Comment traiter la sinusite aiguë chez les enfants?

La sinusite chez les enfants est une maladie courante qui, selon les statistiques, est enregistrée chez 20% des bébés. Souvent, les parents ne consultent pas le médecin à temps, car les symptômes caractéristiques de la pathologie (nez qui coule, fièvre) ressemblent au rhume. La trahison de la sinusite est qu’en l’absence de traitement en temps voulu, la maladie peut avoir des conséquences graves qui menacent non seulement la santé, mais aussi la vie de l’enfant.

Les symptômes et le traitement de la sinusite chez les enfants sont un sujet important qui doit être examiné plus en détail. Les parents doivent savoir quels signes rechercher et comment distinguer les manifestations de la sinusite de la maladie habituelle, afin de ne pas déclencher la maladie et d'aider rapidement l'enfant.

Sinusite chez les enfants - caractéristiques de la maladie

La sinusite est une inflammation des sinus paranasaux (sinus). Un nouveau-né n'a que 2 paires de sinus - un réseau. situé dans le nez et maxillaire (maxillaire), qui sont situés à l'intérieur des joues. Les sinus paranasaux restants (frontal et sphénoïde) ne sont formés que par 7 ans.

Le système immunitaire du bébé est encore imparfait, ce qui explique la propagation de la sinusite à un plus jeune âge. Le but naturel des sinus paranasaux est de retarder et de filtrer l'air afin de ne pas laisser d'infection externe pénétrer dans le corps. Deux paires de sinus ne font pas toujours face à une puissante attaque de virus et de bactéries, et la structure sous-développée et la petite taille des sinus ne peuvent pas supporter le développement d'une inflammation.

Le processus inflammatoire peut englober n'importe laquelle des cavités nasales aérées. La reproduction de la microflore pathogène provoque une irritation et un gonflement de la membrane muqueuse, ce qui entraîne une stagnation et une accumulation de mucus dans les sinus paranasaux. Ainsi, des conditions favorables sont créées pour la reproduction ultérieure de bactéries nocives et le développement de processus purulents pouvant provoquer de graves complications. Les sinus accessoires sont situés à proximité des gros vaisseaux, du cerveau et des yeux. Dans les cas avancés, il est possible que le contenu purulent atteigne les organes vitaux et que des situations constituant une menace pour la vie de l’enfant soient développées.

Classification

Les processus inflammatoires infectieux dans les sinus paranasaux peuvent être aigus et chroniques, de nature bactérienne, allergique, virale ou fongique. Selon la nature du processus inflammatoire, la sinusite peut être catarrhale (en raison de la nature virale de la maladie) ou purulente (lorsque l'agent en cause est une microflore bactérienne).

En termes de localisation, il existe plusieurs catégories de sinusites:

  • sinusite frontale - l'inflammation couvre les sinus frontaux;
  • sinusite ou sinusite maxillaire chez les enfants;
  • ethmoïdite - le processus inflammatoire capture la membrane muqueuse du labyrinthe ethmoïde;
  • sphénoïdite (rarement observée chez les enfants) - un sinus sphénoïdal situé profondément dans le nez est affecté.

Une autre forme de la maladie, la pansinusite, se développe avec la lésion inflammatoire simultanée de tous les sinus paranasaux. Avec la défaite d'un seul côté du couple sinusal, on parle d'un déroulement unilatéral du processus inflammatoire, avec inflammation de deux départements à la fois - la sinusite bilatérale.

Comme les bébés ont des sinus paranasaux, la sinusite chez un enfant de 2 ans est presque asymptomatique. Chez les enfants plus âgés, les sinus cribrius et maxillaires étant presque complètement formés, la sinusite chez un enfant de 3 ans et plus se manifeste déjà par des symptômes caractéristiques associés au développement du processus inflammatoire dans les cavités aériennes.

Raisons

Les principales causes de la sinusite chez l'enfant sont les imperfections du système immunitaire et les agents infectieux qui pénètrent dans les sinus paranasaux. Le plus souvent, la pathologie se développe comme une complication après avoir souffert d'un rhume respiratoire (IRA, SRAS, grippe, scarlatine). Parfois, une réaction allergique ou une pollinose (allergie saisonnière à la floraison de certaines plantes) se produit comme déclencheur.

Parmi les autres causes du développement de la sinusite, les médecins appellent:

  • malformations congénitales du nez;
  • courbure du septum nasal;
  • blessure au nez;
  • prolifération de polypes;
  • des végétations adénoïdes;
  • caries, gingivites et autres problèmes dentaires;

Chez les enfants, la sinusite se développe beaucoup plus souvent que chez les adultes. Outre l'immunité faible et d'autres facteurs prédisposants, l'imperfection de la structure anatomique des sinus joue un rôle important. Chez un enfant, les sinus sont reliés à la cavité nasale par des fistules trop étroites. Avec le développement du processus inflammatoire, ils sont rapidement bloqués, les sécrétions muqueuses commencent à s'accumuler dans les sinus et la microflore pathogène se reproduit à un rythme accéléré. Le principal danger de la sinusite est la suppuration des sécrétions accumulées, la pénétration de l'infection dans le sang et les dommages aux organes et tissus vitaux.

Symptômes de la sinusite chez les enfants

Chez les bébés âgés de moins de 3 ans, les sinus paranasaux ne sont pas suffisamment développés, de sorte que la sinusite est presque asymptomatique et que leur développement est provoqué par des infections virales ou des végétations adénoïdes enflammées, à partir desquelles des agents pathogènes pénètrent dans les sinus.

La sinusite aiguë chez les enfants plus âgés se manifeste par les symptômes suivants:

  • écoulement nasal prolongé, qui dure plus de 2 semaines;
  • écoulement transparent du nez avec le développement du processus inflammatoire devient épais, purulent et de couleur jaune-vert;
  • l'enfant apparaît nasal dans la voix;
  • l'odorat diminue ou disparaît complètement;
  • obstruction de la respiration nasale est noté;
  • il y a des douleurs dans la région des sinus affectés, qui augmentent progressivement et sont particulièrement prononcées le soir;
  • lorsqu’un écoulement purulent se produit chez un enfant, la température augmente, des symptômes courants d’intoxication du corps apparaissent (maux de tête, faiblesse, perte d’appétit, troubles du sommeil)
  • il y a une odeur désagréable et putride de la bouche.

Des sensations douloureuses dans la région des sinus enflammés sont un signe caractéristique de la sinusite. La douleur est palpitante, pressante, aggravée par une pression des doigts sur le visage, près des ailes du nez ou sur les yeux, lorsque vous vous penchez en avant, que vous toussez ou éternuez. Dans le même temps, les sensations douloureuses peuvent être transmises au temple, à la mâchoire supérieure ou à l'oreille, ou couvrir la tête entière. La photophobie, les larmoiements, les rougeurs et le gonflement des yeux sont un autre signe constant de sinusite, surtout le matin.

La sinusite chronique chez l'enfant se manifeste par des symptômes moins prononcés, elle est caractérisée par une alternance de rémission avec des périodes d'exacerbation. Le plus souvent, des rechutes de la maladie sont observées pendant la saison froide et se produisent sur le fond d'une hypothermie ou d'une maladie catarrhale.

