Comment traiter les végétations adénoïdes chez les enfants

Contenu de l'article

Souvent, l'inflammation des végétations adénoïdes est observée à l'âge de 3 à 10 ans. Avec l'adénoïdite, la défense immunitaire est considérablement réduite, ce qui rend l'enfant vulnérable aux infections. De plus, la respiration nasale est altérée, ce qui entraîne:

  • manque d'oxygène aux organes, à cause de quoi ils souffrent d'hypoxie. Tout cela est dû à moins d'oxygène dans les voies respiratoires lors de la respiration par la bouche. Cliniquement, la privation d’oxygène se manifeste par un sous-développement des systèmes, ainsi que par un retard mental;
  • pénétration de plus de microbes. Avec le passage de l'air à travers les voies nasales, il est chauffé et filtré, ce qui réduit le risque de développement du processus inflammatoire dans les organes du système respiratoire et de la pénétration de micro-organismes pathogènes;
  • laryngite et trachéite, dues à l'inhalation d'air sec et froid. Au cours du passage de l'air à travers les voies nasales, il est humidifié et réchauffé. Ceci est particulièrement important en hiver, ainsi que lorsque la charge physique augmente (courir, jouer);
  • une audition réduite, qui est plus fréquente chez les bébés qui respirent par la bouche;
  • déformation du squelette facial, observée lors d'une respiration prolongée par la bouche dès le plus jeune âge.

Extérieurement, le "visage adénoïde" se caractérise par une bouche entrouverte, un défaut de morsure, un changement de la mâchoire inférieure, un pincement nasal, un manque d'émotion et un sentiment d'abattement.

Causes et symptômes de l'adénoïdite

Le développement du processus inflammatoire dans les amygdales peut être une pathologie indépendante ou une conséquence de la progression des maladies infectieuses et non infectieuses. L'inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants se produit avec:

  1. infection de l'enfant;
  2. régime alimentaire inadéquat;
  3. hypothermie générale;
  4. défense immunitaire réduite;
  5. réactions allergiques;
  6. prédisposition génétique;
  7. conditions environnementales défavorables (air pollué, air sec, moisissure);
  8. dysfonctionnement thyroïdien;
  9. pathologie intra-utérine du premier trimestre;
  10. lésions traumatiques du nasopharynx;
  11. maladies infectieuses et inflammatoires de la nature chronique de l'oropharynx, du nasopharynx (sinusite, amygdalite, pharyngite).

Lors du diagnostic d'adénoïdes chez les enfants, les symptômes et le traitement dépendent de la gravité de la maladie, du niveau de protection immunitaire et de la présence d'une pathologie somatique concomitante. Une augmentation des végétations adénoïdes due à un processus inflammatoire prolongé se manifeste

  • difficulté à respirer par les voies nasales;
  • rhinite prolongée fréquente, cependant, la congestion nasale est toujours observée dans les intervalles entre les maladies;
  • formes chroniques de sinusite, frontite;
  • toux
  • changement de timbre de voix (nasal); le ronflement;
  • fatigue
  • manque de sommeil, ce qui conduit à l'irritabilité;
  • hyperthermie sous-fébrile.

Lorsque les premiers signes d’adénoïdite apparaissent, il est recommandé de consulter un médecin afin d’éviter le développement de complications.

Si un enfant est suspecté d'avoir des végétations adénoïdes, le degré d'inflammation est déterminé lors du diagnostic:

  1. au premier stade de la croissance du tissu lymphoïde (la végétation) entraîne des difficultés à respirer pendant le sommeil, on observe par la bouche des écoulements muqueux. L'état général de l'enfant ne se détériore pas;
  2. pour le deuxième stade est caractérisé par le ronflement nocturne, la bouche ouverte, le manque de respiration nasale. La nuit, des apnées (arrêt de la respiration à court terme) sont possibles. Le sommeil intermittent ne vous permet pas de vous détendre complètement, à cause de quoi l'enfant devient capricieux et irritable;
  3. au troisième stade, la respiration nasale est complètement bloquée, un niveau d'ouïe réduit est détecté.

Danger de végétations adénoïdes

Si des symptômes apparaissent, le traitement doit être entrepris le plus tôt possible, car il est possible de réduire les végétations adénoïdes chez un enfant sans intervention chirurgicale seulement au stade initial. Quel danger présentent les végétations adénoïdes?

  1. développement impropre de l'appareil de la parole, ce qui conduit à l'apparition d'une voix nasale et à une mauvaise prononciation des mots. Ceci est dû à une croissance altérée des structures osseuses du visage dans le contexte d’une réaction inflammatoire prononcée;
  2. perte auditive, qui se développe en raison de la compression du département de l'oreille moyenne;
  3. réactions allergiques fréquentes;
  4. rhumes fréquents;
  5. exacerbations régulières de maladies infectieuses et inflammatoires chroniques du nez, de l'oropharynx (amygdalite, sinusite);
  6. inattention, mauvaise performance, apathie, en raison de la privation d'oxygène du cerveau.

Traitement chirurgical

Avec l'inefficacité de la thérapie conservatrice et la réalisation du troisième degré de végétation, la question de l'intervention chirurgicale est prise en compte. Le choix de la méthode dépend de l'âge du patient, de la présence d'une comorbidité et de la gravité du processus pathologique sous-jacent. Le choix est fait par le médecin en fonction des résultats du diagnostic, car il est possible de traiter les végétations adénoïdes par chirurgie de manière chirurgicale traditionnelle ou par irradiation laser.

Pour l'examen d'un enfant, des tests d'allergie, des tests bactériens du nasopharynx, des tests ELISA et PCR sont prescrits. Parmi les méthodes instrumentales, la rhino-, l'épipharyngoscopie, la radiographie latérale et la tomographie par ordinateur sont prescrites. Avant l'opération, vous pouvez faire une anesthésie locale ou «introduire» l'enfant à l'anesthésie générale. Récemment, les techniques mini-invasives sont devenues courantes, ce qui permet d'effectuer des interventions sous contrôle visuel à l'aide d'instruments endoscopiques.

Les méthodes de traitement des adénoïdes chez les enfants sont représentées chirurgicalement par destruction interstitielle, adénoïdectomie, vaporisation du tissu adénoïde avec un laser ou par cryodestruction.

En période postopératoire, vous devez respecter certaines restrictions liées au régime alimentaire, à l'activité physique, ainsi qu'à la visite de salles chaudes et d'un bain chaud.

Notez qu'une intervention chirurgicale sans éliminer le facteur provoquant ne garantit pas l'absence de prolifération répétée du tissu lymphoïde.

Tactique de traitement conservateur

Le traitement à domicile implique l'utilisation de remèdes médicaux et traditionnels dans la lutte contre les amygdales hypertrophiées. Est-il possible de guérir les végétations adénoïdes? Les tactiques de traitement comprennent:

  • laver les végétations adénoïdes, ce qui permet de réduire la gravité de la réaction inflammatoire, le gonflement des tissus et d’éliminer les micro-organismes infectieux;
  • inhalations avec des médicaments anti-inflammatoires et antiseptiques;
  • des exercices de respiration qui permettent de rétablir la respiration par le nez et d'assurer un apport d'oxygène complet aux tissus;
  • réchauffement, applications avec de l'argile.

N'oubliez pas une nutrition adéquate, enrichie de vitamines, d'un sommeil sain et du renforcement du système immunitaire.

