Causes de la morve jaune chez un enfant. Principes de traitement

Chez un petit enfant, l’immunité n’est pas assez forte, il souffre donc souvent de rhumes et l’arrêt du nez est une affection normale pour lui. Ensemble avec la morve sur les bactéries. L'écoulement nasal est une réaction du corps à une irritation et à une inflammation de la membrane muqueuse. Progressivement, le mucus devient plus épais, change de couleur. L'enfant a la morve jaune avant la récupération. Si c'est retardé, alors il peut y avoir des complications. Les parents s'inquiètent de savoir s'ils devraient accompagner leur bébé chez le médecin s'il peut y avoir de la morve jaune chez un enfant en bonne santé.

Pourquoi la morve jaune apparaît

Les causes de la morve jaune chez les enfants peuvent être:

  1. Un rhume ou une maladie virale est en phase d'achèvement. Morve transparente abondante progressivement remplacée par épaisse écoulement nasal jaune ou vert, ce qui peut encore gêner le bébé pendant environ une semaine. Après environ 3-4 jours, des anticorps contre les bactéries sont produits dans le corps. Puis vient la récupération, un nez qui coule passe.
  2. Rhinite chronique compliquée, dans laquelle l'infection tombe dans les sinus maxillaires. Lorsque antritis snot sont purulent, couleur jaune-vert. Le nez repose périodiquement sur un ou les deux côtés. D'autres symptômes apparaissent: maux de tête, fièvre.
  3. Adénoïdes - inflammation des amygdales du nasopharynx. De là, les bactéries pénètrent facilement dans les sinus, ainsi que dans les bronches et l'oreille moyenne. Les amygdales enflées empêchent le bébé de respirer par le nez. Sa bouche est constamment ouverte. Le ronflement apparaît dans un rêve. Même après le retrait des amygdales, la maladie réapparaît souvent. Cette maladie apparaît en raison de l'imperfection de l'immunité chez les enfants.
  4. La rhinite allergique, qui peut également se transformer en une forme chronique.
  5. La courbure du septum nasal. Il est congénital ou est le résultat de rhumes fréquents accompagnés d'une rhinite prolongée.
  6. Ingestion dans le nez d'un corps étranger. Les enfants mettent souvent dans le nez de petits objets qui traumatisent la membrane muqueuse, bloquant les voies nasales. Cela conduit à une inflammation des muqueuses, à une accumulation et à une suppuration de la morve.
  7. Restez bébé dans une pièce où l'humidité est insuffisante. La membrane muqueuse du nez se dessèche, les voies nasales se chevauchent avec des croûtes, le mucus épaissi s'accumule dans le nez et acquiert une teinte jaune.
  8. Saignements fréquents du nez. Chez les bébés, les vaisseaux sont situés près de la surface de la membrane muqueuse. Par conséquent, jusqu'à l'âge de 5 ans environ, ils ont souvent des saignements nasaux déraisonnables. En même temps, des caillots de sang coagulé sont mélangés à du mucus, ce qui le rend plus épais et teinté de couleur brun-jaune.

Un jaune intensément teinté de vert est caractéristique des processus purulents bactériens.

Quelles peuvent être des complications

L’apparition de la morve jaune chez le nouveau-né est particulièrement préoccupante. La cause peut être un rhume dû à une hypothermie ou à une infection virale d'autres membres de la famille.

Le danger est qu'un bec bouché empêche un enfant de sucer son lait correctement, ce qui signifie qu'il ne va pas mieux et ne se développe pas correctement. En cas de violation de la respiration nasale, un arrêt complet soudain peut survenir.

En raison des imperfections du système immunitaire et des caractéristiques physiologiques de l'organisme chez le nourrisson, l'infection se propage très rapidement aux organes respiratoires et à l'oreille moyenne, ce qui entraîne une pneumonie ou une otite. Chez les enfants de tout âge, la morve jaune prolongée provoque des maladies telles que le catarrhe des voies respiratoires supérieures, la bronchite, l'asthme, la pneumonie, l'inflammation de l'oreille moyenne (otite), la membrane muqueuse du pharynx (pharyngite) et le larynx (laryngite).

L'écoulement prolongé du nez avec la morve jaune chez les enfants contribue à la propagation d'une infection bactérienne dans le corps, qui peut provoquer une maladie cardiaque.

Quand vous avez besoin de voir un médecin

Parfois, pour éliminer la morve chez les enfants, il suffit d'humidifier l'air de l'appartement, le plus souvent de l'aérer et de lutter contre la poussière. Cela est particulièrement vrai s'il est allergique à la poussière ou à des saignements de nez fréquents. En cas de rhume, le rinçage du nez avec des solutions antiseptiques aide. Éliminer la morve jaune parfois possible avec l'aide de remèdes populaires.

Mais il est impossible de s'auto-soigner, il est impératif de consulter un médecin si l'enfant présente les symptômes suivants s'il présente le morveux jaune:

  • le nez qui coule ne passe pas plus de 2 semaines;
  • la température corporelle augmente;
  • le mucus contient des impuretés sanguines;
  • il ne peut pas respirer par le nez, il ne dort pas bien, il ronfle dans son sommeil, sa bouche est constamment séparée et il sent mauvais;
  • le bébé est capricieux et se plaint d'avoir mal à la tête;
  • il y a un gonflement du visage dans la région du nez;
  • il y a de la douleur en appuyant sur la joue;
  • il y a des symptômes d'otite, de gorge et de maladies respiratoires.

Le médecin doit examiner l'enfant, prescrire le traitement approprié.

Avertissement: En suivant les conseils du public pour le traitement de la rhinite, il est nécessaire d’essayer d’abord les méthodes suggérées sur vous-même pour vous assurer qu’elles ne feront pas de mal à l’enfant. Des moyens inconnus et des médicaments à une dose inappropriée peuvent causer des brûlures aux muqueuses, ce qui complique sérieusement la situation.

Vidéo: Le principe de soigner un enfant de la morve

Traitement à domicile

S'il n'y a pas de complications, le traitement de la morve jaune peut être effectué seul, compte tenu de l'âge de l'enfant, sans oublier les caractéristiques de son corps. Les principales méthodes de traitement sont les suivantes.

Nettoyage périodique approfondi de la cavité nasale de la morve, lavage avec une solution saline. Il est pratique de laver le nez du bébé avec une seringue (sans aiguille). Si l'enfant ne sait toujours pas se moucher normalement, nettoyez-le avec un coton-tige. Pré-vous pouvez égoutter le lait maternel ou de l'eau légèrement salée, de sorte que le bébé éternue. Il existe des dispositifs spéciaux pour sucer la morve chez les jeunes enfants.

Il est recommandé à un enfant de tout âge d'instiller dans le nez des gouttes contenant une solution de sel marin ou de solution saline. Les médicaments utilisés tels que les solutions salines, les aqua maris et aqualore ont un effet désinfectant. La concentration de sel en eux est telle qu'elle ne provoque pas d'irritation des muqueuses. Ces outils peuvent être utilisés pour rincer le nez pour une durée illimitée. Furatsilin, Miramistin est également prescrit comme antiseptique.

Pour l’instillation, utiliser des solutions d’huile de vitamines, ainsi que de l’olive, de la pêche et de la paraffine liquide. Ils ramollissent la membrane muqueuse, empêchent le dessèchement, facilitent le nettoyage du nez de la morve et des croûtes.

Addition: Les solutions à base d'huile ne s'appliquent pas aux enfants de moins de 1 an, car ils peuvent pénétrer dans les poumons d'un bébé, ce qui entraîne l'apparition d'une pneumonie lipoïde. Les enfants de cet âge ne peuvent qu'enterrer la solution saline et nettoyer le nez avec une flagelle de coton.