Si des symptômes apparaissent, les parents doivent montrer l'enfant le plus tôt possible à l'otolaryngologue. Seul un spécialiste sera en mesure de poser le bon diagnostic et d'expliquer comment et comment traiter une sinusite chez un enfant.

Méthodes de traitement

Le traitement de la sinusite chez un enfant doit être complet. Le médecin prescrit un schéma thérapeutique après avoir confirmé le diagnostic. À cette fin, l'oto-rhino-laryngologiste interroge les parents de l'enfant, identifie les principaux troubles et symptômes, procède à la rhinoscopie, c'est-à-dire qu'il utilise la méthode endoscopique pour examiner les voies nasales. Afin de clarifier le diagnostic, un examen radiographique ou une tomodensitométrie (TDM) est prescrit si nécessaire.

L’objectif principal de la thérapie est le suivant:

  • restauration de la respiration nasale;
  • libération des sinus paranasaux des sécrétions et du pus accumulés;
  • la destruction des agents infectieux;
  • soulagement du processus inflammatoire;
  • maintenir l'immunité et augmenter la résistance du corps aux infections.

Antibiotiques

La sinusite purulente chez un enfant est traitée avec des antibiotiques. Le traitement antibactérien est dans ce cas la principale méthode de traitement, car il est ainsi possible de détruire les agents responsables de la maladie et d’éviter des complications dangereuses. Idéalement, ces médicaments devraient être prescrits après un examen bactériologique de la sensibilité de l'agent pathogène à l'antibiotique.

Mais les résultats de cette analyse doivent attendre quelques jours. Par conséquent, dans une sinusite aiguë, avec une température élevée, des sécrétions purulentes abondantes et une intoxication prononcée du corps, le médecin prescrit immédiatement des médicaments ayant un large spectre d’action antimicrobienne. Dans de tels cas, tout retard dans le traitement peut entraîner des complications graves.

Les principaux antibiotiques pour la sinusite chez les enfants sont des médicaments du groupe des pénicillines, des macrolides ou des céphalosporines:

Les antibiotiques pour bébés sont généralement prescrits sous forme de sirop ou de suspension, qui ont un goût agréable, sont mieux absorbés et, contrairement aux comprimés ou aux poudres, ne provoquent pas de dégoût chez les enfants. La posologie des médicaments et le déroulement du traitement sont déterminés par le médecin. Les parents doivent suivre à la lettre toutes les recommandations.

Le Dr Komarovsky parle de la sinusite chez les enfants comme d’une infection insidieuse, car chez les bébés, les complications se développent beaucoup plus rapidement que chez les adultes. Dans le même temps, le médecin affirme que, dans de nombreux cas, l'utilisation d'antibiotiques n'est pas justifiée, car la nomination de médicaments puissants ne devrait pas être motivée uniquement par une rhinite prolongée, mais par un rhume accompagné de sensations douloureuses dans les sinus paranasaux et d'autres symptômes caractéristiques de la sinusite.

Cela dépend beaucoup du type d'agents infectieux. Le traitement antibactérien n’est efficace que dans le cas où les agents d’infection en cause sont des bactéries pathogènes (staphylocoque doré ou hémolytique, pneumocoque). Si la maladie est provoquée par une infection virale ou fongique, les antibiotiques n’aideront pas; dans ce cas, un autre schéma thérapeutique devra être sélectionné en fonction de médicaments antimycotiques et antiseptiques.

Thérapie d'irrigation

Pour le nettoyage du nez des sécrétions muqueuses, les produits naturels à base d'eau de mer tels que Aqualore Baby, Aquamaris, Quix sont les mieux adaptés. Ils sont absolument sans danger, sans contre-indications, nettoient efficacement les voies nasales, éliminent les poches muqueuses et permettent la respiration libre.

Afin d'accélérer l'écoulement du mucus, on prescrit au bébé des gouttes nasales à effet vasoconstricteur - Naphthyzinum, Sanorin, Galazolin, Otrivin. Ils aident à faire face à l'enflure et à la congestion nasale. Les agents vasoconstricteurs pour enfants ne peuvent être utilisés que sur prescription médicale et pendant 5 jours consécutifs au maximum, car ils entraînent rapidement une dépendance et la probabilité d’effets secondaires augmente.

Les antiseptiques ont de bonnes propriétés anti-inflammatoires - gouttes de Protargol, solutions de Collargol, Furacilin, Chlorhexidine. Le traitement est complété par des moyens combinés - il s’agit de gouttes, de solutions ou de sprays ayant une action anti-inflammatoire, anti-allergique, antiseptique (Polydex, Isofra).

Dans la période aiguë, des agents antipyrétiques sont utilisés pour soulager la maladie (paracétamol, Efferalgan), il est recommandé de donner au bébé plus de liquide pour accélérer l’introduction de toxines provenant du corps (thé avec du miel, du citron, de la confiture, des boissons aux fruits, des boissons aux fruits ou des jus). En cas de sinusite provoquée par des allergies, des antihistaminiques sont également prescrits (Claritin, Suprastin, Zodak).

Physiothérapie

Des procédures similaires ne peuvent être prescrites qu'en l'absence de complications purulentes. Les séances de thérapie UHF, par ultrasons ou au laser aident à arrêter le processus inflammatoire. L'électrophorèse est utilisée pour une meilleure pénétration des substances médicamenteuses dans les sinus. Le traitement est complété par des méthodes de darsonvalisation ou de tubus-quartz.

Ponction des sinus

Il s'agit d'une méthode douloureuse à laquelle on n'a recours que dans les cas graves, en l'absence de résultat d'un traitement conservateur et du développement d'un processus purulent. Au cours de la procédure, le chirurgien perce le sinus, élimine le pus, rince la cavité avec une solution antiseptique et insère un cathéter de drainage à travers lequel sont injectés les médicaments quotidiens (solutions antibiotiques et anti-inflammatoires) dans le sinus.

Traitement de la sinusite chez les enfants à la maison

L'utilisation de recettes populaires pour le traitement de la sinusite chez un enfant n'est possible qu'avec l'accord du médecin. Un lavage inapproprié peut compliquer le cours de la maladie et l'utilisation de remèdes à base de plantes et de décoctions d'herbes peut provoquer une réaction allergique et compliquer le déroulement du processus pathologique. La procédure d'échauffement doit également être abordée avec une extrême prudence, car avec les complications purulentes, la chaleur contribuera à la propagation de l'infection, ce qui peut avoir des conséquences graves pour la santé.

L'inhalation

En l'absence d'allergie, vous pouvez faire des inhalations à base de décoctions de camomille, de sauge, de calendula. Les herbes médicinales fourniront l’effet antiseptique et anti-inflammatoire nécessaire, accéléreront l’écoulement du mucus, élimineront la congestion nasale. Avant la procédure, la tisane est versée avec de l'eau, portée à ébullition puis légèrement refroidie. L'enfant doit respirer de la vapeur médicale, mais avant cela, vous devez vérifier sa température. La vapeur ne doit pas être trop chaude, sinon le bébé pourrait être brûlé.

Si vous êtes allergique aux herbes, vous pouvez faire des inhalations de pommes de terre. Pour ce faire, plusieurs tubercules doivent être bouillis, malaxés, puis respirés à la vapeur.

