Odeur désagréable du nez: les principales causes du symptôme

L'écoulement nasal et la congestion nasale résultent de rhumes et de maladies otolaryngologiques. Cependant, dans certains cas, il peut y avoir une odeur désagréable du nez. Qu'est-ce qu'un tel signe indique et comment le traiter? Ceci sera discuté dans cet article.

Causes et pathologies possibles

Une odeur désagréable du nez peut être un signe de sinusite purulente.

L'odeur de la cavité nasale peut indiquer une variété de pathologies. En règle générale, ce phénomène indique des processus purulents ou infectieux survenant dans les voies respiratoires.

Dans certains cas, l'odeur peut évoquer le fait d'être dans le nez d'objets étrangers. Le plus souvent, cette condition est observée chez les patients pédiatriques.

Les experts disent que les maladies suivantes peuvent provoquer une odeur fétide du nez:

  • Sinusite C'est une maladie dans laquelle un processus inflammatoire se produit dans les sinus paranasaux. Les autres symptômes de la sinusite sont les maux de tête, les vertiges, les écoulements purulents de la cavité nasale.
  • Rhinite sous forme aiguë. Dans cette condition, la membrane muqueuse est enflammée et des écoulements purulents apparaissent dans le nez.
  • Infections résultant d'une exposition à des bactéries pathogènes. Dans ce cas, l'odeur est périodique.
  • Parosmie Pour une telle pathologie, l'odorat est altéré. Dans ce cas, le patient a un mauvais odorat. Une personne se plaint généralement d'une sensation d'odeur putride. Cette maladie est le plus souvent une complication de certaines maladies.
  • Peut-être l'apparition de la puanteur à la suite d'un rhinosclérome, une amygdalite, une adénoïdite.

En outre, Ozena est à l'origine d'une mauvaise odeur provenant de la cavité nasale. La rhinite dite fétide ou la rhinite atrophique. Cette pathologie se produit très rarement et les causes ne sont pas complètement comprises. On pense que les facteurs à l'origine de l'apparition de la maladie comprennent la prédisposition génétique.

Dans ce cas, l'inflammation se produit non seulement dans la muqueuse nasale, mais aussi dans les tissus des os et des cartilages du nez. Des croûtes commencent à se former dans la cavité nasale, provoquant l'apparition d'une odeur désagréable.

Vous pouvez en apprendre plus sur les raisons de l'apparition d'une odeur désagréable du nez dans la vidéo:

Les facteurs contribuant à une odeur désagréable comprennent:

  1. Système immunitaire affaibli.
  2. Nutrition déséquilibrée et pauvre.
  3. Maladies du nez.
  4. Vivre dans un environnement peu écologique.
  5. Intervention chirurgicale.
  6. Contact régulier avec des allergènes.
  7. Manque de vitamines dans le corps.
  8. Conditions de vie défavorables.
  9. Violation des règles d'hygiène.

Dans de rares cas, une mauvaise odeur peut apparaître à la suite de maladies des systèmes endocrinien, digestif et nerveux, ainsi que de pathologies des reins, des os et des articulations.

Que faire, quel médecin demander?

Les causes profondes du symptôme recherchent l'ORL

Il est important de se rappeler que si une odeur désagréable du nez apparaît, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Cela est dû au fait qu'un tel signe peut indiquer diverses maladies graves. De plus, dans cette condition, des conséquences indésirables peuvent se développer.

Tout d'abord, vous devez contacter l'oto-rhino-laryngologiste, qui effectuera une inspection et vous indiquera comment adopter les méthodes de diagnostic nécessaires. La tomodensitométrie, l'examen endoscopique, les tests d'ensemencement et autres peuvent être nécessaires.

Si la suspicion d'une maladie otolaryngologique n'est pas confirmée, les spécialistes suivants peuvent être tenus de consulter:

  • Thérapeute
  • Pneumologue
  • Gastro-entérologue
  • Endocrinologue
  • Neurologue
  • Neurologue

Après le diagnostic, un schéma thérapeutique approprié est sélectionné, qui prend en compte les caractéristiques individuelles de l'organisme et la nature de l'évolution de la maladie.

Traitement de la toxicomanie

Les médicaments prescrits par le médecin, en fonction du diagnostic!

Le premier traitement vise à éliminer la maladie sous-jacente. Le traitement consiste à utiliser les groupes de médicaments suivants:

  • Agents antibactériens macrolides, pénicillines et céphalosporines: roxithromycine, ampicilline, amoxicilline, ampioks, augmentine, céfalexine, céfuroxime, céftibuten. Des antibiotiques ayant un effet local peuvent être utilisés, par exemple Bioparox, Fusafungin.
  • Phytopreparations, par exemple Pinosol.
  • Antihistaminiques: Tavegil, Suprastin.
  • Solutions antiseptiques. Habituellement utilisé pour le rinçage de la cavité nasale.
  • Médicaments vasoconstricteurs: Farmazolin, Noksprey, Naphthyzin, Sanorin.
  • Anti-inflammatoires: Protargol, Erespal, Collargol.
  • Dans le cas où la cause de la mauvaise odeur de la cavité nasale est une infection virale, des agents antiviraux sont prescrits. Le néovir le plus couramment utilisé, Arbidol, izoprinozin. Avec la défaite du nez en utilisant le champignon miconazole.

Le traitement doit être effectué avec une approche intégrée. Par conséquent, pour les maladies du nez, appliquez les méthodes suivantes:

  1. Instiller le nez.
  2. Rincer la cavité nasale.
  3. L'utilisation de drogues à l'intérieur.
  4. L'inhalation.
  5. Procédures physiothérapeutiques (phonophorèse, micro-ondes, UHF, réchauffement, sollux).

Pour atténuer la maladie, un massage du visage et des exercices de respiration sont recommandés. Ces méthodes améliorent la circulation sanguine et l'écoulement des sécrétions.

En outre, dans les cas graves de maladie, une intervention chirurgicale peut être prescrite. L'opération consiste à extraire du pus de la cavité nasale et des sinus, ainsi qu'à corriger le rétrécissement des voies nasales ou du septum incurvé.

Thérapies Alternatives

Saline - un moyen efficace et sûr pour se laver le nez

Éliminer ou réduire la puanteur de la cavité nasale peut être une méthode auxiliaire de médecine alternative. Ceux-ci comprennent:

  1. Inhalation de poudre préparée à partir de chou marin séché. Pour ce faire, la plante est séchée et broyée en une poudre. La procédure doit être effectuée plusieurs fois par jour. Il est important que, par inhalation, ce remède ne tombe pas dans les bronches. Il est donc déconseillé de prendre de profondes inspirations.
  2. Un remède de menthe, d'absinthe et de sauge. Les plantes dans des proportions égales sont mélangés. Trois cuillères de la collection doivent être versées dans un demi-litre d’eau bouillante et infusées pendant trois heures. Il est recommandé de consommer un verre au lieu de thé.
  3. Médicament à l'ail. Écrasé quelques clous de girofle de la plante et versez toute l'huile végétale. Au bain-marie, tournez le mélange pendant une demi-heure, puis insistez quelques heures de plus. Après filtrage, il est nécessaire d'enterrer les voies nasales. De plus, l'instillation du nez peut se faire avec du jus d'oignon additionné de miel.
  4. Rincer le nez avec une solution saline. Pour préparer l'outil, il est nécessaire de dissoudre une cuillerée de sel de mer dans une tasse d'eau bouillie, mais refroidie à la température ambiante. Vous devez rincer le nez plusieurs fois. Il est également recommandé de suivre cette procédure en remplaçant la solution saline par de l'aloès dilué avec de l'eau.
  5. Gouttes d'huile d'oignon. Pour cela, une cuillère à soupe d'huile végétale est chauffée au bain-marie. Ajouter l'oignon, râpé et filtrer. Il est recommandé d'enterrer les voies nasales plusieurs fois par jour, quatre gouttes dans chaque narine.
  6. Lubrification du nez avec un mélange d'aloès, d'oignon et de cyclamen. Il est recommandé d’ajouter à ce remède l’onguent Vishnevsky dans certaines recettes.

