L'enfant ne passe pas froid

S'occuper de la santé de leurs enfants repose exclusivement sur leurs parents. Réponse opportune et appropriée aux divers maux de l'enfant: comportement décent. Lorsqu'un enfant n'a pas le nez qui coule pendant longtemps, cela vaut la peine de revenir, non seulement à un pédiatre, mais aussi à un ORL. De telles circonstances ne peuvent être ignorées et prennent toutes les mesures nécessaires pour les éliminer rapidement.

Pendant longtemps ne passe pas un rhume chez un enfant

En règle générale, l'écoulement nasal standard cesse dès 7 à 8 jours à compter du début de la maladie. Une décharge transparente mineure peut se produire quelques jours de plus. L'enfant n'a pas tardé à avoir le nez qui coule si son cours actif est observé pendant plus de deux semaines. Dans la plupart des cas, les symptômes supplémentaires sont complètement absents. Une image similaire peut être tracée en raison de la pénétration accrue des virus dans la cavité nasale et de leur travail actif. Des causes supplémentaires peuvent être des réactions allergiques à divers agents pathogènes. Les blessures mécaniques provoquent souvent un écoulement long et ininterrompu d'écoulement clair du nez.

Lorsque le nez qui coule de l’enfant ne va pas trop longtemps, les problèmes peuvent être les suivants:

  1. Complications après une rhinite aiguë due à l'action active de bactéries. Les agents pathogènes viraux en symbiose avec les bactéries entraînent l’apparition de sécrétions brunes purulentes de la cavité nasale pendant plusieurs semaines.
  2. Dentition Un nez qui coule est typique des enfants des deux premières années de la vie. Ce processus est causé par une circulation sanguine accrue dans les gencives. Cela conduit à une augmentation de la quantité de mucus qui nécessite une sortie.
  3. Long nez qui coule avec le mauvais traitement. L'utilisation incorrecte de médicaments vasoconstricteurs entraîne une guérison plus lente et un affaiblissement du système immunitaire.
  4. Prédisposition anatomique. Un septum nasal tordu, congénital et après une blessure, conduit à un long nez qui coule.
  5. Allergie. Le contact avec un irritant fait que le nez qui coule de l’enfant ne va pas longtemps. Dès que l'interaction est terminée, le fonctionnement normal des glandes est rétabli.

Pour un traitement adéquat, il est conseillé de comprendre pourquoi un enfant ne coule pas depuis longtemps et de prendre les mesures nécessaires.

Pourquoi mon enfant n’at-il pas froid?

Avant de commencer un traitement ou de le reprendre, il est nécessaire de déterminer pourquoi le nez qui coule de l’enfant ne disparaît pas pendant une longue période. Les raisons ne suffisent pas.

Parmi les coupables les plus probables d’un long nez qui coule, il faut souligner:

  1. Anomalies congénitales: courbure du septum nasal, polypes, augmentation de la taille de la conque nasale inférieure, tumeurs.
  2. Immunité affaiblie.
  3. Infections bactériennes.
  4. Infections cachées
  5. Rhumes fréquents.
  6. Réactions aux médicaments.
  7. Les allergies
  8. Sinusite et adénoïde.
  9. La surfusion du corps.

N'excluez aucune des raisons ci-dessus. Seule une enquête complète peut clarifier la situation.

Le nez qui coule ne passe pas 2 semaines chez l'enfant

Tout d'abord, vous devez déterminer comment traiter le bébé. Des médicaments mal choisis ou un usage incorrect de ceux-ci donnent à penser qu'un nez qui coule ne passe pas pendant deux semaines chez un enfant. Et ce n'est pas la limite.

Les principaux coupables sont souvent les parents. Passion vasoconstricteur gouttes à bon n'apporte pas. Le soulagement temporaire de la respiration de l'enfant n'est rien comparé à d'autres problèmes. Lorsque la rhinite chronique devient la norme, aucun médicament ne pourra tout simplement pas aider.

Souvent, un nez qui coule ne passe pas pendant 2 semaines chez un enfant en raison de l'infection supplémentaire par une bactérie. Mélangés de virus, ils compliquent la récupération et continuent à produire les produits de leur pourriture.

Plus difficile est la situation lorsque le problème réside dans des maladies supplémentaires. Les maladies des végétations adénoïdes créent souvent tout un «tas» de problèmes de santé de l’enfant, dont le long nez qui coule.

Le point important est l'immunité. Si elle est abaissée, l'hypothermie, un virus ou une bactérie ne laissera pas le bébé seul. Par conséquent, il doit être maintenu au bon niveau.

Le nez qui coule ne passe pas un mois chez l'enfant

Les raisons principales sont presque les mêmes qu'avec une rhinite de deux semaines. Le plus souvent, lorsqu'un nez qui coule ne passe pas un mois chez un enfant, une croissance active du tissu adénoïde peut être un problème. Les fonctions de protection sont nivelées. Et les végétations adénoïdes ne créent que des problèmes. La cavité nasale est ouverte aux infections et toutes sortes d'agents pathogènes s'y reproduisent bien. Le problème est éliminé par une intervention chirurgicale.

Les médicaments qui provoquent une réaction allergique provoquent souvent aussi la rhinite allergique et se poursuivent jusqu'au moment où l'enfant cesse de prendre des médicaments.

L'enfant ne coule pas et ne tousse pas

Ces réactions sont dues à des allergies. L'enfant n'a pas le nez qui coule et ne tousse pas, ce qui signifie qu'il est en contact avec l'allergène. Bien que la toux dans ce cas devrait être sèche et la décharge du nez est transparente.

Souvent, la cause de la durée de ces symptômes est une laryngite. Avec le mauvais traitement et le mauvais diagnostic: infections virales respiratoires aiguës ou rhumes, vous pouvez augmenter le cours de la maladie. Tout d'abord, nous vous recommandons de visiter LORA et de passer des tests: général et immunoglobuline.

Que faire si l'enfant ne passe pas le rhume?

Cela ne vaut pas la peine d’attendre la grâce de la nature et de penser que tout se passera tout seul. Il est rationnel d'adopter des méthodes adéquates de traitement et de prévention. Par conséquent, pour savoir quoi faire si un enfant n'a pas le nez qui coule, il est nécessaire de décider en fonction de l'âge du bébé, de la tolérance de diverses drogues et des remèdes populaires.

L'inhalation

L'inhalation aidera à dégager le mucus des voies nasales et facilitera la respiration. Grâce aux nébuliseurs et à l'inhalateur à vapeur, il est devenu plus facile de répartir efficacement l'inhalation dans la cavité nasale. Si vous ne souhaitez pas recourir à des médicaments, vous pouvez utiliser de l'eau minérale Borjomi pour liquéfier le mucus. Cinq minutes de cette inhalation ramollissent parfaitement le mucus.

Les décoctions d'eucalyptus, de laurier, de sauge et de menthe sont également très efficaces. Effectuer ce type d'inhalation au moins 5 fois par jour. Pour les petits enfants est suffisant et 3 fois.

Il faut se rappeler que les inhalations de vapeur «à l'ancienne» sur des pommes de terre ou des pommes de pin cuites à la vapeur dans une casserole, ne doivent être effectuées que par des enfants plus âgés et assurez-vous qu'ils ne sont pas trop proches de la casserole chaude et de son contenu.

Bien que les inhalateurs à vapeur et les nébuliseurs largement annoncés soient devenus incroyablement populaires, avec rhinite et simple rhume, ils n’ont pratiquement aucun effet thérapeutique.

Le rinçage

Un excellent moyen de faciliter la respiration. Parfait pour laver l'eau de mer propre. S'il n'y en a pas, il est possible d'effectuer la procédure en utilisant des cristaux de sel marin dissous dans de l'eau. Le sel gemme convient également.

Les bouillons faibles de camomille et d'eucalyptus ont un bon effet désinfectant. Après la cuisson à la vapeur, la perfusion doit être filtrée et injectée à petites doses dans la cavité nasale. Ces lavages facilitent non seulement la respiration, mais détruisent également les germes.