Utilisation de médicaments vasoconstricteurs qui facilitent la respiration (naphtyzine, rinazoline, otrivina, nazola, tizina). Ils sont disponibles sous forme de gouttes et de sprays. Les sprays agissent plus rapidement et plus efficacement, mais ils ne peuvent être utilisés que chez les enfants de plus de 3 ans. Chez les bébés, les tubes auditifs sont situés très près des voies nasales. Par conséquent, avec le médicament libéré sous pression, les bactéries peuvent facilement y pénétrer. Cela provoquera une otite moyenne, qui est beaucoup plus difficile à traiter qu'un rhume.

Les experts soulignent (par exemple, le pédiatre E. Komarovsky) que de tels remèdes ne peuvent pas guérir un rhume, ils ne font que soulager la condition de l'enfant. Ils ne peuvent pas être pris plus de 7 jours, car alors vient la dépendance. Le corps est accro au médicament. Dès que les gouttes cessent d’enterrer, la muqueuse se gonfle bien qu’il n’y ait pas de refoulement. En outre, le médicament commence à agir sur les vaisseaux d'autres organes, ce qui entraîne des maladies.

Instiller des agents antimicrobiens qui éliminent l'inflammation de la muqueuse nasale. Si un enfant a la morve jaune, il est efficace d’utiliser un médicament tel que le protargol - un médicament bactéricide et astringent contenant des ions argent.

Vidéo: Le docteur Komarovsky sur l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs pour le rhume chez les enfants

Traitement par des méthodes folkloriques

L'inhalation est l'un des moyens les plus connus et les plus populaires d'éliminer la morve jaune épaissie chez un bébé. La décoction de pommes de terre, la solution de soude, les plantes et les plantes contenant des huiles essentielles (menthe poivrée, eucalyptus, laurier, l'épinette et le pin), ainsi que des désinfectants et des décoctions anti-inflammatoires de sauge et de camomille

S'il n'y a pas d'inhalateur spécial, vous pouvez utiliser la bouilloire. Il est pratique pour un petit enfant de faire l'inhalation comme suit: asseyez-vous avec un enfant à la table sous un parapluie recouvert d'une grande serviette. Placez l'intérieur de la casserole avec le bouillon pour qu'il puisse inhaler la vapeur pendant 7 à 10 minutes.

Vous pouvez mettre un bébé qui dort sur la poitrine avec une serviette humidifiée à l'huile d'eucalyptus. Cette méthode est utilisée pour les nourrissons.

Pour se laver le nez, la décoction se compose d'herbes ayant un effet antibactérien et réduisant l'inflammation. Vous pouvez utiliser des fleurs de camomille et de calendula, de la sauge et des fleurs de millepertuis à cette fin.

Vidéo: Comment effacer un bébé qui a le nez bouché

Prévenir la morve jaune

Afin de ne pas avoir la morve jaune chez un enfant, il doit y avoir une forte immunité, il sera alors moins susceptible d'attraper un rhume. Le durcissement, une variété d’aliments enrichis, le fait de rester actif au grand air réduisent les risques de rhume et de nez qui coule.

Il est important que l'enfant soit habillé pour la saison dans une pièce propre bien ventilée et suffisamment humide. Il est nécessaire de traiter rapidement les végétations adénoïdes, consulter un médecin pour les complications du rhume.

E. Komarovsky souligne que le rôle principal dans le traitement de la rhinite n'est pas joué par les pilules mais par l'humidification de l'air ambiant et l'abondance de boissons. Ils empêchent l'épaississement du mucus et la formation de morve jaune.

Est-il nécessaire de traiter la morve jaune

Le mucus dans le nez est constitué d'eau, de sel et de protéines de mucine. C'est avec une quantité accrue de ce dernier, il s'épaissit et la couleur de la morve devient jaune. À la fin du rhume, si la flore bactérienne se joint, la morve change de couleur et devient plus saturée, une odeur désagréable apparaît.

Les globules blancs qui pénètrent dans le site de l’infection et neutralisent les bactéries meurent, ce qui explique pourquoi la décharge devient tout à fait jaune. Plus la décharge est épaisse et jaune, plus ce processus est brillant. Avec la tête froide à la fin de la maladie, la morve jaune apparaît, parfois verte, brune.

Raisons

Morve jaune sont formés pour les raisons suivantes:

  1. À la fin du rhume;
  2. À la fin de la rhinite allergique;
  3. Ils sont un signe du développement de la sinusite, surtout s’ils ne suivent que par une narine.
  4. Chez les adultes, une morve verte et jaune épaisse apparaît avec une immunité réduite, des maladies respiratoires chroniques et le tabagisme.
  5. La morve jaune chez un enfant est possible avec des végétations adénoïdes, des sinus ou des otites, et est en tout cas un signe défavorable. Si la morve jaune chez un enfant est apparue pendant la période de floraison des plantes, on peut alors supposer qu'il s'agit d'une rhinite allergique.

Morve jaune sont dangereux. S'il y en a beaucoup, ils sont coincés dans les profondeurs du nez. L'écoulement peut descendre dans le pharynx jusqu'à la trachée et les bronches, provoquer une sinusite lorsqu'il pénètre dans les sinus paranasaux, provoquer une otite moyenne et une eustachite. Une grande quantité de décharge bloque les voies nasales, ce qui se manifeste par une congestion nasale, des craquements dans les oreilles lors de la mastication, les voix nasales.

À la fin de la maladie, la morve jaune sert de signal de récupération.

Traitement

Le traitement d'un adulte et d'un enfant doit toujours être coordonné avec le médecin. Seul un médecin ORL qualifié sera en mesure de mener les études nécessaires, d'identifier les causes de la maladie et de prescrire un traitement. Il est réalisé en 4 étapes.

Étape 1

Nettoyez le nez. Pour cela, vous devez constamment montrer et vous assurer de bien rincer le nez avec une solution saline - le plus souvent le mieux. Il est conseillé de traiter avec des gouttes de pharmacie à base d’eau de mer - Aquamaris, Quicks, Humer. Si vous ne pouvez pas les acheter, vous pouvez vous laver le nez avec une solution saline ou une solution saline.

Pour le traitement d'un adulte, une solution de lavage du nez peut être préparée à la maison - 1 c. À thé est diluée avec 1 litre d'eau bouillie. sel de mer sans une colline, vous pouvez ajouter 10 gouttes d'iode.

L'inhalation aide à nettoyer les sécrétions nasales, de préférence par le biais d'un nébuliseur. À la température corporelle normale, un nez qui coule peut être traité avec une inhalation de vapeur thermique. En inhalant une décoction de camomille avec du bicarbonate de soude, la vapeur bouillie dans un uniforme de pommes de terre aidera à faire face à un gros rhume.

Il n'est pas nécessaire de chauffer le nez avec des appareils de chauffage, du sel, des œufs et des pommes de terre, à moins qu'un tel traitement ait été prescrit par un médecin. Les procédures thermiques sont contre-indiquées pour traiter le nez qui coule avec des processus purulents et une température corporelle élevée.

Étape 2

Suivez le régime alimentaire et buvez le plus de liquide possible. Le liquide, pénétrant naturellement dans le corps, dilue les expectorations. Pour boire, il est préférable d’utiliser des bouillons anti-inflammatoires - thé de camomille, thym, tilleul ou brindilles de framboise avec du miel. Nous ne recommandons pas de boire des jus et des compotes - l'acide irrite la muqueuse gastrique.

Pour réduire la concentration en protéines de la mucine, vous devez consommer moins de farine et de produits visqueux. Exclure pour la période de traitement la farine d’avoine et la semoule, le kissel, le jus de viande, la guimauve et la guimauve.

