Comment traiter la morve blanche épaisse chez un enfant

Chez un bébé en bonne santé, la morve ne coule pas. L'écoulement de la muqueuse nasale ne doit que l'hydrater, sans s'écouler. Quand un enfant a la morve nette, cela ne signifie pas qu'il est malade. Ces sécrétions peuvent être causées par une réaction allergique ou par des causes non infectieuses. Mais le changement de couleur et / ou de consistance de la morve indique presque toujours un processus inflammatoire actif provoqué par des microorganismes pathogènes. Par conséquent, s’il ya une morve blanche épaisse chez un enfant, la façon de les traiter devrait être un pédiatre.

Contenu de l'article

Pourquoi épaissir morve

Voyons tout d'abord la morve blanche chez un enfant. Qu'est-ce que c'est: une maladie ou une réaction allergique? Ce n'est certainement pas une allergie. La nature allergique de la décharge est très liquide, comme si l'eau coulait du nez. Ils sont incolores et inodores et disparaissent rapidement après la fin du contact avec l'allergène ou la prise d'antihistaminiques.

Une raison non infectieuse pour laquelle un enfant a la morve blanche (en particulier les nourrissons et les enfants en bas âge) peut devenir trop sèche dans la pièce où il dort ou passe beaucoup de temps. Le séchage des muqueuses ne permet pas de nettoyer le nez normalement et le mucus peut s'épaissir et s'accumuler dans les voies nasales.

Mais dans 90% des cas, la morve blanche et douloureuse chez un enfant signale qu'une infection est présente dans le corps et que, si elle n'est pas traitée, elle ira plus loin et affectera le rhinopharynx et les bronches. Confirmant indirectement cette suggestion, les symptômes sont les suivants:

  • augmentation de la température corporelle (même légère);
  • rougeur et maux de gorge;
  • diminution ou manque d'appétit;
  • comportement inhabituel du bébé;
  • une forte diminution de l'activité, de la léthargie;
  • chez les jeunes enfants - pleurs fréquents, nervosité.

Le médecin peut enfin confirmer le diagnostic et déterminer quels micro-organismes pathogènes sont causés par le processus inflammatoire. Afin de réaliser des tests de laboratoire: tests d'urine et de sang, frottis sur la microflore et examen des expectorations. Après le diagnostic, le traitement est sélectionné individuellement.

Méthodes de traitement

Comment traiter la morve blanche chez un enfant dépend de la gravité de la maladie. Habituellement, les antibiotiques ne s'appliquent pas aux premiers stades du SRAS et de la grippe. En cas d'évolution simple de ces maladies, plusieurs jours de repos au lit, des gouttes nasales anti-inflammatoires et des médicaments antiviraux suffisent. Vous pouvez connecter et méthodes traditionnelles de traitement.

Mais si la maladie progresse activement, un traitement complexe intensif sera nécessaire. Dans ce cas, il est nécessaire de résoudre simultanément plusieurs problèmes qui ne peuvent pas être traités par un seul médicament, même le plus moderne.

Un bon effet thérapeutique associe traitement médicamenteux et traitements à domicile. Les remèdes homéopathiques peuvent être une excellente aide.

Tous les moyens de traiter la morve blanche chez un enfant peuvent être répartis dans les groupes suivants:

  • traitement de la toxicomanie;
  • physiothérapie;
  • médicaments homéopathiques;
  • méthodes de traitement folklorique.

Chacune de ces méthodes a ses avantages et ses inconvénients, mais le plus souvent, elles sont utilisées dans différentes combinaisons, le médecin le plus expérimenté pouvant choisir individuellement la plus optimale.

Les meilleurs médicaments

Les meilleurs médicaments qui aideront à guérir plus rapidement la morve blanche chez l'enfant sont ceux qui ont été prescrits par votre médecin. Le choix des médicaments doit prendre en compte de nombreux facteurs: âge, poids, présence de maladies chroniques et réactions allergiques, en particulier l’évolution de la maladie. Même si vous connaissez bien votre enfant, vous ne pouvez pas rassembler tous ces facteurs et choisir la bonne combinaison de médicaments.

Pour un traitement complexe, on utilise généralement plusieurs groupes de médicaments:

  • gouttes vasoconstrictrices dans le nez - afin d'éliminer rapidement la congestion, de soulager l'enflure et de rétablir une respiration normale;
  • anti-inflammatoire - pour éliminer l'irritation des muqueuses du nez et du nasopharynx;
  • des antihistaminiques sont parfois prescrits, même si la morve n'est pas un symptôme d'allergie, mais ils aident à éliminer rapidement le gonflement et à réduire la quantité d'écoulement;
  • antibactérien - si les frottis et les cultures montrent la présence de bactéries pathogènes, elles les affectent de manière destructive;
  • antipyrétique - lorsque la température corporelle dépasse 38,5 ° C, symptomatiquement, après normalisation - est annulé;
  • immunomodulateurs - activer le système immunitaire, aider à vaincre rapidement la maladie;
  • homéopathique - prescrit au stade initial de la maladie et / ou dans le cas où l'utilisation d'antibiotiques est contre-indiquée pour une raison quelconque.

Quels médicaments spécifiques conviendront à votre enfant, seul un pédiatre devrait en décider. La tâche des parents est de suivre scrupuleusement toutes les prescriptions du médecin, en aucun cas de dépasser la dose, ni d’arrêter le traitement avant le rétablissement complet. Sinon, il existe un risque élevé d'effets secondaires et de complications diverses.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie accélèrent considérablement le processus de guérison, car elles renforcent le système immunitaire, activent les processus de régénération et renforcent l'effet des médicaments. Mais si, pour une raison quelconque, il n’est pas possible d’emmener l’enfant à la clinique pour des interventions chirurgicales, certaines d’entre elles peuvent être effectuées à la maison.

Voici un tableau de conformité approximatif, qui vous indiquera comment les procédures de physiothérapie professionnelles peuvent être remplacées à la maison:

La morve blanche chez les adultes et les enfants - causes, symptômes supplémentaires et traitement

Les maladies ORL de nature inflammatoire ou infectieuse chez les enfants et les adultes sont accompagnées de l’apparition d’un symptôme tel que la morve blanche - écoulement nasal épais et opaque. Le traitement est prescrit conformément au diagnostic, il s’agit d’une pharmacothérapie complète associée à l’utilisation de procédures physiothérapeutiques et de remèdes naturels à base de plantes.

Qu'est-ce que la morve blanche

Chez une personne en bonne santé, la membrane muqueuse des voies nasales produit constamment un secret muconasal appelé morve. Ce fluide est constitué d’eau (90%), de protéine de mucine (3-4%), de sels et de cellules épithéliales (1-2%). Il a un effet antibactérien, protège les voies respiratoires de la pénétration d'infections, de virus et de particules de poussière. Les changements d'épaisseur, de couleur et de quantité des sécrétions muqueuses indiquent la présence d'une infection ou le développement de maladies inflammatoires du nasopharynx.

Raisons

La morve blanche chez l'adulte est le symptôme d'un processus inflammatoire pouvant se développer dans les sinus frontaux (avec l'apparition d'une sinusite ou d'une sinusite), d'amygdales du rhinopharynx (avec une adénoïdite), résultant d'une réaction allergique ou d'un traitement inapproprié du rhume ou d'une autre maladie respiratoire. Si les sécrétions ont une teinte jaune et changent de consistance, il est probable que des centres purulents se soient formés dans les voies nasales.

Épais

L’apparition d’écoulements visqueux abondants du nez de couleur blanche avec des caillots denses peut être causée par une infection bactérienne ou virale. Dans certains cas, accompagné de la croissance dans les voies nasales des tumeurs polypeuses. La rhinite bactérienne contribue au développement de maladies telles que:

  • inflammation des végétations adénoïdes;
  • rhinite virale;
  • sinusite infectieuse

Pendant la grossesse

Au cours de la période de port d'un enfant, une femme devrait traiter sa santé avec une attention particulière. De nombreux médicaments pris au cours de cette période ne sont pas souhaitables en raison de l’impact potentiel de leurs substances actives sur le développement du fœtus. Pour cette raison, courir même les maladies les plus anodines comme un nez qui coule ne vaut pas la peine. Les écoulements blancs du nez pendant le soufflage peuvent indiquer une inflammation de la membrane muqueuse. Par conséquent, lorsqu’ils apparaissent, une femme enceinte devrait immédiatement consulter un médecin.

Avoir un enfant

Une morve blanche chez un enfant peut apparaître au stade de récupération après une infection virale respiratoire aiguë ou un rhume; dans ce cas, elles indiquent la fin de la maladie, acquièrent progressivement une consistance liquide, une transparence et disparaissent complètement au bout de deux à trois jours. Dans d'autres cas, l'écoulement nasal blanc peut être causé par:

  • adénoïdite;
  • la rhinite;
  • la sinusite;
  • polypose des voies nasales;
  • altération de la structure physiologique des voies nasales (courbure du septum nasal);
  • les caries et autres maladies des dents supérieures;
  • mononucléose infectieuse;
  • complication après infection virale des voies respiratoires.

Mousseux

Le mucus mousseux, libéré par le nez, suggère que le processus inflammatoire du nasopharynx passe à un stade chronique. Dans cette situation, le pédiatre prescrit un examen approfondi afin d'identifier les causes et la localisation de l'inflammation, et recommande des mesures complètes pour prévenir le développement d'une maladie chronique. Dans de rares cas, du mucus mousseux précède l'apparition d'une rhinite allergique chronique, bien que la plupart des réactions allergiques soient accompagnées d'une morve transparente.