Homéopathie

Cette approche médicale est controversée. Certains sont en faveur de ce traitement et beaucoup d’autres sont contre. Bien que la plupart des gens qui savent ce que l'homéopathie est disposé à recourir à un tel traitement. Parmi les remèdes homéopathiques les plus populaires contre le rhume, il convient de noter:

  • "Fléau Allium".
  • "Arrum trifillum".
  • Hammomia.
  • "Hepar Soufre".
  • "Efuraziya."
  • "Kali Bichromicum".
  • "Natrium Sulfuricum".
  • Sabadilla.
  • "Tui."

Comment prendre ces remèdes homéopathiques devrait dire à l'homéopathe. Indépendamment, sans inspection préalable, un tel traitement ne peut être effectué.

L'enfant ne passe pas un rhume, que de traiter?

Si une question se pose plutôt que de traiter le nez qui coule d’un enfant, vous devriez contacter un spécialiste avec cette question. Seulement souvent, les conseils et les recommandations ne donnent pas un résultat efficace. Dans ce cas, il est utile de considérer le traitement médicamenteux le plus populaire et de décider si un enfant n’est pas enrhumé, ce qu’il faut traiter et quels moyens utiliser.

Gouttes

Toutes les gouttes, quels que soient leur focalisation et leur spectre, doivent être appliquées correctement. Par conséquent, la posologie et le déroulement de l'administration ne doivent en aucun cas être dépassés. Les gouttes les plus populaires avec la rhinite prolongée:

Il y a beaucoup d'analogues. Mais, si initialement les gouttes n’apportaient pas de soulagement, à l’avenir, vous ne devriez pas y avoir recours.

Dans ce cas, les pommades ont immédiatement plusieurs actions: désinfectante, régénérante, anti-inflammatoire, etc. En outre, ils empêchent la pénétration de virus dans la cavité nasale. Parmi les plus efficaces:

Appliquez la pommade au minimum, de manière à ne pas brûler la membrane muqueuse et à ne pas provoquer de réactions allergiques.

Les sprays

Cette méthode de traitement est efficace et soulage rapidement les symptômes. Mais, appliquer des pulvérisations constamment et dépasser le dosage ne peut pas. Cela peut entraîner des complications. Les pulvérisations suivantes sont les plus efficaces:

Énuméré les options les plus douces qui ne nuisent à personne un petit corps.

Remèdes populaires

Il est important que les bébés se débarrassent du froid. Les remèdes populaires utilisés pour traiter la rhinite sont variés. Les plus efficaces incluent:

  • Gouttes de miel et de jus de betterave. En enterrant quelques gouttes dans chaque passage nasal 3 fois par jour, vous pouvez non seulement adoucir le mucus, mais également produire un véritable effet désinfectant.
  • Aloe. Un couple de gouttelettes dans chaque passage nasal, à des intervalles de 5 heures, facilitera l'état de santé de l'enfant et lui nettoiera le nez.
  • Huile d'argousier. Twist turunda, tremper dans l'huile d'argousier. Insérez un turunda dans chaque passage nasal. Tenez pendant au moins 10 minutes.

Les remèdes populaires simples et sûrs aident avec un long nez qui coule et le traitent beaucoup plus rapidement que les drogues célèbres.

Un enfant n'a pas le nez qui coule pour plusieurs raisons. Sur la base de la cause première identifiée, il est utile d’aborder le processus de traitement avec des précautions particulières, une rhinite prolongée ne posant plus problème.

Que faire si l'enfant ne passe pas le rhume?

Un nez qui coule dans l'enfance est l'un des symptômes les plus fréquents des maladies respiratoires. Dans la plupart des cas, il ne nécessite même pas de traitement ou se traite facilement avec des remèdes populaires et des médicaments. Mais une situation où un nez qui coule ne disparaît pas deux semaines après le début de la maladie ou même après un mois peut agiter toute mère. Pourquoi, alors, la rhinite peut-elle évoluer aussi longtemps et comment les parents doivent-ils agir dans de tels cas?

Raisons

Très souvent, un écoulement prolongé du nez qui coule est causé par une situation dans laquelle parents et médecins n’ont pas déterminé la cause de la maladie, de sorte que toutes les mesures prises pour la combattre sont inefficaces. Dans ce cas, l’enfant souffre non seulement des symptômes de nez qui coule (il gêne la respiration, le sommeil, l’alimentation, la sensation des odeurs et des goûts), mais également de diverses manipulations qui ne soulagent pas.

Les raisons pour lesquelles un nez qui coule ne passe pas 10 jours ou plus peuvent être:

  • La réaction physiologique de la membrane muqueuse des nouveau-nés. Il se produit lorsque les voies respiratoires du nourrisson s’habituent à des troubles respiratoires extérieurs à l’utérus. Cela se manifeste par un nez qui coule, qui peut durer jusqu'à 8-10 semaines. Ses symptômes reniflent et "reniflent" par le nez, ainsi qu'une petite quantité de morve transparente à partir du nez des plus petits. Le bien-être général du bébé ne souffre pas et un tel nez qui coule ne nécessite aucun traitement.
  • Sinusite. Outre le long nez qui coule, l’odorat de l’enfant est également perturbé, la voix devient nasale et la température corporelle augmente. Le bébé peut se plaindre de douleur et d'une sensation de plénitude dans la région des sinus paranasaux touchés. En règle générale, l'état général du bébé en souffre énormément, obligeant les parents à demander immédiatement de l'aide médicale.
  • Réaction allergique. Le long nez qui coule avec des écoulements clairs et aqueux, causés par cette cause, est généralement accompagné d'éternuements, de démangeaisons dans le nasopharynx, de difficultés respiratoires la nuit. L'effet du pollen des plantes à fleurs, de la poussière domestique, des moisissures, des substances synthétiques provenant des produits chimiques domestiques, de la laine, des duvet et d'autres allergènes entraîne son apparition. Chez de nombreux enfants, la rhinite allergique est associée à une dermatite, des allergies alimentaires et même à l'asthme.
  • Adénoïdes. En raison de la prolifération excessive des tissus des amygdales chez un enfant, la respiration par le nez est perturbée et l'immunité locale en souffre. La maladie peut être identifiée par l’apparition d’une voix nasale, un ronflement dans un rêve ou une respiration buccale constante.
  • Complications de la rhinite aiguë. Elle est souvent causée par des virus, mais quand une infection bactérienne s’associe, la maladie devient durable et nécessite un changement de tactique de traitement. Le plus souvent, les complications bactériennes sont causées par des staphylocoques, des pneumocoques et des bâtonnets hémophiles. En même temps, la nature des écoulements nasaux change: ils deviennent épais, jaunâtres au début, puis verdâtres. Le risque de sinusite ou d'otite moyenne augmente.

Le Dr Komarovsky parle également des causes du rhume dans son programme:

Les facteurs plus rares à l'origine d'une rhinite prolongée sont:

  • Corps étranger dans la cavité nasale.
  • Dentition
  • Septum nasal courbé.
  • Polypes ou autres tumeurs dans la cavité nasale.

Que faire

Quand voir un docteur

Montrez à l'enfant un pédiatre ou un ORL si:

  • Le nez qui coule ne dépasse pas 10 jours.
  • Le nez de l'enfant est constamment bouché, de sorte que le bébé ne respire que par la bouche.
  • L'odorat de l'enfant a diminué ou complètement disparu.
  • Du mucus épais jaune-vert est sécrété par le nez.
  • L'enfant se plaint de nez qui pique et de maux de tête.
  • Le bébé est lent et ne dort pas bien.