Il est également recommandé de faire tremper un coton-tige dans du bouillon de chélidoine et de l'insérer dans les voies nasales pendant dix minutes.

Complications possibles

Il est impossible d'ignorer l'odeur désagréable du nez, car cela peut être le compagnon d'une maladie grave!

Les conséquences dangereuses d'une odeur désagréable de la cavité nasale comprennent:

Le danger de ces maladies est la possibilité de la mort. Si la sinusite est traitée à temps, d'autres pathologies des voies respiratoires inférieures et supérieures peuvent se développer:

En outre, les effets indésirables sont des lésions des os du crâne, des yeux, des oreilles, du système circulatoire et nerveux.

Afin d'éviter le développement de complications, il est important de traiter les maladies à un moment où une odeur désagréable est ressentie par le nez.

Par conséquent, les complications des maladies du nez, qui s'accompagnent d'une odeur désagréable du nez, sont considérées comme une conjonctivite, une otite moyenne, une ostéomyélite, une thrombophlébite, une périostite des orbites, une névrite optique, une thrombose des vaisseaux sanguins de la tête, le phlegmon de l'orbit.

Pourquoi poursuivre une odeur qui ne l'est pas?

L'odorat est l'un des sentiments nécessaires pour qu'une personne vive pleinement. Et ses violations imposent des restrictions tangibles à l'état émotionnel et deviennent un véritable problème. Parmi les troubles de l'odorat, il y a ceux où le patient est hanté par l'odorat, ce qui en fait ne l'est pas. Tout le monde est intéressé par la question de l'origine des symptômes désagréables, mais seul le médecin aidera à déterminer la source des violations dans le corps.

Causes et mécanismes

L'odeur est ressentie par la réaction des récepteurs olfactifs situés dans la membrane muqueuse de la cavité nasale, à certaines molécules aromatiques. Mais ce n’est que la partie initiale de l’analyseur correspondant. Ensuite, l'influx nerveux est transmis aux zones du cerveau responsables de l'analyse des sensations (lobes temporaux). Et quand une personne sent des odeurs qui ne sont pas là, cela parle certainement d'une sorte de pathologie.

Tout d’abord, toutes les causes doivent être divisées en deux groupes. L'odeur peut être très réelle, mais les autres ne la ressentent que lorsque le patient leur parle de près. Ceci est probable dans les situations suivantes impliquant la pratique des médecins ORL et des dentistes:

  • Coryza fétide (ozène).
  • Sinusite (sinusite, sinusite frontale).
  • Amygdalite chronique.
  • Caries, pulpes, parodontites.

Ces maladies s'accompagnent de la formation de pus qui dégage une odeur désagréable. Une situation similaire peut se produire chez ceux qui souffrent de maladies du tractus gastro-intestinal (gastrite, ulcère peptique, cholécystite et pancréatite). Les aliments qui pénètrent dans le tube digestif sont moins bien traités et, lors des éructations ou des reflux, des molécules d'arôme déplaisant apparaissent. Un problème similaire peut ne pas être visible par d'autres s'ils ne conviennent pas à une courte distance.

Certaines personnes ont un seuil inférieur de perception olfactive. Ils sentent mieux les odeurs que les autres, alors parfois ils se font mal comprendre. Certaines saveurs peuvent être trop faibles pour être ressenties par quelqu'un d'autre. Et cette fonctionnalité devrait également être considérée comme un médecin.

Un groupe de causes distinct sont celles associées à la défaite de l’un des départements de l’analyseur olfactif. Les odeurs n'atteignent pas les autres, car leur formation, leur transmission et leur analyse chez une personne sont perturbées. Et bien que certains autres (tout à fait réels) puissent servir de base à un arôme déplaisant, le résultat final n’est présent que dans l’esprit du patient et constitue un problème pour lui.

De nombreux états se manifestent par une altération de l'odorat (dysosmie ou parosmie). Ils comprennent à la fois une pathologie respiratoire avec une inflammation de la muqueuse nasale, par exemple une rhinite ou un SRAS, et d’autres troubles du corps:

  • Gouttes hormonales (pendant la grossesse, la menstruation ou la ménopause).
  • Mauvaises habitudes (tabagisme, abus d'alcool, drogues).
  • Consommation de certains médicaments et intoxication chimique.
  • Troubles endocriniens (hypothyroïdie, diabète).
  • Maladies systémiques (sclérodermie).
  • Traumatisme cérébral.
  • Tumeurs cérébrales
  • Névrose ou dépression.
  • Psychoses (schizophrénie).
  • L'épilepsie.

Il est nécessaire de rappeler les odeurs dites fantômes associées à un type de stress dans le passé et qui ont laissé une forte impression. Dans des situations similaires, ils peuvent remonter à la surface. Comme vous pouvez le constater, la source des mauvaises odeurs peut être dissimulée parmi un grand nombre de maladies. Et certains peuvent être assez sérieux. Mais il ne faut pas avoir immédiatement peur et rechercher une pathologie dangereuse en soi - les causes des violations ne deviendront claires qu'après un examen approfondi.

Pourquoi les gens voient certaines odeurs? La question est assez grave et nécessite des recherches supplémentaires.

Les symptômes

Toute pathologie a certains signes. Pour les identifier, le médecin évalue les plaintes du patient, analyse les facteurs qui précèdent l'apparition d'une odeur désagréable et effectue un examen physique. Il faut comprendre quand un arôme étranger est ressenti, constamment présent ou se présente périodiquement, à quel point il est intense, ce qui contribue à sa disparition et quels symptômes supplémentaires il y a dans le tableau clinique. Parfois, seul ce qui permet d’établir la cause de la dysosmie, mais pas toujours.

Le parfum qui poursuit le patient peut avoir une couleur différente. Ceux qui boivent du thé aux agrumes sentent souvent une odeur de brûlé et les épices chaudes peuvent provoquer la présence de soufre en eux. En plus de la distorsion de l'odorat, le goût change également, car ils sont étroitement liés. Un mauvais rhume, par exemple, peut donner l’illusion que l’oignon est devenu doux et sent bon la pomme.

