Sinusite: symptômes caractéristiques et traitement

La sinusite, dont les symptômes et le traitement sont directement corrélés, est une inflammation des sinus. De plus, un ou les deux sinus nasaux sont touchés. La maladie est distincte et indépendante ou peut survenir dans le contexte d’une complication de maladies infectieuses. Le plus souvent, le médecin ORL est confronté à une maladie telle que la sinusite. Ses symptômes et son traitement sont bien connus de tous, mais nous les comprendrons plus en détail.

Les sinus sont les sinus paranasaux ou paranasaux, ils ressemblent à de petites cavités situées dans les régions du visage et du cerveau du crâne. Le sinus a une connexion avec la cavité nasale. Lorsque l'épithélium qui tapisse ces cavités devient enflammé, une maladie de la sinusite se produit qui provoque les symptômes caractéristiques.

Il existe 4 groupes de sinus - le front, le maxillaire (sinus maxillaire), le labyrinthe ethmoïdal jumelé et le sinus en forme de coin. La sinusite chez les adultes et les enfants après 8 à 10 ans survient le plus souvent dans le sinus maxillaire, moins souvent dans l'ethmoïde et très rarement dans le sinus frontal. L'inflammation du sinus sphénoïdal est un phénomène exceptionnel. Si nous nous tournons vers les statistiques, alors, selon elle, 10% des habitants de notre planète souffrent de sinusite.

La sinusite peut être aiguë ou chronique, elles diffèrent par leur durée et leur fréquence. La sinusite aiguë est traitée pendant environ 2 mois, mais le traitement de la sinusite chronique dure plus longtemps et, après un certain temps avec le rhume le plus banal, elle réapparaît. Le diagnostic de sinusite sous forme chronique concerne principalement les personnes à faible immunité. Afin de comprendre comment traiter une sinusite, il est nécessaire d’en savoir plus sur cette pathologie.

En fonction du lieu où se produit le processus inflammatoire, la pathologie peut être divisée en:

  • sinusite - inflammation du sinus supérieur;
  • rhinite - directement dans la cavité nasale;
  • sphénoïdite - dans le sinus sphénoïdal;
  • sinusite frontale - le sinus frontal est affecté;
  • ethmoïdite - l'inflammation se produit dans les cellules de l'os ethmoïde.

Lorsque l'inflammation, en plus des sinus paranasaux, commence également dans les muqueuses du nez, la forme de sinusite est appelée rhino-sinusite. Si tous les sinus sont enflammés d'un côté du visage, alors l'étogéminosinusite. Lorsque tous les sinus sont enflammés, une pansinusite est diagnostiquée simultanément.

Causes de la maladie

Les causes de la sinusite résident dans la baguette magique et le pneumocoque de Pfeiffer. Ce sont les agents pathogènes les plus fréquents de la maladie. En outre, la sinusite peut provoquer le streptocoque, le Staphylococcus aureus, les champignons, les virus et les bactéries anaérobies. Des anomalies congénitales dans la forme et la structure de la coque nasale ou dans le labyrinthe ethmoïdal sont également à l’origine des anomalies congénitales.

  • difformité nasale causée par des blessures, des interventions chirurgicales, des processus inflammatoires chroniques dans le nez;
  • infections virales fréquentes aux stades aigus;
  • mesures thérapeutiques - détection, tamponnement, intubation;
  • réactions allergiques se traduisant par une rhinite saisonnière, une rhinoconjonctivite, etc.
  • les végétations adénoïdes et la polypose;
  • mauvaises habitudes - fumer;
  • mauvais traitement dentaire dans la mâchoire supérieure, entrée dans le traitement de l'infection, qui a atteint le sommet et est tombé dans le sinus maxillaire;
  • un champignon qui se développe dans le corps suite à un long traitement avec des médicaments antibactériens;
  • hypothermie régulière;
  • inhalation de diverses substances chimiques (par exemple, lorsque vous travaillez dans des industries dangereuses).

Le groupe à risque comprend les personnes ayant des dents malades et malformées, un diabète, des maladies génétiques, accompagnées d'une viscosité accrue du secret. L'hypothyroïdie, le déficit immunitaire, la diathèse allergique, l'utilisation de stéroïdes, le syndrome de Cartagener augmentent également le risque de sinusite.

Symptômes de la maladie

Les symptômes de la sinusite chez les adultes et les enfants sont similaires. Le premier symptôme, en règle générale, est un nez qui coule, qui ne passe pas pendant très longtemps. Surveillez attentivement la couleur des écoulements nasaux. S'il devient vert ou jaunâtre, cela indique que la maladie est causée par une bactérie. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre des mesures urgentes, sinon la bactérie tombera dans les sinus maxillaires et une sinusite se produira.

Si une sinusite se développe, les symptômes et le traitement dépendront de l'inflammation exacte du sinus nasal. Mais il y a aussi des symptômes généraux:

  • nasalisme, incapacité à respirer par le nez;
  • morve ou écoulement muqueux transparent mélangé à du pus;
  • inconfort dans la cavité nasale, dans les yeux ou près du nez;
  • mal de tête et odeur diminuée;
  • température qui ne dépasse pas 37ºС.

Quant aux symptômes caractéristiques de différents types de sinusite, ils seront légèrement différents les uns des autres.

Manifestations symptomatiques de la sinusite

La sinusite commence immédiatement au stade aigu. La température monte à 38ºС, le patient est tremblant, il y a des signes d'intoxication du corps. Parfois, en particulier dans les maladies chroniques, la température peut être basse ou pas du tout. Le patient a des douleurs dans les sinus de la mâchoire supérieure, des pommettes, du front et à la racine du nez. Lorsque pressé, la douleur devient plus forte. Souvent, la douleur se manifeste dans la région temporale ou dans la moitié du visage. Fréquemment, avec une antrite, des maux de tête d'intensité variable. Du côté affecté, la respiration est difficile, si la sinusite est bilatérale, le patient respire par la bouche. En cas d'obstruction du canal lacrymal, une déchirure peut survenir. L'écoulement nasal au stade initial est fluide, séreux, puis devient trouble, devient verdâtre et devient plus visqueux.

Symptômes de la frontite

Lorsque le processus inflammatoire se développe dans le sinus frontal, la maladie est plus grave. Le patient se plaint de douleurs atroces à la partie frontale et à la tête, aggravées le matin. Lorsqu'une grande quantité de pus se forme dans les sinus frontaux, la douleur devient insupportable et diminue légèrement après le nettoyage du nez. La température est généralement élevée, œdème muqueux, la respiration nasale est presque impossible, il y a un écoulement abondant de la cavité nasale.

Certains patients parlent de douleurs dans les gaz, se plaignent de gonflement de la paupière supérieure, d'une possible pigmentation du front. L'odeur tombe, la photophobie apparaît.

Au cours de l'évolution chronique de la maladie, il est possible d'observer une hypertrophie de l'épithélium de l'évolution moyenne. Lorsque la maladie est négligée, l'inflammation se propage aux os et aux fistules, ainsi que des zones nécrotiques.

