Le nez qui coule chez un enfant âgé de 1 an: les bases du traitement

Le nez qui coule des enfants apparaît beaucoup plus souvent que les adultes, car leur corps est plus sensible au rhume. Il suffit de se promener dans la rue par temps froid ou d’ouvrir la fenêtre de l’appartement. Le lendemain, l’enfant risque alors de faire de la fièvre et de l’écoulement nasal. Le principal dans cette situation est de ne pas se perdre et de commencer le traitement à temps.

La rhinite se caractérise par une inflammation des muqueuses de la cavité nasale, qui s'accompagne d'une libération de mucus et perturbe ainsi le travail habituel des voies respiratoires. Un nez qui coule chez un enfant d'un an peut être très inconfortable.

À un si petit âge, le bébé n'est pas encore capable de se moucher, ce qui provoque l'accumulation de mucus dans les sinus. Pendant un rhume, l'enfant va dormir, il devient agité.

L'accumulation de morve dans le nez gêne la respiration, perturbe la perception des odeurs et peut entraîner des complications. Afin de décider de la rapidité avec laquelle il faut guérir un nez qui coule chez un enfant de 1 an, il est nécessaire de déterminer la cause de la maladie.

Types de rhinite et leurs symptômes

Il existe trois types de rhinite, dont les causes d’apparence et les méthodes de traitement diffèrent:

  • Infectieux. La cause peut être des virus, des bactéries ou des champignons. Lorsque le virus entre dans la cavité nasale, le corps de l’enfant commence à le combattre. L'enfant a des démangeaisons dans le nez, il y a une rougeur causée par une inflammation, puis le mucus est sécrété généreusement. Au début, il est transparent et liquide, puis s’épaissit et devient blanc avec une teinte jaunâtre. On note également des modifications de l'état général du corps: maux de tête, élévation brusque et prolongée de la température, léthargie, manque d'appétit, sommeil agité. La période principale de la maladie dure environ 3 jours. La rhinite infectieuse est considérée comme dangereuse car il existe un risque de propagation de l'infection pouvant entraîner des complications (sinusite, otite, etc.).
  • Allergique. Se produit quand un enfant entre en contact avec un allergène. Les allergènes peuvent comprendre les fleurs, la poussière, les poils d'animaux, les aliments, les cosmétiques, les produits chimiques ménagers. La première chose dont vous avez besoin est de déterminer la source des allergies et d'essayer de l'éliminer. Les principaux symptômes de la rhinite allergique: difficulté à respirer, écoulement de mucus aqueux, éternuement. Cela peut durer de plusieurs jours à un mois. La conversion chronique est également possible.
  • Vasomoteur. Elle est causée par l'expansion des vaisseaux sanguins du nez et le rétrécissement de la cavité nasale. Une telle réaction du corps peut être le résultat d'un stress, de l'influence de facteurs négatifs (fumée de tabac, gaz d'échappement), d'une maladie endocrinienne. En outre, la rhinite peut indiquer une courbure du septum nasal. L'enfant a un écoulement nasal aqueux abondant, un larmoiement, une lourdeur et un bourdonnement dans la tête, des troubles du sommeil. La condition peut empirer en position couchée. Les passages nasaux sont alternés.

Si vous avez le nez qui coule chez un bébé d'un an, il est préférable de ne pas se soigner lui-même. Allez immédiatement chez le médecin pour qu'il vous prescrive un traitement approprié.

Traitement de la rhinite

Qu'est-ce que guérir un rhume chez un enfant de 1 an? L'arsenal de médicaments pour un enfant de cet âge est petit. Dans la plupart des cas, il se limite aux gouttes salines et vasoconstricteurs. Tous les autres médicaments (par exemple, les antibiotiques) doivent être prescrits par un médecin.

La solution saline est une solution de sel et d'eau en proportion: 9 grammes de sel par litre d'eau. Il est utilisé pour liquéfier le mucus. Pour enterrer le nez de la solution pour enfant peut être pipette.

Si l'enfant ne sait toujours pas se moucher, les parents doivent l'aider. Pour cela, vous pouvez utiliser des aspirateurs.

Un coton-tige préalablement trempé dans une solution saline peut être une autre option. Si le bébé se mouche déjà, il est nécessaire de s'assurer qu'il ne tient pas son nez trop fermement avec un mouchoir.

Souffler chaque narine en alternance. Au lieu de la solution saline, vous pouvez utiliser des gouttes antibactériennes du froid pour les enfants de 1 an, comme Aqua Maris ou Physiomer.

Une fois que le nez de l'enfant est nettoyé avec une solution saline, vous pouvez administrer des médicaments vasoconstricteurs. Mais dans aucun cas, ne doit pas appliquer le médicament sans consulter un médecin.

Les cas où une consultation spécialisée est requise dès que possible sont:

  • maux d'oreilles (une otite moyenne peut se développer);
  • obstruction de la respiration nasale et buccale;
  • température élevée pendant une longue période.

Pour le traitement de la rhinite chez un enfant de 1 an, vous pouvez utiliser Nasol Baby (1-2 gouttes toutes les 6 heures) et Vibrocil (1-2 gouttes 3-4 fois par jour).

La durée d'utilisation des médicaments vasoconstricteurs ne doit pas dépasser 3 jours, sinon cela peut entraîner une surdose. Si l'enfant a des vomissements et des vertiges, vous devez immédiatement cesser d'utiliser le médicament et consulter un pédiatre.

L'inhalation est un autre moyen de guérir le nez qui coule et la toux chez un enfant de 1 an. Les plus efficaces pour le traitement de la rhinite sont les inhalateurs à vapeur. Vous pouvez utiliser une solution saline, des décoctions aux herbes (camomille ou sauge) et des huiles essentielles (sapin, eucalyptus, pin).

Pour les enfants, il n’est pas recommandé d’utiliser des solutions pharmaceutiques toutes faites, car elles peuvent contenir des composants nocifs pour la santé. La température de la vapeur ne doit pas dépasser 42 ° C

N'inhalez pas si votre bébé a une température corporelle élevée. En outre, après l'avoir tenu, il ne devrait pas être pris à l'extérieur pendant 2 heures. Il est préférable d'effectuer cette procédure avant de se coucher.


Le traitement non médicamenteux de la rhinite chez un enfant de 1 an est considéré comme créant un contexte favorable dans l'appartement. Selon cette méthode, on entend aérer la pièce, nettoyer à l’eau, humidifier l’air.

La chambre du patient aérien devrait être le matin et le soir (l'enfant ne devrait pas être en même temps dans la chambre). Tout cela permettra de ne pas dessécher le nez muqueux et l'écoulement nasal sera plus rapide.

Vous devriez également boire beaucoup de liquides. Thé bien adapté, compote, décoction de rose sauvage.

Méthodes traditionnelles de traitement

À la recherche d'un remède approprié contre le rhume chez les enfants à partir de 1 an, les parents se tournent souvent vers des recettes populaires. L'un des plus populaires est le bain de pieds à la vapeur dans un bain de moutarde.