Traitement à domicile

Les inhalations lors de l’utilisation de remèdes pharmaceutiques ou traditionnels ont un effet positif sur le tissu lymphoïde en réduisant sa croissance et en irritant les muqueuses. L'inhalation sèche implique l'utilisation d'huiles essentielles. Ils sont effectués en inhalant les vapeurs après avoir appliqué quelques gouttes d’huile sur le châle.

  • La décoction de bourgeon de lierre est utilisée pour effectuer une procédure d'inhalation trois fois par jour pendant une durée allant jusqu'à 10 jours. Pour la cuisson, il suffit de faire bouillir 15 g de l'herbe dans un demi-litre d'eau pendant une demi-heure, en remuant régulièrement;
  • le bain de l'enfant est effectué dans de l'eau additionnée d'huile essentielle (5 gouttes);
  • 1 kg de sel doit être chauffé, goutte à goutte 2-3 gouttes d'huile essentielle, inspirez pendant 7 minutes.

Les inhalations sont effectuées avec de la vapeur chaude pour éviter les brûlures à la membrane muqueuse des voies respiratoires supérieures. Pour l'instillation dans les voies nasales est utilisé:

  • La recette la plus efficace est basée sur le jus de Kalanchoe. Il suffit d'enterrer 2 gouttes dans chaque narine;
  • L'écorce de chêne (30 g), le millepertuis et la menthe doivent être bouillis dans 300 ml d'eau pendant cinq minutes, infusés pendant une heure, puis filtrés à travers plusieurs couches de gaze. Creuser dans 3 gouttes;
  • 15 g de feuilles de bouleau d'eucalyptus et de camomille (7 g) doivent être remplis avec de l'eau bouillante de 250 ml et infusés pendant une heure. Après avoir refroidi le médicament, il est recommandé de verser trois gouttes deux fois par jour.

Une autre méthode thérapeutique consiste à laver le nasopharynx:

  • Pour la procédure, il est nécessaire de préparer une solution de guérison de bicarbonate de soude et de teinture de propolis alcoolique. À 190 ml d'eau, 2 g et 20 gouttes d'ingrédients, respectivement. Au cours de la procédure doit être strictement contrôlée afin que la solution ne pénètre pas dans les organes du tube digestif. Le degré d'endommagement des muqueuses dépend de l'agressivité des ingrédients de la solution.

Si la solution pénètre dans les voies respiratoires, elle peut provoquer une toux et un bronchospasme grave.

  • Le millepertuis est préparé de la manière suivante. 10 g d'herbe bouillie pendant un quart d'heure dans un demi-litre d'eau filtrée et utilisée pour le lavage;
  • infusion d'argousier;
  • solution de sel de mer. Pour la préparation, il est nécessaire de dissoudre complètement 5 g de l'ingrédient dans de l'eau tiède d'un volume de 250 ml, ce qui empêchera les cristaux de sel d'endommager la membrane muqueuse. Que faire si l'enfant ressent une sensation de brûlure en se lavant le nez? Dans ce cas, vous souhaitez préparer une nouvelle solution en prenant moins de sel.

Les exercices de respiration comprennent la mise en place d'exercices spéciaux pour l'oxygénation du sang et la normalisation de la respiration nasale. L'enfant doit respirer fréquemment pendant 10 secondes en fermant alternativement une narine. Il convient de noter qu'avant l'exercice, il est nécessaire de dégager les voies nasales des croûtes et des sécrétions muqueuses. L'argile de mer est un autre remède contre les végétations adénoïdes. Il est appliqué sous la forme d'applications. L'argile doit être appliqué sur la peau des ailes du nez et des sinus paranasaux et doit être conservé conformément aux instructions. Rinçage effectué à l'eau tiède. L'argile vous permet d'élargir les vaisseaux sanguins, d'améliorer le flux sanguin local et de réduire la croissance du tissu lymphoïde.

Recettes à base de Celandine:

  • On broie finement 20 g de l'ingrédient, on verse 190 ml d'eau bouillante et on fait bouillir pendant un quart d'heure. Après cela, laissez la décoction pendant une heure, puis filtrez et utilisez pour le lavage des fosses nasales;
  • Dans un bouillon cuit, ajoutez 100 ml de graisse de porc et mettez au four pendant une heure pour obtenir une consistance épaisse du médicament. Pour améliorer l'effet, vous pouvez ajouter 2 à 5 gouttes de célandine pure avant utilisation. Dans le mélange obtenu, il est nécessaire d'humidifier le coton turunda et de le disposer dans les voies nasales.

La procédure de chauffage peut être effectuée en utilisant un œuf à la coque chaud dans la coquille ou un sac de sel. Si la température du sable ou des œufs est élevée, il est nécessaire de les envelopper dans un foulard pour éviter les brûlures de la peau.

Drogues et procédures

Afin de soigner rapidement les végétations adénoïdes chez l’enfant, les recettes traditionnelles doivent être associées à une approche de guérison traditionnelle. Pour ce faire, utilisez:

  • laver les fosses nasales avec une solution saline (Aqua Maris, Humer, sans sel), ce qui permet de réduire l'inflammation et d'éliminer les muqueuses des croûtes et des sécrétions muqueuses;
  • préparations antiseptiques (Protargol, écorce de chêne);
  • les anti-inflammatoires anti-œdèmes et immunostimulants (Derinat);
  • photothérapie avec rayons ultraviolets ayant un effet antimicrobien;
  • électrophorèse, thérapie magnétique.

Prévention des végétations adénoïdes

Pour éviter les végétations adénoïdes chez un enfant, vous devez faire attention aux règles suivantes:

  1. bonne nutrition enrichie en vitamines;
  2. durcissement, mais chez les enfants il est effectué avec précaution pour éviter l'hypothermie et le développement de maladies;
  3. traitement rapide des maladies infectieuses;
  4. réhabilitation régulière des foyers d'infection chroniques (caries, amygdalite);
  5. cours de spa dans une région montagneuse, marine ou forestière. Cela renforcera considérablement le système immunitaire, ce qui non seulement empêchera la croissance du tissu lymphoïde, mais protégera également contre de nombreuses maladies infectieuses.

Le respect de ces recommandations est obligatoire, car il est assez difficile de guérir les végétations adénoïdes. Afin d'identifier la pathologie à temps et de ne pas rater l'occasion de préserver la bonne santé de l'enfant, il est nécessaire d'observer attentivement la respiration, l'activité et la température des enfants.

Inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants: traitement

✓ Article vérifié par un médecin

Dans les années quatre-vingt du siècle dernier, l'expression "enfants souvent malades" est apparue dans la médecine russe. Il s'agit d'un groupe d'enfants présentant une incidence élevée d'ARVI.

Beaucoup d'enfants fréquemment malades souffrent de maladies chroniques du nasopharynx, notamment d'adénoïdite (inflammation des végétations adénoïdes). Cette maladie est une violation de la microbiocénose nasale du pharynx, ce qui a pour conséquence que le corps de l’enfant devient moins résistant aux infections respiratoires.

Inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants: traitement

Quelle est l'inflammation adénoïde (adénoïdite)

Les adénoïdes sont des formations constituées de tissu lymphoïde. Ils sont également appelés amygdales pharyngiennes. Ces zones du nasopharynx sont impliquées dans la production d'immunoglobulines. Les amygdales pharyngées se forment pendant le développement prénatal de l'enfant, mais ce n'est qu'après la naissance qu'elles commencent à exercer une fonction de barrière. C'est un élément essentiel du système immunitaire du nasopharynx.

