Comment soigner les plaies au nez - médicaments et prescriptions de médecine traditionnelle

Toute maladie est toujours désagréable et les plaies causent beaucoup de problèmes. Surtout quand ils apparaissent à un endroit bien en vue, ils piquent, démangent, saignent ou même s'infectent constamment. Aujourd'hui, nous allons parler d'une telle manifestation de diverses maladies, telles que des plaies au nez.

Les causes

Causes des plaies nasales - infection

Les perturbations dans notre corps n'apparaissent jamais comme ça. Si vous remarquez des plaies dans votre nez, en particulier si elles apparaissent de manière répétée, si vous guérissez longtemps, si vous ressentez de la douleur et si vous vous en moquez, il y a une raison de réfléchir sérieusement à votre santé et de consulter un médecin.

La principale cause des plaies nasales est une infection virale. À cause de cela, tout système peut échouer et donner toutes les manifestations externes. Si les plaies apparaissent constamment, il faut beaucoup de temps pour guérir, il y a donc lieu de faire appel à un immunologiste. Peut-être que le virus «se promène» dans le corps, qui se fait constamment sentir. Dans ce cas, les plaies peuvent apparaître non seulement dans le nez, mais aussi sur d'autres membranes muqueuses.

Des lésions dans le nez peuvent également apparaître en raison d'un stress mécanique, en particulier chez les jeunes enfants.

La muqueuse est très délicate et peut donc être facilement blessée ou frottée. Dans ce cas, les plaies guériront jusqu'à ce que la personne cesse de toucher la peau délicate. Il peut y avoir beaucoup de causes, mais toutes sont causées par des problèmes internes.

Types et maladies associées

Maladies causant une congestion nasale

Les principales maladies pouvant contribuer à l'apparition de plaies au nez:

  • Virus de l'herpès. Il est très facile de reconnaître le virus de l’herpès: le gonflement apparaît à l’extérieur ou à l’intérieur du nez, puis se transforme en bulles. Il est très facile de les endommager, auquel cas la plaie guérira très longtemps. Si vous avez souvent l'herpès - il est nécessaire de consulter un immunologiste. Cela peut être un signe de déficience grave du système immunitaire.
  • Infections respiratoires aiguës. La plupart de ces maladies provoquent une inflammation des muqueuses. Ce tissu est très délicat et facile à endommager. Lorsque l'inflammation commence, la formation de mucus est abondante, la rhinite, le nez se gonfle et il est très facile de blesser le tégument. De plus, s’il est incorrect d’utiliser des gouttes vasoconstricteurs, cela contribue à la formation de plaies.
  • Furonculose Les ébullitions au nez ne sont pas rares non plus. Dans ce cas, le gonflement peut être très important, rendre la respiration nasale difficile, la peau devient rouge et douloureuse. En aucun cas, ne doit pas essayer de presser les furoncles! Cela peut aggraver la situation et infecter l'infection. Le plus souvent, ils se produisent chez les personnes qui ont beaucoup de contact avec le ciment et le chrome.
  • Réaction allergique. Lors d'une réaction allergique, les plaies saignent et démangent. Si la source de l'allergie n'est pas isolée, la réaction peut alors se propager sur tout le visage et le corps. Dans ce cas, les plaies peuvent peler, ne guérissent pas très longtemps et causent beaucoup de désagréments.
  • En outre, les plaies au nez peuvent causer la tuberculose, les végétations adénoïdes, ainsi que des tumeurs bénignes et malignes, avec ifilis, ainsi que des infections à tafilokokkovye et à ribkovye.

Mais le plus souvent, les blessures sont causées par une action mécanique. Même avec un rhume, la muqueuse est facilement endommagée ou involontairement décompressée. Les enfants ont très souvent de telles plaies, ils les ramassent encore plus et, par conséquent, ils s'inquiètent des blessures pendant très longtemps. Comment traiter et comment éviter de tels problèmes vous en diront plus.

Traitement

La pommade Levomekol est un agent de guérison précoce efficace.

Afin de guérir les plaies dans le nez, vous devez d'abord déterminer leur cause. Si nous parlons de maladies respiratoires aiguës et d'œdème de la membrane muqueuse, il est nécessaire d'arrêter l'utilisation d'agents vasoconstricteurs et de consulter votre médecin au sujet des modifications de traitement. Pour la guérison, vous pouvez utiliser Levomekol ou tout autre pommade ayant un effet régénérant.

L'herpès doit être traité de manière globale. Les antihistaminiques sont nécessaires, qui sont ingérés, les médicaments antiviraux, les immunostimulants et les adaptogènes. Les plus couramment utilisés sont Fukortsin, Zovirax, Gerpeblok, Suprastin, Tavegil et autres. Avant l'utilisation, il est préférable de consulter un médecin pour trouver un schéma thérapeutique efficace.

Il est strictement interdit de traiter les plaies avec des solutions contenant de l'alcool, car elles peuvent provoquer des pathologies graves.

Si les plaies ont provoqué une infection fongique, des pommades fongicides sont utilisées. Si l'infection est provoquée par un staphylocoque, le traitement doit commencer par les voies respiratoires. Habituellement, les médecins prescrivent des antibiotiques, des solutions pour se laver le nez, des pommades pour la cicatrisation des plaies, des inhalations à base de plantes et des moyens de renforcer le système immunitaire.

Remèdes populaires

Recettes de médecine traditionnelle

Les remèdes populaires pour le traitement des plaies nasales ont pour but de soulager les symptômes:

  • L'huile d'argousier ou d'églantier a un effet cicatrisant. Ces huiles sont parfaitement sûres et peuvent même être utilisées par les enfants. Peut être inhalé avec des huiles. Leurs vapeurs contribueront à la régénération de la muqueuse nasale.
  • En guise de pommade, vous pouvez utiliser l'huile de théier. Il guérit non seulement, mais a également un effet bactéricide.
  • Vous pouvez faire une pommade à partir de fleurs de calendula. Pour ce faire, mélangez les soucis séchés avec de l’huile d’olive et faites-les chauffer pendant 2 heures sur la cuisinière, sans faire bouillir l’huile. Ensuite, filtrez le mélange et lubrifiez les zones touchées plusieurs fois par jour jusqu'à la guérison complète.
  • De l'herpès aide valokordin et soufre pharmaceutique. Ils peuvent traiter les plaies plusieurs fois par jour jusqu'à la guérison complète.

Lors de l'utilisation de remèdes populaires, il est important de se rappeler que les herbes présentent souvent des allergies. Si vous avez une prédisposition aux réactions allergiques, il est préférable de ne pas recourir à de tels moyens, mais de consulter un médecin.

Conséquences possibles

Un traitement inapproprié des plaies nasales peut entraîner des complications.