Enquête

Un enfant qui n'a pas le nez qui coule depuis 10 jours ou plus se verra attribuer:

  • Compléter la numération globulaire avec la définition de leucoformulie. Un tel examen aidera à confirmer l’infection bactérienne ou le caractère allergique de la maladie.
  • Rhinoscopie Le médecin examinera la cavité nasale à l'aide d'un réflecteur frontal et d'un miroir nasal (avec rhinoscopie antérieure) ou d'un miroir nasopharyngé et d'une spatule (avec une rhinoscopie postérieure). L'examen aidera à voir l'état du septum nasal et de la concha. Si une suspicion de sinusite apparaît, une rhinoscopie endoscopique est possible.
  • Examen des écoulements nasaux. Un enfant peut subir un frottis, une PCR pour détecter les virus ou les bactéries, ainsi qu'un criblage bactérien pour déterminer la sensibilité de la flore aux médicaments antimicrobiens.
  • Diaphanoscopie. Une telle étude des sinus paranasaux par rayons X est maintenant souvent prescrite au lieu d’un examen aux rayons X. Elle est effectuée dans une pièce sombre pour déterminer si les sinus paranasaux conduisent la lumière. Normalement, ils le sautent bien, et avec l'inflammation il y aura un assombrissement.

Traitement

  • Si le nez qui coule chez un bébé au cours des premiers mois de sa vie est physiologique, aucun traitement spécifique n’est requis de la part des parents. Il est seulement nécessaire de créer une chapelure des conditions optimales pour la respiration - nettoyer l'air, l'humidifier, maintenir une température de l'air confortable.
  • Dans le traitement de la rhinite virale, compliquée par une infection bactérienne, utilisez des médicaments, notamment des antiseptiques ou des antibiotiques. Ils doivent être prescrits par un médecin, car ces médicaments, bien que leurs effets locaux soient différents, ont également des effets secondaires. Dans le traitement de telles rhinites prolongées, Protargol, Dioxidin, Miramistin, Isofra, Polidex et d'autres médicaments sont utilisés.
  • Si la cause d'une rhinite prolongée est une allergie, il faut tout d'abord exclure l'influence des allergènes sur le corps de l'enfant. Le médecin vous prescrira également un traitement spécifique utilisant des anti-inflammatoires et des antihistaminiques, par exemple des gouttes de Zyrtec. De plus, on montre aux enfants avec un tel nez qui coule hydratant le nez avec une solution saline ou avec du sel marin.
  • Dans une situation où un long nez qui coule provoque des végétations adénoïdes, la question de la tactique du traitement devrait être tranchée par le médecin. Dans certains cas, des méthodes assez conservatrices, mais parfois pas sans chirurgie.

En détail sur les méthodes de traitement informera l'otolaryngologiste pédiatrique I.V. Leskov:

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant de 10 mois

Ce qui peut être causé par un nez qui coule chez un enfant de 10 mois

  • Étiologie du phénomène
  • Traitement de la rhinite chez les enfants
  • Prévention de la rhinite chez les enfants

Un écoulement nasal chez un enfant (10 mois) se développe le plus souvent en raison d'une infection virale aiguë ou d'une allergie. La rhinite chez les enfants de moins d'un an est le symptôme le plus courant de diverses infections des voies respiratoires et d'autres pathologies respiratoires. Chez un enfant de dix mois, la structure de la cavité nasale avec des passages nasaux étroits prédispose à un œdème de la membrane muqueuse, ce qui complique la respiration nasale.

La situation est compliquée par le fait que les enfants ne peuvent toujours pas nettoyer indépendamment la cavité nasale de mucus. Il est difficile pour un enfant enrhumé de respirer. De ce fait, le sommeil est perturbé, son appétit diminue, il est capricieux et se comporte sans repos. Si le temps ne guérit pas le nez qui coule, des complications telles qu'une sinusite, une pneumonie, une amygdalite peuvent survenir. La malnutrition due à des difficultés respiratoires peut entraîner une perte de poids et affaiblir le corps de l’enfant. La première étape consiste à rechercher la cause de la rhinite.

Étiologie du phénomène

Si le nez qui coule est accompagné de fièvre, de sécrétions nasales épaisses et de toux, il s'agit probablement d'une infection virale ou bactérienne. En pénétrant dans la membrane muqueuse, les virus pénètrent dans les cellules de l'épithélium, où ils se multiplient, développant un processus inflammatoire. Dans la première phase de la maladie, l'enfant pose le nez, la respiration devient difficile, le nez qui pique, des éternuements. La deuxième étape de l'inflammation infectieuse des voies respiratoires est caractérisée par un écoulement nasal abondant. En raison du gonflement prononcé de la membrane muqueuse, le bébé doit respirer par la bouche, il est difficile d'allaiter. Ces maladies nécessitent un diagnostic compétent et un traitement sous la surveillance d'un médecin.

La rhinite allergique se développe lorsqu’elle est exposée à une substance irritante sur la membrane muqueuse de l’enfant. La rhinite allergique est rarement diagnostiquée chez un nourrisson de moins d'un an. Cependant, si les parents observent que le bébé a des écoulements nasaux après le contact avec des plantes à fleurs ou des animaux domestiques, vous devriez alors consulter un spécialiste. Pour confirmer le diagnostic d'un test sanguin, test cutané. La rhinite allergique est accompagnée d'éternuements, de larmoiements, de démangeaisons au nez. En outre, un enfant peut avoir une toux, une éruption cutanée et un gonflement du visage. Les allergènes peuvent être de la poussière, des tissus, des additifs aromatiques dans du savon, des crèmes. La rhinite allergique est dans la plupart des cas transmise à l’enfant par les parents.

Un écoulement nasal chez un enfant de 10 mois peut survenir lors de la poussée dentaire. L'inflammation non infectieuse des gencives augmente la circulation sanguine dans les vaisseaux sanguins, touchant la muqueuse nasale. Cela est dû au fait que les gencives et les muqueuses nasales sont alimentées en sang par une seule artère. Lorsque la dentition augmente, le flux sanguin entre également dans la muqueuse et les gencives du bébé. En conséquence, la muqueuse gonfle et commence à produire beaucoup de mucus. En règle générale, lorsque les dents sont coupées, l'écoulement nasal est aqueux et transparent et n'interfère pas beaucoup avec la respiration. Dès que la dent éclate, l'excès nasal cesse. En outre, les poussées dentaires affaiblissent l'immunité locale et générale, ce qui peut provoquer des lésions infectieuses des voies respiratoires supérieures.

Traitement de la rhinite chez les enfants

Comment traiter un nez qui coule chez un bébé de 10 mois? Lorsque le rhume est causé par un rhume, le médecin traitant prescrit un traitement en fonction de l'état du patient. Si nécessaire, des préparations antibactériennes et antiseptiques sont prescrites pour lutter contre l'agent pathogène. Les gouttes vasoconstricteurs aident à réduire le gonflement de la membrane muqueuse et à éliminer la congestion nasale. Cependant, l'utilisation à long terme de tels médicaments n'est pas recommandée chez les enfants de 10 mois. Les gouttes nasales Derinat sont utilisées pour supprimer l’infection. Les gouttes salines, incorporant des ingrédients naturels, hydratent la membrane muqueuse et nettoient le nez du bébé de toute contamination. Des médicaments antipyrétiques sont prescrits dans les cas où la maladie est accompagnée d'une température corporelle élevée. De nombreux traitements sont inacceptables pour le bébé et l'affirmation suivante: comment je guéris et traiterai l'enfant, est totalement inappropriée ici. Tous les médicaments doivent être prescrits exclusivement par un médecin.

En cas de rhinite infectieuse, on montre à l'enfant qu'il boit abondamment sous forme d'eau bouillie, de compotes et de boissons aux fruits. Lorsque les signes d'un puits froid aident à la chaleur sèche. Il est nécessaire de verser de la moutarde sèche dans des chaussettes la nuit et de donner à votre bébé un verre de boisson chaude.

Étant donné que les enfants de cet âge ne savent pas se moucher, les parents devraient régulièrement se débarrasser de leur mucus accumulé. Pour ce faire, utilisez un aspirateur spécial pour enfants, qui est une poire en caoutchouc avec une pointe. Vous ne devez pas effectuer la procédure trop souvent pour empêcher la membrane muqueuse de se dessécher. Il est nécessaire de dégager le nez avant d'allaiter et de dormir. Les écoulements aqueux transparents doivent être humidifiés avec des lingettes douces. Humidifiez la membrane muqueuse doit être une solution saline ou une solution de sel marin. Des solutions particulièrement efficaces aident à diluer les écoulements nasaux épais - améliorent leur écoulement.