Pathologie ORL

Les maladies des voies respiratoires supérieures sont la première chose à laquelle vous devriez penser lorsque vous vous plaignez de la sensation d'une odeur désagréable. Si la membrane muqueuse du nez est affectée, l'odorat est invariablement perturbé, mais le patient peut ne pas toujours sentir l'odeur de pus ou de pourriture. Le plus souvent, un symptôme similaire se produit lors d'une sinusite, d'une amygdalite chronique ou d'ozène. Dans ce dernier cas, l'odeur est si prononcée qu'elle est remarquée et ce qui l'entoure. Mais à part cela, vous devez faire attention aux autres symptômes:

  • Violation de la respiration nasale.
  • Écoulement nasal (mucopurulent ou purulent).
  • Sévérité dans la projection des sinus paranasaux.
  • Les muqueuses sèches et la formation de croûtes.
  • Maux de gorge en avalant.
  • Les embouteillages sur les amygdales.

Si nous parlons de sinusite aiguë, le processus purulent dans les sinus conduit invariablement à de la fièvre et à une intoxication avec maux de tête, mais chronique donne des symptômes moins prononcés. Lorsque l'amygdalite est souvent révélée, des violations des reins, du cœur, des articulations (résultat d'une sensibilisation aux antigènes du streptocoque). Si le sens de l'odorat est altéré en raison d'infections virales respiratoires aiguës, le tableau clinique indique qu'il existe, en plus du rhume, d'autres symptômes catarrhaux dans le contexte d'une intoxication, par exemple une rougeur de la gorge et des larmoiements.

La pathologie du nez, des sinus paranasaux et du pharynx est la principale cause de l'apparition d'une odeur étrangère, qui ne peut être imaginée que par contact étroit avec le patient.

Maladies du tube digestif

Une odeur désagréable peut également être suivie par ceux qui souffrent de maladies du tractus gastro-intestinal. La perturbation de la digestion des aliments est le mécanisme principal de ce symptôme. L’odeur des œufs pourris inquiète lors d’une gastrite hypoacide (avec une acidité réduite) ou d’un ulcère duodénal, elle ne semble pas être constante, mais après avoir mangé. Il y a d'autres signes de syndrome dyspeptique dans le tableau clinique:

  • Écorchage.
  • Nausée
  • Ballonnements.
  • Changer de tabouret.

Beaucoup ressentent des maux d'estomac ou des douleurs épigastriques. Et le reflux gastro-oesophagien concomitant provoque des brûlures d'estomac et une œsophagite. Si la vésicule biliaire est affectée, un symptôme supplémentaire sera une sensation amère dans la bouche.

Problèmes psychoneurologiques

Beaucoup de patients atteints de troubles de l'état neuropsychiatrique ont une odeur qui ne correspond pas vraiment. Il peut avoir à la fois un véritable prototype (illusion) et il peut être basé sur des connexions inexistantes (hallucination). La première situation peut se produire chez une personne en bonne santé qui a subi un stress émotionnel grave, mais qui devient souvent un compagnon constant de ceux qui souffrent de névrose ou de dépression. Les symptômes supplémentaires de la pathologie sont:

  • Humeur diminuée.
  • Labilité émotionnelle.
  • Irritabilité et anxiété.
  • Sensation de "coma" dans la gorge.
  • Troubles du sommeil

Les signes caractéristiques seront également des troubles somatiques fonctionnels dus à un déséquilibre de la régulation nerveuse (augmentation de la fréquence cardiaque, augmentation de la transpiration, des nausées, un essoufflement, etc.). Contrairement aux réactions névrotiques, la psychose s'accompagne de profonds changements dans la sphère personnelle. Ensuite, il y a diverses hallucinations (auditives, visuelles, olfactives), des idées surévaluées et délirantes, lorsque la perception du monde et du comportement est perturbée, il n'y a pas de compréhension critique de ce qui se passe.

Sentant comme si soudainement il sentait la pourriture, peut survenir pendant l'épilepsie. Les hallucinations olfactives et gustatives sont une sorte d'aura précédant une crise convulsive. Cela suggère l'emplacement du centre d'activité pathologique dans le cortex du lobe temporal. Après quelques secondes ou minutes, le patient développe une attaque typique avec convulsions cloniques-toniques, perte de conscience à court terme, morsure de la langue. Une image similaire se produit également lorsqu'une tumeur cérébrale de l'emplacement correspondant ou une lésion du crâne.

Les troubles neuropsychiatriques, en tant que cause d'une odeur, constituent peut-être la situation la plus grave à ne pas négliger.

Diagnostics supplémentaires

Odeurs que les autres ne ressentent pas - c’est la raison d’un examen approfondi. Il est possible de trouver la cause de ce qui se passe uniquement sur la base d'un diagnostic complet utilisant un complexe de laboratoire et d'instrument. Sur la base de l'hypothèse du médecin basée sur le tableau clinique, il est recommandé au patient de subir des procédures supplémentaires:

  • Analyse générale du sang et de l'urine.
  • Biochimie sanguine (marqueurs inflammatoires, tests de la fonction hépatique, électrolytes, glucose, spectre hormonal).
  • Frottis du nez et de la gorge (cytologie, culture, PCR).
  • Rhinoscopie
  • Radiographie des sinus paranasaux.
  • Tomodensitométrie de la tête.
  • Échoencéphalographie.
  • Fibrogastroscopie.
  • Échographie des organes abdominaux.

Afin d'obtenir la valeur diagnostique maximale, le programme d'examen est formé individuellement. Si nécessaire, le patient est consulté non seulement par un spécialiste ORL, mais également par d’autres spécialistes: un gastro-entérologue, un neurologue, un endocrinologue, un psychothérapeute. Et les résultats obtenus permettent d’établir la cause finale des violations et de supprimer l’odeur désagréable qui paraissait aux patients.

Pourquoi mauvaise odeur dans le nez

Le corps informe une personne que des changements se produisent pour elle de différentes manières: se produisent des douleurs, des crampes, des troubles de toutes sortes. Un autre signal qui ne peut être ignoré est l'odeur dans le nez. Les causes de ce problème doivent être clarifiées immédiatement afin de commencer un traitement.

Un symptôme dans 95% des cas indique la présence de la maladie, il est donc très important de subir un examen de diagnostic par un spécialiste. Des études aideront à déterminer les causes des odeurs. La thérapie commencée aux premiers stades aidera à résoudre le problème en peu de temps.

Le nez sent: variétés et causes

Une odeur désagréable se produit rarement dans le nez. Selon les appels des patients, ce phénomène accompagne généralement la maladie sous-jacente, disponible dans l’histoire. Il y a de nombreuses raisons pour l'apparition d'un symptôme, il est donc impossible de se passer d'un examen approfondi. À la réception, les gens se plaignent d'une odeur désagréable. Le plus souvent, il est ressenti distinctement. Ces manifestations indiquent des processus pathologiques ou des modifications survenant dans la cavité nasale.

