Causes et méthodes d'élimination de la congestion nasale nocturne chez les enfants

Il est extrêmement important que les enfants respirent abondamment par le nez la nuit, car l'oxygène de l'air enrichit le cerveau et les organes internes, condition indispensable au bien-être et à la vigueur. Si un enfant pose un nez la nuit, son cerveau perd de l'oxygène, ce qui le réveille lentement, irrité et fatigué.

En outre, en passant à travers la cavité nasale, l'oxygène est humidifié, réchauffé et nettoyé de la poussière et des organismes pathogènes. Si le nez est bouché la nuit, l'enfant est obligé de respirer bouche ouverte, ce qui entraîne un dessèchement des muqueuses de l'oropharynx et des voies respiratoires supérieures, ce qui augmente le risque de développement viral. - Maladies infectieuses - amygdalite, pharyngite, laryngite.

Pourquoi le nez repose précisément la nuit

Plusieurs raisons principales peuvent conduire à une violation de la respiration nasale, notamment:

  • Gonflement des muqueuses de la cavité nasale - cette affection fait partie intégrante du processus pathologique et se caractérise par une augmentation du flux sanguin vers le foyer enflammé. Dans le même temps, les vaisseaux sanguins de la cavité nasale se dilatent et augmentent ainsi le volume des membranes muqueuses. Cette condition conduit à un rétrécissement des voies nasales ou à leur blocage complet pendant un certain temps, en raison duquel l'air ne pénètre pas dans les voies respiratoires par le nez. La situation s'aggrave lorsque l'enfant adopte une position horizontale car le sang afflue de plus belle à la tête.
  • Une grande quantité de sécrétions muqueuses s'est accumulée dans le nez, ce qui ferme le trajet nasal en tant que type en liège - si le mucus est liquide, il se décharge facilement (peut-être coule-t-il à l'arrière du pharynx), mais s'il est épais, l'enfant ne peut pas le faire sauter. ne peut pas respirer le nez.
  • Conditions pathologiques et maladies.

Pathologies pour la pose du nez

Lorsqu'un enfant a le nez bouché la nuit et qu'il respire normalement pendant la journée, les parents doivent toujours consulter l'ENT, car cette affection n'est pas la norme et peut être causée par diverses raisons pathologiques:

  • processus inflammatoire dans l'amygdale pharyngée (adénoïdes) - avec des rhumes récurrents et un écoulement nasal chez l'enfant, l'amygdale pharyngée, qui recouvre partiellement les voies nasales, ne permet surtout pas au bébé de respirer, augmente de taille. Avec l’exacerbation de la maladie, les végétations adénoïdes grandissent encore, ce qui fait que l’enfant pose son nez toutes les nuits, mais il n’ya pas de morve, la toux suffocante paroxystique commence, la voix devient nasale;
  • processus inflammatoires chroniques de la cavité nasale et du pharynx - ceux-ci incluent la sinusite, la sinusite, l'amygdalite, la pharyngite. À la suite d’un long processus pathologique lent dans le nasopharynx, les tissus subissent des modifications structurelles, la membrane muqueuse se relâche et s’épaissit et le débit sanguin augmente. Dans la position couchée, tous ces phénomènes sont plus intenses, ce qui explique pourquoi pendant le sommeil il pose le nez et pendant la journée le bébé respire normalement;
  • réaction allergique - dans certains cas, nez bouché la nuit chez les enfants, toux sèche et rhinorrhée sévère (beaucoup de mucus nasal) sont causés par une allergie aux coussins de plumes. Cette option doit être considérée comme la principale si cela se produit toutes les nuits. En règle générale, le remplacement du linge de lit, des oreillers et d'une couverture par un système de veille hivernale synthétique de haute qualité résout le problème sans intervention médicale;
  • rhinite vasomotrice - si un enfant pose un nez la nuit et qu'il respire par la bouche, il est fort probable que la pièce soit trop sèche. Dans ce cas, une forme vasomotrice du nez se développe - la réaction des membranes muqueuses de la cavité nasale à une irritation avec de l'air sec. Ensuite, le corps produit plus de mucus pour protéger les tissus de la cavité nasale. Une réaction similaire peut se produire si la mère utilise activement des climatiseurs pour le linge de lit au parfum prononcé ou si des adultes fument dans l'appartement où vit l'enfant.
  • polypes dans le nez - à cause des excroissances pathologiques à la surface des muqueuses, l'enfant pose le nez la nuit. Au cours de la journée, ce problème n’est pas aussi grave, car la pression sur les vaisseaux est redistribuée, alors que, en position couchée, le flux sanguin dans les vaisseaux nasaux augmente et un œdème se produit;
  • courbure de la cloison nasale - l'enfant peut être congénital ou résulter d'une lésion nasale.

Syndrome post-nasal

Pourquoi le nez est-il bouché la nuit et pendant la journée, le bébé respire-t-il normalement normalement? Dans le processus inflammatoire chronique du nasopharynx, l’enfant produit régulièrement et en continu du mucus, qui passe par le passage nasal vers l’extérieur, ainsi que le long de la gorge jusque dans la gorge - son enfant l’avale involontairement.

La nuit, lorsque le bébé est à l'horizontale, l'écoulement du mucus de la cavité nasale dans la gorge, puis dans la gorge est perturbé. En outre, tous les processus ralentissent, y compris les mouvements de déglutition.

Si le mucus est fluide, alors il s'écoule dans la gorge, il irrite les récepteurs et l'enfant tousse, mais s'il est visqueux et épais, l'écoulement s'attarde dans la lumière du nasopharynx, obturant les choanas (trous internes reliant les passages nasaux à la gorge), puis la respiration nasale devient pratique. impossible, l'enfant ronfle et se réveille, et la morve n'est pas observée.

Les manifestations cliniques du syndrome de fuite postnasale sont:

  • congestion nasale la nuit;
  • toux au réveil avec expectoration de mucus épais jaune ou vert;
  • bouche sèche et mal de gorge le matin;
  • sensation étrangère dans la gorge.

Les symptômes secondaires sont les maux de tête, la léthargie, la somnolence - ce sont des signes caractéristiques d'un apport insuffisant en oxygène aux tissus cérébraux à la suite d'une perturbation de la respiration nasale.

Façons d'éliminer la congestion, selon la cause

Si l'enfant ne respire pas par le nez la nuit, ne vous soignez pas et, à plus forte raison, n'ignorez pas la maladie, mais contactez immédiatement un spécialiste. Un oto-rhino-laryngologiste aidera à résoudre le problème, car chaque cas est individuel.

Si nous considérons le symptôme en termes généraux, il existe alors deux types de congestion nasale: sèche et humide. Le premier est caractérisé par l'absence totale de morve et est éliminé principalement par des procédures d'hydratation et des gouttes anti-allergiques (selon la cause).

La congestion humide implique la présence de mucus nasal épais ou sec, qui ferme les voies nasales.