Lavage du nez

Le nez de l'enfant peut être lavé avec une solution saline (1 c. À thé. Sel pour 200 ml d'eau bouillie), de l'eau minérale, une décoction à base de plantes (en l'absence d'allergie). Assurez-vous de consulter votre médecin - il vous expliquera comment bien se laver le nez. Ensuite, suivez ses recommandations. Pour laver le nez chez les enfants, il est préférable d'utiliser une seringue sans aiguille ni petite seringue, nettoyant les voies nasales en alternance.

Exercices de respiration

À la maison, vous pouvez faire de la gymnastique médicale selon la méthode de Strelnikova ou maîtriser l’acupression, ce qui favorise la décharge de mucus des sinus paranasaux. De simples manipulations aideront à retrouver une respiration libre, à éviter les complications et la récurrence de la maladie.

Avis de traitement

Examen numéro 1

Ce printemps, ma fille a eu un gros rhume, elle n’a pas eu le nez qui coule depuis longtemps, puis elle a commencé à se plaindre de douleur au nez, sous ses yeux, elle a fait de la fièvre. Après l'examen, ils ont diagnostiqué une «sinusite»: ils prenaient d'abord des antibiotiques, qui leur avaient été prescrits par un médecin, puis se lavaient le nez avec des antiseptiques, puis ils enterraient des gouttes anti-inflammatoires et vasoconstricteurs.

L'amélioration était déjà apparente le deuxième jour de traitement. Mais le médecin a averti que le traitement aux antibiotiques doit être complété, sinon des complications et une récurrence de la maladie sont possibles. J'avais peur de devoir faire une ponction, j'ai entendu dire que c'était une procédure très douloureuse et que l'enfant était déjà faible pendant la maladie. Mais tout a fonctionné, les antibiotiques ont fait leur travail, ont vaincu l'infection et n'ont pas permis les complications purulentes. Maintenant que ma fille a récupéré, nous essayons de surveiller sa santé, notre humeur pour éviter la répétition de la maladie.

Examen numéro 2

Il y a un an, mon fils a été traité pour une sinusite. Il a eu une infection des sinus frontaux, de graves maux de tête, un nez qui coule et de la fièvre. Au début, l'antibiotique Amoxicilline était pris, le nez était lavé, mais il n'y avait pas d'amélioration. Ensuite, le médecin a corrigé le schéma thérapeutique et prescrit d’autres pilules - un puissant antibiotique, le céfixime, des gouttes nasales anti-inflammatoires. Bientôt, le fils devint meilleur et il refusa de prendre les pilules.

Mais il s'est avéré qu'il est impossible d'interrompre le traitement, car après une semaine de retour des symptômes, des douleurs déchirantes insupportables et un écoulement nasal purulent sont apparus. En conséquence, j'ai dû percer les sinus.

La procédure est douloureuse mais elle a été réalisée sous anesthésie locale. Le pus a été retiré, tout a été nettoyé, les cavités ont été lavées avec des antiseptiques. Après cela, nous allions tous les jours dans la salle de traitement pour y recevoir des solutions contenant des antibiotiques. Maintenant que tout est derrière, le fils se sent bien, il ne reste qu'une petite cicatrice au site de ponction en mémoire.

Sinusite chez un enfant: symptômes et traitement

La sinusite est une inflammation de la membrane muqueuse du sinus pneumatique (sinus). Plusieurs sinus paranasaux se trouvent dans les os du crâne: dans la mâchoire supérieure, dans les os frontaux, ethmoïdes et sphénoïdaux. Ils communiquent tous avec la cavité nasale. L'inflammation peut se développer dans un ou plusieurs d'entre eux en même temps.

La sinusite est une pathologie courante chez les enfants: selon les statistiques, elle affecte jusqu'à 20% des enfants d'âges différents. Certains parents ne soupçonnent même pas le développement de la sinusite chez l'enfant, considérant le nez qui coule caractéristique de la maladie comme un rhume banal. Mais ce n’est pas une maladie inoffensive qui peut avoir des conséquences graves.

Causes et mécanisme de la sinusite

La cause la plus courante d'inflammation des sinus paranasaux est une infection bactérienne ou virale qui pénètre dans les sinus paranasaux. La sinusite peut être une complication de la scarlatine, des infections virales aiguës des voies respiratoires, de la rougeole et de la grippe. Dans certains cas, le processus inflammatoire est associé à une réaction allergique, la pollinose. L'inflammation peut se propager aux sinus avec une maladie des molaires supérieures.

Les facteurs prédisposant à la survenue d'une sinusite sont:

  • courbure du septum nasal;
  • développement anormal de la structure des fosses nasales;
  • l'hypothermie;
  • immunité réduite.

L'essence des changements inflammatoires dans les sinus est la suivante:

  • des agents pathogènes envahissent le sinus paranasal;
  • la membrane muqueuse sous l'influence des agents pathogènes se gonfle, violant ainsi la ventilation du sinus;
  • en raison d'un œdème, la sortie de mucus du sinus paranasal, produite par la membrane muqueuse, est également perturbée et les sinus sont progressivement complètement remplis de sécrétions muqueuses;
  • sous l’influence des microbes, il se produit une suppuration des sécrétions accumulées, du pus et des déchets de micro-organismes peuvent pénétrer dans le sang et causer des dommages à d’autres organes et tissus.

Classification de la sinusite

La localisation de l'inflammation distingue ces types de sinusite:

  • sinusite frontale - inflammation du sinus frontal (un ou les deux);
  • sinusite - inflammation d'un ou des deux sinus de la mâchoire supérieure;
  • sphénoïdite - développement d'une inflammation dans la cavité paranasale de l'os sphénoïde du crâne;
  • ethmoïdite - la lésion est localisée dans les sinus du labyrinthe dans l'os ethmoïde.

La durée du processus inflammatoire se distingue:

  • sinusite aiguë (pouvant durer jusqu'à 3 mois);
  • inflammation chronique (dure plus de 3 mois avec des rechutes récurrentes).

En raison de la survenue d'une sinusite:

  • bactérien;
  • viral;
  • des champignons;
  • mixte (causée par des micro-organismes de différents types);
  • allergique (associé à l'exposition à des allergènes inhalés);
  • traumatique (résultant de blessures à la tête et au nez).

Les symptômes

Les symptômes de la sinusite dépendent de:

  • sur la forme de la maladie - dans le processus aigu de la manifestation sont plus prononcés, dans les symptômes chroniques peuvent être effacés;
  • à partir de l'âge de l'enfant.

Chez les bébés des trois premières années de vie, les sinus paranasaux sont sous-développés. Les maladies infectieuses virales et les végétations adénoïdes constituent la principale cause de sinusite chez les enfants de ce groupe d'âge. Les symptômes cliniques de la sinusite sont ternes, ils sont pratiquement asymptomatiques. La sinusite est souvent accompagnée d'une otite moyenne, car depuis la cavité nasale, l'infection peut se propager par la trompe d'Eustache, large chez les enfants, jusqu'à l'oreille moyenne.

