Sinusite chez l'adulte - symptômes et traitement

La sinusite est une inflammation qui affecte un ou plusieurs sinus paranasaux. Elle peut se développer en tant que maladie indépendante et en tant que complication liée à diverses maladies infectieuses. La sinusite aiguë fait référence à l'une des pathologies les plus courantes rencontrées par le médecin ORL dans son travail.

La sinusite est divisée en chronique et aiguë, une telle division est causée par différentes durées d'attaques sur le corps. La sinusite aiguë - le traitement prend jusqu'à 2 mois, puis se retire, mais chronique - peut guérir longtemps, mais avec le moindre froid, revenez. Forme chronique - le problème des personnes ayant un système immunitaire affaibli, un déficit immunitaire, et donc la question de savoir comment guérir une sinusite est très, très grave.

Dans cet article, nous examinons les manifestations de la sinusite chez les adultes, en particulier les premiers symptômes et les méthodes de traitement efficaces à domicile.

Qu'est ce que c'est

Pourquoi la sinusite survient-elle et de quoi s'agit-il? La sinusite est une inflammation de la membrane muqueuse localisée dans un ou plusieurs sinus paranasaux simultanément. L'une des principales causes du développement de la sinusite est la rhinite mal soignée ou négligée. En outre, le déclenchement de la sinusite peut être une infection virale respiratoire aiguë (IVRA). La maladie, qui se développe dans le contexte d'infections respiratoires des voies respiratoires supérieures, est généralement appelée forme acquise dans la communauté.

Selon sa localisation, la sinusite peut être de plusieurs types:

  • sinusite - inflammation du sinus maxillaire du nez, complication de la grippe, du rhume aigu, de la scarlatine, de la rougeole et de nombreuses autres maladies infectieuses.
  • sinusite frontale - inflammation du sinus frontal accessoire, beaucoup plus grave que les autres types de sinusite.
  • ethmoïdite - se manifeste sous la forme d'une inflammation des cellules du labyrinthe ethmoïdal et est le type le plus commun de la sinusite.
  • sphénoïdite - inflammation du sinus sphénoïde, qui est assez rare.

Le premier signe de sinusite aiguë est une rhinite prolongée. Vous devriez faire attention à l'écoulement du nez. S'ils deviennent jaunâtre-verdâtre, cela suggère la nature bactérienne de l'inflammation. Dans une telle situation, les bactéries peuvent à tout moment pénétrer dans les sinus maxillaires et la sinusite commence.

En outre, la sinusite est unilatérale ou bilatérale, avec la défaite de tous les sinus paranasaux d'un ou des deux côtés. La sinusite aiguë se produit souvent lors de rhinites aiguës, de grippe, de rougeole, de scarlatine et d'autres maladies infectieuses, ainsi que par suite d'une maladie des racines des quatre dents du haut du dos.

Symptômes de la sinusite

Les symptômes de la sinusite chez l'adulte dépendent du type de sinus enflammé. En général, le tableau clinique de toutes les sinusites comprend plusieurs symptômes permanents et variables:

  • difficulté à respirer par le nez, voix nasales;
  • écoulement nasal abondant (muqueux ou purulent);
  • inconfort dans le nez, la région paranasale ou au-dessus de l'œil;
  • fièvre de caractère bas ou fébrile;
  • odorat réduit;
  • mal de tête

Selon le type de sinusite, les symptômes chez l'adulte seront différents:

  1. Sinusite La maladie commence de manière aiguë. La température corporelle du patient s'élève à 38-39 ° C, des signes d'intoxication générale sont exprimés, des frissons sont possibles. Dans certains cas, la température corporelle du patient peut être normale ou subfébrile. Un patient atteint de sinusite s'inquiète de douleurs dans la région touchée du sinus maxillaire, de l'os zygomatique, du front et de la racine du nez. La douleur augmente avec la palpation. L'irradiation vers le temple ou la moitié correspondante du visage est possible. Certains patients ont des maux de tête diffus d'intensité variable. La respiration nasale du côté affecté est altérée. En cas de sinus bilatéral, la congestion nasale oblige le patient à respirer par la bouche. Parfois, en raison du blocage du canal lacrymal, un larmoiement se développe. Décharge du nez au début de séreuse, liquide, puis devient visqueuse, trouble, verdâtre.
  2. Ligne de front En cas de sinusite frontale aiguë, le patient s'inquiète de douleurs aiguës au front, aggravées par des pressions ou des tapotements sur le front, des maux de tête à un autre endroit, des difficultés respiratoires nasales, des écoulements importants de la moitié du nez (initialement séreux, puis séreux-purulent), des douleurs oculaires, des larmes, photophobie La température corporelle atteint le niveau de fibrilles (jusqu'à 39 ° C), mais elle peut être subfébrile. Le tableau clinique de la frontite chronique est moins prononcé que celui aigu. Le mal de tête est habituellement douloureux ou pressant, souvent localisé dans la région du sinus frontal affecté. L'écoulement nasal est particulièrement abondant le matin, purulent, souvent avec une odeur désagréable.
  3. Etmoïdite. En règle générale, le processus inflammatoire dans les sections antérieures du labyrinthe ethmoïdal se développe simultanément avec une sinusite frontale ou une sinusite. L'inflammation des parties postérieures du labyrinthe ethmoïdal est souvent accompagnée d'une sphénoïdite. Un patient atteint d'ethmoïdite se plaint de maux de tête, de douleurs au nez et à la racine du nez. Chez les enfants, la douleur est souvent accompagnée d'une hyperémie conjonctivale, œdème des divisions internes des paupières inférieures et supérieures. Certains patients ressentent une douleur de nature neurologique. La température corporelle augmente généralement. Décharge séreuse dans les premiers jours de la maladie, puis devient purulente. Odeur fortement réduite, la respiration nasale est difficile. Dans le cours turbulent de la sinusite, l'inflammation peut se propager à l'orbite, provoquant une saillie du globe oculaire et un gonflement marqué des paupières.
  4. Sphénoïdite. Les principaux symptômes de la sphénoïdite chronique - douleur dans la région pariétale (et parfois dans la région occipitale), sensation d’odeur désagréable. Un signe clinique important de la sphénoïdite chronique est le gonflement de la décharge le long de la paroi antérieure du sinus sphénoïdal le long de la voûte du nasopharynx et de la paroi pharyngienne postérieure. Le processus peut se propager dans la cavité crânienne, d'autres sinus paranasaux, jusque dans l'orbite. La sphénoïdite peut entraîner une complication des organes de la vision (névrite rétrobulbaire).

En cas de sinusite aiguë chez l’adulte, la température augmente, la tête commence à faire mal, il devient difficile de respirer car le nez est bouché par du mucus (la congestion varie de temps en temps d’une narine à une autre), écoulement nasal avec purulence, parfois avec du sang. À l'endroit où se trouve le sinus enflammé, la douleur est ressentie et un gonflement des tissus mous du visage peut également se produire. La nuit, il y a des accès de toux sèche. L'odorat avec la sinusite est réduit ou même totalement absent.

Les symptômes de la sinusite au stade chronique peuvent inclure tous les signes de la maladie ou seulement certains d’entre eux. Les signes de maladie ne disparaissent pas, même après deux semaines. La sinusite avec inflammation chronique est mieux connue des patients souffrant d’asthme, d’allergies saisonnières ou alimentaires. Le traitement dans ce cas devrait être accompagné de l'exception des allergènes et des produits provoquant la manifestation de la rhinite.

Diagnostics

Le diagnostic de sinusite est établi sur la base des plaintes du patient, des symptômes cliniques, d'études de laboratoire et d'instruments. Afin de confirmer le diagnostic final, on utilise une numération sanguine complète (montrant la présence d'un processus inflammatoire dans le corps), une radiographie ou une tomographie assistée par ordinateur.

Comment traiter la sinusite?

En cas de survenue de symptômes de sinusite, le traitement chez l’adulte consiste en l’utilisation de préparations spéciales qui suppriment efficacement l’agent responsable de la maladie et éliminent les symptômes désagréables.