Dans ce cas, la thérapie vise à enlever la morve par lavage, ou par aspiration mécanique, si le bébé ne sait pas se moucher, et en utilisant des médicaments antibactériens (prescrits uniquement par un médecin, après un ensemencement bactériologique).

Le traitement de la congestion nasale persistante la nuit comprend trois domaines principaux:

  • traitement symptomatique - des médicaments et des procédures respiratoires nasaux sont prescrits;
  • thérapie étiologique - des actions et des procédures sont mises en œuvre pour éliminer l’état pathologique qui a provoqué la congestion nasale;
  • traitement adjuvant - visant à améliorer l’état général de l’enfant et son rétablissement rapide.

Traitement symptomatique

Les gouttes nasales à effet vasoconstricteur sont le moyen le plus efficace d’éliminer le gonflement et le soulagement instantané de la respiration nasale. Ils provoquent une réduction des muscles lisses des vaisseaux sanguins, soulagent le gonflement des tissus et rétablissent la respiration.

Les médicaments suivants sont utilisés en pédiatrie:

En choisissant des gouttes vasoconstrictrices dans le nez de l'enfant, faites attention à la posologie - pour les enfants, il s'agit de médicaments dont la concentration en principe actif est de 0,025%, 0,05% et 0,01%. À partir de 6 ans, vous pouvez acheter des gouttes avec une dose de 0,1%.

Malgré l'efficacité élevée de ce groupe de médicaments et le rétablissement immédiat de la respiration nasale, ils ne peuvent être utilisés qu'en cas d'urgence, si le bébé ne peut pas dormir. Ceci est une aide d'urgence, pas un médicament.

La durée d'utilisation ne dépasse pas 2 fois par jour et ne dépasse pas 3 à 5 jours, car les gouttes entraînent rapidement une dépendance du corps, ce qui peut entraîner le développement d'une rhinite médicale.

Traitement étiologique

En plus des gouttes vasoconstricteurs, d'autres médicaments sont utilisés pour soulager la congestion nasale et restaurer la structure de la membrane muqueuse, notamment:

  • Les solutions salines sont à base d’eau de mer stérile ou de solutions physiologiques à 0,9% de chlorure de sodium: sans sel, Humer, Aqualore, Dolphin, Salin. Ces médicaments peuvent être utilisés pour hydrater les muqueuses du nez et pour la toilette quotidienne de la cavité nasale. Les minéraux de sel de mer favorisent la cicatrisation des fissures microscopiques et renforcent la fonction de protection locale.
  • Des gouttes d'huile dans le nez - des médicaments tels que Pinosol et Evkazolin contiennent des huiles essentielles et des vitamines, empêchent le dessèchement des muqueuses, guérissent les microfissures, réduisent le gonflement des tissus et créent des conditions dans la cavité nasale défavorables à la croissance et à la reproduction de la flore pathogène. Ces médicaments sont efficaces dans la rhinite virale et bactérienne.
  • Antihistaminiques et aérosols nasaux pour allergies - Diazolin, Erius, Zyrtec. Attribuer dans le cas où la congestion nasale est causée par une réaction allergique. Les gouttes à effet antiallergique incluent des composants qui bloquent la production d’histamine (une substance activatrice allergique), après l’application du médicament sur les muqueuses du nez, le gonflement est rapidement éliminé, la respiration devient plus facile et la quantité de mucus visqueux diminue. Lors de la propagation d'un œdème au tissu de la gorge, en plus des préparations topiques, des gouttes ou des comprimés avec un effet antihistaminique pour l'administration par voie orale sont nécessaires.
  • Préparations de l'action combinée - dans la pratique pédiatrique largement utilisé gouttes Vibrocil. Ce médicament contient des composants vasoconstricteurs et anti-inflammatoires. Par conséquent, les gouttes sont efficaces pour la rhinite virale et bactérienne.

En plus des gouttes nasales, la physiothérapie peut être recommandée à l'enfant pour éliminer la congestion nocturne:

  • aromathérapie;
  • inhalation;
  • massage des ailes du nez et des tempes;
  • UFO.

N'utilisez pas de compresses auto-chauffantes ni de sacs contenant du sel chauffé sur la région du nez - ces procédures non seulement augmentent le gonflement des muqueuses, mais posent également un risque pour la santé si la congestion est causée par une infection bactérienne.

Faites attention au climat intérieur

Une respiration nasale complète pendant une nuit de sommeil dépend de la température et de l'humidité de l'air dans la pièce. Idéalement, si l’enfant est habillé plus chaud et que la température de l’air dans la chambre à coucher ne dépasse pas 20 degrés, le taux d’humidité devrait être d’au moins 60%.

Dans de telles conditions, le mucus dans le nez ne se dessèche pas, se forme en quantité physiologique et ne bouche pas les voies nasales. Avant de se coucher, il est nécessaire de ventiler la pièce pendant au moins 10 minutes. S'il ne fait pas mauvais dehors, il est préférable de dormir avec la fenêtre ouverte.

Étant donné que pendant le fonctionnement des appareils de chauffage, l'air de la pièce est extrêmement sec, vous pouvez installer un humidificateur ou sortir de la situation en suspendant simplement des feuilles humides près des batteries et en plaçant des conteneurs avec de l'eau.

Traiter la cause du symptôme désagréable

Les parents d'un enfant souffrant de congestion nasale la nuit doivent savoir que les méthodes de traitement énumérées ci-dessus visent plutôt à éliminer les symptômes de la pathologie, mais pas la raison même.

Ne négligez pas une visite chez un spécialiste et un examen complet, car une violation de la respiration nasale peut être le premier signe de la croissance d'adénoïdes et d'autres maladies nécessitant un traitement.

Une respiration constante par la bouche peut entraîner des modifications du squelette facial, car le bébé est obligé de manger, de dormir, de parler différemment des autres enfants. En conséquence, l'ovale du visage devient plus allongé. Les pédiatres appellent ce phénomène le type de visage «adénoïde».

Pendant le sommeil, pose le nez d'un enfant

Comment soigner un enfant s'il pose le nez la nuit

En posant le nez d'un enfant endormi, les parents tentent de le soulager et de mieux respirer. Mais sans connaître la cause exacte de la congestion, il ne sera pas possible de s'en débarrasser. Il y a beaucoup de facteurs qui causent la congestion avec et sans morve la nuit, et l'enfant a son propre problème à tout âge.

Pourquoi ne pas respirer un petit nez?

Si le nez est posé pendant le sommeil, il peut indiquer une infection de la cavité nasale, de l'air sec, de l'hypothermie et d'autres facteurs. Mais une cause fréquente de ne pas respirer par le nez est le rhume. Il vaut la peine que le bébé soit en surfusion, et maintenant le corps est bouché par le mucus du froid. Les exacerbations deviennent plus fréquentes au printemps et en automne avec un changement brusque de la température.