Épais morve bébé

Au cours du traitement de la rhinite chez les nourrissons, l’apparition d’une teinte blanche indique la fin de la lutte du corps avec l’agent infectieux. Cependant, si le processus de nettoyage du nasopharynx n’est pas effectué correctement, une infection secondaire peut se développer (dans ce cas, les sécrétions changent de couleur en blanc ou en vert). À cet égard, il est extrêmement important de laver les voies nasales du nourrisson à temps, afin de maintenir une humidité et une température optimales dans la pièce où il se trouve, afin que le bébé en convalescence reçoive les soins appropriés.

Comment traiter les écoulements nasaux blancs

Le traitement de la morve épaisse chez les adultes et les enfants s'effectue par la méthode de la thérapie complexe, comprenant le lavage des fosses nasales et des sinus, la prise d'antibactériens (dans le cas d'une infection bactérienne), d'anti-inflammatoires et d'antihistaminiques. Le schéma et la durée du traitement dépendent du diagnostic. Dans différentes conditions, il peut ressembler à:

  • polypes: lavage avec une solution de dimédrol et de dioxidine, prise d'un antihistaminique (loratidine, suprastine, claritine), antibiotique (bioparox local, injecté);
  • inflammation purulente (adénoïdite, sinusite): antiseptiques locaux, injection (Miramistin, Furacilin, Chlorophyllipt); anti-inflammatoire (Erespal, Fosidal, Inspiron); laver avec l'utilisation de médicaments dauphin, aquamaris;
  • inflammation virale: lavage avec un antiseptique; antiviral, agent immunomodulateur (Viferon, izoprinosine).

Médicaments

Le traitement médicamenteux comprend la prescription d'antibactériens, d'antiseptiques et d'antihistaminiques (en cas d'inflammations suppuratives graves), d'anti-inflammatoires et d'antiviraux (en cas de maladie virale ou autre).

  1. Miramistin. Antiseptique à action antivirale et bactéricide. Il est appliqué localement, par injection, la posologie et la durée du traitement dépendent de l'âge du patient, à choisir par le médecin traitant. Il n’existe aucune contre-indication, sauf en cas d’intolérance individuelle aux composants du médicament.
  2. Bioparox. Aérosol pour les injections nasales. Activité antibactérienne et anti-inflammatoire antibiotique. Le schéma thérapeutique consiste en 2 injections dans chaque passage nasal, 4 fois par jour pour les adultes et une injection pour les enfants de plus de 2,5 ans. Avant le début de cet âge n'est pas nommé. Il est utilisé uniquement selon les directives du médecin traitant et en stricte conformité avec le schéma recommandé par celui-ci.

Remèdes populaires

Un mucus nasal blanc et épais est mieux traitable si des remèdes traditionnels sont utilisés dans le cadre du traitement. Il est recommandé aux adultes et aux enfants de laver les voies nasales à l’aide d’infusions d’herbes, de prendre dans le jus des "antibiotiques naturels", de faire des inhalations à la vapeur et de se caresser la gorge avec des antiseptiques naturels. Méthodes de traitement recommandées:

  • inhalations avec décoctions à base de plantes (à base de sauge, de genévrier, d'eucalyptus, de menthe ou de leurs teintures). Deux ou trois fois par jour, pendant 5-7 minutes, selon les recommandations médicales;
  • jus de betterave au miel: mélanger les ingrédients (pour un verre de jus, 1/2 c. à thé de miel liquide), égoutter dans le nez après le rinçage, 2-3 fois par jour pendant 7-10 jours;
  • lavage à la teinture de propolis: on utilise 60 mg de propolis pour 600 ml de liquide; rincer toutes les 3 à 5 heures pendant les cinq premiers jours de traitement.

Comment traiter un enfant

Le schéma de traitement de la morve chez les enfants dépend du diagnostic, vise non seulement à éliminer le symptôme, mais également à lutter contre la maladie qui l'a provoqué. En cas de diagnostic, des lavages nasaux réguliers avec des préparations antiseptiques (Miramistin, Furacilin) ​​seront prescrits. Selon la maladie, la pharmacothérapie complexe comprend:

  • ARVI: antiviraux nasaux à usage topique;
  • inflammations purulentes sévères (sinusite, sinusite, adénoïdite): antibiotiques, antihistaminiques, injections de gluconate de calcium, physiothérapie;
  • infections virales, polypose: médicaments antiviraux, immunomodulateurs, sprays antiseptiques.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Comment traiter la morve blanche chez un enfant et pourquoi ils apparaissent

Normalement, les écoulements nasaux sont complètement absents ou absents, mais en très petites quantités. Le mucus aide à nettoyer les voies nasales, donc si on commence à le produire en excès, on peut parler d’un facteur gênant. Par la couleur du rhume et sa consistance, il est possible de déterminer la nature de la maladie apparue.
Cependant, les parents doivent se rappeler que seul le pédiatre ou l'oto-rhino-laryngologiste sera en mesure de répondre à la question de savoir pourquoi la morve blanche est apparue chez un enfant, ce que cela signifie et comment le traiter.

Pourquoi morve s'épaissit?

Deux raisons conduisent toujours à un épaississement du mucus nasal:

  1. manque d'humidité dans le corps (typique de la saison froide, lorsque l'air est sec et que l'enfant boit moins);
  2. l'inflammation des sinus paranasaux n'est pas de nature purulente.

Les sinus (sinus paranasaux) sont bordés d'une fine membrane qui produit du mucus, qui est généralement «balayé» par les cellules ciliées et qui s'écoule par de petits trous dans la cavité nasale.

Lorsque ce «système de drainage» est bloqué contre l'enflure, il est généralement dû à une inflammation causée par une hypothermie, une infection ou des allergies. Les glandes des sinus continuent de produire du mucus, offrant ainsi un terrain propice aux bactéries.

Le système immunitaire déclenche la réponse inflammatoire, qui consiste en un afflux de globules blancs (leucocytes) dans la zone enflammée pour combattre les "envahisseurs pathogènes". En conséquence, ils meurent tous les deux, entraînant une augmentation de la quantité de mucus et, par conséquent, son épaississement. La couleur blanche résulte de l’épaississement et du séchage de la morve transparente.

Un symptôme caractéristique est une sensation de pression sur le visage ou une douleur au front et aux pommettes, qui s'aggrave lorsque la tête est inclinée.

Réaction allergique

Le plus souvent, une morve blanche chez un enfant indique la présence d'une réaction allergique à un déclencheur volatil.

Vous pouvez distinguer les allergies d’autres pathologies grâce aux caractéristiques suivantes:

  • larmoiement des yeux;
  • éternuements fréquents et répétés;
  • toux sèche;
  • écoulement nasal abondant.

Pour tous ses symptômes multiformes, l’allergie survient à une température corporelle normale. Le nez qui coule peut complètement passer en quittant la pièce. S'il y a une réaction à la floraison des plantes, la morve au contraire apparaîtra dans la rue.

Grippe et SRAS

Au stade initial, le mucus nasal a une consistance fluide et transparente. Au fur et à mesure que la maladie progresse, elle s'épaissit, devient blanche et peut prendre une couleur jaune pâle.

L’infection respiratoire diffère des autres pathologies par les symptômes suivants:

  • température corporelle jusqu'à 38,5 degrés;
  • faiblesse générale;
  • manque d'appétit;
  • le bébé devient pleurnichard, léthargique.

Ce symptôme est plus fréquent chez les enfants hors saison, si l'enfant fréquente un jardin d'enfants ou une école. La morve peut également blanchir et épaissir pendant la période de récupération après un rhume.

Sinusite

L'inflammation des sinus maxillaires est une complication après une grippe non traitée ou d'autres problèmes infectieux. Initialement, la pathologie est accompagnée d'une séparation abondante de la rhinite blanche, puis le secret devient vert ou jaune.

  • température corporelle jusqu'à 39 degrés;
  • douleur dans les joues, le front, la mâchoire supérieure;
  • durée du cours (les symptômes durent une semaine ou plus).

Un nez blanc qui coule chez un bébé peut indiquer un certain nombre de problèmes bactériens dans le nasopharynx. Ceux-ci incluent la rhinite bactérienne, la sinusite, l'inflammation des végétations adénoïdes et même l'angine.

En présence de morve blanchâtre dans les miettes avec fièvre, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin.

Il n'y a pas d'états dangereux. Par exemple, la morve blanche chez les nourrissons suggère parfois que des éructations avec un mélange ou du lait sortaient par le nez. Si cela s'est produit une fois, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Il est impossible de déterminer la maladie à la maison. Le diagnostic complique le manque de connaissance des parents et l'incapacité de l'enfant à parler de son état. Les enfants adultes sont souvent rusés et cachent les symptômes pour ne pas être traités par injection.

Options de traitement

La méthode idéale pour le traitement de la rhinite consiste à rincer les voies nasales avec des solutions spéciales. Mais on persuade rarement les enfants d'être traités de cette façon. Par conséquent, pour aider à venir gouttes nasales, ainsi que des médicaments pour l'irrigation du nez.

La physiothérapie montre également de bonnes performances. Certaines méthodes sont déjà autorisées pour les nouveau-nés. Parfois, les parents traitent la morve blanche chez un enfant à l'aide de médicaments homéopathiques.

La question est controversée, mais certaines ont un effet positif.

Traitement de la toxicomanie

Les parents doivent se rappeler qu'un spécialiste devrait prescrire des médicaments. Ce n'est pas tant à cause de la nocivité des drogues, car elles sont pour la plupart absolument sans danger et ne contiennent rien d'autre que de l'eau de mer.

Pour l'auto-traitement, vous pouvez manquer le temps, de sorte que l'infection "s'assied" dans le corps, et la maladie prend une forme chronique.