La manifestation du symptôme a été rendue possible grâce à la capacité anatomique de la muqueuse. Il possède un grand nombre de formations spéciales - des récepteurs olfactifs, qui transmettent le plus rapidement possible les signaux de la zone touchée directement au cerveau. Ils y sont traités et, en fonction du problème principal, la personne ressent une des odeurs étrangères suivantes dans le nez:

le soufre; le gari; pourriture; l'acétone; le fer; l'ammoniac; la poussière.

L'odeur de brûlure est dans la plupart des cas un effet secondaire ou une réaction du corps à un médicament à long terme. Les classes de médicaments pouvant être différentes, le symptôme survient chez les personnes atteintes de diverses maladies.

L'odeur putride se manifeste dans la cavité nasale sous l'influence de la microflore correspondante. C'est un symptôme des processus de suppuration des sinus paranasaux, pouvant conduire à une sinusite ou une sinusite. La cause de l'odeur d'ammoniac est une pathologie d'origine hépatique ou rénale. Pour que l'odeur disparaisse, vous devrez suivre un traitement qui éliminera le problème de ces organes.

Une odeur métallique peut se produire en cas de saignement dans la cavité nasale, de blessures entraînant des lésions des vaisseaux sanguins ou des tissus.

Cela peut également indiquer un empoisonnement ou des effets indésirables de certains médicaments. Les particules pénètrent de l'environnement dans la cavité nasale par inhalation, ce qui provoque une odeur de fer.

La sensation d'acétone dans la cavité nasale est liée aux complications associées au diabète. Dans ce cas, une thérapie complexe et à long terme est nécessaire. L'odeur de soufre apparaît lorsqu'il y a des troubles du foie, des réactions allergiques du corps et des troubles du système nerveux.

Important: les odeurs dans le nez acquièrent la plus grande intensité lors de la rhinite atrophique fétide.

Les odeurs qui se produisent dans la cavité nasale peuvent sentir non seulement les personnes qui sont confrontées à leur apparence, mais également les personnes qui les entourent.

C'est pourquoi il est nécessaire de passer un examen spécial avec un spécialiste.

Toutes les saveurs apportent un inconfort à la personne, il est donc primordial de s'en débarrasser.

Les étrangers, qui provoquent un inconfort évident, émettent des odeurs désagréables dans 99% des cas lorsqu'il existe une certaine maladie évolutive dans le corps - une cause qui nécessite une élimination immédiate.

Dans 5 à 6% des cas, la présence d'une odeur dans la cavité nasale se transforme en une forme idiopathique, c'est-à-dire permanente, dont la cause après l'examen n'a pas pu être déterminée.

Les principales maladies qui influent sur la possibilité d’apparition de tous les types d’odeurs sont:

ozena ou rhinite fétide; sinusite aiguë; processus inflammatoires dans les sinus du nez; la sinusite; troubles métaboliques; problèmes avec le tube digestif; maladie rénale; des anomalies dans le foie; réactions allergiques survenant sous forme aiguë; infection bactérienne; maladie de la thyroïde; diabète sucré.

La sensation d'une odeur désagréable dans le nez se produit également lors d'une parosmie. Dans ce cas, il y a des violations de la fonction de l'odorat.

Pour sentir l'arôme ne nécessite pas de stimulation supplémentaire.

Pour se débarrasser de ce trouble, il faudra un traitement supplémentaire, prescrit par un neurologue.

La raison de l'apparition d'un ambre désagréable peut aussi être la découverte d'un corps étranger de n'importe quel diamètre dans la cavité nasale. En conséquence, l'accumulation de fluide, sous l'influence de bactéries dans lesquelles, une substance purulente est formée. Les troubles pathologiques sont souvent causés par des déséquilibres hormonaux ou par la présence d'hallucinations olfactives.

Symptômes: ce que vous devez savoir

Les symptômes qui se développent activement et s’accroissent en proportion du temps qu’une personne n’élimine pas, en raison de l’odeur dans la cavité nasale, sont indispensables pour pouvoir consulter un médecin le plus rapidement possible. Principales manifestations:

malaise prononcé au nez, maux de tête (particulièrement prononcé dans la zone pariétale); difficulté à sentir et à reconnaître d'autres odeurs; vertiges (sans raison); des nausées; vomissements; état dépressif.

Dans les cas particulièrement avancés, on observe des états pré-dépressifs, une faiblesse générale et une léthargie, une apathie et une indifférence face à ce qui se passe. Parfois, des croûtes purulentes caractéristiques peuvent se former dans le nez, ce qui affecte également une personne par contact visuel.

Dépannage de base

Traitement - la nécessité de l'apparition de symptômes similaires. Il est impossible de démarrer le processus, ainsi que de s'auto-traiter, ce qui peut entraîner une détérioration de l'état général. L’impact médical sur le problème devrait être de nature étiologique et viser à éliminer la cause sous-jacente, et pas seulement le symptôme lui-même. C'est pourquoi le spécialiste sélectionne plusieurs types de traitement en fonction des résultats de la recherche:

Effet conservateur - lutte contre l'infection dans le corps qui a provoqué la formation d'odeurs. Le processus élimine également le pus ou les croûtes muqueuses. Cela comprend la prise de médicaments et la désinfection (lavage) de la cavité nasale. En conséquence, l'odeur désagréable dans le nez lors de l'inhalation ou de l'expiration disparaît. L'utilisation de médicaments - l'utilisation de médicaments antibactériens en combinaison avec d'autres médicaments (huiles, gouttes, sprays). Traitement avec des plantes médicinales - solutions et infusions à base de camomille ou de calendula, ainsi que d'aloès. Ils sont utilisés le plus souvent pour laver et soulager l'inflammation.

Parfois, dans les cas avancés ou chroniques, une personne ne peut être aidée que par une opération. La technique est utilisée en cas de blocage du passage nasal par un bouchon muqueux ou purulent, ainsi que par un corps étranger. Après cette exposition, il est recommandé d’inclure dans le traitement conservateur des traitements médicaux, ainsi que d’appliquer des remèdes à base de plantes pour une prophylaxie plus poussée.

Conclusion

Le problème de l'odeur est très commun. Les experts ont mis au point de nombreux systèmes d’influence sur les foyers. Par conséquent, des problèmes tels que l’odeur de poussière dans le nez et ce qu’il en est ne feront plus peur à personne. Ainsi que la sensation d'autres odeurs désagréables.

Recours en temps opportun pour obtenir de l'aide, une thérapie bien conçue et la mise en œuvre de toutes les recommandations - la clé d'une guérison rapide. Pour consolider le résultat positif obtenu, vous pouvez utiliser les méthodes de traitement populaires, mais uniquement après avoir obtenu l'autorisation d'utiliser votre médicament auprès de votre médecin.

Odeur désagréable du nez

Aujourd’hui, la plupart des gens ne prêtent pas suffisamment attention à la présence d’une odeur désagréable du nez, qu’il s’agit d’un phénomène tout à fait naturel. Mais ce n'est pas. Dans tous les cas, vous devez décider: pourquoi une odeur désagréable se dégage-elle du nez?

N'oubliez pas qu'une odeur désagréable du nez est un symptôme dérangeant et ne peut être considérée comme normale. Ceci est un symptôme d'un trouble ou du développement d'une maladie qui nécessite une attention, un diagnostic et un traitement rapide.