En outre, la congestion est due à l'influence de facteurs tels que:

  1. Allergie. Les irritants provoquent une inflammation et un gonflement des muqueuses. Le bébé commence à éternuer, se plaint de difficultés respiratoires, essuie la morve.
  2. Adénoïdes. Dans un effort pour contrer l'infection, ils se développent et deviennent enflammés. Si le nez ne respire pas mais que le mucus n'est pas libéré, les végétations adénoïdes recouvrent partiellement les voies nasales.
  3. Dentition Si le nez est fourré chez un nourrisson, la mère doit examiner ses gencives. Il est possible que la dent sorte bientôt. Au cours de cette période cruciale, le système immunitaire affaibli des miettes se déclare congestion nasale et expiration du contenu muqueux.

Congestion sans correspondance

Si un nez qui coule n'est pas observé, mais que le nez reste bouché, des corps étrangers qui sont tombés dans le corps à la suite de divertissements de l'enfance peuvent en être les coupables. La réponse la plus simple à la question de savoir pourquoi le nez d’un enfant est déposé la nuit est de l’air sec dans la chambre à coucher. Le problème actuel se situe pendant la saison de chauffage.

Les dommages au septum nasal et les anomalies de sa structure sont un facteur plus dangereux. Les otorhinolaryngologues sécrètent des polypes dans une ligne séparée. Dans ce cas, la morve n'est peut-être pas, mais la congestion dérange constamment le bébé.

Congestion nasale nocturne chez les nourrissons

Si le nouveau-né respire mal la nuit, les médecins rassurent les parents sur le fait que le tissu muqueux nasal continue à se former au cours des 2 à 3 premiers mois. Une congestion sans nez qui coule au cours de la première année de vie peut apparaître en raison de l'inhalation d'air sec. Cet état ne nécessite pas de traitement spécifique.

Maman suffit à régler la température et l'humidité optimales dans la chambre d'un petit enfant.

Les croûtes sèches dans le nez se ramollissent avec un coton-tige, irrigué avec une solution saline faible. Pour humidifier et renforcer la membrane muqueuse, il est instillé dans le bec avec des solutions d'huile de vitamines A et E.

Si le nez est préscolaire

Lorsque vous visitez l'équipe des enfants, celui-ci communique activement avec les autres. Les infections des voies respiratoires et les maladies respiratoires sont des satellites fréquents des enfants de la maternelle et des élèves du primaire. Mais si vous laissez tomber le SRAS, la cause première de la congestion pendant le sommeil sera la prolifération des tissus lymphoïdes dans le nasopharynx.

L'adénoïdite est une maladie courante chez les enfants. Il se développe généralement chez un enfant âgé de 3 à 7 ans. Un nez bouché provoque des difficultés à respirer, obligeant le bébé à ronfler et à renifler, et au réveil - toux.

Élimination de la congestion nasale chez les enfants

Si le bébé a un bec, il devrait être lavé avec des gouttes de pharmacie (humidificateurs nasal Solin, Aquamaris, Aqualor, etc.). Les préparations conviennent aux bébés et aux enfants plus âgés. Si l'encombrement n'est pas associé à des végétations adénoïdes et des polypes, l'application de gouttes suffira.

Si l’organe respiratoire est fixé avec une telle force qu’il ne respire pas, mais qu’il n’ya pas de morve, les gouttes vasoconstrictives aideront à corriger la situation. Il est recommandé de ne pas les utiliser plus de 5 jours. Sinon, la congestion augmentera et nécessitera une consommation de drogues à long terme.

Pour le traitement d'un nourrisson souffrant de congestion pendant le sommeil, les gouttes vasoconstricteurs ne conviennent pas. Au 7ème mois de la vie, les gouttes de Nazivin sont autorisées. La thérapie la plus douce pour les enfants consiste à laver avec une solution de sel marin. Pour rétablir la respiration sur les conseils d'un médecin, vous pouvez acheter des patchs aux huiles essentielles.

Médecine traditionnelle contre la congestion nasale

Bien que pas de morve, éliminer la congestion nasale aidera les composés avec le jus d'herbes et de légumes. Il peut s'agir de gouttes faites maison avec de l'aloès. Préparez-les comme ça:

  • les plantes à feuilles broyées se faufilent à travers une gaze;
  • jus combiné avec de l'eau bouillie dans des proportions égales;
  • bec gouttant 3 p. par jour

La procédure soulagera l'inflammation et ne permettra pas le rhume.

Lorsque le nez ne respire pas la nuit, soulager la condition de la mère peut l'égoutter avec le jus de betterave. La combustion est empêchée en diluant le jus avec de l'eau. L'utilisation de jus de betterave bouilli est également autorisée. Il ne laissera pas les miettes s'étouffer la nuit et empêchera l'écoulement de la morve.

Un traitement léger de la congestion nasale chez un enfant sera l'inhalation. 2 - 3 procédures - et l'état s'améliorera. Pour la physiothérapie à domicile, il faudra:

  1. soude - 0,5 c. à thé;
  2. bol large;
  3. un verre d'eau chaude;
  4. huile de sapin - quelques gouttelettes.

Plus de capacité avec des ingrédients bébé assis pendant 10 minutes. À la fin de la procédure, il est recommandé de bien éliminer la morve sortante.

Massage et réchauffement

Si la mère remarque que le bébé respire par la bouche en rêve, elle devrait masser les ailes du bec et la zone un peu plus haut. Pour améliorer la circulation sanguine dans la région du nez, il est recommandé de frotter la zone entre les sourcils. De la même manière, vous pouvez travailler sur la région parotide avec un cartilage saillant. Si le nez est posé la nuit, l’acupression peut être pratiquée sur un enfant endormi. Dans l'après-midi, les répétitions sont autorisées (pas plus de 3 roubles par jour et à une température normale).

Pour réchauffer le nez, qui ne respire pas et n'émet pas de morve, mais oblige le bébé à se réveiller, les pieds doivent planer dans de l'eau salée chaude. À partir de 3 ans, il est permis de verser de la moutarde dans un peu d'eau. Après un bain de 10 minutes, les chaussettes sèches sont posées sur des pieds secs.

Commenté par notre spécialiste

  1. Si le nez ne respire pas la nuit mais qu'il n'y a pas de morve, cela indique une accumulation de mucus dans le larynx et une incapacité à expirer à la position horizontale du bébé.
  2. Si le nez du bébé est bouché mais qu'il ne fait pas froid, déterminez l'humidité de l'air dans la pièce. Les écarts par rapport à la norme admissible plus souvent que d'autres facteurs provoquent une congestion nocturne.
  3. La meilleure solution lorsque le bec ne respire pas est d’organiser de fréquentes marches au grand air et de consulter un médecin en temps voulu. N'oubliez pas que la congestion nasale peut entraîner une inflammation de l'oreille moyenne.