  1. Pour réduire la température prescrits médicaments antipyrétiques: paracétamol, nurofen.
  2. En cas d'allergies, des médicaments antihistaminiques sont prescrits: tavegil, claritine.
  3. Pour éliminer l'œdème des muqueuses du nez, prescrivez des médicaments vasoconstricteurs ou des aérosols.
  4. Si vous suspectez une sinusite, des antibiotiques sont prescrits.
  5. Lorsque la rhinite chez les enfants sont prescrits les sprays nasaux: triamcinolone, furoate de mométasone, fluticasone, béclométhasone.

Les principaux objectifs du traitement de la sinusite:

  1. Eradication (destruction complète) de l'agent pathogène en cas d'inflammation causée par un agent infectieux;
  2. Élimination d'autres facteurs provoquants, tels que la déformation des structures du nez;
  3. Soulagement des symptômes de la sinusite;
  4. Restauration du drainage normal des sinus;
  5. Prévention des complications;
  6. Prévenir la sinusite aiguë de devenir chronique.

En cas de sinusite chronique, des traitements de physiothérapie (magnétothérapie, chauffage) et de sanatorium sont également utilisés. Le traitement chirurgical est une ponction du sinus, en présence de pus. Également en cas d'antrite chronique, une chirurgie plastique du sinus maxillaire est effectuée pour améliorer la sortie (drainage) de son contenu.

Antibiotiques pour la sinusite chez l'adulte

À la maison, traitement antibiotique efficace contre la sinusite aiguë et chronique chez l’adulte. La décision sur la nomination de médicaments antibactériens ne prend qu'un médecin. La durée du traitement est généralement de 10 à 14 jours.

Des antibiotiques pour la sinusite sont indiqués dans les cas où la nature bactérienne de la maladie a été prouvée. Le médecin peut suspecter une sinusite purulente si les écoulements nasaux sont purulents, les maux de tête et les douleurs à la projection des sinus ne diminuent pas après une semaine en arrière-plan du traitement. Un traitement antibiotique peut être instauré plus tôt dans l'évolution sévère de la maladie, quelle que soit sa durée.

En cas de sinusite légère, la priorité est donnée aux antibiotiques macrolides et céphalosporines. Dans les cas graves de la maladie, des pénicillines de deuxième et troisième génération ou des céphalosporines sont prescrites, tandis que dans le cas d'une sinusite chronique, l'utilisation de pénicillines protégées est préférable.

Pour le traitement de la sinusite aiguë et chronique au cours des dernières années, un traitement de trois jours à l'azithromycine est souvent recommandé, ce qui est particulièrement efficace dans le traitement de la sinusite à mycoplasme. Ce type de maladie des sinus est souvent observé chez les enfants et ne se prête pas au traitement par d'autres antibiotiques.

Dans la sinusite aiguë, dans certains cas, des antibiotiques efficaces locaux (bioparox) sont utilisés.

Physiothérapie

Les procédures physiothérapeutiques comprennent:

  1. Sinus lavant avec la méthode du coucou;
  2. Ponction et drainage ultérieur des cavités avec des agents antiseptiques;
  3. Électrophorèse;
  4. Phonophorèse avec pommades à effets antiseptiques;
  5. Inhalation de solutions antibiotiques, décoctions à base de plantes;
  6. Sinus UHF;
  7. Traitement au laser avec méthode endonasale;
  8. L'utilisation des rayons quantiques.

Ponction des sinus

Aux derniers stades de la sinusite, le rinçage nasal classique à la maison ou en hôpital (le «coucou») ne permet pas d'éliminer le pus stagnant des cavités des sinus: il s'agit dans ce cas d'une procédure très désagréable, douloureuse, mais efficace appelée puncture et perforation.

Ici, le médecin frappe à travers le nez le tissu cartilagineux avec une spatule chirurgicale spéciale? Ensuite, il insère un cathéter, connecte une seringue avec une solution désinfectante au système et injecte un fluide sous pression, éliminant ainsi par le nez tout le pus accumulé dans la cavité. Si nécessaire, laissez le cathéter dans la cavité et répétez la procédure de lavage plusieurs fois.

Prévention

La première chose à laquelle vous devriez faire attention à la prévention de la sinusite - le traitement rapide du rhume, du rhume et de la grippe. Souvent, ces maladies deviennent des déclencheurs de la sinusite. Traitez un nez qui coule ou un besoin de toux à la maison. Après avoir consulté votre médecin sur le choix des moyens efficaces.

En outre, suivez ces instructions:

  1. Il est obligatoire de se soumettre à un examen dentaire préventif: les infections par pulpite, stomatite, etc. peuvent rapidement surmonter la barrière osseuse et provoquer une inflammation des sinus paranasaux.
  2. Ne pas se soigner soi-même: en cas de rhume, de fièvre et de malaise général qui ne disparaît pas dans les 2-3 jours, consultez un médecin;
  3. Les procédures de trempe systématiques augmentent considérablement l'immunité, ce qui réduira l'incidence des maladies virales et, en conséquence, éliminera le risque de sinusite.

Si vous soupçonnez que cette maladie ne devrait pas tenter le destin et se soigner à la maison. Devrait immédiatement chercher une assistance qualifiée. Une récupération efficace et rapide est possible avec un traitement approprié.

Sinusite chez l'adulte: symptômes et schéma thérapeutique à la maison

La sinusite est une inflammation des sinus paranasaux de la cavité nasale, due à la pénétration de virus et de bactéries dans le corps. En plus d'une lésion infectieuse, la cause peut être la formation de champignons ou une irritation causée par des allergènes. On sait que ce type d’inflammation se développe plus souvent que les autres affections ORL et qu’il dispose donc d’un schéma thérapeutique bien établi.

Il existe deux types d'inflammation: la sinusite aiguë et la sinusite chronique. Pendant la durée du développement de la maladie, la sinusite aiguë dure jusqu'à deux mois et la maladie chronique peut se développer pendant une longue période, allant jusqu'à des rechutes aiguës plus de trois fois par an. Selon les statistiques, environ 10% de la population mondiale souffre de sinusite chaque année en raison d'un rhume et d'une hypothermie au cours de la période automne-hiver. L'incidence est de 0,2% chez les adultes. Chez les enfants, la probabilité de pathologie est de 0,5%.

Qu'est ce que c'est

Sinusite - inflammation de la membrane muqueuse d'un ou de plusieurs sinus paranasaux. Il peut s'agir d'une complication en cas de rhume aigu, de grippe, d'autres maladies infectieuses, ainsi que après des blessures à la région du visage. La sinusite peut être causée par des virus et des bactéries. Les principaux symptômes sont une lourdeur dans la région paranasale ou frontale, une douleur accompagnée de mouvements brusques de la tête, un écoulement nasal épais, de la fièvre.

Les causes

La sinusite est souvent due à des complications de maladies infectieuses et inflammatoires de la cavité nasale (grippe, infections respiratoires aiguës, rhinorrhée, infections virales respiratoires aiguës).

Elle est causée par une bactérie pathogène (Staphylococcus aureus, streptocoque à pneumocoque, Hemophilus bacillus), une infection virale. Le champignon provoque également la maladie, en particulier après l’utilisation incorrecte d’un traitement antibiotique. Les blessures aux parties du visage provoquent également une sinusite.

De plus, les facteurs suivants conduisent au développement d'une condition pathologique:

  1. Polypes, adénoïdes;
  2. Réactions allergiques;
  3. Air pollué ou froid;
  4. Système immunitaire affaibli;
  5. Fumer;
  6. Utilisation de certains médicaments;
  7. Carence dans le corps en minéraux et en vitamines;
  8. Déformation congénitale ou acquise des labyrinthes et des sinus;
  9. L'hypothermie

Le groupe à risque comprend les personnes atteintes de diabète, de fibrose kystique, d'hypothyroïdie et de maladies du système dentaire et maxillaire.

Classification

La division de la sinusite en types (classification) est nécessaire pour établir un diagnostic correct et un traitement de suivi adéquat. La classification de cette pathologie repose sur plusieurs critères:

  • par la nature de l'écoulement;
  • sur la localisation anatomique de l'inflammation;
  • sous la forme du processus pathologique.

De par la nature du cours, il existe 2 types de pathologie:

  • sinusite aiguë - la maladie ne dure pas plus d'un mois.
  • sinusite chronique - prend longtemps, parfois le processus pathologique dure pendant des années, avec une amélioration périodique (rémission) et une détérioration (rechute) de la maladie.

