Est-il possible de marcher avec un enfant enrhumé?

Lorsqu'un enfant tombe malade, de nombreux parents doutent de l'opportunité de faire une promenade avec le bébé et de ne pas aggraver l'évolution de la maladie, ce qui ne causerait pas de complications. La question de l'admissibilité des promenades avec des maladies peu graves, par exemple avec l'apparition d'une rhinite allergique, d'une rhinite virale ou d'une rhinite chronique, est particulièrement pertinente.

Les avantages de la marche

Dans la plupart des situations de nez qui coule, il est non seulement possible, mais même nécessaire, de faire une promenade avec les enfants. L'air frais, pénétrant dans les voies respiratoires, améliorera l'état des muqueuses, stimulera la sécrétion de mucus et facilitera la respiration. En outre, il améliorera la circulation sanguine, ce qui aidera à éliminer plus rapidement les toxines et les germes. Il est particulièrement utile de marcher avec des enfants atteints de rhinite. S'il est difficile à la maison de créer des conditions dans lesquelles les enfants respireront un air pur et humide.

Quand tu ne peux pas marcher?

Laissez l'enfant avec un rhume à la maison devrait être dans de telles situations:

  1. L'enfant a de la fièvre, des frissons ou de la fièvre.
  2. L'état général du bébé s'aggrave, il n'y a pas d'appétit, aucune faiblesse, aucune léthargie ni aucun mal de tête.
  3. Un nez qui coule a un caractère allergique et est apparu pendant la période de floraison de certaines plantes. Dans ce cas, il est possible de marcher, mais l'utilisation d'un pansement en coton et gaze est nécessaire.

Devrais-je marcher par temps venteux ou froid?

Notez que la membrane muqueuse des voies respiratoires est bien perçue par tous les temps. Par conséquent, ni l’humidité, ni le brouillard, ni la neige, ni la bruine ne devraient constituer un obstacle à la marche. Le seul effet néfaste sur le nasopharynx est un air trop sec - chaud et froid. Cependant, tout dépend des caractéristiques de l'organisme. Par exemple, certains enfants respirent calmement dans l'air "épineux" de l'hiver en Sibérie, tandis que d'autres ont du mal à respirer à -5 ºC.

Les recommandations pour les promenades hivernales ou par temps venteux seraient:

  • Un nez qui coule ne sera pas une raison de refuser de marcher, si le bébé est bien toléré par la température de l'air extérieur. C'est-à-dire que si, avant l'apparition de la rhinite, l'enfant marchait normalement avec le vent ou une température basse, il se sentirait bien en cas de rhinite.
  • Si la température extérieure est très basse (moins de -15 ° C), la promenade doit être abandonnée.
  • Vous ne devez pas porter au gel les nouveau-nés et les bébés de moins de 6 mois.
  • S'il pleut beaucoup, il vaut mieux rester à la maison.

En cas de pluie fine ou de brouillard (même très épais), il est permis de marcher.

Opinion du Dr. Komarovsky

Un médecin populaire dit que l’air pur ne fera qu’accélérer la récupération, à condition que la promenade soit calme et que l’état général de l’enfant soit normal. Si le gamin est actif et veut aller se promener, Komarovsky ne voit aucune raison de refuser les enfants atteints de rhume lors de promenades quotidiennes.

Vous pouvez en apprendre plus sur l'opinion d'un célèbre médecin pédiatrique dans la vidéo suivante.

Marcher avec un enfant enrhumé: le pour et le contre

Le nez qui coule - un symptôme de rhumes, maladies infectieuses et allergiques. Cela cause beaucoup de désagréments à tout le monde, sans exception, du plus petit au plus grand: congestion, difficulté à respirer par le nez, séparation abondante de la morve, gonflement des muqueuses sont des processus assez désagréables. Tout rhume chez un bébé préoccupe ses parents, qui tentent de le protéger encore plus soigneusement des influences extérieures. Cependant, vaut-il la peine de s'arrêter et est-il possible de marcher avec un enfant en cas de rhume?

Dois-je marcher si l'enfant a la morve

Alors, faire une promenade avec un rhume ou pas? Tous les parents ont l'habitude de croire que le Dr Komarovsky est très catégorique à ce sujet: marcher, marcher et marcher encore, que l'enfant soit malade ou non. Cependant, le médecin des enfants bien connu insiste sur le fait que le fait de prendre un enfant dans la rue peut être utile après avoir évalué les facteurs suivants:

  • de quoi il en a marre;
  • comment il se sent
  • quelles conditions météorologiques
  • comment le traiter
  • comment la marche elle-même est organisée.

L'aspect le plus important auquel il faut prêter attention est, bien sûr, la condition de l'enfant. Si la maladie est dans la phase aiguë et que le rétablissement ne progresse pas, un bébé faible et épuisé ne devrait pas être traîné à l'extérieur simplement parce que le programme est maintenant une marche.

Qu'est-ce qui est utile pour marcher et si c'est nécessaire pendant la maladie?

Le fait est que beaucoup de parents ne comprennent pas les avantages réels de la marche en cas de maladie. Leur objectif n'est pas de changer la situation, de ne pas courir autour du terrain de jeu et surtout de ne pas communiquer avec leurs pairs. Il est préférable de penser à tout ce qui précède après la récupération. Et maintenant, le but principal de la marche est d’aider le bébé qui a la morve à s’améliorer rapidement.

Le médecin le plus important dans ce cas est l'air frais. N'ayez pas peur de sortir avec un rhume en hiver, simplement parce qu'il fait froid. L'essentiel est de ne pas être humide. Après tout, quand la pluie coule sans interruption et partout dans la terre, marcher n’apportera aucun bénéfice ni plaisir, et il y aura encore plus de morveux dans la cour.

Par temps froid, les promenades sont les bienvenues. Par conséquent, si l'enfant ne peut pas rester immobile, il vaut mieux ne pas l'emmener faire une promenade. Les jeux rapides et actifs peuvent exacerber la situation - le bébé va transpirer, surchauffer, puis trop refroidir, et ses muqueuses ne seront pas humidifiées mais, au contraire, se dessècheront. Une telle surcharge avec un rhume peut retarder la récupération.

Si le bébé est calme et peut s'asseoir sous un arbre avec un livre ou se balancer sur les mains de sa mère, pourquoi ne pas passer une demi-heure à l'air frais? Par temps sec et ensoleillé, il est particulièrement utile de marcher avec des bébés lorsqu'il fait froid: les rayons ultraviolets détruisent les virus et les bactéries pathogènes, ce qui accélère la récupération.

Quand l'enfant n'a pas besoin de marcher avec la morve

Bien sûr, il y a des facteurs défavorables dans lesquels les festivités devront être reportées. Vous devriez retarder la marche si:

  • la rhinite a un caractère allergique. Dans ce cas, l'irritant est le pollen de fleurs, le duvet de peuplier, etc. Dans ce cas, une promenade dans un tel environnement ne fait qu'aggraver la situation - lors de la floraison de l'agent d'allergie responsable, au contraire, fermez la maison et purifiez l'air à l'aide d'un humidificateur;
  • l'enfant a de la fièvre. En fait, chaque parent comprend que vous ne devriez pas vous promener avec ce symptôme, ni au printemps, ni en hiver ou en été. Cependant, il s’agit parfois d’une question controversée. Par exemple, si en été, chauffez les murs de béton des immeubles d’appartements jusqu’à + 40 ° C et qu’à ce moment-là vous puissiez trouver un endroit isolé avec une température agréable de 25 ° C à l’ombre d’une rivière ou d’une rivière, cela facilitera au contraire l’état de l’enfant;
  • L'état de l'environnement laisse beaucoup à désirer. Si autour de plantes qui empoisonnent régulièrement les émissions atmosphériques, il vaut mieux que l'enfant reste à la maison. Une telle marche non seulement ne donne pas d'effet positif en cas de rhume, mais contribue également à une irritation supplémentaire des muqueuses;
  • À la maison, les conditions sont propices à la guérison. Si le bébé a sa propre chambre, dans laquelle des dizaines de personnes supplémentaires ne vivent pas, et que l'humidité et la température y sont maintenues au bon niveau, c'est comme si on était à l'air frais.

Dans quels cas il faut marcher avec un rhume

La congestion nasale est généralement un symptôme d'une maladie respiratoire. Ce panneau ne présente aucun danger, il est donc souvent nécessaire de ne pas y aller à pied. La marche est utile:

  • s'il n'y a pas de température, le bébé est actif et se sent bien et, à part un rhume, aucun symptôme grave n'est observé;
  • lorsqu'un enfant est allergique aux poils d'animaux ou à la poussière de maison. Dans ce cas, vous devez passer le plus de temps possible dans la rue, sans oublier la fréquence des nettoyages humides.
  • si la maison est sèche et étouffante. De plus, s’il ya une foule de personnes dans l’appartement, il est également malsain pour un enfant malade. Dans de tels cas, il est préférable de sortir brièvement pour humidifier la membrane muqueuse.

Il est plus pratique et utile de marcher avec un nouveau-né malade. Beaucoup de parents ont même peur de se pencher dans la rue avec une telle miette, mais ces craintes sont sans fondement. S'il fait beau dans la cour, une promenade de 10 à 20 minutes, 4 à 5 fois par jour, non seulement ne fait pas mal, mais profitera au bébé. À cet âge, l'enfant ne saute pas mais ment doucement. Il ne risque donc pas de transpirer, de surchauffer ou de trop refroidir.

Si, au cours d’une promenade, un bébé a la toux humide, vous ne devez pas saisir immédiatement sa main et le traîner chez lui. Ce signe ne signifie pas que la situation dans la rue a aggravé la situation. Au contraire, à l'aide d'une toux, le bébé libère les voies respiratoires du mucus accumulé, ce qui accélère la récupération.

Problèmes d'organisation concernant la marche pendant la maladie

Pour que l'enfant puisse récupérer rapidement, vous devez suivre la manière dont sa promenade est organisée. Aspects importants à prendre en compte:

  • des vêtements confortables. Bébé ne peut pas se ré-emmêler. Il devrait être habillé pour le temps, mais pas froid et ne pas transpirer. Sur le réseau, vous pouvez trouver les règles de sélection d'un ensemble de vêtements pour petits enfants, en fonction de la température à l'extérieur de la fenêtre.
  • passe-temps tranquille. En cas de rhume, un enfant ne doit pas sauter, courir et sauter. Bénéfice apportera seulement une promenade relaxante dans l'air frais à travers le parc, la lecture sur le banc, etc.
  • la communication avec les pairs et les lieux très fréquentés doivent être reportés au rétablissement. Il existe un risque non seulement d’infecter tout le monde, mais également de contracter une infection, car l’immunité au rhume est réduite;
  • Ne marchez pas sous la pluie et par temps venteux et humide. Un tel environnement est défavorable au mucus gonflé et, au contraire, provoque un écoulement abondant de morve;
  • Ne passez pas trop de temps dans la rue. En été, par beau temps, une heure suffit à la fête. En hiver, il ne faut pas marcher plus de 20-30 minutes;
  • avant de vous promener, nettoyez soigneusement les voies nasales. Surtout en hiver, ce n’est pas une bonne idée de faire une promenade avec un enfant en cas de rhume, sans vous laver le nez au préalable. Nettoyer les voies nasales permettra au bébé de respirer librement de l'air frais, sinon il respirerait par la bouche, ce qui est inacceptable en cas de gelée d'hiver.

