Types de morve

Chaque personne au moins une fois dans sa vie a expérimenté tous les "charmes" d'un rhume. L’un d’eux est un nez qui coule et qui donne la chair de poule dans laquelle s’écoule un épais mucus vert. Il est important de pouvoir comprendre ce qui signale une telle sélection.

L'auteur: Julia Zablotskaya

Avec la morve liquide coulant comme un robinet au moins une fois dans leur vie, tout le monde doit avoir rencontré. Contrôler ces sélections est impossible. Pour que le traitement soit efficace, il est nécessaire d'identifier les facteurs qui ont provoqué leur apparition.

L'auteur: Julia Zablotskaya

Lorsque l'écoulement nasal commence à prendre une couleur verte, cela peut indiquer que tout est soit très bon, soit même l'inverse. Comment savoir quand aller chez le médecin et quand on peut se réjouir de la reprise à venir?

L'auteur: Julia Zablotskaya

Un nez qui coule est un symptôme extrêmement désagréable et inconfortable. Quand cela commence seulement, personne ne pense habituellement au traitement. Cependant, lorsque la morve ne passe pas longtemps, qu'elle s'épaissit et devient de couleur jaune, vous devez réfléchir aux raisons de cette affection.

L'auteur: Julia Zablotskaya

Parmi les nombreuses maladies, seul un nez qui coule méritait une attitude frivole à son égard. À moins que des symptômes inattendus (par exemple, l'apparition de la morve jaune) ne forcent les patients à commencer le traitement.

L'auteur: Julia Zablotskaya

En fonction de la couleur des écoulements nasaux, un spécialiste peut déterminer plus ou moins précisément le motif de leur apparition. La morve blanche peut venir avec un rhume, des plaies vertes avec une infection virale, mais il existe d'autres couleurs...

L'auteur: Anna Alexandrova

La morve de sang le matin se trouve généralement chez ceux qui souffrent d'hypertension chronique. Les petits capillaires éclatent sous haute pression. Mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle un nez qui coule peut paraître.

L'auteur: Anna Alexandrova

Si à froid morveux transparent et liquide - il s'agit d'une allergie commune ou l'apparition d'une maladie virale. Comment arrêter le développement de la maladie au stade initial pour que l'infection ne se propage pas plus loin dans les voies respiratoires?

L'auteur: Anna Alexandrova

La morve orange d'une narine parle dans la plupart des cas d'un stade aigu de la sinusite. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle le mucus du nez peut devenir si inhabituel.

L'auteur: Anna Alexandrova

La décharge brune d'un adulte suggère le plus souvent que les capillaires sont endommagés dans le nez. Leur dangerosité dépend de la raison pour laquelle ils ont commencé à éclater. Dans quels cas le traitement est-il nécessaire?

L'auteur: Anna Alexandrova

Si une personne est en bonne santé, la muqueuse nasale produit une petite quantité de décharge pour humidifier et nettoyer l'air inhalé. Si la décharge s'épaissit et devient blanche, cela indique le développement de la maladie.

L'auteur: Julia Zablotskaya

En général, un nez qui coule est un symptôme extrêmement inconfortable. Mais si les écoulements nasaux s'épaississent et deviennent blancs, vous pouvez alors commencer à vous inquiéter. Après tout, un tel changement dans la couleur et la consistance de la morve parle d'infractions graves.

L'auteur: Julia Zablotskaya

Si soudainement du nez il commence à sentir mauvais, vous devriez être prudent. Indépendamment du degré d’odorat et de ses caractéristiques, vous devez savoir d’où il provient. Essayons de comprendre ce qui peut provoquer la morve avec une odeur.

L'auteur: Julia Zablotskaya

Un nez qui coule peut être déclenché par une maladie virale, une hypothermie, des allergies ou d’autres facteurs. Pour déterminer quel est le meilleur traitement, consultez un otolaryngologue. Le spécialiste procède à un examen approfondi - la couleur des écoulements nasaux peut aider à choisir un traitement adéquat.

