Comment traiter la morve chez un nourrisson avec des médicaments et des remèdes populaires

Les petits enfants ont souvent le nez qui coule. Cela est dû à la structure des voies nasales. La muqueuse se gonfle, il devient difficile pour l'enfant de respirer, il est méchant, ne dort pas bien et mange. Il est important de commencer à temps pour traiter la morve chez les nourrissons. L'infection peut rapidement descendre dans les voies respiratoires inférieures, provoquant la toux et d'autres maladies.

Les causes de la rhinite

En cas de rhume chez un nourrisson, la muqueuse nasale gonfle rapidement en 2-3 mois. Cela est dû aux passages nasaux étroits et courts. Il est difficile pour bébé de sucer du lait. S'il n'est pas traité, l'œdème se propage rapidement au larynx, à la trachée, aux bronches. L'inflammation peut également affecter la muqueuse de l'oreille.

À l'âge de 6 mois, les glandes salivaires travaillent activement chez les nourrissons. Une abondance de salive coule du nez et de la bouche. Si l'enfant se sent bien, il n'y a pas d'autre signe de rhume, alors vous pouvez vous calmer.

Un nez qui coule chez un enfant peut survenir pour plusieurs raisons:

  • ingestion de virus ou de bactéries (le traitement repose sur la prise d'antiviraux ou d'antibiotiques);
  • irritant allergique (suffisant pour éliminer l'irritant);
  • air sec (humidifier le nez et marcher à l'air frais);
  • le moment de faire ses dents;
  • entrer dans le passage nasal d'un corps étranger.

Le traitement est nécessaire dans les cas où:

  • l'enfant refuse de se nourrir, est capricieux;
  • nez qui coule, il est difficile de respirer, dormir, manger;
  • la couleur des sécrétions muqueuses change;
  • il y a une augmentation de la température corporelle;
  • il y a une toux.

S'il y a morve transparente chez le nourrisson, la respiration n'est pas perturbée, il n'y a pas de température, plus souvent il est nécessaire de l'appliquer sur la poitrine, d'humidifier l'air, d'aérer la pièce, de sucer du mucus. Un traitement supplémentaire est requis.

La durée du rhume chez un enfant sera influencée par de nombreux facteurs: le diagnostic correct, le moment du début du traitement, la détermination de la cause de son apparition. Après combien de jours un cycle à froid est-il traité correctement? Dans des conditions favorables, un nez qui coule peut être guéri après 5-7 jours.

Il existe plusieurs étapes dans le développement d'un rhume:

  1. Démangeaisons et brûlures au nez. Le bébé éternue souvent. Combien de temps dure cette période? Des symptômes similaires sont observés pendant environ deux jours. Ensuite, il y a écoulement muqueux, déchirure.
  2. La muqueuse nasale gonfle, rougit, les vaisseaux se dilatent et il devient difficile de respirer. Chez les nourrissons, l'odorat et l'audition peuvent diminuer. Durée - environ trois jours.
  3. L'apparition de cette étape est associée à l'ajout d'une infection bactérienne. Morve épaisse, abondante. Le plus souvent, il y a la morve verte chez les nourrissons. La température de votre corps peut augmenter et la toux commencer. Un tel nez qui coule doit être traité de toute urgence, vous ne pouvez pas marcher avec l'enfant à ce moment et le baigner.

Dans le cas où l'écoulement nasal du bébé dure plus de 2 semaines, le risque de complications et le passage à la forme chronique augmentent.

Caractéristiques de la rhinite chez les bébés

Il existe plusieurs types de morve, caractéristiques des premiers mois de la vie de l'enfant.

  • Transparent
  • Jaune ou vert.
  • Avec des traînées de sang.

Mucus clair

  • Apparaît avec une rhinite physiologique. Il y a une adaptation du nasopharynx aux nouvelles conditions. Ce type de morve est typique des deux premiers mois de la vie d'un enfant. Traiter ce n'est pas nécessaire. Il suffit d'hydrater le nez et de marcher souvent dans la rue.
  • Peut survenir avec des allergies (le plus souvent des aliments). Avant de commencer le traitement, vous devez identifier l’allergène.
  • Observé avec la dentition.
  • La morve transparente se produit souvent dans les premiers stades d'une infection virale. Traitez-les avec des médicaments antiviraux.

Morve blanche

Se lever au début du rhume. Il y a un gonflement de la cavité nasale et de la fièvre. Soulager la condition aidera à laver avec une solution saline et vasoconstricteur pour le nez. Au stade de la récupération, la morve blanche devient saturée.

Décharge jaune ou verte

  • Ils peuvent indiquer que la morve passe (avec le mucus, des bactéries tuées coulent du nez).
  • La propagation de l'infection. Si une morve jaune ou verte apparaît deux semaines après la maladie, l’état indique le développement du processus inflammatoire. Le plus souvent il y a une antrite. Non recommandé pour une promenade dans la rue. Nous devons adhérer au repos au lit.

Lorsque des microbes pathogènes pénètrent dans le corps, la morve verte chez le bébé commence à disparaître. Les déchets de microbes colorent le mucus d'une couleur différente. Une morve jaune ou blanche épaisse provoque un gonflement important des muqueuses et peut entraîner une perte complète de la respiration par le nez.

Morve de sang

Parfois, les adultes peuvent détecter du sang dans le mucus.

  • Cela peut indiquer un dysfonctionnement des vaisseaux en raison d'une utilisation inappropriée et non contrôlée de médicaments. Le plus souvent, il s'agit de médicaments vasoconstricteurs. La muqueuse nasale est très sèche.
  • Du sang chez un enfant peut apparaître pendant le processus inflammatoire. Les capillaires deviennent fragiles et sont facilement endommagés.
  • Dommages mécaniques aux voies nasales.
  • Carence en vitamine C.
  • Très rarement, une augmentation de la pression intracrânienne est causée.

La morve jaune, verte ou blanche avec du sang indique le développement d'une inflammation dans les voies nasales. Rejoint souvent une température élevée.

Si la morve est épaisse, il devient encore plus difficile pour l'enfant de s'en débarrasser. Le traitement doit viser à fluidifier le mucus. Une morve particulièrement épaisse commence à perturber le bébé en position horizontale lorsqu'il dort. En coulant dans le larynx, ils enveloppent la membrane muqueuse, provoquant une toux.

Si vous changez la couleur de la morve, la consistance et l’augmentation de leur intensité ne peuvent pas être auto-médicamentées.

Événements médicaux

Dès que l'enfant présente les premiers symptômes d'un rhume, des mesures doivent être prises.

  • Le plus souvent, faites un nettoyage humide dans la chambre.
  • Surveillez la température et l'humidité dans la pièce.
  • S'il n'y a pas de température, il est recommandé d'être dans la rue. Vous pouvez marcher, si la rue est sans vent, temps sec.
  • Bec de l'enfant doit être lavé avec des solutions salines.
  • Un aspirateur spécial doit éliminer le mucus accumulé.

Si le nez qui coule d’un enfant est accompagné de fièvre, de toux et de sécrétions nasales abondantes, vous ne pouvez pas marcher dans la rue. Surtout quand le gel, la pluie, le vent. Vous ne pouvez pas laver le bébé.

Quand un bébé mange bien, qu’il est gai, qu’il n’ya pas de toux et que l’écoulement n’est pas intense, il est non seulement possible, mais nécessaire de marcher dehors.

S'il est nécessaire de consulter un médecin, les médicaments suivants peuvent être prescrits:

  • gouttes locales antivirales (Grippferon, Interferon);
  • les gouttes vasoconstrictrices (Nazivin, Otrivin) ne peuvent pas s'écouler pendant plus de trois jours;
  • agents renforçant l'immunité (gouttes Derinat, suppositoires Genferon);
  • préparations antiseptiques (Miramistin, Albucidus, Protargol);
  • antibiotiques locaux (Isofra);
  • gouttes à base d'eau de mer (Aqua Maris, Aqualor);
  • gouttes antihistaminiques dans le nez (Vibrocil);
  • médicaments antipyrétiques.