Symptômes de l'ethmoïdite et de la sphénoïdite

Le plus souvent, le patient a de la fièvre, des douleurs au nez, à la racine du nez, des maux de tête, des yeux et l’odorat est perdu. La respiration nasale est impossible à cause des poches. Écoulement nasal d'abord séreux, puis purulent. Dans le cours aigu de la maladie, le globe oculaire peut être impliqué dans le processus, il se gonfle parfois, les paupières gonflent. L'étimoyite chez les enfants est souvent accompagnée d'une rougeur de la conjonctive de l'œil et de gonflement des paupières.

Lorsque la cavité en forme de coin s'enflamme, la sphénoïdite, le patient est dérangé par des douleurs occipitales, douleurs dans la région de la couronne, dans l'orbite. Les symptômes de cette maladie sont légers, mais les nerfs optiques peuvent être impliqués dans le processus d'inflammation, ce qui réduit la vision.

Sinusite aiguë et chronique

Dans la phase aiguë de la maladie, le patient a de la fièvre, des maux de tête, des difficultés respiratoires. La congestion peut être dans une narine, puis dans l'autre. L'écoulement nasal, purulent, peut être mélangé avec du sang. La douleur survient au site d'inflammation lors de la palpation. Il peut y avoir un gonflement des tissus mous du visage. La nuit, le patient peut se réveiller d'une toux sèche paroxystique dont l'odeur disparaît le plus souvent complètement. Au stade chronique, tous les symptômes énumérés peuvent être observés ou pris séparément. La maladie dure depuis longtemps, les asthmatiques et les allergies le connaissent bien.

Diagnostic de la maladie et complications possibles

Si vous pensez qu'une sinusite devrait contacter l'otolaryngologist. Un médecin adulte prélève des sécrétions nasales à des fins d'analyse. Les diagnostics pédiatriques sont effectués sur la base des symptômes et d'un examen visuel.

À titre d’étude supplémentaire, le médecin peut prescrire:

  • endoscopie des sinus paranasaux;
  • Échographie;
  • radiographie frontale et latérale du visage;
  • TDM, IRM.

Les complications les plus courantes de la sinusite sont:

  • méningite;
  • l'ostéomyélite peut se développer avec la défaite des os;
  • une complication de la sinusite frontale peut être un abcès cérébral épidural ou sous-dural;
  • l'arachnoïdite;
  • périostite de l'orbite;
  • thrombophlébite sinusoïdale;
  • névrite optique.

Au stade avancé de la maladie, qui se complique de processus inflammatoires intracrâniens, le pronostic de la maladie est défavorable.

Traitement de la maladie

Comment traiter une sinusite, le patient doit apprendre du médecin traitant. Le traitement chez l'adulte vise principalement les médicaments qui suppriment l'agent responsable de la maladie. À des températures élevées, il est nécessaire de prendre du paracétamol, du nurofen ou d'autres médicaments antipyrétiques.

Si la sinusite est causée par des allergies, des antihistaminiques doivent être pris - Suprastin, Tavegil, etc. Lorsque l'antrite montre des médicaments antibactériens.

Le traitement de la sinusite et de la rhinite chez les enfants est principalement effectué au moyen de sprays nasaux, tels que la béclométhasone ou autres.

Le traitement chirurgical de la sinusite est une ponction du sinus, cette procédure est effectuée s'il y a un contenu purulent dans les sinus. Traitement efficace de la sinusite chez l'adulte - plastique du sinus de la mâchoire supérieure, ou plutôt de son évolution. Ceci est fait afin d'améliorer la sortie de contenu.

Beaucoup de patients sont intéressés par comment guérir rapidement la sinusite? Comment traiter cette maladie avec des médicaments est décrit ci-dessus. Mais comment se débarrasser de la sinusite à la maison, il le fera maintenant. La maladie peut être traitée avec les méthodes traditionnelles, mais avant de commencer le traitement à la maison, vous devez consulter un médecin:

  1. Oignons et huile végétale. 50 g de toute huile végétale doivent être mis au bain-marie dans une verrerie. Une fois que l'huile a été stérilisée et refroidie, vous devez râper l'oignon, le filtrer et l'ajouter à l'huile refroidie. Moyens d'utiliser 3 fois par jour pendant 5 gouttes. Immédiatement, ne pas montrer, attendez 10 minutes Si vous utilisez l’outil, réduisez la dose de jus d’oignon.
  2. Kalanchoe. Les feuilles fraîches de Kalanchoe devraient être conservées pendant une semaine dans un endroit sombre et frais. Ensuite, les feuilles sont broyées. Cette bouillie doit être retirée à nouveau dans un endroit sombre et frais pendant 2 jours. Ensuite, séparez le jus des sédiments précipités et diluez-le avec de l'alcool à 20%. La proportion de 20: 1. Stocker le produit fini doit être au réfrigérateur.
  3. Oignons, cyclamen et aloès. Broyer tous les ingrédients séparément et presser le jus. Prendre 1 c. jus de chaque composant, mélanger et y ajouter 1 c. pommade Vishnevsky. Cela signifie qu'il est nécessaire de lubrifier les sinus nasaux trois fois par jour pendant 3-4 semaines.
  4. Eh bien aide du jus de radis de sinusite.

Dans tous les cas, la réponse à la question de savoir comment guérir une sinusite devrait inciter le médecin. Seul un spécialiste est en mesure de prescrire le traitement approprié.

Mesures préventives

Le principal moyen de prévention est le traitement rapide et complet du rhume, de la grippe et du rhume. Parce que ce sont ces maladies qui provoquent des processus inflammatoires dans les sinus. De plus, les recommandations suivantes sont disponibles:

  • passer régulièrement un examen chez le dentiste, les infections qui accompagnent une stomatite, une pulpite et d’autres maladies peuvent provoquer une inflammation des sinus;
  • si la fièvre, le nez qui coule et la toux causée par le rhume durent plus de 2-3 jours, ne vous soignez pas et consultez un médecin;
  • augmenter l'immunité;
  • si vous pensez avoir une sinusite, contactez immédiatement l'oto-rhino-laryngologiste.

Vous savez maintenant ce qu'est la sinusite, ses causes, ses symptômes et son traitement à la maison. Soyez donc attentif à votre corps, ne déclenchez pas la maladie.

Sinusite: aiguë et chronique

La sinusite est un nom commun pour un groupe d'inflammations dans les sinus paranasaux qui surviennent indépendamment et dans le contexte de diverses maladies infectieuses, en particulier la rougeole, la grippe, les ARVI, la scarlatine, etc.

Différence de la sinusite de l'antrite

La sinusite est un cas particulier de sinusite. En fait, chaque personne a un certain nombre de sinus paranasaux - ce sont les cavités maxillaire, frontale, cunéiforme et ethmoïde. Ils sont recouverts à l'intérieur de structures muqueuses et interconnectés par un circuit de canaux. En raison de la forte inflammation causée par un facteur ou un autre, la membrane muqueuse se gonfle et bloque l'écoulement du liquide dans les sinus, après quoi la stagnation commence, les bactéries se multiplient, du pus se forme, etc.

Ce type de lésion des sinus maxillaires est généralement appelé sinusite (dans certains cas odontogène). S'il y a des problèmes avec les cavités frontales, le médecin peut diagnostiquer une sinusite frontale. Les processus congestifs dans les localisations de réseau sont l'ethmoïdite et l'œdème de la membrane muqueuse dans le sinus sphénoïdal est la sphénoïdite.

