Que faire si un enfant a constamment la morve

Très souvent, après avoir complètement guéri un enfant, les parents sont confrontés au problème de la rhinite incessante. La congestion nasale constante, le plus souvent, affecte la condition générale de l'enfant. Il est confronté à des problèmes de respiration normale, de nutrition et de sommeil. Même un effort physique pour un tel enfant devient un fardeau - jouer et courir dans la cour, faire du vélo et du patin à roues alignées.

En médecine, la rhinite chronique chez l’enfant a plusieurs causes principales, mais dans tous les cas, le traitement doit être administré sous la supervision d’un pédiatre ou d’un oto-rhino-laryngologiste.

Causes de la rhinite

Un bébé qui coule ne peut pas aller pour un certain nombre de raisons. Si les parents observent la morve chronique chez un nourrisson, cela ne signifie pas toujours que le bébé a un rhume ou est infecté. À l'âge de 2-3 mois, les enfants sont sujets à une rhinite physiologique.

Physiologique

Cela semble dû à l'adaptation de l'organisme aux conditions de l'environnement extérieur et de l'activité vitale. À la naissance, la membrane muqueuse du nourrisson reste sèche pendant un certain temps. Ce n'est qu'après un certain temps qu'il est inclus dans les processus fonctionnels et commence à produire du mucus. La morve, le «squishing» lors de l'alimentation est un symptôme clair du fait que la muqueuse nasale a commencé à remplir ses fonctions humaines normales. Cependant, même une rhinite physiologique devrait être la raison de la consultation d'un spécialiste, puisqu'un état aussi prolongé dans le contexte d'une immunité affaiblie des enfants peut être le début du développement d'une infection bactérienne.

Bactérienne

Le processus infectieux (viral ou bactérien) est un autre début fréquent de rhinite chronique. Dans ce cas, l'enfant coule presque constamment et en très grande quantité. La membrane muqueuse se gonfle et provoque une sécrétion abondante de mucus. Le plus souvent, c'est comme ça que la rhinite commence. Si les phases initiales de la maladie ne sont pas traitées à temps, des agents pathogènes tels que les staphylocoques et les streptocoques peuvent modifier de manière significative la composition bactérienne des sécrétions, en les colorant en vert et en jaune. Au fil du temps, cet état devient une otite moyenne aiguë ou chronique, puis une sinusite.

Sinusite

Si un enfant a un écoulement nasal chronique, une morve qui coule constamment et ne passe pas pendant plusieurs mois, cela peut indiquer un processus inflammatoire dans les sinus inflammatoires et le développement d'une sinusite. Dans ce cas, il y a chevauchement des voies nasales et le mucus est retiré de la cavité nasale.

Sinusite

Une autre raison pour laquelle l'enfant n'arrête pas la morve et qu'il existe une congestion nasale chronique - c'est la sinusite. La maladie se manifeste le plus souvent chez les enfants âgés de 2 à 3 ans. Cependant, il est possible de diagnostiquer la pathologie chez les jeunes enfants uniquement par un examen attentif. En règle générale, un enfant de cet âge ne peut pas décrire clairement ses sentiments associés à la pression interne sur la région frontale ou au sentiment de propagation caractéristique d'une antrite. En outre, la sinusite peut être unilatérale ou bilatérale et ne peut pas toujours être révélée uniquement par un examen visuel chez le médecin.

Avant

Une congestion nasale chronique chez un enfant et une morve fréquente peuvent être le signe d'une autre maladie ORL - la sinusite frontale. Les principaux symptômes sont l'excrétion constante de mucus, non seulement du nez, mais également du dos du nasopharynx, des larmoiements, des maux de tête. La pathologie ne survient pas chez les enfants de moins de 2,5-3 ans.

Avant est un nez qui coule chronique qui se produit sur le fond de la rhinite non traitée. La respiration privée intermittente est un autre indicateur qui caractérise la maladie, mais ce symptôme n’est presque jamais le cas chez les jeunes enfants. Il survient en cas d'usage fréquent et de dépendance aux gouttes nasales, ce qui arrive extrêmement rarement aux bébés.

Allergie

Il est de plus en plus fréquent que les médecins entendent parler de l'augmentation annuelle du nombre de bébés souffrant de diverses allergies. La rhinite dans la réaction de défense du corps aux irritants externes naturels ou chimiques, le plus souvent chez les jeunes enfants, ressemble au rhume. Morve fréquente transparente et liquide, accompagnée d'éternuements. À tout moment, tous les parents ne comprennent pas que tout ce qui reste à faire est simplement d’éliminer la cause de l’allergène.

Pour les enfants, la poussière, les squames d'animaux, certains types d'aliments, et même les détergents à lessive et les produits d'hygiène (dans certains cas, des intolérances individuelles) peuvent être irritants. La morve saisonnière est causée par la floraison des plantes et des herbes et est éliminée par un traitement médical ou complexe uniquement sur prescription d'un spécialiste.

Traitement

Un écoulement nasal chronique chez un enfant n'est traité que par un spécialiste après un examen clinique, ce qui a permis d'établir le diagnostic et les raisons pour lesquelles la morve est chronique et ne passe pas.

Les bactéries et les virus sont traités à l'aide de médicaments tels que Protargol, Polydex, Miramistin, Collargol. Ce sont des médicaments avec des effets antiseptiques et antibactériens, sans contre-indications pour les jeunes enfants.

Si le bébé n'a pas la morve due à des allergies saisonnières, le médecin peut vous prescrire des gouttes nasales Nasonex ou Vibrocil, des comprimés Zyrtec, Klarotadin. Des bouffées vasomotrices et une inhalation aideront à dégager le nez de l'enfant de l'excès de mucus, mais ils devraient également être effectués après consultation d'un médecin.

Vous pouvez préparer vous-même une solution saline ou de soude en diluant une cuillerée à thé de sel de mer ou de soude dans 200 ml d'eau tiède bouillie, puis en filtrant le produit à travers une gaze ou un pansement stérile.

Efficace dans le traitement des rhinites prolongées et des recettes populaires pour préparer des infusions d’herbes et de fleurs d’Hypericum, de tilleul, de menthe, d’écorce de chêne ou de saule. Vous pouvez boire des infusions contre le rhume et les infections virales, et vous pouvez faire des gouttes nasales à base d'herbes avec l'ajout d'huiles essentielles de conifères.

Faites attention à la façon dont votre bébé est sujet au rhume et aux maladies virales, n'oubliez pas la prévention saisonnière, le durcissement du corps et le renforcement du système immunitaire.

Snot dans un enfant, leurs types. Méthodes de traitement

Quoi de plus désagréable pour les parents que les problèmes de santé d’un enfant? Quelles que soient les raisons pour lesquelles les enfants ont la morve, il est peu probable qu'il puisse se débrouiller sans thérapie à domicile ni médicaments. Avec un rhume, le bébé ne dort pas bien, mange, son humeur se dégrade. De plus, les parents craignent de penser à d'éventuelles complications. Le plus souvent, l'écoulement nasal est dû à une immunité affaiblie. Un durcissement progressif aidera dès la naissance. En cas de rhume prolongé, il est nécessaire de consulter un médecin.

Causes de la rhinite

La morve chez un enfant peut être une réaction à des facteurs tels que:

  1. Le rhume. Les pieds du bébé étaient mouillés en marchant par mauvais temps, ou il était trop mal habillé. Parfois, un enfant peut attraper un rhume, au contraire, parce qu'il est habillé trop chaud. Il a commencé à transpirer pendant le match, puis il a pris froid dans le vent froid.
  2. Infection virale (ARVI).
  3. Frapper un corps étranger dans le nez (souvent les bébés fourrent des cerises, des boutons et d'autres petits objets dans le nez).
  4. Conditions intérieures défavorables (humidité élevée ou air sec, présence de fumée de tabac ou odeurs irritantes).

Les causes du rhume peuvent être des allergies, ainsi que de l'anxiété ou de l'agitation.

Types de rhinite

Tout nez qui coule appartient à l’un des trois types suivants: infectieux, allergique ou vasomoteur.