Chez les enfants plus âgés, tous les sinus paranasaux sont déjà formés et l’un d’eux peut être affecté. Les enfants développent souvent une inflammation dans plusieurs sinus (polysinusite) ou même dans tous les sinus à la fois (pansinusite). Le processus inflammatoire dans un sinus est très rare.

Les symptômes caractéristiques de la sinusite sont:

  • nez qui coule pendant plus de 2 semaines;
  • décharge, acquérant une nature purulente et de couleur jaune-vert;
  • douleur dans les zones paranasales et maux de tête;
  • difficulté à respirer par le nez;
  • voix nasales;
  • odorat réduit;
  • augmentation des symptômes dans la soirée;
  • température élevée (jusqu'à 38–39 0 C) au cours du processus aigu, avec une sinusite chronique, on observe rarement de la fièvre;
  • détérioration du bien-être général: fatigue, léthargie, troubles du sommeil, détérioration de l'appétit;
  • sécheresse de la gorge, provoquant une toux (généralement la nuit).

Diagnostics

Outre une enquête auprès des parents, un examen de la cavité nasale de l’enfant est effectué (rhinoscopie), dans lequel une rougeur et un gonflement de la membrane muqueuse et une quantité importante de mucus dans la cavité nasale sont détectés. Pour confirmer le diagnostic, on attribue une radiographie des sinus paranasaux. La photo reflète l'épaississement de la muqueuse de la paroi du sinus enflammé, la présence de fluide à l'intérieur.

Le plus informatif est l'examen endoscopique des cavités nasales. Dans certains cas, la tomodensitométrie (IRM et TDM) est utilisée pour faciliter le diagnostic de la sinusite non inflammatoire (pour les polypes du sinus paranasal et la courbure de la cloison nasale).

Avec la localisation de l'inflammation dans les sinus maxillaires, une ponction thérapeutique et diagnostique peut être effectuée pour éliminer le contenu purulent du sinus et le laver avec une solution antiseptique. Les écoulements résultants des sinus permettent de déterminer la nature de l'inflammation, d'effectuer un examen bactériologique pour isoler l'agent pathogène et d'identifier sa sensibilité aux antibiotiques.

Dans l'étude du sang, il y a une ESR accélérée et une augmentation du nombre de leucocytes.

Traitement

La sinusite de l'enfant ne doit en aucun cas être traitée seule, afin de ne pas aggraver la situation et d'éviter les complications. Le traitement doit être effectué uniquement chez le médecin ORL pédiatrique.

Le but du traitement est:

  • restauration de la respiration nasale;
  • l'exposition à des agents pathogènes de l'inflammation ou l'élimination d'une autre cause de la sinusite;
  • se débarrasser de l'inflammation;
  • prévention des complications.

Le traitement conservateur complexe comprend:

  • antibiothérapie;
  • agents vasoconstricteurs;
  • médicaments antihistaminiques (antiallergiques);
  • procédures physiothérapeutiques.

Idéalement, les antibiotiques sont prescrits sur la base des résultats d'études bactériologiques permettant de déterminer la sensibilité de l'agent pathogène aux agents antibactériens. Toutefois, l'étude prend 4 à 5 jours. Par conséquent, dans les situations aiguës (intoxication grave, fièvre élevée et écoulement purulent abondant), le traitement est prescrit immédiatement, puis, si nécessaire, corrigé. Ce retard engendre de nombreuses complications chez les enfants plus rapidement que chez les adultes.

Si la sinusite est associée à une carie profonde ou à une autre pathologie des dents, le dentiste décidera alors de corriger la cause sous-jacente de la maladie.

Ils commencent généralement leur traitement par l'utilisation d'antibiotiques à large spectre d'action provenant d'un certain nombre de pénicillines: Augmentin, Ampicillin, Amoxiclav. Pour l’intolérance à la pénicilline, on utilise des macrolides - Sumamed, Clarithromycin, Azithromycin.

Les remèdes vasoconstricteurs gonflent la membrane muqueuse, améliorant ainsi l'écoulement des sécrétions mucopuruleuses et contribuant à la restauration de la respiration nasale. Nazivin, Otrivin, Naphthyzin, Sanorin et Tizin Xylo sont utilisés dans la pratique des enfants. Une attention particulière devrait être portée aux restrictions d'âge des parents concernant l'utilisation des fonds de vasoconstricteur.

Il est important de bien égoutter les gouttes dans le nez: l'enfant penche la tête sur le côté ou le couche de côté. Installez les gouttes sur le septum nasal et pressez l'aile du nez dessus avec le doigt. Puis égouttez-vous dans l'autre passage nasal.

Les médicaments vasoconstricteurs ne peuvent être utilisés que pendant 5 à 7 jours en raison de leur effet sur la membrane muqueuse. Les sprays et les aérosols assurent une distribution uniforme du médicament sur toute la surface de la membrane muqueuse du nez.

Après l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs, des gouttes antiseptiques (Etericide, Collargol, Protargol) ou un antibiotique local, Bioparox, sont instillés dans le nez. Ces médicaments aident à faire face à l'inflammation.

De médicaments antiallergiques utilisés Claritin, Fenistil, Cetrin, Tavegil. La posologie de tous les médicaments prescrits et la durée du traitement sont déterminées par le médecin en fonction de la gravité du processus inflammatoire, de l’âge de l’enfant.

Il est possible d’utiliser des recettes de médecine traditionnelle pour la sinusite chez les enfants uniquement avec l’accord d’un spécialiste en ORL, car un lavage incorrect de la cavité nasale peut entraîner des complications. L'échauffement ne peut être utilisé qu'en l'absence de suppuration. Les phytopreparations peuvent provoquer une allergie du corps, ce qui aggravera également le processus pathologique.

En l'absence d'allergies et en consultation avec le médecin, vous pouvez appliquer des inhalations avec décoctions de camomille, sauge, calendula. La collection de ces herbes est versée avec de l'eau et portée à ébullition, donnez à l'enfant à respirer par paires de ces plantes. Avec l'autorisation du médecin ORL, il est possible d'utiliser une solution de sel marin dans le nez.

Les médicaments homéopathiques prescrits par l'homéopathe pour enfants peuvent également être utilisés en traitement. La qualité positive de cette thérapie est l’absence d’effets secondaires des médicaments et de leur effet immunomodulateur.

Dans le traitement peut être utilisé des méthodes de physiothérapie. Les effets de la physiothérapie peuvent être:

  • élimination du processus inflammatoire;
  • activation des processus métaboliques dans le tissu affecté;
  • améliorer la microcirculation sanguine;
  • réduction de l'intoxication;
  • augmenter les défenses du corps.

Les effets anti-inflammatoires ont:

Influencer les agents pathogènes de l'inflammation à l'aide d'un nez en tube de quartz, darsonvalisation locale; L'antibiotique peut être administré par électrophorèse.

La contre-indication à la physiothérapie est la nature purulente de l'inflammation et la violation de l'écoulement sortant du sinus paranasal.

Dans le traitement de la sinusite chronique, le complexe de mesures thérapeutiques comprend également des exercices de respiration (selon la méthode de Strelnikova), l’acupression de points biologiquement actifs sur le visage. Cela contribue à améliorer la circulation sanguine et lymphatique et à réduire les manifestations inflammatoires.

