Un enfant qui crotte comme de l'eau

Tout comportement inhabituel de notre système excréteur et de la morve du nez appartient certainement à ceux-là, dit à propos de la violation de l'état naturel du corps. Mais pour préciser le problème, il est nécessaire de l'examiner plus en profondeur. En particulier, si nous parlons de sécrétions nasales liquides et aqueuses, nous devrions réfléchir aux causes du phénomène.

Pourquoi snot comme l'eau?

Cela peut être pour plusieurs raisons, considérez les plus courantes:

  • une réaction allergique s'est développée;
  • rhinite vasomotrice;
  • dans le contexte des troubles du système nerveux central, la rhinite neuro-végétative;
  • sinus paranasaux enflammés;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • la sinusite a commencé à se développer;
  • il y a une luxation congénitale du septum nasal;
  • la présence de dommages au crâne avec une fuite de LCR par le nez;
  • corps étranger dans la cavité nasale;
  • phase aiguë des dommages viraux.

Stades de développement des écoulements nasaux aqueux

La combinaison des causes ci-dessus de la morve liquide est caractérisée par un seul nom - rhinorrhée - non-passant, liquide, comme l'eau, les sécrétions muqueuses du nez d'étiologies diverses.

Mais pas dans tous les cas de rhinorrhée, sa manifestation aiguë commence immédiatement sous la forme d'abondantes sécrétions aqueuses du nez. Le processus inflammatoire, en règle générale, passe par plusieurs étapes de son développement.

  • La phase initiale peut être une phase irritante / sèche lorsque les muqueuses du nez présentent une sensation de brûlure et de sécheresse. Le patient commence à éternuer fréquemment en raison de facteurs irritants. Il est possible de qualifier cette étape de préparation à la formation et à l’isolement ultérieur de morve de consistance aqueuse.
  • Dans la deuxième phase de la maladie, une sécrétion liquide et aqueuse commence à s'écouler librement du nez à travers les parois vasculaires, conçue pour laver les muqueuses nasales et éliminer les irritations. Le nez est constamment rempli de liquide, ce qui complique grandement la respiration nasale. Cependant, les manifestations de sécheresse et de brûlures sont atténuées et cessent presque de gêner le patient. Le liquide sécrété par le nez avec une certaine concentration d'ammoniac et de sel dans sa composition commence à irriter la peau autour des narines, ce qui est aggravé par l'utilisation constante d'une serviette.
  • Au stade final de la rhinorrhée, la sécrétion nasale devient jaune ou verdâtre en raison de l'accumulation de cellules mortes, qui combattent les bactéries et disparaissent progressivement avec un traitement opportun.

Signes liés

La rhinorrhée peut survenir avec la présence de symptômes associés et même entraîner des complications.

Avec l'écoulement de l'extrait aqueux nasal, les sensations douloureuses dans la zone du nez ou du front sont fréquentes et la membrane muqueuse des sinus entourant le nez devient plus épaisse.

Les complications associées à la rhinorrhée aiguë peuvent se manifester par le développement d'une dermatite autour des voies nasales, d'une eustachite, d'une inflammation du canal lacrymal ou d'une otite.

Snot comme de l'eau, que faire?

Médicaments vasoconstricteurs

Les préparations de l'action vasoconstrictrice conduisent au traitement des maladies du nez. Ces médicaments aident à normaliser la respiration nasale en éliminant le gonflement des muqueuses pendant un certain temps.

Bien que le patient ne reçoive pratiquement aucun effet thérapeutique de ces médicaments, ceux-ci figurent néanmoins toujours dans la liste des ordonnances parmi les médicaments pour le traitement de l'inflammation de la cavité nasale.

La différence entre les médicaments vasoconstricteurs ne se voit que dans la durée de l'effet de leur utilisation. Considérons les médicaments à action prolongée, ainsi que les médicaments moyens et courts, définis par leur principe actif.

Les sprays à base de nafazoline et les gouttes nasales ont un effet bref: Tizin, Naphthyzin, Sanorin.

Afin d'éliminer la congestion nasale plus longtemps, il est recommandé d'utiliser des médicaments dont le composant actif est la xylométazoline. L'effet de ce groupe de médicaments dure jusqu'à dix heures et ils ont déjà des limites. Les gouttes / sprays sur la xylométazoline ne sont pas souhaitables pendant une longue période et il est totalement inacceptable de traiter les bébés avec eux pendant une période allant jusqu'à deux ans. Nous parlons de médicaments tels que Galazolin, Rinostop, Xymelin, Xylen, Otrivin.

Les médicaments pour la vasoconstriction à longue durée d'action comprennent les médicaments à base d'oxymétazoline. De tels moyens pour le nez ne sont autorisés à appliquer que deux fois par jour et pas plus de trois jours. Les contre-indications à leur rendez-vous sont le diabète sucré, les maladies rénales. Aucune autorisation de prendre des médicaments pour les femmes enceintes / allaitantes et les jeunes enfants. Ce sont: Afrin, Nazivin, Nesopin, Nazol, Noksprey, Fervex, Fazin et Sanorin.