Recettes populaires pour lutter contre le rhume chez un nourrisson

  • Vous pouvez traiter un jus d'aloès froid. Il est nécessaire de prendre une feuille de la plante, de la laver et de presser le jus à travers une gaze. La solution obtenue est diluée avec de l'eau bouillie ou du lait maternel dans un rapport 1: 1. Avant de vous égoutter dans la solution obtenue avec le bec, vous devez vous assurer qu’il n’ya pas d’enflure et que le bec respire. Sinon, l'outil ne fonctionnera pas.
  • Vous pouvez faire des solutions salines qui amincissent la morve épaisse. Prenez une cuillère à thé de sel et versez 1 litre d'eau bouillie. Il s’agit d’une sorte de solution salée que l’on peut acheter à la pharmacie. Vous pouvez creuser chaque heure. Les solutions salines peuvent rapidement guérir un rhume.
  • Le jus de certains légumes est capable de combattre l’inflammation du nasopharynx et de tuer les bactéries. Vous pouvez mélanger le jus de betteraves, carottes, pommes de terre. Avant l’instillation dans le bec, il convient de le diluer avec de l’eau dans un rapport 1: 1.
  • Décoction de camomille. Prenez 2 cuillères à café d'herbes séchées écrasées et versez un verre d'eau. Insister et forcer. S'égoutter dans le bec de l'enfant plusieurs fois par jour.
  • Vous pouvez couper l'oignon en deux et le placer dans la pièce où se trouve le bébé. Les phytoncides aident à soulager la congestion.
  • Bien aider à faciliter la respiration des huiles essentielles (lavande, eucalyptus).

Le traitement de la rhinite avec du lait maternel doit être effectué avec prudence. Le lait crée un environnement favorable au développement de bactéries et peut entraîner un dessèchement de la muqueuse nasale.

Pour traiter un nez qui coule en utilisant des remèdes populaires, devrait être avec prudence chez les enfants jusqu'à 6 mois.

Conséquences de la rhinite chez les jeunes enfants

Si vous ne traitez pas le nez qui coule ou si vous choisissez le mauvais moyen de le traiter, des complications peuvent survenir. L'enfant des premiers mois de la vie cesse de prendre du poids, de se développer physiquement et son immunité est affaiblie.

Un écoulement nasal prolongé peut entraîner des maladies graves telles que:

  • la laryngite;
  • otite moyenne;
  • la trachéite;
  • une bronchite;
  • conjonctivite bactérienne;
  • pneumonie.

L'enflure du nez fait que l'enfant manque d'oxygène. En conséquence, des violations des systèmes respiratoire et cardiovasculaire se produisent. Dans les maladies chroniques du nez, l'enfant a l'air fatigué, somnolent, éparpillé. La sphère cognitive est perturbée: mémoire, attention, réflexion.

Mesures préventives

Parfois, un traitement inapproprié peut entraîner des complications. Note aux parents de ce qui ne peut pas être fait quand le bébé est malade:

  • Vous ne pouvez pas utiliser de sprays pour le nez, car vous pouvez provoquer un laryngisme et une otite. Instiller des gouttes et des solutions avec une pipette.
  • Ne pas enterrer de l'eau ordinaire. La muqueuse nasale devient sèche.
  • Rincer le nez avec une solution saline à l’aide d’une pipette ou d’une seringue. Un fort écoulement de fluide entraîne la propagation de l'infection.
  • Il convient de respecter la posologie prescrite par le médecin.
  • Les agents vasoconstricteurs ne doivent pas être utilisés souvent et longtemps. Ils peuvent entraîner le développement de rhinites allergiques et d'autres maladies du nez.
  • Les enfants jusqu'à 12 mois dans de rares cas, prescrivent des antibiotiques dans le nez. Par conséquent, ils ne peuvent pas eux-mêmes s'égoutter.
  • Il est nécessaire d'appliquer soigneusement les remèdes populaires. Les petits enfants sont sujets aux réactions allergiques.

Règles d'hygiène qui aideront à éviter les rhumes.

  • Évitez les endroits bondés.
  • Une bonne nutrition équilibrée.
  • Marche souvent au grand air.
  • Faites des exercices de gymnastique avec votre enfant.
  • Bains d'air (laissez un enfant plusieurs minutes sans vêtement).

Lorsqu'un enfant commence à avoir mal, il a besoin d'attention supplémentaire. L’anxiété excessive de la mère est transmise au bébé et les symptômes de la maladie seront plus prononcés. Par conséquent, il devrait être entouré d'attention et de soin. Passez plus de temps avec lui, prenez-le dans vos bras, discutez, serrez-vous dans vos bras.

Conseils pour les parents: comment traiter correctement la morve chez un nouveau-né

Les jeunes parents sont souvent confrontés au problème de l'écoulement nasal du nouveau-né. Pour le traitement de la rhinite chez le bébé, il existe plusieurs moyens, parmi lesquels des médicaments sûrs efficaces et des médicaments traditionnels.

Les principales causes d'écoulement nasal chez les bébés

Afin d'identifier la cause d'un nez qui coule chez le nouveau-né, vous devez faire attention aux symptômes supplémentaires.

Les facteurs qui entraînent des écoulements muqueux du nez du bébé sont divisés en facteurs physiologiques et pathologiques. Les causes suivantes sont physiologiques:

  • Un nez qui coule, qui commence à la naissance et dure jusqu'à deux mois, est un processus d’adaptation de la muqueuse nasale à la respiration avec de l’air ordinaire. Cela est également dû à la formation incomplète de la muqueuse.
  • Sécher les muqueuses en raison d'une humidité insuffisante.
  • Inhalation de diverses substances irritant la muqueuse nasale.

Les causes de l'écoulement nasal chez un bébé peuvent également être des maladies d'étiologie virale et bactérienne:

  • Les rhumes
  • La grippe
  • ARVI
  • Pharyngite
  • Autres maladies des voies respiratoires supérieures

En outre, un nez qui coule provoque l'inhalation d'allergènes tels que la poussière, les peluches, les squames animales, les produits chimiques, les moisissures, le pollen. Les autres causes de décharge muqueuse comprennent les troubles neuro-végétatifs et le processus de poussée dentaire.

L'apparition du rhume chez un bébé peut être affectée par des facteurs tels que:

  • Les fluctuations de température
  • L'hypothermie
  • Air sec

Il est également important de noter que, dans de rares cas, un nez qui coule peut également survenir chez un bébé en raison de troubles vasomoteurs. La rhinite physiologique ne nécessite pas de traitement spécifique. Mais si les causes sont des maladies, alors le traitement approprié est prescrit par un spécialiste.

Symptômes de la rhinite

Congestion et écoulement muqueux du nez, éternuements - signes d'un rhume

La rhinite physiologique chez l'enfant est accompagnée d'une humidité excessive des voies nasales, ainsi que d'un écoulement de mucus liquide.

Si le nez qui coule est un symptôme de la maladie, alors il peut y avoir de tels signes:

  • Difficulté à respirer par le nez.
  • Écoulement nasal abondant (dans la terminologie médicale - rhinorrhée).
  • Éternuement
  • Nouveau-né pleure et hurle fréquemment.
  • Léthargie
  • Congestion nasale.
  • Perturbation du sommeil
  • Perte d'odeur.
  • Anxiété et capricieuse.

Depuis les narines du bébé, il mange mal avec la maladie. Lorsqu'un rhume à la tête survient à la suite d'une infection, un symptôme tel que la fièvre apparaît souvent.

Pour un rhume, qui est causé par une allergie chez un bébé, des larmoiements, une rougeur de la peau autour des yeux, un léger gonflement du visage sont caractéristiques.

Si la rhinite vasomotrice est présente, une seule narine est posée, mais lorsque la position change, la congestion change de l'autre côté.

Traitement médicamenteux: des préparations sans danger pour le nouveau-né

Les préparations pour le traitement de la rhinite chez le nouveau-né peuvent être prescrites par le médecin après examen et identification de la cause de son apparition.

Il est nécessaire de savoir que lors de la sortie du nez, qui est justifiée par le facteur physiologique, aucun médicament n'est utilisé.

Les gouttes nasales sont couramment utilisées pour traiter la rhinorrhée chez les nourrissons. Ces médicaments appartiennent souvent aux groupes suivants:

  • Agents antiseptiques. Efficace sont Protargol, oftamirin.
  • Hydrater le nez. Souvent, on prescrit aux bébés Aqua Maris ou Quicks.
  • Gouttes antivirales. Les plus populaires sont IRS-19 et Grippferon.