Étape 3

Si aucune amélioration ne se produit, vous pouvez ajouter un médicament au traitement:

  1. Des médicaments qui fluidifient les expectorations. Vous pouvez utiliser du sirop contre la toux, mieux adapté à l’acétylcystéine ou aux gouttes amincissantes pour le nez - Rinofluimucil.
  2. En cas de congestion sévère, les adultes recommandent des gouttes nasales vasoconstricteurs - Noksprey, Naphthyzinum, Rinazolin, enfants - des gouttes vasoconstricteurs pour enfants. Après l'effet vasoconstricteur, le nez doit être lavé avec des gouttes de solution saline. Durant cette période de la maladie, il est particulièrement important d'hydrater la muqueuse pour l'empêcher de se dessécher.
  3. Si la morve est mal séparée, collez-vous dans le nez, vous pouvez verser du Protargol ou d'autres astringents dans le nez - une décoction d'écorce de chêne, de jus de carotte ou de betterave. Dans le même but, une irrigation de la gorge avec un spray de Lugol (iode) est ajoutée au traitement. En se vaporisant, il pénètre dans la cavité nasale et aide à faire face au froid, prévient le développement de la laryngite, de la pharyngite et de la trachéite.
  4. Si l'écoulement est devenu épais et vert et qu'en avalant à la racine du nez il y a une douleur, une sensation de brûlure, on peut parler du début du développement de la rhinopharyngite. Ensuite, vous devez traiter la gorge avec un spray antiseptique et bactéricide et dissoudre les pastilles. L'huile de chlorophyllipt (chlorophylle de la feuille d'eucalyptus), diluée en deux avec de l'huile de tournesol, soulage rapidement l'inflammation. Huile enfouie dans le nez, après quoi vous devriez vous allonger un peu jusqu'à ce qu'elle commence à couler dans la gorge.

Étape 4

Si, au bout de 5 jours, la morve jaune ne passait pas, aucun fonds ne servait à rien et l'état de santé se détériorait même (la température montait, le débit changeait en vert épais, une douleur à l'oreille apparaissait, une douleur dans les sinus paranasaux, une odeur de pus lors de l'expiration, des dépôts purulents sur les amygdales), vous devez prendre un traitement antibiotique à large spectre.

Les plus courantes sont les amoxicillines, mais l'antibiotique le plus efficace contre ce problème est la ceftriaxone, quelle que soit la cause de la maladie.

Avec un fort frisson et un malaise, vous pouvez boire un analgésique anti-inflammatoire - Paracétamol, Ibufen.

Traitement des nourrissons et des jeunes enfants

Si un jeune enfant a le nez qui coule et que la couleur de la morve est passée au jaune, procédez comme suit:

  1. Rincez le nez de l'enfant avec des gouttes de solution saline isotonique (il est interdit de l'utiliser pour les bébés de moins de 2 ans!) - Décoction d'Humer, Salin, de solution saline ou de camomille. Vous devez mettre l'enfant sur son dos et incliner la tête un peu de côté, enfouir la solution dans le nez avec une pipette ou une seringue.
  2. Avec une forte congestion, en raison de laquelle l'enfant ne dort pas bien et mange, l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs est autorisée. Vous pouvez choisir Nazol Baby / Kids, Phenylephrine. Mais rappelez-vous que les gouttes vasoconstricteurs sont dangereuses pour un jeune enfant. Avant d'utiliser ces outils, le nez est préalablement nettoyé de ses sécrétions. Après utilisation, lorsque le bec commence à bien respirer, il faut ajouter à nouveau des gouttelettes de solution saline pour les humidifier.
  3. Dans des situations spéciales, le médecin peut traiter la morve verte et jaune en prescrivant un traitement antibiotique.

Morve jaune - la maladie n'est pas mortelle, mais ils doivent toujours faire attention. Ils sont facilement éliminés dans la première étape et beaucoup plus difficiles si le temps est perdu.

Comment traiter la morve jaune épaisse chez un enfant? Méthodes de base

Grandir et ne jamais faire face à un rhume est impossible. Des écoulements nasaux apparaissent périodiquement chez tous les bébés, même les plus forts et les plus durcis.

Souvent, ils sont transparents, mais parfois, il y a une morve jaune chez un enfant. Que dit-il et vaut-il la peine de sonner l'alarme?

Morve jaune-vert chez un enfant

Les virus sont la principale cause d'écoulement nasal chez les enfants. Mais dans de tels cas, comme dans le cas d’allergies ou de pollinose, elles sont transparentes et ont une consistance liquide.

Par conséquent, le hic jaune ou vert indique d'autres maladies, dont le traitement devrait être effectué sous le contrôle d'un pédiatre, car elles peuvent être à l'origine de nombreuses complications, y compris mortelles.

La seule situation dans laquelle les parents ne devraient pas faire appel à une assistance médicale qualifiée lorsqu’un écoulement nasal jaunâtre se produit est une amélioration progressive de l’état de l’enfant après une IVRA.

Autrement dit, si pendant toute la période aiguë de la maladie, le bébé avait l'excrétion de mucus clair et qu'après la normalisation de la température corporelle, l'élimination du mal de gorge et d'autres symptômes, il ne restait qu'une légère rhinite, c'est un signe de rétablissement.

Dans de tels cas, la décharge acquiert une teinte jaunâtre ou verdâtre à la suite du nettoyage de la cavité nasale des cellules muqueuses mortes d'attaques virales et de substances impliquées dans la destruction de la microflore pathogène.

Dans d'autres cas, en particulier si on observe une morve jaune épaisse pendant plus de 2 semaines, la consultation d'un pédiatre est obligatoire!

Pourquoi l'enfant a la morve jaune: raisons

Le facteur principal, comme indiqué par la morve jaune, est le début d'un processus purulent dans les organes ORL. Cela peut être un signe:

Sinusite purulente, en particulier antrite. Cette pathologie est une inflammation des muqueuses des sinus paranasaux résultant de la pénétration dans celles-ci et de la reproduction active de bactéries pathogènes.

Dans les cas avancés, l'écoulement de mucus des sinus affectés est bloqué et la production active de pus commence. Fait intéressant, le processus peut être à la fois bilatéral et unilatéral, afin que les parents puissent remarquer un écoulement nasal jaune provenant d’une seule narine.

Dans de telles situations, une morve visqueuse, visqueuse et odorante avec une odeur est généralement émise le matin, car pendant la nuit, en raison de la position horizontale à long terme, le flux de fluide sortant des sinus paranasaux peut être normalisé pendant une courte période. Adénoïdite. Cette maladie est généralement diagnostiquée chez les enfants de moins de 5 ans, mais elle est généralement détectée pour la première fois vers 2 ans. Elle se caractérise par une prolifération anormale de l'amygdale pharyngienne qui, après toute hypothermie ou transmission d'un rhume, entraîne une rhinorrhée prolongée et un écoulement nasal jaune vif apparaît chez l'enfant.

Souvent, cela s'accompagne d'attaques de toux sèche douloureuse. En cas de négligence prolongée du problème, les traits du visage de l’enfant peuvent changer, ce qui a même reçu le terme médical spécial visage adénoïde.

Par conséquent, avec l'apparition régulière d'écoulements nasaux jaunâtres, il faut tout d'abord suspecter une adénoïdite et contacter l'ENT pour clarifier le diagnostic.


Il est donc extrêmement difficile de comprendre indépendamment les raisons de l’apparition de morve de différentes nuances de jaune. Par conséquent, nous concentrons votre attention sur le fait qu'une consultation avec un médecin est nécessaire si la sortie ne dépasse pas une à deux semaines.

Lorsqu'un enfant de moins d'un an a le nez qui coule de la sorte, il est nécessaire de contacter immédiatement un pédiatre, qui décidera quoi faire.

Morve jaune chez les nourrissons

Chez les enfants de la première année de vie, une carie jaune épaisse est principalement un signe d'otite, ce qui s'explique par les particularités de la structure et le lien entre l'oreille et les structures nasales.