L'acupressure est particulièrement efficace pour les sinusites et les sinusites frontales. Il est effectué jusqu'à 3 fois par jour pendant environ 5 minutes pendant 10 jours. Les mouvements circulaires de l'index devraient être les points suivants:

  • 2 points symétriques sur le front au-dessus des centres des sinus frontaux (2 cm au-dessus du bord intérieur des sourcils);
  • point situé au centre du front, à 2 cm sous le début de la croissance des cheveux;
  • 2 points symétriques au-dessus des sinus maxillaires (1,5 cm sous la paupière).

Si un traitement conservateur a échoué, le sinus affecté est perforé, le pus est éliminé, le sinus est lavé et un antibiotique ou des anti-inflammatoires sont injectés.

Prévention

Il est possible de protéger l'enfant de la sinusite. Pour ce faire, vous devez prendre des mesures préventives:

  • effectuer le traitement correct de toute infection chez un enfant;
  • consulter en temps opportun un médecin avec un long nez qui coule;
  • fournir à l'enfant une bonne nutrition;
  • surveiller l'observance du régime du jour par l'enfant;
  • nettoyez régulièrement votre appartement par voie humide et assurez-vous qu'il a un microclimat normal (température de l'air jusqu'à 20 0 С et taux d'humidité minimum 50%), accès à l'air libre;
  • durcir l'enfant;
  • exclure l'hypothermie du corps de l'enfant;
  • promouvoir un mode de vie actif de l'enfant (encourager les exercices du matin, la natation dans la piscine, le sport).

CV pour les parents

Un nez qui coule chez un enfant n'indique pas toujours un rhume banal, avec lequel les parents peuvent facilement faire face à des mesures médicales élémentaires. Ce peut être une manifestation d'inflammation des cavités paranasales.

Il est impossible de poser soi-même un diagnostic correct et encore moins de guérir la sinusite. Les tentatives d’automédication peuvent entraîner de graves complications. Les méthodes et les recettes de la médecine traditionnelle sans traitement médical ne vont pas aider.

Au moindre soupçon de sinusite devrait consulter un médecin et respecter scrupuleusement tous ses rendez-vous. C’est seulement ainsi que nous pourrons compter sur une guérison et éliminer le passage de la sinusite à la forme chronique.

À propos des signes et du traitement de la sinusite dans le programme «Vivre en bonne santé!»:

Sinusite chez les enfants: symptômes et traitement, caractéristiques de l'évolution de la maladie

Le symptôme le plus commun du rhume chez les enfants est un rhume. L'auto-traitement par les parents ne donne souvent pas les résultats escomptés, car l'écoulement de mucus par le nez est le symptôme de pathologies plus graves. La sinusite n'est pas une maladie sans danger. Retarder une visite chez le médecin peut menacer un enfant de complications potentiellement mortelles.

Description générale

La sinusite est un processus inflammatoire qui se développe dans les sinus paranasaux (sinus paranasaux) situés dans les os du crâne. Ces formations ont la forme de cavités d’air communiquant avec la cavité nasale. L'inflammation survient le plus souvent en tant que complication de maladies infectieuses, moins souvent due à des allergies.

La maladie se développe selon ce schéma:

  • La pénétration de la microflore pathogène dans un ou plusieurs sinus.

  • Les allergies ou l’hypothermie affaiblissent l’immunité de l’enfant et ne permettent pas de vaincre l’infection.

  • L'apparition d'un œdème muqueux et une mauvaise ventilation des sinus paranasaux.

  • Les sinus proches du nez sont isolés, raison pour laquelle le mucus ne s'écoule pas.

  • Les sinus sont remplis de mucus.

  • L'accumulation de pus dans les sinus paranasaux et son entrée dans le sang avec les déchets de microorganismes pathogènes.

    Causes d'occurrence que dangereuses

    Dans les sinus nasaux d'une personne en bonne santé se cache un secret qui nettoie la région paranasale des micro-organismes. Si, pour une raison quelconque, il stagne, il devient alors un environnement propice au développement de la sinusite.

    Les causes suivantes peuvent causer un dysfonctionnement des sinus:

    • Infection virale Pris dans les sinus, les virus provoquent une forte décharge et un épaississement du secret tout en rétrécissant la fistule des sinus, perturbant ainsi le drainage et la ventilation. Le processus est compliqué par l'ajout d'un composant bactérien qui, s'il n'est pas traité correctement, provoque une résistance aux médicaments antibactériens.

  • Champignon Avec l'augmentation de l'humidité et de la température, ainsi que l'absence de ventilation dans la pièce, le champignon se dépose dans les sinus du nez, provoquant une mycose.

  • Allergie. La réaction à différentes substances peut provoquer une rhinite vasomotrice avec œdème de la membrane muqueuse des sinus paranasaux, qui provoque souvent une sinusite.

  • Déformation des sinus et des labyrinthes traumatisés au visage.

  • L’avitaminose, qui provoque un affaiblissement du système immunitaire, ne peut pas faire face à une infection des sinus paranasaux.

  • L'air Provoquer une maladie peut polluer ou l'air froid.
  • La sinusite, comme d’autres maladies de la tête, entraîne de graves complications, dont certaines peuvent être fatales. Parmi eux figurent les pathologies suivantes:

    • Abcès cérébral, méningite.

    Classification des maladies

    La sinusite pédiatrique est classée selon divers critères. En fonction de la localisation de l'inflammation:

    • sinusite - avec inflammation des sinus maxillaires;

  • sinusite frontale - avec inflammation des sinus frontaux;

  • ethmoïdite - dans l'inflammation du labyrinthe d'ethmoïde;

  • sphénoïdite - avec inflammation dans les sinus sphénoïdaux.
  • Sur les symptômes et le traitement de la sinusite chez les enfants, le Dr Komarovsky explique:

    En fonction de la durée:

    • aigu - jusqu'à 3 mois;

  • chronique - plus de 3 mois., avec la présence d'une récidive symptomatique;

  • récurrent - en présence de plusieurs exacerbations au cours de l'année avec des interruptions d'au moins 2 mois.
  • En fonction du groupe d'âge:

    • enfants de moins de 3 ans;

  • enfants d'âge préscolaire (de 7 à 7 ans);

    Selon les causes de la maladie:

    • bactérien - lésions des fosses nasales causées par des bactéries qui y sont entrées;

  • viral - avec la défaite des virus;

  • champignons - provoqués par des champignons pathogènes;

  • traumatique - causé par des blessures à la tête et au nez;

  • les pathogènes mixtes sont des microorganismes appartenant à divers groupes;

  • allergique - les allergènes (pollen, poussière, poils d'animaux) deviennent la cause de la sinusite.
  • Signes spécifiques et non spécifiques

    Les principaux symptômes de la sinusite chez les enfants se caractérisent par les manifestations suivantes:

    • Maux de tête et nervosité et irritabilité qui en résultent.

  • Signes d'intoxication sous forme de frissons, de fièvre, d'appétit diminué ou absent, etc.

    Dans la plupart des cas, le développement de la sinusite commence après le SRAS, mais il existe parfois une période d'amélioration générale entre le rhume traité avec succès et l'apparition d'une sinusite.