Dans de rares cas, les nourrissons utilisent des gouttes vasoconstrictives pour éliminer le rhume. Ces médicaments ne sont pas autorisés à enterrer les voies nasales des bébés pendant plus de trois jours, car ils peuvent entraîner une dépendance. De plus, ces gouttes présentent de nombreuses contre-indications.

Les procédures pour l'instillation du nez ne peuvent être effectuées qu'après le nettoyage des voies nasales.

Pour ce faire, utilisez des solutions hydratantes. Vous pouvez également demander à cette fin des fonds à base de sel marin. Cette méthode empêche le dessèchement de la muqueuse nasale.

Traitez également le nez qui coule avec les autres gouttes nasales:

Pour traiter cette affection chez le nourrisson, vous pouvez utiliser divers antiseptiques et anti-inflammatoires à usage externe. La pommade au zinc convient à cet effet, ainsi qu’à l’animal ou au calendula. Ils sont appliqués avec une fine couche sur la membrane muqueuse du nez.

Dans la rhinite allergique, il est nécessaire d’utiliser des antihistaminiques, qui éliminent efficacement le gonflement de la muqueuse nasale. Pour le traitement de la rhinite chez le nouveau-né, n'appliquez pas de vaporisateurs divers qui irriguent les voies nasales.

Les gouttes nasales et les pommades à usage externe ne peuvent être prescrites que par un spécialiste, en tenant compte de la cause du rhume, du diagnostic, de l'évolution de la maladie, des caractéristiques individuelles et de l'âge du bébé. L'utilisation indépendante de ces médicaments par les parents peut avoir des conséquences indésirables et aggraver le problème.

Médecine traditionnelle

Les parents doivent savoir que les remèdes populaires ne peuvent être utilisés qu'après consultation du médecin!

Parmi ces médicaments, ceux qui sont utilisés pour traiter la morve chez les nourrissons sont considérés comme efficaces:

  • Huile d'argousier. Il est versé goutte à goutte dans chaque narine à l'aide d'une pipette.
  • Jus d'aloès Pressé des feuilles d'une plante d'intérieur, qui n'est pas arrosée pendant environ sept jours. Avant utilisation, le jus doit être dilué avec de l'eau bouillie tiède à parts égales. Les feuilles d’aloès, qui restent quelques heures avant de se glisser au réfrigérateur, ont le meilleur effet thérapeutique.
  • Jus de betterave et de carotte. Également dilué avec de l'eau dans la même quantité. Posologie - une goutte à chaque passage trois fois par jour.
  • Huiles essentielles Les bébés dans ce cas sont des huiles appropriées d'eucalyptus, d'arbre à thé ou de thuya. Ces procédures sont effectuées à l'aide d'une lampe à arôme. Cependant, il est important de se rappeler que l'enfant peut être intolérant à l'une ou l'autre odeur.
  • Il est souvent conseillé aux jeunes mères, lorsqu'un bébé a la tête froide, d'enterrer le nez avec le lait du sein. En effet, le lait maternel renforce parfaitement l’immunité du bébé, car il contient des anticorps. Cependant, dans le nez, un tel agent peut provoquer la multiplication de bactéries pathogènes. Par conséquent, il vaut mieux abandonner cette méthode.

Bec de lavage

Le rinçage nasal est la méthode la plus efficace et la plus sûre pour traiter le rhume chez les nouveau-nés.

Laver le nez du nouveau-né à l'aide d'un compte-gouttes. En raison du risque de pénétration de la solution dans les trompes d'Eustache et du développement d'une otite, l'utilisation d'une seringue n'est pas autorisée.

Pour rincer la buse, vous devez d'abord vider les allées à l'aide d'un aspirateur. Après cela, le bébé est étendu sur le côté. Pour effectuer la procédure, vous avez besoin de quelques gouttes de liquide de lavage dans chaque narine. Il convient le mieux à cette solution préparée à partir de sel de mer. En son absence, le sel habituel conviendra - la cuisine.

En pharmacie, vous pouvez également acheter des produits spéciaux à base d’eau de mer purifiée. Ce sont des produits destinés à se laver le nez chez les bébés comme Aqua Maris ou Aqualor.

Une fois la solution enfouie dans les voies nasales, l'enfant doit être ramassé et la position de son corps modifiée pour devenir verticale.

Cela est nécessaire pour que l'excès de liquide puisse s'écouler. Les résidus sont ensuite éliminés avec un aspirateur nasal.

Jusqu'à trois mois, les experts ne recommandent pas de se laver le nez avec des infusions de plantes médicinales. Il vaut mieux utiliser des solutions salines spéciales à la place.

Signes dangereux: lorsque vous devez consulter un médecin

Chez les nourrissons, il existe des situations de rhume dans lesquelles vous devez consulter immédiatement un spécialiste. Les symptômes suivants sont révélateurs de ce comportement des parents:

  • La rhinorrhée, qui dure plus de dix jours.
  • Bébé qui pleure en permanence.
  • La présence de haute température.
  • Essoufflement et respiration accompagnés d'un sifflement.
  • L'apparition de sang dans l'écoulement du nez du bébé.
  • Rougeur dans la gorge
  • Trouble complet du sommeil.
  • Perte d'appétit et perte de poids.
  • Épaisse morve verdâtre ou jaunâtre.

Ces symptômes sont caractéristiques de nombreuses pathologies, qui peuvent être déterminées par un spécialiste. Après le diagnostic, le médecin vous prescrira la bonne tactique de traitement.

Vous pouvez en apprendre plus sur la façon de traiter un nez qui coule chez un bébé à partir de la vidéo:

Il est important de se rappeler que le fait d'ignorer de tels signes chez un bébé peut entraîner des conséquences indésirables, notamment l'apparition de différents types de sinusite, amygdalite, bronchite, trachéite, pneumonie, conjonctivite. Parfois, en tant que complication dangereuse, le bébé peut présenter une pathologie vasculaire et une maladie cardiaque.

Pour prévenir l'apparition de la morve chez le bébé, les parents devraient suivre ces mesures préventives:

  1. Surveillez en permanence l'humidification optimale de l'air dans la pièce. Pour ce faire, des humidificateurs spéciaux sont utilisés. Vous pouvez y contribuer en suspendant des chiffons humides autour de l'appartement ou en déposant des bidons d'eau autour du périmètre. Il est recommandé de faire le nettoyage humide plus souvent.
  2. Éliminez les objets et objets susceptibles de contenir des allergènes. Il peut s'agir d'oreillers en plumes et duvet, de tapis, de peluches ou d'animaux domestiques.
  3. L'air frais aide à prévenir la morve chez les bébés. Par conséquent, il est nécessaire de marcher plus souvent avec le bébé dans la rue (dans les parcs) et d'aérer régulièrement la pièce où il dort.
  4. Lorsqu'un membre de la famille a un rhume ou d'autres maladies infectieuses et inflammatoires, il est nécessaire de les isoler du bébé. En cas d'étiologie virale, l'utilisation d'antiviraux est acceptable en tant que mesure préventive.

Ces règles aideront à réduire le risque de développer une rhinite pathologique plusieurs fois.

Nez qui coule chez le nourrisson: norme ou pathologie? Comment guérir la morve chez les nourrissons?

Un nez qui coule chez un bébé ne signifie pas l'apparition de la maladie. Après la naissance, la muqueuse n'est pas habituée à de nouvelles conditions. Le processus d’adaptation des voies respiratoires supérieures se manifeste par l’apparition d’un écoulement muqueux par le nez. Mais comment savoir s'il s'agit de la norme ou de l'apparition d'une infection? Comment traiter correctement le nez qui coule d'un nouveau-né, nous dirons dans cet article.

Caractéristique des buses "bébé"

Étant à l'intérieur de la mère, le bébé n'utilise pas sa respiration par le nez. Après la naissance, les voies nasales du bébé commencent à fonctionner comme une partie du système respiratoire. La membrane muqueuse du nez chez les enfants du premier mois de vie est abondamment alimentée en vaisseaux sanguins, en vrac. Par conséquent, pendant le processus inflammatoire gonfle rapidement.

Les voies nasales sont plus étroites, ce qui contribue à la difficulté à respirer quand la tête est froide et courte. Situés près des canaux auditifs, les complications d'un rhume-otite constituent donc un problème fréquent chez les enfants de la première année de vie.

