur aux yeux, élargissement possible des ganglions lymphatiques (à l'arrière de la tête, derrière les oreillettes, sous la mâchoire inférieure, malaise dans la gorge et congestion du nasopharynx.

Il y a souvent une toux (aboiement ou sécheresse, se traduisant par des attaques), parfois accompagnée d'expectorations, généralement légère.

Les symptômes d'intoxication générale les plus graves sont observés lors de l'influenza, l'infection virale la plus courante. Après cela, les complications les plus courantes sont l'otite (inflammation de l'oreille moyenne avec perte auditive partielle ou complète), la bronchite, la pneumonie. Afin d'éviter l'apparition des tristes conséquences du virus, il convient d'accorder une attention suffisante au traitement et à la prévention de cette maladie. Il existe de nombreuses recettes folkloriques éprouvées par le temps qui non seulement mettent rapidement le patient debout sur ses pieds, mais qui aident également à prévenir de graves perturbations du travail de notre système biologique.

Traitement des remèdes populaires ARVI

Prévention, conseils généraux:

Afin de protéger le reste de la famille et les autres de l'infection, le malade devrait être isolé. La pièce dans laquelle le patient reste, qui présente un repos strict au lit, doit être ventilée régulièrement. Le porteur du virus doit utiliser une serviette et un set de vaisselle pouvant être désinfectés par ébullition. Il est conseillé aux autres de porter des bandages de gaze. Une personne en contact direct avec un patient peut être trempée dans son pansement avec du jus d'oignon ou d'ail, produit de puissants phytoncides qui détruisent les virus.

Pour éliminer les virus, vous pouvez utiliser des oignons et de l'ail hachés. Il suffit de mettre dans chaque pièce une assiette de légumes-racines hachés. Des morceaux de légumes peuvent être suspendus dans des sacs de gaze à la tête du patient. Les aiguilles de pin ayant également des propriétés désinfectantes, le bouquet de branches de pin fourni aidera à purifier l’air.

L'utilisation de lampes à parfum additionnées d'huiles essentielles d'eucalyptus, de cyprès, de pin maritime, de sauge, de romarin, de théier, de cèdre, de sapin et de lavande est très efficace. augmenter la résistance du corps aux infections et nettoyer le système respiratoire. 5 à 6 gouttes de l’une quelconque des huiles ci-dessus ou un mélange de celles-ci rempliront l’air d’arôme et aideront à lutter contre les ARVI. De plus, le port d’aromacolon avec des huiles essentielles constitue une bonne protection pendant les épidémies de grippe ainsi que pendant la saison froide. L'huile de théier est particulièrement efficace.

En règle générale, pendant la période de maladie, l'appétit diminue - c'est une sorte de protection du corps. À cet égard, la nourriture devrait être diététique, légère et douce. Une faim de deux jours ne profitera qu'au corps affaibli. De nos jours, il est possible de nettoyer les intestins en utilisant des thés laxatifs et des honoraires à base de plantes (écorce de nerprun, séné, stalnik, fruits de fenouil).

Une attention particulière doit être portée au régime hydrique, car la consommation de grandes quantités de liquide aide le corps à faire face plus facilement à l’intoxication et à excréter les produits de décomposition avec de l’urine. La dose journalière doit être au minimum de un litre et demi à deux litres. Ceux-ci comprennent les boissons aux fruits, les infusions et les décoctions aux herbes, les thés vitaminés, les jus de fruits, le lait et l’eau de source pure.

Thés, boissons aux fruits et infusions:

1. Le jus de canneberge additionné de miel naturel, en particulier de tilleul, de framboise et de variétés de polyfleur (forêt, champ, alpin) présente un effet anti-toxique, antipyrétique et anti-inflammatoire prononcé.

2. Le jus de myrtille au miel a des propriétés antibactériennes, diurétiques et analgésiques. Vous pouvez également faire une infusion de brindilles de baies à feuilles caduques: dans un verre d'eau bouillante, mettez 1 c. à la cuillère d'herbe, insister une demi-heure et filtrer Prenez deux cuillères à soupe. cuillères cinq fois par jour.

3. La sève de bouleau aide à nettoyer le corps des radicaux libres, ainsi que des substances toxiques (produits de décomposition du virus), réduit le niveau des processus inflammatoires et de la température, présente des propriétés antimicrobiennes.

4. L'infusion de rose musquée compense l'insuffisance d'une énorme quantité de phytonutriments biologiquement actifs, qui sont indispensables au bon fonctionnement de l'organisme, en particulier pendant la période de lutte contre le virus. Le premier dogrose - une source d'acide ascorbique, de carotène et de fer. Infuser l'infusion est mieux dans un thermos à la vitesse de 15 grammes de sec, écrasé avec un fruit du couteau, 250 ml d'eau bouillante. Temps de cuisson à partir de 12 heures. Prendre la perfusion devrait être trois fois par jour, après un repas, un verre, vous pouvez avec l'ajout de miel ou de citron.

5. Gingembre: la racine de cette plante médicinale épicée tue efficacement les microbes, augmente la résistance du corps et aide à faire face au rhume ou à la grippe plus rapidement et sans douleur. Les boissons à base de gingembre facilitent la séparation du mucus, soulagent la toux et réduisent l'irritation de la gorge. Pour préparer le thé, vous aurez besoin d’une cuillère à dessert (environ 10 grammes) finement hachée ou frottée sur une grande râpe de gingembre frais (ou de poudre séchée) dans un verre d’eau bouillante, laissez infuser pendant environ une demi-heure. Dans la boisson résultante, il est souhaitable d'ajouter du citron et du miel.

6. L’infusion de fruits secs à la framboise aide bien: pour une tasse d’eau bouillante, un article est mis. cuillère de fruits et insister 20 minutes. Buvez un verre deux fois par jour.

7. Fleurs séchées de sureau de Sibérie: 1 tasse d'eau bouillante est placée sur un verre d'eau bouillante. une cuillerée de fleurs. Insister 20 minutes. et filtrer. Prendre pendant 10 minutes. avant les repas pour un quart de tasse. Vous pouvez ajouter du miel.

8. Le bouillon de baies de viorne avec du miel aide dans les cas où la maladie est accompagnée d'un mal de tête et d'une toux avec perte de voix. Un verre de baies par litre d'eau. Faire bouillir pendant 10 minutes et filtrer. Ajoutez 3-4 c. cuillères de miel Buvez un tiers d'un verre 3 fois par jour.

Frais médicaux:

  • 1 partie de fleurs de tilleul + 1 partie de viorne;
  • 2 parties de framboise + 2 parties de feuilles de pied de jambon + 1 partie d'origan (herbe);
  • 1 partie de feuilles de menthe poivrée + 1 partie de fleurs de sureau noir + 1 partie de fleurs de tilleul.

Préparez les charges ci-dessus comme suit: 2 cuillères à soupe du mélange par demi-litre d’eau bouillante, laissez bouillir pendant 10 minutes et filtrez. Prendre avant le coucher 100-200 ml.

  • Baies de l'airelle (20 g), baies d'églantier (30 g) et feuilles d'ortie (30 g). Brassez dans un thermos à raison de 25 grammes du mélange pour 300 ml d’eau bouillante. Insister 5-6 heures. Prenez un verre 3 fois par jour.
  • bourgeons de pin, feuilles de bouleau, églantines, feuilles d'eucalyptus, fleurs de pissenlit, graines de lin, sauge (2 grandes cuillères à soupe de chaque plante) et herbe d'absinthe (1 grande cuillère). Le mélange est préparé à raison de 15 g pour 750 ml, cuit à la vapeur dans un thermos pendant 3 heures, puis versé dans une casserole, porté à ébullition et immédiatement retiré. Refroidir, filtrer et prendre 5-6 fois par jour pour 2/3 tasse.

La médecine traditionnelle offre un traitement symptomatique des ARVI, qui comprend des antipyrétiques (à base de paracétamol ou d'acide acétylsalicylique), des remèdes contre le rhume, ainsi que divers médicaments antiviraux et immunostimulants.

Traitement des remèdes populaires par le SRAS

(Infection virale respiratoire aiguë)

Le SRAS est rarement dangereux en soi, mais peut entraîner des complications indésirables et provoquer des réactions allergiques. Les modifications inflammatoires du nez peuvent inclure les sinus paranasaux et les trompes d'Eustache. En conséquence, une sinusite, une eustachite, une otite moyenne exsudative se développent, une infection bactérienne secondaire se chevauchant. Complications possibles des voies respiratoires inférieures - bronchite, pneumonie bactérienne, exacerbation de l'asthme et bronchite chronique.

Symptômes: le premier symptôme de l'IVRI est habituellement une douleur ou un mal de gorge, puis une congestion nasale, un nez qui coule, des larmoiements, des éternuements et une toux. La prévalence et la gravité de certains phénomènes dépendent du type de virus. En savoir plus sur les symptômes ici.

Ce qui se passe Le SRAS se caractérise par une augmentation de la température (pas toujours), qu'il est préférable de ne pas abattre si elle ne dépasse pas 39 ° C. Les satellites intégraux d'ARVI sont le nez qui coule et la toux. Les symptômes du rhume disparaissent généralement en 1 à 2 semaines, qu'un traitement ait été pris ou non.