Il est nécessaire de ventiler la pièce où se trouve l'enfant et de surveiller l'humidité de l'air. La nuit, vous pouvez accrocher une serviette humide à la tête du lit des enfants. Sur une serviette, déposez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus, de sapin ou de pin, qui produiront un effet antibactérien et faciliteront la respiration de votre bébé.

Pour le traitement de la rhinite chez les enfants, vous pouvez essayer l'inhalation en utilisant un nébuliseur. Ceci est un dispositif spécial qui convertit les solutions médicamenteuses en aérosol et favorise leur pénétration dans les voies respiratoires d'un enfant. Le médicament pulvérisé couvre toute la surface de la membrane muqueuse, est rapidement absorbé par le sang et permet une guérison rapide. Les nébuliseurs sont faciles à utiliser et peuvent être utilisés à la maison. Les chaînes de pharmacies ont des inhalateurs dans la gamme sous la forme de jouets brillants, cela permet une inhalation sous la forme d'un jeu divertissant. Les principaux types de nébuliseurs convertissent les solutions médicamenteuses placées en vapeur ou en brouillard avec une taille donnée de particules d'aérosol. Les nébuliseurs modernes pour enfants fonctionnent en mode silencieux, ce qui leur permet d'être utilisés pendant que l'enfant dort.

Les enfants de dix mois peuvent être traités avec l'acupuncture. En massant les points spéciaux au niveau des ailes du nez, du pont nasal et des sourcils avec de légers mouvements, on peut grandement faciliter la respiration du bébé.

Pour éviter que le mucus ne tombe dans la gorge et ne provoque pas de toux pendant le sommeil, il est nécessaire de relever les pieds du berceau afin que la tête soit légèrement relevée.

Comment traiter un nez qui coule avec la dentition? Dans de tels cas, un traitement spécialisé n’est pas nécessaire, le pédiatre peut vous prescrire des médicaments pour soulager la douleur des gencives. Pendant la période du processus physiologique de la dentition, le bébé doit être protégé de l'hypothermie et les voies nasales doivent être nettoyées du mucus.

Comment guérir la rhinite allergique? La première condition est d'éliminer le contact de l'enfant avec l'allergène. Les antihistaminiques pour lutter contre le rhume doivent être prescrits par le médecin traitant. Les gouttes vasoconstricteurs ne guérissent pas les allergies, mais ne réduisent que temporairement les symptômes de la maladie. Pour cette raison, ils sont rarement prescrits pour la rhinite allergique. Les méthodes de traitement de la rhinite allergique chez les enfants dépendront de la gravité des symptômes. En cas de rhinite allergique, il est nécessaire d'effectuer un nettoyage humide quotidien dans la chambre des enfants, utiliser un humidificateur, en particulier pendant la période de chauffage hivernal. L'air sec irrite les muqueuses et aggrave l'évolution de la maladie.

Prévention de la rhinite chez les enfants

Il est nécessaire de toujours habiller l'enfant en fonction de la saison, en évitant l'hypothermie et la surchauffe de son corps. Il est important de maintenir le climat intérieur correct. Pour cela, il est recommandé d'utiliser un humidificateur.

Il faut éviter les contacts avec les enfants malades et, pendant les épidémies de grippe, protégez le bébé des grandes foules. Il est nécessaire de renforcer le système immunitaire: marchez plus souvent au grand air, endurcissez l'enfant avec des bains d'air, surveillez la nutrition. Si le rhume chez les nourrissons dure plus de 3 jours, il est conseillé d'arrêter toutes les tentatives d'auto-traitement et de passer un examen chez un médecin.

Le nez qui coule chez un enfant de 10 mois: comment traiter, les causes d'apparence, les actions des parents

La rhinite, un nez qui coule, est courante chez les enfants, en particulier à l’âge de moins d’un an. Cela est dû au système immunitaire pas encore complètement développé, qui n'est pas toujours capable de repousser les agents infectieux de l'extérieur. Si votre bébé a le nez qui coule, il est recommandé de ne pas hésiter et de commencer le traitement dès que possible. Le corps de l'enfant présente certaines caractéristiques. Par conséquent, un nez qui coule chez un bébé de 10 mois peut facilement entraîner de graves complications.

Types de rhume chez un enfant

Pour traiter correctement un enfant, et surtout, rapidement et efficacement, vous devez avoir une idée de la cause de la maladie.

  1. Rhinite physiologique. Ce phénomène est caractéristique des bébés de moins de 3 mois. Cela est lié au fait que le système respiratoire de ces enfants en bas âge n’est pas encore complètement formé et qu’il libère trop de mucus à titre de réaction protectrice. Le plus souvent, jusqu'à 3 mois, il n'est pas nécessaire de traiter, s'il n'y a pas de signes évidents que l'enfant est malade. Très tôt, les voies nasales de l’enfant sont très étroites et le mucus trop fort. Il est impossible de traiter une rhinite physiologique, car cela ralentirait le processus d’adaptation de l’organisme aux conditions environnementales.
  2. Infection. Lorsqu'un enfant atteint l'âge de 2 à 3 mois, les manifestations d'une rhinite physiologique disparaissent. Par conséquent, si une morve apparait, une infection pourrait facilement en être la cause. Ses agents pathogènes peuvent être des bactéries et des virus. En cas d'infection, la morve acquiert une teinte verte ou jaune notable et devient plus épaisse. En aucun cas, une telle maladie ne devrait être autorisée à dériver. Elle peut évoluer et entraîner des complications importantes, telles que l’otite moyenne.

En outre, une maladie infectieuse peut être accompagnée d'une température corporelle élevée, d'une anxiété constante du bébé, d'une perte d'appétit, d'une toux, etc.

  1. Rhinite allergique. Si vous êtes convaincu que le bébé n’est pas malade, un bébé de 10 mois peut bien être allergique, ce qui se manifeste par une sécrétion accrue de mucus nasal. Il peut être difficile de comprendre s’il s’agit d’une allergie ou d’une infection, mais s’il s’agit toujours d’une allergie, le traitement approprié aidera à enrayer les symptômes et à permettre à l’enfant de vivre en paix.

Que faire et que ne pas faire si votre bébé est enrhumé?

Les parents actifs sont toujours prêts à aider, mais vous devez savoir exactement ce que l'enfant aidera à un moment donné.

  • Maintenir un microclimat favorable dans la pièce où habite l'enfant. Cela signifie que la température de l'air ne doit pas dépasser 18 ° C et que l'humidité doit atteindre au moins 50%. Dans de telles conditions, les muqueuses ne dessècheront pas beaucoup et n'aggraveront pas la position du bébé malade;
  • Si l'air n'est pas suffisamment humide, utilisez des appareils spéciaux - des humidificateurs. Il serait également agréable de placer dans la pièce des récipients contenant de l’eau, des objets mouillés ou un aquarium, s’il n’est pas possible d’apporter un humidificateur;
  • En tant que traitement auxiliaire, vous pouvez ajouter des huiles essentielles, telles que calendula ou sauge, au bain de votre enfant lors du lavage;
  • Si le nez qui coule est épais, il vaut la peine de laver le nez de l'enfant avec une solution saline ou une décoction d'herbes, car le mucus épais est mal séparé de la surface des voies nasales;
  • Utilisez uniquement les préparations pour enfants recommandées par votre pédiatre.

Lorsque le bébé est malade, vous ne devriez absolument pas faire ce qui suit:

  • Il n'est pas nécessaire d'aspirer la morve chez un petit enfant et d'essayer de le retirer très vigoureusement de la cavité nasale. Cela est dû au fait qu'au cours de la maladie, la muqueuse est déjà irritée - ne pas aggraver la situation;
  • Vous ne pouvez pas utiliser inconsciemment divers médicaments, tels que des antibiotiques, sauf sur ordonnance d'un médecin. Premièrement, vous ne guérissez pas le rhume chez un enfant et, deuxièmement, vous pouvez perturber la microflore naturelle de la cavité nasale de l’enfant, ce qui est indésirable;
  • Ne vous attendez pas à ce qu'un rhume passe dans la journée et se guérisse. Le fait est que le système immunitaire de l’enfant n’est pas encore complètement formé. Par conséquent, en l’absence de traitement adéquat, vous courez le risque de déclencher gravement la maladie et de la conduire à de multiples complications.