    Le principal symptôme de la maladie chez les enfants de moins de 10 ans est l'écoulement nasal incessant (muqueux, aqueux ou purulent). En même temps, des exsudats provoquant une toux sont observés dans le nasopharynx sur le mur du fond et, dans la forme chronique, une odeur désagréable se dégage de la bouche.

    L'augmentation de la température corporelle est de gravité variable et dépend de l'âge de l'enfant et de la durée de la maladie. Dans la forme aiguë chez les jeunes enfants, une température élevée est observée plus souvent, mais dans le cas de la maladie chronique, elle peut ne pas l'être du tout. À cet âge, près de la moitié de la phase aiguë est accompagnée d'une otite moyenne aiguë et il n'y a pas de douleur dans la région des sinus ni de maux de tête.

    Sirop pour enfants Lasolvan est une suspension qui permet de traiter la toux dès les premiers jours de la vie de votre bébé.

    Cet article décrit un sirop ayant des effets analgésiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires - il s'agit du sirop pour bébé à base d'ibuprofène.

    Saviez-vous que le sirop Efferalgan pour enfants aide efficacement à lutter contre la grippe, les maladies respiratoires aiguës et d'autres maladies infectieuses?

    Comment reconnaître dans le temps, les premiers secours

    Un enfant souffrant de sinusite peut se plaindre de douleurs au nez ou au nez, avec les sensations les plus prononcées le soir et les faiblesses le matin. Après un certain temps, l'enfant ne peut pas déterminer exactement où se situe le centre de la douleur - sa tête commence juste à faire mal.

    Un autre symptôme caractéristique est une élévation de la température corporelle allant jusqu'à 38 degrés (parfois plus). C'est une forme aiguë de la maladie. En cas de sinusite chronique, la température augmente rarement. Le sommeil de l'enfant s'aggrave, l'appétit disparaît et, à cause de la sécheresse, une toux apparaît dans la gorge, aggravée la nuit.

    La sinusite chez les enfants rend la respiration difficile. Si des symptômes apparaissent, consultez immédiatement un médecin. Avant l'arrivée de ce que vous pouvez prendre l'aspiration du mucus du nez avec une poire. Il est possible de se rincer le nez avec une solution saline spécialement préparée.

    Mesures de diagnostic

    Un diagnostic précis est établi après le complexe d'examen, qui comprend:

    • la fluoroscopie;

    L'analyse du sang tient compte du nombre de leucocytes et du taux de sédimentation des érythrocytes, qui ont des valeurs élevées dans la sinusite.

    La TDM prescrit, si nécessaire, un diagnostic plus informatif de la sinusite chez l’enfant, permettant d’évaluer l’état des sinus nasaux (kyste, tumeur ou courbure du septum). La méthode la plus informative est considérée comme l’examen endoscopique du nez, qui nécessite un équipement spécial qui n’est pas présent dans toutes les salles d’ORL.

    Un nouveau-né a le nombril ensanglanté - que faire, qui contacter et est-ce un phénomène normal? Le docteur Komarovsky parlera de tout en détail.

    Mais pour éviter de telles conséquences désagréables, lisez sur notre site Web un article sur la façon de gérer le nombril d'un nouveau-né.

    Une autre information très importante et utile pour les mères sur la façon de collecter d’abord les choses les plus nécessaires pour un nouveau-né.

    Comment et quoi traiter

    Le traitement de la sinusite chez les enfants est généralement effectué à domicile afin de remplir les conditions suivantes:

    • Prendre des mesures pour améliorer l'état général et réduire la durée de la maladie.

  • La destruction de la cause de la maladie - le microorganisme qui l’a provoquée.

  • Respect du repos au lit sans sortir.

  • Mesures préventives pour prévenir les complications après une inflammation.
  • Le traitement de la sinusite comprend les mesures suivantes:

    • Traitement médicamenteux, dans lequel le principal agent thérapeutique est un antibiotique systémique et local.

    Dans le traitement utilisant les médicaments suivants:

    • corticostéroïdes locaux qui soulagent le gonflement et le développement de complications;

  • les mucorégulateurs diluant le mucus;

  • antihistaminique et anti-inflammatoires;

    • L'utilisation de micromanipulations:
    • lavage des sinus nasaux selon la méthode du «coucou»;

  • ponction des sinus paranasaux avec leur détection ultérieure.
    • Drainage des sinus paranasaux dans lequel une aiguille spéciale est insérée dans la cavité et drainage le long de celle-ci. Elle est réalisée en cas de sinusite secondaire ou de ses complications sous anesthésie générale ou locale. Cette manipulation vous permet de:
    • normaliser l'écoulement du contenu de la cavité;

  • entrer dans le traitement local des drogues de sinus.
  • Cette vidéo est plus utile sur le sujet:

    Pronostic et mesures préventives

    Pour empêcher l’enfant de contracter une sinusite ou de la répéter, il est nécessaire de respecter un ensemble de mesures préventives:

    • Désinfectez régulièrement la cavité buccale.

  • Traiter rapidement la rhinite.

  • Augmenter l'immunité générale et locale.

  • Éliminer les défauts anatomiques qui empêchent la respiration nasale.

    Les symptômes et les causes de la sinusite aiguë chez les enfants répondent bien au traitement, mais pour un rétablissement rapide, l’essentiel est de ne pas commencer la maladie avant de devenir chronique. Si des symptômes apparaissent, même une rhinite inoffensive devrait consulter un médecin. Le retard dans le traitement des complications infectieuses dangereuses qui affectent les organes et systèmes vitaux, y compris le cerveau.

    Sinusite chez les enfants: symptômes, diagnostic, traitement. Types d'inflammation des sinus

    Un nez qui coule, surtout chez les jeunes enfants, est un phénomène que les parents luttent au mieux de leurs capacités et de leurs capacités. La raison, comme ils le pensent, est ordinaire: je me suis assis dans un courant d'air, je me suis mouillé les pieds - ici, vous avez le nez mouillé. Pendant la saison froide, aucun enfant ne peut se passer d'un rhume. Mais ses causes et ses conséquences ne sont pas toujours inoffensives. Le nez qui coule chronique peut causer un développement médiocre du bébé et diverses maladies graves. Les médecins appellent une sinusite qui coule. Lorsque les enfants sont malades, un traitement est nécessaire, en tenant compte des caractéristiques anatomiques de la structure de leurs os faciaux.

    Sinusite, ses types et formes

    La sinusite est un nom commun pour les maladies inflammatoires des sinus paranasaux (sinus). Le but des sinus est de préchauffer l'air entrant dans les organes respiratoires. Les traits du visage d'une personne, ainsi que le timbre de sa voix, dépendent en grande partie de la forme et de la taille des sinus.

    Il y a 7 de ces sinus (3 paires, situées des deux côtés du nez et 1 non apparié - «en forme de coin», situées au-dessus de celui-ci). L'inflammation peut survenir dans l'un d'eux ou dans l'ensemble, d'un côté du visage ou des deux.

    Tous les sinus sont reliés à la cavité nasale par des ouvertures étroites qui se chevauchent facilement en cas d’œdème de la membrane muqueuse. Dans le même temps, le sinus accumule du mucus, c'est la suppuration.