Médicaments pour les enfants:

  • Protargol. Le médicament est composé d'ions d'argent. La poudre est produite, puis le pharmacien prépare la composition nécessaire sur la base de la recette. Pour le traitement des enfants de moins de 12 ans, une concentration de 1% est utilisée.
  • Otrivin. La substance principale est le chlorhydrate de xylométazoline. Contient également de nombreux additifs supplémentaires, dont 70% de sorbitol. Il s'avère que l'action vasoconstricteur empêche la production excessive de mucus.
  • Miramistin. Antiseptique sans goût ni odeur. Il a une grande efficacité contre la plupart des bactéries, les champignons, empêche leur reproduction ultérieure.
  • Vibrocil C'est également un agent combiné à action vasoconstricteur. Il est prescrit pour la rhinite aiguë.
  • Nazivin. Gouttes nasales avec le même effet que les autres remèdes énumérés ci-dessus. Soulage l'inflammation, gonflement, empêche l'apparition de rhinite en excès.
  • Furacilin. Antibiotique bon marché mais efficace. Il est utilisé après consultation d'un spécialiste du déroulement compliqué de la maladie.

Les gouttes nasales de vasoconstricteur deviennent rapidement addictives, après quoi elles cessent d'agir, et le mucus du nez se distingue constamment. Afin de ne pas nuire à votre enfant, vous ne devez utiliser ces médicaments qu'en cas d'absolue nécessité, par exemple la nuit. Et pas plus de 5 jours.

Physiothérapie

Avec un grand succès, il est possible de guérir la morve blanche volumineuse chez un bébé à l'aide d'un médicament physiothérapeutique. L'exposition à la chaleur, à la lumière, aux ultrasons ou aux courants aide à soulager le processus inflammatoire, a un effet tonique.

Qu'est-ce qui s'applique au traitement de la rhinite:

  1. ultraviolet;
  2. rayonnement laser;
  3. thérapie ultra haute fréquence.

Toutes ces procédures sont effectuées par le médecin à l'accueil sur le site par l'oto-rhino-laryngologiste. Parmi les méthodes les plus courantes, on utilise des inhalations, des bains de pied ou des emplâtres à la moutarde.

Cependant, tout échauffement est interdit lorsqu'un processus purulent est détecté dans les voies nasales (ils sont indiqués par la couleur jaunâtre ou jaune des sécrétions).

Homéopathie

Certains parents préfèrent croire aux remèdes homéopathiques et ils les aident. D'autres sont extrêmement sceptiques. Une chose est sûre: avec l’homéopathie seule, il est presque impossible de guérir un nez qui coule compliqué. Ces médicaments sont plus utilisés pour la prévention que pour le traitement.

C'est pourquoi il est recommandé d'utiliser ces médicaments en association avec d'autres médicaments après discussion avec le pédiatre traitant.

  • Cinnabsin;
  • Corisalia;
  • Circuit d'allium;
  • Aconite;
  • Gelzemin;
  • Lymphomyosot;
  • Echinacea Compositum;
  • Girel;
  • Mercurius Solubilis.

L'influence de la plupart des remèdes homéopathiques sur le corps d'un petit enfant de moins de 3 ans n'a pas été étudiée, vous ne devez donc pas expérimenter. Votre médecin devrait faire confiance au choix du traitement, car l’utilisation de l’homéopathie peut contribuer à la perte de temps ainsi qu’à l’absence totale de traitement.

La survenue d'un rhume de cerveau épaisse chez un bébé empêche une respiration normale. Par conséquent, le schéma thérapeutique pour un tel problème doit être sélectionné dès que possible. Le résultat le plus efficace et le plus rapide est l'utilisation de gouttes nasales vasoconstrictrices en association avec la réception d'antibiotiques locaux et, dans le cas d'une origine allergique de la maladie - les antihistaminiques, prescrits par le médecin.

Causes de buses blanches chez un enfant - traitement

Une respiration difficile et une congestion nasale amènent un inconfort terrible non seulement pour l'enfant, mais également pour l'adulte. Le mucus nasal peut avoir une couleur différente. Le corps humain réagit à tout changement dans son état avec les signes correspondants. La morve blanche chez un enfant parle du type de maladie, de son stade.

Pourquoi le mucus blanc apparaît

A l'état normal, la membrane muqueuse produit une morve transparente, en présence de violations dans le corps humain, des sécrétions d'une certaine couleur. Pourquoi la morve transparente blanche apparaît-elle? Nous allons essayer de donner une réponse complète à votre question. Ainsi, les raisons de leur formation peuvent indiquer de telles maladies:

  • les caries avec la propagation du processus inflammatoire dans les sinus près de la mâchoire;
  • adénoïdite, la maladie commence à se développer à la suite d'une inflammation sous-traitée de l'amygdale nasopharyngienne, une inflammation du tissu lymphoïde situé dans le pharynx;
  • la deuxième phase de la rhinite avec une infection virale respiratoire aiguë, au cours de cette période, une morve blanche et spumeuse peut apparaître;
  • réaction allergique;
  • l'apparition d'une maladie infectieuse ou d'un processus inflammatoire;
  • la sinusite est un type de sinusite;
  • inflammation de différentes étiologies de la membrane muqueuse des cellules de l'ethmoïde;
  • La sinusite est une pathologie inflammatoire des sinus paranasaux de nature bactérienne, virale, fongique ou allergique.

D'épaisses pertes blanches dans les voies nasales de l'enfant peuvent parler des complications de la rougeole et de la grippe. Une condition similaire chez les nourrissons est caractérisée par les conséquences après l'accouchement et la mauvaise adaptation de l'enfant à l'environnement. Un nez qui coule, accompagné de sécrétions blanches, peut être de nature infectieuse, allergique, vasomotrice. Chez les bébés adultes, cela peut résulter d'un amincissement des membranes muqueuses, ainsi que de l'utilisation prolongée de médicaments vasoconstricteurs.

Morve devient blanche

Chez une personne en bonne santé, du mucus liquide clair est sécrété par le nez. Les changements survenant dans la cavité nasale s'accompagnent d'un changement de couleur. Il peut être jaune, vert ou blanc. Qu'est ce que cela signifie? La formation de la morve blanche au caractère moussant signifie la négligence du processus inflammatoire.

Une telle décharge peut survenir à la suite d'un traitement inapproprié de l'enfant avec l'utilisation de médicaments inefficaces. En outre, le mucus blanc commence à se dégager lorsque le patient respire régulièrement de l'air sec. L'humidité optimale dans la pièce ne doit pas seulement être pendant la maladie, elle doit être maintenue constamment.

Parfois, des écoulements blancs du nez du bébé peuvent provoquer du pus dans les sinus. Il est important de consulter un médecin à temps pour prévenir les complications.

Traitement traditionnel

Comment traiter la morve blanche? Le traitement de la maladie débute par une visite chez un pédiatre, un ORL ou un oto-rhinatologue. Chacun de ces médecins est capable de poser le bon diagnostic et de prescrire un traitement. Le médecin examinera les voies nasales de l'enfant et identifiera immédiatement la cause de l'inflammation. Tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer le mucus accumulé. Pour ce faire, utilisez un appareil spécial appelé aspirateur. Une petite poire aspire rapidement l'écoulement et facilite la respiration. Ensuite, utilisez le rinçage. Pour les enfants, il est préférable d'acheter Aquamaris, mais sel ou Humer. Vous pouvez utiliser une solution saline régulière.

C'est important! Après le lavage utilisez à nouveau le bébé aspirateur, nettoyez le bec. 5 minutes après le lavage, goutte à goutte le médicament.

Pour guérir les écoulements blancs du bout des miettes, vous aiderez ces médicaments:

Protorgol et Sanorin éliminent parfaitement l'écoulement nasal d'un enfant d'un an. La morve abondante, qui ne passe pas longtemps, doit être traitée avec des antibiotiques contenant de la néomycine, de la fusafungine et de la framycétine. Par négligence se réfère à cette maladie ne peut pas être, vous devez immédiatement commencer un traitement afin d'éviter les complications.

Souvent, le médicament Laferobion est prescrit aux jeunes patients. Il est produit dans des bouteilles en verre sous forme de poudre. Diluer la poudre avec de l’eau bouillie conformément aux instructions, l’enterrer comme prescrit par un médecin. Une bouteille de Laferobion peut être utilisée tout au long de la journée, elle est ensuite jetée et reproduite. Si la morve était verte et qu'elle devenait blanche après le traitement, cela signifie que le bébé se remet.

Traitement des remèdes populaires

Les écoulements visqueux blancs du nez peuvent être traités conjointement avec des remèdes populaires. Les recettes faites à la maison, avec cette maladie, ont fait leurs preuves. Ils aideront à la fois avec le blanc et avec l'écoulement vert du nez chez les nourrissons. Beaucoup de parents préfèrent souvent l'automédication, bien que les méthodes traditionnelles fonctionnent bien, mais il ne faut pas en abuser, surtout lorsqu'il s'agit de l'enfant. Cure morve blanc-jaune aidera ces recettes:

  1. Prenez des proportions égales de jus de pomme de terre, de betterave et de carotte. Diluer avec de l'eau 1: 2. Utilisez ce produit deux fois par jour, 3 gouttes dans chaque passage nasal.
  2. Mélanger 0,5 c. Calendula avec le même nombre de millefeuille. Versez 200 ml d'eau bouillante sur le médicament, mettez-le au bain-marie. Maintenez le produit au bain-marie pendant 15 minutes, au frais, utilisez 2 fois par jour, 2 gouttes.

Excellent effet sur le réchauffement des mucosités. Pour réchauffer, utilisez une lampe spéciale Minin ou chauffez le sel, le sable et appliquez-le sur le nez. Vous pouvez également utiliser des œufs de poule immédiatement après l'avoir sortie de l'eau bouillante.