L'air frais est bon pour tout le monde, malade et en bonne santé. Un court séjour dans la rue aidera à récupérer rapidement et à se débarrasser de la morve ennuyeuse. L'essentiel est d'organiser correctement une promenade: ne pas permettre la surchauffe et l'hypothermie, ne pas jouer à des jeux actifs, ne pas aller dans des endroits surpeuplés. Mais il n'est pas recommandé d'amener dans la rue un bébé faible et à température élevée.

Est-il possible de marcher avec un enfant qui a un rhume et une toux? Réponses aux questions

La maladie d'un bébé est toujours alarmante et inquiète pour ses parents, qui s'efforcent sans aucun doute de créer les conditions permettant au bébé de se rétablir le plus rapidement possible.

Mais souvent, dans leurs soins pour les enfants, les parents font preuve d'un zèle excessif. Une protection totale contre le monde extérieur en cas de maladie n'est pas toujours bénéfique et contribue à une bonne santé.

La question de savoir s’il est possible de marcher avec un enfant enrhumé préoccupe les parents conscients de l’importance de l’air pur et des promenades actives et qui ne veulent pas priver les enfants de leur mode de vie habituel.

Il est permis de marcher avec un rhume chez les enfants

La rhinite est une réaction protectrice du corps d’un enfant contre les virus, les bactéries ou les allergènes. Avant de décider si vous pouvez marcher avec un enfant enrhumé, vous devez établir le motif de son apparition.

En plus d'être d'origine infectieuse ou virale, la rhinite peut être due à la réaction du corps à la poussée dentaire, due à un air trop sec à l'intérieur, soit une réaction allergique à la poussière ou aux poils d'animaux.

Chez les nourrissons, un nez qui coule se produit assez souvent en raison des caractéristiques physiologiques des sinus, système immunitaire imparfait.

Si la rhinite est une allergie, l'enfant doit être conduit dans la rue. Marcher au grand air ne lui apportera que des avantages. Avec une forte allergie aux arbres en fleurs, il est plus sage d'attendre cette période à la maison.

L'air frais n'aura pas d'effet moins efficace que certains médicaments. Cela contribue à:

  • améliorer la circulation sanguine;
  • éliminer les microbes accumulés;
  • élimination des toxines du corps;
  • hydrater les voies respiratoires et éliminer les muqueuses sèches;
  • amélioration du système respiratoire.

De plus, les promenades contribuent à la bonne humeur et aux émotions positives du bébé, ce qui est également important pour son rétablissement.

Pendant le séjour du bébé dans la rue, vous pouvez laisser les fenêtres ouvertes pour bien aérer la pièce et la nettoyer des germes pathogènes.

Les promenades au grand air au printemps et en été par temps ensoleillé et sans vent sont particulièrement utiles.

Est-il possible de marcher quand un enfant a la morve?

Beaucoup de parents sont pris de panique lorsqu'un enfant est malade. Ils sont sûrs qu'un bébé enrhumé et particulièrement avec la morve verte devrait toujours être gardé au chaud habillé et à l'intérieur. Pendant ce temps, faire une promenade avec un enfant enrhumé n'est pas non plus dangereux, mais utile.

Si les miettes ne présentent pas une température élevée, une exposition régulière à l'air libre contribue à la dilution rapide du mucus et à sa sortie des voies respiratoires.

Les promenades quotidiennes contribuent non seulement au rétablissement, mais constituent également une excellente prévention du développement de complications possibles et le moyen le plus abordable de renforcer le système immunitaire.

Le docteur Komarovsky, pédiatre de renom, est convaincu qu'il est nécessaire de faire une promenade avec des enfants atteints de rhume et de toux. Mais si les mamans perçoivent la marche comme une norme pendant la saison chaude, les sorties à l’automne et à l’hiver suscitent des inquiétudes. Dans quelle mesure est-il justifié de marcher avec des enfants dans le froid en hiver?

Avant de sortir pour une promenade, il est nécessaire de nettoyer soigneusement les voies nasales de l'enfant. Cela est nécessaire pour assurer leur perméabilité. Respirer par la bouche, surtout en hiver, peut aggraver l'évolution de la maladie.

Est-il possible de marcher avec des bébés en cas de rhume?

Les parents sont particulièrement inquiets des plus petites manifestations de la maladie chez les nourrissons. Le bébé leur semble extrêmement fragile et tendre, pour le sortir quand il a la morve.

Ces parents doivent prendre en compte le fait que l'écoulement nasal est un processus physiologique normal pour un bébé d'un an, ainsi que pour les enfants plus âgés, les promenades ne sont pas contre-indiquées.

En fait, le risque d'être infecté par une maladie virale tout en restant à l'air libre est moins élevé qu'en contact étroit avec des adultes ou d'autres enfants malades, à l'intérieur.

Marcher avec un bébé âgé de 8 mois et plus est tout à fait acceptable si votre bébé a:

  • pas de fièvre;
  • bon appétit;
  • la sortie n'est pas compliquée par des éternuements fréquents et une toux hystérique;
  • bonne humeur et bon sommeil;
  • il n'y a pas de comportement agité et de pleurs constants.

À des températures supérieures à 37 ° C, une forte toux paroxystique, un écoulement abondant et persistant de la cavité nasale, il est préférable d’annuler la faiblesse générale prononcée de la promenade de l’enfant.

Est-il possible de promener un enfant avec des sinus dans la rue?

Dans le cours aigu de la maladie, il est démontré que les patients de tous âges se conforment au repos au lit.

Mais à température corporelle normale, en l'absence de décharge purulente et en bon état de santé général, les promenades par temps chaud et sec sont tout à fait acceptables.

À la saison froide, et particulièrement au froid, le traitement de la sinusite nécessite une interdiction totale de rester à l'extérieur.

Une exposition inévitable au froid provoque une vasoconstriction qui affecte négativement l'état du système respiratoire.

De plus, le fait de rester au froid nécessite une consommation d'énergie accrue de la part d'une personne afin de maintenir une température corporelle normale.

Est-il possible de marcher avec votre enfant quand vous toussez?

Devrais-je limiter le séjour des enfants à l'extérieur de la maison lorsqu'ils toussent sans fièvre? Les médecins disent que marcher dans la rue peut être une toux sèche ou mouillée. Si cela est dû à des allergies ou à de l'asthme, soyez prudent lorsque vous choisissez un lieu de promenade.

Les périodes de progression aiguë de la maladie, au cours desquelles des frissons, des maux de gorge sévères, des maux de tête et une faiblesse générale devraient devenir la raison de l’abolition du maintien en suspension dans l’air.

Préparer une promenade: quoi porter?

Jusqu'à présent, l'idée qu'un enfant soit soigneusement emballé avant de sortir est très tenace. Dans les parcs ou les terrains de jeux, vous pouvez trouver un grand nombre d'enfants vêtus de vestes et de chapeaux chauds, même par temps très chaud.

Parfois, les adultes ne tiennent pas compte du fait que les enfants sont très actifs et aiment les jeux actifs. Sous plusieurs couches de vêtements chauds, tout en se déplaçant activement, l’enfant peut rapidement transpirer puis se refroidir. De telles gouttes ne font que nuire et peuvent aggraver l'évolution de la maladie.

Il est également déconseillé de nouer le nez et la bouche d’un bébé avec un foulard chaud: cette action ne provoque que l’accumulation d’air humide dans la bouche.

Pour savoir si le bébé a froid ou chaud en marchant, vous devez lui toucher le cou à l'arrière de la tête. S'il fait très chaud et qu'il transpire, c'est un signe certain que l'enfant est chaud.

Pendant la promenade, les vêtements doivent être confortables et non froids, faits de matériaux légers et de qualité, sans beaucoup de fermetures à glissière, de boutons et d’attaches.

Lorsque vous marchez avec un bébé dans une poussette, inutile de la voiler avec un rideau. Ainsi, les parents limitent l'accès à l'air frais, rendant la promenade inutile. Un bébé qui sait déjà marcher ne doit pas rester longtemps dans une poussette.

Règles de marche avec la rhinite

Pour que la marche apporte de la joie, de la bonne humeur et favorise un prompt rétablissement, vous devez respecter certaines règles.

  1. Habiller l'enfant pour qu'il soit aussi facile et confortable à déplacer. La présence de morve ne devrait pas être une raison pour un emballage excessif.
  2. Ne marchez pas sous la pluie, par vent fort et humide, la température de l'air en dessous de 5 degrés Celsius. Le temps pluvieux et humide peut aggraver la condition du bébé.
  3. Assurez-vous que la marche ne dure pas très longtemps. Le temps optimal pour rester à l'air libre est de 30 à 40 minutes. Des marches plus longues peuvent causer de la fatigue et une stimulation excessive de l'enfant.
  4. Immédiatement avant de sortir, nettoyez soigneusement les voies nasales du mucus. Il est préférable d'utiliser une poire ou un aspirateur. Une respiration libre par le nez est la clé d'un rétablissement rapide.
  5. Évitez les endroits surpeuplés, les rues très fréquentées par les transports, les zones proches des entreprises industrielles. Les meilleurs endroits pour se promener sont les parcs ou les places tranquilles. Si la maladie de l’enfant est contagieuse, il est préférable de ne pas le laisser communiquer directement avec d’autres enfants.
  6. Évitez les jeux bruyants et les activités excessives en marchant. Pendant votre séjour à l'air frais, il est préférable d'observer la beauté des paysages naturels, de lire un livre ou un magazine avec un petit, et de passer du temps avec vos animaux domestiques.
  7. Si une promenade est impossible pour une raison quelconque, il est possible de donner de l'air frais à un enfant en passant du temps avec lui sur le balcon ou près des fenêtres ouvertes.

La rhinite chez les enfants n'est pas une raison pour les priver d'air frais et de promenades. Mais il est nécessaire de prendre en compte l'état de santé général et d'être attentif à toute manifestation de la maladie.

Est-il possible de marcher avec un enfant enrhumé?

Règles de marche avec la rhinite

Faire une promenade avec des enfants atteints d'un rhume doit suivre des règles simples:

  • Vous ne devriez pas marcher plus d’une heure par temps chaud et de 20 à 30 minutes par temps froid. Pendant ce temps, l’enfant respire de l’air frais et ne surcharge pas.
  • En cas de maladies respiratoires aiguës, il est nécessaire de choisir le mode de marche. Les jeux de plein air en plein air vont intensifier la transpiration et provoquer un assèchement des muqueuses des voies respiratoires supérieures, ce qui entraînera inévitablement une exacerbation du processus pathologique et même le développement de complications. Le même effet résultera de la formation accrue de chaleur lors d'une activité physique accrue. Par conséquent, afin de préserver la santé du bébé, vous devriez passer du temps dans la nature dans une atmosphère détendue: en été, vous pouvez lire un livre intéressant pour lui, en hiver, il suffit de marcher.
  • Par temps venteux ou humide, vous ne devez pas rester debout ou assis au même endroit pendant longtemps. Si l'enfant est fatigué, il vaut mieux rentrer à la maison avec lui.

Avant de marcher, il est important de prendre en compte l'état général du bébé, la cause de la maladie et les conditions météorologiques.