Préparations pour se laver le nez

Pour se laver le nez et améliorer l'état des muqueuses, ainsi que pour améliorer l'effet des médicaments utilisés, des solutions spéciales sont utilisées pour laver la cavité nasale. Vous pouvez effectuer les procédures appropriées:

  • avec Furacilin, qui a un effet antimicrobien prononcé. Pour le lavage est utilisé sous la forme d'une solution de concentration de 0,02%. Son activité s'étend à de nombreux rhumes. L'ingrédient actif du médicament a la capacité de pénétrer dans la cellule du microbe pour empêcher sa division;
  • avec Miramistin, qui peut être acheté sous forme de solution prête à la concentration de 0,01%. Le médicament est une action complexe capable de renforcer l'immunité locale, neutralisant les agents pathogènes. Miramistin restaure la membrane muqueuse et la protège contre les lésions répétées de micro-organismes et de virus. Means appartient aux médicaments hypoallergéniques;
  • avec Protargol. Cet outil a une teneur en argent différente, qui sert d'antiseptique aux muqueuses. Son avantage réside dans sa capacité à se former sur le film muqueux, qui protège contre les infections répétées. Il suffit d'ajouter quelques gouttes de Protargol à la solution pour bien laver le nez.
  • avec du peroxyde d'hydrogène. Le médicament contribue à l'inhibition du développement et de la croissance des bactéries pathogènes. Un léger effet antiseptique apparaît. Utilisé dans les procédures de rinçage avec une solution à 0,25% faible. En traitement préventif contre le rhume, il n’est pas recommandé en raison de son effet desséchant sur la membrane muqueuse.

Préparations bien méritées à base d'eau de mer: Aqualor, Quicks, Aquamaris. Ces fonds pour le lavage de la cavité nasale contiennent des oligo-éléments importants dans leur composition et contribuent au nettoyage qualitatif de la membrane muqueuse, ce qui augmente considérablement l'effet thérapeutique du traitement et le nourrit.

Comment et quoi traiter des remèdes populaires?

Les remèdes populaires sont également largement utilisés pour le traitement de la rhinite. Il convient de noter que de nombreuses variantes de cette thérapie ont fait leurs preuves et conduisent à un rétablissement complet.

Inhalation de vapeur

L'un des moyens les plus faciles d'éliminer le mucus du nez. Inspirez la vapeur plusieurs fois en prenant soin de ne pas vous brûler.

Inhalation avec du soda

Préparez une solution de bicarbonate de soude (une cuillère à soupe de bicarbonate de soude par litre d’eau chaude) et respirez à la vapeur sur le récipient en vous couvrant la tête avec une serviette. Afin d'éviter de neutraliser les propriétés bénéfiques de l'eau de soude, elle ne devrait pas être supérieure à 55 degrés. La durée de la procédure pour un adulte est de dix minutes. Les enfants ne peuvent respirer cette vapeur que pendant trois minutes. L'inhalation doit être faite sur un estomac vide.

Rincer avec du sel

Dans un verre d'eau tiède, ajoutez un quart de cuillerée de sel. Se gargariser avec cette solution saline. Dans ce cas, le sel aidera à lutter contre les bactéries qui entraînent la formation de mucus et aidera à nettoyer le nez. Le rinçage est effectué plusieurs fois par jour.

Jus de citron

Dans un verre d'eau chaude, dissolvez une cuillerée de miel et ajoutez deux cuillères de jus de citron. Buvez plusieurs fois par jour pour réduire la production de mucus.

Peroxyde d'hydrogène

Il nettoie bien les voies nasales et permet de souffler les accumulations de mucus, instillation de solution de peroxyde d'hydrogène dans les narines. Pour la fabrication de telles gouttes, vous devez prendre un peroxyde de pharmacie à 3% et le combiner avec de l’eau tiède (ratio 1: 2). Enterrez pas plus de deux gouttes et après un certain temps, mouchez-vous bien.

Châtaigne

Le fruit mûr de la châtaigne est pelé et coupé en petits bâtons pour s'adapter aux narines. La nuit, placez les bougies obtenues dans chacune des voies nasales. Le lendemain matin, le froid va disparaître.

Eucalyptus

Préparez une décoction de feuilles d'eucalyptus (10 grammes) et d'Althea (20 grammes) et un verre d'eau bouillante. Un petit bâtard. Cool, la souche. Utilisez le produit obtenu pour rincer le nez jusqu'à six fois par jour.

Gingembre

Pour éliminer les poches et améliorer la muqueuse nasale, vous pouvez prendre une infusion de gingembre. Pour préparer, prenez une cuillerée de racine fraîche hachée et ajoutez-la à un verre d'eau bouillante. Insister et ajouter 2 cuillères à soupe de miel plusieurs fois par jour à boire sous forme de thé.

Curcuma

Pour boire: une cuillère à café de curcuma + un verre de lait bouilli. Boire le matin et le soir.

Pour gargariser: dans un verre d'eau chaude, ajoutez une cuillère à soupe de curcuma et de sel.

Bains de pieds à la moutarde

Les bains de moutarde se portent bien avec le froid. Versez deux moutardes sèches dans un bol d'eau (40 degrés). Gardez vos pieds dans un mortier de moutarde pendant trente minutes en ajoutant constamment de l'eau chaude. À la fin de la procédure, essuyez les pieds et portez des chaussettes en laine. Enveloppé dans une couverture chaude pour respecter le repos au lit.

Contre-indications: température corporelle élevée, hypertension artérielle, maladies cardiovasculaires. En outre, ne faites pas flotter les jambes des femmes enceintes et des bébés.

Vous Aimerez Aussi