Que faire si l'enfant ne passe pas le rhume?

Un nez qui coule dans l'enfance est l'un des symptômes les plus fréquents des maladies respiratoires. Dans la plupart des cas, il ne nécessite même pas de traitement ou se traite facilement avec des remèdes populaires et des médicaments. Mais une situation où un nez qui coule ne disparaît pas deux semaines après le début de la maladie ou même après un mois peut agiter toute mère. Pourquoi, alors, la rhinite peut-elle évoluer aussi longtemps et comment les parents doivent-ils agir dans de tels cas?

Raisons

Très souvent, un écoulement prolongé du nez qui coule est causé par une situation dans laquelle parents et médecins n’ont pas déterminé la cause de la maladie, de sorte que toutes les mesures prises pour la combattre sont inefficaces. Dans ce cas, l’enfant souffre non seulement des symptômes de nez qui coule (il gêne la respiration, le sommeil, l’alimentation, la sensation des odeurs et des goûts), mais également de diverses manipulations qui ne soulagent pas.

Les raisons pour lesquelles un nez qui coule ne passe pas 10 jours ou plus peuvent être:

  • La réaction physiologique de la membrane muqueuse des nouveau-nés. Il se produit lorsque les voies respiratoires du nourrisson s’habituent à des troubles respiratoires extérieurs à l’utérus. Cela se manifeste par un nez qui coule, qui peut durer jusqu'à 8-10 semaines. Ses symptômes reniflent et "reniflent" par le nez, ainsi qu'une petite quantité de morve transparente à partir du nez des plus petits. Le bien-être général du bébé ne souffre pas et un tel nez qui coule ne nécessite aucun traitement.
  • Sinusite. Outre le long nez qui coule, l’odorat de l’enfant est également perturbé, la voix devient nasale et la température corporelle augmente. Le bébé peut se plaindre de douleur et d'une sensation de plénitude dans la région des sinus paranasaux touchés. En règle générale, l'état général du bébé en souffre énormément, obligeant les parents à demander immédiatement de l'aide médicale.
  • Réaction allergique. Le long nez qui coule avec des écoulements clairs et aqueux, causés par cette cause, est généralement accompagné d'éternuements, de démangeaisons dans le nasopharynx, de difficultés respiratoires la nuit. L'effet du pollen des plantes à fleurs, de la poussière domestique, des moisissures, des substances synthétiques provenant des produits chimiques domestiques, de la laine, des duvet et d'autres allergènes entraîne son apparition. Chez de nombreux enfants, la rhinite allergique est associée à une dermatite, des allergies alimentaires et même à l'asthme.
  • Adénoïdes. En raison de la prolifération excessive des tissus des amygdales chez un enfant, la respiration par le nez est perturbée et l'immunité locale en souffre. La maladie peut être identifiée par l’apparition d’une voix nasale, un ronflement dans un rêve ou une respiration buccale constante.
  • Complications de la rhinite aiguë. Elle est souvent causée par des virus, mais quand une infection bactérienne s’associe, la maladie devient durable et nécessite un changement de tactique de traitement. Le plus souvent, les complications bactériennes sont causées par des staphylocoques, des pneumocoques et des bâtonnets hémophiles. En même temps, la nature des écoulements nasaux change: ils deviennent épais, jaunâtres au début, puis verdâtres. Le risque de sinusite ou d'otite moyenne augmente.

Le Dr Komarovsky parle également des causes du rhume dans son programme:

Les facteurs plus rares à l'origine d'une rhinite prolongée sont:

  • Corps étranger dans la cavité nasale.
  • Dentition
  • Septum nasal courbé.
  • Polypes ou autres tumeurs dans la cavité nasale.

Que faire

Quand voir un docteur

Montrez à l'enfant un pédiatre ou un ORL si:

  • Le nez qui coule ne dépasse pas 10 jours.
  • Le nez de l'enfant est constamment bouché, de sorte que le bébé ne respire que par la bouche.
  • L'odorat de l'enfant a diminué ou complètement disparu.
  • Du mucus épais jaune-vert est sécrété par le nez.
  • L'enfant se plaint de nez qui pique et de maux de tête.
  • Le bébé est lent et ne dort pas bien.

Enquête

Un enfant qui n'a pas le nez qui coule depuis 10 jours ou plus se verra attribuer:

  • Compléter la numération globulaire avec la définition de leucoformulie. Un tel examen aidera à confirmer l’infection bactérienne ou le caractère allergique de la maladie.
  • Rhinoscopie Le médecin examinera la cavité nasale à l'aide d'un réflecteur frontal et d'un miroir nasal (avec rhinoscopie antérieure) ou d'un miroir nasopharyngé et d'une spatule (avec une rhinoscopie postérieure). L'examen aidera à voir l'état du septum nasal et de la concha. Si une suspicion de sinusite apparaît, une rhinoscopie endoscopique est possible.
  • Examen des écoulements nasaux. Un enfant peut subir un frottis, une PCR pour détecter les virus ou les bactéries, ainsi qu'un criblage bactérien pour déterminer la sensibilité de la flore aux médicaments antimicrobiens.
  • Diaphanoscopie. Une telle étude des sinus paranasaux par rayons X est maintenant souvent prescrite au lieu d’un examen aux rayons X. Elle est effectuée dans une pièce sombre pour déterminer si les sinus paranasaux conduisent la lumière. Normalement, ils le sautent bien, et avec l'inflammation il y aura un assombrissement.

Traitement

  • Si le nez qui coule chez un bébé au cours des premiers mois de sa vie est physiologique, aucun traitement spécifique n’est requis de la part des parents. Il est seulement nécessaire de créer une chapelure des conditions optimales pour la respiration - nettoyer l'air, l'humidifier, maintenir une température de l'air confortable.
  • Dans le traitement de la rhinite virale, compliquée par une infection bactérienne, utilisez des médicaments, notamment des antiseptiques ou des antibiotiques. Ils doivent être prescrits par un médecin, car ces médicaments, bien que leurs effets locaux soient différents, ont également des effets secondaires. Dans le traitement de telles rhinites prolongées, Protargol, Dioxidin, Miramistin, Isofra, Polidex et d'autres médicaments sont utilisés.
  • Si la cause d'une rhinite prolongée est une allergie, il faut tout d'abord exclure l'influence des allergènes sur le corps de l'enfant. Le médecin vous prescrira également un traitement spécifique utilisant des anti-inflammatoires et des antihistaminiques, par exemple des gouttes de Zyrtec. De plus, on montre aux enfants avec un tel nez qui coule hydratant le nez avec une solution saline ou avec du sel marin.
  • Dans une situation où un long nez qui coule provoque des végétations adénoïdes, la question de la tactique du traitement devrait être tranchée par le médecin. Dans certains cas, des méthodes assez conservatrices, mais parfois pas sans chirurgie.

En détail sur les méthodes de traitement informera l'otolaryngologiste pédiatrique I.V. Leskov:

Bébé d'un mois avec morve

Pour chaque âge est caractérisé par certaines difficultés et maladies. La particularité de la période thoracique est un risque élevé de complications et de difficultés à diagnostiquer les maladies. Parce que l'enfant ne peut pas parler, nous ne sommes pas toujours en mesure de comprendre ce qui le dérange. À cet égard, seul un pédiatre, à travers un examen complet, peut poser le bon diagnostic et prescrire un traitement. Un nez qui coule chez un bébé d'un mois n'est pas toujours un signe de la maladie.