Selon la forme du processus pathologique, il existe 2 types principaux de sinusite:

  • prolifératif - une variante de l'évolution de la sinusite, dans laquelle le nombre de cellules muqueuses des sinus augmente (polypes, processus hyperplasique).
  • exsudatif - inflammation accompagnée de sécrétion de liquide (exsudat ou pus).

En fonction de la localisation anatomique de l'inflammation, en fonction de la localisation du sinus, il existe:

  • ethmoïdite - localisation de l'inflammation dans les sinus de l'os ethmoïde;
  • maladie frontale - un processus infectieux se développe dans le sinus frontal;
  • sinusite - le sinus maxillaire est affecté;
  • sphénoïdite - le cours prédominant de la pathologie dans le sinus de l'os sphénoïde.

Le processus peut être à sens unique ou à double sens. Avec l'inflammation de tous les sinus paranasaux d'une part, l'hémisinusite a lieu, dans le cas de la défaite de tous les sinus - pansinusite.

Mécanisme de développement

L'inflammation des sinus de la membrane muqueuse causée par une infection ou d'autres facteurs étiologiques est accompagnée d'un œdème. Les glandes commencent à produire activement une grande quantité de mucus qui, s’accumulant dans les sinus en raison du rétrécissement de la fistule des cavités paranasales, est condensé. Les sinus cessent d'être complètement nettoyés. En raison de la stagnation du secret, de l’altération de la ventilation naturelle et du manque d’oxygène dans les tissus des sinus, des conditions favorables sont créées pour l’activité vitale de la flore pathogène conditionnelle, qui provoque un processus d’infection chronique.

Au début de la maladie, l'écoulement nasal est de nature séreuse. L'inflammation se développe et se transforme en séreuse muqueuse. L'exsudat purulent, qui comprend un grand nombre de détritus et de leucocytes, est observé quand une infection bactérienne est ajoutée. Dans ce cas, un gonflement important est accompagné d'une violation de la perméabilité des parois des capillaires.

La sinusite aiguë peut durer jusqu'à 2 mois. et plus longue, se terminant soit par le rétablissement, soit par la transition vers la forme chronique, caractérisée par un changement persistant des membranes muqueuses des sinus. Cela augmente la tendance du patient à fréquenter les infections des sinus.

Signes courants de sinusite

Parmi les principaux signes de sinusite, qui sont généralement suffisants pour déterminer avec précision ce type de maladie, attribuez des maux de tête et une congestion nasale importante.

Les principaux signes de sinusite sont:

  • toux et éternuements secs et fréquents;
  • augmentation de la température corporelle (fièvre);
  • augmentation de la pression au visage;
  • écoulement muqueux du nez;
  • manque d'odeur;
  • inconfort et congestion dans les oreilles;
  • réaction douloureuse en tournant le cou;
  • manque d'appétit;
  • odeurs non naturelles de la bouche;
  • fatigue extrême et fatigue;
  • douleur aiguë dans les dents;
  • sensation de masse étrangère supplémentaire dans le nez et au-dessus des yeux;
  • voix nasales.

Les autres symptômes de la sinusite chronique incluent:

  • congestion nasale légère mais persistante;
  • difficulté à respirer par le nez;
  • écoulement insignifiant, qui peut être relâché pendant une longue période, se desséchant sous forme de croûtes;
  • fuite de mucus entraînant un frottement de la peau sous le nez et la formation de crevasses;
  • la gorge sèche;
  • mal de tête;
  • déplacement détachable à l'arrière de la gorge et drainant le long de celle-ci;
  • odeur désagréable de la bouche.

D'autres symptômes, tels que la fièvre, sont extrêmement rares et ne peuvent être causés que par des formes extrêmement aiguës et avancées de la sinusite, déterminées exclusivement par des spécialistes pouvant recommander une hospitalisation et des études ambulatoires.

Symptômes de la sinusite chez l'adulte

Selon le sinus qui a subi une inflammation, les symptômes de la sinusite varient. Laissez-nous examiner plus en détail.

  1. Les maux de tête et les douleurs de nature neurologique ne sont pas exclus.
  2. La température corporelle augmente.
  3. Une personne ressent une douleur dans le nez et la racine du nez.
  4. Dans l'enfance, une rougeur conjonctivale, un gonflement des paupières supérieures et inférieures peuvent survenir.
  5. La fonction olfactive est altérée, la respiration nasale est difficile.
  6. Si l'ethmoïdite est aiguë, il est possible que le globe oculaire soit impliqué dans la protrusion, ainsi que par le gonflement grave des paupières.

Avec la sinusite des sections frontales du labyrinthe ethmoïdal, le développement parallèle de la sinusite maxillaire et de la frontite est probable. Lorsque l'inflammation de la partie postérieure du labyrinthe ethmoïdal est possible, l'apparition d'une sphénoïdite.

  1. Début aigu avec fièvre jusqu'à 38 degrés et plus.
  2. Symptômes d'intoxication.
  3. Des frissons
  4. Peut-être l'apparence de déchirer.
  5. L'écoulement des voies nasales est d'abord séreux et fluide et, à mesure que la maladie progresse, il devient vert et trouble.
  6. Douleur dans le sinus maxillaire, dans la région frontale, près de la racine du nez et le long de l'os zygomatique.
  7. Augmentation de la douleur lorsque pressé, son impact dans le whisky.
  8. Maux de tête de gravité variable.
  9. La détérioration de la respiration nasale du côté impliqué dans le processus pathologique. La respiration se fait par la bouche.

Si la maladie acquiert une évolution chronique, elle évoque alors, en période de rémission, de rares maux de tête, qui se traduisent par une sensation de pression derrière les yeux. Peut-être l'ajout de toux nocturne, de conjonctivite, de kératite. Les écoulements nasaux sont insignifiants, leur volume augmente lors de l'exacerbation de la maladie.

  1. La douleur est localisée dans la zone de l'orbite, dans la zone pariétale et dans la partie occipitale.
  2. Les symptômes de la sphénoïdite sont souvent flous et la maladie est latente.
  3. Le sinus ethmoïdal est souvent impliqué dans le processus inflammatoire, c'est pourquoi on diagnostique rarement une sphénoïdite isolée.
  4. Le patient peut se plaindre de douleurs dans les profondeurs de la tête.
  5. L'évolution chronique de la maladie peut entraîner une déficience visuelle, les nerfs optiques étant impliqués dans le processus pathologique.
  1. La respiration nasale est extrêmement difficile.
  2. La température corporelle a augmenté à haute altitude.
  3. Peut-être le développement de la photophobie avec douleur dans les orbites.
  4. Une fois que le sinus enflammé est vide, l'intensité des sensations douloureuses diminue.
  5. Du sinus nasal enflammé est la séparation des contenus séreux.
  6. Les douleurs sont très intenses, le lieu de leur localisation est le front. La douleur augmente le matin.
  7. Si la maladie frontale se développe sur le fond de la grippe, le patient peut présenter une modification de la peau du front avec gonflement des zones situées au-dessus des sourcils et gonflement de la paupière supérieure.

Les patients avec une évolution frontale sont plus difficiles que le reste de la sinusite. Au cours de la chronitisation du processus, une prolifération de polypes dans la cavité nasale, une nécrose du tissu osseux et la formation de fistules sont possibles.

Diagnostics

Il est possible de diagnostiquer une sinusite à l'aide des plaintes des patients, du tableau clinique, de la rhinoscopie et de recherches supplémentaires. Les patients peuvent presque toujours indiquer clairement le lieu de la douleur, ce qui indique la localisation de l'inflammation. Lors de la confirmation de l'écoulement purulent et de la température sous-fébrile, une imagerie supplémentaire par résonance calculée ou magnétique peut être réalisée pour évaluer l'ampleur du processus inflammatoire.

Des complications

La sinusite est une maladie très insidieuse qui menace le patient de complications. Notez que non seulement les sinus sont impliqués dans le processus pathologique, mais aussi les os environnants du crâne. Lancer une inflammation osseuse menace d'ostéomyélite. La complication la plus courante de la sinusite est la méningite. Le plus souvent, la méningite est le résultat d'une inflammation du sinus sphénoïdal et du labyrinthe ethmoïdal. Le front peut provoquer un abcès épidural ou même un abcès du cerveau.

