Traitement rapide de la rhinite chez un bébé de trois ans

Le nez qui coule s'appelle un processus inflammatoire qui affecte la muqueuse nasale. La cause des écoulements muqueux nasaux à l'âge de trois ans est le plus souvent des maladies infectieuses et des réactions allergiques. Mais quelle que soit la rhinite qui en résulte, vous devez connaître les méthodes de base pour traiter un nez qui coule chez un enfant de 3 ans. On sait que, à cet âge, le système immunitaire a déjà de l'expérience dans la lutte contre différents types d'infections, mais pour se débarrasser rapidement d'un symptôme déplaisant, il est nécessaire de choisir le moyen de traitement le plus efficace et le plus sûr.

Contenu de l'article

Causes de la rhinite

Pour trouver le moyen le plus efficace de guérir rapidement un rhume chez un enfant, il est nécessaire de déterminer la cause de la maladie. Ainsi, le plus souvent, la rhinite chez un enfant de trois ans peut être déclenchée par un certain nombre de raisons, qui seront discutées ci-dessous.

Exposition au virus

Ce sont les infections virales qui deviennent le plus souvent la cause du processus inflammatoire du nasopharynx. Dans ce cas, le traitement d'un rhume chez un enfant sera fondé sur la lutte contre la cause de la maladie, ainsi que sur la réduction au minimum de la gravité d'un symptôme déplaisant. Sous l'influence des virus, le nez qui coule ne sera le plus souvent pas le seul signe de la maladie, et une infection virale sera accompagnée de fièvre, de rougeur de la gorge, d'enrouement et de toux.

Exposition à des bactéries

Les infections bactériennes, par exemple les maux de gorge, surviennent le plus souvent sans rhume. Alors que le coryza bactérien apparaît comme une complication à la suite du traitement inefficace des infections virales.

Exposition aux allergènes

Les enfants plus que les adultes sont sensibles aux réactions allergiques. Le fait est qu'un système immunitaire incomplètement formé peut ne pas répondre correctement aux stimuli externes: air poussiéreux, odeurs nettes, poils d'animaux, pollen. Dans le même temps, l'un des signes les plus fréquents d'allergie au corps est un nez qui coule, accompagné d'éternuements, de larmoiements et d'éruptions cutanées. Afin de guérir complètement cette rhinite, il est nécessaire d'éliminer la cause et d'éliminer complètement le contact de l'enfant avec l'allergène.

L'hypothermie

Lorsqu'un enfant est dans un courant d'air pendant longtemps, dans la rue par temps venteux et lorsque la température de l'air est basse, il peut présenter des signes d'hypothermie. Dans ce cas, en raison d'un fort affaiblissement des fonctions de protection du corps, un nez qui coule et d'autres signes du rhume peuvent se produire.

Traitement

Pour traiter un nez qui coule chez un enfant de 3 ans, il faut commencer dès les premiers symptômes. Pour les rhumes, le traitement doit avant tout être basé sur l’élimination de la cause de la maladie.

  • En cas d'écoulement nasal sous l'influence d'une infection virale, le médecin vous prescrira l'utilisation d'antiviraux (Anaferon, Laferobion, Remantadin).
  • À condition que les bactéries aient provoqué le symptôme désagréable, le traitement reposera dans ce cas sur l'utilisation d'agents antibactériens (Sumamed, Augmentin).
  • Dans le cas où il y a une rhinite allergique, simultanément avec l'élimination de l'allergène recommande de commencer à prendre des antihistaminiques. En pédiatrie, les médicaments comme Eden, Loratadine, Diazolin sont le plus souvent prescrits.

Une fois que la cause du rhume a été clarifiée et qu'un moyen efficace de l'éliminer est choisi, il est nécessaire de choisir une méthode qui aidera à soulager l'état du patient, en réduisant le gonflement de la muqueuse et en normalisant la respiration nasale.

  • Pour tenter de trouver un moyen de guérir la morve chez un enfant, les parents doivent faire attention à la nécessité d'hydrater constamment la muqueuse nasale. Pour ce faire, pendant la maladie et pour la prévention de la rhinite, les voies nasales doivent être régulièrement irriguées avec une solution saline (Aquamaris, solution saline). La composition de ces solutions comprend des oligo-éléments qui aident à normaliser le travail et le fonctionnement de la muqueuse nasale, à éliminer les croûtes sèches, à apporter un secret visqueux.
  • Une fois que les voies nasales ont été débarrassées de la morve, il faut instiller des gouttes vasoconstrictives afin de réduire le gonflement et la congestion nasale (Vibrocil, Nazivin, Nasol).

C'est important! Les médicaments vasoconstricteurs doivent être appliqués strictement selon les instructions, sans dépasser les doses et la durée recommandées (pas plus de cinq à sept jours).

  • Les huiles essentielles et les préparations à base de ces huiles sont un bon moyen de réduire la rhinite. Ces médicaments réduisent l'inflammation, ont un effet antiseptique, réduisent l'enflure et normalisent la respiration. En pédiatrie, il est démontré que les enfants âgés de 2 à 3 ans utilisent le Pinosol (un remède à base d’un mélange d’huiles essentielles), le baume "Zvezdochka", qui effectue des inhalations de vapeur à l’aide d’huiles essentielles (eucalyptus, sapin).

C'est important! Avant d'utiliser des huiles essentielles et des préparations à base de celles-ci, vous devriez consulter votre médecin.

  • Afin de se débarrasser rapidement du froid, vous devez donner une grande dose de vitamine C à votre enfant. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des complexes vitaminiques pharmaceutiques, ainsi que des aliments riches en cette vitamine (cassis, kiwi, décoction de dogrose).
  • Une humidité suffisante dans la pièce où se trouve l'enfant malade (au moins 60%), ainsi qu'une faible température de l'air (pas plus de 20 degrés) affectent favorablement l'état des muqueuses en l'empêchant de se dessécher.

Médecine alternative

Les traitements traditionnels ont également un effet bénéfique sur un enfant enrhumé et constituent une bonne alternative lorsque les parents recherchent la possibilité de guérir la morve chez un enfant.

  • Les gouttes à base de jus de carotte et d'huile végétale bouillie sont efficaces. Les composants sont pris en quantités égales, mélangés, ajoutez deux gouttes de jus d'ail. On entend par goutte à goutte dans les voies nasales une à deux gouttes trois fois par jour.
  • Le jus de betterave pour la rhinite contribue également à accélérer la récupération. Des cotons-tiges sont trempés dans le produit fraîchement pressé, qui est placé trois fois par jour dans les narines pendant cinq à dix minutes.
  • Le jus de Kalanchoe est combiné avec du miel en quantités égales. Le produit résultant est ajouté à une tisane, par exemple à partir de mélisse ou de millepertuis, et est consommé trois fois par jour. Cette boisson aide à éliminer la congestion nasale, à normaliser la respiration.
  • Huile de menthe avec du miel, mélangée dans un rapport de un à deux - un excellent moyen pour hydrater la muqueuse nasale. Il doit être utilisé plusieurs fois par jour, surtout si le patient se trouve dans une pièce peu humide.
  • Renforcer les fonctions protectrices du corps en utilisant du jus d'oignon et du miel mélangés dans un rapport égal à un. Le mélange obtenu est pris cinq millilitres trois fois par jour, quelques minutes avant les repas.
  • Le jus de Kalanchoe fraîchement pressé, mélangé à de l'huile d'Hypericum, est également utilisé pour hydrater les muqueuses des voies nasales. L'outil obtenu est nécessaire pour lubrifier les voies nasales plusieurs fois par jour.
  • En cas de forte rhinite, un mélange de pulpe d’oignon et d’huile végétale chaude peut être utilisé comme hydratant et antiseptique. La solution obtenue est incubée pendant six à huit heures et filtrée, au cours de la journée, lubrifie périodiquement la muqueuse nasale.
  • Les boutons de pin ont un bon effet immunostimulant. Pour préparer le bouillon, verser 50 grammes de rognons avec de l’eau, chauffer et faire bouillir pendant dix minutes. Filtrer et consommer 100 ml deux fois par jour en ajoutant du miel ou de la confiture de groseilles.
  • Une pommade à base de jus d'aloès fraîchement pressé, de pulpe d'églantier, de miel mélangé à parts égales avec du saindoux et d'huile d'eucalyptus aide à traiter rapidement la rhinite. Des tampons avec une pommade sont placés dans chaque passage nasal pendant quinze minutes, la procédure étant répétée jusqu'à trois fois par jour.
  • Bains de pieds chauds avec de la moutarde en poudre (trois grandes cuillères de poudre pour dix litres d’eau). La température de l'eau devrait augmenter progressivement jusqu'à 41 degrés. Après la procédure, il est nécessaire d'envelopper l'enfant, porter des chaussettes chaudes.

