Morve brune nez (adultes)

Le développement de mucus dans la cavité nasale est un processus physiologique nécessaire pour hydrater et réchauffer les voies respiratoires supérieures. Chez une personne en bonne santé, le mucus est clair et il en ressort un peu, mais si une personne tombe malade, l'écoulement nasal change à la fois de couleur et de consistance.

Raisons du changement de couleur des écoulements nasaux

La couleur de la morve change avec la maladie virale à long terme.

Photo 1: L'apparition de la morve brune est toujours une raison de consulter un médecin car elle indique la présence d'une maladie dans le corps. Les bactéries et les virus qui tombent sur la membrane muqueuse changent la couleur de l'écoulement à la suite d'une inflammation virale locale. Source: Flickr (halofan943).

Il y a souvent des écoulements verts ou jaunes, indiquant que le système immunitaire se bat contre les bactéries et la mort des neutrophiles.

Brown est moins commun et peut avoir une cause différente:

  • du sang dans le nez;
  • sinusite ou sinusite, c'est-à-dire que l'infection se situe directement dans les sinus;
  • tumeurs bénignes et malignes;
  • nez qui coule chez une personne qui fume beaucoup;
  • mycose de la cavité nasale.

Nez noir morve

Parfois, la couleur de l'écoulement nasal est si sombre qu'elle semble presque noire.

Si vous êtes actif et fumez beaucoup, l'apparition de la couleur noire sera due à la présence de nicotine et de goudron dans les cigarettes elles-mêmes qui, par la fumée du tabac, pénètrent dans les voies respiratoires supérieures. Lorsqu’il fait froid, cette «pollution» peint en brun foncé presque noir.

Conseil: si la couleur de l'écoulement nasal a changé à cause du tabagisme, réduisez le nombre de cigarettes fumées au moins pendant la période de maladie.

La sécheresse du nez et la fragilité vasculaire, ainsi que la pression intracrânienne accrue, provoquent la formation de sang dans le nez, modifiant la couleur de l'écoulement nasal en une teinte plus foncée.

Maladies virales

Les maladies virales dans une forme aiguë, telles que la sinusite et la sinusite, provoquent une décoloration de la morve.

Dans ce cas, le processus inflammatoire s'accompagnera d'autres signes:

  • douleur intense à la tête pouvant descendre sur les yeux et la mâchoire;
  • en inclinant la tête, vous sentez l'écoulement du liquide dans votre nez;
  • fièvre
  • sensation d'étouffement et gonflement du nez.

Quand une personne subit des attaques de maladies telles que la sinusite ou la sinusite, la morve stagne dans la cavité nasale, de sorte qu'elle se mélange avec du pus et du sang.

Au premier stade du traitement, les sécrétions nasales s'intensifient et une odeur désagréable est ajoutée.

Parfois, la cause de l'apparition de la morve brune peut être une tumeur bénigne. Il a une structure vasculaire et saigne lorsque l'intégrité est violée. Et les tumeurs malignes affectent agressivement les tissus adjacents, violant leur intégrité.

Il existe un certain nombre de signes dont l'apparition nécessite des soins médicaux immédiats:

  • difficulté à respirer par le nez avec une maladie virale ou de graves allergies;
  • écoulement asymptomatique de morve brune par le nez;
  • l'érosion et les ulcères sont apparus dans les voies nasales;
  • saignements sévères, longs et fréquents;
  • otite permanente.
Photo 2: La formation de la morve brune peut être due à un champignon que seul un spécialiste peut diagnostiquer. Source: flickr (Martin S. Pine, M.D).

Que faire: options de traitement

Il est important de ne pas commencer la maladie, mais à temps de consulter un spécialiste qui vous prescrira un traitement.

  • S'il n'y a pas de plainte, mais que la morve brune est mise en évidence, le traitement visera à renforcer les parois des vaisseaux sanguins. Pour ce faire, utilisez des produits contenant de la vitamine C, des sprays hydratants et des gouttes.
  • Si l'ombre et l'odeur sont apparues comme le symptôme d'une maladie virale, il est souvent prescrit des médicaments dotés de propriétés anti-inflammatoires qui favorisent la guérison rapide de la membrane muqueuse.
  • Pour le traitement de la sinusite et de la sinusite, on utilise un traitement complexe avec des antibiotiques, des inhalations et des cures de physiothérapie et de remèdes populaires.
  • L'homéopathie est un autre moyen d'aider le corps à faire face à la maladie.

Traitement homéopathique

Pour le traitement de l'homéopathie de la morve brune dans le cadre d'une thérapie complexe, l'utilisation de médicaments peut réduire l'impact négatif d'un traitement agressif aux antibiotiques et renforcer le système immunitaire. Des médicaments symptomatiques sont prescrits pour éliminer les symptômes:

  1. Carbonate de calcium (Calcium carbonicum) - utilisé pour la rhinite chronique, lorsque la morve a une odeur désagréable et que la congestion ne disparaît pas. Il saigne du nez le matin.
  2. Huile de montagne (pétrole) - aide à utiliser du mucus purulent avec des inclusions sanglantes provenant de fissures dans les voies nasales. Il y a un désir constant d'expectorer la morve.
  3. Sulfur (Sulphur) - contribue à la libération de mucus séreux fétide et à la perte d'odorat, ainsi qu'aux saignements de nez.

Qu'est-ce que la couleur de morve

Même en bonne santé, la membrane muqueuse du nasopharynx produit une certaine quantité de sécrétions muqueuses. Lorsqu'une infection virale ou bactérienne pénètre dans l'organisme ou qu'elle subit un processus inflammatoire, le volume des sécrétions augmente, le mucus devient plus épais et change de couleur. Cela est dû au fait que les microorganismes pathogènes commencent à irriter les récepteurs de la membrane muqueuse.

Pour comprendre la nature et la nature de l'infection, il suffit de voir la couleur de la morve et de déterminer leur consistance. Par exemple, en cas d’allergie, le mucus pathogène est liquide ou légèrement visqueux, mais il doit être transparent, avec une infection, la couleur des sécrétions indique quel type de pathologie se développe dans le corps.

Quel est le mucus sécrété

L'indicateur principal pour un spécialiste diagnostiquant une rhinite ou une sinusite est l'état de santé général d'une personne et la couleur du mucus sécrété par les sinus. Ce sont ces indicateurs qui déterminent principalement le tableau clinique de la maladie et, déjà en conjonction avec des examens de laboratoire, le médecin diagnostique la maladie. La couleur et la viscosité du mucus sécrété sont des indicateurs qui répondent à la question de savoir quelle maladie se développe dans votre corps.

Le mucus sécrété dans les sinus est caractérisé par plusieurs catégories principales:

  • Snot dans la cavité nasale et les sinus nasaux (nez qui coule);
  • Mucus dans la gorge, qu'une personne peut tousser avec le rhume;
  • Un mélange de salive et de mucus (expectorations), qui se forme lors de maladies des voies respiratoires supérieures et des patients expectorés;
  • Postnosovy baisse. Cette morve, qui drainent des sinus nasaux à l'arrière du larynx.

