Les meilleures méthodes traditionnelles pour le traitement de la rhinite chez les enfants

Un nez qui coule est un compagnon inchangé du rhume. La médecine traditionnelle a toujours aidé à le combattre. Recettes populaires particulièrement pertinentes pour lutter contre la congestion nasale chez les enfants. Après tout, si ces recettes sont utilisées correctement, les méthodes courantes de traitement du nez qui coule seront les plus efficaces et, en même temps, elles ne sont pas dangereuses.

En outre, la réception de remèdes populaires contre le rhume ne deviendra pas une habitude. Ces remèdes n'ont pas d'effets secondaires et de contre-indications, mais ils seront relativement peu coûteux. Mais avant de rechercher des remèdes contre le rhume, vous devez savoir quelles en sont les causes, comment il se déroule et quels sont ses symptômes.

Les causes du rhume chez les enfants

Le développement du rhume chez les enfants a des causes à la fois physiologiques et pathologiques.

Toutes les causes de rhinite (selon la rhinite scientifique) sont divisées en:

La congestion nasale apparaît souvent sous l’influence des causes du premier groupe, c’est-à-dire que la maladie survient sous l’influence de virus. Pénétrant dans la cavité nasale, les virus envahissent les cellules humaines et commencent à se développer activement en quelques jours.

Lorsque la température de l'air baisse fortement, le risque de "rattraper" le nez qui coule augmente. En effet, d’une part, au moment de la différence de température, les microbes changent leur capacité à s’infecter et, d’autre part, le corps humain peut être surfondu. Souvent, ce sont les pieds en surfusion qui provoquent un écoulement nasal chez les enfants. Après tout, les pieds et le nez ont des connexions réflexes.

Le deuxième groupe de causes inclut la violation de l'intégrité de la muqueuse nasale avec des objets étrangers.

En outre, un nez qui coule peut être une manifestation d'allergies.

Ainsi, la cause du rhume chez un enfant peut être:

  • exposition à des virus
  • hypothermie
  • réaction allergique
  • dommages à la muqueuse nasale

Il faut garder à l'esprit qu'un nez qui coule peut être à la fois une maladie indépendante et le symptôme d'une autre maladie.

Symptômes de la rhinite

Congestion et écoulement nasal, éternuements fréquents - signes de rhume chez un enfant

Il existe plusieurs des signes les plus frappants du rhume chez les enfants. De plus, ces symptômes peuvent être divisés en stades de la maladie:

  • Au stade du développement de la rhinite, la maladie se manifeste par de fréquents éternuements, des démangeaisons et une sécheresse du nez; dans la région du nasopharynx, la personne peut ressentir des picotements et se dessécher rapidement. Cette phase de la rhinite peut durer plusieurs heures ou deux jours.
  • La deuxième étape est l'inflammation elle-même. Elle se caractérise par une rougeur de la peau du tégument dans la région du nez, ainsi que du mucus, abondamment libéré par le nez. Au début, ce mucus est plus mince, au fur et à mesure que la maladie progresse, il devient plus épais. Les écoulements par le nez rendent la respiration difficile, ce qui cause un manque de sommeil et les nourrissons sucent moins bien le lait.
  • Stade d'achèvement Avec un traitement approprié des écoulements nasaux, devenir plus épais, finissent par disparaître complètement. Mais si des mesures ne sont pas prises pour éliminer le rhume, des complications peuvent se développer, des maladies plus graves peuvent apparaître, telles que, par exemple, les antrites ou les maladies de l’oreille.

Traitement de la rhinite par inhalation de vapeur

L'inhalation de vapeur est une méthode efficace pour le traitement de la rhinite, mais elle comporte un certain nombre de contre-indications que vous devez connaître!

L'inhalation de vapeur ne s'applique pas si l'enfant a de la fièvre. La température 37, 5 est le seuil au-dessus duquel l'inhalation ne bénéficiera pas. L'explication est évidente: l'inhalation de vapeur provoquera nécessairement un réchauffement local, ce qui peut entraîner une nouvelle augmentation de la température.

Ne pas inhaler un enfant dont la morve est verte ou jaune. Cette couleur de mucus indique la teneur en pus, ce qui signifie que le bébé a une infection causée par une bactérie. En chauffant le nasopharynx, les bactéries peuvent se multiplier, car c'est à la chaleur que les bactéries se multiplient bien.

S'il y a du sang dans le mucus, l'inhalation de vapeur devrait également être abandonnée. Les écoulements sanguins suggèrent que les capillaires situés dans la muqueuse nasale éclatent. Le chauffage ne fera qu'augmenter le saignement. Vous ne pouvez pas inhaler si l'enfant a mal à l'oreille et si le bébé se plaint de congestion auriculaire. Otite, complications - c'est ce qui peut causer de la chaleur. Lors de l'inhalation de vapeur, il est nécessaire de contrôler la température de la vapeur. Il ne devrait pas y avoir plus de 40 degrés. Sinon, vous pouvez brûler le nasopharynx.

Le but principal de l'inhalation de vapeur est de réchauffer le nez et la gorge.

À la suite d'un tel chauffage, les pores se dilatent, ce qui contribue à l'absorption des substances bénéfiques. La vapeur chaude aide à rendre le mucus plus liquide et à l'éliminer rapidement du corps. Le moyen le plus économique de pratiquer l'inhalation de vapeur à la maison consiste à utiliser une casserole d'eau chaude.

Vous trouverez plus d'informations sur la manière de traiter correctement le nez qui coule chez les enfants avec des méthodes folkloriques dans la vidéo:

Les inhalations de vapeur avec les décoctions suivantes ont un bon effet thérapeutique:

  • La camomille, le thym, la lavande, le tussilage, la sauge sont pris dans la même quantité, 50 grammes doivent être au total à l'état sec de l'herbe. Collection versé un litre d'eau bouillante. Il est recommandé d'insister dans un thermos.
  • Pour les enfants plus âgés, vous pouvez utiliser une décoction avec des feuilles d'eucalyptus. Chez les jeunes enfants, l'eucalyptus, avec une odeur persistante, peut provoquer des allergies. Une cuillère à soupe de feuilles d'eucalyptus est immergée dans un demi-litre d'eau bouillante et bouillie pendant dix minutes. Après cela, la température du bouillon est réduite à 35 degrés et vous pouvez déjà respirer au-dessus.
  • Selon le même schéma, vous pouvez faire une décoction de tussilage. Cela nécessitera 15 grammes de plantes sèches et 200 ml d'eau bouillante.
  • Également surmonter un nez qui coule dans un état d'inhalation basé sur des feuilles de mûre. Prenez 20 grammes de feuilles et de tiges sèches et versez 200 ml d’eau. Ce mélange est bouilli pendant 10 minutes.

Les enfants ne peuvent pas être traités avec une rhinite par inhalation, à base d’huiles essentielles. L'inhalation de leurs vapeurs peut provoquer un spasme et l'enfant peut s'étouffer.

Pour que l'inhalation soit efficace, elles doivent être effectuées 1 à 2 fois par jour. Le moment de la procédure dépend de l'âge du patient. À partir d'une minute d'inhalation, vous pouvez augmenter progressivement le temps, mais la procédure ne peut durer plus de 5 minutes.

Compresse lors d'un rhume pour les enfants

La chaleur, non seulement sous forme d'inhalation, peut aider à soigner un rhume. Cette tâche se déroulera parfaitement bien, réchauffant les sinus. Cependant, il faut garder à l'esprit que la compresse ne sera efficace que pour traiter le stade précoce de la rhinite, dont le virus est la cause.