En raison de la petite taille des canaux nasaux, des écoulements muqueux peuvent se produire, des croûtes apparaissent, rendant la respiration nasale encore plus difficile.

Rhinite physiologique

Par la suite, on peut dire que la rhinite physiologique est caractéristique des nouveau-nés. Les creeps de ces miettes sont transparents, liquides, légers. En règle générale, surviennent dans les 2 - 2,5 premiers mois de la vie.

Un nez qui coule chez les nourrissons sans fièvre est considéré comme normal dans la plupart des cas.

Jamais snot avoir un nouveau-né ne devrait pas être vert.

Qu'est-ce que le Dr Komarovsky vous conseille de faire en cas de rhinite physiologique?

  • aérez la pièce plus souvent;
  • marcher avec le bébé pendant au moins 1 heure. L'enfant doit respirer de l'air frais, puis le nez va respirer;
  • ajoutez bébé si la pièce est trop chaude. L'air sec sèche les muqueuses;
  • l'humidification des muqueuses avec des solutions salines est possible, elles seront discutées ci-dessous.

Snot infantile en raison de l'inflammation

Comment la rhinite infectieuse se manifeste-t-elle chez les bébés?

  1. Virus. Nourrisson snot - une réaction protectrice à l'introduction d'un agent étranger. Chez un bébé, ils sont transparents, abondants, sans cesse «mouillés sous le nez». Il peut y avoir une congestion nasale. En règle générale, la température du corps est basse - jusqu'à 38 degrés.
  2. Bactéries Un tel nez qui coule chez un bébé a une nature prolongée. Entre 6 et 7 jours de maladie, la mère observe des changements dans la nature du congé. La morve chez le bébé devient épaisse, verte, la température dépasse les 38 degrés. L'enfant souffre - l'appétit diminue, le sommeil empire. Tout cela suggère l’apparition d’une infection bactérienne.
  3. Allergie. La nature de la morve, comme dans la rhinite virale. Un autre éternuement apparaît, en larmes. En règle générale, la rhinite allergique à elle seule ne survient pas. Ces bébés apparaissent périodiquement une éruption cutanée accompagnée de démangeaisons - diathèse. Ces enfants sont sujets aux allergies.

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant et quelles sont quelques gouttes dans le nez?

Gouttes de vasoconstricteur

Facilitez la respiration pendant quelques heures. Ne pas avoir d'effet thérapeutique. Soulager le symptôme de congestion nasale. Appliquez pas plus de cinq jours et pas plus de 2 fois par jour.

Types de gouttes (médicaments):

  • Nazivin baby - autorisé dès les premiers jours de la vie. Il contient de l'oxylmétazoline. Le prix moyen est de 130 roubles;
  • Sanorin enfants - admis pour les enfants de 2 ans. Le prix moyen est de 140 roubles;
  • Vibrocil - utilisé à partir de 12 mois. Il a également un effet anti-œdème, car il contient un composant antiallergique. Le prix moyen est de 250 roubles;
  • Nazol bébé avec phényléphrine - également autorisé dès les premiers mois de la vie. Le prix moyen est de 180 roubles.

Les médicaments vasoconstricteurs sont divisés en deux groupes:

  1. Avec une courte action jusqu'à six heures.
  2. Avec un effet durable (à base d'oxymétazoline) jusqu'à 10 heures.

Gouttes hydratantes à base de solution saline et d'eau de mer

L'eau de mer réduit le gonflement des muqueuses, élimine tous les virus et bactéries pathogènes, réduisant ainsi l'inflammation et liquéfiant le mucus. Vous pouvez appliquer jusqu'à 4 fois par jour. Pratiquement aucun effet secondaire.

Types de gouttes (médicaments):

  • Aquamaris. Le prix moyen est de 140 roubles;
  • Aqualore bébé. Le prix moyen est de 135 roubles;
  • Salin. Le prix moyen est de 120 roubles;
  • Physiomer. Prix ​​moyen - 370 roubles;

Gouttes antivirales

Gouttes à teneur en interféron - Grippferon, autorisé dès les premiers jours de la vie. Stocké dans le réfrigérateur. Prix ​​moyen: 260 roubles.

Gouttes antibactériennes - Isofra

Utilisé avec morve prolongée chez un nourrisson uniquement sur la recommandation d'un médecin. Prix ​​moyen: 300 roubles.

Comment guérir un nez qui coule chez un nourrisson?

Pour commencer, rincez le nez avec de l'eau de mer, puis gouttez avec du Grippferon ou Isofra (si prescrit par le médecin) et après 40 minutes - Nazivin ou Nazol. Donc, vous pouvez faire jusqu'à 3 fois par jour.

Écoulement nasal chez un enfant à 3 mois et ses causes

Le ronflement ou les grognements peuvent être dus au lait qui pénètre dans le nez si le mamelon est mal saisi. Un bébé de cet âge a une salivation excessive, à la suite de laquelle la salive peut également pénétrer dans le nez.

Écoulement nasal chez un enfant de 6 mois et son traitement

5 à 6 mois - l'âge de la dentition, la salivation abondante et le gonflement des membranes muqueuses. Par conséquent, un nez qui coule chez un enfant de 5 mois ou six ans peut être accompagné de l'apparition d'un écoulement muqueux abondant par le nez.

À cet âge, vous pouvez réchauffer les jambes. Portez des chaussettes avec des pansements à la moutarde pendant 2 à 3 minutes. En plus, il est préférable de porter des chaussettes en laine. Permet de stimuler les points sur la semelle, qui sont responsables du travail des voies respiratoires supérieures. Soulage la congestion nasale.

Aspirateurs nasaux:

  • seringue ou "poire". L'inconvénient est qu'il a des parois opaques et vous ne verrez pas si le contenu du nez est aspiré ou non;
  • Otrivin bébé. D'après mon expérience personnelle, je peux dire qu'il n'y a pas de meilleur aspirateur. Il a des parois transparentes, aspire bien le contenu du nez, il y a un restricteur sur les buses, pour ne pas endommager la membrane muqueuse;
  • aspirateur électronique. L'outil est assez cher, mais efficace. Il a une pointe spéciale avec un limiteur. Son pouvoir est petit, il ne peut pas endommager la délicate membrane muqueuse du bébé.

Comment traiter les remèdes populaires pour bébés qui coulent?

Le traitement des remèdes populaires contre la rhinite est tout à fait possible et relativement sûr. Vous pouvez utiliser les secrets de la médecine traditionnelle, en veillant à ce que votre enfant ne soit pas allergique aux moyens utilisés (vous pouvez effectuer un test préalable de la peau).

Toute décision concernant des méthodes alternatives doit être approuvée par le pédiatre et ne doit pas être utilisée à la place, mais associée aux méthodes de traitement traditionnelles:

  • Infusion grasse d'oignons. Il faut hacher l'oignon et ajouter de l'huile végétale. Cette masse peut être utilisée pendant environ une semaine. Creusez 2 gouttes 3 fois par jour. Éviter la solution fortement concentrée afin d'éviter l'irritation des membranes muqueuses nasales;
  • Le jus de betterave et de carotte doit être mélangé. Vous pouvez également ajouter de l'huile végétale 1: 1. Enterrer 3 fois par jour;
  • Le jus de la plante Kalanchoe ou Aloe est présent dans presque tous les foyers. Il faut creuser trois fois par jour.

Physiothérapie et nez qui coule

  • Lampe aromatique Vous permet de désinfecter la pièce, de nettoyer l'air des agents pathogènes nocifs. Les huiles de chêne, genévrier, pin, sapin ont un excellent effet antimicrobien;
  • Lampes à quartz. Un traitement quotidien au quartz de la pièce permet de sécher la membrane muqueuse et de désinfecter l'air de la pièce.

En savoir plus sur la façon de traiter la morve chez les nourrissons...

Le traitement de la rhinite chez le nouveau-né exige de la patience. La prévention sera également utile, surtout pendant la saison froide. Vous pouvez mettre dans un bol les oignons pelés ou l'ail. Ils contiennent des substances volatiles qui permettent de lutter contre les microbes.

Les deux premiers mois de la vie de l'enfant ne doivent pas utiliser de médicaments pour traiter la rhinite.

Snot in a newborn: que faire pour guérir rapidement?