  • clair et liquide;
  • les blancs;
  • marron;
  • orange;
  • jaune vif;
  • épais;
  • avec du sang;
  • avec une odeur désagréable.

La boue peut en dire long sur le stade de la maladie et ses agents pathogènes. Une morve jaune ou verdâtre indique le plus souvent que la rhinite est déjà entrée dans la phase finale. Si elles sont blanches ou transparentes, la cause de la maladie peut être une allergie. L'odeur désagréable de décharge indique le développement de processus de décomposition. L'impureté du sang apparaît le plus souvent à partir de vaisseaux brisés dans le nez, mais peut être le signe de maladies plus graves.

Selon la nature du mucus et les résultats des analyses, les ORL prescrivent des médicaments. En règle générale, ils contribuent à améliorer la santé du patient pendant un certain temps et sont pris systématiquement. Il est impossible de tirer des conclusions sur le type de maladie par la seule couleur de la morve: ce n'est qu'un spécialiste.

Prix ​​et produits réels

Notation

95 sur 100

Commentaires: 18 pcs.

Le médicament est fabriqué selon l'ancienne recette populaire. Découvrez comment il s'est accroché aux armoiries de Shenkursk.

Notation

97 sur 100

37 commentaires

Gouttes célèbres pour la prévention des maladies et augmenter l'immunité.

Thé monastique pour les maladies ORL

Notation

94 sur 100

19 critiques.

Pour la prévention et l'assistance dans le traitement des maladies de la gorge et du nez selon la prescription de Sciarchimandrita George (Sawa).

© 2016—2018, OOO "Groupe Stadi"

Toute utilisation du contenu du site n'est autorisée qu'avec l'accord des éditeurs du portail et l'installation d'un lien actif vers la source.

Les informations publiées sur le site sont uniquement destinées à des fins d'information et ne nécessitent en aucun cas un diagnostic et un traitement indépendants. Pour prendre des décisions éclairées sur le traitement et l’adoption de médicaments, il est nécessaire de consulter un médecin qualifié. Informations publiées sur le site, obtenues de sources publiques. Pour sa précision, les éditeurs du portail ne sont pas responsables.

Galaktionova Svetlana

Enseignement médical supérieur, anesthésiste.

Morve: causes, types, symptômes, couleur et diagnostic, traitement, prévention

La morve est un mucus produit par les structures glandulaires de la cavité nasale. Il hydrate l'air atmosphérique inhalé et protège les poumons et les voies respiratoires des effets néfastes des corps étrangers. Snot enveloppe la muqueuse nasale, empêche l'entrée de particules étrangères dans les voies respiratoires et possède des propriétés désinfectantes. L'écoulement nasal contient de l'eau, des cellules épithéliales, des sels et des protéines. La mucine donne de la viscosité au mucus et le rend épais et humide. Il a des effets antimicrobiens et antiviraux. Le lysozyme tue les germes et les anticorps protègent le corps des virus.

La glaire nasale est un secret muconasal excrété par le rhume, les allergies et l'hypothermie. La sécrétion accrue dans le nez sur le fond de l'inflammation de la membrane muqueuse s'appelle l'écoulement nasal. Snot est une réaction protectrice du corps aux effets de facteurs défavorables.

Pour se débarrasser de la morve, il est nécessaire de nettoyer le nez en le soufflant, puis d'appliquer des médicaments - vasoconstricteurs, anti-inflammatoires ou antihistaminiques.

Étiologie

Causes physiologiques

  • Snot flow quand une personne pleure. Cela est dû à la pénétration de liquide lacrymal dans la cavité nasale et à la création d'humidité supplémentaire.
  • Lorsque vous mangez des aliments chauds, une grande quantité de mucus par le nez est libérée. Le ton des vaisseaux sanguins augmente et la production de morve augmente.
  • Morve du matin - pas une raison pour la panique. Le mucus nasal la nuit s’accumule souvent dans le nasopharynx.
  • Des morveux apparaissent chez des personnes qui vivent dans une pièce poussiéreuse et gazeuse depuis longtemps.
  • La morve après la vaccination est associée à une diminution de l'immunité provoquée par l'introduction de microorganismes pathogènes neutralisés dans le corps.