Stades de développement du rhume

Il semble juste qu'un nez qui coule apparaît soudainement et soudainement. En fait, son développement est cohérent et se déroule en plusieurs étapes.

  1. La première étape est caractérisée par un rétrécissement des vaisseaux de la cavité nasale, ce qui entraîne des symptômes désagréables - sensation de brûlure au nez et sécheresse.
  2. Dans la deuxième étape, l'irritation de la membrane muqueuse est complétée par un œdème et une abondance de mucus liquide. Cette phase dure environ 3 jours et se caractérise par les symptômes les plus prononcés.
  3. Dans la troisième étape, la maladie est déjà en train de se retirer. La morve s'épaissit, leur couleur passe au neutre et disparaît ensuite complètement.

Le traitement de la rhinite ne devrait pas durer plus de 7 à 10 jours, sinon vous devriez contacter votre pédiatre pour obtenir de l'aide.

Complications du rhume chez un enfant

Comme nous l'avons dit, les enfants ont un système immunitaire non formé et toutes les structures anatomiques de la tête sont très proches. Par conséquent, si vous ignorez le rhume, vous pouvez subir de nombreuses complications.

  1. Nez qui coule chronique. Il serait très irresponsable d'amener l'enfant à un si jeune âge à une complication aussi grave. Dans la rhinite chronique, des problèmes respiratoires surviennent constamment et toute infection entraîne le développement d'une rhinite grave.
  2. Otite aiguë. Cette maladie est le plus souvent une complication du rhume chez les jeunes enfants. L'otite, également appelée inflammation de l'oreille moyenne, se propage rapidement de la cavité nasale à la cavité de l'oreille en raison de la petite taille et de la grande largeur du tube auditif qui mène du nasopharynx à la cavité de l'oreille. L'otite ne peut pas être poussée à l'extrême car la cavité de l'oreille est bordée directement par le cerveau et les nerfs. Trouvez les premiers symptômes et commencez un traitement précoce.
  3. Sinusite Comme vous le savez, pour réduire la masse du crâne au cours de l'évolution de l'évolution, les sinus sont apparus, reliés par des passages à la cavité nasale. Il n’est pas surprenant que des bactéries puissent également s’y installer en toute sécurité. Le traitement de la sinusite devrait être identique à celui d'un nez qui coule, mais l'utilisation d'antibiotiques est nécessaire, éventuellement avec l'aide d'un compte-gouttes.

Il est possible que la maladie migre vers d'autres organes. Le bébé doit donc toujours soigner un rhume.

Traitement de la rhinite

Un nez qui coule chez un enfant de 10 mois comment traiter - cette question est posée par chaque parent adéquat qui a découvert la maladie chez son bébé. Regardons les points principaux associés au traitement de la rhinite chez le nourrisson.

Article dans le sujet - L'huile d'argousier dans le rhume d'un enfant.

La chose la plus importante est de ne pas traiter un nez qui coule sans la recommandation d'un médecin. Si vous voulez y remédier rapidement, faire appel à un pédiatre serait la meilleure solution.

  1. Gardez la cavité nasale propre. Vous ne pourrez pas nettoyer le nez de votre bébé tout le temps, mais cela doit être fait avant les repas et avant le coucher. Pour manger, l'enfant doit respirer par le nez et la nuit, le bébé dormira plus paisiblement si sa respiration nasale est rétablie.
  2. Hydratez la muqueuse du bébé. Si la morve est liquide, il n'est pas nécessaire de le faire, mais sinon, une solution saline physiologique peut avoir l'effet souhaité. Réduire l'irritabilité de la muqueuse nasale aidera à éliminer le gonflement le plus tôt possible et à purger la respiration.
  3. Rincer la buse avec de la saumure ou une décoction d’herbes - Aqua Maris, Marimer, etc. Cela aidera à éliminer les agents pathogènes.
  4. Les gouttes vasoconstricteurs ne guérissent pas mais aident à rétablir la respiration. Vous ne devriez pas en abuser, mais avant d'aller au lit ou de manger un enfant, vous pouvez vous égoutter le nez. Enfants de 10 mois prescrits gouttes Nazol Baby, Vibrocil.
  5. Drogues contre les virus. Si votre médecin a déterminé que la cause de la maladie est due à un virus, vous devez utiliser un médicament antiviral pour les enfants. Des rendez-vous communs - Interferon.
  6. Les antibiotiques aident à éliminer les bactéries pathogènes de la cavité nasale. Il est nécessaire de suivre pleinement le traitement afin d'éviter une rechute de la maladie. Le médicament est prescrit exclusivement par un médecin pédiatre, en fonction de l'agent pathogène identifié - une bactérie particulière. L'automédication avec des antibiotiques pour un bébé de 10 mois est hors de question!
  7. Médicaments antiallergiques. Si le bébé est allergique, le médecin vous prescrira des gouttes pour l’allergie - Zodak, Zirtel, Fenistil.

De plus, certains parents préfèrent se tourner vers la médecine traditionnelle. Cependant, ses recettes ne sont pas toujours efficaces et donnent parfois un faux effet positif, à cause duquel la maladie progresse imperceptiblement.

Faites attention aux méthodes de traitement de la rhinite chez les enfants de 2 ans.

Prévention des maladies ORL chez les enfants

Si vous souhaitez éviter des maladies chez l'enfant à l'avenir, vous devez prendre soin de la prévention de la rhinite.

  1. Maintenir un microclimat optimal dans la pièce. Vous pouvez lire à ce sujet ci-dessus (humidité et température optimale).
  2. Tempérer l'enfant. Il existe de nombreuses recommandations sur le Web sur la façon de tempérer un bébé et de ne pas nuire à sa santé.
  3. Continuez à allaiter autant que possible car le lait maternel fournira une protection immunitaire maximale au nourrisson.
  4. Marchez plus souvent avec votre bébé. L'air frais et la lumière du soleil ont des effets néfastes sur les agents pathogènes et contribuent également à la synthèse de la vitamine D dans le corps.
  5. Une quantité suffisante de vitamines aidera également l'enfant à lutter contre la maladie.

Dans le traitement de la rhinite, la chose la plus importante à retenir est que cette maladie peut prendre des formes assez graves, vous ne devez donc pas l’ignorer. Prenez soin de votre bébé, protégez-le contre les maladies, menez des activités de prévention, prenez soin de votre régime quotidien et de la nutrition appropriée.

Comment guérir rapidement un rhume chez un enfant jusqu'à un an

La plupart des parents s’inquiètent peut-être de la santé de leur progéniture. Cependant, l'immunité non formée des nourrissons conduit souvent à diverses maladies. Un nez qui coule chez un enfant de moins d’un an n’est pas rare, il se fait mal, car le bébé ne sait toujours pas se moucher, et nettoie donc bien la cavité nasale.

Symptomatologie

Les principaux symptômes qui accompagnent un nez qui coule chez un enfant de 6 mois:

  • essoufflement;
  • sécrétion de mucus;
  • comportement agité;
  • l'irritation se développe en raison de pertes persistantes sous le nez.

Traiter les nourrissons est particulièrement difficile. Cette difficulté de traitement réside dans le fait que tous les médicaments ne sont pas autorisés pour les nourrissons. En outre, le nourrisson ne peut pas avaler le médicament et ne sait pas se moucher. Le fait que les nourrissons ne sachent pas respirer par la bouche complique particulièrement l'évolution de la rhinite à cet âge.

