Pourquoi un enfant a-t-il la morve verte et que veulent-ils dire?

La morve verte chez les enfants est souvent perçue par les parents comme une maladie indépendante. Cependant, cette préoccupation ne devient que le symptôme de certains problèmes dans le corps d'un petit patient. Pour savoir pourquoi un nez qui coule de couleur est apparu, il est nécessaire de montrer le bébé au médecin. Tout traitement dans ce cas est effectué uniquement sur recommandation d'un médecin.

Mécanisme de formation de mucus nasal

Le nez qui coule se produit en raison du travail intensif des membranes muqueuses des voies nasales. La morve se compose de mucines, de sels, d'eau et de cellules épithéliales.

La rhinite épaisse se manifeste par la sécrétion active de mucine. Cette substance semble préserver la membrane muqueuse et les microorganismes nuisibles, les empêchant de pénétrer dans les parties inférieures du système respiratoire et d’atteindre d’autres organes.

Ce type de protection nuit parfois à l'enfant, car l'infection stagne dans le nez et provoque l'adhérence de la flore bactérienne.

Pourquoi sont-ils verts?

La lutte du système immunitaire, en particulier des leucocytes et des neutrophiles, contre les bactéries s'accompagne de l'apparition d'un rhume de cerveau. La couleur de la décharge indique que le corps résiste activement à l'agent pathogène. Les bactéries malveillantes sont absorbées par les cellules protectrices et meurent avec elles. En conséquence, une enzyme lysosomale appelée myéloperoxydase est produite. Il a une teinte verte - c'est pourquoi un enfant a la morve verte.

On peut dire que l'intensité de la coloration du mucus nasal dépend du nombre de bactéries pathogènes dans les voies nasales. Plus le nez de l’enfant est infecté et plus la réponse immunitaire est active, plus la couleur de la décharge est claire.

Les raisons de leur apparition chez les enfants

Le corps de l'enfant est plus sensible aux infections respiratoires qu'un adulte en raison de l'imperfection du système immunitaire. Dans la période de 2 à 7 ans, les enfants ont souvent le nez qui coule.

Si le bébé fait face à l'infection elle-même et que chaque maladie n'est pas accompagnée d'antibiotiques, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. À l'aide de maladies, le corps forme une immunité.

Si un enfant a la morve verte, cela ne signifie pas qu'il est urgent de prendre des médicaments antimicrobiens systémiques. Parfois, il suffit d’organiser correctement les conditions de séjour et les soins appropriés. Pour déterminer de manière fiable la cause d'un tel rhume, un oto-rhino-laryngologiste peut le faire après un examen et des tests de laboratoire.

Écoulement nasal verdâtre

L'apparition d'une nuance verte au cours de la journée peut indiquer un manque d'humidité dans le corps de l'enfant. Souvent, les parents créent de manière indépendante des conditions favorables à la reproduction de la flore bactérienne.

Si le bébé a le nez qui coule mais qu'il n'y a pas de température, vous devez passer plus de temps à l'extérieur. La pièce où se trouve le petit patient devrait être fraîche.

Les mamans et les papas, croyant que l'enfant a froid, chauffent intensément l'air pour le dessécher. Dans un environnement chaud et sec, l'infection se multiplie à la vitesse de l'éclair. Le séchage des muqueuses du nez s'accompagne toujours d'une libération de mucus verdâtre. En conséquence, le corps cesse de faire face à la maladie et abandonne, ouvrant une voie directe aux bactéries.

Si l'enfant a déjà une petite quantité de morve verdâtre, alors qu'il n'y a aucun symptôme supplémentaire sous forme de fièvre ou de mal de gorge, il est nécessaire d'empêcher une multiplication supplémentaire de l'infection. Il faut marcher plus, humidifier l'air de la pièce, ventiler et aussi donner une quantité suffisante de liquide.

Vert clair

Les réactions allergiques chez les enfants sont souvent accompagnées par la libération de mucus liquide verdâtre transparent. Vous devez comprendre que les antibiotiques, qui soignent souvent les rhumes de couleur, seront impuissants dans cette situation.

Les médicaments antimicrobiens contre les allergies peuvent même être nocifs, car ils suppriment le système immunitaire. L’apparence de consistance liquide de la morve vert clair devrait inciter les parents à associer ce symptôme aux changements récents.

Peut-être un animal est apparu dans la maison ou a changé la poudre à laver. Un examen détaillé et une analyse de sang pour les allergènes aideront à identifier la cause de l'apparition d'un nouveau symptôme. Pour montrer l’enfant au médecin, vous devez exclure une étiologie virale ou bactérienne du nez qui coule et de couleur vert clair.

Vert jaune épais

La formation d'un mucus nasal visqueux de couleur jaune ou verte indique presque toujours l'ajout d'une infection bactérienne.

Le plus souvent, le nez qui coule commence par une morve transparente en quantité modérée, et après 3-5 jours, il se colore et s'épaissit progressivement. Ce changement suggère que le corps n'a pas réussi à faire face à une infection virale et qu'une complication a commencé - une inflammation des sinus (sinus).

Teinte épaisse teinte jaune-vert ne peut pas être auto-traitement. Tout médicament doit être prescrit par un médecin.

Ces symptômes sont typiques pour:

  • la sinusite;
  • la sinusite;
  • la rhinopharyngite;
  • rhinite bactérienne.

L'absence de soins médicaux rapides entraîne une stagnation du mucus dans le nez, qui se traduira par un processus inflammatoire purulent. En outre, la morve jaune-vert peut entrer dans une phase chronique et l'enfant commencera à ressentir une congestion nasale constante.

La sécrétion de mucus vert avec une teinte jaune est caractéristique de l'adénoïdite. Les statistiques montrent que le pic d'inflammation de l'amygdale nasopharyngée survient à l'âge de 3 à 5 ans. L’enfant est simultanément perturbé par le ronflement nocturne, la respiration nasale perturbée et des complications fréquentes telles que l’otite.

Vert sent mauvais

Si de nombreux parents connaissent bien la coloration vert jaunâtre de la morve, seuls quelques-uns ont les mêmes symptômes qu'une odeur désagréable du nez.

La pratique médicale montre qu'un corps étranger devient une cause fréquente de cette plainte. En explorant le monde, les jeunes enfants peuvent coller un petit détail ou même un morceau de nourriture dans le nez, et les parents ne sont pas toujours en mesure de le remarquer.

Après quelques jours, un nez qui coule apparaît en raison du processus inflammatoire dans la cavité nasale. La libération de la morve verte s'accompagne de pourriture avec formation d'une odeur fétide. Si le parent estime que le bout du bébé dégage une odeur désagréable, consultez un médecin dès que possible.

Moins souvent, on diagnostique de l'ozène chez un enfant qui dégage une odeur désagréable du nez.

Il s'agit d'une maladie inflammatoire peu étudiée, qui affecte non seulement les muqueuses, mais aussi le tissu osseux endommageant.

A ce jour, il n'y a pas d'explication logique pour le mécanisme de l'apparition de cette pathologie. Il existe une hypothèse selon laquelle Ozena est transmise par héritage. Une manifestation caractéristique sera la formation constante de croûtes de forme irrégulière dans le bec. Des symptômes supplémentaires peuvent être: brûlure, démangeaisons, gonflement de la membrane muqueuse.

Mesures préventives

Pour éviter la morve verte, il est nécessaire de renforcer l’immunité de l’enfant selon plusieurs critères:

  • nutrition saine, contenant une grande quantité de vitamines, variée;
  • boire - pendant la journée, l'enfant doit consommer une quantité suffisante de liquide, correspondant à son âge;
  • promenades - tous les jours, au moins 2-3 heures, s'il n'y a aucune raison de les abandonner;
  • conditions de confort - maintien de la température et de l'humidité optimales dans la pièce où vit l'enfant;
  • se remplir - seulement en l'absence de maladie.