Rhinite infectieuse

Si la morve est causée par une infection, la muqueuse nasale est endommagée par l'introduction du virus. Simultanément, des sécrétions de liquide et de mucus sont sécrétées. Le corps tente alors d’éliminer les bactéries, d’empêcher le virus de pénétrer dans les voies respiratoires et de propager l’infection aux organes voisins.

Un tel nez qui coule est l’un des symptômes de la grippe et de nombreuses maladies infectieuses infantiles (scarlatine, RVIV). En règle générale, l'écoulement nasal commence par un éternuement dû à une irritation et une inflammation de la muqueuse nasale, puis une morve transparente et liquide apparaît. En se rétablissant, ils s'épaississent. Les lésions infectieuses surviennent le plus souvent pendant la période de transition de l'année (début du printemps, fin de l'automne), lorsque le corps de l'enfant commence seulement à s'adapter aux changements de température et d'humidité de l'air ambiant et que les forces de résistance du corps sont affaiblies.

Rhinite allergique

Les éternuements, les larmoiements et la morve liquide chez les enfants deviennent souvent une réaction au pelage et à l'odeur des animaux, au pollen, à la poussière domestique, à certains médicaments, ainsi qu'aux fruits individuels, aux baies et aux autres aliments.

Dans certains cas, lorsque la cause de l'allergie est connue et qu'elle peut être éliminée (par exemple, pour exclure les produits allergéniques des aliments), la morve passe d'elle-même. Parfois, la cause des allergies est le pollen de bouleau ou d’herbe pendant la floraison. Ensuite, il est nécessaire de déterminer quel allergène agit sur l'enfant et de procéder au traitement approprié avec des antihistaminiques.

Rhinite vasomotrice

Il se produit en raison de l'expansion des vaisseaux sanguins dans le nez en raison de la consommation d'aliments chauds avec l'ajout d'épices. Un tel nez qui coule peut se produire si un oignon a été coupé dans la pièce ou si du poivre a été éparpillé. L'odeur de la fumée de tabac ou les arômes de parfum vifs peuvent également causer la morve. L'expansion des vaisseaux sanguins entraîne une inflammation de la muqueuse nasale. La morve est un moyen d'éliminer les bactéries qui causent l'inflammation.

Une telle morve chez un enfant est également le résultat d'expériences (querelles avec des amis, échecs à l'école). La rhinite vasomotrice peut durer longtemps, accompagnée de maux de tête, de troubles du sommeil, d'une détérioration de la mémoire et de l'attention.

Couleur et consistance de la morve

La morve transparente chez l’enfant apparaît généralement au début d’un rhume ou d’une grippe et peut aussi être une réaction allergique.

Si laissé sans surveillance, le processus inflammatoire du nez s'étend aux voies respiratoires et au nasopharynx, entraînant une inflammation de l'oreille moyenne (otite) ou des sinus maxillaires (sinusite).

La morve verte chez l'enfant apparaît généralement à l'étape suivante du processus inflammatoire de la muqueuse nasale. L’apparition d’une morve verte épaisse indique le développement d’un processus bactérien ou est associée à une situation de stress vécue par un enfant (déménagement dans un nouvel appartement, par exemple). S'il va à la maternelle pour la première fois, le risque de contracter une infection, qui se transmet par un éternuement et une toux, est accru. Les enfants utilisent souvent les mouchoirs, les serviettes et les mamelons d'échange des autres. L'infection est particulièrement possible si le bébé a une faible immunité.

La morve jaune chez un enfant apparaît à la fin du rhume à la suite d'un épaississement de la morve transparente. Mais ils peuvent également être la preuve d'un processus purulent dans les sinus, ce qui est dangereux pour ses complications graves. Une sinusite non traitée (inflammation de la muqueuse nasale) provoque une otite, une pneumonie, une méningite (inflammation des méninges), un rhumatisme. Par conséquent, si un nez qui coule dure plus d'une semaine, il est nécessaire de consulter un médecin. Lorsqu'un enfant a un rhume, il existe généralement des effets secondaires tels que larmoiement, élévation de la température jusqu'à 37,2 ° -37,4 °, perte de goût, acouphènes, perte auditive.

Snotty chez les nourrissons

Avec n'importe quel nez froid est habituellement bouché. Cette condition est particulièrement dangereuse pour les nourrissons, car des difficultés respiratoires empêchent le lait de téter correctement et empêchent le sommeil. Comme les voies nasales chez les bébés sont plus étroites que chez les enfants plus âgés, le nez se bouche rapidement. Il est plus difficile d'éliminer la morve d'un tel enfant, il ne peut se moucher et n'a pas encore appris à respirer par la bouche. Le bec doit être nettoyé avec un spray spécial.

Chez les nourrissons, un nez qui coule ne signifie pas nécessairement une maladie. Cela peut être dû au fait que l'organisme des miettes s'adapte au nouvel environnement. Les soselki transparents deviennent une réaction aux nouvelles odeurs, aux modifications du régime alimentaire de la mère, qui affectent la composition du lait. Souvent, ils passent seuls. Mais le risque n'en vaut pas la peine. Chez un tel bébé, les processus inflammatoires se propagent très rapidement. Le médecin vous dira quelle est la cause de la morve et vous prescrira le traitement approprié.

Vidéo: Préparations pour le traitement de la rhinite chez les enfants

Traitement de la rhinite

Si la morve est apparue chez un enfant à la suite d'un rhume, elle sera d'abord aidée en lavant la buse avec une solution saline: solution saline ou gouttes appropriées, conseillée en pharmacie (Aqualoise, Aquamaris, par exemple). Vous pouvez égoutter le nez avec une solution de sel de mer ou le laver à la camomille ou à l'extrait de calendula.

Si l'enfant est petit et ne sait pas se moucher, alors du jus d'aloès dilué coule dans son nez pour qu'il éternue, puis les voies nasales seront nettoyées. Il est recommandé aux bébés allaités de se laver le nez avec du lait maternel.

Le jus de betterave ou de carotte dilué est instillé dans un nez propre. Les parents doivent absolument vérifier l'effet de ces agents sur eux-mêmes pour s'assurer que le médicament ne provoque pas de sensation de brûlure.

Il convient de souligner ceci: avant de commencer à enterrer le nez du bébé avec un médicament acheté à la pharmacie, vous devez vous assurer qu'il est destiné à un enfant du même âge. Un médicament avec une concentration plus élevée peut causer des brûlures à la muqueuse nasale.

Si un enfant a un rhume, il a la morve, puis pour améliorer sa santé, il faut tout d'abord prendre soin des conditions normales de la pièce (température de 20 ° à 22 °, humidité de 60 à 70%). Pour ce faire, la pièce est souvent ventilée, effectuez un nettoyage humide. Il est nécessaire de prendre soin d'un enfant malade 6 à 7 fois par jour pour se débarrasser du nez. Pour faciliter la respiration, avant le sommeil, des préparations de vasoconstricteur, telles que Nazivin, Otrivin, s’égouttent dans le nez. De plus, ces gouttes désinfectent la membrane muqueuse.

Pour les enfants de moins de 4 ans, seules des gouttes sont utilisées car leurs voies nasales sont trop proches des tubes auditifs. Le liquide sortant du spray sous pression, accompagné de mucus, pénètre dans les tubes, ce qui conduit à une otite, une maladie beaucoup plus dangereuse qu'un nez qui coule doucement.

On sait qu’il existe une liaison réflexe entre la membrane muqueuse du nez et les pieds. Par conséquent, l'hypothermie des pieds provoque un rhume et un écoulement nasal chez un enfant. Si ses jambes sont froides dans la rue, il est recommandé de prendre un bain de pieds chaud pour lui après son retour à la maison. Le même principe de réchauffement des pieds est basé sur le traitement du froid commun et du froid à l'aide de chaussettes chaudes dans lesquelles de la moutarde sèche est versée. Une légère irritation des terminaisons nerveuses sur les pieds des pieds avec les huiles essentielles contenues dans la moutarde a un effet réchauffant sur le corps. L'essentiel est de garder les pieds au sec car vous pourriez vous brûler la peau. Cette méthode ne s'applique pas au traitement des très jeunes enfants.

Si un enfant a la morve, il faut lui donner beaucoup d'eau, car il perd du liquide. En outre, boire fréquemment aidera à faire face à une augmentation de la température corporelle.