Que faire Le traitement principal est le repos et l'utilisation d'une quantité adéquate de liquide. Avec une augmentation significative de la température corporelle, l'antipyrétique (paracétamol) est pris. Une boisson chaude aide à soulager la toux et à aider les expectorations. Le lait chaud avec du Borjomi ou du soda (une demi-tasse de lait pour une demi-tasse de Borjomi ou une cuillère à thé de soda par tasse de lait) convient bien à cette fin. Vous pouvez faire une inhalation de vapeur (par exemple, respirer de la vapeur sur des pommes de terre fraîchement bouillies ou simplement de l'eau bouillante). La rhinite intense du stade initial peut être soulagée avec des gouttes vasoconstricteurs et, mieux encore, des sprays.

Attention! Les gouttes vasoconstrictrices après 3 jours ont l'effet inverse, c'est-à-dire contribuent au gonflement de la muqueuse nasale.

Il est préférable d’aller le 3ème jour dans de l’eau avec du sel et des sodas (à la pointe du couteau pour un demi-verre d’eau bouillie tiède) et de les enterrer dans le nez avec une pipette pleine de la solution dans chaque narine. La solution nettoie bien tout le nasopharynx et réduit l’inflammation.

Avec les rhumes et le froid, il est bon d'utiliser des humidificateurs. Si vous n’avez pas d’humidificateur, vous pouvez installer des réservoirs d’eau dans les pièces situées près des radiateurs de chauffage central (les bassins et les cuvettes profondes conviennent parfaitement à cet usage). L'inhalation d'air humidifié chauffé ou non chauffé atténue l'irritation des voies respiratoires.

Recettes La médecine traditionnelle recommande pour le traitement du rhume:

• buvez du thé chaud avec du gingembre et du miel (au lieu du gingembre avec du miel, vous pouvez prendre des fleurs de framboise ou de tilleul);

• boire du jus de canneberge ou de citron pour réduire la température;

• boire une infusion de bourgeons de bouleau;

• verser de la moutarde sèche dans les chaussettes et les porter sans enlever 2-3 jours;

• frotter le gruau d'ail avec le saindoux.

Plantes médicinales utilisées dans les maladies infectieuses des voies respiratoires

Antimicrobien et anti-inflammatoire:

Ateliers de misère et antipyrétique:

Effet antispasmodique sur les bronches:

Exemples d'herbes, g:

1. Elecampus tall (racines). 10.0

Bourgeons de pin. 10.0

Menthe poivrée (herbe). 10.0

Calendula officinalis (fleurs). 10.0

Plantain grand (feuilles). 10.0

Réglisse (racine). 10.0

Hypericum perforatum (herbe). 10.0

Thym ordinaire (herbe). 10.0

Prenez 1/3 de tasse de perfusion 3-5 fois par jour après les repas avec ARVI.

2. Salvia officinalis (herbe). 20.0

Thym ordinaire (herbe). 15.0

Camomille (fleurs). 15.0

Anis ordinaire (fruits). 15.0

Coltsfoot (feuilles). 10.0

Calendula officinalis (fleurs). 10.0

Appliquer 1 / 3-1 / 4 tasse 3-4 fois par jour après les repas avec l'enfant bronchopneumonia de 13 ans.

3. Ledum feuilles marais (herbe). 10.0

Coltsfoot (feuilles). 10.0

Violet tricolore (herbe). 10.0

Camomille (fleurs). 10.0

Calendula officinalis (fleurs). 10.0

Réglisse (racines). 10.0

Elecampus tall (racine). 10.0

Anis ordinaire (fruits). 10.0

Menthe poivrée (herbe). 10.0

Plantain grand (feuilles). 10.0

Appliquez 1 / 3-1 / 4 tasse de perfusion 3 fois par jour après les repas avec une bronchite obstructive.

4. Ledum feuilles marais (herbe). 20.0

Thym ordinaire (herbe). 20.0

Coltsfoot (feuilles). 10.0

Camomille (fleurs). 10.0

Réglisse (racines). 20.0

Althaea officinalis (racines). 20.0

Appliquer sous forme d'infusion ou de décoction de 1 / 3-1 / 4 tasse 3-5 fois par jour après les repas comme antitussif.

5. Pin (rein). 10.0

Plantain grand (feuilles). 30.0

Coltsfoot (feuilles). 30.0

Prendre sous la forme d'une infusion chaude de 1/3-1 / 4 tasse par jour avec la coqueluche.

6. Althaea officinalis (racine). 40.0

Coltsfoot (feuilles). 20.0

Fenouil commun (fruit). 15.0

Appliquer sous forme d'une décoction de 1/3-1 / 4 tasse par jour, 3 à 5 fois avec une pneumonie.

7. Calendula officinalis (fleurs). 20.0

Violet tricolore (herbe). 15.0

Une série de tripartite (herbe). 10.0

20 g de collecte par 200 g d'eau bouillante, insister 15 à 20 minutes et filtrer. Utilisé avec une laryngite pour inhalation pendant 5 minutes.

8. Salvia officinalis (feuilles). 15.0

Camomille (fleurs). 15.0

1 cuillère à café collection de 1 cuillère à soupe. l'eau bouillante, insister 25 minutes et filtrer. Utilisé avec la laryngite pour le rinçage de la gorge 3 à 4 fois par jour.

Frais d'allaitement officiels:

Racine d'Althea, feuille de pied de pied, herbe d'origan (2: 2: 1).

Pied-de-feuille, feuille de plantain, racine de réglisse (4: 3: 3).

Les huiles essentielles empêchent les bactéries de pénétrer dans le corps, préviennent les maladies infectieuses et facilitent leur circulation. De nombreux produits sont également utiles, notamment ceux contenant de la vitamine C, en particulier les oignons et l'ail (ils ont un puissant effet antibactérien).

Herbe sauge, anis, bourgeons de pin, racine d’Althea, racine de réglisse, fruit de fenouil.

Traitements d'aromathérapie

• Buvez plus souvent des décoctions de citron et de menthe et mangez des aliments sains. Et aussi faire de l'exercice tous les jours.

• Pour créer les conditions défavorables au développement de l'infection, préparez la composition: 50 ml d'huile de soja ou d'amande et 1 goutte d'huile de cannelle, de girofle, d'eucalyptus, de naïolium et de pin. Mettez quelques gouttes sur un coton humide et placez-le sur la batterie de chauffage à côté de vous. Ou diluez l'huile dans l'eau (sans l'huile de base), versez-la dans le flacon pulvérisateur et vaporisez la pièce.

• Pour plus de protection, dissolvez 1 goutte d'huile de girofle, d'eucalyptus, de naïolium ou de pin dans 50 ml d'huile de soja ou d'amande douce et frottez la poitrine autour du nez. Cela devrait également être fait dès les premiers symptômes du rhume.

• Rincez immédiatement la gorge avec de l'eau bouillie tiède contenant 2 gouttes d'huile d'arbre à thé, de géranium ou de thym et un peu de jus de citron.

• Si vous avez les seins et le nez, utilisez un mélange d’huiles essentielles pendant l’inhalation et le bain, frottez-les ou utilisez un mouchoir. Dans ce cas, les huiles de kayaput, de girofle, d'eucalyptus, de haute et de pin sont utiles.

• La perte de l'odorat est l'un des symptômes les plus désagréables du rhume (en particulier pour un spécialiste en aromathérapie!). L'huile de cerfeuil, le géranium et le basilic peuvent aider. Utilisez-les lors des bains et des inhalations.

• Frottez l'huile d'arbre à thé (géranium ou thym) sous le nez, derrière les oreilles et à l'arrière de la tête. Vous n'aurez aucune congestion, et vous ne contracterez plus un rhume. Si vous souhaitez utiliser de l'huile pure, commencez par faire un test cutané.

• Si vous avez un très mauvais rhume, buvez beaucoup de liquide - 1 grand verre par heure. Ou préparez une infusion: 2/3 de feuilles d'eucalyptus et 1/3 de branches de lavande.

• Après votre convalescence, buvez de la décoction de thym plusieurs fois par jour pour éviter les récidives.

Autres traitements

• Si vous avez un rhume, habillez-vous chaudement et suivez le repos au lit. Ensuite, le corps se concentrera uniquement sur la lutte contre la maladie et ne transmettra pas les microbes infectieux.

• Si vous faites de la fièvre, c’est un signe certain que votre corps combat le virus - essayez de manger des aliments faciles à digérer, pour ne pas perdre sa force. Mais ne pas mourir de faim. Les fruits frais, comme le yogourt, sont d'une grande aide. Lorsque la chaleur transpire et perd donc du liquide (ce qui est particulièrement dangereux pour les nourrissons), il est donc nécessaire de compenser sa perte. Buvez des jus de fruits dilués et des décoctions.

La prévention la plus efficace du SRAS consiste à durcir le corps dès la petite enfance et à maintenir un mode de vie sain.

L'instillation dans le nez d'interféron inhibe l'activité du virus et réduit la congestion nasale, tout en augmentant le risque de saignement nasal et d'érosion de surface de la muqueuse nasale.

Prévention du SRAS dans les entreprises et les institutions industrielles

Il est recommandé d'utiliser des salles spécialement conçues, par exemple des salles de repos, des salles de repos ou à certaines heures de la journée - petites salles de conférence, salles de sécurité, salles de service (pendant la pause de midi), etc.

La composition de lavande, menthe poivrée, citronnelle, eucalyptus, sauge, basilic euhépolique ou anis dans des rapports 5: 1: 1: 2: 2 ou 0,5 sans compositions d’huiles essentielles de sauge ou d’eucalyptus dans les mêmes proportions est recommandée. Concentration recommandée de substances volatiles en zdvuh 1,0 - 1,5 mg / cu. m, la durée de la procédure 25 - 30 minutes, le cours - 12 - 14 procédures avec un intervalle de 1 - 2,5 mois dans les périodes automne-hiver de l'année.