Contenu de l'article

Le fait est que chez un nourrisson au cours du premier mois de sa vie, la membrane muqueuse des cavités nasales continue à se développer, à l’instar des autres structures du corps. En raison de la restructuration physiologique, la muqueuse s'adapte aux nouvelles conditions de vie, car elle est constamment attaquée par les microbes et les facteurs environnementaux irritants (poussière, smog).

En conséquence, une production accrue de mucus peut être observée, ce que les parents perçoivent comme une manifestation de la rhinite. En fait, cette condition s'appelle la rhinite physiologique.

Qu'est-ce qui déclenche l'apparition de la morve?

Un nez qui coule chez le nourrisson a souvent une origine physiologique, mais le développement d'un nez qui coule est possible en raison de facteurs tels que:

  • agents pathogènes infectieux. Malgré les immunoglobulines protectrices circulant dans le sang de l’enfant, il est toujours possible d’infecter le bébé par la muqueuse nasale blessée ou par le biais d’un déficit immunitaire;
  • allergènes. Parmi les facteurs allergiques fréquents, on trouve le pollen, les poils d’animaux et des produits d’hygiène;
  • facteurs environnementaux tels que l'air sec et poussiéreux. En irritant la membrane muqueuse des fosses nasales, la poussière provoque une augmentation de la production de mucus. En outre, le dessèchement excessif du mucus le rend plus susceptible aux infections. Le plus souvent, l'air sec se trouve dans les chambres des enfants, ce que les parents réchauffent intensément par peur de l'hypothermie;
  • basse température. L'inhalation prolongée d'air froid ou la congélation générale est lourde de froid. Sur son fond, on peut poser au début un passage nasal, puis le second.

La présence de voies nasales étroites chez les nourrissons entraîne une cessation rapide de la respiration, même avec un léger gonflement de la membrane muqueuse.

  • caractéristiques anatomiques du nez d'origine congénitale. La violation de l'air par les voies nasales entraîne l'apparition d'une stagnation et d'un gonflement de la membrane muqueuse;
  • lésion traumatique de la muqueuse. Un nez qui coule chez le nouveau-né peut survenir après une lésion du tissu nasal. Cela est possible si le nez est mal nettoyé (avec un coton-tige, des objets pointus) ou pendant le jeu, lorsqu'un enfant peut insérer un petit objet dans le nez. Les parents doivent faire attention si les enfants jouent avec de petits jouets, car la pénétration de l'objet dans les voies respiratoires est truffée de bronchospasme;
  • lorsque la surchauffe est également inconfortable pour l'enfant. L'enfant est perturbé par l'échange de chaleur entre le corps et l'environnement. La conséquence de ceci peut être une augmentation de la transpiration et du séchage de la membrane muqueuse sur le fond de la déshydratation. Ainsi, sa fonction de protection est réduite.

Symptômes de la rhinite

Lorsqu'un enfant souffre d'un rhume, la principale tâche des parents est de détecter rapidement les premiers signes de la maladie. Pour la rhinorrhée dans les premiers jours de la maladie est caractérisée par la transparence et la consistance aqueuse. Sous cette forme, snot persistent pendant 3-4 jours.

Après cela, la décharge devient plus épaisse, avec une teinte jaunâtre, ce qui indique le début du dernier stade du rhume. Si le niveau d'immunité est suffisant, la maladie se rétablit dans les 10 jours suivant l'apparition des premiers signes.

Il convient de souligner une différence de rhinite allergique - il s’agit d’une rhinorrhée aqueuse tout au long de la maladie.

La morve chez un bébé d'un mois est accompagnée des symptômes suivants:

  1. difficulté à respirer par le nez, ce qui oblige le nouveau-né à respirer par la bouche, et essoufflement. Dans le même temps, la respiration peut devenir sifflante;
  2. bouche sèche;
  3. sautes d'humeur, anxiété;
  4. mauvais sommeil;
  5. insuffisance mammaire;
  6. troubles digestifs. L'apparition d'une diarrhée peut être due à l'ingestion d'une grande quantité d'air pendant l'alimentation.

Dans la rhinite allergique, on peut observer des larmoiements, un gonflement des lèvres, des paupières, des démangeaisons au nez, aux yeux, une hyperémie de la conjonctive, des éternuements et une toux. Si le bébé n’aide pas à temps, le risque de complications augmente. Mettez en surbrillance les plus fréquents:

  1. sinusite. Sans traitement, le mucus peut s'accumuler dans les sinus paranasaux, ce qui entraîne son infection et une inflammation des muqueuses des cavités.
  2. l'otite. Chez les enfants, le tube auditif a un diamètre plus petit que chez les personnes âgées. En conséquence, même un léger gonflement des membranes muqueuses peut perturber la conduction aérienne et la désinfection des cavités, ce qui prédispose à la reproduction microbienne. L'otite se manifeste par une diminution de la fonction auditive et des douleurs à l'oreille. Le bébé essaie de s'allonger sur l'oreille douloureuse pour soulager la douleur;
  3. pharyngite Souvent, lors de la rhinite, on détecte une rougeur de la membrane muqueuse de la paroi postérieure du pharynx, ce qui indique le développement d'une pharyngite;
  4. hypotrophie (perte de poids) - observée sur le fond de la malnutrition;
  5. convulsions - peuvent être une conséquence d'une hyperthermie élevée et d'une déshydratation;
  6. bronchospasme - se développe suite à une exposition prolongée à des facteurs allergiques.

Lorsque l'inflammation se propage aux voies respiratoires inférieures, le risque de laryngite et de bronchite augmente. Une complication grave est la laryngite sténosante, qui se développe en raison d'un gonflement grave de la muqueuse laryngée et des cordes vocales. Symptomatiquement, la pathologie se manifeste par un enrouement, une toux aboyante et un essoufflement grave.

Comment aider l'enfant?

En 1 mois, l'utilisation de remèdes populaires n'est pas recommandée. La membrane muqueuse des fosses nasales est si fine et sensible que l'action agressive des jus de légumes ou de l'aloès peut entraîner une augmentation de la rhinorrhée. Le traitement est effectué après consultation d'un pédiatre. Seul un spécialiste peut évaluer objectivement la gravité de la maladie et prescrire les médicaments nécessaires autorisés pour les nourrissons.

Si vous soupçonnez une rhinite compliquée, le médecin peut vous suggérer une hospitalisation. L'enfant doit être sous surveillance médicale afin de ne pas aggraver l'évolution de la maladie. Si la thérapie à domicile est autorisée, un examen médical régulier par un médecin est nécessaire pour analyser la dynamique du traitement et la correction des ordonnances médicales.

