Les meilleures méthodes traditionnelles pour le traitement de la rhinite chez les enfants

Un nez qui coule est un compagnon inchangé du rhume. La médecine traditionnelle a toujours aidé à le combattre. Recettes populaires particulièrement pertinentes pour lutter contre la congestion nasale chez les enfants. Après tout, si ces recettes sont utilisées correctement, les méthodes courantes de traitement du nez qui coule seront les plus efficaces et, en même temps, elles ne sont pas dangereuses.

En outre, la réception de remèdes populaires contre le rhume ne deviendra pas une habitude. Ces remèdes n'ont pas d'effets secondaires et de contre-indications, mais ils seront relativement peu coûteux. Mais avant de rechercher des remèdes contre le rhume, vous devez savoir quelles en sont les causes, comment il se déroule et quels sont ses symptômes.

Les causes du rhume chez les enfants

Le développement du rhume chez les enfants a des causes à la fois physiologiques et pathologiques.

Toutes les causes de rhinite (selon la rhinite scientifique) sont divisées en:

La congestion nasale apparaît souvent sous l’influence des causes du premier groupe, c’est-à-dire que la maladie survient sous l’influence de virus. Pénétrant dans la cavité nasale, les virus envahissent les cellules humaines et commencent à se développer activement en quelques jours.

Lorsque la température de l'air baisse fortement, le risque de "rattraper" le nez qui coule augmente. En effet, d’une part, au moment de la différence de température, les microbes changent leur capacité à s’infecter et, d’autre part, le corps humain peut être surfondu. Souvent, ce sont les pieds en surfusion qui provoquent un écoulement nasal chez les enfants. Après tout, les pieds et le nez ont des connexions réflexes.

Le deuxième groupe de causes inclut la violation de l'intégrité de la muqueuse nasale avec des objets étrangers.

En outre, un nez qui coule peut être une manifestation d'allergies.

Ainsi, la cause du rhume chez un enfant peut être:

  • exposition à des virus
  • hypothermie
  • réaction allergique
  • dommages à la muqueuse nasale

Il faut garder à l'esprit qu'un nez qui coule peut être à la fois une maladie indépendante et le symptôme d'une autre maladie.

Symptômes de la rhinite

Congestion et écoulement nasal, éternuements fréquents - signes de rhume chez un enfant

Il existe plusieurs des signes les plus frappants du rhume chez les enfants. De plus, ces symptômes peuvent être divisés en stades de la maladie:

  • Au stade du développement de la rhinite, la maladie se manifeste par de fréquents éternuements, des démangeaisons et une sécheresse du nez; dans la région du nasopharynx, la personne peut ressentir des picotements et se dessécher rapidement. Cette phase de la rhinite peut durer plusieurs heures ou deux jours.
  • La deuxième étape est l'inflammation elle-même. Elle se caractérise par une rougeur de la peau du tégument dans la région du nez, ainsi que du mucus, abondamment libéré par le nez. Au début, ce mucus est plus mince, au fur et à mesure que la maladie progresse, il devient plus épais. Les écoulements par le nez rendent la respiration difficile, ce qui cause un manque de sommeil et les nourrissons sucent moins bien le lait.
  • Stade d'achèvement Avec un traitement approprié des écoulements nasaux, devenir plus épais, finissent par disparaître complètement. Mais si des mesures ne sont pas prises pour éliminer le rhume, des complications peuvent se développer, des maladies plus graves peuvent apparaître, telles que, par exemple, les antrites ou les maladies de l’oreille.

Traitement de la rhinite par inhalation de vapeur

L'inhalation de vapeur est une méthode efficace pour le traitement de la rhinite, mais elle comporte un certain nombre de contre-indications que vous devez connaître!

L'inhalation de vapeur ne s'applique pas si l'enfant a de la fièvre. La température 37, 5 est le seuil au-dessus duquel l'inhalation ne bénéficiera pas. L'explication est évidente: l'inhalation de vapeur provoquera nécessairement un réchauffement local, ce qui peut entraîner une nouvelle augmentation de la température.

Ne pas inhaler un enfant dont la morve est verte ou jaune. Cette couleur de mucus indique la teneur en pus, ce qui signifie que le bébé a une infection causée par une bactérie. En chauffant le nasopharynx, les bactéries peuvent se multiplier, car c'est à la chaleur que les bactéries se multiplient bien.

S'il y a du sang dans le mucus, l'inhalation de vapeur devrait également être abandonnée. Les écoulements sanguins suggèrent que les capillaires situés dans la muqueuse nasale éclatent. Le chauffage ne fera qu'augmenter le saignement. Vous ne pouvez pas inhaler si l'enfant a mal à l'oreille et si le bébé se plaint de congestion auriculaire. Otite, complications - c'est ce qui peut causer de la chaleur. Lors de l'inhalation de vapeur, il est nécessaire de contrôler la température de la vapeur. Il ne devrait pas y avoir plus de 40 degrés. Sinon, vous pouvez brûler le nasopharynx.

Le but principal de l'inhalation de vapeur est de réchauffer le nez et la gorge.

À la suite d'un tel chauffage, les pores se dilatent, ce qui contribue à l'absorption des substances bénéfiques. La vapeur chaude aide à rendre le mucus plus liquide et à l'éliminer rapidement du corps. Le moyen le plus économique de pratiquer l'inhalation de vapeur à la maison consiste à utiliser une casserole d'eau chaude.

Vous trouverez plus d'informations sur la manière de traiter correctement le nez qui coule chez les enfants avec des méthodes folkloriques dans la vidéo:

Les inhalations de vapeur avec les décoctions suivantes ont un bon effet thérapeutique:

  • La camomille, le thym, la lavande, le tussilage, la sauge sont pris dans la même quantité, 50 grammes doivent être au total à l'état sec de l'herbe. Collection versé un litre d'eau bouillante. Il est recommandé d'insister dans un thermos.
  • Pour les enfants plus âgés, vous pouvez utiliser une décoction avec des feuilles d'eucalyptus. Chez les jeunes enfants, l'eucalyptus, avec une odeur persistante, peut provoquer des allergies. Une cuillère à soupe de feuilles d'eucalyptus est immergée dans un demi-litre d'eau bouillante et bouillie pendant dix minutes. Après cela, la température du bouillon est réduite à 35 degrés et vous pouvez déjà respirer au-dessus.
  • Selon le même schéma, vous pouvez faire une décoction de tussilage. Cela nécessitera 15 grammes de plantes sèches et 200 ml d'eau bouillante.
  • Également surmonter un nez qui coule dans un état d'inhalation basé sur des feuilles de mûre. Prenez 20 grammes de feuilles et de tiges sèches et versez 200 ml d’eau. Ce mélange est bouilli pendant 10 minutes.

Les enfants ne peuvent pas être traités avec une rhinite par inhalation, à base d’huiles essentielles. L'inhalation de leurs vapeurs peut provoquer un spasme et l'enfant peut s'étouffer.

Pour que l'inhalation soit efficace, elles doivent être effectuées 1 à 2 fois par jour. Le moment de la procédure dépend de l'âge du patient. À partir d'une minute d'inhalation, vous pouvez augmenter progressivement le temps, mais la procédure ne peut durer plus de 5 minutes.

Compresse lors d'un rhume pour les enfants

La chaleur, non seulement sous forme d'inhalation, peut aider à soigner un rhume. Cette tâche se déroulera parfaitement bien, réchauffant les sinus. Cependant, il faut garder à l'esprit que la compresse ne sera efficace que pour traiter le stade précoce de la rhinite, dont le virus est la cause.

L'infection bactérienne en développement ne peut pas être guérie à l'aide d'une compresse, car la chaleur entraînera une augmentation du nombre de bactéries et, par conséquent, une exacerbation de la maladie.