Que faire si le nez d'un enfant est bouché la nuit? Causes et traitement

Accueil / Bébé en bonne santé / Que faire si le nez de votre enfant tombe la nuit? Causes et traitement

Souvent, de nombreux parents se retrouvent dans une situation où leur bébé extérieurement en bonne santé est actif pendant la journée et la nuit, il dort sans repos, respire par la bouche et commence à s'étouffer. Pourquoi est-ce que cela se passe? Dans la position couchée peut jeter un bec pour aider votre enfant à résoudre ce problème, il est important de connaître ses raisons.

Pourquoi un enfant peut-il avoir le nez la nuit?

La santé de la cavité nasale et une respiration normale sont affectées par divers facteurs:

  • Blessures ou corps étranger pénétrant dans le nez (un bébé peut le coincer ou l'inhaler).
  • Infections virales et hypothermie.
  • La formation de polypes - ils se développent et ferment les voies nasales.
  • Un air trop sec dans la pépinière (surtout pendant la saison de chauffage) affecte négativement la muqueuse nasale.
  • Pollution de l'environnement.
  • Accumulation de poussière dans l'appartement.

Les principales causes de congestion nasale chez un enfant peuvent être:

  1. Virus et rhume - l'hypothermie provoque une congestion nasale et un écoulement nasal. Le plus souvent observé en automne et au printemps - dans une période de fortes fluctuations de la température de l'air.
  2. Hypersensibilité (allergie) - sous l'influence des allergènes, les membranes muqueuses s'enflent et grossissent, la respiration nasale devient difficile pour les miettes (elle peut couler constamment du nez). Les irritants peuvent être: une nouvelle poudre, un sous-vêtement lavé, une nouvelle peluche ou une nouvelle couverture, des poils d'animaux.
  3. Inflammation des végétations adénoïdes - avec des rhumes fréquents, ils essaient de faire obstacle aux virus, augmentent de taille et ferment la plupart des voies nasales. En conséquence, le bébé devient difficile à respirer.
  4. Période de poussée - le système immunitaire des miettes est affaibli, un gonflement des cavités buccale et nasale apparaît.
Quand une congestion nasale apparaît chez un bébé, il n'est pas nécessaire de tout laisser tel quel - vous devez procéder à un examen médical de l'enfant.

Qu'est-ce qu'une congestion nasale dangereuse pour un enfant?

Quelles que soient les causes de la respiration nasale obstruée la nuit, les conséquences peuvent être beaucoup plus graves que des miettes pauvres.

  1. Dysfonctionnement cérébral, retard du développement et perturbations du système nerveux (les enfants deviennent irritables ou apathiques).
  2. Pathologies du système respiratoire, développement de l'asthme.
  3. Déficience auditive - le gonflement s'étend à la cavité de l'oreille moyenne et le processus inflammatoire (otite) se développe.
  4. Anomalies de la morsure et de la parole (dues à la bouche constamment ouverte).
  5. Le développement de la conjonctivite - gonflement du canal lacrymal, les yeux du bébé deviennent aigres, la vue peut se détériorer. La miette devient nasale, agitée, paresseuse, souvent éternue, son appétit diminue.
  6. La propagation de l'infection - le processus inflammatoire peut passer au stade mucopurulent. La quantité de décharge séreuse augmente, la température de l'enfant augmente, un gonflement et une rougeur de la peau sous le nez apparaissent.

L'accumulation de mucus dans le nasopharynx indique une défense immunitaire affaiblie du corps.

Pendant cette période, alors que le nez ne respire pas, la mie est sous stress et les parents ne doivent donc pas attendre que la maladie passe d'elle-même.

Comment se débarrasser de la congestion nasale chez un enfant la nuit?

Tout d’abord, il est important que les parents sachent qu’ils ne doivent pas forcer leurs enfants à se moucher, car en l’absence de sécrétions muqueuses, les vaisseaux sanguins du nasopharynx peuvent s’enflammer et même plus gonflés.

Il est possible de fournir une assistance d’urgence en cas de difficulté à respirer par le nez en utilisant les méthodes suivantes:

  1. Boisson abondante - elle favorise la dilution de mucus épais et son écoulement libre.
  2. Compresse tiède - humidifiez un drap de coton dans de l'eau chaude et fixez-le au nez (la procédure peut être répétée jusqu'à ce que la respiration s'améliore).
  3. Vous pouvez appliquer une pommade chauffante ou un gel contenant du menthol sur la poitrine du bébé.
  4. Lavage avec une solution saline faible ou un moyen prêt à l'emploi - Aqualor, Solin, Aquamaris, Physiomer.
  5. Antiallergiques (antihistaminiques) - Diazolin, Erius, Zyrtec.
  6. Vasoconstricteur (soulage le gonflement de la membrane muqueuse) sprays ou gouttes - Nazivin, Otrivin, Galazolin, For Dynos, Rinorus.

Mais il ne faut pas oublier que ces outils peuvent créer une dépendance et qu’il n’est pas recommandé de les utiliser pendant longtemps!

Il faudra du temps et des actions ciblées pour résoudre complètement le problème:

1. Aérer et humidifier quotidiennement l'air dans une pépinière, se promener au grand air avant d'aller se coucher.

2. L’utilisation des huiles essentielles d’aiguilles, d’eucalyptus et de menthe - en les mélangeant à l’air, elles faciliteront la respiration. Il suffit d'appliquer quelques gouttes sur des appareils de chauffage chaud ou dans une lampe spéciale.

3. Inhalation avec de l'eau minérale salée et non gazeuse, décoction de menthe, camomille, eucalyptus.

4. L'utilisation de gouttes à base de plantes - soulage parfaitement le gonflement et facilite la respiration. Sécher le millepertuis et le calendula (1: 1) dans un récipient à parois épaisses, ne verser que de l'eau bouillie et laisser reposer pendant un quart d'heure, égoutter et enterrer dans chaque narine 2 à 3 gouttes.

5. Échauffement - L’utilisation de différents types de chaleur est très efficace. Il existe plusieurs méthodes:

  • Cousez de petits sacs, remplissez-les de sel fin, faites chauffer au four et mettez-les sur le front et le nez des enfants, maintenez pendant un quart d'heure.
  • Faites chauffer les œufs à la coque ou les pommes de terre dans des uniformes enveloppés dans du coton et appliquez-les de la même manière que des sacs de sel.
  • Pour réchauffer très bien les voies nasales avec une lampe à infrarouge, il est nécessaire de lubrifier la peau du nez avec une crème pour bébés après la procédure.

Cependant, il est important de se rappeler que toutes les procédures thermiques ne peuvent pas être effectuées à une température corporelle élevée!

Soulage la respiration nasale, réduit les poches et stimule la circulation sanguine avec une simple procédure de massage léger et d'exercices de respiration.

Les mains de maman, touchant l'enfant aimé, ont un effet thérapeutique:

Pourquoi les enfants ont-ils le nez la nuit?