C'est important! La charge maximale que les végétations adénoïdes reçoivent dans la période allant de un à trois ans. À ce moment-là, le cercle social de l’enfant s’élargit, son immunité est confrontée à un nombre considérable de virus et de bactéries. À cet égard, les végétations adénoïdes commencent à augmenter. Ils atteignent leur plus grande taille d’environ quatre à cinq ans, puis commencent à diminuer progressivement. Chez un adulte, ils sont à peine perceptibles.

Les végétaux adénoïdes ne peuvent pas s’acquitter de leur tâche, ce qui a pour conséquence que l’enfant souffre constamment de maladies respiratoires. Cela est favorisé par l’immaturité du système immunitaire de l’enfant. Les processus inflammatoires constants dans le corps inhibent également le système immunitaire, un cercle vicieux se forme.

Inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants

Alors que la membrane muqueuse du nasopharynx commence à produire de plus en plus d’antigènes viraux-bactériens, les végétations adénoïdes se dilatent. Le diagnostic d'hypertrophie des végétations adénoïdes est posé lorsque survient une hypertrophie pathologique des tissus adénoïdes, qui affecte l'état du nasopharynx et de la cavité de l'oreille moyenne. Dans ce cas, les végétations adénoïdes violent la respiration et deviennent des accumulateurs de bactéries pathogènes. Sur leur surface staphylocoques, pneumocoques, streptocoques persistent. Tous ces microorganismes peuvent causer des problèmes respiratoires.

Forme aiguë et chronique

L'adénoïdite aiguë est un processus inflammatoire des adénoïdes associé à une infection du rhinopharynx. Cette maladie ne dure généralement pas plus d'un mois.

L'adénoïdite chronique se développe en raison d'une altération des processus immunitaires au niveau des amygdales pharyngiennes. On considère l'inflammation chronique des végétations adénoïdes, qui dure plus de deux mois de suite et se répète plusieurs fois au cours de l'année. Des critères stricts divisant les formes aiguës et chroniques de l'adénoïdite n'existent pas dans la science moderne.

L'adénoïdite empêche l'enfant de mener une vie bien remplie. Un enfant malade a de la difficulté à respirer par le nez, souvent tousse et se mouche, prend l'habitude de respirer par la bouche, sa parole devient nasale.

C'est important! Dans les cas avancés, un «visage adénoïde» se forme chez les enfants. Ses traits distinctifs sont le gonflement du visage, des cercles sous les yeux, la bouche ouverte, la lèvre supérieure raccourcie. Une inflammation régulière des amygdales pharyngiennes peut entraîner une otite moyenne récurrente. L'une des complications les plus dangereuses est la perte auditive.

Causes de l'hypertrophie adénoïde

La cause la plus fréquente d'inflammation aiguë des végétations adénoïdes est l'infection (le plus souvent virale). Si un enfant a une adénoïdite chronique, il peut être difficile d'identifier le principal facteur.

Les facteurs pouvant provoquer une inflammation et une hypertrophie des végétations adénoïdes comprennent:

  • l'allergie;
  • charge virale élevée;
  • situation environnementale défavorable;
  • immunité réduite;
  • microflore pathogène dans la cavité nasale et le larynx;
  • mauvaise ventilation du nasopharynx.

Les causes du développement de la pathologie de l'amygdale pharyngée

Habituellement, chez les enfants présentant une hypertrophie chronique des végétations adénoïdes, des épisodes fréquents de maladies virales respiratoires aiguës sont observés. L'augmentation de la charge d'antigènes viraux perturbe l'équilibre du système immunitaire et ne permet donc pas à l'enfant de sortir du cercle vicieux des maladies.

Le mécanisme de l'effet négatif des virus sur les végétations adénoïdes repose sur la propriété du virus de violer l'intégrité de l'épithélium de l'amygdale, ce qui explique la formation de zones vulnérables. Plus un enfant est malade, plus son rhinopharynx résiste aux infections.

Attention! Les allergies provoquent souvent une inflammation chronique des végétations adénoïdes. Les réactions allergiques dans la membrane muqueuse des végétations adénoïdes déclenchent la croissance et l'inflammation des tissus. Les enfants souffrent généralement des effets des irritants domestiques (acariens, champignons, moisissures, poussières).

Quelle est la cause de l'inflammation adénoïde

Les conditions écologiques affectent également les propriétés de barrière du nasopharynx. Les enfants vivant dans les grands centres industriels souffrent plus souvent d’adénoïdite que les habitants des zones rurales.

Les symptômes

L'hypertrophie adénoïde est l'une des causes courantes de difficulté à respirer par le nez. Les problèmes de respiration nasale se manifestent sous la forme des symptômes suivants:

  • respiration par la bouche;
  • ronflement nocturne;
  • voix nasale;
  • écoulement muqueux du nez.

La perturbation de la respiration en position horizontale avec le temps entraîne une pathologie aussi dangereuse que l'apnée obstructive du sommeil. Le ronflement «normal» ne peut pas non plus être considéré comme un phénomène sans danger, car il indique la difficulté du système respiratoire pendant le sommeil. Au fil du temps, l’enfant commence à dormir, il souffre de troubles de la mémoire, d’altération de la mémoire et de l’attention.

De plus, le passage à la respiration par la bouche réduit les propriétés protectrices du nasopharynx. Les voies respiratoires avec ce type de respiration sont exposées au froid, à des particules irritantes, à des bactéries et à des virus.

L'inflammation des végétations peut également se manifester par la toux. Le mucus des végétations adénoïdes enflammées passe dans le larynx et les cordes vocales. En conséquence, l'enfant tousse par réflexe. La thérapie antitussive dans ce cas ne aide pas.

Méthodes de traitement

La médecine moderne n'a pas développé la méthode idéale pour le traitement de l'adénoïdite. Les enfants sont traités de manière conservatrice ou chirurgicale. Chacune d'elles présente des avantages et des inconvénients: le fait de retarder le traitement médicamenteux peut aggraver l'état de l'enfant et que l'opération comporte un risque de complications.

Attention! L'adénoïdite n'est pas toujours une indication chirurgicale. L'otorhinolaryngologist choisit une méthode de traitement basée sur plusieurs facteurs. Il prend en compte si l'enfant présente des complications dangereuses d'adénoïdite (otite moyenne, apnée du sommeil, etc.) et dans quelle mesure les végétations adénoïdes envahissent la fonction respiratoire.

Il n'y a pas de normes strictes dans le traitement de l'adénoïdite. Quelle que soit la cause de la maladie, celle-ci doit être complexe.

Méthodes de traitement conservateur de la pathologie des amygdales pharyngiennes

Le traitement conservateur de l'hypertrophie adénoïde comprend les domaines suivants:

  • lavage et irrigation du nasopharynx;
  • traitement anti-inflammatoire;
  • antibiothérapie;
  • immunothérapie;
  • phytothérapie;
  • thérapie homéopathique;
  • physiothérapie.

En cas d'infections virales respiratoires aiguës, le traitement de l'adénoïdite doit être symptomatique. Il est généralement nécessaire d’utiliser une grande quantité de médicaments et de procédures, ce qui entraîne de nombreux effets secondaires.