Si vous ne traitez pas la sinusite et empêchez le passage de la maladie au stade chronique, de nouveaux changements peuvent alors provoquer une issue fatale.

Traitement de la sinusite adulte

Chez l'adulte, le traitement de la sinusite doit toujours être complet et cibler les principaux symptômes de cette maladie. Au cours du traitement, plusieurs méthodes sont utilisées - médecine, physiothérapie, vous pouvez compléter cet ensemble par l’utilisation de certaines méthodes de la médecine traditionnelle à domicile. En cas d'inefficacité de la thérapie, l'utilisation d'un traitement chirurgical est possible.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement avec des médicaments est prescrit après l'élimination des facteurs qui ont provoqué l'apparition de la maladie. Les médicaments ne peuvent être prescrits que par le médecin traitant, en tenant compte de la forme de la maladie et de l'état du patient.

La liste des médicaments pouvant être prescrits par le médecin pour la sinusite:

  1. Vous devez d’abord acheter des gouttes vasoconstricteurs nasales. Ces médicaments sont autorisés à utiliser uniquement en cas de sinusite aiguë. Habituellement, les médecins prescrivent "Protargol", "Ingaron", "Derinat", "Grippferon", "Pinosol", "Euphorbium".
  2. Avant d'utiliser les gouttes, il est nécessaire de se rincer le nez, ce qui garantira un résultat correct des gouttes et contribuera également à la normalisation de la respiration. Il est préférable d'utiliser des médicaments éprouvés tels que "Dioxidin", "Miramistan", "Furacilin", "Chlorophyllipt".
  3. En cas de température élevée, prenez des antipyrétiques tels que «Paracétamol», «Aspirine», «Ibuprofène», «Bonifène».
  4. On prescrit au patient des antihistaminiques "Loratadine", "Cetirizine", "Zyrtec", "Cetrin" et autres.
  5. En outre, le patient a besoin d'agents mucolytiques pour la sortie rapide des expectorations et du mucus - "Libeksin", "Mukodin", "Flyuditek".
  6. Ne pas faire sans anti-inflammatoires - "Amoksilav", "Unazin", "Ampisid."
  7. En association avec le traitement indiqué, le patient a besoin de médicaments antibactériens sous forme de gouttes - «Isofra», «Sofradex», «Polydex» et autres, ainsi que de médicaments sous forme de comprimés «Ciprofloxacine», «Levofloxacine», «Ofloxacine».

La réception des médicaments énumérés est inadmissible sans consultation préalable du médecin traitant. Avant utilisation, lisez le mode d'emploi et assurez-vous qu'il n'y a pas de contre-indications, ainsi que d'hypersensibilité aux substances actives du médicament.

Antibiotiques pour la sinusite

Les antibiotiques sont utilisés pour traiter les sinusites bactériennes et virales, mais non infectieuses. Malheureusement, en raison de l'utilisation excessive et inappropriée d'antibiotiques, de nombreux types de bactéries ne répondent pas au traitement antibiotique et deviennent «résistantes» à ces médicaments. En raison du problème de résistance bactérienne, les médecins doivent passer à d'autres antibiotiques ou prescrire de puissants antibiotiques pour traiter les infections bactériennes.

L'amoxicilline, un type de pénicilline, est le principal antibiotique utilisé pour traiter la sinusite, mais il devient de moins en moins efficace. Augmentin a remplacé l'amoxicilline en tant qu'antibiotique recommandé dans le traitement de la sinusite bactérienne aiguë chez les enfants et les adultes. Ce type de pénicilline agit contre un large éventail de bactéries.

Traitement des remèdes populaires

La sagesse populaire et la médecine ancienne ont préservé des dizaines de recettes qui aident à faire face à la sinusite. Ci-dessous, les plus efficaces seront indiqués.

  1. Kombucha. En cas de sinusite, la médecine traditionnelle recommande l’utilisation de la teinture de Kombucha comme solution de lavage nasal.
  2. L'inhalation de vapeur avec l'ajout d'huiles essentielles ou d'extraits de pin, d'eucalyptus, d'arbre à thé, de menthe (quelques gouttes suffisent) - ces fonds nettoient et désinfectent les cavités des sinus et éliminent également l'œdème muqueux.
  3. Phytothérapie classique. Prenez deux cuillères à soupe de la série, 1 cuillère à soupe. une cuillerée de cônes de houblon et trois cuillères à café d'origan. Faites bouillir le bouillon pendant 10 minutes, ajoutez une cuillerée à thé d’absinthe séchée, mélangez, égouttez, laissez refroidir et buvez deux fois par jour à jeun, 100 mg. Fonds pour deux semaines.
  4. Lotions d'un mélange de propolis et de jus de moustaches d'or. Pour les fabriquer, prenez quelques boules de propolis, faites-les tremper dans un mélange d’eau et de jus de moustache dorée (50 à 50), faites chauffer légèrement à feu doux, mettez 2 à 3 tranches de gaze denses, pliées en plusieurs couches, et appliquez l’agent sur les sinus affectés. Gardez les lotions pendant 30 à 40 minutes et n’effectuez les opérations ci-dessus qu’une fois par jour, environ 10 à 12 jours.

Il est également nécessaire d'observer strictement le régime. Fumer pendant la période de traitement est complètement exclu. Les repas doivent être réguliers et le régime équilibré. Il est recommandé de s'abstenir de café afin d'éviter la déshydratation (déshydratation) du corps. Il convient également de rappeler que les boissons alcoolisées et les antibiotiques sont incompatibles.

Physiothérapie et massage

En cas de sinusite, il est recommandé d’appliquer non seulement un traitement médicamenteux, mais également des méthodes d’influence locales - physiothérapie et massage. La physiothérapie vise différentes manifestations de la maladie; toutes les procédures peuvent être divisées en plusieurs groupes:

  • procédures d'immunocorrection (SFC - exposition);
  • procédures anti-inflammatoires (UHF, ultrasons);
  • procédures bactéricides (électrophorèse, darsonvalisation);
  • procédures sédatives (électrophorèse, galvanisation).

Les fonds nécessaires devraient venir chercher le médecin traitant. En outre, vous pouvez faire un massage, particulièrement efficace pour les antrites. Il est disponible pour tout le monde, la procédure peut être faite à la maison.

Lavage nasal

Le lavage des sinus peut être utile pour éliminer le mucus nasal et soulager les symptômes de la sinusite. Le rinçage du nez élimine également les voies nasales de la saleté, de la poussière, des sécrétions, des microbes, des allergènes qui s'y accumulent et peut être utilisé à titre préventif.

La solution de lavage est facile à préparer à la maison, par exemple en mélangeant 1 cuillère à café de sel ou de sel avec 2 tasses d’eau tiède. Certaines personnes ajoutent une pincée de bicarbonate de soude. Vous pouvez également utiliser une solution faible de permanganate de potassium, de chlorhexidine ou de furatsilina.

Rincer le nez plusieurs fois par jour.

Traitement chirurgical

Le traitement de la sinusite aiguë sous forme sévère implique la ponction du nez, grâce à laquelle il est possible d'éliminer rapidement le contenu purulent des sinus. L'essence de cette procédure est la suivante:

Le médecin fait un trou avec une aiguille chirurgicale spéciale dans les tissus cartilagineux du nez, si nous parlons de sinus - une telle opération s'appelle une ponction. Lorsque l’avant de la ponction se fait sous le sourcil, cette procédure est appelée trépanopuncture. Le contenu purulent est éliminé par l'ouverture, le sinus est lavé avec une solution antiseptique et, si nécessaire, il reste un petit cathéter afin de répéter le lavage 3 à 4 fois plus.

Le traitement chirurgical de la sinusite est le moyen le plus rapide de se débarrasser de la maladie. Mais après l'opération, des agents antibactériens doivent être prescrits pour fixer le résultat.

Prévention

La prévention de la sinusite et des autres sinusites est la même que pour les autres maladies des voies respiratoires supérieures. Évitez l’hypothermie, effectuez les procédures générales de renforcement (sports, durcissement). Il faut combattre la maladie qui a déjà commencé, mettre de l'ordre dans l'immunité. Avec un rhume, il est nécessaire de se battre avec lui et de prendre des médicaments qui réduisent l'enflure de la muqueuse nasale. La prévention la plus fiable, évidemment, est la surveillance médicale.