Marcher avec un enfant enrhumé

De nombreuses mères sont souvent intéressées par une telle question: «Est-il possible de marcher avec un enfant en cas de rhume?». L'excitation des jeunes mères est compréhensible, car elles s'inquiètent pour leurs enfants. À leur avis, l'immunité des enfants affaiblis n'est pas en mesure de faire face aux nombreux virus et infections qui attendent le bébé dans la rue. Mais n'oubliez pas que les promenades dans la rue sont extrêmement importantes pour l'enfant et que vous ne devriez pas le mettre en "assignation à domicile". Examinons de plus près tous les "avantages" et les "inconvénients" des voyages pour enfants au grand air!

Les avantages de marcher pour les enfants la première année de la vie

De nombreux spécialistes expérimentés dans le domaine de la pédiatrie soutiennent unanimement que les bains d'air ne profiteront qu'au bébé. Que ce soit pour marcher avec l'enfant à un rhume ou une rhinite? Bien sur que oui! L'air frais en soi a un effet très bénéfique sur le corps des enfants. Un effet double peut être obtenu lorsque des promenades ont lieu sur le territoire d’un parc, dans des zones forestières, etc. Les bains d’air ont un effet durcissant sur le corps du bébé et lui apprennent à gérer la température ambiante, le vent et le froid. Tout cela forme et renforce le système immunitaire de l'enfant.

En outre, sous l'influence de l'air frais, la circulation sanguine est considérablement améliorée, tous les microbes accumulés dans le corps et les substances toxiques présentes dans les voies nasales sont tués. La sensation de sécheresse dans le nasopharynx disparaît puisque toutes les voies respiratoires sont parfaitement hydratées par l'action de l'air frais. Parfois, ce n'est que dans la rue que le bébé a la possibilité de tousser complètement. Un tel effet des bains d'air sur le système respiratoire a un effet positif sur la circulation sanguine, ce qui entraîne une augmentation de l'efficacité de tous les organes du bébé et améliore son bien-être.

L'air frais est un médicament absolument gratuit, il est donc nécessaire de ventiler régulièrement toute la maison, et en particulier la chambre des enfants. En éliminant les germes et les toxines, l'air frais aidera le patient à récupérer et à renforcer l'immunité d'un enfant en bonne santé. Établissez une règle pour ventiler la pièce à un moment où vous et votre bébé marchez dehors.

Règles de base pour la marche

Malgré les avantages évidents de marcher au grand air, les parents doivent connaître et respecter certaines règles:

  • Ne pas trop envelopper l'enfant. L'activité accrue des enfants en promenade commence dès le plus jeune âge. Beaucoup de mères sortent en hiver avec un bébé enveloppé dans d'innombrables robes. Avec cette option, le bébé risque énormément de transpirer et d'attraper froid du coup de vent compté en secondes.
  • Pas besoin de marcher par temps venteux et pluvieux. La combinaison destructrice du vent froid et des vêtements mouillés avec des chaussures ne contribuera pas à la récupération des miettes, mais ne fera qu'aggraver sa santé.
  • Avant la promenade, assurez-vous de laisser l'enfant se moucher ou de nettoyer les voies nasales par lui-même. Une bonne respiration du nez est la règle de base de la marche. Même avec une rhinite, le bébé doit respirer par le nez pour éviter un rhume de la gorge.
  • Veillez à observer l'heure de votre promenade avec votre enfant. Par temps chaud, vous pouvez marcher pendant 40 à 60 minutes et par temps venteux, ce temps est réduit à 20 minutes. Ce temps sera suffisant pour permettre au bébé d'avoir assez d'air frais et d'éviter d'aggraver son état.

Dans quels cas il est nécessaire d'abandonner les promenades avec un enfant enrhumé

Il existe un certain nombre d’ordonnances selon lesquelles le séjour du bébé dans la rue n’apportera aucun bénéfice. Les parents doivent surveiller attentivement leurs enfants et être sensibles à tout changement de leur bien-être. Faut-il marcher avec un enfant qui a un rhume ou une toux? C'est à vous de jouer! Les parents connaissent mieux l'état du bébé pour le moment, mieux que les principaux experts. Si vous ne voyez qu'un léger nez qui coule dans les miettes, reprenez hardiment la route.

Mais avec les signes suivants, il est préférable de rester à la maison:

  • Faiblesse générale de l'enfant. À la suite de la lutte contre la maladie chez un bébé, il y a une perte de force, de léthargie et de faible énergie.
  • Miettes de haute température corporelle. À des températures supérieures à 37,5 ° C, une promenade doit être reportée.
  • Conditions météorologiques défavorables. Il n'est pas nécessaire de traîner un enfant dans la rue en cas de gelée, de pluie ou de vent. Attendez que le temps soit plus propice à la marche.
  • La présence de réactions allergiques à certains irritants que vous pouvez rencontrer avec le bébé dans la rue. Par exemple, il peut être allergique au pollen des plantes à fleurs. Dans ce cas, le bébé, lors d’une promenade au froid habituel, ajoutera également un allergique. Vous pouvez marcher avec un enfant enrhumé, s'il est sujet à une telle allergie? Vous pouvez! Il suffit de porter un bandage en gaze de coton, de réduire le temps de marche et d’éviter la présence d’une grande quantité d’irritant à proximité.

Essayez de ne pas conduire un enfant enrhumé dans les terrains de jeux. Il s'agit d'un risque double sens pour votre bébé et vos enfants sur l'aire de jeux. Il vaut mieux se promener dans le parc, loin des autoroutes achalandées.

Conseils de Dr. Komarovsky

C'est ce que ce spécialiste reconnu des enfants répond à la question: "Est-il possible de marcher avec un enfant en cas de rhume?" Le Dr Komarovsky est convaincu qu'un enfant de tout âge doit marcher, indépendamment de la présence d'un rhume ou d'une toux. Il attire également l'attention des parents sur le fait qu'ils créent également des conditions favorables à la maison, ce qui facilitera le rétablissement rapide du bébé. Afin de ne pas dessécher la membrane muqueuse du nez, il est nécessaire de maintenir la température et l'humidité souhaitées dans la pièce où se trouve l'enfant.

Vous pouvez marcher avec un enfant qui a un rhume ou une toux en cas de gel grave? Dans des conditions météorologiques extrêmes, Komarovsky demande à ses parents de ne pas accomplir de prouesses héroïques. Ne transformez pas les promenades avec les enfants en expéditions polaires! En ces courtes saisons de fortes gelées, il est préférable de rester chez soi. Même une semaine de recherche constante d'un bébé à la maison lui causera moins de tort que de marcher à une température de -30 ° C. De plus, l'enfant a nécessairement besoin de parents en bonne santé!

Le médecin appelle la respiration nasale obligatoire un autre principe fondamental des promenades. Avant de passer à l'air pur, vous devez vous assurer que les voies respiratoires nasales passent, ce qui peut réchauffer l'air extérieur froid à la température requise. La respiration par la bouche est fondamentalement fausse pour marcher et entraînera la maladie de l'enfant.

Conclusions

Faut-il marcher avec un enfant qui a un rhume ou une toux? Nous espérons qu'après avoir lu cet article, vous pourrez désormais répondre de manière indépendante à cette question. Suivez certaines règles et une promenade apportera à vous et à votre enfant le bénéfice maximal!

Est-il possible de marcher si les enfants ont la morve

Le nez qui coule se produit en raison du développement du processus inflammatoire, localisé sur la muqueuse nasale. Souvent, ce symptôme est une réaction protectrice du corps. Cependant, pour de nombreux parents, la présence d'un nez qui coule chez un enfant est une contre-indication à la marche. Selon les experts, il est très difficile de répondre sans équivoque à la question de savoir s'il est possible de marcher avec un enfant enrhumé, car cela dépend de nombreux facteurs: causes de la rhinite, symptômes associés, âge de l'enfant, conditions climatiques, etc.

Contenu de l'article

Des indications

Le nez remplit une fonction protectrice, étant le principal obstacle à la pénétration dans le corps de diverses infections, la poussière. Lorsqu'une quantité excessive de substances nocives s'accumule dans la cavité nasale, le corps active ses propriétés protectrices, ce qui peut provoquer l'apparition d'un nez qui coule. Le réchauffement de l'air pendant la saison froide est également présent dans le nez.

Lors de la sortie dans la rue:

  • hydratation de la muqueuse nasopharyngée, soulagement de la respiration;
  • renforcement des fonctions de protection du corps de l'enfant, durcissement dû aux petits changements de température;
  • amélioration de la circulation sanguine, élimination des toxines et des microorganismes nuisibles sous l'action de l'air frais.

Déterminants

Pour décider de marcher avec un enfant enrhumé, il est nécessaire d'évaluer soigneusement les facteurs qui accompagnent la maladie.

Causes de la rhinite

Il est important de comprendre que si l'écoulement nasal est l'un des symptômes d'une infection bactérienne grave (mal de gorge, pneumonie, antrite) ou que la cause de la rhinite est une réaction allergique, les promenades sont contre-indiquées. Le plus souvent, la rhinite allergique survient au printemps et en été, pendant la période de floraison active.

Symptômes associés

L’état de santé général est l’un des principaux facteurs permettant de décider s’il est possible de marcher avec un rhume. En effet, dans le cas où l'écoulement nasal est accompagné d'une forte fièvre, d'une faiblesse, de vertiges, d'une somnolence, d'humeurs, de maux de tête, il est préférable de refuser de sortir. Dans ce cas, il est préférable d'attendre un peu et de différer la promenade jusqu'à la période de récupération du patient.

C'est important! Si l'état de santé général ne permet pas à un enfant avec le nez qui coule de sortir, il est nécessaire de garantir des conditions favorables dans la pièce où il se trouve (ventilez souvent la pièce, effectuez régulièrement un nettoyage humide).

De nombreux experts, dont le célèbre pédiatre Komarovsky, reconnaissent qu'un nez qui coule, accompagné d'une légère fièvre et même d'une toux, ne constitue pas une contre-indication à la marche. Comme pendant le séjour dans la rue, il se produit une ventilation naturelle des poumons, ainsi que la dilution de la sécrétion visqueuse, la libération des expectorations est facilitée.

C'est important! Renforcer la toux productive en marchant est une tendance positive, aidant l’enfant à se débarrasser de la sécrétion visqueuse qui s’est accumulée dans le nasopharynx et les bronches.

Caractéristiques de la promenade

S'il est décidé que l'enfant peut marcher, il est alors nécessaire de privilégier les jeux calmes, les promenades à pied des autoroutes achalandées et des industries dangereuses, afin de ne pas fatiguer à nouveau l'organisme affaibli. Il est préférable de tout organiser de manière à ce que l’enfant dispose de l’énergie nécessaire pour faire face aux virus et aux bactéries.

Si la sortie dans la rue est effectuée pendant la saison chaude, la durée de la promenade ne doit pas dépasser quarante à soixante minutes, par temps froid, à condition qu'il n'y ait pas de vent fort. En saison froide, il est préférable de réduire la durée du séjour à l'air libre à quinze à vingt minutes. Par temps venteux et pluvieux, il est préférable de limiter les promenades.

Conditions météorologiques

Le plus grand danger pour le corps de l’enfant affaibli réside dans les promenades pendant la saison froide en automne-hiver et au printemps, en raison du risque d’hypothermie. Cependant, si l'enfant est habillé pour les intempéries et que le risque de mouiller les pieds et de geler est minimisé, l'inhalation d'air frais et humide aura une influence favorable sur l'état du nasopharynx. Une contre-indication dans ce cas est le gel sévère (moins 10-15 degrés), le vent fort, les chutes de neige, les fortes pluies.