Si même des pathologies mineures, telles que des plaies au nez, ne sont pas traitées, elles peuvent avoir des conséquences très graves. Tout d'abord, leur occurrence peut parler de problèmes graves dans le corps. Les manifestations fréquentes de l'herpès sont dangereuses avec une diminution de l'immunité. Dans ce cas, le corps devient incapable de résister aux virus et aux bactéries, ce qui en fait une personne très souvent et gravement malade. Dans le même temps, des éruptions cutanées et d'autres manifestations désagréables sur la peau peuvent souvent apparaître, l'état de santé général s'aggrave, des problèmes d'assimilation des substances minérales peuvent survenir.

Très rarement, des plaies dans le nez peuvent être une manifestation de maladies aussi graves que la syphilis, la tuberculose nasale et les tumeurs. Il est pratiquement impossible de les diagnostiquer à temps, une personne tarde souvent à consulter un médecin, ce qui entraîne le passage de la maladie à un stade difficile, qui est soit très difficile, soit impossible à soigner.

Si les plaies persistantes sont accompagnées d'une odeur désagréable, le médecin peut alors diagnostiquer Ozena.

Dans le même temps, le virus de Klebsiella affecte les muqueuses. Cette maladie est traitée très durement et devient souvent chronique. Cela ne cause pas seulement des inconvénients, mais est également très peu esthétique.

Vidéo utile - Écoulement nasal dangereux.

C'est pourquoi vous devez payer pour tous les changements, même mineurs, du corps, s'ils se font connaître périodiquement. Les blessures simples résultant d'une blessure guérissent généralement rapidement. Mais s'il y a une maladie grave, ils reviendront encore et encore. Cela peut être la raison principale pour aller chez le médecin et le diagnostic professionnel.

Prévention

Pour éviter la réapparition des plaies, les mesures suivantes doivent être prises:

  • Surveillez votre santé, évitez les rhumes, renforcez le système immunitaire, prenez régulièrement des multivitamines pour que votre corps ne soit pas sensible aux infections et aux virus.
  • Surveillez les enfants pour qu'ils ne rayent pas la peau du nez, en particulier les muqueuses.
  • Si des plaies apparaissent, comprenez immédiatement quelle est la raison, n'ayez pas peur de consulter un médecin, suivez toutes les recommandations.
  • Renforcez le corps, souvent à l'air frais, évitez les allergènes si vous avez tendance à des réactions allergiques, effectuez régulièrement un nettoyage humide dans la maison et humidifiez également l'air.

Causes des plaies et des ulcères au nez - traitement à domicile avec médicaments et remèdes populaires

La cavité nasale est un filtre naturel du corps contre les microorganismes nuisibles transmis par les gouttelettes en suspension dans l’air. Pour cette raison, les agents pathogènes se multiplient sur la muqueuse nasale et développent des maladies. Avec de tels problèmes au cours de la vie de chaque personne. Quelles sont les plaies dans le nez, quelles sont les causes des blessures et comment sont-elles traitées?

Quelles sont les plaies dans le nez

Toute personne qui se rend à l'hôpital comprend, par le concept de plaie, quelque chose de différent. D'une part, ce sont des excroissances sèches qui empêchent une respiration normale, de l'autre, une acné enflammée et des sécrétions persistantes, d'autres des plaies pour des plaies profondes sur les tissus nasaux. Une plaie peut être n'importe quelle maladie de la cavité nasale: de l'inflammation habituelle de la peau au chancre survenant lors de la syphilis. Le diagnostic «plaie» ne se produit pas chez un médecin, ils sont tous différents, ont leurs propres noms et caractéristiques.

Raisons

Des croûtes douloureuses peuvent se former pour diverses raisons. Ils peuvent être identifiés par des facteurs externes et des complications respiratoires. Sur Internet, vous pouvez trouver des photos de plaies, faire une analogie avec l'inflammation résultante, comprendre comment se débarrasser des plaies dans le nez. Les raisons pour lesquelles les plaies sont apparues peuvent être appelées:

  • Maladies virales de type froid. Dans le traitement de l'action vasoconstricteur utilisée, qui contribue à la sécheresse de la muqueuse nasale et au développement de plaies.
  • Utilisation constante de la climatisation.
  • Immunité réduite.
  • Air sec dans la pièce où il y a toujours une personne.
  • Travailler dans des zones dangereuses (par exemple, des usines de produits chimiques).
  • Dommages mécaniques à la cavité nasale qui gêne le patient.
  • Perturbation du fonctionnement normal du foie, de la thyroïde et du pancréas.
  • La présence de maladies chroniques dans le corps.

L'herpès

La principale cause de l'herpès sur la zone nasale est un virus. Il n’est pas difficile pour eux d’infecter: la transmission se fait par le porteur de l’infection par le toucher, les baisers, l’utilisation des mêmes objets (cuillères, serviettes). Des modifications se produisent dans les parties de la muqueuse où le virus a pénétré dans le corps. Lors du développement, l'herpès dans le nez peut entraîner de petites éruptions cutanées et des lèvres. Cela se produit progressivement - des petits gonflements aux vésicules douloureuses remplies de liquide. Il peut y avoir des augmentations temporaires de la température corporelle jusqu'à 39.

Inflammation de la muqueuse

La membrane muqueuse remplit une fonction importante: elle protège le corps contre les bactéries pathogènes de l’environnement. Les causes de son inflammation peuvent être infectieuses et non infectieuses. Le premier comprend:

  • violation des virus muqueux de la microflore;
  • défaite par des bactéries pathogènes qui se sont accumulées dans les sinus, les septa;
  • développement de champignons tels que Candida, mycoplasmes (accompagnés d'une odeur désagréable).

Les causes non infectieuses de l'inflammation incluent:

  • lésions de la cavité nasale (érosion se développe);
  • l'entrée d'objets étrangers;
  • nervose et pleurs;
  • réactions allergiques.

Avec la défaite des bactéries, les symptômes de la maladie seront accompagnés d'inflammations purulentes. Si la cause est une blessure, alors des saignements, une congestion nasale, un œdème des muqueuses, des polypes peuvent survenir. L’une des conséquences les plus graves de l’inflammation est l’écoulement chronique du nez car il peut provoquer un manque d’oxygène dans le corps, ce qui peut entraîner une privation d’oxygène, des évanouissements, des maux de tête et des problèmes de pression.

Furonculose

Le processus inflammatoire qui se produit dans la glande sébacée ou le follicule pileux est appelé furonculose. Il survient lors d'une infection, formant souvent une croissance caractéristique avec des sécrétions purulentes. Lorsque l'ébullition apparaît, il est difficile de guérir vous-même. Sans assistance qualifiée et opportune, il peut entraîner des complications (thrombose, septicémie).

Narines de sycose

La sycose est une maladie de la peau qui se manifeste lorsqu'elle est exposée au Staphylococcus aureus. Dans la plupart des cas, la maladie se situe au-dessus des lèvres et recouvre les ailes du nez, le bout du nez ou tombe dans la région du menton. La sycose du nez récidive souvent, entraînant un inconfort esthétique important. La manifestation et le développement de la maladie qu'une personne contribue à elle-même, peignant l'infection, aidant à la formation rapide de plaies. Parfois, la sycose se développe en raison de la sinusite purulente déjà progressive, la rhinite chronique.