04/11/2017 à 23:41

Bonjour, chers lecteurs, avec vous Lena Zhabinskaya. Selon de jeunes parents, la rhinite dans la chapelure, qui ne peut se moucher, n'est qu'un cauchemar: si elle suffoque et ne peut plus sucer le lait à cause du nez bouché, et soudain la morve «tombe» et déclenche une pneumonie? Partagez-vous ces préoccupations? Ensuite, vous avez à l'adresse.

Aujourd'hui, il n'y aura pas d'histoires d'horreur et de paquets avec un tas de gouttelettes soi-disant magiques dans le nez. Seule manière efficace de résoudre le problème. Appelons le sujet de l'article comme ça. Morceaux chez un nouveau-né: que faire pour les guérir rapidement et sans complications.

Causes de

  1. Virus. Dans 95% des cas, le nez qui coule est causé par des infections virales, le soi-disant SRAS. La présence de décharge du nez - une preuve très fiable que vous en avez est ARVI.
  2. Bactéries Un nez qui coule est aussi bactérien. En règle générale, il s'agit d'une complication de la rhinite virale mal traitée.
  3. Allergie. Il est reconnu comme suit: passe sans laisser de trace après exclusion du contact avec la source (chat, fleurs, poussière, etc.).

De plus, s’il s’agit d’un premier-né, en cas de nez qui coule, il est recommandé de le montrer au médecin et de s’entendre avec lui, plutôt que de tenter de vous diagnostiquer vous-même.

Peut-être que dans le futur, quand vous aurez plus d’expérience et que la miette sera plus vieille, vous saurez exactement comment enlever la morve et elle ne sera plus une raison pour vous d’aller chez le médecin.

Diagnostics

Si le médecin a des doutes sur le fait que le bébé a le nez qui coule causé par des infections virales aiguës des voies respiratoires, une étude en laboratoire est menée. Un écouvillon du nez est prélevé et examiné au microscope.

En fonction des cellules dans le contenu du frottis, la cause du rhume détermine le nombre de cellules supplémentaires. Si les lymphocytes sont dominants, l'infection est virale, si les neutrophiles sont bactériens (en passant, ils sont coupables de colorer la morve en vert), si les éosinophiles sont une rhinite allergique.

Caractéristiques du rhume chez les nouveau-nés

  1. Les nouveau-nés ne savent pas se moucher, et c'est la principale difficulté.
  2. Ils ne peuvent pas se plaindre et dire que le bec ne respire pas.
  3. Ils sont pour la plupart en décubitus dorsal, ce qui complique encore davantage la tâche de respirer un nez en peluche.
  4. Ils ne peuvent pas creuser plus profondément dans le nez et enlever les croûtes et les chèvres par eux-mêmes.
  5. N'essayez pas de vous libérer et appelez au secours s'ils ne peuvent pas inhaler (d'où la mort soudaine du nourrisson).

Ces difficultés obligent les parents à bien aider les bébés enrhumés et à être particulièrement vigilants et attentifs aux bébés malades.

Comment traiter pour que la morve aille vite

Les lecteurs réguliers savent que j'ai deux enfants. Et si l'aîné est tombé malade pour la première fois seulement après une année au sein de l'équipe d'enfants, le plus jeune est au courant de l'ARVI dès l'âge de deux semaines.

Le fait est que Leva va à la maternelle et nous apporte régulièrement quelque chose de nouveau à partir de là. Diviser les enfants dans un appartement pour que le second ne soit pas infecté est irréel. Je sais donc personnellement ce qu'est un nez qui coule chez un nouveau-né. Je sais comment nettoyer le nez d'un bébé et guérir la morve en 4 à 7 jours sans complications.

La règle la plus importante dans le traitement réussi de la rhinite chez le nouveau-né: ne pas laisser la morve s’épaissir et se dessécher.

Seulement de cette façon. La morve liquide qui coule du nez du bébé ou qui coule dans la gorge le long du dos du nasopharynx ne pose aucun danger pour les miettes, ne rend pas la respiration difficile. De plus, seul le mucus dans le nez contient des substances qui combattent le virus et le neutralisent.

Comment ne pas laisser les buses se dessécher:

  • Fournir de l'air frais et humide dans la pièce (température 18-20 degrés, humidité 50-70%).

L'humidité est un paramètre clé. Si vous ne fournissez pas les indicateurs nécessaires, tout traitement échouera et pourrait entraîner des complications.

Mesurez l'humidité de l'air avec un hygromètre, un appareil spécial vendu séparément qui fait partie de l'équipement d'une station météorologique moderne. Fournissez l’humidité nécessaire avec un humidificateur à ultrasons - il en existe maintenant un grand nombre dans les magasins en ligne, pour tous les goûts et tous les portefeuilles.

Les paramètres spécifiés de l'air inhalé sont la clé du succès du traitement de toutes les infections virales respiratoires aiguës, et il en existera un grand nombre dans la vie des enfants. Adressez-vous donc au problème de l'acquisition de ces dispositifs de manière responsable.

En plus de l'air inhalé, la quantité de liquide dans le corps affecte la consistance du mucus dans le nez. Par conséquent, si le bébé est allaité, c'est plus souvent de lui offrir le sein.

Si le bébé est un artificiel, il est recommandé de réduire la concentration du mélange pendant la période aiguë de la maladie (par exemple, au lieu de 7 cuillères par portion, mettez 5-6). Et assurez-vous que dans ce cas, proposez souvent à votre enfant de boire de l'eau en bouteille à la température du corps (il est plus agréable pour les enfants de la boire et ainsi, le liquide est absorbé plus rapidement dans le sang).

  • Goutte à goutte dans le bec salin.

Cet exercice, encore une fois, nous aidera à garder le mucus à l’état liquide. Nous sommes appropriés à cet effet en tant que solutions spéciales (comme Aqua Maris, Aqualor, etc.) et en solution saline ordinaire (achetés à la pharmacie et préparés à la maison).

Solution de recette pour laver le nez d'un nouveau-né à la maison: 1 c. À thé de sel pour 1 litre d'eau de boisson.

Il est important d'utiliser des gouttes (un biberon, une pipette, une seringue sans aiguille) et non un spray, car le spray crée une pression inacceptable à l'âge du nouveau-né qui peut endommager le tube auditif du bébé.

Rincez le bec et enterrez la solution saline au besoin, mais en moyenne, cela suffit généralement toutes les 3 ou 4 heures.

  • Nettoyez correctement le bec.

Il arrive que même avec la mise en œuvre de toutes les activités, le mucus dans le bec se forme beaucoup, surtout après la miette endormie. Dans ce cas, lorsque nous constatons que le bébé respire nettement et qu'il grogne son nez, nous devons l'aider à se débarrasser de l'excès de mucus. À première vue, il est difficile d’imaginer comment aspirer la morve et nettoyer le nez d’un nouveau-né. Mais tout a été inventé il y a longtemps, grâce aux réalisations modernes de la civilisation!

Ici, des inventions modernes nous viendront en aide: les aspirateurs nasaux ou, comme on les surnomme, les pompes d’aspiration de sot.

Ils sont maintenant très différents: à la fois mécaniques, électroniques et attachés à l’aspirateur. Je recommande de choisir un terrain d'entente.

Les plus simples (sous la forme d'une poire en caoutchouc, sont absolument inefficaces, avec leur aide, il est impossible d'éliminer le mucus épais). Les unités accrochées à un aspirateur ou à d'autres gadgets super-fantaisie peuvent effrayer un bébé.

La meilleure option est un aspirateur nasal mécanique avec un rembourrage en mousse, dont une extrémité est placée dans le nez et l'autre mère le prend dans la bouche pour pomper la morve (tout tombe et reste dans la pagaie, rien n'arrive dans la bouche de ma mère).

Pour faciliter le processus d'élimination de la morve épaisse, vous devez d'abord déposer plusieurs gouttes de solution saline dans le bec et aspirer le mucus avec ce liquide - dans ce cas, le processus sera plus facile.

Comment sortir le kozyavki du bébé, si quelque chose est encore sec et qu'il est impossible de le sucer - vous pouvez utiliser des cotons-tiges spéciaux avec des bouchons. Celles-ci sont vendues dans les rayons pour enfants et ont l’apparence normale, mais à cause de la façon spéciale d’envelopper le coton, leur profondeur de pénétration est conditionnellement inférieure.

  • Marcher en plein air, s'il n'y a pas de température corporelle élevée et dans la rue au-dessus de 0 degrés.