Un été trop chaud peut également nuire à l'état du patient. Surtout dans les situations où le froid est accompagné de fièvre. Lorsque la température de l'air est supérieure à trente degrés, l'enfant doit rester à l'ombre pendant qu'il marche. Dans des conditions de faible humidité, il est nécessaire d'irriguer périodiquement les voies nasales de l'enfant avec des solutions salines spéciales, afin d'éviter de dessécher la muqueuse nasale.

Les conditions optimales pour la marche sont la température dans la plage de moins cinq à plus vingt-cinq degrés et l'humidité moyenne.

Âge

Quel que soit leur âge, les nourrissons et les enfants plus âgés ont besoin d'air frais, même en cas de rhinite. Dans ce cas, moins un patient est patient, plus il en retirera des avantages. L’air frais étant la clé du plein développement de l’enfant, il affecte non seulement l’état des organes du nasopharynx, mais permet également de renforcer le corps en le durcissant progressivement.

Caractéristiques du traitement

Si des procédures physiothérapeutiques sont prescrites à un enfant sous forme d'inhalations, de compresses chauffantes, etc., il est nécessaire de sortir au plus tôt une demi-heure après les manipulations thérapeutiques. Il est préférable de sortir dans l'intervalle entre la prise de médicaments, s'ils sont prescrits, ou de les prendre avec vous.

C'est important! Annulez les promenades si l'enfant est assigné à une instillation constante et à un rinçage des voies nasales.

Contre-indications

Pour que les marches soient non seulement inoffensives, mais qu'elles en tirent également des avantages et qu'elles ne fassent pas de mal aux autres, les parents doivent connaître certaines caractéristiques lorsqu'ils sortent avec un enfant enrhumé.

  • Ne laissez pas un enfant malade avoir des contacts étroits avec d’autres enfants dans les aires de jeux afin de ne pas en infecter d’autres. Cette règle est particulièrement pertinente pendant la saison chaude, alors que par temps de gel, la probabilité de transmission est réduite au minimum.
  • Vous ne pouvez pas sortir avec le nez bouché. Avant la promenade, il est nécessaire de bien nettoyer les voies nasales et d’assurer une respiration correcte par le nez pour empêcher la bouche d’inhaler de l’air.
  • Comme lors de la saison froide et de la chaleur estivale, vous devez essayer d'habiller l'enfant en fonction du temps. Après tout, l'hypothermie et la surchauffe ne sont pas souhaitables et peuvent nuire au corps affaibli.
  • Si le temps est mauvais (basse température, vent froid fort) et / ou si l'enfant est faible, il vaut mieux s'abstenir de sortir.

Maintenant, les parents ne devraient plus avoir de questions sur l'opportunité de sortir avec un enfant enrhumé. Après tout, les promenades au grand air ont de nombreux moments positifs, ce qui vous permet d’accélérer le processus de guérison et d’atténuer les symptômes désagréables.

Est-il possible de marcher avec un enfant enrhumé

L'écoulement nasal chez les enfants est un phénomène assez fréquent qui, avec un traitement approprié, ne prend que quelques jours. Cependant, cet état apporte un certain nombre de sensations désagréables au bébé: il a du mal à respirer, son appétit est perdu et son humeur se dégrade.

La plupart des mères s'intéressent à la question de savoir s'il est possible de marcher avec un enfant enrhumé et, dans l'affirmative, dans quels cas afin de ne pas aggraver la situation.

Les bienfaits de l'air frais

Marcher en plein air (bains à air) provoque un effet durcissant non seulement chez les enfants, mais aussi chez tous les adultes.

À l'aide des festivités, le corps apprend à faire face aux températures extrêmes, au vent et au froid, renforçant ainsi l'immunité des miettes.

L'air frais améliore la circulation sanguine et détruit également les microbes et les toxines accumulés dans les voies nasales.

Par conséquent, les pédiatres recommandent autant que possible de ventiler les chambres des enfants.

De plus, l'air frais a les effets suivants:

  • hydratation des voies respiratoires;
  • élimination de la sécheresse dans le nez;
  • accélération de la récupération.

Marcher avec un enfant enrhumé peut être par temps froid. Mais vous devez être en mesure de le distinguer du vent et de la pluie, dans lesquels le corps d'un enfant affaibli par la rhinite ne peut pas lutter contre la maladie.

Quand pouvez-vous marcher avec un enfant enrhumé?

Trouver un bébé à l'air frais est bénéfique pour son corps. La plupart des médecins n'interdisent donc pas de marcher pour un rhume, bien au contraire, ils le recommandent.

Cependant, il est important de prendre en compte un certain nombre de nuances pour ne pas nuire au corps:

  • condition et âge du bébé;
  • type et forme de la maladie;
  • conditions organisationnelles et météorologiques;
  • procédures thérapeutiques.

Si une rhinite apparaît en raison d'une allergie au pollen, éliminez ou réduisez au minimum le temps passé dans la rue. Si un bébé a une réaction allergique à la poussière domestique et aux poils d'animaux, la durée et la fréquence des festivités peuvent et doivent être augmentées.

Choix compétent d'un lieu de promenade

La question de choisir un endroit pour marcher avec un enfant qui a le nez qui coule est assez importante.

Et pour sa décision compétente, vous devez connaître et suivre quelques recommandations:

  1. La nature Marcher avec un enfant qui a un rhume est préférable dans le parc, la place ou dans les bois. L'air des conifères sera particulièrement utile. L'odeur fraîche et résineuse des aiguilles a un effet bénéfique sur tout le corps et donne l'effet d'une faible inhalation;
  2. Éloignez-vous des terrains de jeux et des endroits bondés. Ne laissez pas votre bébé entrer en contact avec d’autres enfants et avec des étrangers. Outre le fait que votre bébé peut les infecter, il peut toujours en détecter de nouvelles bactéries et virus, car son corps est affaibli par le froid.

Règles de marche avec un enfant enrhumé

Pour que les promenades aient un effet bénéfique et n'aggravent pas l'état du bébé, il est nécessaire de respecter les recommandations suivantes:

  1. Ne pas emballer les enfants. Les petits enfants ne restent pas immobiles, surtout en plein air. Si vous enfilez votre bébé trop chaud, il peut tomber gravement malade s'il reste debout, même s'il transpire pendant quelques minutes dans le vent. Porter un bébé devrait être un peu plus facile que vous-même;
  2. Réduisez le temps de marche. Les médecins recommandent de marcher environ quarante minutes par temps chaud et les promenades venteuses ne peuvent durer plus de vingt minutes;
  3. Ne te promène pas sous la pluie. Si la pluie est également accompagnée de vent, elle peut être endommagée par l’extérieur, aggravant ainsi l’état des miettes;
  4. Assurez-vous que le bébé ne fait pas trop et ne surchauffe pas. Pour ce faire, ne le laissez pas trop courir;
  5. Nettoyez le nez de l'enfant avant de marcher. Si cela n'est pas fait, le mucus accumulé empêchera les miettes de respirer librement par le nez, ce qui les obligera à inhaler l'air par la bouche. Cela peut provoquer l'apparition de maladies de la gorge et des voies respiratoires supérieures, surtout en automne et en hiver.

S'il fait très froid, restez chez vous. Par ce temps, les pédiatres ne recommandent pas de sortir avec un rhume. Mais n'oubliez pas de ventiler la pièce. Dans certains cas, vous pouvez sortir pour respirer sur le balcon, mais il est préférable de demander au médecin.

Est-il possible de promener un enfant enrhumé: contre-indications

Un nez qui coule n'est pas une contre-indication à la marche, ce qu'on ne peut pas dire de diverses maladies (grippe, ARVI, ORZ, etc.). Il existe bien sûr des exceptions, mais vous ne pouvez en apprendre davantage que par votre médecin.

Ne vous promenez pas si les miettes présentent des symptômes tels que:

  • fièvre, frissons;
  • augmentation de la température corporelle (même légèrement);
  • la faiblesse;
  • malaise;
  • mauvaise santé générale.

En outre, il ne faut pas aller se promener si le bébé ne le veut pas lui-même, même si la maladie passe au stade aigu.

Recommandations générales pour faire face au rhume

En respectant quelques règles pour traiter un nez qui coule, vous pouvez aider votre tout-petit à l'éliminer rapidement et à ne pas aggraver la situation:

  • les médicaments vasoconstricteurs ne doivent pas être administrés à un enfant pendant plus de cinq jours;
  • humidifier les voies nasales régulièrement avec une solution saline;
  • effacez votre nez de mucus.

En cas d'écoulement nasal chez le nourrisson, il est préférable de contacter immédiatement votre pédiatre pour obtenir de l'aide.

Il vous prescrira un traitement sûr et efficace, ainsi que toutes les recommandations et conseils nécessaires concernant la marche: à quel point vous pouvez être à l'air frais et ce que vous devez faire avant de sortir.

Si toutes les recommandations sont suivies, la promenade ne profitera qu'aux miettes. En cours de récupération, la durée et la régularité des promenades peuvent et même devraient être augmentées progressivement. L'air pur pour un enfant est la base de sa santé et de sa bonne humeur.

Que faire lorsqu'un enfant a la tête froide: marcher ou s'asseoir à la maison?

L'écoulement nasal chez un enfant est l'une des maladies les plus simples, qui, avec un traitement approprié, disparaît en quelques jours. Cependant, cet état du bébé apporte des problèmes: il a du mal à respirer avec son nez, son appétit, son humeur et son sommeil se détériorent. Pendant la maladie d'un enfant, les parents tentent de le protéger de tous les facteurs susceptibles d'aggraver l'évolution du rhume. C'est pourquoi de nombreux parents sont intéressés par la question, est-il possible de marcher avec un enfant pendant un rhume?

Dans quels cas tu peux marcher avec la maladie?

Dans les cas de rhinite allergique due à la floraison, les promenades doivent être exclues.

Quel que soit le type de rhinite, le médecin n'interdit pas au patient de rester à l'air frais, à condition qu'il ne se sente pas mal. Dans le cas où la rhinite allergique est causée par la pénétration de pollen dans la membrane muqueuse, il est nécessaire d’exclure ou de limiter le temps passé dans la rue pendant la floraison de l’allergène. Si l'allergie est causée par la poussière ou les poils d'animaux, le bébé profitera de sa présence à l'extérieur. Dans le même temps, plus la marche dans la rue est longue et fréquente, plus la santé des enfants est bonne.

Lorsque la rhinite, qui est apparue comme un rhume, les promenades ne conviennent que dans les situations où la maladie n’est pas grevée d’autres signes - fièvre, frissons, faiblesse. Très souvent, les parents craignent que l'état de l'enfant ne se détériore après une promenade. Pour éviter que cela ne se produise, vous pouvez raccourcir votre temps à l'air frais et ne devoir sortir que par temps chaud et calme.

Quelle est l'utilisation de l'air frais?

L'air frais augmente le tonus général du corps, améliore l'humeur, renforce le système immunitaire

En marchant dans la rue, il est conseillé de protéger l’enfant des contacts avec des enfants en bonne santé. En outre, un enfant malade ne doit pas être proche d'autres bébés, car son corps est considérablement affaibli et, en plus du rhume, il peut attraper d'autres virus et infections.

