Nez qui coule chez les nouveau-nés

Un nez qui coule ne cause généralement pas d'inquiétude, surtout chez les adultes, mais il s'agit d'une maladie grave pour les bébés. Le nez qui coule chez le nouveau-né nécessite un traitement urgent. D'abord parce que cela ne permet pas à l'enfant de respirer normalement. Les nourrissons des premiers mois de la vie ne savent pas comment respirer par la bouche et peuvent même suffoquer. Deuxièmement, un nez qui coule peut se transformer en maladies plus graves, comme la bronchite ou la pneumonie.

Le corps d'un nouveau-né est très sensible et il ne vaut pas la peine d'être traité avec des méthodes adaptées à un adulte, car il peut nuire gravement au bébé. Seul un pédiatre est capable de déterminer la nature de la maladie chez un nourrisson et de prescrire un traitement efficace et sans danger.

Causes et symptômes

Un nouveau-né peut attraper un rhume pour diverses raisons. Une rhinite ne signifie pas toujours qu'un enfant a été infecté par un ARVI. La rhinite chez les bébés peut être physiologique ou allergique. En outre, lorsqu'un nez qui coule peut tousser, cela signifie qu'un nez qui coule commence à se transformer en bronchite et qu'il est urgent de commencer à le traiter. Dans tous les cas, pour bien traiter un nez qui coule, il est important de connaître sa nature.

Causes de la rhinite chez le nouveau-né:

  1. Grippe, rhume ou ARVI. Dans de telles infections, l'écoulement nasal chez le nouveau-né est accompagné d'un gonflement de la muqueuse nasale, ce qui entraîne une insuffisance respiratoire.
  2. Réaction allergique aux irritants chimiques. En plus du rhume, dans ce cas, l’enfant peut ressentir des éternuements et un gonflement de la membrane muqueuse.
  3. Adaptation de la muqueuse nasale au monde extérieur. L'enfant dans l'utérus était dans un "climat" complètement différent et, à la naissance, son corps commence à s'habituer aux nouvelles conditions. Les organes respiratoires ne sont pas suffisamment formés et la respiration peut donc être difficile. C'est la rhinite physiologique. Le plus souvent, si le bébé «grogne», nous parlons de lui.

  • Séchage de la muqueuse nasale. Cela se produit généralement s'il y a peu d'humidité dans la pièce où se trouve l'enfant. Dans ces conditions, l'enfant, en plus du rhume, peut développer une toux.
  • Les symptômes d'écoulement nasal chez un nouveau-né peuvent également inclure:

    • snot;
    • respiration lourde, reniflement, ronflement, bébé "grognements" du nez;
    • éternuer;
    • toux

    En raison de la maladie, le bébé peut perdre son appétit et dormir mal. Déterminer indépendamment la cause d'un nez qui coule et soigner un nez qui coule est assez difficile. Si des symptômes apparaissent, vous devez contacter votre pédiatre, surtout si vous avez le nez qui coule pour la première fois.

    Dans le cas où un nouveau-né, en plus du rhume, avait une toux, commençait à avoir beaucoup de larmoiement, avait une forte fièvre, perdait son appétit et commençait à pleurer plus que d’habitude, un pédiatre devrait être appelé. Le médecin vous prescrira un traitement.

    Traitement de la rhinite chez les nouveau-nés

    Le traitement de la rhinite dépend de la raison pour laquelle elle est apparue. C'est généralement plus efficace si vous utilisez des drogues. Il existe plusieurs types de remèdes contre la rhinite: vasoconstricteur, antiviral, hydratant.

    Les préparations du rhume pour les nouveau-nés se présentent sous la forme de gouttes et de sprays. Il est recommandé de traiter les nouveau-nés avec des gouttes ou uniquement avec des vaporisateurs dosés; les vaporisateurs ne peuvent pas être utilisés.

    Vasoconstricteur

    Les agents vasoconstricteurs sont recommandés lorsque le gonflement de la muqueuse nasale devient très fort. Ce type de gouttes pour le traitement de la rhinite chez les nouveau-nés doit être utilisé avec précaution, dans tous les cas, pour éviter un surdosage pouvant entraîner des symptômes tels que vomissements, convulsions, etc. Gouttes mieux enterrer dans le nez avec une pipette.

    Les médecins prescrivent généralement un traitement avec des médicaments tels que Nazol Baby, Nazivin Detsky, Vibrocil. Ces fonds sont utilisés 3 fois par jour, une ou deux fois. Le moment le plus favorable pour prendre le médicament est avant le sommeil nocturne ou diurne.

    Les agents vasoconstricteurs ne peuvent pas être utilisés plus de trois jours. Dans le cas contraire, des complications pourraient survenir et vous devrez consulter un oto-rhino-laryngologiste.

    La toux n'est pas traitée avec des médicaments vasoconstricteurs. Par conséquent, lorsque ce symptôme se présente, vous devez contacter votre pédiatre.

    Agents antiviraux et immunomodulateurs

    Il est également souhaitable d’utiliser les médicaments antiviraux et immunomodulateurs uniquement sur prescription médicale, car aujourd’hui les effets de leur utilisation sur l’immunité des enfants ne sont pas bien compris.

    Lorsqu'un nez qui coule apparaît, en particulier si le bébé «grogne», le pédiatre peut lui prescrire un traitement avec des gouttes «Grippferon», des bougies «Viferon» ou «Genferon-light».

    De bonnes recommandations ont "Derinat", qui est un agent immunomodulateur qui comprend uniquement des ingrédients naturels. Il est facilement toléré par les enfants, activant leur immunité pour lutter contre la maladie. Il est également préférable d'utiliser une pipette lorsque vous déposez des gouttes dans le bec.

    "Derinat" peut être utilisé à la fois pour prévenir et combattre la maladie. En tant qu'agent prophylactique, il est utilisé pour prévenir la maladie chez les enfants qui ont été en contact avec des personnes malades. Lors de la prévention d'un nouveau-né, 2 gouttes sont ajoutées 2 ou 3 fois par jour pendant deux ou trois jours. Avec des signes de rhume, deux gouttelettes sont instillées dans le bec toutes les heures et demie.

    Médicaments hydratants

    Une variété de sprays tels que Aqualor et Aquamaris ne peuvent pas être utilisés pour traiter un rhume chez les enfants de moins d'un an. Les sprays peuvent provoquer un écoulement de pus et de spasmes laryngés. En outre, si elle pénètre dans la trompe d'Eustache, les pulvérisations peuvent déclencher une otite moyenne.

    Ils peuvent être donnés aux enfants jusqu'à un an seulement sous forme de gouttes. Aqualore, Aquamaris contient du sel de mer. Ces médicaments ont donc de très bonnes propriétés curatives. Ils sont:

    • hydrater la membrane muqueuse des parois nasales;
    • traiter les infections inflammatoires;
    • prévenir les infections dans le corps;
    • traiter les allergies;
    • éliminer les bactéries, ne leur permettant pas de se multiplier;
    • éliminer l'excès de mucus et la saleté de la cavité nasale;
    • améliorer l'immunité.