En outre, les médecins distinguent deux types principaux d'évolution de la maladie: la sinusite aiguë et la sinusite chronique. Le premier est généralement causé par une infection respiratoire grave et est considéré comme une complication bactérienne complexe avec des symptômes prononcés. La seconde est due à une sinusite aiguë insuffisamment traitée, se poursuit lentement sans symptomatologie prononcée, a des phases de rémission et de rechute, et se fait pleinement sentir déjà avec une forme très négligée.

Causes de la sinusite

L'une des principales et principales causes de presque toutes les sinusites est la rhinite, qui n'est ni complètement traitée ni débutée. En outre, les allergies, la présence d'infections respiratoires aiguës dans le corps, etc. contribuent souvent au développement de la maladie.Les autres facteurs négatifs à prendre en compte comprennent la rhinite chronique, les maladies dentaires, la présence de polypes abdominaux, d'adénoïdes, ainsi que de problèmes acquis ou congénitaux de septa nasal.

Symptômes de la sinusite

La sinusite aiguë a des symptômes prononcés. Si vous avez diagnostiqué de manière indépendante un certain nombre des symptômes suivants de la maladie, assurez-vous de commencer le traitement et consultez un médecin ORL.

Signes de sinusite chez l'adulte

Les symptômes classiques et les plus typiques de la maladie sont:

  1. Écoulement prolongé du nez, souvent avec des sécrétions purulentes de couleur verte ou jaune, parfois avec des caillots sanguins.
  2. Congestion nasale constante, «perçant» périodiquement dans l’une des narines.
  3. Une forte toux sèche en fin d’après-midi et la nuit (si vous n’avez que ce symptôme, il s’agit probablement d’une bronchite chronique et non d’une sinusite).
  4. Décharge puissante de la structure muqueuse morve le matin, sécheresse générale du nasopharynx.
  5. Température élevée (dans le cas d'une sinusite aiguë) ou fièvre légère (température corporelle constante autour de 37 degrés, avec une sinusite chronique).
  6. Perte partielle ou totale de l'odeur.
  7. Fatigue rapide, malaise, perte d'appétit et autres formes d'intoxication générale du corps.
  8. Puffiness du visage, particulièrement manifesté dans la région des sinus affectés.
  9. Augmentation de la sensibilité de l'avant de la tête.
  10. Maux de tête avec localisation à la base du nez et sous les yeux (sinusite), au front et au nez (frontite), directement au nez, au front et derrière les globes oculaires (ethmoïdite), ainsi qu'à l'arrière de la tête et dans la partie supérieure du front (sphénoïdite) ). La douleur augmente et perd sa localisation lorsque la tête bascule vers l'avant et sur les côtés, ainsi que pendant un effort physique moyen ou intense.

Symptômes de la sinusite chez les enfants

Les symptômes de sinusite chez l'adulte ci-dessus sont généralement plus prononcés. Le fait est que chez un enfant, les sinus maxillaires ne sont complètement formés qu’à l’âge de 8-9 ans. Peu avant cette période, le rayon des fistules entre les sinus individuels provoque leur blocage fréquent. En l'absence de traitement approprié des rhinites normales ou des infections respiratoires aiguës, il y a presque toujours un blocage des canaux des cavités, la sortie complète du mucus est perturbée et les premiers signes de sinusite apparaissent.

Chez les enfants d’âge préscolaire, l’ethmoïdite et la sinusite frontale sont le plus souvent diagnostiquées et, dans certains cas, la polysinusite, quand une ou même toutes les cavités internes sont affectées: dans ce cas, les sinus ethmoïdaux et maxillaires sont les plus «bouchés» de mucus et de pus, les fractures frontale et cunéiforme sont moins chargées.

Étant donné que chez les enfants âgés de 8 à 9 ans, l'immunité ne fonctionne pas toujours de manière stable, la température peut rester normale au fur et à mesure de l'évolution de la maladie. Les premiers symptômes annonciateurs sont des écoulements nasaux purulents et une toux sèche et non productive, qui se manifestent le soir et la nuit pendant plus de dix jours consécutifs. Si vous commencez à avoir des maux de tête et que des signes d'intoxication apparaissent, vous devez contacter immédiatement un spécialiste ORL.

Complications possibles de la sinusite

Avec la formation rapide de formes aiguës de sinusite ou la lente progression de sa forme chronique, non seulement les sinus nasaux, mais également d'autres structures intracrâniennes, y compris les yeux, peuvent être impliquées dans le processus pathologique.

En raison d’une accumulation importante de masses purulentes, dans le contexte d’une infection bactérienne croissante, une cellulite et des abcès du globe oculaire peuvent se former et la pression de ce fluide, souvent partiellement ou totalement, prive le patient de la vision.

Très souvent, avec des formes avancées de la maladie, les médecins diagnostiquent chez l'homme une thrombose du sinus caverneux, à la suite de laquelle l'infection se propage rapidement dans tout le corps et provoque une sepsie. La sinusite affecte également les voies respiratoires inférieures, peut affecter la structure des os du visage et entraîner des lésions osseuses et la formation d'ostéomyélites. Dans certains cas, les spécialistes ORL diagnostiquent la méningite chez des patients dans le cadre de formes avancées d'inflammation des sinus paranasaux, ainsi que d'abcès de la moelle épinière et centrale.

Traitement

Le traitement de la sinusite, quelle que soit sa forme ou sa complexité, doit être effectué exclusivement sous la surveillance d'un spécialiste du médecine ORL. Dans ce contexte, une attention particulière doit être accordée aux enfants - leur maladie survient et progresse beaucoup plus rapidement que chez les adultes, et la probabilité élevée de survenue de complications très graves menace la santé potentielle et même la vie du bébé.

Traitement de la sinusite adulte

Dans le traitement de la sinusite, les gouttes ou sprays locaux ayant un effet vasoconstricteur sont obligatoires - ce sont la naphazoline, la xylométazoline et l’oxymétazoline (Tizin, Sanorin, Naphthyzin, Nasol). À eux seuls, ils ne soulagent que temporairement les symptômes de la congestion nasale et permettent l'utilisation d'autres médicaments topiques. Souvent utilisé et comprimés du rhume.

Après le relâchement du blocage temporaire des voies nasales, des médicaments combinés (Isofra, Polydex, Protargol), y compris plusieurs principes actifs (antibactériens, anti-inflammatoires, anti-allergiques, desséchants) sont instillés dans le nez. Parallèlement, en l'absence de contre-indications, le nez est lavé avec des solutions salines et des antiseptiques.

En thérapie conservatrice, les antibiotiques à large spectre sont presque toujours utilisés, généralement à base de céphalosporines, de macrolides et de pénicillines (Ceftriaxone, Augmentin, Amoxiclav).

En tant que thérapie supplémentaire et réduction de la force des processus inflammatoires, avec prescription appropriée, le patient peut prendre des antihistaminiques - Telfast, Claritin, Diazolin, Loratadin et, dans certains cas difficiles, des corticostéroïdes (Prednisolone).

Veillez à utiliser régulièrement des probiotiques pendant le traitement - cela réduira l'effet négatif des médicaments sur le foie et rétablira la microflore intestinale. Après avoir surmonté la phase aiguë de la maladie et le début de la phase de rémission, le médecin ORL prescrit les procédures de physiothérapie du patient - UHF et OVNI des sinus paranasaux et de la cavité nasale, ainsi que le traitement diadynamique avec courants.

