Comment traiter la sphénoïdite: méthodes appliquées?

Lorsque la sphénicite se développe une inflammation de la coquille du sinus sphénoïde paranasal postérieur. C'est l'une des sous-espèces de la sinusite, et...

Lorsque la sphénicite se développe une inflammation de la coque du sinus sphénoïde paranasal postérieur. C'est l'une des sous-espèces de la sinusite, et elle se caractérise également par le deuxième nom - sinusite sphénoïdale. La maladie se développe avec des infections virales et bactériennes, en particulier avec la grippe et la rhinite. La sphénoïdite peut être une conséquence de maladies associées à la violation des os du sinus sphénoïdal.

Le sinus sphénoïdal borde des formations telles que la base du crâne, les nerfs optiques, l'hypophyse et l'artère carotide. Compte tenu de la particularité de ce quartier, la sphénoïdite peut avoir des conséquences dangereuses, car une infection peut se propager à la cavité visuelle, au nerf optique et provoquer un abcès du cerveau ou une méningite. La maladie survient rarement, le diagnostic est établi par la méthode de la rhinoscopie.

Symptômes et types de sphénoïdite. La maladie peut être aiguë ou chronique. La sphénoïdite aiguë commence par une infection bactérienne ou virale, dans le cas du passage d'agents pathogènes à partir des parois arrière du labyrinthe de l'ethmoïde. Par exemple, avec la grippe, le rhume ou la rhinite. La maladie se manifeste par une inflammation symptomatique purulente ou catarrhale.

Les symptômes caractéristiques de cette période sont le cours des voies nasales, des douleurs à l'arrière de la tête, plus rarement dans les zones temporales et frontales ou pariétales. Il y a une panne, une perte d'odeur, de la fièvre.

En cas de traitement inadéquat du cours aigu de la maladie, la sphénoïdite acquiert une forme chronique et des modifications pathologiques des muqueuses des sinus se produisent. L'aggravation de la sortie de mucus infecté est très difficile. Le coupable de la forme chronique de la sphénoïdite peut être une lésion du tissu osseux du sinus avec la défaite de la tuberculose, de la syphilis, des tumeurs et des blessures.

La sphénoïdite est possible sous forme exsudative, sans fonction de drainage. Cela complique l'évolution de la maladie. Il est également possible forme productive, lorsque l'exsudat des sinus quitte facilement à travers les ouvertures naturelles.

La sinusite sphénoïde chronique est caractérisée par une forte douleur dans la zone pariétale et occipitale de la tête. Le patient ressent une mauvaise odeur. À ce moment, l'ouverture (ouverture) du sinus est ouverte sur la zone olfactive du nez. Écoulement purulent coule dans le nasopharynx et le pharynx (son dos).

Les symptômes de la forme chronique de la maladie peuvent être légers. Si la sphénoïdite est unilatérale, elle peut être accompagnée d'une pharyngite unilatérale. Dans toute forme de la maladie peut détériorer la vision. Avec un traitement retardé, le processus d'infection peut se déplacer dans les zones voisines et entraîner des complications.

Traitement antibiotique

La tâche principale dans le traitement de la sphénoïdite est de réduire l'œdème - cela permettra une sortie efficace de l'exsudat. Pour atteindre l'objectif utilisé des médicaments vasoconstricteurs. Le processus inflammatoire avec une intoxication grave est un indicateur de traitement antibactérien. Avant de clarifier les résultats des recherches microbiologiques sur la sensibilité des micro-organismes à une gamme spécifique d'antibiotiques, des médicaments antibactériens à large spectre d'action sont prescrits. Par exemple, l'amoxicilline, le céfoxime, la roxithromycine.

Les antibiotiques ciblés sont prescrits en fonction des résultats du semis. S'il n'y a aucune possibilité de recherche, poursuivez le traitement précédemment prescrit. Les solutions d'antibiotiques sont lavées des sinus. Pour une plus grande efficacité du traitement, connectez les immunomodulateurs. Les méthodes physiothérapeutiques accélèrent considérablement la récupération: électrophorèse endonosale avec antibiotiques (pénicillines).

Traitement des remèdes populaires de la sphénoïdite

Guérir la sphénoïdite, en utilisant uniquement les remèdes à la maison impossible. Mais en plus du traitement principal, vous pouvez connecter et la médecine traditionnelle. Cela n'a de sens que dans les cas où la maladie ne se trouve pas dans la phase aiguë de son évolution chronique.

  • vous pouvez enterrer un mélange de miel fondu et de jus de betterave ou de carotte dans les voies nasales; le rapport est de 1/1;
  • frottez la zone des sinus nasaux avec de l'huile de menthol ou d'eucalyptus et enterrez-la 1 goutte dans les voies nasales;
  • Le jus de chélidoine ou de cyclamen provoque des éternuements et favorise l'écoulement du mucus. Goutte à goutte 2 gouttes dans chaque narine;
  • vous pouvez laver la cavité nasale avec une décoction d'herbes, avec une action bactéricide: camomille, romarin, succession, sauge;
  • recevoir des décoctions et des teintures d’échinacée, d’éleuthérocoque et de ginseng vise à renforcer le statut immunitaire du corps;
  • le réchauffement n'est pas recommandé, il est donc préférable d'utiliser des inhalations chaudes à la vapeur avec les mêmes herbes. Ou presser quelques gousses d'ail dans l'eau et dissoudre une cuillerée de miel;
  • la médecine traditionnelle recommande des bains d'essence de térébenthine pour la sphénoïdite. Ils doivent être pris dans un délai de 10 minutes et la térébenthine blanche ou jaune doit être dissoute conformément à l'annotation ci-jointe.

Chirurgie et complications possibles

Un traitement chirurgical est indiqué en cas de manque d'efficacité des thérapies conservatrices, de présence de polypes, de suspicion de complications intracrâniennes ou orbitales. La méthode chirurgicale vise à créer une ouverture dilatée de drainage pour faciliter l'élimination des exsudats et éliminer l'infection.

Le sinus sphénoïdal est ouvert sous anesthésie générale ou plus souvent locale, le retrait de la paroi antérieure du sinus permet le drainage. Ponction et ponction chirurgicales douloureuses et traumatiques, en particulier chez les enfants. L'opération est réalisée "à l'aveugle" et les complications dangereuses ne sont pas exclues. Lorsque cela est inévitable, des coupures et des lésions des tissus mous et des membranes des fosses nasales et des sinus. Il existe un risque de lésion du nerf optique et des artères carotides.

La méthode endoscopique moderne est la méthode efficace et douce la plus fréquemment utilisée. Elle est réalisée à l'aide d'un endoscope inséré dans les sinus paranasaux. Cela permet de visualiser la fistule du sinus sphénoïde et, si nécessaire, de l'étendre à l'aide de micro-outils et d'effectuer des manipulations pour éliminer le mucus infecté du sinus. Après cela, les sinus sont lavés avec des solutions médicinales.

Le traitement le plus confortable et indolore est l’aspiration du pus avec un cathéter sinusal et le lavage des sinus avec des antibiotiques. Les manipulations sont répétées jusqu'à ce que la solution soit propre, sans aucune impureté de pus. Dans une procédure, tout le mucus est complètement éliminé. Les symptômes de la maladie disparaissent après la première intervention. Après une semaine, le patient récupère complètement. Le pronostic pour le traitement de la sphénoïdite est favorable, même en présence de complications. Après le traitement, il est nécessaire d'éviter l'hypothermie, les infections et de prendre des mesures pour renforcer le système immunitaire.