Les méthodes traditionnelles de traitement de la rhinite chez les enfants suggèrent l’utilisation de telles compresses:

  • Sel, le sarrasin peut être chauffé dans une casserole non graissée. Ensuite, le composant chauffé est versé dans n’importe quel tissu mou (pochette, chaussette). En mettant un sac de croupe ou de sel sur les ailes du nez, l'enfant réchauffe les sinus.
  • Il est possible d’embellir quelque peu un tel traitement de compression en plaçant les particules chauffées dans un jouet cousu à la main pour cette occasion. Et afin qu’un tel coussin chauffant ne refroidisse pas, vous pouvez le réchauffer sur la batterie lorsqu’il ya une pause entre les procédures de chauffage.
  • Une autre compresse connue en médecine traditionnelle est un œuf à la coque. Un œuf à la coque est appliqué sur les sinus. La chaleur de l'œuf permet de réchauffer le nez, en diluant le mucus et en contribuant à sa libération plus rapide.
  • Comme élément chauffant pour le nez peut servir de gâteau à base de farine de seigle. Le gâteau doit être chaud, et lors de la cuisson, vous pouvez ajouter du miel à la pâte.
  • La recette pour une autre compresse sera associée à des pommes de terre. Les pommes de terre sont bouillies, coupées en deux. Pomme de terre moitié, pré-emballé dans du papier ou un chiffon, vous devez mettre sur la poitrine d'un enfant malade. Lorsque les pommes de terre commencent à refroidir, le papier ou le mouchoir anti-brûlure est retiré. Cette compresse doit être laissée sur la poitrine de l'enfant pendant au moins 20 minutes.

Tous les réchauffement et compresses sont mieux faits dans la soirée. Les procédures du soir vous garderont au chaud plus longtemps, car après elles, l'enfant peut être enveloppé plus étroitement et endormi, assurant ainsi la paix.

Gouttes maison: recettes de cuisine

Jus d'aloès - le remède populaire le plus efficace et le plus populaire contre le rhume

Peut-être des gouttes de rhume - c'est la première chose qui me vient à l’esprit quand il faut faire face à un nez bouché chez un enfant. Après tout, ce sont les gouttes qui acheminent rapidement le médicament vers la zone enflammée et ils commencent également à agir plus rapidement.

Les tablettes des pharmacies sont remplies de médicaments capables de vaincre cette maladie. Mais les gouttes, qui peuvent être préparées à la maison par vous-même selon des recettes populaires, peuvent aussi vous aider. En plus d'un traitement efficace, ils fourniront également une garantie de sécurité pour l'enfant.

Voici quelques recettes:

  • La betterave aide à guérir le nez qui coule, en particulier au stade initial de la maladie. Les gouttes composées de betteraves et de miel fonctionnent bien. Eau bouillie dans la quantité d'une cuillère à dessert mélangée avec du jus de betterave. Le jus de betterave aura besoin d'une cuillère à soupe. À ce mélange, on ajoute du miel à raison de 1/3 c. Avant l'instillation d'une goutte vaut un peu chaud. Prendre 7 gouttes dans chaque narine à intervalles de deux heures.
  • Efficace dans la lutte contre le rhume et le jus de carotte. Le processus de fabrication des gouttes est le suivant: à une cuillère à soupe de jus de carotte, ils ajoutent de l'huile végétale dans la même quantité. Ce mélange doit être bouilli dans un bain d'eau. Puis 1 à 3 gouttes de jus d’ail sont versées dans cette composition. Ce médicament ne doit pas être pris plus de trois fois par jour, à raison de 3 à 4 gouttes par voie nasale.
  • Gouttes d'ail. Quelques gousses d'ail sont râpées, puis le jus est pressé à travers de la gaze. L’enfant ne doit pas être brûlé par la muqueuse nasale. Le jus doit donc être dilué avec de l’eau dans un rapport 1: 1. Manger ces gouttes devrait être trois fois par jour, gouttes une goutte dans chaque passage nasal.
  • Non seulement les légumes, mais également les préparations à base de plantes peuvent aider les enfants souffrant de congestion nasale. Pour la préparation de gouttes à base de plantes, vous aurez besoin de menthe poivrée, mélisse, banane plantain. Dans la forme sèche de chaque herbe, vous devez prendre la quantité d'une cuillère à soupe. Chaque espèce est brassée dans un verre d'eau bouillante séparée. Les infusions résultantes sont nécessaires pour mélanger et prendre cinq gouttes dans chaque narine.
  • Les plantes d'intérieur aideront également dans le traitement de la rhinite. De deux feuilles fraîches de jus d'aloès est pressé et dilué avec de l'eau bouillie dans un rapport de 1 à 10. L'eau de dilution doit être refroidie. Les gouttes résultantes sont instillées 3 à 5 fois par jour.
  • Les gouttes d'huile sont recommandées pour les enfants de plus de 5 ans. Pour faire des gouttes, vous aurez besoin de deux gouttes d'huile de thym mélangées à une cuillère à café d'huile d'olive. Vous pouvez appliquer trois fois par jour.
  • Et encore l'herbe en action. Dans l'huile raffinée, ajoutez une cuillère à soupe et demie de fleurs séchées d'Hypericum et insistez pendant 21 jours. Après cette période, les gouttes sont filtrées et conservées au réfrigérateur. Avant de prendre, vous devez réchauffer les gouttes.

Autres méthodes populaires populaires de rhinite

Le rinçage nasal est un traitement sans danger pour la rhinite chez les enfants.

L'hypothermie des jambes étant considérée comme l'une des causes de la congestion nasale, la rhinite peut être traitée par la chaleur du pied.

Conseils populaires pour le traitement de la rhinite:

  • Les bains avec de la moutarde réchauffent non seulement les pieds et aident à la congestion nasale, mais ils tonifient également. Il est recommandé d'effectuer un bain à la moutarde avant d'aller se coucher. Les enfants doivent être assis de manière à placer leurs pieds dans un seau ou un bassin en plastique et de les immerger dans de l’eau jusqu’à la hauteur des genoux, et également de pouvoir déposer leurs mains et leurs bras à leurs coudes. Dans une eau chaude, mettez une cuillère à soupe de moutarde. Une fois que l'enfant a mis ses mains et ses pieds dans le bain de moutarde, il convient de les essuyer correctement et de les sécuriser en portant des chaussettes chaudes dans lesquelles on peut également mettre de la moutarde.
  • Parfois, il est plus pratique d’utiliser une pommade au lieu de gouttes. Après tout, la pommade ne pénètre pas dans la gorge et les nutriments seront entièrement absorbés dans la cavité nasale et ne passeront pas dans l'estomac. Pour la préparation des onguents utilisés le plus souvent au miel. Il peut être mélangé avec de l'huile de menthe poivrée dans un rapport de 2: 1 et vous pouvez mélanger le miel avec le beurre dans les mêmes proportions. Cette pommade est enduite plusieurs fois par jour avec chaque passage nasal.
  • Ils donnent de bons résultats dans le traitement de la congestion nasale. Il est recommandé aux enfants de se laver le nez avec une solution de sel. La solution ne doit pas être très salée. On prend une cuillerée à thé de sel, c'est mieux que le sel de mer, et s'il est utilisé pour la cuisine, alors ça vaut la peine de prendre du sel iodé et de le dissoudre dans un litre d'eau. Le plus souvent, le lavage consiste à aspirer le nez et à retirer le liquide par la bouche.

Il est beaucoup plus difficile de guérir la rhinite chez l'enfant que de la prévenir. Par conséquent, afin de ne pas attraper une rhinite, vous devez suivre des règles assez simples:

  1. assurez-vous de marcher dans la rue tous les jours, idéalement dans les bois ou dans les parcs
  2. assurez-vous que la maison est propre et sans poussière, assurez-vous que les pièces sont ventilées périodiquement
  3. tempérer l'enfant
  4. vacciner un enfant contre la grippe

Bébé qui coule

L'écoulement nasal est l'une des maladies infantiles les plus courantes qui portent le nom médical de rhinite aiguë. Cette pathologie est un processus inflammatoire de la muqueuse nasale, accompagné de symptômes caractéristiques. Dans la plupart des cas, un nez qui coule est un symptôme concomitant de diverses maladies et affections de natures diverses, car une maladie distincte n'apparaît que tous les quatre cas.