Prévention du SRAS dans les structures d'accueil pour enfants

Un problème particulier en matière de prévention des infections chez les enfants est la prévention des maladies respiratoires aiguës causées principalement par des virus, c’est-à-dire des infections virales respiratoires.

Les virus sont les micro-organismes les plus petits, contrairement aux bactéries qui ne se multiplient que dans les cellules vivantes. Ce sont des parasites intracellulaires, ils utilisent des matériaux de construction et de l’énergie pour se reproduire à partir de cellules vivantes. Les virus se reproduisent extrêmement rapidement: à partir d'une particule virale ayant pénétré dans la cellule, dans les 4 à 6 heures, une millième progéniture se forme et peut toucher d'autres cellules.

Les virus respiratoires ont une grande variabilité. Même le même virus a plusieurs dizaines de variétés. En même temps, l’immunité qui suit la maladie transmise n’est formée que pour un type ou sous-type de virus strictement défini.

La plus grande infectiosité du patient est notée dans les premiers jours de la maladie (3-8 jours), mais avec certaines infections, telles que l'adénovirus, une infection est possible dans les 25 jours.

La propagation de l'infection chez les jeunes enfants contribue à la structure et au fonctionnement du système respiratoire. Chez un enfant, comparé à un adulte, la taille des organes respiratoires est relativement petite, les voies nasales et le larynx sont étroits, la membrane muqueuse du nez et de la gorge est sensible, elle contient de nombreux vaisseaux sanguins. Par conséquent, même avec une légère inflammation, les muqueuses gonflent de façon spectaculaire, le bébé commence à respirer par la bouche. Avec une inflammation plus prononcée, il y a un rétrécissement de la lumière du larynx, qui peut être accompagné de signes de suffocation. Une caractéristique essentielle des organes respiratoires d'un jeune enfant est qu'ils sont en croissance et en développement, et que toute maladie plus grave affecte les tissus et les organes en croissance. De plus, les enfants ont une résistance corporelle aux infections considérablement réduite. Il convient également de noter le rôle du facteur dit du froid dans l'apparition de maladies aiguës des voies respiratoires supérieures. Chez les enfants non trempés, un refroidissement même modéré réduit la résistance de l'organisme aux virus et aux bactéries.

Les formes les plus courantes d'infections respiratoires aiguës chez les enfants sont la grippe, le parainfluenza, l'infection adénovirale et l'infection respiratoire syncytiale.

Les symptômes cliniques (manifestations) de diverses formes de maladies respiratoires aiguës présentent des caractéristiques et des caractéristiques communes: l'enfant a une lésion prononcée du système respiratoire (nez qui coule, toux, rougeur du pharynx, enrouement); symptômes d'intoxication générale (élévation de la température corporelle, malaises, maux de tête, vomissements, perte d'appétit).

N'oubliez pas que toute infection virale respiratoire affaiblit considérablement les défenses du corps de l'enfant. Cela contribue à l'apparition de complications, souvent purulentes, causées par diverses bactéries (pneumonie, inflammation de l'oreille moyenne, sinusite, etc.). Les foyers endormis des maladies chroniques prennent vie sous l'influence d'une infection respiratoire: exacerbations d'amygdalite chronique, bronchite chronique, maladies chroniques du tube digestif, des reins, etc., d'où l'importance de la prévention des infections respiratoires aiguës chez les enfants.

Les médecins font une distinction entre une prophylaxie non spécifique visant à renforcer les forces de protection du corps de l’enfant et une prophylaxie spécifique visant à prévenir la propagation de maladies virales et bactériennes des organes respiratoires.

Renforcer les défenses corporelles de l'enfant en premier lieu peut permettre à celui-ci de prendre soin de son bébé, de la période néonatale, à l'alimentation rationnelle et à la nutrition, à l'éducation physique, en particulier au durcissement. En effet, la base du soi-disant rhume est la réponse du corps au refroidissement. Lors du refroidissement de différentes parties de la peau, leur circulation sanguine et lymphatique change, la formation de mucus dans les voies respiratoires supérieures augmente. La stagnation du sang et de la lymphe, une augmentation de la sécrétion de mucus contribuent à l'activation de microbes qui sont constamment dans le corps et qui, pour le moment, ne montrent pas leurs "intentions malveillantes". Un enfant aguerri peut facilement faire face à ces changements, un enfant non-endurci tombe malade. Si l'enfant ne développe pas de résistance au froid, il sera constamment attrapé froid.

Le durcissement doit commencer dès les premiers jours de la vie d'un enfant. Les exercices physiques systématiques pratiqués avec des enfants de tous âges, à commencer par les nourrissons, sont non moins importants. L'éducation physique régulière, les sports renforcent les muscles généraux et respiratoires, augmentent le volume respiratoire utile des poumons, contribuent au développement d'une respiration nasale normale, augmentant ainsi la résistance du corps de l'enfant aux maladies respiratoires aiguës.

La prévention spécifique des infections virales respiratoires aiguës consiste à prendre des mesures sanitaires et à appliquer des préparations spéciales.

Ne permettez pas à un enfant en bonne santé de communiquer avec le malade. Les patients souffrant de maladies respiratoires aiguës doivent être isolés le plus tôt possible, de préférence dans une pièce séparée. Si cela n’est pas possible, placez un écran pliant à côté du lit du patient.

Éliminer la possibilité de propagation de l'infection. Pour ce faire, lorsqu'il éternue ou tousse, le patient doit se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir. Il a besoin de vaisselle, de serviettes et de mouchoirs séparés, qui doivent être lavés et bouillis. Les soins aux malades doivent porter des masques de gaze en 5-6 couches, qui sont souvent lavés et repassés au fer chaud.

Comme déjà mentionné, de nombreux virus sont instables dans l'environnement externe; aérer, les rayons du soleil, la pureté immaculée sont leurs pires ennemis. Par conséquent, lors de l'apparition de maladies respiratoires aiguës, essayez de ventiler la pièce du mieux possible et plus souvent: pendant la saison froide, 3 à 4 fois par jour (15 à 20 minutes chacune), en été, ouvrez les fenêtres toute la journée.

Faites le nettoyage humide lorsque les fenêtres sont ouvertes, car lors du nettoyage, les virus et les microbes se multiplient dans l'air avec des particules de poussière.

Les inhalations de fractions volatiles d'huiles essentielles sont indiquées pour tous les âges, à commencer par les plus jeunes. La méthode proposée peut être appliquée à des groupes d’enfants fréquemment malades et spécialement identifiés.

Il est recommandé d’organiser les procédures dans les salles de sport ou de musique pendant les cours et, si nécessaire, dans les dortoirs pendant la nuit, alors que la procédure doit commencer 30 à 35 minutes avant la fin du sommeil. Les systèmes de prévention doivent être conçus de manière à ne pas perturber le rythme habituel de la maternelle.

En tant que source de PAB volatil, il est recommandé d’utiliser les huiles essentielles de lavande vraie et de menthe poivrée ou leur mélange dans un rapport de 5: 1. La durée des procédures est de 20-25 minutes. Concentration de substances volatiles dans l'air: 0,5 mg par mètre cube. Le cours comprend 12-14 procédures quotidiennes, hors week-end. Il est recommandé de suivre un cours répété tous les 1,5 mois - et dans les zones situées au centre et au sud - 3 cours par an (d’octobre à avril). En été, la prophylaxie des arômes n'est pas appropriée. Cette méthode peut être utilisée toute l'année dans les régions septentrionales et dans les endroits très pollués par l'atmosphère. L'utilisation de l'aromathérapie dans les établissements préscolaires peut réduire de 30 à 40% la morbidité respiratoire virale liée aux périodes froides de l'année.

Prévention des maladies respiratoires virales dans les écoles

L'inhalation en groupe de fractions volatiles d'huiles essentielles peut être effectuée en classe pendant les cours. Les procédures dans les salles de sport ne sont guère recommandables en raison de leur volume important, d’autant plus qu’elles sont simultanément engagées dans une seule et même classe: la consommation d’huiles essentielles sera excessivement élevée.

Il est recommandé d’utiliser les compositions d’huiles essentielles de lavande, de menthe poivrée, d’absinthe de citron et d’eucalyptus dans des rapports 5: 1: 1: 2; lavande, menthe, eucalyptus - 5: 1: 2; lavande, menthe, citronnelle - 5: 1: 1; la procédure dure 25 à 30 minutes et le cours 14 à 16 procédures avec un intervalle de 2 à 2,5 mois.

En période d'incidence accrue d'infections respiratoires ne vont pas avec les enfants, le cinéma, les théâtres, les magasins. Il a été observé que la plupart des maladies respiratoires surviennent pendant les vacances scolaires, lorsque les frères et soeurs plus jeunes assistent aux activités de divertissement de masse avec les écoliers.

La prévention spécifique des infections virales respiratoires aiguës en raison de la grande diversité et de la variabilité des virus reste très difficile à dater. Le vaccin n'est disponible que contre le virus de la grippe, mais jusqu'à présent, il n'est prescrit que pour les adultes et les enfants plus âgés. Pour les bébés, les médicaments spéciaux pour la prévention des maladies respiratoires sont des médicaments tels que la pommade oxolinique, l'interféron leucocytaire et la gamma globuline anti-grippale.