Sphénoïdite: symptômes, méthodes de traitement

La sphénoïdite est une maladie inflammatoire de la nature infectieuse ou allergique de la membrane muqueuse tapissant le sinus sphénoïdal.

Classification

Sphénoïdite exsudative conditionnellement isolée et productive. Parmi les formes exsudatives de la maladie, accompagnées par la libération d'exsudat muqueux, on peut citer la sphénoïdite catarrhale, séreuse et purulente.

Formes productives de sphénoïdite - polypes, polypes-purulentes, accompagnées de la formation de polypes simples ou multiples.

Raisons

Microorganismes La pneumonie à Streptococcus, Hatmophilus influenza, Moraxella catharrhalis deviennent le plus souvent des agents pathogènes de la sphénoïdite. Une infection par des champignons, des virus et des bactéries anaérobies est également notée.

La cause de la sphénoïdite est souvent une inflammation chronique des cellules postérieures de l'ethmoïde, situées à proximité immédiate de la sphénoïde. La sphénoïdite aiguë peut résulter d'une rhinite grippale, un rhume.

Matière dans la survenue d'infections de la sphénoïdite du système respiratoire, réactions allergiques du corps.

Caractéristiques structurelles

Les sinus en forme de coin sont absents chez le nouveau-né, ils sont formés à partir de la 4e année de la vie. Par conséquent, la sphénoïdite n'est pas observée chez les enfants jusqu'à cet âge. Souffrez d'une sphénoïdite plus souvent à l'âge adulte.

Les sinus en forme de coin sont situés dans le corps de l'os sphénoïde, sont une continuation des cellules du labyrinthe de l'ethmoïde.

La cavité de l'os sphénoïde est située au-dessus de l'arc du nasopharynx, la cloison est divisée en deux parties: le côté droit et le côté gauche. Dans le diagnostic de la maladie est définie comme une sphénoïdite droite et gauche. Dans environ 70% des cas, une sphénoïdite bilatérale est observée.

Les parois du sinus sphénoïdal sont bordées par le nerf oculomoteur, une branche du nerf trijumeau, l'artère carotide, le sinus veineux caverneux. Le sinus en forme de coin s'ouvre dans la partie supérieure du passage nasal.

Les symptômes

Tous les sinus paranasaux communiquent les uns avec les autres au moyen des ouvertures principales des sinus et des canaux.

L'emplacement du sinus en forme de coin dans la profondeur du crâne derrière le labyrinthe de l'ethmoïde rend difficile le diagnostic rapide d'une sphénoïdite aiguë.

Symptômes de la sphénoïdite aiguë

Le principal symptôme de la sphénoïdite aiguë est un mal de tête occipital intense qui s'étend dans la cavité de l'œil, la tempe. La douleur est causée par l'accumulation de contenu purulent dans le sinus sphénoïdal.

La muqueuse enflammée gonfle, son épaisseur augmente, remplissant complètement la cavité. La pression exercée sur les parois du sinus irrite les terminaisons nerveuses, provoquant une sensation de douleur au fond de la tête.

L'état général du patient à ce stade est satisfaisant: fièvre de 37 à 37,5 ° C, indisposition, irritabilité.

Aucun écoulement muqueux du nez n'est observé. Le pus coule le long de la paroi du nasopharynx. Le diagnostic tardif d'une sphénoïdite aiguë ou d'un traitement inadéquat entraîne le passage de la maladie au stade chronique.

La maladie se développe implicitement et diffère par une symptomatologie inexprimée.

Sans traitement approprié, des modifications irréversibles se produisent dans les tissus environnants, le sphénoïde, en quelques mois.

Symptômes caractéristiques de la sphénoïdite chronique

La raison d'aller chez le médecin pour une sphénoïdite chronique est souvent une perte de vision progressive, que les ophtalmologistes ne peuvent expliquer. Signes de maladies du nez alors que doux, léger écoulement ou absent.

Vision réduite en raison de la propagation de l'inflammation dans le nerf optique, en passant par la paroi supérieure du sinus sphénoïdal.

Le plus souvent, la sphénoïdite s'accompagne d'ethmoïdite et une combinaison de symptômes est observée.

Les signes caractéristiques de la sphénoïdite sont:

  • particularités de la localisation des maux de tête;
  • subjectif, ne pouvant être distingué que par le malade, l'odeur du nez;
  • écoulement de sécrétions visqueuses dans le nasopharynx, se formant pendant le séchage de la peau.

Maux de tête avec sphénoïdite irradiant vers la région pariétale et occipitale, donnant au front et à l’orbite. Les plaintes des patients décrivent la sensation de "pincement" des yeux, la douleur s’intensifie lorsqu’on reste dans une pièce chaude, au soleil, la nuit.

Les douleurs intenses caractéristiques de la sphénoïdite sont appelées "syndrome de la douleur sphénoïdale".

Troubles observés du tractus intestinal, de l'estomac, causés par l'ingestion forcée de pertes purulentes s'écoulant dans le nasopharynx.

L'effet toxique du sinus sphénoïdal enflammé s'étend aux structures dangereuses du cerveau: l'hypophyse, l'hypothalamus, la formation réticulaire.

Le long cours de la sphénoïdite chronique est accompagné de vertiges, de changements dans la sphère émotionnelle.

Symptômes neurologiques

Les symptômes associés à un dysfonctionnement du système nerveux indiquent une inflammation chronique:

  • manque d'appétit;
  • l'insomnie;
  • perturbation de la sensibilité de la peau - chair de poule, engourdissement.

Diagnostics

Lors de la collecte de l'anamnèse, des maux de tête fréquents et intenses, des écoulements purulents se déversant dans le nasopharynx et des troubles de la vision sont notés. Le diagnostic de la sphénoïdite entraîne des difficultés en raison des caractéristiques anatomiques de la localisation du sinus sphénoïdal.

À des fins thérapeutiques et diagnostiques, le patient subit une ponction du sinus sphénoïdal, la ponction se faisant à travers la paroi frontale.

La ponction est réalisée à l'aide d'une aiguille de 10 cm, injectée dans le nez après une anesthésie locale.

La ponction du sinus sphénoïdal nécessite une précision particulière, douloureuse, associée à un risque, donc rarement utilisée. Une méthode de diagnostic commune est devenue un cathéter de sinus YAMIK, qui permet de dégager les sinus paranasaux.

À des fins de diagnostic, la méthode YAMIK fournit des données fiables sur l'état du sinus enflammé et permet de s'affranchir d'une ponction.

Pour identifier les méthodes d'utilisation de la sphénoïdite chronique:

  • tomodensitométrie (CT);
  • résonance magnétique de base (IRM);
  • radiographie.

L'image la plus précise de la maladie donne l'utilisation du scanner et de l'IRM. La méthode d'examen par rayons X est assez informative et accessible.

Sur l'image radiographique, vous pouvez voir l'emplacement des chambres dans le sinus sphénoïdal, le degré de remplissage et la distribution du contenu purulent.

Traitement de la sphénoïdite aiguë

Le but du traitement de la sphénoïdite aiguë et chronique est la normalisation de l'aération de la cavité, la restauration des pertes purulentes.

Pour le traitement de la sphénoïdite aiguë et des exacerbations de la sphénoïdite chronique, le patient est hospitalisé.