Sinusite: aiguë et chronique

La sinusite est un nom commun pour un groupe d'inflammations dans les sinus paranasaux qui surviennent indépendamment et dans le contexte de diverses maladies infectieuses, en particulier la rougeole, la grippe, les ARVI, la scarlatine, etc.

Différence de la sinusite de l'antrite

La sinusite est un cas particulier de sinusite. En fait, chaque personne a un certain nombre de sinus paranasaux - ce sont les cavités maxillaire, frontale, cunéiforme et ethmoïde. Ils sont recouverts à l'intérieur de structures muqueuses et interconnectés par un circuit de canaux. En raison de la forte inflammation causée par un facteur ou un autre, la membrane muqueuse se gonfle et bloque l'écoulement du liquide dans les sinus, après quoi la stagnation commence, les bactéries se multiplient, du pus se forme, etc.

Ce type de lésion des sinus maxillaires est généralement appelé sinusite (dans certains cas odontogène). S'il y a des problèmes avec les cavités frontales, le médecin peut diagnostiquer une sinusite frontale. Les processus congestifs dans les localisations de réseau sont l'ethmoïdite et l'œdème de la membrane muqueuse dans le sinus sphénoïdal est la sphénoïdite.

En outre, les médecins distinguent deux types principaux d'évolution de la maladie: la sinusite aiguë et la sinusite chronique. Le premier est généralement causé par une infection respiratoire grave et est considéré comme une complication bactérienne complexe avec des symptômes prononcés. La seconde est due à une sinusite aiguë insuffisamment traitée, se poursuit lentement sans symptomatologie prononcée, a des phases de rémission et de rechute, et se fait pleinement sentir déjà avec une forme très négligée.

Causes de la sinusite

L'une des principales et principales causes de presque toutes les sinusites est la rhinite, qui n'est ni complètement traitée ni débutée. En outre, les allergies, la présence d'infections respiratoires aiguës dans le corps, etc. contribuent souvent au développement de la maladie.Les autres facteurs négatifs à prendre en compte comprennent la rhinite chronique, les maladies dentaires, la présence de polypes abdominaux, d'adénoïdes, ainsi que de problèmes acquis ou congénitaux de septa nasal.

Symptômes de la sinusite

La sinusite aiguë a des symptômes prononcés. Si vous avez diagnostiqué de manière indépendante un certain nombre des symptômes suivants de la maladie, assurez-vous de commencer le traitement et consultez un médecin ORL.

Signes de sinusite chez l'adulte

Les symptômes classiques et les plus typiques de la maladie sont:

  1. Écoulement prolongé du nez, souvent avec des sécrétions purulentes de couleur verte ou jaune, parfois avec des caillots sanguins.
  2. Congestion nasale constante, «perçant» périodiquement dans l’une des narines.
  3. Une forte toux sèche en fin d’après-midi et la nuit (si vous n’avez que ce symptôme, il s’agit probablement d’une bronchite chronique et non d’une sinusite).
  4. Décharge puissante de la structure muqueuse morve le matin, sécheresse générale du nasopharynx.
  5. Température élevée (dans le cas d'une sinusite aiguë) ou fièvre légère (température corporelle constante autour de 37 degrés, avec une sinusite chronique).
  6. Perte partielle ou totale de l'odeur.
  7. Fatigue rapide, malaise, perte d'appétit et autres formes d'intoxication générale du corps.
  8. Puffiness du visage, particulièrement manifesté dans la région des sinus affectés.
  9. Augmentation de la sensibilité de l'avant de la tête.
  10. Maux de tête avec localisation à la base du nez et sous les yeux (sinusite), au front et au nez (frontite), directement au nez, au front et derrière les globes oculaires (ethmoïdite), ainsi qu'à l'arrière de la tête et dans la partie supérieure du front (sphénoïdite) ). La douleur augmente et perd sa localisation lorsque la tête bascule vers l'avant et sur les côtés, ainsi que pendant un effort physique moyen ou intense.

Symptômes de la sinusite chez les enfants

Les symptômes de sinusite chez l'adulte ci-dessus sont généralement plus prononcés. Le fait est que chez un enfant, les sinus maxillaires ne sont complètement formés qu’à l’âge de 8-9 ans. Peu avant cette période, le rayon des fistules entre les sinus individuels provoque leur blocage fréquent. En l'absence de traitement approprié des rhinites normales ou des infections respiratoires aiguës, il y a presque toujours un blocage des canaux des cavités, la sortie complète du mucus est perturbée et les premiers signes de sinusite apparaissent.

Chez les enfants d’âge préscolaire, l’ethmoïdite et la sinusite frontale sont le plus souvent diagnostiquées et, dans certains cas, la polysinusite, quand une ou même toutes les cavités internes sont affectées: dans ce cas, les sinus ethmoïdaux et maxillaires sont les plus «bouchés» de mucus et de pus, les fractures frontale et cunéiforme sont moins chargées.

Étant donné que chez les enfants âgés de 8 à 9 ans, l'immunité ne fonctionne pas toujours de manière stable, la température peut rester normale au fur et à mesure de l'évolution de la maladie. Les premiers symptômes annonciateurs sont des écoulements nasaux purulents et une toux sèche et non productive, qui se manifestent le soir et la nuit pendant plus de dix jours consécutifs. Si vous commencez à avoir des maux de tête et que des signes d'intoxication apparaissent, vous devez contacter immédiatement un spécialiste ORL.

Complications possibles de la sinusite

Avec la formation rapide de formes aiguës de sinusite ou la lente progression de sa forme chronique, non seulement les sinus nasaux, mais également d'autres structures intracrâniennes, y compris les yeux, peuvent être impliquées dans le processus pathologique.

En raison d’une accumulation importante de masses purulentes, dans le contexte d’une infection bactérienne croissante, une cellulite et des abcès du globe oculaire peuvent se former et la pression de ce fluide, souvent partiellement ou totalement, prive le patient de la vision.

Très souvent, avec des formes avancées de la maladie, les médecins diagnostiquent chez l'homme une thrombose du sinus caverneux, à la suite de laquelle l'infection se propage rapidement dans tout le corps et provoque une sepsie. La sinusite affecte également les voies respiratoires inférieures, peut affecter la structure des os du visage et entraîner des lésions osseuses et la formation d'ostéomyélites. Dans certains cas, les spécialistes ORL diagnostiquent la méningite chez des patients dans le cadre de formes avancées d'inflammation des sinus paranasaux, ainsi que d'abcès de la moelle épinière et centrale.

Traitement

Le traitement de la sinusite, quelle que soit sa forme ou sa complexité, doit être effectué exclusivement sous la surveillance d'un spécialiste du médecine ORL. Dans ce contexte, une attention particulière doit être accordée aux enfants - leur maladie survient et progresse beaucoup plus rapidement que chez les adultes, et la probabilité élevée de survenue de complications très graves menace la santé potentielle et même la vie du bébé.

Traitement de la sinusite adulte

Dans le traitement de la sinusite, les gouttes ou sprays locaux ayant un effet vasoconstricteur sont obligatoires - ce sont la naphazoline, la xylométazoline et l’oxymétazoline (Tizin, Sanorin, Naphthyzin, Nasol). À eux seuls, ils ne soulagent que temporairement les symptômes de la congestion nasale et permettent l'utilisation d'autres médicaments topiques. Souvent utilisé et comprimés du rhume.

Après le relâchement du blocage temporaire des voies nasales, des médicaments combinés (Isofra, Polydex, Protargol), y compris plusieurs principes actifs (antibactériens, anti-inflammatoires, anti-allergiques, desséchants) sont instillés dans le nez. Parallèlement, en l'absence de contre-indications, le nez est lavé avec des solutions salines et des antiseptiques.

En thérapie conservatrice, les antibiotiques à large spectre sont presque toujours utilisés, généralement à base de céphalosporines, de macrolides et de pénicillines (Ceftriaxone, Augmentin, Amoxiclav).

En tant que thérapie supplémentaire et réduction de la force des processus inflammatoires, avec prescription appropriée, le patient peut prendre des antihistaminiques - Telfast, Claritin, Diazolin, Loratadin et, dans certains cas difficiles, des corticostéroïdes (Prednisolone).