Causes du rhume chez un enfant

Vous trouverez ci-dessous les causes les plus courantes de rhinite chez les enfants.

  1. Infections virales. Les coronavirus, les rhinovirus, les adénovirus et d'autres agents pathogènes provoquent des formes aiguës de rhinite chez l'enfant.
  2. Infections bactériennes et fongiques. En règle générale, les causes moins courantes de rhinite sont les agents pathogènes aux derniers stades de la rhinite au cours de la transition du stade aigu au stade chronique de la maladie.
  3. La surfusion ou une forte différence de température. L’hypothermie locale ou générale / la chute de température du corps de l’enfant ne sont pas considérées comme la cause directe du rhume, mais elles réduisent considérablement la réponse immunitaire, ce qui permet aux virus, bactéries et autres agents pathogènes de s’activer presque sans contrôle et de provoquer le développement de la maladie sous-jacente.
  4. Allergènes Rhinite allergique - un véritable fléau de la société moderne, en particulier pour un enfant vivant dans une grande métropole. Le pollen saisonnier des plantes, la laine ou la salive des animaux domestiques, la poussière, les résidus de tiques, d'autres types d'allergènes peuvent provoquer le développement d'une rhinite aiguë et chronique, qui ne se transmet pas d'elle-même et nécessite un traitement spécial.
  5. Manifestations d'autres grandes maladies. Un nez qui coule accompagne presque toujours des maladies telles que la grippe, la rougeole, la diphtérie, la sinusite, la sinusite, etc.
  6. Exposition à la fumée, aux produits chimiques et à d'autres irritants sur la membrane muqueuse.
  7. Contact avec une muqueuse d'un corps étranger.
  8. Effet secondaire d'un certain nombre de médicaments (rhinite médicale).

Les symptômes

Les symptômes de la rhinite sont assez simples et présentent un tableau clinique clair.

  1. La première étape. Irritation muqueuse sèche avec son hyperhémie. Dans les voies nasales, il y a une sensation de brûlure, l'enfant veut constamment éternuer et "pleurer". Souvent manifestée température sous-fébrinale, il existe un syndrome de la douleur modérée de la tête, malaise général, faiblesse, dans certains cas - des signes d'intoxication avec les membres endoloris. En règle générale, cette étape dure une journée, au maximum deux jours.
  2. La deuxième étape. L'œdème se forme sur la membrane muqueuse, il est difficile de respirer par le nez, à cause du rétrécissement des voies nasales, une congestion nasale se développe, les enfants perdent souvent leur capacité à goûter et à sentir. Des décharges séreuses humides, souvent liquides et incolores, apparaissent activement - elles pénètrent dans les vaisseaux affaiblis de petit calibre, la fraction liquide du plasma sanguin, ce qui provoque à son tour une sécrétion forcée déjà sur la membrane muqueuse. Autour des voies nasales, sur les ailes du nez et de la lèvre supérieure, une irritation causée par les composants séreux de la sécrétion - chlorure de sodium et ammoniac - se manifeste.
  3. Troisième étape. Avec une immunité suffisamment forte chez un enfant, un rhume peut disparaître au bout de 3 à 5 jours et se terminer au deuxième stade. Si cela ne se produit pas, vous pourrez alors observer un écoulement muqueux-purulent de couleur jaune / verte par le nez avec un blocage presque complet des voies nasales en raison d'un œdème grave. L'enfant respire exclusivement par la bouche, il y a une diminution partielle de l'audition due à la congestion de l'oreille. Dans des circonstances favorables, après 3 à 4 jours supplémentaires, les symptômes ci-dessus disparaissent, l'œdème commence à s'atténuer et la guérison se produit 14 à 18 jours après le début du rhume. Cependant, en l'absence d'un traitement approprié, la rhinite entre dans la phase chronique dans la plupart des cas.

Traitement de la rhinite chez les enfants

La majorité des parents ne perçoivent pas le nez qui coule comme une maladie et le laissent aller eux-mêmes, convaincus qu’après un certain temps, l’immunité de l’enfant gérera la maladie de manière autonome. Malheureusement, le système immunitaire de la génération actuelle d’enfants est affaibli, ce qui entraîne certains risques de complications, même après un rhume banal. Un nez qui coule chez un enfant peut et doit être traité!

Il est très important de comprendre la cause du rhume. Si le nez qui coule est causé par le SRAS ou un rhume, il n’est pas nécessaire de procéder à un traitement "actif". Tout d'abord, il est nécessaire de fournir à l'appartement de l'air frais (souvent à l'air libre). Deuxièmement, assurez-vous que l'air de l'appartement est humide. Humidifiez le passage nasal avec une solution saline normale ou une préparation de type salin. Dans 90% des cas, cela suffit largement pour soigner un rhume chez un enfant.

Que faire quand un enfant a un rhume

  1. Tout d’abord, identifiez la cause du rhume et ne courez pas vers la pharmacie pour des médicaments vasoconstricteurs.
  2. Si le bébé est petit, assurez-vous que le mucus ne s'accumule pas dans le nez, libérez régulièrement les voies nasales de la morve à l'aide d'un aspirateur. Un enfant peut-il prendre un jour de congé seul? Fournissez-lui des lingettes jetables qui, après utilisation, peuvent être jetées dans le seau pour se laver les mains. Laissez les mouchoirs du siècle dernier - les bactéries s'y accumulent.
  3. Sans nécessité absolue, n'utilisez pas d'antipyrétique - la réponse immunitaire correcte de l'organisme suggère la survenue d'une température subfébrale. Par conséquent, le paracétamol, l'ibuprofène et d'autres médicaments ne doivent être utilisés de manière rationnelle qu'en cas de chaleur extrême et d'augmentation de l'indice au-dessus de 38 degrés.
  4. Essayez de protéger votre enfant des courants d’air, tout en ventilant régulièrement la pièce où il se trouve, en vous assurant, si nécessaire, d’assurer un taux d’humidité normal.
  5. Évitez les gouttes nasales à base d’huiles d’eucalyptus, de menthe poivrée, de lait, etc. - Chez un enfant, cela ne peut pas seulement aggraver la maladie, en provoquant une irritation supplémentaire, une réponse allergique active et, dans certains cas, même une sinusite, si une substance picotante pénètre dans les sinus nasaux et s'y accumule.

Médicamenteux

  1. Médicaments vasoconstricteurs qui permettent l’élimination temporaire de l’œdème - Vibrocil, Brizolin, Otrivin, Nazivin pour l’âge correspondant. Ils ne peuvent pas être utilisés plus de 10 jours de suite, car les muqueuses deviennent rapidement dépendantes du principal ingrédient actif du médicament et leur efficacité est considérablement réduite. De plus, avec une utilisation prolongée, les médicaments vasoconstricteurs peuvent provoquer une réaction en retour - une rhinite médicale.
  2. Rinçage des voies nasales - médicaments Dolphin, Aqua-Maris, etc. Il est fabriqué après l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs et l’expulsion minutieuse. Si un enfant est trop petit et que cette procédure ne peut pas être effectuée - utilisez le schéma habituel pour l'instillation habituelle d'une solution saline ou de préparations comme Salina.
  3. Utilisation locale d'antiseptiques et d'anti-inflammatoires - Avamys ou analogues.
  4. Lorsque nature allergique du rhume de cerveau - antihistaminiques comprimés Loratadin ou Erius au sirop.
  5. Médicaments locaux antiviraux et antibactériens. En cas de nature infectieuse confirmée de la maladie - utilisation d'antibiotiques locaux et de sprays antiviraux, tels que Bioparox, Isofra.
  6. Utilisation d’analgésiques et d’antipyrétiques non narcotiques de faible toxicité avec effet antipyrétique selon les besoins - paracétamol, ibuprofène en comprimés, suppositoires rectaux ou sirop.
  7. Utilisation d'immunomodulateurs dans des solutions pour instillation (Derinat) ou sous forme de comprimés / sirop à base d'interféron et de ses dérivés / combinaisons.
  8. Complexes de vitamines à haute teneur en vitamine C.
  9. Physiothérapie conservatrice - diathermie, UHF, irradiation UV, inhalation avec un nébuliseur.