C'est important! Les pieds ne peuvent être cuits à la vapeur que si le nez qui coule de l’enfant n’est pas accompagné de fièvre.

N'oubliez pas que pour guérir rapidement le nez qui coule chez un petit enfant, le traitement doit être instauré dès les premiers signes de la maladie.

Rhinite chez les enfants

La rhinite chez l'enfant est une maladie polyétiologique caractérisée par le développement de modifications inflammatoires locales de la muqueuse nasale. La rhinite chez les enfants se manifeste par une congestion nasale et des difficultés respiratoires nasales, des écoulements nasaux, des éternuements, une perte d'odeur, une pression dans la région nasale et des maux de tête. Le diagnostic de la rhinite chez l'enfant implique l'examen de l'enfant par un oto-rhino-laryngologiste ou un allergologue, la rhinoscopie antérieure et des tests de laboratoire (cytologiques, virologiques, bactériologiques) d'un frottis nasal. Le traitement de la rhinite chez l’enfant comprend l’élimination du mucus, l’instillation de solutions vasoconstricteurs, l’inhalation et la physiothérapie.

Rhinite chez les enfants

La rhinite chez les enfants est une maladie inflammatoire aiguë ou chronique de la cavité nasale, entraînant une altération de la respiration nasale libre. La rhinite est la pathologie dominante des voies respiratoires supérieures et représente 28 à 30% de toutes les maladies des voies respiratoires supérieures chez les enfants. Chez les enfants d'âge préscolaire, il y a de 4 à 9 épisodes de rhinite par an. L’incidence fréquente ou chronique de la rhinite affecte négativement le développement psychomoteur et le succès de l’apprentissage de l’enfant et augmente le risque de développer une otite moyenne, une sinusite, un asthme bronchique, une pneumonie et d’autres complications. Compte tenu de la prévalence et de la portée médico-sociale des maladies inflammatoires de la cavité nasale chez l'enfant, la solution à ce problème retient l'attention de diverses disciplines: pédiatrie, oto-rhino-laryngologie pédiatrique, allergologie, pneumologie.

Causes de la rhinite chez les enfants

La rhinite chez l'enfant peut être une pathologie indépendante de genèse virale, bactérienne ou allergique, ainsi que l'une des manifestations d'infections diverses (grippe, infection parainfluenza, adénovirus, rougeole, coqueluche, scarlatine, diphtérie, infection à méningocoque, etc.).

La rhinite chez les enfants est causée principalement par la flore coccique (streptocoque, pneumocoque, staphylocoque, baguette de Friedlander) ou par des virus filtrants (virus de la grippe A, B, C, parainfluenza, adénovirus, rhinovirus, Coxsackie et ECHO, virus respiratoires syncytiaux). Rarement, le développement de la rhinite chez les enfants est associé à des microorganismes bactériens atypiques (mycoplasmes, Chlamydia, Legionella) et spécifiques (agents responsables de la gonorrhée, de la tuberculose).

La membrane muqueuse de la cavité nasale est la première et la plus importante barrière qui bloque la pénétration de microorganismes dans les voies respiratoires. Normalement, les bactéries et les virus sont adsorbés par le mucus sécrété par les cellules sécrétoires de la muqueuse nasale, puis éliminés par l'épithélium cilié. Les changements environnementaux (air froid ou sec, poussière, odeurs irritantes, hypothermie générale) entraînent une défaillance des fonctions de protection de la membrane muqueuse. La violation de la protection locale entraîne la pénétration du virus dans les cellules de la membrane muqueuse, la libération de ses acides nucléiques des coques de protéines, la maturation et la reproduction intracellulaires, suivies de la libération de la cellule mourante. L'étape suivante consiste à ajouter de la flore bactérienne.

Dans la rhinite chronique, les enfants développent une infiltration et une dégénérescence persistantes de la membrane muqueuse et, à long terme, une hypertrophie ou une atrophie. Les facteurs prédisposants qui réduisent les fonctions de protection de la muqueuse nasale et déterminent le développement de la rhinite chez les enfants peuvent être des végétations adénoïdes, une amygdalite, une sinusite à écoulement latent, un corps étranger de la cavité nasale, une diathèse catarrhale et lymphatique-hypoplasique exsudative, la vaccination, etc.

La rhinite allergique chez les enfants est une inflammation induite par les IgE causée par l'exposition à divers allergènes (animaux, poussière, pollen, aliments, etc.). Le développement de la rhinite vasomotrice chez les enfants contribue à la courbure du septum nasal, des polypes nasaux, des adénoïdes, à l'utilisation prolongée de gouttes nasales vasoconstricteurs et à d'autres facteurs, contre lesquels se développent des troubles de la régulation neuro-végétative et endocrine, la névrose vasculaire et des troubles microcirculatoires dans la muqueuse nasale.

Classification de la rhinite chez les enfants

La rhinite chez l'enfant varie en forme (aiguë ou chronique), en étiologie (infectieuse, allergique, traumatique), en évolution (saisonnière, paroxystique, persistante). Le développement de la rhinite aiguë chez les enfants passe par trois étapes:

  1. stade d'irritation - caractérisé par une congestion nasale, une sécheresse, un gonflement et une hyperémie de la membrane muqueuse;
  2. séreuse - accompagnée d'une brusque violation des voies nasales, rhinorrhée profuse, larmoiement, éternuement, signes de conjonctivite;
  3. stade mucopurulent - caractérisé par un épaississement et une diminution progressive des sécrétions mucopuruleuses.

Certains types de rhinite chronique chez les enfants sont:

  • simple catarrhal
  • hypertrophique (formes vasculaires (caverneuses), oedémateuses, fibreuses, polypes et mixtes; variantes diffuses et limitées)
  • atrophique (simple, ozène (écoulement nasal fétide))
  • vasomoteur (formes allergique et neuro-végétative)
  • allergique

Symptômes de la rhinite aiguë chez les enfants

La rhinite aiguë la plus grave se produit chez les nouveau-nés (en particulier les prématurés) et les nourrissons, ce qui est associé à la prédominance de symptômes communs et de complications fréquentes. L'étroitesse des voies nasales et la petite taille verticale de la cavité nasale amènent à penser que même avec un léger gonflement de la muqueuse nasale, la respiration nasale est fortement ralentie ou arrêtée. Lorsque la rhinite chez les nourrissons, on observe une respiration "volatile" - l'enfant respire superficiellement et souvent. Soudainement difficile ou impossible à sucer, sommeil perturbé, anxiété apparue, température corporelle élevée.

La respiration forcée de la bouche entraîne l'ingestion d'air (aérophagie); Dans ce contexte, des troubles dyspeptiques (vomissements, diarrhée) se rejoignent et l'enfant perd du poids. Une hypoxie se développe avec des difficultés respiratoires prolongées et graves, ce qui ralentit le développement psychomoteur. Un rétrécissement important des voies nasales amène l'enfant à pencher la tête en arrière pour faciliter la respiration - un soi-disant faux opisthotonus apparaît, caractérisé par la tension d'un grand ressort, des convulsions.