Vidéo: Caractéristiques du traitement de la rhinite chez les enfants

Comment dégager un nez de la morve, quels vaporisateurs utiliser

Si la pièce est trop sèche et trop chaude, la membrane muqueuse de l'enfant commence à se dessécher, le mucus forme une croûte. Le brouillard salin aidera à les ramollir et à les éliminer. Vous pouvez également utiliser des tampons d'ouate imbibés d'huile d'olive ou d'argousier.

Remarque: Il ne faut pas oublier que les tampons ne doivent pas être trop petits ni tomber facilement du nez, sinon l'enfant pourrait éternuer et le tampon tomberait dans le système respiratoire. Il est impossible de nettoyer les deux narines en même temps.

Les procédures thermiques et le rinçage nasal aident à éliminer le rhume en 3-5 jours. En l'absence d'amélioration, l'enfant doit être présenté au pédiatre et à l'oto-rhino-laryngologiste afin de prévenir les complications.

Si l'enfant a le nez bouché par le rhume et les courbatures, vous pouvez utiliser un spray pour resserrer les vaisseaux sanguins. Un gonflement du nez provoque souvent des maux de dents.

La morve épaisse est traitée à l'aide de moyens permettant sa liquéfaction, ce qui aidera à nettoyer le nez (Rinofluimucil, Salin). Ils ne contiennent que du sel et de l'eau. Lorsque la rhinite allergique utilisé utilisé pulvérise avec des médicaments antihistaminiques.

Vidéo: Comment nettoyer le nez de la morve bébé

Méthodes traditionnelles de traitement de la rhinite

Se débarrasser de la morve est bon pour réchauffer le nez. Cela peut être fait même pour les très jeunes enfants. Pour vous réchauffer, utilisez un sac en tissu épais avec du porridge tiède ou du sel chauffé. Il est placé sur le nez. Le réchauffement ne peut pas être fait avec une antrite (processus inflammatoire purulent). Pour chauffer le nez, un œuf dur est également utilisé.

Une méthode populaire bien connue de traitement de la morve chez un enfant est l'inhalation de vapeur. La soude est versée dans de l'eau bouillante et laissée respirer les vapeurs alcalines. Vous pouvez utiliser pour l'inhalation une décoction de pommes de terre, de branches de sapin, ainsi que des décoctions d'herbes (camomille, sauge, menthe), de feuilles d'eucalyptus. Après avoir réchauffé le nez, versez un filet de jus d'aloès dilué ou un frottis muqueux avec de l'huile d'argousier.

Nez qui coule fréquemment chez un enfant: les raisons de quoi faire?

La santé de l'enfant suscite toujours des préoccupations particulières, qu'il soit dérangé par un léger nez qui coule ou par une douleur à la tête. Les parents essaient de faire tout leur possible pour faciliter la vie de leurs enfants. Et lorsqu'ils rencontrent des problèmes qui perturbent souvent leur enfant, ils essaient de comprendre leurs causes profondes et de trouver des solutions. Le nez qui coule souvent chez un enfant appartient à ceux-là. Il semblait qu'il n'y avait aucune condition préalable à son apparition, mais il est réapparu. Il est nécessaire d’abord de comprendre sa nature et seulement plus tard les mesures à prendre et ce qui peut être fait dans la situation actuelle.

Différence entre rhinite aiguë et chronique

Afin de commencer le traitement correct, il est nécessaire de déterminer le type d'anxiété associé. Quelle est la différence entre la rhinite aiguë et la rhinite chronique et que faire dans chaque situation spécifique.

La rhinite aiguë peut être qualifiée de maladie directement indépendante et les infections virales concomitantes, les maladies respiratoires aiguës.

Un écoulement nasal chronique chez un enfant est dû à des allergies et à une inflammation constante des sinus. Si le mucus du nez est causé par un irritant, le fait de retirer l’allergène de l’environnement peut le traiter plus rapidement.

Symptômes et causes de rhinite fréquente chez les enfants

Des écoulements persistants dans la cavité nasale amènent une gêne, surtout chez les jeunes enfants. Ils deviennent plus agités, refusent de manger et manifestent de l'irritation. Les symptômes et les causes de rhinite fréquente chez l'enfant sont différents. Les principales raisons sont:

Il existe de nombreuses autres raisons pour lesquelles un nez qui coule persistant peut déranger. L'un d'eux est la rhinite chronique.

Les symptômes accompagnant la rhinite sont également différents: fièvre, maux de tête, sensation de brûlure au nez, éternuements, toux, chatouillement et larmoiement accru. Selon les symptômes, un diagnostic précis peut être établi, la cause peut être identifiée et un traitement peut ensuite être prescrit.

Écoulement nasal et congestion nasale persistants chez un enfant

Sur cette question mérite d'être méditée. La rhinite continue et le nez bouché chez un bébé peuvent être une cause de maladies graves. Les principales raisons de cette condition incluent:

Quelle que soit la raison qui provoque l'écoulement nasal et la congestion nasale, il convient de le diagnostiquer. Plus tôt le problème est identifié, plus tôt une solution adéquate peut être trouvée et une solution rationnelle peut être lancée.

Toux fréquente et nez qui coule chez un enfant

Souvent, les symptômes deviennent plus graves. Le bébé ne se sent pas bien. Le nez qui coule fréquemment et la toux lui donnent beaucoup de peine. Et pour les parents, cette condition devient un problème évident, car un traitement est nécessaire. Mais lequel et à quoi il devrait viser, il est presque impossible à résoudre sans équivoque.

L'augmentation chez un enfant de symptômes tels que la toux et la rhinite peut être déclenchée par les maladies suivantes:

  • Rhinopharyngite. Dans le même temps, les muqueuses de la cavité nasale et de la gorge sont enflammées.
  • Amygdalite. Le processus inflammatoire se déroule activement dans les amygdales.
  • Pharyngite. Pharynx enflammé.
  • Laryngite. Inflammation du larynx.
  • Inflammation des poumons. Processus actifs des poumons.
  • Bronchite Bronche impliquée dans les tissus mous.
  • Les allergies Muqueuse enflammée avec récepteurs irrités.

Chacune de ces maladies nécessite une réponse immédiate. Après tout, la toux fréquente, accompagnée de la morve constante, peut dégénérer en une affection plus grave. Ainsi, plus tôt vous commencerez à rétablir le fonctionnement normal du corps, plus vite vous pourrez soulager l’état du bébé. L'essentiel est de poser un diagnostic à temps et correctement.

Autres symptômes et leurs causes

Il y a d'autres raisons pour lesquelles un bébé peut se sentir très mal. Il peut se plaindre de douleur supplémentaire et être en même temps constamment léthargique ou vice-versa dans un état d'excitation intense.

Outre les raisons mentionnées ci-dessus, cela pourrait être:

  • Sinusite L'enfant a le nez constamment bouché. Périodiquement, il peut se plaindre de maux de tête. Avec une morve transparente et un exsudat purulent.
  • Rhinite vasomotrice. Brûlure constante dans le nez et éternuements. Avec de forts stimuli, les éternuements peuvent durer longtemps. Déchirure copieuse.
  • Mauvaise réception des médicaments vasoconstricteurs. Se produit lors d'un traitement que l'on prescrit lui-même à un enfant. Dans le contexte d’une forte congestion nasale, des écoulements transparents apparaissent activement.
  • Immunité affaiblie. Un nez qui coule peut être accompagné d'une légère toux et de fièvre. Les symptômes apparaissent et disparaissent.

Dans certains cas, cette condition peut causer un climat inapproprié. Le nez qui coule fréquemment apparaît constamment, l'enfant se sent mal à l'aise. Cela peut être retracé à la fois pendant les premières semaines de vie et dans le cas où les parents déménageaient dans un nouveau lieu de résidence. Dès les premiers jours, le bébé a le nez qui coule, accompagné d'une toux rare, et les indicateurs de température augmentent périodiquement.

Quels que soient les symptômes et les causes, ils doivent être éliminés et combattus de toutes les manières possibles. Seulement dans ce cas, vous pouvez aider l'enfant. Ce n’est pas la peine d’attendre que le corps du bébé résiste à ce problème.