Conseils de traitement de base

En fonction des particularités de l'âge des enfants, il est possible de formuler des recommandations générales qui permettront de traiter le nez qui coule chez les nourrissons:

  • dans la crèche, il faut créer des conditions de vie favorables. Cela signifie que la température ne doit pas dépasser 18 degrés. En outre, l'air ne doit pas être trop sec, vous devez donc acheter et allumer l'humidificateur. L'air frais et humide ne permettra pas au mucus de se dessécher et favorisera une récupération rapide;
  • la congestion du nez d'un bébé de trois mois peut être éliminée avec le flagelle de coton. Pour les enfants de plus de 6 mois, il est recommandé d'acheter un aspirateur, qui peut effectivement sucer la morve. Pour que le traitement de la rhinite chez les enfants soit efficace, il est nécessaire de le distinguer en fonction de l'âge de l'enfant.

Excrétion de mucus comme norme physiologique

Un nez qui coule chez un bébé d'un mois n'a pas tendance à attraper un rhume. C'est ce qu'on appelle la rhinite physiologique, qui n'a pas besoin d'être traitée. Ce phénomène peut s’expliquer par le fait qu’avant la naissance, l’enfant était dans un milieu liquide, car la membrane muqueuse du nez ne se forme finalement qu’après la naissance.

Au cours des premiers mois de la vie, les voies nasales sont complètement sèches. Même le nez qui coule chez un bébé de deux mois est une caractéristique anatomique. Quelques semaines seulement après la naissance, la muqueuse nasale commence à produire du mucus.

Mais avec cette rhinite physiologique chez un bébé d'un mois ne passe pas complètement. Les voies nasales du bébé à cet âge sont encore très étroites, au point que le mucus ne rentre pas et s’écoule. Par conséquent, l’apparition d’une petite quantité de liquide clair à l’âge de 1 à 3 mois est considérée comme normale et le traitement de ce phénomène ne fera que nuire.

Un supplément de médicament est inutile et tenter de guérir le processus physiologique empêche uniquement le réglage correct de la fonction de protection du nez. En outre, une petite toux peut survenir en raison du fait que l'écoulement se produit dans la gorge.

Bien sûr, n'excluez pas la probabilité d'une rhinite infectieuse. Elle est causée par un virus ou une bactérie et s'accompagne des symptômes suivants:

  • la température corporelle du bébé augmente;
  • tousser;
  • difficulté à respirer;
  • la décharge acquiert une couleur et une texture différentes, devenant jaunâtre et verdâtre, bien qu'épaisse.

Un tel nez qui coule, bien sûr, doit être traité. Il s'accompagne de désagréments et de symptômes désagréables qui dérangent le bébé. C'est difficile pour lui de manger, il doit se jeter la poitrine pour respirer l'air. L'enfant devient agité, ne dort pas bien. Il peut également s'agir d'une rhinite allergique, conséquence de l'ingestion d'un allergène. Il est assez difficile de poser le bon diagnostic car il n’est pas toujours possible de distinguer un tel rhume d’une maladie infectieuse chez l’enfant. Habituellement, les gens commencent à suspecter une nature allergique lorsque la rhinite persiste plus de 2 semaines.

Comment choisir un traitement par âge

Ci-dessous sera considéré le déroulement d'un rhume et son traitement en fonction de l'âge de l'enfant. À 2 mois, un écoulement nasal excessif peut provoquer une toux due à une irritation du nasopharynx. De plus, à cet âge, le bébé passe tout son temps en position couchée pour que le mucus s'accumule et ne trouve pas de sortie.

Nécessite un nettoyage de la cavité nasale avec des solutions salines, instillation de gouttes hydratantes avec de l'eau de mer. Dans le cas du caractère infectieux de la rhinite, l'utilisation de gouttes vasoconstrictrices est autorisée.

Bien entendu, seul un médecin peut soigner la rhinite chez un enfant si petit, qui déterminera la cause de la lésion et pourra vous prescrire des agents antiviraux ou antibactériens.

Pour éliminer le nez qui coule chez un bébé de trois mois, vous devez d'abord libérer la cavité nasale de la congestion. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des aspirateurs, des dispositifs spéciaux pour aspirer la morve. Ils sont divisés en types suivants:

  • des seringues;
  • aspirateurs mécaniques;
  • pompes d'aspiration à mécanisme de vide.

Avant d'utiliser l'appareil, instillez une solution saline dans la cavité nasale, puis aspirez les accumulations. Trop souvent, cette procédure n’en vaut pas la peine, elle doit être effectuée uniquement sous la forme d’une accumulation de mucus.

Fournitures médicales

Quand un enfant tombe malade, il a la morve et la toux, ses parents sont inquiets. Vous devez résoudre les problèmes immédiatement. Ainsi, la respiration nasale peut être rétablie à l'aide de gouttes vasoconstricteurs. Il existe des médicaments autorisés à partir de trois mois et qui sont sans danger. Habituellement, les gouttes à base d'oxymétazoline sont utilisées chez les nourrissons, ce qui contracte efficacement les vaisseaux de la muqueuse nasale.

Il soulage les poches et facilite rapidement la respiration. L'effet du médicament dure plusieurs heures, permettant à l'enfant de dormir ou de manger. La toux nécessite également un diagnostic médical, car dès le plus jeune âge, elle peut évoluer rapidement en complications telles que bronchite ou même pneumonie.

Les principes de traitement de la rhinite chez le bébé jusqu'à six mois sont les mêmes. Mais après 7 mois, vous pouvez utiliser diverses gouttes d’interféron, qui éliminent la cause du rhume: le virus.

Après avoir franchi un seuil en 8 mois, il est possible d'essayer de traiter avec des méthodes nationales. L’un des plus populaires est l’instillation du nez avec du jus de Kalanchoe dilué dans de l’eau et égoutté 3 fois par jour. À 9 mois, le bébé peut être massé les ailes du nez et du nez. Les points actifs sont massés avec les doigts dans le sens des aiguilles d'une montre, et vous pouvez manipuler la musique sous forme de jeu.

L'âge de 10 mois permet l'utilisation d'un nébuliseur. Un enfant de 10 mois est déjà assis avec confiance et il comprend beaucoup. Il peut être emporté par des dessins animés en s'asseyant pour respirer. Pour hydrater le nez en 10 mois, vous pouvez utiliser une solution saline normale et un bonnet nasal spécial. Vous devez savoir que le nébuliseur à ultrasons ne permet pas l'utilisation d'huile ou de décoction d'herbes, car leurs particules gâcheraient le dispositif.

Mais ces outils sont parfaits pour les inhalateurs à vapeur, qui peuvent également être utilisés à l'âge de 10 mois. Le bébé peut déjà respirer à travers le masque à vapeur. Si le bébé refuse, vous pouvez inhaler la vapeur dans la salle de bain. Les décoctions d'arachide, de camomille, de sauge ou d'eucalyptus âgées de 10 mois conviennent bien. Il hydrate simultanément, réchauffe et a un effet bénéfique sur la muqueuse nasale.

Une toux à l'âge de 10 mois devrait également être traitée. Mais ici, de tels bains de vapeur peuvent provoquer un gonflement des expectorations dans le pharynx. Les enfants n'ayant pas encore développé de réflexe de toux, un caillot de mucus ne pourra pas tousser et s'étouffer. Par conséquent, il est absolument impossible d'effectuer de telles manipulations pendant la journée, avant d'aller au lit. Après une inhalation de vapeur, peu importe la façon dont elle est effectuée, le bébé a besoin d'aide pour se racler la gorge. Vous pouvez provoquer une toux en mettant l'enfant sur vos genoux avec votre ventre et en tapotant sur le dos.

Les enfants âgés de plus de 10 mois sont plus faciles à traiter. Ils peuvent déjà montrer qu'ils sont inquiets et ont des compétences. Il est important d'apprendre à un enfant à se montrer - cela aidera à éliminer le nez qui coule de toute étiologie. Chaque âge nécessite une approche particulière, il est donc préférable de poursuivre le traitement sous la direction d'un médecin.

Partagez sur les réseaux sociaux! Commentaires générés par HyperComments (Votes 1 Rating: 5.00 sur 5) Download.