Il convient de noter un certain nombre de conditions pathologiques complexes et, dans certains cas, dangereuses, qui sont à l'origine de l'apparition d'une odeur désagréable provenant de la cavité nasale:

rhinite simple ou rhinite prolongée; infections purulentes du nez et des sinus paranasaux (de la sinusite à l'ostéomyélite des os), compliquées de maladies inflammatoires purulentes des méninges et de la substance cérébrale; les maladies accompagnées d'une violation de l'odorat; infections infectieuses et inflammatoires spécifiques (syphilis, gonorrhée, tuberculose); présence à long terme d'objets étrangers dans la cavité nasale (ce phénomène est souvent observé chez les enfants de moins de trois ans).

Par conséquent, lorsqu'il y a une odeur étrangère provenant du nez d'un enfant ou d'un membre adulte de la famille, de parents dérangeants ou d'autres personnes, ou une sensation d'une odeur désagréable venant du nez, il est nécessaire et immédiatement de contacter un spécialiste ORL pour procéder à un examen complet et à un traitement. traiter rapidement ce symptôme désagréable et dérangeant.

Types d'odeurs du nez

Les "arômes" désagréables du nez dépendent dans la plupart des cas:

des raisons de leur développement; la constance de sa présence (occasionnellement, rarement ou de façon permanente); l'heure de son apparition (le matin, plusieurs fois par jour).

Il y a de tels types d'odeurs du nez:

putride (observé de façon continue ou périodique); avec l'odeur de brûlure (apparaît généralement épisodes); avec l'odeur de pus (observée lors du développement de maladies infectieuses et inflammatoires et dans la plupart des cas, elle est constamment présente).

Odeur du nez cause

Les principales causes de l'odeur nasale sont:

Ozena ou nez qui coule fétide

Les raisons du développement de cet état pathologique ne sont toujours pas clarifiées, mais la plupart des experts considèrent que le facteur principal est une prédisposition familiale ou une hérédité.

Dans cette pathologie, une inflammation prononcée de la muqueuse nasale se produit lors du passage du processus infectieux au tissu osseux, ce qui entraîne la formation d'un grand nombre de croûtes sèches dans la cavité nasale, qui sont à l'origine des odeurs désagréables du nez.

Infections bactériennes

Notre corps réagit souvent activement à divers agents infectieux, notamment en cas de réactivité altérée, à la fois d'immunité générale et d'immunité locale. Les facteurs prédisposants incluent: faiblesse générale du corps, hypovitaminose, syndrome de fatigue chronique, stress, activation de la microflore pathogène ou conditionnellement pathogène, irritants allergiques. Toutes ces conditions pathologiques sont à l'origine d'une odeur désagréable du nez. Avec une activité marquée du processus inflammatoire, ce phénomène peut perturber le patient assez longtemps. Les infections bactériennes de la cavité nasale et des sinus paranasaux sont particulièrement dangereuses chez les enfants et les personnes âgées, ainsi que chez les patients présentant des troubles persistants du système immunitaire. Dans ces catégories de patients, les infections bactériennes du nez peuvent devenir compliquées avec le développement de l'ostéomyélite des os du nez et des parois des sinus, des maladies purulentes inflammatoires des méninges et des substances cérébrales (méningite, encéphalite et méningo-encéphalite) et de la sepsie.

Rhinite aiguë

La rhinite aiguë, qui prend une forme prolongée, peut provoquer une odeur étrange de la cavité nasale. En même temps, la membrane muqueuse du nez est gravement enflammée et une sécrétion purulente-muqueuse est notée du nez, ce qui provoque une "odeur" désagréable du nez. Après un traitement adéquat et opportun, tous ces symptômes désagréables disparaissent complètement et ne dérangent plus les patients. Mais avec un long cours de cette maladie, la pathologie acquiert un cours chronique et conduit à la rhinite atrophique, à l'ajout d'une infection bactérienne (infections à staphylocoques, à streptocoques, à klebsieleznye), provoquant une rhinite purulente et une sinusite.

Sinusite, frontite et ethmoïdite (sinusite)

La sinusite (inflammation des sinus paranasaux) est l’une des principales causes du développement d’odeurs désagréables du nez. Ces pathologies sont accompagnées d'écoulements purulents de la cavité nasale, d'une congestion nasale prolongée, d'une odeur altérée, d'une détérioration du bien-être général et de maux de tête. Tous ces symptômes désagréables peuvent apparaître périodiquement ou de façon permanente, mais provoquent une gêne importante et nécessitent un traitement actif. Sans traitement approprié, la sinusite peut être la cause d'autres maladies graves - le passage de l'inflammation aux parois des yeux, à la mâchoire supérieure, à la trompe d'Eustache, à la membrane et à la substance du cerveau.

Parosmia (violation de l'odeur)

Cette pathologie est associée à une modification du fonctionnement normal des voies respiratoires supérieures (trachée, larynx, nasopharynx). Lorsque la parosmie peut être observée diverses violations, y compris le sentiment de puanteur fantôme persistante (odeurs inexistantes): pourriture ou pus. Lorsque ces symptômes pathologiques apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin - dans certains cas, cette pathologie survient lorsque les activités de certaines parties du cerveau sont altérées (inflammation, troubles circulatoires ou nouvelle croissance), et elle nécessite un diagnostic et une prescription de traitement immédiats.

Maladies d'autres organes et systèmes:

le système digestif (pancréas, foie) des reins; système ostéo-articulaire; endocrinopathie; maladies nerveuses.

Corps étranger de la cavité nasale

Chez les jeunes enfants (généralement jusqu'à trois ans), une odeur désagréable du nez provient de l'ingestion de divers petits objets (perles, pois, morceaux de papier ou de caoutchouc mousse, etc.) dans la cavité nasale. Leur présence prolongée dans le nez entraîne une inflammation marquée de la membrane muqueuse, un œdème non seulement de la muqueuse nasale, mais également des ailes du nez, du pont nasal avec extension de l'œdème sur le tissu oculaire ou sur la mâchoire supérieure, ainsi que l'apparition d'une gêne et d'une douleur persistantes. Mais le premier signe est considéré comme l'apparition d'une odeur désagréable. Par conséquent, lorsqu’il apparaît chez un bébé, même en l’absence de tout autre symptôme, il est nécessaire de contacter un spécialiste en ORL, de déterminer la cause de ce symptôme alarmant et désagréable et de corriger les miettes - élimination du corps étranger et élimination de la réponse muqueuse inflammatoire.

N'oubliez pas: l'apparition de mauvaises odeurs dans la cavité nasale, à la fois chez les enfants et chez les adultes, nécessite un diagnostic immédiat avec définition de la cause et un traitement approprié - n'essayez pas de vous soigner, cela entraîne souvent une évolution compliquée de la maladie et une détérioration significative de votre état de santé et les coûts matériels.

Pourquoi le nez sent-il mauvais?