Traitement Remèdes populaires Orvi pour adultes

Traitement des remèdes populaires ARVI chez l'adulte

Le SRAS ou le rhume - la maladie la plus courante qui rattrape complètement et inattendue et peut facilement se passer du potassium habituel. Pour le traitement du SRAS, vous pouvez utiliser divers médicaments antiviraux. Mais tous ont, en règle générale, de nombreux effets secondaires et contre-indications et, par conséquent, leur réception n’est pas toujours possible. Le traitement des infections virales respiratoires aiguës avec des remèdes populaires chez l'adulte est le moyen le plus sûr et le plus efficace d'éliminer les principaux symptômes de la maladie et de permettre un «retour rapide à la vie». Quel est l'avantage d'utiliser des médecines alternatives et lequel d'entre eux peut réellement aider à faire face au rhume?

Les principaux avantages et inconvénients de la médecine alternative dans le traitement du SRAS

Le principal avantage du traitement des infections virales respiratoires aiguës au moyen de la médecine douce est la sécurité. Contrairement aux médicaments modernes, les remèdes populaires n'ont pas d'effets secondaires. Ils sont faciles à utiliser à la maison et ne nécessitent pas de coûts financiers élevés.

Le traitement de la grippe et du SRAS à la maison implique l’utilisation de diverses herbes et aliments, le plus souvent des produits de l’abeille, pouvant provoquer une réaction allergique. Par conséquent, si votre corps réagit violemment aux allergènes, vous ne devriez pas traiter ARVI avec des remèdes populaires. Sinon, un œdème des membranes muqueuses des voies respiratoires peut survenir, entraînant de graves complications pour la santé.

Les remèdes populaires permettent d'obtenir un résultat positif uniquement dans les premières étapes du développement de la grippe et du rhume. Si la maladie virale est en cours d'exécution, vous ne devriez pas compter sur leurs propriétés miraculeuses. Dans ce cas, vous ne serez aidé que par la prise de médicaments antiviraux et antibactériens puissants, qui ne devraient être prescrits que par un médecin.

Remèdes populaires efficaces contre la grippe et ORVI

Les remèdes populaires contre le SRAS et la grippe vous permettent d’éliminer rapidement les principaux symptômes de la maladie et d’éviter le développement de complications graves caractéristiques des maladies virales (otite, sinusite, amygdalite et autres). Ces propriétés ont diverses herbes médicinales. Parmi eux, préparer des infusions et des décoctions pour le rinçage de la bouche et le lavage des voies nasales.

Certaines recettes de la médecine traditionnelle suggèrent leur utilisation à l'intérieur. Cependant, il faut être prudent ici, car les plantes contiennent des substances toxiques et, par conséquent, afin de ne pas nuire à leur santé, elles ne doivent en aucun cas dépasser les doses indiquées.

Pied de pied

Cette herbe a plusieurs actions à la fois. Il contribue à l'élimination des processus inflammatoires, à l'élimination des agents pathogènes et à la normalisation de la température corporelle.

Cette herbe est utilisée pour préparer la perfusion, ingérée par 1/3 de tasse au maximum 3 fois par jour. Afin de préparer la perfusion, vous avez besoin de 3 c. pied de pied versez 0,5 litre d’eau bouillante. Le mélange obtenu doit être versé dans un thermos et laisser infuser environ une demi-heure. Prenez une forme filtrée chaude.

Feuilles de sauge

Une décoction est préparée à partir de feuilles de sauge, ce qui est très efficace contre la grippe et les ARVI. Il élimine parfaitement la toux et contribue à l'élimination des processus inflammatoires. Pour fabriquer des médicaments maison, vous avez besoin d'un verre de lait. Il doit être mélangé avec 1 cuillère à soupe. feuilles de sauge écrasées et mettre sur un feu lent. Ne faites pas bouillir plus de 2 minutes.

Ensuite, le bouillon obtenu doit être filtré et bouilli à nouveau pendant plusieurs minutes. L'outil obtenu doit être entièrement bu avant de se coucher sous forme de chaleur.

Millefeuille

Une décoction à base de cette herbe peut être consommée de deux manières: à l'intérieur et 1 c. toutes les 50 à 60 minutes et pour se gargariser. Il se prépare comme suit: faites bouillir un verre d’eau dans une petite casserole et ajoutez-y une cuillère à soupe. Millefeuille

Ensuite, il est nécessaire de baisser le feu et de faire bouillir le produit pendant 10 minutes supplémentaires. Ensuite, le bouillon doit être retiré du feu et insister environ une heure. Avant utilisation, il doit être soigneusement drainé.

Rose Musquée, Calendula et Tilleul

Les baies d'églantier renforcent l'immunité, le calendula soulage l'inflammation et le tilleul élimine la congestion nasale et améliore la respiration.

Pour préparer un médicament contre le SRAS et la grippe à partir de ces ingrédients, vous devez verser 100 ml d’eau bouillante dans une tasse de следует tasse (½ tasse. Ils doivent être préalablement moulus) et mélanger le calendula écrasé (3/4 tasse) avec les fleurs de tilleul ( 1,5 tasse) et versez 2 tasses d'eau bouillante.

Tous les ingrédients doivent insister au moins 3 heures. Afin qu'ils ne refroidissent pas, les plats doivent être enveloppés avec une serviette et placés dans un endroit chaud. Après le temps spécifié, les bouillons doivent être égouttés et mélangés. Prenez cet outil pour être sous forme de chaleur au lieu de thé régulier. Vous ne pouvez pas en boire plus de 4 fois par jour.

Autres moyens de médecine traditionnelle contre le SRAS et la grippe

Le traitement des ARVI avec des remèdes populaires implique l'utilisation d'autres aliments ayant des effets antiviraux et anti-inflammatoires. Ils sont utilisés pour la préparation de gâteaux thérapeutiques, inhalations, infusions et décoctions.

Orange

L'orange est un fruit unique très utile dans les maladies virales. Il contient beaucoup de vitamine C et d'autres micro et macronutriments, qui aident à augmenter l'immunité. En outre, l'orange aide à lutter contre la température corporelle élevée et une forte toux. Par conséquent, la médecine traditionnelle propose de boire du jus d'orange frais toutes les 3-4 heures dans un verre.

Il existe une autre façon d'utiliser ce fruit à des fins médicinales. À partir de lui est préparée une teinture à base d’alcool qui sera efficace contre le SRAS et la grippe. Pour sa préparation, vous avez besoin d'écorces d'orange sèches, qui doivent être égouttées et mélangées avec de l'alcool médical dans un rapport de 1: 1.

Après cela, le mélange doit être placé dans un endroit sombre pendant une semaine, puis filtrer et prendre 15-20 gouttes 2 fois par jour, en buvant beaucoup d'eau. Étant donné que cet outil est préparé depuis très longtemps, il est recommandé de le préparer avant le début d’une épidémie de rhume et de grippe. Conservez la teinture doit être dans le réfrigérateur pas plus de 30 jours.

L'ail

L'ail est un remède très efficace contre les maladies virales. Il est utilisé de différentes manières. Le moyen le plus simple est d’injecter dans chaque narine du jus d’ail fraîchement pressé, 1 à 2 gouttes toutes les 3-4 heures.

Vous pouvez également préparer le moyen de miel le plus efficace, qui est également utile pour le SRAS et la grippe. Pour ce faire, passez l'ail dans une presse et mélangez-le avec du miel dans des proportions égales. Prenez un tel outil devrait être 1 cuillère à soupe. 3-4 fois par jour, buvant beaucoup d'eau.

Il existe une autre recette de médicament à base d'ail qui peut être facilement préparée à la maison. Pour ce faire, vous avez besoin de 2 citrons et 1 tête d'ail. Ils doivent être râpés sur une râpe fine et mélangés à 200 g de beurre. La masse obtenue doit être fouettée avec un mélangeur jusqu'à ce qu'une consistance homogène se forme.

Ce médicament peut être tartiné sur du pain et consommé sous forme de sandwich, lavé avec une tisane chaude 2-3 fois par jour.

Si vous décidez d'utiliser des médicaments traditionnels pour traiter le SRAS et la grippe, vous devez comprendre qu'ils sont moins efficaces que les antiviraux modernes. Et, si vous n'observez pas de dynamique positive après 3-4 jours, vous devriez alors faire appel à un médecin et non à l'automédication. Sinon, le risque de complications graves pour la santé est élevé.

Traitement des remèdes populaires ARVI chez l'adulte: prévention à la maison

Le SRAS ou infection virale respiratoire aiguë est une maladie relativement bénigne que l’organisme est capable de gérer seul et à condition qu’il n’y ait pas de facteurs aggravants. Cependant, dans certains cas, un tel diagnostic peut avoir des conséquences graves:

En outre, chez les patients atteints de maladies chroniques des voies respiratoires inférieures (asthme, bronchite), les infections virales aiguës des voies respiratoires peuvent provoquer des exacerbations difficiles à gérer.

Vous pouvez traiter ARVI vous-même à la maison

Comment reconnaître le SRAS

Comme la maladie est de nature virale, ses symptômes peuvent varier en fonction du type de virus provoqué. Les signes avant-coureurs sont:

  • Inconfort et / ou mal de gorge, que les patients définissent eux-mêmes comme chatouillant.
  • La rhinite;
  • Déchirure abondante;
  • Toux

La température ne monte pas toujours et il est déconseillé de l'abattre si les valeurs n'excèdent pas 39 degrés.

Le meilleur moyen de faire face à la maladie est le repos au lit, une bonne nutrition et une consommation d'alcool abondante, mais si les enfants sont le plus souvent laissés à la maison, tous les adultes ne commenceront pas à ouvrir un hôpital «à cause d'un rhume banal». Et seuls quelques-uns vont chez le médecin sans forte fièvre.