Pour guérir la rhinite, pas assez pour utiliser des médicaments. Le respect du régime est une condition préalable:

  • La chambre des enfants doit être ventilée régulièrement. Grâce au nettoyage humide, la concentration de germes et d'allergènes est réduite. En cas de rhinite allergique pendant la période de floraison des plantes, il ne faut pas ventiler la pièce et marcher par temps venteux;
  • Il est recommandé d'utiliser des humidificateurs spéciaux pour l'humidification de l'air. Dans la pièce, l'humidité ne doit pas être inférieure à 60%, car l'air sec irrite les muqueuses;
  • Il est nécessaire de limiter le contact des enfants avec des personnes malades afin d'éviter une infection supplémentaire. S'il y a un autre enfant dans la famille, vous devez l'emmener quelque temps chez votre grand-mère. Cela empêchera l'apparition de la maladie en lui;
  • les promenades en plein air sont autorisées en l'absence de fièvre supérieure à 37,5 degrés;
  • besoin de normaliser la nutrition. En l'absence de la possibilité d'allaiter sur le fond de la congestion nasale, vous pouvez utiliser une petite cuillère. Pour éviter la déshydratation, vous devez donner aux enfants de l'eau bouillie, des jus de fruits ou de la compote (si des aliments complémentaires ont déjà été administrés).

Quant à la pharmacothérapie, elle n’est pas recommandée chez le nouveau-né. La purification des muqueuses peut être réalisée à l'aide de solutions salines et de solutions salines, par exemple Aqua Maris. Après instillation du nez avec ces préparations, il est nécessaire d'éliminer le mucus à l'aide d'un aspirateur spécial ou d'une petite seringue.

N'oubliez pas que l'introduction de la solution dans la cavité nasale sous pression est interdite.

Dans de rares cas, le médecin peut vous prescrire des médicaments antiviraux, antihistaminiques ou vasoconstricteurs. L'utilisation indépendante des médicaments énumérés n'est pas recommandée, car ils ont des effets secondaires. Ne négligez pas les mesures préventives pour que votre enfant soit en bonne santé.

0P3.RU

traitement du rhume

  • Maladies respiratoires
    • Rhume
    • SRAS et ARI
    • La grippe
    • Toux
    • Pneumonie
    • Bronchite
  • Maladies ORL
    • Nez qui coule
    • Sinusite
    • Amygdalite
    • Maux de gorge
    • L'otite

Le nez qui coule chez un enfant pendant 1 mois que pour traiter

Nous traitons le nez qui coule chez un enfant de moins d'un an: le moyen le plus efficace

L'inflammation de la muqueuse nasale, accompagnée de congestion, de difficultés respiratoires, d'éternuements, s'appelle l'écoulement nasal. Cette maladie simple et sans danger (opinion erronée de beaucoup) peut être isolée et accompagner d'autres pathologies. Le traitement de la rhinite doit être effectué correctement, en particulier chez les nourrissons, car il existe un risque de complications graves.

Ce que les enfants peuvent tirer du rhume sont les plus efficaces, vous pouvez apprendre de cet article.

Types de rhinite

Un nez qui coule est une inflammation souvent diagnostiquée de la muqueuse nasale chez les enfants. Les deux adolescents, enfants d'âge scolaire et nouveau-nés / nourrissons en sont atteints. En médecine, il est habituel de distinguer les types de rhinite suivants:

  1. Infectieux. Se produit sur le fond de la grippe, la rougeole, l'infection virale respiratoire aiguë.
  2. Catarrhal (chronique). Cela prend beaucoup de temps, caractérisé par une congestion nasale, qui inquiète les enfants jour et nuit.
  3. Allergique. Tous les signes de nez qui coule apparaissent périodiquement et sont associés, le plus souvent, aux saisons de l'année - par exemple, lors de la floraison printanière de l'herbe, des mouches d'été du peuplier et de la floraison d'ambroisie à l'automne.
  4. Vasomoteur. Il est diagnostiqué chez des enfants dont l'immunité est affaiblie et pour lesquels même un petit courant d'air, soumis à la présence de vêtements chauds, menace de se transformer en rhume.

Comment utiliser correctement le jus d'aloès d'un rhume pour les enfants jusqu'à un an, vous pouvez apprendre du contenu de cet article.

En cas de rhinite aiguë (rhinite), trois phases de rhinite peuvent être diagnostiquées:

Nez qui coule chez les nourrissons - caractéristiques du cours

Si l'écoulement nasal dure plus de 2 semaines, il est nécessaire de consulter un pédiatre pour obtenir des conseils - peut-être que l'écoulement physiologique est devenu infectieux.

Pour les nouveau-nés, le développement d'une rhinite physiologique est typique - une condition associée à l'adaptation de la muqueuse nasale au monde extérieur et à la respiration autonome. Dans l'utérus, l'enfant ne respirait pas par la bouche ni par le nez lorsqu'il était enfant - l'oxygène était fourni par le sang par le cordon ombilical. Après la naissance, le corps doit s'habituer à de nouvelles conditions de vie / s'adapter (passer par une période d'adaptation), et la muqueuse nasale "calcule" simplement la quantité de mucus nécessaire à produire. C'est pendant cette période que les bébés peuvent ressentir une congestion nasale, la présence de mucus.

Quels sont les meilleurs gouttes du rhume et de la congestion nasale, vous pouvez apprendre de l'article.

Dans la rhinite physiologique, l’enfant ne ressent pas d’inconfort et se comporte de manière absolument calme, de sorte que l’élévation de la température, les humeurs et les troubles du sommeil ne peuvent être attribués à cette affection.

Symptômes de la rhinite

La rhinite aiguë (rhinite) se manifeste à chaque stade:

  • au début de la maladie (stade sec) - sécheresse dans les voies nasales, le patient ressent des sensations désagréables ("démangeaisons"), des éternuements fréquents sont présents, un mal de tête non intensif se développe;
  • phase humide - dans les voies nasales, du mucus de couleur claire commence à s'accumuler, la muqueuse gonfle considérablement et la congestion nasale est complète;
  • purulente - l'écoulement nasal acquiert une teinte jaune-vert, une structure étirée et visqueuse.

À n'importe quel stade de la rhinite aiguë, des maux de tête, une faiblesse générale s'ajoutent aux symptômes ci-dessus, les enfants sont méchants et nécessitent une attention accrue de la part des adultes.

La rhinite aiguë peut être traitée et, dans certains cas, disparaît même sans l'intervention d'un médecin et l'utilisation de médicaments. Si le nez qui coule dure plus de 3 semaines, le risque que la maladie passe au stade chronique augmente plusieurs fois.

Que faire si le nez gonfle sans rhume et comment traiter ce problème, avec quels médicaments et quelles méthodes, indique l'article.

Mesures de diagnostic

Un pédiatre diagnostique un nez qui coule chez les enfants de moins d'un an lorsqu'il examine les voies nasales - il existe une hyperémie (rougeur) de la membrane muqueuse, son gonflement et la présence de mucus. Dans certains cas, des méthodes instrumentales d’examen d’un enfant peuvent être utilisées, et des spécialistes plus restreints, tels qu’un allergologue ou un spécialiste des maladies infectieuses, sont invités à consulter.

Un médecin doit faire la différence entre un rhume et une maladie infectieuse dans laquelle les symptômes peuvent être similaires - par exemple, la diphtérie, la rougeole.

L'enfant a le nez qui coule et les éternuements, mais il n'y a pas de température, que faire avec cela et comment l'aider à aider l'article à comprendre.