Si le bébé est malade, il est important de ne pas laisser passer le froid transparent. Pour ce faire, il est nécessaire d'hydrater la membrane muqueuse, de nettoyer et d'utiliser les médicaments recommandés par le médecin.

Snot dans un enfant, leurs types. Méthodes de traitement

Quoi de plus désagréable pour les parents que les problèmes de santé d’un enfant? Quelles que soient les raisons pour lesquelles les enfants ont la morve, il est peu probable qu'il puisse se débrouiller sans thérapie à domicile ni médicaments. Avec un rhume, le bébé ne dort pas bien, mange, son humeur se dégrade. De plus, les parents craignent de penser à d'éventuelles complications. Le plus souvent, l'écoulement nasal est dû à une immunité affaiblie. Un durcissement progressif aidera dès la naissance. En cas de rhume prolongé, il est nécessaire de consulter un médecin.

Causes de la rhinite

La morve chez un enfant peut être une réaction à des facteurs tels que:

  1. Le rhume. Les pieds du bébé étaient mouillés en marchant par mauvais temps, ou il était trop mal habillé. Parfois, un enfant peut attraper un rhume, au contraire, parce qu'il est habillé trop chaud. Il a commencé à transpirer pendant le match, puis il a pris froid dans le vent froid.
  2. Infection virale (ARVI).
  3. Frapper un corps étranger dans le nez (souvent les bébés fourrent des cerises, des boutons et d'autres petits objets dans le nez).
  4. Conditions intérieures défavorables (humidité élevée ou air sec, présence de fumée de tabac ou odeurs irritantes).

Les causes du rhume peuvent être des allergies, ainsi que de l'anxiété ou de l'agitation.

Types de rhinite

Tout nez qui coule appartient à l’un des trois types suivants: infectieux, allergique ou vasomoteur.

Rhinite infectieuse

Si la morve est causée par une infection, la muqueuse nasale est endommagée par l'introduction du virus. Simultanément, des sécrétions de liquide et de mucus sont sécrétées. Le corps tente alors d’éliminer les bactéries, d’empêcher le virus de pénétrer dans les voies respiratoires et de propager l’infection aux organes voisins.

Un tel nez qui coule est l’un des symptômes de la grippe et de nombreuses maladies infectieuses infantiles (scarlatine, RVIV). En règle générale, l'écoulement nasal commence par un éternuement dû à une irritation et une inflammation de la muqueuse nasale, puis une morve transparente et liquide apparaît. En se rétablissant, ils s'épaississent. Les lésions infectieuses surviennent le plus souvent pendant la période de transition de l'année (début du printemps, fin de l'automne), lorsque le corps de l'enfant commence seulement à s'adapter aux changements de température et d'humidité de l'air ambiant et que les forces de résistance du corps sont affaiblies.

Rhinite allergique

Les éternuements, les larmoiements et la morve liquide chez les enfants deviennent souvent une réaction au pelage et à l'odeur des animaux, au pollen, à la poussière domestique, à certains médicaments, ainsi qu'aux fruits individuels, aux baies et aux autres aliments.

Dans certains cas, lorsque la cause de l'allergie est connue et qu'elle peut être éliminée (par exemple, pour exclure les produits allergéniques des aliments), la morve passe d'elle-même. Parfois, la cause des allergies est le pollen de bouleau ou d’herbe pendant la floraison. Ensuite, il est nécessaire de déterminer quel allergène agit sur l'enfant et de procéder au traitement approprié avec des antihistaminiques.

Rhinite vasomotrice

Il se produit en raison de l'expansion des vaisseaux sanguins dans le nez en raison de la consommation d'aliments chauds avec l'ajout d'épices. Un tel nez qui coule peut se produire si un oignon a été coupé dans la pièce ou si du poivre a été éparpillé. L'odeur de la fumée de tabac ou les arômes de parfum vifs peuvent également causer la morve. L'expansion des vaisseaux sanguins entraîne une inflammation de la muqueuse nasale. La morve est un moyen d'éliminer les bactéries qui causent l'inflammation.

Une telle morve chez un enfant est également le résultat d'expériences (querelles avec des amis, échecs à l'école). La rhinite vasomotrice peut durer longtemps, accompagnée de maux de tête, de troubles du sommeil, d'une détérioration de la mémoire et de l'attention.

Couleur et consistance de la morve

La morve transparente chez l’enfant apparaît généralement au début d’un rhume ou d’une grippe et peut aussi être une réaction allergique.

Si laissé sans surveillance, le processus inflammatoire du nez s'étend aux voies respiratoires et au nasopharynx, entraînant une inflammation de l'oreille moyenne (otite) ou des sinus maxillaires (sinusite).

La morve verte chez l'enfant apparaît généralement à l'étape suivante du processus inflammatoire de la muqueuse nasale. L’apparition d’une morve verte épaisse indique le développement d’un processus bactérien ou est associée à une situation de stress vécue par un enfant (déménagement dans un nouvel appartement, par exemple). S'il va à la maternelle pour la première fois, le risque de contracter une infection, qui se transmet par un éternuement et une toux, est accru. Les enfants utilisent souvent les mouchoirs, les serviettes et les mamelons d'échange des autres. L'infection est particulièrement possible si le bébé a une faible immunité.

La morve jaune chez un enfant apparaît à la fin du rhume à la suite d'un épaississement de la morve transparente. Mais ils peuvent également être la preuve d'un processus purulent dans les sinus, ce qui est dangereux pour ses complications graves. Une sinusite non traitée (inflammation de la muqueuse nasale) provoque une otite, une pneumonie, une méningite (inflammation des méninges), un rhumatisme. Par conséquent, si un nez qui coule dure plus d'une semaine, il est nécessaire de consulter un médecin. Lorsqu'un enfant a un rhume, il existe généralement des effets secondaires tels que larmoiement, élévation de la température jusqu'à 37,2 ° -37,4 °, perte de goût, acouphènes, perte auditive.

Snotty chez les nourrissons

Avec n'importe quel nez froid est habituellement bouché. Cette condition est particulièrement dangereuse pour les nourrissons, car des difficultés respiratoires empêchent le lait de téter correctement et empêchent le sommeil. Comme les voies nasales chez les bébés sont plus étroites que chez les enfants plus âgés, le nez se bouche rapidement. Il est plus difficile d'éliminer la morve d'un tel enfant, il ne peut se moucher et n'a pas encore appris à respirer par la bouche. Le bec doit être nettoyé avec un spray spécial.

Chez les nourrissons, un nez qui coule ne signifie pas nécessairement une maladie. Cela peut être dû au fait que l'organisme des miettes s'adapte au nouvel environnement. Les soselki transparents deviennent une réaction aux nouvelles odeurs, aux modifications du régime alimentaire de la mère, qui affectent la composition du lait. Souvent, ils passent seuls. Mais le risque n'en vaut pas la peine. Chez un tel bébé, les processus inflammatoires se propagent très rapidement. Le médecin vous dira quelle est la cause de la morve et vous prescrira le traitement approprié.

Vidéo: Préparations pour le traitement de la rhinite chez les enfants

Traitement de la rhinite

Si la morve est apparue chez un enfant à la suite d'un rhume, elle sera d'abord aidée en lavant la buse avec une solution saline: solution saline ou gouttes appropriées, conseillée en pharmacie (Aqualoise, Aquamaris, par exemple). Vous pouvez égoutter le nez avec une solution de sel de mer ou le laver à la camomille ou à l'extrait de calendula.

Si l'enfant est petit et ne sait pas se moucher, alors du jus d'aloès dilué coule dans son nez pour qu'il éternue, puis les voies nasales seront nettoyées. Il est recommandé aux bébés allaités de se laver le nez avec du lait maternel.