En raison de la tendance des nourrissons à généraliser toute inflammation, la rhinite aiguë en eux peut être accompagnée de pharyngite (rhinopharyngite), compliquée de stomatite, otite, ethmoïdite, dermatite du vestibule nasal, abcès pharyngé, dacryocystite, trachéo-bronchite et bronchopneumonie.

Chez les enfants plus âgés, la rhinite aiguë se développe rapidement. Au début, on ressent une sensation de chatouillement, de brûlure et de grattement dans la cavité nasale. Le développement ultérieur de la maladie est caractérisé par une congestion nasale, des écoulements muqueux abondants, des éternuements, des larmoiements, une diminution de l'odorat, une pression au niveau du nez, des maux de tête. L'écoulement constant de mucus irrite la peau du vestibule du nez et de la lèvre supérieure, accompagné d'un rougissement et de la formation de fissures douloureuses.

La violation du drainage de la cavité nasale par la rhinite contribue à l’apparition de la flore bactérienne et à des modifications de la nature des écoulements muqueux - elle devient trouble, jaunâtre-verdâtre. Parallèlement à cela, il se produit une amélioration de l'état des enfants: affaissement des symptômes généraux, réduction du débit, amélioration de la respiration nasale. Toutes les manifestations de rhinite aiguë chez les enfants s'atténuent généralement entre 7 et 8 jours.

Symptômes de la rhinite chronique chez les enfants

La rhinite catarrhale chronique simple chez les enfants dans ses manifestations est proche de la forme aiguë, mais provoque des symptômes moins prononcés. Il y a des écoulements muqueux ou mucopuruleux permanents, une violation périodique de la respiration nasale, une pose alternée de l'une ou l'autre moitié du nez. Lorsque le mucus s'écoule dans le nasopharynx, l'enfant présente une toux ou des vomissements obsessionnels.

La rhinite hypertrophique chronique chez les enfants s'accompagne de difficultés constantes et prononcées en respiration nasale, de maux de tête, de réduction de l'audition et de l'odorat, de troubles de la voix dus à la rhinolalie fermée, d'une fatigue accrue, d'une diminution des performances de l'enfant à l'école.

La rhinite vasomotrice survient généralement chez les enfants d'âge scolaire et se manifeste par des troubles périodiques de la respiration nasale, une rhinorrhée abondante, des poussées d'éternuement et un larmoiement. Pour cette forme de rhinite chez les enfants, les paresthésies, la transpiration excessive, les bouffées de chaleur du visage, la tachycardie et les maux de tête paroxystiques sont caractéristiques. En général, les crises de rhinite sont provoquées par une tension nerveuse, des fluctuations de température et d'autres irritants.

La rhinite atrophique chez les enfants est relativement peu fréquente et se présente généralement sous la forme d'ozène ou de rhinite fétide. Un signe typique de l'ozène est la présence de croûtes grossières dans le nez, qui dégagent une odeur spécifique extrêmement désagréable. En raison de l'anosmie, les patients eux-mêmes ne sentent pas l'odeur fétide émanant d'eux-mêmes. Parmi les autres symptômes de rhinite atrophique, une sécheresse nasale douloureuse, une violation de la respiration nasale, la présence de sécrétions visqueuses difficiles à battre et des saignements de nez. En raison de l'atrophie des parois osseuses de la cavité nasale, une déformation du nez externe peut être observée avec un aplatissement et une rétraction de la partie osseuse du dos («nez de canard»).

Le déroulement, le diagnostic et le traitement de la rhinite allergique chez les enfants sont discutés en détail dans l'article correspondant.

Diagnostic de la rhinite chez l'enfant

Le diagnostic primaire de la rhinite chez les enfants est réalisé par un pédiatre; la consultation de l'oto-rhino-laryngologiste pour enfants est nécessaire pour la définition d'une forme de rhinite et de tactiques médicales. Le diagnostic de rhinite est établi sur la base de l'anamnèse, des plaintes d'un enfant ou de ses parents, de données épidémiologiques, des résultats d'examens instrumentaux et de laboratoires. En cas de rhinite allergique, les enfants doivent être examinés par un allergologue immunologue.

Pour le diagnostic différentiel et le choix du traitement étiotropique, les résultats de la rhinoscopie chez un enfant sont de la plus haute importance. données de l'examen cytologique, virologique ou bactériologique d'un frottis nasal; tests sanguins immunologiques. L'endoscopie de la cavité nasale révèle habituellement un rétrécissement des voies nasales, une circulation sanguine congestive et un œdème de la membrane muqueuse, principalement dans la région des concha nasaux inférieurs.

Une radiographie des sinus peut être nécessaire pour éliminer la rhinosinusite; exclure rhinopharyngite - pharyngoscopie. Si nécessaire, une biopsie endoscopique et un examen histologique de la biopsie de la muqueuse nasale sont effectués.

Traitement de la rhinite chez les enfants

Dans la rhinite aiguë chez les enfants, un traitement principalement symptomatique est indiqué. La cavité nasale est constituée de toilettes (aspiration de mucus chez les nourrissons, ramollissement et formation de croûtes), d'irrigation (lavage de la cavité nasale avec une solution isotonique), d'instillation endonasale de médicaments vasoconstricteurs et antiviraux, d'irrigation (pulvérisation) de la cavité nasale avec antiseptiques, par inhalation. La thérapie par distraction a un effet positif sur la rhinite chez les enfants (boîtes de conserve, plâtre à la moutarde, bains de pieds à la moutarde).

Selon les indications, des médicaments antipyrétiques, antihistaminiques, immunocorrecteurs, antiviraux ou antibactériens à action locale et générale sont prescrits. Parmi les méthodes de physiothérapie chez les enfants atteints de rhinite, on utilise la thérapie OKUF, la FHF, l’électrophorèse endonasale, la phonophorèse, la thérapie à la paraffine. Le traitement de la rhinite infectieuse et allergique chez les enfants peut être effectué à l'aide d'un médicament homéopathique. Dans ce cas, la sélection des médicaments et de leur dosage est effectuée par un homéopathe pour enfants.

Dans le traitement de la rhinite chronique chez les enfants, il est tout d'abord nécessaire d'éliminer la cause de la maladie. L'enfant peut donc avoir besoin d'une intervention chirurgicale sur les structures de la cavité nasale et du pharynx (adénotomie, résection sous-muqueuse du septum, désintégration ultrasonore, cryochirurgie de la concha muqueuse hypertrophiée, vasotomie)., conchotomie, résections de la concha, septoplastie, etc.). Lorsque la rhinite vasomotrice chez les enfants montre un blocage intra-nasal avec l'hydrocortisone, la novocaïne; désensibilisation spécifique, thérapie magnétique, ITR, laser et électroacupuncture.

Pronostic et prévention de la rhinite chez les enfants

Le résultat de la rhinite chez les enfants peut être le rétablissement, des rechutes fréquentes (avec des formes virales et allergiques), le développement de complications des organes ORL et des voies respiratoires. Le traitement de la rhinite chez les enfants ne doit pas être effectué de manière incontrôlable, car une utilisation à long terme ou déraisonnable de médicaments peut provoquer le développement d'un processus atrophique, d'une réaction allergique, d'une parésie des vaisseaux nasaux, d'une rhinite «médicale».

La prévention de la rhinite chez les enfants comprend un ensemble de mesures visant à éliminer l’influence des facteurs néfastes, le traitement opportun des infections concomitantes et de la pathologie ORL, la réalisation de procédures de durcissement et la gymnastique fortifiante, un aliment vitaminé à part entière, afin de maintenir un climat intérieur optimal.

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant de 3 ans: traitement et prévention

Un nez qui coule est un problème familier à tout le monde. Mais si chez les adultes cela passe le plus souvent sans conséquences et sans gêne grave, cela peut alors être beaucoup plus dangereux pour les enfants: il est important de savoir reconnaître la maladie et quelles mesures prendre pour la vaincre le plus rapidement possible.

Le danger d'un rhume et ses signes

Description de la rhinite infantile

À 3 ans, l'enfant peut déjà signaler qu'il est inquiet. Par conséquent, déterminer le nez qui coule est beaucoup plus facile que le nouveau-né.