    Méthodes traditionnelles de traitement de la rhinite

    Certains parents utilisent les anciennes méthodes de traitement du rhume et enfouissent le lait maternel dans le nez. Ceci est le remède populaire le plus populaire utilisé lorsque le bébé snob et "grognements". Le lait de prescription est recommandé d'appliquer quelques gouttes 3 fois par jour. Malgré le fait que le lait maternel soit vraiment très utile, cela n'en vaut pas la peine.

    Le lait maternel contient des anticorps qui renforcent l’immunité du nouveau-né, mais si vous utilisez du lait en gouttes nasales, il n’apportera aucun bénéfice. Dans la cavité nasale, le lait créera un excellent environnement pour la multiplication des bactéries. En d'autres termes, le lait ne fera qu'aggraver la condition du nouveau-né.

    Une autre recette populaire, basée sur l'utilisation du jus de Kalanchoe, ne peut pas non plus être utilisée pour le traitement de la rhinite chez les nourrissons. L'utilisation du jus de Kalanchoe irrite la muqueuse nasale.

    Aloe est considéré comme un remède populaire plus sûr pour le traitement de la rhinite. Il soulage rapidement et efficacement l'inflammation et fournit également à l'organisme des vitamines, des acides aminés et des minéraux. Il est seulement important de le cuire correctement. Dans le traitement de la rhinite chez l’enfant, il est utile de préparer du jus d’une plante d’aloe adulte, âgée de plus de trois ans.

    Recette:

    1. Arrachez les feuilles du bas, rincez-les et essuyez-les.
    2. Enveloppez-le dans un journal et conservez-le au réfrigérateur plus de 12 heures.
    3. Presser le jus des feuilles.

    Méthode d'utilisation:

    1. Amener le jus de feuilles d'aloès à la température ambiante.
    2. Goutte dans le nez du bébé 3 ou 4 gouttes 3-4 fois par jour.

    N'appliquez que du jus de fruits frais préparé il y a un jour au maximum, sinon les propriétés curatives sont perdues Le jus d'aloès a l'effet le plus bénéfique et favorise une récupération rapide. Cela aide également à éliminer la toux.

    Les remèdes populaires, y compris le lait maternel, n'ont pas de base scientifique solide et leurs effets secondaires sont imprévisibles. Consultez donc un spécialiste avant de les utiliser.

    Comment nettoyer le nez d'un enfant enrhumé

    Le traitement de la rhinite doit commencer par le nettoyage des voies nasales. Vous pouvez nettoyer le nez de votre bébé avec une poire spéciale ou un aspirateur. Ils viennent de toutes sortes, les aspirateurs peuvent être achetés à la pharmacie. Mais il est préférable de nettoyer le nez avec des flagelles de coton, qui sont tordues indépendamment du coton. Ils sont moins chers et plus sûrs, à la différence des aspirateurs, qui, s’ils sont mal utilisés, peuvent nuire au bébé.

    Il est très facile de faire un flagelle: vous devez tordre un petit morceau de coton dans un tube. Le flagellum de coton doit être inséré doucement dans chaque narine et défilé plusieurs fois. Cela doit être fait avec soin afin de ne pas endommager les voies nasales. La procédure doit être répétée jusqu'à ce que les narines soient complètement nettoyées, en remplaçant si nécessaire les tubules par des tubes propres.

    Il est déconseillé d'utiliser des cotons-tiges, car ils sont beaucoup plus durs que les flagelles et peuvent endommager les parois nasales fragiles d'un bébé. En plus du mucus dans le nez, des croûtes se forment, qui sont pré-ramollies lors du nettoyage du nez. De la vaseline ou de l’huile de pêche, de l’eau bouillie ou de l’eau de mer convient à cet usage.

    Mode de vie de l'enfant pendant le traitement de la congestion nasale

    Afin de traiter le bébé plus facilement, son mode de vie doit faire l’objet d’une attention particulière.

    Si un enfant a une forte fièvre lorsqu’il a le nez qui coule, vous ne pouvez pas marcher. Lors d’un rhume, l’enfant peut également tousser et dans cette situation, il peut marcher, mais par temps calme. Il est impossible de laver un enfant s'il a de la fièvre, une toux, un nez qui coule, sinon des complications graves peuvent apparaître.

    L'appétit d'un enfant enrhumé disparaît, car il a du mal à respirer. Les parents doivent faire tous les efforts possibles pour que le bébé mange correctement. Pendant la période de maladie, l'enfant devrait manger au moins le tiers de la portion normale, tout en réduisant l'intervalle entre les repas. Si le bébé ne tète pas le sein ni le biberon, vous pouvez essayer de le nourrir avec une cuillère ou une seringue sans aiguille, tant qu'il mange. Le lait ou le mélange aident à prévenir la déshydratation. Si l'enfant boit déjà de l'eau, vous ne pouvez pas en limiter le volume.

    Dans la chambre de l'enfant ne devrait pas être l'air sec, il doit être constamment humidifié. Vous pouvez effectuer un nettoyage humide ou passer à sécher des objets mouillés. L'air sec peut provoquer une toux. Il est également important de ventiler régulièrement la pièce afin que l'air soit exempt de germes.

    N'oubliez pas que si votre enfant a le nez qui coule, vous ne devriez pas vous impliquer dans l'auto-traitement, mais il est préférable de contacter immédiatement un spécialiste.

    Que faire si un bébé a le nez qui coule

    L'écoulement nasal chez le nourrisson est beaucoup plus dangereux que chez l'adulte. L’immunité de l’enfant est encore très faible et, si le traitement approprié n’est pas appliqué, la maladie entraînera de graves problèmes. Quand un nouveau-né a un bec bouché, il ne peut pas respirer normalement. En conséquence, le sommeil et la nutrition sont perturbés. Le bébé ne pourra pas obtenir le lait en quantité suffisante, il devient irritable et agité.

    L'écoulement nasal chez les nourrissons jusqu'à deux ans est beaucoup plus difficile que chez les adultes et les enfants plus âgés. Au cours des deux ou trois premiers jours, la muqueuse nasale gonfle beaucoup, puis l'enflure s'atténue progressivement. Si la maladie n'est pas guérie à temps, elle peut sombrer plus bas dans les poumons et provoquer l'apparition d'une bronchite. Voyons combien de temps dure le nez qui coule et comment guérir un bébé.

    Caractéristiques de la rhinite chez les nourrissons

    Le bébé n'est pas encore capable de respirer par la bouche. Un nez qui coule est difficile et fatiguant. Il ne peut pas complètement respirer, dormir et sucer le lait. Il est intéressant de noter que la rhinite physiologique, qui est un processus naturel d’adaptation d’un petit organisme, n’est pas une maladie.

    Les causes de la rhinite physiologique résident dans le fait que la membrane muqueuse du nouveau-né se forme et ne commence à fonctionner pleinement qu’après dix semaines à compter de la naissance. Il n'est pas nécessaire de traiter un tel rhume, il suffit de fournir un air confortable dans la pépinière.

    La rhinite virale ou infectieuse est souvent trouvée chez les enfants. Les causes de la maladie sont une infection virale ou bactérienne. En d'autres termes, l'écoulement nasal est l'un des symptômes du rhume, de la grippe et d'autres maladies qui nécessitent un traitement complexe. Dans les premiers jours, un nez qui coule est accompagné d'une morve et d'une fièvre abondantes. Des écoulements aqueux importants autour du nez et de la lèvre supérieure entraînent souvent une irritation et un gonflement.