L'air frais dans la tête froide a un effet bénéfique sur le corps puisque les voies respiratoires sont bien humidifiées, la sensation de sécheresse au nez est éliminée et le processus de respiration devient beaucoup plus facile. De plus, étant dans la rue, vous pouvez bien ventiler la pièce, réduisant ainsi le nombre d’agents pathogènes qu’elle contient. Après la marche, la circulation sanguine dans tout le corps est améliorée, ce qui a un effet bénéfique sur le système respiratoire. En outre, l'air frais tue les toxines et les microbes qui se sont accumulés dans les voies nasales.

Règles de marche avec la rhinite

Pour que les promenades pendant la maladie n'apportent que des avantages et n'aggravent pas l'état du patient, les parents doivent adhérer aux règles suivantes:

  1. Ne pas envelopper le bébé. Tous les parents savent que les enfants de la rue ne restent pas immobiles, ils sont très actifs et mobiles. Et si l'enfant se réchauffe d'abord, puis se lève dans le vent, il sera encore plus malade. Par conséquent, la présence d'un rhume n'indique pas que le bébé doit être vêtu très chaudement.
  2. Ne marchez pas par temps pluvieux. Le temps venteux et même pluvieux peut aggraver considérablement l'état du patient.
  3. Ne marchez pas longtemps. La durée de la marche avec rhinite ne doit pas dépasser 40 minutes par temps chaud et 20 minutes avec le vent.
  4. Nettoyez bien le nez de votre bébé. Avant de sortir, vous devez nettoyer le nez du mucus accumulé, sinon le bébé ne pourra pas respirer par le nez. Inhaler de l'air froid par la bouche pendant la période hivernale est inacceptable.
  5. Ne pas trop travailler les miettes. Bien sûr, pendant la promenade, vous ne pouvez pas surcharger le bébé et il est important de ne pas le laisser surchauffer. Vous devez donc vous assurer qu'il ne court pas.

L'apparition d'un rhume n'est pas une contre-indication aux promenades en plein air, l'essentiel est de connaître certaines règles.

Si vous avez des questions à poser au médecin, veuillez les poser sur la page de consultation. Pour ce faire, cliquez sur le bouton:

Est-il possible de marcher avec l'enfant en été avec un rhume

Devrais-je marcher avec un enfant enrhumé?

Pour aborder correctement la question de savoir s'il est possible de marcher avec un enfant enrhumé, vous devez savoir quels types de rhinite existent. Les médecins distinguent:

  1. rhinite allergique,
  2. rhinite catarrhe.

Parlant de la nature allergique de l'apparition de la morve, il est nécessaire de déterminer la cause des allergies.

  • Si cela a commencé pendant la période de floraison de certaines herbes ou de certaines fleurs, marcher naturellement ne fera qu'empirer l'état du corps et entraînera une augmentation de la quantité de sécrétions muqueuses.
  • Si l'allergie est provoquée par les poils ou la poussière de l'animal dans la pièce, ainsi que par une réaction à des préparations chimiques, il est préférable de marcher au contraire plus d'air frais, cela améliorera l'état du corps et le nez du bébé pourra mieux respirer.
En cas de rhinite due à un rhume, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs avant de sortir avec un rhume:
  • Mesurer la température corporelle de votre bébé. Si la température n'est pas élevée, vous pouvez sortir en toute sécurité. Marcher quand l'enfant a de la fièvre n'est pas recommandé. Cela entraînera des complications et, par conséquent, laissera votre bébé sans air frais pendant une période beaucoup plus longue.
  • Considérez les conditions météorologiques. Le temps venteux et givré n'en profitera pas, même si un peu n'a pas de température. Peu importe la saison. Marcher avec un enfant à l'automne avec la morve peut être la même chose qu'en été et en hiver, mais vous devez évaluer correctement les conditions.
  • Consultez un médecin. Évaluer correctement l’état de santé et le risque de promenade aide le pédiatre qui observe votre bébé.

Pédiatre et bébé

Si vous doutez et ne pouvez pas comprendre si l'état du corps du bébé vous permet de marcher avec un rhume, veuillez consulter un pédiatre. Il examinera le petit et éliminera les complications possibles telles que l'otite, la sinusite et d'autres maladies. Nous vous rappelons qu'il est impossible de marcher à température avec un bébé dans la rue. Ici, la réponse est sans équivoque, même sans consulter un médecin.

  • Marcher quand vous toussez et que le nez qui coule avec un bébé n'est pas interdit. L'air frais est bon pour les personnes ayant des problèmes respiratoires. Cela les aide à respirer et à tousser facilement, aussi les promenades avec la morve et la toux ne sont-elles pas autorisées par les médecins, elles sont fortement recommandées.
  • Il est possible et même nécessaire qu'un enfant souffrant d'otite puisse sortir. Il n'est pas nécessaire de couvrir les oreilles avec du coton. La chose principale est que le temps n'était pas venteux ou givré.
  • Si un bébé a une sinusite, vous devez savoir que vous pouvez marcher avec une sinusite, mais uniquement si le temps le permet. Les médecins n'interdisent pas de marcher avec cette maladie. De plus, si le temps est mauvais et que la promenade ne fonctionne pas, il est souvent nécessaire de ventiler la pièce afin que le corps reçoive sa part d'air frais.

Quelle est l'utilisation de l'air frais?

Comme vous le savez bien, la rhinite est une sécrétion excessive de mucus due à une inflammation de la cavité nasale. Il existe des conditions très favorables au traitement de la muqueuse nasale:

  1. température de l'air modérément basse
  2. humidité élevée.

Où puis-je remplir ces conditions? Tout d'abord, dans la rue. C'est l'air frais qui crée la bonne atmosphère pour un bon traitement du rhume. Il est difficile de créer une telle atmosphère dans la pièce.

Si vous comparez deux enfants atteints de la même rhinite, mais en même temps, l'un reste à la maison en permanence et le deuxième marche avec la morve dans la rue, le deuxième enfant guérit beaucoup plus rapidement du rhume.

L'air frais réduit la sensation de sécheresse dans la cavité nasale et aide à éliminer davantage de mucus en excès, ce qui signifie qu'il réduit le nombre de germes et de toxines sur les muqueuses. Après une promenade dans le corps d'un enfant, la pression artérielle augmente, la circulation sanguine s'accélère, ce qui facilite le travail de tout le système respiratoire.

Règles de marche avec la rhinite

Lors de la planification et de la conduite d'une promenade avec un bébé, il est nécessaire de prendre en compte les conditions suivantes pour marcher avec un rhume chez le nourrisson et les enfants plus âgés:

  • La promenade devrait avoir lieu dans de petits endroits surpeuplés. Ceci est fait afin de ne pas infecter les autres enfants et de ne pas ajouter une nouvelle infection à votre bébé.
  • Avant de sortir, effectuez la procédure de nettoyage de la cavité nasale. Ceci est mieux fait avec une poire ou un aspirateur.
  • Marcher avec des bébés enrhumés est nécessaire dans les mêmes conditions que pour les enfants plus âgés, seule la présence de toux chez le nouveau-né ne lui permet pas d’être dans la rue. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin.
  • Choisissez les bons vêtements. Le bébé ne devrait être ni froid ni chaud. Cela et un autre peuvent aggraver un état après une promenade.
  • Pendant que l'enfant marche avec vous ou avec quelqu'un d'autre, aérez toutes les pièces de la maison ou de l'appartement pour réduire le nombre de germes dans la pièce.
  • Il est recommandé de marcher avec un nouveau-né deux fois par jour pendant une heure et demie au lieu de trois heures de marche une fois par jour. Faire des promenades régulières avec le bébé signifie renforcer son immunité.
  • Ne pas se promener par temps pluvieux. La pluie avec le vent peut nuire au bébé.

Quel que soit votre projet, quelles que soient vos questions, il est nécessaire de se rappeler: le principal conseiller de toutes les questions pour vous et votre enfant est le pédiatre. Ne prenez pas le risque de faire quelque chose si vous ne savez pas avec certitude si cela apportera des bénéfices ou des effets néfastes au bébé. Il y a des cas où le nez qui coule est le symptôme d'une maladie très grave et les promenades sont strictement contre-indiqués. Il peut s'agir d'une maladie infectieuse lorsqu'il est nécessaire de respecter une quarantaine stricte. Ne négligez pas l'opinion de personnes expérimentées et appelez un médecin pour un examen.

La question de savoir s’il est possible de marcher avec un enfant enrhumé préoccupe toutes les mères qui ont de jeunes enfants. L'immunité affaiblie d'un enfant qui a le nez qui coule ne peut pas résister à diverses infections et virus.

Facteurs affectant la capacité de marcher avec un enfant qui a le nez qui coule

Les mamans veulent toujours habiller leur enfant plus au chaud ou le mettre au lit, lui interdire de marcher quand il fait froid, quand l'enfant ne se sent pas bien ou s'il est enrhumé. L'air frais ne fait pas mal, mais au contraire profitera au bébé qui n'a pas de température et se sentir bien. Certains facteurs influencent la décision de savoir si un enfant peut ou non marcher avec un rhume:

  • Condition de l'enfant
  • Âge
  • Nom de la maladie
  • Temps dehors
  • Termes organisationnels
  • Traitements

Si les réparations ont commencé à la maison et que l’enfant a une allergie respiratoire, alors la marche est la principale méthode de traitement. L'air frais nettoie les poumons et les bronches d'un enfant malade et aide à éliminer les mucosités. Et avec une allergie à la floraison. il est impossible de marcher, il faut au contraire ne pas quitter la maison et fermer les fenêtres.

Les causes de la rhinite

Les infections virales et bactériennes et les allergies sont les principales causes d'écoulement nasal, qui empêche les infections de se développer. La membrane muqueuse du nez contient des villosités qui protègent le corps de la poussière. Les bactéries et les virus s'attardent également sur ces villosités. Dans le nez contient beaucoup de micro-organismes. S'il y en a beaucoup dans le nez, l'organisme comprend des mécanismes de protection, la membrane muqueuse du nez devient œdémateuse et des écoulements nasaux apparaissent. L'air froid se réchauffe avant d'atteindre les poumons.

De nombreux experts affirment que l'air frais profite aux enfants qui ont le nez qui coule. Un grand bénéfice apportera un enfant malade marchant dans les bois ou dans le parc. Pendant la promenade, les voies respiratoires du bébé sont humidifiées, la sensation de sécheresse disparaît et il devient plus facile pour le bébé de respirer. Lorsque l'enfant marche dans la rue, vous pouvez ventiler la pièce où se trouvait l'enfant malade.

L'effet du durcissement peut faire marcher l'air frais.Le corps apprend à faire face aux petites différences de température, ce qui contribue à renforcer le système immunitaire du bébé.

Le vent frais contribue au renforcement de la circulation sanguine dans le corps, ainsi qu’à la destruction des toxines et des microbes accumulés dans le corps du bébé. Par conséquent, les médecins conseillent le plus souvent possible de ventiler la pièce où le bébé est malade. Après tout, l’air pur est le meilleur remède pour votre bébé malade. Mais il n'est pas recommandé d'organiser des brouillons.

Contre-indications à la marche avec un enfant enrhumé

Un enfant malade est un risque épidémiologique pour les personnes entourant le patient.