Le jus de betterave ou de carotte dilué est instillé dans un nez propre. Les parents doivent absolument vérifier l'effet de ces agents sur eux-mêmes pour s'assurer que le médicament ne provoque pas de sensation de brûlure.

Il convient de souligner ceci: avant de commencer à enterrer le nez du bébé avec un médicament acheté à la pharmacie, vous devez vous assurer qu'il est destiné à un enfant du même âge. Un médicament avec une concentration plus élevée peut causer des brûlures à la muqueuse nasale.

Si un enfant a un rhume, il a la morve, puis pour améliorer sa santé, il faut tout d'abord prendre soin des conditions normales de la pièce (température de 20 ° à 22 °, humidité de 60 à 70%). Pour ce faire, la pièce est souvent ventilée, effectuez un nettoyage humide. Il est nécessaire de prendre soin d'un enfant malade 6 à 7 fois par jour pour se débarrasser du nez. Pour faciliter la respiration, avant le sommeil, des préparations de vasoconstricteur, telles que Nazivin, Otrivin, s’égouttent dans le nez. De plus, ces gouttes désinfectent la membrane muqueuse.

Pour les enfants de moins de 4 ans, seules des gouttes sont utilisées car leurs voies nasales sont trop proches des tubes auditifs. Le liquide sortant du spray sous pression, accompagné de mucus, pénètre dans les tubes, ce qui conduit à une otite, une maladie beaucoup plus dangereuse qu'un nez qui coule doucement.

On sait qu’il existe une liaison réflexe entre la membrane muqueuse du nez et les pieds. Par conséquent, l'hypothermie des pieds provoque un rhume et un écoulement nasal chez un enfant. Si ses jambes sont froides dans la rue, il est recommandé de prendre un bain de pieds chaud pour lui après son retour à la maison. Le même principe de réchauffement des pieds est basé sur le traitement du froid commun et du froid à l'aide de chaussettes chaudes dans lesquelles de la moutarde sèche est versée. Une légère irritation des terminaisons nerveuses sur les pieds des pieds avec les huiles essentielles contenues dans la moutarde a un effet réchauffant sur le corps. L'essentiel est de garder les pieds au sec car vous pourriez vous brûler la peau. Cette méthode ne s'applique pas au traitement des très jeunes enfants.

Si un enfant a la morve, il faut lui donner beaucoup d'eau, car il perd du liquide. En outre, boire fréquemment aidera à faire face à une augmentation de la température corporelle.

Vidéo: Caractéristiques du traitement de la rhinite chez les enfants

Comment dégager un nez de la morve, quels vaporisateurs utiliser

Si la pièce est trop sèche et trop chaude, la membrane muqueuse de l'enfant commence à se dessécher, le mucus forme une croûte. Le brouillard salin aidera à les ramollir et à les éliminer. Vous pouvez également utiliser des tampons d'ouate imbibés d'huile d'olive ou d'argousier.

Remarque: Il ne faut pas oublier que les tampons ne doivent pas être trop petits ni tomber facilement du nez, sinon l'enfant pourrait éternuer et le tampon tomberait dans le système respiratoire. Il est impossible de nettoyer les deux narines en même temps.

Les procédures thermiques et le rinçage nasal aident à éliminer le rhume en 3-5 jours. En l'absence d'amélioration, l'enfant doit être présenté au pédiatre et à l'oto-rhino-laryngologiste afin de prévenir les complications.

Si l'enfant a le nez bouché par le rhume et les courbatures, vous pouvez utiliser un spray pour resserrer les vaisseaux sanguins. Un gonflement du nez provoque souvent des maux de dents.

La morve épaisse est traitée à l'aide de moyens permettant sa liquéfaction, ce qui aidera à nettoyer le nez (Rinofluimucil, Salin). Ils ne contiennent que du sel et de l'eau. Lorsque la rhinite allergique utilisé utilisé pulvérise avec des médicaments antihistaminiques.

Vidéo: Comment nettoyer le nez de la morve bébé

Méthodes traditionnelles de traitement de la rhinite

Se débarrasser de la morve est bon pour réchauffer le nez. Cela peut être fait même pour les très jeunes enfants. Pour vous réchauffer, utilisez un sac en tissu épais avec du porridge tiède ou du sel chauffé. Il est placé sur le nez. Le réchauffement ne peut pas être fait avec une antrite (processus inflammatoire purulent). Pour chauffer le nez, un œuf dur est également utilisé.

Une méthode populaire bien connue de traitement de la morve chez un enfant est l'inhalation de vapeur. La soude est versée dans de l'eau bouillante et laissée respirer les vapeurs alcalines. Vous pouvez utiliser pour l'inhalation une décoction de pommes de terre, de branches de sapin, ainsi que des décoctions d'herbes (camomille, sauge, menthe), de feuilles d'eucalyptus. Après avoir réchauffé le nez, versez un filet de jus d'aloès dilué ou un frottis muqueux avec de l'huile d'argousier.

Si le bébé a la morve - Komarovsky répond

Peu importe la façon dont les parents se soucient de la santé et du bien-être de leur bébé, tôt ou tard, il aura peut-être la morve.

La morve est un mucus qui est formé et sécrété par le nez d'une personne. Généralement, le mucus commence en tant que manifestation protectrice de certains stimuli externes. En cas de certaines causes du rhume, allergique ou autre, la sécrétion de masses muqueuses peut augmenter de manière significative. Le mucus excessif du nez s'appelle un nez qui coule (rhinite).

Les buses sont produites par la muqueuse nasale, humidifient l'air inhalé et constituent une sorte de filtre qui retient la poussière inhalée. En fonction de facteurs environnementaux externes, la quantité de mucus constituant cette mucine augmente, et cette substance combat la pénétration dans le nez des infections, des virus ou simplement de la poussière. Si du mucus abondant n’est pas accompagné de fièvre, de manifestations douloureuses, de taches de sang ou de pus, alors la morve passe dans la plupart des cas et ne nécessite aucun traitement.

Les problèmes de nez chez les enfants apparaissent souvent. Les raisons en sont nombreuses. Snot peut fournir beaucoup de minutes désagréables, non seulement le bébé, mais ses parents. L'enfant peut être capricieux, pleurer, ne pas interférer avec le bébé pour dormir, manger, irriter la peau près du nez et de la lèvre supérieure.

Comment se débarrasser de la morve des enfants est une question que les parents de nourrissons posent souvent aux pédiatres.

Par exemple, le Dr Komarovsky explique que toutes les situations d’émergence d’un écoulement provenant de la buse du nouveau-né ne doivent pas exciter les parents et exiger le traitement du rhume. Il existe de nombreuses situations où il n'est pas nécessaire d'intervenir dans l'évolution de la rhinite chez l'enfant.

La chose la plus importante que Komarovsky recommande de rendre les parents inquiets d’un enfant est d’établir la nature de la décharge de mucus. Sur la base de la raison trouvée, vous pouvez connaître le type de maladie ou déterminer d'autres caractéristiques physiologiques du système respiratoire du bébé.