Que faire d'un rhume constant chez les enfants?

Le premier est de rendre visite au pédiatre. Un spécialiste compétent sur la base de l'examen initial et des résultats de test sera en mesure de poser le diagnostic correct. En outre, même sans consulter le médecin, laisser sans attention une nette détérioration de la santé du bébé n’en vaut pas la peine. Que faire si un enfant a la rhinite, il sait presque tout. Les procédures ne sont pas compliquées et ont un effet curatif méritant.

Le rinçage

Cette procédure aidera non seulement à nettoyer la microflore virale et bactérienne, mais facilitera également grandement la respiration de l'enfant. La procédure est absolument indolore. Pour que les lavages produisent l'effet escompté, il est nécessaire de nettoyer la cavité nasale au moins trois fois par jour avec une solution saline et de l'eau de mer.

La méthode et le nombre de procédures dépendent de l'âge de l'enfant. Dans la plupart des cas, de telles procédures sont d'une aide précieuse et facilitent le processus respiratoire et l'élimination des germes.

Laver avec des antiseptiques est également considéré comme une excellente option. Outre le fait que la cavité nasale est bien nettoyée de divers microbes et particules de bactéries mortes, elle est également bien désinfectée. Nous pouvons dire qu'il s'agit d'un «double coup» pour le microenvironnement viral. Le lavage "Miramistinom" en profitera.

Échauffement

Ils seront efficaces si l'enfant n'a pas de température et s'il y a des difficultés avec l'excrétion de l'exsudat purulent. L'échauffement doit être effectué à l'aide de méthodes classiques, telles qu'une lampe bleue, et à l'aide de sacs de sel. Dans le premier cas, les bactéries pathogènes sont non seulement réchauffées et éliminées plus rapidement, mais également tuées par l'action de la lumière thérapeutique. La vérité est que garder l’enfant dans un état calme est dans ce cas problématique.

L'échauffement à l'aide de sel doit être effectué avec beaucoup de soin. Pour cela, il est nécessaire de bien chauffer le sel gemme et de le verser dans un sac étanche. Mieux en deux. Mettez sur le front. Échauffez-vous pendant au moins 10 minutes. Un tel impact a un effet bénéfique sur le site de la maladie et contribue à accélérer l'élimination du mucus.

Autres actions et procédures

Pour normaliser l'état du bébé, de nombreuses procédures peuvent avoir un effet bénéfique sur sa santé. Les plus célèbres sont les suivants:

  • L'inhalation. Efficaces comme méthodes classiques telles que passer du temps sur des pommes de terre ou des feuilles d'eucalyptus à la vapeur. En utilisant un nébuliseur avec de l’eau de mer, une solution saline ou de l’eau minérale, vous pouvez faciliter la sélection du contenu liquide du nez.
  • Compresses. Vous pouvez utiliser juste de l'eau chauffée avec quelques gouttes de romarin, de pamplemousse, d'huile essentielle de genévrier. Trempez une compresse dedans. Mettez le front et les sinus nasaux. Gardez jusqu'à la compresse. Si nécessaire, répétez la procédure. Les compresses de vinaigre et d'alcool ont un effet de réchauffement plus puissant. L'eau chaude ajoute quelques cuillères à soupe de vinaigre et d'alcool. Humidifiez la compresse. Attache aux lobes frontaux. Placez une serviette chaude sur le dessus. Dès que la compresse est froide, répétez la procédure.

Il existe d'autres actions et procédures pouvant être mises en œuvre pour améliorer l'état du bébé: aromathérapie, bains chauds, complexes de vitamines et consommation d'alcool abondante. Ce qui aidera à dire sans équivoque difficile. Mais la stabilisation de l'immunité donne toujours le résultat approprié et l'écoulement nasal diminue progressivement.

Quoi et comment traiter le nez qui coule fréquemment chez un enfant?

Dans ce cas, il convient de faire référence à l'ENT et au pédiatre. Ils peuvent plus précisément peindre et indiquer des moyens de traiter les nasmoriques fréquentes chez un enfant. Parfois, il suffit de quelques gouttes dans le nez, mais dans certains cas, le processus est long et laborieux.

Les médicaments

En ce qui concerne le lavage avec des solutions de sel marin a déjà été dit. Les préparations médicamenteuses qui améliorent sérieusement l'état du bébé doivent être prescrites par un spécialiste, car l'auto-traitement peut facilement provoquer une détérioration de la santé d'un petit patient. Et dans certains cas, il est lui-même la cause de rhinites fréquentes.

Il convient de considérer les médicaments les plus efficaces, dans ce cas:

  • "Isofra" - bien combat l'étiologie bactérienne et élimine toute décharge.
  • "Bioparox" - traite de manière adéquate la rhinite, la sinusite, la laryngite, la rhinopharyngite.
  • "Tobreks" - neutralise la nature prolongée morveux vert.
  • "Pinosol" - combat efficacement avec tout type de décharge de la cavité nasale.
  • Eufobrium Compositum est un remède homéopathique léger. Après le premier jour d'application, la quantité de décharge augmente. Après quelques jours, il y a une amélioration notable.
  • "Ekteritsid" - détruit la microflore bactérienne, gère efficacement les sécrétions.

Les préparations médicales sont si nombreuses qu'il est difficile de déterminer ce qui sera réellement utile.

Remèdes populaires

Le plus souvent, la médecine traditionnelle conseille de renforcer le régime de consommation d'alcool. Il sera utile pour les enfants de prendre des boissons chaudes avec de la confiture de framboise ou rose. Des exercices de respiration et un léger massage des sinus paranasaux apporteront également l'effet recherché.

Le jus d'aloès est instillé dans la cavité nasale. Assez pour deux gouttes dans chaque passage nasal.

L'inhalation avec les oignons et l'ail est préférable partout. Ils aideront à surmonter les sécrétions virales.

De plus, cela vaut la peine de renforcer l’immunité du bébé et de lui donner des aliments riches en vitamine C: cassis, myrtilles, citrons, mandarines, oranges.

Les remèdes populaires sont différents et totalement sans danger. Dans la plupart des cas, ils visent à renforcer l'immunité et sa production.

Un écoulement nasal fréquent chez un enfant n'est pas rarement causé par un système immunitaire affaibli. Le fait de se durcir, de boire correctement et de consommer des produits appropriés l’aidera à lutter contre tous les virus, et que le rhume, la toux et d’autres maux peuvent être oubliés pendant longtemps.

Le bébé coule constamment du nez

La morve fréquente chez les enfants, surtout lorsqu'elle est accompagnée de fièvre ou de toux, nécessite l'attention des parents et un avis médical obligatoire. La rhinite chronique peut être due à une réaction allergique ou à un déficit immunitaire dû à une pathologie somatique concomitante. La guérison définitive de la morve chez un enfant n'est possible qu'en éliminant la cause première de la maladie.

Contenu de l'article

Pour poser un diagnostic correct et développer une tactique médicale, vous devez contacter un pédiatre ou un oto-rhino-laryngologiste pédiatrique. La thérapie à domicile ne conduit pas toujours au rétablissement complet, à la suite duquel le processus inflammatoire peut persister pendant longtemps dans le nasopharynx et se propager aux tissus sains.

Quelles sont les causes de la rhinite le plus souvent chez les enfants:

  1. environnement défavorable. Si un enfant vit dans une zone où l'air est pollué (zone proche d'une zone industrielle), la muqueuse nasale est constamment irritée, ce qui peut provoquer une morve chronique. En outre, le manque d'humidité, l'augmentation de la formation de poussière dans l'air de la pépinière entraînent également des lésions de la membrane muqueuse.
  2. Un écoulement nasal persistant chez un enfant est observé lorsque la structure du nez change en raison de l'impact d'un facteur traumatique ou d'une intervention chirurgicale. Ce groupe de causes comprend des anomalies congénitales, telles qu'un septum déformé ou des allées anatomiquement étroites. Au fond de l’altération de la fonction des voies respiratoires, l’assainissement naturel des fosses nasales se détériore, ce qui prédispose à l’activation de microbes pathogènes sous condition;

Avec des anomalies structurelles du nez pour aider à se débarrasser de la rhinite ne peut que la chirurgie.