Les mamans doivent savoir comment traiter le nez qui coule chez un enfant de moins d'un an.

L'écoulement nasal chez un enfant jusqu'à un an est assez fréquent et se produit pour diverses raisons, parmi lesquelles des états physiologiques ou des maladies infectieuses (virales) relativement inoffensifs. Dans chaque cas, la morve est une réaction défensive de la muqueuse nasale en réponse à une sorte d’irritation (air sec, poussière, virus). Un nez qui coule chez les enfants de moins de six mois est rarement contagieux à cause des anticorps sanguins maternels; après 6 mois, leur nombre diminue, ce qui rend le corps de l'enfant plus vulnérable à divers microbes pathogènes. À 10-11 mois, il est possible que l’enfant ait déjà eu plusieurs infections respiratoires. Ce n'est pas effrayant si les parents sont prêts à s'occuper du bébé, peuvent reconnaître la cause du rhume et soigner correctement la morve en utilisant le bon outil.

  • 1 Caractéristiques de la petite enfance
  • 2 traitements
  • 3 Si non traité

Caractéristiques de la petite enfance

Après la naissance, l’enfant est immédiatement soumis à toutes sortes de tests du monde extérieur, dont un nez qui coule. Parmi les raisons, il y en a trois principales:

  • physiologique (maturation du mucus après la naissance chez les enfants des deux premiers mois de la vie), il n’est pas nécessaire de traiter un nez qui coule;
  • infectieuse (virale) - plus fréquente chez les bébés de 6 à 10 - 11 mois en raison d'une diminution du nombre d'anticorps maternels dans le sang, le traitement doit être effectué par un pédiatre;
  • morve allergique - plus chez les enfants après 11 - 12 mois (pour la poussière, la laine, la lessive en poudre), devrait être traitée après l'identification et l'élimination de l'allergène.

Les facteurs prédisposant à l'apparition de la rhinite chez les nourrissons sont les caractéristiques anatomiques de cet âge - passages nasaux étroits et courts, membrane muqueuse tendre, mince et facilement visible, imperfection du système immunitaire.

Chez les enfants plus âgés, la cause du rhume peut être présumée par l'état de l'enfant et il est plus facile de le traiter. Par exemple, lorsqu'une infection virale monte en température, l'état de santé général en souffre, avec la rhinite allergique, la température et l'état de santé restent normaux. Chez le bébé des 10 à 11 premiers mois de la vie, c'est plus difficile à faire. Même une petite congestion nasale et une morve compliquent considérablement la vie d'un bébé, qui est toujours incapable de respirer par la bouche et de se distinguer. Cela entraîne le refus de manger, de pleurer, de perturber le sommeil et de perdre du poids. Par conséquent, il n'est pas recommandé de traiter les nourrissons seuls sans pédiatre. La durée de l'écoulement nasal chez les enfants de moins d'un an est plus longue (10-14 jours) que chez l'adulte (en moyenne une semaine).

Les bébés nus âgés de moins de 10 à 11 mois peuvent être guéris plus rapidement si une atmosphère favorable est créée dans le salon et empêche le mucus de se dessécher dans le nasopharynx. Les parents doivent être conscients que le mucus liquide tue les germes et que leur accumulation est visqueuse et sèche.

Par conséquent, le traitement de la rhinite de toute étiologie devrait inclure les activités suivantes:

  • humidification de l'air dans la pièce où l'enfant dort avec un humidificateur ou des serviettes mouillées pendantes;
  • maintenir une température optimale ne dépassant pas 20 degrés Celsius;
  • aération régulière (10 minutes toutes les heures et demie et la nuit), nettoyage humide;
  • le nettoyage de la cavité nasale de mucus - est effectuée si nécessaire, pour les enfants jusqu'à un mois avec une flagelle de coton, les enfants âgés de plus de 3 mois - en utilisant un aspirateur de pharmacie ou une poire en caoutchouc à bout souple;
  • hydrater la muqueuse nasale avec une solution saline (10 g ou 1 cuillère à thé de sel pour 1 litre d'eau pure) - déposez 2 à 3 gouttes dans chaque passage nasal après quelques heures, puis retirez la morve avec une flagelle de coton;
  • peut être utilisé pour le lavage du nez Otrivin Baby ou d'autres moyens d'eau de mer (Aqualor Baby, Aquamaris), seules les gouttes sont utilisées pour les nourrissons, les sprays peuvent être utilisés après 2 ans;
  • vasoconstricteur - à ne pas utiliser plus de 3 jours de suite en cas d'absence totale de respiration nasale, de température corporelle élevée ou d'otite moyenne suspectée (Nazol Baby, Nazivin 0,01%); ils ne peuvent pas guérir le nez qui coule, mais restaurent la respiration nasale;
  • traitement par inhalation avec une solution saline - peut être effectué pour les enfants de plus de 10 à 11 mois dans un nébuliseur 1 à 2 fois par jour;
  • Les antiviraux et les antibactériens ne peuvent être prescrits que par un médecin, ces médicaments n’ayant pas toujours besoin de traiter la morve chez les nourrissons.

Si non traité

La rhinite chez les bébés est un test sérieux pour les enfants et leurs parents. Chez les enfants âgés de moins de 11 à 12 mois, tous les processus sont plus rapides et la détérioration du bien-être peut survenir soudainement. Un nez qui coule de n'importe quelle étiologie est donc une raison suffisante pour aller chez le médecin. Quand commencer le traitement immédiatement:

  • nez qui coule sur le fond de la température élevée et la détérioration du bien-être général;
  • morve de nature purulente (verte ou jaune) ou avec du sang - devra être traitée avec des antibiotiques;
  • le nez qui coule continue pendant longtemps sans dynamique positive ou avec détérioration (plus de 10 -11 jours);
  • le bébé tousse et a du mal à respirer par la bouche.

Si vous ne traitez pas le nez qui coule ou mal au nez, les enfants peuvent développer des complications telles que l'otite, la bronchite ou la sinusite, ce qui retarde considérablement le traitement et affecte le développement du bébé à l'avenir.

Dans le cas d'un rhume chez les nourrissons ne devrait pas s'engager dans l'auto-traitement, utilisez un remède populaire non testé ou une méthode douteuse. Voir un médecin vous aidera à éviter les complications indésirables et à récupérer rapidement.

Comment traiter un nez qui coule chez les enfants de 6 mois

Après la naissance de l'enfant, les parents sont confrontés aux premières difficultés, parmi lesquelles l'écoulement nasal n'est pas la dernière. Un nez qui coule chez un enfant de 6 mois n'est pas un phénomène rare, mais dans tous les cas, il ne doit pas être laissé sans une attention appropriée. Les parents doivent se rappeler qu'un nez qui coule - ce n'est pas une maladie, mais seulement un symptôme indiquant d'éventuelles violations ou maladies du bébé.

Les enfants de moins d'un an sont beaucoup plus difficiles à tolérer les symptômes de la rhinite. Le fait est que les voies nasales d’un petit enfant sont trop étroites et même un léger gonflement de la muqueuse nasale en cas de nez qui coule rend la respiration difficile, ce qui entraîne des difficultés d’alimentation, une anxiété de l’enfant, une dégradation du sommeil, des réveils fréquents dans les rêves et d’autres troubles. affiché négativement sur l'état de l'enfant.

Les principales causes de rhume chez un enfant jusqu'à un an

Un nez qui coule chez un enfant de 6 mois est un satellite de nombreuses maladies d'origine infectieuse, virale ou allergique. De plus, en pédiatrie, la rhinite physiologique est isolée, ce qui ne perturbe pas de manière générale l'état du bébé, il n'est donc pas nécessaire de la traiter. L'écoulement nasal avec rhinite physiologique est faible et des soins appropriés pour l'hygiène de l'enfant aideront à résoudre rapidement le problème. Un tel nez qui coule peut apparaître chez les enfants de moins de 3 mois.