Par conséquent, les infections et les sécrétions sécrétées par les tissus pénètrent presque sans heurt des oreilles aux oreilles et inversement. Il est possible de confirmer la présence de cette pathologie en poussant sur le tréteau (une petite saillie au-dessus du canal auriculaire adjacent au visage). Avec l'otite, cela provoquera une douleur aiguë et, par conséquent, le cri du bébé.

Ne confondez pas l'écoulement jaune-vert chez un nouveau-né avec une rhinite physiologique. Dans ce dernier cas, l'écoulement est toujours transparent et ne cause pas beaucoup d'inconfort au karapuz, tandis que le mucus pathologique interfère toujours avec la respiration nasale libre, ce qui fait que le nourrisson perd la capacité de manger et de dormir normalement.

Si le pharynx nasal présente une morve jaunâtre, appelez immédiatement le pédiatre, car les enfants d'un tel âge ne savent pas respirer par la bouche et les minuscules fosses nasales sont rapidement obstruées par des amas de mucus.

C'est le médecin qui, après avoir évalué la situation, sera en mesure de choisir la bonne façon de traiter le bébé, lui dira comment bien prendre soin de lui pendant la maladie et comment éliminer l'excès de mucus.

En règle générale, au cours de la période aiguë de la maladie et avant l’arrivée du médecin, vous pouvez laver le bec de manière indépendante avec une solution saline, ainsi qu’enlever le mucus à l’aide d’une poire à embout souple ou d’un aspirateur spécial. Comment le sucer dépend du type d'appareil choisi.

Si les parents ont acheté un aspirateur pour nourrissons, dans la plupart des modèles, il est nécessaire d'insérer une extrémité arrondie dans le passage nasal et, par la deuxième mère, d'aspirer la décharge en aspirant de l'air en elle-même.

Il est important de poursuivre le traitement jusqu'à la fin du traitement prescrit par le pédiatre, en particulier si des antibiotiques sont prescrits, même si le bébé a l'air en parfaite santé.

Morve jaune chez un enfant: Komarovsky

Bien entendu, il est souhaitable de traiter la maladie sous la supervision d'un spécialiste qualifié. Néanmoins, si un enfant a plus de 2 ans et peut répondre de manière adéquate aux questions relatives à son état et se sent généralement satisfait, vous pouvez essayer de faire face à la maladie vous-même.

Un médecin populaire possédant une vaste expérience, EO Komarovsky conseille:

  • après une amélioration à court terme, il y a une forte détérioration;
  • augmentation de la température persiste pendant plus de 3 jours;
  • nez qui coule accompagné de maux de tête, surtout aggravé par l'inclinaison de la tête, ce qui peut être un signe de sinusite;
  • on observe des symptômes d'otite.

À propos, si la morve coule à flot, c'est plutôt bien que mal. Bien pire si le nez est complètement bourré et que l'écoulement est épais. Cela devient souvent une raison pour l'apparition d'une infection bactérienne, à la suite de laquelle la sécrétion nasale devient verdâtre.

Comment traiter la morve jaune chez un enfant

Ainsi, si les tentatives indépendantes de faire face à la rhinorrhée échouaient et devaient faire appel à un médecin, il fallait observer strictement ses instructions et ne pas faire indépendamment les ajustements posologiques à la posologie et à la durée de la prise de tel ou tel médicament, même si l'enfant semblait totalement en bonne santé.

En confirmant la nature bactérienne de la rhinite et en détectant la sinusite, les patients présentent généralement:

Antibiotiques locaux (Bioparox, Polydex, Isofra).

Ces médicaments sont disponibles sous forme de sprays et sont approuvés pour un traitement de 2,5 ans et 1 an, respectivement. Dans chaque cas, la durée du traitement et le nombre d'injections que le médecin détermine individuellement. Mais, en règle générale, le traitement dure 5 à 10 jours.

Antibiotiques systémiques (Cefix, Sumamed, Cefodox et autres).

Ces médicaments ne sont indiqués que dans les cas graves. Pour les enfants, en particulier les plus jeunes, ils sont disponibles sous forme de suspension pour administration par voie orale.

Corticostéroïdes locaux (Nazonex, Fliksonaze, béclométhasone, etc.)

Ces médicaments ne sont indiqués qu'en présence d'un processus inflammatoire grave et sont principalement utilisés chez les enfants de 4 ans et plus.

Beaucoup de parents ont peur de les utiliser, car ils sont basés sur des hormones, mais ces craintes ne sont pas fondées.

Les corticostéroïdes qui font partie des préparations ci-dessus n'ont que des effets locaux et ne sont pratiquement pas absorbés par la circulation systémique.

Dans les cas graves, prescrire:

Lorsque l'inspection confirmera la présence d'adénoïdite, la situation sera quelque peu différente. Le fait est que la plupart des enfants parviennent à surmonter cette maladie avant l'âge de 7 ans.

Par conséquent, l’adénectomie, c’est-à-dire une opération visant à enlever l’amygdalite touchée, est pratiquée plus tôt chez presque tous les patients atteints d’un tel diagnostic; elle est aujourd’hui un dernier recours et est de moins en moins utilisée.

Tant que le corps des miettes est complètement mûr et que les végétations adénoïdes "deviennent trop petites", les médecins recommandent:

  • tempérer activement afin d'augmenter la force du système immunitaire et de minimiser le nombre d'épisodes de RVI;
  • pour nourrir l'enfant de manière équilibrée, des fruits et des légumes frais en quantité suffisante doivent être présents dans l'alimentation quotidienne;
  • se conformer aux recommandations du Dr Komarovsky;
  • si des signes de maladie respiratoire aiguë apparaissent, commencer immédiatement le traitement;
  • dans les cas graves, utilisez des corticostéroïdes locaux, mais seulement après avoir consulté le LOR.

Pour les otites, le médecin vous prescrit des gouttes auriculaires. Ils peuvent contenir diverses combinaisons d'antibiotiques et d'analgésiques.

Il n'est pas souhaitable de commencer à les utiliser soi-même, car ils sont contre-indiqués en cas de perforation du tympan, ce qui peut être observé si un corps étranger pénètre dans l'oreille.

Lorsque les néoplasmes sont à l’origine de l’apparition d’une morve de couleur jaunâtre, le traitement est déterminé par l’otolaryngologue de manière strictement individuelle.

Traitement des remèdes populaires

Lors du traitement d'enfants, il est nécessaire de traiter toutes sortes de remèdes populaires avec une extrême prudence, car, en raison de l'immaturité de leur système immunitaire, même les médicaments les plus sûrs peuvent entraîner le développement d'une réaction allergique grave.

De plus, nous ne recommandons pas de choisir le traitement à donner à un enfant avant de consulter un pédiatre, car certaines procédures peuvent constituer un «mauvais service» en présence des maladies susmentionnées.

Si la cause de leur apparition était une sinusite, cela provoquera une augmentation de l'activité des microorganismes pathogènes et leur propagation à d'autres organes, tels que les oreilles ou le cerveau.

Cela entraîne de nombreuses complications, telles que la méningite, l'encéphalite et autres.

Parmi les remèdes populaires relativement sûrs, les parents peuvent recommander à l'enfant de laver les voies nasales avec des décoctions et des infusions d'herbes médicinales ou de les inhaler, mais uniquement s'il n'est pas allergique au pollen des arbres. Pour leur préparation, utilisez:

  • fleurs de marguerite;
  • fleurs de calendula;
  • série d'herbe.

1 cuillère à soupe l Les matières premières sont brassées dans une tasse d’eau bouillante et recouvertes d’un couvercle. Lorsque l'outil est froid, il peut être utilisé pour les procédures.

Ainsi, l'écoulement jaunâtre peut être à la fois un signe de rétablissement et une pathologie en développement. Par conséquent, il est toujours nécessaire d'approcher individuellement la situation et, si nécessaire, d'appeler un médecin sans contrainte inutile.