Les symptômes sont les mêmes que chez l'adulte:

  • Congestion nasale. Il est difficile pour l'enfant de respirer, de manger, il ne dort pas bien et se plaint d'œdème. Un symptôme douloureux nécessite une élimination obligatoire.
  • Mucus copieux. La morve dit toujours à la mère que l'enfant tombe malade. Eh bien, si à 3 ans, l'enfant peut déjà se moucher normalement. Sinon, vous devez sucer avec un aspirateur. Souffler fréquemment peut augmenter le gonflement.
  • Éternuements fréquents. En général, après avoir éternué, la morve est particulièrement forte chez un enfant. Éternuer en soi peut être un signe de muqueuse nasale sèche.
  • Rougeur du nez. Le nez devient rouge et de gonflement, et du fait que vous essuyez constamment la morve de l'enfant. Pour que l’irritation n’augmente pas, frottez votre nez avec des hydratants spéciaux, utilisez uniquement des mouchoirs souples.
  • Autres signes d'ARVI. Ceux-ci incluent la toux, la fièvre, le malaise, les maux de tête, la perte d'appétit. Un nez qui coule est le plus souvent l'un des signes d'une infection virale. Par conséquent, s’il apparaît, attendez-vous à d’autres symptômes. Sinon, vous pouvez suspecter une rhinite allergique.

Chez les enfants de moins de 3 ans, il n’ya pas de sinusite, mais avec cet âge, ce danger apparaît. Par conséquent, il est important de traiter le nez qui coule correctement et à temps pour prévenir la propagation de l'infection et de l'inflammation des sinus maxillaires.

Lorsque l'enflure du nez recouvre le tube auditif, l'inflammation peut alors se propager à l'oreille moyenne (otite), ce qui gênera beaucoup l'enfant.

Au début, le mal d'oreille est assez grave. L'infection par le nez peut descendre dans les bronches et le pharynx, provoquant diverses maladies et complications. Par conséquent, vous ne devriez pas croire quelqu'un qui prétend qu'il n'y a aucun sens à traiter un nez qui coule. Même si cela commence simplement sous la forme d'une sucette chez un enfant, il existe un risque de complications. Il est nécessaire de contacter un pédiatre qui vous expliquera comment traiter un nez qui coule chez un enfant de 3 ans.

Nez gouttes d'un rhume pour les enfants de 3 ans

Il est souhaitable que le médecin vous prescrive une goutte. Ils diffèrent par leur prix, leur efficacité et leur fonction - vasoconstricteur, anti-inflammatoire, pour le lavage, etc.

Les gouttes vasoconstrictrices diffèrent par le principe actif principal. C'est généralement l'oxymétazoline ou la xylomatezoline. Le premier est plus long, jusqu'à 12 heures, et le second est seulement 6-8 heures.

Les gouttes vasoconstrictrices incluent:

Lors de l'achat, assurez-vous de spécifier à quel âge ils sont destinés. Ces remèdes sont conçus pour soulager un symptôme tel que la congestion nasale. Ils soulagent le gonflement, l'enfant peut normalement respirer, manger, dormir, mais seulement jusqu'à ce que l'effet des gouttes se termine.

Il est recommandé de ne pas utiliser plus de 3 jours et pas plus de 3 fois par jour. Si après 3 jours vous avez encore le nez qui coule, le médecin peut changer les gouttes à d'autres. En cas de surdosage ou d'utilisation trop longue, ces gouttes entraînent une dépendance, une rhinite allergique et d'autres complications. Cela ne signifie pas que vous devez abandonner complètement ces médicaments, mais ils doivent être appliqués conformément aux instructions.

Des gouttes hydratantes sont également nécessaires pour le traitement de la rhinite chez les enfants.

Ils ne se contentent pas de laver la cavité nasale, mais empêchent également la prolifération de bactéries, contribuent à la restauration de la membrane muqueuse. Ces médicaments comprennent des gouttes comme Aqua Maris, Otrivin. Ils sont inoffensifs et ne créent pas de dépendance. Ils consistent généralement en eau purifiée, sel de mer et autres additifs.

Vous trouverez plus d'informations sur le rhume dans la vidéo.

Protargol fait partie des gouttes désinfectantes à base d'ions d'argent. Cependant, il n'y a pas de consensus sur le point de savoir si ces gouttes sont dangereuses ou non pour les enfants. Les pédiatres essaient généralement de ne pas les prescrire aux jeunes enfants de moins de 5 ans. Bien qu'ils aient des propriétés bactéricides évidentes, des effets secondaires sont possibles.

Après 3 ans, les enfants sont autorisés à instiller du Pinosol dans leur nez:

  • Ces gouttes sont une huile basée sur la structure et contiennent des huiles de menthe, d'eucalyptus et de pin.
  • Ceci est sans aucun doute utile pour le rhume et le rhume, mais peut provoquer très tôt une réaction allergique grave.

Remèdes populaires pour la rhinite des enfants

Traitement des remèdes populaires contre la rhinite

Habituellement, les pédiatres ne recommandent pas d'expérimenter les remèdes populaires pour traiter un petit enfant. Ils peuvent provoquer des allergies, des brûlures aux muqueuses, augmenter l'enflure.

À partir de trois ans, certains d'entre eux sont déjà considérés comme plus sûrs:

  • Pansements à la moutarde L'outil de nos grand-mères. Chacun de nous met des pansements à la moutarde dans son enfance. Vous pouvez simplement verser la moutarde dans les chaussettes du bébé et avant cela, faites chauffer vos pieds s'il n'y a pas de température. Il est bon pour se frotter les pieds avec un blaireau ou avec une crème spéciale pour enfants Barsukor au froid.
  • S'il n'y a pas d'œdème, mais que la morve coule, vous pouvez vous réchauffer le nez. Seulement dans le cas où il n'y a pas d'allusion de sinusite. Pour ce faire, vous pouvez faire cuire un œuf, des pommes de terre ou du sel dans un sac en chiffon et les fixer au nez. Gardez-le jusqu'à ce qu'il refroidisse.
  • Vous pouvez frotter la poitrine et le dos de l’enfant avec une huile essentielle diluée d’eucalyptus, menthe poivrée, pin. Ne jamais appliquer de l'huile pure. Pour frotter, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle à la base (bébé, légume). Cela facilitera la respiration du bébé.
  • Certaines mères traitent un rhume avec un mélange de miel et de jus d'aloès. Cette méthode est efficace, mais dans d'autres cas, elle peut provoquer une réaction allergique, car le miel est un allergène puissant. Si vous voulez utiliser exactement cette méthode, appliquez d'abord le mélange sur la courbure du coude de l'enfant et voyez s'il y aura une éruption cutanée ou une rougeur.
  • Les enfants qui ont le nez qui coule sont également traités avec du jus de betterave et ont même mis des tampons dans le nez de la pulpe de betterave pendant une longue période. L'utilisation de cette méthode sur un enfant peut être dangereuse, les betteraves provoquent des douleurs, une irritation des muqueuses, des brûlures sont possibles. Au mieux, vous pouvez diluer le jus de betteraves fraîches avec de l'eau et en verser quelques gouttes dans le nez de l'enfant.
  • Le jus d'oignon est reconnu pour ses propriétés désinfectantes. Cependant, si vous voulez la faire couler dans le nez d'un petit enfant, essayez d'abord cette méthode sur vous-même. Le pur jus d'oignon provoquera une telle douleur, une sensation de brûlure et une irritation du mucus que vous voulez escalader sur le mur. L'enfant peut être inhalé sur la vapeur d'oignon ou dilué avec du jus très fort avec de l'eau avant utilisation.

Autres traitements

La médecine moderne offre de nombreuses options pour soulager le nez qui coule à un petit enfant. Ceci et les inhalations spéciales, les patchs, les onguents, les gouttes, les moyens de lavage.