Est-il possible de résoudre le problème soi-même

Il convient de noter que les remèdes traditionnels pour les ARVI ont prouvé à maintes reprises leur efficacité et ont aidé de nombreux patients à faire face rapidement aux phénomènes désagréables, sans préjudice de leur activité quotidienne. La chose la plus importante est de comprendre que le traitement des ARVI avec des remèdes populaires chez les adultes et les enfants n’est autorisé que si les conditions suivantes sont remplies:

  • Le traitement par des remèdes populaires a été instauré dans les premiers jours suivant l'apparition des symptômes.
  • Le patient n'a aucune tendance aux allergies (n'importe quel remède populaire peut agir en tant qu'allergène).
  • 24 à 36 heures après le début du traitement des infections virales respiratoires aiguës à l'aide de remèdes populaires, le patient se sent soulagé: la température baisse, la respiration devient plus facile, etc.
  • Le patient n'a pas de maladie chronique des voies respiratoires (asthme bronchique, bronchite chronique, etc.).
  • Le patient a la possibilité d’observer le repos au lit au moins pendant la période d’élimination des symptômes les plus graves.
  • Une personne malade est une personne qui a atteint l’âge auquel elle est capable de décrire de manière adéquate son état de santé et de signaler sans délai tout changement de son état de santé.
Si l'ARVI n'est pas traité correctement ou pas du tout, il peut y avoir de graves complications.

Veuillez noter que pour que le traitement d'un ARVI avec des remèdes populaires à la maison ne conduise pas à de graves complications et à des conséquences désastreuses, il est impératif que toutes les conditions énumérées soient remplies dans le complexe et non de manière sélective. Si vous décidez de vous faire soigner vous-même, assurez-vous de faire appel au médecin traitant, qui sera en mesure de contrôler l'efficacité de la méthode de traitement choisie et d'éviter le développement de complications graves.

Recommandations générales pour le traitement du SRAS à domicile

Certes, quiconque a déjà été atteint d'une maladie virale a déjà un moyen de faire face aux symptômes désagréables qui détériorent la qualité de la vie. Sans vous attarder sur des moyens spécifiques, vous pouvez mettre en évidence des recommandations générales pour traiter les virus à la maison. Vous pouvez être sûr que vous ne choisiriez pas les méthodes traditionnelles de traitement des ARVI. En suivant les recommandations ci-dessous, vous pourrez vous débarrasser du problème beaucoup plus rapidement:

  • Buvez le plus de liquide chaud possible: eau, lait, décoctions d’herbes, etc. En aucun cas, la température des boissons ne doit être trop élevée!
  • Si possible, essayez de vous conformer au mode lit ou demi-lit.
  • Limitez les contacts avec votre ménage au maximum.
  • Essayez de manger des aliments nourrissants contenant des matières grasses, même s'il n'y a pas d'appétit.
  • Assurez-vous de prendre soin des vitamines: si vous n'en consommez pas suffisamment, ajustez votre alimentation ou achetez une multivitamine à la pharmacie.
  • En aucun cas, ne permettent pas une chute brutale de la température de l'air inhalé: lorsque vous quittez la pièce, laissez votre système respiratoire froid, protégez votre système respiratoire avec un foulard, un foulard, etc.
Besoin d'un lit ou demi-lit

En présence d'une immunité stable, seuls ces éléments suffisent à faire face aux ARVI. Toutefois, pour que le rétablissement soit encore plus rapide, vous pouvez utiliser les méthodes de traitement traditionnelles éprouvées du SRAS chez les enfants et les adultes.

Nous vous recommandons également: Huiles essentielles contre le rhume et la grippe

Se débarrasser des maladies virales: moyens populaires

Tous les moyens de se débarrasser d'un rhume proposés par de nombreuses sources peuvent être divisés en deux groupes:

  1. Moyens dont l'utilisation est inacceptable en présence d'une température corporelle élevée.
  2. Moyens pouvant être utilisés aussi bien à des températures corporelles élevées qu’à une température normale.

Il est important de comprendre que la négligence dans ce domaine peut être trop onéreuse. Par conséquent, avant d’utiliser une recette qui implique de chauffer d’une manière ou d’une autre (chauffer les jambes, utiliser de la moutarde, etc.), étudiez les contre-indications à de telles procédures et respectez-les strictement.

Si vous n'êtes pas sûr de pouvoir utiliser un traitement ARVI particulier avec des remèdes maison, ne courez aucun risque: demandez conseil à votre médecin ou donnez la préférence à une autre méthode de traitement.

Attention! Les remèdes populaires absolument hypoallergéniques n'existent pas! Une réaction allergique peut même se produire sur une camomille inoffensive! Par conséquent, avant d’utiliser une ordonnance en particulier, assurez-vous que votre armoire à pharmacie contient des antihistaminiques, en particulier si vous avez déjà eu une réaction allergique de quelque nature que ce soit.

Traitement des ARVI: méthodes populaires

Le miel sans exagération peut être qualifié de chef de file parmi les remèdes populaires pour les infections virales respiratoires aiguës chez les enfants et les adultes. Bien entendu, son application est réservée à ceux qui ne sont pas allergiques aux produits apicoles. Veillez à ce que le miel soit naturel - sinon, l'effet du traitement ne sera pas.

Lait chaud au miel aide à traiter ARVI

Les recettes suivantes sont les plus populaires:

  • Lait chaud avec du miel. Si un adulte ou un enfant qui a le rhume, tolère normalement des produits tels que le miel et le lait - c'est une excellente option pour traiter rapidement le problème. Rappelez-vous que le miel, chauffé à une température supérieure à 60 degrés, perd complètement ses propriétés cicatrisantes et qu'il est donc dilué dans du lait dont la température ne dépasse que très légèrement la température corporelle. Alternativement, vous pouvez manger du miel avec une cuillère et boire du lait tiède: dans ce cas, la température du liquide importe peu.
  • Miel avec radis. Le traitement de la toux et du rhume radis est connu de beaucoup grâce à son efficacité prouvée plus d'une fois. La recette utilise du radis noir et du miel (non liquide) non cristallisé. L'utilisation de dense, préchauffé à la consistance désirée de miel ne sera pas aussi efficace. Pour obtenir le médicament, prenez un radis, lavez-le sans le nettoyer, coupez le nez et faites un puits à partir de la queue, mais pas complètement. Placez les fruits coupés dans un récipient approprié (tasse, pot, etc.) et versez le miel dans le creux. Après un certain temps dans le récipient sera recueilli le jus de radis avec du miel - et il devrait être utilisé comme médicament pour 1 cuillère à soupe. trois fois par jour, en ajoutant du miel si nécessaire à l'approfondissement.
  • Pour combattre les virus, il est bon d'utiliser du miel avec de l'ail. Pour le préparer, vous devez hacher l'ail et le mélanger à parts égales avec du miel. Il est nécessaire de prendre ce médicament une fois par jour, une cuillère à soupe avant le coucher, avec de l’eau tiède.

De nombreuses méthodes de traitement des remèdes populaires ARVI chez l'adulte ne fonctionneront probablement pas sans problèmes pour les enfants en raison de leurs qualités gustatives spécifiques. Par conséquent, lors du traitement de ARVI chez les enfants avec des remèdes populaires, il est plus opportun d'utiliser des méthodes plus "savoureuses":

  • Framboise La plupart des enfants adorent cette baie. Les baies fraîches (congelées) les plus utiles ou moulues avec du sucre (sans traitement thermique). Toutefois, si vous ne disposez que de confiture, ne vous découragez pas: elle contient également de nombreuses propriétés utiles. Arrosez l'enfant le thé à la framboise chaud aussi souvent que possible - cela évitera la déshydratation et aura un excellent effet anti-inflammatoire.
  • Sucettes au gingembre et au miel. Une des options les plus délicieuses pour le traitement des infections virales respiratoires aiguës avec des remèdes populaires pour enfants, par ailleurs, il est beaucoup plus facile de persuader un enfant de manger des bonbons que de le «nourrir» avec des pilules. Il n'est pas difficile de préparer de tels bonbons vous-même: ajoutez une cuillerée à thé de gingembre moulu et de jus de citron à un verre de miel, placez le mélange dans un bol à fond épais et faites cuire à feu très doux pendant une heure et demie. Une fois le temps écoulé, versez la masse chaude dans les moules en silicone pour les bonbons, après les avoir préalablement lubrifiés avec de l'huile végétale inodore. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter n'importe quel colorant alimentaire.
  • Les pommes cuites au four soulagent parfaitement la toux et aident à faire face au rhume. L'effet sera excellent si vous faites cuire des pommes avec du miel et de la cannelle - un agent antiviral populaire bien connu. La recette elle-même est extrêmement simple: mélangez le miel et la cannelle (pour une cuillerée à soupe de miel, environ une demi-cuillerée d'épices moulues), retirez le cœur de la pomme, remplissez-le du mélange obtenu et faites cuire jusqu'à cuisson complète. Les meilleures variétés de pommes pour le traitement des infections virales aiguës des voies respiratoires chez les enfants sont Antonovka et Semerenko. Elles n'ont pas besoin d'être nettoyées car un pourcentage élevé de substances utiles se trouve dans la peau.
Nous recommandons également: des remèdes populaires contre le rhume, l'écoulement nasal et la toux

En règle générale, les enfants ont plus envie de manger ce qu'ils aiment goûter. Par conséquent, pour rechercher des informations sur la manière de traiter les infections virales respiratoires aiguës avec des remèdes populaires chez un enfant et un adulte, cette caractéristique doit être prise en compte.

Prévention du SRAS à l'aide de remèdes populaires

Il est plus facile de prévenir toute maladie que de s’y attaquer. Bien entendu, personne n’a le pouvoir de faire en sorte que tous les patients restent à la maison pour ne pas transmettre le virus à d’autres.