    Parmi les symptômes de cette maladie, en plus de la fièvre et du nez qui coule, on note un refus de manger et un manque d'appétit, un essoufflement, des difficultés respiratoires et le sommeil. Ce nez qui coule dure jusqu'à deux semaines. Il est important de commencer à l’heure et de choisir le bon traitement.

    En outre, l'enfant peut souffrir de rhinite allergique. Cela peut être une réaction à la poussière, à la laine et aux produits cosmétiques. Les irritants les plus fréquents sont les préparations lactées et les aliments consommés par la mère qui allaite. Dans la rhinite allergique, des démangeaisons et des éternuements se produisent également et les yeux deviennent rouges et larmoyants.

    Pour en savoir plus sur la façon d'identifier les allergies chez les nourrissons et sur ce qu'il faut faire avec une réaction similaire, lisez le lien http://vskormi.ru/problems-with-baby/allergiya-u-grudnichka-chto-delat/.

    Dans de rares cas, les enfants ont un écoulement nasal vasomoteur, dû à des problèmes de vaisseaux des muqueuses du nez. Dans de telles maladies, il est nécessaire d’être examiné par un médecin, qui sélectionnera ensuite le traitement approprié.

    Comment aider bébé

    Maintenir la température optimale dans la chambre de l'enfant, qui est de 18-22 degrés. Observez attentivement l'hygiène et l'air régulièrement en l'absence d'un bébé. Pour atténuer l'irritation de la peau autour du nez, utilisez une crème pour bébé hypoallergénique. Mais le lait maternel est préférable de ne pas enterrer le bébé dans le nez, il ne tue pas les germes, mais crée le meilleur terrain fertile pour les bactéries. Il est préférable de rincer le bec avec une solution saline. L'instillation du bébé peut se faire avec une pipette.

    L'enfant ne sait pas se moucher, vous devez donc l'aider à libérer le passage du mucus. Pour cela, des aspirateurs nasaux spéciaux ou des aspirations en forme de poire sont utilisés. Mais pour utiliser de tels dispositifs, il faut être très prudent et introduire une aspiration de 0,5 cm maximum dans les narines. L'avancement supplémentaire fera mal au nez du bébé! Utilisez ces appareils uniquement pour aspirer du mucus, mais pas pour dégager les voies nasales.

    Pour remédier à cette situation, vous pouvez laver votre bébé dans la salle de bain avec une infusion à base de plantes. La température de l'eau ne doit pas dépasser 37 degrés. Comment choisir la bonne température pour le bain de bébé, lisez ici.

    Prenez des bouillons et autres remèdes populaires avec prudence, car ils peuvent causer ou aggraver la réaction allergique. En cas d'allergie, recherchez les sources et les causes de la maladie, identifiez l'allergène et éliminez le contact de l'enfant avec l'irritant. Pour les sécrétions nasales abondantes, nettoyez les allées et retirez le mucus à l'aide de cotons-tiges pour bébés.

    Ne prenez vos médicaments qu’après rendez-vous chez le médecin! Les plus sûrs pour les nourrissons sont considérés comme Aqua Maris, Aqualore Baby et autres. Lors du choix d'un outil, faites attention à la composition, les composants doivent être naturels et naturels.

    Lorsque vous utilisez des médicaments, lisez attentivement les instructions et suivez la posologie. Rappelez-vous des effets secondaires, de nombreux produits peuvent provoquer une réaction allergique, des troubles du sommeil et une perte d’appétit, des maux de tête et de ventre, une augmentation des coliques, etc.

    Comment guérir un nez qui coule chez un nouveau-né: traitement médicamenteux et traditionnel sans danger

    Souvent, les nouveau-nés pour diverses raisons peuvent avoir une congestion nasale et du mucus. Il est important de se rappeler que le traitement d'un tel état à cet âge présente certaines particularités. Par conséquent, les jeunes parents doivent savoir comment guérir le nez qui coule du nouveau-né.

    Les principales causes de la rhinite

    De nombreux facteurs peuvent provoquer un écoulement nasal chez le nouveau-né.

    Selon les raisons, il existe plusieurs types de rhinite chez le nouveau-né:

    • Physiologique
    • Infectieux
    • Vasomoteur
    • Allergique
    • Décharge muqueuse pendant la dentition

    Pour la variété physiologique de la rhinite chez les enfants, la période caractéristique d'une telle affection est de la naissance à trois mois. Cela est dû au fait que dans les premiers mois, la muqueuse nasale n'était pas complètement formée chez le nourrisson. En outre, il existe une certaine adaptation du nouveau-né à l'environnement extérieur, accompagnée d'un écoulement nasal. Une telle réaction à cet âge est normale pour les enfants.

    Les autres raisons qui provoquent l'apparition d'un nez qui coule chez le nouveau-né peuvent être:

    • Diverses maladies virales et infections bactériennes
    • La présence d'allergènes (poussières, poils d'animaux, pollen de plantes, aliments, vêtements, produits chimiques ménagers)
    • Troubles du système vasculaire
    • Dentition
    • Troubles neuro-végétatifs

    Les facteurs qui influent sur l'apparition de la rhinite chez les nouveau-nés comprennent:

    • Humidité insuffisante dans la pièce
    • Changements de température
    • L'hypothermie

    Le traitement de la rhinite chez le nouveau-né, apparu à la suite des raisons susmentionnées, est prescrit par un pédiatre. Cela aidera à éviter les problèmes de santé non désirés pour l'enfant.

    Symptômes d'un état pathologique

    Les éternuements, les sautes d'humeur, la congestion nasale et l'écoulement nasal sont des signes d'écoulement nasal.

    En cas de rhume, qui est un processus normal pour les nouveau-nés, le symptôme consiste uniquement en une humidité excessive de la muqueuse nasale et en un écoulement de liquide clair.

    Les principaux signes de l'état pathologique du bébé enrhumé sont les suivants:

    • Congestion nasale
    • Rhinorrhea - écoulement muqueux abondant des voies nasales
    • Difficulté à respirer bébé
    • Éternuement
    • Léthargie
    • Capricieux
    • Perturbation du sommeil
    • Perte d'appétit

    Le nez qui coule d'étiologie infectieuse est accompagnée de fièvre, d'essoufflement.

    La rhinite allergique se caractérise également par une rougeur des yeux, des larmoiements, un léger gonflement du visage et des démangeaisons de la peau près du nez.

    Avec la rhinite vasomotrice, qui survient très rarement chez les nouveau-nés, la congestion nasale n’est caractéristique que d’une narine. Si la position de l'enfant change, il est alors possible de libérer l'un du passage du nez, mais la congestion de l'autre.

    Signes dangereux - quand vous avez besoin d'un médecin

    Dans certains cas, un traitement à domicile est nécessaire pour compléter et consulter immédiatement un spécialiste.

    La consultation en temps opportun du médecin et la nomination du traitement approprié aideront à prévenir les effets indésirables du rhume chez les enfants.