Les circonstances affectant l'apparition de l'écoulement nasal

Dr. Komarovsky souligne plusieurs facteurs qui causent traditionnellement l'apparition de la morve chez un nouveau-né:

  1. Presque immédiatement après la naissance, un petit mucus provenant du nez est de nature physiologique et constitue la norme. Si les signes du rhume ne sont pas observés et que l'écoulement est petit et transparent, ils ne doivent pas être traités. Ils se dépasseront dans environ 2 mois. De tels propos parlent de la restructuration du système respiratoire d'un nouveau-né et de son adaptation aux nouvelles conditions de vie.
  2. Causes de nature infectieuse. L’apparition de la morve survient souvent après la pénétration d’une infection virale dans le corps du nourrisson, qui est généralement transmise par des gouttelettes en suspension dans l’air. Chez les nourrissons, l'infection virale se produit très rapidement, ses symptômes sont prononcés. Mais ne vous inquiétez pas trop - les propriétés protectrices du corps et l’immunité du nouveau-né sont encore très élevées, et donc les virus et les bactéries qui ont pénétré dans le corps de l’enfant meurent presque immédiatement. Toutefois, en raison de l’âge, les causes virales du mucus doivent être contactées par un pédiatre.
  3. Causes allergiques Les nourrissons respirant par le nez manifestent souvent des manifestations sous forme de rhume sur des allergènes domestiques (poussière, poils d'animaux, floraison de certaines plantes). La rhinite allergique nécessite toujours de rechercher la cause de son apparition, à savoir l'allergène.
  4. La raison de l'apparition de la morve peut être la réaction des vaisseaux de la muqueuse nasale à tout stimulus externe, par exemple une forte odeur irritante, un air trop sec dans la pièce, c'est-à-dire que les circonstances environnementales individuelles deviennent un obstacle. Ils provoquent généralement des éternuements, une congestion nasale et un excès de mucus nasal. La décharge cesse si le facteur provoquant est éliminé.
  5. La congestion nasale et nasale chez un enfant peut causer une augmentation du nombre d'adénoïdes. Comme l'expliquent les oto-rhino-laryngologistes pour enfants, peu après la naissance de l'enfant (en raison de son développement physiologique), les végétations adénoïdes commencent à augmenter rapidement chez lui, ce qui devient parfois un moment provocateur pour l'apparition de la décharge.
  6. Souvent snot enfant associé au moment de l'éruption des premières dents.

Komarovsky sur la morve infectieuse des enfants

Komarovsky rappelle constamment que la morve des enfants ne peut être guérie, ils disparaîtront d'eux-mêmes, lorsque la cause qui les a provoqués est éliminée.

En plus d'éliminer la cause du rhume chez le nouveau-né, des conditions confortables doivent être créées pour permettre une respiration normale et un sommeil réparateur. Selon Komarovsky, les conditions de confort pour le bébé sont:

  1. La température dans la pièce ne devrait pas dépasser 18-20 degrés Celsius.
  2. L'humidité optimale dans la pépinière doit être comprise entre 50 et 70%.
  3. Il est recommandé d'aérer quotidiennement la pièce et de procéder à l'humidification de l'air.

Pour le traitement de la rhinite virale, il ne suffit pas de créer un environnement confortable pour l'enfant. Comme l'explique le Dr Komarovsky, la morve virale chez les nourrissons apparaît comme un moyen de défense contre la pénétration du virus: la muqueuse nasale tente de ne pas laisser l'infection se développer dans le nasopharynx et les bronches. Et à cette fin, produit une masse muqueuse, conçue pour tuer les virus et les bactéries.

Komarovsky souligne qu’en plus du traitement médical prescrit par le pédiatre, les parents ne doivent pas laisser sécher le mucus de l’enfant s’il commence à respirer par la bouche. Après tout, le mucus formé en même temps s’épaissit et se déplace facilement dans les bronches et les poumons, ce qui provoque le développement de bronchites et de pneumonies.

Pour maintenir la muqueuse nasale chez les enfants au sec, le Dr Komarovsky recommande de leur donner plus de boisson (eau, compote de fruits secs, thé au citron) et de garantir un air propre et humide dans la pièce pour une respiration normale.
Komarovsky propose également d'hydrater les cavités nasales du nouveau-né à l'aide d'outils spéciaux qui diluent les masses muqueuses et facilitent leur évacuation du nez. Le plus souvent, une solution saline ou isotonique de chlorure de sodium est utilisée à ces fins, qui sont vendues librement dans toutes les pharmacies.

Dr. Komarovsky conseille de goutter toutes les 40 à 60 minutes dans les deux passages de 3-4 gouttes des médicaments ci-dessus.

Parmi les médicaments destinés aux nourrissons, Ekteritsid s’est avéré bien se porter. Il est basé sur un liquide huileux, qui lubrifie parfaitement la membrane muqueuse du nez de l’enfant et empêche son dessèchement.

En outre, le Dr Komarovsky suggère d'utiliser des huiles médicinales (thé, vaseline, huile d'olive) ou des solutions d'huile de vitamines E et A.

Caractéristiques de la rhinite chez les nourrissons de moins d'un an

Le traitement de la rhinite chez les nourrissons présente un certain nombre de caractéristiques anatomiques:

  • les bébés de cet âge ont des voies nasales très étroites;
  • les enfants eux-mêmes ne savent pas comment libérer leur nez du mucus;
  • les bébés ne respirent pas bien avec la bouche, ce qui cause beaucoup de problèmes pendant les périodes d'allaitement et de sommeil.

Si vous n’effectuez pas un traitement approprié ni des mesures préventives pour éliminer le mucus du nez des nourrissons, la structure anatomique du nasopharynx peut entraîner des complications aussi graves que l’otite, la sinusite, la pharyngite.

Que faut-il faire pour nettoyer la cavité nasale du bébé?

Selon le type d'écoulement nasal (leur couleur, leur consistance), ainsi que la gêne ressentie envers le bébé, le traitement et l'assistance des adultes pour soulager son état dépendent. Les écoulements épais sont bien éliminés à l'aide d'aspirateurs nasaux, les croûtes sèches sur les parois du nez doivent être traitées avec des pommades adoucissantes. Une instillation fréquente avec une solution saline ou une solution de sel de mer équivaut à laver le bec du bébé.

Mesures préventives pour aider à prévenir le mucus

Dans son école, le Dr Komarovsky recommande de suivre des mesures préventives, avec lesquelles vous pouvez complètement empêcher l'apparition de la rhinite chez les nourrissons:

  • maintenir régulièrement le bon mode de la journée;
  • fournir à l'enfant une alimentation saine et saine;
  • faire de la gymnastique avec un enfant prenant des bains d'air;
  • essayez d'être plus souvent au grand air;
  • dans la mesure du possible, passez des séances de nettoyage humide.

Il est beaucoup plus difficile de traiter la rhinite chez les enfants que chez les adultes. Les parents doivent donc être patients. Laissez le nez du bébé respirer librement et les parents avec le bébé se sentiront calmes.

Regarder la vidéo - Le docteur Komarovsky explique comment traiter un bébé qui coule:

Enfant snot

Morve (nez qui coule) - une occurrence fréquente chez les enfants. Le plus souvent, ils appartiennent à des enfants d'âge préscolaire, à savoir ceux qui vont à la maternelle. Moins souvent, ils sont chez les enfants jusqu'à un an.

L'apparition de la morve chez les nourrissons est un phénomène très désagréable, source d'inquiétude pour la mère et les bébés eux-mêmes. En cas de congestion, d’écoulement nasal les empêchant de sucer le lait du sein d’une mère ou d’un biberon, ils commencent à se fâcher et à se mettre en colère. Le rêve s'aggrave, le processus d'endormissement est perturbé. Avec snot chez les enfants de moins d'un an, vous devez être très prudent. Chez les jeunes enfants, la structure du nasopharynx est quelque peu différente de celle des adultes, ce qui favorise le développement et la propagation de l'infection. Par conséquent, plus l'enfant est jeune, plus les complications se développent rapidement et souvent. En médecine, la rhinite est appelée rhinite.