Versez de l'eau chaude dans une bassine (la température devrait être d'environ 35 ° C) et versez 2 à 3 cuillères à soupe de moutarde en poudre. Il est nécessaire de réchauffer les pieds du bébé pendant 10-15 minutes (jusqu'à ce que l'eau soit complètement refroidie). Ensuite, vous devriez porter des chaussettes chaudes sur votre enfant et les mettre sous une couverture.

La principale contre-indication à prendre ce type de bain est une température corporelle élevée. Habituellement, les enfants aiment vraiment cette procédure.

En outre, au lieu d'inhaler la vapeur avec des solutions, vous pouvez respirer au-dessus d'une casserole avec des pommes de terre bouillies. Effectuer la procédure devrait être d'environ 10 minutes avec la bouche et le nez en alternance. Un préalable: cette méthode de traitement devrait être supervisée par les parents. Un enfant peut renverser une marmite.

L'arsenal de la médecine traditionnelle est assez large. Cependant, avant d'utiliser des recettes folkloriques du rhume pour les enfants de 1 an, vous devriez consulter un pédiatre.

Complications de la rhinite

La complication la plus courante de la rhinite est la sinusite. Cette maladie est causée par une inflammation des sinus maxillaires. Les symptômes graves sont les suivants: écoulement prolongé du nez, douleur dans les sinus, fièvre et maux de tête.

Le traitement associe généralement des médicaments vasoconstricteurs, des antibiotiques et des anti-inflammatoires. En savoir plus sur la sinusite infantile →

Une complication non moins dangereuse peut être une sinusite. Il ressemble à la sinusite dans sa manifestation. Cependant, dans le cas d'une sinusite, les symptômes de mal de dents et de gonflement de la région des joues peuvent toujours être ajoutés aux symptômes.

Pour apprendre à traiter la sinusite dès les premières plaintes de l’enfant, consultez un oto-rhino-laryngologiste. Ne commencez pas le traitement à la maison sans l’examen d’un spécialiste.

Afin de minimiser la survenue d'un nez qui coule chez un enfant avec des complications ultérieures, il ne faut pas oublier les mesures préventives:

  • hygiène buccale et nasale;
  • aération, nettoyage des locaux;
  • prendre des complexes de vitamines;
  • une alimentation adéquate et équilibrée de l'enfant;
  • mesures de renforcement de l'immunité (durcissement; marcher à l'air frais).

Auteur: Anastasia Berlyak,
spécifiquement pour Mama66.ru

Traitement de la rhinite chez un enfant en 1 an avec des remèdes pharmaceutiques et folkloriques

Les infections virales respiratoires aiguës sont considérées comme l'une des maladies les plus courantes chez les enfants. Pendant la saison froide, un nez qui coule chez un enfant de 1 an ou un peu plus âgé a trois fois plus de risques qu'un adulte. Les tout-petits sont plus sujets à cette maladie que les enfants d'âge scolaire. Si un enfant a le nez qui coule à une certaine période de l’année, il est possible que son origine soit allergique. Chaque cas nécessite l'attention des adultes et le choix d'un traitement adéquat pour le bébé.

Rhume chez les enfants d'un an

Les parents savent que les infections des voies respiratoires sont à l'origine de la rougeur de la gorge et du nez qui coule chez un enfant de 1 an. Le plus souvent, les enfants souffrent de rhinopharyngite, appelée rhume, ainsi que de laryngotrachéite et de rhinosinusite. La susceptibilité des bébés au SRAS dans les premières années de la vie s'explique par la formation d'une immunité. Un mécanisme de défense se développe progressivement contre de nombreux virus responsables de maladies respiratoires aiguës et de la grippe.

L'hypothermie, une infection virale qui finit dans les établissements pour enfants, est souvent à l'origine du rhume entre 12 et 24 mois. Par conséquent, la tâche de traiter un nez qui coule chez un enfant de 1 an, les parents doivent résoudre principalement en automne et en hiver. Mais la prévention des complications, le renforcement du système immunitaire et le durcissement du bébé doivent se faire toute l'année. Le montant et la nature de l'aide apportée en cas de rhume dépendent de la cause de la maladie et de ses symptômes.

Les principales maladies infectieuses des voies respiratoires chez les enfants

Le rhume et la grippe sont des maladies infectieuses fréquentes des voies respiratoires supérieures. Après la période d'incubation, l'enfant présente les mêmes symptômes à l'âge de 1 an: écoulement nasal, rougeur de la gorge, éventuellement maux de tête et fièvre. La différence principale entre deux infections similaires est l'apparition plus grave et plus soudaine de la grippe, par rapport au rhume.

Maladies infectieuses courantes des voies respiratoires chez les enfants

Si le bébé a un rhume, il peut alors avoir un état fébrile, comme avec la grippe. Telle est la particularité de la lutte contre l'infection d'un organisme non formé. Il faut donner un fébrifuge à une température de 38 ° C. Les pédiatres recommandent des bougies ou des sirops avec du paracétamol, qui commencent à agir après 20 à 30 minutes.

Traitement de la rhinite chez les enfants d'un an

Aux premiers symptômes de rhinopharyngite, de rhinite aiguë et d'autres infections à rhinovirus, les antibiotiques ne doivent pas être administrés, ils ne sont pas destinés à se débarrasser du SRAS. L'interdiction de nombreux médicaments habituels pour adultes aggrave le problème des parents plutôt que de guérir le rhume d'un enfant de 1 an sans nuire à son corps. À une température ambiante, des antipyrétiques à base de paracétamol ou d’ibuprofène, des anti-inflammatoires et des antihistaminiques s’égouttent dans le nez. Tout cela contribue à la prévention des complications possibles.

Pour la rhinosinusite, le médecin prescrit une antibiothérapie de 5 à 7 jours, un démaquillage et un lavage du nez, des sirops mucolytiques («Fluimucil», «Mukodin»). La carbocystéine dans la composition des médicaments aide à éliminer le mucus et à restaurer la respiration. Les préparations pharmaceutiques du rhume pour les enfants d’année en année complètent le traitement selon des recettes populaires. Buvez beaucoup de boisson, donnez une infusion de sauge, mettez du jus de betterave dilué avec de l'eau dans le nez.

Le traitement de la rhinite chez un enfant âgé de 1 an atteint de laryngotrachéite est réalisé avec des remèdes pharmaceutiques et populaires à base de plantain, d'aloès et de camomille. Donnez beaucoup à boire, utilisez un spray pour le nez, faites des gargarismes. Les gouttes Zyrtek ou Zodak antihistaminiques, hydratant l'air de la pièce, facilitent l'état du bébé. Quand on aboie une toux sèche, on reçoit le sirop de plantain le soir, on prescrit un médicament contre la toux pour la nuit (Omnitus, Sinekod).

Un rhume et un nez qui coule chez un enfant de 1,5 ans et moins doit être commencé dès que possible, de préférence dans les 48 heures après l'apparition des premiers symptômes de la maladie. Les préparations à base de chaleur "Panadol", "Nurofen", "Kalpol" sont produites pour cet âge sous forme de sirop ou de suppositoire. Les effets secondaires graves surviennent rarement lorsqu’ils sont traités avec des produits destinés aux enfants. Parfois, les médecins recommandent d'alterner le paracétamol avec l'ibuprofène, en administrant le sirop après 4 heures.