Conseils de Dr. Komarovsky

Les recommandations du célèbre médecin ont aidé de nombreux enfants à guérir rapidement. Ce type de morve est considéré comme le plus insidieux. Dr. Komarovsky recommande le traitement des écoulements nasaux transparents blancs avec les mesures habituelles à prendre pour toutes les maladies respiratoires:

  1. L'humidité optimale dans la pièce où se trouve l'enfant malade devrait être proche de 70%. Devrait acheter un humidificateur. Évitez de dessécher le mucus. S'il y a la climatisation, vous pouvez l'utiliser pour humidifier l'air dans la pièce.
  2. La température de l'air, qui respire le morveux, devrait être inférieure à 20 degrés. Assurez-vous constamment qu'il ne dépasse pas cette limite.
  3. Aérez la chambre de votre bébé régulièrement. Une aération fréquente réduira la quantité de particules virales. Cela doit être fait au moins 8 fois par jour.
  4. Utilisez des gouttes destinées à un certain âge. Les enfants ne peuvent pas enterrer les adultes, cela peut entraîner des complications indésirables.
  5. Pardonnez à votre bébé ses jambes dans de l’eau chaude avec des herbes médicinales.
  6. Inhaler seulement après avoir consulté votre médecin.

Le Dr. Komarovsky a aidé de nombreux enfants à se débarrasser rapidement de cette maladie si détestée. Suivant ses instructions de récupération, la morve de couleur blanche passera beaucoup plus rapidement. Komarovsky, mais aussi les pédiatres, recommandent de sortir plusieurs fois par jour. Il est utile de se promener autour des étangs ou en forêt, il y a de l'air plus humide et propre. Il améliore la respiration, rétablit de nombreuses fonctions dans le corps d'un bébé.

Comment est le traitement de la morve blanche chez un enfant

La morve blanche chez un enfant peut être brûlante, mousseuse, épaisse, transparente. Et dans chaque cas, il peut s'agir d'un symptôme caractéristique d'une maladie spécifique des voies respiratoires supérieures. Mais la morve blanche peut aussi parler du manque de services de garde d’enfants et de mauvaises installations d’hygiène.

En bonne santé, la muqueuse produit un mucus clair, pas trop liquide, qui lubrifie les voies nasales et empêche leur dessèchement. Si les écoulements nasaux deviennent plus pâles et changent de consistance, cela peut indiquer le développement d'une infection bactérienne, virale, fongique ou d'une réaction allergique. Une morve blanche épaisse chez un enfant ne signifie pas qu'un traitement médical immédiat est nécessaire. Il est important d'établir ce qui les a provoqués.

Pourquoi y a-t-il la morve blanche

Les causes de la morve blanche chez un enfant ne peuvent pas être installées immédiatement. Il est important d'observer l'état général de l'enfant car la morve blanche peut être le symptôme de certaines maladies graves.

  • Stade de récupération après ARVI. Si la morve blanche se conserve pendant plusieurs jours puis passe avec ARVI, ne paniquez pas et traitez ces sécrétions avec quoi que ce soit.
  • Complications après ARVI et infections volatiles virales. Si l'enfant n'a pas été traité contre les ARVI, s'il a eu la rougeole, la rubéole ou la varicelle, l'écoulement nasal peut se transformer en une forme prolongée. Dans le contexte d’une immunité affaiblie, des infections bactériennes secondaires sont souvent associées.
  • Le stade initial de la sinusite. C'est au début de la sinusite qu'il peut y avoir morve blanche, puis elles deviennent vertes ou jaunes.
  • Allergie. Plus souvent, la rhinite allergique est liquide et transparente. Il arrive et la rhinite sèche, sans mucus. Moins fréquemment, la rhinite allergique est accompagnée de morve blanche.
  • Pathologie des voies nasales. La cause la plus commune de la morve blanche sont les polypes, moins souvent - une courbure du septum nasal.
  • Adénoïdite L'inflammation des végétations adénoïdes produit souvent du mucus blanc du nez. Il est difficile de diagnostiquer cette maladie à l'aide d'un examen visuel. Le médecin recommande donc d'autres méthodes de recherche - rayons X, échographie des sinus.
  • Carie des dents supérieures. L'infection peut pénétrer dans les sinus maxillaires.
  • Mononucléose infectieuse et cytomégalovirus. Infections plus rares pouvant être accompagnées d'un écoulement nasal blanc.

La raison de la morve blanche peut être banale, ménage - air sec, poussiéreux et chaud dans la pièce. Par conséquent, avant de commencer le traitement, il est nécessaire de garantir des paramètres d'air sains: température de 18 à 20 ° C, humidité de 50 à 70%.

Caractéristique supplémentaire

Par la nature de la morve blanche, vous pouvez juger des différents types d’infections et du stade de la maladie.

  • Morve transparent blanc. Indiquent plus souvent l'apparition du SRAS. La consistance est généralement liquide.
  • Morve blanche piquante. Une texture blanche épaisse indique souvent le caractère allergique du rhume.
  • Morve blanche mousseuse. Ils peuvent parler d'un processus inflammatoire chronique négligé dans les organes ORL.

Comment traiter les écoulements nasaux blancs

Le schéma thérapeutique dépend du diagnostic établi. Le lavage nasal est utilisé pour tous les types d'infections, pour l'inflammation des sinus et des végétations adénoïdes. Cela peut être fait à domicile et en consultation externe. Mais cette procédure n'a pas de sens avec les allergies, les pathologies des voies nasales.

  • Avec ARVI. Le lavage nasal avec des solutions salines et antiseptiques est obligatoire. Les antiseptiques peuvent être achetés à la pharmacie (la solution la plus sûre "Miramistin"). À la maison, vous pouvez faire des décoctions de plantes médicinales: sauge, camomille, tussilage, calendula, tilleul et autres. Des préparations antivirales nasales et des immunomodulateurs, des gouttes et des pommades à action adoucissante, des sprays antiseptiques peuvent également être utilisés.
  • Avec sinusite. En fonction de l'emplacement de l'inflammation des sinus distinguent la sinusite, la sinusite frontale, l'ethmoïdite. Le traitement consiste à: laver le nez avec une solution de camomille ou une solution de furatsilina; creuser dans du "Protargol" ou de l'écorce de chêne; déposant dans le nez d'une pommade spéciale, qui est disponible sur ordonnance à la pharmacie. Rinçage nasal obligatoire (nom populaire "Coucou") en ambulatoire. Les antibiotiques et les antihistaminiques sont également obligatoires et des injections de gluconate de calcium sont prescrites.
  • Avec adénoïdite. Il est nécessaire d’accorder que le traitement conservateur des adénoïdes hypertrophiés et enflammés sera long. Le lavage et l'instillation du nez donnent des résultats positifs, mais pour une courte période. Plus efficaces peuvent être: la cryothérapie, la thérapie au laser, les médicaments homéopathiques. Le retrait est souvent le seul traitement efficace contre les végétations adénoïdes. En savoir plus sur le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants dans notre autre article.
  • Avec des allergies. Il est inutile de traiter la rhinite allergique sans éliminer les allergènes. Il est important de trouver un facteur qui provoque une réaction allergique chez un enfant: allergènes domestiques, aliments, pollen de plantes, etc. Dans la rhinite allergique, antihistaminique, vasoconstricteur gouttes nasales sont prescrits. Dans les formes sévères, des préparations hormonales peuvent être utilisées.

Si toutes les maladies énumérées ci-dessus sont exclues, le médecin peut vous prescrire des tests sanguins supplémentaires, une échographie, une radiographie des organes ORL, recommander l'examen et le traitement par un dentiste et un chirurgien ORL pédiatrique.

Caractéristiques du traitement chez les nourrissons

La morve blanche chez un enfant de moins d'un an peut avoir les mêmes raisons que chez les enfants plus âgés. Il est vrai que les nourrissons ont moins de sinusite et d’adénoïdite. Mais le risque de complications avec un traitement inapproprié du SRAS chez les enfants est assez élevé. Le traitement des nourrissons doit être effectué sous la stricte surveillance d'un pédiatre. Si le bébé a le nez qui coule longtemps, il est nécessaire de consulter un otolaryngologiste pour exclure la pénétration d'un corps étranger, la pathologie des voies nasales et du nasopharynx. La morve blanche chez les nourrissons, comme toute autre décharge du nez, ne peut pas être lavée. Le bébé peut égoutter des solutions salines et antiseptiques, nettoyer le nez avec un turnduck ou sucer la morve avec un aspirateur nasal. Les vaporisations dans le nez et la gorge, les solutions d'huile, les inhalations de vapeur, les compresses sont strictement interdites.

En savoir plus sur le traitement de la rhinite chez les nourrissons dans notre autre article.

Comment traiter la morve blanche chez les enfants? Il est important de prendre en compte trois points: combien de temps dure l'écoulement nasal chez un enfant, combien de liquide boit un bébé et combien d'air il respire. S'il n'y a pas de violation dans les soins, si l'enfant se sent bien et que la morve blanche dure plusieurs semaines, la consultation d'un allergologue et d'un oto-rhino-laryngologiste est nécessaire.

Un enfant n’a pas de morgue pendant longtemps.

Pourquoi ne pas laisser passer un enfant pendant longtemps - traitement

Un traitement optimal sera prescrit après un examen approfondi par le médecin traitant. Avec des soins médicaux rapides, un nez qui coule chez un enfant subit une semaine de traitement adéquat. Si le traitement a été commencé tardivement ou si le médecin vous a prescrit le mauvais médicament, les sécrétions sécrétoires peuvent continuer à se distinguer, tout en se transformant en une couleur différente. Aujourd’hui, nous répondrons à la question suivante: «La morve de l’enfant ne tarde pas à passer: que faut-il traiter?».