Oignons et ail - prévention efficace des ARVI

Cependant, les problèmes de prophylaxie personnelle, ainsi que de prévention du rhume dans les lieux de rassemblement (surtout les enfants), n'interfèrent toujours pas avec les soins.

  1. Prenez soin du travail stable des défenses de votre corps: mangez bien, suivez le régime de travail et de repos, fournissez à votre corps suffisamment de vitamines.
  2. Surveillez l'humidité dans la pièce où vous passez beaucoup de temps (y compris le sommeil). La cause la plus fréquente d’augmentation de la sensibilité du corps aux virus est une muqueuse trop sèche des voies respiratoires.
  3. En l'absence de personnes sujettes à des réactions allergiques dans la pièce, il est très utile d'utiliser des huiles essentielles, en particulier des huiles de lavande, de menthol et d'agrumes. Ils peuvent être ajoutés à l'eau si vous utilisez un humidificateur ou placez des tampons de coton avec quelques gouttes d'huile sur un radiateur.
  4. L'utilisation de produits contenant des oignons et de l'ail de production volatils est un excellent moyen de prévenir les remèdes populaires contre la grippe et le SRAS. Pour un effet maximal, ne les chauffez pas.
  5. La cannelle avec du miel n’est pas seulement un excellent moyen de traiter l’ARVI avec des remèdes populaires, mais également un excellent moyen prophylactique. Prenez environ 100 ml de miel et mélangez-y une cuillère à soupe de cannelle moulue. Utilisez le mélange obtenu trois fois par jour pour une cuillère à soupe - et vous n’avez pas peur des virus.
  6. Considérant les remèdes populaires pour la prévention du rhume, il est impossible de ne pas mentionner le gingembre au citron. Utilisez simplement une infusion au lieu de thé en période de danger accru: versez le gingembre et le citron dans de l'eau bouillante, couvrez bien et laissez reposer (vous pouvez utiliser un thermos). Si vous n'aimez pas du tout le goût spécifique du gingembre, adoucissez la boisson obtenue avec du miel.

Si vous avez eu à faire face à des infections virales respiratoires aiguës, les méthodes de traitement traditionnelles peuvent bien sûr être très utiles. Cependant, rappelez-vous que si votre état s'aggrave ou si la température dépasse 39 degrés, il est préférable de consulter un médecin.

Traitement des remèdes populaires ARVI

ARVI (infection virale des voies respiratoires aiguës) est le nom général d'un groupe de maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures. Comme cette maladie est à l’origine de plus de 200 types de virus, il n’existe actuellement aucun vaccin efficace contre elle. Dans la plupart des cas, les rhinovirus sont transmis de personne à personne par des gouttelettes en suspension dans l'air. C’est la maladie infectieuse la plus répandue dans le monde, mais jusqu’à présent, l’humanité ne sait pas comment y faire face.

La principale différence entre les ARVI et les autres infections virales est qu’elle affecte les organes respiratoires. La maladie débute rapidement et dure de 5 à 10 jours, en fonction des caractéristiques du corps et du traitement administré. Après sa guérison, une personne pendant une courte période reçoit une immunité contre la réinfection.

  • Comment reconnaître la maladie
  • Froid pendant la grossesse
  • Prévention
  • Traitement

    Les guérisseurs populaires recommandent de s’appuyer sur les forces cachées du corps du patient pendant le traitement. Le système immunitaire a tout pour vaincre la maladie - il vous suffit de l'aider. À l'aide de substances biologiquement actives (plantes, aliments), vous pouvez mobiliser les défenses de votre corps et éliminer rapidement les symptômes désagréables.

    Comment reconnaître la maladie

    Les symptômes typiques d'ARVI incluent:

    • toux
    • nez qui coule;
    • congestion nasale;
    • maux de gorge

    De plus, parfois, la maladie est accompagnée de tels phénomènes:

    • douleur musculaire;
    • fatigue
    • mal de tête;
    • perte d'appétit.

    Un mal de gorge est observé chez environ 40% des patients et une toux chez environ 50%. Les douleurs musculaires se produisent dans la moitié des cas de la maladie. On n'observe généralement pas de fièvre chez les adultes - ce symptôme est fréquent chez les nourrissons et les jeunes enfants.

    La toux passe généralement sous une forme bénigne par rapport à la grippe. La présence de toux et une température élevée indiquent une probabilité élevée de grippe, car il y a beaucoup de points communs entre les deux maladies.

    Certains virus du rhume peuvent causer des infections asymptomatiques. La couleur des expectorations et des écoulements nasaux peut varier du clair au jaune ou au vert, selon le type d'infection. Et dans cette vidéo, le célèbre médecin Komarovsky vous expliquera en quoi l’IVDA diffère de la maladie respiratoire aiguë:

    Froid pendant la grossesse

    Le SRAS pendant la grossesse ne nécessite pas d'intervention médicale - vous pouvez faire face à la maladie vous-même, mais à condition que vous commenciez le traitement immédiatement dès que vous ressentez la première maladie. Plus vous réagissez vite, plus vous avez de chances qu'un rhume se termine dans le froid. Les méthodes d'influence des grands-mères sur la maladie sont très efficaces et, surtout, ne comportent aucun risque. L'infection disparaît généralement après 3-4 jours.

    C'est important! Pendant la grossesse, vous ne devez en aucun cas prendre en pharmacie vos médicaments - antibiotiques, antipyrétiques et même les vitamines synthétiques habituelles!

    Prévention

    Malgré le fait que les virus circulent en grand nombre parmi les personnes, nous n’avons pas à attraper un rhume. Plus une personne se soucie de son immunité, plus il est difficile pour les infections de vaincre nos mécanismes de défense. Pour la prévention des maladies, vous devez suivre quelques règles:

    1. Assurer un sommeil complet. Le manque de sommeil affaiblit le système immunitaire et facilite la pénétration des virus.
    2. Évitez de trop manger des bonbons. Le sucre contribue au développement de réactions inflammatoires dans le corps.
    3. Pendant une épidémie de rhumes et de grippe, essayez d'éviter les grandes foules. Dans les transports et au supermarché, couvrez-vous la bouche avec un mouchoir.
    4. Lavez-vous souvent les mains. Bien que les virus du rhume soient transmis par des gouttelettes en suspension dans l’air, ils restent également sur les poignées de porte, le clavier de l’ordinateur et d’autres articles ménagers. Se laver les mains fréquemment avec du savon empêche le contact avec les virus.

    Traitement

    Pour le traitement du SRAS chez les adultes et les enfants, toutes sortes de tisanes, de jus de fruits, d'inhalations, d'échauffement, de bains de guérison et de recettes de grand-mères sont utilisées. Ils ne violent pas l'équilibre naturel dans le corps, n'ont pas de contre-indications et d'effets secondaires. Par conséquent, la plupart de ces médicaments peuvent être pris en toute sécurité pendant la grossesse. Choisissez le traitement que vous préférez. Et il vaut mieux combiner plusieurs techniques à la fois pour que la maladie disparaisse le plus tôt possible.

    Mélange de jus de guérison

    Les guérisseurs modernes recommandent de traiter le rhume avec un mélange spécial de jus. Vous aurez besoin de: jus de 2 citrons, 1 gousse d'ail broyée, 5 mm de racine de gingembre frais, 1 pomme avec écorce, 1 poire avec écorce, 300 gr. eau, 1 cuillère à soupe de miel. Si le jus est destiné aux adultes, vous pouvez y ajouter une tranche de radis de 2 cm d'épaisseur, à boire 2 fois par jour jusqu'à guérison complète.

    Il est conseillé aux femmes pendant la grossesse d’exclure le gingembre de cette recette.

    Il existe plusieurs variantes de ce jus. Si vous n'aimez pas le goût, vous pouvez diviser les ingrédients ci-dessus et préparer deux boissons différentes contenant:

    • citron, ail, gingembre et miel;
    • citron, pomme, poire et miel

    Dissoudre le miel dans de l'eau chaude, presser le jus des ingrédients restants et l'ajouter à l'eau préparée avec du miel.

    Action: Le citron est un ingrédient clé en raison de sa teneur élevée en vitamine C. Il a des propriétés antiseptiques naturelles. Les pommes contiennent de la pectine, qui aidera à éliminer les substances nocives (toxines) formées dans l'intestin pendant le SRAS. L'ail contient de l'allicine, un antibiotique naturel qui aide à combattre les infections. Le gingembre est un antibiotique naturel, il réduit l'obstruction des voies respiratoires. Si vous buvez ce mélange tous les jours, cela vous aidera à faire de la prévention en automne-hiver.

    Jus pour le rhume et la grippe de l'anis et du miel

    Dès que vous remarquez les premiers signes du virus, préparez un mélange curatif d’anis et de miel. Vous aurez besoin de: ¼ c. À thé anis moulu, jus de 2 citrons, 2 tranches d'ananas, 1 c. miel, une pincée de cannelle ou de poivre de Cayenne, 1 tasse d'eau chaude.

    Plonger l'anis dans de l'eau chaude pendant 5 minutes, puis égoutter. Mélangez ce liquide avec du jus de citron et les autres ingrédients énumérés ci-dessus. Buvez cette boisson lentement, elle aide à faire face à la congestion nasale, à guérir de la grippe et des ARVI.

    L'action des composants du jus: l'ananas contient de la broméline, qui aide à vaincre l'infection et à lutter contre le rhume. Le poivre de Cayenne a un effet antiseptique et nettoyant. La cannelle est un astringent naturel qui réduit la sécrétion de mucus. Continuez pendant 2-3 jours: pendant ce temps, les symptômes désagréables devraient complètement disparaître. De plus, vous pouvez utiliser d'autres méthodes home.