Le problème d'un bébé froid

Contrairement à la rhinite physiologique, les enfants âgés de 11 à 12 mois sont souvent atteints de rhinite, apparue dans le contexte d'autres maladies. Dans près de 80% des cas, la morve chez les enfants de 10 à 11 mois est une infection virale. Dans de tels cas, le nez qui coule est très douloureux, on note une congestion nasale empêchant une respiration normale, manger, dormir. Outre les sécrétions muqueuses de la muqueuse nasale, d'autres symptômes apparaissent: fièvre, larmoiement, toux. Lors de l'examen, la gorge présente une rougeur marquée, due à l'irritation des sécrétions muqueuses et à d'autres signes prononcés nécessitant l'attention du médecin.

Un nez qui coule chez un bébé d'un mois ou un nourrisson de 10 à 12 mois n'apparaît pas toujours à l'arrière-plan d'un rhume, il peut être de nature allergique ou se développer à la suite de lésions mécaniques de la muqueuse nasale.

On sait que les enfants sont trop curieux, il est difficile de les suivre, surtout quand, à l'âge de 6 mois, ils commencent à s'asseoir, à partir de 8 mois, à ramper, et lorsqu'ils font leurs premiers pas dans les 10 à 12 mois, il arrive souvent qu'ils se mettent tous la bouche à la bouche, le nez. Par conséquent, un corps étranger dans la muqueuse nasale peut être la cause d'un enfant froid: une petite perle, un morceau de nourriture ou un autre petit objet.

Quelle que soit la cause de la rhinite chez les enfants de moins de 12 mois, il est nécessaire, dès les premières manifestations, de prendre des mesures et d'éviter les complications possibles. Un traitement en temps opportun et l'accès à un médecin aideront à éviter les complications systémiques, à faire cesser les symptômes aigus dès les premiers stades. Il est difficile de répondre au nombre de jours de traitement de la rhinite, mais dans tous les cas, le pédiatre doit prescrire des médicaments, un traitement, en fonction des caractéristiques du corps de l’enfant, de l'évolution de la maladie elle-même. Il est inacceptable de traiter un bébé!

Symptômes de rhinite chez les enfants de 6 à 11 mois

Les signes cliniques de rhinite chez les enfants ne diffèrent pas de ceux des adultes. Ce symptôme peut être divisé en plusieurs phases:

  1. La phase initiale des symptômes est caractérisée par une congestion nasale, une sécheresse du nez et de la gorge, des éternuements répétés. Si la rhinite est causée par une infection virale ou bactérienne, il se produit alors une augmentation de la température corporelle, une toux et une rougeur de la conjonctive des yeux. Nécessite un traitement complet.
  2. La phase catarrhale se développe 2 jours après l'apparition des premiers symptômes d'écoulement nasal. Un enfant a un écoulement nasal aqueux, une congestion nasale et un changement de voix. Chez les enfants, la nature des écoulements nasaux peut avoir un aspect assez spécifique: des écoulements légers à verts.
  3. La phase de récupération a lieu 5 à 11 jours après les premiers signes d'un rhume. Pendant cette période, le nombre de sécrétions muqueuses diminue, les voies nasales sont débarrassées de leur mucus.

Fièvre - un symptôme d'un rhume

En plus des principaux symptômes d'un nez qui coule, les enfants dorment mal, refusent de manger, pleurent souvent, perdent leur concentration.

Quelles complications un nez qui coule peut-il causer chez un enfant?

L'écoulement nasal chez les enfants de 11 à 12 mois est assez courant et ne se termine pas toujours par une guérison rapide. En outre, le nez qui coule provoque l'anxiété chez le bébé, le refus de manger, ce qui peut affecter son poids, il peut également provoquer des complications telles que le développement d'otites, bronchites, pneumonies, pharyngites, qui ont un cours difficile et peuvent souvent être dangereux pour la santé de l'enfant.

Même une petite morve chez un nourrisson provoque un inconfort grave: la muqueuse nasale est enflée, le processus de respiration devient difficile. De plus, les jeunes enfants ne savent pas se moucher, ce qui provoque la circulation du mucus dans le pharynx, ce qui augmente le risque d'infection des voies respiratoires.

Comment traiter un nez qui coule chez les enfants de moins d'un an

Le traitement de la rhinite chez les enfants doit être effectué en fonction de la raison que le pédiatre local doit déterminer. Si un enfant a une rhinite physiologique, il n'est pas nécessaire de la traiter. Il suffit de surveiller l'hygiène du nez, faire le lavage du nez avec une solution saline. Dans les cas où le bébé a de la fièvre, de la toux, de l'essoufflement et d'autres symptômes en plus du rhume, nous pouvons parler d'une infection virale ou bactérienne qui doit être traitée dans un complexe, y compris un traitement symptomatique.

Sur le marché de la pharmacologie, il existe un grand nombre de médicaments pour lutter contre la rhinite chez les enfants de moins de 11 mois. Ils ont tous une composition différente et sont prescrits pour un certain type de rhinite.

Le traitement principal de la rhinite chez les enfants est l'élimination de l'œdème muqueux nasal. Pour cela, les médecins prescrivent des gouttes nasales vasoconstricteurs. Les plus efficaces sont: Oxymétazoline, Nazivin, Nazol Beybi.

Il est important de noter qu'il est nécessaire de traiter la rhinite par gouttes vasoconstrictrices dans un délai ne dépassant pas 5 à 11 jours.

Sont efficaces dans le traitement des solutions salines: Aquamaris, Humer et d’autres pouvant être utilisés dès la naissance. Rincer le nez avec une solution saline aide à éliminer le blocage des voies nasales et à réduire le gonflement des tissus.

Après avoir lavé le nez avec des solutions salines, vous pouvez utiliser des gouttes nasales ayant des effets antiviraux et anti-inflammatoires. Le choix du médicament reste pour le médecin.

Si vous devez acheter des gouttes qui ont un effet bactéricide et anti-inflammatoire, vous pouvez arrêter votre choix sur tout le Protargol connu, qui est totalement sans danger et très efficace contre le rhume chez un enfant.

Les médecins recommandent souvent d'enterrer le nez du bébé avec du lait maternel et une solution saline dans un rapport de 1: 1. Cet outil est totalement sans danger pour l’enfant, contribue à la dilution rapide et aux expectorations des muqueuses.

Important: lorsque vous nettoyez le nez du mucus, n'utilisez pas de cotons-tiges avec une base solide ni des seringues. Une telle "hygiène" d'un petit bec peut endommager la membrane muqueuse ou jeter du mucus dans la trompe d'Eustache, ce qui déclenchera une otite.

Pour le traitement de la rhinite chez les enfants de 3 mois à 11 ans et un an, on utilise souvent des aspirateurs, qui consistent en une cartouche en caoutchouc avec une pointe fine. Acheter aspirateur pour éliminer le mucus du nez devrait être en fonction de l'âge de l'enfant. Il est très important de surveiller la pureté de l'aspirateur afin qu'il ne devienne pas une source d'infection. Les aspirateurs peuvent être lavés avec un bonbon, mais ne pas faire bouillir.

Il est important de se rappeler qu'avant d'utiliser un médicament, vous devez lire le mode d'emploi et consulter votre pédiatre. L'automédication ou des médicaments non contrôlés peuvent nuire à la santé de votre bébé.

Prévention de la rhinite chez les enfants

Il est possible de réduire le risque de développer une rhinite chez les enfants, mais pour cela, vous devez suivre plusieurs recommandations:

  1. Surveiller quotidiennement l'hygiène du nez.
  2. Ne pas laisser sécher dans le nez.
  3. Ne permettez pas le contact avec une personne malade.
  4. Aérez la pièce quotidiennement et effectuez un nettoyage humide.
  5. Plus souvent marcher dans la rue.
  6. Éliminer l'emballage excessif de l'enfant.

En observant les règles de base, vous pouvez réduire considérablement le risque de nez qui coule chez un bébé. Seul un traitement opportun et de qualité sous la supervision d'un médecin peut aider à guérir la rhinite, réduisant ainsi le risque de développer des complications chez les enfants trop sensibles aux effets d'un environnement agressif.

Vous Aimerez Aussi