  1. exposition à basse température. Il peut s’agir d’une hypothermie générale due à une exposition prolongée au gel, aux courants d’air ou à la pluie. La protection de la muqueuse nasale diminue également avec l'inhalation d'air givré, lorsqu'il y a un vasospasme dans le nasopharynx;
  2. causes allergiques. En fonction de la génétique, l'immunité de chaque enfant peut réagir différemment aux facteurs environnementaux. Dans certaines conditions, pollen, poussière, laine, produits chimiques ménagers, les odeurs fortes peuvent devenir des "provocateurs", après le contact avec lequel une réaction allergique se développe. Souvent, des signes de rhinite apparaissent après la sédimentation de l'allergène sur la membrane muqueuse des voies nasales et pénètrent dans le nez par voie aérienne. Lorsque l’allergène est un médicament, un produit d’hygiène ou des denrées alimentaires, la toux, des éruptions cutanées et un gonflement des tissus peuvent survenir. Si un enfant a été vacciné la veille d'une morve, un bref écoulement nasal peut être considéré comme une réaction post-vaccinale.
  3. les végétations adénoïdes. Les excroissances des amygdales peuvent être une source d'infection, car les microbes s'accumulent dans les tissus hypertrophiés, contribuant ainsi à l'inflammation du nasopharynx. D'autre part, les végétations adénoïdes interfèrent avec l'assainissement physiologique des fosses nasales, ce qui contribue également à la préservation de l'infection et de l'inflammation;
  4. Les rhinites fréquentes peuvent être causées par des maladies du système endocrinien, vasculaire ou nerveux. Dans ce cas, le contrôle du tonus vasculaire est altéré, ce qui entraîne une réaction insuffisante des vaisseaux à l'influence des facteurs environnants.
  5. infection chronique dans les organes ORL. Si un diagnostic d'otite chronique ou d'amygdalite est diagnostiqué chez les enfants, avec une exacerbation de maladies, le risque de propagation de l'infection à la membrane muqueuse des voies nasales augmente.

Tableau clinique

Un écoulement nasal fréquent chez un enfant peut se manifester non seulement par une rhinorrhée, mais également par d'autres symptômes. Selon la cause de la maladie, le tableau clinique peut inclure:

  1. hyperthermie. La fièvre peut atteindre 39 degrés et persister longtemps si la rhinite est une infection bactérienne. Même si vous prenez des antipyrétiques, l'hyperthermie ne tombe pas en dessous de 37,8 degrés. Dans le traitement utilisé nécessairement des agents antibactériens à action locale ou systémique. En cas de maladie virale, une forte fièvre est maintenue pendant les trois premiers jours, après quoi elle diminue progressivement.

L'hyperthermie est un indicateur de rhinite infectieuse.

  1. difficulté à respirer par le nez. Compte tenu de la faible lumière dans les voies nasales, même un léger gonflement de la membrane muqueuse perturbe le flux d'air et rend la respiration difficile. L'enfant respire constamment par la bouche. C'est pourquoi de l'air froid et non purifié pénètre dans le larynx et les voies respiratoires inférieures. La rhinopharyngite est souvent diagnostiquée chez les enfants, ce qui indique une inflammation de la gorge et des muqueuses nasales. Les enfants atteints de rhinite chronique se caractérisent par une expression faciale spécifique avec une bouche entrouverte qui modifie la structure du squelette facial.
  2. écoulement nasal. On observe une maladie aiguë précoce ou une exacerbation de la rhinorrhée chronique (morve aqueuse claire). Progressivement, le mucus devient visqueux, acquiert une teinte jaunâtre. Pendant la rémission, la décharge est maigre. Lorsque l'ozena (rhinite atrophique) craint le fétus, ce qui nuit à la communication avec les autres;
  3. larmoiement. Dans la plupart des cas, un larmoiement survient chez les patients atteints de rhinite allergique; toutefois, la présence de ce symptôme dans la rhinite virale n'est pas exclue;
  4. la congestion nasale peut se manifester sous la forme d'un processus unilatéral ou bilatéral. Ce symptôme est particulièrement prononcé dans la rhinite vasomotrice;
  5. muqueuses sèches, les croûtes sèches sont caractéristiques de la forme atrophique;
  6. troubles du sommeil, irritabilité, larmoiement;
  7. activité réduite L'enfant devient léthargique, refuse de participer à des jeux en plein air.

Si un enfant a constamment le nez qui coule et le nez bouché, le risque de telles complications augmente:

  • destruction du tissu osseux et cartilagineux dans le nez due à la progression du processus atrophique;
  • violation du développement mental et physique sur le fond de l'hypoxie;
  • changements dans la structure du squelette facial;
  • perte de poids. Dans la petite enfance, il est difficile de nourrir l'enfant car il n'y a aucune possibilité de téter le sein avec une congestion nasale. À un âge plus avancé, le problème de poids n’est pas aussi important que le régime alimentaire est assez large, et la nourriture est fournie avec une cuillère;
  • inflammation de la membrane muqueuse des organes environnants avec développement d'otite, de laryngite, de bronchite.

Mode commun

Que faire avec la morve constante? Il est nécessaire de commencer à traiter la rhinite chronique en examinant les conditions de vie et l'alimentation de l'enfant:

  1. une certaine température doit être observée dans la pépinière. La température devrait être de 20 degrés. Compte tenu de l'effet irritant de l'air sec sur la muqueuse nasale, le taux d'humidité dans la pièce devrait être de 65%. Pour maintenir le niveau optimal, vous devez utiliser des amortisseurs matériels ou accrocher des feuilles mouillées;
  2. Pour réduire la concentration d'allergènes et de poussière, vous devez effectuer régulièrement un nettoyage humide et ventiler la pièce. Ces activités facilitent la respiration, assurent l'apport d'oxygène aux organes internes et améliorent le sommeil des enfants.
  3. La nutrition devrait inclure des fruits et légumes frais pour saturer le corps de vitamines et de micro-éléments. Vous ne devez pas choyer les enfants avec beaucoup de sucreries, de friandises ou de boissons gazeuses;
  4. une consommation quotidienne suffisante permet d'activer l'élimination des toxines du corps, de normaliser l'équilibre hydrique et le travail de chaque cellule. Le pédiatre doit calculer le volume de fluide admissible en tenant compte de la gravité de la maladie et de l'âge du patient;
  5. l'air frais est utile à n'importe quel stade de la maladie. Chez les enfants fiévreux, seule la ventilation de la pièce est autorisée si l'enfant est temporairement conduit dans une autre pièce. Lorsque la température revient à la normale, l'état général s'améliore et il est recommandé de marcher dans la rue s'il fait beau. Leur durée peut atteindre deux heures par jour, ce qui permettra de saturer le corps en oxygène, de faciliter la respiration nasale et d'assurer l'assainissement physiologique des caries.

À bien des égards, la santé des enfants dépend des soins parentaux et de soins appropriés.

Quels médicaments sont autorisés pour les enfants?

Le médecin vous aidera à déterminer la raison pour laquelle la morve coule constamment de l'enfant. Sur la base des résultats du diagnostic, il choisit le traitement médicamenteux optimal en tenant compte de l'âge, du poids de l'enfant et de la présence de maladies concomitantes. Ce tableau vous aidera à comprendre les caractéristiques utilisées dans le traitement des médicaments, mais il est important de comprendre que leur prescription personnelle n'est pas recommandée.

Dr. Komarovsky sur le traitement de la rhinite chez un enfant

Le nez qui coule - un invité fréquent dans les familles où les enfants grandissent. Tout le monde sait que la congestion nasale n'est pas une maladie indépendante, elle n'est qu'un symptôme. De plus, il peut parler d'une grande variété de maladies. Cependant, dans la plupart des familles, les mères et les pères continuent de traiter l'enfant avec un rhume. Cette thérapie dure parfois longtemps. Le pédiatre bien connu, Yevgeny Komarovsky, explique ce que la rhinite infantile "signale" aux adultes et ce que les parents doivent faire pour que l’enfant puisse respirer facilement et simplement.