Si vous avez peur de maculer un bébé avec de l'huile d'eucalyptus, achetez un ruban adhésif de type Sopelka. Il dégage une odeur agréable et libère le souffle. Il peut être monté sur des vêtements de jour ou de nuit. Si l'enfant retire le pansement des vêtements, fixez-le au mur du berceau lorsqu'il s'endort. L'odeur est assez forte, une proximité du visage n'est pas nécessaire. Il fonctionne pendant environ 8 heures, puis l’odeur disparaît.

La crème "Nez propre" aide à soulager la congestion nasale, mais contribue également à hydrater la peau irritée autour du nez. Appliquez-le sur le mucus ne peut pas.

Il existe également des solutions spéciales pour le lavage, qui disposent déjà d'un appareil dans l'appareil pour une utilisation plus pratique.

Si vous avez un nébuliseur, cela vous aidera à vous débarrasser du froid beaucoup plus rapidement:

  • Ceci est un tel inhalateur portable. Habituellement, il vient avec un masque pour bébé.
  • Mettez-le sur l'enfant, versez dans un récipient spécial une solution saline, de l'eau minérale ou un médicament que le médecin vous a prescrit, et allumez-le.
  • L'enfant respire par paires, qui pénètrent plus profondément que les pulvérisations et les gouttes.
  • La membrane muqueuse est humidifiée, la cavité du nez et de la gorge est désinfectée.
  • Le seul problème de tels dispositifs ne peut être appelé qu'un niveau de bruit élevé. Les enfants peuvent être effrayés par le bourdonnement. Essayez d'expliquer à un enfant de trois ans qu'il n'y a rien de douloureux ni d'effrayant dans cette procédure.

Avec une sécrétion abondante de mucus par le nez, une solution de soude peut être instillée. Mais cela ne devrait pas être fait trop souvent, afin de ne pas trop sécher.

Dans certains cas, le médecin peut vous prescrire des antiviraux, si cela est vraiment nécessaire. Ne refusez pas le traitement si le pédiatre insiste. Plus vous détruisez le virus rapidement, plus la récupération se fera rapidement. Les médicaments antiviraux sont utilisés sous forme de bougies (Viferon), de comprimés (Arbidol, Ergoferon) ou de gouttes nasales (la poudre d’interféron est diluée dans de l’eau et instillée dans le nez toutes les deux heures).

Prévention de la rhinite chez les enfants de 3 ans

À l'âge de 3 ans, les enfants vont généralement à la maternelle, d'où ils attrapent la morve, le rhume, etc. La prévention est très importante pour prévenir les infections permanentes. Le système immunitaire est formé dans un volume suffisant seulement à 4-5 ans. Si vous deviez encore envoyer l'enfant à la maternelle avant cet âge, soyez préparé au fait qu'il tombera dans un environnement microbien agressif et commencera à tomber malade.

Sur la base de ce qui précède, on peut conclure que:

  • La première règle de prévention consiste à trouver le bon jardin d’enfants. C'est là que les soignants surveillent l'hygiène, ventilent la pièce et renvoient un enfant malade à la maison.
  • La deuxième règle est l'habillement correct. Les enfants de 3 ans sont très actifs, ils courent, sautent et donc transpirent. Si vous enfilez trop de vêtements chauds et même synthétiques, il est probable que l'enfant en transpiration attrapera un rhume. Ramassez les vêtements de façon naturelle, en respectant les conditions météorologiques, sans laisser passer l’air froid.

Les maisons doivent être ventilées, surtout en hiver, lorsque les batteries brûlent activement l'oxygène et assèchent l'air. Ouvrez les fenêtres lorsque vous allez quelque part et obtenez également un humidificateur. Cela aidera à créer un environnement confortable pour l'enfant.

Améliorer le système immunitaire aidera à une bonne nutrition, riche en vitamines et minéraux, ainsi que des complexes de vitamines, marcher dans l'air frais, loin de la poussière et des voitures.

Vous pouvez commencer à durcir l'enfant. Mais ne le versez pas avec de l'eau froide. Il suffit de réduire la température de l'eau. À cette fin, vous pouvez donner l'enfant à la piscine pour enfants, où la différence de température est créée en raison de la température de l'air inférieure à celle de l'eau.

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant de 3 ans?

Trois ans chez un enfant à son entrée à la maternelle. L'acclimatation dans un nouveau lieu et avec une nouvelle équipe est accompagnée de rhumes. Souvent, vous pouvez entendre les mères se plaindre de toux constante et d'écoulement nasal. De plus, il arrive qu'un enfant tombe malade plusieurs fois par mois. Et il souffre de rhinite plus souvent. Comment le traiter correctement à cet âge est décrit plus en détail.

Caractéristiques du traitement

Fondamentalement, un nez qui coule ne nécessite pas de traitement sérieux, par conséquent, l'observation de certaines conditions de soins pour le bébé pendant la période de la maladie et l'utilisation de remèdes médicaux et folkloriques bien connus peuvent réussir à l'éliminer.

Il est possible de soulager la maladie de l’enfant en créant les conditions nécessaires:

  • maintenir la température de l'air dans sa chambre dans la plage de 18 à 22 0 С;
  • augmenter le niveau d'humidité dans la pièce pour éviter la sécheresse dans les voies nasales;
  • avant de se coucher, les oreillers doivent être placés de manière à ce que leur tête et leurs épaules soient surélevés. De ce fait, le mucus ne s'accumule pas et ne le réveille pas pendant le sommeil;
  • Dès l'âge de deux ans, il faut apprendre à l'enfant à bien nettoyer le nez, en l'avertissant de se moucher à tour de rôle, d'abord avec un, puis avec la deuxième narine. La purification simultanée de deux narines peut entraîner l'apparition d'une otite moyenne aiguë.
  • Dites à l'enfant que vous ne pouvez pas resserrer le mucus en vous-même afin que l'infection ne pénètre pas plus profondément dans le nasopharynx;
  • change plus souvent ses mouchoirs pour qu'il s'essuie le nez avec des mouchoirs secs;
  • si la miette ne peut pas nettoyer le bec lui-même, aidez-le à le faire avec un aspirateur ou un souffleur en caoutchouc;
  • Donnez-lui à boire autant d'eau chaude ou d'autres boissons que possible. S'il ne veut pas manger, ne le forcez pas à le faire de force;
  • Traitez votre bébé avec douceur, jouez-le et divertissez-le de manière à le distraire de la maladie.

La vidéo explique comment traiter un nez qui coule chez un enfant de 3 ans:

Thérapies

Les pharmaciens offrent une variété de médicaments pour le traitement des enfants de trois ans souffrant d'un rhume. Il existe également d'autres méthodes de traitement sous forme de physiothérapie, d'inhalation et de bains de pieds.

La clinique peut demander à suivre un cours de physiothérapie:

À la maison, ils sont complètement remplacés par l'inhalation, qui peut être effectuée à l'ancienne sur une casserole ou à l'aide d'un nébuliseur acheté. Il est nécessaire de l'acquérir en fonction de l'âge de l'enfant et de la maladie la plus fréquente. Ici, vous pouvez lire comment choisir un inhalateur pour un enfant. Mieux vaut y mettre deux masques: pour les enfants et les adultes. Ensuite, vous pouvez utiliser le médicament toute la famille.

Les dispositifs d'irradiation ultraviolette peuvent éliminer 4 procédures. Ils sont également bons à quartzing la salle.

L'inhalation

À l'aide de dispositifs spéciaux, le médicament est pulvérisé sous forme d'aérosol et pénètre profondément dans le nasopharynx. La durée et le régime de traitement souhaité sont sélectionnés conformément aux instructions. Les moyens de perfusion dans le dispositif sont prescrits par le médecin en fonction de la maladie diagnostiquée. Nébuliseur peut être utilisé même pour les nouveau-nés. Et pour les enfants de trois ans, l'utiliser sera plus agréable que de boire d'autres médicaments ou d'utiliser des gouttes nasales. Juste avant le début de l'application, vous devez expliquer à l'enfant comment l'utiliser correctement. En utilisant votre propre exemple, montrez un enfant portant un masque. Pour l'utiliser, vous avez besoin de certaines solutions, de différentes formulations.

