Dr. Komarovsky sur ce qu'il faut faire si le nez est bouché mais pas de mucus

Lorsque l'enfant a le nez bouché, les parents commencent immédiatement à rechercher les causes d'un rhume. Et franchement, ils devinent quand il s’avère que la vision de l’enfant par la maladie ne correspond pas au concept général de rhinite - il y a congestion, mais pas de mucus.

Evgeny Komarovsky, pédiatre, animateur de télévision et auteur de livres sur la santé des enfants bien connu, explique ce que cela pourrait signifier et comment y remédier.

À propos du problème

La congestion nasale sèche en médecine s'appelle «rhinite postérieure». Cette condition est plus dangereuse que tout nez qui coule, accompagnée d'une décharge, car elle peut indiquer un "dysfonctionnement" grave des organes ORL.

La congestion est associée à un gonflement des membranes muqueuses et l'absence de mucus en même temps indique le caractère non infectieux de la maladie. Si le nez qui coule est causé par un virus, il sera nécessaire de sortir du nez pour que le corps supprime les "invités" étrangers. Selon les médecins, la congestion sèche a le plus souvent provoqué une réaction allergique, un corps étranger coincé dans les voies nasales. Cette affection est également caractéristique des enfants présentant une courbure congénitale ou acquise de la cloison nasale, chez laquelle la respiration nasale dans son ensemble est significativement altérée.

Parfois, le nez qui coule sans écoulement - un signe que l'enfant a séché le mucus dans le dos, c'était la cause de l'enflure. Dans de rares cas, la rhinite sèche est le symptôme de problèmes cardiaques et circulatoires.

Un nez qui coule à sec peut aussi être médical, il affecte généralement les enfants dont les parents ont été traités pour une rhinite ordinaire avec des médicaments nasaux vasoconstricteurs pour tous les rythmes et le bon sens, contrairement à toutes les ordonnances et au bon sens des médecins.

Si un enfant inhalait accidentellement un morceau de nourriture, une miette, une petite partie d'un jouet, il est fort probable qu'il n'aura qu'un seul passage nasal, la deuxième narine respirera sans problème.

Danger

Le principal danger de congestion nasale sans sécrétion de mucus est l’atrophie possible des muqueuses nasales. Cela peut se produire si le problème a été ignoré ou si la condition a été traitée de manière incorrecte. Il est possible que l'apparition de maladies secondaires du nasopharynx entraîne des modifications irréversibles des tissus du système respiratoire.

Chez les enfants atteints de rhinite sèche, le sommeil est généralement perturbé, la névrose se développe en raison du manque de sommeil, ils deviennent agités et nerveux. Si la cause est pathologique (et que seul un médecin peut le déterminer), une rhinite non traitée au dos peut entraîner une détérioration de l'odorat et une perte d'audition.

La congestion sèche perturbe la circulation cérébrale. En cas d'absence prolongée de respiration nasale, de graves troubles du fonctionnement des vaisseaux cérébraux peuvent se développer.

Dr. Komarovsky à propos du problème

Evgeny Komarovsky semble un peu plus optimiste quant au problème de la congestion nasale sèche que la plupart de ses collègues. Selon un médecin réputé, 80% des cas de nez qui coule sans morve sont la conséquence de soins parentaux excessifs. En d’autres termes, les mères et les pères créent des conditions de serre pour les enfants: il fait chaud à la maison, vous ne pouvez pas ouvrir les fenêtres, «car il ya un petit enfant à la maison», vous ne devriez pas marcher par temps frais et venteux, car «un bébé peut tomber malade».

Une violation de la température dans le compartiment avec de l'air excessivement sec dans l'appartement conduit à un assèchement de la membrane muqueuse des voies nasales. Le système de sortie du mucus est perturbé, des poches sont formées et, par conséquent, le nez ne respire plus.

Komarovsky encourage les parents à surveiller de plus près l'enfant. S'il n'y a pas d'autres symptômes de mauvaise santé, à part l'étouffement, ne vous inquiétez pas trop.

Il suffit de créer un enfant dans de «bonnes» conditions pour une vie normale: selon le médecin, la température de l'air dans l'appartement ne doit pas dépasser 19 degrés, l'humidité de l'air doit être comprise entre 50 et 70%.

Dans la maison, il est nécessaire de faire le nettoyage humide plus souvent, pour aérer la pièce. L'enfant doit souvent marcher, les promenades doivent être aussi longues que possible jusqu'à l'âge du tout-petit.

Selon Komarovsky, la grippe bien connue et le VRAI commencent souvent par un nez bouché et sec. Dans ce cas, la réaction des voies nasales est un mécanisme protecteur. Habituellement, après un jour ou deux, un nez qui coule avec une infection virale devient nécessairement humide.

Les nourrissons atteints d'un rhume sec - un phénomène assez commun. Battre l'alarme ne vaut pas la peine, dit Evgueni Komarovsky. L'enfant s'adapte, s'adapte à l'environnement et, par conséquent, la congestion des voies nasales (qui sont déjà très étroites chez le nourrisson) est une variante de la norme. Les muqueuses chez les nouveau-nés se dessèchent aussi parce que la partie postérieure des voies nasales est rétrécie. De ce fait, les miettes dorment souvent la bouche ouverte. Habituellement, le symptôme disparaît de lui-même et sans aucun médicament dans les 2-3 semaines suivant la vie autonome des miettes en dehors du ventre de ma mère.

Comment traiter un nez qui coule dira le Dr Komarovsky dans la prochaine vidéo.

La rhinite sèche allergique n’est pas aussi courante chez les enfants que les fabricants de médicaments onéreux, ce qui pose un problème, ajoute Komarovsky. En effet, les malformations congénitales du septum nasal sont rares. Cette pathologie est généralement observée dès les premiers jours de la vie et la mère en sera informée, sinon à la maternité, puis lors du premier examen effectué par un pédiatre.

Comment trouver la cause d'une rhinite allergique, en quoi celle-ci diffère d'une rhinite infectieuse, explique le Dr Komarovsky dans la vidéo ci-dessous.

Komarovsky conseille de penser à un corps étranger dans le nez, tout d'abord, si l'enfant marche déjà et explore activement le monde. Déjà au moins pour cela, vous devez consulter le médecin ORL en interne.

Les enfants de l’année inhalent assez souvent diverses bagatelles, mais les parents ne peuvent pas en parler. Dans cette situation, sans l'aide d'un professionnel qualifié, cela ne suffit pas.

Traitement

Si la congestion sans mucus est causée par le dessèchement de ce dernier dans les voies nasales postérieures, aucun traitement spécifique n'est requis, dit Komarovsky. Les conditions environnementales optimales, comme mentionné ci-dessus, et parfois - laver le nez avec de l'eau de mer ou une solution saline faible. Ce médicament est sans danger et non toxique.

La condition principale - l'instillation ne devrait pas être trois ou quatre fois. Komarovsky dit que les procédures à l’eau salée ne seront efficaces que si les parents ne deviennent pas paresseux et commencent à s’égoutter dans le nez du bébé toutes les 20 à 30 minutes, sauf bien entendu au coucher.

Mais Evgeny Olegovich ne recommande pas de laisser tomber les gouttes nasales de vasoconstricteur d'un enfant sans nécessité extrême (sans rendez-vous).

Premièrement, ils causent une dépendance persistante à la drogue et, deuxièmement, leurs avantages sont temporaires, la congestion nasale revient toujours lorsque l'effet de la drogue se termine. Si le médecin vous a prescrit de telles gouttes («Nazivin», «Nazol», etc.), il n'est pas nécessaire de les laisser tomber plus de trois jours de suite. Ce n'est pas une recommandation, mais un impératif.