Différents facteurs peuvent souvent provoquer l'apparition d'une odeur désagréable provenant de la cavité nasale, notamment:

des maladies ou une intervention chirurgicale récente dans la cavité nasale ou les sinus paranasaux; agents environnementaux nocifs, risques professionnels ou facteurs environnementaux négatifs; conditions de vie négatives avec la présence constante d'allergènes, d'humidité; mauvaise ou mauvaise nutrition, manque de vitamines et de minéraux; affaiblissement persistant du système immunitaire.

Par conséquent, si un examen complet et approfondi n'a pas révélé les raisons de l'apparition d'une odeur désagréable du nez, il est nécessaire:

nutrition équilibrée et améliorée; améliorer le climat intérieur; conduire aération fréquente et nettoyage humide des chambres; plus de temps en plein air; changer les activités professionnelles avec un lien clair avec les dangers; renforcer le système immunitaire; mener une vie saine; éviter le stress, les surtensions psychoémotives et l'effort physique; climatothérapie, l'amélioration de la microflore des membranes muqueuses des systèmes respiratoire et digestif, et d'autres moyens de guérir le corps.

Odeur purulente du nez - Ozena

L'étiologie d'Ozena ou rhinite fétide est caractérisée par l'apparition d'un inconfort important dans la cavité nasale, qui se manifeste d'abord par un changement, puis par une perte complète de l'odorat et par la présence constante d'une odeur désagréable et même fétide du nez. En même temps, cette maladie est caractérisée par des phénomènes atrophiques progressifs de la muqueuse nasale, entraînant la transition du processus inflammatoire vers l'os et le cartilage des parois de la cavité nasale et des sinus paranasaux, avec des modifications dystrophiques dans les tissus.

De nombreux experts pensent que cette maladie a une étiologie infectieuse et qu'elle est associée à la pénétration de l'infection dans la membrane muqueuse. Mais les facteurs prédisposant au développement de l'ozène peuvent servir:

1) l'hérédité accablée (avec le développement de la rhinite atrophique chez les parents ou les parents proches), donc, une forte probabilité de développement de cette pathologie chez l'enfant est notée et de l'ozène peut se développer si les principales mesures préventives ne sont pas suivies;

2) les récidives fréquentes de coryza purulent, qui apparaît souvent avec une alimentation déséquilibrée ou médiocre et un manque de vitamines dans les aliments. Les patients à risque doivent enrichir leur régime alimentaire avec des produits contenant toutes les vitamines et tous les oligo-éléments nécessaires;

3) mauvaises conditions de vie.

Danger d'ozène

Cette maladie commence à se manifester dans l'enfance de sept à huit ans, plus souvent chez les femmes. En même temps, on note une congestion nasale persistante puis constante, une odeur désagréable et même fétide de la cavité nasale, puis un écoulement mucopurulent abondant. En outre, les enfants se plaignent de fatigue constante, de léthargie, de faiblesse, de maux de tête, de rhumes fréquents (trachéite, bronchite), liés aux conséquences de la maladie pour les parents et parfois même pour des experts. Dans ce cas, l'enfant ne reçoit pas le traitement nécessaire et la maladie peut acquérir un cours compliqué.

Chez les adolescents, des écoulements nasaux abondants cessent, mais le patient constate une gêne importante et une sécheresse importante de la membrane muqueuse, de multiples croûtes apparaissent dans la cavité nasale, qui deviennent denses au fil du temps et recouvrent non seulement la cavité nasale, mais aussi le nasopharynx et la trachée.

Il est important de savoir que si vous ne commencez pas le traitement à temps, vous remarquerez une diminution rapide et significative du sens de l'odorat jusqu'à sa perte totale.

De plus, avec le déroulement et la progression du processus, on observe chez les patients:

maux de tête sévères dans la région fronto-pariétale, très difficiles à éliminer avec des médicaments; inconfort persistant et sécheresse dans le nasopharynx; il y a difficulté à respirer; la voix change: elle devient rauque ou enrouée, ce qui est associé à une lésion importante de la membrane muqueuse du larynx et de la trachée.

Si, après progression du processus inflammatoire, le traitement urgent n'est pas instauré, la maladie déclenche le développement de processus atrophiques au niveau de la membrane muqueuse de la cavité nasale, des sinus paranasaux, du nasopharynx et de la trachée: rhinite atrophique chronique, laryngite, trachéite.

Méthodes de traitement des odeurs de nez

Pour les principales méthodes de traitement de toutes les maladies qui s'accompagnent de la libération de sécrétions purulentes muqueuses avec l'apparition d'une odeur désagréable, voire choquante, un traitement complexe est appliqué, combinant généralement plusieurs types de traitement:

1) méthodes de traitement conservateur visant à éliminer mécaniquement les croûtes et à lutter contre les agents infectieux, et traitement local:

l'utilisation de turunds avec divers médicaments pour ramollir et éliminer facilement les croûtes; traitement de la muqueuse nasale avec du nicotinate de xanthinol et une solution de streptomycine;

2) traitement médicamenteux général utilisant des anti-inflammatoires, des anti-œdémateux et des antibiotiques;

3) le lavage de la cavité nasale;

4) kinésithérapie sous forme de UHF, électrophorèse et diathermie;

5) une intervention chirurgicale pour rétrécir la cavité nasale.

Odeur du traitement du nez des remèdes populaires

La présence de toute odeur désagréable complique considérablement la vie, crée un inconfort durable et ne donne pas une très bonne impression, ce problème est donc nécessaire pour se battre activement.

Dans ce cas, le traitement d'une odeur désagréable du nez implique le diagnostic des causes de son apparition et l'élimination rapide de la maladie, qui est considérée comme la source de la puanteur.

Sur le même plan que les méthodes médicales locales et générales sont largement utilisés et remèdes populaires:

plantes médicinales aux propriétés anti-inflammatoires, enveloppantes et désodorisantes (sauge, absinthe, menthe, romarin sauvage);

traitement de l'absinthe, de la menthe et de la sauge:

vous devez préparer une collection de parties égales de menthe poivrée, de sauge et d’absinthe, et cinq cuillères à soupe de ce mélange verser un litre d’eau bouillante dans un thermos et laisser reposer environ deux heures. Prêt à infuser 200 ml sous forme de thé 3 fois par jour et à rincer simultanément la cavité buccale de la perfusion;

phytoncides aux herbes avec effet antibiotique actif (oignons, ail); chou marin; chérie lavage avec une solution de sel de mer ou de jus d'aloès dilué avec de l'eau 1: 2 ou 1: 4.

Premier docteur

L'odeur de chlore dans le nez provoque

Une odeur étrange dans le nez peut se former pour un certain nombre de raisons qui doivent être clarifiées dès que possible. Le plus souvent, le patient ne remarque pas immédiatement l'apparition d'une odeur incompréhensible dans la cavité nasale, mais il est évident que le patient réagit par une réaction. Le patient lui-même peut sentir l’arôme persistant de l’agent de blanchiment lorsqu’il inhale ou se prépare à dormir. Habituellement, ces symptômes indiquent le début d’une maladie infectieuse ou l’exacerbation d’une maladie chronique au niveau des voies respiratoires. Si l'odeur est particulièrement forte, il est alors possible de diagnostiquer des processus inflammatoires non traités.