    Par conséquent, le traitement de l’enfant devrait être confié au médecin:

    • la rhinite chez les nourrissons dure plus de dix jours
    • l'hyperthermie est observée dans le rhume
    • la présence d'impuretés sanguines dans les sécrétions muqueuses du nez du nouveau-né
    • refus du bébé de manger, accompagné d'une perte de poids
    • le sommeil complet du bébé est perturbé
    • respiration sifflante, essoufflement, hyperémie de la gorge
    • le bébé pleure constamment
    • à basse température chez le bébé
    • écoulement nasal devient épais et a acquis une couleur jaune verdâtre

    De tels symptômes indiquent que le nez qui coule du bébé n’est pas de nature physiologique, mais bien un signe de certaines maladies. Ces maladies ne peuvent installer qu'un spécialiste.

    Comment traiter un nez qui coule chez un bébé: caractéristiques du traitement

    Aspirateur nasal aidera à nettoyer rapidement le nez d'un nouveau-né de la morve

    Le traitement du rhume chez le nouveau-né dépend de la cause de son apparition. La rhinite physiologique ne nécessite pas de traitement spécial et disparaît d'elle-même vers la onzième semaine de la vie.

    Le traitement contre les autres types de rhinite vise à éliminer la cause sous-jacente et à prévenir le dessèchement de la muqueuse nasale.

    Pour l'efficacité de la thérapie avec des médicaments et des remèdes populaires, il est important de respecter les règles suivantes:

    • L'air dans la pièce où se trouve l'enfant doit être propre et humidifié. Par conséquent, il est nécessaire de faire le nettoyage humide plus souvent et d'aérer à l'intérieur.
    • Avec un rhume d’étiologie infectieuse, c’est une excellente option pour saturer l’air de phytoncides de plantes (couper l’ail, les oignons et les placer dans une pièce).
    • Avant la procédure d'instillation, il est nécessaire de nettoyer le nez de l'enfant de la décharge. Les nouveau-nés ne sont pas recommandés pour effectuer cette procédure en utilisant des cotons-tiges.
    • Les aspirateurs nasaux conviennent à la succion des sécrétions muqueuses chez les nourrissons. Ils sont mécaniques, sous vide, électroniques et sous forme de seringues. L'aspiration de mucus n'est nécessaire que près des zones externes des voies nasales.
    • Si le bébé a le nez qui coule est accompagné de fièvre, il devrait être interdit de nager et de marcher au grand air, en particulier pendant la saison froide.

    Avec l’aide de telles activités, on peut considérablement soulager l’état de l’enfant et accélérer le processus de guérison.

    Médicaments pour le rhume

    Seul un médecin peut prescrire des médicaments sans danger pour un nouveau-né atteint du rhume.

    Pour traiter le nez qui coule chez les nourrissons, ces types de gouttes nasales sont utilisés:

    • Antiviral (Grippferon, IRS - 19)
    • Hydratants (Quix, Aqua Maris)
    • Antiseptique (Oftahmyrin, Protargol)
    • Vasoconstricteur - sont nommés dans de rares cas, car ils comportent un grand nombre de restrictions et créent une dépendance, de sorte que ces gouttes ne sont pas autorisées à être utilisées pendant plus de trois jours.

    Chez les nouveau-nés, un écoulement nasal peut être traité avec de telles gouttes nasales:

    Leur utilisation nécessite le respect d'un dosage précis dans le traitement de la rhinite. Instiller est souhaitable de faire avant le coucher.

    Un bébé peut enterrer son nez après le nettoyage. Pour se débarrasser des croûtes dans les voies nasales, vous devez verser quelques gouttes de la solution avec un effet hydratant. Pour éviter le dessèchement des muqueuses, utilisez une solution de sel de mer ou ordinaire en proportion d’une cuillerée à thé de sel par litre d’eau (bouillie tiède).

    Il convient de noter que seul un spécialiste peut prescrire des médicaments pour une sélection de fonds à froid et indépendante et que leur utilisation peut nuire à la santé du bébé.

    Des agents anti-inflammatoires et antiseptiques à usage externe peuvent être appliqués sur la membrane muqueuse nasale du nourrisson, par exemple, une pommade au calendula ou à l'hypericum, une pommade au zinc. L'utilisation de sprays et d'autres formes de médicaments pour la rhinite n'est pas autorisée pour le traitement de la rhinite.

    Vidéo sur la façon de nettoyer le nez d'un nouveau-né:

    La rhinite allergique nécessite l'utilisation d'antihistaminiques, qui permettent de soulager efficacement l'œdème des muqueuses lors de réactions allergiques. Un nez qui coule, qui est un symptôme d'une maladie infectieuse, est traité en thérapie complexe avec l'utilisation d'immunomodulateurs et d'antiviraux. Pour cela, les gouttes nasales Derinat conviennent.

    Lavage nasal

    Aqua Maris est un bain de nez efficace et sûr.

    La procédure de lavage n'est pas faite au nouveau-né à l'aide de douches et de lavements. Depuis la solution peut entrer dans la trompe d'Eustache, si le médicament est sous pression. En conséquence, une otite moyenne peut se développer.

    Une pipette ordinaire convient mieux au lavage du nez chez les nouveau-nés. Pour la procédure, vous pouvez utiliser des solutions salines, il est souhaitable que le sel soit de la mer. Aqualor ou Aqua Maris peuvent être utilisés pour laver les bébés. Ces solutions sont à base d'eau de mer purifiée.

    Il n'est pas recommandé de laver le nez des nourrissons jusqu'à l'âge de trois mois avec un bouillon d'herbes médicinales. Pour cette procédure, vous pouvez utiliser des solutions salines spéciales.

    Tout d'abord, les voies nasales sont nettoyées avec un aspirateur.

    Ensuite, l'enfant est placé sur le côté et chaque narine est instillée avec un moyen de lavage. Après cela, il est nécessaire de changer la position du nourrisson sur la verticale afin que le liquide en excès puisse s'écouler. La solution restante est éliminée par un aspirateur nasal.

    Méthodes de médecine traditionnelle

    Les meilleures recettes de la médecine traditionnelle du rhume pour un nouveau-né

    Les remèdes populaires pour le traitement de la rhinite doivent être approuvés par un médecin. Ces méthodes comprennent l'instillation du nez avec du lait maternel. D'une part, cet outil améliore considérablement le système immunitaire du bébé grâce au contenu en anticorps.

    Par contre, le lait maternel provoque la reproduction rapide de microorganismes pathogènes dans la membrane nasale. Par conséquent, les pédiatres ne recommandent pas l'utilisation de cette "méthode de grand-mère".

    Parmi les recettes populaires qui sont utilisées dans le traitement de la rhinite chez les enfants, ont une action efficace:

    • Jus d'aloès À partir des feuilles de la plante, qui n’a pas été arrosée pendant une semaine, presser le jus. Il est important qu'avant que les feuilles restent dans un endroit frais pendant plusieurs heures. Jus de fruits avec de l'eau (bouillie tiède) dans un rapport de 1: 1. Instiller une goutte dans chaque narine.
    • Jus de carotte ou de betterave Une goutte est introduite dans chaque passage nasal trois fois par jour. Les jus pour l'instillation des voies nasales dans le traitement des nourrissons doivent être dilués avec de l'eau.
    • Huile d'argousier. Installez une goutte dans les voies nasales avec une pipette.
    • Paires d'huile d'eucalyptus. Le bébé peut respirer les vapeurs d'eucalyptus. Cela nécessitera une lampe à parfum. À cette fin, ils utilisent également de l'huile de thuya ou d'arbre à thé.