    Banques

    Dès les premiers signes d'ARVI chez les enfants et leurs parents, vous devez vous rappeler une méthode de traitement aussi traditionnelle que les banques. Cette procédure stimule le système immunitaire du corps. En quoi? Le fait est que lors de la mise en place des boîtes de conserve, des espaces vides se forment sur la peau du dos, dans lesquels éclatent de petits vaisseaux sanguins. Il y a donc une hémorragie mineure qui ne nuit pas à la santé. Mais notre corps perçoit le sang en éruption comme une protéine étrangère et crée une armée défensive générant un grand nombre d’organes immunisés pour combattre l’ennemi. Une fois que les cellules immunitaires "ont compris" qu'elles se trouvaient dans leur propre sang, elles ont du mal à attaquer les virus.

    Attention! Les banques ne sont pas recommandés pour être mis pendant la grossesse, ainsi que pour les personnes atteintes de troubles de la coagulation!

    Huiles essentielles

    Pour le traitement des infections virales respiratoires aiguës chez les enfants et les adultes, appelez à l'aide du pouvoir des huiles. Par exemple, les inhalations aux huiles essentielles sont un moyen idéal pour hydrater et soulager les muqueuses irritées de la gorge, ainsi que pour soulager la congestion nasale et vaincre le rhume. Les huiles de menthe poivrée, de pin et d'arbre à thé sont un antiseptique naturel qui rafraîchit et améliore l'expectoration. Vous pouvez simplement ajouter 2 à 3 gouttes de l’une de ces huiles essentielles dans la casserole avec de l’eau chaude, vous pencher dessus, en vous enveloppant la tête avec une serviette et prendre une bouffée de vapeur pendant un moment (jusqu’à ce que la casserole refroidisse). Après quelques interventions de ce type, les symptômes désagréables disparaîtront. Vous pouvez également allumer des lampes aromatiques aux huiles essentielles dans la maison.

    Si vous avez le nez bouché, mélangez 2 à 4 gouttes d'huile de menthol ou d'huile d'eucalyptus avec une cuillère à café d'huile végétale ou d'olive et frottez ce mélange dans le thorax. Si vous avez le nez qui coule, dissolvez une cuillerée à thé de sel de mer dans un verre d’eau, ajoutez quelques gouttes d’huile d’eucalyptus et utilisez le liquide obtenu en gouttes nasales.

    Attention! Pendant la grossesse, l'utilisation d'huiles essentielles n'est pas recommandée. Utilisez d'autres méthodes de traitement qui ne nuisent pas au corps de la future mère.

    Prend soin de ta gorge

    Au cours de l'ARVI, les enfants et les grands patients souffrent d'enrouement, de toux et de mal de gorge. De nombreux traitements peuvent vous aider à surmonter ces symptômes gênants. Bien sûr, apportez un rinçage de secours avec des infusions de différentes herbes - telles que la camomille, la sauge ou l'achillée millefeuille.

    En outre, le traitement peut être effectué avec une solution saline normale (une cuillerée à thé de sel par verre d’eau). Entre les rinçages, dissolvez le miel - il guérit et hydrate les muqueuses irritées, soulage la douleur. Le miel est particulièrement recommandé aux enfants, car cette méthode ne présente aucune contre-indication. Lorsque la grossesse est également très utile d'utiliser le "médicament sucré". Utilisation quotidienne de 1 c. À thé le miel aidera à mener à bien la prévention, sans attendre le danger.

    Il apportera également un soulagement au traitement de la graine de lin, qui hydrate les voies respiratoires et forme une couche protectrice sur leurs parois. Une cuillère à café de graines de lin verser un verre d'eau et laisser bouillir pendant 5 minutes. Boire un verre de 100 grammes 3 fois par jour jusqu'à ce que l'ARVI soit complètement éliminé.

    De plus, n'oubliez pas d'humidifier l'air de l'appartement. Si vous ne disposez pas d'humidificateur, placez des serviettes humides sur les radiateurs.

    Les meilleures boissons contre le SRAS et la grippe

    Lorsque nos grands-mères ou nos arrière-grands-mères sont tombés malades, ils ne se sont pas rendus à la pharmacie, mais ont effectué eux-mêmes le traitement. Toutes sortes d’infusions à base de plantes apportent non seulement un soulagement à la maladie, mais accélèrent également la guérison. Comment les cuisiner? Voici les recettes éprouvées de la grand-mère.

    1. Thé au tilleul: diaphorétique et réchauffant. Le thé au tilleul est préférable de boire immédiatement, dès que vous êtes gelé et que vous sentez que vous avez attrapé ARVI. 1-2 p. séchez les fleurs de tilleul, versez un verre d’eau bouillante et laissez sous couvercle pendant 10 minutes. Filtrer la perfusion. Buvez-le 3 fois par jour, 150 grammes. Après avoir pris le thé au tilleul, nous vous recommandons de vous cacher et de vous coucher chaudement dans une atmosphère calme.
    2. Thé des aînés: pour réduire la température chez les bébés et pour traiter la gorge. Une cuillère à soupe de fleurs séchées de sureau versez un verre d'eau bouillante dessus, couvrez d'un couvercle et attendez 15 minutes. Strain. Consommez 3-4 fois par jour, 300 grammes. Pour les enfants, la partie doit être divisée par deux. Continuez le traitement jusqu'à ce que l'ARVI soit complètement parti.
    3. Thé à la framboise: anti-inflammatoire. Pour le traitement de ARVI et de framboise, c'est génial. Une seconde feuilles sèches de cette plante, versez 1/2 tasse d'eau bouillante, couvrez et laissez infuser pendant 15 minutes. Filtrer la boisson et boire 3 fois par jour pour 150g.
    4. Jus de framboise: anti-inflammatoire, renforce l'immunité. Avec 1 kg de framboise (peut être congelé) à l'aide de gaze presser le liquide. Faites ensuite bouillir ce jus avec le sucre dans le rapport 1: 1. Pendant la cuisson, retirez la mousse à l'aide d'une cuillère à égoutter. Lorsque la mousse cesse enfin d'apparaître, tout est prêt. Versez-le dans une bouteille sombre et conservez-le dans un endroit frais. Dès que vous remarquez des signes de la maladie, donnez au patient 1 s.l. jus 4-5 fois par jour.
    5. Boisson lactée: réchauffe et se lève. Vous pouvez traiter l'ARVI à l'aide d'une boisson au lait. Dans 1 tasse de lait tiède, dissolvez 1 c. miel, ajoutez 1 gousse d'ail hachée et la moitié de c. beurre. Buvez 2 fois par jour, matin et soir avant de vous coucher.
    6. Le thé à la sauge est antibactérien. Il est fortement recommandé d'utiliser les pouvoirs de guérison de la sauge dans le traitement des ARVI. Une cuillère à café plantes, verser un verre d’eau bouillante, laisser reposer 20 minutes, puis ajouter du miel au goût.

    Écrivez dans les commentaires sur votre expérience dans le traitement des maladies, aidez les autres lecteurs du site! Partagez le contenu sur les réseaux sociaux et aidez vos amis et votre famille!

    Comment guérir rapidement le SRAS chez les adultes: les meilleures recettes de remèdes populaires pour le traitement du rhume

    Le SRAS ou le rhume - c'est ce à quoi tout le monde est confronté. Les adultes en souffrent moins souvent que les enfants. Le rhume n'est pas dangereux, mais il peut entraîner de nombreuses complications. Vous devez donc savoir comment vous en débarrasser rapidement et efficacement.

    ARVI est une infection virale respiratoire aiguë, communément appelée rhume. Cette maladie est provoquée par des virus transmis par des gouttelettes en suspension dans l’air. Les gens connaissent des périodes, appelées "saisons froides". Nous sommes au printemps et à l'automne, lorsque le système immunitaire est affaibli et que le corps est moins résistant aux virus et aux bactéries.

    Le groupe des ARVI comprend de nombreuses maladies virales, qui se manifestent toutefois presque également et manifestent les mêmes symptômes. L'ARVI est parmi les trois premiers en termes de taux d'incidence. En moyenne, les adultes peuvent tomber malades 3 à 6 fois par an. Pendant les saisons froides, des épidémies entières sont possibles, car l’infection se produit avec un minimum de contacts. Les virus sont généralement situés dans les voies respiratoires supérieures, ce qui permet de les affecter au même groupe.

    Causes de développement

    Les virus provoquant le SRAS sont résistants aux facteurs externes et peuvent être transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air. Il est donc extrêmement facile de s'infecter. Cela peut arriver dans n'importe quel endroit surpeuplé. La principale raison de l’introduction de virus et de bactéries dans le corps est une immunité affaiblie.

    Il ne crée pas d'obstacle à l'infection, car il ne peut pas résister à un microorganisme nuisible, et parfois même le reconnaître. Par conséquent, une personne peut souffrir d'un rhume «debout», ne pas avoir de fièvre, mais se sentir faible, de maux de tête et de douleurs musculaires.

    Symptômes et diagnostic

    Au début du SRAS, vous pouvez confondre avec un simple mal de tête ou de la fatigue. Mais il existe des symptômes qui peuvent aider à distinguer précisément le rhume:

    • Malaise, sensation de faiblesse et de douleurs dans les articulations et les muscles, envie de mentir tout le temps.
    • Somnolence. Peu importe combien une personne dort, il sera toujours somnolent.
    • Nez qui coule Au début, il peut être faible, tout comme un liquide incolore.
    • Frissons, inconfort au contact de la peau, maux de gorge, nature différente.