Aux derniers stades de la sinusite, le rinçage nasal classique à la maison ou en hôpital (le «coucou») ne permet pas d'éliminer le pus stagnant des cavités des sinus: il s'agit dans ce cas d'une procédure très désagréable, douloureuse, mais efficace appelée puncture et perforation. Ici, le médecin frappe à travers le nez le tissu cartilagineux avec une spatule chirurgicale spéciale? Ensuite, il insère un cathéter, connecte une seringue avec une solution désinfectante au système et injecte un fluide sous pression, éliminant ainsi par le nez tout le pus accumulé dans la cavité. Si nécessaire, laissez le cathéter dans la cavité et répétez la procédure de lavage plusieurs fois.

Avec la sphénoïdite, il est impossible d’atteindre le sinus sphénoïdal par le nez par la voie directe - le médecin, en l’absence de contre-indications, résèque l’extrémité postérieure de la coque médiane en insérant un cathéter dans la cavité.

Traitement de la sinusite chez les enfants

Le traitement de la sinusite chez un enfant doit commencer par un diagnostic rapide et correct. Le mieux et le plus qualitatif est fait lors d'un examen approfondi chez un médecin ORL qui non seulement effectuera un examen visuel initial, mais dirigera également l'enfant vers des examens supplémentaires, notamment des rayons X, une échographie, une diaphanoscopie et une tomodensitométrie.

Les principaux facteurs de succès du traitement sont l'élimination rapide de l'infection, la normalisation de la ventilation des sinus et l'écoulement de mucus des cavités, ainsi que l'affaiblissement et la neutralisation des principaux symptômes.

Bien entendu, la neutralisation des symptômes, à l’exception des analgésiques, des anti-inflammatoires et des antipyrétiques, des bains et des boissons chaudes, du repos au lit sans se rendre dans la rue, surtout pendant la saison froide, ainsi que l’inhalation d’essences essentielles de composants d’eucalyptus, de menthe et de conifères.

Il est souhaitable de rétablir une respiration nasale normale à l'aide de médicaments vasoconstricteurs ménageant une petite dose - il s'agit de Nazol Kids, Rinofluimucil, For Nose, etc. Il est nécessaire d’organiser le rinçage du nez à l’aide de solutions salines isotoniques spécialement développées - Aqua Maris, Aqualor, etc.

Pour prescrire des antibiotiques pour le traitement de la sinusite chez les enfants, devrait seulement spécialiste ORL. Le traitement antibactérien dure en moyenne de 9 à 14 jours. Si un bébé a une sinusite au stade le plus facile, alors les antibiotiques à base de céphalosporines ou de macrolides seront optimaux - il s'agit de la clarithromycine, de l'azithromycine, de la spiramycine, ainsi que de la ceftriaxone, de la cefepim, de la cefthobrol. Dans les formes graves de la maladie ou de leur phase chronique, l'utilisation de pénicillines est préférable - Amoxiclav, Amoxicillin.

En cas de sinusite aiguë chez l’enfant, les préparations topiques locales complexes à base d’antibiotiques, de composants antihistaminiques et de médicaments antiseptiques - en particulier Polydex et Bioparox - peuvent devenir une bonne alternative aux antibiotiques classiques à large spectre.

Avec une forte lésion de l'infection des sinus paranasaux et du pus et l'échec du traitement médicamenteux, un médecin spécialiste prescrit généralement une microchirurgie - une ponction directe des sinus. Dans ce cas, un petit patient subit une forte anesthésie et subit une intervention chirurgicale sous anesthésie générale. Après une piqûre, le médecin utilise une solution saline et la pression créée par une seringue pour rincer de force le contenu de la cavité qui sort par le nez. En cas de besoin urgent, cet événement est répété plusieurs fois, en fixant un pré-cathéter, de sorte que la prochaine fois, il ne frappe pas de nouveau les tissus mous du septum nasal.

Dans certains cas, même avec une sinusite gravement négligée, la méthode non chirurgicale de transfert de fluides, plus communément appelée «coucou», aide. Ici, un petit patient est injecté dans une narine avec une grande quantité de solution saline, ce qui «exfolie doucement» le mucus accumulé et le dirige le long du deuxième canal nasal parallèle. De telles procédures nécessitent généralement au moins 4-5 sessions.

Traitement des remèdes populaires

La sagesse populaire et la médecine ancienne ont préservé des dizaines de recettes qui aident à faire face à la sinusite. Ci-dessous, les plus efficaces seront indiqués.

  1. L'inhalation de vapeur avec l'ajout d'huiles essentielles ou d'extraits de pin, d'eucalyptus, d'arbre à thé, de menthe (quelques gouttes suffisent) - ces fonds nettoient et désinfectent les cavités des sinus et éliminent également l'œdème muqueux.
  2. Lotions d'un mélange de propolis et de jus de moustaches d'or. Pour les fabriquer, prenez quelques boules de propolis, faites-les tremper dans un mélange d’eau et de jus de moustache dorée (50 à 50), faites chauffer légèrement à feu doux, mettez 2 à 3 tranches de gaze denses, pliées en plusieurs couches, et appliquez l’agent sur les sinus affectés. Gardez les lotions pendant 30 à 40 minutes et n’effectuez les opérations ci-dessus qu’une fois par jour, environ 10 à 12 jours.
  3. Phytothérapie classique. Prenez deux cuillères à soupe de la série, 1 cuillère à soupe. une cuillerée de cônes de houblon et trois cuillères à café d'origan. Faites bouillir le bouillon pendant 10 minutes, ajoutez une cuillerée à thé d’absinthe séchée, mélangez, égouttez, laissez refroidir et buvez deux fois par jour à jeun, 100 mg. Fonds pour deux semaines.
  4. Kombucha. En cas de sinusite, la médecine traditionnelle recommande l’utilisation de la teinture de Kombucha comme solution de lavage nasal.
  5. Décoction pour enfants. Les enfants du passé atteints de sinusite ont préparé le remède suivant: une cuillerée à thé d'écorce de tremble, de boutons de pin, de tansy, de coriandre, de verge d'or et d'edelweiss, vous devez préparer 2 litres d'eau, puis poursuivre et filtrer la teinture. A prendre en interne trois fois par jour dans 100 ml, et aussi à enterrer deux gouttes dans le nez, également trois fois par jour. La durée du traitement est de deux semaines.

Vidéo utile

Dr. Komarovsky sur la sinusite et les méthodes de son traitement chez les enfants.

Comment traiter la sinusite chez les adultes?

✓ Article vérifié par un médecin

La sinusite est une maladie inflammatoire aiguë pouvant entraîner une irritation des sinus frontaux maxillaires en forme de coin, ainsi que des cellules du labyrinthe ethmoïdal. Quel que soit le lieu où se situe la maladie, le traitement implique l’utilisation des mêmes médicaments. Leur tâche principale est de supprimer rapidement le processus inflammatoire, de soulager l’enflure et d’autres symptômes désagréables de la sinusite.

Comment traiter la sinusite chez les adultes?