Les causes du "snot":

1. Infection (virus, bactéries, champignons).
La raison principale et la plus fréquente - les maladies virales aiguës. L'infection par des virus se produit par l'air inhalé, dans lequel ils tombent avec des gouttelettes de salive et des expectorations lors de la toux et des éternuements des personnes malades. Mais cela ne signifie pas qu’à tout contact avec le virus, l’enfant tombera définitivement malade. Si le système immunitaire fonctionne bien, les microbes meurent lorsqu'ils pénètrent dans l'organisme. Vous ne pouvez tomber malade que si vous êtes en contact très étroit avec le patient, bien que même dans ce cas, avec une bonne immunité, la maladie passera sous forme bénigne et le rétablissement viendra rapidement.
Le plus souvent, la «morve» s'accompagne d'ARVI, de rougeole, de diphtérie, etc. La muqueuse nasale s'enflamme et perd la capacité de retarder et de neutraliser l'infection, qui se propage ensuite jusqu'aux bronches et aux poumons.
Un tel nez qui coule passe habituellement par trois étapes de développement:

- La première étape dure jusqu'à 2 jours. Dans ce cas, l’enfant ressent une gêne, des chatouilles, des brûlures et une sécheresse du nez. La température corporelle à ce stade est généralement normale ou légèrement augmentée.
- La deuxième étape commence par l’apparition d’un grand nombre de "morveux" muqueux-aqueux, accompagnés d’une sensation de congestion nasale et de difficultés respiratoires. L'odeur et parfois le goût sont altérés. A ce moment, faiblesse générale possible, fatigue, confusion de l'attention, diminution des performances, détérioration de la mémoire.
- au troisième stade, les écoulements nasaux se transforment en mucopurulent, avec une infection bactérienne - souvent morve verte, la congestion nasale diminue, le mal de tête disparaît, il devient plus facile de respirer. Habituellement, cette affection survient 7 à 8 jours après le début du rhume. Mais s'il est mal de soigner ou de ne pas soigner un rhume, le soulagement sera temporaire et se transformera en maladies plus graves - inflammation des sinus paranasaux (sinusite) ou inflammation de l'oreille (otite).


2. allergie
L'origine allergique "snot" est souvent trouvée chez les enfants. Il existe un tel nez qui coule lors de l'inhalation de divers allergènes, tels que la poussière de maison, le pollen de plantes, le duvet des oiseaux, les poils d'animaux, les substances aromatiques, les aliments. Il devient difficile pour l'enfant de respirer par le nez, il éternue souvent, une "larve" aqueuse apparaît du nez. Démangeaisons, brûlures, picotements au nez, l'enfant se gratte constamment le nez, il peut y avoir des larmes. En règle générale, un nez qui coule avec des allergies ne disparaît pas jusqu'à ce que le contact avec l'allergène qui l'a causé soit éliminé. Il est important d'identifier et de traiter un tel nez qui coule à temps car, à l'avenir, il peut entraîner des crises d'asthme, caractéristiques d'une maladie grave - l'asthme bronchique. On peut suspecter des allergies, en particulier chez les enfants dont les parents souffrent eux-mêmes d'allergies respiratoires ou cutanées.

3. Augmentation de la réaction vasculaire aux stimuli
Parfois, la morve chez un enfant apparaît à la suite d'une réaction anormale des vaisseaux de la muqueuse nasale à des stimuli externes qui ne provoquent pas de réaction chez les autres enfants. Il y a des accès abondants de sécrétions muqueuses et aqueuses, qui s'accompagnent d'éternuements fréquents, d'une congestion alternée des moitiés du nez, d'une sensation de lourdeur ou d'une douleur à la tête. Dans ce cas, l'enfant se plaint généralement de faiblesse, de troubles de la mémoire, de palpitations, de transpiration et d'insomnie. Un tel nez qui coule n'est pas associé à la présence d'une infection, il se produit généralement lorsqu'il est exposé à la fumée de tabac, aux gaz d'échappement, à divers produits chimiques. Il peut également résulter de troubles hormonaux, sous l’influence du stress, lorsqu’il est exposé à des aliments chauds ou épicés. L'écoulement nasal commence immédiatement après l'action des facteurs ci-dessus et peut être répété plusieurs fois. La membrane muqueuse du nez pendant un tel écoulement nasal n'est pas enflammée.

4. médicaments
Si l'utilisation à long terme de vasoconstricteur tombe dans le nez, des réactions indésirables graves peuvent se produire. Chez les enfants, les agents vasoconstricteurs ne sont nécessaires que pour le soulagement temporaire de la respiration, mais pas pour le traitement de la "morve". L’usage constant de drogues de ce type entraîne une dépendance et une toxicomanie. L'effet ne se produit que pendant l'action des gouttes, puis la décharge commence par une nouvelle force. Les navires cessent de travailler eux-mêmes. Un tel nez qui coule est très difficile, et parfois impossible à guérir sans chirurgie.

5. Blessures
Dans l'enfance, de tels cas ne sont pas rares. Un petit enfant peut facilement coller de petits objets dans le nez tout en jouant. Habituellement, dans ce cas, l'écoulement apparaît d'une moitié du nez. Pour éviter une telle situation, un examen ORL est requis.

6. L'augmentation des végétations adénoïdes chez l'enfant est également une cause fréquente de rhinite chronique. Soulignent généralement la couleur verdâtre. L'enfant a la voix nasillarde, il tousse souvent le matin, ronfle la nuit. Dans ce cas, l'enfant doit s'égoutter dans le nez d'une solution de collargol à 3%. La composition de ce médicament est de l'argent, qui a la capacité de réduire le volume du tissu adénoïde. Mais néanmoins, il est nécessaire de traiter les végétations adénoïdes en association avec d'autres médicaments. Le médecin ORL doit s’occuper du traitement.

7. Parfois, la "morve" obstinée peut être une violation de la position de la cloison nasale. Il peut se former de manière anormale pendant l'enfance ou l'adolescence en raison d'une altération du développement des os du nez. Dans ce cas, la guérison d'un rhume ne fera qu'aider l'opération.

Facteurs provoquant l'émergence de "snot":

- hypothermie
- immunité affaiblie par les rhumes fréquents
- mauvaise alimentation, manque de protéines
- ne pas habiller un enfant

Que faire si un enfant a la morve

Tout d'abord, il est nécessaire de procéder à un nettoyage humide 2 fois par jour, car l'air sec dans la pièce provoque la multiplication de microbes pathogènes.

Aérez la pièce régulièrement, comme les enfants en cas de rhume ont un manque d'oxygène dans le corps. Il est particulièrement important de le faire en cas de mal de tête provoqué par une infection virale, afin de réduire la concentration de particules virales dans l'air.

Les bébés qui ne savent toujours pas se moucher, ont besoin de l'aide de leurs parents. Une fois que le mucus s'est accumulé dans le nez, retirez-le à l'aide d'outils spéciaux. Vous pouvez utiliser une petite poire pour les bébés. Il existe divers aspirateurs (par exemple, Otrivin) pour aspirer le mucus du nez chez les nourrissons, avec l'aide desquels la mère à la maison peut nettoyer efficacement les voies respiratoires du nourrisson.

Faites attention au fait que l'écoulement ne stagne pas et ne se dessèche pas dans le nez. Pour ce faire, enfouissez le plus possible le nez du bébé avec une solution de sel de mer faible, facile à préparer à la maison. Il suffit de prendre 1 cuillère à café de sel et l'ajouter à 0,5 litre d'eau bouillie. Cette solution est versée dans le nez de l'enfant par une demi-pipette dans chaque passage nasal. Il est nécessaire d'égoutter le nez en position couchée. Cette procédure est très importante dans le traitement des buses chez l’enfant. Il permet à la muqueuse nasale de mener à bien ses activités de lutte contre l’infection et de bien prendre ses médicaments. La chaîne de pharmacies vend des solutions toutes faites pour se laver le nez. Ce sont des préparations à base de sel marin (Aquamaris, Marimer, Humer, Aqualor), il est également possible d'utiliser Saline, Nosol.