Le mucus produit par le corps est principalement conçu pour le protéger. C'est une sorte de filtre pour les humains, les protégeant des germes et de la saleté. Le liquide excrété est constitué de sel, d'eau et d'une glycoprotéine (mucine).

Que signifie la couleur du museau?

Les collets nasaux sont fluides, visqueux, rapides ou épais et ont une couleur différente. Ces signes externes caractérisent la nature et la nature de la maladie.

Transparent

Si un liquide clair est émis par le nez, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Cette morve est le résultat d'une réaction allergique à un irritant externe, mais l'infection par un virus ou une bactérie ne se produit pas. Cependant, cela ne signifie pas que vous n’avez pas besoin de suivre un traitement. Consultez votre médecin et les yeux ne deviennent pas visqueux et ne posez pas les voies nasales, procédez au traitement. En règle générale, le traitement d'un tel rhume n'est pas difficile et passe assez rapidement.

Les blancs

Les enfants ont-ils une morve blanche et visqueuse? Il y avait donc dans le corps un surplus de lait et de produits laitiers. Les graisses naturelles dans le lait donnent une faible viscosité. Pour cette raison, si un patient a été diagnostiqué avec une infection virale ou un rhume, les experts recommandent de ne pas ingérer de produits laitiers.

Jaune

Dès que la morve chez un adulte ou un enfant a acquis une teinte jaunâtre, vous devez contacter immédiatement un spécialiste. Une telle couleur caractéristique signifie qu'une infection ou un virus s'est installé dans le corps et que le corps est entré en confrontation avec eux. Au début, laissez le système immunitaire de votre corps combattre la maladie elle-même. En aucun cas, avant d'identifier la cause, n'utilisez pas d'agents hautement actifs ni d'antibiotiques. Ces médicaments ne sont prescrits qu’après la détection d’une infection bactérienne dans le corps.

Si, dans les 3 jours, la couleur de la morve s'assombrit, alors la pathologie est probablement associée à un rhume. S'il acquiert une teinte dorée, l'infection à staphylocoques apparaît définitivement dans le corps. Des caillots jaune foncé peuvent indiquer l'apparition d'une bronchite ou d'une pneumonie. Si la couleur a changé et que l'écoulement lui-même devient visqueux et mal éloigné des sinus, il est nécessaire de consulter un spécialiste

Vert

Cette couleur indique que l’infection dans le corps est de nature fongique ou bactérienne. Les globules blancs produits par le corps pour combattre les processus infectieux meurent et pigmentent le mucus en vert.

Cela se produit en cas d'inflammation grave et de gonflement de la membrane muqueuse des sinus nasaux. Le nez bouché ne permet pas un drainage naturel complet, les microbes et les bactéries se multiplient activement dans les sinus. La morve verte peut indiquer la présence dans le corps de pathologies désagréables, telles que la sinusite chronique et l’antrite. Si un oto-rhino-laryngologue est diagnostiqué avec un diagnostic similaire, on lui prescrira un traitement aux antibiotiques.

Bleu

Pseudomonas pyocyanea est l'un des types de bactéries qui surviennent très rarement dans le corps humain. Environ 1 personne sur 10 000 est infectée par elles. Si vous remarquez que la couleur du mucus est bleue, contactez immédiatement un spécialiste.

Mélange de couleurs

Il arrive parfois que, dans la même maladie, des mucosités de nuances et de viscosités différentes proviennent de narines différentes. Voici une petite mais fréquente partie de ces combinaisons:

Brun rouge orange

Ce processus pathologique est observé avec des saignements dans la région du rhinopharynx enflammée. Les vaisseaux sanguins situés dans le nez sont très fragiles et se blessent rapidement en éternuant ou en se mouchant. Cela peut être la raison de l'apparition de taches brunes ou rouges dans le mucus. En outre, une teinte rose ou rougeâtre peut apparaître avec un rhume chez les personnes souffrant d'asthme.

Gris noir brun

Cette nuance est un écoulement nasal chez les fumeurs. La fumée de cigarette provoque souvent des saignements pulmonaires. C'est ce processus qui affecte la coloration du mucus nasal au brun. Le noir ou le gris obtiennent du mucus en cas d'inhalation de poussière ou de saleté. La présence de maladies spécifiques telles qu'une teinte de décharge n'indique pas.

Quels que soient la couleur et la consistance de la morve lorsque la rhinite est nécessaire pour comprendre que sans l'avis d'un spécialiste du problème, il ne sera pas facile de s'en débarrasser. Assurez-vous de suivre toutes les recommandations d'un médecin afin que la pathologie ne provoque pas de complications ni de conséquences graves.

Snot: toute la vérité qui coule du nez

La morve est un sujet dont on parle le moins, mais comprenons ce tabou et découvrons ce qu'est la morve, d'où est extraite la morve, en quoi consiste la couleur de la morve et comment la traiter. Au final, ce qui est naturel n’est pas dégoûtant, d’autant plus que le jour de la morve peut arriver à chacun de nous à n’importe quel moment de l’année.

Quelle est la morve

Snot est le nom familier des sécrétions muconasales, le mucus nasal, qui est sécrété dans le nez. La formation de mucus nasal est tout à fait normale - le corps humain produit naturellement environ 1 à 1,5 litre de sécrétions muconasales par jour. La morve est constituée de cellules épithéliales, d'eau, de sel et de mucine. Le mucus nasal frotte et stérilise les voies nasales, agissant comme une barrière hydratante contre la déshydratation et les objets étrangers, y compris les bactéries et les virus. Mais si le nombre de morveux augmente considérablement, cela peut vouloir dire que vous souffrez d'allergies, d'un rhume ou d'une grippe.

Cependant, vous devez savoir qu’avoir la morve ou sa couleur n’est pas suffisant pour diagnostiquer immédiatement la maladie. Cependant, la couleur de la morve offre une occasion unique d'apprécier les incroyables façons dont votre corps peut signaler ce qui est arrivé à votre santé.

L’inflammation est en réalité l’un des mécanismes de défense de l’organisme contre les organismes et les objets exotiques. Dans ce processus, les muqueuses du nez libèrent un certain nombre de substances de signalisation. Cela conduit à une augmentation de la production de mucus, plus de sang est envoyé aux membranes et plus de fluide corporel suinte entre les cellules des membranes muqueuses.

Nous percevons cela comme un nez bouché et plus quand la morve est plus grosse que d'habitude.

Morve en culture

Il existe de nombreux mythes et tabous liés à nos fluides corporels. Le sang, par exemple, joue un grand rôle dans la religion. Elle peut aider les forces de la vie, la purification, le pardon et la guérison. Le sang peut être chaud ou froid. Le sang était considéré comme l'un des "quatre" jus selon la classification grecque antique. Hippocrate était convaincu que le sang, le mucus, la bile jaune et la bile noire se mêlaient à une personne dans certaines proportions et constituaient son tempérament.

Dans les temps anciens, on croyait que les personnes irritables avaient trop de bile jaune et les personnes mélancoliques - un excès de bile noire. La morve fait également partie de cette image, car trop de crachats rendent une personne flegmatique.