Symptômes de la sinusite

Les principales manifestations de la maladie comprennent les processus suivants:

  • douleur intense et gonflement autour des yeux et des ailes du nez;
  • augmentation de la température corporelle;
  • douleur lors de l'examen de la cavité nasale;
  • une grande quantité de crachats, qui peuvent avoir des traces de pus;
  • problèmes de respiration, surtout la nuit;
  • le mucus a une teinte verte ou jaune caractéristique;
  • mauvaise odeur dans la bouche, mal de tête grave;
  • la douleur peut également être ressentie dans les dents, la mâchoire et les pommettes.

Tous ces symptômes indiquent la nécessité d'un traitement urgent.

Principes du traitement de la sinusite

Antibiotiques à large spectre

Spiramycine

Bon médicament antibactérien moderne qui peut être utilisé par les adultes même pendant la grossesse. Parmi les contre-indications à la spiramycine, seuls les problèmes de tolérabilité des composants de l'antibiotique et les dommages graves aux reins et au foie sont mis en évidence. Lors du diagnostic de sinusite, les patients prennent 3 millions d'UI d'agent antibactérien matin et soir. Pour les processus inflammatoires sévères dans les sinus, une perfusion intraveineuse avec un concentré de glucose à 5% peut être nécessaire. La dose dans ce cas est choisie strictement individuellement. La durée du traitement est de deux semaines maximum.

Bioparox

Bioparox spray pour le traitement de la sinusite

Ce médicament antibactérien est produit sous la forme d'un spray, qui devrait être introduit dans le corps par la voie nasale. Les patients adultes qui diagnostiquent n'importe quel type de sinusite doivent prendre Bioparox à raison de deux injections dans chaque sinus quatre fois par jour. Avec un traitement en temps opportun, le processus inflammatoire et les sensations douloureuses sont nettement éliminés le quatrième jour. La durée du traitement par Bioparox est de 10 jours. Si nécessaire, le traitement peut être augmenté de quatre jours supplémentaires.

Cefazolin

Le médicament est disponible sous la forme d'une poudre pour préparer une solution qui devrait être administrée aux patients par voie intramusculaire. Par jour, les patients ne reçoivent généralement pas plus de 1 gramme de la substance active et cette quantité de Cefazolin doit être divisée en trois doses. La durée d'utilisation du médicament est d'une semaine.

Attention! Lors de l'utilisation de ces médicaments, certains patients développent des symptômes plutôt désagréables sous forme de diarrhée et de vomissements. Pour éviter cela, il convient de prendre des compléments alimentaires et des médicaments spéciaux enveloppant la muqueuse gastrique.

Médicaments anti-inflammatoires et décongestionnants

Afrin

Médicament à libération de forme Afrin

Les gouttes vasoconstricteurs, qui permettent en même temps d'hydrater de manière significative les sinus nasaux, ce qui les protège d'un dessèchement excessif. Pour prévenir l'inflammation et réduire la production de mucus, deux injections doivent être administrées à chaque passage nasal toutes les 10 heures. Afrin ne doit pas être utilisé pendant plus d'une semaine. Dans le traitement de la sinusite, il est préférable d'utiliser ces gouttes uniquement la nuit.

Rinolux

Bon spray hydratant, qui vous permet simultanément d'éliminer l'inflammation de la membrane muqueuse des sinus nasaux. À l'heure actuelle, lors de l'utilisation de Rinolux aux doses recommandées, aucun effet secondaire n'a été observé. Pour le traitement des processus inflammatoires dans la cavité nasale, il est nécessaire d'appuyer deux fois le flacon en position verticale lorsque l'applicateur est doucement introduit dans le passage nasal. La procédure est répétée toutes les six heures. Si nécessaire, le nombre d'injections peut être multiplié par six. La durée du traitement ne dépasse pas six jours.

Sinupret

Sinupret sous forme de gouttes

Une caractéristique de ces gouttes est leur composition et leur méthode d'application. Sinupret gouttes est un médicament complètement naturel qui contient de la verveine, de l’oseille et du sureau. Le médicament est pris par voie orale. Les adultes présentant un processus inflammatoire dans la cavité nasale devraient prendre 50 gouttes de Sinupret trois fois par jour. Il est conseillé de prendre le médicament une heure avant les repas. La durée du traitement est déterminée par le médecin traitant.

Attention! Pour un bon résultat, vous devez prendre des médicaments vasoconstricteurs à base d’oxymétazoline. De tels médicaments ont un effet durable, ce qui réduit le nombre de prises quotidiennes.

Médicaments sécrétolytiques

Fluimucil

Le traitement avec ce médicament est effectué pendant 5 à 10 jours. L’état du patient et la gravité de la sinusite ont une incidence sur sa durée exacte. Les comprimés effervescents Fluimucil ne doivent être pris qu'une fois par jour. Avant utilisation, le médicament est dissous dans 50-100 ml d’eau bouillie ou d’eau filtrée propre. Dépasser la quantité de la dose quotidienne est strictement interdit, cela peut aggraver considérablement l'état du patient.

Fluditec

Un bon médicament sécrétolytique qui peut également être utilisé au cours du deuxième trimestre de la grossesse. Lors de la thérapie d'association avec Flulytek, le patient doit utiliser une cuillère à soupe de médicament trois fois par jour. La thérapie avec l'utilisation de sirop peut durer dix jours, une nouvelle augmentation du cours seulement sur la recommandation d'un médecin. La nourriture doit être bue une heure avant les repas principaux.

Attention! Ces médicaments vous permettent de séparer le mucus, y compris des poumons et des bronches, où il tombe, coulant dans le larynx.

Médicaments antihistaminiques pour la sinusite

Telfast

Telfast est un antihistaminique de troisième génération.

Un antihistaminique de troisième génération à utiliser une fois par jour. Pour obtenir un résultat thérapeutique adéquat, il convient d'utiliser 120 mg de substance active. Prenez Telfast deux heures après un repas ou une heure avant. Le traitement se poursuit jusqu'à ce que l'état du patient soit amélioré et ne prend généralement pas plus de deux semaines.

Loratek

Médicament antiallergique traditionnel bon marché, qui vaut également la peine d'être pris une fois par jour. Il est recommandé de le prendre avant d'aller au lit. Loratek a donc un effet assez fort sur la capacité de concentration et provoque une somnolence accrue. Le schéma de traitement exact et sa durée sont définis individuellement.

Attention! Les médicaments antiallergiques peuvent être prescrits aux patients même sans allergie. Ils peuvent supprimer la production active de mucus, protéger le corps contre les effets nocifs des agents antibactériens.

Autres groupes de médicaments dans le traitement de la sinusite

Nurofen

Le médicament Nurofen appartient aux analgésiques de la dernière génération

Fait référence aux analgésiques de la dernière génération. Lors du traitement d'une sinusite, il est conseillé aux patients adultes d'utiliser 200 mg du médicament actif jusqu'à quatre fois par jour à intervalles réguliers. Les comprimés de Nurofen commencent à agir dans les 15 minutes suivant l'ingestion. La durée du traitement est déterminée individuellement. Habituellement, le médicament n'est pas pris plus de cinq jours.