Traitement de la rhinite chez les enfants de moins d'un an

La particularité de la rhinite chez les enfants de moins d'un an pose un problème de traitement. Le fait est que le bébé est incapable de se moucher, et la sortie du mucus est difficile - il s'accumule dans les voies nasales, ce qui peut conduire au développement rapide de la forme chronique de rhinite. Les parents peuvent aider l'enfant avec les procédures suivantes:

  • fournissez l’humidité désirée dans la chambre de l’enfant - vous pouvez utiliser des humidificateurs spéciaux ou arranger les récipients avec de l’eau, suspendre les chiffons humides au-dessus des piles
  • Nettoyez régulièrement le nez du mucus à l'aide de flagelles de coton à l'âge de 9 mois ou aspirateur pour les enfants plus âgés.

De nombreux parents enfouissent le lait maternel dans les voies nasales, car on pense qu'il a des propriétés antibactériennes. C'est une erreur! Il est beaucoup plus efficace d'appliquer pour l'instillation une solution de sel faible (5 g de sel par demi-verre d'eau).

Ce qui est un remède peu coûteux pour le rhume chez les enfants sont utilisés le plus souvent, vous pouvez apprendre de l'article.

Le traitement de la rhinite chez les enfants âgés de 1 à 12 mois peut durer 3 à 4 jours, mais le plus souvent, les parents signalent une guérison finale une semaine après le début de la procédure.

Traitement de la toxicomanie

En cas d'écoulement nasal chez le nourrisson, le traitement doit être extrêmement sûr - vous ne devez en aucun cas utiliser des gouttes et des aérosols / sprays recommandés pour soulager les symptômes chez les enfants plus âgés!

Pour les bébés à partir de 3 mois, vous pouvez utiliser les gouttes Nazivin - elles ont un effet vasoconstricteur. Si le bébé a déjà 5 mois, vous pouvez diluer le mucus accumulé dans les voies nasales avec une solution physiologique de chlorure de sodium et procéder ensuite à la procédure d'aspiration du liquide (aspiration). Otrivin, Xylen et Vibrocil sont parmi les meilleurs traitements pour les personnes âgées de 5 à 6 mois. Au cours de la période de 7 mois et plus, l’interféron s’égoutte sans danger: il a non seulement un effet curatif, mais aussi un effet prophylactique. Il est également possible d’accepter des remèdes homéopathiques convenus avec le médecin.

Que faire lorsque le sens de l'odorat a disparu après un rhume, les informations contenues dans l'article vous aideront à résoudre le problème.

Quel remède contre le rhume pour un enfant - le médecin décide!

Méthodes folkloriques

La médecine officielle approuve pleinement l'utilisation de méthodes traditionnelles dans le traitement de la rhinite chez les enfants de moins d'un an. Les moyens les plus efficaces incluent:

  • laver les voies nasales avec une solution saline;
  • instiller 1 goutte d'aloe / kalanchoe plusieurs fois par jour;
  • inhalations avec décoctions d'herbes médicinales (sauge, camomille, pharmacie, thym).

Les méthodes traditionnelles peuvent être utilisées dans le traitement de la rhinite chez les enfants à partir de 8 mois et pas avant! Et inhalations - à partir de 10 mois.

Que faire lorsqu'il y a douleur à la gorge en avalant, mais qu'il n'y a pas de température, vous pouvez le savoir en lisant l'article.

Quelle est la rhinite dangereuse chez les enfants de moins d'un an

Beaucoup de parents croient à tort qu’un nez qui coule (rhinite) ne pose pas de danger pour l’enfant et passe généralement «tout seul». Mais les statistiques disent le contraire:

  • la rhinite aiguë non traitée se transforme rapidement en une phase chronique difficile à traiter et qui réapparaît constamment;
  • à 7 mois, un nez qui coule peut évoluer en sinusite purulente;
  • à 9-12 mois augmente le risque de développer une antrite.

Comment soigner un rhume pendant l'allaitement avec maman aidera à connaître le contenu de l'article.

En outre, un écoulement prolongé du nez provoque des troubles du sommeil chez l'enfant, des caprices et de l'irritabilité. En raison du fait que le bébé ne peut pas respirer complètement par le nez, le régime d'allaitement (ou artificiel) est perturbé - l'enfant ne mange pas la bonne quantité de lait / mélange, perd du poids, il y a des signes d'irrégularités dans le système digestif.

Quels sont les meilleurs antibiotiques pour la toux et le coryza, et aider rapidement, vous pouvez comprendre en lisant l'article.

Vidéo

Regardez la vidéo sur trois façons de nettoyer le nez du bébé:

Un nez qui coule chez les enfants de moins d'un an est une maladie qui pourrait être traitée à la maison. Les pédiatres doivent être contactés en cas de fièvre, de toux ou d'autres symptômes d'une maladie infectieuse.

Comment traiter un enfant froid (1 mois)

Réponses:

Oleg Malutin

aidé seulement aquamoris, poire et patience.
l'aspirateur n'en vaut pas la peine, pas pour tout le monde..

rien un rhume peut-il être traité?))) la seule chose à faire est que vous pouvez ouvrir le nez avec des gouttes pour pouvoir respirer et ne pas souffrir

Ksyushka

sucer une poire spéciale et continuer à égoutter les aigues-marines, vous pouvez essayer l’interféron

Rostovchanka

Sok Kalanchoe, dilué à 1: 1 avec de l'eau, afin de ne pas brûler la membrane muqueuse.

eau salée, les mêmes aquamaris.

Elena M

aquamaris
chatouiller dans le nez avec une plume-laisser éternuer
masser la zone sous les genoux à l'extérieur
faire du rock
la tête un peu plus haut sur le pad garder
goutte à goutte:
préparer trivitamine: oignon + carotte 1 pc + 1 jaune d'oeuf
verser de l'huile d'olive
ragoût dans un bain d'eau avec le couvercle fermé
jusqu'à ce que la carotte soit super molle
souche dans un pot
égoutter dans le nez

Conduire avec un moteur

À la sortie de la maternité, mon bébé a immédiatement eu le nez qui coule et j'ai appelé la maternité pour enfants. l'infirmière et elle a dit qu'ils étaient là, ils ont fait couler de la nazivine pour les enfants de la naissance à un an. Maintenant, je viens juste de l'utiliser. Et élimine un nez qui coule et rapidement cette chose se produit, vous ne devez pas tourmenter le lavage.

Natalya Chudakova

Est-ce un mauvais rhume de le traiter? Qu'est-ce que nafig TRIVITAMINES? Bébé juste un mois! Avec lui, même avec une cuillère à café, la diarrhée va commencer.
S'il y a au moins quelques gouttes de lait maternel, verser 2,3 gouttes dans chaque narine. Avec Aquamaris une telle miette, aussi, je ne vous conseille pas de vous impliquer, si seulement humidifier la toison et nettoyer le bec avec des perles. Dieu veuille que vous nourrissiez votre lait. Santé et patience vous.

Lyudmila Rozhkova

J'étais une mère conseillée de sucer le bébé froid. Bouche, la réaction que j'ai alors n'était pas sans équivoque. mais quand le bébé est tombé malade et que les aspirateurs et les poires ne pouvaient tout simplement pas s'en sortir, et que le bébé souffrait en même temps, j'ai néanmoins suivi ses conseils, lavée à la camomille, puis sucée. deux jours de l'accumulation de morve s'est débarrassé
mais au détriment du lait maternel, il ne guérit pas, mais seulement hydrater la muqueuse, tout comme l'eau ordinaire, reste un merveilleux milieu pour les bactéries, t.ch.