    Chez les enfants, les sinus faciaux se forment progressivement. Leur structure change en vieillissant. Par conséquent, les manifestations de la maladie chez les enfants d'âges différents sont différentes. Selon les sinus dans lesquels la membrane muqueuse est enflammée, la sinusite est divisée en les types suivants:

    • sinusite - inflammation des sinus maxillaires ("maxillaires"), qui ne se forment finalement que vers 7 ans;
    • sinusite frontale - inflammation des sinus frontaux;
    • ethmoïdite - inflammation dans les sinus "ethmoïdes";
    • sphénoïdite - le processus d'inflammation se produit dans le sinus "en forme de coin".

    La sinusite survient sous forme aiguë (ne dure pas plus de 3 mois), chronique (la durée de la maladie est supérieure à 3 mois) et récurrente (l'enfant est malade périodiquement, tous les 2-3 mois et plus souvent). Une sinusite aiguë à écoulement facile est généralement observée chez un enfant souffrant d'un rhume. Sous forme sévère, cette maladie est rare.

    Vidéo: E. Komarovsky sur la façon de traiter la sinusite

    Conséquences de la sinusite

    L'inflammation se produit généralement au niveau de la membrane muqueuse du nez, où elle se propage jusqu'aux sinus paranasaux. La violation de la ventilation des sinus et le gonflement des muqueuses conduisent à l'apparition d'une sinusite œdémateux-catarrhale, dans laquelle on observe uniquement une inflammation des muqueuses des sinus. Lorsque la suppuration du mucus se produit forme purulente de la maladie. Le pus peut pénétrer dans le sang et le pénétrer dans d’autres organes (cœur, vaisseaux, reins, organes respiratoires).

    L'inflammation peut se propager à l'oreille (une otite), aux membranes du cerveau et à la moelle épinière (la méningite est une maladie mortelle). Des polypes peuvent apparaître dans le nez. Il peut y avoir un processus inflammatoire dans les os et les tissus mous qui les entourent (ostéomyélite). L'une des conséquences est l'inflammation de l'orbite, à la suite de laquelle diverses maladies des yeux apparaissent.

    Avertissement: Si un enfant présente des symptômes de sinusite, il est impossible de s'auto-traiter. Le traitement à domicile entraîne la poursuite de la propagation du processus pathologique et l'apparition de complications graves. Tout d’abord, vous devez montrer l’enfant au médecin et déterminer la cause de la maladie. Le traitement de la sinusite varie considérablement d'une personne à l'autre.

    La sinusite chronique conduit à un système immunitaire affaibli chez un enfant.

    Causes de la sinusite

    La sinusite a une nature différente, se pose en raison d'une infection, d'une blessure au nez, de la présence d'allergies. En fonction de cela, on distingue les types de sinusite suivants:

    • viral (les agents pathogènes sont la rougeole, la grippe et d’autres);
    • bactérienne (causée par des lésions de staphylocoques, pneumocoques, streptocoques, chlamydia);
    • champignon (le plus souvent manifesté dans la forme chronique du diabète, la leucémie);
    • traumatique (un tel processus inflammatoire est dû à la pénétration d’un corps étranger dans le nez de l’enfant, à une lésion des tissus nasaux lors d’une chute, à des ecchymoses et à des opérations chirurgicales);
    • allergique - la formation d'œdème est facilitée par une inflammation allergique des muqueuses des sinus faciaux. Une telle sinusite apparaît à une certaine saison, associée à la floraison des plantes. Elle peut être causée par l’interaction de l’enfant avec un animal domestique, ainsi que par les effets d’autres facteurs responsables des allergies.

    Peut apparaître sous forme mixte de la maladie. La cause de la sinusite est souvent l’asthme bronchique, une inflammation bactérienne des voies respiratoires, le mauvais état des dents chez l’enfant (carie). Il survient souvent chez les enfants infectés par le VIH, souffrant de troubles géniques tels que le syndrome de Down, la fibrose kystique (lésion génétique des organes respiratoires).

    La cause de la sinusite chez un enfant peut être une courbure du septum nasal.

    Symptômes typiques

    Lorsque survient une sinusite chez les enfants, des symptômes de congestion nasale et des difficultés respiratoires apparaissent.

    Il y a une douleur dans le front, les joues du nez. La douleur donne dans la mâchoire, le contour des yeux, aggravée par la flexion de la tête. Un nez qui coule apparaît. Les écoulements muqueux du nez sont abondants, liquides ou denses, peints en jaune-vert.

    Cela peut causer une mauvaise haleine. La voix devient nasale. La température peut atteindre 38 °. Perturbations, surtout le soir, toux sèche et prolongée, provoquant des nausées et des vomissements. Toux pire dans la soirée.

    Le bébé devient lent et capricieux. Ses yeux deviennent rouges et les larmes commencent à couler, ses paupières gonflent.

    Caractéristiques de la maladie chez les enfants d'âges différents

    Chez les bébés de moins de 3 ans, les sinus nasaux sont peu développés. Par conséquent, la stagnation du mucus y est moins fréquente. La sinusite est souvent de nature virale ou bactérienne. Ce n'est pas aussi brillant que chez les adultes. Le coryza chronique est souvent accompagné d'une inflammation de l'oreille moyenne, dans laquelle il «coule» de l'oreille. Les enfants de cet âge ne peuvent pas toujours se plaindre de douleur.

    La présence de sinusite est généralement indiquée par une difficulté respiratoire. L'enfant est très agité, refuse de manger et de boire, ne dort pas bien, est constamment capricieux. Il est difficile pour un bébé allaité de téter un sein ou un biberon, car il ne peut pas respirer normalement avec le nez bouché.

    Les enfants plus âgés peuvent déjà clairement expliquer où ils ont mal, décrire leur état. Contrairement aux jeunes enfants, plusieurs sinus sont enflammés (une lésion commune de tous les sinus est possible). Le mucus purulent a des impuretés sanguines.

    En plus des symptômes douloureux et de la congestion nasale, ils présentent une diminution marquée de la sensibilité aux odeurs, à la photophobie et à la sécheresse de la gorge. Chatouiller conduit à une toux nocturne atroce. La température monte à 39 °. La situation s'aggrave le soir. La fatigue, l'irritabilité augmente, la mémoire et l'attention se détériorent. L'enfant ronfle dans son sommeil se réveille souvent.

    Caractéristiques des symptômes et des complications de divers types de sinusite

    Par la nature des symptômes, le médecin peut déterminer le type de sinusite dont souffre l'enfant et prévoir d'éventuelles complications.

    Sinusite Elle se caractérise par une douleur sur un côté de la partie supérieure du nez, ou les deux, et un gonflement des paupières. Il y a une sensation de gonflement dans un ou les deux yeux. L'emplacement des sinus maxillaires est tel que du pus peut tomber directement dans la cavité crânienne. Par conséquent, une complication est souvent une méningite. En raison de la sinusite, l'angine est exacerbée, la bronchite chronique. Dommages purulents possibles sur les os de la mâchoire supérieure, développement d'une inflammation du nerf facial.

    Ligne de front La douleur est ressentie principalement dans la région du front et s'étend à d'autres parties du visage, aggravée par une pression exercée sur le coin intérieur de l'orbite, sous une lumière vive. Un patient a les yeux larmoyants, un gonflement apparaît sur le visage. L'écoulement nasal est le plus abondant le matin, ils dégagent une odeur désagréable.