Causes pathologiques

Sous l'influence de facteurs environnementaux pathogènes, la sécrétion de mucus dans la cavité nasale est renforcée. Les cellules muqueuses produisent de manière intensive une sécrétion transparente ou visqueuse contenant des anticorps neutralisant les microbes pathogènes.

  1. Allergie. Les allergènes, agissant sur la muqueuse nasale, stimulent la production de protéines protectrices. La mucine augmente en taille, le processus de sécrétion est accéléré. Le mucus nasal élimine les allergènes irritants de la membrane muqueuse. La rhinite allergique est le plus souvent causée par: le pollen, la poussière, certains médicaments, les squames animales et les produits alimentaires.
  2. Les rhumes. Les virus et les bactéries qui pénètrent dans les voies respiratoires supérieures contribuent à l’hypersécrétion de mucus qui empêche la respiration nasale. La mucine et d'autres protéines détruisent les microbes pathogènes et le mucus s'écoule du nez.
  3. Microtrauma Avec des dommages mécaniques et thermiques à la muqueuse nasale, la libération de morve est renforcée. Le mucus enveloppe la plaie et l'empêche de s'infecter.
  4. Rhinite vasomotrice due à une dystonie vasculaire et à une augmentation de la perméabilité capillaire.
  5. Chez les enfants, l'inflammation des végétations adénoïdes est la cause de la morve épaisse.
  6. La polypose de la muqueuse nasale est la cause de la morve chez l'adulte.
  7. Débordent constamment de la morve du nez des toxicomanes qui utilisent de la cocaïne.

Snot diffèrent dans l'apparence: la consistance, l'odeur et la couleur. Ils sont aqueux et épais, transparents, jaunes, verts, avec un mélange de sang et une odeur spécifique.

La nature de l'inflammation du nasopharynx peut être déterminée par la nature de la morve:

  • L'infection virale respiratoire se manifeste par l'apparition de morve liquide et transparente. Les virus de la grippe sont associés à des cellules épithéliales tapissant les cavités nasales, pharyngées et laryngées. La morve transparente avec ARVI est accompagnée de fièvre, d'éternuement, de faiblesse, de mal de tête. Au premier stade de la rhinite virale, il arrive que le nez soit bouché, mais il n'y a pas de morve. Cela dure peu de temps, seulement quelques jours, et se termine par l'apparition d'un écoulement muqueux important du nez.
  • Une morve verte épaisse apparaît au stade final de la rhinite virale. Leur origine est due à une diminution de la résistance globale de l'organisme et à la reproduction active de bactéries dans la cavité nasale. La réaction du corps à l'activité vitale des bactéries pathogènes est la libération de leucocytes par le sang. La morve verte est le symptôme d'une forme négligée de bronchite ou de pneumonie. Si la morve coule du nez pendant un mois ou plus, ils parlent de la transition de la rhinite à la forme chronique. La membrane muqueuse dans le même temps gonfle, des atrophies, ce qui perturbe le processus normal de la respiration.
  • Les allergies du nez provoquent également un écoulement aqueux. Cela se produit généralement au printemps ou en été, pendant la floraison de la plupart des plantes (pollinose). Certaines personnes se plaignent d'avoir constamment la gueule d'eau, ou leur apparence est associée à la consommation de nourriture. Les personnes allergiques coule comme un ruisseau, elles éternuent et démangent sans fin dans le nasopharynx.
  • La morve blanche chez les enfants est un symptôme de l'adénoïdite, qui se développe lorsqu'une infection à streptocoque pénètre dans la cavité nasale. En cas de sinusite qui complique la grippe ou la rougeole, du mucus épais et blanc est sécrété par le nez. Chez les adultes, une morve blanche apparaît dans la polypose nasale.
  • Les fumeurs ont souvent la morve de couleur jaune, jaune-verte ou brune. La nicotine et le goudron de tabac pénètrent dans le système respiratoire et se déposent sur la membrane muqueuse, peignant la morve d'une couleur caractéristique.
  • La morve jaune est souvent un symptôme de la sinusite et s'accompagne des symptômes suivants: douleur dans la projection des sinus affectés, aggravée par la flexion, la chaleur, la congestion nasale. La morve coule à l'arrière du nez et perturbe la respiration nasale, surtout la nuit. La morve jaune est souvent le signe d'une maladie grave du système respiratoire, voire du cancer.
  • "Rouille" indique la présence de saignements dans les voies respiratoires.
  • Snot est malodorante lors de maladies infectieuses. Les odeurs désagréables ont un écoulement purulent, compliquant le cours de nombreuses pathologies et nécessitant des soins médicaux immédiats. Ozena est une maladie chronique se manifestant par un écoulement nasal fétide et caractérisée par une atrophie des structures nasales.
  • Une morve éclaboussée de sang survient avec une sinusite, une grippe, une carence en certaines vitamines. Des écoulements rouges apparaissent avec des poussées fréquentes et persistantes de la morve épaisse. La membrane muqueuse de la cavité nasale est bien alimentée en sang: elle est imprégnée de nombreux capillaires, avec des lésions provoquant l'apparition d'une morve avec du sang. Leur apparition chez les jeunes enfants est particulièrement alarmante. Chez les nourrissons, l'apparition de telles sécrétions est due à une infection virale, à un manque de vitamine C et à un nettoyage inexact du nez. En pépinière, l'air doit être humidifié, sinon le risque de dommages aux vaisseaux de la cavité nasale augmente plusieurs fois.
  • Un nez sec ne pose pas moins de problèmes qu'un nez mouillé. C'est un symptôme d'une maladie auto-immune rare affectant les glandes de la muqueuse nasopharyngée, qui produisent de la salive et du mucus. Chez les enfants, les croûtes sèches du nez ont l’air désagréable et gênent la respiration. Le mucus nasal s'assèche et bloque la saleté et la poussière de l'extérieur. Le syndrome du nez vide est une autre cause d'un nez sec et croûté qui se développe après une opération visant à enlever la concha.

Symptomatologie

La rhinite aiguë se manifeste par des syndromes catarrhal et d'intoxication, une inflammation de la muqueuse nasale avec une sécrétion caractéristique de la sécrétion muconasale.

  1. La rhinite virale résulte de l’effet pathogène des virus sur la muqueuse nasale, qui enflamme, gonfle et produit vigoureusement du mucus. Les symptômes de la rhinite virale aiguë incluent: congestion nasale, respiration nasale perturbée, écoulement des muqueuses, morve transparente, sensation de brûlure et démangeaisons dans la cavité nasale, diminution de la sensibilité aux odeurs, maux de tête, faible fièvre, malaise, frissons, toux.
  2. La rhinite bactérienne est une inflammation de la muqueuse nasale causée par une bactérie pathogène - staphylocoques, streptocoques, pneumocoques, hémophiles ou bacilles de Pseudomonas. La maladie se manifeste par des sécrétions nasales jaune verdâtre qui se forment à la suite de la mort de bactéries et de l'accumulation de globules blancs. Les patients apparaissent d’abord brûlants et secs au nez, en éternuant constamment. Ensuite, ces signes sont remplacés par un écoulement nasal abondant, une perte d’odeur, une intoxication.
  3. La rhinite allergique se manifeste par un écoulement nasal, des éternuements fréquents et répétés, des écoulements aqueux du nez, des démangeaisons dans les yeux, le nez et la gorge. Les patients présentent une congestion nasale et des oreilles, de la fatigue, de l'irritabilité, une perte de l'odorat et du goût, une augmentation des maux de tête et éventuellement des saignements de nez.
  4. La rhinite vasomotrice est longue et difficile à traiter. Les exacerbations se produisent lorsqu'une forte odeur, l'hypothermie, le stress. Les troubles du travail du système nerveux autonome entraînent la croissance et l'épaississement de la muqueuse nasale, l'apparition d'un rhume et des difficultés respiratoires nasales. Si non traité, des complications graves peuvent se développer.