V E R O N A

nettoyer le bec proprement
et courir chez le médecin
aquamoris, poire et patience.

Nez qui coule chez un nouveau-né: que faire et comment traiter

L'écoulement nasal chez le nouveau-né est un problème familier à de nombreux parents. La plupart d'entre eux ont un écoulement nasal perçu comme une maladie et se précipitent chez le médecin pour la prescription de médicaments. En fait, selon les pédiatres, une rhinite chez un enfant dès sa naissance et jusqu'à deux mois et demi n'indique pas toujours un rhume dans le corps de l'enfant.

Pourquoi un nez qui coule chez le nouveau-né apparaît-il?

Un nez qui coule chez un nouveau-né peut avoir plusieurs causes. Quels que soient les facteurs qui ont provoqué la production accrue de sécrétions dans la cavité nasale du bébé, la rhinite lui procure de nombreuses sensations désagréables. Un écoulement abondant de mucus par le nez ou sa congestion nasale perturbe l’activité de vie habituelle de l’enfant, son sommeil s’aggrave, son appétit disparaît, le bébé devient capricieux et larmoyant.

En raison de la congestion nasale, les nourrissons refusent souvent le lait maternisé ou les préparations pour nourrissons, ce qui entraîne une diminution rapide du poids corporel.

Un écoulement nasal chez un nourrisson peut être causé par une infection virale ou bactérienne, des allergènes et même des objets étrangers pénétrant dans les voies respiratoires. Sur cette base, en oto-rhino-laryngologie, il existe des types de rhinite virale, bactérienne, allergique, mécanique. La morve chez un nouveau-né peut également apparaître à la suite d'effets secondaires sur le corps de certains médicaments. De plus, il y a souvent un écoulement nasal physiologique chez un enfant, causé par les particularités du développement du nasopharynx de l'enfant.

Comment comprendre qu'un nouveau-né a le nez qui coule: symptômes de la morve jaune et verte

Souvent, les jeunes mères craignent que leur bébé ne soit malade et elles ne pourront pas le comprendre. C’est pour cette raison qu’ils demandent souvent à des parents plus expérimentés de comprendre que le nouveau-né est enrhumé, de sorte que vous puissiez lui prodiguer des soins médicaux.

Le principal symptôme d'un nez qui coule est une décharge abondante de mucus par le nez. Selon le stade du processus inflammatoire, le secret a une couleur et une texture différentes. Immédiatement après la pénétration d'une infection virale dans le corps, le mucus est de consistance liquide transparente. Au fil du temps, il s'épaissit, devient blanc, peut-être jaunâtre ou verdâtre, ce qui indique un processus stagnant. La morve verte chez un nouveau-né apparaît après l'ajout d'une infection bactérienne. Le mucus devient vert à la suite de la mort de leucocytes et de bactéries, qui a provoqué le processus inflammatoire dans le nez.

La morve jaune chez le nouveau-né peut survenir en cas de rhume bactérien dans le nez ou de coloration du mucus résultant de la floraison du pollen dans la cavité nasale. La coloration du mucus de couleur jaune ou verte après une longue libération d'un secret transparent est un processus naturel, indiquant l'approche de la récupération. Cependant, si le mucus reste jaune ou vert pendant plus de deux semaines, il existe un grave motif d'inquiétude.

L'écoulement nasal de couleur jaune vif est très probablement un signe de développement d'une sinusite, d'une otite chronique ou d'une sinusite. L'écoulement purulent peut indiquer une inflammation du tissu adénoïde chez le bébé. Des sécrétions jaunes peuvent également apparaître lors d'une réaction allergique du nasopharynx. Cependant, dans ce cas, leur texture est liquide, presque comme de l'eau. Il s’agit d’une allergie au pollen des plantes à fleurs. C’est pourquoi la morve jaune est généralement la couleur du nouveau-né après un contact avec un allergène.

De nombreux experts associent la couleur des sécrétions nasopharyngées à la période de la maladie. Selon eux, le mucus jaune et vert indique le passage de la maladie à un nouveau stade.

En plus d'un écoulement nasal aqueux abondant, une température corporelle élevée peut indiquer le développement d'un nez qui coule. Certes, l'état de fièvre n'est généralement observé que lorsque le virus est à l'origine de la maladie.

En outre, il n’est pas rare d’apprendre ce qu’est le développement d’un rhume chez un nourrisson présentant les symptômes suivants:

  • congestion nasale, obligeant le bébé à respirer par la bouche;
  • l'essoufflement apparaît et la respiration est difficile, en raison d'une quantité insuffisante d'oxygène;
  • D'origine allergique, en plus de sécrétions muqueuses abondantes, le bébé s'inquiète des éternuements fréquents, des démangeaisons et des brûlures au nez, des rougeurs aux yeux et des larmoiements.

Il arrive parfois que le bébé pose d'abord son nez, une sensation désagréable de sécheresse apparaisse et au bout de quelques jours, le mucus commence à se faire remarquer. Il n’est pas toujours possible pour les parents d’apprendre l’évolution du rhume, mais en observant bien le bébé, vous remarquerez qu’il tient constamment un stylo près du nez.

Rhinite physiologique chez le nouveau-né et traitement de la morve

Pourquoi un nouveau-né a-t-il la morve immédiatement après la naissance, si le bébé n'est pas devenu trop froid et n'a pas été en contact avec des personnes malades? Beaucoup de mères veulent connaître la réponse à cette question. Un tel nez qui coule est un processus tout à fait naturel, car le bébé est dans l'utérus dans un milieu liquide pendant 9 mois. Ces habitats du fœtus ne permettent pas de former et de développer pleinement les muqueuses superficielles des voies respiratoires. Ainsi, il s'avère que le nouveau-né est né avec une membrane muqueuse du nasopharynx complètement non formée, qui n'est pas adaptée aux nouvelles conditions de vie. C’est pourquoi la rhinite du bébé peut être observée dans les 10 à 11 premières semaines de sa vie, jusqu’à ce que le travail de la muqueuse nasale s’améliore. À ce stade, le corps s'adapte au fait que l'air inhalé doit être humidifié, propre et réchauffé.

Dès que la membrane muqueuse détermine la quantité de mucus nécessaire au fonctionnement normal du nasopharynx, sa quantité diminue immédiatement. Cependant, pour une mère, le nez qui coule chez le nourrisson est presque toujours perçu comme une maladie et, pendant cette période, il est important de ne pas interférer avec le processus naturel de prise des médicaments.

Il n’est pas toujours possible pour les parents de déterminer pourquoi la morve est apparue chez le nouveau-né et comment elle est causée, car les excrétions dans la rhinite physiologique, virale et allergique sont presque les mêmes. Bien que la couleur du mucus soit claire, de consistance moyenne, l’enfant n’éprouve toujours pas de sensations douloureuses lorsque les écoulements nasaux sont physiologiques. Le bien-être du bébé ne se détériore pas et la muqueuse nasale ne gonfle pas, comme dans le cas de la rhinite virale et allergique. Dans la rhinite physiologique, le nourrisson est actif, il dort bien, mange et n’est pas méchant. Le seul symptôme d'un nez qui coule chez le nouveau-né est une décharge riche et claire du nez. Parfois, ce processus peut provoquer un bébé à éternuer, mais cela est extrêmement rare.