Des médicaments

Le traitement de l’adénoïdite a pour objectif principal le traitement anti-inflammatoire. Les anti-inflammatoires les plus efficaces sont les glucocorticoïdes. Un exemple d'un tel outil est le spray nasal de furoate de mométasone, qui peut être utilisé dans le traitement de l'adénoïdite chez les enfants et les adultes.

Préparations pour le traitement des végétations adénoïdes

La deuxième place est la thérapie antibactérienne. La microflore bactérienne joue souvent un rôle de premier plan dans l’exacerbation de l’inflammation chronique des végétations adénoïdes. Dans le cas d'une forme non compliquée de la maladie, l'ingestion d'antibiotiques est inutile et la préférence est donnée aux préparations topiques. Les antibactériens topiques sous forme de sprays nasaux sont largement utilisés: Isofra, Polydex avec phényléphrine.

La composition du spray Isofra est dirigée contre les bactéries les plus courantes qui causent une inflammation chronique des végétations adénoïdes. Il est très sûr, il peut être utilisé dans le traitement des nouveau-nés. La durée du traitement ne doit pas dépasser sept jours.

Polydex avec phényléphrine combine un composant antibactérien et des glucocorticoïdes, grâce à quoi ce spray réduit rapidement l'inflammation. Il peut être utilisé en monothérapie dans les premiers jours du développement d'un ARVI. Ce médicament ne peut pas être utilisé plus de 7 à 10 jours. Il ne convient pas aux enfants de moins de 2,5 ans.

Médicaments pour le traitement des végétations adénoïdes. Partie 2

En pédiatrie domestique, on a utilisé une solution d'argent (Protargol), utilisée sous forme de gouttes nasales. Il est efficace dans le traitement des maladies du nez et de la gorge, a un effet astringent, élimine les poches. Le médicament aide à réduire le tissu envahi par les amygdales pharyngiennes et la quantité de mucus sécrétée.

En outre, l'argent ayant une propriété antiseptique, son utilisation contribue à réduire le nombre d'autres médicaments. Protargol devrait être appliqué dans les cinq à sept jours.

Aérosols et aérosols pour le traitement des végétations adénoïdes

Lavage nasal

Les enfants souffrant d'inflammation des végétations adénoïdes doivent suivre des procédures d'hygiène pour la cavité nasale et le nasopharynx, qui doivent être effectuées quotidiennement. Ils consistent à laver le nez et le pharynx avec une solution saline isotonique ou une solution de sels minéraux d’eau de mer. La procédure doit être répétée au moins deux ou trois fois par jour.

Ce type de thérapie permet d’éliminer une quantité importante de bactéries, virus, allergènes, particules irritantes de la membrane muqueuse du nez et de la gorge. Ainsi, la principale cause d'inflammation est éliminée. Lors de l’exacerbation de la maladie, le nez doit être lavé au moins cinq à six fois par jour.

Pour un usage domestique, les pharmacies proposent les produits suivants:

Méthodes de lavage nasal avec Aqualo pour enfants et adultes

La plupart de ces fonds sont constitués d’eau de mer stérile. Les exceptions sont les médicaments tels que le dauphin - c'est du sel de mer qui doit être dilué avec de l'eau et du salin - c'est une solution à base de soude. Avec le médicament, le consommateur obtient le dispositif le plus simple pour se laver le nez.

C'est important! Chez les enfants de moins de cinq ans, la procédure doit être effectuée avec une extrême prudence, car à cet âge, la trompe d'Eustache est très courte et large. Les liquides contenant du mucus et du pus du nasopharynx peuvent pénétrer dans l'oreille moyenne et provoquer une otite. Le bébé devrait bien moucher le contenu du nez.

Recommandations pour le traitement de l'enfant

Physiothérapie

Il existe un large éventail de procédures physiothérapeutiques efficaces dans le traitement de l'adénoïdite:

  • électrophorèse médicale;
  • UHF-thérapie;
  • traitement par darsonval;
  • OVNI
  • Procédures MWT;
  • Procédure EHF;
  • thérapie par ultrasons;
  • traitement au laser;
  • inductothermie.

Méthode chirurgicale

Si les médecins soviétiques ne possédaient qu'une seule technique d'adénotomie, ce qui implique l'intervention la plus radicale, il existe une variété de techniques dans la chirurgie moderne.

Les experts sont enclins à penser que le rôle physiologique des végétations adénoïdes doit être pris en compte et non complètement supprimé. Avec une adénotomie partielle, le tissu adénoïde n'est que partiellement retiré. Cela aide à rétablir la respiration nasale de l'enfant d'une manière moins traumatisante.

Le retrait des végétations adénoïdes est possible sous anesthésie générale ou locale. L'anesthésie générale est préférable car elle permet d'immobiliser complètement l'enfant et d'effectuer l'opération à l'aide d'un endoscope. Les chirurgiens modernes ont été en mesure de contrôler visuellement le champ opératoire, la méthode "à l'aveugle" est de moins en moins utilisée.

La norme internationale uniforme pour cette opération inclut l’utilisation d’une anesthésie générale et d’une méthode d’intervention contrôlée visuellement. L'anesthésie locale est très rarement utilisée car elle ne protège pas l'enfant de la réaction de stress.

Les techniques et les outils pour l'adénotomie sont divers:

  • dispositifs à ondes radio;
  • coagulation par plasma froid;
  • thérapie au laser;
  • système de rasoir.

Aucun type d’opération ne garantit que les tissus des végétations adénoïdes ne repousseront pas. Quelle que soit la méthode d’intervention chirurgicale, des complications sont possibles: scalper les tissus du pharynx, lésion du palais mou, saignements.

Vidéo - Adénoïdes

Supprimer ou ne pas supprimer?

Les parents d'un enfant souffrant d'adénoïdite chronique doivent souvent faire face à des opinions divergentes de la part des médecins. Certains experts insistent sur l'élimination des végétations adénoïdes, d'autres suggèrent de s'en tenir à un traitement conservateur.

Un enfant a une inflammation adénoïde

Adénoïdes - une maladie assez commune qui survient à la même fréquence que les filles et les garçons âgés de 3 à 10 ans (il peut y avoir de légers écarts par rapport à la norme d'âge). En règle générale, les parents de ces enfants doivent souvent «s'asseoir à l'hôpital», ce qui constitue généralement la raison pour laquelle ils consultent un médecin pour un examen plus approfondi. C'est ainsi que se trouve l'adénoïdite, puisqu'un oto-rhino-laryngologiste ne peut poser le diagnostic. Après examen par d'autres spécialistes (y compris le pédiatre), le problème n'est pas visible.

Adénoïdes - qu'est-ce que c'est?

Les adénoïdes sont les amygdales pharyngées situées dans le nasopharynx. Il a une fonction importante: il protège le corps contre les infections. Au cours de la lutte, ses tissus se développent et, une fois récupérés, ils retrouvent normalement leur taille d'origine. Cependant, en raison de maladies fréquentes et prolongées, l'amygdale nasopharyngée devient pathologiquement volumineuse. Dans ce cas, le diagnostic est «hypertrophie adénoïde». Si, en outre, il y a une inflammation, le diagnostic sonne déjà comme une "adénoïdite".

Les végétations adénoïdes sont un problème rare chez les adultes. Mais les enfants souffrent assez souvent de la maladie. Il s’agit de l’imperfection du système immunitaire des organismes jeunes, qui, dans la période de pénétration de l’infection, entraîne un stress accru.