Nettoyer et hydrater le nez d'un enfant enrhumé

Le développement de la rhinite infectieuse et allergique contribue à l'air sec et aux voies nasales. Un nez qui coule chez un bébé d'un an provoque des acariens et d'autres allergènes puissants. Certains produits, odeurs, médicaments sont souvent des facteurs gênants. Identifier la nature de la maladie aidera les tests cutanés et autres tests d'allergènes. L'aide dans ce cas devrait être différente de celle avec ARVI.

Aide à guérir rapidement la rhinite chez les enfants en gouttes et sprays:

  • antiviral, immunomodulateur ("Viferon", "interféron");
  • antibactérien (Bioparox, Isofra, Pinasol, Nazol Kids);
  • vasoconstricteur ("Otrivin Baby", "Tizin", "Vibrocil", "Nazivin");
  • hydratants à base de sel marin (Aqualore, Aquamaris);
  • décongestionnants ("acide aminocaproïque").

La solution saline finie de la pharmacie remplace avec succès les gouttes du froid chez les enfants à partir de 1 an à base d'eau de mer. Vous pouvez acheter une bouteille de solution saline isotonique dans une pharmacie et vous passer d’une pipette dans le nez. Le sel a un effet néfaste sur les microbes, réduit le gonflement des muqueuses. La solution nettoie et hydrate efficacement les voies nasales, les empêche de se dessécher. Un moyen plus économique consiste à préparer vous-même une solution de 1 c. sel de mer dans 1 litre d'eau bouillie. Le liquide doit être filtré et conservé au réfrigérateur, chauffé à la température du corps avant utilisation.

Les médicaments vasoconstricteurs pour la rhinite sont recherchés pour éliminer l’œdème muqueux dans les allergies et les ARVI. La rhinite chez les bébés est aggravée par le sous-développement des voies nasales. Il est recommandé de le prendre deux fois par jour pendant les périodes d'exacerbation des allergies et en cas de rhume. Il existe une dépendance, raison pour laquelle ces outils ne sont utilisés que pendant 3 à 5 jours.

Remèdes populaires pour le rhume

L'infection à rhinovirus dure de 5 à 8 jours. Pendant tout ce temps, les enfants ont besoin de bons soins. Le respect du repos au lit à haute température, l'hygiène, une bonne alimentation réduisent le risque de complications. L'utilisation d'antipyrétique est nécessaire en cas de fièvre, les autres symptômes du SRAS disparaissent souvent sans l'utilisation de médicaments puissants.

Que faire lorsque les enfants ont le nez qui coule et toussent:

  • Enrichissez le menu avec des antioxydants, des vitamines C et D, des probiotiques;
  • nettoie bien ton nez avec un aspirateur nasal, lave;
  • donnez plus souvent de l'eau, de l'eau, du bouillon de poulet, du thé, des jus de fruits, des boissons aux fruits;
  • utiliser un spray nasal ou des gouttes à base de sel marin;
  • limiter le contact avec d'autres enfants, adultes;
  • prenez le temps de donner des médicaments, en particulier des antibiotiques;
  • ne vous promenez pas avec de la fièvre.

La rhinite infectieuse chez un enfant de 1 an peut être traitée avec des remèdes populaires. Les infusions de plantes médicinales sont utilisées pour soulager les symptômes et le traitement de l’infection à rhinovirus, de la trachéobronchite, de l’adénoïdite. Du miel est ajouté à la tisane, mais pas plus d’une demi-cuillère à thé pour les enfants âgés de 1 à 2 ans.

Remèdes efficaces contre la rhinite et la toux de l'arsenal de la médecine traditionnelle:

  • thé à la camomille ou au tilleul à la menthe, églantier;
  • infusion de sauge et de lavande;
  • jus de citron avec du sucre;
  • teinture d'échinacée;
  • jus d'aloès

Le citron a trempé dans de l'eau bouillante pendant 10 minutes pour éliminer l'amertume, puis pressez le jus et mélangez avec deux cuillères à soupe de sucre. Donnez deux gorgées de sirop à l'enfant matin et soir. Pour une compresse, presser le jus de citron frais et ajouter de l'eau. Imprégné d'une serviette propre, du whisky frotté, du front d'enfant pour améliorer l'état général pendant la fièvre. Sur la table, les appuis de la fenêtre pendant la période des infections saisonnières, vous pouvez décomposer les oignons épluchés et coupés, l'ail, émettre des phytoncides. Ce sont des substances qui tuent les bactéries, les champignons et les virus.

Comment traiter la rhinite chez les enfants de moins d'un an

Contenu de l'article

Règles importantes

Pour traiter efficacement un nez qui coule, il faut d’abord comprendre ce qui a conduit à son apparition. La rhinite chez un enfant des premières années de la vie est généralement causée par des facteurs infectieux et est un processus infectieux-inflammatoire d'étiologie virale ou bactérienne. Cependant, bien que les enfants d'un an souffrent souvent d'un rhume, la raison en est non seulement émergente, mais aussi à cause d'une immunité imparfaite, mais aussi de conditions inconfortables dans la chambre des enfants - sécheresse excessive, surchauffe de l'air, grandes quantités de poussière; la combinaison de ces facteurs s'appelle le microclimat de la pièce.

Un microclimat défavorable affecte à la fois la susceptibilité à l’infection, ainsi que la gravité et la durée du cours du rhume de toute nature. Normalement, la membrane muqueuse du nez est humidifiée et le mucus sécrété par ses glandes participe activement au retardement et à la neutralisation des agents pathogènes pénétrant de l'extérieur. Si la cavité nasale est trop sèche, le risque d'infection et d'inflammation est plus élevé, et il est extrêmement difficile d'éliminer les symptômes du rhume, la difficulté à respirer par le nez persiste même après la disparition de la fièvre.

Ainsi, afin de guérir le nez qui coule chez un enfant de 1 an, il faut tout d’abord faire attention aux caractéristiques du microclimat.

L'apparition de rhinites chez les enfants nécessite de maintenir la température dans la pièce de 18 à 20 ° C et une humidité de 50 à 70%. Pourquoi en as-tu besoin? Si l'enfant respire de l'air frais et humide, le mucus dans les voies respiratoires reste également humide, conserve toutes les propriétés utiles pour le corps - ce qui réduit les risques de complications et crée les conditions préalables à une récupération rapide.

Le traitement de la rhinite chez un enfant d'un an nécessite également le respect des règles suivantes:

  1. Boire suffisamment (surtout si la rhinite est accompagnée de fièvre).
  2. Nettoyer le nez du mucus, y compris avant l'allaitement (en particulier avec l'allaitement continu).
  3. L'utilisation d'hydratants pour la toilette de la cavité nasale.
  4. Posologie symptomatique du médicament.

Vous pouvez nourrir l'enfant avec de l'eau (y compris des minéraux sans gaz), du thé chaud pour enfants, une compote de fruits frais et de fruits secs - la préférence est donnée aux pommes, aux poires et aux prunes. Le sucre dans les boissons est préférable de ne pas ajouter. Il est nécessaire de libérer le nez de la décharge, car si la respiration nasale est perturbée, l’enfant doit respirer par la bouche, ce qui entraîne l’ingestion de l’air lorsqu’il nourrit ou refuse complètement la nourriture.