Parmi les symptômes de la rhinite physiologique, la toux, la fièvre et la fièvre ne sont jamais.

Comment guérir un nez qui coule chez un nouveau-né, si un bébé a 1 mois?

De nombreux parents ne savent pas quoi faire lorsque la morve d'un nouveau-né dérange le bébé jour et nuit. Indépendamment, vous ne pouvez pas commencer à effectuer un traitement médical de la rhinite chez un bébé, le traitement ne peut être prescrit que par un spécialiste.

Comment traiter un nez qui coule chez un nouveau-né dépend des facteurs qui ont provoqué cette affection de la muqueuse nasale du bébé. Même avant de se rendre chez le spécialiste, les parents peuvent effectuer des actions visant à améliorer l'état de leur bébé. Tout d’abord, s’il ya un fort écoulement nasal chez le nourrisson, qui gêne la respiration nasale, il est nécessaire de nettoyer les voies nasales de la sécrétion pathologique. Les solutions à base d'eau de mer ou d'une solution saline normale conviennent bien à cette procédure.

Avec un rhume chez un bébé à 1 mois, il est recommandé d'utiliser uniquement des gouttes, la pulvérisation à cet âge pour le nettoyage des voies nasales est contre-indiquée. Il est strictement interdit de laver le nez avec des bébés porteurs d'une poire, car de tels actes de la part des parents peuvent avoir de graves conséquences - provoquer une inflammation de la cavité de l'oreille. Le spray n'est pas recommandé car il est impossible de contrôler la quantité de liquide injecté dans la buse de l'enfant.

Qu'est-ce que le nouveau-né goutte avec un rhume?

Pour les bébés jusqu'à 6 mois, les gouttes spéciales sont vendues sur la base d'eau de mer. Vous pouvez également utiliser une solution saline, en gouttant de la pipette dans chaque passage nasal 2 gouttes. Ensuite, vous devez prendre un aspirateur et libérer le nasopharynx du mucus.

Parmi les préparations à base d’eau de mer, les plus populaires sont Aquamaris, Humer, Salin, Aqualore. Vous pouvez faire une décoction de camomille et de sauge et en égoutter une pipette hors du nez. Ces outils non seulement diluent le mucus, mais ont également un effet anti-inflammatoire sur la muqueuse irritée. Les pédiatres prescrivent souvent des ectércicides à de petits patients. Ce médicament est un liquide huileux qui combat efficacement la sécheresse de la muqueuse nasale et a également un effet désinfectant.

Etericide est appliqué de la manière suivante: 2 à 3 gouttes sont déposées dans chaque passage nasal pas plus d'une fois toutes les deux heures.

Le flux de morve du nouveau-né: comment se débarrasser d'un rhume?

L'humidification de l'air devrait être un autre acte des parents qui ne savent pas quoi faire lorsque le bébé a un rhume. Une pièce bien ventilée avec de l'air humide contribue à une récupération plus rapide de la muqueuse nasale. Pour augmenter l'humidité dans une pièce sèche, vous pouvez utiliser l'humidificateur. Indicateurs optimaux d'humidité de l'air dans la pièce où se trouve l'enfant malade - 50% à une température de 20-21 ºC.

Si le nouveau-né s'inquiète de l'écoulement abondant de mucus de nature pathologique par la cavité nasale, il est important de choisir un traitement efficace pour le processus inflammatoire. Avec un nouveau-né froid 1 mois à compter de la naissance en cas d'augmentation de la température corporelle, toute la période de traitement ne peut pas marcher avec le bébé et le baigner dans le bain. Si un enfant mange avec appétit, il ne vaut pas la peine de changer la nourriture à laquelle il est habitué. Des gouttes vasoconstricteurs à cet âge, vous pouvez appliquer les enfants Nasol Baby et Nazivin.

Traitement de la rhinite sévère chez les bébés de 2 et 3 mois

Avec un rhume chez un bébé de 2 mois, à l'exception des médicaments vasoconstricteurs, les experts prescrivent souvent des médicaments antiviraux, bien qu'il s'agisse d'une origine virale du processus inflammatoire dans le nez. On pense qu'un nez qui coule va rapidement passer si des gouttes antivirales de Grippferon ou d'interféron tombent dans votre nez. Le processus de guérison est accéléré en supprimant et en détruisant les virus qui ont provoqué la maladie. La plupart des experts sont d'avis qu'il n'est pas nécessaire de prescrire des antiviraux chaque fois que vous développez une rhinite. Une nomination appropriée devient un traitement pour les nouveau-nés et les enfants dont le système immunitaire est affaibli.

S'il y a un écoulement nasal chez un nourrisson à l'âge de 3 mois, dans lequel on note un écoulement nasal de contenu mucopurulent ou purulent, les pédiatres prescrivent souvent des antiseptiques. Selon l'expert, les gouttes antiseptiques d'un nouveau-né froid aideront à faire face à la maladie. Protargol, un médicament sans danger à base d'argent, est généralement recommandé. Malheureusement, un tel antiseptique ne se trouve pas sous une forme prête à l'emploi sur le marché libre, il est commandé sur ordonnance du médecin. Albucidum est parfois utilisé, malgré le fait qu'il s'agisse de gouttes oculaires, il se débrouille bien avec un caractère purulent qui coule.

Bien que les antiseptiques ne soient pas un médicament dangereux pour les nourrissons, ils peuvent assécher la muqueuse nasale et même causer des brûlures s’ils ne sont pas utilisés correctement.

C'est pourquoi, sans besoin particulier, les experts ne prescrivent pas d'antiseptiques et recommandent de s'en passer.

Que peut-on faire si le nouveau-né n'a pas le nez qui coule?

Que peut un nouveau-né d'un rhume des premiers jours de la vie miettes? La liste des gouttes nasales pour différents types de rhinite comprend des médicaments tels que Aquamaris, Nazivin, Vibrocil, Docteur Maman, Salin et Pinolos. Certains parents sont d’avis que le traitement national contre le rhume chez les nourrissons est le plus sûr. Toutefois, lorsqu’on utilise de nombreuses plantes médicinales, il faut être particulièrement prudent. Ne pas nuire à la décoction bébé de camomille, calendula et sauge.

Vous pouvez également suivre un traitement avec des onguents et des teintures chauffantes: calendula, millepertuis, Vitaon, Pulmex-baby, Dr. Mom s'appliquent. Ces moyens ne peuvent que lubrifier les pieds, après quoi vous devez immédiatement mettre des chaussettes chaudes.

L'aromathérapie donne souvent de bons résultats dans le traitement d'un mal de tête chez un nourrisson. Vous pouvez donner une miette pour respirer l'huile de thuya et d'arbre à thé, en mouillant un mouchoir et en le mettant dans la tête du berceau.

Gouttes du rhume pour les nouveau-nés à l'âge de 2 semaines

Le traitement de la rhinite chez les nouveau-nés se passe rarement sans médicament. À un âge aussi précoce, il est important de fournir des soins médicaux en temps utile, d'éliminer le processus inflammatoire dans les sinus et de rétablir le fonctionnement normal du nasopharynx. Si un nouveau-né a le nez qui coule pendant 2 semaines, il est probable que le spécialiste vous prescrive des antibiotiques pour éviter des complications dangereuses.