Causes et traitement de la morve jaune chez les enfants

Sans un tel signe, aucun enfant n'a grandi comme un nez qui coule. Eh bien, quand la morve passe rapidement et ne cause pas de complications. Les enfants d’âge préscolaire peuvent souffrir d’un rhume jusqu’à 12 fois par an et d’un enfant à l’école - pas plus de 8 ans. Une anxiété grave et même un sentiment de panique survient chez les parents lorsque la morve jaune apparaît chez un enfant. Pour la plupart, ils ne se transmettent pas d'eux-mêmes et, s'ils ne sont pas traités, entraînent des complications.

Causes de la rhinite

Snot est une sorte de réaction protectrice. Une augmentation de l'activité sécrétoire de la muqueuse nasale se produit lorsque celle-ci est irritée. La source peut être un allergène, de l’air pollué, un virus, une bactérie, un champignon ou un corps étranger. Si un enfant a la morve jaune, ils sont causés par l'une des raisons suivantes:

  • le développement de la flore bactérienne, qui a ensuite rejoint le SRAS;
  • réaction allergique, inhalation d'air pollué;
  • période de récupération.

Quoi qu’il devienne un provocateur de rhinite purulente, seul un médecin peut en déterminer la cause réelle. Parfois, l'inspection et la surveillance standard ne suffisent pas. Pour certains diagnostics, des méthodes d'examen en laboratoire ou instrumentales supplémentaires sont nécessaires.

Manifestations supplémentaires

La morve jaunâtre, causée par différentes raisons, peut avoir des symptômes distinctifs. Une histoire détaillée sur les signes inquiétants vous permettra de définir le vecteur souhaité pour les actions médicales.

  • Avec l'origine bactérienne du rhume de cerveau, qui se développe généralement sur le fond d'une infection virale non traitée ou corrigée de manière incorrecte, la température corporelle de l'enfant s'élève à 37-37,5 degrés. Ces morveux sont prolongés. Un enfant peut se plaindre d'une douleur aux oreilles, d'une sensation de brûlure au nez et d'un mal de tête. Après l'examen, vous pouvez identifier une sinusite, une sinusite (caractérisée par une morve jaune vif), une otite, une adénoïdite ou une autre pathologie.
  • Rhinite allergique dans la plupart des cas, accompagnée d'un écoulement nasal liquide. La couleur du mucus varie du jaune clair au gris-vert. Cependant, ils ne présentent aucune autre manifestation, à l'exception des démangeaisons au nez et des éternuements. Morve jaune causée par des allergies, ne sont pas épaisses. Ils découlent facilement du nez de l'enfant. En outre, le bébé peut être tourmenté par un gonflement de la membrane muqueuse, ce qui provoque une congestion nasale.
  • Si, il y a quelques jours, un enfant présente des symptômes d'un rhume, accompagné d'un rhume, et qu'il existe maintenant un écoulement nasal épais et jaunâtre, cela peut être le signe d'une période de récupération. Une telle morve ne provoque généralement pas de gêne, elles sortent facilement du nez quand elles sortent et disparaissent d'elles-mêmes en l'espace de 2-3 jours.

Avant de traiter la morve jaune chez un enfant, il est nécessaire de consulter un médecin. Il est préférable de montrer immédiatement au bébé un otolaryngologue. Si cela n'est pas possible, vous devez contacter un pédiatre. Quelle que soit la méthode choisie (médicale ou traditionnelle), le spécialiste doit examiner le petit patient et, si nécessaire, formuler des recommandations individuelles.

Traitement de la toxicomanie

La plupart des médicaments contre le rhume sont inclus dans la liste des médicaments sans ordonnance. Toutefois, cela ne devrait pas encourager les parents à tout utiliser en même temps. En cas d'origine allergique et bactérienne de la morve, différentes tactiques d'action sont choisies. Un traitement inadéquat menace de complications et du passage au froid dans la forme chronique.

Solutions salines pour le lavage

La première chose à faire quand une morve jaune apparaît est de nettoyer le bec. Des solutions salines sont utilisées pour améliorer le résultat.

À leur discrétion, les parents peuvent acheter pour un bébé:

L'irrigation de la muqueuse nasale avec la maladie devrait être plus souvent. L'utilisation de solutions salines est une instruction recommandée au moins 8 fois par jour. Ces fonds sont nécessaires pour tout type de rhinite. Ils nettoient la muqueuse des micro-organismes pathogènes, hydratent et ne permettent pas de se dessécher.

L'otite moyenne est la seule contre-indication à l'utilisation de pulvérisateurs de sel. Si l'enfant est sujet à une inflammation persistante de l'oreille, utilisez des moyens de lavage très prudents.

Il est également nécessaire de choisir le médicament en fonction de l'âge de l'enfant. Les gouttes sont autorisées dès les premiers jours de la vie et les pulvérisations ont des limites.

Vasoconstricteur

Les aides à la respiration sont utilisées avec la congestion nasale, qui est souvent le cas pour la rhinite allergique et bactérienne. Il est important de comprendre que ces médicaments n'affectent pas la cause première de la maladie, mais éliminent uniquement les symptômes.

  • Les moyens pour les enfants de la première année de vie (Nazivin, Vibrocil) sont disponibles sous forme de gouttes.
  • À partir de 2 ans, l'utilisation de sprays est autorisée, mais uniquement à un dosage chez l'enfant (Tizin, Snoop). Après 6 ans, vous pouvez utiliser des médicaments utilisés pour les adultes.

En cas de coryza allergique prolongé, les glucocorticoïdes - médicaments hormonaux pour le nez (Avamys, Nasonex, Tafen) sont d’une grande aide. La nomination d'un tel devrait être faite par un allergologue. Leur utilisation indépendante est inacceptable.

En fonction du type de vasoconstricteur, son application est effectuée 2 à 3 fois par jour. Il est important de ne pas dépasser le dosage vous-même. Le traitement avec ces médicaments dure 3-5 jours. Avec une utilisation prolongée, une dépendance peut se développer et, par conséquent, un médicament contre la rhinite.

L'utilisation d'antibiotiques et d'antiseptiques

Avant de traiter la morve jaune avec des agents antibactériens, il est nécessaire de peser le pour et le contre.

Certains médecins s'opposent fermement aux médicaments antimicrobiens topiques. Ils préfèrent prescrire un antibiotique systémique à l'enfant.

La liste des médicaments à usage local n’est pas très longue:

  • Protorgol et Sialor - gouttes antiseptiques à base d’argent. Désinfecter et sécher. Vous pouvez utiliser dès les premiers jours de la vie.
  • Isofra est un antibiotique sous forme de spray, mais il est recommandé aux enfants plus jeunes de l’utiliser au goutte à goutte. Élimine les microbes sensibles à sa substance active. Activement assigné aux enfants jusqu'à 2-3 ans.
  • Polydex est un substitut sérieux à Isofra. Dans le cadre de cet antibiotique, il existe plusieurs ingrédients actifs. Il existe également un composant qui peut faciliter la respiration, en éliminant les poches des muqueuses. Il est utilisé chez les enfants après 2,5 ans.
  • Bioparox est un inhalateur antimicrobien efficace à usage oral et nasal. Non attribué aux enfants de moins de 3 ans en raison du risque de laryngospasme. En Russie, ce médicament n'a pas été fabriqué depuis plusieurs années, mais les parents peuvent l'avoir dans leur trousse de premiers soins depuis l'Antiquité.
  • Pinosol et Pinovit - gouttes à base d’huiles végétales, qui ont un effet antimicrobien, anti-inflammatoire et régénérant. Le médicament peut provoquer une réaction allergique, il est donc utilisé avec une extrême prudence chez les jeunes enfants.

En cas de rhinite prolongée d'origine bactérienne à la morve jaune, le médecin peut lui prescrire des gouttes complexes. Ils comprennent plusieurs principes actifs: antibactérien, vasoconstricteur et hormonal.