Bien entendu, les larmes jouent également un rôle important dans la littérature, le film et la peinture, elles ont un effet palliatif et peuvent facilement infecter un public inquiet.

Mais snot jamais loué par les artistes ou les prêtres!

Morve est juste mauvais et le point! Il a été conduit pendant des siècles..

Le seul fait est que la morve est très importante, car elle nous permet de savoir immédiatement si nous sommes malades ou non. Snot est une sorte d'élimination des ordures.
Nos poils nasaux attrapent les bactéries, les virus, les grains de poussière et de pollen ainsi que d’autres éléments étrangers indésirables et, de ce fait, la plupart d’entre eux ne pénètrent pas dans les poumons avec de l’air. La morve transporte à nouveau ces débris par le nez ou dans l'estomac.

Snot utile et beau?

Le sang peut être beau - de nombreux artistes et écrivains l'ont chanté plus d'une fois, les excréments peuvent procurer soulagement et plaisir, et pour certaines personnes, l'urine est généralement sexy. Mais snot n'a jamais été le sujet de l'inspiration. Au mieux, il s'agit d'un signe de performance et d'effort maximum lorsque la morve se fige sur le visage du skieur qui franchit la ligne d'arrivée pour la première fois - une intrigue de chroniques de photos très fréquente!

Pour beaucoup, c'est un choc, mais certains médecins disent que la morve est même utile! C’est difficile à croire et je n’ai pas envie d’accepter ce point de vue, mais selon certains scientifiques, lorsqu’une personne mange la morve, elle consomme des bactéries qui peuvent réellement protéger notre corps contre des attaques bactériennes plus graves.

Il existe même un groupe sur Facebook qui considère la morve comme une source de nourriture: "Ce n’est pas dégoûtant de manger de la morve! C’est une bonne source de protéines glycolysilatées", expliquent les fondateurs du groupe (je ne ferai pas de publicité sur le réseau social).

Une fois de plus, je peux dire que mon opinion personnelle sur ce sujet peut être exprimée dans une phrase: - «Brr-pp, comme c'est dégueulasse!» - cependant, on ne peut pas nier qu'une personne sait encore très loin de tout le monde à propos de son corps..)

Pourquoi ne coule pas?

Même si vous êtes en bonne santé, le corps produit toujours du mucus et la majeure partie de celui-ci coule inaperçu pour vous dans la gorge.

Cependant, vous remarquez parfois votre mucus - généralement non pas parce qu'il est produit davantage, mais parce que la nature du mucus a changé. Cela devient plus épais. En même temps, chez certaines personnes, naturellement, le mucus est plus épais et plus collant.

En règle générale, la production de mucus augmente avec un rhume, une allergie ou un contact avec quelque chose d'agaçant. Par exemple, lors d’une réaction allergique au pollen ou à l’ambroisie, un composé appelé histamine est libéré dans le corps, ce qui provoque des éternuements, des démangeaisons et une congestion nasale. Les tissus des muqueuses commencent à sécréter du liquide, qui est davantage excrété par le nez.

La consommation de lait peut également entraîner une augmentation de la production de mucus chez certaines personnes. Cela est dû à la rhinite gustative, une réaction réflexe qui fonctionne lorsque vous mangez certains aliments. La rhinite de bon goût explique également pourquoi votre nez fonctionne lorsque vous mangez du piment. Les protéines de lait provoquent le même type de réaction chez certaines personnes. Cependant, même si vous croyez avoir plus de crachats, cela ne signifie pas que boire un verre de lait aggravera le rhume du virus.

On peut faire valoir que snot a vraiment une mission spéciale. La muqueuse nasale agit comme une couche protectrice, empêchant les tissus de la bouche, du nez, des sinus paranasaux, de la gorge, des poumons et du tractus gastro-intestinal. Vous devez les garder mouillés, sinon ils seront secs et se fendilleront, ce qui ressemblera à une fente dans l'armure de votre corps.

Le mucus agit également comme une sorte de substance collante qui emprisonne les substances indésirables, telles que les bactéries et la poussière, avant qu’elles ne pénètrent dans le corps, en particulier dans les voies respiratoires sensibles.

Mais le mucus est plus que de la morve collante. La muqueuse nasale contient également des anticorps qui aident le corps à reconnaître les bactéries et les virus, ainsi que des enzymes qui tuent ces ennemis de notre santé.

Snot is mucus plus un peu plus

Snot est en fait une désignation collective pour tout ce qui sort de votre nez, sauf en cas de saignement du nez.

Lorsque vous êtes en bonne santé, le mucus nasal hydrate la membrane muqueuse. Si vous êtes malade - alors coulez la morve. La production de crachats et de fluides provenant de votre nez augmente.

Si vous avez une infection bactérienne, la morve peut être associée à du pus, qui est un mélange de tissu mort, de bactéries et de globules blancs ou de globules blancs.

La morve couleur te dira ce que tu es malade

La morve transparente et incolore signifie que tout va bien, la couleur jaune ou verte de la morve indique une infection virale ou bactérienne. Votre corps envoie des leucocytes aux membranes muqueuses des sinus nasaux pour combattre les infections - ce sont les conséquences de cette bataille qui peignent la morve d'une couleur particulière. Maintenant à propos de cela en détail.

Morve blanche

Le mucus blanc peut signifier beaucoup de choses différentes. Le plus souvent, la morve blanche indique que les voies nasales sont irritées et gonflées, ce qui limite l'écoulement du mucus et le fait sécher. La morve blanche peut être associée à une infection du nez ou un rhume. Cependant, les produits laitiers, les allergies, la consommation de produits améliorant la déshydratation, tels que le café, le thé et l'alcool, peuvent également transformer votre mucus nasal en morve blanche. Le reflux acide ou l’air sec sont également à l’origine de la morve blanche.

Morve jaune

Lorsque vous avez une infection, que ce soit une bactérie ou un virus, les globules blancs du système immunitaire se précipitent sur le site de l’infection pour combattre et détruire l’envahisseur de pathogènes. Une fois qu'ils ont fait leur travail et qu'ils vont mourir, ils sont lavés du corps avec du mucus et pendant ce processus, ils peuvent jaunir. Le mucus jaune du nez ne signifie pas nécessairement que vous avez besoin d'antibiotiques, mais que votre corps se bat. Vous pouvez d’abord attendre de voir si la situation s’améliorera dans les 2-3 prochains jours.

Morve verte

Le mucus peut devenir vert après une accumulation encore plus importante de globules blancs morts. Cela signifie potentiellement que votre corps a recruté encore plus de «renforts» pour lutter contre l'infection, et qu'il est peut-être en train de perdre la bataille. Surtout si la morve reste verte pendant plusieurs semaines ou plus. Si c'est le cas, vous devriez consulter un médecin. D'autant plus si vous avez de la fièvre ou si vous vous sentez malade.

Morve rouge

La morve striée de sang indique que des processus très négatifs se produisent dans les voies nasales, les tissus sont endommagés, la sécheresse et l'irritation du nez. Cela peut être dû à de nombreuses causes, notamment des allergies, des infections et également si vous vous mouchez souvent. Une blessure physique peut également transformer la morve en rouge. Une petite quantité de sang dans la morve ne devrait pas vous effrayer, mais si vous la crottez constamment avec du sang, vous devriez consulter un médecin.