    Il est important de rappeler que de tels agents peuvent être utilisés dans le traitement complexe de la rhinite chez les nourrissons.

    Complications de la rhinite

    Avec le mauvais traitement du rhume, un nouveau-né peut avoir des complications dangereuses.

    Parmi les complications graves de la rhinite chez les nouveau-nés - perte de poids. Cela est dû au fait qu’en raison de la congestion nasale et de difficultés respiratoires, les bébés ne peuvent pas téter leur sein pendant longtemps.

    Le traitement tardif de la rhinite affecte le développement des maladies ORL:

    En outre, des maladies des organes respiratoires inférieurs peuvent se développer, telles que pneumonie, bronchite, trachéite, bronchotrachéite.

    De plus, à la suite d’un essuyage fréquent du nez du bébé, des plaies ulcéreuses peuvent apparaître sur les lèvres, les ailes et les muqueuses du nez.

    Un nez qui coule chez le nouveau-né peut également déclencher une maladie oculaire d'origine bactérienne - la conjonctivite. Dans de rares cas, il peut y avoir des problèmes de cœur et de vaisseaux sanguins.

    Prévention des maladies

    Le respect des règles simples de prévention aidera à réduire plusieurs fois le risque de nez qui coule chez le nourrisson. Ces mesures préventives comprennent:

    1. Utilisation d'antiviraux chez le bébé si un membre de sa famille a commencé à avoir une rhinite
    2. Aérer la pièce dans laquelle le nouveau-né dort
    3. Humidification de l'air dans l'appartement
    4. Marcher dehors
    5. Isolement d'un membre de la famille atteint d'une maladie infectieuse-inflammatoire
    6. Pour la prévention de la rhinite allergique, éliminez les produits pouvant contenir des allergènes.

    Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

    Nez qui coule chez un nourrisson: comment traiter et que faire

    Un nez qui coule ou, pour employer un terme médical, une rhinite est le symptôme le plus courant des infections virales aiguës des voies respiratoires et, dès la petite enfance, les enfants ont le temps de tomber plusieurs fois malades. Il est clair que dans chaque cas de nez qui coule, vous ne voulez pas aller chez le médecin, mais vous devez tout de même le traiter. Ou pas? Et s’il est traité, alors comment, après tout, tous les moyens ne conviennent pas au bébé...

    Pourquoi traiter un nez qui coule et quand consulter un médecin

    «La morve et la morve passeront d'elles-mêmes… un jour» ou «la rhinite non traitée disparaît au bout de 7 jours et celle traitée en une semaine» - des déclarations assez fréquentes. En effet, le nez qui coule a tendance à s'écouler assez rapidement et à évoluer assez facilement, et son rétablissement ne peut pas être considérablement accéléré avec l'aide de médicaments. Alors pourquoi le traiter du tout?

    Tout d'abord, le traitement de la rhinite aide à faire face aux sensations subjectivement désagréables. Nous avons tous souffert de rhinite et rappelons-nous à quel point il est difficile de respirer avec un nez bouché, comme un mal de tête, il sèche dans la bouche, provoque des démangeaisons et enflamme la peau au-dessus de la lèvre supérieure à la suite de fuites nasales constantes. Eh bien, si la température n'est pas. Le bébé, bien qu'il ne puisse pas se plaindre, éprouve tous les mêmes symptômes douloureux. Alors pourquoi ne pas l'aider?

    En outre, le nez qui coule non traité est semé d'embûches - la sinusite ne survient pas en bas âge, mais le SRAS continuera de progresser, prenant le pharynx, le larynx, la trachée, les bronches. En conséquence, la morve banale peut se terminer par une pneumonie - et ce n’est pas une exagération. Les nourrissons, en particulier les nouveau-nés, ne font pas face aux infections, ils ont besoin d'aide.

    Lorsqu'un avis médical est nécessaire:

    1. Avec un nouveau-né froid.
    2. Si l'enfant est malade pour la première fois et que vous ne savez absolument pas comment le traiter. Ne demandez pas conseil aux pharmaciens, achetez des "gouttes pour le nez" - il est préférable d'aller à la réception ou, s'il fait très chaud, appeler un médecin à la maison.
    3. Si en plus de la morve, il existe d'autres symptômes - toux, yeux larmoyants. Il est d'autant plus nécessaire de consulter un pédiatre que l'enfant est léthargique, refuse de manger, pleure constamment.

    Quoi et comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons

    Mode et régime

    Lorsqu’il fait froid avec une température ambiante, il n’est pas recommandé de donner un bain à l’enfant. Après normalisation de la température corporelle, vous pouvez aller à l'extérieur (par temps sans vent et non givré), la baignade est autorisée avec une nette amélioration de l'état (environ 4 à 5 jours).

    L'observance d'un régime spécial n'est pas nécessaire - si l'enfant mange de bon gré, quittez son alimentation habituelle. Lorsque vous refusez de manger, ne forcez pas le bébé avec force. Laissez-le manger autant qu'il le pourra et le voudra. Mais assurez-vous d'ajouter un enfant - avec la morve, il perd beaucoup de liquide. Utilisez de l'eau bouillie en complément. Thé, compotes et jus de fruits - uniquement dans les cas où vous les avez déjà donnés.

    Des médicaments

    Pour le traitement d'un rhume seulement, qui n'est pas accompagné de fièvre ni d'autres symptômes, il suffit d'utiliser uniquement les médicaments locaux: les gouttes et d'autres moyens pour le nez. Faites attention: chez les enfants en âge de poitrine, il est préférable d'appliquer des gouttes que des vaporisateurs pour le nez.

    Par leur action, toutes les variétés de formes posologiques locales peuvent être divisées en plusieurs groupes:

    1. Vasoconstricteur.
    2. Hydratants.
    3. Antiviral.
    4. Gouttes avec antiseptiques.

    Vasoconstricteur

    Les gouttes vasoconstricteurs soulagent le gonflement, facilitent la respiration nasale et «sèchent» un peu, réduisant ainsi la quantité de sécrétions. Il est nécessaire de les utiliser très soigneusement, strictement selon les instructions et uniquement à une posologie spéciale destinée à être instillée chez les enfants jusqu'à un an. Les gouttes n’en ont instillé une à chaque passage nasal pas plus de 3 fois par jour (il est souhaitable de limiter la posologie minimale, en les utilisant uniquement avant de dormir, de jour et de nuit). Sans ordonnance, il est impossible de les utiliser plus de 3 jours.