À propos du problème

Même la mère la plus attentionnée, qui prend soin de l'enfant et le protège de tout ce qui se passe dans le monde, ne sera pas en mesure de s'assurer que l'enfant n'a jamais attrapé un rhume de sa vie. En effet, le plus souvent, la rhinite (nom médical de la rhinite) survient lors d'infections respiratoires virales aiguës. Au niveau physiologique, il se produit ce qui suit: un des nombreux virus qui entourent toujours un enfant s’infiltre dans la muqueuse nasale. En réponse, l'immunité donne l'ordre de sécréter le plus de mucus possible, ce qui devrait isoler le virus d'autres organes et systèmes et l'empêcher de se déplacer plus loin le long du nasopharynx et du larynx dans les bronches et les poumons.

En plus de la forme virale, qui occupe environ 90% de tous les cas de rhume chez l'enfant, la rhinite peut être bactérienne, selon Yevgeny Komarovsky. Quand il est dans la cavité nasale attraper des bactéries. Le corps réagit de la même manière - augmentation de la production de mucus. En soi, la rhinite bactérienne est extrêmement rare et son évolution toujours difficile. Les bactéries (le plus souvent des staphylocoques) provoquent une inflammation grave, la décomposition, et les produits toxiques résultant de l'activité vitale provoquent une intoxication générale.

Parfois, un rhume bactérien peut survenir après qu'un enfant ait eu une infection virale. Cela est dû au fait que dans les voies nasales, le mucus accumulé devient un excellent terrain fertile pour les bactéries.

Habituellement, ces bactéries sont inoffensives, elles vivent dans le nez et la bouche de façon continue et ne dérangent pas l'enfant. Cependant, dans des conditions d'abondance de mucus, de stagnation, de séchage, les microbes deviennent pathogènes et commencent à se multiplier rapidement. Cela se produit généralement lorsque la rhinite est compliquée.

La troisième cause de rhume chez les enfants est une allergie. La rhinite allergique est une réaction de l’immunité locale à l’antigène protéique. Si une telle substance pénètre dans le corps, la muqueuse nasale réagit par un gonflement, ce qui empêche l'enfant de respirer par le nez.

Dans certains cas, une congestion nasale et une violation de la respiration nasale sont associées à des maladies ORL, telles que des végétations adénoïdes. Si la rhinite est aiguë (apparue pas plus tôt que 5 jours auparavant), alors il ne devrait y avoir aucune raison pour des troubles spéciaux. En cas de morve prolongée en présence d'autres symptômes, il est préférable de consulter un otolaryngologue.

Traitement de la rhinite virale

La rhinite virale est la plus courante chez les enfants et ne nécessite pas de traitement en tant que tel. Le mucus, qui est produit par les membranes du nez, contient des substances spéciales qui sont très importantes pour lutter contre le virus qui a pénétré dans le corps. Cependant, les propriétés bénéfiques du mucus cesseront immédiatement après l’épaisseur de la morve. Tant qu'ils vont bien - tout va bien, les parents peuvent se calmer.

Mais si, soudainement, le mucus nasal s'épaississait, devenait vert, jaune, jaune-vert, purulent, purulent avec du sang, il cessait d'être un "combattant" du virus et devenait un excellent terrain fertile pour les bactéries. C'est le début d'un rhume bactérien, qui nécessitera un traitement aux antibiotiques.

Ainsi, en cas de rhinite virale, la tâche principale des parents est d'empêcher le dessèchement du mucus nasal. Les buses doivent rester liquides. C’est pourquoi Evgueni Komarovsky recommande de ne pas chercher de gouttes magiques de pharmacie dans le nez, car il n’existe aucun médicament contre les virus, mais simplement de rincer la cavité nasale de l’enfant avec des solutions salines et de le faire aussi souvent que possible (au moins toutes les demi-heures). Pour préparer la solution, vous devez prendre une cuillère à thé de sel par litre d'eau bouillie et réfrigérée. La solution obtenue peut être gouttée, rincer le nez avec une seringue jetable sans aiguille, saupoudrer avec un flacon spécial.

Pour l’instillation, vous pouvez utiliser d’autres outils contribuant à la dilution de la muqueuse nasale - "Pinosol", "Ekteritsid". Dilue efficacement la morve lavant la solution saline la plus ordinaire, qui peut être achetée à moindre coût dans n'importe quelle pharmacie.

Causes et traitement de l'écoulement nasal persistant chez un enfant

Que faire s'il y a un nez qui coule constamment chez un enfant? Cette question inquiète tous les parents. Il est important de savoir que ce symptôme apparaît chez les enfants atteints de rhinite lorsque la membrane muqueuse de l'odorat est irritée. Avant de commencer le traitement de la morve, il est nécessaire de connaître la raison de leur apparition. Ce n'est qu'après que vous pourrez commencer les manipulations.

Les causes de la rhinite constante chez les enfants

Le principal problème d'un processus inflammatoire prolongé dans le nez est la détermination de la nature de son apparition. Si la source de la maladie n'est pas correctement identifiée, même un traitement opportun sera inefficace. Les causes de la morve chez les patients plus jeunes peuvent être multiples. La rhinite est généralement affectée après une infection virale respiratoire. L'endroit a une diminution du système immunitaire humain, c'est-à-dire que le corps humain ne peut pas combattre les infections.
La pathologie peut aussi être chronique. Dans ce cas, non seulement des agents infectieux sont impliqués, mais également d'autres facteurs négatifs. Les raisons sont les suivantes:

  1. Anomalies acquises ou congénitales. Ceux-ci comprennent la courbure du septum de l'organe de l'odorat, les effets de fractures, l'entrée de corps étrangers dans les voies nasales.
  2. La présence de maladies ORL. Ce sont des végétaux adénoïdes et des polypes, une amygdalite, une sinusite.
  3. Allergènes Ils peuvent être de la fumée de tabac, de la poussière, des produits chimiques, de l'air sec.
  4. Utilisation spontanée de gouttes vasoconstricteurs.

La poussière et les aérosols nocifs peuvent d’abord provoquer une pathologie aiguë, qui devient ensuite chronique. Une attention particulière doit être accordée à la rhinite allergique. Il se caractérise par sa nature non infectieuse. Appelé en raison de la pénétration de l'irritant dans les voies nasales.
Il y a une autre raison de la rhinite prolongée, qui est liée à la plus petite. Une légère décharge transparente peut se produire au moment de la poussée dentaire. Ce processus s'accompagne d'une diminution de l'immunité. Pour cette raison, le corps devient plus vulnérable à diverses infections. Selon leur consistance, ils ressemblent à la salive et n'ont pas de couleur.

Classification

Le nez qui coule d'un enfant peut être à la fois aigu et chronique. La forme chronique a sa propre classification. Le long nez qui coule a les formes suivantes:

La forme catarrhale est caractérisée par une légère inflammation de la membrane muqueuse de l'organe de l'odorat. Dans le cas de la deuxième forme, on observe un épaississement du mucus. Dans la forme atrophique, son amincissement se produit et des croûtes se forment. La forme allergique peut être saisonnière et toute l’année. Ce dernier type n'est pas associé au processus inflammatoire et aux réactions allergiques.

Symptômes de la rhinite persistante

Afin d'identifier les raisons pour lesquelles l'enfant a le nez qui coule constamment, vous devez faire attention aux symptômes qui se manifestent. Les plaintes du patient sont prises en compte et le bébé est examiné. Si un enfant a constamment le nez qui coule, les symptômes suivants apparaissent:

  • abaissement de l'odeur;
  • sommeil malsain;
  • violation de la respiration nasale;
  • enrouement;
  • congestion nasale;
  • l'apparition de compartiments muqueux ou purulent-muqueux;
  • baisse d'attention.

Des signes récents sont associés à une hypoxie due à des modifications de la ventilation. Les enfants doivent respirer par la bouche. Si le bébé a un rhume, alors la toux, la fièvre, le mal de gorge peuvent survenir. En cas de rhinite allergique, les bébés présentent d'autres symptômes:

Lorsque l'atrophie du mucus apparaît sèche et sensation de brûlure. En cas de séparation des croûtes et des ulcères, des saignements se produisent.