Une respiration nasale normale pendant le sommeil est une condition préalable à la vigueur et à la lucidité de la personne. Si un enfant pose un nez la nuit, il se réveillera lourd et fatigué - tout cela par manque de sommeil et d’oxygène insuffisant au cerveau.

De plus, la respiration nasale réchauffe et purifie l'air et constitue donc la clé de la santé du système respiratoire. Nous savons tous que si un enfant a une mauvaise respiration nasale, il est obligé de passer à la respiration buccale, ce qui entraîne un assèchement de la bouche et de la gorge, une chute des amygdales et de la gorge de divers micro-organismes, ce qui augmente considérablement le risque de développer des maladies infectieuses de la gorge - amygdalite, pharyngite ou laryngite.

Pourquoi la congestion nasale se produit-elle la nuit? Nous en parlerons dans cet article.

Causes de congestion

Il y a 3 raisons pour lesquelles le nez ne peut pas respirer:

  • Le premier est le gonflement de la membrane muqueuse. La formation d'œdème fait partie intégrante du processus inflammatoire en raison du flux sanguin vers la zone enflammée. Dans le même temps, les vaisseaux sanguins se dilatent et, par conséquent, le volume de la membrane muqueuse augmente. En conséquence, les voies nasales se rétrécissent et le passage de l'air à travers elles peut être complètement bloqué.
  • La deuxième raison - le nez est "obstrué" sécrétions muqueuses. Si le mucus est fin, il en sort facilement, mais s'il est visqueux et épais, l'enfant ne peut ni souffler ni respirer normalement.
  • De plus, la respiration nasale peut être difficile en raison de la formation d'adénoïdes, de polypes, de la courbure du septum nasal et d'autres modifications morphologiques.

Parmi les facteurs pouvant provoquer à la fois un œdème et une augmentation de la formation de mucus, il convient tout d'abord de distinguer les maladies infectieuses (rhinite virale et bactérienne), ainsi que les réactions allergiques (rhinite allergique).

Pendant la journée, l'enfant respire par le nez et la nuit il ouvre la bouche? Voyons pourquoi la respiration nasale est compliquée précisément la nuit.

Pourquoi le nez repose la nuit?

Le nasopharynx enflammé produit en permanence du mucus qui s'écoule à la fois par les voies nasales et par le pharynx et tombe dans la gorge. Dans l'après-midi, l'enfant avale involontairement du mucus qui tombe dans la gorge. Cependant, le soir, en se préparant à se coucher, l'enfant se couche et, par conséquent, l'écoulement de mucus par le nasopharynx est compliqué. Tout d'abord, en position horizontale, tout le mucus s'écoule dans la gorge et, deuxièmement, en rêve, sa déglutition cesse. Si le mucus est visqueux et épais et que les tissus mous du nasopharynx sont gonflés, la respiration nasale est presque impossible.

Une cause fréquente de congestion nasale la nuit est le syndrome de mèche postnasal. C'est une affection dans laquelle le mucus coule à l'arrière du nasopharynx dans la gorge.

Symptômes de la mèche postnasale:

  • congestion nasale la nuit;
  • toux le matin, parfois la nuit;
  • sensation de mal de gorge au réveil;
  • sensation de mucus dans la gorge;
  • maux de tête, faiblesse et somnolence peuvent survenir à la suite de difficultés respiratoires nasales.

On peut observer le syndrome de mèche post-nasale dans les cas de rhinite aiguë ou chronique, d'inflammation des végétations adénoïdes, de rhinite vasomotrice, de courbure du septum nasal et d'autres pathologies dans lesquelles la muqueuse nasopharyngée produit des expectorations.

Des fuites postanasales sont également observées lors de réactions allergiques. Que peut causer la rhinite allergique la nuit? Le plus souvent c'est de la poussière ou des poils d'animaux. En outre, une réaction allergique peut être provoquée par des produits chimiques ménagers - microparticules de poudre ou poudre de rinçage sur le linge de lit, ainsi que par les matériaux constituant les jouets. Le pollen des plantes d'intérieur est souvent un allergène.

Une autre raison pour laquelle le nez ne respire pas la nuit est la sécheresse excessive de l’air dans la chambre de l’enfant.

L'air sec et poussiéreux dans la chambre à coucher provoque la formation de mucus protecteur dans le nasopharynx, qui, en se desséchant, complique la respiration nasale.

Traitement

Le traitement dans ce cas comprend 3 zones:

  • symptomatique - récupération de la respiration nasale;
  • étiologique - vise la maladie qui a provoqué la congestion;
  • auxiliaire - facilitant le bien-être de l'enfant et accélérant son rétablissement.

Enlever le gonflement

Le médicament le plus efficace pour ceux qui ont le nez bouché est les gouttes et les sprays nasaux vasoconstricteurs. Ils agissent directement sur les muscles lisses des vaisseaux sanguins, les faisant se contracter. En conséquence, le volume des vaisseaux sanguins (et à la suite de la membrane muqueuse) diminue et les voies nasales «ouvertes».

Malgré l'efficacité prononcée dans le soulagement de la respiration nasale, des gouttes vasoconstrictives doivent être utilisées dans des cas exceptionnels, en suivant strictement la posologie.

Lors de l'application de gouttes vasoconstricteurs, les parents doivent se rappeler que:

  • la durée maximale du traitement par vasoconstricteur ne dépasse pas 5 à 7 jours (voir les instructions du fabricant);
  • fréquence d'instillation - pas plus de 1 fois toutes les 4 heures;
  • effets secondaires possibles - bouche et nez secs, brûlures au niveau du nasopharynx, gonflement de la membrane muqueuse, maux de tête, vertiges, digestion, sommeil, etc.
  • Dépasser la dose recommandée et la durée du traitement augmente considérablement le risque d'effets secondaires;
  • avec une utilisation modérée, les réactions indésirables sont extrêmement rares.

Les enfants de moins de 12 ans doivent utiliser des gouttes vasoconstricteurs spéciales pour enfants, contenant une plus petite quantité de la substance active, par exemple, Naphthyzin pour enfants, Nazal Bebi et autres.