Traitement de la sphénoïdite avec des antibiotiques

Lors du diagnostic de la sphénoïdite, on prescrit à un patient un traitement avec des antibiotiques agissant sur un large éventail de pathogènes: amoxicilline, céphaloridine, roxithromycine, céfotaxime, céfazoline.

Les antibiotiques ciblés sont déterminés après réception des résultats d'études bactériennes visant à identifier l'agent responsable de la sphénoïdite.

Parallèlement au traitement de la sphénoïdite par des antibiotiques, on a recours à un traitement anti-inflammatoire à base de fenspiride, les antihistaminiques de la nouvelle génération, l'ébastine, la mébhydroline, la chloropyramine, étant indiqués.

Le patient est prescrit le médicament azoksimer ou d'autres immunostimulants.

Agents vasoconstricteurs pour la sphénoïdite

Au début du traitement, les décongestionnants (agents vasoconstricteurs) à action légère - éphédrine, dimétinden avec phényléphrine - sont présentés.

En cas d'absence de résultat du traitement après l'utilisation hebdomadaire de décongestionnants doux, la naphazoline, l'oxymétazoline et la xylométazoline sont prescrites.

Physiothérapie

En tant que traitement non pharmacologique, on a recours à l'électrophorèse endonasale avec des antibiotiques à la pénicilline. De bons résultats sont obtenus dans le traitement de la sphénoïdite par rayonnement laser hélium-néon.

Un résultat positif dans la sphénicite aiguë donne le lavage avec un cathéter de sinus YAMIK.

Traitement de la sphénoïdite chronique

Lors du passage de la sphénoïdite aiguë au stade chronique, on prescrit un traitement symptomatique au patient et un lavage de la cavité nasopharyngée avec une solution chaude de sel de table. La procédure est effectuée indépendamment par les appareils Dolphin, Rinolife et Aquamaris.

Pour en savoir plus sur la procédure de lavage du nez, consultez notre article Nose wash with antritis.

L'apparition des symptômes d'une complication de la sphénoïdite est à la base de la chirurgie de l'os sphénoïde. Le but de l'opération est d'éliminer le contenu purulent du sinus, de supprimer l'infection, de restaurer la fonction de drainage.

Traitement chirurgical

En cas de sphéroïdite catarrhale, séreuse et purulente, ils sont traités de manière conservatrice à l'aide d'antibiotiques, par l'insertion de cathéters dans le sinus sphénoïdal, le lavage prolongé du sinus enflammé. La sphénoïdite polypeuse est traitée chirurgicalement.

Cathétérisme du sinus sphénoïdal

Dans la sphénoïdite catarrhale, un cathéter est inséré dans le passage nasal et l’ouverture excrétrice du sinus sphénoïdal, puis une solution saline chaude est injectée à travers celui-ci. Après avoir lavé le sinus, on demande au patient de s’allonger sur le dos et de rejeter la tête.

À travers le cathéter injecté des médicaments sous forme de solutions et demander au patient de ne pas changer la position de 20 minutes.

Chirurgie de la sphénoïdite

Une méthode plus bénigne de traitement chirurgical de la sphénoïdite chronique est la méthode de dissection endonasale de la cavité sphénoïde. L'intervention est réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale.

Selon la méthode de Hayek, une partie de la coque médiane du nez est desséchée, puis les cellules de l'os ethmoïdal sont ouvertes. Cellules de l'ethmoïde directement adjacentes à la paroi antérieure du sphénoïde.

Dans le mur, ils font une pause, élargissent le trou et ont la possibilité d'une inspection visuelle et d'une manipulation du sinus sphénoïdal.

À l'aide d'un endoscope équipé d'un système optique microscopique, l'oto-rhino-laryngologiste est capable de surveiller l'ensemble du processus et d'évaluer visuellement l'état du sinus sphénoïdal.

Après avoir accédé au sinus sphénoïdal, le chirurgien est capable d’enlever les polypes, zones de la membrane muqueuse hypertrophiée. En terminant l'opération, le sinus est lavé avec de la drogue.

Traitements traditionnels de la sphénoïdite

Avec les symptômes de la sphénoïdite aiguë, il est inacceptable d'être traité avec des remèdes populaires en raison du risque élevé de complications intracrâniennes.

Les méthodes traditionnelles de traitement de la sphénoïdite sont appliquées après consultation de votre médecin, en suivant toutes les recommandations du médecin sur l'utilisation des plantes médicinales et sur les plantes médicinales à utiliser pour traiter de manière indépendante la sphénoïdite.

À la maison, la sphénoïdite est traitée par une instillation dans le nez, des lavages, une turonde avec des onguents. Tous les médicaments sont utilisés sous forme de chaleur.

Gouttes

  • Enterrer le jus de tubercules de chélidoine;
  • huile de menthol, camphre, eucalyptus, une goutte chacun.

Rinçage nasal

La cavité nasale est lavée avec des décoctions de feuilles de fraise, de prêle, de romarin sauvage, d’épilobe de Virginie et de camomille.

Selon les critiques sur les forums dédiés au traitement de la sinusite, il est utile en cas d’ethmoïdite, de bain sphénoïdal à la térébenthine. La térébenthine blanche spéciale est dissoute dans de l'eau tiède. Prendre un bain pendant 10 minutes. L'eau dans le bain doit être inférieure au niveau du coeur.

Après le bain, buvez du thé chaud et réchauffez-le bien. La procédure peut être répétée après 3 jours jusqu'à la disparition des symptômes de la sphénoïdite chronique.

Des complications

  • Névrite optique;
  • orbite phlegmon;
  • abcès cérébraux;
  • thrombophlébite veineuse cérébrale;
  • méningite

Prévention

Les mesures de prévention de la sphénoïdite ont pour but de renforcer les défenses de l'organisme, de renforcer, de soigner rapidement les sinusites aiguës et les affections inflammatoires chroniques du système respiratoire.

Il n'est pas recommandé d'autoriser l'hypothermie, il est nécessaire de se méfier des courants d'air, des maladies catarrhales, de la sinusite et de la vaccination contre la grippe saisonnière.

Prévisions

Le pronostic de la sphénoïdite est favorable lorsqu'un traitement adéquat et opportun est instauré en l'absence de complications et leur détection précoce.

Pronostic grave des abcès cérébraux, thrombophlébite du système veineux du cerveau.

Sphénoïdite - Description, causes, symptômes chez l'adulte, traitement des formes aiguës et chroniques

La sphénoïdite est appelée inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse de la base du sinus paranasal sphénoïdal. C'est l'inflammation la plus dangereuse comparée aux effets de l'inflammation d'autres sinus paranasaux. Les sinus en forme de coin sont situés à la base du crâne et l'inflammation purulente progresse extrêmement rapidement et provoque des complications graves. À partir de l'article, le lecteur découvrira les causes, les symptômes et le traitement de la sphénoïdite chez l'adulte, tant les formes aiguës que chroniques.

Qu'est-ce que la sphénoïdite?

Sphénoïdite (lat. Sphénoïdite) est une maladie inflammatoire de la membrane muqueuse du sinus sphénoïde, dont la cause est le plus souvent une infection transmise par les cellules dorsales du labyrinthe de l'ethmoïde. Comparée à d'autres types d'inflammation des sinus paranasaux, la sphénoïdite est rarement diagnostiquée, mais le plus souvent, elle devient une forme chronique dangereuse. L'incidence ne correspond pas à la vie dans une région donnée.