L'infection bactérienne en développement ne peut pas être guérie à l'aide d'une compresse, car la chaleur entraînera une augmentation du nombre de bactéries et, par conséquent, une exacerbation de la maladie.

Les méthodes traditionnelles de traitement de la rhinite chez les enfants suggèrent l’utilisation de telles compresses:

  • Sel, le sarrasin peut être chauffé dans une casserole non graissée. Ensuite, le composant chauffé est versé dans n’importe quel tissu mou (pochette, chaussette). En mettant un sac de croupe ou de sel sur les ailes du nez, l'enfant réchauffe les sinus.
  • Il est possible d’embellir quelque peu un tel traitement de compression en plaçant les particules chauffées dans un jouet cousu à la main pour cette occasion. Et afin qu’un tel coussin chauffant ne refroidisse pas, vous pouvez le réchauffer sur la batterie lorsqu’il ya une pause entre les procédures de chauffage.
  • Une autre compresse connue en médecine traditionnelle est un œuf à la coque. Un œuf à la coque est appliqué sur les sinus. La chaleur de l'œuf permet de réchauffer le nez, en diluant le mucus et en contribuant à sa libération plus rapide.
  • Comme élément chauffant pour le nez peut servir de gâteau à base de farine de seigle. Le gâteau doit être chaud, et lors de la cuisson, vous pouvez ajouter du miel à la pâte.
  • La recette pour une autre compresse sera associée à des pommes de terre. Les pommes de terre sont bouillies, coupées en deux. Pomme de terre moitié, pré-emballé dans du papier ou un chiffon, vous devez mettre sur la poitrine d'un enfant malade. Lorsque les pommes de terre commencent à refroidir, le papier ou le mouchoir anti-brûlure est retiré. Cette compresse doit être laissée sur la poitrine de l'enfant pendant au moins 20 minutes.

Tous les réchauffement et compresses sont mieux faits dans la soirée. Les procédures du soir vous garderont au chaud plus longtemps, car après elles, l'enfant peut être enveloppé plus étroitement et endormi, assurant ainsi la paix.

Gouttes maison: recettes de cuisine

Jus d'aloès - le remède populaire le plus efficace et le plus populaire contre le rhume

Peut-être des gouttes de rhume - c'est la première chose qui me vient à l’esprit quand il faut faire face à un nez bouché chez un enfant. Après tout, ce sont les gouttes qui acheminent rapidement le médicament vers la zone enflammée et ils commencent également à agir plus rapidement.

Les tablettes des pharmacies sont remplies de médicaments capables de vaincre cette maladie. Mais les gouttes, qui peuvent être préparées à la maison par vous-même selon des recettes populaires, peuvent aussi vous aider. En plus d'un traitement efficace, ils fourniront également une garantie de sécurité pour l'enfant.

Voici quelques recettes:

  • La betterave aide à guérir le nez qui coule, en particulier au stade initial de la maladie. Les gouttes composées de betteraves et de miel fonctionnent bien. Eau bouillie dans la quantité d'une cuillère à dessert mélangée avec du jus de betterave. Le jus de betterave aura besoin d'une cuillère à soupe. À ce mélange, on ajoute du miel à raison de 1/3 c. Avant l'instillation d'une goutte vaut un peu chaud. Prendre 7 gouttes dans chaque narine à intervalles de deux heures.
  • Efficace dans la lutte contre le rhume et le jus de carotte. Le processus de fabrication des gouttes est le suivant: à une cuillère à soupe de jus de carotte, ils ajoutent de l'huile végétale dans la même quantité. Ce mélange doit être bouilli dans un bain d'eau. Puis 1 à 3 gouttes de jus d’ail sont versées dans cette composition. Ce médicament ne doit pas être pris plus de trois fois par jour, à raison de 3 à 4 gouttes par voie nasale.
  • Gouttes d'ail. Quelques gousses d'ail sont râpées, puis le jus est pressé à travers de la gaze. L’enfant ne doit pas être brûlé par la muqueuse nasale. Le jus doit donc être dilué avec de l’eau dans un rapport 1: 1. Manger ces gouttes devrait être trois fois par jour, gouttes une goutte dans chaque passage nasal.
  • Non seulement les légumes, mais également les préparations à base de plantes peuvent aider les enfants souffrant de congestion nasale. Pour la préparation de gouttes à base de plantes, vous aurez besoin de menthe poivrée, mélisse, banane plantain. Dans la forme sèche de chaque herbe, vous devez prendre la quantité d'une cuillère à soupe. Chaque espèce est brassée dans un verre d'eau bouillante séparée. Les infusions résultantes sont nécessaires pour mélanger et prendre cinq gouttes dans chaque narine.
  • Les plantes d'intérieur aideront également dans le traitement de la rhinite. De deux feuilles fraîches de jus d'aloès est pressé et dilué avec de l'eau bouillie dans un rapport de 1 à 10. L'eau de dilution doit être refroidie. Les gouttes résultantes sont instillées 3 à 5 fois par jour.
  • Les gouttes d'huile sont recommandées pour les enfants de plus de 5 ans. Pour faire des gouttes, vous aurez besoin de deux gouttes d'huile de thym mélangées à une cuillère à café d'huile d'olive. Vous pouvez appliquer trois fois par jour.
  • Et encore l'herbe en action. Dans l'huile raffinée, ajoutez une cuillère à soupe et demie de fleurs séchées d'Hypericum et insistez pendant 21 jours. Après cette période, les gouttes sont filtrées et conservées au réfrigérateur. Avant de prendre, vous devez réchauffer les gouttes.

Autres méthodes populaires populaires de rhinite

Le rinçage nasal est un traitement sans danger pour la rhinite chez les enfants.

L'hypothermie des jambes étant considérée comme l'une des causes de la congestion nasale, la rhinite peut être traitée par la chaleur du pied.

Conseils populaires pour le traitement de la rhinite:

  • Les bains avec de la moutarde réchauffent non seulement les pieds et aident à la congestion nasale, mais ils tonifient également. Il est recommandé d'effectuer un bain à la moutarde avant d'aller se coucher. Les enfants doivent être assis de manière à placer leurs pieds dans un seau ou un bassin en plastique et de les immerger dans de l’eau jusqu’à la hauteur des genoux, et également de pouvoir déposer leurs mains et leurs bras à leurs coudes. Dans une eau chaude, mettez une cuillère à soupe de moutarde. Une fois que l'enfant a mis ses mains et ses pieds dans le bain de moutarde, il convient de les essuyer correctement et de les sécuriser en portant des chaussettes chaudes dans lesquelles on peut également mettre de la moutarde.
  • Parfois, il est plus pratique d’utiliser une pommade au lieu de gouttes. Après tout, la pommade ne pénètre pas dans la gorge et les nutriments seront entièrement absorbés dans la cavité nasale et ne passeront pas dans l'estomac. Pour la préparation des onguents utilisés le plus souvent au miel. Il peut être mélangé avec de l'huile de menthe poivrée dans un rapport de 2: 1 et vous pouvez mélanger le miel avec le beurre dans les mêmes proportions. Cette pommade est enduite plusieurs fois par jour avec chaque passage nasal.
  • Ils donnent de bons résultats dans le traitement de la congestion nasale. Il est recommandé aux enfants de se laver le nez avec une solution de sel. La solution ne doit pas être très salée. On prend une cuillerée à thé de sel, c'est mieux que le sel de mer, et s'il est utilisé pour la cuisine, alors ça vaut la peine de prendre du sel iodé et de le dissoudre dans un litre d'eau. Le plus souvent, le lavage consiste à aspirer le nez et à retirer le liquide par la bouche.