Parfois, lorsqu’il a le nez qui coule, un enfant repose lourdement sur le nez, ce qui lui cause beaucoup de problèmes. Il souffre tout seul et rend sa mère hystérique. Dans ce cas, il vous suffit d'utiliser des gouttes nasales vasoconstricteurs. En influençant les vaisseaux, ils réduisent le gonflement de la membrane muqueuse et réduisent la quantité d'écoulement.

Lorsque vous choisissez des gouttes, assurez-vous de voir les instructions d'utilisation, car il doit y avoir une concentration différente de substance médicamenteuse pour chaque âge. Les gouttes les moins dangereuses pour les enfants sont Nazivin, Nazol, Noksprey, Sanorinchik, Nesopin, Fazin.
Enfants jusqu'à un an à 1-2 gouttes dans chaque passage nasal d'une solution à 0,01%
Enfants de 1 an à 6 ans, 1 à 2 gouttes dans chaque passage nasal d'une solution à 0,025%
De 6 ans à 1-2 gouttes dans chaque passage nasal d'une solution à 0,05%

Ces médicaments ne peuvent être utilisés que pendant 3 jours maximum. À partir de 6 ans, vous pouvez utiliser des sprays au lieu de gouttes.

Il existe une alternative aux médicaments vasoconstricteurs chimiques. Ce sont des concentrations totalement sûres de sel marin, qui éliminent l’œdème de la membrane muqueuse de la cavité nasale, sans entraîner de dépendance. Ils sont utilisés pendant 7 jours. Bon Aquamaris Strong, hypertenseur de Humer. Ces médicaments sont utilisés chez les enfants de plus de 3 mois.

Il est important que les enfants plus âgés enseignent correctement se moucher le nez. D'abord, une moitié du nez est libérée du mucus, puis l'autre.

En plus du traitement local, il est nécessaire d'effectuer le général. Fondamentalement, il s’agit d’une boisson chaude et abondante qui réchauffe les procédures (uniquement à une température corporelle normale). Lorsque la rhinite commence, il est utile de faire prendre le bain de pied du bébé 15 à 20 minutes avant de se coucher, puis d'enfiler des chaussettes de laine et de mettre le bébé au lit. Si un écoulement nasal est accompagné de fièvre, des médicaments antiviraux ou antibactériens sont inclus dans le complexe de traitement. Cependant, ceux dont l'enfant a besoin ne devraient être décidés que par un médecin.

Comment traiter la morve chez un enfant: causes et prévention

Lorsque le SRAS ou les allergies chez les enfants du mucus s'écoulant du nez. Une morve transparente chez un enfant peut se produire pendant les poussées dentaires ou lorsque l'air dans la pièce où il se trouve est trop sec. Quelle que soit la cause du rhume, il doit être traité immédiatement.

Pourquoi effacer le mucus apparaît

Les voies nasales sont constamment imprégnées d'un secret spécial. Normalement, la muqueuse nasale fonctionne en continu, bien que la personne ne le remarque pas. Il hydrate et réchauffe l'air entrant dans les poumons, sert de protection contre les infections et la poussière. En cas de contact avec des agents pathogènes ou des allergènes dans le nez, une production accrue de mucus commence, dans le but d'éliminer les éléments étrangers du corps.

Dans quels cas du mucus clair est sécrété par le nez:

  • en cas de maladies respiratoires d'étiologie virale - au début d'infections virales respiratoires aiguës, le mucus coule du nez, l'enfant éternue constamment, sa température augmente, une toux apparaît;
  • dans un climat sec - une humidité de l'air insuffisante amène la muqueuse à produire trop de mucus, un écoulement liquide du nez ressemblant à de l'eau;
  • lorsqu'il fait ses dents - le bébé semble présenter une forte salivation et une morve de courant transparente, en raison de l'apport sanguin accru aux gencives au moment de l'apparition des dents;
  • en cas d'allergie - la maladie évolue sans fièvre, provoque un certain allergène dans la rhinite, par exemple le pollen, les poils d'animaux, les cosmétiques, les aliments.

Parfois liquide et transparent, comme de l'eau, la morve d'un petit enfant coule du nez après avoir mangé des aliments trop chauds, en pleurant, à cause d'une dépression nerveuse. Si un nouveau-né a le nez qui coule immédiatement après la naissance, le corps s'adapte à de nouvelles conditions.

Un écoulement nasal clair et épais et une toux apparaissent lors d'une maladie respiratoire aiguë lorsqu'une infection bactérienne se joint. Un mucus léger et visqueux indique que la maladie est en cours d'exécution et que le corps de l'enfant ne contient pas suffisamment de liquide. Dans la pièce où l'enfant est, trop sec. L'air doit être constamment humidifié.

Blanc, muqueux, qui coule du nez, a une nature virale. Si les bactéries et les leucocytes qui s'y opposent s'accumulent dans le mucus, celui-ci s'épaissit, devient jaune ou verdâtre. À mesure que les germes se multiplient et que la pathologie progresse, elle deviendra collante.

En cas de rhinite bactérienne, un mucus vert transparent coule du nez d'un enfant. Le corps commence un processus inflammatoire, gonflement des muqueuses. La rhinite prolongée peut se transformer en otite ou en sinusite. Le mucus jaune et de graves maux de tête peuvent indiquer l'apparition d'une sinusite.

C'est important! Si l'enfant a un écoulement nasal épais, vous devez faire attention à sa couleur. Le mucus vert est caractéristique d'une infection bactérienne. Si le bébé a des sécrétions muqueuses épaisses mais transparentes, il est possible qu'il soit allergique.

Méthodes pour le traitement de la rhinite

Avant de traiter un petit enfant, il devrait être examiné par un pédiatre. Si du mucus transparent coule du nez, cela signifie que votre bébé a des ARVI ou est allergique. Les enfants sont prescrits pour être examinés par un oto-rhino-laryngologiste ou un allergologue. Quel que soit le traitement prescrit, l’enfant doit se laver le nez pour mieux respirer. Les nourrissons qui ne savent pas se moucher doivent se faire avec un aspirateur.

Si la morve est devenue si épaisse qu'elle ne peut plus être extraite du nez, vous devez d'abord la diluer à l'aide de sprays pharmaceutiques à base d'eau de mer (Aqua Maris, Aqualor, Quix) ou de teintures préparées à base de plantes et de solutions salines. Si les enfants savent se moucher, les parents doivent s’assurer de le faire tout le temps. Il est recommandé dans la chambre de faire régulièrement le nettoyage humide, aérer la pièce quotidiennement, boire le plus de liquide possible.

Avec ARVI

En cas de grippe, d'infections virales respiratoires aiguës, d'infections virales, ce ne sont pas les symptômes qui traitent les symptômes, mais la maladie elle-même. Le mucus transparent et liquide du nez indique que le corps est en train de combattre les virus. À un stade précoce, la maladie peut être guérie en une semaine.

Méthode de traitement de la rhinite:

  1. Nomination des antipyrétiques (sirops, suppositoires): ibuprofène (à partir de 6 mois), panadol (à partir de 3 mois), paracétamol (à partir de 3 mois), tylénol pour enfants (si l'enfant a 3 ans).
  2. Utilisation d’agents expectorants et mucolytiques: spray Rinofluimucil (5 ans), Sinuforte.
  3. Gouttes antivirales: Grippferon, Nazoferon, Derinat.
  4. Remèdes homéopathiques: Delufen, Rhinitol.
  5. Médicaments pour se laver le nez: Aqualore, Salin, Aqua Maris.

Non prescrit pour le traitement de l'étiologie virale de la rhinite et des gouttes vasoconstricteurs. Ces médicaments sont utilisés pour traiter les allergies ou la sinusite. Pinosol ou évamenol est utilisé pour adoucir la membrane muqueuse et améliorer la respiration nasale en cas de SRAS.