    Une complication de la sinusite frontale chronique peut être une inflammation de l'os du sinus frontal, une formation de fistule due à une nécrose. Dommages possibles sur l'orbite, apparition d'une méningite, développement d'abcès cérébral, empoisonnement du sang.

    Sphénoïdite. La douleur survient dans le cou et les tempes. Odorat observé, faiblesse, forte fièvre. Les complications dangereuses sont des lésions du nerf optique, une méningite, un abcès.

    Etmoïdite. Les symptômes de cette maladie sont caractéristiques de la grippe et de la rhinite. La douleur se produit dans le nez, le bord intérieur de l'œil. La respiration nasale peut être complètement absente. Écoulement nasal d'abord transparent, sans odeur. Ensuite, ils épaississent, deviennent vert-jaune, purulents. La température au début de la maladie augmente fortement jusqu'à 40 °. Les nourrissons subissent des régurgitations fréquentes.

    À long terme, du pus peut pénétrer dans les orbites et entraîner une déficience visuelle (vision double, diminution de l’acuité visuelle, rétrécissement de l’examen). Une inflammation des méninges peut survenir.

    Vidéo: signes de sinusite chez les enfants. Thérapie combinée

    Diagnostic de sinusite

    Avant de prescrire des médicaments pour le traitement, le médecin doit savoir exactement de quel type de sinusite l’enfant est malade, cause de la maladie. Afin d'examiner la région du nasopharynx et de diagnostiquer une sinusite, les méthodes d'examen suivantes sont utilisées:

    1. Examen traditionnel de toutes les zones de la cavité nasale à l'aide de miroirs spéciaux (rhinoscopie).
    2. Examen des sinus à l'aide d'un endoscope (avec grossissement optique et éclairage) - endoscopie.
    3. Une radiographie du devant de la tête est réalisée pour examiner les sinus paranasaux.
    4. Imagerie par résonance magnétique et calculée. Il est utilisé pour détecter les polypes dans le nez, la courbure du septum nasal, évaluer le degré de propagation du processus inflammatoire, étudier la nature des complications.
    5. Si une sinusite allergique est suspectée, un test d'allergène est effectué. Le traitement d'une telle maladie n'a pas de sens si l'enfant continuera à être en contact avec une substance qui lui est nocive.
    6. Analyse d'un frottis nasal à la recherche d'anticorps dirigés contre des infections virales.

    En outre, une culture bactérienne de mucus provenant des sinus est effectuée pour déterminer le type de bactérie à l'origine de la maladie.

    Vidéo: Comment traiter la sinusite. Nez laver à la maison

    Traitement de la sinusite

    Le traitement de la sinusite chez les enfants vise à éliminer la cause de la maladie, à éliminer la congestion nasale et à rétablir la respiration nasale. Il est nécessaire de se débarrasser de l'inflammation des muqueuses des sinus nasaux pour prévenir les complications. Traitement possible de manière conservatrice à l'aide de médicaments thérapeutiques et de procédures physiothérapeutiques, ainsi qu'à l'aide d'une intervention chirurgicale (réalisation d'une ponction du sinus nasal).

    Traitement de la toxicomanie

    En cas de traitement conservateur, antibiotiques, agents vasoconstricteurs et antiseptiques, médicaments anti-allergiques sont utilisés.

    Antibiotiques. Il est généralement recommandé de les prescrire après avoir découvert l'origine bactérienne de la maladie et obtenu les résultats d'un ensemencement bactérien, montrant le type de bactérie et la sensibilité aux antibiotiques d'un certain type. Cependant, si un enfant a une forte hausse de température et que les écoulements nasaux purulents sont abondants, c'est-à-dire qu'une condition dangereuse se présente, le médecin vous prescrit immédiatement un antibiotique. Dans le même temps, le résultat des semailles n'est prêt que dans quelques jours et les complications chez les enfants commencent très rapidement. Après avoir reçu les résultats de l'analyse, l'antibiotique est ajusté.

    Des antibiotiques à base de pénicilline sont prescrits (ampicilline, amoxiclav). Si l'enfant est allergique à ces médicaments, Sumamed, de l'azithromycine et d'autres médicaments macrolides sont utilisés.

    Agents vasoconstricteurs. Les agents vasoconstricteurs sont utilisés pour réduire le gonflement de la membrane muqueuse, ce qui aide l'enfant à respirer par le nez. Ces fonds contribuent au dessèchement de la muqueuse, ils ne sont donc utilisés que pendant 5 à 6 jours. Les gouttes pour enfants sont utilisés otrivin, nazivin, tezin. Pour les enfants de plus de 3 ans, ces outils peuvent être appliqués sous forme de sprays.

    Antiseptiques et anti-inflammatoires. Ceux-ci incluent des gouttes de protargol, un astringent de collargol. Pour éliminer l'inflammation, il est prescrit d'instiller la préparation de bioparox ou de lubrifier la muqueuse nasale avec une pommade bepanthen, en ramollissant la muqueuse et en accélérant sa guérison.

    Antihistaminiques. Ils vous permettent d'éliminer l'effet des allergènes et de soulager des symptômes tels que larmoiement, gonflement, rhinite allergique. Claritin, zyrtec, tsetrin sont utilisés.

    Remarque: lors de la prescription d'un médicament, l'âge et le poids du patient sont pris en compte afin de prévenir les surdoses et ses conséquences pour le foie et le système immunitaire.

    Médicaments antipyrétiques. Le panadol, le paracétamol, le mbuprofen sont utilisés pour réduire la température corporelle, mais en aucun cas, les préparations d’aspirine qui contribuent à la survenue des saignements de nez.

    Méthodes physiothérapeutiques

    Ils vous permettent d'améliorer la circulation sanguine dans les muqueuses, d'accélérer les processus métaboliques, de réduire l'inflammation. Des méthodes telles que la cavité nasale en quartz, l'UHF, l'électrophorèse, la thérapie au laser, l'irradiation infrarouge à l'aide de la lampe «Sollux» sont utilisées.

    Les inhalations sont activement utilisées avec des médicaments qui diluent le mucus et favorisent la régénération de la membrane muqueuse (solution à 0,2% d'étonium, interféron). On pratique le lavage du nez avec des solutions salines spéciales. Le massage des points biologiquement actifs du visage et des exercices thérapeutiques de respiration sont également utilisés.

    En cas d'inhalation à la maison, après consultation du médecin et en l'absence d'allergie d'un enfant aux plantes, vous pouvez utiliser des décoctions de camomille, calendula, pommes de terre.

    Traitement chirurgical

    Ce traitement est effectué si l’effet ne peut être obtenu par d’autres méthodes. Une ponction des sinus affectés, lavés avec des solutions antiseptiques et l'introduction d'antibiotiques. Les méthodes chirurgicales comprennent l'opération visant à éliminer la courbure du septum nasal, qui est généralement pratiquée après 14 ans.

    Pour éviter le développement de la sinusite, les médecins ORL recommandent de durcir l'enfant, de renforcer son immunité, de consulter à temps un médecin pour le traitement du rhume et des allergies, afin de maintenir la température et l'humidité optimales dans l'appartement.

  • Vous Aimerez Aussi