Nez de toilette

Un nez qui coule est accompagné d'une insuffisance respiratoire due à un gonflement et à la présence de mucus. Les petits enfants ne savent toujours pas se moucher qualitativement. En outre, les décharges épaisses et visqueuses ne peuvent être éliminées d'un simple coup. Nettoyer la cavité nasale du mucus et des croûtes accumulés est une méthode qui vous permet de dire «non» aux rhumes prolongés. Comment le conduire correctement? Le traitement de la rhinite chez un enfant d'un an nécessite la présence d'une trousse de premiers soins à domicile:

  • solutions salines (solution à 0,9% de chlorure de sodium, Otrivin Baby, etc.);
  • aspirateur nasal;
  • huile stérile (olive, pêche, amande).

Certaines préparations à base de sel sont déjà offertes avec des aspirateurs. Pour un enfant d'un an, il est préférable de choisir des gouttes et de ne pas pulvériser - une perfusion est plus sûre que de faire pénétrer le liquide dans le nez sous pression. Pourquoi une solution salée avec un rhume? Cet outil peut:

  • rendre le mucus liquide;
  • laver mécaniquement les sécrétions de la membrane muqueuse;
  • hydrater la muqueuse sans l'irriter.

Comment guérir un enfant âgé d'un an froid? La décharge, qui est épaisse de l'eau, commence à sortir du nez, à avaler. L'aspirateur nasal facilite le nettoyage du nez et permet d'éliminer la morve beaucoup plus rapidement. Dans le cas de virus et de rhumes, l’inhalation d’air frais et humide associée à des injections au goutte à goutte de préparations salines dans le nez constitue la base du traitement.

L'avantage des solutions salines est avant tout la possibilité d'utilisation fréquente. Ils peuvent égoutter 2 à 3 gouttes, même toutes les heures. Il n'est pas nécessaire de toujours utiliser un aspirateur. S'il y a peu de pertes, vous pouvez vous en passer, en vous limitant à l'instillation du nez.

Les gouttes destinées au traitement de la rhinite chez un enfant d'un an doivent être chauffées à la température du corps avant utilisation, en les tenant dans la paume de la main ou en les laissant tomber dans une tasse d'eau tiède pendant plusieurs minutes.

La solution saline ne doit pas être froide. Outre les effets indésirables sur la muqueuse enflammée, l'introduction de gouttes froides est désagréable pour l'enfant - il commence à s'inquiéter, empêche l'instillation ultérieure du nez. Choisissez des produits avec une concentration de sel de 0,65 à 0,9%, évitez l’utilisation de solutions hypertoniques - elles irritent les muqueuses déjà sensibles.

Comment soigner un rhume chez un enfant à l'aide d'huile? L'huile pour enfants en bas âge est utilisée pour assouplir les croûtes du nez et prévenir le dessèchement de la membrane muqueuse, elles sont imprégnées de coton ouaté. Avec un microclimat satisfaisant et l'utilisation correcte d'une solution saline, il n'y a généralement pas besoin d'huile.

Gouttes nasales vasoconstricteurs

Comment soigner rapidement un rhume chez un enfant? Malheureusement, il n’est pas toujours possible de le faire avec une solution saline seule - avec un œdème important, des médicaments supplémentaires seront nécessaires. Nous parlons de gouttes vasoconstricteurs, "premiers soins" pour la rhinite. Prendre une bouteille, note:

  • pour la durée de vie;
  • sur la composition et la concentration de la substance active;
  • sur la durée de l'effet thérapeutique.

Le médicament en retard perd son activité et peut être dangereux pour la santé. La composition doit contenir des ingrédients actifs autorisés pour les enfants (oxymétazoline, phényléphrine) à une concentration réduite (par exemple, 0,01% et non 0,1%). Il existe une vaste gamme de gouttes vasoconstricteurs portant des noms similaires. Vous devez donc prendre en compte non pas le nom commercial (Nazivin, Vibrocil), mais la base active, qui détermine l'effet pharmacologique.

La durée d'action (par exemple environ 6 heures) est la période pendant laquelle l'effet des gouttes vasoconstrictives est maintenu. Les médicaments à action rapide sont beaucoup plus faciles à surdoser. Lorsque vous réfléchissez à la façon de traiter un nez qui coule chez un enfant de 1 an, vous devez vous rappeler que la fréquence de dosage est de 2 à 4 fois par jour - c’est sur quoi vous devriez vous guider. Cependant, le médicament n'est pas utilisé à titre prophylactique, mais uniquement en présence de symptômes de nez qui coule - si vous pouvez vous en tirer en une seule injection, il est préférable de le faire.

Pour éliminer le nez qui coule chez un enfant d'un an, on n'injecte pas plus de 1 à 2 gouttes du médicament dans chaque narine, après avoir nettoyé le nez avec une solution saline.

Remarque importante: les gouttes vasoconstricteurs ne guérissent pas la rhinite, elles sont conçues pour éliminer temporairement l'œdème empêchant le nez de respirer. Ils sont également utilisés si le nez est bouché avec de la fièvre, si l’enfant a le souffle court, le médecin a confirmé la présence d’une otite ou d’une sinusite. Il est préférable de continuer à utiliser le produit pendant 3 jours maximum, bien que le traitement puisse être prolongé si nécessaire jusqu'à 5 jours.

Il y a deux manières principales d'instillation du nez:

  1. Couchez l'enfant sur le dos avec la tête rejetée en arrière - cette position persiste plusieurs minutes après l'introduction des gouttes.
  2. Proposez à l'enfant de rejeter la tête en arrière, d'insérer des gouttes et d'incliner la tête, en appuyant doucement sur sa narine contre le septum nasal. Répétez avec la deuxième narine.

On pense que dans le second cas, on évite l'ingestion de gouttes qui agissent seulement localement, exclusivement sur la muqueuse nasale. Cependant, une telle introduction nécessite une certaine dextérité de la part des parents. Les gouttes avant utilisation doivent être chauffées de la même manière que pour réchauffer la saumure.

Le traitement d'un enfant âgé d'un an s'effectue uniquement sous la surveillance d'un médecin. Un spécialiste expliquera ce que les parents peuvent faire eux-mêmes et quels médicaments seront nécessaires pour améliorer leur état. Une attitude responsable à l'égard du traitement de la rhinite aidera à éviter les complications dangereuses et à favoriser la guérison.

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant de 1 an

Une jeune mère a toujours des problèmes lorsque le rhume commence à l’âge de 1 an. Elle ne comprend pas comment traiter, comment agir et si vous pouvez faire confiance aux méthodes populaires. Il y a beaucoup de questions, mais où puis-je obtenir les réponses?