Traitement des remèdes populaires

Tous les remèdes populaires utilisés en relation avec l'enfant dans le traitement de la rhinite doivent obligatoirement être coordonnés avec le pédiatre!

  1. Presser le jus de betteraves ou de carottes, le diluer dans un rapport de 1 pour 1 avec de l'eau propre et déposer une goutte dans chaque narine trois fois par jour pendant une semaine.
  2. Effectuer des inhalations à base de décoctions de solutions de camomille ou de sels.
  3. Dans 100 millilitres d'eau, dissolvez ½ boîte d'une cuillerée de sel, humidifiez 2 tampons avec une solution et placez-les dans les sinus nasaux de l'enfant pendant 5 minutes.
  4. Prenez la quantité requise d'oignons et de miel dans un rapport de 1 pour 1, faites des ingrédients le mélange le plus pilé et prenez une cuillère à thé 4 fois par jour, trente minutes avant les repas, pendant une semaine.
  5. Préparez 50 grammes de boutons de pin dans 1 litre d’eau, faites bouillir le bouillon pendant 10 minutes, filtrez et laissez l’enfant boire 4 fois par jour avec un verre de miel ou de confiture.
  6. Prendre dans des proportions égales des charges sèches de calendula, de millefeuille et de camomille. Une cuillerée à thé de mélange verser un verre d'eau bouillante et mettre dans un bain-marie (environ vingt minutes). Refroidir, filtrer et goutter dans le nez deux gouttes trois fois par jour pendant une semaine et demie.
  7. Couper l'oignon en deux, frotter l'ail, mettre les ingrédients dans une assiette. Laissez votre enfant expirer les liquides volatils jusqu’à une légère brûlure au nez / à la gorge. Répétez la procédure 5 à 6 fois par jour jusqu'à la récupération.

Complications après un enfant froid

La liste des complications possibles de la rhinite chez les enfants comprend la formation de rhinites chroniques, otites, conjonctivites, tous les types de sinusites, les maladies des voies respiratoires inférieures (laryngite, pharyngite, bronchite, pneumonie, trachéite) et, dans certains cas, la méningite.

Prévention

La liste prophylactique de base des mesures préventives contre l'écoulement nasal chez l'enfant comprend le durcissement, la normalisation des modes de vie, l'organisation de régimes appropriés et un cycle complet de travail / repos / sommeil, la prise d'agents fortifiants et immunomodulateurs, ainsi que l'utilisation de pommades protectrices externes appliquées à la surface interne des voies nasales. (pommade oxolinique) en période d’épidémie, traitement opportun des pathologies du nasopharynx (adénoïdes, courbures du septum, etc.).

Traitement rapide de la rhinite chez l'enfant remèdes populaires

Les infections respiratoires n'épargnent ni les enfants ni les adultes. Les signes de la maladie, sans exagération, sont familiers à tous. Les parents sont plus intéressés par la manière de traiter rapidement et en toute sécurité les enfants traités avec des remèdes traditionnels contre la rhinite. On peut comprendre le désir d'éviter l'utilisation de médicaments: de nombreux médicaments ont des effets indésirables. Cependant, les remèdes populaires ont des contre-indications, ne sont pas dépourvus d'effets secondaires, seuls les avertissements à ce sujet ne sont généralement pas associés aux recettes séculaires.

La sécurité du traitement des remèdes populaires est importante

Les enfants ne correspondent pas à la dose de médicaments calculée sur le corps d'un adulte. La même remarque s’applique au traitement de la rhinite chez les enfants, remèdes populaires. Malheureusement, il est impossible de calculer avec précision la quantité de substances actives dans une portion de décoction d’herbe ou de teinture de propolis.

Une sortie dans une situation difficile - préparer les moyens selon les recettes des ouvrages de référence sur la médecine traditionnelle et les plantes médicinales. Les enfants en bas âge reçoivent le quatrième, les enfants d'âge préscolaire - la troisième partie, les enfants d'âge préscolaire et les étudiants plus jeunes - la moitié de la dose d'un remède national pour adulte.

L'écoulement nasal est l'un des premiers symptômes du rhume, des ARVI et de la grippe. Les petits enfants souffrent davantage de ces maladies en raison de l'étroitesse des voies nasales et du sous-développement des sinus. L'infection provoque rapidement une irritation et un gonflement des muqueuses. L'inflammation conduit à un rétrécissement de la lumière des voies nasales et à la difficulté de la respiration externe. Les enfants sont sujets aux maladies allergiques, qui peuvent également être accompagnées d'une formation accrue de mucus dans le nez.

De nombreuses plantes, les remèdes populaires peuvent provoquer une irritation de la muqueuse nasale et de la cavité buccale. Lors de la première application et de chaque demande subséquente, les parents doivent observer la réaction du corps de l’enfant afin que cela ne se produise pas, comme le dit le dicton «nous traitons l’un, paralysons l’autre».

Il est impossible d'utiliser de telles méthodes populaires en cas de rhinite chez un nourrisson:

  • pansements de moutarde sur les pieds;
  • enfouir le lait maternel dans le nez;
  • inhalations aux huiles essentielles;
  • gouttes nasales avec des substances huileuses.

Un moyen relativement sûr de traiter les bébés consiste à ajouter quelques gouttes d’huile essentielle à un shampooing, un savon liquide, un gel douche ou une mousse pour le bain. Lorsqu'il prend des traitements à l'eau, un enfant malade inhale de l'huile d'eucalyptus ou de l'arbre à thé, considérés comme d'excellents antiseptiques et agents antimicrobiens.

Il n'est pas recommandé d'utiliser du jus de plantes frais pour une instillation dans le nez d'un nouveau-né et d'un nouveau-né. Il peut y avoir de fortes poussées d'éternuement, de toux, allant jusqu'au bronchospasme chez les enfants de la première année de vie. Un enfant âgé de plus d'un an a des gouttes nasales fabriquées à partir du jus de feuilles de Kalanchoe, d'aloe vera, d'agave et d'une grosse femme (Crassoula).

Solution saline pour le lavage nasal et le traitement de la rhinite

Les mères modernes apprennent généralement à guérir le rhume d'un enfant avec des remèdes populaires, des personnes de la génération la plus âgée. L'un des plus importants "conseils de grand-mère": dégager le nez de l'enfant avant de laisser tomber le remède préparé. Pour dissoudre du mucus épais, vous pouvez introduire une solution de bicarbonate de soude dans les voies nasales (1 c. À thé. Pour 0,25–0,5 l d’eau). Ou nettoyez la cavité nasale avec une flagelle de coton imbibée de soude ou de solution saline. Ces moyens hydratent, désinfectent, réduisent l'enflure et l'inflammation.

La solution saline est préparée à partir de 9-10 g de sel et 1 litre d’eau bouillie. Le liquide peut être utilisé pour le lavage et l'instillation dans le nez des nourrissons. Selon la concentration de chlorure de sodium, la solution saline est proche du plasma sanguin humain. Le produit fini est vendu en pharmacie (flacons et ampoules à gros volume).

Les avantages d'utiliser de l'eau salée à 0,9% pour le traitement de la rhinite chez un enfant:

  1. dilution de la sécrétion visqueuse et faciliter son élimination des voies nasales;
  2. lessivage des microbes pathogènes et autres irritants;
  3. adoucissant et hydratant les muqueuses;
  4. respiration plus facile.