L'odeur de la chimie de la cavité nasale provoque un inconfort grave pour le patient. Il interfère avec la vie habituelle et devient la principale cause de fatigue, de perte d'efficacité et de diminution des fonctions de protection. De plus, l'odeur de caoutchouc ou d'eau de javel peut causer de graves douleurs à la tête, ainsi que des troubles du sommeil et un refus de manger. Un tel processus dans la cavité nasale requiert l'attention des médecins, vous ne pouvez donc pas ignorer l'odeur fétide. Seul un diagnostic opportun et un traitement approprié aideront à éliminer l'odeur de la cavité nasale.

Pourquoi le parfum nauséeux persiste-t-il dans le nez

Une odeur nauséabonde et puante du nez peut apparaître pour de nombreuses raisons. Cependant, la présence d’un processus indésirable dans le nasopharynx est considérée comme le facteur principal de sa formation.

La maladie se forme à la suite de la pénétration de microbes pathogènes ou du développement d’une inflammation bactérienne. Le deuxième facteur apparaît le plus souvent en raison d'un système immunitaire affaibli.

La perte des fonctions de protection de l’organisme peut se manifester du fait d’une hypothermie, d’une inflammation non traitée des voies respiratoires ou d’un usage prolongé de médicaments antibactériens et d’autres médicaments.

Les bactéries pathogènes, affectant la cavité du nasopharynx, provoquent une forte odeur nauséeuse plusieurs jours après la défaite du système respiratoire. Dans ce cas, l’odeur est due aux toxines émises par la bactérie au cours du processus de reproduction.

Si le traitement ne commence pas à temps, le patient a des sécrétions de pus qui peuvent se répandre dans la cavité nasopharyngée et provoquer une odeur de chlore dans la cavité nasale et des processus plus dangereux.

Sinusite

Une autre cause commune de l'odeur de javel dans le nez est une lésion des muqueuses nasales due à une sinusite.

Dans le processus inflammatoire des sinus maxillaires ou de la cavité frontale du patient, des affections dangereuses se forment, notamment une sinusite ou une sinusite frontale.

À la suite de ce processus, non seulement une odeur nauséeuse, mais également les symptômes suivants se forment dans la membrane muqueuse de la cavité nasale:

congestion nasale sévère; la formation de sécrétions muqueuses ou visqueuses de différentes nuances; accumulations purulentes dans les sinus maxillaires; la faiblesse; douleurs aiguës dans la tête et les sourcils; changement de la température corporelle; perte d'appétit; l'insomnie; douleur dans la cavité nasale; pression dans le nez; manque de respiration nasale.

Il est impossible d'ignorer de tels signes. Si vous ne vous sentez pas bien, vous devriez consulter votre médecin. Le traitement de la sinusite bactérienne ou de la sinusite frontale doit être complet, avec l’utilisation de médicaments antibactériens.

Rhinite atrophique

La rhinite aiguë ou la rhinite non traitée peut être un facteur majeur d'apparition d'une odeur dans le nez. En outre, le mauvais traitement médicamenteux est souvent à l'origine de la formation d'une odeur d'eau de Javel dans le nez.

L'odeur de chlore peut être le premier signal, indiquant le début du développement de la rhinite atrophique.

Ce type de rhinite se caractérise par l'apparition de croûtes dans la membrane muqueuse du sinus, ainsi que par une altération de l'odorat.

En outre, la rhinite atrophique est accompagnée d'une sécheresse du rhinopharynx.

La raison de cette rhinite se trouve dans le lac. La maladie peut survenir chez toutes les personnes, quel que soit leur âge. Les médecins sont d'avis que la rhinite atrophique est héritée, ainsi que plus souvent chez les personnes qui utilisent souvent des médicaments vasoconstricteurs.

Lors du traitement avec ozena, il ne faut pas enlever les croûtes sèches de la membrane muqueuse, car dans le cas d'une inflammation défavorable, il existe un risque de saignement.

Le traitement de la rhinite atrophique implique l'administration de médicaments antibactériens et anti-inflammatoires.

Rhinite bactérienne

L'inflammation bactérienne ou virale est une bonne raison de la formation de la rhinite. Dans ce cas, une odeur désagréable se forme au stade final de l'inflammation, lorsque le patient se remet. Le plus souvent, la dernière phase de la maladie est accompagnée d'un écoulement purulent.

Réaction allergique

Avec une odeur fétide et une sécheresse sévère dans le nasopharynx, la raison réside peut-être dans la réaction allergique du corps aux stimuli externes. Ces symptômes sont souvent dus à l'exposition à la poussière, aux poils d'animaux, au pollen, à des produits ménagers ou cosmétiques, etc.

Autres facteurs

Pas dans tous les cas, l’odeur fétide d’eau de javel apparaît en raison d’un dysfonctionnement du nasopharynx. Parfois, l'arôme peut se former en raison de l'activité professionnelle du patient, ainsi que de déviations du travail du tractus gastro-intestinal.

En outre, lorsque l'odeur de caoutchouc dans le nasopharynx, il est nécessaire de passer une échographie et de diagnostiquer l'état des reins et du foie, ainsi que des articulations et des os. En outre, la raison réside souvent dans le système nerveux.

Faites attention aux conditions de vie du patient. Si le patient a une situation défavorable, la raison peut en être précisément.

N'oubliez pas que le manque de nutrition adéquate, une faible immunité, des exercices fréquents et actifs et une alimentation constante provoquent souvent la formation d'une odeur fétide du nez.

Comment se débarrasser de l'odeur de javel au nez

Pour comprendre pourquoi il y a une odeur de chlore dans le nez, il est nécessaire de désigner un traitement. Vous ne pouvez pas utiliser d'antibiotiques ou d'anti-inflammatoires puissants sans consulter un médecin. Il est donc important de recevoir un diagnostic à temps.

Pour comprendre pourquoi le nasopharynx dégage une odeur désagréable chez le patient, il est important de procéder à plusieurs types d’examens.

Pour ce faire, l'oto-rhino-laryngologiste procédera à une inspection visuelle du vestibule de la cavité nasale et à une endoscopie, ainsi qu'à une radiographie des sinus. En outre, le patient doit passer des tests sanguins et urinaires.

L'objectif du traitement est d'établir les facteurs associés et d'éliminer le processus pathologique de l'organisme. Pour ce faire, on prescrit au patient des médicaments puissants pouvant détruire le centre de l’inflammation.

Lorsque la nature virale de la maladie du patient est prescrit des médicaments antiviraux - Groprinozin, Amizon. Lorsque la nature bactérienne de la maladie nécessite des médicaments antibactériens puissants, Sumamed, Zitrolid, Ecomed. En outre, le traitement médicamenteux comprend l’utilisation de gouttes vasoconstricteurs - Nazol, Nazivin, Vibrocil, Evkazolin. Ils réduiront le gonflement de la cavité muqueuse et rétabliront la fonction de la cavité nasale. Avant chaque injection de sprays nasaux et de gouttes, il est important de nettoyer les voies nasales. Pour ce faire, utilisez des solutions salées ou des préparations prêtes à l'emploi à base d'eau de mer - Aqualore, Aqua Maris et autres. Après élimination de la source d'inflammation, des procédures physiothérapeutiques peuvent être prescrites au patient. Ceux-ci incluent la FHP, l'inhalation de vapeur, le traitement au laser et l'électrophorèse.