À propos de la nature de la rhinite et des règles de traitement

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://prostudych.ru/wp-content/uploads/2017/04/rebenka-temperatura-39-kashel-sopli_3_11-300x200.jpeg "alt = les pédiatres affirment qu'un nez qui coule est presque toujours associé à une infection virale. Il s'agit d'une réaction défensive du corps qui tente de maintenir l'infection dans la gorge et même plus loin. De nombreux parents sont immédiatement à la recherche de traiter la morve chez un enfant. Mais en réalité, cet écoulement a une fonction importante: il contient des substances qui aident à prévenir la propagation du virus. Par conséquent, les médecins disent que le traitement devrait viser afin d'éviter le dessèchement des membranes muqueuses, car sinon elles ne pourraient pas produire du mucus en quantité suffisante.

Il est important de savoir quoi faire lorsqu'un enfant a un rhume dans environ un an. Tout d'abord, vous devez vous assurer que la pièce est froide et que l'air est assez humide. Il faut donner plus à boire à l'enfant sans attendre qu'il le lui demande. Les enfants de 2 à 5 ans peuvent déjà boire de l'eau avec du miel ou une compote de fruits séchés lorsqu'on les interroge à ce sujet. Un bébé de moins d'un an peut être obligé de le faire, dans la mesure où la mère injectera du liquide à l'aide d'une seringue. Ce traitement est important pour toute infection et tout écoulement nasal causés par d'autres causes.

Comment comprendre qu'il fait froid pour continuer à agir correctement? Certains signes peuvent le distinguer, par exemple, des allergies. C'est:

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://prostudych.ru/wp-content/uploads/2017/04/temperatura-u-rebjonka-370x2341-300x190.jpg "alt =" temperature dans un enfant "width =" 300 "height =" 190 "/>

  • fièvre au début de la maladie;
  • perte d'appétit (ou juste un enfant est plus méchant en mangeant);
  • faiblesse associée à un malaise général;
  • léthargie, l'enfant ne veut pas jouer;
  • maux de tête, souvent des douleurs articulaires.

Un enfant d'un an ne peut se moucher, ses parents devront retirer l'excès de mucus. Après cela, vous devez humidifier les voies nasales avec des gouttes qui fluidifient le mucus afin d'éviter toute congestion nasale. Cela peut être fait avec une solution saline vendue en pharmacie ou avec des gouttes d'Aquamaris prêtes à l'emploi, à base d'eau de mer. Vous pouvez préparer vous-même une solution aqueuse de sel de mer et verser 3 à 4 gouttes dans chaque narine.

La solution saline est bien associée à des gouttes grasses à base de vitamines E ou A. De telles gouttes forment un mince film à la surface de la membrane muqueuse, ce qui l’empêche de se dessécher. Ils s'égouttent environ toutes les 2 heures et même moins. Une goutte à la fois suffira amplement.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://prostudych.ru/wp-content/uploads/2017/04/derinat_dlya_detej_714_1171-300x199.jpg "alt =" laisser tomber le nez de l'enfant "width =" 300 "height =" 199 "/> En cas de rhinite virale, les médicaments vasoconstricteurs ne doivent pas couler. Ils sont généralement utilisés avec une grande prudence pour les nourrissons. Ces médicaments incluent Nazol, Naphtizine, Galazolin et autres. Au début, l'œdème muqueux disparaît vraiment. Mais après un certain temps, l'œdème disparaît vraiment. Ces gouttes sont bonnes pour les infections bactériennes et pas toujours.

Infection à rhinovirus

Il arrive qu'un écoulement nasal soit le symptôme d'une infection à rhinovirus. Ne le confondez pas avec le SRAS. Ce n'est pas un rhume à la suite d'une hypothermie, c'est un virus qui pénètre dans l'organisme par la muqueuse nasale. Il est dangereux car il peut être associé à une infection chronique ou à une flore bactérienne secondaire, puis à une antrite. Bien que cette maladie se produise plus souvent chez les enfants de la maternelle, elle peut également se produire chez un bébé au cours de sa première année de vie si des adultes la transmettent à la maison.

Outre les symptômes caractéristiques du SRAS, il existe dans ce cas des signes spécifiques. La morve d'un enfant dans ce cas sera d'abord très abondante et presque transparente, puis de plus en plus épaisse. Et ils seront accompagnés d'une rougeur des ailes du nez, sur laquelle la peau commence à se décoller. Tout cela sera sur le fond en éternuant.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://prostudych.ru/wp-content/uploads/2017/04/kaknurofensbivaettemperaturuichtodelates_59D14F271.jpg "alt =" put suppositories "width =" 320 "height = "200" /> Le jeune âge ne permet pas de prendre des mesures radicales en cas d'infection par le rhinovirus, mais dans ce cas, elles ne sont pas nécessaires. Un nez qui coule n'est qu'un symptôme et la cause de la maladie, c'est-à-dire le virus lui-même, doit être éliminée. Pour ce faire, les suppositoires sont destinés aux nourrissons - Agents antiviraux et immunomodulateurs tels que Viferon et Interferon.

En cas d'infection par le rhinovirus, la température n'augmente généralement pas trop et il est donc inutile d'utiliser des suppositoires comme Efferalgan. Ces médicaments antiviraux sont souvent les plus efficaces aux premiers stades, lorsque la morve est presque transparente et très liquide. Dans ce cas, la solution saline et Aquamaris n’aideront pas et les médicaments vasoconstricteurs ne peuvent pas être utilisés. La solution saline devra être appliquée plus tard lorsque le mucus s'épaissira.

Les enfants âgés de plus de deux ans se voient également prescrire des antiviraux comme Arbidol. Mais ils ne peuvent pas être des enfants. Dans les cas extrêmes, vous pouvez prendre des médicaments à base de plantes comme Immupret. Ils ont un effet bénéfique sur la muqueuse nasale et les voies respiratoires supérieures.

Comment guérir un nez qui coule chez un enfant de 1 an, si 5 jours se sont écoulés et que la température persiste?

Une telle condition suggère qu'une infection bactérienne a été ajoutée au rhinovirus et il est maintenant nécessaire de prendre des antibiotiques et d'appliquer des gouttes de type Pinosol pour accélérer le gonflement. Tous ces médicaments ne sont utilisés qu'après consultation d'un médecin!

Prévenir le catarrhe froid

Afin de prévenir les rhumes, l'enfant doit être durci. Même un bébé d'un an peut apprendre à se durcir. Et pour cela, les méthodes domestiques conventionnelles sont efficaces, telles que la ventilation constante, le maintien du régime de température dans lequel l'air de la pièce reste froid.

Nous devons faire des promenades plus souvent. Même si l'enfant est malade, il est possible de faire une promenade s'il a une température normale pendant quelques jours.

Dans la pépinière, vous devez effectuer régulièrement un nettoyage humide, de préférence sans utiliser de nettoyant chimique. Si on ne peut pas s'en passer, alors laissez-les en petite quantité et de préférence sous forme liquide ou au moins dissous dans de l'eau.

Rhinite allergique chez un enfant

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://prostudych.ru/wp-content/uploads/2017/04/19784246232e1d04d9299abd64b913661-e1491417982896.jpg "alt =" La jeune fille sneez "width =" 256 "height =" 200 "/> Au printemps et en été, un bébé peut développer une rhinite allergique. Cela peut se produire lorsque du duvet de peuplier ou du pollen de plante qui est un allergène s'envolent dans la pièce. Par exemple, le pollen de boucles d'oreilles en bouleau est assez commun pour notre plantes climatiques. En vain, de nombreuses allergies ne sont associées qu’à des fleurs et des herbes exotiques.