Le sinus sphénoïdal est situé profondément dans la cavité nasale des deux côtés du septum nasal. C'est une cavité complètement remplie d'air. À côté se trouvent des formations vitales - la base du crâne, la glande pituitaire, les artères carotides, les nerfs optiques.

Le mécanisme de développement de la sphénoïdite est que l'infection qui a pénétré dans le sinus paranasal détruit les cellules épithéliales, ce qui entraîne l'apparition d'un processus inflammatoire sur la membrane muqueuse.

En raison du rétrécissement du canal excréteur naturel, l'échange d'air diminue et, par conséquent, le processus inflammatoire progresse. Comme avec le processus pathologique frontal conduit à un œdème de la membrane muqueuse, ainsi que la difficulté d'excrétion de l'exsudat inflammatoire.

Types de maladie

L'étiologie de la sphénoïdite classe les formes bactériennes, virales et fongiques. Par gravité - formes légères, modérées et graves de la sphénoïdite.

  • Côté gauche
  • Côté droit
  • Bilatéral
  • Exsudatif: catarrhal et purulent;
  • Productif: polypes, kystique et hyperplasique pariétal.
  • Traumatique
  • Virale
  • Bactérienne
  • Fongique
  • Mixte

Raisons

La cause de la sphénoïdite est une inflammation aiguë ou chronique de la membrane muqueuse du sinus sphénoïde (sphénoïde) causée par un agent infectieux.

Les causes courantes de la constriction du canal excréteur naturel sont:

  • l'étroitesse anatomique du sinus sphénoïdal et sa petite taille;
  • malformations congénitales de la cavité nasale (courbure, cloisons supplémentaires, absence ou croissance excessive des conduits);
  • courbure congénitale ou acquise (avec lésion) du dos du septum nasal;
  • lésions volumineuses dans le sinus sphénoïdal (kystes, polypes, tumeurs malignes);
  • formations massives du nasopharynx à proximité immédiate de l'anastomose du sinus sphénoïdal (kystes, polypes, tumeurs malignes);
  • les corps étrangers qui tombent dans la fistule du sinus sphénoïde avec un souffle sec.

Chez les hommes et les femmes, la maladie se manifeste pour les mêmes raisons.

La sphénoïdite peut ne pas toujours se développer en tant que maladie primaire, mais se manifeste sous la forme d'une complication de ces affections:

Il convient de noter qu’un agent infectieux qui a pénétré dans le sinus sphénoïdal ne joue pas un rôle décisif dans la survenue de la maladie. Il doit exister un soi-disant mécanisme de déclenchement ou un facteur provoquant qui servira d’impulsion au développement de la maladie.

Symptômes de la sphénoïdite chez les adultes

La sphénoïdite ne présente pratiquement aucun symptôme «original», le diagnostic de cette maladie est donc assez compliqué. Le plus souvent, les patients peuvent présenter les symptômes suivants:

  • mal de tête;
  • manifestations asthenovegetative;
  • écoulement pathologique;
  • vision floue et odeur.
  • lésion des nerfs crâniens.

Renforcez-les dans de telles circonstances

  • exposition au soleil;
  • air trop chaud (chaleur et sécheresse) dans la pièce;
  • mouvements lourds (plis, sauts).

Le plus souvent, la sphénoïdite s'accompagne d'ethmoïdite et une combinaison de symptômes est observée.

Cependant, la combinaison de tous ces symptômes est très rare. Souvent, un patient a longtemps un ou deux signes. Par exemple, une personne pendant longtemps, parfois pendant des mois, ressent un mal de tête constant à l'arrière de la tête.

Les médicaments classiques contre les maux de tête n'apportent pas de soulagement, le patient s'adresse à des thérapeutes, des neurologues, des psychothérapeutes.

Sphénoïdite aiguë

Sphenoiditis, forme aiguë, apparaissant comme une complication après des maladies respiratoires antérieures, des infections virales respiratoires aiguës, la grippe. Le patient dans ce cas se plaint des symptômes suivants:

  • augmentation de la température
  • faiblesse générale
  • maux de tête
  • écoulement nasal.

La sphénoïdite aiguë est traitée avec des méthodes conservatrices. Si, après la propagation du processus inflammatoire à partir des sinus paranasaux, aucun traitement adéquat n'a été mis en place, la phase aiguë de la maladie devient chronique.

Symptômes de la forme chronique

La raison d'aller chez le médecin pour une sphénoïdite chronique est souvent une perte de vision progressive, que les ophtalmologistes ne peuvent expliquer. Signes de maladies du nez alors que doux, léger écoulement ou absent.

La phase chronique de la maladie est le développement spontané dangereux de complications résultant d'une exacerbation de l'infection et de la formation d'exsudat purulent. La défaite du cerveau quand une infection massive se manifeste symptômes neurologiques caractéristiques. Les exacerbations répétées de la forme chronique de la maladie entraînent également diverses complications potentiellement mortelles, généralement sur fond de lésions osseuses destructrices et dégénératives.

Implications pour le corps

Comme le sinus sphénoïdal est situé à côté de nombreuses structures vitales, son inflammation peut entraîner de graves complications. Les effets de la sphénoïdite sont les suivants:

  • lésion des nerfs crâniens, y compris le chiasma optique;
  • la propagation de l'infection dans la cavité crânienne;
  • la propagation de l'infection à d'autres sinus;
  • infection de la cavité orbitale.

Le pronostic de la sphénoïdite est favorable lorsqu'un traitement adéquat et opportun est instauré en l'absence de complications et leur détection précoce.

Diagnostics

Si les symptômes décrits dans notre article apparaissent, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste. De plus, un physiothérapeute est impliqué dans le traitement. Au développement de complications l'aide du neurologue, l'ophtalmologiste est nécessaire.

Traiter la sphénoïdite sous la surveillance d'un médecin. Une approche opportune et compétente aidera à guérir la maladie en peu de temps, en évitant les complications graves!

Lors de la collecte de l'anamnèse, des maux de tête fréquents et intenses, des écoulements purulents se déversant dans le nasopharynx et des troubles de la vision sont notés. Le diagnostic de la sphénoïdite entraîne des difficultés en raison des caractéristiques anatomiques de la localisation du sinus sphénoïdal.

  • Études de laboratoire: l'urine et les matières fécales ne sont pas informatives.
  • la fluoroscopie est utilisée, la fiabilité des résultats est faible;
  • une méthode de recherche fiable est la tomodensitométrie;
  • Résultats assez informatifs de l'appareil d'étude de la thérapie par résonance magnétique, la précision des résultats est élevée.

Si vous établissez un diagnostic opportun et savez comment traiter la sphénoïdite, vous pouvez rapidement éliminer le processus inflammatoire.

Traitement de Sphénoïdite

Le but du traitement de la sphénoïdite aiguë et chronique est la normalisation de l'aération de la cavité, la restauration des pertes purulentes.

Le traitement de la sphénoïdite chez l’adulte vise:

  • diminuer les poches;
  • élimination de la sécrétion purulente du sinus sphénoïdal;
  • la destruction de l'infection;
  • restauration de la fonctionnalité normale du sinus sphénoïdal.