Traitement

Le nez qui coule fréquemment chez un enfant devient la cause fondamentale des changements du microclimat dans l'appartement. Cela devrait être fait si l'air est trop sec. Les voies nasales s'assèchent et les gouttes nasales ne font qu'aggraver la situation et créer une dépendance. Humidifier l'air avec un appareil spécial. La salle doit être diffusée de temps en temps. À l'intérieur, effectuez quotidiennement un nettoyage humide. Il est démontré que bébé utilise le plus de liquide possible. Cela contribuera à l'élimination des toxines du corps.
Le régime général de traitement est le suivant:

  1. Rincer soigneusement la cavité nasale.
  2. Hydrater les muqueuses.
  3. Appliquez des gouttes pour réduire la séparation du mucus.
  4. Si nécessaire, utilisez des gouttes avec des antibiotiques.
  5. Utilisez des pommades antibactériennes.

Les antibiotiques et les médicaments antibactériens ne sont prescrits que par le médecin traitant. Il est important de maîtriser la technique du lavage de l'organe de l'odorat afin d'éviter une rhinite régulière chez les bébés. La procédure de lavage est effectuée avec des solutions salines. Il est possible de cuisiner à la maison en mélangeant le sel avec de l'eau dans la proportion d'une cuillerée à thé dans un verre d'eau. En outre, les enfants peuvent utiliser des sprays spéciaux au sel de mer.
Collargol et Protargol sont souvent prescrits pour réduire le mucus. Les parents utilisent des gouttes de rétrécissement capillaire avec rhinite fréquente, qui doivent être remplacées par des produits à base d’huile. Ils ne dessècheront pas trop le mucus de l'organe de l'odorat. Une excellente option sont les gouttes de Pinosol. L'inhalation avec un nébuliseur est efficace pour hydrater la membrane muqueuse.
Guérir un rhume sans médicament est presque impossible. Que faire de cette pathologie? Habituellement, les jeunes patients sont prescrits:

  1. Immunomodulateurs. Nazoferon est efficace.
  2. Solutions d’huile - vitamines A et E, argousier, églantine.
  3. Médicament vasoconstricteur Nazivin.
  4. Solutions salées Aqua Maris, No-Sol.
  5. Médicaments antihistaminiques - Cromohexal, Allergodil.
  6. L'acide salicylique en tant qu'agent antimicrobien.

L'utilisation de médicaments topiques est la base du traitement de la rhinite prolongée chez les enfants.

Recommandations générales

Avec une rhinite constante, il est important d'adopter une approche intégrée pour résoudre le problème. Les principaux moyens de lutter contre la pathologie sont les suivants:

  • exercices de respiration;
  • acupression
  • salles de bains chaudes;
  • compresses chaudes sur le nez;
  • dans la rhinite allergique protéger l'enfant contre l'irritation;
  • inhalation.

Au moment du sommeil, l'oreiller devrait être levé. Cela aidera à soulager la respiration de l'enfant. Un mucus excessif ne s'accumule pas dans le nez.
Lorsque vous effectuez toutes les recommandations pour sauver le bébé du froid peut être très rapidement. Il est important de consulter un médecin si seuls les premiers symptômes apparaissent. Même une petite manifestation de rhinite ne peut être ignorée.
"alt =" ">

Que faire si un enfant a constamment la morve

Un nez qui coule chez un enfant devient souvent un véritable test pour ses parents. En règle générale, la congestion du nez des enfants se manifeste par des caprices fréquents, un sommeil insuffisant et le refus de manger. Les causes de la rhinite chez les enfants peuvent être une variété de facteurs. Souvent, un nez qui coule est activé à la suite de longues promenades par temps humide et par temps froid.

Traitement de la rhinite chez l'enfant


Si un nez qui coule est observé chez les nourrissons, ils peuvent enterrer le nez avec du jus de betterave ou de carotte, 2 gouttes dans chaque ouverture nasale. Jus doit être seulement frais et dilué avec de l'eau en deux. Si l'enfant ne permet pas d'enterrer son nez, vous pouvez fabriquer du coton turundo imprégné de jus de betterave, qu'il convient d'insérer plusieurs fois par jour dans chaque narine.

Snot dans un enfant, leurs types. Méthodes de traitement

Quoi de plus désagréable pour les parents que les problèmes de santé d’un enfant? Quelles que soient les raisons pour lesquelles les enfants ont la morve, il est peu probable qu'il puisse se débrouiller sans thérapie à domicile ni médicaments. Avec un rhume, le bébé ne dort pas bien, mange, son humeur se dégrade. De plus, les parents craignent de penser à d'éventuelles complications. Le plus souvent, l'écoulement nasal est dû à une immunité affaiblie. Un durcissement progressif aidera dès la naissance. En cas de rhume prolongé, il est nécessaire de consulter un médecin.

Causes de la rhinite

La morve chez un enfant peut être une réaction à des facteurs tels que:

  1. Le rhume. Les pieds du bébé étaient mouillés en marchant par mauvais temps, ou il était trop mal habillé. Parfois, un enfant peut attraper un rhume, au contraire, parce qu'il est habillé trop chaud. Il a commencé à transpirer pendant le match, puis il a pris froid dans le vent froid.
  2. Infection virale (ARVI).
  3. Frapper un corps étranger dans le nez (souvent les bébés fourrent des cerises, des boutons et d'autres petits objets dans le nez).
  4. Conditions intérieures défavorables (humidité élevée ou air sec, présence de fumée de tabac ou odeurs irritantes).

Les causes du rhume peuvent être des allergies, ainsi que de l'anxiété ou de l'agitation.

Types de rhinite

Tout nez qui coule appartient à l’un des trois types suivants: infectieux, allergique ou vasomoteur.

Rhinite infectieuse

Si la morve est causée par une infection, la muqueuse nasale est endommagée par l'introduction du virus. Simultanément, des sécrétions de liquide et de mucus sont sécrétées. Le corps tente alors d’éliminer les bactéries, d’empêcher le virus de pénétrer dans les voies respiratoires et de propager l’infection aux organes voisins.

Un tel nez qui coule est l’un des symptômes de la grippe et de nombreuses maladies infectieuses infantiles (scarlatine, RVIV). En règle générale, l'écoulement nasal commence par un éternuement dû à une irritation et une inflammation de la muqueuse nasale, puis une morve transparente et liquide apparaît. En se rétablissant, ils s'épaississent. Les lésions infectieuses surviennent le plus souvent pendant la période de transition de l'année (début du printemps, fin de l'automne), lorsque le corps de l'enfant commence seulement à s'adapter aux changements de température et d'humidité de l'air ambiant et que les forces de résistance du corps sont affaiblies.

Rhinite allergique

Les éternuements, les larmoiements et la morve liquide chez les enfants deviennent souvent une réaction au pelage et à l'odeur des animaux, au pollen, à la poussière domestique, à certains médicaments, ainsi qu'aux fruits individuels, aux baies et aux autres aliments.

Dans certains cas, lorsque la cause de l'allergie est connue et qu'elle peut être éliminée (par exemple, pour exclure les produits allergéniques des aliments), la morve passe d'elle-même. Parfois, la cause des allergies est le pollen de bouleau ou d’herbe pendant la floraison. Ensuite, il est nécessaire de déterminer quel allergène agit sur l'enfant et de procéder au traitement approprié avec des antihistaminiques.

Rhinite vasomotrice

Il se produit en raison de l'expansion des vaisseaux sanguins dans le nez en raison de la consommation d'aliments chauds avec l'ajout d'épices. Un tel nez qui coule peut se produire si un oignon a été coupé dans la pièce ou si du poivre a été éparpillé. L'odeur de la fumée de tabac ou les arômes de parfum vifs peuvent également causer la morve. L'expansion des vaisseaux sanguins entraîne une inflammation de la muqueuse nasale. La morve est un moyen d'éliminer les bactéries qui causent l'inflammation.

Une telle morve chez un enfant est également le résultat d'expériences (querelles avec des amis, échecs à l'école). La rhinite vasomotrice peut durer longtemps, accompagnée de maux de tête, de troubles du sommeil, d'une détérioration de la mémoire et de l'attention.

Couleur et consistance de la morve

La morve transparente chez l’enfant apparaît généralement au début d’un rhume ou d’une grippe et peut aussi être une réaction allergique.