Pour soigner le nez qui coule d'un enfant à la maison, vous pouvez utiliser des préparations pharmaceutiques prêtes à l'emploi pour une instillation dans le nez. La composition de nombreux types de gouttes nasales comprend une solution stérile d’eau de mer isotonique. Sa composition est riche et diversifiée: composés de chlore, sodium, magnésium, brome, soufre, iode. Produire des fonds sur la base de solution saline, eau de mer sous forme de sprays et de flacons compte-gouttes, pratique à utiliser.

L'iode est mentionné dans les recettes pour le traitement à domicile du froid. Par exemple, ajoutez quelques gouttes de teinture à la solution saline pour vous gargariser. Quand un enfant a un rhume, le filet est appliqué: des lignes longitudinales et transversales sont appliquées sur les pieds avec un coton-tige trempé dans de l'iode. Après la procédure, portez des chaussettes.

Les plantes - des aides fidèles dans la lutte contre le froid

Les herbes et les décoctions d’herbes contiennent des composants antiseptiques, antiviraux, antibactériens et antifongiques. Les phytoncides, substances volatiles des plantes, aident à lutter contre l'infection qui a frappé la membrane muqueuse de la cavité nasale. Les plantes jouent donc un rôle important dans le traitement des maladies infectieuses.

Un remède populaire populaire contre le rhume pour les nourrissons et les jeunes enfants est un extrait de camomille faible. Mesurer 1 c. fleurs, faire une tasse d'eau bouillante, refroidir à 36–37 ° С. Introduisez un bébé dans chaque narine avec 3-5 gouttes de perfusion de camomille 3 fois par jour. L'herbe a un effet hydratant et anti-inflammatoire, un effet antiseptique moins prononcé.

Le nez n'est pas seulement lavé avec une solution saline et un extrait de camomille. On utilise souvent l’écorce de chêne du rhume pour enfants et adultes. Un enfant de plus de 3 ans prend une décoction d'écorce - un agent antimicrobien, hydratant et anti-inflammatoire. Les préparations à base de chêne ne possèdent pas de propriétés vasoconstrictives.

Les fleurs de calendula, les herbes de thym et l'achillée ont un puissant effet antimicrobien, antiseptique et anti-inflammatoire. Préparer à partir de ces plantes et d’autres avec des propriétés similaires, une perfusion pour administration orale. Assurez-vous de prendre en compte l'âge de l'enfant lors du choix des herbes. Les plus sûrs en ce qui concerne les dosages sont la camomille, tilleul, menthe, cassis, framboise, fraise (feuilles et fruits).

Tirelire de recettes folkloriques gouttes de nez pour les enfants

L'huile d'argousier dans le rhume est un remède populaire de médecine alternative. Il a un effet anti-inflammatoire, désinfectant et régénérant. Hydrate la muqueuse nasale, ne lui permet pas de se dessécher même la nuit.

Avant d'utiliser l'outil, les voies nasales sont lavées avec une solution saline, par exemple à l'aide d'une seringue sans aiguille. Ensuite, 2 à 3 gouttes d'huile d'argousier sont injectées dans le nez d'un enfant de plus d'un an. Il est à noter que le liquide huileux a une couleur orange vif et laisse des taches sur les muqueuses, la peau, les sous-vêtements et les vêtements.

Recette pour le traitement local de la rhinite chez les enfants de plus de 7 ans:

  • Mélangez soigneusement 6 gouttes d'huile d'argousier et 4 gouttes de jus de fleurs de calendula.
  • Ajoutez 2 gouttes de miel et un morceau de propolis de la taille d'un grain de sarrasin (peut être remplacé par de la teinture de propolis).
  • Tous les composants sont bien broyés.
  • Humidifier les cotons-tiges signifie.
  • Entrez dans chaque passage nasal et laissez-le pendant 10 minutes.

Enterrer l'huile de sapin pour les enfants de plus de 7 ans - 1 goutte dans chaque passage nasal. Autres utilisations: frotter le cou du dos, massage des pieds avec cette huile. Après la procédure avec de l'huile de sapin, il est nécessaire que le patient enfile des chaussettes chaudes, se couche et boit une tisane.

L'huile de pêche, rarement l'argousier et le sapin, est utilisée pure pour l'instillation dans le nez. Préparez habituellement des gouttes à parts égales de momie, de glycérine et d’eau distillée. Ensuite, le mélange est dilué avec de l'huile de pépins de pêche.

La médecine traditionnelle propose d'utiliser un arbre vivant d'un rhume à un enfant et à un adulte. Le nom «arbre vivant» est un nom collectif, il peut être attribué aux plantes succulentes, qui peuvent accumuler du jus dans les feuilles épaissies pendant la période de sécheresse. Dans la médecine traditionnelle, il existe plusieurs plantes de ce type: Crassula ou Fatty, Aloe et Kalanchoe.

Application de la sève d'un arbre vivant dans les gouttes nasales:

  1. Laver les feuilles fraîches, hacher et presser le jus.
  2. Pipette 5 gouttes de liquide dans chaque passage nasal.
  3. Un enfant d'un an a besoin de 1 ou 2 gouttes.
  4. La procédure est effectuée 3 fois par jour.
  5. L'outil doit être préparé immédiatement avant l'instillation.

Une grande variété de façons d'utiliser l'huile de camphre du rhume chez les enfants. Mélanger des parties égales d'huiles de propolis, de camphre et de tournesol. Après un bon mélange, l'agent est instillé dans le nez (2 à 3 gouttes trois fois par jour).

Prise de remèdes populaires contre le rhume

Une bouillie de flocons succulents ou de jus d'oignon est mélangée avec du miel dans un rapport 1: 1. La moitié ou ¾ c. À thé de ce mélange est donnée à l'enfant avant les repas 3 fois par jour. L'outil s'avère plus agréable au goût, si vous utilisez du jus d'oignon. Vous pouvez prendre de l'ail finement haché avec du miel (1: 1). Il est recommandé de prendre cet outil avant de se coucher pour 1 cuillère à dessert.

Le sirop de citron aide bien (ajoutez 2 cuillères à soupe de sucre au jus d’un citron). Agréable à l'outil - confiture de framboises. Il est ajouté au thé ou à l'infusion d'herbes médicinales. Avec un rhume, ils préparent une décoction de fruits secs à la framboise, à la fraise et au cassis. Les baies conservent plus d'éléments nutritifs si, après la récolte, elles sont lavées, séchées et congelées rapidement.

Remèdes à base de plantes pour la congestion nasale pour faire des boissons au thé:

  • racine de gingembre pelée + citron;
  • tilleul + rose sauvage;
  • camomille + menthe;
  • sauge

Boire beaucoup de liquides pour mieux liquéfier et éliminer le mucus du nez est un moyen simple et efficace de traiter un rhume. Ils donnent un remède à un bébé dès les premiers signes de rhume: congestion nasale, mal de gorge.

Application astérisques lors d'un rhume

Le baume Zvezdochka ou étoile d'or, bien connu de nombreuses générations, nous est venu de l'Est, de la médecine traditionnelle du Vietnam. Utilisé dès les premiers symptômes du rhume comme antiseptique et distrayant. La composition contient des huiles de menthol, de camphre, de menthe, de girofle et de cannelle. La base d'un crayon et d'un baume liquide est de la vaseline, la pommade contient également de la lanoline et de la cire d'abeille. L'astérisque est également un spray nasal, des pastilles, une poudre soluble pour administration orale.

Le spray nasal est utilisé pour le rhume de différentes étiologies chez les patients âgés de plus de 6 ans. Le baume peut être utilisé pour soulager les premiers symptômes du rhume chez les enfants de plus de 2 ans. En cas de rhume, une petite quantité du médicament est frottée avec les doigts dans les ailes du nez et doucement lubrifiée sous les narines.