Causes des végétations adénoïdes chez les enfants

Les causes suivantes de végétations adénoïdes chez les enfants sont les plus courantes:

  • "Héritage" génétique - la prédisposition aux adénoïdes est transmise génétiquement et est dans ce cas due à des pathologies du système endocrinien et lymphatique (c’est pourquoi les enfants atteints d’adénoïdite ont souvent des problèmes associés tels que diminution de la fonction thyroïdienne, surcharge pondérale, léthargie, apathie, etc.) d.)
  • Grossesses à problèmes, travail difficile - maladies virales transmises par la future mère au cours du premier trimestre, prise de médicaments toxiques et d'antibiotiques au cours de cette période, hypoxie fœtale, asphyxie du bébé et traumatismes pendant le travail - tout cela augmente les chances de que l'on diagnostiquera plus tard des végétations sur l'enfant.
  • Les caractéristiques d'un âge précoce - en particulier l'alimentation du bébé, les désordres alimentaires, l'abus de sucreries et de conservateurs et les maladies du bébé - tout cela affecte également à un âge précoce l'augmentation du risque d'adénoïdite à l'avenir.

En outre, les risques d'apparition de la maladie augmentent les conditions environnementales défavorables, les allergies dans les antécédents de l'enfant et les membres de sa famille, la faiblesse de l'immunité et, par conséquent, les virales fréquentes et le rhume.

Symptômes d'adénoïdes chez les enfants

Pour pouvoir consulter un médecin à temps, lorsque le traitement est encore possible de manière conservatrice sans opération psychique traumatique de l'enfant, il est nécessaire de bien comprendre les symptômes des végétations adénoïdes. Ils peuvent être comme suit:

  • Une respiration difficile est le premier signe et le signe certain lorsqu'un enfant respire constamment ou très souvent par la bouche;
  • Un nez qui coule qui inquiète constamment un enfant, et la décharge se distingue par un caractère séreux;
  • Le sommeil est accompagné de ronflement et de respiration sifflante, éventuellement d'étouffement ou d'apnées;
  • Rhinite fréquente et toux (en raison du débit de décharge sur le mur arrière);
  • Problèmes auditifs - otites fréquentes, détérioration de l'audition (le tissu en croissance recouvrant les ouvertures des tubes auditifs);
  • La voix change - il devient enroué et nasal;
  • Maladies inflammatoires fréquentes du système respiratoire, des sinus - sinusite, pneumonie, bronchite, amygdalite;
  • L'hypoxie, qui survient à la suite d'une privation d'oxygène due à une respiration persistante, et dont le cerveau souffre en premier lieu (c'est pourquoi les végétations adénoïdes chez les écoliers provoquent même une diminution des performances scolaires);
  • Pathologies dans le développement du squelette facial - en raison de la bouche constamment ouverte, un visage "adénoïde" spécifique se forme: expression faciale indifférente, supraclusion, allongement et rétrécissement de la mâchoire inférieure;
  • Difformité thoracique - un long trajet de la maladie conduit à un aplatissement voire à une dépression de la poitrine en raison de la faible profondeur d'inhalation;
  • Anémie - se produit dans certains cas;
  • Signaux du tractus gastro-intestinal - perte d'appétit, diarrhée ou constipation.

Tous les états ci-dessus sont des signes d'adénoïdes hypertrophiés. Si elles sont enflammées pour quelque raison que ce soit, une adénoïdite survient et ses symptômes peuvent être les suivants:

  • augmentation de la température;
  • la faiblesse;
  • ganglions lymphatiques enflés.

Diagnostic des végétations adénoïdes

À ce jour, outre l'examen ORL standard, il existe d'autres méthodes de reconnaissance des végétations adénoïdes:

  • L'endoscopie est la méthode la plus sûre et la plus efficace pour visualiser l'état du nasopharynx sur un écran d'ordinateur (il s'agit de l'absence de processus inflammatoires dans le corps du sujet, sinon l'image ne serait pas fiable).
  • Rayon X - vous permet de tirer des conclusions précises sur la taille des végétations adénoïdes, mais présente des inconvénients: charge de radiation sur le corps d'un petit patient et peu d'informations en présence d'inflammation du nasopharynx.

Auparavant utilisé et la méthode dite de recherche de doigt, mais aujourd'hui, cet examen très douloureux n'est pas pratiqué.

Degrés adénoïdes

Nos médecins identifient trois degrés de la maladie, en fonction de la taille de la croissance de l'amygdale. Dans certains autres pays, il existe un adénoïde de grade 4, caractérisé par un chevauchement complet des voies nasales avec le tissu conjonctif. Le stade de la maladie ORL détermine lors de l'inspection. Mais les résultats les plus précis sont la radiographie.

  • 1 degré d'adénoïdes - à ce stade du développement de la maladie, le tissu recouvre environ 1/3 de l'arrière des voies nasales. En règle générale, l'enfant n'a pas de problèmes de respiration pendant la journée. La nuit, lorsque les végétations adénoïdes gonflent un peu à cause du sang qui les traverse, le patient peut respirer par la bouche, renifler ou ronfler. Cependant, à ce stade, la question de l'éloignement n'est pas encore en cours. Maintenant, les chances de résoudre le problème de la manière la plus conservatrice sont aussi grandes que possible.
  • 1-2 degrés d'adénoïdes - un tel diagnostic est posé lorsque le tissu lymphoïde recouvre plus de 1/3 mais moins de la moitié de l'arrière des voies nasales.
  • 2 degrés d'adénoïdes - les végétaux en même temps couvrent plus de 60% de la lumière du nasopharynx. L'enfant ne peut plus respirer normalement pendant la journée - sa bouche est constamment séparée. Les problèmes d'élocution commencent - cela devient inintelligible, le nez apparaît. Cependant, le grade 2 n'est pas considéré comme une indication chirurgicale.
  • Adénoïdes de grade 3 - à ce stade, la lumière du nasopharynx est presque complètement bloquée par le tissu conjonctif envahi par la végétation. L'enfant éprouve de véritables tourments, il ne peut pas respirer par le nez, ni de jour ni de nuit.

Des complications

Adénoïdes - une maladie qui doit être contrôlée par un médecin. Après tout, après avoir pris des dimensions hypertrophiées, le tissu lymphoïde, dont le but initial est de protéger le corps contre les infections, peut entraîner de graves complications:

  • Problèmes auditifs - les tissus envahis par la végétation bloquent partiellement le conduit auditif.
  • Allergies - les végétations adénoïdes constituent un terreau idéal pour les bactéries et les virus, ce qui crée un environnement favorable aux allergies.
  • La baisse des performances, les troubles de la mémoire - tout cela est dû au manque d'oxygène dans le cerveau.
  • Développement anormal de la parole - Cette complication implique le développement pathologique dû à la bouche constamment ouverte du squelette facial, ce qui perturbe la formation normale de l'appareil vocal.
  • Otite fréquente - les végétations adénoïdes obstruent les ouvertures des tubes auditifs, ce qui contribue au développement du processus inflammatoire, aggravé par la difficulté de sortie de la sécrétion inflammatoire.
  • Rhumes persistants et maladies inflammatoires des voies respiratoires - la sortie de mucus dans les végétations adénoïdes est difficile, elle stagne et, par conséquent, l’infection se développe et tend à se résorber.
  • Pipi au lit.