La rhinite allergique est à bien des égards similaire au rhume. De même, il peut se manifester par une congestion nasale, une hypersécrétion (écoulement abondant), des éternuements périodiques. Il arrive aussi que la peau des ailes du nez vire rapidement au rouge. La difficulté à respirer est due au gonflement de la région des sinus nasaux.

Il existe d'autres signes suggérant qu'il ne s'agit pas d'un rhume mais d'une allergie. Par exemple, les yeux larmoyants, parfois - une éruption cutanée sur la peau et des démangeaisons. Mais les symptômes ci-dessus d'un rhume, y compris la fièvre, ne seront pas.

Il est très important de déterminer ce qui a exactement déclenché l'allergie. Malheureusement, tant que l'enfant a 5 ans, faire un échantillon ne fonctionnera pas. À un âge précoce, ils ne montrent pas toujours un résultat fiable.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://prostudych.ru/wp-content/uploads/2017/04/koshka-i-rebenok1.jpg "alt =" l'enfant ment avec le chat " width = "300" height = "204" /> Mais jusqu’à présent, le temps d’attente est long et des mesures doivent être prises maintenant. Dans ce cas, il est utile de considérer que la cause la plus courante de rhinite allergique est la substance, qui se trouve directement dans la maison, par exemple poussière de maison, poils de chat ou de chien, agent de nettoyage ou autre type d'agent de nettoyage. Il est possible que le pollen soit à blâmer, mais uniquement si la mère se rend au parc avec son enfant. alors ces plantes. Ou si l'allergène arbre pousse directement sous les fenêtres. Mais les enfants aussi jeunes que 5 ans souvent « faire » une allergie, qui répond à des stimuli externes rencontrés dans la rue.

Il arrive également que la rhinite allergique se développe en réaction à un ARVI déjà passé. La raison de ce phénomène est qu’au cours de l’infection, la muqueuse nasale a été endommagée et réagit plus fortement aux substances qui n’avaient pas été remarquées auparavant.

Comment et comment traiter un nez qui coule dans ce cas? Pour commencer, il convient de noter qu’en aucun cas on ne peut se tromper et utiliser le même schéma que pour ARVI. Certains parents essaient d’appliquer un vasoconstricteur sur le nez du bébé, mais cela ne donne pas le résultat souhaité. Pendant un certain temps, il éliminera le gonflement de la membrane muqueuse, caractéristique des réactions allergiques, et même la congestion nasale peut disparaître. Mais après un moment, le problème reviendra, car sa cause n’a pas été résolue. Et il est impossible d'utiliser des agents vasoconstricteurs trop souvent, car cela peut créer une dépendance.

Les allergènes doivent être lavés de la muqueuse nasale. Ceci est mieux fait en utilisant la solution saline ou Aquamaris déjà mentionnés. Ce sont des remèdes universels pour les enfants de cet âge.

Lors de la préparation indépendante d'une solution saline, il convient de rappeler que le sel doit être utilisé avec un degré élevé de purification et de broyage fin, faute de quoi la situation ne peut qu'être aggravée par les impuretés.

Les enfants de moins de 1 an ne prescrivent pas souvent d'antihistaminiques, mais il y a des moments où cela est nécessaire. Un médecin ne peut prescrire un tel médicament qu'après s’être assuré qu’il s’agit d’une allergie. Les parents ne doivent pas se laisser guider par la publicité et acheter des médicaments au hasard, car les antihistaminiques sont de types différents. Par exemple:

  • les médicaments à effet général, qui incluent la plupart des pilules d’allergie populaires;

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://prostudych.ru/wp-content/uploads/2017/04/fenistil-drop1-300x300.jpg "alt =" fenstyly "width =" 300 "hauteur =" 300 "/>

  • médicaments locaux - gouttes spéciales qui agissent localement sur la muqueuse nasale et soulagent son gonflement;
  • Les médicaments hormonaux locaux sont considérés comme les plus efficaces et agissent très rapidement, mais ils ont une liste d'effets secondaires si sérieuse qu'ils sont rarement prescrits aux nourrissons;
  • Crohnone - médicaments contre les allergies de la nouvelle génération.

Ces derniers sont actuellement considérés comme les plus sûrs. Et ils peuvent être présentés sous la forme de comprimés et de sprays. Cependant, ils ont également des effets secondaires assez graves, malgré des avantages évidents, tels qu'un soulagement rapide du gonflement. Ceux-ci incluent des maux de tête et un effet négatif sur les organes du tractus gastro-intestinal.

Prévention

Pour éviter d'autres rhinites allergiques, vous devez prendre les mesures appropriées. Choisissez en particulier les produits chimiques ménagers sous forme liquide, car les poudres et les aérosols ont un effet plus important sur la muqueuse nasale. Dans la chambre d'un enfant de moins d'un an, vous ne devez pas poser d'objets qui provoquent de telles réactions. Ceci, par exemple, les peluches et autres "dépoussiéreurs". Le bébé d'un an développe activement cet espace et, s'il n'est pas très jaloux de l'ordre, il peut respirer la poussière.

En pépinière, il faut non seulement nettoyer régulièrement, mais aussi aérer plus souvent. Peu importe combien d’enfants ont atteint l’âge de 1 ou 5 ans.

Avec les enfants plus âgés est généralement plus facile, ils peuvent expliquer comment éviter les allergènes. Encore une fois, un enfant de 5 ans peut être emmené pour des tests et découvrir ce qui devrait être exclu de son régime alimentaire, ce qui ne devrait pas être dans l'environnement. Ainsi, malgré l'apparente simplicité des solutions, les parents devront travailler.

Température 37 et bébé qui coule 1 an

Température 37 par an et le nez qui coule

La maladie est une chose désagréable, et ce sont les enfants qui sont le plus susceptibles aux maladies, et le plus souvent âgés de un an et demi. Une température de 37 degrés et un nez qui coule chez un enfant d'un an sont les premiers symptômes d'une maladie et ne peuvent en aucun cas être ignorés. Et quelle est la cause de la buse et du degré d'hyperthermie?

Nez qui coule

Chacun de nous a rencontré à plusieurs reprises cette maladie et, dans la plupart des cas, nous savons comment y faire face. Mais que devrait-il faire quand il apparaît chez un enfant d'un an?

Un nez qui coule est un processus inflammatoire de la muqueuse nasale, qui est causée par l'ingestion de bactéries, qui sont les agents responsables de la maladie. Les symptômes d'un nez qui coule dépendent directement de la bactérie pathogène qui pénètre dans le corps de l'enfant et de l'efficacité de l'immunité de l'enfant.

Dans la plupart des cas, ce symptôme se manifeste généralement de la même manière, mais il peut commencer de différentes manières. Certains enfants commencent régulièrement à éternuer quand ils ont le nez qui coule, ce qui est un signal pour leurs parents. Et chez certains bébés d'un an, ils déposent simplement le nez, ce qui rend la respiration beaucoup plus difficile. Le plus souvent, la congestion nasale chez les enfants apparaît pendant la nuit.