Morve brune

Lorsque le sang dans le nez se dessèche, il peut se mélanger au mucus et prendre une couleur brune. Mais la morve brune n'est pas toujours due au sang. La cause peut également être la saleté, la poussière, la fumée de cigarette, le tabac ou les épices. Si vous attendez du mucus brun, vous devez consulter un médecin, car cela peut être un signe de bronchite.

Morve noire

La morve noire peut se former après l'inhalation de poussière et de saleté; ou après avoir fumé du tabac ou des aliments interdits. Mais la morve noire peut également indiquer une infection fongique grave, surtout si votre système immunitaire est altéré. Si la morve est noire sans raison apparente, vous devriez consulter un médecin. Cela est particulièrement vrai si vous avez de la fièvre, des frissons ou des difficultés respiratoires.

Comment se débarrasser de la morve, que de traiter la morve

Les personnes souffrant de problèmes de sinus chroniques qui se mouchent constamment, pour des raisons évidentes, veulent se débarrasser de la morve. Les antihistaminiques et les décongestionnants sans ordonnance sont un moyen de traiter la morve. Les décongestionnants entraînent un rétrécissement des vaisseaux sanguins dans la muqueuse nasale, réduisant ainsi le flux sanguin vers cette zone, ce qui réduit la production de mucus.

Les décongestionnants sont merveilleux lorsque vous ne pouvez pas respirer à cause d’un rhume, mais en général c’est une arme à double tranchant. La raison en est que les médicaments anti-œdèmes assèchent le nasopharynx, épaississent le mucus et entraînent souvent l'effet inverse. Ainsi, plus les décongestionnants sont utilisés longtemps ou longtemps, plus le cercle vicieux de la production de morve est fort: si vous ne vous arrêtez pas, votre nez bouché vous gênera sans cesse. Les décongestionnants ont également des effets secondaires tels que vertiges, nervosité et hypertension.

Les antihistaminiques bloquent ou limitent l'action de l'histamine. En cas de réaction allergique, le tissu nasal gonfle et produit plus de mucus - les antihistaminiques peuvent arrêter ce processus et, par conséquent, fluidifier le mucus dans le nasopharynx ou arrêter l'écoulement nasal. La somnolence est le principal effet secondaire des anciens antihistaminiques. Ils peuvent également provoquer une sécheresse de la bouche, des vertiges et des maux de tête.

Pour le traitement de la rhinite, vous pouvez également utiliser des médicaments mucolytiques à base de guaifénésine - un expectorant «dilue» le mucus, ce qui aide à le retirer du corps. Effets secondaires possibles de la guaifénésine: vertiges, maux de tête, nausées et vomissements.

Sel de lavage: traitement médicamenteux sans morve

Si vous souhaitez traiter la morve de manière plus naturelle, la meilleure solution consiste à la laver afin d'éliminer le mucus du nez. Vous pouvez acheter un appareil pour laver le nez sous la forme d'une théière dans la pharmacie, mais vous ne pouvez pas gaspiller de l'argent et laver la morve avec une seringue ordinaire - sans aiguille.

Chaque méthode de rinçage du nez fonctionne sur le même principe de base: vous versez une solution saline (eau salée) dans une narine pour fluidifier le mucus collecté dans la cavité nasale; puis vous répétez la même chose avec une autre narine - rien de compliqué, mais l’effet est incroyable!

N'oubliez pas que vous devez utiliser de l'eau distillée, stérile ou préalablement bouillie pour vous rincer le nez. N'oubliez pas de rincer l'appareil d'irrigation après chaque utilisation et laissez-le sécher à l'air libre.

Laver la morve est une bonne chose, mais comme le dit le vieil adage, trop de bien est mauvais. Le lavage du nasopharynx élimine les bactéries nuisibles et les virus pouvant causer une infection. Cependant, une étude a révélé que, lorsque les gens le font trop souvent, le lavage nasal peut en réalité augmenter le risque d'infection, car il élimine également certaines des substances protectrices qui aident à vous protéger de la maladie. Utilisez donc le dispositif d'irrigation strictement si nécessaire - dès que le nez cesse d'être bouché, terminez les procédures.

Alors maintenant, vous savez que la morve est un mucus dans le nez qui remplit de nombreuses fonctions. La couleur de la morve peut en dire beaucoup à vous et à votre médecin sur ce qu'il advient de votre corps, en particulier lorsque la morve a longtemps une teinte anormale.

Vidéo: Dr. Komarovsky, snot, comment traiter un nez qui coule

Auteur de l'article: Andrey Selin, Moscow Medicine Portal ©

Avertissement: Les informations fournies dans cet article sur snot sont uniquement destinées à informer le lecteur. Il ne peut remplacer les conseils d'un professionnel de la santé.

De quelle couleur sont la morve dans les sinus à différentes étapes

La sinusite est une maladie très dangereuse qui nécessite un traitement obligatoire. Il est important de commencer le plus tôt possible afin de ne pas déclencher la maladie. Afin de pouvoir l'identifier à un stade précoce, vous devez savoir quel cran lorsque la sinusite se démarque.

Couleur morve à différentes étapes

Les médecins distinguent quatre stades principaux de la maladie chez l'adulte et l'enfant. Chacune d'entre elles est caractérisée par l'allocation de couleurs et de textures spécifiques:

  1. Le stade initial est également appelé sinusite catarrhale. Pendant cette période, le patient peut remarquer une morve incolore ou blanche chez le patient. La respiration nasale est également perturbée, une congestion est notée dans les sinus, les muqueuses sont légèrement gonflées. Si la couleur de la morve est légèrement trouble ou blanche, c'est un signe relativement bon, ce qui suggère que la maladie n'est pas allée trop loin et qu'elle est facile à vaincre.
  2. La prochaine étape du développement de la maladie est la sinusite purulente. C'est une période aiguë nécessitant un traitement immédiat. A ce stade, le patient apparaît comme une morve jaune et il peut être dans un état fébrile, se sentir mal, souffrir de maux de tête, particulièrement ressentis dans les lobes occipitaux et frontaux, dans la région des tempes et de la mâchoire. Un autre signe de la deuxième étape est un changement dans la consistance de la morve en une plus épaisse, ce qui indique l'apparition de pus. La congestion des sinus paranasaux se manifeste par des maux de tête localisés au front (notamment entre les sourcils) et à l’arête du nez. Une personne peut perdre son odorat.
  3. Ceci est suivi d'une phase de sinusite chronique. La morve avec du sang peut apparaître pendant les sinus à ce stade, ils peuvent également acquérir une couleur gris verdâtre. Le mucus peut sentir mauvais. À ce stade, la guérison ne commence souvent qu'après une piqûre et la prise d'antibiotiques puissants. Souvent, au cours de l'évolution chronique de la maladie, la température du corps devient normale, tandis que les maux de tête s'intensifient et deviennent aigus.
  4. Si vous commencez à traiter la sinusite aiguë à temps, le quatrième stade commence - le stade de récupération. Le signe principal - la morve liquide et transparente, dont le nombre diminue et finit par disparaître. La récupération du corps commence.