Efficace et abordable à utiliser est une solution saline à 0,9%. Elle peut être remplacée par de l’eau hautement alcaline de Borjomi. Mais avant de le verser dans l'appareil, ils doivent être chauffés à une température de 30 ° C. Cet outil aidera l'enfant à se débarrasser des croûtes accumulées dans le bec et à éliminer la sensation de sécheresse.

Pour le traitement de maladies graves, accompagnées d'un rhume aigu, prescrit Lasolvan ou Ambrobene. Avec l'aide d'eux, vous pouvez diluer les expectorations et les faire ressortir. Une partie du médicament est diluée avec la même quantité de solution saline et versée dans le nébuliseur. Une telle thérapie ne devrait pas durer plus de cinq jours. Enfants 3 ans à la fois prescrit 1 ml de la composition. La procédure est répétée deux fois par jour. Le lien décrit en détail quoi faire avec l'inhalation avec un nébuliseur à froid.

Gouttes

Soulager le nez qui coule grave, mais ne peut pas guérir les médicaments vasoconstricteurs. Ils agissent sur la membrane muqueuse du nez et entraînent un rétrécissement des vaisseaux, puis le gonflement diminue, ce qui empêche l'air de pénétrer librement dans les voies nasales. Le mucus devient moins fluide et n'irrite pas le mucus. Ceux-ci comprennent:

  • Nazivin - contient 0,05 mg d’oxymétazoline. Sa capacité est dotée d'un distributeur pipette pratique, avec lequel vous pouvez distribuer avec précision un médicament. Pour les bébés de trois ans, vous devez enfouir 1 goutte dans chaque narine trois fois par jour. Ici, vous pouvez lire les instructions d'utilisation de Nazivin pour les enfants.
  • Vibrocil. Gouttelettes nasales Vibrocil pour les enfants ont un effet anti-congestif et antiallergique. Il est instillé avec deux gouttes dans chaque passage nasal 4 fois par jour.
  • Otrivin - Xylométazoline. Bébé gouttes Otrivin supprime les poches, améliore la respiration en cas de congestion nasale et de sinus paranasaux. Il est appliqué 2 fois par jour, 2 gouttes dans un passage nasal.

La durée du traitement par gouttes vasoconstricteurs ne doit pas dépasser une semaine.

Pour que la membrane muqueuse ne se dessèche pas, des préparations hydratantes sont utilisées. La plupart d'entre eux contiennent de l'eau de mer. Par conséquent, ils nettoient soigneusement les passages de mucus, sans irriter leurs parois. Les éléments suivants sont considérés comme populaires:

  • Aqua Maris contient une grande quantité de minéraux et de sels. Produit entièrement naturel pouvant être utilisé même pour les bébés. Il est appliqué quatre fois par jour à intervalles réguliers, enterré dans deux gouttes dans un passage nasal. Ici, vous pouvez en savoir plus sur l’utilisation des gouttes nasales Aqua Maris.
  • La solution saline a un effet local, n’a pas d’action bactéricide. Le plus souvent, il est utilisé pour un traitement complexe. Élimine les manifestations des maladies inflammatoires et infectieuses du nez. Son ingrédient actif est le chlorure de sodium. Il est utilisé deux ou trois fois par jour. Enterrer un à la fois dans chaque passe.
  • Aqualor contient des minéraux et des ingrédients naturels. Ils doivent faire un lavage nasal. La quantité minimale d'utilisation du médicament par jour est de quatre fois. S'il s'agit du stade initial de la maladie, il est possible d'effectuer plus de lavages. Il peut être utilisé pour l'hygiène nasale, de sorte que la durée d'utilisation n'est pas limitée.

Les hydratants peuvent être utilisés au besoin, ces dosages peuvent varier en fonction de la complexité de la maladie.

Sur la vidéo - Traitement de la rhinite chez un enfant de 3 ans:

Méthodes traditionnelles de traitement

À la maison, sans médicaments, il est possible de soigner un rhume avec des remèdes populaires.

Avec une congestion nasale forte sauve souvent le jus d'une fleur domestique - Kalanchoe. Il faut en arracher une feuille et en extraire du jus. Ensuite, il doit être dilué avec de l'eau dans un rapport de 1: 2. Composez une demi-pipette et laissez tomber bébé. Une fois instillé, l'enfant commencera à éternuer intensément et, en même temps, tout le mucus accumulé ira à l'extérieur. Juste ne pas enterrer trop de médicament, afin de ne pas blesser les muqueuses. Mieux vaut mettre un peu de médicament dans le nez, mais souvent.

Le nez qui coule dans la phase initiale aidera à éliminer le miel. Nous devons donner à un enfant à mâcher un morceau de nid d'abeille ou zabrus. L'enfant devrait mâcher dessus pendant au moins cinq minutes. Si le moment d'apparition de la rhinite est oublié, vous pouvez verser un mélange de miel et de jus de betterave dans un rapport de 1: 1. Chaque passage nasal est traité trois fois par jour, en instillant 1 à 2 gouttes.

L'inhalation sans nébuliseur peut être effectuée sur des pommes de terre chaudes. Cette recette est familière à tous depuis l'enfance. Comment respirer sur une pomme de terre pour un rhume? Pour la procédure, faites bouillir le légume-racine et laissez le bébé respirer par paires en couvrant la vaisselle et sa tête avec un chiffon épais. Cet outil peut être remplacé par de l’eau chaude ordinaire avec l’ajout d’huiles essentielles - pin, eucalyptus ou sapin - et les respirer deux par deux. L'enfant doit effectuer toutes ces procédures à la vapeur sous la supervision des parents afin qu'il ne soit pas brûlé.

Pour la décision finale sur le choix des fonds mérite toujours de demander de l'aide à un pédiatre. Trois ans est un âge dangereux auquel toute maladie peut devenir aiguë et, parfois, à la suite d'un traitement inapproprié, acquérir des formes chroniques. Et pour que cela ne se produise pas, il est nécessaire de prendre des mesures préventives, parmi lesquelles le durcissement de l'organisme en croissance. Lisez également ce qu’il faut faire si votre enfant n’est pas enrhumé. Ici vous trouverez l'avis du Dr. Komarovsky, est-il possible de promener un enfant enrhumé. Vous pouvez également vous demander si un nez qui coule sans fièvre est contagieux.

Comment traiter un nez qui coule chez les enfants de 3 ans, quels médicaments utiliser

Les petits enfants sont sujets au rhume, au rhume et aux allergies. De nombreux parents consultent un pédiatre avant de traiter un nez qui coule chez un enfant de 3 ans. Ceci est correct car tous les médicaments et remèdes maison ne conviennent pas aux enfants. Le médecin expliquera en détail quels médicaments bénéficieront et ne nuiront pas à la santé du bébé.

SRAS - la cause de l'inflammation de la muqueuse nasale

Les infections des voies respiratoires supérieures entraînent souvent une congestion nasale, des éternuements et un mauvais rhume. Au moins 200 virus provoquent une inflammation des voies respiratoires supérieures. Si une infection bactérienne se joint, il y a une forte augmentation de la température corporelle, le mucus dans le nez devient verdâtre.

Les maladies respiratoires aiguës surviennent à un âge précoce avec hypothermie, affaiblissement du système immunitaire. La rhinopharyngite la plus courante - inflammation des muqueuses de la gorge et du nez. L'enfant se sent sec et a mal à la gorge, on remarque que son nez piaffe. Il y a une sensation de brûlure en avalant. La rhinosinusite se manifeste par un écoulement nasal excessif lorsque les muqueuses des sinus paranasaux sont enflammées.

Les parents s’inquiètent de la façon de guérir un nez qui coule chez un enfant de 3 ans. La sécrétion de mucus est une réaction défensive, une méthode de nettoyage des microbes des voies nasales. Il est nécessaire de ne pas traiter le nez qui coule, mais sa cause - la maladie principale. Pour améliorer l'état de la membrane muqueuse, vous pouvez rincer la cavité nasale avec une faible solution de bicarbonate de soude ou de sel marin.