Il est beaucoup plus difficile de guérir la rhinite chez l'enfant que de la prévenir. Par conséquent, afin de ne pas attraper une rhinite, vous devez suivre des règles assez simples:

  1. assurez-vous de marcher dans la rue tous les jours, idéalement dans les bois ou dans les parcs
  2. assurez-vous que la maison est propre et sans poussière, assurez-vous que les pièces sont ventilées périodiquement
  3. tempérer l'enfant
  4. vacciner un enfant contre la grippe

Traitement de la rhinite chez les enfants remèdes populaires à la maison

Les enfants, en raison de la faiblesse relative de leur immunité, souffrent souvent d'un rhume. La rhinite peut être appelée l'une des affections les plus courantes chez les enfants. Parfois, la maladie a des raisons évidentes, parfois le nez «se pose» chez un enfant qui a l'air en parfaite santé et, en plus d'une violation de la respiration nasale, il n'y a pas d'autres problèmes. Quoi qu'il en soit, les parents veulent aider le bébé le plus tôt possible. Il n’est pas toujours possible de consulter un médecin, car les polycliniques ne travaillent pas les week-ends et les jours fériés. Et appeler une ambulance avec des plaintes de rhume n'est pas accepté.

Il est dangereux et peu risqué de prescrire des médicaments à l’enfant, surtout s’il s’agit d’un petit bambin. Pour aider les parents peuvent venir des remèdes populaires qui aident à se débarrasser du froid assez rapidement.

Pourquoi un nez qui coule

La rhinite est difficile à considérer une maladie indépendante, il s'agit généralement d'une manifestation de divers troubles dans le corps. Le nez cesse de respirer partiellement ou complètement lors de l'inflammation des muqueuses de cet organe. Le plus souvent, il s'agit d'une conséquence de l'opposition aux agents pathogènes et aux virus.

Comme vous le savez, les virus pénètrent dans le corps principalement par le système respiratoire. Le nez est la première ligne de défense, le plus souvent, les virus envahisseurs parviennent à aller plus loin - dans le nasopharynx, dans le larynx. Dans ce cas, l’inflammation de la membrane muqueuse est une tentative de l’organisme de ne plus oublier l’agent nocif.

La diffusion du programme du Dr Komarovsky sur les causes et les méthodes de traitement de la rhinite chez l’enfant peut être visionnée dans la vidéo suivante.

Mais le même virus de la grippe est inhalé dans l'air par plusieurs personnes à la fois. Mais tout le monde ne tombe pas malade. Un nez qui coule va commencer ou non, ne dépend pas seulement de l'état d'immunité du bébé. Le développement de la rhinite est grandement contribué par divers facteurs, tels que l'air poussiéreux ou pollué, l'hypothermie.

Il existe un autre type de rhinite - non infectieux. Cela comprend la congestion nasale due aux allergies (rhinite allergique) et la rhinite vasomotrice (associée à une altération des processus du système nerveux autonome). Ils se présentent un peu différemment en raison du rétrécissement de la lumière des vaisseaux en réponse à une pathologie antigénique ou à un nerf vasculaire.

La rhinite aiguë - survient en réaction à un virus (moins communément à une bactérie). Avec cela, le gonflement des membranes muqueuses est assez fort, et il affecte les deux moitiés du nez. Avec lui, l’enfant peut ressentir une augmentation des larmoiements, une rougeur des ailes du nez et la libération de mucus liquide, les gens disent "coule du nez".

Si un tel nez qui coule est traité incorrectement ou pas du tout traité, le processus devient chronique au bout de 3-4 semaines. Grâce à cela, le nez restera bouché pendant longtemps, l'odeur de l'enfant diminuera sensiblement, les écoulements du liquide se transformeront en épaissis, parfois en pus, les muqueuses se dessèchent parfois, des croûtes se forment dans les voies nasales.

Les violations de la respiration nasale chez les enfants se produisent dans diverses maladies:

  • SRAS et grippe.
  • Scarlatine.
  • Rougeole
  • Allergie.
  • Dystonie végétative.
  • La prolifération des amygdales (adénoïdes).
  • Autres maladies.

Un écoulement nasal chez un enfant peut facilement se produire et s'accompagner de fièvre, d’une perte d’appétit, de maux de tête et d’une faiblesse générale grave. Quels sont exactement les symptômes qui accompagneront la rhinite, il est impossible de prédire, tout simplement individuellement.

Quand les méthodes folkloriques ne peuvent pas faire?

Un nez qui coule n'est pas dangereux en soi pour l'enfant. Mais ses conséquences peuvent être assez graves. Ce sont la sinusite, la sinusite, la méningite, les processus inflammatoires de l'oreille interne et, par conséquent, la perte auditive totale ou partielle, l'encéphalite et un certain nombre d'autres diagnostics déplaisants. Et parce qu'il y a des indications pour un traitement immédiat chez le médecin en cas de rhinite:

  • Si l'écoulement nasal chez un enfant a une couleur gris-vert ou vert et une odeur très désagréable. Cela peut indiquer une infection bactérienne grave. Cette condition nécessite la nomination précoce d'antibiotiques.
  • Si, en plus du froid, l’enfant a des douleurs dans la région frontale, sous les yeux, dans la région des sinus paranasaux nasaux. Cela peut être un symptôme de sinusite, une inflammation de l'audition. Dans cette situation, l'enfant n'a pas besoin de gouttes d'oignon dans le nez, mais d'un traitement sérieux avec l'utilisation d'agents antimicrobiens, d'hormones et d'anti-inflammatoires.
  • Si, après une blessure à la tête ou une chute, l’enfant a le nez bouché et des écoulements de liquide clairs, il doit être transporté d'urgence à l'hôpital! De tels symptômes peuvent indiquer une perturbation de l'activité du cerveau, ce qui nécessite un examen et une hospitalisation rapides.
  • Si dans un mucus déchargeable, quand un enfant a un rhume, des impuretés de sang, du sang ou des caillots sont perceptibles. Cela peut indiquer la nature traumatique de la rhinite, un corps étranger dans les organes respiratoires, il est nécessaire d'examiner le bébé dès que possible.

Remèdes populaires efficaces

Dans la plupart des cas de rhinite infectieuse aiguë, un enfant peut être très efficacement aidé par le recours à la médecine douce.

Jus de légumes frais

Le moyen le plus populaire de guérir rapidement la congestion nasale est de laisser tomber le jus d'oignon à l'enfant. Pour ce faire, frottez l'oignon sur une râpe fine, pressez le gruau avec un morceau de gaze et diluez le jus en deux avec de la solution saline ou de l'eau bouillie. La préparation des oignons au goutte à goutte peut prendre de 2 à 6 fois par jour.

Une telle recette ne convient pas aux enfants de moins de 2 ans, car le jus d'oignon, même dilué, agit de manière très agressive et peut provoquer des brûlures au mucus délicat des bébés. Les enfants de plus de 5 à 6 ans peuvent ajouter du miel dans des gouttes d’oignon, ce qui aura un effet anti-inflammatoire supplémentaire.

Les enfants de moins de 2 ans peuvent faire attention à ne pas laisser couler le jus de betterave ou de carotte dans leur nez. Pour ce faire, utilisez un presse-agrumes ou une râpe fine et un morceau de gaze pour égoutter le jus, diluez-le avec de l'eau bouillie en deux et versez 1-2 gouttes à chaque bébé jusqu'à 5 fois par jour. En cas d’étouffement des bébés, il est préférable de déposer de petites tasses de coton imbibées de jus de betterave dans les deux voies nasales.

Mélanges d'huile

Les médicaments qui agissent en douceur sur les voies nasales ont un effet bénéfique sur le rhume. Ceux-ci incluent des mélanges qui comprennent de l'huile - tournesol, graines de lin, vaseline.