Vous devez savoir de quelle couleur est la morve lors de la sinusite à chacun des stades nécessaires pour prévenir la progression de la maladie.

Snot avec sinus allergique

La couleur de la décharge dépend de l'étiologie de la maladie. La sinusite peut être causée par un certain nombre de raisons, l'une des plus courantes étant les réactions allergiques.

Avec les sinus allergiques, snot a toujours une couleur transparente et une consistance liquide. En même temps, le nez qui coule continue pendant une longue période. Les infections bactériennes sont souvent associées à la sinusite allergique, en particulier en l’absence de traitement approprié, ce qui a pour effet que la couleur de la morve se change en sinusite vert jaunâtre.

Pour le traitement, vous devez également consulter un allergologue pour identifier et éliminer l’allergène de la vie du patient.

Snot avec sinus fongique

Les champignons sont un autre facteur fréquent dans le développement de la sinusite. Dans ce cas, il y a morve verte, souvent avec des veines grisâtres, blanches et même noires - selon le champignon qui a causé la maladie.

Un type fongique de la maladie diffère d'une sinusite d'étiologie différente en ce que la décharge pue - ils ont une odeur putride spécifique. Cette odeur nauséabonde ne disparaît pas avant le début du rétablissement.

Morve avec sinus dentaire (odontogène)

Il peut être très difficile d'éliminer le liquide des sinus nasaux avec le sinus dit "dentaire". Cela est dû au fait que ce type de maladie se caractérise par des pertes très rares, difficiles à éliminer et qui, comme les sinus fongiques, ont une odeur très désagréable.

Certains patients demandent un appel au médecin, car le nombre de morveux sécrétés leur semble faible.

C'est important! Vous devez savoir qu'une petite quantité ou une absence de décharge indique un cours grave de la maladie lorsque la fistule est bloquée.

C'est dans ce cas qu'il est très difficile d'éliminer le pus accumulé et que vous devez vous percer le nez pour aspirer la morve. Par conséquent, ne tardez pas avec un avis médical.

Repérer

Souvent, les patients atteints de sinusite se plaignent de traces de sang dans les écoulements du nez ou que la morve est de couleur rose en raison du mélange de sang qu'elles contiennent. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela.

Tout d'abord, il s'agit de l'abus de gouttes d'un rhume. Il est important de se rappeler la règle - si dans les 3-5 jours l'utilisation de telles gouttes ne fonctionne pas, arrêtez de les utiliser et consultez un médecin généraliste. L'utilisation prolongée de la plupart des gouttes et des vaporisateurs nasaux n'est pas recommandée par leurs fabricants et leurs médecins.

Une autre raison est une irritation de la muqueuse nasale due à la morve constante et à leur soufflage. En conséquence, la membrane muqueuse réagit même aux plus petites irritations et des écoulements sanguinolents sortent des voies nasales avec morve.

Dans le cours aigu de la maladie, une modification des tissus du nez peut également se produire. En l'absence de traitement adéquat, la décharge apparaît sous forme de sang.

La faiblesse de la paroi vasculaire peut également être congénitale, auquel cas elle devient particulièrement sensible à la sinusite. Et enfin, vous ne pouvez pas fouiller dans le nez avec les sinus - cela conduit également à l'apparition de sang.

Cependant, s'il y a beaucoup de saignements, vous devez rechercher d'autres facteurs, tels que l'hypertension, les maladies du foie et le diabète. Si nous parlons d'un saignement de nez difficile à arrêter, l'appel à l'ambulance sera le meilleur moyen de sortir.

"Méchant" snot

Il est très important de pouvoir distinguer le type de morve à Antritis, dont on peut voir les photos dans notre bibliothèque, de la morve dite "non effrayante" - le rhume. Cela vous aidera à choisir les bonnes méthodes de traitement, à ne pas déclencher la maladie et à faire disparaître rapidement les symptômes désagréables.

Tout d’abord, il convient de rappeler qu’en cas de rhume ou de rhinite, les écoulements nasaux peuvent être de couleur claire, translucide et de consistance très liquide. Cette morve n'a pas d'odeur désagréable, il n'y a pas de mélange de sang en eux. Lorsque vous soufflez dans un mouchoir, vous constaterez peut-être que le mouchoir usagé ne colle pas.

Si une personne a été exposée à une hypothermie, ce qui a entraîné l'apparition d'une infection bactérienne, l'écoulement nasal devient grisâtre. Dans ce cas, les médecins parlent de la présence de rhinite séreuse. Dans certains cas, il nécessite un traitement en milieu hospitalier, mais il n’est pas aussi dangereux que la sinusite et ne nécessite pas de perforation du nez ni d’aspiration de la morve.

Si le traitement du rhume ne porte pas de fruit, si la consistance et la couleur des sécrétions changent, il est probable que la sinusite commence. Il est important de se rappeler à quel point ses conséquences peuvent être dangereuses et graves. Voici une photo de snot with sinus, mais il est impossible de poser un diagnostic sur Internet, vous devez voir un patient examiné par un médecin lors d'une consultation en personne.

La sinusite est une maladie désagréable et dangereuse, qui est toutefois traitée avec succès. L'essentiel est de surveiller votre bien-être et de rechercher une aide médicale professionnelle à temps.

Causes de la morve brune

Le mucus dans le nez nettoie et hydrate les voies nasales, protège contre la pénétration d'air froid dans le nasopharynx. Chez une personne en bonne santé, il est produit en petites quantités. Mais si le mucus devient abondant - cela indique une maladie.

La couleur de la sécrétion muqueuse est importante pour le diagnostic. Il est incolore, blanc, jaune, vert, foncé, noir, liquide ou épais. Mais les cas dangereux où il y a morve brune.

Raisons du changement de couleur des secrets secrétés

Les sécrétions muqueuses deviennent brunes lorsqu'elles sont mélangées avec des globules rouges. Il y a plusieurs raisons.

Long foyer d'infection dans les sinus paranasaux. Cela arrive avec une sinusite purulente. Du pus, des croûtes et du sang sont mélangés à du mucus, raison pour laquelle la morve brune a une odeur désagréable.

Tumeurs bénignes. Ils ont des parois minces et ils sont complètement pénétrés par les vaisseaux. Par conséquent, ils sont facilement endommagés, même lors de l'extraction, et le sang se mélange au mucus.

Oncologie maligne. La tumeur détruit les vaisseaux et les tissus voisins, des érosions et des ulcères se forment.

Infection fongique au nez ou au nasopharynx. Pathogènes - Candida. Premièrement, ils forment une décharge laiteuse qui, avec une forme prolongée de la maladie, se transforme en morve brune et même noire.

Écoulement nasal dû au tabagisme. Elle est causée par le goudron, la nicotine, qui s’est accumulée dans les voies respiratoires et se répand à l’extérieur.

Hémorragie nasopharyngée. La raison en est la sécheresse de la membrane muqueuse, l'augmentation de la pression intracrânienne, les vaisseaux fragiles, ce qui est dû au manque de minéraux et de vitamines.