L'eczéma

L'inflammation érythémo-vésiculaire, accompagnée de démangeaisons, est appelée eczéma. Il se développe rapidement, devenant finalement chronique, avec des répétitions fréquentes. La pathologie survient au-dessus des lèvres: la peau est compactée, rouge, recouverte de bulles de liquide qui peut alors se craqueler et se geler, des croûtes sèches se forment. L'état général du corps ne change pas. Des photos de la maladie peuvent être trouvées sur Internet pour les comparer avec l'inflammation existante.

Pourquoi dans le nez les plaies ne passent pas

Si l'éruption ne disparaît pas, des plaies se forment constamment dans le nez, cela peut indiquer un mauvais traitement. Par exemple, avec les allergies aux médicaments, les gouttes et les pommades ne peuvent qu'aggraver l'état de santé. Dans les cas où le mal de nez ne dure pas longtemps et ne diminue pas, il est nécessaire de consulter un médecin pour un diagnostic correct et la prescription d'une méthode de traitement, de médicaments.

Comment traiter

La méthode pour débarrasser la plaie de l’enveloppe des voies nasales dépend de la nature de sa formation. Un traitement opportun aidera à guérir les symptômes et à éviter les complications. Chaque plaie a ses propres caractéristiques de traitement:

  • L'herpès Les plaies du virus de l'herpès doivent être traitées dès les premiers stades de leur manifestation: les comprimés d'Aciclovir sont recommandés et la rougeur disparaît si elles sont maculées de pommades Zovirax ou Valacyclovir. Pour obtenir le meilleur résultat, il est nécessaire de combiner les procédures d’utilisation externe et interne des fonds provenant d’infections virales.
  • Sinusite Il est nécessaire de laver la solution antiseptique Furacilin. Parfois, vous devez suivre un traitement antibiotique - Cefaclor, Levofloxacin.
  • Furonculose Aux premières étapes, il est possible de lubrifier les voies nasales avec une solution d'alcool à 70%. S'il n'y a pas d'amélioration, la plaie est traitée avec des préparations de pommade Ichthyol, de vancomycine et de céfazoline.
  • Sycosis. Cette maladie nécessite un traitement attentif et à long terme. Appliquez la pommade de gentamicine, Levomekol. Des photos de drogues peuvent être trouvées sur Internet.
  • L'eczéma. Pour améliorer l'état de la peau dans l'eczéma, vous pouvez utiliser des solutions d'émulsion de résorcinol et de sintomycine. Il est recommandé d’enlever les pelures sèches à l’aide d’un coton-tige imbibé d’huile d’olive.

Pommade nasale pour la sécheresse et les plaies

Une pommade pour les plaies dans le nez est un dispositif médical qui a sa fonction spécifique, en fonction de la composition. Il existe plusieurs types de composés médicinaux qui éliminent les symptômes désagréables et favorisent la guérison. Ceux-ci comprennent:

  1. Pommade antivirale. Utilisé pour traiter une infection à l'herpès, particulièrement efficace au début: Zovirax, Gerpevir, Oxolin, Fenistil, etc.
  2. Agents antibactériens. Si la membrane muqueuse est endommagée, il se produit une fissure dans le nez et une inflammation commence en raison d'une bactérie. Pour vous en débarrasser, vous devez utiliser du Levomekol, de la pommade de souci ou de la tétracycline. Cette industrie du marché est représentée par une grande liste de fonds, l'optimum sera aidé par un spécialiste.
  3. Combiné. Les pommades de ce groupe comprennent des composants de plusieurs groupes pharmacologiques: pommades Bepanten, Pinosol, Fleming et Vishnevsky. Ils traitent les plaies 3 à 4 fois par jour pendant 7 à 10 jours.
  4. Hormonal. Pour l'inflammation causée par un allergène, on utilise des pommades à base d'hormones: Cinacort, Sinaflan, Hydrocortisone.

Comment traiter les plaies dans le nez d'un enfant

Dans un premier temps, vous devez analyser les habitudes néfastes de l’enfant, l’état de l’immunité, le tractus gastro-intestinal. Pour le traitement des plaies dans le nez, vous pouvez utiliser:

  • agents de guérison;
  • spray à base de plantes;
  • onguents antibactériens (pour une infection purulente, lubrifier la plaie);
  • remèdes populaires (jus de betterave, gouttes sur la base de Kalanchoe, lavent le nez avec des bouillons d'herbes).

Remèdes populaires

En plus des médicaments, les remèdes populaires sont bons à traiter. Les méthodes les plus efficaces pour se débarrasser de la plaie sont les suivantes:

  • L'inhalation. Par exemple, fait maison, à base de pommes de terre bouillies, ce qui en fait des gouttes de menthe poivrée, de sauge, d’huile de théier.
  • Laver la cavité nasale avec une solution à base de plantes.
  • Gouttes d'oignon. Pour leur préparation, il faudra 1 cuillère à soupe. l jus d'oignon, 1/3 c. miel et 20 ml d'eau pure. Mélangez le tout, utilisez 1 goutte 5-6 fois par jour.
  • Lubrification des plaies valokordinom. Ils peuvent traiter quotidiennement les zones endommagées chez l'adulte jusqu'à la guérison complète de la plaie.

Prévention

Il est beaucoup plus facile de prendre toutes les mesures nécessaires avant l’apparition des plaies que de traiter des ulcères déjà formés. Si des plaies se développent de temps en temps, il est nécessaire de prendre les mesures préventives suivantes:

  • prendre des vitamines en automne-printemps;
  • éviter l'hypothermie;
  • maintenir l'hygiène;
  • mais rincer avec une solution d'eau salée;
  • Utilisez des serviettes en papier jetables au lieu de mouchoirs.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Maux de nez: quoi et comment traiter

Tout le monde avait des plaies au nez au moins une fois dans leur vie. La chose est désagréable et il est parfois très difficile de s'en débarrasser, surtout si le nez coule est présent et que la muqueuse nasale est fortement irritée. Le secret est que les causes de la formation de plaies sont très différentes. En conséquence, leur traitement ne sera efficace que s'il agit directement sur les raisons qui ont causé leur apparition.