La dioxidine est généralement choisie comme agent antimicrobien. Du Naphthyzinum, du Galazolin ou du Sulfatsil est ajouté pour faciliter la respiration et soulager l’enflure. Pour obtenir un effet antihistaminique et anti-inflammatoire, on ajoute de l’hydrocortisone, de la dexaméthasone ou de la prednisolone.

Outils de support

En tant que stimulants de l’immunité et pour renforcer la fonction protectrice de l’organisme, ainsi que pour prévenir les infections virales, vous pouvez utiliser des médicaments pour les enfants:

  • Grippferon gouttes - dès la naissance et pulvérisation - à partir de 1 an;
  • Irs-19 - à partir de 3 mois;
  • Derinat - de naissance;
  • Interféron leucocytaire sec - dès les premiers jours de la vie.

Médecine populaire

Morve verdâtre chez un enfant, vous pouvez essayer de guérir avec l'aide de recettes folkloriques. Pour beaucoup d'enfants, ces méthodes seront efficaces. Il est important que les parents se souviennent que l'absence de résultat positif dans les 3 à 5 jours constitue une bonne raison de demander de l'aide médicale.

  • Jus d'oignons et d'ail a un effet antibactérien, sans causer d'effets négatifs. Pour préparer le médicament, vous aurez besoin d'une cuillère à café de chaque composant et d'une cuillère à soupe d'huile d'olive. Enterrer un antibiotique naturel 1-2 gouttes dans chaque passe 3 fois par jour.
  • Le jus d'aloès sera efficace dans le rhume de toute origine. Le remède à base de plantes a un effet antiseptique, provoquant des démangeaisons et des éternuements en réponse. N'ayez pas peur quand, après l'introduction de 1-2 gouttes, le nettoyage actif de la muqueuse nasale va commencer.
  • La propolis et les autres produits de l'apiculture (uniquement naturels) ont un excellent effet antimicrobien et cicatrisant. Avec leur utilisation font des compresses nasales. Pour obtenir une solution liquide, la propolis doit être mélangée à de l'eau, appliquée sur la turunda et insérée alternativement dans chaque narine pendant 10-15 minutes.
  • L'eucalyptus est utilisé activement en otolaryngologie. Il a un effet antimicrobien puissant. Appliquer l'huile d'eucalyptus peut non seulement sur la muqueuse nasale, mais aussi les mouiller avec un morceau de tissu, en le mettant à côté de l'oreiller du bébé.

En appliquant des remèdes populaires pour l’enfant, il est nécessaire de comprendre toute la responsabilité de la santé du bébé, en particulier du nouveau-né. C'est une erreur de croire qu'un légume est sans danger.

De nombreuses recettes populaires pour le traitement de la rhinite provoquent une réaction allergique, à la suite de laquelle le mucus jaune devient plus abondant et plus épais, un oedème et d'autres symptômes d'allergie se produisent. Cette condition doit être traitée uniquement avec le médecin traitant.

Traitement de la morve jaune chez un enfant à la maison et en consultation externe

Si je m'inquiète lorsqu'un enfant a la morve jaune, le traitement dépend de la cause de ce symptôme. Dans de nombreux cas, aucun traitement spécifique n'est requis. Le meilleur remède est le temps et l’air frais et frais.

La morve se teinte de jaune lorsque les leucocytes meurent et neutralise les bactéries pathogènes de la muqueuse nasale et nasopharyngée. La saturation des couleurs indique une plus grande accumulation de cellules mortes. Et la densité peut indiquer à la fois le processus inflammatoire et le manque d'humidité, le dessèchement des membranes muqueuses.

Pourquoi la morve jaune apparaît

Quelles sont les causes de l'écoulement jaune?

  • Récupération. Si l'enfant a souffert d'infections virales respiratoires aiguës, d'une grippe, d'une autre infection virale, au dernier stade, la morve du liquide devient épaisse. Leur nuance peut être différente: blanc terne, blanc, vert ou jaune. Ces sécrétions vont bien, ne s'accumulent pas, ne gênent pas la respiration nasale et passent généralement après quelques jours.
  • Inflammation chronique, complication après ARVI. Un écoulement nasal prolongé chez un enfant présentant des sécrétions de toutes les couleurs doit être une alerte Si un enfant a la morve pendant plus de deux semaines et que l'écoulement devient plus vif (jaune ou vert), vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste. Les complications les plus fréquentes après les infections virales respiratoires aiguës sont l’inflammation des sinus paranasaux (sinusite), de l’oreille moyenne (otite) et des végétations adénoïdes (adénoïdite). La couleur jaune, brunâtre peut parler de sécrétions purulentes. Si des traces de sang apparaissent régulièrement dans le mucus, cela peut indiquer une forme négligée de sinusite.
  • Réaction allergique. En général, en cas d'allergie, l'écoulement nasal est clair et fluide. Dans de rares cas, il existe une morve jaune ou blanche. Avec la rhinite allergique, ils ne seront pas épais.

Traitement pour écoulement nasal jaune

Comment traiter la morve jaune chez un enfant? Le schéma thérapeutique dépend du diagnostic. Mais vous devez commencer par prévenir et soigner correctement le SRAS. La rhinite aiguë peut facilement se transformer en une forme prolongée et chronique si l'enfant malade ne suffit pas pour boire et respirer un air chaud, poussiéreux et sec. C'est une partie importante du «traitement» que les parents devraient prendre en charge. Il est possible que la morve jaune s'épuise en ARVI et qu'un traitement médicamenteux ne soit pas nécessaire.

Quelles procédures peuvent être assignées

En cas de rhinite virale, bactérienne ou fongique, ainsi que d'inflammation des sinus paranasaux et des végétations adénoïdes, le lavage nasal est prescrit. Dans la rhinite aiguë, ils sont nécessaires pour prévenir les complications. En cas de sinusite et d'adénoïdite, la membrane muqueuse des voies nasales et du nasopharynx est désinfectée. Mais la fonction la plus importante du rinçage consiste à humidifier les muqueuses et à fluidifier les expectorations. Quels outils sont utilisés pour le lavage avec morve de n'importe quelle couleur et consistance?

  • Solutions salines. Le plus simple est d’acheter une solution saline en pharmacie et d’utiliser une seringue (sans aiguille) pour rincer le nez du bébé avec cet outil. Vous pouvez utiliser des médicaments sous forme de spray: "Aqua Maris", "Aqualor", "Salin", "Physiomer".
  • Décoctions d'herbes médicinales. Ils sont préparés à base d'herbes ayant une action antimicrobienne et anti-inflammatoire. Les plus couramment utilisés sont le calendula, la sauge, la camomille, le tussan, le tilleul, la fleur de tilleul, l'origan, l'achillée millefeuille et d'autres herbes.
  • Antiseptiques de pharmacie. Ils peuvent être sous différentes formes posologiques: solutions, infusions, sprays. Le plus souvent pour la désinfection des voies nasales en oto-rhino-laryngologie pédiatrique utilisé "Miramistin", "Furacilin", "Chlorophyllipt", également prescrire le spray "Octenisept".

Après le lavage et le nettoyage complet des voies nasales, des gouttes nasales sont appliquées.

Quelles devraient être les mesures de précaution?

  • La morve jaune chez le nouveau-né et les nourrissons ne sont pas traités avec l'aide de solutions de lavage, d'huile. Les bébés ne peuvent s'égoutter que dans les solutions et nettoyer le nez avec une flagelle de coton.
  • Les enfants de moins de 3 ans ne sont pas autorisés à vaporiser par voie nasale.
  • Le nez bouché, le rinçage est effectué après l’utilisation d’agents vasoconstricteurs (prescrits par un médecin!).
  • En cas de rhinite aiguë et de sinusite, le lavage est souvent effectué - jusqu'à 7 fois par jour.
  • On utilise 1,5 à 2 ml de solution pour chaque narine.
  • Après le rinçage, rincez soigneusement le liquide et le mucus de chaque narine alternativement.