L'air frais aide à réduire naturellement l'œdème des muqueuses et à rétablir la respiration nasale, enrichit le corps en oxygène, accélère le métabolisme et favorise une récupération rapide.

Toutes ces mesures vous permettront de guérir rapidement et sans complications le rhume chez le nouveau-né. Vérifiez-le à plusieurs reprises, rien de plus!

Si le nez qui coule a été causé par un virus ARVI, il vous suffit d'un traitement symptomatique correct et d'aider votre corps à lutter contre l'agent pathogène. Tout le reste sera pris en charge par le système immunitaire lui-même: aucun médicament à l'efficacité prouvée ne peut l'aider (y compris les gouttes miracles homéopathiques).

Morve verte

Si un bébé a la morve verte, cela indique que la morve virale blanche transparente s'est épaissie, a perdu sa capacité à combattre les bactéries et que les bactéries prévalent dans le nez de l'enfant.

Cela indique que toutes les conditions nécessaires au rétablissement du bébé n'ont pas été réunies, que le mucus du nez s'est desséché et qu'il y avait un risque de complications.

Que faire dans ce cas? Rincez immédiatement le bec avec du sérum physiologique, aspirez la morve avec un aspirateur, humidifiez l'air et donnez de l'eau à l'enfant. Si tout est fait, la morve redeviendra blanche et la capacité de l’organisme à combattre le virus sera rétablie.

Gouttes de vasoconstricteur

Presque toujours prescrit par les médecins, même aux enfants d'un mois ou moins (les mêmes Naphthyzinum, Nazivin, Xylmetazolin, Tizin, etc.), mais le médecin n'a pas toujours le temps d'expliquer en détail comment utiliser ces médicaments correctement.

En attendant, il y a des nuances. Tout d'abord, ces médicaments présentent de nombreux inconvénients:

Dépendance rapide (si on l'utilise pendant plus de 5 à 6 jours, on engendre une pharmacodépendance - gonflement de la membrane muqueuse sans nouvelles doses de drogue).

Capable de provoquer un vasospasme non seulement dans le nez, mais dans tout le corps.

Inutile de dire que ces médicaments devraient être utilisés dans des cas extrêmes, quand il n'y a pas moyen de s'en passer, à savoir:

  1. Le nouveau-né respire par la bouche (la respiration nasale est en principe absente). Dans ce cas, le risque de complications est élevé en raison du dessèchement du mucus dans les voies respiratoires et du fait que la toux est ajoutée.
  2. La miette respire un peu avec le nez et un peu avec la bouche, mais il est difficile de respirer avec la bouche (asthme, essoufflement, croup, végétations adénoïdes).
  3. Rare respire un peu la bouche, mais la pièce est sèche et chaude, les paramètres de température et d'humidité ne sont pas respectés. Là encore, le risque de dessèchement du mucus dans les voies respiratoires et de complications est élevé.
  4. Un nez bouché et une température corporelle élevée (supérieure à 38,5 degrés). Risque élevé de déshydratation et de dessèchement du mucus dans les voies respiratoires.
  5. Otite moyenne aiguë (mal d'oreille).

Si la pièce a l'humidité nécessaire (50-70%) et la température de l'air (18-20 degrés), l'enfant boit beaucoup et la solution saline lui tombe, la morve ne se dessèche pas et ne cause donc aucun inconvénient. Par conséquent, il n'est pas nécessaire d'appliquer des gouttes vasoconstricteurs!

Ce qu'il ne faut pas égoutter dans le nez d'un nouveau-né

Personnellement, je ne l'ai jamais eu, mais d'après les critiques de certaines momies, je sais qu'elles recommandent souvent de laisser couler le lait maternel dans le nez d'un nouveau-né qui a un rhume. Soi-disant, il contient des substances bénéfiques qui traitent un rhume. Ce n'est pas.

Le mucus contenu dans le nez lui-même contient de nombreuses fois plus de substances capables de combattre le virus. En fait, c'est pour qu'il se forme dans le nez.

Le lait maternel est un moyen idéal pour la reproduction des bactéries et des virus qu’il contient. Par conséquent, ces mesures non seulement n’aideront pas, mais peuvent même nuire et allonger le temps de récupération.

Le lait maternel ne peut pas tuer les virus et les bactéries.

En plus du fait que les jus de fruits, comme le lait, constituent un excellent terrain fertile pour les bactéries, ils peuvent également causer des brûlures à la membrane muqueuse tendre du nourrisson en raison des acides qu'elles contiennent.

Par conséquent, il n'est pas nécessaire d'égoutter les jus de fruits dans le nez. Une solution saline normale est plus que suffisante.

La pommade oxolinique et l’interféron ne sont pas indiqués chez les enfants du monde civilisé, car ce sont des agents d’une efficacité non prouvée et qui n’ont pas d’effet thérapeutique prononcé.

Quant aux médicaments antibactériens, ils ne sont pas prescrits par un médecin compétent pour le nez en raison de leur faible efficacité et du risque élevé de développement d’une bactérie résistante.

C’est peut-être tout ce que je voulais vous dire au sujet de la morve d’un nouveau-né. Maintenant, vous savez comment les traiter correctement et quoi faire pour qu’ils ne représentent qu’une nuisance temporaire et non une tragédie.

Rejoignez le groupe VC, faites des entrées de republication, pour ne pas perdre, Lena Zhabinskaya était avec vous, au revoir!

Snot chez les nourrissons: traitement rapide et efficace du rhume chez un nouveau-né et un enfant de moins de 1 an à la maison

Un nez qui coule chez un nourrisson indique que les fonctions de protection du système immunitaire ont été développées dans le corps de l’enfant. Dans une telle situation, il est important d'essayer d'aider le système immunitaire à vaincre lui-même l'infection, et non l'inverse, pour la prévenir. Afin de garantir le bon fonctionnement des muqueuses nasales de l'enfant, il est nécessaire de nettoyer et d'hydrater régulièrement les voies nasales. Seulement après de telles procédures, en cas de besoin, recourir à un traitement médicamenteux.

Les principaux symptômes de la rhinite chez les bébés

Dans la petite enfance, l'enfant ne peut pas encore respirer par la bouche et, comme ses voies nasales sont très étroites, la membrane muqueuse, qui se gonfle, rend la respiration très difficile. En conséquence, un simple nez qui coule chez un nourrisson est un symptôme très fastidieux qui provoque une gêne intense pour les miettes. Avec le nez en peluche, le bébé devient capricieux, refuse de manger, ne dort pas bien.

En général, l'écoulement nasal chez le nouveau-né dure environ deux semaines. Au début, les miettes du bébé présentent un mucus abondant et, lors d’un rhume ou d’une hypothermie, il peut aussi être accompagné d’une élévation de la température corporelle.

Un nez qui coule est le plus souvent accompagné de:

  • écoulement abondant et aqueux du nez;
  • détérioration de l'état général dans le contexte d'augmentation de la température à partir de 37 ° C
  • l'apparition d'essoufflement et une violation de la respiration normale;
  • des déviations du rythme de vie habituel, notamment des troubles du sommeil, de l'état de veille et de l'alimentation;
  • rejet du sein ou du biberon et interruptions fréquentes du processus de succion.

Dans les cas où le rhume est provoqué par une allergie, il se caractérise non seulement par un écoulement aqueux, mais aussi par un éternuement, une rougeur des yeux et des démangeaisons au niveau du nez. De plus, lorsqu'il y a un rhume ou des voies respiratoires encombrées, un jeune enfant étire inconsciemment les bras sur le nez et le frotte.