Paracétamol

Antipyrétique et analgésique. Les adultes ne devraient pas prendre plus de quatre grammes de comprimés de paracétamol par jour. Habituellement, la posologie du médicament est de 1 à 2 doses pouvant aller jusqu'à quatre fois par jour. Il est conseillé de maintenir le même intervalle entre les doses. Le traitement continue pendant 3-5 jours. Thérapie complémentaire exclusivement sur recommandation et sous la surveillance d'un médecin.

Attention! Ce médicament appartient à la classe des antihomotoxiques. Ils visent à supprimer les symptômes désagréables sous forme de fièvre, de faiblesse, de fatigue intense, qui accompagnent souvent une sinusite.

Vidéo - Sinusite

Coût des médicaments anti-sinusite chez l'adulte

Méthodes traditionnelles de traitement de la sinusite chez l'adulte

Inhalations avec astérisque

Ce médicament vietnamien vous permet de séparer rapidement toute l'expectoration et d'éliminer en même temps le processus inflammatoire des sinus. Pour le traitement devrait être dans un litre d'eau bouillante pour ajouter une petite quantité d'astérisques, assez de substance de la taille d'une tête d'allumette. Ayant recouvert d'une serviette épaisse, il est nécessaire de respirer la solution pendant cinq minutes. Après la procédure, le patient devrait se moucher et aller immédiatement se reposer. Habituellement, pour une diminution notable de l'activité de la muqueuse est suffisant deux ou trois procédures. Le traitement avec un astérisque peut durer une semaine.

Lavage du nez

Pour la procédure, vous devez prendre Borjomi ou Yessentuki, mais les libérer complètement du gaz au préalable. Après cela, l'eau minérale est légèrement chauffée, il suffit de l'amener à +36 degrés. Rincer le nez de la sorte après un nettoyage intensif préalable afin que l’eau soit aussi profonde que possible. Répétez la procédure jusqu'à cinq fois par jour. La durée du traitement peut être de 7 à 14 jours, jusqu'à ce que le patient se débarrasse complètement de la sinusite.

Vidéo - Sinusite: traitement des remèdes populaires

Gouttes Kalanchoe

La plante vous permet de séparer une grande quantité de crachats tout en améliorant considérablement l'état du patient. Il est nécessaire de se préparer au fait qu’après l’instillation un processus actif d’éternuement va commencer, ce qui provoque la récupération. Pour le traitement, ne prenez que le jus des feuilles, ce qui ne dure pas plus de cinq minutes, car à l’air libre, les substances actives meurent rapidement. Instillez le jus d'adultes de Kalanchoe atteints de sinusite jusqu'à trois fois par jour, trois gouttes dans chaque passage nasal.

Attention! Avant d'utiliser des recettes traditionnelles, assurez-vous qu'il n'y a pas de réaction allergique aux composants.

Lorsque les premiers signes de sinusite apparaissent, vous devez commencer immédiatement à prendre de bons médicaments antibactériens et des gouttes spéciales, mais uniquement avec un diagnostic confirmé. Le diagnostic est réalisé après un examen interne par un médecin et un examen radiographique. Habituellement, le traitement de tout type de sinusite ne prend pas plus de deux semaines, mais seulement si le traitement a été commencé à temps et que le patient a respecté toutes les recommandations et les dosages des médicaments.

Vous aimez cet article?
Enregistrer pour ne pas perdre!

Traitement de la sinusite adulte avec des médicaments

La sinusite est une maladie polyétiologique, mais ses symptômes et son traitement dépendent du type d'agent pathogène (bactéries, champignons, virus, irritants chimiques). L'évolution pathogénétique est déterminée par le type de lésion.

L'inflammation affecte l'épithélium, la membrane muqueuse d'un ou de plusieurs sinus paranasaux. Le processus de transition sur les tissus environnants entraîne des lésions de l'œsophage, des membranes du cerveau et des amygdales pharyngiennes.

Les sinus sont des cavités paranasales contenant de l'air qui les pénètre par de petites ouvertures (fistules de 1 à 3 mm) situées dans la cavité nasale. Avec gonflement, inflammation, ces pores sont fermés. La condition viole l'écoulement de liquide inflammatoire par les sinus, ce qui crée des opportunités pour la formation de sinusites, sinusites frontales, ethmoïdites, sphénoïdites.

Le tableau clinique procède selon le type en fonction de la nature de la lésion de l'épithélium. Par la nature de l'emplacement du processus inflammatoire, il existe 4 types de la maladie:

  1. Sphénoïdite - vaincre le sinus sphénoïdal;
  2. Etmoïdite - inflammation du labyrinthe d'ethmoïde;
  3. Frontal - changements inflammatoires dans le sinus frontal;
  4. Sinusite - changements dans les sinus maxillaires.

En fréquence en premier lieu chez les enfants, la défaite des sinus maxillaires, puis en fréquence - cellules du réseau. Les sinus frontaux sont touchés plus tard. Lésions rares du sinus sphénoïdal dues aux particularités de la localisation anatomique.

Selon les statistiques, environ 10% de la population mondiale souffre de sinusite chaque année en raison d'un rhume et d'une hypothermie au cours de la période automne-hiver. L'incidence est de 0,2% chez les adultes. Chez les enfants, la probabilité de pathologie est de 0,5%.

Des études européennes ont confirmé le rôle prépondérant du bacille de Pfeiffer en tant que principal facteur étiologique de l’inflammation des sinus paranasaux.

La fréquence d'occurrence d'autres agents pathogènes:

  1. Baguette hémophile;
  2. Pneumocoque;
  3. Streptocoque;
  4. Moraksella cataris;
  5. Staphylococcus aureus;
  6. Virus, anaérobies, champignons.

L'impact de l'agent pathogène n'est pas suffisant pour le développement du processus pathologique. La pathologie se forme dans le contexte d'autres modifications du nasopharynx:

  1. La courbure du septum nasal;
  2. Déformation des structures du nez;
  3. Intervention chirurgicale;
  4. Hypertrophie épithéliale;
  5. Inflammation chronique de la muqueuse nasale;
  6. Intubation trachéale;
  7. Sondage nasogastrique;
  8. Tamponnement nasal;
  9. Les polypes;
  10. Rhinite allergique;
  11. Adénoïdes;
  12. Inflammation des sinus maxillaires;
  13. Infection mycotique;
  14. Utilisation à long terme d'antibiotiques;
  15. Travailler dans des industries dangereuses;
  16. L'hypothyroïdie;
  17. Le diabète sucré;
  18. Syndrome de Cartagener;
  19. Immunodéficience;
  20. Diathèse allergique.

Avec l'accumulation de mucus dans la cavité des sinus ne développent pas toujours les symptômes de la maladie. Si la fistule est ouverte, il est possible que du liquide s'écoule dans la cavité nasale. Les glandes muqueuses produisent activement du mucus qui, si le drainage est perturbé, s'accumule rapidement dans la cavité. Peu à peu, les sinus sont nettoyés, ce qui crée les conditions propices à la prolifération des bactéries.

Un médecin ORL qualifié déterminera la forme morphologique de la nosologie en fonction de la nature de la décharge. Les sécrétions catarrhales se produisent avec une inflammation superficielle du nasopharynx. Au stade initial de la maladie, on peut détecter l’exsudat séreux. Au fur et à mesure du développement de la maladie, les écoulements se transforment en mucopurulent. L'examen microscopique de l'exsudat contient une grande quantité de mucus et de pus. La boursouflure s'accompagne d'une violation de la perméabilité capillaire, de sorte que l'inflammation augmente progressivement.