Un enfant chez qui on a diagnostiqué des végétations adénoïdes ne dort pas bien. Il se réveille la nuit par étouffement ou peur d'étouffement. De tels patients plus souvent que leurs pairs ne sont pas d'humeur. Ils sont agités, anxieux et apathiques. Par conséquent, lorsque les premières suspicions d'adénoïdes apparaissent, aucune visite chez l'oto-rhino-laryngologiste ne doit être différée.

Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants

Il existe deux types de traitement de la maladie - chirurgical et conservateur. Dans la mesure du possible, les médecins cherchent à éviter la chirurgie. Mais dans certains cas, vous ne pouvez pas vous en passer.

La méthode prioritaire reste le traitement conservateur, qui peut inclure les mesures suivantes en combinaison ou séparément:

  • Traitement médicamenteux - l’utilisation de médicaments, avant d’utiliser le nez, doit être préparée: rincez-le soigneusement en éliminant le mucus.
  • Le laser - est une méthode assez efficace pour traiter une maladie qui augmente l'immunité locale et réduit l'enflure et l'inflammation du tissu lymphoïde.
  • Physiothérapie - électrophorèse, UHF, OVNI.
  • L'homéopathie est la méthode la plus sûre parmi les méthodes connues, bien associée au traitement traditionnel (bien que l'efficacité de la méthode soit très individuelle - elle aide quelqu'un à bien, faiblement à quelqu'un).
  • La climatothérapie - le traitement dans des sanatoriums spécialisés inhibe non seulement la croissance du tissu lymphoïde, mais a également un effet positif sur le corps de l'enfant dans son ensemble.
  • Gymnastique respiratoire, ainsi qu'un massage spécial du visage et du cou.

Malheureusement, il n’est pas toujours possible de traiter le problème avec prudence. Les indications pour l'opération sont les suivantes:

  • Une grave violation de la respiration nasale, quand l'enfant respire toujours par le nez et qu'il souffre occasionnellement d'apnées nocturnes (tout cela est caractéristique des végétations adénoïdes de grade 3 et est très dangereux, car tous les organes souffrent d'un manque d'oxygène);
  • Le développement de l'otite moyenne, entraînant une diminution de la fonction auditive;
  • Pathologies maxillo-faciales causées par la croissance d'adénoïdes;
  • La dégénérescence des tissus en une formation maligne;
  • Adénoïdite plus de 4 fois par an avec un traitement conservateur.

Cependant, il existe un certain nombre de contre-indications à l'opération visant à éliminer les végétations adénoïdes. Ceux-ci comprennent:

  • Maladies graves du système cardiovasculaire;
  • Troubles sanguins;
  • Toutes les maladies infectieuses (par exemple, si l'enfant était malade de la grippe, l'opération ne peut être effectuée que 2 mois après la guérison);
  • Asthme bronchique;
  • Réactions allergiques graves.

Ainsi, l’opération d’enlèvement des végétations adénoïdes (adénoectomie) n’est pratiquée que dans l’état de santé de l’enfant, après l’élimination du moindre signe d’inflammation. Une anesthésie est requise - locale ou générale. Il faut comprendre que l'opération est une sorte de saper le système immunitaire d'un petit patient. Par conséquent, longtemps après l'intervention, il devrait être protégé des maladies inflammatoires. La période postopératoire est nécessairement accompagnée d'un traitement médicamenteux - sinon, il y a un risque de repousse du tissu.

De nombreux parents, même avec des indications directes d'adénectomie, ne sont pas d'accord avec l'opération. Ils motivent leur décision par le fait que la suppression des végétations adénoïdes compromet irrévocablement l’immunité de leur enfant. Mais ce n'est pas tout à fait vrai. Oui, pour la première fois après l'intervention, les forces de protection seront considérablement affaiblies. Mais après 2-3 mois, tout redeviendra normal - les autres amygdales reprendront les fonctions des végétations adénoïdes distantes.

La vie d'un enfant avec des végétations adénoïdes a ses propres caractéristiques. Il doit consulter régulièrement le médecin ORL, plus souvent que les autres enfants pour faire la toilette nasale, éviter les rhumes et les maladies inflammatoires, accorder une attention particulière au renforcement du système immunitaire. La bonne nouvelle est que le problème devrait disparaître d'ici 13-14 ans. Avec l'âge, le tissu lymphoïde est progressivement remplacé par le tissu conjonctif et la respiration nasale est restaurée. Mais cela ne signifie pas que tout peut être laissé au hasard, car si vous ne guérissez pas et ne contrôlez pas les végétations adénoïdes, vous ne serez pas obligé d'attendre des complications graves et souvent irréversibles.

Quel est le risque d'inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants?

Les adénoïdes sont des modifications pathologiques de l'amygdale pharyngée et se manifestent par une croissance excessive. Ils ont une couleur rose pâle et une forme ronde ou irrégulière, situés sur une large base dans la voûte plantaire du nasopharynx.

Leur surface est inégale et ressemble à une crête de coq. L'inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants se produit le plus souvent à l'âge de 5-10 ans, mais rarement à un âge plus avancé, car chez l'adulte, les végétations sont atrophiées.

Dans cet article, nous allons parler de l'inflammation des végétations adénoïdes chez un enfant et des symptômes de cette maladie, ainsi que des causes et du traitement qui sont utilisés à différentes étapes des végétations adénoïdes.

Pourquoi les végétations adénoïdes?

Adénoïdite - inflammation des végétations adénoïdes, survenant sous forme aiguë ou chronique. Les agents responsables de la maladie sont le plus souvent des pneumocoques, des staphylocoques (voir Staphylocoque dans la gorge provoquant la maladie: les principaux symptômes), des streptocoques et des adénovirus.

Les végétations adénoïdes peuvent s'enflammer pour ces raisons:

  1. Prédisposition génétique - en présence d’une tendance héréditaire à la croissance d’adénoïdes, on observe une adénoïdite fréquente, un dysfonctionnement de la glande thyroïde, une léthargie et une apathie.
  2. Les maladies infectieuses des enfants, telles que la scarlatine, la rougeole ou la diphtérie, ainsi que diverses maladies virales, sont souvent à l'origine de l'inflammation adénoïde chez l'enfant.
  3. Réactions allergiques de différentes étiologies présentes chez un enfant.
  4. États d'immunodéficience.
  5. Les foyers d'infection chroniques présents dans le corps de l'enfant.

Faites attention! Il est impératif de distinguer l'adénoïdite de l'hypertrophie adénoïde. Le fait est que l’adénoïdite est traitée avec succès de manière conservatrice et que l’hypertrophie adénoïde entraîne souvent le développement de complications et nécessite un traitement chirurgical.

Manifestation de la maladie

Il convient de noter que l'inflammation des végétations adénoïdes chez un enfant peut être accompagnée d'un tableau clinique différent, selon que la maladie est aiguë ou chronique.

Adénoïdite aiguë

Cette maladie se développe assez rapidement, avec une manifestation aiguë de symptômes - apparition de fièvre, toux, intoxication du corps. Lorsque les végétations adénoïdes sont enflammées, il se plaint de sensations douloureuses dans le nez et d'un mal de tête. De plus, lors de la déglutition, il fait mal derrière le voile du palais et la douleur se répercute sur les oreilles et la cavité nasale.