Pour apprendre à bien se laver le nez pour un enfant, lisez-en plus dans notre autre article.

Traitement de la toxicomanie

Quels gouttes nasales et autres médicaments peuvent être utilisés pour différents diagnostics?

  • Avec ARVI. Les médicaments antiviraux peuvent être prescrits par voie orale et par gouttes antivirales nasales («Nazoferon», «Genferon», «Grippferon»). Bien guérir les gouttes homéopathiques de rhinite virale à base d'huile de thuja, "Zinnabsin", "Delufen". «Euphorbium Compositum» en gouttes est prescrit sans danger aux nourrissons. De tous les médicaments homéopathiques utilisés dans la pratique ORL, le médicament "Euphorbium Compositum" est le plus positif.
  • Avec sinusite. La sinusite (inflammation des sinus maxillaires), l'ethmoïdite (inflammation du labyrinthe de l'ethmoïde), la sinusite frontale (inflammation des sinus frontaux) sont des types de sinusite. Ils peuvent se présenter sous forme aiguë (avec température et intoxication générale) et chronique. La maladie est traitée depuis longtemps, elle nécessite certaines règles et efforts de la part des parents. Un enfant avec un diagnostic de sinusite est sous la supervision d'un oto-rhino-laryngologiste et suit un traitement ambulatoire. Entre une piqûre et un lavis de coucou, le médecin choisit généralement la seconde. Le cycle des lavages nasaux dure au moins 10 jours. Le plus souvent, la sinusite est traitée avec des antibiotiques, car l'inflammation des sinus paranasaux se produit avec la croissance de bactéries pathogènes. Les antihistaminiques sont également prescrits; injections de gluconate de calcium; instillation dans le nez avec la solution «Protargol» (l'analogue moderne pour enfants «Sialor»); la pommade pour le nez, préparée spécialement dans une pharmacie.
  • Avec adénoïdite. Sans laver avec ce diagnostic est également indispensable. Les écoulements jaunes après le lavage du nez diminuent ou disparaissent, mais peuvent réapparaître plus tard. En outre, on prescrit des remèdes homéopathiques (souvent «Lymphomyosot»), des gouttes nasales qui désinfectent et assèchent les muqueuses («Protargol», «Sialor»), des agents anti-inflammatoires et anti-allergiques («Nasonex», «Avamys»). L'utilisation d'antibiotiques pour l'inflammation des végétations adénoïdes est une question discutable. Il est nécessaire d'établir la cause exacte de l'adénoïdite et ensuite seulement de prescrire un traitement antibactérien. Si appliqué de manière incontrôlable, cela conduit à une croissance encore plus grande des végétations adénoïdes.

En savoir plus sur les gouttes du rhume pour les enfants dans notre autre article.

Méthodes folkloriques

Le traitement des remèdes populaires à la morve jaune regorge de recettes variées. Que faut-il retenir, en ayant recours aux méthodes populaires?

  • Rappelez-vous des contre-indications liées à l'âge: ne faites aucune «expérience» avec des enfants de moins d'un an.
  • N'utilisez pas de recettes à base d'oignons et d'ail, le jus qu'il est recommandé d'enterrer dans le nez.
  • À une température et une rhinite purulente, ne pas vaporiser les inhalations, ne pas flotter les pieds, ne pas mettre de plâtres de moutarde.
  • Utilisez soigneusement les recettes avec des produits de la ruche, le jus de plantes médicinales, car ils peuvent être une réaction allergique aiguë.

Quels sont les remèdes populaires les plus populaires pour la morve jaune?

  • Jus d'aloès La fleur d’aloès (agave) désigne des antibiotiques légers d’origine naturelle. Par conséquent, le jus d'aloès aide bien non seulement avec les virus, mais aussi avec la rhinite bactérienne, sinus purulent.
  • Propolis. Bien aide avec les inflammations purulentes. Appliquer des solutions aqueuses, des émulsions d'huile. La propolis accélère le processus de guérison des tissus et renforce l'immunité locale.
  • Fleurs de calendula. Des solutions faibles sont utilisées pour le lavage. Les infusions de calendula peuvent être utilisées avec l'inhalation de vapeur. En particulier, le calendula est recommandé pour différents types de sinusite.
  • Produits à base d'eucalyptus. L'eucalyptus est largement utilisé en oto-rhino-laryngologie, son huile, ses infusions et ses décoctions. Il est moins susceptible d’avoir des allergies, il a un puissant effet bactéricide, stimule le travail de l’épithélium ciliaire sur les muqueuses. L'huile d'eucalyptus peut s'écouler non seulement dans les narines, mais également sur la couche, la laissant la nuit à côté de l'oreiller.

Pour en savoir plus sur le traitement de la rhinite chez les enfants, consultez notre autre article.

Une morve jaune épaisse chez un enfant peut indiquer que les cellules pathogènes sont vaincues en toute sécurité par les leucocytes ou, pour le dire simplement, au stade de la récupération. Les plaintes de l’enfant au sujet des maux de tête, de la fatigue, des difficultés respiratoires nasales, de l’écoulement nasal au bout de deux semaines, de l’odeur fétide de morve jaune doivent être alertées. Ces symptômes doivent être référés à un oto-rhino-laryngologiste.

Quoi et comment traiter la morve jaune chez un enfant?

L'écoulement nasal chez les enfants est l'un des principaux symptômes de diverses maladies. Il ne permet pas à l'enfant de respirer librement par le nez en raison du gonflement du tissu muqueux. Un nez qui coule peut être sec, sans écoulement de mucus, caractérisé par une congestion des voies nasales, et humide, se manifestant par un mucus abondant.

La décharge de la cavité nasale de couleur transparente est appelée catarrhale, morve de couleur verte ou jaune de consistance visqueuse et épaisse - séreuse. Le mucus excrété mélangé à du pus se caractérise par une odeur spécifique et une couleur blanc jaunâtre. Lorsque les cellules meurent, les taches jaunes teignent la morve - les leucocytes, qui sont détruits par des microbes et des bactéries nuisibles.

Les principales raisons de l'apparition de la morve jaune

Si un enfant a une maladie catarrhale, le mucus du nez est de couleur claire, comme l’eau, il n’ya aucune raison de s’inquiéter sérieusement pour sa santé.

Le corps de l'enfant réagit de la sorte aux agents pathogènes.

Un morion jaune épais indique la formation d'une infection bactérienne. Par conséquent, vous devez commencer immédiatement le traitement.

Dans le cas où le nez qui coule ne s'arrête pas pendant une période prolongée, la décharge jaune d'un enfant ne disparaît pas du nez, il s'agit d'un symptôme d'une maladie et l'immunité n'est pas en mesure de lutter de manière indépendante contre les micro-organismes nuisibles.

Les facteurs provoquant l'apparition de morve incluent:

  1. Complications après un rhume, une grippe. Cela peut avoir des conséquences graves, à savoir le développement d'une sinusite, d'une adénoïdite, d'une sinusite, d'une otite ou d'une rhinite chronique. Si la durée de l'écoulement nasal dépasse une semaine, alors la formation d'une infection bactérienne est possible, dans la lutte avec laquelle seuls les antibiotiques aideront.
  2. Allergie. Un nez qui coule peut apparaître en raison de l’effet de tout allergène sur le corps de l’enfant. Cela peut être de la nourriture, du ménage ou des légumes. La morve, dans ce cas, coule abondamment, leur couleur est transparente, parfois teintée de jaunâtre.
  3. Récupération. Avec le retrait d'un rhume, l'écoulement nasal muqueux devient plus épais, leur couleur peut être verte, blanche ou jaune. Ils n'apportent pas de gêne à l'enfant, sont faciles à enlever et ne créent pas d'obstacle à la respiration nasale libre.
  4. Air sec dans le salon. Si, dans la maison où habite l'enfant, l'air n'est pas suffisamment humidifié, il fait chaud et sec et le tissu muqueux des sinus nasaux se dessèche. Cela crée un environnement propice à la reproduction de microorganismes nuisibles.