La rhinite est plus grave chez les enfants que chez les adultes. Cela est dû à la faiblesse et au sous-développement du système immunitaire, à l'étroitesse des voies nasales, à la présence de croissance adénoïde. Les enfants ont de la fièvre, ils ont des convulsions, ils refusent de manger, maigrissent, dorment mal.

Traitement

L’auto-traitement n’est autorisé que de manière transparente et liquide, ne posant aucun problème particulier au patient. Dans tous les autres cas, vous devriez consulter un médecin. Si, dès le début, le nez qui coule manifeste une morve purulente abondante, ne passe pas dans les 10 jours, est accompagné de fièvre, d'autres signes d'intoxication, de douleurs dans les oreilles, de toux sévère et d'expectorations purulentes, il est nécessaire de faire appel à une assistance médicale qualifiée dès que possible.

Une morve chez un enfant présentant des symptômes caractéristiques de maladie respiratoire nécessite d'appeler un pédiatre ou de lui rendre visite. Les adultes dans ce cas devraient contacter l'otolaryngologist ou l'allergologue.

Principes généraux de traitement de la morve chez les enfants et les adultes:

  • Assurant un écoulement facile du mucus nasal,
  • Hydrater la muqueuse avec des solutions salines
  • Maintenir une température intérieure optimale
  • Nettoyage humide périodique,
  • Soufflage régulier,
  • Prise de décongestionnants et de médicaments désensibilisants sous forme de comprimés, de gouttes et de sprays.

Traitement de la rhinite virale

  1. Lorsqu'un teint clair et liquide apparaît, vous devez souvent rincer le nez avec une solution saline ou utiliser les médicaments suivants: aigue-marine, dauphin, aqualor, rapide. À la maison, le nez est lavé avec une solution saline ou une solution saline d'une seringue ou d'une seringue. Le patient se penche en avant et ouvre la bouche. Dans cette position, une solution est injectée dans chaque narine, qui lave la cavité nasale. Les nourrissons et les nouveau-nés enterrent périodiquement la solution dans le nez et sucent le mucus aspiré par le nez. Il n’est pas recommandé de rincer le nez, car le liquide peut traverser la trompe d’Eustache et se rendre dans la cavité tympanique, entraînant ainsi le développement d’une otite. Seule une solution hypertonique réduit le gonflement du nez. Il contient une grande quantité de sel, qui attire l'excès de liquide, et quitte la cavité nasale et les microbes pathogènes. Les gouttes vasoconstrictives aident à soulager la respiration lors du rhume.
  2. L'inhalation de solution saline ou de médicaments facilite la respiration nasale, réduit les signes d'inflammation du nasopharynx et favorise l'élimination rapide du mucus nasal. L'inhalation est réalisée à l'aide d'un inhalateur ou d'un nébuliseur.
  3. Les gouttes et les sprays vasoconstricteurs éliminent temporairement la congestion nasale. Les adultes sont prescrits "Xymelin", "Tizin", "Rinonorm", "Naphthyzinum" et les enfants - "Nazivin", "Vibrocil", "Xylométazoline" en fonction de l'âge. Ces médicaments ne peuvent pas être utilisés pendant plus de cinq jours, car ils créent une dépendance et, à long terme, la dystrophie de la muqueuse nasale.
  4. Les préparations à base d'extraits de plantes ont un effet bactéricide et immunostimulant local. Ceux-ci incluent "Pinosol", "Equacept".
  5. Immunomodulateurs - vaporisez dans le nez «IRS-19», «Derinat», comprimés «Bronhomunal», «Ismigen», «Imunorix».
  6. Les antiviraux comprennent l’instillation d’interféron dans le nez ou son inhalation, Kagotsel, les comprimés d’Arbidol pour administration orale, la suspension pour enfants et les gélules de Tsitovir pour adultes, les bougies en gel et Viferon.