Une expectoration visqueuse s'accumule dans le nasopharynx, une sensation de chatouillement et de chatouillement dans la gorge apparaît, une douleur sourde apparaît à l'arrière de la tête. En raison de la propagation de l'œdème, l'audition est réduite et il y a une douleur dans les oreilles, la respiration nasale est perturbée et une congestion nasale est notée.

Chez le nourrisson, le processus de succion est interrompu, les expectorations ont une couleur vert jaunâtre, les arcades palatines postérieures sont hyperémiques, la toux est humide et obsessionnelle, et des crises d'asthme semblables à celles de la laryngite peuvent se produire.

A l'examen, rougeur et gonflement de l'amygdale pharyngée, présence de plaque fibrineuse, les rainures sont remplies de caractère exsudatif mucopurulent. Les ganglions lymphatiques sous-maxillaires occipitaux, postérieurs cervicaux et régionaux sont extrêmement douloureux et élargis.

La maladie dure en moyenne environ 5 à 7 jours et a tendance à se reproduire. En outre, il peut affecter le développement de complications telles que l'otite moyenne aiguë, la sinusite, la bronchopneumonie et la laryngotrachéobronchite.

Adénoïdite chronique

Cette forme de la maladie est la conséquence d'une adénoïdite aiguë précédemment transférée. Accompagné d'une augmentation de la taille de l'amygdale pharyngée et d'une augmentation progressive des symptômes.

La nuit, le mucus et le pus tombant dans la gorge provoquent une toux, la présence d'une inflammation chronique du nasopharynx provoque une inflammation du tube auditif, ce qui en perturbe la perméabilité et réduit l'audition. La température corporelle est basse, il y a un mal de tête, des troubles du sommeil et une perte d'appétit, une faiblesse et une fatigue.

En fonction de la réaction inflammatoire prédominante, l'adénoïdite chronique est divisée en:

  • catarrhal;
  • exsudatif-séreux;
  • mucopurulent;

Compte tenu de l'état général de l'immunité et du degré d'allergisation, on distingue ces types de maladies:

  • composante allergique prononcée;
  • dominé par les réactions de l'immunité humorale;
  • l'activité fonctionnelle de l'immunité n'est pas suffisamment exprimée.

En fonction de l'ampleur des signes locaux d'inflammation et des zones adjacentes affectées, les organes de la maladie peuvent être divisés en une forme compensée, sous-compensée et décompensée. En outre, l'adénoïdite peut être superficielle ou lacunaire.

Traitement de l'inflammation adénoïde

Pour savoir comment soulager l'inflammation des végétations adénoïdes chez un enfant, il est nécessaire de poser le diagnostic d'un ORL qui décidera du but du traitement en fonction des résultats des études obtenues.

Les instructions pour le traitement de l’adénoïdite visent principalement à préserver les organes, ce qui signifie que le traitement chirurgical ne sera considéré que comme une mesure extrême en cas de maladie particulièrement avancée ou de complications graves.

Pour le traitement de l'inflammation des végétations adénoïdes, on utilise de telles méthodes:

  • antibiothérapie;
  • médicaments de désintoxication;
  • sprays vasoconstricteurs ou gouttes nasales;
  • utilisation d'immunomodulateurs;
  • les glucocorticoïdes nasaux;
  • thérapie de vitamine.

De plus, après consultation avec le médecin, vous pouvez laver le nasopharynx et la cavité nasale avec des solutions d'herbes et de propolis avec vos propres mains (voir Lavage nasal avec des végétaux adénoïdes et l'utilisation de gouttes est la meilleure méthode de traitement conservateur). Irrigation à l'aide d'émulsions d'eucalyptus, de propolis et de Kalanchoe. Le prix de ces remèdes est bas et ils aident efficacement dans le traitement de l'inflammation.

À partir des photos et des vidéos de cet article, nous avons appris pourquoi il existait une inflammation des végétations adénoïdes, quels en étaient les symptômes et les méthodes utilisées pour traiter l’adénoïdite.

Inflammation des végétations: familier?

Chez les enfants âgés de 3 à 14 ans, les oto-rhino-laryngologistes doivent souvent faire face à une pathologie telle que l'inflammation des végétations adénoïdes. Ce sont des formations formées à la suite de la prolifération pathologique du tissu conjonctif lymphoïde dans la région du nasopharynx. Dans la pratique adulte, il existe des cas isolés.

C'est quoi

Les végétations adénoïdes sont l’un des composants d’un système complexe qui est responsable dans le corps pour lutter efficacement contre les micro-organismes négatifs qui l’attaquent de l’extérieur. Les cellules protectrices ayant la concentration la plus élevée se trouvent dans le tissu lymphoïde. Leurs amas sont localisés dans la zone de transition des cavités buccale et nasale du pharynx.

Six amygdales allouées anatomiquement: constituent l'anneau protecteur du pharynx. Chez les nouveau-nés, il est encore sous-développé. Mais par 3-4 ans s'est finalement formé. Vers 14-15 ans, sa taille est considérablement réduite ou peut disparaître complètement.

Quand un enfant fréquente l’école maternelle, il fait face à un grand nombre de nouveaux agents pathogènes. Le tissu lymphoïde, remplissant sa fonction protectrice, commence à se développer rapidement.

Si le bébé, n'ayant pas le temps de se rétablir, contracte à nouveau l'infection, la végétation adénoïde est constamment dans un état d'hypertrophie. Peuvent devenir eux-mêmes un foyer d'infection chronique. Descendant progressivement, ils bloquent les choans nasaux postérieurs, compliquant ainsi l'activité respiratoire.

Les causes

La prolifération du tissu adénoïde peut être primaire - indépendante, et secondaire - comme conséquence du processus infectieux dans d'autres structures de l'oropharynx ou du pharynx.

Par conséquent, les causes d'inflammation des végétations adénoïdes peuvent être différentes:

  1. Conditions négatives accompagnant le moment de la gestation. Les 2-3 premiers mois de la grossesse sont le moment de la formation de tous les organes. Les agents infectieux qui ont pénétré de l'extérieur conduisent à de graves anomalies du développement et des adénoïdes, notamment.
  2. Un risque élevé de traumatisme pour le fœtus représente l'accouchement. En raison de la déformation du crâne ou du séjour prolongé dans le canal utérin d'une femme, le bébé ne reçoit pas la quantité d'oxygène requise. Cela conduit ensuite à un affaiblissement de ses barrières immunitaires. Cette catégorie de patients présente un risque élevé d'hypertrophie des végétations adénoïdes.
  3. La présence de toutes sortes de processus pathologiques au niveau du nasopharynx, par exemple maux de gorge, laryngite, antrite. Avec leurs exacerbations fréquentes, les accumulations lymphoïdes n’ont tout simplement pas le temps de récupérer complètement. L'inflammation des végétations devient chronique.
  4. Une prédisposition allergique accrue contribue également au changement graduel de la structure du tissu de l'anneau pharyngé. Les végétations adénoïdes se développent et bloquent progressivement la lumière du nasopharynx.
    En prenant soigneusement en compte les antécédents, un spécialiste identifiera les causes probables et les facteurs prédisposants négatifs de la maladie.

Symptomatologie

Dans le tableau clinique de la pathologie, les oto-rhino-laryngologistes distinguent des manifestations communes et locales.

Les symptômes généraux d'inflammation des végétations adénoïdes se manifesteront par le fait qu'avec la présence prolongée de végétations lymphoïdes envahies, un état d'hypoxie chronique est observé. En conséquence, l’enfant commence à se fatiguer rapidement, peut commencer à prendre du retard dans son développement physique, puis intellectuel.