Lors de la promenade d’un enfant malade, vous devez vous assurer que l’enfant ne soit pas surchargé de travail, qu’il n’est pas en contact avec des enfants en bonne santé. En hiver ou par temps venteux, la marche ne doit pas dépasser 20 minutes. À d'autres moments de l'année, la marche ne doit pas dépasser 30 à 40 minutes.

Avant la promenade, il est recommandé de nettoyer les voies nasales du bébé afin qu'il ne respire pas par la bouche dans la rue.

Le mythe selon lequel il n'est pas recommandé de marcher avec un enfant enrhumé, est maintenant complètement dissipé. En cas d'allergie ou pendant la dentition, un nez qui coule peut apparaître. Avant de décider de marcher avec un enfant malade ou non, il est nécessaire de consulter un médecin expérimenté qui établira le diagnostic correct. Eh bien, et après avoir bien habillé l'enfant, vous pouvez aller vous promener. En marchant, le bébé doit être habillé correctement. Vous ne pouvez pas porter à la légère, mais il n'est pas recommandé d'emmitoufler le bébé.

Puisqu'il est utile de marcher dans un rhume pour un enfant, les parents doivent aborder la définition du temps avec une grande responsabilité. Quel temps il fait frais ou pluvieux et venteux, dans lequel le corps affaibli d'un enfant malade n'est pas capable de lutter contre la maladie.

Les parents qui se promènent avec un enfant qui a le nez qui coule doivent respecter certaines règles:

  • Vous ne pouvez pas marcher avec un enfant malade par temps de pluie. Des vêtements et des chaussures mouillés, ainsi qu'un vent froid ne feront qu'ajouter une maladie à votre bébé.
  • Vous ne pouvez pas envelopper le bébé. Les enfants sont très mobiles à l'extérieur. Ils transpirent rapidement. Après avoir passé 2 minutes dans le vent, un enfant en sueur peut tomber gravement malade. Les enfants doivent s'habiller un peu plus facilement que vous. Qu'à la course, les vêtements ne freinent pas les mouvements de l'enfant.
  • Dans la rue ne peut pas être plus d'une heure.
  • Avant la promenade, dégagez le bébé du nez afin qu'il respire dans la rue avec un nez et non une bouche. Sinon, l'enfant a mal à la gorge.

Mais il existe également des contre-indications à la marche avec un rhume:

  • Température supérieure à 37,5 degrés
  • Perte d'énergie, énergie réduite, malaise général
  • Prendre des médicaments que votre bébé peut transpirer
  • Mauvais temps

Vous pouvez apprendre comment traiter un rhume chez un enfant en procédant comme suit:

Vous aimez ça? Laykni et économisez sur votre page!

  • Physiologie de la rhinite aiguë
  • Bains d'air et nez qui coule chez un enfant
  • Rhinite allergique chez les enfants

Est-il possible de marcher avec des bébés en cas de rhume? C'est une question pressante qui intéresse tous les jeunes parents. Beaucoup de virus, de bactéries et de virus, peuvent provoquer un écoulement nasal chez un enfant. Il faut comprendre que le nez qui coule est une réaction protectrice du corps à un stimulus, dans ce cas un virus, une bactérie, tout allergène.

Physiologie de la rhinite aiguë

La rhinite aiguë, appelée nez qui coule, est une manifestation du processus inflammatoire, une violation de la fonctionnalité de la muqueuse nasale, une diminution de l'immunité locale, le résultat d'une hypothermie ou d'une surchauffe de l'enfant. Se manifeste sous forme de développement de microflore pathogène, car les sinus nasaux sont remplis d'expectorations, ce qui élimine les germes de la muqueuse nasale. Le rhume est beaucoup plus fréquent chez les nourrissons que chez les enfants adultes. Cela est dû à l'amélioration du système immunitaire du bébé, aux caractéristiques physiologiques des sinus nasaux, à la thermorégulation de la température corporelle. Un nez qui coule peut apparaître pendant la période de poussée dentaire. L'air sec de la pièce contribue au froid, car la membrane muqueuse du nez commence à s'hydrater abondamment. Le bébé est incapable de retirer seul le mucus du nez, de se moucher, ce qui le rend difficile. Accompagné par un gonflement des sinus nasaux, des voies respiratoires obstruées, des baisses de température, une faiblesse générale, de la nervosité et des sautes d'humeur soudaines de l'enfant.

Retour à la table des matières

Bains d'air et nez qui coule chez un enfant

Est-il possible de marcher avec un enfant enrhumé? Il n’ya pas de réponse sans équivoque à cette question, car il est nécessaire de prendre en compte individuellement l’état de chacun des enfants et les caractéristiques d’une maladie donnée. Les bains d'air sont utiles pour renforcer l'immunité globale, renforcer les fonctions de protection du corps, du système nerveux, saturer le corps en oxygène, le refroidir par des changements brusques de température. Vous pouvez prendre différents bains d'air. Tout dépend de la saison et des conditions météorologiques. Mais il y a des principes de marche à tout moment. L'essentiel est de ne pas surchauffer et de ne pas surcharger l'enfant. Pendant la période de la maladie, qui s'accompagne d'un écoulement nasal, une température corporelle élevée provoque un spasme des vaisseaux cutanés, de sorte que même une brise légère peut causer une gêne. Il est important de bien habiller le bébé.

Quand peut et doit marcher, et quand dois-je attendre? Les enfants ne devraient pas se voir refuser une promenade si:

  • la température corporelle d'un enfant ne dépasse pas 37,5 ° C;
  • il est physiquement actif;
  • il a un appétit normal;
  • il a intérêt à marcher;
  • conditions météorologiques appropriées.

Il est nécessaire de s'habiller en fonction de la météo pour ne pas surchauffer l'enfant et il ne transpire pas, mais ne refroidit pas trop. Nettoyez les sinus du mucus accumulé de sorte que le bébé respire librement et ne respire plus.

Réduisez l'activité physique pour éviter les changements soudains de la température corporelle. Sous réserve de toutes les recommandations, l'air frais ne profitera qu'aux enfants. Il est préférable de privilégier les promenades dans le parc, la forêt, les lieux éloignés du trafic. Ainsi, l'enfant sera capable de respirer librement et en attendant, il se guérira. Si un bébé tousse en marchant, cela indique que la muqueuse nasale est correctement hydratée et nettoyée. Et ceci est une preuve directe du renforcement des fonctions de protection du corps, l'immunité. Pendant la promenade, il est nécessaire de contrôler le nez qui coule, de nettoyer périodiquement les sinus nasaux, de surveiller l'humeur de l'enfant.

Les promenades doivent être reportées aux enfants atteints d'une maladie épidémiologique, car elles peuvent être infectieuses (en fonction de la période d'incubation du virus). En cas de maladies aiguës des voies respiratoires, douleur intense, faiblesse, température, léthargie, manque d'appétit, manque d'humeur, le désir de marcher et de faire quelque chose ne doit pas protéger les enfants des bains d'air. Il est nécessaire d'aérer périodiquement la chambre du bébé, vous pouvez jouer ou simplement vous asseoir sur le balcon. Pendant la saison chaude, il sera utile de dormir au grand air pendant la journée. Il devrait être temps de nettoyer le nez du mucus et de contrôler que l'enfant ne respire pas par la bouche. Pendant la saison froide, assurez-vous que l'air de la pépinière n'est pas trop sec, cela ne fera qu'aggraver la maladie. Un air froid et humide aidera le corps de l'enfant à faire face rapidement à la maladie. Vous pouvez sortir à l'air frais avec le bébé lorsqu'il dort et continuer à surveiller les sinus nasaux.

Retour à la table des matières

Rhinite allergique chez les enfants

Les enfants ont également une rhinite allergique. Se manifeste par des sécrétions muqueuses abondantes, des éternuements, des larmoiements, une rougeur des yeux, des démangeaisons, un gonflement et une brûlure des voies nasales. Une respiration difficile chez un enfant provoque une irritabilité générale et un sommeil médiocre. La poussière, les champignons, les insectes, les aliments, ainsi que les produits chimiques, les cosmétiques, les médicaments, les plantes, les animaux de compagnie peuvent causer la rhinite allergique. C'est toute l'année et de saison (cela dépend du type d'allergène). L'état de l'environnement et la localisation des zones industrielles et résidentielles revêtent une grande importance. Avec un tel froid, les promenades devraient être limitées dans les endroits où l’on peut trouver l’un ou l’autre des allergènes. Par exemple, pendant la période de pollinisation des fleurs, excluez les promenades dans les dendroparques et les serres. Un parc ou une plantation près d'une usine ou d'un autre complexe industriel ne fonctionnera pas. Évitez la fumée de tabac, nettoyez la poussière de maison à temps, limitez l'utilisation de produits chimiques (des poudres aux produits d'hygiène).

La rhinite physiologique chez les nourrissons est possible uniquement en raison de l'adaptation de l'organisme, y compris du système respiratoire, aux conditions environnementales.

Cela se produit pendant la période de poussée dentaire, lorsque le nasopharynx est irrité par des sécrétions abondantes de salive et de mucus.

Il est important de lutter contre la maladie, car un certain nombre de complications sont possibles.

Une utilisation fréquente, à long terme et incontrôlée de médicaments contre le rhume peut provoquer l’habituation de l’organisme, qui a développé des anticorps contre eux. Particulièrement avec soin, il est nécessaire de traiter les gouttes vasoconstricteurs. Ne les utilisez pas pendant plus de 5 jours, car cela entraîne des spasmes des vaisseaux cérébraux, un gonflement des voies nasales et des sensations de nez toujours bouché. Dans ce cas, suivez les instructions pour le médicament.

Pour améliorer la santé de l'enfant qui a un rhume, vous devez constamment hydrater la muqueuse nasale avec une solution saline, qui est également un antiseptique.

Nettoyez périodiquement les voies nasales de mucus, assurez-vous qu'il ne se dessèche pas. Le mucus asséchant aggrave la maladie, car elle est causée par son accumulation dans les bronches et la toux.

Le diagnostic et le traitement opportuns de la rhinite sont très importants. Nous ne pouvons pas permettre la morbidité chronique et les complications, le développement de l'asthme. Les dispositifs modernes pour éliminer les expectorations chez les nourrissons aideront à éliminer l'excès de mucus. Leur utilisation n'est pas limitée et inoffensive lorsqu'elle est utilisée correctement. Lorsque le bébé sera capable d'expulser de façon indépendante le mucus, il devrait lui apprendre à le faire correctement. Vous devez alternativement fermer l'une ou l'autre des narines, n'en faites pas trop. Cette procédure est effectuée avec la bouche entrouverte à chaque besoin.

Ainsi, lorsque vous avez un rhume, vous pouvez et devez marcher à l'occasion. Il est nécessaire d'éviter les endroits particulièrement encombrés, d'éviter le surmenage de l'enfant, de surveiller son état de santé, de contrôler les sécrétions muqueuses du nez.

En cas de rhinite allergique, évitez les endroits où vit un certain allergène. En cours de récupération, il est possible d'augmenter progressivement la durée des promenades. Il faut se rappeler qu'ils peuvent à la fois nuire et profiter à l'enfant.

Est-il possible de marcher avec l'enfant dans la rue avec des symptômes d'ARVI: avec un rhume, une toux et de la fièvre chez les nourrissons?