Komarovsky recommande de commencer le traitement en nettoyant les voies respiratoires des croûtes sèches de mucus. Pour ce faire, les parents peuvent utiliser l’aspirateur ou faire la lessive.

S'il y a un inhalateur à la maison, l'enfant peut être inhalé avec des huiles essentielles et des décoctions à base de plantes telles que la camomille, la sauge.

Condition obligatoire de rétablissement - régime de consommation abondante. Pour garder la membrane muqueuse sèche, l'enfant doit boire beaucoup. Le Dr Komarovsky recommande de donner au bébé plus d'eau sans gaz, thé, compotes, infusions à base de plantes, décoctions.

Il est important de se rappeler que l'enfant a besoin d'une grande quantité de liquide, non seulement pendant la maladie, mais également pour sa santé. Ensuite, ces maladies elles-mêmes, telles que la rhinite sèche et humide, tousseront beaucoup moins et les affections seront beaucoup plus faciles.

Si des allergies sont à l'origine d'une congestion sèche chez l'enfant, comme le confirment le médecin et des tests de laboratoire, le principal traitement, selon Komarovsky, consistera à isoler complètement la toxine de l'antigène auquel la réaction inadéquate du corps s'est produite. En outre, il serait préférable que papa et maman appliquent un régime hypoallergénique à leur enfant et veillent à ce que la maison ne comporte pas de poils, de poussière ou de produits chimiques ménagers à base de chlore.

Pourboires

Il est préférable d'humidifier l'air de l'appartement où vit l'enfant à l'aide d'un humidificateur. Mais cet appareil est assez coûteux et donc, si le budget familial ne dispose pas des fonds nécessaires à son achat, vous pouvez placer de petits récipients contenant de l’eau dans les coins qui s’évaporent, vous pouvez acheter un aquarium avec du poisson, mettre des serviettes mouillées ou des taies d’oreiller sur les piles et les mouiller régulièrement. Ce dernier est particulièrement important en hiver, lorsque les batteries sont chauffées et que l'air est encore séché.

Ne faites pas l'inhalation de l'enfant au-dessus d'un bol d'eau bouillante. Komarovsky encourage les parents à la prudence et rappelle que de telles procédures peuvent causer des brûlures aux muqueuses. Il est préférable de procéder à l'inhalation en utilisant un inhalateur spécial ou un dispositif avec un nébuliseur à pulvérisation fine.

En cas de rhinite sèche ne respectant pas les méthodes de traitement à domicile susmentionnées, Komarovsky conseille de se faire examiner par un pédiatre, un ORL, un allergologue et de subir un test sanguin pour la recherche d'anticorps, un test d'allergie. Il ne peut guérir la congestion, rappelle-t-il, que lorsqu'il est possible de trouver et de guérir la cause de son apparition.

Est-ce le nez de l'enfant, alors faire? L'enfant a le nez constamment bouché: traitement

Que faire si le nez de l’enfant est bouché? Les adultes sont tourmentés par cette question, essayant d’améliorer en quelque sorte la condition de l’enfant. Simultanément, l'état de santé général se dégrade, l'appétit faiblit. C'est particulièrement difficile pour les bébés pendant le sommeil. La congestion nasale peut survenir sans autres symptômes et peut être accompagnée de sécrétion de mucus, d'éternuements et de fièvre.

Le traitement n'est pas toujours efficace. Dans de nombreux cas, les médicaments et les procédures aident. Mais parfois, la congestion nasale est observée pendant une longue période. Pour que la thérapie en profite, vous devez d'abord trouver une explication de la raison pour laquelle le nez est bouché. Ensuite, il sera plus facile de trouver des traitements possibles. Pour consulter sur cette question, vous devez consulter un médecin.

Causes de difficultés respiratoires

Essayons de comprendre ce qui cause la congestion nasale. Les raisons peuvent être de nature différente. Ils affectent la santé des infections de la cavité nasale, des blessures, ainsi que l'exposition environnementale, l'hypothermie, l'air sec, l'accumulation de poussière et autres.

Les principales causes de congestion nasale sont:

  1. Le plus souvent, de tels problèmes surviennent lors de rhumes et de maladies virales. Lorsque l'hypothermie apparaît un nez qui coule et peut causer un nez. L'aggravation se produit en automne et au printemps, lorsque la température baisse fortement.
  2. La cause de la congestion nasale est souvent due à différents types d’allergies. L'inflammation et le gonflement de la membrane muqueuse se produisent sous l'influence des irritants. En conséquence, l'enfant éternue souvent, a de la difficulté à respirer par le nez ou coule constamment du nez.
  3. La congestion nasale peut causer une augmentation du volume des végétations adénoïdes, qui sont enflammées par des maladies fréquentes chez l'enfant. Ils essaient de résister à l'infection et donc de grandir. Des végétations adénoïdes enflammées recouvrent une partie de la voie nasale et il est plus difficile pour un enfant de respirer par le nez.
  4. Chez le nourrisson, la dentition devient l’une des causes courantes d’insuffisance respiratoire. Pendant cette période, l’immunité du bébé est affaiblie et un nez qui coule apparaît, accompagné d’une congestion.

La congestion nasale chez les enfants peut être accompagnée par la libération de mucus nasal.
accidents vasculaires cérébraux, éternuements, fièvre et autres symptômes. Très souvent, on rencontre de tels cas lorsque le nez est bouché, mais il n'y a pas de froid. Les raisons de cette condition peuvent être très différentes.

Congestion nasale

La congestion nasale chez les enfants en l'absence de nez qui coule peut être causée par un certain nombre de facteurs:

  1. Des dommages à la cloison nasale ou diverses anomalies dans sa structure affectent également la respiration normale.
  2. Souvent, les enfants parviennent à pousser ou à inhaler des corps étrangers dans le nez, ce qui provoque également une congestion nasale.
  3. L'air intérieur sec a un effet néfaste sur la membrane muqueuse. C'est pourquoi pose le nez. Cela est particulièrement vrai pendant la saison de chauffage.
  4. Des polypes peuvent se former dans la cavité nasale du bébé. Ils grandissent et ferment progressivement les voies nasales. Dans ce cas, l'intervention chirurgicale aidera à éliminer complètement le problème.

Certains parents doivent observer une telle image lorsque le nez de l’enfant est bouché et qu’il manque un nez qui coule. Contrairement aux rhumes, il est difficile de comprendre la cause de cette maladie. Mais laissez tout tel quel, ça ne vaut pas la peine. Il est nécessaire d'examiner l'enfant.

L'air sec provoque la congestion nasale

Pour provoquer une congestion nasale peut assécher l'air dans la pièce. Si les enfants ne souffrent que de congestion et que rien ne les dérange, il suffit d'utiliser une solution saline pour l'instillation dans le nez. Cette condition peut être expliquée par la stagnation du mucus dans les parties internes du nez. La solution saline est utilisée pour l’instillation toutes les 20-30 minutes.

Toujours dans la chambre pour assurer une humidité adéquate. Il devrait être d'au moins 50–60%. Il est recommandé de passer beaucoup de temps avec l'enfant à l'air frais.

Congestion nasale chez les bébés

L'écoulement nasal chez les nourrissons est plus aigu et peut rapidement entraîner des complications. Les petits bébés ont des voies nasales étroites et la congestion nasale pose de nombreux problèmes. L'enfant devient capricieux. Il a du mal à respirer, il refuse de se nourrir, il ne dort pas bien. Cette condition du bébé nécessite l'avis d'un médecin.