Une recette populaire basée sur le mélange de 2-3 gousses d'ail finement hachées avec 30 ml d'huile de tournesol. Insister pour que le médicament prenne au moins 10 à 12 heures, puis filtrez et gouttez dans le nez de l'enfant 1 à 2 gouttes 3 fois par jour. Cette recette ne peut pas être utilisée pour traiter la rhinite chez les enfants de moins de 6 ou 7 ans.

Un autre moyen efficace de soulager la congestion nasale consiste à utiliser de l'huile d'argousier mélangée à du jus de calendula. Cette recette peut être appliquée même aux jeunes enfants de moins de 3 ans. Les ingrédients sont mélangés en deux. Il n’est pas nécessaire que le mélange d’huile résultant s’égoutte dans le nez, il suffit de le mouiller avec des cotons-tiges, qui restent dans les voies nasales pendant une demi-heure. La procédure est répétée 3 fois par jour.

Les enfants de plus de cinq ans peuvent mélanger un mélange de deux huiles, de thym et d’huile d’olive dans le bec. Ratio d'aspect -1: 1. Vous devez vous égoutter 2 fois par jour, 2 à 3 gouttes dans chaque narine.

Plantes

Parmi les plantes d'intérieur capables de gérer rapidement un rhume, le leader est l'aloès. Le jus de cette plante a un effet antimicrobien, adoucit la membrane muqueuse, soulage les poches. Pour faire des gouttes, vous devez couper une feuille d’aloès charnue et en extraire le jus. Mélangez le liquide obtenu avec une goutte de miel et versez dans le nez de l’enfant une fois par jour, de préférence avant de se coucher.

Pour aider l'enfant, qu'il a surmonté un nez qui coule, le millepertuis viendra. La cueillette à sec de cette plante médicinale (1 c. À thé) doit être mélangée à un verre d’eau bouillie et bouillie au bain-marie pendant un quart d’heure. Cool, filtrer à travers plusieurs couches de gaze. Enterrer le liquide dans le nez d'un enfant de deux ans et plus pas plus de 4 fois par jour.

Échauffement

La bouillie de mil fraîchement cuite doit être refroidie à l’état chaud pour en former de petites boules, puis placée dans le tissu et appliquée sur la région des sinus maxillaires. Dans certaines recettes, à la place de la bouillie, il y a un œuf à la coque. Ils "roulent" doucement le nez, les sinus, le front sur l'arête du nez.

L'inhalation

L'inhalation de vapeurs d'herbes médicinales et d'huiles essentielles vous permet de faire face rapidement au froid. Les procédures les plus efficaces sont basées sur les huiles de pin et d'eucalyptus, l'huile de sapin. La sauge, la camomille, la pharmacie et le calendula sont d'excellentes matières premières pour l'inhalation. L'inhalation peut être effectuée sur un récipient contenant une décoction d'herbes chaude, qui ajoute quelques gouttes d'huile. Mais il est préférable que vous disposiez chez vous d'un appareil spécial à cet effet: un inhalateur ou un nébuliseur. Il sera donc possible de ne pas craindre que l’enfant fortement inhalé reçoive des brûlures de vapeur aux muqueuses des organes respiratoires.

Gargarismes

Pour rincer le nez avec un rhume, vous pouvez utiliser du sel ordinaire. Pour ce faire, dissoudre une cuillerée à soupe de sel dans un récipient d’un demi-litre avec de l’eau bouillie. La solution saline doit rincer les voies nasales plusieurs fois par jour, cela vous permettra d’enlever le gonflement et de restaurer la respiration nasale.

Danger d'auto-traitement

Les parents, même très attentifs, qui sont fascinés par la préparation du nez et des gouttes nasales à partir de légumes et de fruits, peuvent ne pas remarquer de manifestations cliniques importantes lorsque la nature du rhume commence à changer. Ainsi, ils ne remarqueront peut-être pas le passage à une nouvelle étape dans le temps, ce qui affectera plus tard le traitement du rhume chez l'enfant, car les médecins devront traiter les complications graves de la rhinite ordinaire avec des méthodes assez traditionnelles.

Souvent, la mère soigne obstinément un rhume chez un enfant, mais ne réagit à aucun médicament.

Le fait est qu’il est assez difficile de diagnostiquer soi-même une rhinite allergique à la maison. Et le jus de légumes dans le nez ne fera qu'augmenter le gonflement des organes respiratoires, car ils contiennent également des allergènes. Que dire des gouttes au miel!

Quoi ne pas faire

  • Vous ne pouvez pas supporter un échauffement avec écoulement nasal purulent et suspicion de sinusite. La chaleur dans cette situation peut aggraver le problème, l'inflammation ne fera que s'intensifier. En outre, le réchauffement est strictement contre-indiqué à une température corporelle élevée.
  • Vous ne pouvez pas aveuglément faire confiance à toutes les recettes publiées par des personnes «compétentes» du rhume. Ainsi, les mères qui conseillent aux autres de rhinite de laver le nez de leurs enfants avec du savon à lessive risquent la santé de leurs enfants. Le savon à lessive, tombant sur les muqueuses enflammées, les irrite et provoque la propagation de l'infection.
  • L'effet positif du savon, sur lequel ils écrivent, peut être un effort pour expliquer le même effet irritant. Le bébé commence à éternuer à cause du savon et, pendant ce réflexe, le mucus s'échappe plus rapidement. Cependant, la congestion va certainement revenir, et le nez qui coule peut devenir encore plus fort.
  • Lorsque vous placez du turunda et des boules de coton contenant des médicaments dans le nez du bébé, veillez à ce qu’ils ne soient pas trop petits pour que le bébé ne les inhale pas accidentellement.

Pourboires

  • Avant toute instillation de fonds dans le nez, vous devez préparer la membrane muqueuse, en effectuant un rinçage préliminaire. Ce n’est qu’alors qu’il est possible d’égoutter la préparation préparée, à la fois médicinale et nationale.
  • Si l'enfant souffre souvent d'un rhume, vous devez faire attention à la climatisation de l'appartement où il habite. Il peut être trop sec, la membrane muqueuse à l'intérieur du nez se dessèche et l'inflammation commence. Ventilez la maison plus souvent, faites le nettoyage humide, humidifiez l'air. Pour ce faire, vous pouvez acheter un humidificateur ou accrocher régulièrement des serviettes humides sur les batteries. Les meilleurs indicateurs pour la santé des enfants sont les suivants: la température de l'air est d'environ 19 degrés, l'humidité est d'environ 60%.
  • En traitant un rhume chez un enfant, il est nécessaire de lui fournir beaucoup de boisson chaude. Cela est nécessaire pour que les muqueuses du nez déjà enflammées se dessèchent moins.
  • Un nez qui coule chez un enfant n'est pas une raison pour refuser de marcher. Par tous les temps, même sous la pluie (sous un parapluie), vous pouvez faire de petites promenades à l'extérieur, car l'air frais est très important pour respirer par le nez.
  • Ne limitez pas l'enfant en mouvement. S'il le souhaite, laissez-le courir et sauter, des mouvements actifs améliorent l'apport sanguin au corps, y compris à la muqueuse nasale.
  • Dans le traitement de la rhinite allergique, les remèdes populaires sont indésirables, mais ils peuvent presque tous être également des allergènes. Il est important d'éliminer l'antigène principal, car il est préférable d'aller à l'hôpital, où ils feront un test spécial (frottis du nez).
  • Il n'est pas nécessaire de traiter les remèdes populaires et la rhinite vasomotrice, car leurs causes sont enracinées dans les troubles du nerf vasculaire. Il serait préférable qu'avec cette forme de rhinite un enfant reçoive un traitement sous la surveillance d'un médecin.