Contenu de l'article

Quelles sont les plaies

Commençons par le fait que les plaies appellent tout ce qui fait mal et a l'air laid. Le terme est purement philistin. En médecine, cela n'existe pas, ainsi que "remèdes contre les plaies dans le nez". Par conséquent, la première chose à faire est de déterminer ce qui est exactement apparu sur la muqueuse nasale:

  1. Croûte - une formation dense sur la paroi du passage nasal tapissant la surface de la muqueuse. La croûte est généralement sèche, peut être blanc cassé, jaune-vert ou marron. Si elle est arrachée, la muqueuse commence souvent à saigner à cause des dommages aux capillaires situés près de sa surface.
  2. L'ulcère est un creux dans la muqueuse avec des bords clairement définis. La surface des plaies est constamment humide, elle peut être remplie de pus. S'il n'est pas traité, l'ulcère s'agrandit et augmente en diamètre, affectant les couches plus profondes de la muqueuse.
  3. Herpès - provoque l'apparition de plaies caractéristiques. Au début, ce sont de petites bulles remplies de liquide clair. Puis elles éclatent en formant des croûtes friables sous lesquelles l'ichor suinte constamment.
  4. Le furoncle est une formation dense et très douloureuse, qui est une cavité remplie de pus, au centre de laquelle se trouve un noyau dense. Peu à peu, il mûrit, traverse la peau et le pus remonte à la surface.
  5. Sycose - petites pustules qui, après un examen plus approfondi, se révèlent être des follicules pileux enflammés, à partir desquelles se développent des villosités, tapissant la surface interne du nez.
  6. L'eczéma est une maladie grave de la peau qui se manifeste par la formation de croûtes ou de taches craquelées constamment recouvertes de petites écailles qui pèlent. L'eczéma peut être humide ou sec, mais il est difficile à traiter quelle que soit sa forme.
  7. Érysipèle - se produit lorsqu'une infection causant un processus inflammatoire actif atteint la membrane muqueuse endommagée. À mesure que les micro-organismes pathogènes se multiplient, l'inflammation se propage sur de grandes surfaces et peut se propager au nasopharynx. Parfois accompagné d'une forte fièvre.

Souvent, à l’apparence de la plaie, le médecin peut suggérer la raison qui l’a fait apparaître. Mais cela est totalement insuffisant pour comprendre comment se débarrasser du problème une fois pour toutes.

D'où viennent-ils

Souvent, des plaies dans le nez apparaissent en raison de l'influence négative de facteurs externes ou du non-respect des règles d'hygiène personnelle. Les croûtes brunes dans le nez font souvent partie de ceux qui aiment y creuser un doigt. En grattant le mucus avec l'ongle, ils endommagent les capillaires et du sang apparaît sur la plaie. Ensuite, il se recouvre d'une croûte brunâtre. Elle est à nouveau perturbée et le processus est répété jusqu'à ce qu'une infection pénètre dans le passage nasal et qu'une plaie enflammée ne cicatrisant pas se forme sur la membrane muqueuse.

L'air contaminé provoque la formation de croûtes denses dans lesquelles on peut trouver des particules de poussière, de la saleté, des peluches, etc. Ils s'attardent sur la muqueuse du nez et collent au mucus. Si une personne est constamment dans de telles conditions, la muqueuse s'atrophie progressivement, la pollution pénètre dans les bronches et les poumons et des maladies professionnelles se développent, qui sont très difficiles à soigner.

Des furoncles simples peuvent apparaître en raison du fait qu'une infection a pénétré dans la graisse ou dans les conduits obstrués par de la graisse ou de la graisse. Si, après avoir ouvert l'ébullition, traiter correctement la plaie, celle-ci guérit rapidement.

Mais lorsque les bouts sur le nez et d'autres parties du corps apparaissent constamment, vous pouvez poser la question d'une maladie comme la furonculose, qui nécessite un traitement long et approprié.

L'eczéma se développe avec une irritation prolongée de la muqueuse nasale dans la rhinite chronique ou allergique. Il est nécessaire de la traiter car les fissures constamment mouillées sont des portes ouvertes et des conditions de vie idéales pour toute infection. Par conséquent, autour de ces plaies est souvent une inflammation.

La cause de la formation d'ulcères est presque toujours les microbes responsables de la maladie qui nichent sur la muqueuse nasale. Ces plaies peuvent être l'un des symptômes de la tuberculose, de la syphilis et d'autres maladies graves. Il est impossible de les guérir avec des remèdes maison, car l'infection restante dans le corps provoquera constamment la formation de nouvelles plaies.

Le choix de remèdes que pour traiter un mal de nez est assez large. Mais le meilleur résultat est généralement obtenu par une approche intégrée, dans laquelle la muqueuse nasale touchée est traitée en permanence et des mesures sont prises pour éliminer la cause sous-jacente de l'apparition de plaies.

Si vous ne pouvez pas le déterminer vous-même, il est conseillé de consulter votre médecin et, si nécessaire, de passer des tests.

Manières folkloriques

Si les plaies ne sont pas trop douloureuses, elles sont peu nombreuses et si leur apparition n'est pas une maladie grave, vous pouvez essayer de vous en débarrasser avec des remèdes populaires éprouvés. Leur principal avantage est qu'ils sont complètement naturels et n'ont pratiquement aucune contre-indication. Minus - pour soigner les maladies infectieuses et l'eczéma, ils ne peuvent pas faire.

Mais vous devez toujours commencer le traitement en lavant la cavité nasale. Pour cette procédure, vous pouvez utiliser une solution saline, une solution saline, de la furatsiline ou une solution huileuse chlorophyllipta.

La méthode de lavage la plus simple et la plus sûre consiste à fermer une narine, l’autre à aspirer de l’eau et à la souffler. Mais si le nez est bouché, cette méthode ne fonctionne pas. Ensuite, vous pouvez utiliser une seringue pour bébé ou une seringue de 10 ml sans aiguille pour le lavage.

Lorsque les voies nasales sont nettoyées de mucus et de saleté, vous pouvez commencer le traitement principal:

  • L'inhalation. Les inhalations de vapeur hydratent parfaitement les muqueuses, contribuent au passage rapide des croûtes, soulagent les irritations et les inflammations. Pour l'inhalation est préférable d'utiliser décoctions d'herbes médicinales: Hypericum, chélidoine, elecampane, camomille, calendula. Ils ont de fortes propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques.
  • Huiles essentielles Il peut également être utilisé pour l'inhalation (dissoudre quelques gouttes dans de l'eau chaude et respirer à la vapeur). Mais ils peuvent également être appliqués en pointillés sur les plaies. Cela doit être fait avec soin, sous une forme concentrée, les huiles sont très fortes et, lorsqu'elles sont appliquées sur des parties saines de la membrane muqueuse, peuvent causer des brûlures. Il est préférable d’utiliser de l’eucalyptus, du pin, du cèdre, de la rose, de l’huile de théier.
  • Huile d'argousier. Il possède les propriétés de cicatrisation les plus puissantes, contribue à la récupération rapide des muqueuses, réduit l'inflammation et la douleur. Vous pouvez lubrifier les voies nasales avec de l’huile appliquée sur un coton-tige ou y tremper de la gaze, les mettre dans le nez et les laisser reposer pendant 20 à 60 minutes.
  • Teintures à l'alcool. Les teintures alcooliques de plantes médicinales (chélidoine, élécampane, calendula, etc.) sont également utilisées pour le traitement des plaies. Divorcés en deux avec de l'eau, ils peuvent être utilisés pour le lavage du nez comme solution antiseptique. Ils sèchent les plaies et les plaies, nuisent à la microflore pathogène, accélèrent le processus de guérison.
  • Huile d'ail L'antibiotique naturel et antiseptique le plus puissant, un excellent antifongique. Deux grosses têtes d'écorce d'ail coupez bien les gousses ou écrasez-les dans un mortier. Versez un demi-verre d'olive ou d'huile végétale raffinée, mettez 14 jours dans un endroit sombre. À l’aide d’un coton-tige, lubrifiez les voies nasales 3 à 4 fois par jour avec de l’huile d’ail.