À la suite de saignements de nez. Avec le mucus vient le sang coagulé. Si la couleur de la sécrétion muqueuse devient rouge, cela indique un nouveau saignement. Les épanchements précédents, lorsque l’hémoglobine s’est déjà effondrée, donnent aux sécrétions une couleur brune.

Sclérome et nez. Ces maladies rares, mais toujours pas étudié jusqu'à la fin. La pathologie des muqueuses, la structure anatomique du nez se développent, l'odorat est perdu, des saignements fréquents se produisent, des cicatrices et des ulcères se forment. Un symptôme caractéristique de la maladie est une odeur fétide de décharge. Le sclérome et l'ozène sont soumis à un traitement obligatoire, sinon des modifications irréversibles se produisent dans le nez.

Facteurs additionnels

Travailler dans des conditions de forte pollution. Une poussière fine se dépose sur la membrane muqueuse de la cavité nasale, puis ressort avec une sécrétion muqueuse en la colorant de la couleur appropriée.

Souvent, l'apparition de mucus brun s'accompagne de maux de tête, de fièvre, de congestion nasale et de difficultés respiratoires. L'otite apparaît comme une maladie chronique.

Ainsi, morve brune peut signifier une maladie infectieuse négligée, qui passe après un traitement adéquat. Parfois, il s'agit d'une preuve d'une pathologie pouvant entraîner des conséquences graves (cancer, méningite, méningo-encéphalite). Et parfois même une rhinite bactérienne normale peut être à l'origine d'un mucus sombre: en raison du gonflement de la membrane muqueuse, de petites hémorragies capillaires se produisent et les stries vertes présentent des stries brunes. Dans tous les cas, vous devez contacter le médecin ORL, qui en déterminera la cause et vous prescrira un traitement.

Traitement de la toxicomanie

La morve brune n'est pas traitée comme une maladie indépendante - vous devez en traiter la cause.

Le protocole de traitement dépend de la cause du mucus brun.

Lorsque des navires fragiles sont nécessaires, prenez des mesures pour les renforcer. Ceci est réalisé en prenant des vitamines (en particulier de la vitamine C), une alimentation équilibrée et de l'exercice. Bonne randonnée et cyclisme, natation, course à pied.

En cas d'infection fongique, ils sont toujours prescrits:

  • médicaments antifongiques;
  • immunostimulants;
  • complexe de vitamines;
  • régime alimentaire - restriction concernant la farine et les produits sucrés, exclusion de l'alcool.

Lorsque les infections bactériennes sont prescrits des antibiotiques, des médicaments pour réduire l'enflure du nez, des antihistaminiques, le lavage, la physiothérapie. La sinusite purulente n'est pas traitée par des méthodes traditionnelles. Seules quelques recettes sont utilisées comme auxiliaires du traitement médicamenteux.

Si du mucus est excrété du nez sans raison, en l'absence d'écoulement nasal ou d'allergies, si la respiration est difficile, si des ulcères se forment dans le nez, des otites fréquentes apparaissent, vous ne pouvez pas hésiter à consulter un médecin, car cela peut être un signe de tumeur. Ils sont diagnostiqués rapidement, dans les premiers stades sont traitables.

Dans les cas où le mucus brun est causé par une lésion mécanique de la membrane muqueuse, aucun traitement médical n'est requis. Il suffit de se moucher doucement et de le libérer des croûtes. Si la cavité nasale est sèche, vous devez l’humidifier avec une solution saline. À l’intérieur, utilisez des humidificateurs d’air domestiques. N'utilisez pas de gouttes vasoconstricteurs sans prescription médicale, car elles assèchent la membrane muqueuse, ce qui peut entraîner une atrophie et une lésion supplémentaire.

Il ne répond pas au coryza chez les fumeurs.

Traitement par des méthodes folkloriques

Green Pharmacy propose une variété de remèdes pour traiter la morve brune. Ils sont inoffensifs et vous font sentir mieux. Utilisé en conjonction avec la nomination d'un médecin. Conduit de lavage et instillation du nez.

Lavage nasal

Une procédure très efficace est le lavage. Il est recommandé pour les maladies inflammatoires, et peu importe la couleur de la sécrétion muqueuse. Il est utile de se rincer le nez comme procédure hygiénique afin de garantir une respiration libre et propre. C'est une méthode efficace pour la prévention des maladies du système respiratoire.

Différents moyens sont utilisés pour le lavage:

  • Bouillons d'herbes: camomille, calendula, millepertuis, eucalyptus.
  • Médicaments en pharmacie: solution saline, solution de furatsilina, permanganate de potassium.
  • Solution de sel de soude, vous pouvez ajouter 1-2 gouttes d'iode. Eau usée avec du savon.
  • Jus de fruits et de fruits fraîchement pressés: betterave, oignon, orange, cassis (noir), canneberge, citron (ils sont dilués dans de l’eau).

Vous pouvez vous laver le nez de différentes manières. Simplement et rapidement, cela se fait pendant le lavage. Vous devez sélectionner la paume de l’eau (température du corps), tenir une narine avec votre doigt et la seconde pour puiser de l’eau. Après ça, mouche-toi.

La méthode de lavage la plus efficace et la plus sûre consiste à utiliser une tasse Esmarkh ou une petite théière en porcelaine à long bec. Pour la procédure, vous devez vous pencher au-dessus de l'évier, tourner la tête à 90 ° et verser de l'eau dans la narine supérieure. À travers le septum nasal, la solution sort par le bas. Pendant la procédure, vous devez respirer par la bouche. À la fin du lavage, le nez est soufflé.

Il n'est pas souhaitable de se rincer le nez avec une seringue, car l'eau pénètre sous pression et peut pénétrer dans les sinus paranasaux tout en propageant l'infection.

Si vous ne pouvez pas vous pencher au-dessus de l'évier, vous pouvez utiliser la pipette. La procédure est effectuée comme suit:

  • entrer dans la solution;
  • retenir leur souffle;
  • alors le nez est soufflé.

Enfouissement

Enterrer le nez avec des produits naturels:

  • Propolis - nettoie le nez.
  • Jus de betterave - facilite la respiration, élimine la congestion.
  • Jus non dilué Kalanchoé ou aloès (les jeunes enfants doivent être dilués avec de l’eau 1: 1) - désinfecte, tue la flore pathogène.
  • Jus d'oignon (dilué avec de l'eau 1: 2; 1: 3) - tue les bactéries, virus et champignons.

La procédure est effectuée en position assise ou couchée. Tout d'abord, le nez est nettoyé du mucus. La tête est rejetée en arrière, 2 à 4 gouttes de médicament sont injectées dans la narine. Dans ce cas, la respiration doit être retardée afin que l'agent ne tombe pas dans l'estomac. Après manipulation, la tête est tournée dans la direction des narines dégoulinées pendant 2 minutes.

Prévention

Pour prévenir un symptôme aussi désagréable que la morve brune, vous devez prendre soin de vous et ne pas enfreindre les règles suivantes:

  • Protège et renforce le système immunitaire. Ne pas surcharger.
  • Ne pas ignorer la gêne dans le nez, écoulement inhabituel.
  • Ne pas se soigner soi-même. L'utilisation incontrôlée de gouttes vasoconstricteurs pour le nez est nocive.
  • Humidifiez l'air sec dans la pièce.
  • Toujours à l'heure pour traiter les rhumes.