Quels médicaments sont utilisés:

  • Pour réduire l'oedème, faciliter la sortie du fluide vasoconstricteur utilisé fluide: vibrocil, xylométazoline, galazoline;
  • antibiotiques à large spectre: amoxicilline, roxithromycine, céfotaxime;
  • antibiotiques directionnels: céfaxone, clarithromycine;
  • immunomodulateurs.

La sphénoïdite aiguë est par nature une maladie secondaire. Il se développe dans le contexte de maladies respiratoires et de maux de gorge retardés ou actuels. La cause directe est que l'infection entre dans le sinus par le nasopharynx, l'oropharynx et d'autres sinus. Lors du passage de la sphénoïdite aiguë au stade chronique, on prescrit un traitement symptomatique au patient et un lavage de la cavité nasopharyngée avec une solution chaude de sel de table. La procédure est effectuée indépendamment par les appareils Dolphin, Rinolife et Aquamaris.

Pendant le traitement, il est nécessaire de prescrire le lavage de la cavité nasale. À ces fins, ils utilisent des bouillons de guérison à partir d'herbes telles que la prêle des champs, l'herbe de saule, la camomille, le romarin sauvage.

En règle générale, la sinusite sphénoïdale apparaît au fond d'une immunité affaiblie, raison pour laquelle le traitement médicamenteux devrait inclure un moyen de renforcer les forces de protection, en particulier les multivitamines.

Après l'élimination des réactions inflammatoires aiguës, des procédures de physiothérapie peuvent être recommandées au patient:

  • électrophorèse;
  • massage tonique;
  • galvanothérapie;
  • balnéothérapie;
  • acupuncture;
  • réflexologie;
  • traitement au laser, etc.

La maladie aux stades aigus est facilement traitable, mais en l’absence d’assistance médicale qualifiée en temps voulu, elle peut entraîner le développement de complications graves.

Si les symptômes sont légers et qu’il n’ya pas de signe de complication, un traitement conservateur est utilisé. Si l'inflammation est sévère et qu'il existe des symptômes de complications ou si le traitement conservateur n'apporte aucun succès, le rôle de la chirurgie est décidé.

Opération

La chirurgie de la sphénoïdite est une mesure extrême. Les experts recourent à une intervention chirurgicale avec l’inefficacité des méthodes de traitement conservatrices et évitent le développement de complications graves. Sur décision du médecin, une anesthésie générale ou une anesthésie locale est utilisée.

Chez un patient, l'os du labyrinthe ethmoïdal est ouvert et l'endoscope est inséré dans le sinus sphénoïdal. Ce dispositif vous permet de voir avec précision où le polype s'est formé, le kyste s'est développé, quels changements se produisent dans la membrane muqueuse et d'effectuer des interventions chirurgicales précises. À la fin de l'opération, le patient reçoit les médicaments nécessaires et se voit prescrire un traitement supplémentaire.

Pouvoir

Pour tous les types de sphénoïdite, il est important d'exclure du menu les plats et les boissons qui sèchent la membrane muqueuse du nez, car cela aggrave presque toujours la maladie. Ces produits comprennent:

  • la bière;
  • tout alcool;
  • Coca-Cola;
  • café
  • aliments épicés et salés.

Le régime devrait inclure des aliments riches en vitamines, protéines, minéraux et bactéries lactiques.

Prévention

Prévention de la sphénoïdite chez les adultes, ainsi que d'autres types de sinusite, comprend les recommandations suivantes:

  • Ne laissez pas sur la dérive les maladies infectieuses non datées - ARVI, ORZ, grippe, rougeole et autres;
  • Correct en présence de défauts anatomiques des sinus - la courbure de la cloison nasale, atrésie et autres pathologies;
  • Renforcer votre système immunitaire;
  • Essayez de manger des aliments enrichis en vitamines et en micro-éléments.
  • Éviter l'hypothermie;
  • Essayez de bouger plus, de mener une vie active.

La sphénoïdite est une maladie infectieuse. Il doit être traité obligatoirement et immédiatement après la détection des premiers signes.

Sphénoïdite. Symptômes, causes, types et traitement de la sphénoïdite

Bonne journée, chers lecteurs!

Dans l'article d'aujourd'hui, nous allons considérer avec vous une maladie telle que la sphénoïdite.

La sphénoïdite (sphénoïdite latine) est une maladie inflammatoire de la membrane muqueuse du sinus sphénoïde, le plus souvent causée par une infection se propageant à partir des cellules dorsales du labyrinthe ethmoïdal.

La sphénoïdite, ou comme on l'appelle aussi sinusite sphénoïdale, appartient à un groupe de maladies appelées sinusites. La sinusite est également appelée sinusite, ethmoïdite, antrite et rhinite (rhinite).

Le danger de la sphénoïdite est que le sinus sphénoïdal est situé profondément dans le crâne, où il est adjacent à des organes importants de la tête humaine tels que les nerfs optiques, la glande pituitaire et les artères carotides. Et comme l'inflammation du sinus sphénoïdal est souvent de nature infectieuse, la microflore pathogène peut nuire considérablement au travail de tous les organes vitaux susmentionnés.

L’infection, en raison de l’emplacement lointain et profond du sinus sphénoïdal, y pénètre rarement, en raison de laquelle la sinusite sphénoïdale est une maladie rare, mais cela ne nous donne pas le droit de traiter cette maladie avec frivolité. De plus, étant donné que les sinus paranasaux (sinus) sont situés à proximité les uns des autres, l’infection affecte généralement plusieurs sinus simultanément. Ainsi, la sphénoïdite est souvent accompagnée d'une sinusite, d'une ethmoïdite et / ou d'une sinusite frontale.

La sphénoïdite ne se prête pas à un traitement médicamenteux, on a donc souvent recours à la chirurgie.

Symptômes de la sphénoïdite

Parmi les principaux symptômes de la sphénoïdite peuvent être identifiés:

  • maux de tête constants et douloureux, parfois atroces, avec prédominance de douleurs à l'arrière de la tête ou à la profondeur de la tête, qui ne disparaissent presque jamais, même en cas d'analgésique;
  • vision floue, avec des accès de vision double;
  • douleur et pression dans les yeux et la région pariéto-temporale;
  • augmentation de la température corporelle - jusqu'à 37-38 ° C;
  • faiblesse générale et malaise;
  • irritabilité;
  • inconfort dans les profondeurs du nez et du nasopharynx;
  • sécrétion de la sécrétion qui coule à l'arrière du pharynx dans l'estomac;
  • difficulté à respirer par le nez;
  • violation de l'odeur;
  • odeur désagréable du nasopharynx.

Dans la sphénoïdite chronique, un écoulement purulent visqueux dans le nasopharynx, avec formation de croûtes purulentes, est un trait caractéristique.

Complications de la sphénoïdite

La méningite, l'abcès du cerveau et d'autres maladies infectieuses dangereuses pour la vie sont parmi les complications.

Causes de la sphénoïdite

La principale cause de la sphénoïdite, à l'instar d'autres types de sinusite, est une infection virale, bactérienne, fongique ou autre.

Parmi les autres causes de la sphénoïdite, on peut identifier:

  • Troubles anatomiques de la structure du sinus, congénital ou acquis: les déviations de la cloison nasale;
  • La présence dans la fistule de polypes sinusaux en forme de coin, de kystes, de tumeurs;
  • Entrée dans les sinus nasaux et paranasaux de corps étrangers;
  • Traitement tardif ou inapproprié d’autres types de sinusite - rhinite, sinusite, ethmoïdite;
  • Système immunitaire affaibli;
  • Manque de vitamines et d'oligo-éléments (hypovitaminose);
  • Hypothermie du corps;
  • ARVI, ARI, grippe.