Utiliser des remèdes populaires durera longtemps - de 2 à 4 semaines. Mais des améliorations notables vont de pair avec des méthodes de traitement bien choisies en quelques jours. Si cela ne se produit pas, il est préférable de ne pas attendre le développement de la maladie et d'exacerber le problème, mais de rechercher l'aide d'un professionnel.

Traitement traditionnel

Dans le cas d'une nature infectieuse ou fongique d'un nez douloureux, la façon de le traiter devrait être décidée par un médecin. Le mieux est que la culture bactérienne du mucus du nez et l'analyse de la microflore soient effectuées en premier. Cela révélera la présence de micro-organismes pathogènes et vérifiera en même temps leur sensibilité à certains médicaments.

La base du traitement thérapeutique traditionnel consiste en plusieurs groupes de médicaments, dont l’utilisation dépend directement de la maladie sous-jacente:

  1. Les antibiotiques sont prescrits lorsque des lésions dans le nez sont causées par l’ingestion de bactéries pathogènes. Peut être utilisé sous forme de comprimés, de gouttes nasales ou de pommades. Le nom du médicament et son dosage sont déterminés par le médecin dans chaque cas particulier.
  2. Antiviral - efficace avec les croûtes nasales, apparues en raison du rhume causé par le ARVI. On combine généralement une pommade oxolinique, qui lubrifie les voies nasales et des comprimés: "Anaferon", "Interféron", "Amizon", etc. Ainsi, le virus est tué simultanément de l'extérieur et de l'intérieur.
  3. Antihistaminiques - aident à guérir les lésions apparues en raison d'une rhinite allergique ou d'une irritation persistante et d'un gonflement des muqueuses. Ils facilitent la respiration, réduisent la sécrétion de mucus, soulagent les irritations.
  4. Immunomodulateurs - stimulent les défenses de l'organisme, l'aident à faire face plus rapidement aux virus et aux infections. Accélère le processus de guérison des plaies et la régénération des tissus et des cellules. Souvent prescrit "Immunal", "Kagocel", "Sandimmun", "Polyoxidonium", mais vous pouvez utiliser des extraits à base de plantes: Echinacea, Devyasila, ginseng, etc.
  5. Onguents cicatrisants pour plaies - contribuent à la régénération rapide des muqueuses endommagées. Baume de travail "sauveteur", pommade à la syntomycine, pommade de Flemming. La pommade Ichtyol peut aider à se débarrasser plus rapidement de l’ébullition; elle doit être appliquée sous forme de compresse sur la laine de coton et fixée à l’ébullition à l’aide d’un pansement.

Cette approche vous permet de vous débarrasser rapidement du problème. Si les médicaments sont choisis correctement, les plaies dans le nez disparaissent au maximum en une semaine.

Afin d'accélérer le processus, il est conseillé d'éliminer les effets des facteurs irritants externes au cours de cette période: arrêter de fumer, éviter les changements brusques de température, surveiller la propreté et l'humidité de la pièce.

Plaies au nez, plaies: raisons, quoi traiter, que faire si elles ne guérissent pas

Les lésions dans le nez indiquent la présence dans le corps d'anomalies dans le fonctionnement des organes et des systèmes internes. La cause de leur formation est généralement un dysfonctionnement de la muqueuse nasale, une dystonie vasculaire ou une maladie infectieuse. Les virus sont le principal facteur étiologique dans l'apparition dans le nez de foyers d'inflammation et de fissures, qui finissent par se recouvrir de croûtes. Des gouttes nasales vasoconstrictrices assèchent la membrane muqueuse et violent la microflore, ce qui entraîne éventuellement l'apparition de plaies au nez. Les plaies nasales ne peuvent pas déranger le patient et disparaissent d'elles-mêmes, mais elles peuvent causer une démangeaison prolongée, une infection et conduire au développement de complications graves.

Les plaies au nez nécessitent un traitement qualifié, car dans la plupart des cas, il s'agit des symptômes externes d'une maladie grave du corps et peuvent avoir des conséquences désastreuses. Le médecin ORL est traditionnellement engagé dans le diagnostic et le traitement de cette pathologie. Il sélectionne individuellement les médicaments en fonction de l'enquête et en tenant compte des causes identifiées.

Étiologie

Les causes des plaies du nez sont très diverses:

  • Infection herpétique
  • Ébullition,
  • Rhinite aiguë ou chronique chez l'adulte et l'enfant
  • Sinusite, sinusite causée par un staphylocoque doré ou épidermique,
  • Adénoïdes chez les enfants, accompagnés d'une inflammation et un gonflement du mucus,
  • Impact externe - coups d'hématomes, abcès, conséquences de blessures qui, lorsque l'infection se joint, enflamment,
  • Étiologie à streptocoque de Pyoderma,
  • Eczéma de genèse allergique ou infectieuse,
  • Érysipèle - inflammation staphylococcique de la peau autour des ailes du nez,
  • La manifestation primaire de l’infection syphilitique est un chancre dur au seuil du nez,
  • Tuberculose du nez
  • Tumeur,
  • Immunité réduite
  • Parasitose et helminthiases,
  • Échec hormonal
  • Dysbactériose de la cavité nasale causée par des antibiotiques,
  • Risques industriels dans une usine de ciment ou de chrome,
  • Les enfants ont l'habitude de se moucher,
  • Utilisation incontrôlée de médicaments thérapeutiques, notamment de gouttes nasales vasoconstricteurs,
  • Inflammation du vaisseau sanguin, indiquant la détérioration de l'ensemble du système vasculaire due au tabagisme, à l'alcoolisme et à la malnutrition.

Symptomatologie

L'infection virale est la principale cause des plaies cicatrisantes difficiles au nez. Chez les patients, la température corporelle augmente, un malaise général et une faiblesse apparaissent, la muqueuse nasale s'assèche et de petites fissures apparaissent à sa surface. La macération de la peau sous le nez, due à l'écoulement constant du nez, entraîne une perturbation de l'intégrité de la peau et la formation de crevasses.

L'infection à herpès existe dans le corps de chaque personne et ne se manifeste que chez les personnes dont l'immunité est affaiblie. Sur la peau et les muqueuses apparaissent des éruptions cutanées sous la forme de bulles qui se trouvent généralement à la surface interne des ailes du nez et sur la zone adjacente.

manifestations d'infection herpétique

Avec l'apparition d'éruptions cutanées, une personne devient très contagieuse et dangereuse non seulement pour les autres, mais aussi pour elle-même. Avec les mains sales, le virus de l'herpès est facilement transmis du nez à d'autres parties du corps - aux yeux, aux lèvres et aux organes génitaux. Les formations de bulles démangent et font mal en grattant. Les bulles ne peuvent pas être éliminées et la croûte se déchirer, sinon il y aurait une infection supplémentaire de la peau.