La perturbation de la respiration normale du nourrisson peut être due à l'état physiologique particulier de la muqueuse nasale. Comme il continue à se former dans les 2-3 mois qui suivent la naissance du bébé. Le mucus dans le nez peut former des croûtes avec de l'air sec dans la pièce. Cette condition, quand le nez est bouché, mais il n'y a pas de froid. L'enfant est petit et il lui est difficile de respirer par la bouche. Le traitement en tant que tel n'est pas requis dans ce cas. Assez pour maintenir une température plus basse dans la pièce et l'humidité normale. Le nez du bébé est nettoyé des croûtes séchées avec un coton-tige trempé dans une solution saline faible. À ces fins, utilisez du lait maternel.

Des causes plus graves peuvent causer une congestion nasale chez le nourrisson: virus, germes, allergies. Ne négligez pas cette condition. Les maladies négligées chez les jeunes enfants se développent très rapidement et peuvent entraîner
sinusite, augmentation des végétations adénoïdes, rhinite chronique, otite aiguë. Oui, et le bien-être général de l'enfant dans ce contexte se dégrade. Il y a de la fatigue, des pleurs. Si vous avez le nez chez un enfant, vous devriez consulter un oto-rhino-laryngologiste et un immunologiste pour obtenir des conseils.

Congestion nasale Prestige

Les enfants de la maternelle et de l’école primaire communiquent pleinement avec le monde extérieur. Ils contractent diverses infections, tombent malades, guérissent et
tomber malade à nouveau. La congestion nasale est assez fréquente chez les enfants de cette maladie.
l'âge Les maladies respiratoires sont la principale cause de difficulté à respirer chez les enfants d’âge préscolaire.

En plus des infections virales respiratoires aiguës, la respiration nasale chez les enfants d’âge préscolaire entraîne une augmentation du tissu lymphoïde dans le nasopharynx. Cette maladie est répandue. Le plus souvent, la croissance des végétations adénoïdes est enregistrée chez les enfants de 3 à 7 ans. La respiration devient difficile. L'enfant pose un nez la nuit, il peut renifler, ronfler et tousser le matin.

La congestion nasale affecte la circulation sanguine cérébrale et le bien-être général. L'attention et la mémoire de l'enfant en souffrent. L'inspection de spécialistes et le diagnostic précis de la maladie sont extrêmement importants.

Traitement médicamenteux

Si l'enfant a constamment le nez bouché, il pourra se laver le nez. Gouttes et pulvérisations appropriées à base d’eau de mer: "Akvamiris", "Aqualor", "Solin" et autres. Ils hydratent la muqueuse nasale. Dans certains cas, cela suffit amplement pour rétablir la respiration. De tels médicaments sont bons pour les enfants et plus d'enfants adultes.

Si l'enfant a mal au nez, vous pouvez utiliser des gouttes vasoconstricteurs. Ils ramènent rapidement le souffle à la normale pendant un moment. Ces gouttes n'utilisent pas plus de 3 à 5 jours. L'utilisation prolongée peut être contre-productive. Le nez penchera plus fort et ne sera plus sans gouttes.

Les gouttes vasoconstricteurs pour bébés ne peuvent pas être utilisées. Depuis l'âge de six mois, il est autorisé à instiller dans le nez que des gouttes avec de l'oxymétazoline (par exemple, le médicament "Nazivin"). Certains médecins ne recommandent pas l'utilisation de gouttes, même si l'enfant a un an. Nez posé - rincer avec une solution de sel marin. Et seulement à partir de 2-3 ans, d'autres types de gouttes sont autorisés. Diverses pommades et patchs aux huiles essentielles aideront à rétablir la respiration.

Si la congestion nasale est associée à des maladies graves, les médicaments ci-dessus ne peuvent que temporairement aider à soulager l’état de l’enfant. Pour un rétablissement complet, un traitement ciblé est nécessaire pour éliminer les principales causes de la maladie. Si un enfant a le nez et qu’aucun moyen n’aide, il doit être examiné pour en déterminer les causes.

Médecine populaire

Les méthodes populaires aideront l’enfant à retrouver son souffle en cas de congestion nasale.
traitement. Ils ont un effet plus doux sur le corps que les médicaments. Pour instillation dans le nez en utilisant les compositions à base de jus d'herbes et de légumes.

En cas de rhume et d'inflammation, les gouttes d'aloès peuvent aider à guérir le nez et à décongestionner. Les plants de jus de fruits frais ont été dilués avec de l’eau dans un rapport de un pour un et instillés 3 fois par jour. Les gouttes soulagent l'inflammation et favorisent la guérison.

Le jus de betterave a des propriétés curatives. Cela aide parfaitement dans les cas où le nez de l’enfant est bouché. Il est dilué avec de l’eau un à un et utilisé pour l’instillation trois fois par jour. Le jus de betterave peut provoquer une sensation de brûlure. Avant de laisser tomber le bébé, essayez-le vous-même. Si vous ressentez une sensation désagréable, vous devez la diluer davantage. Vous pouvez utiliser le jus de betteraves bouillies. Ce n'est pas si tranchant.

L'inhalation

L'inhalation aide bien dans les premiers stades de la congestion nasale. Parfois, il suffit de faire la procédure pendant 2-3 jours et la congestion passe. Versez un verre d'eau chaude dans l'assiette, ajoutez quelques gouttes d'huile de sapin et une demi-cuillère à café de soda. L'enfant doit inhaler les vapeurs pendant 10 minutes. Après l'inhalation, vous devez bien vous moucher.

Si vous faites de telles procédures trois fois par jour, un nez qui coule peut aller très vite en 2-3 jours. Inhalation particulièrement efficace contre le rhume et les infections virales. Au cours de la période d'exacerbation de diverses épidémies, ils sont utilisés à des fins prophylactiques.

Lavage nasal

Rincer le nez avec de l'eau salée est un moyen connu de rétablir la respiration.
Pour préparer la solution, vous aurez besoin d'une demi-cuillère à café de sel et d'un verre
eau bouillie légèrement tiède. Pour les enfants adultes, vous pouvez mettre une cuillerée de sel et, pour les plus petits, réduire la dose. Le nez est lavé avec une seringue ou une poire en caoutchouc au moins 3 fois par jour. Tous les enfants ne traiteront pas cette procédure avec compréhension.

Nez en peluche, pas de morve - un tel traitement suffit amplement. La solution saline aide à hydrater les muqueuses, élimine les germes et les virus. Dans le même temps, il affecte doucement la membrane muqueuse par rapport aux médicaments. Il peut même être utilisé par les enfants allergiques.

Massages

Un massage dans la zone nasale améliore la circulation sanguine et aide à soulager la maladie. Si l'enfant a le nez constamment bouché, cela a un effet sur les ailes du nez et juste au-dessus d'elles. Faites également attention à la zone du front située entre les sourcils et à proximité de l'oreille, près de la saillie (tréteau).

Ces procédures peuvent être effectuées en l'absence de température élevée, de sensations douloureuses et de lésions cutanées. L'acupressure est également efficace pour prévenir la congestion nasale. Cela peut être fait quotidiennement 1 à 3 fois par jour.