Pourquoi la morve ne prend pas longtemps

Le nez qui coule constamment inquiète non seulement le bébé, mais aussi les parents. Ensemble avec l'enfant, ils perdent sommeil, patience, deviennent nerveux, car ils craignent pour la santé de leurs miettes. Les modalités de traitement dépendent de l'âge de l'enfant et de la nature de la morve. Pourquoi ne pas passer du bec pendant longtemps? Regardons les causes de cet état désagréable. La cause de cette condition peut être:

  • infection bactérienne;
  • réaction allergique;
  • inflammation des sinus paranasaux;
  • le nez qui coule peut être physiologique, ce phénomène est observé chez les nouveau-nés jusqu'à 3 mois;
  • infection virale.

Une morve prolongée, d’une durée supérieure à une semaine, apparaît en raison de la progression de la maladie. Les parents doivent montrer l’enfant à un pédiatre, se faire tester et subir un examen approfondi afin de déterminer la cause d’une rhinite prolongée. La morve verte signifie la dernière phase d'un rhume, ce qui signifie que l'infection est devenue une forme complexe.

Si le bébé éternue, se gratte le nez, respire par la bouche (signifie congestion), un œdème apparaît dans la cavité nasale, ce qui signifie que la cause d'un rhume de longue durée est une réaction allergique. Les enfants sont vulnérables à son apparence pendant la période de floraison, il se produit au printemps et en été. L'absence de traitement en cas de réaction allergique peut entraîner un asthme bronchique.

Les parents ne peuvent pas déterminer indépendamment la cause de la morve, qui ne passent pas pendant une longue période. Par conséquent, utilisez souvent les mauvais moyens, ce qui entraîne d'autres complications. C'est pourquoi il est si important de contacter un pédiatre si vous ne passez pas la morve transparente. Un nez qui coule est préférable de traiter à ce stade.

Nous traitons la rhinite chez un enfant de 2 ans et plus

Si la morve épaisse ne passe pas longtemps, nous vous conseillons de ne pas retarder votre visite chez le médecin. Quel est l'avis de Komarovsky à ce sujet? Avant de rendre visite au Dr Komarovsky, il recommande de rincer chaque passage nasal, en maintenant une humidité et une température de l'air optimales dans la pièce où se trouve le plus souvent l'enfant malade. Chaque jour, vous devez aérer l’appartement, au moins 8 à 10 fois par jour. Essayez de marcher plus souvent avec l'enfant dans la rue, même si vous avez quitté le magasin pendant 5 minutes, amenez toujours votre bébé avec vous. L'air frais a un effet positif sur le corps, la miette se rétablira rapidement.

Le traitement des enfants de 2 ans et plus commence par une nutrition adéquate. Les enfants à ce moment-là deviennent capricieux, mangent mal. Essayez de donner à votre enfant des aliments légers, plus de fruits et de légumes, de la gelée, des smoothies, du yogourt fait maison. Le deuxième point du traitement est la position correcte de l'oreiller. Il sera plus facile pour l'enfant de respirer si l'oreiller a un angle de 45 degrés. Offre de boire plus souvent du thé, des jus de fruits, des compotes, des boissons aux fruits et de l’eau propre sans gaz.

Comment traiter la morve prolongée? Si le nez qui coule dure très longtemps, dans tous les cas, besoin d'aide médicale. Les enfants à partir de deux ans peuvent prescrire de tels médicaments:

  1. Pour le lavage, utilisez des solutions salées, elles contiennent un concentré stérile d’eau de mer ou d’océan. Les enfants à partir de deux ans dans la pharmacie peuvent acheter Rinostop, Aquamaris, Aqualor, Solin.
  2. Se débarrasser de l'infection aidera les médicaments antiseptiques. Les médicaments peuvent être utilisés indépendamment, mais après avoir lu le mode d'emploi. Les représentants du groupe antiseptique comprennent Sialor, Protargol, Miramistin, Collargol.

Les enfants de plus de deux ans se voient également prescrire des agents tels que l'interféron, le nazoferon, le genferon, le grippferon. Ces médicaments doivent être pris pour augmenter l'immunité, ils sont également antiviraux.

Attention! Ne rincez pas le nez du bébé avec une solution saline s’il se plaint de douleurs aux oreilles.

La nécessité de prendre des antibiotiques survient si une température qui dure plus de quatre jours apparaît pendant une rhinite prolongée. Curer la morve plus rapidement aide à réchauffer, qui est effectué à la clinique ou à la maison. Un traitement complet soulagera rapidement le bébé de la morve.

Comment guérir un bébé

Caractéristiques du traitement de la rhinite prolongée chez les nourrissons tels que les enfants plus âgés. La différence n'est que dans les préparations. Si l'enfant ne veut pas manger, ne le forcez pas. Le bébé ne respire pas, lors de la tétée, il ne peut pas respirer par la bouche ni par le nez, d’où son faible appétit. Donnez à votre enfant plus souvent à boire de l'eau afin qu'il n'y ait pas de déshydratation. Que doivent faire les parents? La morve transparente passe généralement d'elle-même, mais s'il y a une décharge verte, vous devez immédiatement commencer le traitement.

Les écoulements épais du nez des miettes sont traités à l'aide de tels moyens:

  • médicaments hydratants: Quix, But salt, Otrivin baby;
  • médicaments vasoconstricteurs: Nazol Baby, Nazivin 0,01%, Vibrocil;
  • antiseptiques: Albucidus, Protorgol;
  • Antiviraux et immunomodulateurs: Grippferon, Viferon, Genferon-light, Derinat.

Il est nécessaire de suivre un traitement jusqu'à ce que l'enfant soit complètement guéri, jusqu'à ce que la morve ait complètement disparu. Une morve épaisse peut entraîner des complications si le traitement d'un rhume n'a pas aidé ou n'a pas été mené à son terme. Les complications comprennent l'otite moyenne, la puruleuse moyenne, la bronchite aiguë, l'ethmoïdite, la dacryocystite, la conjonctivite bactérienne.

Remèdes populaires pour le traitement de la morve

Pas mal se débrouille avec les sécrétions abondantes des remèdes populaires du nez. Pour rincer les voies nasales, vous pouvez préparer vous-même une solution de sel marin. Pour ce faire, dans 200 ml d'eau bouillie, ajoutez 1 c. le sel Après un lavage avec une rhinite prolongée de plus de deux semaines, utilisez les remèdes suivants:

  1. Prenez 10 g d’écorce de chêne, de fleurs de tilleul, de feuilles de menthe, 5 g d’écorce de saule. Moudre tous les ingrédients, bien mélanger. Prenez 20 g de la collecte d'herbe obtenue, versez un verre d'eau bouillante. Moyens insister 4 heures. Après avoir filtré, ajoutez 3-4 gouttes d'huile de sapin au médicament. Le remède à la maison est utilisé 3 à 4 fois par jour, instillé 3 gouttes dans chaque passage nasal.
  2. Allongez les feuilles d'aloès, pendant quelques jours, mettez-les dans un endroit frais. Après, faites-en un jus. Le jus d'aloès amer peut enterrer même les bébés. Il suffit d'introduire 2 gouttes.
  3. Avant d'utiliser le jus de Kalanchoe, diluez-le dans des proportions de 1: 1. Diluer avec de l'eau bouillie. Application: enterrez 1 goutte 3 fois par jour.
  4. Les enfants à partir de deux ans peuvent poser des pansements à la moutarde, les fixer avec un chiffon. Au coucher, il est également utile de maintenir les jambes dans de l’eau chaude avec de la moutarde.
  5. Les bébés peuvent enterrer les mères de lait maternel. 1-2 gouttes dans chaque passage nasal toutes les 4 heures suffisent.

Les remèdes populaires ne causent pas d'effets secondaires. Ils guérissent rapidement et efficacement la rhinite prolongée. Les enfants de plus de trois ans peuvent lubrifier leur nez de l'intérieur avec du savon.

Que faire si un enfant a le nez qui coule pendant longtemps

Chez les jeunes enfants, le contact avec la microflore étrangère se termine souvent par le développement d'une infection respiratoire aiguë. L’immunité de l’enfant, locale et générale, n’a pas encore un pouvoir de protection suffisant, tandis que des virus et des bactéries agressifs se produisent presque tous les jours.

Au fil du temps, l'enfant apprend à combattre l'infection, ses défenses sont renforcées et, à partir de l'âge scolaire, l'ARVI le déclenche une à deux fois par an, ce qui est considéré comme la norme. Chez les enfants d’âge préscolaire, ce chiffre est plus élevé: 3 à 5 fois par an.

Causes de la rhinite prolongée chez les enfants

Le symptôme principal d’une infection respiratoire est l’apparition d’une rhinite, une inflammation de la muqueuse nasale. L'infection peut provoquer une intoxication grave accompagnée de fièvre, de maux de tête, de malaises, de perte d'appétit ou donner une image plus floue. Mais la morve se produit toujours - ils sont la réponse naturelle du corps de l'enfant à l'invasion de l'infection.

La rhinite peut être d'une nature différente. Dans le cas d'une rhinite infectieuse, lorsque la composante virale est complétée par une composante bactérienne, la morve transparente et abondante devient mucopurulente et purulente. Habituellement, 7 à 10 jours suffisent à l’organisme pour faire face à l’infection seul. Vous pouvez l'aider avec le traitement traditionnel de la rhinite: gouttes nasales, vasoconstricteurs, lavage avec des solutions salines, instillation de solutions d'huile et de décoctions à base de plantes, et diverses inhalations.