Signes locaux d'inflammation adénoïde chez un enfant:

  • il devient difficile pour le bébé de respirer par le nez - au début, il est obligé de respirer par la bouche seulement la nuit, avec la progression de la pathologie, ceci est également observé pendant la journée
  • le ronflement et même le ronflement se forme;
  • en cas d'addition d'agents infectieux, apparition de symptômes de rhinite et de pharyngite - douleur, éternuement, fluctuations de température, écoulement nasal caractéristique avec des végétations adénoïdes;
  • diminution des paramètres de l'audition - les végétations hypertrophiées ferment la lumière du canal reliant la cavité de l'oreille à la cavité buccale;
  • abaissement du timbre de la voix, nasalisme évident.

Dans les cas graves, le type adénoïde du squelette facial devient visible.

Magnitudes et conséquences

  1. Si, à la suite de l'inspection, l'oto-rhino-laryngologiste constate que la végétation envahie par la végétation chevauche un tiers de l'espace nasopharyngé, il s'agit du premier degré de son augmentation. Pendant la journée, le bébé respire librement, mais il a de la difficulté à respirer pendant les heures de la nuit. Ceci est dû à l'afflux de sang veineux dans les tissus des amygdales en position horizontale, leur volume augmente.
  2. Le deuxième degré d'hypertrophie des végétations adénoïdes se manifeste par la fermeture des deux quarts du nasopharynx. Pendant cette période, l’enfant commence à être embêté par une toux, il commence à renifler sans cesse, de fréquentes rhinites, pharyngites, maux de gorge se rejoignent. Le comportement du bébé change également: en raison du manque constant d'oxygène dans les tissus cérébraux, il ne dort pas assez, est capricieux, mange mal et se plaint de douleurs dans différentes parties de la tête.
  3. Si le nasopharynx est complètement bloqué par les amygdales hypertrophiées, c'est le troisième degré de leur augmentation. Les enfants ont des difficultés considérables non seulement la nuit, mais le jour. Il y a une diminution des paramètres d'audience. Ils sont souvent obligés de tousser et de ronfler dans leur sommeil. Leur apparence change - la bouche est constamment séparée, les plis nasogéniens sont légèrement lissés, les tissus des lèvres sont amincis, fissurés.

Une complication grave des végétations adénoïdes est reconnue comme une violation de la croissance des structures osseuses du squelette facial (formation du type de visage adénoïde): les incisives croissent de manière crochue, font saillie, le ciel devient en forme de dôme. Tout cela affecte extrêmement négativement l'activité de la parole.

Diagnostics

Si les parents anxieux observent l'un des symptômes ci-dessus chez leur bébé, il est recommandé de consulter un spécialiste. Pour diagnostiquer l'inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants doivent otolaryngologist. À cette fin, plusieurs études simples mais en même temps très instructives sont menées:

  • Le médecin ORL évalue l’état général du nasopharynx du bébé, ainsi que le degré d’hypertrophie adénoïde présent lors de son examen numérique. Pour ce faire, un doigt de spécialiste est inséré dans la bouche;
  • L’examen du nasopharynx avec un miroir de poche - la rhinoscopie postérieure, n’est pas toujours possible, car la taille de la bouche du bébé ne permet pas un examen approfondi, l’introduction d’un miroir provoque une envie de vomir;
  • La méthode endoscopique est considérée comme la plus informative: l’introduction d’un dispositif spécial capable d’agrandir et de transmettre clairement l’image à l’écran du moniteur, ce qui vous permet d’établir rapidement un diagnostic adéquat.

Seule la totalité des informations obtenues grâce aux méthodes décrites ci-dessus permet au spécialiste de réaliser un diagnostic différentiel compétent.

L'inflammation chronique des végétations adénoïdes, peut-elle se produire chez les adultes?

Dans certains cas, par exemple, lorsque le corps humain est sujet à des manifestations allergiques, les barrières immunitaires initialement affaiblies, les amygdales n'ont pas le temps de se rétablir complètement - une variante chronique des végétations adénoïdes.

Le patient est observé une rhinite incessante. Lors de la consultation, il peut présenter des plaintes de congestion dans la matinée à l'arrière de la gorge d'un secret négatif. Il est possible de s'en débarrasser seulement après une toux de qualité.

Si une inflammation antérieure des végétations adénoïdes était considérée comme l'apanage de l'enfance, la pathologie est actuellement également détectée chez les patients adultes. Par exemple, les personnes souffrant d'amygdalite chronique, de pharyngite, de rhinite allergique.

Sa principale différence avec la forme aiguë est la douceur des symptômes. Une augmentation des paramètres de température est rarement observée, jusqu’à des nombres subfébriles. Les symptômes d'intoxication sont également légers.

L'inflammation chronique des végétations adénoïdes nécessite un examen diagnostique rapide et obligatoire, suivi de mesures visant à l'éliminer. Si le traitement conservateur n’atteint pas le résultat souhaité, la question de l’intervention chirurgicale est tranchée sur une base individuelle.

Tactique de traitement

En oto-rhino-laryngologie moderne, le traitement de l'inflammation adénoïde ne présente pas de difficulté particulière. Lorsqu'il choisit une méthode pour se débarrasser des symptômes désagréables, le spécialiste prend en compte divers paramètres - le degré d'hypertrophie, la gravité des modifications pathologiques dans les tissus, la fréquence des récidives et l'âge du patient.

Le traitement de l'inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants peut s'effectuer dans deux directions: traitement conservateur avec des médicaments modernes ou, selon certaines indications, le problème de l'intervention chirurgicale est résolu. La première méthode est préférable en pratique pédiatrique. Alors que l'inflammation des végétations adénoïdes chez l'adulte nécessite souvent des mesures radicales.

Mesures thérapeutiques complexes:

  • divers antihistaminiques;
  • solutions antiseptiques topiques - par exemple, le protargol;
  • complexes multivitaminiques modernes pour renforcer les barrières immunitaires;
  • les remèdes homéopathiques, par exemple les lympho myosomes chez les enfants avec des végétations adénoïdes;
  • procédures physiothérapeutiques - irradiation ultraviolette, ultrasons, électrophorèse.

Comment traiter l'inflammation des végétations adénoïdes, que ce soit pour effectuer une adénotomie, l'otolaryngologist décide dans chaque cas strictement individuellement.

Beaucoup de parents sont particulièrement intéressés par la question de savoir comment éliminer l'inflammation des végétations adénoïdes chez un enfant à la maison. Pour cela, différentes recettes de la médecine traditionnelle sont parfaitement adaptées: toutes sortes de décoctions, teintures, produits de rinçage à base d'herbes médicinales, comme la camomille, la sauge, l'achillée millefeuille. Chacune des recettes doit être coordonnée avec l'otolaryngologist.

Prévention

Les mesures suivantes aident à prévenir les récidives fréquentes d'inflammation adénoïde:

  • durcissement complet du corps de l'enfant;
  • correction du régime alimentaire - sa saturation en fruits et légumes divers;
  • en temps opportun - dès les premiers stades de la détérioration de la santé des miettes - pour contacter un spécialiste.

L'attention portée à votre propre enfant est sa meilleure défense contre l'inflammation des végétations adénoïdes.

Vous Aimerez Aussi