Échauffement

Dans des conditions qui ne sont pas compliquées par d'autres symptômes, le réchauffement du nez aidera à respirer en retour. À ces fins, des œufs à la coque cuits ou du sel de table chauffé conviennent bien. Deux œufs non encore refroidis sont appliqués sur les ailes du nez à droite et à gauche et chauffent pendant 5 à 10 minutes. Le sel est chauffé dans une casserole et enveloppé dans un linge. Avant de commencer les procédures thermiques pour votre bébé, essayez de vous appliquer du sel ou des œufs. Le bébé devrait être à l'aise.

Vous pouvez réchauffer le bébé si vous balancez ses jambes. Le sel est ajouté à un bassin d'eau chaude. Pour les enfants de plus de 3 ans, vous pouvez prendre de la moutarde. Pieds immergés dans l'eau, recouverts d'une couverture. La durée de la procédure est de 10 à 15 minutes. Ensuite, ils s'essuient les pieds et mettent des chaussettes chaudes. Les enfants de moins d'un an peuvent se réchauffer les pieds sous un jet d'eau tiède pendant 1 à 2 minutes. Les procédures thermiques sont contre-indiquées à une température corporelle élevée.

Comment soigner rapidement et efficacement la congestion nasale chez un enfant

Chaque parent est familier avec le problème de l'apparition d'une congestion nasale chez un enfant. Bien entendu, un nez qui coule ordinaire n'est pas dangereux, mais provoque un inconfort important et peut se transformer en maladies plus graves. En outre, pour le corps d'un enfant, une quantité insuffisante d'air peut nuire à l'état de santé général, car elle ne contient pas tout l'oxygène nécessaire pour atteindre le cerveau.

Indépendamment de la forme de la fuite, un tel problème doit être éliminé. Chaque parent doit donc savoir comment remédier à la congestion nasale d'un enfant. Il existe de nombreuses options pour aider un enfant dans une telle situation. Par conséquent, il ne sera pas superflu de vous familiariser avec chacune d’elles et de choisir ce qui est le plus rationnel à utiliser dans une situation donnée.

Congestion nasale chez un enfant: causes et signes

La congestion nasale chez un enfant peut causer des facteurs physiologiques ou pathologiques.

Avant de commencer le traitement de la congestion nasale chez un enfant, il est nécessaire d'effectuer un diagnostic correct et d'établir la véritable cause du problème. Autrement, le risque d'aggraver la situation est énorme. Il y a beaucoup de signes que l'enfant est étouffant, et pas un autre problème.

Ils sont principalement comme suit:

  • difficulté prononcée à respirer
  • l'enfant ne dort pas bien
  • Squisse, renifle fortement, parfois même le ronflement apparaît

Ces symptômes peuvent être complétés par l'apparition d'une toux ou d'un mal de gorge, d'une fièvre et d'un malaise général. Tous ces signes, bien entendu, doivent être considérés en relation avec les enfants plus jeunes qui ne savent toujours pas parler. Pour ainsi dire, les enfants qui parlent vont dire à leur père ou à leur mère ce qui les préoccupe.

C'est important! Un très petit enfant (jusqu'à 6 mois) est inhérent au phénomène de la rhinite physiologique. Son essence réside dans le fait que les voies respiratoires (en particulier dans le nez) sont étroites, de sorte que l'organisme des enfants ne reçoit pas assez d'air. Par conséquent, parfois, les enfants respirent avec la bouche. Dans une telle situation (bien entendu, s’il n’ya pas d’autres signes d’une maladie possible), l’alarme ne doit pas être déclenchée. La rhinite physiologique n'est pas traitée, elle ne peut que se développer.

Les causes de la congestion nasale sont beaucoup plus importantes que les symptômes. Mais il y a 5 groupes principaux:

  1. Apparition, évolution ou conséquences des maladies ORL. Cette raison est déterminée tout simplement. Il est important de vérifier la présence de phénomènes tels que fièvre, toux ou douleur, mal de gorge, rougeur de la gorge, détérioration du sommeil.
  2. Immunité réduite. Si le niveau de protection du corps diminue même légèrement, les microbes immédiatement activés provoquent une augmentation de la sécrétion de mucus dans le nez. Pendant cette période, il est utile de commencer à renforcer l’immunité de l’enfant avec des médicaments, des fruits et d’autres moyens, sans quoi le risque de tomber malade deviendrait plus grave.
  3. Caractéristiques anatomiques Pour cette raison, on peut inclure un septum nasal courbé, la présence d'adénoïdes hypertrophiés dans les voies nasales, des processus inflammatoires et des phénomènes similaires. Dans ce cas, pour traiter efficacement la congestion nasale, l'enfant doit être présenté à un médecin, ou plutôt à un oto-rhino-laryngologiste.
  4. Maladies chroniques. Si vous ne traitez pas systématiquement une maladie catarrhale, la formation de maladies chroniques, telles que la sinusite, la rhinite, des allergies de toutes sortes, etc. est alors possible. Les maladies chroniques ne doivent être traitées qu'avec l'aide d'un médecin.
  5. Facteurs externes indésirables. Peu de gens le savent, mais les voies respiratoires d’une personne n’acceptent pas certains facteurs externes. Par exemple: air sec ou trop mouillé, beaucoup de poussière, de duvet ou de laine - peuvent provoquer une congestion nasale chez un enfant.

Drogues contre la congestion

Des préparations médicales sûres contre la congestion nasale peuvent être prescrites par un médecin en fonction de la cause et de l'âge de l'enfant.

Le traitement de la congestion nasale chez un enfant est une mesure nécessaire. Comme pour toute autre maladie, le traitement de cette maladie est particulièrement efficace à l'aide de médicaments. Mais ici, il est nécessaire de respecter toutes les mesures de sécurité (catégorie d'âge du médicament, posologie, contre-indications, etc.), sinon le traitement ne peut qu'aggraver la situation en causant d'autres problèmes. En général, il est important de consulter un médecin ou au moins un pharmacien de pharmacie avant de prendre tout médicament.

Il existe de nombreuses aides dans la lutte contre la congestion nasale chez les enfants, mais il convient tout d’abord d’utiliser des aspirateurs et des solutions salines. Même chez les nourrissons, le nettoyage de la cavité nasale des sécrétions excessives de mucus nécessite l'utilisation de tels agents. Il y a beaucoup de médicaments de ce type dans les pharmacies, vous ne devez donc choisir que parmi vos préférences: ils sont tous efficaces. L'essentiel est que l'enfant ne soit pas allergique à l'un des composants du médicament.

Après cela, de préférence avec l’autorisation du médecin, vous pouvez utiliser des gouttes vasoconstricteurs. Ils vont supprimer le gonflement de la muqueuse nasale et assurer le fonctionnement normal du système respiratoire de l'enfant, au moins 8-10 heures.

Les gouttes vasoconstricteurs ne doivent pas être utilisées trop souvent ni trop longtemps, car dans ce cas, elles peuvent créer une dépendance et ne faire qu’aggraver la situation.

Outre les médicaments susmentionnés, il convient également d’utiliser des médicaments à spécialisation étroite, c’est-à-dire ceux qui visent spécifiquement la maladie à l’origine de la congestion. Cela peut être des antibiotiques, des médicaments contre les maladies chroniques, des antihistaminiques, etc. Dans ce cas, une visite chez le médecin est obligatoire, car la prise de médicaments inappropriés peut causer d'autres problèmes de santé plus graves à l'enfant.

Vidéo utile - Comment se laver le nez pour les enfants:

Si l'allergie est la cause de la congestion nasale, le traitement doit être instauré en minimisant le contact avec les allergènes. Et puis commencer à donner à l'enfant des médicaments anti-allergiques, à la fois d'usage général et local. En plus d’eux, vous pouvez utiliser des gouttes vasoconstricteurs et des solutions salines.