Un traitement complet éliminera la source de l'inflammation et améliorera la respiration nasale, lui rendant sa fraîcheur.

Conclusion

Pour guérir l'inflammation dans les sinus paranasaux ou à l'intérieur de la cavité nasale, il n'est possible que grâce à un examen approfondi et à un long traitement. Les odeurs nauséabondes émanant du nez entraînent un inconfort important. Il est donc important de faire attention à ce facteur dans le temps.

N'utilisez pas de médicaments sans ordonnance médicale, car la posologie est choisie individuellement.

Des questions

Question: mauvaise odeur de nez?

Pour établir le diagnostic, demandez une consultation en personne avec un oto-rhino-laryngologiste et prenez une radiographie des sinus paranasaux. Après cela, un traitement raisonnable vous sera prescrit.

Une telle odeur peut être un symptôme de l'adénoïdite. Essayez de vous laver le nez avec une solution de sel marin (1 c. À thé. Par 0,5 litre d’eau). S'il n'y a pas d'amélioration de la santé, assurez-vous de subir un examen ORL.

Bonjour, je m'appelle Elena, j'ai 28 ans, j'ai une odeur de nez pendant 2 mois (ça sent l'oignon), mon nez n'est pas bouché, il n'y a pas d'écoulement, il n'y a pas de maux de tête, il y a une légère douleur de la muqueuse nasale à droite. pointe, que pourrait-il être? Cordialement, Elena.

Cette odeur peut indiquer la présence d'un processus inflammatoire sur la membrane muqueuse de la cavité nasale. Pour un diagnostic plus précis, il est nécessaire de subir un examen ORL.

Souvent, après un effort physique, il m'est difficile de respirer: j'ai l'impression de recevoir de l'ammoniac avant mon nez, il est impossible de respirer! S'il vous plaît dites-moi ce que cela peut être?

La cause de cette affection peut être le dessèchement de la muqueuse nasale avec augmentation des excursions respiratoires. Dans ce cas, une consultation personnelle du médecin ORL est nécessaire.

Bonjour
À l'automne de cette année, après une grippe complexe, une odeur désagréable (purulente) a commencé à apparaître dans la gorge, il y avait un gonflement des amygdales ou je ne connais pas d'adénoïdes avec des ulcères! sur la langue, une floraison jaune se forme après le sommeil! Dis-moi quoi faire? Comment traiter? et où? combien ça va couter?
Merci pour votre attention)

Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un médecin oto-rhino-laryngologiste pour un examen et un examen personnels: un écouvillon nasopharyngé avec un antibiotique. Ce n'est qu'après que tous les résultats de l'examen ont été obtenus que le médecin spécialiste établira un diagnostic précis et, si nécessaire, effectuera un traitement complet adéquat (antibiothérapie, traitement anti-inflammatoire symptomatique et physiothérapie). Pour en savoir plus sur les maladies du nasopharynx, cliquez sur le lien: Amygdalite, Rhinite.

Bonjour! Je m'appelle Elena, je suis en contact avec un problème de gaz d’échappement ou d’essence depuis environ deux semaines. Je ne comprends pas très bien. À qui dois-je contacter et que pourrait-il être? Merci beaucoup!

La sensation d’odeurs nettes éloignées de leurs sources peut être due à une irritation de la zone olfactive du cerveau. Pour clarifier la situation, il est nécessaire de subir un examen par un neurologue. Une tomographie par ordinateur peut être nécessaire pour exclure les formations en masse (kystiques) du centre olfactif.

Bonjour mon fils a 11 mois. très souvent nous toussons pour attraper un rhume et maintenant nous avons le nez qui coule pendant environ un mois.. un écoulement clair s'écoule du nez après un moment il s'épaissit et le processus se répète à nouveau. Il n'y avait pas de température. Pendant seulement 2 jours, la température était de 38 ° C7. mais j’ai vite remarqué l’odeur désagréable des œufs pourris de son nez.Le pédiatre pense que nous avons le nez qui coule et que la toux allergique a provoqué un sodak en gouttes, des gouttes dans le nez (que je ne vois pas, je ne vois pas le résultat). aller chez un spécialiste n'est pas possible.

Dans cette situation, je vous recommande d'effectuer un examen du nez et un antibiogramme afin de déterminer la présence d'une infection bactérienne et la sensibilité des antibiotiques, après quoi votre médecin pourra vous prescrire un traitement adéquat. Vous pouvez recevoir des informations plus détaillées sur la question qui vous intéresse dans la section correspondante de notre site en cliquant sur le lien suivant: Le nez qui coule

Bonjour, j'ai un tel problème.. depuis 6 mois, parfois une odeur désagréable du nez.. il n'y a pas de nausée, mais parfois des expectorations vertes s'accumulent. Les maux de tête sont rares, mais ils durent 2 jours ou plus. Ici, je ferai appel à un spécialiste l’autre jour, mais j’aimerais savoir ce que c’est avec moi)

De telles plaintes surviennent généralement lors d'une inflammation des sinus - sinusite (sinusite, sinusite frontale). Je vous recommande donc de prendre une radiographie des sinus et de vous rendre personnellement chez l'oto-rhino-laryngologiste pour un examen et un traitement.
Vous pouvez obtenir des informations plus détaillées sur cette question dans la section thématique de notre site en cliquant sur le lien suivant: Sinusite. Causes, symptômes, diagnostic, traitement. Des informations supplémentaires sont également disponibles dans la section suivante de notre site Web: Otolaryngologist

Bonjour, je m'appelle Lily. Hier, je me suis frappé la tête avec mal, et la nuit, je ne dormais pas bien à cause de la forte odeur d’essence et d’essence. Je me suis réveillé le matin, l'odeur est restée, a demandé à ma grand-mère si elle le sentait, à quoi elle a répondu non. Encore malade et vomi. Qu'est-ce que cela peut signifier?

Dans cette situation, la commotion cérébrale n'est pas exclue, ce qui peut être accompagné d'une violation de l'odorat. Nous vous recommandons de consulter personnellement un neurologue, de réaliser un électroencéphalogramme, une échoencéphalographie. Après l'examen, votre médecin vous prescrira un traitement adéquat. Nous recommandons également d'observer le mode épargne, pour exclure les activités physiques.

Bonjour, j'ai un tel problème. Une fois que je suis tombé malade et que je me suis frotté le poids et la poitrine, et après cela, comment ne pas tomber malade, je sens cette odeur et souvent le nachel me fait mal 3 fois par saison

Une augmentation du rhume peut être associée à une diminution de l'immunité. La relation associative n’est pas non plus exclue - l’odeur de la pommade dont vous vous souvenez est que le Dr. Maman vous rappelle constamment le rhume. Nous vous recommandons de faire don d'un immunogramme et de consulter personnellement un immunologiste, ainsi que de commencer les procédures de revenu.

Vous Aimerez Aussi