Chez les femmes enceintes, le système immunitaire est affaibli, le risque de pénétration et d'activation des virus est accru. Cela conduit à des occurrences fréquentes de plaies d'herpès. Ils s'accompagnent de démangeaisons, de brûlures et d'enflure et, dans les cas graves, de fièvre, de douleurs musculaires et articulaires. Les virus de l'herpès peuvent infecter le fœtus pendant la grossesse et à la naissance. L'herpès dans le nez pendant la grossesse peut ne pas affecter l'état du fœtus et peut avoir des conséquences graves et irréversibles.

La rhinite se manifeste par un gonflement de la cavité nasale et l'apparition de boutons de fièvre dans le nez. C'est la cause la plus courante de douleur et de plaies. La membrane muqueuse du nez devient enflammée et enflée, un nez qui coule se produit chez les patients. L'écoulement nasal persistant irrite les muqueuses et provoque des lésions. Avec la rhinite atrophique, de nombreuses fissures se forment dans le nez et les vaisseaux sanguins sont endommagés. Dans la cavité nasale et les sinus accumulent une substance sécrétoire qui devient épaisse et dure, dégage une odeur désagréable et interfère avec le mouvement normal de l'air pendant l'inhalation. Les patients ont des difficultés à respirer par le nez et se détériorent Des croûtes purulentes et sanglantes peuvent recouvrir toute la surface de la membrane muqueuse.

Les plaies du nez sont causées par une sinusite ou une autre forme de sinusite. Les patients ont d’abord des douleurs au nez, au nez et à d’autres parties du visage, des malaises et une pression liée à la projection des sinus, une congestion nasale, un écoulement mucopurulent, des voix nasales, une mauvaise haleine, un gonflement du visage, une dégradation du bien-être général et une intoxication sévère - fièvre, frissons perte d'appétit, fatigue, faiblesse, insomnie.

Traitement

Les plaies au nez causent un inconfort et causent beaucoup d'inconfort. Lorsqu'ils sont détectés, il est nécessaire de contacter un spécialiste ORL qui examinera les voies nasales à l'aide d'instruments médicaux spéciaux et vous prescrira le traitement approprié.

Les experts choisissent la tactique de traitement des plaies dans le nez après avoir examiné le patient et déterminé la cause de la pathologie. Pour se débarrasser des plaies au nez, il est prescrit aux patients divers onguents, sprays et gouttes. En plus du traitement conservateur traditionnel, des phytopreparations et autres remèdes populaires sont utilisés pour éliminer les plaies au nez et soulager l'état du patient.

Traitement traditionnel

Traitement de l'herpès dans le complexe nasal. Actuellement, il n’existe aucun médicament qui puisse complètement détruire les virus de l’herpès dans le corps. Les médicaments antiviraux modernes inhibent uniquement la reproduction du microbe. Les patients avec des lésions d'herpès dans le nez sont prescrits:

  • Antihistaminiques - "Cetrin", "Zodac", "Diazolin",
  • Antiviraux - pommade et comprimés "Acyclovir", "Valaciclovir", "Famciclovir", "Penciclovir",
  • Immunostimulants - "Licopid", "Izoprinozin", "Cycloferon",
  • Adaptogènes - Apilak, Eleutherococcus, Pantocrinum, Immunal.

Les femmes enceintes souffrant d'herpès au nez se font généralement prescrire des antiviraux à usage topique - onguent et gel "Acyclovir", "Zovirax", "Panavir".

L'approche correcte du traitement et la mise en œuvre adéquate de toutes les recommandations médicales peuvent traiter efficacement et rapidement les plaies dans le nez.

Pour se débarrasser d’une infection à staphylocoques des voies respiratoires et de ses manifestations, utilisez:

  1. Les antibiotiques macrolides et céphalosporines,
  2. Antiseptiques pour laver le nez - "Furacilin", "Miramistin",
  3. Moyens de restauration de la microflore - “Bifiform”, “Acipol”, “Linex”,
  4. Gouttes nasales de vasoconstricteur - "Xylométazoline", "Tizin", "Rinonorm",
  5. Solutions salées - Aquamaris, Aqualor,
  6. Mucolytiques - "Rinofluimucil",
  7. Corticostéroïdes nasaux - Fliksonaze, Nasonex,
  8. Inhalations avec décoctions d'herbes médicinales - camomille, calendula.

Chez les enfants, les plaies dans le nez ne passent pas longtemps et nécessitent une sélection particulière de médicaments. Le traitement de l'ébullition dans le nez d'un enfant est la nomination d'antibiotiques à un dosage correspondant à l'âge. Faites bouillir du Zelenko ou de l'iode et après avoir ouvert et retiré le pus - pommades antibactériennes et cicatrisantes.

Pour éliminer la sécheresse de la membrane muqueuse, éliminer les croûtes et cicatriser les fissures, on utilise des pommades thérapeutiques antiseptiques et régénérantes - «Sauveteur», «Levomekol», «Vishnevsky», «Oksolin», «Pommade Ihtiol», «Viferon»; sprays - "Aqualor", "Dolphin", "Marimer"; physiothérapie - lavage, organothérapie, iontophorèse.

Médecine populaire

Les méthodes de médecine traditionnelle les plus courantes et les plus simples utilisées pour traiter les plaies du nez:

  • Inhalation de vapeur avec décoction apaisante ou huiles essentielles. Pour ce faire, utilisez un inhalateur portable ou une casserole dans laquelle l'eau est bouillie, ajoutez quelques gouttes d'huile et, en vous baissant et en vous recouvrant d'une couverture, inspirez les vapeurs qui guérissent.
  • À la maison, préparez l'huile de fleurs de calendula. Le matériau sec est placé dans un récipient rempli d'huile végétale et chauffé au bain-marie pendant deux heures. Après l'infusion quotidienne, l'huile est prête à l'emploi. Il est recommandé de frotter la peau et les muqueuses atteintes avec une telle huile.
  • Faire face à l'herpès dans le nez aidera un œuf de poule. Son film interne est appliqué sur les plaies, ce qui contribue à leur guérison rapide.
  • Un remède très efficace pour soigner rapidement les plaies du nez est l'huile d'ail, obtenue en mélangeant de l'ail haché et de l'huile d'olive. Cet outil a un effet antiseptique, bactériostatique, adoucissant, cicatrisant et sédatif.
  • Pour augmenter la résistance globale du corps et renforcer le système immunitaire, les experts en immunologie recommandent de prendre en permanence des extraits à base de plantes de thym, mélisse, framboise, genièvre et absinthe pendant 2-3 mois.
  • Se débarrasser de l'herpès aide le girofle. Il est recommandé de mâcher et d'avaler les bâtonnets de côtelette, ainsi que les fleurs utilisées en cuisine comme assaisonnement.
  • La tête d'allumette est humidifiée et maculée d'une plaie grise. Vous pouvez acheter dans la pharmacie onguent sulfurique.
  • Le réchauffement du nez complétera le traitement principal des plaies. Pour ce faire, utilisez une lampe à ultraviolets, un œuf dur ou bouilli ou chauffé dans une poêle et enveloppé dans un sac de sel.