Les composants actifs des médicaments du rhume chez les enfants de 3 ans ont un certain effet:

  • hydratant;
  • vasoconstricteur;
  • antiallergique;
  • immunomodulateur;
  • antibactérien;
  • antiviral.

Une des préparations est instillée dans le nez des jeunes enfants. Le traitement avec un agent vasoconstricteur hydratant commence immédiatement après l'apparition des symptômes du rhume, des ARVI, des amygdalites et de la rhinite allergique. Si le bébé est contre l’instillation, vous pouvez faire tremper les flagelles de coton et essuyer les voies nasales. L'enfant doit boire du thé avec des fleurs de citron vert et de la confiture de framboises. Une boisson chaude abondante contribue à une meilleure élimination du mucus des voies respiratoires supérieures.

À une température corporelle supérieure à 38 ° C, un antipyrétique est administré sous forme de sirop ou de suspension pour administration par voie orale (Nurofen, Panadol). Ou utilisez des suppositoires rectaux avec du paracétamol, de l'ibuprofène.

Gouttes hydratantes du froid

L'épithélium de la cavité nasale chez les jeunes enfants est très susceptible de se dessécher et d'irritation à l'air sec. Les gouttes à base d’eau de mer purifiée sont particulièrement bien adaptées au nettoyage, au lavage et à l’hydratation des muqueuses. Ces remèdes sont utilisés pour traiter le rhume des enfants même les plus petits.

En cas de rhinite allergique et catarrhale chez un enfant de 3 ans et plus, des gouttes d'eau de mer désinfectent les voies nasales et éliminent les germes. Aider les solutions salines à la toux causée par l’air sec.

Médicaments nasaux vasoconstricteurs pour les jeunes enfants

En général, la xylométazoline ou le nitrate de naphazoline, sel de mer, fait partie de ces préparations. Les moyens affectent la membrane muqueuse des voies nasales, réduisent son gonflement, éliminent rapidement la congestion et l'écoulement nasal. L'effet est perceptible après quelques minutes. L'effet des gouttes nasales ou des pulvérisations nasales dure de 2 à 10 heures.

Médicaments contre la rhinite chez les enfants de 3 ans - aérosols vasoconstricteurs et gouttes nasales:

  1. Xylométazoline-SOLOpharm 0,1%;
  2. Tizin Xylo BIO 0,05%;
  3. Xylométazoline 0,05%;
  4. Rhinostop 0,05%;
  5. Rinonormteva;
  6. Otrivin Baby;
  7. Renorus 0,05%;
  8. Xylène 0,05%;
  9. Pour porter 0,05%;
  10. Snoop 0,05%;
  11. Rinomaris

Les remèdes nasaux, dans lesquels le contenu du médicament est de 0,05%, sont destinés aux enfants de plus de 2 ans. Les principaux critères de sélection des gouttes ou des aérosols provenant d’un rhume en pharmacie: quel effet ils ont, à partir de quel âge sont autorisés à s’appliquer. Les prix varient selon les pays et les fabricants. Souvent, les médicaments pour 22 roubles et 102 roubles les mêmes.

Le traitement par gouttes nasales ou aérosols vasoconstricteurs est un soulagement temporaire du rhume, aide de la muqueuse nasale, soulageant l’état de l’enfant malade. À de tels moyens développe rapidement la dépendance. Gonflement des voies nasales et du nez qui coule peut augmenter. Les médecins recommandent d'enterrer les fonds des vasoconstricteurs pour une durée limitée, par exemple 3 jours.

Écoulement nasal d'origine allergique

Symptômes de la maladie: nez qui coule, maux de gorge, rougeur des yeux. Le traitement sera une perte de temps et d’argent si vous n’éliminez pas l’allergène dans l’environnement de l’enfant. Les irritants qui affectent le plus les organes respiratoires sont les acariens domestiques, les squames d'animaux domestiques, le pollen de plantes. Les aliments et les détergents sont moins susceptibles de provoquer une rhinite allergique.

Particularités de la rhinite allergique:

  • mucus abondant dans les voies nasales;
  • éternuements;
  • larmoiement;
  • nez qui pique;
  • gonflement des paupières.

Un allergologue peut expliquer aux parents comment soigner rapidement la rhinite. L'utilisation de gouttes nasales avec effet antihistaminique et la prise de médicaments anti-allergiques aide. Ils ont des effets anti-inflammatoires et vasoconstricteurs, soulagent le gonflement des muqueuses et améliorent le sommeil de l'enfant. Les effets secondaires du traitement avec les médicaments de ce groupe: bouche sèche, constipation, léthargie, somnolence.

Traiter les sprays nasaux de rhinite allergique, qui comprennent des antihistaminiques du rhume pour les enfants de 3 ans. Les médicaments combinés Vibrocil et Nazol (bébé et enfants) sont utilisés. Lorsqu'ils sont instillés dans le nez, ils ont des effets antiallergiques et vasoconstricteurs, éliminent l'œdème muqueux. Ils sont utilisés dans les infections virales respiratoires aiguës, les rhumes et les rhinites allergiques pour stimuler le système immunitaire et faciliter la respiration. Instiller dans chaque passage nasal 1 à 2 gouttes jusqu'à 5 fois par jour. La durée d'application est de 4 à 5 jours.

Les antihistaminiques sous forme de gouttes et de sirops sont pris par voie orale. Avec un rhume chez un enfant de 3 ans, les médecins prescrivent: Zirtek, Zodak, Claritin, Xizal, Loratadin, Parlazin, Fenistil, Cetirizine, Erius, Eslotin, Erolin.

Médicaments contre le rhume d'origine infectieuse

Sprays et gouttes antimicrobiens Protargol, Isofra, Pinasol agissent sur l'infection bactérienne dans la cavité nasale. Protargol est prescrit par un médecin et un spécialiste choisit également la concentration du médicament en fonction de l'âge de l'enfant. Les gouttes nasales Pinasol contiennent des composants d’huiles essentielles, de thymol et de vitamine E. De l’huile d’eucalyptus est comprise dans la composition du produit Nazol pour enfants.

Si un nez qui coule ne disparaît pas pendant une longue période et qu'il est à l'origine d'une infection bactérienne, des gouttes antiseptiques et antimicrobiennes sont utilisées. Les enfants âgés de 3 ans peuvent être traités avec la solution et le spray Miramistin. Le liquide a des propriétés désinfectantes et antiseptiques.

En cas de rhume et de toux, inhalez avec une solution de Miramistin dans un nébuliseur. Ou bien, avec le spray Miramistin, mettez 2 à 3 gouttes de solution diluée du flacon dans le nez avec une pipette. Ce traitement aide à soulager les maux de gorge.

Les médicaments immunomodulateurs contiennent de l'interféron recombinant et ses dérivés. L'action antivirale ont des gouttes Derinat. Ces fonds sont prescrits par un pédiatre après avoir examiné l'enfant.

Pommade pour le traitement de la rhinite

Oxolin fait référence aux médicaments antiviraux. La pommade contenant cet ingrédient actif est appliquée sur la muqueuse nasale 3 fois par jour pour prévenir les maladies virales des voies respiratoires supérieures. L'onguent Oxolinic ne guérit pas la rhinite existante, mais réduit l'activité des virus et facilite la lutte contre l'infection du système immunitaire.

Viferon est une pommade destinée au traitement des maladies virales. Les ingrédients actifs de ce produit sont: l'interféron et la vitamine E. Un enfant de 3 ans badigeonne le nez de l'intérieur avec une petite quantité du médicament. Appliquez 4 fois par jour.

Qu'est-ce qui aide plus vite du froid: pommade, gouttes ou spray?

La pommade est pratique à appliquer avec un coton-tige. Les substances actives pénètrent progressivement dans la membrane muqueuse et sont absorbées lentement. La pommade du rhume est souvent enrichie avec des huiles essentielles, des extraits de plantes, de la propolis. Un nez qui coule pendant les épidémies saisonnières est traité avec le baume Asterisk, Pinosol, Dr. Mom. Le manque de pommades - base de vaseline.