Généralement, l'apparition de mucus abondant dans le nez est due à la pénétration de virus et de bactéries dans le corps du bébé. Au début du développement du processus inflammatoire, il se produit un gonflement de la membrane muqueuse. Comment traiter un nez qui coule avec un nez bouché? Les gouttes vasoconstrictives aident à éliminer la congestion. Pour le traitement de la rhinite, il faut comprendre que l’effet vasoconstricteur ne se limite pas au nasopharynx, il s’étend à d’autres organes du corps de l’enfant. C'est pourquoi le traitement de la rhinite chez le nourrisson par instillation de médicaments vasoconstricteurs provoque souvent de nombreux effets secondaires.

De plus, l'instillation incontrôlée de médicaments vasoconstricteurs a l'effet inverse: au lieu d'éliminer les poches, elle augmente.

Le traitement de la rhinite chez les nourrissons prenant des médicaments vasoconstricteurs doit être effectué uniquement sur ordonnance d'un médecin. Les parents doivent observer strictement la posologie prescrite et la durée du traitement. Habituellement, pour les nourrissons, cette thérapie est limitée à 3 à 5 jours.

Que faire et comment traiter un nez qui coule chez un bébé?

Comment guérir un nez qui coule chez le nouveau-né, s'il se fait de nouveau sentir peu de temps après l'élimination des symptômes désagréables? Cela se produit souvent avec une immunité affaiblie chez le bébé. De nombreux enfants naissent déjà faibles et les parents sont donc confrontés au problème des rhumes fréquents.

Comment se débarrasser du froid chez les nouveau-nés dont la fonction de protection du corps est faible, parlez-en à un pédiatre ou à un immunologiste. Dans la plupart des cas, le traitement de la morve chez le nouveau-né, lorsque la cause de la maladie devient une immunité affaiblie, est effectué à l'aide d'agents immunostimulants.

Un médicament comme Derinat est populaire en pédiatrie. Il appartient au groupe des immunomodulateurs sans danger pour les enfants et est donc attribué aux bébés dès les premiers jours de la vie. Le principe d'action de Derinat réside dans le fait qu'il active les forces de protection du corps de l'enfant contre les micro-organismes pathogènes.

Il est généralement bien toléré par les enfants, car il n’a pas d’effets secondaires et de contre-indications à une utilisation en pédiatrie.

Comment traiter un nez qui coule pour les sinus chez un nourrisson?

Selon les statistiques, même les bébés souffrent de sinusite. Le développement de la maladie résulte le plus souvent de la forme négligée de rhinite ordinaire, qui n'a pas été guérie à temps par les spécialistes ou les parents du bébé. Comment traiter un nez qui coule chez un nourrisson s'il est causé par une sinusite? Le traitement de la maladie doit être efficace, complet et systématique.

Un pédiatre ou un oto-rhino-laryngologiste devrait apprendre aux parents à guérir un nez qui coule chez un bébé atteint de sinusite.

En règle générale, la thérapie consiste en un ensemble de telles actions:

  • nettoyer les sinus nasaux du contenu pathogène en lavant le nasopharynx;
  • instillation d'agents vasoconstricteurs pour soulager les poches et normaliser la respiration nasale;
  • vitamines, utilisation de médicaments pour stimuler le système immunitaire;
  • instillation nasale anti-inflammatoire;
  • antibiothérapie visant à détruire les agents pathogènes;
  • méthodes de traitement chirurgical.

Comment traiter la morve chez un nouveau-né présentant une antrite avec des antibiotiques afin de ne pas causer d'effets secondaires? L'antibiothérapie doit être strictement effectuée sur rendez-vous par un spécialiste. De tels médicaments à administration orale sont généralement prescrits pendant 3, 5, 7 et 10 jours. En règle générale, on prescrit des antibiotiques aux bébés pendant 3 à 5 jours. Un traitement plus long peut avoir des conséquences indésirables. Simultanément à l'utilisation interne d'antibiotiques, des préparations pour le nez sont prescrites, Isofra spray et Bioparox se recommandent bien.

Traitement de la rhinite allergique chez les nourrissons

Si un nouveau-né n'a pas le nez qui coule pendant longtemps, alors que l'écoulement du nez est transparent, il y a une chance de développer une allergie. Il est important de savoir que les nouveau-nés qui tombent goutte à goutte dans le rhume sont allergiques, car un traitement inapproprié peut entraîner des complications. Tout d'abord, pour un traitement efficace de la rhinite allergique, il est important d'exclure le contact avec l'allergène. Pour soulager la condition de l'enfant et éliminer le gonflement, des agents vasoconstricteurs sont attribués. Pour bloquer l'effet de l'allergène sur la muqueuse nasale, les experts recommandent d'irriguer la cavité nasale avec des antihistaminiques, parmi lesquels on utilise souvent Avamys, Nasonex et Vibrocil. En outre, pour supprimer la réaction allergique du corps, les antihistaminiques doivent être pris par la bouche, tels que Zodak, Zyrtec, Claritin, Erius, Fenistil.

Il est nécessaire de traiter le nez qui coule, quel que soit son type, à temps et jusqu'à guérison complète. En l'absence d'un traitement approprié, des maladies telles que l'otite, la bronchite, l'ethmoïdite, l'antrite, la pneumonie, la conjonctivite deviennent les principales complications du rhume de cerveau.

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant à 3 mois?

Réponses:

Ange

Vera Fam

Un nez qui coule chez un bébé de trois mois est curable. L'essentiel est d'agir à temps et d'utiliser le bon médicament. Afin d'éviter toute complication, consultez un médecin. Il diagnostiquera et conseillera la meilleure façon de traiter un nez qui coule chez un bébé de 3 mois.
Si un enfant a le nez qui coule pendant 3 mois, vous ne pouvez utiliser que des préparations naturelles. Actuellement, il existe des médicaments sûrs et efficaces Aqualore. Surtout pour les enfants, laissez tomber Aqualor Baby Spray et Baby Drops. Ces médicaments n'ont aucune contre-indication. Même à 1 mois, la rhinite d'un enfant est traitée sans problème. S'il y a des symptômes pertinents, ils sont utilisés dès la naissance.
La composition des médicaments Aqualore comprend uniquement de l’eau de mer stérile contenant des substances actives et des oligo-éléments: K, Mg, Na, Cl, Se, I, Ca, Zn, Cu, Fe, etc. Ce médicament est parfaitement adapté au bébé de 3 mois. Aqualor ne contient ni conservateurs, ni additifs chimiques.
La préparation à base d'eau de mer élimine les infections de la cavité nasale et du nasopharynx, réduit le gonflement, restaure la respiration nasale. En outre, il a une action anti-inflammatoire, hydrate la muqueuse nasale, soulageant ainsi l’irritation. En cas de rhume chez un bébé de trois mois, il est important non seulement d'éliminer les symptômes, mais également d'améliorer l'immunité locale, dont Aqualore est capable de faire face avec succès.
Ce médicament stimule la fonction protectrice du tissu épithélial du nez et du nasopharynx. Lors de l'élimination du rhume chez un bébé de 3 mois, il est important que le médicament ne crée pas de dépendance. Aqualore ne contenant pas d'additifs artificiels, il est absolument sans danger pour les bébés dès les premiers jours de la vie.