Les symptômes de la forme aiguë durent rarement plus d'un mois. Si l'écoulement nasal purulent se poursuit pendant plus de 2 mois, une forme chronique de pathologie doit être suspectée.

Pathogénétiquement, en pathologie, on observe un changement persistant dans la membrane des sinus paranasaux. Sur le site des foyers inflammatoires, le tissu fibreux se développe progressivement, ce qui conduit à la mort irréversible de l'épithélium. Plus le processus pathologique est long, plus les symptômes de la sinusite sont graves.

Classification de l'inflammation des sinus paranasaux

L'inflammation des sinus paranasaux par le processus de localisation est divisée en catégories:

  1. Sinus maxillaires - antrites;
  2. Frontal - frontal;
  3. Ethmoïde - Ethmoïdite;
  4. Cavité en forme de coin - sphénoïdite.

Par gravité, il y a la gradation suivante:

  1. Viral;
  2. Fongique;
  3. Bactérienne;
  4. Les médicaments;
  5. Septique;
  6. Aseptique;
  7. Allergique;
  8. Mixte

Par la nature du processus inflammatoire:

  1. Exsudatif (purulent, séreux, catarrhal);
  2. Productif (polypes, kystique, hyperplasique);
  3. Alternative (atrophique, nécrotique, cholesthésique);
  4. Mixte
  1. Unilatéral (droit, gauche);
  2. Double face;
  3. Polysinusite - inflammation de toutes les cavités;
  4. Hémisinusite - la défaite des sinus d'une part.

Chez l'adulte, les symptômes de la sinusite dépendent de la forme, du type et de la prévalence de la maladie. Pour diagnostiquer une inflammation des sinus paranasaux, les signes suivants doivent être identifiés:

  1. Augmentation de la température (plus de 38 degrés) avec une forme aiguë. L'évolution chronique est accompagnée d'une réaction subfébrilétique ou normale;
  2. Écoulement du nez;
  3. Perte d'appétit;
  4. Difficulté à respirer;
  5. Perte d'odeur;
  6. Nez qui coule;
  7. Éternuement;
  8. Membrane épithéliale sèche.

En plus des signes généraux chez une personne, la douleur du sinus touché est perturbée et irradie vers la moitié du visage, du front et de la région temporale.

Lorsque la palpation des doigts de la zone touchée peut être retracée, la douleur dans la projection de la cavité touchée.

Les symptômes de la sinusite maxillaire bilatérale sont spécifiques. Au stade initial du nez, on peut tracer un écoulement séreux de fluide. Peu à peu, ils deviennent troubles et visqueux. En courant, les crachats deviennent purulents, car ils contiennent un grand nombre de bactéries.

Les symptômes de la sinusite chronique sont lissés. Les périodes d'exacerbation alternent avec la rémission. La personne est dérangée par des douleurs coudées ou pressantes à la tête. Peu à peu violé l'écoulement des sinus maxillaires. Les patients se plaignent de douleurs dans les yeux. Si une personne prend la position couchée, le syndrome douloureux diminue.

La toux nocturne dérange souvent le patient. Du pus coule dans le dos, ce qui rend difficile l’ingestion de nourriture. Lorsque la pharyngoscopie a tracé les fissures, macération. La température du corps humain augmente. Chez l'adulte, il y a une douleur pressante au nez.

Les principales complications de la sinusite

Le plus grand danger pour la santé n’est pas tant la sinusite que les complications de la pathologie:

  1. Méningite - inflammation des méninges;
  2. Ostéomyélite - inflammation de l'os;
  3. Abcès épidural du cerveau;
  4. Périostite de l'orbite;
  5. Arachnoïdite sous-dural;
  6. Thrombophlébite;
  7. Thrombose du sinus caverneux;
  8. Névrite optique.

Il n’est pas difficile de diagnostiquer une inflammation des sinus paranasaux. Toutes les méthodes cliniques et de laboratoire indiquent les caractéristiques de la pathologie. Des méthodes cliniques et instrumentales sont utilisées pour identifier les subtilités supplémentaires de la maladie:

  1. Radiographie des sinus paranasaux en 2 projections;
  2. Résonance magnétique et tomodensitométrie;
  3. Échographie des sinus;
  4. Transillumination;
  5. Ponction thérapeutique et diagnostique.

Le diagnostic différentiel doit être réalisé avec les maladies suivantes:

  1. Corps étrangers dans la cavité nasale;
  2. Les tumeurs;
  3. Névralgie du nerf trijumeau;
  4. La granulomatose de Wegener;
  5. Rhinite allergique.

Les symptômes rares d'une forme chronique apparaissent chez l'adulte dans un contexte d'immunité réduite. Chez les personnes atteintes du sida, la sinusite est provoquée par une flore fongique, qui s’active lorsque la défense locale tombe. Dans les lésions candidales peuvent être attribués à la plaque blanche de la bouche.

Traitement de la sinusite chez l'adulte: médicaments

Le traitement de la sinusite chez l'adulte est conservateur, mais les médicaments doivent être sélectionnés de manière optimale en tenant compte du type d'agent pathogène. Seules les formes purulentes doivent être traitées chirurgicalement pour prévenir l’infection sanguine (sepsie), la fonte des os du crâne et la progression de la sinusite frontale.

Les principes de base du traitement de l'inflammation des sinus paranasaux:

  1. Irradiation des agents pathogènes;
  2. Élimination des facteurs provoquants;
  3. Normalisation du passage de l'air dans la cavité nasale;
  4. Soulagement des symptômes;
  5. Restauration de la fonction de drainage;
  6. Prévenir la chronisation du processus pathologique.

Dans les cas graves de la maladie, le traitement chez l'adulte est effectué dans le service d'oto-rhino-laryngologie. À l'hôpital, les antibiotiques sont utilisés pour la sinusite, en tenant compte du type d'agent pathogène qui a provoqué le processus inflammatoire. Le traitement étiotropique des infections bactériennes aux stades initiaux est réalisé avec des antibiotiques à large spectre. Il est préférable d'utiliser des médicaments dirigés après le test pour la sensibilité aux antibiotiques du microorganisme.

Médicaments antibactériens courants pour la sinusite:

  1. Pénicillines semi-synthétiques (ampioks, amoxicilline, ampicilline);
  2. Les macrolides (roxithromycine);
  3. Préparations de céphalosporines (ceftibuten, céfuroxime, kefzol);
  4. Fluoroquinolones (Levoflox).

Dans la plupart des formes, les médicaments sont administrés par voie orale. Des injections intramusculaires sont prescrites pour les stades sévères d'inflammation des sinus paranasaux.

Les antibiotiques n'agissent pas sur les virus. En présence de ces agents pathogènes devrait renforcer le système immunitaire. Pour traiter la sinusite virale, il faut les moyens suivants:

Les formes fongiques sont traitées avec des antimycotiques:

En cas de forme allergique, on utilise des antihistaminiques - kétoprofène, suprastine, tavegil.