    Bien que l'effet des gouttes vasoconstrictrices soit très bon, il n'est pas long. Par conséquent, les parents souhaitent souvent faire plusieurs gouttes plus longtemps ou continuer le traitement après 3-4 jours. Cela ne doit absolument pas être le cas: le principal composant médicinal des gouttes vasoconstricteurs appartient à des substances puissantes et, en pénétrant à travers les muqueuses, peut provoquer des effets indésirables très graves. J’ai dû faire face à un cas de convulsions chez un bébé suite à l’instillation de gouttes vasoconstrictives chez la mère toutes les 2 heures, et un autre de mes patients avait des vomissements et un cri perçant après une seule surdose (la mère a accidentellement pressé le biberon et injecté un filet de médicament dans le nez de l’enfant). Et les manifestations sous la forme de tremblements se produisent même à la dose habituelle de médicaments.

    Des gouttes vasoconstricteurs aux enfants jusqu'à l'âge d'un an, vous pouvez utiliser Nasol baby, Nazivin pour les enfants à 0,01%.

    Hydratants

    Pour humidifier la membrane muqueuse, diluer la décharge épaisse et faciliter la purification (nettoyage) de la cavité nasale, des gouttes et des moyens à base d’eau de mer stérile ou de solution isotonique (physiologique) sont attribués aux enfants. De telles gouttelettes sont totalement sûres, elles ne peuvent pas être surdosées. Si vous avez un rhume, il est recommandé de vous laver le nez toutes les 2 heures (3 à 4 gouttes ou 1 dose chacune), ainsi qu'avant de faire tomber d'autres gouttes (antiviral, antiseptique, vasoconstricteur) - pour nettoyer la cavité nasale, ce qui accélère l'effet d'un autre médicament et ne le donne pas. couler avec morve.

    Les préparations hydratantes sont disponibles sous forme de gouttes (Aquamaris), de sprays nasaux (Salin), de moyens spéciaux (bébé Aqualore "Douche douce", bébé Otrivin avec un aspirateur nasal). Vous pouvez acheter une solution saline normale (0,9% de NaCl). Lors du creusage et du rinçage, attachez bien la tête de l'enfant et n'insérez pas l'embout de la pipette ni l'embout du flacon à une profondeur supérieure à 0,5 cm pour éviter de blesser la muqueuse.

    Antiviral

    En cas de rhume, les médicaments antiviraux enfouis dans le nez agissent le plus rapidement - Grippferon, Interferon. La nécessité de leur utilisation, la posologie et la durée du traitement sont déterminés par le pédiatre. À mon avis, ce n'est pas nécessairement la prescription universelle d'antiviraux pour tous les nourrissons atteints d'un rhume - je ne les prescris qu'aux nouveaux-nés et aux enfants dont l'immunité est affaiblie.

    Antiseptiques

    Les antiseptiques assèchent la muqueuse nasale et ont un effet antimicrobien. Ils sont donc utilisés dans la décharge du caractère muqueux-purulent (morve terne) ou purulent (morne jaune et verte) du nez. Protargol est généralement recommandé - un médicament à base d’argent (il n’est pas prêt à l'emploi, vous ne le trouverez pas dans une pharmacie ordinaire - mais uniquement dans un hôpital ou une pharmacie qui fabrique des médicaments lui-même). On utilise parfois de l’albucidium (sulfacyl sodique) - il s’agit de gouttes ophtalmiques, mais elles peuvent aussi tomber dans le nez.

    Les antiseptiques, bien que moins dangereux que les vasoconstricteurs, ont toujours un effet local assez puissant et peuvent provoquer un surséchage excessif et des brûlures de la muqueuse nasale. Vous n'avez donc pas besoin de les prescrire à votre enfant et de les utiliser inutilement.

    En règle générale, dans la rhinite banale, il n'y a pas de température élevée, le subfébrile est caractéristique - la température se situe entre 37,3 et 37,7 ° C, il n'est pas nécessaire de l'abattre. En cas d’augmentation de la température corporelle à 38 ° C et plus, utilisez un antipyrétique pour enfants (Efferalgan, Panadol, Nurofen) et appelez un médecin.

    Remèdes nasaux non médicinaux

    En plus des médicaments pour le traitement de la rhinite chez les nourrissons, vous pouvez utiliser les préparations préparées à la maison et le lait maternel.

    Le lait maternel est l'un des meilleurs remèdes pour le traitement de la rhinite chez les bébés. En termes d’ampleur d’impact et d’efficacité, aucun médicament ne peut se comparer à celui-ci. Le lait maternel est une source d'anticorps protecteurs (effet antiviral), hydrate parfaitement la membrane muqueuse et est absolument sans danger. Certaines mères (et parfois même des médecins) s'opposent à ce que le lait maternel ne tombe pas dans le nez, citant le fait que ce lait n'est pas stérile et peut être une source d'infection pour le bébé. Mais vous n'avez pas peur de nourrir l'enfant avec du lait non stérile? Alors pourquoi les gouttes nasales doivent-elles être complètement stériles? Si votre mère ne souffre pas de mammite, d'hépatite virale ou d'une autre infection dangereuse, vous pouvez enterrer le lait dans l'écoulement du bébé en toute sécurité. Avoir le même ARVI n'est pas une contre-indication à l'instillation.

    À la maison, vous pouvez préparer une solution saline hydratante en dissolvant 1/4 c. À thé. dans un verre d'eau bouillie (l'eau doit être légèrement salée) - vous obtiendrez une version gratuite d'agents hydratants coûteux. Enterrez-le dans 2-3 heures, 3-4 gouttes dans chaque passage nasal. Cette solution doit être préparée toutes les 4 heures.

    Un autre remède à la maison qui peut être utilisé avec succès chez les nourrissons est le jus de carotte. Râpez les carottes fraîches sur une râpe fine et faites-les pénétrer dans la marlechka, égouttez le jus ainsi obtenu, 1 goutte dans chaque passage nasal 3 fois par jour. Le jus de carotte a un effet antiviral, sèche et irrite légèrement les muqueuses, provoquant des éternuements et donc un nettoyage du nez du bébé.

    Si vous avez de la culture d'aloès à la maison, vous pouvez faire des gouttelettes dans le nez à partir du jus de ses feuilles. C’est juste pour l’accumulation de nutriments et pour renforcer l’effet bénéfique des feuilles coupées pendant au moins deux jours. Il faut les placer dans un endroit sombre et frais. Le jus d'aloès est mélangé avec de l'eau bouillie 1: 1 et goutte à goutte 1 goutte 3 fois par jour. Je ne recommande pas d'utiliser Kalanchoe en raison de son fort effet irritant.

    Événements sans drogue

    1. Utilisez des aspirateurs nasaux avec un grand débit, ils vous permettent de vider efficacement le mucus de la cavité nasale. Avant d’aspirez du mucus, versez une solution hydratante, cela diluera l’écoulement et facilitera son élimination. En tant qu'aspirateur, vous pouvez utiliser une petite seringue en caoutchouc ordinaire à bout souple.
    2. Aérez la pièce régulièrement.
    3. Mettez les oignons et l'ail hachés dans les pièces - ils émettront dans l'air des phytoncides à effet antiviral.