Le nez qui coule menace de provoquer une congestion du mucus, un gonflement des muqueuses, la formation de pus et une infection de la gorge pouvant causer des complications aux autres organes respiratoires.

Si le travail est associé à de la poussière, de la saleté, il est nécessaire de protéger le système respiratoire. Il est difficile de surestimer les méfaits du tabagisme. Pour des raisons de santé, vous devez abandonner cette habitude pernicieuse.

Si vous ne vous sentez pas bien, vous devriez immédiatement consulter un médecin et tenir tous ses rendez-vous.

De quoi parles-tu?

Morve, mucus, flegme, nez qui coule - peu importe comment vous l'appelez, ça sonne toujours aussi horrible. Cependant, qui pourrait imaginer que la couleur de la morve puisse en dire long sur les processus se déroulant dans votre corps. C'est pourquoi les médecins demandent en détail la couleur et la consistance du mucus, qui peuvent être la clé de votre maladie. Quand il y a tous les signes d'un rhume, le repos et l'air humide aideront à faire face à ce genre de froid. Mais si votre morve a une couleur étrange, c’est une raison sérieuse de vous adresser au médecin.

Qu'est-ce qu'on appelle le mucus

Le mucus enveloppe la cavité nasale, ainsi que d’autres organes, et sert de barrière aux substances nocives telles que la poussière et les microbes. Il se compose d'eau, de cellules, de sel et de mucine, qui est une glycoprotéine. Slime a des noms différents en fonction de son emplacement dans le corps.

Voici quelques termes utilisés pour la localisation dans les voies respiratoires supérieures:

  • snot - fluide qui coule du nez;
  • mucosités - mucus visqueux dans la gorge;
  • mélange d'expectorations - expectorants de mucus et de salive;
  • flux postnasal - ce qui coule de la cavité nasale dans la gorge.

Transcription détaillée du mucus

La couleur et la texture du mucus indiquent des modifications de votre corps, en particulier la présence de virus, d'infections ou d'autres problèmes de santé. Les informations ci-dessous vous aideront à comprendre la signification de la couleur du mucus.

Morve transparente

Les carottes sont considérées comme normales, elles ont une couleur transparente et une consistance épaisse et visqueuse, semblable à celle de la colle. Tant que votre corps ne produit pas trop ou trop peu de ce mucus, vous êtes en bonne santé. Si votre corps produit une quantité excessive de mucus clair, l’allergie en est probablement la cause. Par conséquent, vous devriez parler à votre médecin du traitement approprié.

Morve blanche

Les buses blanches sont généralement le résultat de produits laitiers. Les matières grasses contenues dans les produits laitiers peuvent affecter la densité et la viscosité du mucus, ce qui entraînera certainement des difficultés respiratoires. Si vous avez le rhume ou le nez qui coule, évitez les produits laitiers pour réduire la congestion nasale. La présence de mucus uniquement blanc n’est pas préoccupante et est perçue comme la norme.

Morve jaune

Si vous avez la morve jaune, cela peut être un signe de virus ou de sinusite (inflammation des sinus paranasaux). Le plus souvent, du mucus jaune clair ou jaune vif signifie que votre corps est aux prises avec un rhume. Au début, la couleur peut avoir une teinte brillante qui s'assombrira en quelques jours.

La bactérie staphylococcus aureus provoque le mucus jaune d'or. Les expectorations jaune foncé peuvent être un symptôme de bronchite ou d'un autre type d'infection du système respiratoire.

La couleur jaune de la morve ne signifie pas une visite immédiate chez le médecin. Cela peut indiquer que votre corps est en train de mener une activité défensive. Rappelez-vous, il n’ya pas de remède contre le rhume et les antibiotiques ne font que tuer les infections bactériennes. Le meilleur remède contre les virus est la propre défense de l’organisme. Toutefois, si les symptômes s'aggravent, si vous avez de la fièvre, des maux de tête ou une toux avec des expectorations jaunes pendant plus de quelques jours, contactez immédiatement votre médecin.

Morve verte

La morve verte peut signaler une infection bactérienne ou fongique causée par un mucus bloqué dans les voies nasales enflammées. Pour leur production, les globules blancs responsables réagissent aux infections et aux processus inflammatoires. Lorsque les globules blancs meurent, ils éclatent en libérant un pigment vert. Il se confond avec le mucus, lui donnant une couleur verte. Une telle évolution de la maladie implique un traitement aux antibiotiques.

Morve bleue

Le mucus peut devenir bleu en raison de certaines bactéries appelées Pseudomonas aeruginosa, également appelées Pseudomonas bacillus. Ceci est plutôt rare chez une personne sur dix mille. Si la couleur du mucus acquiert une teinte épaisse et riche, c'est une raison évidente de consulter un médecin. Un pigment bleu peut également apparaître en inhalant des substances en poudre de couleur similaire et disparaître au bout de quelques jours.

Morve brun rougeâtre orange

Si votre morve a une teinte rouge ou brun rougeâtre, c'est un signe clair qu'il y a du sang dedans.

L'apparition de sang dans les sécrétions muqueuses du nez peut avoir les raisons suivantes:

  1. Lorsque les sinus deviennent enflammés, ils commencent à saigner.
  2. Des maux de nez fréquents entraînent des blessures au nez.
  3. Un air trop sec provoque la rupture facile des petits vaisseaux sanguins dans les voies nasales, ce qui provoque un mucus sanglant.
  4. Les asthmatiques ont souvent la morve rouge ou rose.
  5. Fumer peut également irriter les voies nasales, provoquant des saignements mineurs. En combinaison avec les plus petites particules de mucus de tabac, on obtient une couleur brun rougeâtre.

Morve noire ou grise

La couleur foncée du mucus apparaît généralement à la suite de l'inhalation de substances nocives dans l'air. La fonction du mucus est de les empêcher de pénétrer dans les profondeurs du corps humain. Si, en raison de diverses circonstances, vous devez inhaler des cendres, de la poussière ou de la fumée, le mucus nasal servira en quelque sorte de barrière antimicrobienne.

Comment réduire la quantité de mucus ou de crachats

En règle générale, au stade initial d'une infection virale dans le nez, il y a une quantité abondante de mucus clair, qui finit par devenir jaune vif ou verdâtre. À la fin de la maladie, la morve devient brune ou rouge, puis redevient transparente.

Pour soulager les symptômes de la maladie, les personnes suivantes viendront à la rescousse:

  • utilisez des sprays salins pour hydrater les voies nasales;
  • boire beaucoup de liquide pour fluidifier le mucus et humidifier les voies respiratoires supérieures;
  • mangez bien - votre corps aura besoin de force pour résister aux infections;
  • utiliser des médicaments antipyrétiques pour réduire la fièvre et les courbatures;
  • boire des boissons chaudes pour éliminer la congestion nasale;
  • prendre des médicaments expectorants;
  • ne pas avaler tout ce qui tousse;
  • pour garder la gorge humide, dissoudre les pastilles contre la toux;
  • prenez des antihistaminiques pour aider à soulager les symptômes de la toux s'ils sont causés par des allergies;
  • si la morve jaune ou verte dure plus de quelques jours, consultez un médecin;
  • Évitez le tabagisme actif et passif.