Types de rhinite et leurs causes

Au total, il existe 4 principaux types de rhinite. Ce peut être:

  1. Rhinite physiologique. Un tel écoulement nasal chez le nourrisson se produit souvent entre 1 et 3 mois et n’a pas besoin de traitement. La raison de son apparition est assez simple. Pendant la grossesse, pendant que l'enfant vivait dans la mère, il était constamment dans le liquide. En conséquence, la formation des membranes muqueuses ne commence qu'à la naissance. Au stade initial, les voies nasales montrent une sécheresse absolue, quelques semaines seulement après la naissance, la production de mucus commence. Étant donné que ce mécanisme n’est pas encore établi et que les allées sont plutôt étroites, l’enfant peut apparaître en liquide transparent en petites quantités. Une morve chez un bébé d'un mois est un phénomène naturel sans danger pour les miettes et qui ne lui cause pas d'inconvénient particulier. Au bout d'un moment, le nez qui coule chez un nourrisson passe tout seul sans traitement, ce qui ne peut être que nocif dans une telle situation.
  2. Infectieux ou viral. La cause de la maladie est une infection déclenchée par une bactérie ou un virus, et la morve est une réaction protectrice du corps.
  3. Allergique. Toutes sortes d'allergènes peuvent le provoquer - poussières, fleurs, produits chimiques ménagers, animaux ou produits de l'alimentation de ma mère, qu'il trouve dans son lait pendant l'allaitement. Dans ce cas, le larmoiement des yeux est ajouté au froid.
  4. Vasomoteur. Il se produit rarement chez les nourrissons. Apparaît avec des problèmes avec les vaisseaux des muqueuses du nez.

Il n'est également pas nécessaire d'exclure la possibilité de pathologies congénitales des voies nasales et du nasopharynx - par exemple, la courbure du septum nasal, la fusion complète ou partielle du gland, l'hémangiome, les polypes et les tumeurs. De tels écarts par rapport à la norme peuvent être la cause de pertes de mucus après 3 ou 4 mois de miettes.

Chez les nourrissons, la pathologie de l'épissure joan est la plus courante. Dans ce cas, la sortie des voies nasales vers le nasopharynx est bloquée, ce qui entraîne une cessation complète ou partielle de la respiration par le nez. Il est conseillé de ne pas ignorer ou différer un examen de routine à l'ENT - généralement effectué à 3 et 12 mois.

Un examen de routine par un médecin ORL permettra de détecter les maladies congénitales à un stade précoce et, si nécessaire, de les traiter

Complications probables après un rhume

Un nez qui coule chez un nourrisson peut devenir plus tard la cause de diverses complications.

Nez qui coule chronique

La rhinite chronique est très répandue. Périodiquement, les miettes se mettent à tour de rôle en positionnant les voies nasales, ce qui rend la respiration par le nez difficile et parfois même impossible. Le traitement de cette affection est considérablement compliqué par rapport à la rhinite ordinaire. Cependant, effectuer un traitement à la maison est tout à fait réaliste.

Sinusite

La sinusite est un processus inflammatoire dans les sinus paranasaux. Il peut être provoqué, comme d’autres maladies, par un fluide physiologique infecté qui, en raison du manque de tension dans le nasopharynx, a la capacité de se répandre dans l’ensemble du système respiratoire. Le problème principal est lié au fait qu’en raison du faible développement des sinus à un âge précoce, une sinusite peut survenir sans symptômes visibles. Le traitement de la sinusite, ainsi que des inflammations similaires, telles que l'amygdalite ou la pharyngite, peuvent être pratiqués à la maison.

Les maladies des organes ORL sont la principale cause des mauvaises odeurs nasales.

Otite moyenne

Le risque de nez qui coule chez un enfant de moins de six mois est précisément associé à un risque élevé de développer cette maladie. Il existe deux explications au fait que les enfants de cet âge sont sujets à cette complication:

  • Tout d’abord, jusqu’à 5-6 mois, la chapelure gît beaucoup et, dans cette position, le secret de la muqueuse n’est pas difficile à faire passer dans l’oreille moyenne par le tube auditif.
  • Deuxièmement, à cet âge, le tube auditif lui-même est court et large. Une telle structure et contribue au développement de l'otite.

Le symptôme principal de l'otite moyenne dans l'oreille moyenne est une douleur à l'oreille. L'enfant commence à se comporter de manière agitée, tournant constamment la tête dans différentes directions. Dans cette situation, un examen ORL obligatoire est requis. À l'avenir, les miettes sans attention appropriée peuvent apparaître écoulement purulent oreille. Cela indique que le processus inflammatoire a atteint un point critique. De plus, le pus sortant de l'oreille signifie que le tympan a éclaté.

Avec une réponse rapide aux symptômes et en prenant les mesures nécessaires, l’otite peut être traitée à la maison. En outre, lorsque la miette est déjà assise, rampe ou apprend à marcher, vers 8-9 mois, la probabilité d'otite chute brusquement. De plus, le développement du tube auditif se développe progressivement; il s’allonge et s’élargit au bout de 7 à 11 mois. En conséquence, un nez qui coule chez un enfant de 9 mois est dangereux non pas avec une otite, mais avec d'autres maladies respiratoires.

Les principales approches dans le traitement

Le désir naturel de toute mère, dès que les miettes commencent à couler, pour l'aider à s'en débarrasser. Cependant, le traitement de la rhinite dépend directement de la cause exacte de son apparition. Avant d’essayer de guérir un enfant avec diverses méthodes, il est nécessaire de comprendre pourquoi les miettes sont morveuses, et pour cela, vous devez être examiné par un pédiatre. Le médecin, en voyant l'écoulement nasal et en effectuant une évaluation de l'état du patient, sera en mesure d'établir le diagnostic et de prescrire le traitement approprié.

En cas d'ARVI

Au cours des six premiers mois, les bébés nourris au sein rencontrent rarement un ARVI. Cela est dû au fait que le lait maternel contient une grande quantité d'immunoglobulines qui protègent le corps des enfants contre les infections à caractère viral et bactérien. Dans la petite enfance, les experts recommandent de prendre un minimum de médicaments afin de ne pas provoquer de réaction allergique.

Avec ARVI, les parents devraient utiliser les mesures suivantes:

  • Nettoyez le nez avec des solutions salines. Pour ce faire, vous pouvez acheter une solution saline normale dans une pharmacie ou faire une solution spéciale pour une instillation dans votre nez à vos propres frais. L'eau pure bouillie ne convient pas à cette fin, car elle irrite la muqueuse nasale. Des exemples d'antiseptiques pharmaceutiques sont "Furacilin" et "Miramistin".
  • Utilisez des gouttes nasales antivirales. Ils sont basés sur l'interféron. Ils aident à renforcer l'immunité locale et à empêcher le virus de se propager.
  • Recourir à l'aide d'immunomodulateurs locaux. Le plus souvent nommé gouttes dans le nez "Derinat". Cependant, de nombreux pédiatres sont d'avis que les immunomodulateurs ne devraient pas être utilisés pour traiter les ARVI chez les nourrissons, car leur immunité est en train de se former et que leur introduction pourrait nuire à la santé.
En cas de rhume avec ARVI, les gouttes nasales sont utilisées avec succès.
  • Traiter avec des gouttes homéopathiques. Leur utilisation est assez courante dans le traitement de la morve chez les nourrissons. À de rares exceptions près, ils ne provoquent pas de réaction allergique. Au cours de la première année de vie, les gouttes homéopathiques «Euphorbium Compositum» sont généralement prescrites.

Avec complications de nature bactérienne

Les complications de nature bactérienne comprennent des maladies telles que l'otite, la sinusite, l'adénoïdite, la conjonctivite. Généralement, dans de telles situations, un traitement antibactérien est nécessaire, consistant à appliquer:

  • Antibiotiques locaux. Ils font généralement partie des gouttes nasales. Les enfants jusqu'à 2 ou 3 ans ne doivent pas utiliser d'antibiotiques locaux. Cependant, en cas d'otite ou de sinusite grave, le pédiatre peut leur prescrire une dose plus faible.
  • Antibiotiques systémiques. Leur utilisation est justifiée dans le cas d'une longue rhinite purulente, qui signale la présence d'une sinusite chez le bébé. En outre, les antibiotiques de la série des pénicillines sont très efficaces dans les infections à streptocoques et à staphylocoques. Hélas, souvent chez les nourrissons, la pénicilline peut provoquer des allergies, le médecin vous prescrit alors un antibiotique d'un autre groupe.
  • Gouttes de vasoconstricteur. Elles sont utilisées comme anesthésiques pour l'otite moyenne, car de telles gouttes soulagent rapidement les poches et réduisent la douleur à l'oreille. En plus des otites, ils peuvent être prescrits en cas de difficultés prolongées à respirer par le nez. Le manque d'oxygène en cas de difficulté respiratoire peut nuire au développement global du système nerveux du corps. Les gouttes molles, telles qu'Otrivin, conviennent mieux aux nouveau-nés. "Vibrocil" ou "Nazivin" s'utilise après 1 an (nous vous conseillons de lire: le bébé peut-il s'écouler "Vibrocil"?).
  • Gouttes antiseptiques. Le plus populaire parmi les mères de nourrissons aime "Protargol". Cette solution d'argent est largement utilisée par les spécialistes ENT. Lors de l'utilisation, il est important de respecter le dosage car, en cas de surdosage, il existe un fort sursèchement, un resserrement de la muqueuse et une accumulation d'argent dans le corps.