Diverses formes du médicament sont souvent utilisées à des fins prophylactiques. Si un enfant ou un adulte est trop refroidi, il a les pieds mouillés. Vous devez ensuite enduire le baume pour les pieds sur les pieds, laisser le comprimé se dissoudre dans la bouche et préparer une boisson chaude de Asterisk Hot. Ne pas appliquer sur les voies nasales, et en cas de contact accidentel avec la muqueuse nasale ou les yeux, il convient de les laver à l'eau.

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant

Contenu de l'article

  • Comment traiter un nez qui coule chez un enfant
  • Comment traiter la toux et le nez qui coule chez les nourrissons
  • Comment traiter la rhinite allergique chez un enfant

Le plus souvent, le nez qui coule (rhinite) est bactérien, viral ou allergique. Mais parfois, un corps étranger tombé dans le passage nasal ou des végétations adénoïdes peuvent provoquer une inflammation du nez. Par conséquent, avant de traiter une rhinite, il est conseillé de consulter un médecin pédiatrique ORL.

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant.

Le traitement de la rhinite doit être complexe et inclure l’utilisation de trois médicaments:



  • gouttes vasoconstrictrices;
  • médicament avec de l'eau de mer;
  • agent antimicrobien ou antiviral à usage topique.

Il est toujours nécessaire de commencer le traitement par instillation de gouttes vasoconstricteurs pour enfants. Le médicament aidera à soulager la congestion nasale, à rétrécir les vaisseaux muqueux et à aider l'enfant à respirer normalement. En pharmacie, les médicaments vasoconstricteurs sont présentés en grande quantité («bébé Nazol», «Otrivin», «Snoop», etc.). Tous ont un mécanisme d'action (ils resserrent les vaisseaux de la muqueuse nasale) et ne diffèrent que par la durée de l'effet thérapeutique et la fréquence d'utilisation. Les médicaments sont disponibles sous forme de gouttes et de spray. Pour un petit enfant (jusqu'à 1 an), il est conseillé d'acheter des gouttes, les enfants plus âgés auront également besoin d'un spray.

Cinq minutes après l’instillation de gouttes vasoconstrictrices, la cavité nasale doit être lavée à l’eau de mer. Cela rendra le secret nasal moins visqueux et donnera l’occasion de bien nettoyer le nez. De plus, les sels contenus dans l’eau vont améliorer l’état de la muqueuse nasale et soulager un peu l’inflammation. Le réseau de pharmacies propose un large choix de médicaments à base d’eau de mer, tels que Aquamaris, Aqualor Baby, etc. Les médicaments sont également disponibles sous forme de gouttes et de spray. Juste un petit enfant en forme ne fait que tomber. Pour les enfants plus âgés (après 1 an), il est préférable de choisir un spray, cela vous permet de mieux rincer les voies nasales. Il est nécessaire d'enterrer ou de projeter de l'eau de mer dans les deux narines.

Après avoir rincé le nez, éliminez tout le mucus accumulé. Les enfants qui peuvent se moucher peuvent être invités à le faire. Il est très important de vous moucher correctement, en nettoyant une narine, il est nécessaire de fermer l'autre, en la plaçant contre le septum nasal. Les plus jeunes enfants devront utiliser un aspirateur. Il existe deux types d'aspirateurs nasaux: avec un type d'aspirateur de poire et d'Otrivin. L'attachement de l'aspirateur doit être inséré dans une narine et l'autre narine doit être pressée contre le septum nasal et aspirer le mucus provenant du passage nasal. Ensuite, la même procédure doit être effectuée avec un passage nasal différent.

Une fois le nez dégagé, il est possible d’égoutter une préparation médicale. Médicament antimicrobien approprié "Albucid" ou "Sulfatsil - sodium" (gouttes pour les yeux) pour le traitement de la rhinite bactérienne. Il va sécher la membrane muqueuse et arrêter la croissance des bactéries. Il est nécessaire d’enfouir 1 à 2 gouttes de médicament dans chaque narine. Les enfants après trois ans au lieu d’Albucid peuvent être éclaboussés par le médicament anti-bactérien «Isofra». "Interféron" peut être utilisé pour le traitement de l'inflammation virale du nez.

Toute la procédure doit être effectuée 3 fois par jour. Entre les deux, vous pouvez projeter de l'eau de mer et éliminer le mucus avec un aspirateur.

Complications de la rhinite

Un nez qui coule chez les enfants est presque toujours compliqué par une inflammation de l'oreille (otite), de sorte que les oreilles doivent être traitées en parallèle. Un bon effet anti-inflammatoire a le médicament "Otinum". Il est instillé en trois gouttes dans les deux oreilles 3 fois par jour. Traiter les oreilles devrait être pour compléter la guérison d'un rhume.

Si le rhume n'est pas passé dans les 4-5 jours, vous devriez absolument consulter un médecin.

Rhinite allergique

La rhinite allergique est traitée différemment. Le plus important est d'éliminer les allergènes et d'intégrer des médicaments anti-allergiques, par exemple le Zyrtec. Au nez, il est préférable d'instiller des gouttes vasoconstricteurs avec un composant antihistaminique, par exemple "Vibrocil". Vous pouvez également laver la cavité nasale à l'eau de mer. Les agents antimicrobiens ne sont généralement pas nécessaires.

Comment traiter un rhume chez un enfant

L'un des symptômes les plus désagréables d'ARVI est un nez qui coule, dont personne n'est à l'abri, même les jeunes enfants.

Olga Pakhomova
Pédiatre, g. Moscou

Qu'est-ce qu'un nez qui coule chez un enfant?

Le nez qui coule, ou la rhinite (inflammation de la muqueuse nasale), survient le plus souvent chez les enfants en tant que manifestation d'infections virales respiratoires aiguës (IVRA) à la suite de lésions de la muqueuse nasale causées par des virus.

Lorsque l’hypothermie entraîne une diminution des défenses de l’organisme ou lorsque l’immunité diminue pour d’autres raisons, les virus et les microbes présents dans l’air tombent sur la première barrière protectrice de notre organisme, la muqueuse nasale, l’endommageant en se reproduisant activement dans des cellules superficielles, ce qui entraîne une inflammation, gonflement et formation excessive de mucus. Les dommages causés aux cellules muqueuses violent le mécanisme naturel de nettoyage de la cavité nasale car, en raison des mouvements oscillatoires des cils, situés à la surface des cellules muqueuses, le nez se nettoie constamment des agents étrangers (poussières, virus, germes). La membrane muqueuse du nez chez les jeunes enfants a ses propres caractéristiques (très mince, riche en vaisseaux sanguins et une variété de terminaisons nerveuses associées à divers organes et systèmes), et les voies nasales sont encore très étroites et courtes. Par conséquent, la moindre perturbation de la respiration nasale dans les miettes provoque de l'irritabilité, un sommeil agité, des difficultés à s'alimenter et parfois même un refus de manger (pendant la tétée, le bébé est obligé de jeter le sein ou le biberon pour respirer par la bouche). En outre, le gonflement de la muqueuse nasale viole l’odorat (odorat) et le goût, et le manque d’appétit et la malnutrition chez les jeunes enfants peuvent entraîner une perte de poids, voire une perte de poids.

Comment améliorer l'état du bébé et quels outils peuvent être utilisés pour améliorer et rétablir la respiration nasale?

Comment traiter un nez qui coule chez les enfants?

Le traitement de la rhinite chez les jeunes enfants vise le rétablissement rapide de la respiration nasale, la lutte contre l'œdème muqueux, la réduction de l'éducation et l'amélioration de la sécrétion de mucus, la prévention de la propagation de l'inflammation vers d'autres voies respiratoires (nasopharynx, larynx, trachée, poumons), la fixation de germes et le développement de complications inflammation du tube auditif (otite), des sinus paranasaux (sinusite).

Moyens pour nettoyer le nez. Dans la mesure où, pour les jeunes enfants, l'un des problèmes majeurs est la capacité de nettoyer le nez de mucus (le bébé ne peut pas s'étouffer), les premiers médicaments qui facilitent la respiration par le nez sont des médicaments capables d'éliminer le mucus et les croûtes accumulés.