Si, au bout de 10 jours, l’enfant souffre toujours de la morve, quel que soit son caractère, il doit en avertir ses parents. Et si un mois s'est déjà écoulé depuis l'apparition de la rhinite, il est alors nécessaire de consulter au plus vite, sans compliquer la maladie, avec un spécialiste en ORL. Après l’enquête, le médecin, les entretiens avec les parents et l’examen de l’enfant clarifieront la raison d’une telle longue rhinite, diagnostiqueront la présence de complications et prescriront un traitement approprié.

Mais les parents doivent également connaître les raisons d'une telle rhinite prolongée et les mesures à prendre pour la prévenir. Si un rhume gêne un enfant depuis un mois et que la morve verte ou transparente ne peut pas être traitée, il peut y avoir plusieurs explications. La cause la plus commune, quel que soit l'âge de l'enfant, est le développement d'un rhume médical.

Plus rares - consistent en le développement de la rhinite chronique ou allergique ou une inflammation des sinus maxillaires. Encore moins souvent, on trouve un corps étranger dans les voies nasales et des anomalies congénitales de la structure de la cavité nasale.

Que faire si une rhinite médicamenteuse est apparue

La principale cause du rhume médical est l’abus de gouttes vasoconstricteurs nasales, c’est-à-dire ayant un effet vasoconstricteur. Chez les jeunes enfants, le traitement par ces agents ne devrait pas dépasser 5 jours, chez les adultes, 7 jours. Les gouttes de constriction vasculaire dans le nez à action prolongée ne peuvent pas être instillées plus souvent 2 fois par jour, 3 à 4 fois par jour en moyenne, et 5 à 6 fois par jour en moyenne.

La principale erreur des parents est de vouloir guérir leur enfant le plus tôt possible. Les gouttes sont donc utilisées plus souvent et plus longtemps que prévu, ce qui entraîne un risque de surdosage. Une augmentation de la concentration locale de gouttes constrictives sur la muqueuse nasale entraîne un phénomène tel que la tachyphylaxie (dépendance).

Les capillaires ne répondent plus au médicament en rétrécissant les parois et en augmentant leur tonus. Le plasma sanguin pénètre toujours librement à travers les parois vasculaires lâches, les cellules épithéliales produisent un secret en quantités énormes.

La membrane muqueuse reste gonflée et bloque les voies nasales. L’enfant est toujours préoccupé par la morve verte, la congestion nasale et l’altération de l’odorat. À chaque nouvelle dose de vasoconstricteur, le «cercle vicieux» est renforcé: plus la morve verte et le gonflement de la membrane muqueuse durent longtemps, plus la médication est nécessaire, et inversement.

Que doivent faire les parents si leur enfant, en particulier un petit enfant de un an, ne se décharge pas du nez vert pendant environ un mois? Tout d'abord, il est nécessaire d'abandonner l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs, de casser le "cercle vicieux" et de commencer à guérir la membrane muqueuse. En raison de leur exposition excessive, l'épithélium s'atrophie et s'effondre, vous devez donc l'aider à se régénérer plus rapidement.

Obtenir des soins médicaux pour le développement de la rhinite médicale le plus tôt possible est ce que les parents devraient faire en premier lieu si leur bébé a la morve verte pendant un mois et ne s'éloigne pas des moyens traditionnels.

Dans de tels cas, ne pas se passer de la nomination de gouttes contenant des corticostéroïdes. Leur présence à faible concentration dans des médicaments tels que Nasofen, Avamys, Nasonex a un effet local sur l'épithélium de la muqueuse nasale. Ils agissent très doucement et progressivement, améliorant le trophisme de la muqueuse, réduisant le gonflement et l'hypertrophie. Dans le même temps, les corticostéroïdes ont un effet antimicrobien.

En conséquence, l'enfant arrête la morve verte, le tourmentant pendant un mois ou plus. Il est nécessaire de suivre strictement les recommandations du médecin et de respecter le dosage et la durée du traitement lors de l’utilisation de médicaments hormonaux.

Vibrolor, associant du dexpanthénol et une solution de sel de mer, a un excellent effet cicatrisant et anti-oedémateux. Les méthodes physiothérapeutiques sont largement utilisées pour accélérer la récupération de la membrane muqueuse: électrophorèse, iontophorèse, UVR, UHF.

À la suite d'un traitement complet et systématique d'une rhinite médicale, la membrane muqueuse se régénère après 2 à 4 mois de traitement actif, ce qui a un effet indésirable supplémentaire sur le corps de l'enfant. Il est important de se rappeler que cela peut être évité si vous n'abusez pas des gouttes nasales vasoconstricteurs.

Rhinite chronique

Un nez qui coule qui ne dure pas un mois et plus longtemps passe dans une phase chronique. Fondamentalement, le processus inflammatoire de la muqueuse nasale se synchronise en raison d’un déficit immunitaire, lorsque les défenses de l’organisme ne parviennent pas à vaincre complètement la microflore étrangère, mais il existe des forces pour freiner son développement et des effets négatifs sur le corps entier.

En conséquence, l'écoulement nasal devient lent, avec de très légers effets toxiques qui s'aggravent pendant les périodes d'exacerbation. Enfant constamment inquiet morve. Ils sont verts, purulents, car leur cause est une inflammation d’origine bactérienne. Les décharges dégagent une odeur nauséabonde et putride. Elles coulent dans la gorge et obligent le bébé à tousser.

Il est obligatoire de consulter un médecin ORL qui vous dira quoi faire pour aider l'immunité des enfants à faire face à une infection persistante. Si la morve verte ou jaune existe depuis longtemps, vous ne pouvez pas vous passer d'agents antibactériens. Vous pouvez utiliser des gouttes nasales à action antimicrobienne locale: Polydex, Isofra. La solution de Protargol avec des ions d'argent combat non seulement la microflore, mais protège également l'épithélium en formant un film protecteur.

Si le bec de l’enfant est bouché par des sécrétions vertes, vous devez le libérer avant d’utiliser les gouttes. Chez les enfants plus âgés, on utilise des bains de sel, chez les petits, on instille une solution de sel (0,5 cuillerée à thé pour 0,5 litre d’eau bouillie), 2 gouttes dans chaque narine, ou on les remplace par la décoction de camomille ou de calendula aux mêmes doses.

L'évolution des gouttes nasales antibactériennes dépend de leur efficacité et est en moyenne de 7 à 10 jours. Si la dynamique positive est insuffisante, le traitement est répété avec un autre antibiotique. Pour éviter cela, il est souhaitable de procéder à une analyse de la sensibilité de la microflore aux antibiotiques avant de commencer le traitement.

Sinusite

Si un enfant de plus de 2 ans sur fond de rhinite prolongée (plus de 10 jours) augmente de nouveau la température corporelle à 38 degrés ou plus, une léthargie et une apathie apparaissent, un écoulement nasal purulent devient abondant, une douleur des deux côtés du nez commence à perturber, une visite urgente est nécessaire chez le docteur.

Ces symptômes signifient l’apparition d’une complication très dangereuse: l’antrite. Si l'enfant ne sait pas comment parler de la douleur, alors son comportement en parle. Il montre son doigt sur les joues qui gonflent et deviennent rouges en pleurant en se penchant et en tournant la tête.

Dans ces cas, il est nécessaire de poser un diagnostic urgent de sinusite à l'aide de la diaphanoscopie, des rayons X, des ultrasons et de la tomodensitométrie. Lors de la confirmation du diagnostic, un traitement complexe à base d'antibiotiques est prescrit. Avec un effet positif, des agents de physiothérapie et immunomodulateurs sont prescrits après leur traitement.

S'il n'est pas possible d'obtenir un bon drainage du contenu des sinus et un soulagement du processus inflammatoire, il est alors nécessaire de pratiquer une ponction par les canaux naturels et d'injecter des médicaments dans les cavités paranasales. Après la convalescence, les parents devraient veiller à renforcer son immunité, du moins de la manière la plus simple et la plus efficace - en la durcissant.

Rhinite allergique

Selon des données scientifiques, une réaction allergique du corps à un allergène sous forme de rhinite est typique des enfants d’âge scolaire. Chez les jeunes enfants, c'est très rare. Ce type de rhinite a un long cours, plus de 1-2 mois. Décharge le plus souvent abondante transparente, séreuse ou muqueuse. Mais en cas d'infection bactérienne, ils deviennent purulents.

Pour le diagnostic de la rhinite allergique est nécessaire d'effectuer un examen complet. Des tests cutanés, l'analyse d'un frottis nasal, des analyses cliniques et biochimiques du sang sont prescrits. Le traitement de cette maladie est long et est effectué dans les départements d’allergie.

Corps étranger dans le nez et anomalies congénitales

Les écoulements nasaux, souvent de caractère purulent, gênent également l'enfant s'il y a un corps étranger dans le nez. Ils sont toujours unilatéraux et peuvent être mélangés avec du sang. Le médecin ORL fera facilement ce diagnostic et retirera le corps étranger. Ensuite, vous devez effectuer un traitement de réadaptation pour les muqueuses endommagées.

Certaines anomalies congénitales de la structure du nez et des voies respiratoires supérieures peuvent également être à l'origine d'un long nez qui coule avec des sécrétions abondantes et un gonflement de la membrane muqueuse. Il s’agit d’une atrésie choanale, d’une augmentation des voies nasales, d’une forte courbure du septum nasal, d’adénoïdes envahis par la végétation. Dans ces situations, la question de l'intervention chirurgicale est toujours prise en compte.

Un nez qui coule chez un enfant de tout âge qui dure un mois ou plus nécessite un examen attentif et la détermination de la cause. La tactique d’un traitement réussi dépendra du diagnostic exact posé par le médecin ORL.

Que faire si l'enfant a la morve longtemps?