La syphilis et la tuberculose peuvent également être une cause indirecte de la sphénoïdite.

Habituellement, avec l'élimination des obstacles à un échange d'air normal dans le sinus sphénoïdal, les symptômes s'atténuent et, avec un traitement médicamenteux supplémentaire, la fonctionnalité de cette partie de la tête est normalisée et la personne récupère.

Types de sphénoïdite

La sphénoïdite est classée comme suit:

En aval:

Sphénoïdite aiguë. Le cours de la maladie est aigu, avec une douleur occipitale de la tête, de la fièvre, une difficulté à respirer et des sécrétions abondantes qui traversent l’arrière du nasopharynx et se dirigent vers l’estomac. La principale cause de la sphénoïdite aiguë est une infection virale, bactérienne ou autre.

Sphénoïdite chronique. Le tableau clinique de la maladie est aggravé, puis s'atténue. Les symptômes comprennent une douleur persistante à l'arrière de la tête et à la «profondeur» de la tête, une température corporelle légèrement élevée (37 ° C), une gêne au niveau du nasopharynx, une respiration difficile, une altération de la fonction visuelle, des pertes purulentes et la formation de croûtes de pus, une odeur désagréable. Parmi les causes les plus courantes figurent les anomalies anatomiques de la structure du sinus sphénoïde, congénitales ou causées par diverses blessures, néoplasmes et autres pathologies. Parmi les causes, on peut également identifier une immunité affaiblie et une guérison complète des autres maladies des sinus. La sphénoïdite chronique peut être le résultat de la forme aiguë de la maladie.

Par localisation

  • Côté gauche
  • Côté droit
  • Bilatéral

Selon le formulaire:

  • Exsudatif:
    - Catarrhal;
    - purulent;
  • Productif:
    - polypes, kystique;
    - Pristeno-hyperplasique.

Selon l'étiologie:

  • Traumatique
  • Virale
  • Bactérienne
  • Fongique
  • Mixte

Diagnostic de la sphénoïdite

Diagnostic de la sphénoïdite produite par les méthodes suivantes:

Traitement de Sphénoïdite

La pharmacothérapie et le traitement symptomatique sont couramment utilisés pour traiter la sinusite sphénoïdale.

Le traitement de la sphénoïdite vise à:

  • diminution du gonflement du sinus sphénoïdal;
  • élimination de la sécrétion purulente du sinus sphénoïdal;
  • la destruction de l'infection;
  • restauration de la fonctionnalité normale du sinus sphénoïdal.

1. Des agents vasoconstricteurs sont utilisés pour soulager le gonflement du sinus sphénoïdal et normaliser la respiration nasale. Ils contribuent également à l'écoulement de la sécrétion pathologique du sinus sphénoïde. Parmi les vasoconstricteurs, on peut distinguer: "Naphthyzinum", "Farmazolin", "Noksprey", une solution d'adrénaline imbibée dans une bande de gaze (laissée pendant 20 minutes).

2. Lavage des sinus. Après "l'ouverture" du sinus sphénoïdal, il devrait être lavé. Pour le rinçage, la méthode de "déplacement" à l'aide d'un cathéter sinusal YAMIK a fait ses preuves de manière remarquable. Habituellement, après la première intervention, le patient ressent un soulagement important. L’essence de la procédure est l’introduction par l’intermédiaire d’un canal dans le sinus ou la cavité nasale du médicament et par l’autre canal, le secret pathologique est extrait des sinus. Les préparations antibactériennes se sont avérées efficaces comme agents de lavage: solutions de furacilline, chlorophyllipta.

3. Pour les sécrétions purulentes, en fonction de l'agent pathogène, les antibiotiques suivants sont utilisés: Ampioks, Augmentin, Duracef, Rovamycine, Sumamed, Cefalexin ou Ceftriaxone par voie intramusculaire.

4. Pour préserver la microflore intestinale, qui est généralement violée lors de la prise d'agents antibactériens, appliquez des probiotiques: "Bifikol", "Lactobacterin", "Linex", "Probiovit".

5. Pour prévenir les réactions allergiques aux médicaments, des médicaments antihistaminiques (antiallergiques) sont utilisés: "Diazolin", "Suprastin", "Tavegil".

Traitement symptomatique de la sphénoïdite

Aux températures élevées. Si la température corporelle ne dépasse pas 38 ° C pendant 5 jours, elle n'est pas assommée, car c'est la réponse du système immunitaire à la présence d'une infection dans le corps, qui est littéralement «brûlée» à une température élevée. Si la température a dépassé la température de 39 ° C ou si elle est maintenue à 38 degrés pendant plus de 5 jours, utilisez des médicaments antipyrétiques: "ibuprofène", "paracétamol".

Pour les maux de tête, des analgésiques sont utilisés: Askofen, Aspirin.

Intervention chirurgicale (opération) avec sphénoïdite

La chirurgie de la sphénoïdite est généralement attribuée dans les cas suivants:

- si l'accès au sinus sphénoïdal est fermé;
- Le traitement médicamenteux n’a pas donné les résultats escomptés;
- le processus inflammatoire s'est prolongé longtemps chez l'homme;
- le patient présente souvent des formes aiguës de sphénoïdite;
- Le patient a des complications de la maladie.

Le traitement de la sphénoïdite peut être effectué de 2 manières:

1. Endonasal. Méthode moderne utilisant des endoscopes et des instruments de microchirurgie. Son essence réside dans l'expansion de la fistule naturelle du sinus sphénoïde sous le contrôle de l'optique par le biais d'un passage nasal commun, après quoi tout le secret de la maladie est retiré du sinus avec une désinfection plus poussée.

2. Extrasal. Ouvrez le sinus sphénoïdal en retirant le septum nasal postérieur ou le cornet moyen avec les cellules arrière du labyrinthe ethmoïdal. Cette méthode est de moins en moins utilisée.

Le pronostic de guérison d'une sphénoïdite aiguë est favorable, avec une toxicité chronique moins positive. Cependant, chers lecteurs, rappelez-vous que dans tous les cas, il y a toujours une chance de guérison. Parfois, il suffit juste de se tourner vers Dieu!

Remèdes populaires contre la sphénoïdite

Étant donné que le sinus sphénoïdal est profondément dans la tête, l'utilisation de remèdes populaires pouvant entraîner de graves complications, les médecins ORL ne recommandent donc pas de traiter la sphénoïdite à la maison.

Pour soulager la situation, il est bénéfique de ne laver les sinus qu'avec une solution de sel faible - 1 cuillère à thé de sel pour 1 tasse d'eau bouillie tiède.