Prévention

Mesures visant à prévenir la formation de plaies sur le nez:

  1. augmenter la résistance globale de l'organisme,
  2. manger des aliments riches en vitamines et en micro-éléments,
  3. maintenir un mode de vie sain
  4. respect du sommeil et du repos,
  5. durcissement
  6. éducation physique,
  7. l'utilisation d'une quantité suffisante de liquide pour accélérer l'élimination des toxines du corps,
  8. utilisation limitée de vasoconstricteur et d'autres agents responsables de la sécheresse de la muqueuse nasale,
  9. prendre de la vitamine E,
  10. rinçage du nez avec Aquamaris, Aqualor,
  11. humidification de l'air dans la chambre.

Les personnes atteintes de lésions d'herpès doivent utiliser une serviette et des plats séparés. Après avoir touché la lésion, ils doivent se laver les mains à fond. Lors d'une exacerbation d'une maladie infectieuse, il est nécessaire d'abandonner les baisers et les contacts bucco-génitaux. Appliquer des pommades et des gels médicaux sur les plaies ne peut être utilisé avec un coton-tige, pas vos doigts. Si des plaies dans le nez apparaissent souvent, vous devez vérifier l’immunité et être examiné pour la présence d’infections cachées.

Causes des plaies nasales et remèdes pour leur traitement

Chaque personne au moins une fois dans sa vie face au phénomène des plaies dans le nez. Quelqu'un les voit rarement, seulement en cas de dommages mécaniques accidentels de la membrane muqueuse, et quelqu'un en souffre constamment, plusieurs fois par an.

Elles peuvent ressembler à des fissures ou à des plaies de la couche épithéliale, recouvertes d’une efflorescence purulente ou d’une croûte sèche et sanglante, à des bulles au contenu transparent ou trouble, à des formations assez larges dans l’épaisseur de la muqueuse, remplies de pus. Les lésions dans le nez, ou vavki, sont le plus souvent un symptôme de toute maladie sous-jacente, mais peuvent survenir indépendamment.

Leurs raisons

L'apparition des plaies, leur prévalence à la surface de la membrane muqueuse, la profondeur de la lésion, la période nécessaire à la régénération de l'épithélium au cours du traitement dépendent des causes de ce phénomène. La cause la plus simple est un dommage mécanique, lorsque vous vous piquez le nez avec le doigt ou que vous vous mouchez fort.

Les petits enfants peuvent endommager les muqueuses par hasard, pendant le jeu ou lorsqu'un corps étranger pénètre dans la cavité nasale. De telles plaies dans le nez ressemblent à des plaies, accompagnées dans les premières minutes par la libération d'une petite quantité de sang. Ils se recouvrent rapidement d'une croûte sous laquelle se produit la régénération de l'épithélium endommagé.

Une autre cause assez courante est le traitement inapproprié du rhume.

Une utilisation trop fréquente de moyens nasaux vasoconstricteurs ou une augmentation injustifiée de la durée du traitement entraînent un "assèchement" de la muqueuse nasale. Avec un long spasme de ses capillaires, la membrane ne reçoit pas l'exsudat nécessaire, qui est formé à partir du plasma sanguin.

Progressivement, il devient plus dense, plus mince, sa résistance à l'infection diminue, sa capacité à former de la mucine, facteur principal de l'immunité locale, diminue. Les petites fissures qui en résultent deviennent la porte d'entrée de l'infection. Donc, le désir de guérir rapidement la rhinite vasoconstricteur peut entraîner l'apparition de médicaments, de rhinites chroniques ou atrophiques.

Certains microorganismes sont à l’origine de l’apparition de plaies. Le plus souvent diagnostiqué dans la cavité nasale est une infection à staphylocoques. Cette maladie se prolonge et se manifeste lorsque l’immunité générale et locale est affaiblie. Premièrement, la membrane muqueuse est recouverte de petites bosses rouges qui se remplissent rapidement de contenu purulent.

Un autre micro-organisme, le virus de l'herpès, peut également entraîner la formation de petites vésicules à contenu transparent dans la cavité nasale et sur la peau, près des narines. Ils s’ouvrent rapidement et forment des plaies et des ulcères saignants. Lorsque l’immunité est altérée, les muqueuses peuvent être attaquées par une infection fongique. Mycoses, ou candidose, cavité nasale - un diagnostic assez commun.

La présence de follicules pileux dans la cavité nasale devient souvent la cause de leur inflammation, c'est-à-dire de l'apparition des furoncles. Ceci est un dommage plus profond à la membrane muqueuse. Dans un cours défavorable, ils peuvent fusionner en un abcès. Cette condition nécessite une intervention urgente.

Parmi les facteurs conduisant à la sécheresse de la membrane muqueuse et à un risque accru de traumatisation, il convient de noter une sécheresse excessive de l'air dans la pièce, l'utilisation de climatiseurs. Les changements hormonaux pendant la puberté ou la grossesse provoquent également l'apparition de plaies dans le nez.

Traitement

Vous n'avez pas besoin de vous soigner vous-même, d'essayer vous-même l'action de l'un ou l'autre moyen. Ainsi, vous pouvez causer encore plus de dommages à la membrane muqueuse et retarder le traitement. Il est nécessaire de consulter un médecin qui vous prescrira une thérapie compétente. En fonction de la cause des plaies, sont-elles ou non un symptôme de la maladie sous-jacente et le schéma de leur traitement?

Si la cause du vasoconstricteur baisse, alors arrêtez immédiatement leur utilisation. Il est possible de restaurer l’intégrité de la membrane muqueuse et d’accélérer la régénération de l’épithélium à l’aide de moyens hormonaux et de l’humidification simultanée de la cavité nasale. Les pulvérisations de corticostéroïdes Nasonex, Avamys ou d’autres médicaments ne sont prescrits que par un médecin aux doses requises. L'hydratation est obtenue en lavant la cavité nasale avec une solution de sel isotonique (1 c. À thé. Pour 1 litre d'eau) ou en utilisant des produits à base de sel marin (Aqualor, Aquamaris).

Dans le traitement des plaies d'origines diverses, un remède externe tel qu'une pommade a fait ses preuves. L'onguent à 10% de méthyluracile aide parfaitement aux plaies et aux fissures qui ne guérissent pas longtemps. Possédant un effet anabolisant et immunostimulant, la pommade accélère la régénération de l'épithélium et aide à restaurer l'intégrité de la membrane muqueuse et sa fonctionnalité. Il est utilisé 1 à 2 fois par jour jusqu'à la guérison complète.