Comme vous le savez, un nez qui coule - un compagnon très fréquent d'un enfant en pleine croissance. Mais des choses complètement différentes - si la morve se termine rapidement, ou si elles sont longues. Malheureusement, les enfants ayant souvent le nez qui coule ne passent pas plus d'une semaine, ceci est dû à la particularité de l'anatomie dans l'enfance.

L'immaturité du système respiratoire est que jusqu'à 4 ans, le passage nasal inférieur n'est pas formé, les sinus paranasaux sont sous-développés, où l'air est généralement humidifié et chauffé. Dans le petit nez du nourrisson, il y a une petite quantité de glandes. Par conséquent, le mucus ne peut pas assumer la fonction de protection, ce qui entraîne un œdème de la cavité et une respiration difficile.

En outre, les voies nasales elles-mêmes ont donc déjà plus rapidement du mucus obstrué.

Les causes du symptôme

Évidemment, la morve des enfants n’est pas une indication de leur visite chez le médecin, mais avant de commencer le traitement, il est nécessaire d’établir les causes qui ont provoqué la morve prolongée. Habituellement, les raisons sont les suivantes:

  • l'hypothermie est une raison classique, bien qu'elle conduise à la rhinite la plus inoffensive;
  • les virus et les bactéries constituent séparément l'une des causes les plus courantes de morve, généralement accompagnée de toux, de maux de gorge ou de fièvre;
  • les allergènes provoquent très souvent un écoulement nasal chez l'enfant qui ne dure pas un mois ou plus;
  • végétation adénoïde.

Afin d’établir correctement la raison pour laquelle un nez qui coule n’a pas coulé du nez une semaine, vous devez d’abord évaluer la situation dans la pièce où l’on passe la majeure partie de la journée de l’enfant.

La raison pour laquelle un enfant a constamment la morve peut être dans l'air excessivement sec à la maison.

Ceci est généralement observé en hiver lorsque le chauffage est en marche, ce qui sèche l'air. Cela conduit à un assèchement de la muqueuse nasale, le corps réagit alors avec une production encore plus importante de mucus.

La cause d’un nez qui coule qui n’a pas disparu en deux semaines peut être une maladie chronique qui n’a pas été traitée à temps.

Adénoïdite ou rhinite

Très souvent chez les enfants plus jeunes, généralement jusqu’à 10 ans, la raison quand la morve dure un mois, et souvent plus longtemps, est une adénoïdite. C’est la prolifération des tissus adénoïdes que tout le monde a dans le corps, mais dans un état en expansion, elle pose de nombreux problèmes.

Ainsi, il cesse d'exercer sa fonction protectrice sans protéger le nez de la pénétration d'infections, mais devient au contraire un lieu où s'accumulent des agents pathogènes. Pour cette raison, les enfants atteints d'adénoïdes hypertrophiés tombent plus souvent malades et se rétablissent très longtemps lorsqu'ils tombent malades. Ils souffrent constamment d'un rhume qui ne dure ni une semaine ni un mois. Une telle maladie doit être traitée car, sans impact, les végétations adénoïdes se développent jusqu'aux grades 3 et 4, qui ne peuvent être traités que de manière chirurgicale.

Peut-être est-il nécessaire de mentionner le développement de la rhinite médicale. Il semble que ce soit une maladie adulte, mais en fait il n'en est rien. L'expérience des pédiatres nous a permis de constater que de nombreux parents traitent de manière incorrecte le rhume en abusant des gouttes vasoconstrictrices.

Fait connu, lorsqu’on les utilise pendant 5 jours, il existe une dépendance. Cela signifie que la muqueuse cesse de fonctionner normalement sans utiliser de gouttes.

À ce stade, il n'y a généralement plus de décharge, mais pas de respiration nasale, jusqu'à ce que vous enterriez le nez. De plus, le dosage de gouttes augmente constamment et de plus en plus de substance active est nécessaire pour obtenir l'effet désiré.

Un tel problème peut durer un mois ou plus, et il est extrêmement difficile de s'en débarrasser. En plus de la dépendance psychologique, la muqueuse change avec le temps, les vaisseaux deviennent fragiles et nécessitent un traitement complexe. Que faire dans cette situation, dites seulement à un bon spécialiste, sans son aide pour faire face à la maladie ne fonctionnera pas.

Conseils de prévention

Quelle que soit la cause pouvant être causée par une longue morve, vous devez d’abord créer des conditions de vie favorables. Il devrait y avoir une situation dans la maison qui empêchera l’émergence de morve en général. L'enfant doit dormir et jouer à l'intérieur avec un air propre, frais et humide.

La température dans la pièce ne doit pas dépasser 20 degrés et l'humidité à 70%. Pour ce faire, limiter le chauffage des radiateurs et, en l'absence de réglage, les couvrir. Si l'enfant a le nez qui coule depuis une semaine, le traitement doit être instauré avec une irrigation de la membrane muqueuse avec des gouttes hydratantes ou une solution saline normale.

Causes possibles de la durée de la maladie

Si dans les 2 semaines ne passent pas la morve chez un enfant, ce phénomène est appelé rhinite prolongée. Malheureusement, aujourd'hui, un problème similaire est assez commun. Nous parlerons des causes et des principes de traitement de la violation ci-dessous.

Causes possibles de la pathologie

Une condition dans laquelle la morve chez un enfant dure plus d'une semaine peut être déclenchée par divers facteurs, à savoir:

  • infection bactérienne. Dans la plupart des cas, la cause d’un rhume de longue durée est une infection bactérienne. Dans le contexte d'une diminution des défenses de l'organisme, les virus pathogènes peuvent pénétrer dans la muqueuse de la cavité nasale, provoquant le développement du processus inflammatoire. En réponse à une exposition à des microorganismes pathogènes, le mucus est produit en excès. En l'absence d'un traitement adéquat à ce stade, une infection bactérienne peut rejoindre l'infection virale. Dans ce cas, la consistance de l'écoulement nasal devient plus épaisse, la couleur du mucus devient jaunâtre et, plus tard, une teinte verdâtre. La conséquence de cette maladie peut être une maladie aussi dangereuse que l’otite.
  • sinusite. Si un enfant n’a pas la moindre morve en un mois, cela peut être dû au développement d’une sinusite, une pathologie dans laquelle les sinus paranasaux sont enflammés. Dans la plupart des cas, les causes de la sinusite sont les maladies infectieuses d'origine virale des voies respiratoires supérieures. Un gonflement de la membrane muqueuse entraîne un rétrécissement ou une obstruction complète de la sortie du sinus nasal, entraînant une perturbation de l'écoulement de mucus. En plus de la rhinite infranchissable, la sinusite s'accompagne d'une sensation de pression au niveau du sinus malade, de voix nasales, de sensations douloureuses lorsque vous appuyez sur l'os sur le sinus affecté, d'une détérioration de l'odorat, souvent d'une augmentation des indicateurs de température.
  • sinusite, sinusite frontale En règle générale, ces pathologies se développent chez les enfants âgés de 2 à 2,5 ans. Écoulement muqueux intense observé, parfois avec un mélange de pus. Dans une telle situation, souvent la morve ne ressort pas, l'enfant a du mal à respirer à cause du nez toujours bouché. Le nettoyage des voies nasales ne donne pas beaucoup d'effet.
  • nez qui coule chronique. La morve permanente chez un enfant peut également être le résultat d'un traitement inapproprié de la rhinite. L'usage excessif de médicaments administrés par voie nasale est souvent à l'origine de la perturbation du fonctionnement normal du système respiratoire. Sous l'influence de tels médicaments, la membrane muqueuse de la cavité nasale se dessèche et gonfle, entraînant une altération de la fonction respiratoire.
  • réaction allergique. Une exposition prolongée à une substance allergique peut entraîner un nez qui coule. Dans un tel cas, les particules de poussière, les moisissures, les poils, les produits chimiques ménagers peuvent être irritants. Une réaction similaire du corps peut également être déclenchée par la floraison de certaines plantes. Dans cette situation, des sécrétions muqueuses claires se produisent souvent en combinaison avec un éternuement paroxystique, des démangeaisons dans la cavité nasale, des éruptions cutanées, des difficultés respiratoires sont parfois observées.

Caractéristiques du traitement

Si un enfant ne passe pas la morve déjà pendant une semaine, vous devriez consulter un spécialiste. Le médecin procédera à un examen approfondi dont les résultats prescriront le traitement optimal.

Quelle que soit la cause de la rhinite prolongée, il est nécessaire de laver régulièrement la cavité nasale du bébé. Avec cette procédure, vous pouvez nettoyer les voies nasales des bactéries pathogènes, des virus et des allergènes.

Pour le lavage de la cavité nasale, il est recommandé d'utiliser des solutions à base de sel marin (Saline, Aqua Maris, etc.), ainsi que des décoctions d'herbes (camomille, calendula, sauge, millepertuis) ayant un bon effet thérapeutique.

Étiologie virale et bactérienne

Le traitement de la rhinite infectieuse à long terme est effectué à l'aide de moyens d'action complexes, notamment des huiles essentielles cicatrisantes (Pinosol, Kameton et autres).

Ces médicaments ont un effet antiseptique mucolytique, normalisent la respiration nasale.

Les décongestionnants locaux (agents ayant un effet vasoconstricteur) doivent être utilisés avec précaution, strictement selon les directives du spécialiste, et au maximum 5 jours.

De tels médicaments peuvent créer une dépendance et provoquer des médicaments contre la rhinite. Pour le traitement des enfants de moins de 2 ans, ces médicaments ne sont pas utilisés.

Le traitement en cas d'écoulement nasal prolongé d'étiologie virale et bactérienne doit nécessairement inclure l'inhalation avec l'utilisation d'herbes médicinales ou d'huiles essentielles (théier, sapin, genévrier, thym).