C'est important! Si un enfant a moins de 2 ans, il ne devrait pas recevoir de mucolytique. Les médicaments entraînent des complications dans les voies respiratoires. Rincer le nez, boire abondamment et humidifier l'air de la pièce permettent d'obtenir le même effet sans risque pour la santé.

Avec des allergies

Avant de traiter un tel rhume, vous devez éliminer l’allergène.

Médicaments contre les allergies:

Médicaments antihistaminiques nasaux:

C'est important! Si la congestion nasale pendant les allergies ne parvient pas à se débarrasser, le nez qui coule ne disparaît pas pendant une longue période, on lui prescrit des vaporisateurs nasaux hormonaux. Ces médicaments sont sans danger: Nasonex, Avamis.

Morve à bébé

Si l'enfant n'a pas de fièvre et ne tousse pas, cela signifie que la morve est apparue à cause de la poussée dentaire. Leur première apparition chez les nourrissons est observée à 6 mois et le reste jusqu'à 3 ans. Du mucus transparent libéré par le nez lorsque la dentition n'est pas traitée. Pendant une telle période, il est nécessaire de nettoyer régulièrement les mouvements du mucus et des croûtes qui s'y sont accumulés.

En cas de SRAS, en plus du rhume, l’enfant a de la fièvre, une toux, des selles bouleversées peuvent apparaître. Le gamin devient pleurnichard, capricieux, ne veut pas manger. Le Dr. Komarovsky conseille de donner à l'enfant beaucoup de liquide, de nettoyer le nez régulièrement et d'humidifier l'air de la pièce. Les vêtements doivent être légers et spacieux, le bébé ne doit pas se baigner ni transpirer.

Afin de diluer le mucus chez l'enfant à 7 mois, une solution saline préparée elle-même peut être versée dans le nez (1 litre d'eau bouillie et 1 cuillerée à thé de sel). Vous pouvez utiliser l'outil Aqua Maris, mais pas pulvériser, et gouttes. Si l'enfant n'a pas 1 an, vous pouvez utiliser Panadol, Ibuprofen pour soulager la fièvre. Les infections virales ne sont pas traitées avec des antibiotiques.

C'est important! Il est interdit à un bébé de mettre des pansements à la moutarde, pieds nus. Il est impossible de traiter les nourrissons eux-mêmes sans consulter le pédiatre.

Pendant la grossesse

Des écoulements transparents pendant la grossesse peuvent être causés par des allergies, le SRAS ou une immunité diminuée. Quelle que soit la raison, un nez qui coule devrait être traité. Le nez doit être nettoyé régulièrement avec des solutions salées, des décoctions à base de plantes ou des préparations pharmaceutiques (Aqua Maris, Humer).

La rhinite froide en début de grossesse est traitée par des inhalations à base d'herbes médicinales (millepertuis, camomille, calendula et pied pied). Il est possible d'ajouter de la soude au liquide, cela dilue bien le mucus. Dans le même temps, la tête n'est pas recouverte d'une serviette, le temps de traitement est de 10 minutes. Ne pas respirer à des températures élevées.

Au cours du premier trimestre, vous devez abandonner de nombreux médicaments habituellement pris avec le SRAS. Ils peuvent nuire au fœtus qui se développe dans le corps de la mère. Le nez peut enterrer le miel, dilué avec du jus d'aloès, des betteraves, des oignons, des carottes. Si la rhinite allergique doit établir la cause de la réaction, essayez de ne pas entrer en contact avec l'allergène.

Au cours des derniers mois de la grossesse, les femmes peuvent utiliser de nombreux médicaments pour traiter le rhume. Vibrocil est utilisé pour soulager le gonflement. Autorisé à utiliser Nazivin. De la rhinite allergique - Nazaval. L'interféron ou les antibiotiques ne peuvent être prescrits que par le médecin traitant.

Prévention de la rhinite

Pour éviter l'apparition d'un rhume, la pièce doit être régulièrement ventilée, constamment nettoyée par voie humide et la pièce doit être humidifiée. L'enfant doit être dans la rue tous les jours. La tenue devrait être en fonction de la saison. Pendant l'épidémie de grippe, essayez de ne pas aller dans des endroits surpeuplés.

Devrait constamment renforcer le système immunitaire. Pour ce faire, vous devez faire du sport, manger sainement et de haute qualité, utiliser beaucoup de fruits et de légumes frais. Si l'allergie est à l'origine du rhume, il est nécessaire d'éliminer le contact avec les allergènes et de boire le plus de liquide possible.

Bébé snot

Le nez qui coule est un problème assez fréquent chez les enfants, en particulier les enfants d'âge préscolaire fréquentant la maternelle. Mais les parents de ces bébés dont l'âge n'a pas encore atteint un an peuvent faire face à un tel phénomène.

Snot, apparu chez les nourrissons, livrer beaucoup de minutes désagréables et la mère, et l'enfant lui-même. Après tout, l'écoulement nasal entraîne une congestion nasale, ce qui nuit à la succion normale. L'enfant devient capricieux, mange mal, refuse un sein ou un petit biberon. En outre, la morve chez le bébé a un effet négatif sur le sommeil.

Il faut comprendre que la structure du nasopharynx chez les nourrissons et les jeunes enfants est très différente de celle des adultes. Par conséquent, ils sont plus enclins à propager l'infection vers d'autres organes et tissus et à développer rapidement des complications.

À propos du nasopharynx nasal

Stades de la formation des buses pour bébés

On distingue trois niveaux de développement de la morve:

  1. Le premier d'entre eux n'a pas plus de deux jours. Il se caractérise par les effets désagréables suivants: sensation de brûlure, sécheresse et chatouillement du nez. À ce stade, la température corporelle reste généralement dans les limites de la normale, mais dans de rares cas, elle augmente légèrement.
  2. Pour le début de la deuxième phase du développement de la maladie, l'apparition d'un écoulement important avec une structure aqueuse (morve) est caractéristique. Des symptômes tels que congestion nasale, difficulté à respirer, altération du goût et de l'odorat, fatigue rapide, malaise général, faiblesse, perte de mémoire et d'attention.
  3. Dans la troisième étape, la nature de la morve chez un enfant se change en mucopurulent, des infections bactériennes peuvent se rejoindre, comme en témoigne l'apparition de sécrétions vertes. Les symptômes généraux de la maladie diminuent souvent: il devient plus facile de respirer, un mal de tête disparaît. Il faut généralement environ une semaine entre l'apparition de la maladie et ce stade. Avec le mauvais traitement ou son absence complète, des complications graves peuvent se développer, par exemple une inflammation des sinus - sinusite, sinusite ou inflammation de l’oreille - otite.

Causes de snot

La cause la plus fréquente de morve chez un enfant est une infection qui peut être virale, bactérienne ou fongique. Les plus courantes sont les maladies virales aiguës ou ARVI. La voie d'infection avec ce type d'infection est aéroportée. Cela signifie que lorsque vous éternuez, toussez ou que vous parlez à une personne malade, les virus pénètrent dans l'air ambiant, puis dans l'air inhalé dans les poumons de l'enfant. Cependant, introduire le virus dans le corps ne signifie pas une maladie obligatoire. Avec une immunité appropriée, même lors d'un contact avec la personne malade, l'enfant reste en bonne santé ou souffre d'une infection sous une forme bénigne et se rétablit rapidement. Les manifestations de rhinite ou d'inflammation de la muqueuse nasale peuvent être accompagnées de rhumes, de rougeole, de diphtérie, de grippe, etc. Dans le même temps, l'infection peut passer par les voies respiratoires et toucher la gorge, la trachée, les bronches et les poumons.