En cas de formes mixtes, un traitement complexe est effectué:

  1. Anti-inflammatoires - Erespal;
  2. Antibiotiques du groupe sulfonamide - sulfadiméthoxine, Biseptol;
  3. Glucocorticoïdes - dexaméthasone, prednisone;
  4. Médicaments vasoconstricteurs - Naphthyzinum, sanorin.

Après la disparition de la forme aiguë de la pathologie, la physiothérapie est recommandée pour prévenir la chronisation du processus - micro-ondes, UHF, inhalation, chauffage, phonophorèse.

Comment traiter une sinusite modérée à sévère

L'évacuation des sinus est utilisée pour traiter les formes modérées à sévères d'inflammation des sinus paranasaux. La procédure consiste à laver les cavités enflammées à l'aide d'un cathéter sinusal spécial. L'équipement comprend deux cylindres et un nombre similaire de tubes.

Une préparation antiseptique est insérée dans la cavité enflammée à travers un seul tube. Le lavage se fait par un autre.

Après l'installation, le cathéter est maintenu dans la cavité des sinus pendant plusieurs jours jusqu'à ce que l'exsudat inflammatoire disparaisse complètement à l'intérieur de la cavité.

Avec l'inefficacité des procédures ci-dessus, un traitement chirurgical est effectué. Types d'opérations pour la sinusite:

  1. Excision radiale selon Killian;
  2. Destruction laser de polypes;
  3. L'intervention de Caliuvel-Luc;
  4. L'opération Dlikeyra-Ivanov;
  5. Frontotomie;
  6. Synoplastie à ballon.

Il est difficile de traiter une sinusite, il est plus facile de ne pas le permettre. En prenant des mesures préventives contre le rhume, le nez qui coule, les infections respiratoires aiguës, il est possible de prévenir l’inflammation des sinus paranasaux.

Les maladies des dents doivent être traitées immédiatement après l'événement afin d'empêcher la reproduction de bactéries pathogènes dans la cavité buccale.

La maladie survient lors de l'atrésie de la cavité nasale, de la courbure du septum nasal, de polypes dans le nez. De tels changements pathologiques doivent être éliminés rapidement. La difficulté à faire passer de l'air à travers la cavité nasale crée les conditions préalables à la reproduction des bactéries.

Évitez l’hypothermie qui interfère avec l’approvisionnement en sang du nasopharynx, des sinus paranasaux.

Sinusite: traitement chirurgical

Le traitement chirurgical de la sinusite est réalisé avec une inflammation alternée, proliférative et mixte des sinus paranasaux. Parfois, des manipulations opératoires sont indiquées lorsque le traitement conservateur des processus exsudatifs n’est pas suffisamment efficace. L'équipement moderne permet des opérations de reconstruction sans conséquences graves pour de courtes périodes.

Le processus inflammatoire des sinus sphénoïdaux est dangereux par le passage de l'infiltrat aux méninges avec l'apparition de la méningite. La formation de caillots sanguins augmente le risque d'embolie du sinus caverneux.

Purulent nécessite une intervention chirurgicale.

Procédure de nettoyage chirurgical des cellules du labyrinthe en réseau:

  • Anesthésie locale à l'aide d'une solution de cocaïne à 5%, de dikaina à 2% et de lidocaïne à 10%;
  • Prémédication par voie intramusculaire - tavegil, 0,1% d'atropine, 2% de promédol;
  • Le patient est placé sur une chaise en position semi-assise. Le chirurgien commence par retirer les polypes nasaux. L'accès au labyrinthe d'ethmoïde se fait par le passage nasal moyen. Pour pénétrer dans la zone de l'ethmoïde, le cornet moyen se dilate. Après cela, les cellules affectées de l'os ethmoïdal sont ouvertes. Avec l'inflammation des cellules postérieures, tout le labyrinthe est ouvert jusqu'au sinus sphénoïdal;
  • La procédure est effectuée avec prudence. La pénétration de l'os ethmoïde dans la cavité crânienne au moyen d'une cribrose laminaire entraîne des complications purulentes (méningite) et un écoulement de liquide céphalo-rachidien;
  • Lors de la manipulation, vous devez adhérer à la direction latérale. L’approche de la ligne médiane est accompagnée de la destruction du tamis. Il convient de garder à l'esprit que l'emplacement et le nombre de cellules dans le labyrinthe ethmoïdal de chaque personne individuellement;
  • Pour la plupart des formes sphénoïdales nosologiques, il suffit d'enlever une fraction des cellules mastoïdes pour la rééducation des foyers inflammatoires;
  • Des récidives fréquentes de polypose surviennent tout en maintenant l'obstruction des sinus frontaux et maxillaires. En cas de sinus frontal ou de sinus concomitant, une élimination radicale de l'infiltrat des deux sinus doit être planifiée après drainage de l'os ethmoïdal.

La plupart des gens augmentent l'efficacité des agents conservateurs dans l'élimination partielle du liquide inflammatoire des cellules mastoïdes. En cas de polypose récurrente, il est recommandé d'éliminer complètement l'infiltrat pathologique des sinus.

Comment se passe la ponction du sinus maxillaire

La ponction du sinus maxillaire (maxillaire) est réalisée chez les patients pour lesquels le traitement conservateur n’est pas efficace. La pratique du médecin ORL montre que la plupart des gens ont peur d’une «crevaison». La manipulation n'est pas difficile. Les sensations désagréables sont associées uniquement à la sensation de mouvement d'objets lors de la manipulation dans le sinus maxillaire.

Avant d'effectuer la ponction est l'anémisation. Médicaments vasoconstricteurs nommés qui empêchent le saignement des capillaires endommagés. Pour éliminer le syndrome douloureux, la membrane muqueuse est traitée avec des analgésiques d'application (cocaïne, diphénhydramine, lidocaïne).

Il est optimal de percer le sinus maxillaire à une distance de 2 à 3 cm derrière le bord antérieur de la coque inférieure du nez, là où il y a un tissu osseux mince.

La procédure est effectuée avec une aiguille Kulikovsky, qui est initialement installée sous l’évier inférieur. Ensuite, l'appareil se déplace le long de la paroi latérale avec une pente allant jusqu'à l'angle de l'œil. La ponction est réalisée par une aiguille à travers la cavité à une profondeur de 10-15 mm par mouvements de rotation.

Le lavage est effectué avec une solution antiseptique - chlorafillipt, octenisept, furatsilin d’une seringue reliée à l’aiguille de Kulikovsky. L'écoulement de fluide à travers la fistule naturelle. Pour améliorer la qualité de la procédure, le patient doit incliner la tête vers le bas et vers l'avant.

En cas d'obstruction de la fistule et de l'impossibilité de l'écoulement naturel du liquide dans la cavité, une deuxième aiguille est insérée. Un fluide est injecté à travers un, et un second est aspiré. Si nécessaire, un cathéter est installé quotidiennement pendant 7 à 8 jours à travers un trocart spécial pour un cycle de lavage séquentiel.

Si l'aiguille est perforée de manière incorrecte, elle peut pénétrer dans l'orbite ou la joue. Les complications forment des complications purulentes et provoquent la formation d'abcès. La conséquence de la situation peut être une embolie aérienne du cœur ou du cerveau. Les sources littéraires décrivent des cas isolés de la maladie. Pour éviter une embolie gazeuse, un gonflement continu du sinus doit être effectué.

Vous Aimerez Aussi