Veillez à utiliser régulièrement des probiotiques pendant le traitement - cela réduira l'effet négatif des médicaments sur le foie et rétablira la microflore intestinale. Après avoir surmonté la phase aiguë de la maladie et le début de la phase de rémission, le médecin ORL prescrit les procédures de physiothérapie du patient - UHF et OVNI des sinus paranasaux et de la cavité nasale, ainsi que le traitement diadynamique avec courants.

Aux derniers stades de la sinusite, le rinçage nasal classique à la maison ou en hôpital (le «coucou») ne permet pas d'éliminer le pus stagnant des cavités des sinus: il s'agit dans ce cas d'une procédure très désagréable, douloureuse, mais efficace appelée puncture et perforation. Ici, le médecin frappe à travers le nez le tissu cartilagineux avec une spatule chirurgicale spéciale? Ensuite, il insère un cathéter, connecte une seringue avec une solution désinfectante au système et injecte un fluide sous pression, éliminant ainsi par le nez tout le pus accumulé dans la cavité. Si nécessaire, laissez le cathéter dans la cavité et répétez la procédure de lavage plusieurs fois.

Avec la sphénoïdite, il est impossible d’atteindre le sinus sphénoïdal par le nez par la voie directe - le médecin, en l’absence de contre-indications, résèque l’extrémité postérieure de la coque médiane en insérant un cathéter dans la cavité.

Traitement de la sinusite chez les enfants

Le traitement de la sinusite chez un enfant doit commencer par un diagnostic rapide et correct. Le mieux et le plus qualitatif est fait lors d'un examen approfondi chez un médecin ORL qui non seulement effectuera un examen visuel initial, mais dirigera également l'enfant vers des examens supplémentaires, notamment des rayons X, une échographie, une diaphanoscopie et une tomodensitométrie.

Les principaux facteurs de succès du traitement sont l'élimination rapide de l'infection, la normalisation de la ventilation des sinus et l'écoulement de mucus des cavités, ainsi que l'affaiblissement et la neutralisation des principaux symptômes.

Bien entendu, la neutralisation des symptômes, à l’exception des analgésiques, des anti-inflammatoires et des antipyrétiques, des bains et des boissons chaudes, du repos au lit sans se rendre dans la rue, surtout pendant la saison froide, ainsi que l’inhalation d’essences essentielles de composants d’eucalyptus, de menthe et de conifères.

Il est souhaitable de rétablir une respiration nasale normale à l'aide de médicaments vasoconstricteurs ménageant une petite dose - il s'agit de Nazol Kids, Rinofluimucil, For Nose, etc. Il est nécessaire d’organiser le rinçage du nez à l’aide de solutions salines isotoniques spécialement développées - Aqua Maris, Aqualor, etc.

Pour prescrire des antibiotiques pour le traitement de la sinusite chez les enfants, devrait seulement spécialiste ORL. Le traitement antibactérien dure en moyenne de 9 à 14 jours. Si un bébé a une sinusite au stade le plus facile, alors les antibiotiques à base de céphalosporines ou de macrolides seront optimaux - il s'agit de la clarithromycine, de l'azithromycine, de la spiramycine, ainsi que de la ceftriaxone, de la cefepim, de la cefthobrol. Dans les formes graves de la maladie ou de leur phase chronique, l'utilisation de pénicillines est préférable - Amoxiclav, Amoxicillin.

En cas de sinusite aiguë chez l’enfant, les préparations topiques locales complexes à base d’antibiotiques, de composants antihistaminiques et de médicaments antiseptiques - en particulier Polydex et Bioparox - peuvent devenir une bonne alternative aux antibiotiques classiques à large spectre.

Avec une forte lésion de l'infection des sinus paranasaux et du pus et l'échec du traitement médicamenteux, un médecin spécialiste prescrit généralement une microchirurgie - une ponction directe des sinus. Dans ce cas, un petit patient subit une forte anesthésie et subit une intervention chirurgicale sous anesthésie générale. Après une piqûre, le médecin utilise une solution saline et la pression créée par une seringue pour rincer de force le contenu de la cavité qui sort par le nez. En cas de besoin urgent, cet événement est répété plusieurs fois, en fixant un pré-cathéter, de sorte que la prochaine fois, il ne frappe pas de nouveau les tissus mous du septum nasal.

Dans certains cas, même avec une sinusite gravement négligée, la méthode non chirurgicale de transfert de fluides, plus communément appelée «coucou», aide. Ici, un petit patient est injecté dans une narine avec une grande quantité de solution saline, ce qui «exfolie doucement» le mucus accumulé et le dirige le long du deuxième canal nasal parallèle. De telles procédures nécessitent généralement au moins 4-5 sessions.

Traitement des remèdes populaires

La sagesse populaire et la médecine ancienne ont préservé des dizaines de recettes qui aident à faire face à la sinusite. Ci-dessous, les plus efficaces seront indiqués.

  1. L'inhalation de vapeur avec l'ajout d'huiles essentielles ou d'extraits de pin, d'eucalyptus, d'arbre à thé, de menthe (quelques gouttes suffisent) - ces fonds nettoient et désinfectent les cavités des sinus et éliminent également l'œdème muqueux.
  2. Lotions d'un mélange de propolis et de jus de moustaches d'or. Pour les fabriquer, prenez quelques boules de propolis, faites-les tremper dans un mélange d’eau et de jus de moustache dorée (50 à 50), faites chauffer légèrement à feu doux, mettez 2 à 3 tranches de gaze denses, pliées en plusieurs couches, et appliquez l’agent sur les sinus affectés. Gardez les lotions pendant 30 à 40 minutes et n’effectuez les opérations ci-dessus qu’une fois par jour, environ 10 à 12 jours.
  3. Phytothérapie classique. Prenez deux cuillères à soupe de la série, 1 cuillère à soupe. une cuillerée de cônes de houblon et trois cuillères à café d'origan. Faites bouillir le bouillon pendant 10 minutes, ajoutez une cuillerée à thé d’absinthe séchée, mélangez, égouttez, laissez refroidir et buvez deux fois par jour à jeun, 100 mg. Fonds pour deux semaines.
  4. Kombucha. En cas de sinusite, la médecine traditionnelle recommande l’utilisation de la teinture de Kombucha comme solution de lavage nasal.
  5. Décoction pour enfants. Les enfants du passé atteints de sinusite ont préparé le remède suivant: une cuillerée à thé d'écorce de tremble, de boutons de pin, de tansy, de coriandre, de verge d'or et d'edelweiss, vous devez préparer 2 litres d'eau, puis poursuivre et filtrer la teinture. A prendre en interne trois fois par jour dans 100 ml, et aussi à enterrer deux gouttes dans le nez, également trois fois par jour. La durée du traitement est de deux semaines.

Vidéo utile

Dr. Komarovsky sur la sinusite et les méthodes de son traitement chez les enfants.

Comment traiter les sinusites aiguës et chroniques chez l'adulte?

La sinusite chez l'adulte peut devenir une pathologie indépendante ou être une complication de diverses maladies infectieuses (grippe, ARVI, rhinite). La base de la maladie est le processus inflammatoire qui se développe dans les sinus paranasaux.

La maladie se présente sous une forme aiguë ou chronique et s'accompagne souvent de conséquences graves, car les sinus sont situés à côté des organes vitaux - le cerveau, les yeux et les grandes artères. Par conséquent, dès les premiers signes de sinusite, consultez un médecin dès que possible.

Sinusite chez l'adulte - description de la maladie

Les sinus sont le terme médical pour les sinus du nez. En conséquence, la définition de la sinusite signifie l'inflammation de la membrane muqueuse d'un ou de plusieurs sinus causée par divers agents pathogènes. Lorsqu'une infection virale, bactérienne ou fongique en eux accumule l'exsudat, le gonflement des muqueuses, il y a stagnation, qui constitue un excellent terrain fertile pour la reproduction de la microflore pathogène.