Sofia Skobeleva

Pour égoutter le lait maternel. Auparavant, donc à l'hôpital a enseigné.

Écoulement nasal et fièvre chez un enfant, comment traiter?

Un enfant a le nez qui coule avec une forte fièvre lors d'un processus inflammatoire de la muqueuse nasale. La cavité nasale a un grand nombre de terminaisons nerveuses, elles sont associées à différents organes systémiques. Lorsque la maladie peut brûler gravement au nez, il y a sécheresse, l'enfant est constamment chah, le mal de gorge.

Symptômes de rhinite avec fièvre

Au début de la maladie, l’enfant s’affaiblit, il est constamment molles, il craint un mal de tête grave. Après 2 jours, une grande quantité d'écoulement nasal apparaît, ils peuvent être clairs, liquides, dans les cas graves, devenir verts et épais.

La température monte à 38 degrés. La membrane muqueuse est gonflée, la respiration est difficile, il y a des problèmes d'odorat, de goût. Parfois, il pose et fait du bruit dans les oreilles.

Si un nouveau-né a un écoulement nasal avec une température, la membrane muqueuse se gonfle et se rétrécit, la fonction respiratoire est perturbée. Tout cela conduit au fait que l'enfant ne peut pas manger complètement la poitrine en respirant par la bouche. L'enfant est constamment agité, ne dort pas bien, ne mange pas, perd beaucoup de poids. C'est dangereux quand dans un rêve l'enfant commence à s'étouffer.

Causes de la rhinite avec fièvre

Un nez qui coule chez un enfant peut être infectieux et non infectieux. Ce dernier se produit quand une perle pénètre dans le passage nasal. Le plus souvent, un nez qui coule est infectieux, se pose en raison du SRAS, la grippe. Les virus violent l'état de la membrane muqueuse des voies respiratoires. Ils sont perméables. Une infection bactérienne peut se joindre, puis la température monte à 39 degrés.

La rhinite est caractéristique de la période automne-hiver, lorsque l'enfant est en surfusion. Le danger de l'hypothermie s'arrête.

Dans certaines situations, un enfant a le nez qui coule et la fièvre est déclenchée par une réaction allergique à la fumée, à la poussière et aux arômes. La membrane muqueuse du nez peut être infectée, un processus inflammatoire se développe.

Les étapes du développement du rhume chez l'enfant

  • Le symptôme commence à se développer rapidement. Le nez qui coule est observé au maximum 1 jour. Lorsque les vaisseaux se rétrécissent, la membrane muqueuse s'estompe, un geste du nez, une sécheresse est observée, la personne éternue constamment.
  • Le stade catarrhal, dans lequel les vaisseaux se dilatent, rougissent et gonflent la muqueuse nasale. Il est difficile pour une personne de respirer. Dans les infections virales, les excrétions sont claires, abondantes, aqueuses. Il y a des problèmes avec le sens de l'odorat, une augmentation des déchirures, la pose des oreilles, la voix apparaît nasale. La membrane muqueuse est rouge vif.
  • A ce stade, la décharge devient jaune, verte, épaisse. La membrane muqueuse du nez devient normale, les voies nasales peuvent se dilater. La maladie passe une semaine plus tard. Si le système immunitaire est fort, l'enfant récupère après 2 jours. Lorsque les défenses sont affaiblies, la rhinite est retardée d'un mois, peut devenir chronique et entraîner de graves complications.

Le danger d'un rhume avec une température pour un enfant

Un long nez qui coule chez un enfant peut conduire à une formation pathologique du squelette du visage, de la poitrine, du métabolisme de l'oxygène est perturbé. En conséquence, il y a des problèmes avec le coeur, les vaisseaux sanguins. L'enfant a du retard dans son développement, il se fatigue rapidement, il a des problèmes de sommeil.

Le nez qui coule affecte également la mémoire. L'enfant ne peut pas se concentrer, constamment dispersé. La rhinite chronique est dangereuse car elle peut entraîner une maladie allergique. Le processus inflammatoire dans le nez avec une température peut exacerber les maladies rénales, l'asthme bronchique.

Diagnostic de la rhinite chez un enfant

Il est important de procéder à un examen approfondi de l’enfant afin de lui prescrire un traitement. Consultez votre médecin ORL. En cas d'écoulement nasal chez un nouveau-né, appelez immédiatement un thérapeute. Tout d'abord, le médecin interroge la mère, puis à l'aide d'un outil spécial, la muqueuse nasale est examinée. Il est impératif que l'enfant soit assis bien droit afin que la conque nasale moyenne soit clairement visible. Le spécialiste examine soigneusement la partie externe du nez et la tâtonne.

En outre, le médecin traitant prescrit une numération globulaire complète, une radiographie des sinus maxillaires et un thorax. Allergique, un examen immunologique est nécessaire. Pour réduire le nez qui coule, on apprend à l'enfant à se moucher. Il est recommandé d'utiliser de l'eau de mer pour le lavage - Salin, Aquamaris, Physiomer. Décoction particulièrement utile d'herbes sauge, camomille, millepertuis. Les médicaments ramollissent les croûtes, améliorent la séparation du mucus. De plus, si l'enfant n'est pas allergique, il est conseillé d'utiliser de l'huile d'amande, de pêche et d'olive.

Il est conseillé de ventiler la pièce aussi souvent que possible, l'air y doit être constamment humidifié. Si un enfant refuse de manger, vous n'avez pas besoin de le nourrir de force. Lorsque le nouveau-né ne veut pas prendre le sein, pressez le lait et donnez à boire à bébé, vous pouvez le faire avec une cuillère. Éliminer définitivement le mucus qui s'est accumulé dans les voies nasales.

Pour soulager les symptômes de l'écoulement nasal chez un enfant de moins d'un an, des gouttes vasoconstrictives aideront: Vibrocil, Brizolin, Otrivin, Nazivin. Les nourrissons peuvent gouttes nasales gouttes nasales. Dans le cas où une infection bactérienne se joint, il est nécessaire d'utiliser des médicaments antibactériens - spray Isofra, spray Bioparox, pommade Bactroban. Il est conseillé d'utiliser des médicaments homéopathiques - Euphorbium. Au nez, il est préférable d'enterrer les gouttes préchauffées. Pour ce faire, plongez-les dans de l'eau tiède.

L'acupression aidera à renforcer le système immunitaire, elle doit être effectuée deux fois par jour. Notez que la température inférieure à 38,5 degrés n’a pas besoin d’être abaissée. À des fins préventives, effectuez un ensemble d'exercices de respiration.

Les enfants plus âgés, s'il n'y a pas de température, sont invités à prendre un bain de pieds avec de la poudre de moutarde. Zones réflexes des pieds, elles contiennent un grand nombre de nerfs. L'inhalation aidera à se débarrasser d'un rhume, il est conseillé d'utiliser du bicarbonate de soude, de l'eau minérale, des huiles essentielles, des décoctions à base de plantes.

Ainsi, un nez qui coule avec la température d’un enfant ne doit pas être commencé, il doit être traité à temps pour éviter des conséquences graves.

Vous Aimerez Aussi