    Nez qui coule chez les nourrissons et les inhalations

    Il est déconseillé de pratiquer des inhalations aux herbes médicinales et aux huiles essentielles chez les bébés - le risque de laryngospasme et d'obstruction bronchique est élevé. L'inhalation de chaleur (au-dessus de la vapeur d'eau de pomme de terre bouillie et de l'eau minérale, mais pas de celle-ci) est judicieuse dans le cas de l'attachement contre la toux - elle n'est pas indiquée pour le traitement de la rhinite. Avec une décharge épaisse, il est possible (selon la recommandation du médecin) de procéder à des inhalations avec une solution saline à travers un nébuliseur.

    Comment nettoyer le couvre-nez

    Lorsque la décharge s’épaissit, elle forme une croûte dure dans le nez du bébé, qui gratte et blesse les muqueuses et perturbe la respiration. Vous pouvez essayer d'éliminer les croûtes en faisant couler quelques gouttes de la solution hydratante. Elles se ramollissent et disparaissent avec la morve.

    Si cela ne vous aide pas, utilisez de l'huile de vaseline stérile (vendue dans une pharmacie) ou faites bouillir de l'huile de tournesol ordinaire dans un bain-marie. Tournez le petit flagelle hors de la gaze, humidifiez-le à fond avec de l'huile et insérez les plus petits dans la narine à une profondeur maximale de 1 cm.Après 10 secondes, retirez le flagelle en effectuant un mouvement de rotation - les croûtes en sortent. De la même manière, nettoyez le deuxième passage nasal.

    Caractéristiques du traitement de la rhinite chez les nouveau-nés

    À l'âge de 1 mois, la résistance de l'enfant à l'infection n'est pas trop élevée et je recommande donc généralement d'utiliser des médicaments antiviraux (bougies à lumière Genferon, Viferon, gouttes de Grippferon). Vous devez absolument inviter un pédiatre chez le bébé, qui clarifiera le diagnostic et vous prescrira le traitement.

    Une des caractéristiques des nouveau-nés est l'impossibilité de respirer correctement par la bouche. Il est donc très difficile pour les enfants de tolérer la congestion nasale et la congestion nasale: ils deviennent agités, refusent de prendre le sein et pleurent. Assurez-vous de bien assainir le bec sous forme de mucus et, après avoir consulté un médecin, utilisez des préparations vasoconstricteurs.

    Prophylaxie de la rhinite

    En tant que méthode de prophylaxie en cas de rhinite chez les membres de votre famille, vous pouvez commencer à administrer un médicament antiviral à une dose prophylactique (Grippferon, Genferon-light). Si vous êtes malade, mettez un masque lorsque vous nourrissez le bébé et prenez-le dans vos bras. Assurez-vous de ventiler l'appartement et de faire un nettoyage humide, mettez un bol avec de l'oignon ou de l'ail émincé la nuit près du lit.

    Nez qui coule chez un nourrisson: comment traiter et que faire

    Le symptôme commun d'une infection virale respiratoire aiguë est un nez qui coule (s'il est exprimé dans un langage médical, rhinite), et il peut se produire même chez les nourrissons. Que faire et comment traiter un nez qui coule chez un nourrisson - car la plupart des médicaments lui sont contre-indiqués! Quoi qu'il en soit, est-il nécessaire de traiter ce symptôme à un âge aussi précoce?

    Quand demander de l'aide médicale

    Beaucoup sont sincèrement convaincus qu'il n'est pas nécessaire de traiter un rhume - il passera quand même dans 7 jours. Mais les médecins disent - il est absolument nécessaire de traiter le nez qui coule, même chez les nourrissons!

    Premièrement, la rhinite est accompagnée de fortes sensations désagréables - la respiration est difficile, les maux de tête, la bouche sèche en permanence, la peau au-dessus de la lèvre supérieure s'enflamme souvent et provoque des démangeaisons en raison du contact constant avec le mucus sortant du nez. Et si la température augmente, l'état de santé se détériore simplement rapidement. Oui, un bébé ne peut pas se plaindre des sensations énumérées, mais il les éprouve - croyez-moi.

    Deuxièmement, les complications, même après une rhinite banale, ont leur place. Dans l'enfance, la sinusite ne se développe pas, mais le processus inflammatoire peut se propager au larynx, aux bronches, au pharynx, à la trachée. La pneumonie est une infection à virus respiratoire aigu qui peut se propager. Chez les jeunes enfants, c’est elle qui est le plus souvent diagnostiquée comme une complication de la rhinite.

    Troisièmement, des activités correctement mises en œuvre pour améliorer l'état du bébé permettront de soulager rapidement la congestion nasale et d'autres symptômes associés. Cela contribuera à améliorer l’état général du bébé - le sommeil et l’alimentation seront complets, pas d’anxiété et, plus encore, de longs pleurs.

    Les parents doivent se rappeler qu’il existe un certain nombre de situations dans lesquelles il est nécessaire de rechercher une aide médicale professionnelle. Ceux-ci comprennent:

    • nez qui coule chez le nouveau-né;
    • le nourrisson est tombé malade pour la première fois et il n’existe aucune connaissance spécifique du traitement de la rhinite à un âge aussi jeune;
    • sauf un rhume, l'enfant tousse, se déchire, fréquente les éternuements, la léthargie, le refus de manger.

    Les médicaments pour le rhume chez un enfant

    Si le nez qui coule est accompagné d'une augmentation de la température corporelle, l'enfant devrait être à la maison - il est impossible de faire des promenades en plein air, même à des températures élevées. Il est permis d'amener un bébé dans la rue (pendant 20 minutes) uniquement après normalisation et stabilisation de la température corporelle. Il est impossible de donner un bain au nourrisson pendant l’écoulement du nez pendant 2 à 4 jours après l’apparition des premiers symptômes.

    Il n’est pas nécessaire d’adhérer à un régime alimentaire spécial pour les nourrissons enrhumés - si l’appétit est préservé, le bébé doit être nourri conformément au programme habituel et si le patient refuse de manger, vous ne devez pas le forcer - laissez-le manger autant qu’il le souhaite.

    S'il vous plaît noter: Les jours de rhume, assurez-vous de nourrir l'enfant avec de l'eau propre - avec le mucus sortant du nez, une grande quantité de liquide est excrétée du corps. Si les bébés précédents recevaient des jus et des compotes, ils pourraient alors être remplacés par de l'eau propre.

    Si le nourrisson a seulement le nez qui coule et qu'il n'y a pas d'autres symptômes du développement d'une infection virale respiratoire aiguë, il est alors approprié d'utiliser des médicaments topiques - des gouttes nasales ou des sprays. En outre, les médecins recommandent de privilégier les gouttes aux sprays. Tous les médicaments topiques peuvent être divisés en groupes suivants:

    • vasoconstricteur;
    • gouttes avec antiseptiques;
    • les hydratants;
    • antiviral.

    Médicaments vasoconstricteurs pour la rhinite

    Ce groupe de médicaments est capable d'éliminer presque immédiatement le gonflement de la membrane muqueuse, ce qui facilite instantanément la respiration de l'enfant. En outre, des agents vasoconstricteurs assèchent légèrement la muqueuse nasale, réduisant ainsi la quantité de liquide excrété.