Avant de commencer à traiter votre bébé d'un rhume avec des remèdes populaires, en particulier s'il n'a pas encore 1 an, consultez votre médecin, car même des préparations à base de plantes apparemment inoffensives que vous avez préparées peuvent nuire à votre enfant.

Que peut guérir un rhume chez un enfant

Types de rhinites et leur dangerosité pour l'enfant

Avant de commencer à traiter un nez qui coule chez les enfants, vous devez comprendre pourquoi il apparaît et comment cela se passe. La nature de cet état pathologique est infectieuse et non infectieuse, il existe également un nez qui coule causé par des allergies, qui se distingue par ses caractéristiques.

Variétés non infectieuses de la rhinite et ses causes

Les variétés de rhinite non infectieuses comprennent:

  • rhinite vasomotrice. Cela se produit ensuite si un composant irritant pénètre dans les voies nasales - une odeur de nourriture épicée, de la fumée ou un enfant a mis un objet étranger dans le nez, etc. Dans cette pathologie, il y a écoulement nasal aqueux, l'enfant peut avoir mal à la tête, il ne dort pas bien, même la pression peut augmenter;
  • rhinite traumatique. Tout est clair ici - sa cause est considérée comme un dommage thermique ou mécanique de la muqueuse nasale, mais un tel nez qui coule est très rare;
  • rhinite atrophique et hypertrophique. Dans ce dernier cas, l'écoulement nasal est dû à la croissance de la membrane muqueuse dans le nez et sa couche sous-muqueuse. Et la rhinite atrophique se produit en raison de l'atrophie (amincissement) du mucus. Dans ce cas, une sécheresse constante est présente dans le nez;
  • médicaments contre le rhume. Il se produit en raison de l'instillation constante des gouttes vasoconstricteurs nasales comme le Naphthyzinum;
  • rhinite allergique. C'est la réponse du corps à divers allergènes - des arbres, des poils d'animaux, de la nourriture ou de la poussière domestique. Le danger de cette variété est que, dans le contexte d’une rhinite allergique, l’asthme bronchique peut survenir.

Rhinite infectieuse dans les maladies respiratoires

Mais le type de rhinite le plus dominant et le plus répandu reste son caractère infectieux. La congestion nasale est due à la pénétration de bactéries et de virus dans le corps de l'enfant. Ainsi, l'enfant n'a pas le nez qui coule pendant longtemps.

C'est cette variété qui inquiète le plus les parents. Un nez qui coule est un effet secondaire de presque toutes les maladies respiratoires: grippe, infections virales diverses, scarlatine, diphtérie et rougeole. Le plus souvent, cette pathologie apparaît chez les enfants au printemps et à l'automne, car c'est à ce moment-là qu'il y a de fortes baisses de température, au cours desquelles l'enfant est hypothermique.

Quelle est la congestion nasale dangereuse pour les enfants

Le nez d'une personne accomplit plusieurs tâches importantes: à travers celui-ci, nous respirons et sentons toutes les odeurs. C'est également une sorte de protection du corps contre les virus et les microbes. En outre, le nez est impliqué dans la fonction de la parole. Un nez qui coule perturbe l’activité normale de toutes ces fonctions, ce qui a un effet très négatif sur le fonctionnement normal de nombreux systèmes importants dans le corps de l’enfant. La rhinite prolongée chez un enfant peut servir à l'apparition de telles conditions pathologiques:

  • le fonctionnement normal des systèmes respiratoire et cardiovasculaire est perturbé;
  • le squelette thoracique et facial commence à se former de manière incorrecte;
  • l'enfant devient inattentif, sa mémoire diminue. En fin de compte, votre enfant commence à mal apprendre car il se fatigue rapidement;
  • les troubles du sommeil chez l'enfant se produisent;
  • un enfant peut être en retard dans le développement physique de ses pairs;
  • rhinite fréquente peut conduire à l'asthme bronchique et de nombreuses maladies allergiques. Et tout cela parce que le fonctionnement normal des cils des membranes muqueuses du nez est perturbé, ils deviennent incapables d'éliminer les allergènes piégés. Si les enfants n'ont pas du tout été traités contre la rhinite ou si la rhinite n'a pas été traitée, des complications telles qu'une rhinite chronique, une sinusite et une otite peuvent apparaître.

Traitement approprié de la rhinite chez les nourrissons

Les nourrissons ont le nez qui coule très fort, la température peut monter, il y a des nausées avec des vomissements, le bébé ne dort pas bien, est constamment capricieux. Il devient presque impossible pour la mère d'allaiter son bébé, car le nez rembourré ne lui permet pas de téter en même temps et de respirer par le nez.

En plus de tout cela, un nez qui coule chez un nourrisson entraîne un manque d'oxygène, ce qui explique l'augmentation de la pression intracrânienne, de sorte que la tête commence à faire mal à l'enfant. Tous les parents devraient immédiatement montrer l’enfant au pédiatre, lequel lui expliquera en détail comment guérir le rhume chez l’enfant.

Comment pouvez-vous aider le bébé avant de chercher de l'aide médicale?

Si vous avez appelé le médecin à la maison et que vous attendez sa venue, ne vous asseyez pas à côté de l'enfant, mais soulagez son état.

Vous pouvez aider le petit avec de telles actions:

  • Placez l'oreiller «adulte» sous la tête et les épaules du bébé ou soulevez la tête du lit. Dans un état surélevé, il aura beaucoup plus de facilité à respirer et le mucus du nez commencera à aller mieux;
  • sauver le bébé des expectorations qui se sont accumulées dans son nez. Il est clair qu'un si petit bébé ne se mouche pas encore. La tâche des parents est donc de l'aider. Utilisez une poire en caoutchouc, une cartouche spéciale ou une seringue sans aiguille. Insérez délicatement l’embout de poire ou de seringue dans chaque narine et utilisez cet appareil pour aspirer le mucus qui s’est formé dans le nez de l’enfant. Cette procédure ne se répète pas trop souvent, mais avant d'aller au lit, cela doit être fait, car cela améliore l'état de santé de l'enfant, il sera beaucoup plus facile pour lui de respirer. Il est particulièrement important de le faire avant de se coucher. Le mucus accumulé peut également être éliminé à l'aide de flagelles de coton, puis coulé dans le nez du remède contre le rhume pour enfants que le pédiatre prescrira;
  • aussi souvent que possible dans la chambre au moment du nettoyage humide des miettes. Maintenir une température de 20 à 23 degrés, ventiler plus souvent la pièce et humidifier l’air;
  • si le bébé a de la fièvre - offrez-lui souvent de l'eau bouillie. Si l'enfant refuse de téter, il n'est pas nécessaire de le nourrir de force, car le manque d'appétit est une réaction normale du corps à la maladie.

Quel est le froid dangereux pour les nouveau-nés

Pour les jeunes bébés, cette condition est très dangereuse, car si le bébé a la tête froide, la sécrétion de mucus peut obstruer les voies nasales, le mucus peut également s'accumuler dans la gorge et, si le débit est très fort, le bébé peut suffoquer s'il ne fournit pas d'aide immédiate. Par conséquent, vous devez constamment éliminer le mucus du nez du bébé.