C'est important! Avant de donner tel ou tel médicament à un enfant, chaque parent doit être sûr que cela ne lui fera pas de mal. Au minimum, il est utile d'étudier attentivement le mode d'emploi et de consulter un pharmacien à la pharmacie. L'option idéale est un traitement avec la participation directe d'un médecin.

Méthodes traditionnelles de traitement

Le jus d'aloès est considéré comme l'un des remèdes populaires les plus efficaces contre la congestion nasale.

La congestion nasale, bien sûr, n’est pas un problème aussi grave, mais elle ne vaut pas la peine d’être traitée uniquement avec des remèdes populaires. Une excellente solution serait de combiner les médicaments avec ceux que vous fabriquez avec vos propres mains. Comme le montre la pratique, ils constituent une aide précieuse pour lutter contre la congestion.

Les recettes folkloriques les plus efficaces:

  • Gouttes d'huile. Ils sont préparés tout simplement, mais malgré cela, ils sont très efficaces. Pour la préparation de gouttes d'huile, vous avez besoin de 80 à 100 grammes d'huile d'olive et de 10 à 15 ml de teinture de valériane pour l'alcool. Versez les deux ingrédients dans le flacon et agitez bien. Ensuite, placez-les dans un endroit sombre pendant 6 à 10 jours. À la fin du terme, enterrez l'enfant 2 gouttes dans chaque narine 2 à 3 fois par jour.
  • Jus d'aloès À partir de feuilles d'aloès fraîches, presser le jus dans un récipient. Goutte à goutte 4 fois par jour dans le nez de l'enfant (quelques gouttes dans chaque narine).
  • Solution d'oignon. Un excellent outil qui combine des propriétés antibactériennes et anti-actuelles. Pour préparer une telle solution est simple: il est nécessaire de mélanger le jus d'oignon avec de l'eau bouillie dans des proportions égales. Pour s'égoutter dans le nez de l'enfant, il ne faut pas plus de 3 fois par jour, une goutte dans chaque narine.
  • Jus de betterave Très bien supprime les betteraves congestion nasale. Il suffit de faire sortir son jus et d'enterrer 2 à 3 gouttes dans chaque narine, plusieurs fois par jour.
  • Décoction de camomille. Faites une décoction de camomille, versez une cuillère à soupe de plante sèche avec un verre d'eau bouillante. Quand il refroidit, faites un rinçage du nez avec du bouillon.

C'est important! Les remèdes populaires mentionnés ci-dessus ne présentent aucune contre-indication significative. L'essentiel est que l'enfant ne soit pas allergique à leurs composants.

Inhalation de nébuliseur

L'inhalation de nébuliseur à une température corporelle élevée est interdite!

En plus de prendre des médicaments ou des remèdes traditionnels pour lutter contre la congestion nasale chez un enfant, il existe un certain nombre de procédures qui sont une excellente aide pour se débarrasser de la maladie.

Le meilleur de toutes les options est l'inhalation. Bien sûr, cette procédure peut être réalisée à l'ancienne, en faisant bouillir de l'eau avec des pommes de terre, des oignons, des betteraves ou des huiles essentielles. Mais le progrès ne reste pas immobile, donc l'inhalation avec un nébuliseur sera un moyen plus rationnel et efficace.

Le nébuliseur est un dispositif spécial pour l'inhalation.

Un tel appareil peut être trouvé en tant que médecin et acheté à la pharmacie. Par inhalation avec un nébuliseur, l’effet du traitement de la congestion augmentera considérablement.

Le processus d'inhalation consiste lui-même dans le fait qu'un certain liquide est versé dans un ballon spécial, puis que l'appareil le transforme en particules dispersées que l'enfant respire. Ce liquide consiste en une solution saline et un médicament spécifique qui convient au traitement d’une maladie dans un cas particulier.

Les solutions pour inhalation suivantes sont particulièrement efficaces:

  • teinture de propolis sur l'alcool dans le rapport de 1:20 avec physique. solution
  • Tonsilong dans les ratios: 1: 1 (+7 ans) et 1: 2 (de 1 à 7 ans) - avec la même solution saline
  • furatsiline pure parfaitement adaptée au traitement de la congestion nasale, conséquence de la maladie ORL
  • teinture de calendula sur de l'alcool - dans un rapport de 1:40 avec une solution saline (pas plus de 4 ml de teinture à la fois)
  • Interféron - une ampoule doit être diluée avec 3 ml de solution saline

C'est important! L'inhalation n'est pas le traitement principal, mais un ajout à cela. L'inhalation ne coûte pas plus de 2 fois par jour.

Comme vous pouvez le constater, pour soigner la congestion nasale chez un enfant, il suffit de suivre les recommandations présentées ci-dessus. Le traitement sera plus efficace si vous utilisez immédiatement et par inhalation, des médicaments et des remèdes populaires.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Les méthodes du traitement du nez bouché chez l'enfant selon Komarovsky

Contenu de l'article

La base physiologique de la congestion nasale est l’obstruction (obstruction) des voies respiratoires. Il se produit en raison d'une inflammation des muqueuses, pouvant être déclenchée par des allergènes ou des agents pathogènes. Dans le même temps, le "nez grognant" chez le nouveau-né peut être une manifestation de la rhinite physiologique, qui ne nécessite pas de traitement médicamenteux. Dans cet article, vous apprendrez comment traiter l'obstruction du nasopharynx chez les nouveau-nés et les enfants plus âgés.

Pédiatre d'opinion E.O. Komarovsky

E.O. Komarovsky soutient que la congestion nasale chez un enfant ne nécessite aucun traitement. Ce n’est qu’un symptôme, ce qui indique le développement d’un grand nombre de maladies, dont certaines ne sont pas du tout liées au système respiratoire. Il est possible d'arrêter les manifestations désagréables de la maladie uniquement si les causes principales de la pathologie sont identifiées et éliminées.

Un pédiatre attire l'attention des parents sur le fait que la difficulté à respirer par le nez chez le nourrisson au cours des 8 à 10 premières semaines de la vie est le plus souvent associée à l'adaptation du nasopharynx aux conditions environnementales.

La rhinite physiologique est une conséquence du travail défectueux des muqueuses des voies respiratoires. Au cours des deux ou trois premiers mois de leur vie, ils peuvent produire plus de mucus nasal qu’ils ne le devraient. Cependant, au fil du temps, la congestion nasale est éliminée par elle-même et sans utilisation de drogues.

Le plus souvent, chez les bébés, le nez est bouché en raison du développement d'une infection des voies respiratoires. Le corps des enfants est presque dépourvu d'immunité adaptative (spécifique), ce qui aide à faire face aux attaques d'agents pathogènes - adénovirus, staphylocoques, rhinovirus, méningocoques, etc. Introduits dans les tissus du nasopharynx, ils provoquent une inflammation et un gonflement, à la suite desquels les voies respiratoires passent.

Si la congestion nasale ne passe pas dans les 2-3 semaines, vous devez prendre rendez-vous avec un pédiatre.

Si un enfant se plaint d'une violation de la respiration nasale, vous devez d'abord rechercher la cause du problème. Il est peu probable qu'un parent inexpérimenté puisse diagnostiquer la maladie de manière indépendante. Par conséquent, lorsque la détérioration du bien-être de l'enfant, vous devez demander l'aide d'un spécialiste expérimenté.