La plupart des parents ont tendance à croire qu'un tel signe de la maladie ne peut pas causer de préjudice particulier à la santé des enfants. Ils ne sont donc pas toujours engagés dans le traitement de celle-ci. Mais nous osons vous assurer qu'il s'agit d'une illusion grossière, qui peut coûter cher au bébé.

La rhinite comporte 3 phases principales et chacune d’elles a ses caractéristiques propres:

  1. La première étape. En moyenne, la phase initiale du nez qui coule peut durer jusqu'à 3-4 heures. Cette période est caractérisée par la sécheresse du nez de l'enfant, accompagnée de démangeaisons graves. Pendant cette période, les enfants essaient de se gratter le nez, et il semble que quelque chose leur cause une gêne. Pendant cette période, la température ne peut souvent pas augmenter.
  2. La deuxième étape. Ce stade de la maladie est le plus long et peut durer de plusieurs jours à une semaine. La durée dépend uniquement du stade auquel les maladies de l'enfant ont commencé et du type de médicaments. Pendant cette période, le bébé d'un an pose complètement le nez, ce qui rend la respiration très difficile, en particulier pendant le sommeil. Également à ce stade, l'enfant aura une morve abondante, soufflant qui ne fournira qu'un soulagement temporaire. La muqueuse du nez à ce stade a une teinte rouge prononcée, ce qui indique la présence d'une inflammation.
  3. Troisième étape. À ce stade, l’enfant commence à produire moins de mucus par le nez, ce qui lui permet de mieux respirer. Mais contrairement aux sécrétions transparentes précédentes, une morve jaune ou verte apparaît. Cela peut indiquer que le corps a réussi à vaincre l'infection et affiche maintenant les restes de cellules bactériennes mortes par le nez.

Souvent, le nez qui coule accompagné d'une hyperthermie faible, qui est maintenu dans les 37. Cela s'explique par le fait que le corps réagit simplement au processus inflammatoire, mais dans certains cas, la température de 37 et l'écoulement nasal peuvent être des signes avant-coureurs de maladies plus graves.

Fièvre et nez qui coule

Lorsqu'un enfant d'un an attrape un rhume, sa température augmente et reste aux alentours de 37,5 pendant plusieurs jours, ce qui est la norme. Mais dans certains cas, il peut dépasser cette marque, ce qui indique un processus inflammatoire puissant dans le corps d'un bébé. Le plus souvent, l'hyperthermie dépasse le seuil autorisé pour un traitement inapproprié, et le rhume le plus courant peut se transformer en une maladie plus grave.

Pas besoin de baisser la température de 37

Il existe 3 maladies courantes dans lesquelles un enfant peut avoir le nez qui coule et une température de 37:

Ces maladies ont leurs propres caractéristiques, mais elles sont toutes accompagnées de ces deux symptômes. Si un enfant d'un an a de la fièvre pendant plus de 7 jours et que la morve a acquis une teinte jaune ou verte, il doit être montré à un pédiatre pour en déterminer la cause et lui prescrire un traitement efficace.

Comment traiter un rhume chez un enfant d'un an

Les enfants souffrent de rhumes jusqu'à cinq fois par an, ce qui est considéré comme une sorte de norme. Mais dans le cas de jeunes enfants de moins d'un an, la situation est beaucoup plus compliquée qu'il n'y paraît. Dans ce cas, les enfants ne peuvent pas dire ce qui les inquiète et il est plutôt difficile de leur faire prendre des médicaments. L'allaitement maternel confère aux enfants une forte immunité. Ainsi, ils tombent malades moins souvent que d'habitude, mais peuvent tolérer des conditions difficiles. Afin de fournir une assistance rapide et de qualité, sans complications, il est nécessaire de savoir quels médicaments peuvent ou doivent être utilisés en thérapie.

Définition de la maladie

Le rhume est un nom familier pour un grand groupe d'infections respiratoires aiguës déclenchées par divers agents pathogènes (virus, bactéries), caractérisés par une prévalence et une susceptibilité universelles.

Source d'infection

La source la plus courante de maladie infectieuse est un patient souffrant de symptômes du rhume, parfois porteur du virus (adénovirus, etc.) ou d'une bactérie (pneumocoque, bacille hémophilique, staphylocoque). La maladie atteint un maximum de caractère infectieux au cours des premiers jours d’infection. Cependant, la période infectieuse peut se manifester 1 à 2 jours avant que les premiers symptômes du rhume ne soient détectés et dure 1,5 à 2 fois, voire plus de plusieurs semaines (par exemple, infection à adénovirus).

Propagation de l'infection

Les gouttelettes en suspension dans l'air constituent la voie d'infection la plus fréquente (lorsque vous éternuez et toussez avec des microparticules de mucosités nasales, les expectorations sont infectées). Moins communément, le chemin de contact quotidien (dans le mucus séché du nasopharynx et des expectorations, les virus peuvent conserver leur viabilité sur les articles ménagers pendant une longue période).

Les causes

Il est courant d'appeler cette maladie parmi la population un rhume, les spécialistes utilisent un terme plus précis - ARVI. Tous les médecins inscrivent un tel diagnostic dans la carte de l'enfant. Le SRAS est une infection virale respiratoire aiguë à l'origine du virus, qui est le plus souvent un virus associé à une infection aéroportée. Lorsque ce micro-organisme pathogène pénètre dans la membrane muqueuse des voies respiratoires d'un petit enfant, il commence à influencer activement tous les systèmes lorsque des conditions favorables apparaissent. Si l'immunité affaiblie pour le développement du malaise dans le corps d'un petit enfant sera assez d'un petit projet.

Les jeunes bébés nourris au lait maternel fournissent un système immunitaire fort, c’est ce mécanisme qui assure que la santé de l’enfant réduit les risques de rhume.

Symptomatologie

Le rhume a ses propres symptômes, dont la définition contribue à l'efficacité et à la rapidité des mesures thérapeutiques. Les symptômes du rhume sont connus de presque toutes les mères, il est difficile d’oublier leur manifestation:

  • Éternuement Au cours des premières heures de développement de la maladie, l’enfant commence à réagir lorsque le virus pénètre dans l’organisme en éternuant. Il y a des cas où même les mères expérimentées peuvent ne pas prendre en compte ce symptôme.
  • Nez qui coule C’est ce symptôme du rhume qui est le représentant le plus important de la maladie chez les enfants de moins d’un an. Les sécrétions muqueuses de la cavité nasale peuvent être assez abondantes, ce qui en soi empêche la respiration normale.
  • La température Chez les enfants de moins d'un an lors d'un rhume, la température corporelle dépasse le niveau de 38,5 degrés dans de rares cas.
  • Toux Ce symptôme est un compagnon constant des affections froides chez les jeunes enfants jusqu'à la guérison finale. La toux chez les enfants jusqu'à l'âge d'un an est une manifestation assez grave et problématique du rhume, car la toux indépendante des sécrétions muqueuses est difficile, l'enfant peut s'étouffer avec des expectorations.
  • Faiblesse Un tel symptôme accompagne assez souvent les maladies virales infectieuses dans l'enfance, mais il peut ne pas se manifester chez un enfant de moins d'un an. Cette fonctionnalité est associée aux spécialistes avec la présence d'une augmentation de la température corporelle, dans laquelle les enfants sont difficiles à maintenir l'activité.
  • Capricieux Un petit enfant est devenu pleurnichard, allaitant pendant l'allaitement.