Prévention de la sphénoïdite

Prévention de la sphénoïdite, ainsi que d'autres types de sinusite comprend les recommandations suivantes:

  • Ne laissez pas sur la dérive les maladies infectieuses non datées - ARVI, ORZ, grippe, rougeole et autres;
  • Correct en présence de défauts anatomiques des sinus - la courbure de la cloison nasale, atrésie et autres pathologies;
  • Renforcer votre système immunitaire;
  • Essayez de manger des aliments enrichis en vitamines et en micro-éléments.
  • Éviter l'hypothermie;
  • Essayez de bouger plus, de mener une vie active;

Traitement de la sphénoïdite sans chirurgie

La sphénoïdite est un processus inflammatoire et le plus souvent infectieux qui se développe sur la membrane muqueuse du sinus sphénoïdal. La sphénoïdite est une infection secondaire qui se développe sur fond de maladie respiratoire aiguë (DRA) ou d'amygdalite bactérienne, de scarlatine. Parallèlement à la sphénoïdite, d'autres sinusites peuvent également se développer, formant une lésion sinusale généralisée. La maladie commence sous une forme aiguë, mais sans traitement approprié, elle peut se transformer en une forme chronique avec des rechutes périodiques. Dans la phase aiguë de la maladie, les symptômes caractéristiques de la sphénoïdite se développent et le traitement doit commencer immédiatement.

Le traitement de la maladie doit être complexe et long, vous ne pouvez pas interrompre le traitement si le patient ressent le premier soulagement. En médecine traditionnelle, ils utilisent des agents immunomodulateurs, anti-inflammatoires et antimicrobiens. En outre, l'effet de la thérapie est influencé par la nutrition et le mode de vie du patient.

Caractéristiques d'anatomie

Le sinus sphénoïdal est un sinus apparié situé dans l'épaisseur de l'os sphénoïde dans les profondeurs du crâne. Ce sinus communique avec le nasopharynx par l’ouverture. Étant donné que le sinus du sinus sphénoïdal est situé très profondément, le traitement du processus inflammatoire peut être difficile et long. Les sinus sont séparés par un septum et sont souvent asymétriques.

A côté de ce sinus se trouvent plusieurs structures anatomiques importantes: les nerfs optiques et crâniens, les méninges. Si l'infection se propage au-delà du sinus, la personne peut avoir de graves effets secondaires.

Causes de la sphénoïdite

La sphénoïdite est une maladie secondaire qui se développe dans le contexte d'infections respiratoires aiguës ou d'amygdalite bactérienne. L'agent infectieux pénètre dans le sinus sphénoïdal par le nasopharynx et le processus infectieux commence.

L'agent causal de la sphénoïdite peut être divers agents infectieux:

  • virus: virus de la grippe, virus parainfluenza, adénovirus et autres;
  • bactéries: les staphylocoques, les streptocoques, les pneumocoques et les bacilles hémophiles sont les principaux agents responsables de l'amygdalite purulente;
  • champignons protozoaires, le plus souvent des champignons du genre Candida.

Dans la plupart des cas, les maladies respiratoires ne conduisent pas à la sphénoïdite, mais un certain nombre de facteurs peuvent déclencher l'apparition du processus pathologique:

  • structure anormale de ce sinus;
  • processus inflammatoires dans les voies nasales et le septum;
  • kystes, polypes, tumeurs bénignes et malignes - ce qui conduit à la croissance de la membrane muqueuse du sinus sphénoïdal;
  • corps étranger dans la cavité des sinus;
  • blessures de cette partie du crâne facial;
  • immunité réduite.

Chez certains patients, la source d'infection n'est pas une maladie respiratoire, mais un processus d'infection interne. Si le sphénoïde est endommagé, l'infection peut pénétrer dans le sinus et provoquer une sphénoïdite. Cela se produit chez les patients atteints de tuberculose osseuse, de syphilis ou d'ostéomyélite.

La sphénoïdite se développe chez l’adulte et l’enfant. La maladie est souvent accompagnée de complications.

Évolution de la maladie

Lorsqu'un agent infectieux commence à se développer sur la membrane muqueuse des sinus nasaux, les cellules de l'épithélium muqueux sont endommagées et meurent, un œdème se forme.

La sphénoïdite est plus susceptible de se développer chez les personnes atteintes de sinus sphénoïdaux rétrécis. Les caractéristiques anatomiques d'une personne ou des processus pathologiques dans les sinus peuvent y conduire.

Dans les sinus rétrécis, l'échange d'air est perturbé et le processus inflammatoire se développe plus activement. L'inflammation entraîne un gonflement du mucus et un blocage encore plus étroit ou même complet du sinus. En même temps, la sécrétion d'exsudat est perturbée, ce qui aggrave l'inflammation.

Dans certains cas, une sphénoïdite non infectieuse se développe. Dans ce cas, l'agent infectieux n'entre pas dans la cavité des sinus, mais dans le contexte d'une maladie respiratoire aiguë, la muqueuse gonfle toujours. L'œdème entraîne un blocage de la cavité des sinus et le dioxyde de carbone libéré par les cellules pendant la respiration s'accumule dans cette cavité. Ce gaz provoque la mort des cellules épithéliales, une infiltration s'accumule dans la cavité.

Symptômes de la maladie

Avec le développement de la sphénoïdite, les symptômes n'apparaissent pas clairement, ce qui rend difficile le diagnostic de la maladie. Très souvent, le diagnostic correct n’est pas posé du tout, car les symptômes de la sphénoïdite ressemblent à ceux d’autres maladies. Un diagnostic incorrect entraîne un traitement inapproprié et peut entraîner des complications pour le patient. Surtout souvent souffrir des complications des enfants de la sphénoïdite.
Symptômes typiques de la maladie:

  1. Mal de tête
    Un mal de tête persistant d'intensité modérée est l'un des premiers symptômes de la maladie. Il y a un mal de tête dans le contexte de pression accrue à l'intérieur du sinus sphénoïdal. Lorsque cela se produit, irritation des terminaisons nerveuses, qui sont nombreuses dans les structures adjacentes. En outre, lorsque les bactéries se multiplient et que les cellules muqueuses se décomposent, des toxines sont émises qui irritent les terminaisons nerveuses. À mesure que l'exsudat s'accumule, l'intensité de la douleur augmente. L'emplacement de la douleur peut également varier. La douleur augmente lorsque vous êtes au soleil ou dans une pièce excessivement chaude. La douleur est persistante et ne disparaît pas lors de la prise d'analgésiques.
  2. Complexe astenovegetative de symptômes.
    Ce complexe de symptômes se manifeste plus souvent dans la sphénoïdite chronique. Près du sinus sphénoïdal sont des structures importantes, dont la défaite conduit à l'apparition d'un complexe de symptômes neurologiques. Les dommages au cerveau se développent contre les effets sur le tissu nerveux des toxines qui ont pénétré dans le tissu.
    Dans le même temps, des caractéristiques se développent:

  • troubles du sommeil;
  • perte d'appétit;

  • sensibilité tactile réduite;
  • troubles de la mémoire;
  • vertiges, incoordination;
  • faiblesse générale, élévation de la température jusqu'aux valeurs de sous-fibrilles;
  • rougeur de la peau;
  • irritabilité.
  • Décharge du sinus sphénoïdal.
    Ce symptôme vous permet de diagnostiquer la maladie. Au premier stade du processus d’infection, des sécrétions muqueuses transparentes apparaissent. Au fur et à mesure que le processus d'infection se développe, le pus s'accumule dans les sinus. Avec l'augmentation de la pression, le pus sort par la sortie du sinus sphénoïdal et coule à l'arrière du larynx. Les toxines contenant du pus irritent la muqueuse pharyngée, provoquant une toux. Le patient essaie constamment de tousser, mais cela ne soulage pas. Dans certains cas, le patient ressent une odeur désagréable de pus.
  • Violations de la vue et des odeurs.
    Dans le contexte du développement d'un processus infectieux, les structures avoisinantes sont endommagées et le patient développe des complications. Les complications les plus courantes de la sphénoïdite sont les troubles visuels et l’odorat. C'est avec ces plaintes que les patients vont le plus souvent chez un médecin.
    La violation de l'odeur se produit dans le contexte de la transition de l'infection vers la membrane muqueuse des sinus nasaux et de la destruction des récepteurs olfactifs par des toxines. La vision du patient est altérée en raison de lésions du nerf optique situé à proximité. En plus du fait que le processus infectieux peut se propager au nerf, ses dommages peuvent être indirectement causés: l'inflammation provoque un gonflement de la membrane muqueuse, ce qui perturbe l'apport sanguin au nerf optique.
  • Signes de lésion des nerfs crâniens.
    L'intersection des nerfs crâniens se trouve près du sinus sphénoïdal. Selon le nerf touché, le patient développe certains symptômes:

    • si l'inflammation s'est propagée au nerf abducent, le patient a une vision double;
    • avec la défaite du nerf oculomoteur chez un patient, la paupière supérieure tombe;
    • un signe de la défaite du nerf bloc est un strabisme prononcé;
    • si l'inflammation s'est propagée au nerf trijumeau, la sensibilité de la peau du visage diminue.
  • Tous les troubles neurologiques sont réversibles et guéris.
    Si le patient développe un complexe de symptômes caractéristiques de la sphénoïdite, le traitement doit être instauré immédiatement. Une thérapie intempestive ou non qualifiée entraînera le passage de la maladie à la forme chronique.

    Traitement de Sphénoïdite

    Le traitement de la maladie devrait être complet. La thérapie comprend:

    • agents antimicrobiens qui inhibent la reproduction d'un agent infectieux;
    • renforcement de l'immunité pour prévenir l'infection secondaire et le passage de la sphénoïdite à la forme chronique;
    • prendre des médicaments anti-inflammatoires qui réduisent les symptômes du processus inflammatoire;
    • antipyrétique et analgésique pour soulager les symptômes de la pathologie.

    Traitement folklorique

    Vous pouvez traiter la maladie à l'aide de recettes folkloriques. Cette thérapie a un effet positif complexe sur le corps et ne provoque pas d'effets secondaires. La plupart des médicaments ont des effets à la fois anti-inflammatoires, antimicrobiens et immunomodulateurs, réduisent la température et atténuent la douleur. En outre, le traitement à domicile vous permet d’éliminer le stress lié à votre hospitalisation, ce qui est particulièrement important si le patient est un enfant.

    1. Miel et citron Le miel et le citron sont ajoutés au thé noir ou vert. Dans le même temps, le thé ne doit pas être chaud, car dans le liquide chaud, tous les composants de la guérison sont détruits.
    2. Framboise et tilleul. Ces herbes ont des effets antipyrétiques, antimicrobiens et immunomodulateurs. Dans 400 ml d'eau bouillante cuite à la vapeur, 1 c. l Couleurs de citron vert et un mélange de baies et de feuilles de framboise, insistent dans un thermos pendant une demi-heure, filtre de prêt. Buvez chaud, ajoutez le miel au goût.
    3. Rose Musquée Ces baies - une source de vitamine C, dont le corps a besoin pour lutter contre les infections. Dans un demi-litre d'eau bouillante, brasser 3 c. l rose sauvage, insister dans un thermos pendant la nuit, puis filtrer. Prendre 150 ml pendant une demi-heure avant chaque repas.
    4. Canneberges. Les canneberges contiennent de nombreuses vitamines bénéfiques. Les baies fraîches de cette plante sont moulues avec du sucre dans un rapport de 3: 1. Dans 200 ml d'eau chaude (mais pas d'eau bouillante), mélangez 1 c. l ces canneberges. Buvez au lieu de thé.
    5. Gingembre La racine de gingembre soulage l'inflammation et a un effet antimicrobien. Dans le traitement de l'utilisation de racines fraîches, c'est plus utile. Dans 200 ml d'eau chaude, mélangez 1 c. l miel et ½ c. Racine de gingembre pelée râpée, ajouter quelques tranches de citron au goût. Aussi dans ce thé, vous pouvez ajouter quelques feuilles de menthe (alors le médicament aura plus d'effet apaisant) et de cannelle.

    Les remèdes populaires externes sont inefficaces dans ce cas, car le sinus sphénoïdal est situé profondément dans le crâne, et le rinçage de la gorge ou le lavage des voies nasales n’ont aucun effet sur celui-ci. Cependant, pour le traitement de la rhinite concomitante, vous pouvez utiliser des décoctions d’herbes médicinales pour nettoyer les voies nasales et des huiles essentielles cicatrisantes ayant un effet bactéricide pour soulager l’inflammation.

    Nutrition et mode de vie

    Avec la sphénoïdite, le traitement sera plus efficace si le patient suit un régime et mène une vie saine. La nourriture doit être équilibrée, riche en fruits et légumes. Avec la sphénoïdite, il est nécessaire d'empêcher le développement d'une réaction allergique, vous devez donc refuser les produits allergènes. Les allergies ne peuvent qu'aggraver l'évolution de la maladie.

    Également dans la période d'exacerbation de la maladie, le patient doit boire beaucoup. Boire beaucoup d'eau contribue à l'élimination plus intensive des toxines du corps. Il améliore également la sortie de l'exsudat des sinus sphénoïdaux. La meilleure boisson sera la décoction à base de plantes, car elle sert non seulement de source de liquide, mais a également un effet cicatrisant sur le corps.

    Pour prévenir l’exacerbation de la sphénoïdite, il est nécessaire de mener une vie active, de faire du sport et de renforcer le système immunitaire. Les défenses de l'organisme sont renforcées par un repos adéquat et une routine quotidienne normale et s'affaiblissent dans le contexte de fatigue chronique, de stress, de tension nerveuse et de dépression.

    Pronostic et prévention

    En général, le pronostic est favorable. Cependant, si la maladie n'est pas traitée, l'infection se propage au-delà du sinus sphénoïdal et peut infecter les structures vitales.

    Complications possibles de la maladie:

    1. La défaite des nerfs crâniens peut entraîner une diminution de la sensibilité, une vision floue, une altération de la mastication et une réduction des muscles du visage.
    2. Dommages au cerveau.
      En cas d'évolution prolongée de la maladie, l'infection peut dépasser le sinus sphénoïdal et toucher les méninges ou le tissu cérébral. Avec la défaite des méninges, le patient développe une encéphalite, si l'infection affecte le tissu cérébral - la méningite.
    3. Propagation de l'infection.
      La défaite du sinus sphénoïde entraîne la propagation de l'infection à d'autres sinus et le développement d'une inflammation généralisée.
    4. La défaite de l'orbite.
      Dans le même temps, un nouveau foyer d'infection se forme derrière le globe oculaire et exerce une pression. En même temps, le mouvement des globes oculaires est difficile, le patient ressent une douleur constante.

    Pour prévenir cette maladie, il est nécessaire de renforcer le système immunitaire, ainsi que de traiter rapidement et intégralement les maladies respiratoires aiguës, afin de prévenir la propagation de l’infection.

    Écrivez dans les commentaires sur votre expérience dans le traitement des maladies, aidez les autres lecteurs du site!
    Partagez des contenus sur les réseaux sociaux et aidez vos amis et votre famille!

    Vous Aimerez Aussi