Principes de traitement des nouveau-nés

Peu de parents comprennent que chez le nouveau-né, le nasopharynx n’est pas tout à fait pareil que chez l’adulte. Les voies respiratoires chez les bébés étant très étroites, la moindre augmentation de la fonction de sécrétion des glandes unicellulaires dans la membrane muqueuse entraîne une congestion nasale. Dans la plupart des cas, les mères tentent de faire face au "grunt" de la buse à l'aide de gouttes vasoconstricteurs. Cependant, les médicaments conventionnels provoquent souvent des réactions allergiques chez les enfants et un gonflement encore plus important du nasopharynx.

Purification des muqueuses des sécrétions

La première chose à faire lors de la pose du nez chez un nourrisson est de réduire la viscosité du mucus. Le secret aqueux est assez facilement évacué des voies respiratoires, ce qui facilite la respiration. Pour éliminer les sécrétions du nasopharynx, Komarovsky recommande de procéder comme suit:

  • Posez le nouveau-né sur son dos en plaçant un petit coussin de taie d'oreiller ou une serviette sous la tête.
  • goutte à goutte 3-4 gouttes de chlorure de sodium dans votre nez (vous pouvez préparer une solution saline en dissolvant 1 c. à thé de sel dans 1 litre d'eau bouillante);
  • prenez l'enfant dans vos bras pour le tenir droit;
  • Insérez l'embout de l'aspirateur dans la narine et aspirez le mucus accumulé.

C'est important! Il est impossible d'enterrer des gouttelettes d'huile pour diluer le mucus.

Les préparations nasales grasses telles que Pinosol, Evkacept et Pinovit ne peuvent pas être utilisées pour traiter les nourrissons. En raison de l'étroitesse des voies nasales, elles stagnent dans le nasopharynx, ce qui ne fait qu'aggraver le bien-être du nouveau-né.

L'utilisation de gouttes vasoconstricteurs

Comme déjà mentionné, il est impossible d'enterrer les préparations habituelles de vasoconstricteur du nouveau-né. Ils contiennent trop de principes actifs susceptibles de provoquer des réactions secondaires - nausées, vomissements, diarrhée, etc. Si une violation de la respiration nasale est associée à une inflammation des voies respiratoires supérieures, des médicaments pédiatriques épargnés aideront à éliminer le gonflement:

Ils ne peuvent être utilisés qu'en dernier recours et uniquement selon les recommandations du pédiatre. Il est important de se rappeler que les nourrissons respirent principalement avec le nez. Une congestion prolongée peut donc entraîner l'apparition de complications terribles.

Nez hydratant

Si l'enfant grogne son nez, la raison en est peut-être une croûte formée dans les canaux nasaux. Il s’agit d’un mucus nasal desséché, dû à une hydratation insuffisante de la muqueuse. Pour provoquer leur apparence peut sécher ou poussiéreux dans la pièce.

Restaurez une respiration normale en appliquant des gouttes nasales hydratantes. Avec leur aide, il est possible non seulement d'empêcher la membrane muqueuse de se dessécher, mais également d'adoucir et d'éliminer en douceur les croûtes du nez. Pour le traitement des patients les plus jeunes peuvent utiliser ces médicaments:

Pour renforcer l'immunité locale dans les voies respiratoires supérieures, il est recommandé d'enterrer l'interféron dans le nez. La congestion nasale chez le nouveau-né ne disparaît que si la viscosité de la sécrétion nasale dans le nasopharynx est relativement basse.

Pour prévenir l’épaississement du mucus, E.O. Komarovsky recommande de maintenir une humidité de l'air suffisamment élevée dans la pièce - au moins 60%.

Traitement des maladies infectieuses

L'infection respiratoire est la cause la plus courante d'obstruction des voies respiratoires. Les champignons, les germes et les virus provoquent une inflammation des tissus, ce qui entraîne inévitablement un œdème des narines internes (Joan). Pour vraiment faire face au problème, il est nécessaire de traiter non pas les conséquences de la maladie, mais sa cause - la flore pathogène. Ce n'est que dans ce cas qu'il sera possible d'obtenir une récupération complète.

Antibiotiques et antiviraux

Le traitement des infections respiratoires implique l'utilisation de médicaments détruisant la flore pathologique. Si l'obstruction du nasopharynx a été déclenchée par un virus, elle peut être éliminée à l'aide de médicaments tels que:

Il faut comprendre que l'accumulation de mucus dans les voies respiratoires constitue un environnement favorable au développement de bactéries. Et si l'infection par le virus n'est pas éliminée à temps, les microbes le rejoindront bientôt. L'inflammation bactérienne chez les enfants peut être guérie en prenant de tels antibiotiques:

C'est important! Des médicaments tels que "Minocycline", "Doxycycline", "Lévomycétine" et "Tétracycline" ne sont pas recommandés pour le traitement des enfants.

Prescrire un traitement antibiotique ne peut être un médecin que lorsque le diagnostic est clarifié. En règle générale, pour éliminer à 100% les infections des voies respiratoires, il est nécessaire de suivre un traitement antimicrobien d’une durée minimale de 7 à 10 jours.

L'inhalation

Éliminer la congestion nasale sans morve en utilisant l'inhalation d'aérosols. Pour la procédure, Komarovsky recommande l’utilisation d’un compresseur ou d’inhalateurs à ultrasons. Un pédiatre attire l'attention des parents sur le fait que les solutions utilisées lors des inhalations vont pénétrer non seulement dans le nasopharynx, mais également dans les bronches. Par conséquent, lors du choix des médicaments, vous devriez consulter votre médecin.

Les enfants âgés de plus d'un an peuvent tousser du mucus qui s'accumule dans les voies respiratoires. Par conséquent, pour diluer la sécrétion nasale et soulager le gonflement, vous pouvez utiliser ces médicaments:

L'inhalation n'est qu'un moyen de diluer et d'hydrater la membrane muqueuse. Par conséquent, elles ne peuvent pas être utilisées comme base pour traiter les maladies ORL.

Gouttes nasales

Chez les enfants âgés de 3 à 4 ans, il est possible de traiter le nez bouché à l'aide de préparations topiques, notamment des gouttes nasales. Certains médicaments aident à éliminer le gonflement, d'autres - l'infection et d'autres - l'irritation. En pédiatrie, ces types de médicaments intranasaux sont couramment utilisés pour traiter les patients jeunes:

  • vasoconstricteur - "Snoop", "Nazivin";
  • antiseptique - "Protargol", "Collargol";
  • hydratants - «Salin», «No-Sol»;
  • antiviral - "Viferon", "Grippferon".

Si la congestion nasale persiste plus de 7 jours, vous devez montrer l'enfant au pédiatre. Il est impossible d’utiliser des agents vasoconstricteurs plus de 5 jours de suite, car ils créent une dépendance et peuvent contribuer au développement de la rhinite atrophique.

Traitement d'allergie

Si un enfant n'a pas de morve et que sa respiration est perturbée, il peut s'agir d'une réaction allergique. La poussière domestique, les plantes à fleurs, les poils d'animaux, le duvet, etc. peuvent provoquer une inflammation des organes ORL. La première chose à faire lors du traitement des allergies est d'éliminer les irritants. Si cela n’est pas possible, il est peu probable que l’on puisse se passer de la drogue.