Quels médicaments peuvent nommer un pédiatre

  1. Aquamaris. Ces gouttes du rhume chez les enfants sont de l’eau de mer stérile, elles peuvent être utilisées pour hydrater la membrane muqueuse du nez dès les premiers jours de la vie d’un bébé. Eh bien aide à la sinusite, la rhinite et les végétations adénoïdes.
  2. Nazol Baby. Les gouttes de vasoconstricteur vont très rapidement soulager la congestion nasale et rétablir une respiration normale. Mais ils ne peuvent s'égoutter que trois jours d'affilée au risque de provoquer des effets secondaires indésirables.
  3. Salin. Solution saline ordinaire et si vous êtes intéressé par le traitement du rhume chez un nourrisson, ces gouttelettes sont les plus sûres et les plus efficaces pour les jeunes enfants.
  4. Otrivin. Ces gouttes créent une dépendance et ont des effets secondaires. Par conséquent, ils doivent être utilisés correctement et pas plus de dix jours de suite.
  5. Euphorbium Compositum. C'est un remède homéopathique pour la rhinite chez les enfants, a un effet anti-inflammatoire et anti-allergique. Utilisé pendant le traitement et pour la prévention du rhume chez les nourrissons.

Il convient de noter qu’avant de déposer les gouttelettes dans le nez du bébé, elles doivent être légèrement réchauffées: baissez le flacon contenant le médicament dans de l’eau chaude, mais pas chaude, et laissez-le reposer pendant un moment.

Ainsi, vous pouvez sauver votre enfant du snooker

Traitement folklorique: remèdes et recettes maison

De nombreux parents souhaitent savoir comment soigner le nez qui coule d’un enfant à l’aide de remèdes traditionnels et peuvent-ils être utilisés pour les nourrissons? Il existe un grand nombre de recettes populaires conçues pour lutter contre la congestion nasale chez les nouveau-nés.

Nous proposons certaines de ces recettes:

  • jus d'oignon. Mélanger le jus d'oignon frais avec de l'huile végétale dans un rapport de un à cinq. Mais avant de verser le jus dans le nez du bébé, testez les gouttes sur vous-même: elles ne doivent pas brûler la muqueuse nasale;
  • jus de betterave rouge frais. Il peut être dilué avec de l'eau. Il est utilisé pour les rhinites sévères avec des sécrétions épaisses. Enterrez le jus de betterave deux fois par jour dans le nez du bébé avec deux ou trois gouttes;
  • faible décoction chaude de camomille. Il peut être instillé jusqu'à cinq fois par jour pour cinq gouttelettes.

Il est à noter que les remèdes populaires populaires contre le rhume banal, tels que le jus de Kalanchoe et la perfusion d'eucalyptus, ne conviennent pas aux bébés car ils peuvent blesser la délicate muqueuse du nez et provoquer des réactions allergiques.

L'inhalation est un traitement efficace.

La méthode de traitement la plus efficace est l'inhalation en cas de rhume chez les enfants à partir d'herbes parfumées. Les herbes les plus sûres pour les bébés sont la menthe, le laurier, la sauge, la camomille et l'eucalyptus. Il est préférable d’utiliser un nébuliseur, car lors de l’inhalation, il est nécessaire de veiller à ce que les vapeurs chaudes ne brûlent pas les muqueuses de la tête et des yeux du nourrisson.

Et il ne sera pas possible de couvrir l’enfant d’un voile sur une casserole avec une herbe médicinale, il ne pourra pas rester là-bas et si cette procédure est effectuée avec sa mère, elle n’est pas très agréable non plus - le bébé pleurera fort probablement. La durée d'inhalation peut aller jusqu'à dix minutes et la durée totale du traitement peut aller de cinq à quinze interventions.

En cas de rhinite, les inhalations sont bonnes

Traitement de la rhinite chez les enfants plus âgés

Les enfants d'âge préscolaire et primaire ont souvent le nez qui coule et le pic de cette pathologie se situe en automne et en hiver. C'est à ce moment-là que l'enfant doit aller à l'école et au jardin d'enfants. Par conséquent, de nombreux parents sont constamment confrontés à une question aiguë: que doit faire un enfant pour soigner un rhume? Tout d'abord, l'enfant doit être emmené chez le médecin, il déterminera la cause exacte de la maladie, prescrira le traitement approprié.

Recommandations générales et règles simples

Si votre enfant a le nez qui coule, suivez toutes les prescriptions du médecin et suivez également les règles simples suivantes:

  1. Ventilez régulièrement la pièce où se trouve l'enfant malade. Faites un nettoyage humide au moins une fois par semaine, humidifiez constamment l'air de l'appartement;
  2. faites preuve de tendresse et de tendresse envers votre enfant. Durant cette période, il a cruellement besoin d'amour et d'affection de la part de ses parents. Ni crier à lui, même si l'enfant est méchant;
  3. Ne forcez pas le bébé à manger de force. Il a peut-être perdu l'appétit pendant sa maladie. Il s'agit d'une réaction naturelle du corps à une maladie. Il vaut mieux lui demander ce qu’il veut manger, si possible acheter ce produit à un enfant;
  4. si la fièvre est élevée, donner des antipyrétiques. Il est également nécessaire de donner au bébé beaucoup de boisson chaude. Thé utile avec citron, miel ou framboise;
  5. faites votre bébé massage des points bioactifs sur le visage. Cela doit être fait deux ou trois fois par jour. Il convient de masser les points situés sous les narines dans la région de la connexion du nez avec la lèvre supérieure et les points situés dans les renfoncements des ailes du nez. En outre, les points situés sur le bout du nez et sur les paumes situées près de la base de l'index sont massés. Le massage dure une minute ou une minute et demie et dure dix jours.

Médicaments et leur utilisation

  1. Vibrocil Ces gouttes d'un rhume pour les enfants sont traités sur ordonnance du médecin, ils peuvent être utilisés jusqu'à sept jours. Dans cette préparation, le niveau de pH est sûr, afin que la fonction de la muqueuse nasale ne soit pas perturbée. Il est recommandé d'enterrer une ou deux gouttes du médicament jusqu'à quatre fois par jour dans le nez de l'enfant. Les gouttes soulagent complètement l'enfant de la congestion nasale désagréable et la protègent contre d'éventuelles complications graves de la rhinite.
  1. Albucide Parfois, le médecin prescrit l'utilisation d'albumine à un rhume chez les enfants. Mais certains parents se demandent: pourquoi un tel médicament a-t-il été prescrit, car il est utilisé pour traiter les maladies oculaires? Toutefois, il est conseillé aux pédiatres d’enterrer ce médicament dans le nez si un nez qui coule est causé par une infection bactérienne. Avec une telle infection, l'écoulement nasal sera verdâtre. Lorsqu’on utilise albucide dans le rhume chez les enfants, il est nécessaire de respecter la posologie exacte prescrite par le médecin, car les gouttes peuvent avoir un effet irritant. Il est conseillé de dissoudre le médicament avec un peu d'eau, car même un adulte ressent une sensation de brûlure plutôt désagréable lors de l'instillation d'Albucid. Il est recommandé de goutter 1-2 gouttes trois ou quatre fois par jour.
  1. Gouttes Furatsilinovye. Si un enfant n'a pas le nez qui coule pendant très longtemps, de telles gouttes constitueront une très bonne option. Il aide en cas de rhinite prolongée et chronique et en cas d’enflure grave. Diffère les effets antimicrobiens et antihistaminiques. Les gouttes doivent enterrer deux gouttes trois fois par jour.
  1. Vitaon. C'est une goutte d'herbes naturelles. Pour éviter les allergies, il est recommandé de goutter une goutte par jour. La préparation contient des huiles de calendula, d'églantier, de camomille, de cumin, de menthe et d'autres plantes médicinales. Vitaon restaure parfaitement la membrane muqueuse endommagée de la région nasale et réduit considérablement la quantité de mucus sécrétée. Très efficace dans le traitement de la sinusite.
  1. Aqua Maris. C'est un spray très efficace contre le rhume pour enfants et son nom en parle, car il signifie littéralement «eau de mer», la préparation est faite à partir des eaux de la mer Adriatique. La composition de la pulvérisation comprend des composants tels que le magnésium, le calcium, les ions sodium et autres, et permet de faire face au froid commun.
  1. Bioparox. Si le système immunitaire du bébé est affaibli ou si la maladie a été traitée de manière incorrecte, le médecin peut vous prescrire un spray antibactérien pour le rhume, car celui-ci peut être compliqué par une infection bactérienne. Bioparox contient un antibiotique, la fusafungine, qui arrêtera le développement de nombreuses bactéries pathogènes, ce qui est très important: le corps de l'enfant ne s'habitue pas à ce médicament.