    Ce sont les premiers symptômes. Le SRAS se développe extrêmement rapidement et, quelques heures plus tard, d’autres se joignent à eux: fièvre, congestion nasale et mal de tête grave. La toux est possible. Il est généralement possible de diagnostiquer soi-même un rhume, si la maladie est dans la période aiguë. Des méthodes de diagnostic supplémentaires ne sont généralement pas nécessaires. Dans certains cas, une radiographie des sinus ou du thorax peut être nécessaire.

    Comment et avec quoi un rhume peut-il être traité?

    Premiers secours pour identifier les symptômes d'un rhume - l'observance du repos au lit. Il est également conseillé d'appeler un médecin. Vous ne pouvez pas aller au travail, sinon vous pouvez infecter les autres et faire des complications. C'est très important pour un traitement rapide et efficace.

    Le patient a besoin de paix. Un rhume est un signal du corps qu'il faut se reposer. Parfois, quelques jours à eux seuls suffisent pour soigner un léger rhume. Il est important de boire beaucoup de liquide. Il est souhaitable que c'était de l'eau alcaline, par exemple, Borjomi. Le fait est que les virus craignent un environnement acide. Il est préférable de boire de l'eau non gazeuse, ce qui aidera à éliminer rapidement les toxines du corps. Il est également recommandé d'utiliser des thés au citron, des infusions de dogrose (qui contiennent beaucoup de vitamine C), des boissons aux fruits.

    Si la température est supérieure à 38 degrés, vous pouvez parler d'intoxication infectieuse. Le remède éprouvé dans ce cas est le thé à la framboise. C'est sûr, vous pouvez même l'utiliser pour les femmes enceintes et les enfants. Pour le préparer, vous devez ajouter quelques cuillères à soupe de confiture au thé fraîchement préparé. Vous pouvez préparer une boisson à partir des fruits secs de framboises comme ceci: versez une cuillerée de fruits avec un verre d’eau bouillante et laissez infuser 15 minutes.

    Des médicaments antiviraux spéciaux pour le traitement des infections virales aiguës des voies respiratoires ne sont pas encore développés, pour le traitement des médicaments symptomatiques utilisés. Ils comprennent les groupes de fonds suivants:

    • Les antipyrétiques sont utilisés à une température supérieure à 38,5-39 degrés et une détérioration de la santé.
    • Remèdes contre la rhinite: Pinosol, Sanorin, Otrivin et ainsi de suite.
    • Agents anti-inflammatoires et antiseptiques: Hexoral, Kameton, Tantum Verde.
    • Antitussif (Codelac, Sinekod), médicaments expectorants (sirop de plantain, tussin), diluant des expectorations (ACC, Ascoril).
    • Vitamine C à fortes doses, multivitamines.

    Remèdes populaires

    Largement utilisés et remèdes populaires. Vous pouvez faire attention à ces recettes:

    • Le jus de canneberge au miel aide à réduire la température, à éliminer l'inflammation et à éliminer les toxines du corps.
    • Le jus de airelle fonctionne également bien. Les guérisseurs populaires recommandent de faire une infusion de canneberges. Une cuillère à soupe d'herbes doit être infusé pendant une demi-heure, puis filtrer. Boire cinq cuillères à soupe cinq fois par jour.
    • Sève de bouleau. Il aide à nettoyer le corps des substances toxiques, des radicaux libres, à réduire l'inflammation et la température.
    • Infusion de dogrose. La meilleure source de vitamine C et d’agent anti-inflammatoire contre le rhume. Il est préférable de préparer la perfusion dans un thermos. 15 grammes de fruits hacher, versez un verre d'eau bouillante. Insister de préférence au moins 12 heures. Buvez trois fois par jour après les repas à raison d'un verre.
    • La racine de gingembre tue efficacement les germes et augmente le niveau de résistance du corps. Les boissons à base de ce produit luttent contre la toux et l’irritation des muqueuses. Vous devez hacher ou râper du gingembre frais pour obtenir environ 10 grammes, verser un verre d'eau bouillante et laisser infuser pendant 30 minutes. Dans la boisson, vous pouvez ajouter du citron et du miel.
    • La moutarde Pour les douleurs dans la gorge et le nez qui coule, il est recommandé de prendre un bain de pieds avec de la moutarde au coucher. Il est recommandé de laisser flotter ses pieds pendant 10-15 minutes, en les remplissant régulièrement avec de l'eau chaude. Les pieds doivent virer au rouge, puis les pieds doivent être essuyés, portez des chaussettes chaudes et allez au lit. Mais notez que si la température est élevée, vous ne pouvez pas vous envoler les jambes.

    Herbes médicinales

    La phytothérapie propose à son tour les recettes suivantes:

    • Pied de pied Aide à combattre l'inflammation, élimine les germes et a un effet diaphorétique. Il est nécessaire de verser trois cuillères à soupe de feuilles et de fleurs séchées de la plante dans 0,5 litre d’eau (dans un thermos), de les fermer et de les laisser infuser pendant une heure. Puis filtrer, presser, utiliser plusieurs fois par jour pour un demi-verre. Vous pouvez ajouter à l'outil miel.
    • Sauge La décoction de sauge au lait est un excellent remède contre le rhume. Dans un verre de lait, vous devez faire bouillir une cuillère à soupe d'herbe de sauge sous forme sèche pendant 2-3 minutes, puis fermez l'outil et laissez-le infuser pendant une heure. Filtrer Buvez un demi-verre quatre fois par jour. Ce remède fonctionne particulièrement bien dans les cas d'inflammation de la gorge et de la toux.
    • De beaux remèdes populaires contre le rhume - un arc et de l’ail. Ils contiennent beaucoup de phytoncides, qui tuent rapidement et efficacement les agents pathogènes, ainsi que de la vitamine C. Il est recommandé de manger un jour et quelques gousses d'ail.
    • Framboise Comme déjà mentionné, c’est un excellent outil pour éliminer l’inflammation et réduire la fièvre. Quelques cuillères à soupe de framboises fraîches ou sèches versez un verre d'eau bouillante. Vous devez boire ce thé chaud. Il est recommandé de boire au moins trois verres par jour.
    • Tilleul Il a des effets anti-inflammatoires et diurétiques, ce qui aide à combattre rapidement les ARVI. Vous devez prendre trois cuillères de citron vert sec, verser un verre d'eau bouillante dessus et le maintenir sous le couvercle pendant 10 minutes. Buvez ce thé chaud en ajoutant du miel.
    • L'inhalation. Il est recommandé d'utiliser le tilleul, la camomille, le calendula, l'eucalyptus et la sauge. Le citron, le sapin, le romarin, les esters d'eucalyptus peuvent également être utiles.
    • Miel avec jus de raifort. Il est nécessaire de mélanger ces composants dans des proportions égales. Prenez une cuillère à café après un repas trois fois par jour.
    • Collection à base de plantes. Il est nécessaire de mélanger 5 grammes de la couleur de la sureau, des feuilles d'origan, du thym, de la centaurée et des fraises. Une cuillère à soupe de collection pour verser 300 ml d'eau bouillante, maintenez sous le couvercle pendant 10 minutes. Puis filtrer, manger chaud.

    Il est également important de surveiller la nutrition. Mangez suffisamment de fruits et légumes riches en vitamine C. Toutefois, il est recommandé de ne pas consommer d'aliments lourds pendant la maladie.

    Qu'est-ce qui n'est pas recommandé?

    En cas de rhume, il est nécessaire d’adhérer au repos au lit. En aucun cas, ne peut être gelé, portez-le "sur ses pieds". Il est également important d'exclure du régime les produits susceptibles d'aggraver l'évolution de la maladie: café, sucré, gras, alcool. Souvent, les patients ne veulent pas manger avec un rhume. Vous n'avez pas besoin de vous forcer, car trop manger peut donner aux microorganismes une chance de rester plus longtemps. Il n'est pas recommandé de traiter les ARVI avec des antibiotiques et des médicaments immunitaires.

    Si la maladie n'est pas traitée à temps, l'infection se propage par les voies respiratoires supérieures. Dans ce cas, complications possibles, telles que rhinite aiguë, laryngite, trachéite, pharyngite.

    Mesures préventives

    Pour prévenir les ARVI, vous devez tout faire pour vous protéger des virus. Dans la pièce où vous vous trouvez, vous devez vous aérer, vous laver les mains le plus souvent possible et tout faire pour renforcer le système immunitaire.

    Au plus fort de l'épidémie, traitez la muqueuse nasale avec une pommade oxolinique à titre prophylactique. Essayez de ne pas entrer en contact avec des personnes souffrant de rhume. En cas d'infection par le SRAS, il est nécessaire de résister à la quarantaine pendant au moins deux semaines pour éviter une réinfection. Dans les premiers stades de la maladie, vous pouvez la soigner vous-même, en utilisant des médicaments antiviraux et antipyrétiques, ainsi que beaucoup de liquides. Cependant, n'oubliez pas qu'un rhume qui dure est une raison de consulter un spécialiste.

    Avis des patients

    Olga Il est préférable de faire face à un rhume dès ses premières manifestations. Le thé aux framboises avec du miel m'aide. J'essaie aussi de manger des citrons.

    Victoria Le SRAS est préférable de ne pas permettre ou traiter au tout début. Je recommande de prendre un bain de pieds avec de la moutarde, boire beaucoup de piquant.

    Ulyana. Excellent effet d'infusion de rose sauvage. Il renforce les défenses de l'organisme et lui permet de lutter contre les virus.

  • Vous Aimerez Aussi