Un peu plus sur les raisons:

En plus des infections, la cause de la morve chez un enfant est souvent une allergie. Cette réaction corporelle se produit lorsque divers allergènes pénètrent dans les voies respiratoires. Les plus courantes d'entre elles sont le pollen de plantes, les squames d'animaux domestiques, le duvet et les plumes d'oiseaux, une réponse possible aux oreillers et aux couettes de plumes avec une charge naturelle, de la poussière, des substances alimentaires et aromatiques, ainsi que des produits cosmétiques. Dans le même temps, on observe les symptômes suivants: difficulté à respirer, éternuement, morve aqueuse abondante, picotements et démangeaisons dans les yeux, larmoiement et autres. Si un nez qui coule est de nature allergique, il est presque impossible de s'en débarrasser avant d’éliminer le contact avec l’allergène. Cependant, il est encore nécessaire d'identifier et de traiter de telles manifestations, sinon elles pourraient se transformer en crises d'asthme, ce qui est un signe d'asthme. Ce type de rhinite est particulièrement sensible chez les enfants présentant d'autres types de réactions allergiques, telles que des éruptions cutanées.

L'apparition de la morve chez un enfant peut être associée à une réaction individuelle à tout stimulus externe. Le plus souvent, dans leur qualité, sont les gaz d'échappement, la fumée de tabac et divers produits chimiques. Outre le rhume, les éternuements fréquents, les maux de tête et la congestion nasale peuvent évoluer avec le temps, les faiblesses, les palpitations cardiaques, la transpiration, les problèmes de mémoire et de sommeil sont caractéristiques. Cette condition peut également déclencher des perturbations hormonales, des situations de stress graves, une alimentation trop épicée ou trop chaude. Les symptômes apparaissent immédiatement après le début de l’effet irritant et disparaissent avec l’élimination du contact. Dans ce cas, l'inflammation dans la muqueuse nasale ne se produit pas.

L'usage prolongé de médicaments vasoconstricteurs, en tant qu'agent pour le traitement de la rhinite chez les enfants, peut créer une dépendance et une dépendance. Chez les enfants, de telles gouttes ne peuvent être appliquées que pour soulager temporairement la maladie et non aux fins du traitement principal. Parce que, avec une utilisation constante, les vaisseaux cessent de fonctionner par eux-mêmes, et il y a une condition dans laquelle la décharge ne s'arrête que sous l'action de gouttes, au moment où l'action se termine, un nez qui coule commence avec une nouvelle force. Il est souvent assez difficile de se débarrasser d'un tel problème, et ce n'est parfois possible qu'avec une intervention chirurgicale.

La morve chez un enfant peut également être causée par la pénétration d'objets étrangers dans les voies nasales pendant le jeu. Pour une telle blessure, seules les excrétions d'un côté du nez sont caractéristiques: un oto-rhino-laryngologiste sera en mesure de diagnostiquer ce problème lors de l'examen.

Une augmentation du nombre de végétations adénoïdes peut provoquer des écoulements nasaux permanents chez un enfant. Dans ce cas, la morve a une couleur verdâtre, le bébé est nasal, il peut y avoir une toux, surtout le matin, un ronflement nasal est observé la nuit. Il aide à atténuer cet état en déposant une solution à 3% de Collargol dans le nez. Il convient de rappeler que le traitement des végétations adénoïdes doit être complet et que seul un spécialiste qualifié peut le prescrire.

Il y a des cas où le nez qui coule de l'enfant est apparu en raison de la mauvaise position du septum nasal. Vous pouvez vous débarrasser de votre congé permanent uniquement à l'aide d'une intervention chirurgicale.

Facteurs contribuant à l'apparition de la morve

Le plus souvent, la rhinite apparaît sur le fond de l'hypothermie, provoquée par une mauvaise sélection de vêtements. La morve survient souvent après avoir eu les pieds mouillés, un long séjour dans l'eau froide, la marche dans un vent fort sans chapeau et d'autres situations.

Une quantité insuffisante de protéines, de vitamines et de micro-éléments dans l'alimentation de l'enfant est l'un des facteurs provoquant l'apparition de la morve. Si le bébé a souvent un rhume, son immunité risque alors d'être affaiblie, ce qui ne peut qu'influencer la survenue d'une rhinite.

Mesures de prévention et de traitement de la morve chez un enfant

Lorsque le bébé présente des symptômes de rhinite, il est très important d’effectuer un nettoyage humide de la pièce au moins deux fois par jour. Cela permettra de réduire l’intensité de reproduction des agents pathogènes. Il est également conseillé de ventiler régulièrement la pièce dans laquelle se trouve l'enfant, le bébé devant être transféré dans une autre pièce pendant la ventilation.

Si l'enfant est déjà en bas âge, cela vaut la peine de lui apprendre à se moucher pour enlever le mucus accumulé du nez. Lorsque la morve apparaît chez un très petit enfant, vous pouvez les retirer des voies nasales à l'aide d'une petite poire. Les aspirateurs spéciaux vendus dans les pharmacies et les magasins d'articles pour enfants conviennent également remarquablement à cette tâche. En les utilisant, toute mère seule peut facilement nettoyer les voies respiratoires du bébé.

Pour éviter que le mucus ne stagne, ne devienne pas trop épais ou ne se dessèche pas, vous devez instiller une solution aqueuse de sel de mer peu salée pour enfants dans le bec plusieurs fois par jour. Cet outil est vendu dans une pharmacie sous forme finie et facile à fabriquer à la maison. Pour cela, il est nécessaire de dissoudre une cuillerée à thé de sel sans colorants ni arômes dans 0,5 litre d’eau bouillie. Le mélange préparé est versé dans chaque narine, l'enfant en ce moment devrait se coucher. Cette procédure aidera à éliminer toutes les sécrétions accumulées dans le nez et à préparer la membrane muqueuse pour une utilisation ultérieure de médicaments.

Avec une forte pose du nez et une violation de la respiration nasale, il est nécessaire d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs, qui réduisent l'enflure de la muqueuse et réduisent la quantité de sécrétions formées. Cela vaut la peine de les appliquer après le nettoyage préliminaire des voies nasales et l'élimination du mucus, ce qui peut être fait de la manière décrite ci-dessus.

Lors du choix d'un médicament pour un enfant, il est impératif de lire les instructions qui indiquent si le produit convient aux enfants, à quel âge il peut être utilisé et quels dosages sont nécessaires pour le traitement de la rhinite. Les gouttes les plus sûres pour un enfant sont Nazivin, Noksprey, Sanorinchik, Nazol, Nesopin, Fazin. Cependant, même ces médicaments ne peuvent pas être utilisés pendant plus de cinq jours et dépassent la dose indiquée dans les instructions. Utiliser des vaporisateurs au lieu de gouttes ne peut concerner que les enfants de plus de six ans.

Au lieu de médicaments vasoconstricteurs, vous pouvez utiliser des solutions salines plus concentrées qui soulagent le gonflement de la membrane muqueuse et ne provoquent pas de dépendance. Il est possible d'appliquer de tels moyens aux enfants, à partir de trois mois. Afin de ne pas violer le dosage autorisé, il est préférable d’acheter un produit fini en pharmacie.

Dans le traitement de la rhinite chez l'enfant ne doit pas oublier le traitement général. Il comprend une boisson chaude abondante obligatoire et, si la température corporelle n'est pas élevée, divers traitements. Par exemple, des bains de pieds chauds avec addition de moutarde, du thé chaud au miel et au citron, etc., aident au démarrage de la rhinite. Lorsque la température augmente, il est nécessaire de prendre des agents antiviraux ou des antibiotiques. Avec une augmentation significative de la température, il est utile de prendre des mesures pour réduire la température. Un traitement précis et complet ne peut être prescrit que par un médecin, qui doit être consulté en cas de fièvre, de mal de tête grave ou de durée supérieure à trois jours.

Vous Aimerez Aussi