Si les plaies ont un contenu purulent ou sous la croûte séchée, le processus inflammatoire ne se calme pas, une pommade antibiotique est nécessaire. En l'absence de signes d'intoxication et de température corporelle normale, seul son utilisation locale est suffisante. Il est recommandé de prendre la pommade Levomekol 1 à 2 fois par jour ou la pommade de tétracycline selon le même schéma pendant 5 jours. Outre l'utilisation de pommades, vous pouvez irriguer la cavité nasale avec de la chlorhexidine jusqu'à 5 fois par jour.

Si une muqueuse est endommagée par une infection herpétique, une pommade à effet antiviral est prescrite, par exemple Acyclovir. L'outil est appliqué 3-4 fois par jour, le cours - 5-7 jours. En cas d'infection fongique, un pommade à effet fongicide à base de nystatine ou de clotrimazole est prescrit pour une période de 7 à 10 jours.

Si un abcès est diagnostiqué au nez, le spécialiste ORL effectue une autopsie, un drainage et un assainissement avec l'utilisation d'agents antiseptiques et antibactériens. Ensuite, un traitement complexe est prescrit avec un suivi quotidien de la régénération de la muqueuse nasale.

Pour une récupération rapide, il est nécessaire d'humidifier en permanence l'air de la pièce, suffisamment de liquide à boire, de vitamines. En cas d'évolution récurrente de la maladie et de guérison à long terme des plaies au nez, le traitement doit être complet et viser à éliminer la cause. Contrôle médical - la condition principale pour un prompt rétablissement.

Ulcères dans et autour du nez

Les ulcères de nez sont un problème assez commun. Ils sont très douloureux et causent un malaise. Il est tout à fait naturel que vous souhaitiez connaître les raisons de leur apparition et savoir comment vous en débarrasser.

La bonne nouvelle est que leur traitement n’est pas difficile, sauf dans de très rares cas, lorsque la douleur est le signe de quelque chose de plus grave. Nous examinerons les directives de traitement ci-dessous.

Causes possibles

Les plaies ne peuvent être qu'à l'extérieur, seulement à l'intérieur ou aux deux endroits en même temps. Ils peuvent être précédés de grèves, d'ulcères, etc. Habituellement accompagné de rougeur, douleur, gonflement. Voici quelques causes courantes d'ulcères.

Parfois, ces formations sont appelées blessures, croûtes ou autre chose. Mais ce ne sont que des termes alternatifs.

Les bactéries

Les bactéries staphylococciques et beaucoup d'autres vivent sur le corps humain. Certains d'entre eux peuvent habiter le nez. Cependant, ce n'est pas la cause des ulcères nasaux. La base d'une infection bactérienne devient une interférence avec la membrane muqueuse (par exemple, cueillette du nez, objets étrangers). Dans une certaine mesure, la sécheresse, le temps froid peuvent également causer une violation de l'intégrité de la peau et des muqueuses, et les bactéries peuvent y accéder librement.

Les bactéries staphylocoques sont une cause fréquente d'ulcères, car elles se trouvent généralement dans notre nez. Les personnes ayant une immunité réduite risquent davantage de souffrir de ce problème. La douleur peut être accompagnée par un abcès, une ébullition et même un abcès à l'intérieur du nez, si l'ébullition se rompt.

L'impétigo est un exemple d'infection bactérienne courante causant des ulcères chez les enfants. Cette infection très contagieuse est parfois appelée une plaie scolaire.

L'herpès

L’infection par le virus de l’herpès simplex est connue pour causer des ulcères autour de la bouche et du nez. Ils peuvent être à la fois des clusters et des foyers uniques. Ont tendance à être très douloureux.

Ulcères dans et autour du nez (dans ce cas, causés par l'herpès simplex) Un ulcère au nez, probablement aussi causé par l'herpès

Allergie

Une hypersensibilité à certains composants des aérosols et des vaporisateurs nasaux, ainsi qu'au pollen, peut provoquer des ulcères.

Polypes

Les polypes sont des excroissances muqueuses qui se forment à l'intérieur des voies nasales. Ils sont pratiquement indolores et se retrouvent souvent chez les personnes atteintes d'autres maladies, telles que la sinusite.

Soufflage intense du nez

La peau à l'intérieur du nez est très tendre. Trop souffler peut endommager la peau et causer une blessure. En outre, essuyer souvent le mucus du nez peut provoquer une irritation, des dommages et une ulcération dans et sous le nez.

Sécheresse

La douleur à l'intérieur du nez peut provoquer un air sec. Cela peut être du temps sec ou l'utilisation constante de systèmes de climatisation.

Lupus

C'est une maladie auto-immune qui peut toucher n'importe quelle partie du corps. Il entraîne une perte de cheveux, des plaies dans la peau et la bouche. Parfois, les personnes atteintes de lupus peuvent aussi avoir des ulcères nasaux.

Nodule sur le nez avec le lupus froid

Traitement

Le traitement est choisi en fonction de la cause de la maladie et de son évolution.

Certaines blessures disparaîtront d'elles-mêmes après quelques jours. D'autres peuvent persister longtemps. Vous devriez absolument consulter un médecin si vous ressentez régulièrement des douleurs. L'un des symptômes du cancer nasal est l'ulcère nasal qui ne guérit pas.

Le médecin recommandera une pommade antibiotique pour les ulcères causés par l'herpès. Si toutes les instructions sont suivies, la plaie devrait guérir dans un court délai.

Nous vous recommandons de ne pas essayer de vous soigner vous-même. Même si vous voyez un bouton blanc que vous voulez pincer, vous ne devriez pas le faire. Il est préférable de consulter un médecin si cela devient trop douloureux, ne disparaît pas au bout de quelques jours ou si des saignements commencent.

Les conseils suivants ne peuvent que suggérer comment prévenir l'apparition d'ulcères et faciliter leur écoulement.

1. Mouchez-vous doucement

Même si vous avez un rhume, évitez de vous moucher trop fort pour éviter la douleur dans les narines et les lésions de la membrane muqueuse.

2. Arrête de piquer ton nez

Si cela est devenu votre habitude, il n'est pas facile d'arrêter ce désir. Mais vous essayez de le faire beaucoup moins, non seulement pour des raisons de bienséance et d'étiquette, mais également pour ne pas blesser votre peau. Assurez-vous également que vos mains sont propres si vous devez toucher la muqueuse nasale.

3. Utilisez une compresse froide

Une compresse froide n'est pas un traitement, mais elle soulage la douleur. C'est assez facile à utiliser. Vous avez juste besoin d'humecter un chiffon propre dans de l'eau avec des glaçons, de faire sortir l'excès d'eau et de mettre une compresse sur le nez, là où il y a douleur et rougeur. Vous pouvez simplement envelopper le glaçon et le fixer au site de la lésion.

4. Ne pas utiliser les sprays nasaux pendant une longue période.

L'utilisation prolongée de sprays nasaux peut entraîner un amincissement de la coque interne et des fissures.

Vous devez également vous rincer le nez si vous avez été exposé à des allergènes et consulter un médecin pour vous recommander un bon onguent si vous devez utiliser régulièrement des substances nocives et ressentir des douleurs nasales.

Vous Aimerez Aussi