Quelles sont les raisons pour lesquelles le nez morveux devient brun

L'écoulement nasal peut en dire long sur la santé humaine, mais aussi sur l'environnement dans lequel il vit et travaille. Le mucus produit par l'épithélium de la cavité nasale sert à protéger contre la pénétration de divers micro-organismes, de la saleté ou de la poussière provenant de l'extérieur, et réchauffe également l'air inhalé.

En l'absence de nez qui coule, le mucus est formé en très petite quantité, dans les parties externes des voies nasales à partir de sécrétions transparentes, il se transforme en croûtes de blanc. Si la couleur de l'écoulement nasal et son volume changent, s'il existe une morve verte, jaune ou brune abondante ou très rare, cela indique diverses maladies des voies respiratoires supérieures.

L'apparition de pertes nasales avec du sang pendant un rhume

En cas de rhume d’origine infectieuse, la pathologie la plus courante des voies respiratoires supérieures, les écoulements nasaux avec développement d’une inflammation varient en volume, en texture et en couleur. Aux premiers jours de la maladie, elle est abondante, séreuse ou séreuse-muqueuse et transparente. Le 2-3ème jour, lorsqu'une bactérie est attachée au composant viral du processus inflammatoire, la muqueuse nasale commence à produire du pus.

Chaque jour, il devient plus, en raison de laquelle la décharge devient couleur jaune ou jaune-vert et une texture plus épaisse. Au cours des derniers jours d'un nez qui coule, l'écoulement nasal devient rare, se transforme en une croûte sèche jaune-vert et disparaît ensuite complètement.

La couleur brune au contenu nasal est donnée par le mélange de sang, et non frais - l'hémoglobine commence à changer et à se transformer, en raison de laquelle sa nuance de rouge devient brune. Ce n'est pas le cas avec le rhume commun froid. L'apparition de traînées ou de caillots de sang écarlate indique la fragilité des capillaires de la muqueuse nasale pour plusieurs raisons.

Cela peut être un coup fort d'un adulte ou une courbure du septum nasal, un épithélium traumatique de la muqueuse. L’augmentation de la pression artérielle, le manque de vitamine C, la sécheresse de la membrane muqueuse due à un traitement inapproprié de la rhinite peuvent également provoquer l’apparition d’un sang de couleur rouge dans la morve.

Pourquoi la couleur des écoulements nasaux devient marron

Pour que la nuance vire au brun, le sang doit provenir de parties plus éloignées des voies respiratoires supérieures. Le processus inflammatoire dans les sinus paranasaux est la principale raison de la formation de sécrétions brunes. Leur apparition avec une rhinite prolongée est un signe très indésirable, indiquant un traitement erroné ou tardif de la maladie et de ses complications, la propagation de l'inflammation aux sinus, une lésion importante et profonde de la membrane muqueuse.

Sinusite

De toutes les sinusites, la sinusite et la sinusite sont les plus fréquentes. Le tableau clinique de ces maladies consiste en un complexe de symptômes. Il s’agit d’une intoxication du corps, d’un syndrome douloureux spécifique, ainsi que d’un écoulement nasal à caractère épais et mucopurulent.

La destruction des vaisseaux de la muqueuse des sinus, entraînant le brunissement des écoulements nasaux, peut survenir en raison d'un traitement tardif, d'une inflammation chronique, de l'utilisation non contrôlée de médicaments vasoconstricteurs, d'une ponction de sinus ou d'un rinçage du nez, ainsi que d'un corps étranger dans la cavité paranasale.

La raison de l'apparition de sécrétions brunes en raison de la présence dans la cavité nasale d'un corps étranger renvoie principalement à la sinusite d'origine odontogène. Le retrait de la molaire supérieure petite ou grande, son traitement ou l’implantation de la broche peuvent conduire à une perforation de la partie inférieure du sinus maxillaire et à la pénétration de fragments d’os ou de matériaux de remplissage dans celui-ci.

Dans ces cas, non seulement le processus inflammatoire commence, mais une lésion permanente de la muqueuse du sinus maxillaire se produit. Le sang des capillaires détruits entre dans l'écoulement mucopurulent, passe par les canaux de drainage et se dirige dans la cavité nasale, devenant brun-rouge.

Une telle décharge sombre avec un sinus odontogène est toujours unilatérale, se produisant du côté de la perforation du sinus qui s’est produite. Un écoulement brun lorsqu’on trouve un corps étranger dans la cavité nasale sera également unilatéral. Cette situation est typique pour les enfants, lorsqu'un enfant enfonce quelque chose au fond de son nez.

Une lésion prolongée de la membrane muqueuse d'un corps étranger entraîne une infection, une inflammation et une destruction de la couche épithéliale avec un flux sanguin constant. Mais son écoulement peut être difficile en raison de l'obstruction (blocage) du passage nasal. Par conséquent, les écoulements mucopurulants, caractéristiques de la rhinite infectieuse, deviennent bruns en raison du sang stagnant.

Corps étranger dans le nez

De rares pertes nasales sombres, brunes ou presque noires, peuvent apparaître sans rhume, en pleine santé. Ils sont causés par l’augmentation des niveaux de saleté ou de poussière dans l’air que nous respirons. De telles situations sont typiques pour les gens de certaines professions.

Diagnostics

Avec l'apparition de sang brun ou rouge dans l'écoulement nasal devrait toujours consulter un médecin ORL. Le diagnostic se déroule en plusieurs étapes. Tout d'abord, le médecin reconnaît toutes les plaintes du patient, détermine la présence de douleur et d'intoxication du corps, spécifie la nature de l'écoulement nasal et la durée de la maladie.

La deuxième étape est une inspection. Pour cela, on utilise un rhinoscope avec lequel on effectue la rhinoscopie antérieure et postérieure. Le médecin ORL examine la membrane muqueuse dans toutes les sections nasales, détermine la présence de son œdème ou de son hyperémie caractéristique de la rhinite infectieuse.

Des défauts anatomiques ou des corps étrangers sont diagnostiqués, ce qui peut provoquer un saignement. En fonction de la couleur du contenu nasal à l’arrière du pharynx, le médecin détermine l’origine de la perte de sang et pré-diagnostique souvent une sinusite.

Pour clarifier ce diagnostic, il est nécessaire de mener des recherches supplémentaires. La radiographie et la diaphanoscopie sont des méthodes traditionnelles, et des méthodes plus modernes utilisent l'échographie, la tomodensitométrie, l'IRM, qui vous aideront à obtenir rapidement les informations dont vous avez besoin.

La couleur brune du contenu nasal indique le plus souvent un processus inflammatoire négligé et une lésion profonde de la membrane muqueuse. Cette affection nécessite un traitement à long terme. Par conséquent, vous ne devriez pas reporter la visite à un spécialiste ORL.

Vous Aimerez Aussi