Dans la pratique pédiatrique pour éliminer la rhinite allergique peut être utilisé:

  • les antihistaminiques ("Loratadin", "Parlazin") - soulagent le gonflement en réduisant la sensibilité des récepteurs à l'histamine;
  • Les corticostéroïdes intranasaux (Nazarel, Aldecin) accélèrent la régression de l'inflammation et rétablissent l'intégrité des zones enflammées des muqueuses;
  • préparations barrières («Prevalin», «Nazaval») - préviennent la rechute d'une réaction allergique;
  • enterosorbents (Filtrum STI, Polysorb) - éliminent les substances toxiques et les allergènes du corps des enfants.

Vous ne pouvez pas abuser des médicaments hormonaux, car ils nuisent à la fonction des glandes surrénales.

Si les symptômes de la maladie ne disparaissent pas au bout d'un mois, la cause de l'obstruction du nasopharynx n'est probablement pas une réaction allergique. Dans ce cas, le médecin doit revoir le diagnostic et faire un nouveau traitement pour un petit patient.

Conclusion

La congestion nasale s'accompagne du développement d'un grand nombre de pathologies allergiques et infectieuses. Par conséquent, le schéma thérapeutique dans chaque cas correct dépendra des raisons qui ont provoqué des dysfonctionnements du nasopharynx. Chez le nourrisson, une violation de la respiration nasale est souvent associée à des causes physiologiques; par conséquent, pour corriger le problème, il suffit de respecter l'hygiène de la cavité nasale.

En cas d'inflammation infectieuse des organes respiratoires, E.O. Komarovsky recommande l'utilisation de médicaments à action symptomatique et etiotrope. Le premier vous permet d'éliminer les manifestations de la maladie (glucocorticoïdes, gouttes antiallergiques et vasoconstricteurs) et le second - de détruire la flore pathogène des voies respiratoires (antibiotiques, antiviraux). L'inflammation allergique est traitée avec des antihistaminiques, des glucocorticoïdes et des enterosorbents.

Un enfant a le nez bouché: comment aider?

CONTENU:

→ Pourquoi le bébé a-t-il le nez bouché?
→ Traitement, diagnostic de la congestion nasale chez l'enfant
→ médicaments pour le traitement de la congestion nasale
→ Médecine traditionnelle pour la congestion nasale
→ Vidéo: Un enfant a le nez bouché: comment aider?

Au minimum, les personnes souffrant de rhinite chronique perdent leur capacité de travail et se plaignent de maux de tête. En raison du manque constant de sommeil, les patients se lassent rapidement de tout exercice, ils ressentent la faiblesse générale du corps. La cause de cet inconfort est le manque d'oxygène dans le cerveau, qui devrait normalement passer par les voies respiratoires.

Cure la congestion nasale n'est pas du tout difficile, mais il est nécessaire de diagnostiquer la cause de l'apparition de l'œdème. Un nez qui coule peut être une conséquence de traits congénitaux de la cavité nasale, d'un rhume ou même de la présence de tumeurs.

Pourquoi le bébé a-t-il un nez?

La congestion des voies nasales peut être provoquée chez les enfants pour 4 raisons principales:

  1. La présence de maladies ORL concomitantes;

Très souvent, l'enfant est enrhumé après avoir attrapé un rhume ou une maladie infectieuse, a trop refroidi ou a eu une réaction allergique. Dans de tels cas, il est difficile pour les enfants de respirer, on observe une respiration sifflante ou un mal de gorge, ils deviennent irritables en raison d'un sommeil de mauvaise qualité, la température corporelle peut augmenter, une toux apparaît.

  1. Immunité réduite;

Selon les recherches, les enfants modernes ont le nez qui coule plus souvent que les bébés il y a 10-20 ans. Cela s'explique par le fait que leur immunité est réduite en raison de leur séjour constant dans des salles fermées et du fait que l'organisme n'est pas préparé à diverses situations environnementales. Puisque le corps des enfants ne se durcit pas dans les conditions de l'écologie moderne, ils s'inquiètent de la congestion nasale, qui conduit à une mauvaise perception du matériel pédagogique à l'école. Si un tel nez qui coule n'est pas traité, il peut se transformer en une forme chronique, ce qui entraînera une perte auditive.

Une cause commune d'inflammation nasale peut être un septum nasal courbé, la présence d'adénoïdes dans la cavité nasale, un processus inflammatoire aigu dans les sinus paranasaux. Pour découvrir la cause exacte du rhume, l'enfant doit apparaître à l'otolaryngologue.

  1. Maladie chronique;


En outre, la cause du gonflement du nez peut être l’une des maladies chroniques, par exemple la sinusite, qui provoque un gonflement de la membrane muqueuse, non caractérisée par un écoulement nasal. La rhinite allergique est une autre maladie grave. Il entre longtemps dans la forme chronique et peut être causé par des allergènes domestiques tels que duvet, de la poussière, des couvertures en laine, etc. Si un enfant souffre d'une maladie allergique, il s'améliore lorsqu'il quitte la pièce avec des allergènes.

Traitement, diagnostic de la congestion nasale chez l'enfant

Étant donné que les causes du nez qui coule chez un enfant sont nombreuses et qu'elles ont toutes une nature différente de l'évolution, pour le traitement de la congestion nasale, il est nécessaire de procéder à un diagnostic précis des sinus. Au bureau ORL, les enfants sont examinés selon plusieurs méthodes:

  • L'otoscopie;
  • La rhinoscopie;
  • Mezafaringoskopii.

En outre, vous pouvez effectuer une tomographie par ordinateur des sinus paranasaux ou une radiographie. Également fait des tests pour la présence d'infections dans les voies respiratoires et des échantillons d'allergènes.

Il est important de noter que le traitement de la rhinite chez les enfants est effectué un peu différemment de celui des adultes. Par exemple, les bébés ne peuvent pas égoutter les médicaments vasoconstricteurs dans le nez. Ils peuvent seulement enlever le gonflement du mucus et essayer de déduire le secret en utilisant des méthodes douces. Tout d'abord, il est recommandé de procéder à une rééducation, qui permettra de restaurer la coque, en supprimant l'inflammation.

Le traitement de l'enfant est effectué à l'aide de telles procédures:

  • Se rincer le nez;
  • L'inhalation;
  • Onguents chauffants.

Rincer la cavité nasale peut être sans danger pour les enfants avec de la saumure. Pour sa préparation, vous aurez besoin d'une cuillère de sel de mer et d'un verre d'eau tiède. Le lavage est effectué plusieurs fois par jour avec un microclyster ou une seringue conventionnels. Pour que la procédure soit effectuée avec une efficacité maximale, l'enfant doit ouvrir la bouche. Au bout d'un certain temps, le mucus disparaît, ainsi que les microorganismes responsables de l'inflammation de la muqueuse.

Pour l'inhalation, utilisez un bain conventionnel avec de l'eau chaude, où vous pouvez ajouter une goutte d'huile de sapin ou un peu de soda au bout d'une cuillère. Les vapeurs d'inhalation peuvent respirer pendant 10 minutes et à la fin de la procédure, il est nécessaire de bien se moucher. Il est recommandé de répéter les procédures de respiration 3 fois par jour.

Les pommades chauffantes peuvent être utilisées comme procédure supplémentaire. Il peut être appliqué sur les pieds, les tempes et les sinus nasaux du bébé. Il est préférable d'utiliser des pommades aux huiles essentielles d'eucalyptus qui ont un effet réchauffant sur les voies respiratoires.

Si tous les moyens légers n’ont pas l’effet recherché, vous ne pouvez utiliser que les gouttes vasoconstricteurs dosées pour le développement ou les diluer avec des préparations aqueuses pour adultes. En aucun cas, vous ne pouvez pas prescrire de tels fonds par eux-mêmes, il est nécessaire de consulter un pédiatre.