En cas de rhume, les jeunes enfants de moins d'un an souffrent d'une perte d'appétit, ils sont réticents à prendre du lait ou le refusent complètement.

Complications possibles

Lorsque les premières manifestations inquiétantes du malaise viral se produisent chez un bébé, vous devez contacter immédiatement un spécialiste qui vous aidera à éviter le développement de complications négatives, qui sont beaucoup plus difficiles à éliminer que le rhume lui-même. Les complications les plus courantes sont:

  1. Pneumonie. Cette maladie grave se caractérise par une mauvaise respiration et une respiration sifflante sévère.
  2. Sinusite Cette maladie peut être observée chez un petit enfant pendant une assez longue période, accompagnée par la libération d'une grande quantité de mucus par la cavité nasale, ainsi que par une toux sévère (à la fois sèche et humide) et une augmentation de la température corporelle. Dans des cas plus rares, le développement de l'œdème peut être observé dans les pommettes et la cavité nasale.
  3. Infection streptococcique ou virale de la gorge. Souvent, dans les maladies infectieuses, les médecins observent une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux dans le cou, ainsi qu’un processus inflammatoire dans la cavité de la gorge, la sécrétion de mucus. Plus rarement, on observe une rougeur de la gorge et du pharynx, ainsi qu’un contact avec les amygdales d’une couleur blanche caractéristique. Ainsi, une angine de poitrine ou une amygdalite aiguë se développe.
  4. Réaction allergique. Le développement d'une telle complication chez un petit enfant peut être déterminé avec précision par la rougeur caractéristique de l'épithélium des mains, du cou, du visage, ainsi que par le larmoiement et l'irritation des yeux.

Un rhume chez les enfants de moins d’un an devrait avoir lieu sous la surveillance régulière du personnel médical, étant donné que l’enfant seul ne peut pas indiquer une anxiété. Dans ce cas, seul le médecin déterminera avec précision le type d'infection et vous prescrira un traitement efficace.

Traitement

La plupart des mères connaissent les règles de traitement de leur progéniture de moins d'un an. Le traitement pédiatrique des rhumes varie considérablement d'un traitement à l'autre chez l'adulte, de sorte que l'utilisation de la plupart des médicaments antibactériens et antiviraux figure parmi les contre-indications pour les patients jeunes.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement du rhume dans l’enfance à l’aide de préparations pharmaceutiques devrait être fondé sur les manifestations individuelles de la maladie. Le plus souvent, les médecins prescrivent:

  • Immunomodulateurs. Pour restaurer la santé du système immunitaire en utilisant "Interferon", ainsi que "Grippferon". Les médicaments s'utilisent goutte à goutte par la cavité nasale (moins communément par la bouche). Les enfants «de plus de six mois» sont recommandés «Anaferon pour enfants» pour le traitement et les mesures prophylactiques contre la grippe et le rhume. Les experts prescrivent une forme de comprimé de ce médicament pour le rhume, 3 fois par jour.
  • Agents vasoconstricteurs. Il n'est pas recommandé d'utiliser de telles préparations pour les enfants en bas âge, mais il existe certains moyens pour aider à éliminer le froid: Aquamaris ou Solin (des solutions salines peuvent être utilisées assez souvent), des préparations à base de plantes et Izofra pour les plus longs rhumes. Dans les cas graves, accompagnés d'une congestion nasale sévère ou d'une rhinite abondante, il est recommandé d'utiliser de l'extrait d'aloès (disponible en pharmacie), du jus d'aloès avec de l'eau tiède ou une décoction de camomille.
  • Gouttes contre la toux. Chez les enfants de moins d'un an de la toux médicament pour la toux ne trouve pas de contre-indications "Mukaltin".
  • Antipyrétique. Si la température corporelle du bébé ne dépasse pas 38 degrés et que l’enfant lui-même n’éprouve pas de gêne grave, il n’est pas recommandé de prendre des médicaments antipyrétiques, car dans ce cas, les virus et les bactéries meurent. Lorsque la température dépasse la limite fixée, elle est abaissée avec du paracétamol sous forme de suppositoires et de suspensions rectales.

Pour permettre une respiration libre et sans complications et pour éviter de tousser, des mouvements actifs et des changements de position du corps sont présentés à l'enfant.

Thérapie populaire

Parmi les recettes à caractère domestique, vous pouvez trouver des moyens efficaces et sûrs pour la santé de votre bébé:

  1. Il est nécessaire de fabriquer des tampons en coton, qui sont trempés dans du jus d’oignon et placés dans les narines pendant environ 10 minutes. La procédure est effectuée avec une fréquence de 3-4 fois par jour.
  2. Presser le jus des carottes et de l'ail, ajouter de l'huile végétale et quelques gouttes de jus d'ail, en quantités égales. Ce mélange goutte dans la cavité nasale 3 à 4 fois par jour.
  3. On montre à l’enfant une boisson chaude et assez abondante, dans laquelle il est nécessaire d’utiliser des tisanes, des boissons aux fruits, des compotes, qui contribueront à prévenir la déshydratation, en particulier pendant la chaleur.
  4. Afin d'établir le fonctionnement du tractus gastro-intestinal lors de maladies infectieuses, il est nécessaire de donner à l'enfant un bouillon de riz et de carottes.
  5. Pour faire baisser la température, ils font une décoction de baies de cerises séchées, pour ce faire, prenez 100 g de cerises, exigez 0,5 l d’eau bouillie.

Avant d'utiliser la médecine traditionnelle pour traiter le rhume chez les nourrissons, vous devez être examiné par un médecin et obtenir son approbation pour le traitement. Les recettes ménagères peuvent être utilisées avec des médicaments.

Prévention

Le nombre de rhumes chez les enfants de moins d'un an est déterminé par le travail du système immunitaire. C'est pourquoi le bébé devrait recevoir toutes les vitamines nécessaires avec de la nourriture. Il est très important d'éviter, surtout lors d'épisodes de rhume, que ce soit dans des lieux publics, c'est dans ceux-ci que l'infection se propage le plus activement. Il est nécessaire de ventiler soigneusement et régulièrement la pièce et d'observer les conditions de température et d'humidité qui y règnent.

La portée et les instructions d'utilisation de la rimantadine sont décrites dans cet article.

Vidéo

Conclusions

Les maladies catarrhales sont rarement observées chez les jeunes enfants de moins d'un an. Cette caractéristique est due à l'allaitement au cours duquel une forte immunité se forme chez l'enfant. En cas d'infection, il est nécessaire de faire appel à un médecin, car la liste des médicaments autorisés à cet âge est limitée. N'abandonnez pas les médicaments traditionnels, car les recettes ménagères sont sûres.

Vous Aimerez Aussi