    Il est très important de se rappeler que les gouttes ayant l'effet recherché ne peuvent être utilisées que 3 à 4 jours de suite et que vous ne pouvez enterrer l'agent que trois fois par jour. Cela est dû au fait que la composition des médicaments vasoconstricteurs contre le rhume comprend des substances puissantes capables de pénétrer dans le corps du bébé même à travers la muqueuse nasale. Les pédiatres remarquent souvent des réactions allergiques graves chez les patients jeunes, des vomissements même avec un surdosage unique et des convulsions accompagnées d'une instillation trop fréquente du médicament (moins de 2 heures).

    Nazivin Pediatric 0,01% et Nasol Bebi peuvent être utilisés parmi toutes les gouttes nasales vasoconstricteurs actuellement disponibles sur le marché pour le traitement des nourrissons.

    Antiviraux contre la rhinite chez les nourrissons

    Ceux-ci incluent Grippferon et Interferon http://okeydoc.ru/interferon/ - ils sont disponibles sous forme de gouttes. L'utilisation indépendante d'antiviraux pour le traitement de la rhinite chez les nourrissons n'est pas recommandée - le pédiatre doit déterminer la posologie et la durée d'utilisation.

    De nombreux médecins préfèrent généralement ne pas prescrire le type de médicament en question.

    Hydratants pour la rhinite

    Des gouttes et des remèdes à base d’eau salée ou d’eau de mer stérile aideront à fluidifier le mucus du nez et faciliteront la procédure d’assainissement nasal en cas de rhinite. Aquamaris, Salin (spray nasal), Otrivin bébé (avec aspirateur nasal) sont des hydratants qui devraient être utilisés pour le rhume chez les nourrissons. Il peut être utilisé comme agent hydratant lors du rhume chez les nourrissons et dans une solution saline normale (0,9% de NaCl).

    Règles de procédure:

    • vous pouvez vous laver le nez toutes les 2 heures;
    • la posologie recommandée est de 3 à 4 gouttes dans chaque narine ou 1 dose du médicament (par exemple, une injection par pulvérisation);
    • il est conseillé de se laver le nez avant l'instillation d'un médicament vasoconstricteur, antiviral et / ou antiseptique;
    • pendant la procédure, il est nécessaire de tenir fermement la tête de l’enfant dans l’état retourné;
    • l'embout de la pipette ou l'embout du flacon ne doit pas être injecté trop profondément dans le nez d'un nourrisson - la membrane muqueuse peut être endommagée (la profondeur maximale d'insertion est de 50 mm).

    Antiseptiques contre la rhinite chez les nourrissons

    Ces médicaments ne sont utilisés que si le nez d'un nourrisson sécrète un contenu purulent ou mucopurulent. En règle générale, les médecins recommandent l’utilisation de Protargol (à base d’argent) comme antiseptique pour l’écoulement nasal du nourrisson, mais il est impossible de l’obtenir sous forme finie - Protargol est fabriqué en pharmacie par des pharmaciens. L’albucidine peut également être utilisée comme antiseptique contre le rhume - il s’agit de gouttes pour les yeux, mais elles peuvent également être injectées dans le nez.

    S'il vous plaît noter: Le niveau de risque des médicaments antiseptiques pour les nourrissons chez les nourrissons étant assez élevé, ils ne doivent en aucun cas être utilisés dans le cadre d'un traitement de la rhinite sans la désignation d'un spécialiste.

    Médecine traditionnelle pour la rhinite chez les enfants

    S'il vous plaît noter: l'efficacité de ces méthodes n'est pas confirmée par la médecine officielle.

    Il existe plusieurs moyens éprouvés de traiter le rhume chez les nourrissons, qui n'impliquent pas l'utilisation de médicaments. Ceux-ci comprennent:

    1. Lavage et instillation de la buse du nourrisson avec une solution saline. Il peut être préparé à la maison en dissolvant un quart de cuillère à thé de sel de table dans un verre d'eau tiède bouillie. Il est nécessaire d'enterrer la solution saline toutes les 3-4 heures avec 3 gouttes dans chaque narine. Vous devez préparer une nouvelle solution toutes les 4 heures, même s'il reste quelque chose du passé.
    2. Jus de carotte en gouttes nasales. Cet outil contient un agent antiviral, irrite la membrane muqueuse et provoque des éternuements - c’est ainsi que le nez est nettoyé des muqueuses accumulées et séchées. Bury jus de carotte fraîchement préparé ne devrait pas être plus de 3 fois par jour et seulement 1 goutte dans chaque narine.
    3. Jus d'aloès Si de l'aloès pousse dans la maison, choisissez une feuille de la plante et placez-la dans un endroit sec, frais et sombre pendant 2 jours. Puis de la feuille de jus d'aloe extrait et dilué avec de l'eau bouillie ordinaire dans un rapport de 1: 1. Instiller 1 goutte trois fois par jour.

    S'il vous plaît noter: les nourrissons ne doivent pas enterrer le jus de Kalanchoe - ce remède provoque une irritation excessive de la membrane muqueuse, pouvant même entraîner des lésions vasculaires.

    Comment et comment aider un bébé qui a un rhume - recommandations supplémentaires

    Il existe un certain nombre d'activités qui aideront à débarrasser rapidement le nourrisson du froid et faciliteront grandement sa santé. Ceux approuvés par les pédiatres incluent:

    1. Si trop de mucus s'accumule dans la buse, utilisez des aspirateurs nasaux spéciaux. Si ce n'est pas à portée de main, alors la seringue miniature habituelle avec un embout souple fera l'affaire. Avant de procéder à l’aspiration du mucus accumulé dans la buse, il convient d’égoutter les hydratants - ils contribueront à la dilution du mucus.
    2. La pièce dans laquelle se trouve l'enfant doit être régulièrement diffusée, même s'il y a un moins stable à l'extérieur. Assurez-vous que l'air dans la pièce n'est pas sec - installez des humidificateurs spéciaux, placez des chiffons mouillés sur les radiateurs, placez des récipients ouverts avec de l'eau dans les coins.
    3. Dans toutes les pièces, déposez ail et oignons, coupés en gros lobules, sur des soucoupes - ces produits sécrètent un grand nombre de phytoncides à effet antiviral.
    4. Il est déconseillé d'effectuer des inhalations chez les bébés, il est possible d'utiliser le nébuliseur uniquement en cas d'association rhinite-toux et après consultation du pédiatre.
    5. Enlevez régulièrement les croûtes du bec d'un nourrisson - elles se forment pendant la période où le mucus est produit en petites quantités. Ils peuvent être enlevés soit à l'aide de gaze flagellée et d'huile de vaseline, soit à l'aide d'un hydratant pour les ramollir.

    Le traitement du rhume chez le nourrisson doit être nécessairement réalisé - cela facilitera l’état du bébé, lui donnera un sommeil réparateur et accélérera le processus de traitement.

    Pour plus d'informations sur le danger que présente le nez qui coule pour le nouveau-né, sur les médicaments pour le nez qui coule et sur les moyens efficaces d'aider votre bébé, vous pouvez visionner cette vidéo:

    Yana Alexandrovna Tsygankova, critique médicale, praticienne générale de la catégorie de qualification la plus élevée

    4,976 vues totales, 2 vues aujourd'hui

    Vous Aimerez Aussi