En termes de structure anatomique, les sinus sont divisés en 4 groupes et leur nom leur est attribué en fonction de leur emplacement. Une personne a trois sinus en paires - frontal, ethmoïde et maxillaire (maxillaire), ainsi qu'un sinus sphénoïde non apparié, situé dans le corps de l'os sphénoïde. Le but principal des sinus - fournissant une respiration nasale physiologique. Le plus souvent, les sinus maxillaires sont exposés à des lésions infectieuses, beaucoup moins souvent aux sinus frontaux et sphénoïdaux.

Classification

Par la nature de l'évolution de la maladie est divisée en 2 catégories;

Selon la forme des symptômes caractéristiques, la sinusite est divisée en:

Selon le lieu de localisation de la sinusite, les définitions suivantes sont données:

  • sinusite (inflammation de la membrane muqueuse des sinus maxillaires);
  • sinus frontaux (inflammation des sinus frontaux);
  • l'ethmoïdite (processus inflammatoire dans la membrane muqueuse des sinus de l'ethmoïde);
  • sphénoïdite (inflammation du sinus sphénoïdal).

Parfois, le processus inflammatoire peut couvrir tous les sinus paranasaux d'un côté du visage (hémisinusite) ou se propager aux deux moitiés des sinus appariés, puis ils parlent d'une lésion bilatérale du visage (pansinusite).

Les symptômes et le traitement de la sinusite chez l'adulte sont individuels, car il est nécessaire de choisir un schéma thérapeutique en tenant compte de la localisation du processus inflammatoire, de la gravité de ses manifestations et de la présence de pathologies concomitantes. Un oto-rhino-laryngologiste aidera à résoudre le problème, problème à résoudre en cas de suspicion de processus inflammatoire des sinus paranasaux.

Raisons

La principale cause de tout type de sinusite est la pénétration de pathogènes dans les sinus, ce qui déclenche le processus inflammatoire. Les agents infectieux les plus courants sont le staphylocoque doré ou hémolytique, le pneumocoque, diverses bactéries anaérobies, des virus ou des champignons.

La maladie se développe généralement sur fond de maladies infectieuses ou catarrhal insuffisamment traitées (rhinite aiguë ou chronique, infections respiratoires aiguës, SRAS, grippe). Des anomalies congénitales des structures nasales ou une déformation du septum nasal due à une blessure peuvent être la cause de l'inflammation.

Les facteurs prédisposants qui déclenchent la maladie comprennent:

  • des interventions chirurgicales infructueuses, des procédures médicales ou de diagnostic touchant les sinus du nez;
  • rhinite hypertrophique;
  • rhinite allergique vasomotrice;
  • rhume des foins (pollinose);
  • facteurs professionnels (travail dans des ateliers chauds ou contact avec des vapeurs chimiques);
  • immunité réduite;
  • traitement à long terme avec des antibiotiques ou des hormones stéroïdes;
  • prolifération de polypes dans les voies respiratoires.

Les maladies des dents et des gencives, le diabète, la fibrose kystique, les pathologies du système endocrinien et le tabagisme à long terme (y compris le tabagisme passif) sont parmi les facteurs de risque pouvant conduire au développement de la sinusite.

Ainsi, la susceptibilité à la maladie peut être héréditaire, professionnelle ou due aux maladies infectieuses et inflammatoires des organes ORL. Comment traiter rapidement et efficacement la sinusite chez l'adulte, seul un spécialiste le sait. L'automédication n'est pas recommandée, car une mauvaise approche peut entraîner le passage de la maladie à la forme chronique. Dans ce cas, la maladie suit un parcours prolongé et se rappelle constamment par des exacerbations, qui altèrent considérablement la qualité de vie du patient.

Symptômes de la sinusite chez l'adulte

La sinusite aiguë chez l’adulte peut survenir avec une forte augmentation de la température, des malaises, une faiblesse, une insomnie, des symptômes d’intoxication du corps. Les principales manifestations de la maladie sont les suivantes:

  • dès les premiers jours, avec le malaise général, la congestion nasale, des voix nasales sont notées;
  • un nez qui coule apparaît avec des sécrétions claires qui, au début de la maladie, sont rares et gluantes, mais après quelques jours, elles deviennent épaisses, abondantes et acquièrent une teinte jaune-vert;
  • avec le développement de la sinusite et du sinus frontal, les écoulements nasaux sont particulièrement abondants;
  • perte d'odorat - un autre signe caractéristique de la sinusite, qui est particulièrement prononcé dans l'inflammation du sinus sphénoïdal;
  • douleur d'abord faible, puis grandissant rapidement;
  • la douleur est palpitante, éclatante dans la nature, donne à l'oreille, la tempe, les yeux ou les dents.
Maladie avec sinusite - le symptôme le plus prononcé et caractéristique

Étant donné son emplacement, un médecin expérimenté peut déterminer la zone de la lésion. Ainsi, lors de douleurs frontales, les douleurs sont concentrées dans le front, avec des sinus ressentis dans la région des ailes du nez et transmis à la mâchoire supérieure et à la dentition.

Avec la défaite du sinus sphénoïdal, la douleur, plus souvent inquiétante la nuit, est localisée au centre de la tête, irradiant à l'arrière de la tête ou du temple. Douleur lorsque l'ethmoïdite est concentrée dans la profondeur du nez et donne aux globes oculaires.

En raison de la congestion nasale, des difficultés respiratoires surviennent, des maux de tête (au fur et à mesure que l'hypoxie cérébrale augmente), une photophobie se produit. Les sensations douloureuses sont aggravées par la pression exercée sur les globes oculaires, la toux, l’éternuement, la tête penchée en avant, lors de manipulations thérapeutiques ou diagnostiques dans les cavités nasales.

Le syndrome de la douleur dans la sinusite n'est pas soulagé par les analgésiques. Une douleur accrue est notée pendant le développement d'un processus purulent, la douleur devient insupportable, en particulier dans les cas où l'inflammation affecte les sinus frontaux. Le patient se plaint que la douleur couvre toute la tête et augmente le matin. Après élimination du pus, la douleur diminue.

Parmi les autres symptômes de sinusite, notons larmoiement, gonflement et rougeur des yeux, éternuement (avec inflammation associée à une rhinite allergique). Si l'écoulement des sinus coule à l'arrière du pharynx, le matin, il se produit une toux caractéristique et la gorge devient rouge et douloureuse. Avec la sphénoïdite, l'irritabilité, les troubles de la mémoire, les troubles du sommeil (insomnie) s'ajoutent aux principaux symptômes. Lorsque la sinusite et la sinusite frontale, en plus d'une douleur intense, un gonflement se forme dans la zone touchée.

La sinusite chronique chez l'adulte est presque asymptomatique, ses manifestations sont effacées. Si elle n’est pas traitée, la maladie peut s’aggraver plusieurs fois par an, puis disparaître à nouveau, jusqu’à ce que l’un des facteurs provoquants (hypothermie, maladie catarrhale, blessure, etc.) agisse.

Méthodes de diagnostic
  • Le diagnostic de sinusite est établi sur la base de l'examen du patient, de l'historique et de méthodes de recherche supplémentaires sur le matériel.
  • Au cours de la rhinoscopie, un oto-rhino-laryngologiste peut identifier divers néoplasmes et polypes dans la cavité nasale.
  • Une étude radiographique en deux projections montrera des pannes de courant dans la zone où l'exsudat et le contenu purulent s'accumulent dans les sinus affectés.
  • Dans les cas controversés, pour clarifier le diagnostic, une méthode de recherche informatique moderne est utilisée - IRM ou tomodensitométrie des sinus paranasaux. Afin d'identifier le type d'agent infectieux, une ponction des sinus est réalisée avec une collection d'exsudat.

Les méthodes de laboratoire comprennent une numération sanguine complète (confirmant la présence d'un processus inflammatoire), ainsi qu'un examen bactériologique de l'exsudat afin de déterminer la sensibilité des bactéries aux antibiotiques. Cette dernière méthode vous permet de choisir le médicament le plus efficace et le plus fiable contre lequel l'agent pathogène ne développe pas de résistance.

Des complications

Les formes lancées de la maladie peuvent avoir des conséquences très graves menaçant la santé et la vie, car le processus inflammatoire des sinus paranasaux peut se propager aux yeux et aux structures cérébrales. En raison du développement d'abcès du globe oculaire, le patient peut perdre de la vue et la défaite des tissus osseux faciaux entraîne la formation d'ostéomyélite.