Pour ce faire, vous pouvez appliquer une solution saline normale (solution de chlorure de sodium à 0,9%), ainsi que diverses solutions salines à base d’eau de mer, telles que AQUAMARIS, SALIN, PHYSIOMER, AQUALOR et autres. Ces solutions peuvent être appliquées dès les premiers jours. la vie du bébé. Ils sont stériles, leur composition est proche d’une solution isotonique (neutre), ils ne contiennent pas de substances susceptibles de provoquer des réactions secondaires et une dépendance aux miettes. Les sels et oligo-éléments contenus dans l’eau de mer (calcium, fer, potassium, magnésium, cuivre, etc.) non seulement ramollissent bien les croûtes, fluidifient le mucus, facilitent l’écoulement, mais maintiennent également l’humidité naturelle de la muqueuse nasale, accélèrent les processus de régénération dans les cellules muqueuses, favoriser l'augmentation de l'activité motrice des cils de la membrane muqueuse, en normalisant ses fonctions protectrices.

Cependant, étant donné les caractéristiques anatomiques du développement des voies respiratoires, chez les enfants de moins de 2 ans, les solutions pour se laver le nez ne peuvent être utilisées qu'en gouttes, tandis que chez les enfants de plus de 2 ans, les solutions peuvent être utilisées sous forme de spray. Un jet d'eau rapide pénétrant dans le nez d'un petit enfant peut entraîner le rejet de mucus et de microbes du nasopharynx dans l'ouverture du tube auditif (large et court chez le petit enfant), ce qui entraîne une inflammation de l'oreille moyenne (otite). Pour la même raison, vous ne pouvez pas rincer le nez d'un enfant de moins de 2 ans avec un petit lavement.

Il est conseillé à un bébé d'enterrer les gouttes chaudes en préchauffant le biberon dans une tasse avec de l'eau tiède. Pour les enfants de la première année de vie, la solution saline est instillée avec une pipette de 3-4 gouttes en alternance dans chaque narine en décubitus dorsal, le dos légèrement relevé et la tête légèrement tournée vers le côté. Il est nécessaire que le bébé se rince si souvent le nez que le mucus et les croûtes ne gênent pas la respiration des miettes et ne s’accumulent pas dans la cavité nasale, ce qui crée un environnement favorable aux microbes. Si nécessaire, vous pouvez rincer le bec toutes les heures et plus souvent, facilitant ainsi l'état de santé de l'enfant. Il est nécessaire de prendre des médicaments avant de normaliser la respiration nasale chez un bébé.

Il convient de rappeler que les solutions d’eau de mer peuvent être utilisées non seulement pour le traitement, mais également pour la prévention de la rhinite chez les enfants, en particulier pendant la saison froide - une période de forte incidence de rhumes. Aux fins de la prophylaxie, il suffit de laver le nez du bébé avec une solution saline deux fois par jour, ainsi qu'après une promenade ou une visite de lieux publics (polyclinique, jardin d'enfants, magasin, etc.).

Agents vasoconstricteurs. Les bébés qui ont des difficultés respiratoires nasales perturbent l'état de santé général, le sommeil et l'allaitement. Un médecin peut vous prescrire un vasoconstricteur. Lorsqu'ils sont instillés, ils affectent la muqueuse nasale, provoquant une constriction des vaisseaux sanguins, ce qui réduit l'enflure et la rougeur de la membrane muqueuse, réduit la formation de mucus, améliorant ainsi la respiration nasale.

Chez les enfants âgés de moins de 2 ans, il est préférable d’utiliser des médicaments vasoconstricteurs à courte durée d’action: ils s’effondrent rapidement dans le corps du bébé, ce qui réduit les risques d’effets secondaires. Ces médicaments comprennent des produits contenant de la phényléphrine: NAZOL BEBI, VIBROCIL - qui dure jusqu'à 4 à 6 heures après l'instillation. NAZOL BEBI ou VIBROCIL est prescrit à une goutte par voie nasale aux enfants de la première année de vie. Ils ont besoin d'enterrer, en inclinant légèrement la tête du bébé en arrière et en la tournant sur le côté, pas plus de 3-4 fois par jour. Chez les enfants de plus de 2 ans, des préparations vasoconstricteurs de durée d'action moyenne (jusqu'à 6 à 8 heures après l'instillation) peuvent être utilisées - NAZIVIN (solution à 0,025%), RETURN, XIMELIN, TIZIN (solutions à 0,05%), etc. On prescrit aux enfants 1 à 2 gouttes dans chaque passage nasal, pas plus de 2 ou 3 fois par jour. Il convient de noter que NAZIVIN (un médicament de durée moyenne) sous forme de solution à 0,01% peut être utilisé chez les enfants dès les premières semaines de vie, 1 goutte par passage nasal 2 fois par jour, chez les enfants de 1 mois à 1 an - 1-2 gouttes 2-3 fois par jour seulement après la recommandation du médecin. Cela est dû au fait que NAZIVIN sous forme de 0,01% contient non seulement une très petite dose de la substance active, mais se présente également sous forme de gouttes qui conviennent aux enfants.

Les médicaments vasoconstricteurs ont leurs inconvénients et leurs effets secondaires. L'utilisation de gouttes vasoconstrictrices n'améliore que temporairement la respiration nasale, mais ne guérit pas le rhume. En outre, leur utilisation fréquente (non-respect de la fréquence d'utilisation recommandée pendant la journée) réduit la sécrétion de mucus, ce qui entraîne l'apparition de sécrétions épaisses et difficiles à séparer du nez.

L'utilisation prolongée (plus de 5 à 7 jours) de gouttes vasoconstricteurs peut entraîner le développement d'une dépendance muqueuse et réduire l'effet du médicament, le développement d'une rhinite médicale (gonflement, rougeur et même la mort des cellules de la muqueuse nasale). Lorsqu'il est instillé de manière inappropriée (dans la position du dos avec la tête rejetée et non tournée sur le côté), en particulier chez les jeunes enfants, les gouttes peuvent immédiatement s'écouler dans le fond de la cavité nasale et pénétrer dans la gorge, pénétrer dans l'estomac et être absorbées dans le sang. Dans ce cas, non seulement le résultat ne sera pas correct, mais une surdose du médicament et l’apparition de ses effets secondaires sont possibles. Ces effets indésirables incluent des problèmes cardiaques (troubles du rythme cardiaque, rythme cardiaque rapide), l'apparition d'une pâleur de la peau, une agitation, une anxiété, une augmentation de la pression artérielle due à l'action vasoconstrictrice des gouttes non seulement sur la muqueuse nasale, mais aussi sur les vaisseaux d'autres organes et systèmes du bébé..

À cet égard, les gouttes vasoconstrictrices sont contre-indiquées ou leur utilisation doit être strictement limitée et doit être effectuée uniquement sur prescription d'un médecin chez les enfants atteints d'arythmie cardiaque, d'hypertension artérielle, de maladies de la thyroïde et de diabète.

Comment traiter un nez qui coule chez les jeunes enfants

N'enterrez pas le lait maternel dans les voies nasales du bébé: cela ne peut qu'aggraver l'évolution de la rhinite. Premièrement, le lait est un terrain fertile pour les microorganismes. deuxièmement, les croûtes formées à partir du lait en poudre entraveront davantage la respiration nasale et provoqueront une anxiété chez l'enfant.

Médicaments antimicrobiens. Comme mentionné précédemment, dans le traitement de la rhinite non accompagnée de violations graves de l'état général (fièvre, écoulement nasal purulent, etc.), il est souvent suffisant d'utiliser des solutions salines pour le lavage du nez et l'utilisation à court terme de gouttes vasoconstrictrices (pas plus de 3 à 5 jours). ). Toutefois, si ces mesures ne donnent pas les résultats escomptés, si une inflammation microbienne et une infection se propagent (fièvre, perte d'appétit, faiblesse, léthargie, apparition d'écoulements nasaux purulents de couleur jaune-vert ou vert), un examen obligatoire est nécessaire. enfant par un pédiatre. Peut-être que le bébé aura besoin de la nomination de gouttes avec une action antiseptique et antimicrobienne.