La solution du médicament pénètre dans les voies nasales de l'enfant lorsqu'elle est instillée avec une pipette. Sa fin devrait être arrondie. Avant de saisir des gouttes, vous devez nettoyer le nez de l'enfant du mucus et des croûtes. Avantages de l'instillation - la possibilité d'utiliser des moyens nasaux dès la naissance. Cependant, les grosses gouttelettes de la pipette s'écoulent rapidement dans le pharynx et n'ont pas toujours le temps d'influencer la membrane muqueuse.

Spray - solution dans une bouteille en plastique ou en verre, équipée d'une petite pompe. Le médicament pulvérisé finement se dépose sur la membrane muqueuse des voies nasales, ne pénètre pratiquement pas dans le pharynx et au-dessous. Le spray peut être utilisé si l'enfant a 2 ans. Le flacon avec le dosage «enfantin» du spray a un embout plus mince et plus court que celui du médicament pour adultes.

Qu'est-ce qu'une rhinite infantile dangereuse dans 3 ans?

Traitement de la rhinite à la maison

Savoir traiter un nez qui coule chez un enfant de 3 ans, vous devez prendre en compte les caractéristiques physiologiques du corps:

  1. Chez les enfants, les voies nasales sont déjà bien ouvertes. C'est-à-dire qu'un enfant de 3 ans ne devrait pas dormir en ouvrant la bouche. Si la nuit, la respiration est altérée chez le bébé, le pédiatre devrait rechercher les causes de la rhinite chez l'enfant.
  2. Les enfants de trois ans doivent pouvoir se moucher correctement.
  3. La rhinite survient à la suite du SRAS. Traiter le besoin de médicaments inoffensifs qui éliminent l'infection.
  4. À partir de 3 ans, les enfants peuvent être inhalés selon les méthodes traditionnelles.

Le traitement à domicile sera efficace si les conditions suivantes sont remplies:

  1. La température de la pièce est de 21 à 23 degrés et l'humidité de 55 à 70%.
  2. L'enfant boit suffisamment de liquide (thés, jus de fruits).
  3. Si les sécrétions muqueuses deviennent épaisses, une solution de sel de table est enfouie dans le nez. À 1 litre d'eau, dissolvez 1 cuillère à café.
  4. Au coucher, les oreillers sont placés de manière à ce que la tête et les épaules soient au-dessus du corps. Cela ne permettra pas au mucus du nez de stagner et l'enfant pourra dormir facilement.
  5. Changer les mouchoirs plus souvent. Pour empêcher le nez de l'enfant de se frotter, vous devez utiliser des lingettes douces jetables. Cela empêchera également l'infection de s'accumuler dans les tissus.

S'il y a un humidificateur automatique à la maison, il est recommandé de l'installer dans la chambre de l'enfant.

Médicaments pour le traitement de la rhinite infantile

Les médicaments prescrits à l'enfant doivent être inoffensifs et se composer d'ingrédients naturels.

Les médicaments contre le rhume pour les enfants sont:

  • vasoconstricteur;
  • pour le lavage;
  • des antihistaminiques;
  • les hydratants;
  • homéopathique;
  • anti-inflammatoire.

Les médicaments vasoconstricteurs pour enfants sont composés de l'ingrédient actif représenté par l'oxymétazoline ou la xylométazoline.

Les médicaments vasoconstricteurs comprennent:

Les anti-inflammatoires incluent le protargol. Les médecins le prescrivent aux enfants de plus de cinq ans. Mais si la situation le force, le médicament contenant des ions d'argent est prescrit à un enfant de trois ans.

Prenez délicatement Pinosol. Il se compose des huiles essentielles de menthe, d'eucalyptus, de pin et peut provoquer des allergies en cas d'intolérance individuelle pour ces composants.

Salil, à base de chlorure de sodium, a un effet anti-inflammatoire.

Le rinçage du nez chez les enfants est fait pour empêcher le virus de se multiplier. Aqua Maris ou Otrivin sont utilisés. Les préparations sont sans danger pour le corps des enfants et se composent d'eau purifiée et de sel marin.

Les médicaments antihistaminiques sont prescrits si le nez qui coule est causé par une réaction allergique à un irritant externe. Par exemple, Vibrocil.

Physiothérapie

Parfois, les médicaments pour un enfant peuvent être échangés contre de la physiothérapie. Ceux-ci comprennent:

  • laser;
  • échographie;
  • OVNI
  • aimant;
  • réflexologie;
  • aromathérapie;
  • exercices de respiration.

À la maison, vous pouvez utiliser l'inhalateur. Il dispense bien des médicaments, les empêchant de pénétrer dans le sang et l'estomac. L'effet du médicament s'applique uniquement à la membrane muqueuse.

Méthodes traditionnelles de traitement des enfants

Avant d'essayer des traitements pour la médecine alternative, les mères devraient consulter un pédiatre.

Méthodes de traitement sûres pour un enfant de trois ans:

  1. Pansements à la moutarde Si un rhume est appliqué sur la poitrine ou les pieds. Vous pouvez saupoudrer de la moutarde dans les chaussettes de votre enfant en attaquant vos jambes. Des pansements à la moutarde peuvent être utilisés s’il n’ya pas de température élevée.
  2. Frotter les jambes graisse de blaireau.
  3. S'il n'y a pas d'œdème, mais que vous avez le nez qui coule, vous pouvez vous réchauffer le nez avec un œuf à la coque, du sel ou des pommes de terre dans un sac de chiffons.
  4. Frotter avec de l'huile essentielle. Il est nécessaire de diluer avec de l'eau et frotter la poitrine et le dos. L'éther pur ne peut pas être appliqué, il peut être dilué avec les légumes ou enfants habituels.
  5. Les gouttes de décoction d'eucalyptus sont efficaces contre les virus infectieux.
  6. Laver avec une solution saline. La procédure est effectuée avec soin, si l'enfant se comporte de manière incorrecte, la manipulation doit être arrêtée.
  7. Lubrifiez le nez avec des huiles. Si les muqueuses se dessèchent, vous pouvez humidifier l'air de la pièce en buvant beaucoup. Bien avec un nez sec gérer les huiles naturelles d'olive, de vaseline et de pêche.


Un enfant de trois ans n'est pas recommandé:

  1. Inhalation de vapeurs de pommes de terre et autres décoctions. Un enfant peut accidentellement mettre sa main dans de l'eau bouillante ou toucher une casserole.
  2. Faites des gouttes d'oignon, de raifort, d'ail, de poivre. Les muqueuses douces peuvent être brûlées. Ces méthodes sont efficaces pour un adulte mais ne conviennent pas à un enfant de trois ans.

Avec des produits pouvant causer des allergies, vous devez faire attention. Ceux-ci incluent le miel, Kalanchoe, aloès. Avant utilisation, vous pouvez appliquer la médecine naturelle au coude et observer la réaction du corps. S'il n'y a pas d'allergie - vous pouvez appliquer.

Complications possibles de la rhinite

Il est nécessaire de traiter rapidement le nez qui coule, afin de ne pas aggraver la situation et d’empêcher le développement de la sinusite.

En outre, les conséquences d'un rhume peuvent être: mal de gorge, bronchite. L'inflammation du nez peut se propager dans le corps et causer des problèmes respiratoires, aggravant la situation. Si l'œdème de l'organe respiratoire bloque le tube auditif, une otite se produit.

Le nez qui coule chez les enfants est commun. En raison de son âge, il doit être traité immédiatement pour éviter d'éventuelles complications. Par conséquent, lors de la détection des premiers symptômes du SRAS, il est préférable de consulter un médecin.

Il est recommandé d’effectuer une prophylaxie: ventiler la pièce, augmenter l’immunité grâce à une nutrition adéquate, ne pas permettre à l’enfant de surcharger et de modérer la croissance de l’organisme.

Vous Aimerez Aussi