Que peuvent être des promenades dangereuses? Le problème le plus important est la surchauffe ou le refroidissement excessif du corps pendant la marche. Chez les nourrissons, la thermorégulation est encore peu développée et les réserves d’énergie du corps s’épuisent assez rapidement. De ce fait, les enfants (plus souvent que les adultes) souffrent de dysfonctionnements conduisant à une surchauffe ou à un refroidissement excessif. Que rechercher pour prévenir de tels cas? Bien sûr, pour un enfant. Tout changement a une base qui ne se produit pas de manière spectaculaire. Par exemple, si vous soupçonnez une possible surchauffe et que l'enfant ne demande pas d'eau, il n'y a aucune raison de vous inquiéter.

En règle générale, la maladie ne survient pas soudainement. Maman devrait juste faire attention à la santé de l'enfant à la maison et dans la rue, marquer les changements, si nécessaire, prendre des mesures préventives

Marche possible avec toux et nez qui coule?

La question qui concerne la majorité des pères et des mères est la suivante: est-il possible de marcher avec un enfant enrhumé, surtout en hiver? La réponse est simple: oui, vous le pouvez. La muqueuse nasale enflammée a besoin d'un environnement confortable pour un travail réussi - de l'air frais. L'humidité devrait être élevée et les températures modérément basses. Il est problématique de créer de telles conditions à la maison, mais dans la rue, elles ne manquent pas en été, au printemps comme en automne.

L'air frais a un effet bénéfique sur les bronches et favorise la séparation des crachats, particulièrement visible avec une toux sèche. Une sorte de toux humide est également soulagée à l'air libre: la lumière bronchique se dilate, la respiration devient plus libre et le retrait des expectorations est accéléré.

Un nouveau-né, tourmenté par un nez qui coule et même par une toux, doit marcher. L'air frais humide est nécessaire même pour un enfant malade que pour ses compagnons en bonne santé. Cependant, dans certains cas, la présence d'un rhume et les promenades sont incompatibles.

La température est-elle une raison pour rester chez soi?

La marche est contre-indiquée si l'écoulement nasal et la toux chez un enfant sont associés au développement d'un ARVI au stade aigu (nous recommandons de lire: que faire si le nourrisson tousse ou pas?). Les symptômes suivants sont typiques:

  1. température supérieure à 38 ° C;
  2. malaise grave;
  3. manque d'appétit;
  4. des frissons, de la fièvre;
  5. maux de tête.

L'agent causal du SRAS est un groupe de virus. La rhinite virale dans la phase aiguë est préférable d'attendre à la maison et seulement après cette période aiguë pour sortir.

De tels symptômes chez les nourrissons ne permettront à aucun parent de sortir son enfant de la maison. Combien de temps faut-il à la maison pendant la maladie? Une affection grave disparaît généralement au bout de 2-3 jours, puis l’enfant a une baisse de température, il développe son appétit et se sent beaucoup mieux. Un enfant peut tousser et souffrir de morve même 5 jours ou plus, mais les promenades pendant cette période ne sont pas annulées (nous recommandons de lire: que faire si l'enfant tousse lorsqu'il se couche?).

Il en va tout autrement si l'enfant est allergique aux fleurs et au pollen et que dans la rue, la floraison est à son comble. Dans ce cas, les promenades ne feront qu’aggraver l’état de l’enfant, les éternuements augmenteront et la rhinite allergique s’aggravera. Les enfants sont plus sujets aux infections virales respiratoires aiguës que la rhinite allergique. Après avoir révélé qu’un enfant est allergique aux plantes et aux arbres, on peut marcher en fournissant au bébé un pansement en gaze de coton.

En règle générale, les enfants plus âgés sont allergiques au pollen et à la floraison, mais les bébés peuvent également être affectés. Dans ce cas, la marche sans protection respiratoire doit être temporairement annulée.

Ce qui précède peut être attribué aux adultes en toute sécurité. La marche est contre-indiquée dans la population adulte uniquement pendant la période de RVI aiguë. La rhinite allergique exacerbée ne doit pas gêner les sorties, vous devez vous armer d’un bandage de gaze ou d’un spray Nazaval.

Conclusion: si le thermomètre indique une température normale, mais que le bébé tousse et que la morve coule, il est autorisé à marcher. La présence de température élevée indique un solide "non" marche.

Opinion du Dr. Komarovsky

Expliquez pourquoi vous ne devez pas marcher à des températures froides et aiguës. L'air froid peut provoquer un spasme des vaisseaux cutanés, ce qui réduit les pertes de chaleur et augmente la température corporelle. Une température supérieure à 37,5 ° C indique un refus de promenade - ce sera la réponse à la question de savoir s'il est possible de marcher avec l'enfant à une température donnée. Pour vaincre un virus, il faut beaucoup d’énergie et, dans la rue, le corps dépensera des efforts considérables pour maintenir la température corporelle, gaspillant ainsi des ressources précieuses en activités motrices excessives.

Il n'y a qu'une petite liste de maladies interdisant catégoriquement les promenades:

  • maladies infectieuses dans la phase aiguë avec symptômes caractéristiques: fièvre, maux de tête, faiblesse;
  • une maladie nécessitant un repos au lit strict - par exemple, la diphtérie.

Air frais - le chemin de la santé

L'air frais est une aide précieuse sur le chemin de la récupération. Cela est particulièrement vrai pour les maladies associées aux voies respiratoires (trachéite, laryngite, bronchite, pneumonie). Sans aucun doute, les parents devraient prendre en compte d'autres faits. Prenons l'exemple d'un enfant souffrant de pneumonie: le stade d'aggravation est terminé, la température a baissé et l'état de santé s'est considérablement amélioré. Dans ce cas, la marche est recommandée, mais sans activité excessive, c.-à-d. l'enfant n'a besoin que d'air frais au lieu d'un appartement poussiéreux. Le Dr. Komarovsky conseille de s'habiller chaudement et de ne pas courir, de se passer de mouvements actifs. L'activité des enfants ne peut pas toujours être restreinte. Par conséquent, amenez le bébé sur le balcon pour une «promenade».

LIRE AUSSI: est-ce que je peux laver mon bébé quand il tousse?

Les parents ou les grands-mères comprennent parfois cela d'une manière complètement différente. Ils associent une toux dans la rue à un développement encore plus important de la maladie et l'enfant est immédiatement renvoyé chez lui (voir aussi: toux sèche chez les nourrissons sans fièvre). Vous ne devriez pas faire cela, car la masse visqueuse résultant de la marche a augmenté de taille et il deviendra de plus en plus difficile pour l’enfant de respirer. Une respiration difficile après une promenade incitera les parents à "croire" que la promenade a été préjudiciable. Ne faites pas d'erreur - continuez les promenades de guérison jusqu'à la guérison complète.

Les maladies dans lesquelles le mucus des voies respiratoires se forme en très grandes quantités (croup, bronchite obstructive ou coqueluche) sont parfaitement traitées à l'air frais. N'oubliez pas non plus que l'air frais est le bon moyen de respirer. Pendant que vous attendez le médecin, sortez avec votre enfant dans la rue ou sur le balcon - cela lui donnera une première et plus importante aide.

Est-il possible de marcher avec un enfant enrhumé?

Est-ce juste ou pas de marcher avec un enfant enrhumé? Nous allons en parler aujourd'hui avec vous sur le site Web pour les mamans supermams.ru.

Pour une raison quelconque, beaucoup, dès que l'enfant se sent mal, cherchent immédiatement à le mettre sur le lit et ne le laissent en aucun cas sortir. Bien que l'air frais n'en profite que, surtout si le bébé n'a pas de température.

En général, lorsqu’il décide de faire une promenade avec un enfant, s’il a la morve, considérez:

  • état général - quels sont les autres symptômes de la maladie, à part le rhume de cerveau;
  • l'âge de l'enfant;
  • directement diagnostiqué;
  • la météo en dehors de la fenêtre;
  • quelles procédures médicales ont été effectuées ou prévues, etc. Par exemple, vous ne devriez pas lui donner avant la promenade des médicaments pouvant provoquer une transpiration.

Le fait de marcher avec un enfant qui a un rhume dépend en grande partie de quel type de rhume.

C'est peut-être une allergie à la poussière que le bébé respire lors de la réparation de la maison. Assurez-vous ensuite de vous rendre au grand air plus souvent et, en principe, résolvez le problème du logement, par exemple, déplacez-vous avec le bébé pendant la période de réparation.

Parfois, la rhinite est associée à la floraison des plantes saisonnières. Si un enfant est allergique au pollen, ne quittez pas souvent la maison pendant la période de floraison.

Et ce qui est plus important, c'est l'endroit où vous marcherez avec votre enfant.

Dans les zones métropolitaines modernes, il est assez problématique de trouver des sites qui ne seraient pas remplis de gaz d'échappement. Le long des routes à parcourir avec une poussette n'est pas la meilleure idée. Mieux vaut aller au parc, et si l'été et le beau temps, tu devrais passer plus de temps au chalet.

De nombreux experts sur la question de savoir s'il faut marcher avec un enfant enrhumé, répondent comme suit: s'il n'y a pas de température, alors même nécessaire.

Au cours de la marche, les voies respiratoires sont humidifiées, la sensation de sécheresse disparaît et l'enfant devient vraiment plus facile à respirer. Pendant ce temps, vous et votre bébé dans la rue devriez ouvrir les fenêtres de la pièce pour la remplir d'air frais. Lorsque l'enfant revient d'une promenade, il est préférable de dormir dans une pièce bien ventilée.

Est-il possible de marcher avec un enfant enrhumé si...

Dans cette section, le site supermams.ru affectera divers facteurs pouvant nuire à la marche. Nous avons déjà parlé de l'allergie à la floraison ci-dessus, mais il y a d'autres moments.

Par exemple, un enfant malade peut infecter d'autres personnes. Il faut prendre soin non seulement de sa santé. Par conséquent, les mères ayant des enfants malades sur le terrain de jeu ne devraient pas apparaître. Après tout, vous ne voulez pas que d’autres bébés soient trop infectés?

Regardez aussi comment l'enfant se sent. Est-il fatigué? Peut-être qu'il veut boire? De plus, s’il a une température supérieure à 37,5, il ne vaut pas la peine de sortir.

Quand il neige par la fenêtre, beaucoup de gens ne sortent pas dans la cour avec l'enfant avant que le froid ne soit passé. Comment est-ce correct?

L’opinion des pédiatres est telle que vous pouvez marcher avec votre enfant lorsqu’il fait froid en hiver, mais pas plus de 20 minutes. La même restriction s’applique à la situation lorsque le temps dehors est venteux.

Si l’été ou le printemps est chaud, l’automne n’est pas trop frais, la marche peut durer d’une demi-heure à quarante minutes.

S'il pleut à l'extérieur de la fenêtre, ne vous promenez pas. Les vêtements sont mouillés, ce qui n'améliore peut-être pas l'état du bébé, mais inversement.

Bien sûr, vous ne pourrez pas diagnostiquer l'enfant vous-même, alors consultez un spécialiste. Le médecin vous recommandera de marcher ou non, et vous indiquera également comment aborder le traitement.

Vous pouvez marcher avec un enfant enrhumé si:

  1. Vous l'habillerez correctement - suffisamment chaud pour que la maladie ne progresse pas. Mais en même temps, ne l’enveloppez pas. Les enfants sont extrêmement mobiles lorsqu'ils vont se promener. Si l'enfant transpire d'abord et qu'il reste au moins deux minutes dans le vent, la situation s'aggravera.
  2. Avant de marcher, nettoyez ses voies nasales. Ensuite, il ne va pas respirer par la bouche. Ceci est particulièrement important en hiver ou quand il fait frais - ainsi vous pouvez avoir des complications. Et en plus du rhume, le bébé aura également mal à la gorge.