C'est important! Avec l'apparition de la morve jaune chez un bébé, afin d'éviter des complications graves, il est urgent de consulter un oto-rhino-laryngologiste.

Si un nouveau-né a le nez qui coule de cette nature, vous ne devriez pas vous soigner vous-même. Les processus négatifs suivants sont possibles:

  • gonflement grave de la membrane muqueuse, ce qui rend difficile de respirer librement;
  • perte de poids due au refus du lait ou du mélange, en raison de la congestion nasale;
  • le développement de la sinusite, amygdalite, pharyngite.

Afin de déterminer la cause exacte du développement du rhume, les examens nécessaires sont effectués: un test sanguin, une échographie, une radiographie, un frottis nasal. Après le diagnostic, un traitement approprié est prescrit.

Traitement classique

Beaucoup de parents sont intrigués par la question: quoi et comment traiter la morve jaune chez un enfant? Le plus efficace apportera une thérapie combinée, qui comprend à la fois des médicaments et des médecines parallèles, ainsi que des procédures visant à améliorer le corps fragile et à augmenter l'immunité.

Le traitement de la rhinite dépend du diagnostic. La rhinite aiguë peut devenir chronique si le traitement est négligé. Le manque d'alcool abondant et la présence d'air sec aggrave la pathologie. La morve jaune chez les enfants atteints d'infections virales respiratoires aiguës peut s'accompagner de la maladie sans nécessiter de médicaments à long terme.

Avec l'aide de médicaments

Le traitement de la toxicomanie implique l'utilisation des médicaments suivants:

  1. Médicaments vasoconstricteurs ("Nazivin", "Vibrocil" "Sanorin"). Une large gamme de ces médicaments est présentée dans les pharmacies. Leur action consiste à éliminer les symptômes des voies nasales obstruées. Ils ont également un effet anti-inflammatoire. Lors de l'utilisation de tels médicaments, vous devez respecter le dosage et la durée d'utilisation conformément aux instructions et aux prescriptions d'un spécialiste. Un traitement à long terme avec des agents vasoconstricteurs peut provoquer un gonflement important de la membrane muqueuse.
  2. Médicaments antiviraux ("Grippferon", "Interféron"). Ils doivent être appliqués immédiatement après l'apparition des signes d'un rhume ou d'une grippe. Ils aident le corps à vaincre rapidement la maladie.
  3. Antibiotiques ("Bioparox", "Isofra", "Polydex"). Leur utilisation est nécessaire si une infection bactérienne s'est également produite. Ils inhibent la croissance des microorganismes pathogènes et favorisent une récupération rapide.
  4. Pommade irritante locale ("Pinosol", "Docteur Maman"). Ils agissent comme antiseptiques et facilitent les difficultés respiratoires.
  5. Antihistaminiques (Fenistil, Avamis). Dans la rhinite allergique, ces médicaments vont soulager les symptômes de la congestion nasale, faciliter la respiration et éliminer le processus inflammatoire dans le nasopharynx.
  6. Analgésiques (Nurofen, Paracetamol, Ibuprofen). Ils sont nécessaires si les sécrétions muqueuses de couleur jaune chez un enfant sont accompagnées de fièvre et de maux de tête.

C'est important! Les sprays nasaux ne doivent pas être traités avec des pommades localement irritantes chez les enfants de moins de trois ans.

Laver

Dans le traitement de la rhinite chez un enfant, accompagné du flux de mucus jaune, il est impératif que la cavité nasale soit lavée. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des solutions salines (solution saline, Aquamaris, Aqualor, etc.), des décoctions d'herbes médicinales (camomille, calendula, colorant citron vert, châles, etc.) ou des antiseptiques pharmaceutiques. Ces procédures peuvent être effectuées avec une seringue conventionnelle sans aiguille ou acheter des aspirateurs spéciaux pour le nez.

C'est important! Les jeunes enfants de moins de 2 ans sont autorisés à se rincer le nez avec une pipette. La solution est enterrée dans les deux narines en petite quantité.

Les règles de base pour cette procédure:

  • le lavage lorsque les sinus nasaux sont empilés se fait uniquement après l'utilisation d'agents vasoconstricteurs;
  • au stade aigu de la sinusite ou de la rhinite, cette procédure doit être effectuée au moins 6 à 7 fois par jour;
  • le nez qui coule chez les bébés accompagnés de mucus jaune doit être traité en rinçant le nez avec une pipette et en nettoyant les narines avec un flagella de coton;
  • Les enfants plus âgés doivent effacer soigneusement le mucus jaune après chaque intervention.

Afin de prévenir l'apparition de la morve jaune, il est nécessaire de prendre des mesures préventives, à savoir:

  1. Habille l'enfant pour la météo. Les pieds doivent toujours être secs et chauds. Si un enfant de la rue est venu avec les mains et les pieds froids, il est alors nécessaire de frotter intensément les membres, d'enfiler des chaussettes chaudes et de boire du thé ou du lait chaud. S'il n'y a pas d'allergie, vous pouvez y ajouter du miel.
  2. Renforcer l'immunité. Il est nécessaire d’équilibrer l’alimentation saine de l’enfant, de rationaliser la routine quotidienne et de ne pas oublier l’activité physique.

Une telle prévention aidera à éviter ou à tolérer plus facilement les rhumes.

Traitement de la morve jaune chez un enfant des remèdes populaires

Le traitement de la morve jaune chez les enfants peut être effectué en utilisant des méthodes populaires.

  1. Jus d'aloès Les substances actives qui composent la plante tuent les bactéries et les virus et seront donc efficaces dans le traitement de la morve jaune causée par un rhume ou une sinusite purulente. Il doit être instillé, dilué dans de l’eau bouillante et non chaude, et appliqué 2 à 3 fois par jour. Le jus d'aloès ne peut pas être utilisé pour le traitement de la rhinite chez les nourrissons, en raison de réactions allergiques ou de brûlures de la membrane muqueuse.
  2. Inhalation de vapeur. Pour ces procédures sont des herbes appropriées: propolis, calendula, camomille, écorce de chêne. Si un enfant a la morve jaune sans fièvre, alors cette méthode de traitement fera l'affaire, sinon l'inhalation de vapeur ne peut pas être faite.
  3. Eucalyptus Cette plante est efficace dans le traitement de nombreux rhumes. Il est utilisé comme teinture, huile ou décoction. Pour guérir un nez qui coule chez un jeune enfant, il suffit de verser quelques gouttes sur la couche et de la placer à côté du bébé pendant toute la nuit.
  4. Propolis. Les infusions et les émulsions d'huile aident bien à l'inflammation purulente du nasopharynx. La propolis favorise la guérison rapide des tissus et restaure les défenses de l'organisme.

La morve jaune peut être rapidement guérie et, en plus du traitement médicamenteux, la physiothérapie peut être effectuée à l'aide d'un tube de quartz ou d'un nébuliseur. Ils sont complètement inoffensifs et agissent de manière destructive sur les cellules étrangères. Le besoin de physiothérapie ne peut être déterminé que par un spécialiste.

Conclusion

Si un enfant a un écoulement de mucus jaune du nez lorsqu’il a le nez qui coule, il est nécessaire de consulter immédiatement un oto-rhino-laryngologiste afin de poser un diagnostic correct et de prescrire un traitement efficace.

L'auto-traitement, dans ce cas, ne peut qu'aggraver le développement de la maladie et avoir des conséquences négatives.

Vous Aimerez Aussi