PROTARGOL contient des ions d'argent pour les médicaments ayant des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires. Chez les enfants à partir de la première année de vie, une solution à 2% de PROTARGOL est utilisée, injectant 2 gouttes dans chaque passage nasal 2 fois par jour pendant 7 à 10 jours. En règle générale, PROTARGOL est utilisé en association avec d'autres médicaments. Les gouttes sont préparées directement dans les pharmacies à partir d'une poudre. Par conséquent, les enfants n'utilisent que la solution fraîchement préparée de PROTARGOL, qui doit être conservée dans un flacon en verre sombre, au réfrigérateur, dans un délai maximum de 10 jours à compter de la date de fabrication. Un des effets secondaires de PRETARGOL peut être le développement de réactions allergiques au médicament, telles que sensation de brûlure et démangeaisons au nez du bébé, nécessitant l’élimination des gouttes.

Parmi les médicaments à base de plantes utilisés dans le traitement de la rhinite chez les enfants, on compte PINOSOL, qui contient un complexe d’huiles végétales (pin, menthe poivrée, eucalyptus), de la vitamine E, etc. Il a un effet anti-œdème et antimicrobien et accélère les processus de récupération de la muqueuse nasale. Le médicament est approuvé pour une utilisation chez les enfants après 2 ans. Il est recommandé aux enfants d'enterrer 1 à 2 gouttes dans chaque passage nasal 3 à 4 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

Il est nécessaire d'être prudent lors de l'instillation de gouttelettes chez les jeunes enfants, car l'ingestion de PINOSOL dans les voies respiratoires peut provoquer le développement d'un bronchospasme (difficulté à respirer, suffocation). Si cela se produit, il est nécessaire de garantir le libre accès à l’oxygène (ouvrez la fenêtre et libérez le cou du bébé des vêtements) et d’appeler de toute urgence une ambulance.

Lors de l'utilisation de PINOSOL, une intolérance individuelle aux composants du médicament est possible, ce qui se manifeste par l'apparition de rougeurs, de brûlures et de démangeaisons au nez.

Parmi les préparations à action antimicrobienne dont l'utilisation est autorisée chez les enfants après 2 ans, il convient de noter SPRAY IZOFRA contenant un antibiotique du groupe des aminosides. Cependant, seul un médecin peut prescrire le médicament après un examen approfondi du bébé. N'attribuez une injection de 1 injection dans chaque narine pas plus de 2 ou 3 fois par jour, après avoir nettoyé le nez du bébé de la décharge. La durée du traitement ne doit pas dépasser 7 jours, car avec une utilisation prolongée, il est possible de réduire la sensibilité des microbes au médicament et de réduire l'effet du traitement. Le médicament est contre-indiqué chez les enfants intolérants aux antibiotiques aminoglycosides.

Autres moyens Dans le traitement complexe de la rhinite simple (absence d'otite moyenne - inflammation de l'oreille, sinusite - inflammation des sinus paranasaux), un médicament homéopathique tel que l'EUFORBIUM COMPOSITUM est largement utilisé chez les enfants. Il s'agit d'une préparation homéopathique complexe contenant des substances d'origine végétale et des minéraux. La respiration nasale est soulagée par l'hydratation et le nettoyage de la muqueuse nasale, améliorant ainsi la nutrition des cellules muqueuses. Le médicament est utilisé chez les enfants après 2 ans de vie, car il est produit uniquement sous forme de spray. Prescrire un médicament pour 1 dose (injection) 3 à 4 fois par jour.

Euphorbium Compositum peut être utilisé pendant une longue période (plus de 7 jours), car il ne provoque pas le développement d'une dépendance. Cependant, si vous êtes hypersensible, des réactions allergiques au médicament peuvent se développer (rougeur, brûlures, démangeaisons au nez).
Les médicaments largement utilisés pour la prévention et le traitement du rhume chez les enfants comprennent les médicaments contenant des interférons (facteurs de protection produits dans le corps humain), par exemple GRIPPFERON. Son action est basée sur la prévention de la reproduction des virus, renforçant la protection des cellules de la muqueuse nasale contre la pénétration de virus dans le corps. Son utilisation est particulièrement efficace dès les premières heures suivant l’apparition des symptômes du VARI (éternuement, écoulement muqueux nasal).

GRIPPFERON peut être utilisé chez les enfants dès la naissance pour le traitement et la prévention du rhume, en particulier pendant les épidémies d’infections respiratoires. Lors du traitement d'une rhinite, les enfants de la première année de vie reçoivent une goutte par voie nasale 5 fois par jour, les enfants de 1 à 3 ans - 2 gouttes 3 fois par jour pendant 5 jours. Après l'instillation, il est nécessaire de masser les ailes du nez du bébé avec vos doigts pendant quelques secondes pour une meilleure répartition du médicament sur la membrane muqueuse. Lors de l'utilisation de GRIPPFERON, il est possible de développer une intolérance individuelle au médicament, ce qui nécessitera son annulation immédiate.

Au moment de décider du choix de certains médicaments pour le traitement de la rhinite à la chapelure, essayez dès que possible de montrer l'enfant au médecin et d'écouter ses conseils.

Irritation de la peau

Si des rougeurs autour du nez surviennent, résultant souvent d’une irritation de la peau avec les sécrétions muqueuses et d’un essuyage fréquent du nez du bébé avec un mouchoir, il est possible d’utiliser des crèmes cicatrisantes au dexpanthénol (BEPANTEN, D-PANTENOL, PANTENOL). Cette crème a un effet cicatrisant, anti-inflammatoire et nourrissant qui aide à faire face aux irritations de la peau chez les enfants.

Conseils pour les parents:

  • Pour les enfants dès les premiers mois de la vie jusqu’à 2 ans, vous ne pouvez prendre de drogues que sous forme de gouttes. Les médicaments sous forme de spray ne peuvent être utilisés que chez les enfants âgés de 2 ans et plus en raison de la possibilité de développer une otite.
  • Pour les enfants dès les premiers jours de la vie, utilisez des solutions de sel prêtes à l'emploi (solution saline, AQUAMARIS, PHYSIOMER, SALIN, etc.) pour vous rincer le nez: elles sont stériles, équilibrées dans leur composition en oligo-éléments et sont faciles à utiliser.
  • Il est inacceptable d'utiliser des agents vasoconstricteurs en cas de rhume de cerveau pendant plus de 5 à 7 jours sans consulter à nouveau un médecin en raison du risque de survenue de réactions indésirables.
  • Vous ne pouvez pas appliquer simultanément plusieurs agents vasoconstricteurs afin d'éviter d'améliorer leur action et le développement d'effets secondaires.
  • Il est inacceptable de perdre dans le nez des médicaments contenant des antibiotiques et des gouttes complexes auto-fabriquées sans ordonnance médicale.
  • Avec l'apparition des effets secondaires de la prise de médicaments pour le traitement de la rhinite, il est nécessaire d'annuler le médicament et assurez-vous d'informer votre médecin.
  • Avant d'utiliser un médicament, lisez attentivement la notice, en prêtant attention à l'apparence, à la posologie et à la durée de conservation du médicament.
  • Il convient de respecter scrupuleusement la dose unique recommandée du médicament, en fonction de l’âge de l’enfant, sans dépasser la dose journalière admissible.
  • Le biberon avec des gouttes doit être utilisé individuellement (c'est-à-dire uniquement pour un bébé) afin d'éviter la propagation et la transmission de l'infection par d'autres personnes.
  • Après ouverture, la bouteille avec des gouttes peut être utilisée pendant 1 mois.
  • Gardez les gouttes doivent être protégées de la lumière, hors de portée des enfants.
Vous Aimerez Aussi