Le traitement de la morve chez les nouveau-nés et les nourrissons entraîne certaines difficultés. Les enfants ne peuvent pas se distinguer d'eux-mêmes, ils ne gênent pas la respiration, dorment et sucent le lait. C'est pourquoi les jeunes mères utilisent un aspirateur nasal. Il nettoie la muqueuse enflammée sans dommage, la respiration nasale est rétablie et améliore l'état de l'enfant. Il existe plusieurs types d'aspirateurs: mécaniques, électriques, à vide.

Traitement de la rhinite bactérienne

Quand une morve épaisse jaune-vert apparaît, les médicaments suivants sont ajoutés au traitement ci-dessus:

  • Mucolytiques, amincissement du mucus - spray "Rinofluimucil", "Flyudeks",
  • Les moyens contribuant à la sécrétion de sécrétions - comprimés "Mukaltin", sirops "Bronholitin" et "Lasolvan",
  • Antibiotiques locaux - vaporisateurs "Isofra", "Polydex", "Sofradex",
  • Antiseptique local, médicaments astringents - "Protargol", "Collargol",
  • Antibiotiques systémiques - Amoxiclav, Augmentin, Sumamed, Flemoxin Soluteb, Co-Trimoxazole.

Les antibiotiques systémiques sont prescrits en l'absence de dynamique positive dans le traitement local.

Se débarrasser de la rhinite chronique aidera la phytothérapie "Sinupret". Il élimine le mucus des sinus et des voies respiratoires supérieures, renforce l'immunité locale, aide à se débarrasser rapidement de la morve.

Si la sinusite est la cause de la rhinite bactérienne, la méthode du coucou est incluse dans le schéma thérapeutique. Le patient est allongé sur le dos, le médecin injecte une solution de furacilline dans une narine et aspire le contenu purulent de l'autre. Pendant la procédure, le patient doit dire «ku-ku» afin que la solution ne pénètre pas dans les voies respiratoires. Une pression négative est créée dans le sinus, le rendant clair. Cette méthode de traitement est plutôt désagréable et même douloureuse. Pour obtenir le résultat souhaité, vous devez suivre 7 à 10 procédures. Dans les cas graves, avant de faire un «coucou», la ponction du sinus affecté est effectuée.

Traitement de la rhinite allergique

Le traitement de la rhinite allergique doit commencer par l'identification de l'allergène et la fin du contact avec celui-ci.

Le nez doit être lavé avec de l'eau ou la même solution saline. Les patients ont prescrit des médicaments:

  1. Antihistaminiques locaux - "Kromoglin", "Kromoheksal",
  2. Antihistaminiques systémiques - Suprastin, Tavegil, Tsetrin,
  3. Hormonale locale - "Fliksonaze", "Tafen".

Ces médicaments soulagent le gonflement, éliminent la congestion nasale et réduisent les signes d'inflammation allergique.

L'immunothérapie spécifique est effectuée par un allergologue après avoir identifié le type d'allergène. Les patients reçoivent des doses croissantes d’allergène jusqu’à ce que l’état soit complètement stabilisé. Habituellement, cette méthode de traitement est utilisée chez les enfants. Actuellement, son efficacité n'est pas prouvée.

Plasmaphérèse - nettoyage mécanique du sang des toxines et des allergènes. Cette méthode est très efficace dans les formes sévères de rhinite allergique. Le sang est prélevé sur le patient, nettoyé à l'extérieur du corps et renvoyé dans la circulation sanguine générale.