Pendant les allergies

Pour le traitement de la rhinite allergique, des médicaments antihistaminiques, des gouttes vasoconstricteurs ou des hormones peuvent être prescrits si les miettes de la congestion nasale sont prolongées. Cependant, cela disparaît généralement si vous éliminez tous les allergènes possibles. Pour cela, vous avez besoin de:

  • Faites dans la pièce où l'enfant passe le plus clair de son temps, un nettoyage humide de haute qualité. Enlevez tout ce qui accumule beaucoup de poussière, cela s’applique également aux peluches.
  • S'il existe une opportunité, il vaut la peine d'acheter un humidificateur et un purificateur d'air, un filtre à eau (plus de détails dans l'article: Avez-vous besoin d'un humidificateur pour un nouveau-né?).
  • Effectuer un test de certification et la qualité des produits pour enfants. Cela inclut les jouets, les vêtements, les détergents, les produits d’entretien et les mélanges.
  • Réviser le régime d'une femme qui allaite.
  • Si un nez qui coule apparaît au début de l’introduction d’aliments complémentaires, passez en revue les éléments du menu du bébé.
La cause de la rhinite peut même être allergique à certains aliments complémentaires.

Un soin important est un rôle important dans la thérapie. Tout d'abord, il est nécessaire que l'air dans la chambre du bambin soit toujours propre, frais et humide. En outre, il convient d'éviter toute surchauffe, car chez le nouveau-né, à la suite du dessèchement des muqueuses, des croûtes sèches se forment dans le nez, ce qui rend difficile la respiration par le nez.

6 méthodes interdites dans le traitement de la rhinite infantile

Un certain nombre d'actions ne doivent pas être effectuées pendant le traitement de la morve chez un enfant. Ceux-ci comprennent:

  1. Rincer le nez. Les conséquences de cette procédure peuvent être une inflammation de l'oreille moyenne due à un liquide pénétrant lors du lavage dans la trompe d'Eustache ou une toux et, dans certains cas, un laryngospasme dû à un liquide pénétrant dans le nasopharynx et le pharynx.
  2. L'utilisation de sprays. Jusqu'à l'âge d'un an, le bébé ne sait toujours pas retenir son souffle lors de l'injection de liquide, ce qui peut pénétrer dans les poumons et provoquer l'étouffement du bébé. Donc, l'utilisation de sprays n'est autorisée que pour atteindre 3 ans.
  3. L'utilisation de solutions concentrées. Un enfant peut avoir des brûlures des muqueuses, ce qui provoque une forte réaction allergique.
  4. Instiller des solutions d'huile nasale. On pense qu'en raison de l'huile, les cils de l'épithélium sont collés ensemble, ce qui réduit la fonction protectrice de la muqueuse nasale. L'utilisation fréquente de telles solutions n'est pas souhaitable.
  5. Inhalation de vapeur. De telles procédures sont dangereuses pour les brûlures du corps et des voies respiratoires et les laryngospasmes.
  6. Traitement des remèdes populaires, par exemple, instillation de lait maternel. Une telle approche peut amener le bébé en soins intensifs.
Les vaporisateurs nasaux ne peuvent être utilisés que par des enfants plus âgés.

Les questions les plus courantes avec un rhume chez un bébé

La petite enfance est une période importante dans le développement et la formation d'un organisme en bonne santé. Afin d'éviter l'inquiétude et les troubles inutiles liés à la morve et à leur traitement, il est préférable de poser la question au médecin traitant et de lui poser des questions excitantes. Parmi les nombreux, les plus fréquemment posées sont:

Combien de temps dure habituellement un rhume?

Tout dépend de la raison qui l’a provoquée. Dans le cas où il s'agit de symptômes respiratoires d'infections virales respiratoires aiguës, la durée varie dans la semaine. Une infection bactérienne est caractérisée par un écoulement vert ou jaune pouvant durer jusqu'à 2 semaines. Si la morve ne s’arrête pas après une période de deux semaines, cela indique une possible réaction allergique.

Quel est le traitement de la rhinite chez le nouveau-né?

Les principes de base de la thérapie sont réduits au même que chez les bébés plus âgés. Cependant, il est nécessaire de prendre en compte les caractéristiques anatomiques des miettes, telles que la sensibilité de la membrane muqueuse et l'étroitesse des voies nasales. Le nettoyage du nez doit être fait très soigneusement. Il est important de surveiller la posologie des médicaments et de ne pas abuser des gouttes vasoconstricteurs nasales et des agents hormonaux.

À l'avenir, l'utilisation d'un grand nombre de médicaments locaux pendant la période néonatale peut entraîner une rhinite allergique et une dysbiose de la microflore intestinale. Dans les cas où le nez qui coule a une nature physiologique, le traitement n'est pas nécessaire. La période de formation du mucus peut durer jusqu'à 10 semaines, elle s'accompagne de sécrétions abondantes de mucus.

Que faire pour aider les miettes avec un fort nez qui coule?

Quand un bébé reçoit trop de mucus et qu'il s'accumule dans le nasopharynx, c'est une voie directe vers l'otite. Il est nécessaire de sucer la morve avec l'aide d'aspirateurs spéciaux pour enfants et de continuer à le faire à mesure que le mucus s'accumule.

Souvent, les mères s'inquiètent de la manière de retirer les écoulements nasaux muqueux verts, car les enfants ne savent toujours pas se montrer comme des adultes. Les petits enfants ont besoin d'une aide mécanique pour nettoyer les voies nasales. Les toiles de coton, préalablement réduites dans une solution saline, ou les dispositifs conçus spécialement pour la morve à sucer peuvent agir comme une aide.

Les aspirateurs nasaux sont considérés comme sûrs dès les premiers jours de la vie. Cependant, ils ne doivent être utilisés que dans les cas de rhinite aiguë; il est préférable d'utiliser des chaussures en coton pour les soins quotidiens. Les seringues et les petites seringues ne conviennent pas à cet usage car le risque de lésion de la membrane muqueuse est élevé.

Vous pouvez éliminer les sécrétions muqueuses à l'aide d'un aspirateur mécanique ou électrique

Un autre problème rencontré par les parents de bébés - longue morve. Un nez qui coule chez un enfant pendant 6 mois et un an peut être un signe de poussée dentaire et le symptôme dure jusqu'à ce qu'ils éclatent. Il s’agit généralement d’un écoulement de liquide clair, sans fièvre ni autres symptômes du VRAI. De plus, si l'enfant continue à éternuer avec des pertes vertes ou jaunes après une maladie ou un rhume, cela indique une complication ou une infection. Il est nécessaire de recourir à un traitement médical, et parfois antibactérien.

A qui demander conseil?

Un appel à un médecin local est l’une des mesures les plus raisonnables et les plus correctes que les parents devraient prendre avec le nez bouché. Cependant, toutes les mamans ne seront pas satisfaites des recommandations de la pédiatre et il est peu probable qu'elle veuille administrer au bébé des gouttes qui lui seront prescrites, en particulier après avoir lu les composants et les effets indésirables.

Beaucoup commencent à chercher des réponses sur Internet, regardent des didacticiels vidéo du Dr. Komarovsky et lisent les forums. Malheureusement, même les conseils du célèbre pédiatre Komarovsky, qui sait comment traiter la morve chez les enfants, n’aident pas toujours à cent pour cent. Sans examen personnel, le médecin n'a aucune idée de ce qui est arrivé à l'enfant.

En conclusion, il convient de noter qu'il est seulement nécessaire de traiter le nez qui coule chez les nourrissons et les enfants jusqu'à l'âge d'un an sous la surveillance d'un pédiatre. Sans son rendez-vous ne peut pas utiliser les médicaments hormonaux, antibactériens et vasoconstricteurs. En cas d’otite, de sinusite ou d’adénoïdite, l’otolaryngologue doit traiter la morve dans les miettes et les allergies, l’allergologue le devrait.

Vous Aimerez Aussi