Rendre la respiration plus facile

Les gouttes vasoconstrictrices peuvent également faciliter la respiration nasale. De plus, les pédiatres recommandent l’utilisation de vasoconstricteur comme extrêmement rare et, à d’autres moments, au besoin, utilisent d’autres moyens pour le nez, tels que:

  1. Solution saline (solution à 0,9% de sel de table dans l'eau). La solution saline est instillée dans le nez à l'aide d'une pipette ou d'un flacon transparent pour les gouttes nasales. Vous pouvez enterrer le nez avec un tel moyen toutes les 20-30 minutes - il est impossible de faire une overdose. Il nettoie les voies nasales de la poussière, dilue le mucus, aide à dégager le nasopharynx et rétablit la respiration nasale.
  2. Les gouttes nasales / pulvérisations à base d’eau de mer (Aqua Maris, Saline et de nombreux analogues) sont des solutions salines qui agissent de la même manière que les solutions salines. Peut contenir divers minéraux ayant un effet bénéfique sur l'état des muqueuses. Ces gouttes peuvent être utilisées avec n'importe quel type de rhinite, ainsi que lorsque vous vous sentez sec au nez.
  3. Les gouttes nasales d’huile, telles que Pinosol, contiennent des huiles végétales qui empêchent le dessèchement des muqueuses, réduisent l’enflure et inhibent l’activité vitale des micro-organismes. De telles gouttes aideront au froid viral ou bactérien.
  4. Dans la rhinite allergique, des gouttes antihistaminiques aideront, ce qui bloquera la production de substances qui provoquent un gonflement et la formation de mucus. Par exemple, Allergodil peut être prescrit aux enfants de plus de 4 ans, un médicament qui vous permet de vous débarrasser des symptômes de la rhinite allergique en une seule instillation par jour. Le traitement dure jusqu'à 6 mois. Les enfants plus jeunes (à partir de 1 mois) conviennent aux gouttes de Fenistil.
  5. Les gouttes combinées (Sanorin, Vibrocil) contiennent à la fois des composants vasoconstricteurs et anti-inflammatoires, elles peuvent donc être utilisées pour divers types de rhinite.

En plus des gouttes nasales, diverses procédures auxiliaires peuvent faciliter la respiration nasale:

  • massage du nez, des temples et de la région des sinus maxillaires;
  • inhalation d'huiles aromatiques s'évaporant de pin, sapin, eucalyptus;
  • boire beaucoup d'eau;
  • inhalation de vapeur chaude;
  • frotter la poitrine avec des pommades chauffantes (leur évaporation facilite la respiration).

Le réchauffement du nasopharynx (compresse chaude sur le nez, application d'un sac de sel chaud, boisson chaude) augmente généralement le gonflement, à mesure que la température des vaisseaux sanguins augmente.

Améliorer les conditions dans la chambre

La respiration nasale libre la nuit est largement déterminée par la qualité de l'air dans la chambre. L'air dans la pépinière doit être propre, humide et frais (température d'environ 20 ° C, taux d'humidité compris entre 60 et 70%). C'est dans de telles conditions que la membrane muqueuse du nasopharynx conserve son activité normale - le mucus se forme en quantité suffisante, ne s'accumule pas dans les voies nasales et ne les obstrue pas.

Dormir dans une chambre à l'air frais est beaucoup plus utile que dans une pièce chaude non ventilée, non seulement pour le nez, mais pour tout le corps.

Comment atteindre des conditions idéales dans la pépinière? D'abord, nettoyez souvent à l'eau: cela aide à éliminer la poussière et humidifie l'air. Deuxièmement, aérez la pièce tous les jours. Il est utile de le faire avant de se coucher.

Pendant la période de chauffage, l'air est le plus sec - pour rétablir l'humidité normale, suspendez les serviettes humides avec des serviettes humides. Pour plus de commodité, vous pouvez acheter un humidificateur.

Supprimer la cause de la congestion

Les parents doivent comprendre que le rétablissement de la respiration améliore le bien-être de l'enfant mais ne supprime pas la cause première de la congestion - la maladie qui a provoqué l'apparition d'un œdème ou d'un morve.

Il ne suffit pas d'égoutter le nez avec des gouttes vasoconstricteurs et d'oublier le problème. L'enfant doit être examiné par un pédiatre. L’enfant subit un examen et lui prescrit un traitement adapté à votre cas - antiviral, antibactérien ou antiallergique. Il est impossible d'exclure la présence d'adénoïdes, la courbure du septum - pour faire face à de tels problèmes à la maison est impossible.

L'auteur: Oksana Tsiklauri

Congestion nasale chez un enfant la nuit - rechercher les causes du problème

De nombreux parents s'inquiètent de l'apparition de problèmes de respiration nasale pendant la nuit. En l'absence de symptômes évidents pendant la journée, avec le début de la nuit chez les enfants, il se couche souvent. Pourquoi ces symptômes apparaissent-ils? Devrais-je obtenir de l'aide médicale d'urgence ou puis-je essayer de remédier à la situation de l'enfant moi-même? Avant de chercher des réponses à toutes les questions, vous devez traiter de la cause du nez bouché.

Les principales raisons pour lesquelles les pattes nasales chez les enfants

Déterminez immédiatement qu'il est nécessaire de distinguer la congestion nasale nocturne des processus inflammatoires aigus dans les sinus, dans lesquels le nez est également déposé. Ces maladies vont de pair avec un malaise général de l'enfant, de la fièvre et la présence de pertes importantes. Si un enfant pendant la journée vous plaît avec la mobilité et l'activité, en l'absence de plaintes de maux de tête ou de douleurs articulaires, et s'endort la nuit avec le nez légèrement ouvert, vous devez faire attention aux raisons qui peuvent expliquer ces symptômes.

  1. Pour un enfant de moins de 1 an, de tels problèmes peuvent être liés à la dentition. Leur apparition peut être accompagnée d'un gonflement de la muqueuse nasale, ce qui rend la respiration difficile, surtout en position couchée.
  2. Il peut également poser le nez en raison de réactions allergiques à divers stimuli: duvet, de la poussière, des poils d'animaux, des plantes d'intérieur, etc.
  3. Les problèmes de respiration pendant le sommeil peuvent être dus aux caractéristiques structurelles des polypes
  4. La réhydratation de la membrane muqueuse, indiquant un manque d'humidité dans la pièce, entraînera également des difficultés respiratoires nasales.
  5. Ne pas oublier les rhumes, dont le stade initial peut entraîner un œdème de la muqueuse nasale et un état similaire de l’enfant.

Méthodes de traitement de la congestion nasale la nuit

Tout problème de respiration nasale doit être un signal pour consulter un médecin. Les parents peuvent également essayer indépendamment d’améliorer la condition du bébé en cas de détermination des causes apparentes de la congestion nocturne.

En attendant l'apparition des dents et constatant des difficultés à respirer pendant le sommeil, vous devrez peut-être utiliser les gouttes pour enfants pour soulager l'enflure des muqueuses. Vous pouvez également remplir l'air dans la pièce où bébé dort avec des arômes d'huiles essentielles d'eucalyptus, de citron et de menthe, infligeant quelques gouttes à différents objets ou utilisant des aromates.

Pour le traitement de la rhinite allergique, tout d'abord, il est nécessaire de déterminer l'allergène, qui peut être un oreiller, un pot de fleurs, une couverture, un animal domestique, etc. L'élimination de ces irritants de la pièce où se trouve le lit du bébé garantira la normalisation de sa respiration pendant le sommeil.