Traitement de la rhinite vasomotrice

Le traitement de la rhinite vasomotrice vise à réduire la réactivité et à renforcer le système nerveux. Les patients sont invités à effectuer régulièrement des procédures de trempe, à suivre une thérapie physique et à prendre une douche de contraste. Complexes de multivitamines de réception utiles, biostimulants. Les patients sont prescrits des médicaments qui normalisent le travail du système nerveux et du tube digestif.

"Nasonex" est un médicament hormonal à action locale, qui a un effet antiviral et vasoconstricteur en raison de ses composants. Ce spray facilite grandement la respiration nasale, mais n'est pas capable de guérir complètement la maladie.

Le traitement de la rhinite avec des remèdes homéopathiques est très efficace. Le spray "Euphorbium compositum" est conçu pour traiter tout type de rhinite. Les composants minéraux et végétaux soulagent l'inflammation, restaurent les structures affectées du nez, hydratent la membrane muqueuse, soulagent la sécheresse et la tension dans le nez.

Actuellement, la thérapie au laser pour la rhinite vasomotrice est très populaire. Ce traitement est sans danger et assez efficace. Il consiste en plusieurs courtes sessions conduites sous anesthésie locale. La chirurgie est pratiquée dans des cas extrêmement graves: en présence de modifications irréversibles et prononcées de la cavité nasale. La cryodestruction, l'effet hyperfréquence ou l'électrocoagulation sont effectués. Ces méthodes visent à cautériser la membrane muqueuse, à couper les tissus envahis ou à détruire les tissus en excès avec de l'azote liquide.

Physiothérapie

Procédures de physiothérapie utilisées pour se débarrasser de la morve:

  • Électrophorèse de calcium ou de novocaïne. Cette méthode d'électrothérapie, basée sur les effets du courant continu et des médicaments administrés avec son aide. L'électrophorèse a un effet anti-inflammatoire, analgésique, sédatif, vasodilatateur et relaxant local sur les sinus enflammés.
  • UHF-thérapie. Le champ électromagnétique à ultra haute fréquence agit sur l'organe affecté et stimule l'irrigation sanguine, la microcirculation et le métabolisme. La thérapie UHF a un effet bactéricide, élimine les toxines du corps, réduit la douleur et les signes d'inflammation.

Thérapie UHF-sinus

  • Thérapie au laser. Avant d'utiliser le laser, vous devez rincer la cavité nasale avec des antiseptiques. Le patient est dirigé vers le nez par un faisceau rouge qui parcourt les parois des sinus, les compacte et détruisant les restes de pus. La membrane muqueuse après un tel traitement est rapidement restaurée et le nez commence à respirer.
  • UFO - une procédure qui a un effet local sur le nez et les sinus paranasaux. En ORL, utilisez du quartz avec un tube. En raison de l'énergie de la lumière, les molécules des tissus sont activées, des réactions photochimiques sont déclenchées et des substances biologiquement actives sont libérées. L'UDB augmente la résistance globale du corps, a des effets analgésiques et anti-inflammatoires, normalise le métabolisme cellulaire.
  • Le massage nasal par acupression soulage efficacement la congestion, améliore la décharge de mucus et aide à nettoyer les voies nasales. Il est effectué trois fois par jour sur les points principaux.
  • Inhalation avec eau minérale, solution saline, mucolytiques et sécrétolytiques.
  • Hydrothérapie, balnéothérapie, balnéothérapie et thérapie de boue - Pyatigorsk, Kislovodsk, Anapa, Lazarevskoye, Gelendzhik.