Remèdes et recettes folkloriques efficaces

En cas de rhume prolongé chez un enfant, de nombreuses gouttes et sprays médicaux sont déjà inefficaces ou ne peuvent pas être utilisés trop longtemps. Et ici, de nombreuses recettes populaires viennent à la rescousse. Considérez certains d'entre eux.

Jus d'ail additionné d'huile

Ce traitement convient aux enfants de plus de cinq ans. Pressez l'ail avec l'ail, versez-le avec le jus de légumes avec le jus obtenu. Encore mieux, prenez de l'huile d'olive. L'ail huilé doit reposer pendant six à douze heures, puis égouttez-le dans le nez de l'enfant en une ou deux gouttes. Bien sûr, cela va commencer à changer, mais vous devez être patient.

Aloe dilué avec de l'eau

Lavez deux feuilles fraîches de cette plante et faites-en sortir le jus. Diluer avec de l'eau bouillie dans de telles proportions: jus - une partie et eau - dix parties. Vous pouvez maintenant enterrer trois gouttes de jus dans chaque narine jusqu'à cinq fois par jour.

Inhalation avec soda et décoction d'herbes

Les inhalations alcalines contre le rhume chez les enfants peuvent guérir la congestion nasale la plus grave. Versez de l'eau dans la bouilloire lorsqu'elle bout, versez 3 à 4 cuillerées de soda, laissez bouillir pendant quelques minutes. Puis couvrez la bouilloire avec une serviette éponge épaisse, laissez l’enfant respirer pendant environ dix minutes. Assurez-vous que la vapeur n'est pas trop chaude, sinon le bébé risque de se brûler les muqueuses. Les inhalations de décoctions d'eucalyptus, de camomille, de menthe poivrée sont également utiles, elles sont faites de la même manière.

Bains pour pieds fumants aux huiles essentielles et à la moutarde

Au début du nez qui coule, il est utile que l'enfant bouge les jambes. Les enfants aiment de telles procédures et elles ne deviendront pas capricieuses. Mais si le bébé a une température élevée, il est interdit de vol stationnaire. Verser dans le bassin avec de l'eau chaude, dont la température ne doit pas dépasser 37 degrés. Mettez quelques cuillères à soupe de moutarde sèche dans l'eau, mélangez-la et laissez votre enfant baisser les jambes dans le bassin.

Au bout de quelques minutes, laissez l'enfant retirer les jambes du bassin, pendant que la mère verse de l'eau plus chaude et laissez le bébé prendre un bain de pieds jusqu'à ce que l'eau refroidisse. Lorsque la peau des jambes rougit, laissez l'enfant retirer les jambes et la mère les frotte avec une serviette, puis lubrifiez les pieds avec une pommade à la térébenthine et mettez l'enfant dans des chaussettes chaudes. La procédure devrait être faite la nuit. Vous pouvez vaporiser vos pieds dans l'eau avec l'ajout d'huiles essentielles ou de décoctions d'herbes.

Vous savez maintenant comment un enfant a un rhume. Il est clair qu’il est beaucoup plus facile de soigner la rhinite sans complications chez un enfant de deux ans que chez un nouveau-né. Mais vous devez toujours faire attention, suivre scrupuleusement toutes les prescriptions du médecin, votre enfant, quel que soit son âge, sera toujours en bonne santé.

Ce matériel est à titre informatif seulement, il est nécessaire de consulter un spécialiste avant d'utiliser les informations présentées.

Bébé qui coule

L'écoulement nasal est l'une des maladies infantiles les plus courantes qui portent le nom médical de rhinite aiguë. Cette pathologie est un processus inflammatoire de la muqueuse nasale, accompagné de symptômes caractéristiques. Dans la plupart des cas, un nez qui coule est un symptôme concomitant de diverses maladies et affections de natures diverses, car une maladie distincte n'apparaît que tous les quatre cas.

Causes du rhume chez un enfant

Vous trouverez ci-dessous les causes les plus courantes de rhinite chez les enfants.

  1. Infections virales. Les coronavirus, les rhinovirus, les adénovirus et d'autres agents pathogènes provoquent des formes aiguës de rhinite chez l'enfant.
  2. Infections bactériennes et fongiques. En règle générale, les causes moins courantes de rhinite sont les agents pathogènes aux derniers stades de la rhinite au cours de la transition du stade aigu au stade chronique de la maladie.
  3. La surfusion ou une forte différence de température. L’hypothermie locale ou générale / la chute de température du corps de l’enfant ne sont pas considérées comme la cause directe du rhume, mais elles réduisent considérablement la réponse immunitaire, ce qui permet aux virus, bactéries et autres agents pathogènes de s’activer presque sans contrôle et de provoquer le développement de la maladie sous-jacente.
  4. Allergènes Rhinite allergique - un véritable fléau de la société moderne, en particulier pour un enfant vivant dans une grande métropole. Le pollen saisonnier des plantes, la laine ou la salive des animaux domestiques, la poussière, les résidus de tiques, d'autres types d'allergènes peuvent provoquer le développement d'une rhinite aiguë et chronique, qui ne se transmet pas d'elle-même et nécessite un traitement spécial.
  5. Manifestations d'autres grandes maladies. Un nez qui coule accompagne presque toujours des maladies telles que la grippe, la rougeole, la diphtérie, la sinusite, la sinusite, etc.
  6. Exposition à la fumée, aux produits chimiques et à d'autres irritants sur la membrane muqueuse.
  7. Contact avec une muqueuse d'un corps étranger.
  8. Effet secondaire d'un certain nombre de médicaments (rhinite médicale).

Les symptômes

Les symptômes de la rhinite sont assez simples et présentent un tableau clinique clair.

  1. La première étape. Irritation muqueuse sèche avec son hyperhémie. Dans les voies nasales, il y a une sensation de brûlure, l'enfant veut constamment éternuer et "pleurer". Souvent manifestée température sous-fébrinale, il existe un syndrome de la douleur modérée de la tête, malaise général, faiblesse, dans certains cas - des signes d'intoxication avec les membres endoloris. En règle générale, cette étape dure une journée, au maximum deux jours.
  2. La deuxième étape. L'œdème se forme sur la membrane muqueuse, il est difficile de respirer par le nez, à cause du rétrécissement des voies nasales, une congestion nasale se développe, les enfants perdent souvent leur capacité à goûter et à sentir. Des décharges séreuses humides, souvent liquides et incolores, apparaissent activement - elles pénètrent dans les vaisseaux affaiblis de petit calibre, la fraction liquide du plasma sanguin, ce qui provoque à son tour une sécrétion forcée déjà sur la membrane muqueuse. Autour des voies nasales, sur les ailes du nez et de la lèvre supérieure, une irritation causée par les composants séreux de la sécrétion - chlorure de sodium et ammoniac - se manifeste.
  3. Troisième étape. Avec une immunité suffisamment forte chez un enfant, un rhume peut disparaître au bout de 3 à 5 jours et se terminer au deuxième stade. Si cela ne se produit pas, vous pourrez alors observer un écoulement muqueux-purulent de couleur jaune / verte par le nez avec un blocage presque complet des voies nasales en raison d'un œdème grave. L'enfant respire exclusivement par la bouche, il y a une diminution partielle de l'audition due à la congestion de l'oreille. Dans des circonstances favorables, après 3 à 4 jours supplémentaires, les symptômes ci-dessus disparaissent, l'œdème commence à s'atténuer et la guérison se produit 14 à 18 jours après le début du rhume. Cependant, en l'absence d'un traitement approprié, la rhinite entre dans la phase chronique dans la plupart des cas.