Médicaments pour le traitement de la congestion nasale

Le premier assistant pour améliorer la respiration nasale sera constitué d’aspirateurs spéciaux ou de solutions salines vendues en pharmacie. Ils doivent procéder à une douche nasale, même pour les bébés, afin de nettoyer les sinus du mucus accumulé. Et seulement alors, après autorisation du médecin traitant, il sera possible d'utiliser des gouttelettes vasoconstricteurs qui soulageront le gonflement de la membrane muqueuse, elles permettront de régler le processus de respiration normal.

Il est très important de traiter immédiatement l'inflammation de la cavité nasale, car le manque d'oxygène affectera négativement le développement mental du bébé. Un écoulement nasal chronique peut entraîner une pathologie physique et diverses complications, notamment une perte auditive et une altération de la circulation sanguine dans le cerveau. Par conséquent, les parents doivent surveiller en permanence le maintien d'un nasopharynx en bonne santé.

Si l'enfant a le nez bouché, mais qu'il n'y a toujours pas de décharge, la cause de ces symptômes est probablement la phase initiale du rhume. Dans ce cas, vous pouvez utiliser des gouttelettes pharmaceutiques, telles que Naphthyzinum ou Glazolin. Toutefois, s’il est possible d’utiliser d’autres types de moyens pour éliminer les poches, les médecins recommandent jusqu’à la dernière abstention de ne pas utiliser les gouttes pour le traitement des enfants.

La rhinite allergique peut être traitée de deux manières:

  1. Minimiser le contact avec les allergènes;
  2. Appliquez des antihistaminiques.

Afin d'éviter tout contact avec des substances allergènes, vous devez d'abord les reconnaître. Les enfants souffrent généralement de congestion nasale en raison de la floraison saisonnière de plantes ou d’agents pathogènes tels que les acariens, les laines, les oreillers en duvet, les animaux domestiques et d’autres. un docteur.

En cas de rhinite infectieuse, vous devez contacter un immunologiste, qui identifiera la cause de la congestion nasale et vous prescrira des médicaments pour traiter les infections.

Lorsqu'un nez qui coule est la cause d'un septum courbé, de nombreux parents décident de faire opérer l'enfant pour le corriger. Vous ne pourrez vous débarrasser de la congestion nasale qu’après le retrait chirurgical de la pathologie anatomique.

Si les polypes ou les végétations adénoïdes deviennent la cause du rhume, le problème peut être résolu comme suit:

  1. Enlevez les excroissances qui se forment au fil des ans, la chirurgie;
  2. Attendez jusqu’à l’âge de 8 ans, lorsque les végétations adénoïdes diminuent et que la respiration du bébé redevienne normale sans l’intervention du chirurgien.

La formation de polypes ou de végétations adénoïdes dépend souvent de la région de résidence des enfants et des conditions de vie. Une cause fréquente de néoplasme est la sinusite chronique, qui touche principalement les enfants qui sont en contact avec leurs pairs la majeure partie de la journée. Avec le mauvais traitement de la maladie, elle peut prendre des formes plus graves: sinusite, ethmoïdite, etc. Pour le diagnostic de la sinusite, vous pouvez vous inscrire à des radiographies ou à une échographie des sinus.

Si un enfant est diagnostiqué avec une sinusite, il sera nécessaire de prendre un traitement antibiotique. Lorsque l'œdème de la muqueuse appliquer des médicaments anti-inflammatoires. Les troubles hormonaux peuvent également causer une congestion nasale. Dans de tels cas, un traitement hormonal est indispensable.

Une autre raison de l'écoulement nasal est de pénétrer dans la cavité nasale d'un corps étranger. Même un petit objet peut provoquer un processus inflammatoire constant, il doit donc être détecté et éliminé à l'aide d'instruments ORL spéciaux.

Souvent, la cavité nasale gonfle sans raison particulière et sans rhume. Il s'agit très probablement de rhinite vasomotrice, qui provoque une inflammation de la membrane muqueuse à la suite d'une intolérance aux conditions environnementales de la région. Pour résoudre ce problème, il existe une cryothérapie ou "vaccination contre le froid". Cette procédure contribue au développement d’anticorps dans le corps de l’enfant, mais elle ne protégera pas totalement le bébé des impacts environnementaux, car son corps réagira constamment à des «conditions nuisibles». Mais la cryothérapie facilite la respiration et ne provoque pas d'effets secondaires.

Quant aux bébés, ils n'utilisent pas de lavage pour éliminer le rhume, car tout le mucus formé quitte la cavité nasale par lui-même. Mais dans certains cas, vous devez toujours laver le nez avec une solution saline avec une poire ou une seringue.

Médecine traditionnelle pour la congestion nasale

Ceux qui sont habitués à utiliser la médecine traditionnelle pour le traitement peuvent recommander des moyens simples, peu coûteux, mais efficaces pour éliminer le gonflement de la muqueuse et la congestion nasale. Les anciennes recettes étaient utilisées même par nos ancêtres, ce ne sont pas des allergènes, ne donnent pas de symptômes secondaires et sont aussi efficaces que les médicaments modernes.

Il existe plusieurs méthodes éprouvées de traitement du rhume à l'aide de la médecine traditionnelle:

Bien réchauffer les sinus nasaux peuvent être des œufs chauds ou chauffés dans une casserole de sel, recouverte dans un sac en tissu. Deux œufs à la coque peuvent être appliqués des deux côtés du nez et attendre qu'ils refroidissent. Un sel chaud dans les sacs pour mettre sur les sinus pendant 10 minutes. De cette manière simple, vous pouvez supprimer le gonflement et vous débarrasser de la congestion nasale.

Dans de l'eau tiède (1 c. À soupe), diluez une cuillerée de sel et rincez la cavité nasale jusqu'à 4 fois par jour. Il est préférable d’utiliser du sel de mer et de mélanger dans un verre jusqu’à dissolution complète des cristaux.

Pour creuser dans le nez peuvent être des jus de plantes naturelles, par exemple, l'aloe vera. Pour les gouttes, vous pouvez presser le jus d'une feuille d'une plante de la maison et le diluer avec de l'eau bouillie et froide en deux. Il est préférable d'utiliser une solution fraîchement préparée à chaque fois, plutôt que de la mettre au réfrigérateur pour une utilisation ultérieure. Convient également au jus dilué d'oignons.

  1. Moyens de restauration;

Il est possible de traiter la congestion nasale à l'aide de thés fortifiants issus de plantes riches en vitamine C. Par exemple, les thés à la framboise, au tilleul et aux raisins de Corinthe sont bons. Ils peuvent ajouter du citron, du miel. En outre, il est bon de faire cuire les pieds du bébé dans de l'eau chaude avec de la moutarde, mais uniquement si les enfants n'ont pas de température. Un tel réchauffement est particulièrement efficace si l'enfant est enveloppé dans une couverture et peut transpirer.

L'acupression est un autre moyen efficace. De simples pressions de doigt dans la région des sinus nasaux aident à débloquer les voies nasales, à soulager l’enflure et à normaliser la circulation sanguine. Afin de trouver les types de massage les plus efficaces, vous pouvez lire les recommandations sur des sites spécialisés.

Quelle que soit la méthode de traitement choisie, la congestion nasale chez un enfant doit être éliminée dès que possible et les méthodes appropriées et éprouvées doivent être utilisées à cet effet.

Vous Aimerez Aussi