Si laissé sans surveillance, le processus inflammatoire du nez s'étend aux voies respiratoires et au nasopharynx, entraînant une inflammation de l'oreille moyenne (otite) ou des sinus maxillaires (sinusite).

La morve verte chez l'enfant apparaît généralement à l'étape suivante du processus inflammatoire de la muqueuse nasale. L’apparition d’une morve verte épaisse indique le développement d’un processus bactérien ou est associée à une situation de stress vécue par un enfant (déménagement dans un nouvel appartement, par exemple). S'il va à la maternelle pour la première fois, le risque de contracter une infection, qui se transmet par un éternuement et une toux, est accru. Les enfants utilisent souvent les mouchoirs, les serviettes et les mamelons d'échange des autres. L'infection est particulièrement possible si le bébé a une faible immunité.

La morve jaune chez un enfant apparaît à la fin du rhume à la suite d'un épaississement de la morve transparente. Mais ils peuvent également être la preuve d'un processus purulent dans les sinus, ce qui est dangereux pour ses complications graves. Une sinusite non traitée (inflammation de la muqueuse nasale) provoque une otite, une pneumonie, une méningite (inflammation des méninges), un rhumatisme. Par conséquent, si un nez qui coule dure plus d'une semaine, il est nécessaire de consulter un médecin. Lorsqu'un enfant a un rhume, il existe généralement des effets secondaires tels que larmoiement, élévation de la température jusqu'à 37,2 ° -37,4 °, perte de goût, acouphènes, perte auditive.

Snotty chez les nourrissons

Avec n'importe quel nez froid est habituellement bouché. Cette condition est particulièrement dangereuse pour les nourrissons, car des difficultés respiratoires empêchent le lait de téter correctement et empêchent le sommeil. Comme les voies nasales chez les bébés sont plus étroites que chez les enfants plus âgés, le nez se bouche rapidement. Il est plus difficile d'éliminer la morve d'un tel enfant, il ne peut se moucher et n'a pas encore appris à respirer par la bouche. Le bec doit être nettoyé avec un spray spécial.

Chez les nourrissons, un nez qui coule ne signifie pas nécessairement une maladie. Cela peut être dû au fait que l'organisme des miettes s'adapte au nouvel environnement. Les soselki transparents deviennent une réaction aux nouvelles odeurs, aux modifications du régime alimentaire de la mère, qui affectent la composition du lait. Souvent, ils passent seuls. Mais le risque n'en vaut pas la peine. Chez un tel bébé, les processus inflammatoires se propagent très rapidement. Le médecin vous dira quelle est la cause de la morve et vous prescrira le traitement approprié.

Vidéo: Préparations pour le traitement de la rhinite chez les enfants

Traitement de la rhinite

Si la morve est apparue chez un enfant à la suite d'un rhume, elle sera d'abord aidée en lavant la buse avec une solution saline: solution saline ou gouttes appropriées, conseillée en pharmacie (Aqualoise, Aquamaris, par exemple). Vous pouvez égoutter le nez avec une solution de sel de mer ou le laver à la camomille ou à l'extrait de calendula.

Si l'enfant est petit et ne sait pas se moucher, alors du jus d'aloès dilué coule dans son nez pour qu'il éternue, puis les voies nasales seront nettoyées. Il est recommandé aux bébés allaités de se laver le nez avec du lait maternel.

Le jus de betterave ou de carotte dilué est instillé dans un nez propre. Les parents doivent absolument vérifier l'effet de ces agents sur eux-mêmes pour s'assurer que le médicament ne provoque pas de sensation de brûlure.

Il convient de souligner ceci: avant de commencer à enterrer le nez du bébé avec un médicament acheté à la pharmacie, vous devez vous assurer qu'il est destiné à un enfant du même âge. Un médicament avec une concentration plus élevée peut causer des brûlures à la muqueuse nasale.

Si un enfant a un rhume, il a la morve, puis pour améliorer sa santé, il faut tout d'abord prendre soin des conditions normales de la pièce (température de 20 ° à 22 °, humidité de 60 à 70%). Pour ce faire, la pièce est souvent ventilée, effectuez un nettoyage humide. Il est nécessaire de prendre soin d'un enfant malade 6 à 7 fois par jour pour se débarrasser du nez. Pour faciliter la respiration, avant le sommeil, des préparations de vasoconstricteur, telles que Nazivin, Otrivin, s’égouttent dans le nez. De plus, ces gouttes désinfectent la membrane muqueuse.

Pour les enfants de moins de 4 ans, seules des gouttes sont utilisées car leurs voies nasales sont trop proches des tubes auditifs. Le liquide sortant du spray sous pression, accompagné de mucus, pénètre dans les tubes, ce qui conduit à une otite, une maladie beaucoup plus dangereuse qu'un nez qui coule doucement.

On sait qu’il existe une liaison réflexe entre la membrane muqueuse du nez et les pieds. Par conséquent, l'hypothermie des pieds provoque un rhume et un écoulement nasal chez un enfant. Si ses jambes sont froides dans la rue, il est recommandé de prendre un bain de pieds chaud pour lui après son retour à la maison. Le même principe de réchauffement des pieds est basé sur le traitement du froid commun et du froid à l'aide de chaussettes chaudes dans lesquelles de la moutarde sèche est versée. Une légère irritation des terminaisons nerveuses sur les pieds des pieds avec les huiles essentielles contenues dans la moutarde a un effet réchauffant sur le corps. L'essentiel est de garder les pieds au sec car vous pourriez vous brûler la peau. Cette méthode ne s'applique pas au traitement des très jeunes enfants.

Si un enfant a la morve, il faut lui donner beaucoup d'eau, car il perd du liquide. En outre, boire fréquemment aidera à faire face à une augmentation de la température corporelle.

Vidéo: Caractéristiques du traitement de la rhinite chez les enfants

Comment dégager un nez de la morve, quels vaporisateurs utiliser

Si la pièce est trop sèche et trop chaude, la membrane muqueuse de l'enfant commence à se dessécher, le mucus forme une croûte. Le brouillard salin aidera à les ramollir et à les éliminer. Vous pouvez également utiliser des tampons d'ouate imbibés d'huile d'olive ou d'argousier.

Remarque: Il ne faut pas oublier que les tampons ne doivent pas être trop petits ni tomber facilement du nez, sinon l'enfant pourrait éternuer et le tampon tomberait dans le système respiratoire. Il est impossible de nettoyer les deux narines en même temps.

Les procédures thermiques et le rinçage nasal aident à éliminer le rhume en 3-5 jours. En l'absence d'amélioration, l'enfant doit être présenté au pédiatre et à l'oto-rhino-laryngologiste afin de prévenir les complications.

Si l'enfant a le nez bouché par le rhume et les courbatures, vous pouvez utiliser un spray pour resserrer les vaisseaux sanguins. Un gonflement du nez provoque souvent des maux de dents.

La morve épaisse est traitée à l'aide de moyens permettant sa liquéfaction, ce qui aidera à nettoyer le nez (Rinofluimucil, Salin). Ils ne contiennent que du sel et de l'eau. Lorsque la rhinite allergique utilisé utilisé pulvérise avec des médicaments antihistaminiques.

Vidéo: Comment nettoyer le nez de la morve bébé

Méthodes traditionnelles de traitement de la rhinite

Se débarrasser de la morve est bon pour réchauffer le nez. Cela peut être fait même pour les très jeunes enfants. Pour vous réchauffer, utilisez un sac en tissu épais avec du porridge tiède ou du sel chauffé. Il est placé sur le nez. Le réchauffement ne peut pas être fait avec une antrite (processus inflammatoire purulent). Pour chauffer le nez, un œuf dur est également utilisé.

Une méthode populaire bien connue de traitement de la morve chez un enfant est l'inhalation de vapeur. La soude est versée dans de l'eau bouillante et laissée respirer les vapeurs alcalines. Vous pouvez utiliser pour l'inhalation une décoction de pommes de terre, de branches de sapin, ainsi que des décoctions d'herbes (camomille, sauge, menthe), de feuilles d'eucalyptus. Après avoir réchauffé le nez, versez un filet de jus d'aloès dilué ou un frottis muqueux avec de l'huile d'argousier.

Vous Aimerez Aussi