Et pour le "dessert" parlons des plus petits.

Vous pouvez marcher avec un bébé dans le rhume ou pas?

La chose la plus importante - avec l'apparition d'une rhinite même insignifiante, il vaut la peine de contacter un pédiatre. Chez les petits enfants, l'immunité est faible et le symptôme apparemment «inoffensif» peut se transformer en maladie. Besoin d'être très attentif.

Bien sûr, s'il fait froid dehors, s'il pleut ou si le vent est fort, vous ne devriez pas vous promener avec une poussette.

Parfois, les bébés ont le nez qui coule - une réaction au microclimat à la maison. Par exemple, si l'air dans la pièce est très sec, vous devriez marcher plus souvent. Et en général, prenez soin du choix de l'humidificateur, mais la présence de cet appareil n'annule pas la nécessité d'un apport constant d'air frais.

Et avant la promenade, assurez-vous de vous rincer le nez avec des compositions spéciales à base d’eau de mer. Certains fabricants produisent de tels outils qui conviennent aux enfants dès les premiers jours de la vie. En observant toutes les recommandations et guidé par le bon sens, vous pouvez bien sûr marcher avec votre enfant avec un rhume.

_ _ Site supermams.ru - Supermams

Est-il possible de marcher avec un enfant enrhumé? Si vous suivez les règles, vous pouvez

Les enfants tombent souvent malades, ce qui est particulièrement inquiétant pour leurs parents. Dans ce cas, un plus grand nombre de questions se posent chez ceux qui n'ont aucune expérience, c'est-à-dire que l'enfant de la famille est le premier. Les rhumes sont la manifestation la plus commune des rhumes et des allergies chez un enfant et, par conséquent, les questions principales sont les suivantes: «Puis-je marcher avec un enfant qui a un rhume? Si nous considérons la question des maladies infantiles en général, il est alors possible de mettre en évidence certaines nuances qui peuvent devenir un guide précis.

Quand pouvez vous

L’examen effectif de la question devrait être fondé sur le moment où il ya deux types de base d’écoulement nasal et chacun d’eux doit être examiné séparément. En fonction de la nature du rhume et de l'étiologie de la maladie, il est possible de déterminer la possibilité de marcher à l'air frais avec un nouveau-né.

Rhinite allergique

Si vous envisagez une rhinite allergique chez un enfant, celui-ci peut être présenté comme étant en train de marcher et contre-indiqué. Il ne fait aucun doute qu'avec la nature allergique de la rhinite, une recommandation précise sera donnée exclusivement par l'allergologue. Toutefois, en considérant les types d’allergies les plus courants, il est possible de clarifier les variations suivantes:

  1. Les réactions allergiques saisonnières sous la forme d'un nez qui coule à la floraison d'une plante peuvent être une contre-indication à la marche. Cela est dû au fait que la proximité de l'allergène ne permettra pas d'accélérer la récupération, ne fera que renouveler son propre impact et, par conséquent, ne fera qu'aggraver le problème existant.
  2. Si vous êtes allergique à des facteurs domestiques, tels que la poussière, des produits chimiques, des phanères d'animaux ou autre chose, les promenades sont même recommandées. Spécifique réduira le contact avec l'allergène et ses analogues et dégagera en outre les voies respiratoires.

Ce sera également intéressant: comment traiter un fort nez qui coule chez un enfant

Catarrhe froid

Si les rhumes froids sont pris en compte, alors, contrairement aux variations allergiques, l'état général de l'enfant doit être pris en compte. Les avantages de marcher dans l'air frais avec un rhume sont indiscutables, mais vous devez vous rappeler des choses telles que:

  1. Conditions météorologiques Le béton est causé par le fait qu’un enfant malade ne doit pas être dehors par temps froid, pluvieux et par vent fort. En fait, les options présentées peuvent aggraver l’état du rhume à tout âge, et en particulier avec une immunité non formée.
  2. La température corporelle chez un nourrisson. Ce paramètre doit être normal car les promenades à des températures élevées ne peuvent être bénéfiques. De plus, la saison de l’année n’a pas d’importance pour évaluer un paramètre particulier, c’est-à-dire qu’en été, cette règle s’applique également.
  3. Lors de la consultation avec le pédiatre, il est nécessaire de clarifier les nuances liées à la présence de complications chez l'enfant. Certains d'entre eux peuvent constituer un facteur empêchant l'accès à l'air frais.

La question de savoir s’il est possible de marcher avec des bébés enrhumés est assez libre, si l’on a le rhume, la plupart des médecins recommandent même des promenades.

L'air frais vous permet de dégager les voies respiratoires et, par conséquent, d'accélérer la récupération. L'otite et la sinusite ne constituent pas non plus une limitation stricte de la capacité de marcher avec un rhume, mais les règles sont indiscutables.

Un examen plus détaillé du rhume montre que la morve est une réaction de sécrétion de mucus accrue. Cela suggère qu'ils devraient être supprimés, réduisant ainsi le nombre de bactéries ou d'agents irritants. En conséquence, il est possible de parler du moment où, lorsqu’on marche à l’air frais, a des effets bénéfiques tels que:

  • hydratation du tégument du nez;
  • augmentation de la circulation sanguine;
  • provocation nettoyage accéléré de la cavité.

Le résultat de la somme de tous ces facteurs est non seulement une amélioration de l'humeur de l'enfant et de ses parents, mais également une récupération accélérée.

Après avoir visionné la vidéo, vous apprendrez que marcher avec un rhume peut et devrait:

Après avoir décidé s'il est possible de marcher dans le froid de manière positive, vous ne devriez pas foncer tête baissée dans la rue. Mieux vaut connaître les règles de base de la marche avec un enfant dans des circonstances telles que le rhume. En les observant, toutes les complications possibles contourneront l'enfant par la partie. Comme le plus important d'entre eux, il est possible d'identifier ceux-ci:

  1. Un lieu de promenade ne devrait pas être rempli de beaucoup de gens. Le béton est nécessaire pour garantir qu’aucune autre maladie ne s’ajoute à la maladie existante de l’enfant, étant donné que l’infection par les passants est possible.
  2. Il est recommandé de nettoyer la cavité nasale immédiatement avant de sortir à l'air frais. La procédure est mieux effectuée en utilisant des moyens spécialisés ou une solution saline stérile.
  3. Les vêtements doivent être choisis en tenant compte de deux facteurs. Premièrement, l'enfant ne doit pas avoir froid, sinon la détérioration de la santé résultant de l'hypothermie est assurée. Deuxièmement, l’enfant ne doit pas souffrir de la chaleur, ce qui peut entraîner le fait qu'il transpire et que, par conséquent, il souffre également.
  4. La marche doit être effectuée plusieurs fois par jour (au moins deux). Il faut se rappeler de la durée, la procédure ne devrait pas dépasser 1,5 heure.

Dans le cas de suivre les règles de base, le bébé ne sera pas seulement non nocif, mais il est utile d’être à l’air frais.

Une dérogation aux règles présentées est autorisée, toutefois, uniquement sous la recommandation du pédiatre traitant.

Si marcher avec l'enfant à un rhume

Toutes les mamans posent cette question. Alors rappelez-vous, une fois pour toutes, que l'enfant, lorsqu'il a la rhinite (nez qui coule), est non seulement possible de marcher, mais également nécessaire.

Bien entendu, cette règle ne doit pas être portée au point d’absurdité. Premièrement, il existe encore quelques contre-indications à la marche. Deuxièmement, l'enfant doit marcher correctement.

Contre-indications ou quand il est impossible de sortir

Les contre-indications existantes n'affectent généralement pas directement le rhume, mais elles concernent plutôt divers rhumes (ARVI, infections respiratoires aiguës, grippe, etc.). Bien qu'il y ait une exception à la règle.

Vous ne pouvez pas vous promener avec l'enfant s'il se sent mal, c'est-à-dire dans les moments où la maladie passe son stade aigu. Il est préférable de rester à la maison si votre bébé présente les symptômes suivants:

  • augmentation de la température corporelle;
  • des frissons et de la fièvre;
  • malaise et faiblesse.

Mais quand votre enfant bien-aimé est en voie de guérison, vous pouvez sortir en toute sécurité et la morve qui coule du nez dans ce cas n'est certainement pas un obstacle. Vous serez également intéressé de lire l'article "La congestion nasale après un rhume."

En outre, vous ne devriez pas marcher avec votre enfant si vous avez un rhume si le temps est mauvais. En d’autres termes, si la température à l’extérieur de la fenêtre est de -30 ou +35, un vent fort et froid souffle, des nuages ​​s’est ouvert et la pluie a commencé, ou un blizzard a éclaté. En termes simples, observez la prudence.

Évitez également de marcher si votre bébé souffre de rhinite allergique saisonnière et en dehors de la fenêtre juste pendant la période de floraison.

Dans tous les autres cas, lorsque la rhinite quitte la maison pour une promenade, elle peut et devrait être!

Règles de marche

Les parents devraient simplement se rappeler ce qu'ils peuvent faire lorsqu'ils vont se promener avec un rhume, et ce qui ne l'est absolument pas.

  1. Il est impossible d'habiller le bébé trop chaudement. Ceci est expliqué très simplement. Si votre enfant bien-aimé, en marchant, transpire à cause de vêtements trop chauds, cela peut entraîner une détérioration de son état. Vous ne tirerez aucun bénéfice de votre absence, mais vous ferez du mal.
  2. Vous devez marcher au grand air. Autrement dit, vous ne devriez pas défiler autour de la ville et inspecter toutes les entreprises industrielles du district. Allez au parc, et même mieux à la campagne dans la forêt ou la rivière.
  3. La promenade ne doit pas être trop longue et fatiguer le bébé. Ici tout est individuel. Une suffit pour rester 15 minutes à l’extérieur et deux heures suffisent. Écoutez simplement vos fils ou vos filles et observez leur réaction.
  4. En cas de rhume, avant de sortir, la cavité nasale doit être nettoyée à fond. Mouchez-vous ou utilisez un aspirateur nasal (pompe d'aspiration).
  5. Ne permettez pas le contact avec d'autres enfants. Tout d'abord, vous pouvez les infecter. Deuxièmement, vous pouvez vous-même en extraire de nouveaux virus ou bactéries.
  6. En quittant l'appartement, ouvre la fenêtre. Cela va aérer la pièce. Il est important que le bébé de la promenade revienne à la maison avec de l'air frais.

N'oubliez pas que l'air pur du parc ne peut qu'apporter des avantages. Il hydratera la membrane muqueuse de la cavité nasale de votre fils ou de votre fille et facilitera leur rétablissement rapide.

Néanmoins, les parents doivent absolument faire attention au type d'écoulement muqueux nasal. Par exemple, une morve verte chez un enfant nécessite une approche particulière.

Est-il possible de sortir avec un bébé?

La morve chez les nourrissons ne constitue pas non plus un obstacle à la marche. Le bébé est tout aussi utile que l'air frais.

Les contre-indications à la marche chez le nouveau-né sont les mêmes.

Nous vous recommandons également de lire l'article sur "Mantoux dans le rhume".

Vous Aimerez Aussi