S'il s'agit de polypes, vous devez vous soumettre à un examen médical obligatoire, après quoi les parents recevront des recommandations qualifiées (thérapie, chirurgie, etc.).

En prenant soin de la santé du bébé, les parents doivent créer les conditions nécessaires dans la maison. Tout d'abord, cela concerne l'humidité de l'air. Pour que le bébé ne souffre pas de la muqueuse desséchée pendant son sommeil, il est nécessaire de ventiler la pièce, il est nécessaire de procéder systématiquement à un nettoyage humide dans celle-ci et d'utiliser également des moyens d'humidification supplémentaires en cas de sécheresse excessive due au travail d'appareils de chauffage.

Si le nez est bouché la nuit et qu'aucun écoulement n'est observé pendant le jour, cela ne constitue pas une preuve de leur absence. Au début du processus inflammatoire, caractéristique de la sinusite, de la rhinite, de la sinusite, le mucus peut être libéré du nez en petite quantité et couler à l'arrière du larynx. Ceci explique entièrement les problèmes de respiration nasale en position ventrale. Pour soigner un bébé, il sera nécessaire de consulter un lora et d'utiliser des gouttes anti-inflammatoires ou anti-bactériennes pour enfants. Pour faciliter le sommeil du bébé aidera et la présence d'un petit coussin pour un léger lifting de la tête.

Ne pas utiliser comme goutte de lait maternel, qui sert de milieu favorable à la reproduction des bactéries.

Un remède excellent et sûr peut être une solution faible de sel comestible.

Approche responsable du traitement d'un enfant

Des problèmes de respiration du nez en l'absence d'un traitement adéquat peuvent entraîner des problèmes d'audition et d'autres conséquences négatives. Par conséquent, en l'absence d'effet des procédures pendant 5 à 7 jours, le nez déposé pendant le sommeil par l'enfant, même en cas de bien-être excellent pendant la journée, nécessite un examen médical et un traitement professionnel qualifié.

Poser le nez la nuit couchée: causes et traitement

Si le nez est couché sur le ventre la nuit, cela peut indiquer une pathologie grave dans le corps. Avec un diagnostic opportun et un traitement approprié, ce problème peut être traité. Vous ne pouvez pas laisser ce symptôme suivre son cours, surtout s'il se manifeste chez un enfant. Le manque d'oxygène pendant le sommeil peut retarder le développement du bébé.

Poser le nez en se couchant la nuit: causes

L'œdème de la muqueuse pendant le sommeil peut être l'un des facteurs suivants:

  • maladies respiratoires chroniques (rhinite ou sinusite);
  • air intérieur trop sec (surtout pendant la période de chauffage);
  • corps étranger dans la cavité nasale;
  • réaction allergique;
  • changements hormonaux pendant l'accouchement;
  • troubles anatomiques dans la cavité nasale (dommages mécaniques);
  • abus de vasodilatateurs;
  • mauvaises conditions environnementales dans le lieu de vie ou de travail du patient;
  • courbure du septum nasal;
  • mauvaise alimentation de l'enfant;
  • infection des voies respiratoires (début d'infections respiratoires aiguës);
  • tumeurs de nature différente.

Si vous mettez le nez dans une position couchée la nuit sans rhume, vous devez absolument en connaître la raison et commencer le traitement.

Courbure du septum

La déformation de la cloison nasale peut survenir pour diverses raisons.

Dr. Komarovsky sur ce qu'il faut faire si le nez est bouché mais pas de mucus

Lorsque l'enfant a le nez bouché, les parents commencent immédiatement à rechercher les causes d'un rhume. Et franchement, ils devinent quand il s’avère que la vision de l’enfant par la maladie ne correspond pas au concept général de rhinite - il y a congestion, mais pas de mucus.

Evgeny Komarovsky, pédiatre, animateur de télévision et auteur de livres sur la santé des enfants bien connu, explique ce que cela pourrait signifier et comment y remédier.

À propos du problème

La congestion nasale sèche en médecine s'appelle «rhinite postérieure». Cette condition est plus dangereuse que tout nez qui coule, accompagnée d'une décharge, car elle peut indiquer un "dysfonctionnement" grave des organes ORL.

La congestion est associée à un gonflement des membranes muqueuses et l'absence de mucus en même temps indique le caractère non infectieux de la maladie. Si le nez qui coule est causé par un virus, il sera nécessaire de sortir du nez pour que le corps supprime les "invités" étrangers. Selon les médecins, la congestion sèche a le plus souvent provoqué une réaction allergique, un corps étranger coincé dans les voies nasales. Cette affection est également caractéristique des enfants présentant une courbure congénitale ou acquise de la cloison nasale, chez laquelle la respiration nasale dans son ensemble est significativement altérée.

Parfois, le nez qui coule sans écoulement - un signe que l'enfant a séché le mucus dans le dos, c'était la cause de l'enflure. Dans de rares cas, la rhinite sèche est le symptôme de problèmes cardiaques et circulatoires.

Un nez qui coule à sec peut aussi être médical, il affecte généralement les enfants dont les parents ont été traités pour une rhinite ordinaire avec des médicaments nasaux vasoconstricteurs pour tous les rythmes et le bon sens, contrairement à toutes les ordonnances et au bon sens des médecins.

Si un enfant inhalait accidentellement un morceau de nourriture, une miette, une petite partie d'un jouet, il est fort probable qu'il n'aura qu'un seul passage nasal, la deuxième narine respirera sans problème.

Danger

Le principal danger de congestion nasale sans sécrétion de mucus est l’atrophie possible des muqueuses nasales. Cela peut se produire si le problème a été ignoré ou si la condition a été traitée de manière incorrecte. Il est possible que l'apparition de maladies secondaires du nasopharynx entraîne des modifications irréversibles des tissus du système respiratoire.

Chez les enfants atteints de rhinite sèche, le sommeil est généralement perturbé, la névrose se développe en raison du manque de sommeil, ils deviennent agités et nerveux. Si la cause est pathologique (et que seul un médecin peut le déterminer), une rhinite non traitée au dos peut entraîner une détérioration de l'odorat et une perte d'audition.

La congestion sèche perturbe la circulation cérébrale. En cas d'absence prolongée de respiration nasale, de graves troubles du fonctionnement des vaisseaux cérébraux peuvent se développer.

Dr. Komarovsky à propos du problème

Evgeny Komarovsky semble un peu plus optimiste quant au problème de la congestion nasale sèche que la plupart de ses collègues. Selon un médecin réputé, 80% des cas de nez qui coule sans morve sont la conséquence de soins parentaux excessifs. En d’autres termes, les mères et les pères créent des conditions de serre pour les enfants: il fait chaud à la maison, vous ne pouvez pas ouvrir les fenêtres, «car il ya un petit enfant à la maison», vous ne devriez pas marcher par temps frais et venteux, car «un bébé peut tomber malade».