Les complications les plus terribles des formes avancées de sinusite sont la méningite, les abcès du cerveau et de la moelle épinière, la septicémie. De telles complications nécessitent une réanimation et peuvent entraîner un collapsus létal.

Traitement

La tâche principale dans le traitement de tout type de sinusite est la destruction de la microflore pathogène et la libération des sinus du contenu purulent. Le schéma de la thérapie conservatrice comprend nécessairement des antibiotiques. Sans eux, il est impossible de guérir la maladie à caractère bactérien et d’éviter des complications indésirables.

Antibiotiques pour la sinusite chez l'adulte

Les médicaments antibactériens pour le traitement de la sinusite chez l'adulte doivent être choisis en fonction du type et de la sensibilité de l'agent pathogène. Les antibiotiques suivants ayant un large spectre d’action antimicrobienne sont habituellement prescrits:

La posologie des médicaments et la durée du traitement sont déterminées par le médecin traitant. Le patient doit suivre toutes les recommandations et ne pas interrompre le traitement, même si sa condition s'améliore. Les antibiotiques doivent être bus jusqu'au bout, en adhérant à un régime spécifique, mais dans ce cas, un résultat positif est garanti.

Si une infection des sinus est accompagnée d'une infection dentaire, la fuusidine ou la lincomycine sont incluses dans le schéma thérapeutique et si les macrolides (azithromycine, clarithromycine) ne sont pas suffisamment efficaces, ils sont remplacés par des préparations de tétracycline (Doxycilin, rondamycine). Dans la sinusite chronique, les pénicillines protégées (généralement Augmentin) sont généralement prises.

En phase aiguë de la maladie, les antibiotiques pour la sinusite chez l'adulte prennent généralement 7 jours, avec la forme chronique - dans un délai d'un mois. Lors de la prise de médicaments, vous devez suivre les instructions à la lettre, tenir compte de la dépendance alimentaire, ne pas sauter la pilule suivante et poursuivre le traitement pendant plusieurs jours après la disparition des principaux symptômes de la maladie.

Si l’antibiotique prescrit n’a pas d’effet positif dans les 2 jours, il est nécessaire d’en informer le médecin traitant. Vous devrez peut-être choisir un médicament différent ou le combiner avec un médicament d'un autre groupe. Si, dans le contexte d’une diminution de l’immunité, une infection fongique secondaire se développe, utilisez des antifongiques, lévorine ou nystatine.

Antiseptiques

Les préparations de ce groupe sont prescrites pour la nature virale de la maladie, car dans ce cas, les antibiotiques sont impuissants. Libérez-les sous forme de gouttes ou de sprays nasaux, ils fournissent un effet antimicrobien prononcé, ils nettoient et lavent bien les sinus. La liste des médicaments - Miramistin, Chlorhexidine, Furacillin, Dioxidin.

Vasoconstricteur

Les médicaments de ce groupe soulagent le gonflement des muqueuses, rétablissent la respiration nasale par la congestion et contribuent à l'amélioration de la santé globale. Les gouttes ou les pulvérisations les plus couramment prescrites sont à base de naphazoline, oxymétazoline - Naphthyzinum, Galazolin, Sanorin, Nazol.

Le rinçage

Des produits naturels et sûrs à base d’eau de mer Aquamaris, Aqualor, Quix aideront à dégager les sécrétions muqueuses des voies nasales. Après avoir nettoyé et lavé le nez, il est recommandé d'enterrer les moyens combinés (Isofra, Polydex, Protargol), qui procurent un effet desséchant, antiallergique, antibactérien et anti-inflammatoire.

Pour la sinusite allergique, des antihistaminiques sont inclus dans le schéma thérapeutique (Claritin, Loratadine, Suprastin, Diazolin) ou sont prescrits aux corticostéroïdes (Beclométhasone, Triamcinolone).

Dans le cours aigu de la maladie, on utilise un traitement symptomatique - antipyrétiques, analgésiques et anti-inflammatoires. Pour accélérer l'élimination des toxines, recommandez de boire beaucoup d'eau. Afin de maintenir l'immunité, des complexes multivitaminés ou des immunomodulateurs sont prescrits.

Physiothérapie

Le traitement médicamenteux est complété par des séances de physiothérapie. Les procédures les plus populaires pour la sinusite comprennent:

  • rincer le nez avec des solutions antiseptiques selon la méthode du coucou;
  • phonophorèse avec des pommades antiseptiques;
  • électrophorèse, galvanisation;
  • Sinus paranasaux UHF;
  • inhalations avec décoctions à base de plantes ou solutions antibactériennes.
Ponction des sinus

Si les méthodes traditionnelles de traitement de la sinusite purulente chez l’adulte ne donnent pas de résultats et que l’état du patient se détériore, elles ont recours à une intervention chirurgicale. À l'aide d'un tomographe ou d'une radiographie, le chirurgien détermine la zone d'exposition. Ensuite, il fait une ponction du sinus affecté afin d’enlever le contenu purulent et l’introduction ultérieure de solutions antibactériennes. Dépensez des cathéters de drainage à travers une ponction sinusale à travers lesquels la cavité est lavée quotidiennement avec des solutions antiseptiques.

Cette méthode est assez douloureuse, elle est donc de moins en moins utilisée. Il a été remplacé par des méthodes modernes peu invasives de rhinosurgie endoscopique utilisant un laser ou un coagulateur.

Mais dans certaines situations, ces méthodes ne peuvent pas être appliquées, vous devez donc recourir à une ponction douloureuse du sinus. Par exemple, en cas de sinusite du réseau, le pus risque de se percer aux yeux. Quelle méthode de traitement chirurgical de la sinusite à choisir, le chirurgien décide en fonction du type de maladie, de la gravité des symptômes et des autres caractéristiques individuelles du patient.

Remèdes populaires pour la sinusite chez les adultes

En plus de la thérapie de base, des recettes traditionnelles à base d'herbes et d'autres ingrédients naturels peuvent être utilisées. Mais ils ne peuvent être utilisés qu'après consultation de votre médecin, ce qui vous évitera des complications indésirables.

Lavage du nez

Pour les procédures, vous pouvez utiliser du sel de mer ou préparer indépendamment une solution saline à raison de 1 c. À thé. sel dans un verre d'eau bouillie tiède. Le lavage peut être effectué toutes les 2 à 3 heures. Cela supprimera le gonflement des muqueuses, la congestion nasale et la respiration. Le moyen le plus pratique consiste à laver le nez avec une seringue sans aiguille. Dans le même but, vous pouvez utiliser un appareil spécial Dolphin (vendu dans une pharmacie).

En outre, vous pouvez laver le nez avec des décoctions d'herbes médicinales dotées de propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires et antiseptiques. Camomille idéale, sauge, lavande, eucalyptus, fleurs de tilleul.

Inhalation aux huiles essentielles

La procédure convient à ceux qui ne sont pas allergiques aux esters naturels. Vous devez d’abord faire bouillir de l’eau, refroidir légèrement et ajouter quelques gouttes d’éther d’eucalyptus, citron, pin, cèdre, citronnelle. Puis couvrez la tête avec une serviette et respirez par dessus la vapeur. Cette procédure permet de "percer" le nez avec une rhinite concomitante.

Le traitement de la sinusite chez l’adulte à la maison doit absolument être complété par une consommation abondante de boisson. Les boissons aux vitamines aideront à faire face aux symptômes d'intoxication, à améliorer le bien-être, à rétablir l'équilibre hydrique, à renforcer le système immunitaire. Le patient peut recevoir du thé vert avec du miel, de la confiture, du citron, des boissons aux fruits, des boissons aux fruits, des jus de fruits, la décoction d'églantier, des infusions à base de plantes.

Prévention

La prévention de la sinusite est le traitement rapide et complet du rhume, des infections ORL et de l’élimination des problèmes dentaires. Si des symptômes anxieux apparaissent (nez qui coule, forte fièvre, malaise général), ne vous soignez pas. Une visite opportune chez le médecin vous évitera de nombreux problèmes et complications dus à la progression de la sinusite.

Maintenez votre immunité, durcissez-vous régulièrement, faites de l'exercice, bougez plus, renoncez aux mauvaises habitudes et les infections vous contourneront.

Vous Aimerez Aussi