Traitement de la rhinite chez les enfants

La majorité des parents ne perçoivent pas le nez qui coule comme une maladie et le laissent aller eux-mêmes, convaincus qu’après un certain temps, l’immunité de l’enfant gérera la maladie de manière autonome. Malheureusement, le système immunitaire de la génération actuelle d’enfants est affaibli, ce qui entraîne certains risques de complications, même après un rhume banal. Un nez qui coule chez un enfant peut et doit être traité!

Il est très important de comprendre la cause du rhume. Si le nez qui coule est causé par le SRAS ou un rhume, il n’est pas nécessaire de procéder à un traitement "actif". Tout d'abord, il est nécessaire de fournir à l'appartement de l'air frais (souvent à l'air libre). Deuxièmement, assurez-vous que l'air de l'appartement est humide. Humidifiez le passage nasal avec une solution saline normale ou une préparation de type salin. Dans 90% des cas, cela suffit largement pour soigner un rhume chez un enfant.

Que faire quand un enfant a un rhume

  1. Tout d’abord, identifiez la cause du rhume et ne courez pas vers la pharmacie pour des médicaments vasoconstricteurs.
  2. Si le bébé est petit, assurez-vous que le mucus ne s'accumule pas dans le nez, libérez régulièrement les voies nasales de la morve à l'aide d'un aspirateur. Un enfant peut-il prendre un jour de congé seul? Fournissez-lui des lingettes jetables qui, après utilisation, peuvent être jetées dans le seau pour se laver les mains. Laissez les mouchoirs du siècle dernier - les bactéries s'y accumulent.
  3. Sans nécessité absolue, n'utilisez pas d'antipyrétique - la réponse immunitaire correcte de l'organisme suggère la survenue d'une température subfébrale. Par conséquent, le paracétamol, l'ibuprofène et d'autres médicaments ne doivent être utilisés de manière rationnelle qu'en cas de chaleur extrême et d'augmentation de l'indice au-dessus de 38 degrés.
  4. Essayez de protéger votre enfant des courants d’air, tout en ventilant régulièrement la pièce où il se trouve, en vous assurant, si nécessaire, d’assurer un taux d’humidité normal.
  5. Évitez les gouttes nasales à base d’huiles d’eucalyptus, de menthe poivrée, de lait, etc. - Chez un enfant, cela ne peut pas seulement aggraver la maladie, en provoquant une irritation supplémentaire, une réponse allergique active et, dans certains cas, même une sinusite, si une substance picotante pénètre dans les sinus nasaux et s'y accumule.

Médicamenteux

  1. Médicaments vasoconstricteurs qui permettent l’élimination temporaire de l’œdème - Vibrocil, Brizolin, Otrivin, Nazivin pour l’âge correspondant. Ils ne peuvent pas être utilisés plus de 10 jours de suite, car les muqueuses deviennent rapidement dépendantes du principal ingrédient actif du médicament et leur efficacité est considérablement réduite. De plus, avec une utilisation prolongée, les médicaments vasoconstricteurs peuvent provoquer une réaction en retour - une rhinite médicale.
  2. Rinçage des voies nasales - médicaments Dolphin, Aqua-Maris, etc. Il est fabriqué après l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs et l’expulsion minutieuse. Si un enfant est trop petit et que cette procédure ne peut pas être effectuée - utilisez le schéma habituel pour l'instillation habituelle d'une solution saline ou de préparations comme Salina.
  3. Utilisation locale d'antiseptiques et d'anti-inflammatoires - Avamys ou analogues.
  4. Lorsque nature allergique du rhume de cerveau - antihistaminiques comprimés Loratadin ou Erius au sirop.
  5. Médicaments locaux antiviraux et antibactériens. En cas de nature infectieuse confirmée de la maladie - utilisation d'antibiotiques locaux et de sprays antiviraux, tels que Bioparox, Isofra.
  6. Utilisation d’analgésiques et d’antipyrétiques non narcotiques de faible toxicité avec effet antipyrétique selon les besoins - paracétamol, ibuprofène en comprimés, suppositoires rectaux ou sirop.
  7. Utilisation d'immunomodulateurs dans des solutions pour instillation (Derinat) ou sous forme de comprimés / sirop à base d'interféron et de ses dérivés / combinaisons.
  8. Complexes de vitamines à haute teneur en vitamine C.
  9. Physiothérapie conservatrice - diathermie, UHF, irradiation UV, inhalation avec un nébuliseur.

Traitement des remèdes populaires

Tous les remèdes populaires utilisés en relation avec l'enfant dans le traitement de la rhinite doivent obligatoirement être coordonnés avec le pédiatre!

  1. Presser le jus de betteraves ou de carottes, le diluer dans un rapport de 1 pour 1 avec de l'eau propre et déposer une goutte dans chaque narine trois fois par jour pendant une semaine.
  2. Effectuer des inhalations à base de décoctions de solutions de camomille ou de sels.
  3. Dans 100 millilitres d'eau, dissolvez ½ boîte d'une cuillerée de sel, humidifiez 2 tampons avec une solution et placez-les dans les sinus nasaux de l'enfant pendant 5 minutes.
  4. Prenez la quantité requise d'oignons et de miel dans un rapport de 1 pour 1, faites des ingrédients le mélange le plus pilé et prenez une cuillère à thé 4 fois par jour, trente minutes avant les repas, pendant une semaine.
  5. Préparez 50 grammes de boutons de pin dans 1 litre d’eau, faites bouillir le bouillon pendant 10 minutes, filtrez et laissez l’enfant boire 4 fois par jour avec un verre de miel ou de confiture.
  6. Prendre dans des proportions égales des charges sèches de calendula, de millefeuille et de camomille. Une cuillerée à thé de mélange verser un verre d'eau bouillante et mettre dans un bain-marie (environ vingt minutes). Refroidir, filtrer et goutter dans le nez deux gouttes trois fois par jour pendant une semaine et demie.
  7. Couper l'oignon en deux, frotter l'ail, mettre les ingrédients dans une assiette. Laissez votre enfant expirer les liquides volatils jusqu’à une légère brûlure au nez / à la gorge. Répétez la procédure 5 à 6 fois par jour jusqu'à la récupération.

Complications après un enfant froid

La liste des complications possibles de la rhinite chez les enfants comprend la formation de rhinites chroniques, otites, conjonctivites, tous les types de sinusites, les maladies des voies respiratoires inférieures (laryngite, pharyngite, bronchite, pneumonie, trachéite) et, dans certains cas, la méningite.

Prévention

La liste prophylactique de base des mesures préventives contre l'écoulement nasal chez l'enfant comprend le durcissement, la normalisation des modes de vie, l'organisation de régimes appropriés et un cycle complet de travail / repos / sommeil, la prise d'agents fortifiants et immunomodulateurs, ainsi que l'utilisation de pommades protectrices externes appliquées à la surface interne des voies nasales. (pommade oxolinique) en période d’épidémie, traitement opportun des pathologies du nasopharynx (adénoïdes, courbures du septum, etc.).

Vous Aimerez Aussi