Une violation de la température dans le compartiment avec de l'air excessivement sec dans l'appartement conduit à un assèchement de la membrane muqueuse des voies nasales. Le système de sortie du mucus est perturbé, des poches sont formées et, par conséquent, le nez ne respire plus.

Komarovsky encourage les parents à surveiller de plus près l'enfant. S'il n'y a pas d'autres symptômes de mauvaise santé, à part l'étouffement, ne vous inquiétez pas trop.

Il suffit de créer un enfant dans de «bonnes» conditions pour une vie normale: selon le médecin, la température de l'air dans l'appartement ne doit pas dépasser 19 degrés, l'humidité de l'air doit être comprise entre 50 et 70%.

Dans la maison, il est nécessaire de faire le nettoyage humide plus souvent, pour aérer la pièce. L'enfant doit souvent marcher, les promenades doivent être aussi longues que possible jusqu'à l'âge du tout-petit.

Selon Komarovsky, la grippe bien connue et le VRAI commencent souvent par un nez bouché et sec. Dans ce cas, la réaction des voies nasales est un mécanisme protecteur. Habituellement, après un jour ou deux, un nez qui coule avec une infection virale devient nécessairement humide.

Les nourrissons atteints d'un rhume sec - un phénomène assez commun. Battre l'alarme ne vaut pas la peine, dit Evgueni Komarovsky. L'enfant s'adapte, s'adapte à l'environnement et, par conséquent, la congestion des voies nasales (qui sont déjà très étroites chez le nourrisson) est une variante de la norme. Les muqueuses chez les nouveau-nés se dessèchent aussi parce que la partie postérieure des voies nasales est rétrécie. De ce fait, les miettes dorment souvent la bouche ouverte. Habituellement, le symptôme disparaît de lui-même et sans aucun médicament dans les 2-3 semaines suivant la vie autonome des miettes en dehors du ventre de ma mère.

Comment traiter un nez qui coule dira le Dr Komarovsky dans la prochaine vidéo.

La rhinite sèche allergique n’est pas aussi courante chez les enfants que les fabricants de médicaments onéreux, ce qui pose un problème, ajoute Komarovsky. En effet, les malformations congénitales du septum nasal sont rares. Cette pathologie est généralement observée dès les premiers jours de la vie et la mère en sera informée, sinon à la maternité, puis lors du premier examen effectué par un pédiatre.

Comment trouver la cause d'une rhinite allergique, en quoi celle-ci diffère d'une rhinite infectieuse, explique le Dr Komarovsky dans la vidéo ci-dessous.

Komarovsky conseille de penser à un corps étranger dans le nez, tout d'abord, si l'enfant marche déjà et explore activement le monde. Déjà au moins pour cela, vous devez consulter le médecin ORL en interne.

Les enfants de l’année inhalent assez souvent diverses bagatelles, mais les parents ne peuvent pas en parler. Dans cette situation, sans l'aide d'un professionnel qualifié, cela ne suffit pas.

Traitement

Si la congestion sans mucus est causée par le dessèchement de ce dernier dans les voies nasales postérieures, aucun traitement spécifique n'est requis, dit Komarovsky. Les conditions environnementales optimales, comme mentionné ci-dessus, et parfois - laver le nez avec de l'eau de mer ou une solution saline faible. Ce médicament est sans danger et non toxique.

La condition principale - l'instillation ne devrait pas être trois ou quatre fois. Komarovsky dit que les procédures à l’eau salée ne seront efficaces que si les parents ne deviennent pas paresseux et commencent à s’égoutter dans le nez du bébé toutes les 20 à 30 minutes, sauf bien entendu au coucher.

Mais Evgeny Olegovich ne recommande pas de laisser tomber les gouttes nasales de vasoconstricteur d'un enfant sans nécessité extrême (sans rendez-vous).

Premièrement, ils causent une dépendance persistante à la drogue et, deuxièmement, leurs avantages sont temporaires, la congestion nasale revient toujours lorsque l'effet de la drogue se termine. Si le médecin vous a prescrit de telles gouttes («Nazivin», «Nazol», etc.), il n'est pas nécessaire de les laisser tomber plus de trois jours de suite. Ce n'est pas une recommandation, mais un impératif.

Komarovsky recommande de commencer le traitement en nettoyant les voies respiratoires des croûtes sèches de mucus. Pour ce faire, les parents peuvent utiliser l’aspirateur ou faire la lessive.

S'il y a un inhalateur à la maison, l'enfant peut être inhalé avec des huiles essentielles et des décoctions à base de plantes telles que la camomille, la sauge.

Condition obligatoire de rétablissement - régime de consommation abondante. Pour garder la membrane muqueuse sèche, l'enfant doit boire beaucoup. Le Dr Komarovsky recommande de donner au bébé plus d'eau sans gaz, thé, compotes, infusions à base de plantes, décoctions.

Il est important de se rappeler que l'enfant a besoin d'une grande quantité de liquide, non seulement pendant la maladie, mais également pour sa santé. Ensuite, ces maladies elles-mêmes, telles que la rhinite sèche et humide, tousseront beaucoup moins et les affections seront beaucoup plus faciles.

Si des allergies sont à l'origine d'une congestion sèche chez l'enfant, comme le confirment le médecin et des tests de laboratoire, le principal traitement, selon Komarovsky, consistera à isoler complètement la toxine de l'antigène auquel la réaction inadéquate du corps s'est produite. En outre, il serait préférable que papa et maman appliquent un régime hypoallergénique à leur enfant et veillent à ce que la maison ne comporte pas de poils, de poussière ou de produits chimiques ménagers à base de chlore.

Pourboires

Il est préférable d'humidifier l'air de l'appartement où vit l'enfant à l'aide d'un humidificateur. Mais cet appareil est assez coûteux et donc, si le budget familial ne dispose pas des fonds nécessaires à son achat, vous pouvez placer de petits récipients contenant de l’eau dans les coins qui s’évaporent, vous pouvez acheter un aquarium avec du poisson, mettre des serviettes mouillées ou des taies d’oreiller sur les piles et les mouiller régulièrement. Ce dernier est particulièrement important en hiver, lorsque les batteries sont chauffées et que l'air est encore séché.

Ne faites pas l'inhalation de l'enfant au-dessus d'un bol d'eau bouillante. Komarovsky encourage les parents à la prudence et rappelle que de telles procédures peuvent causer des brûlures aux muqueuses. Il est préférable de procéder à l'inhalation en utilisant un inhalateur spécial ou un dispositif avec un nébuliseur à pulvérisation fine.

En cas de rhinite sèche ne respectant pas les méthodes de traitement à domicile susmentionnées, Komarovsky conseille de se faire examiner par un pédiatre, un ORL, un allergologue et de subir un test sanguin pour la recherche d'anticorps, un test d'allergie. Il ne peut guérir la congestion, rappelle-t-il, que lorsqu'il est possible de trouver et de guérir la cause de son apparition.

Vous Aimerez Aussi