Étiologie allergique

Si une rhinite prolongée survient à la suite d'un contact avec une substance allergique, il faut tout d'abord éliminer l'effet du stimulus. Pour normaliser l’état de l’enfant, il est nécessaire d’effectuer un nettoyage humide quotidien dans la crèche, de ventiler régulièrement la pièce et de revoir son régime alimentaire.

Si nécessaire, des antihistaminiques peuvent être utilisés. Bien entendu, l'utilisation de tout médicament doit être coordonnée avec un spécialiste.

Pour renforcer les forces de protection du corps de l'enfant, le pédiatre peut prescrire l'utilisation de complexes multivitaminés et d'immunostimulants ayant un effet antiseptique, anti-inflammatoire et antimicrobien. En outre, pour augmenter la résistance du corps, il est nécessaire d'effectuer des procédures de durcissement régulières et de faire des promenades quotidiennes à l'air frais.

Publié par: Julia Barabash

Traitement de la morve verte chez un enfant selon Komarovsky

Tous les parents sont habitués depuis longtemps et le perçoivent comme acquis. Mauvais ou pas, ça arrive à tout le monde. Mais quand un nez qui coule est retardé et dure longtemps - un mois ou même plus - et particulièrement chez les nourrissons, cela commence à inquiéter sérieusement toute mère bienveillante. Tout processus de longue durée est alarmant, car il risque de devenir chronique. Essayons de comprendre pourquoi la morve chez un enfant ne prend pas longtemps et que faire avec.

Que signifie un long nez qui coule

Chez les nourrissons, il peut aussi y avoir une rhinite, sans raison apparente. L'enfant n'a pas trop refroidi, reçoit suffisamment de nourriture et, une fois, une morve transparente a soudainement coulé d'un petit nez. Cependant, vous devez regarder attentivement les miettes, puis vous pouvez voir les signes caractéristiques indiquant une nature particulière du rhume. Plusieurs facteurs peuvent indiquer pourquoi un enfant a la morve persistante depuis assez longtemps:

  • l'infection;
  • l'allergie;
  • un traumatisme;
  • des médicaments;
  • caractéristiques physiologiques;
  • facteurs psychologiques ou autres.

Si une infection pénètre dans un petit organisme, bien sûr, la morve est fournie au bébé. Au début, ils seront transparents et, au bout d'un moment, ils vireront au jaune, au blanc ou au vert. Mais à côté d'eux, d'autres symptômes, tels que la toux, les éternuements et le gonflement de la membrane muqueuse des yeux, parleront du processus inflammatoire. La température peut augmenter - alors l'enfant mange mal ou refuse de manger, dort anxieusement, devient pleurnichard et délicat. Un rhume peut durer un mois ou plus.

Une réaction allergique est possible lorsqu'une prédisposition héréditaire ou la présence d'un allergène clair dans la maison. Cela peut être la fumée, l’odeur de produits chimiques ménagers, de parfums et autres. L'allergène alimentaire peut être présent dans le régime alimentaire de la mère, s'il s'agit des premiers mois de la vie du bébé, ou dans l'alimentation, lorsque l'enfant a déjà six mois ou plus. La rhinite allergique se caractérise par un écoulement nasal net et disparaît lorsque le contact avec l'allergène est éliminé.

Un écoulement nasal prolongé peut survenir à la suite d'une blessure au nez. C'est une raison moins commune, mais il ne vaut pas la peine de l'exclure complètement.

L'utilisation excessive de médicaments peut également déclencher la morve. Parlant de bébés allaités, il convient de noter qu’à un âge aussi précoce, les médicaments sont généralement contre-indiqués, mais hélas, certaines mères aiment se diagnostiquer et traiter les enfants sans médicaments.

Mais les caractéristiques physiologiques de la structure d'un petit corps ne doivent pas être ignorées. Le fait est que chez le nouveau-né, les voies nasales sont encore étroites et ne se forment que dans le temps. Par conséquent, les nourrissons ont souvent le même écoulement nasal et la même congestion nasale sans raison apparente.

La rhinite vasomotrice peut être déclenchée par des facteurs à court terme. Il peut s'agir d'aliments trop chauds, d'un changement brusque de température (par exemple, un enfant a été amené d'une promenade dans le froid à un appartement chaud), d'une sorte d'explosion d'émotion ou d'autres raisons. Ce type de rhinite se manifeste généralement par une morve transparente et liquide, qui passe rapidement et, bien sûr, ne dure pas un mois.

Est-il dangereux

Toute mère inquiète se demandera quels sont les risques de la morve ordinaire, qui se prolonge si longtemps. Il n’est pas difficile de deviner qu’un long processus en cas de non-respect des recommandations du médecin risque de devenir chronique. Autrement dit, accompagnera l'enfant tout au long de sa vie. Au mieux, cela produira certains inconvénients et au pire, cela conduira à des maladies plus dangereuses et plus graves. Tels que:

  • la sinusite;
  • la sinusite;
  • maladie frontale;
  • méningite;
  • maux de gorge;
  • bronchite et autres maladies des voies respiratoires supérieures.

Par conséquent, la question du degré de danger est si évidente qu'elle ne devrait même pas susciter de doute. Plus le problème est sérieux et plus tôt vous le traitez, plus vite et plus efficacement vous pourrez vous en débarrasser.

Lorsque les premiers mois de vie du bébé commencent à couler du nez, il ne peut rester seul pendant une seconde. Le bébé ne sait toujours pas se retourner, et surtout dans les rêves, il a besoin d'une surveillance constante pour ne pas s'étouffer avec les sécrétions muqueuses.

Quelles actions entreprendre

La première chose à faire est d'appeler un médecin. En attendant, il va observer attentivement les symptômes pour l'aider à poser un diagnostic. Rappelez-vous que vous avez mangé ou nourri votre bébé pour exclure ou confirmer le risque d'allergie. Rappelez-vous s’il n’ya pas eu de blessures ou de microtraumatismes (y compris un corps étranger dans le nez du bébé). Et bien sûr, faites attention aux autres signes de rhume - pour mesurer la température, pour vous rappeler si un rhume a eu lieu récemment dans l’environnement de l’enfant.

Il existe certaines mesures visant à améliorer l'état du bébé, pour lesquelles la conformité ne nécessite pas l'avis d'un expert. De plus, elles doivent être effectuées en continu, à la fois en complément du traitement et à titre préventif.

Il s’agit de promenades quotidiennes, de nettoyage humide et de ventilation des locaux - de l’air frais est nécessaire à une respiration normale. Il faut également veiller à ce que l'humidité de l'air soit suffisante. Un air trop sec peut facilement provoquer une congestion nasale et une morve, car en raison d'un manque d'humidité, la muqueuse nasopharyngée commence à fonctionner plus activement. Si l'air dans la maison est trop humide et trop stagnant, il nuit aux organes respiratoires supérieurs et peut entraîner un processus inflammatoire.

Rhumes nez qui coule se manifeste principalement en raison de la faiblesse de l'immunité. Pour les enfants, cela n’est pas surprenant: après tout, les défenses de l’organisme ne font que se former et vous devez les aider autant que possible. C'est-à-dire que la nutrition du bébé devrait être parfaite. Il doit y avoir tous les nutriments nécessaires, ainsi que des antioxydants. Et être absent de tous les additifs non naturels et des produits malsains.

L'enfant des six premiers mois de la vie doit être maintenu dans une position semi-verticale (après tout, il ne sait toujours pas comment s'asseoir et ne fait que mentir). Il sera alors plus facile pour l'enfant de respirer et la morve s'écoulera.

Ai-je besoin de médicaments

Cette question a déjà été abordée ci-dessus. Même si la morve du bébé dure longtemps (un mois, voire plus), ce n’est pas une raison pour prescrire un médicament seul. Ils ne peuvent être prescrits que par un médecin, mais les médecins ne sont pas pressés de le faire, car tout traitement médicamenteux (même doux) a un effet néfaste sur le corps fragile et non formé et entraîne généralement d'autres problèmes de santé (par exemple une violation de la microflore du système digestif).

Une mère attentionnée, qui respecte toutes les recommandations, ne permettra pas qu'un rhume chez le nourrisson dure pendant un mois. Si le temps est perdu, un traitement médical sera nécessaire. Mais seul un expert peut prendre rendez-vous.

Méthodes sûres de la médecine traditionnelle

Le principal remède connu pour le traitement de la rhinite est l'instillation de solution saline. Ce n'est pas dangereux même pour les bébés. La solution saline peut être achetée toute faite à la pharmacie et préparée à la maison. Pour ce faire, un peu de sel ou de sel de mer est dissous dans de l'eau bouillie. La solution doit être faible, toujours chaude et fraîche pour chaque instillation. Vous ne pouvez en aucun cas allaiter un bébé! L'instillation est suffisante pour nettoyer le nez du mucus et des bactéries pathogènes, et les lavages peuvent causer des blessures.

Pour le traitement de la rhinite à long terme chez les nourrissons, vous pouvez essayer d'enterrer le jus de carotte et de betterave. Les jus sont pris dans des proportions égales, seulement fraîchement pressés, dilués avec de l'eau propre et chaude et enfouis dans le nez de l'enfant.

La décoction de camomille est un bon agent antibactérien. Il est préparé au bain-marie afin de préserver un maximum de substances utiles d'une plante médicinale. La camomille nettoie parfaitement la cavité nasale, traite l’inflammation éventuelle et désinfecte. Cette méthode est très efficace et absolument sans danger pour un nourrisson.

Ne pas enterrer le lait maternel dans le nez. Bien que contenant beaucoup de substances utiles et d'anticorps, il peut devenir un terrain fertile pour les bactéries si la nature de la rhinite est inflammatoire.

Vous Aimerez Aussi