Médecine populaire

  1. Une solution saline, une décoction de camomille ou d'eucalyptus sont utilisées pour se laver le nez.
  2. De l’aloe ou du kalanchoe fraîchement pressé est instillé dans le nez 3 à 4 fois par jour. Ces plantes ont des effets anti-inflammatoires, immunostimulants, détoxifiants et antiviraux.
  3. Préparez un mélange thérapeutique d'huile végétale chauffée, d'oignon râpé ou d'ail. Le remède résultant insiste, filtre et instille dans le nez. Il a un effet antimicrobien.
  4. Râpez les betteraves, pressez le jus et enterrez-le dans le nez trois fois par jour. Les enfants ne peuvent utiliser que du jus de betterave dilué.
  5. Pour se débarrasser de la rhinite vasomotrice à la maison, vous pouvez utiliser une décoction de calendula ou de menthe. Ces médicaments réduisent l'hyperréactivité de la muqueuse nasale, ont des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques. Le thé à la menthe est utile à prendre par voie orale et à irriguer la muqueuse nasale.
  6. Lorsqu'une morve de sang apparaît, le mur vasculaire doit être renforcé. Pour ce faire, prenez une décoction de cynorrhodons, d’ortie, de groseilles, pratiquez des exercices physiques, améliorez la circulation sanguine, nettoyez le nez avec des infusions et des moyens pour guérir les plaies.
  7. Traiter la morve chez un enfant avec de la moutarde. Des pansements secs à la moutarde sont placés sur les pieds du bébé et des chaussettes chaudes. Vous pouvez simplement sécher la poudre de moutarde en chaussettes ou prendre un bain de moutarde avant de vous coucher.

Prévention

Pour prévenir l'apparition de la morve, vous devez:

  • Renforce le système immunitaire
  • Désinfecter les foyers d'infection chronique,
  • Éviter les courants d'air et l'hypothermie
  • Humidifier l'air intérieur,
  • Habillez-vous pour la météo,
  • Laver périodiquement le nez avec une solution saline,
  • Mangez bien,
  • Faire du sport,
  • Effectuer des exercices de respiration,
  • Pour marcher dans l'air frais, prendre des bains de soleil et d'air,
  • Suivre les règles d'hygiène personnelle,
  • Inhalez des vapeurs d'huiles essentielles,
  • Pour tempérer le corps, essuyez les enfants avec de l’eau fraîche,
  • Évitez les grandes foules, surtout pendant les épidémies,
  • Avant de sortir dans la rue en automne et au printemps, lubrifiez la muqueuse nasale avec la pommade "Oxolinic",
  • Les adultes prennent à titre préventif des complexes de vitamines et de minéraux, des médicaments antiviraux.

Morve

Très souvent, les enfants et les adultes doivent faire face à un problème aussi désagréable que ce soit un nez qui coule ou, pour parler en termes ordinaires, avec morve.

La rhinite (nez qui coule) est une sécrétion accrue de liquide séreux par la membrane muqueuse des voies nasales, provoquée par l'action d'agents infectieux, toxiques ou allergiques. En raison du fait que la muqueuse nasale est abondamment alimentée en vaisseaux sanguins, les agents pathogènes entraînent une augmentation de la perméabilité des parois capillaires et la partie liquide du sang transpire dans la cavité nasale, en s'échappant ou en coulant dans la gorge. De plus, lorsque des virus et des bactéries sont introduits, les cellules muqueuses commencent à produire un secret transparent ou visqueux, enrichi en anticorps pour neutraliser les micro-organismes.

Ainsi, la morve n'est rien d'autre qu'une réaction protectrice du corps à l'influence de facteurs défavorables.

La consistance, la transparence et la couleur des écoulements nasaux peuvent indiquer la nature de l'inflammation (virale ou bactérienne), si les sinus nasaux sont impliqués dans le processus pathologique et la nécessité de tel ou tel traitement, en particulier l'utilisation d'antibiotiques.

Normalement, une quantité insignifiante de mucus est constamment libérée dans le nez pour humidifier l'air inhalé et le nettoyer des impuretés nocives. Si une personne a un écoulement nasal accru, et plus elle acquiert un caractère épais et change de couleur, cela indique une maladie.

Morve liquide

Parmi les causes du morpion liquide transparent, distinguent les facteurs suivants:

- infection virale respiratoire aiguë. De nombreux virus ont un tropisme pour les cellules de la muqueuse nasale, provoquant la sécrétion de mucus, enrichi en anticorps protecteurs. Une morve transparente liquide apparaît au début d'une infection virale et dure environ trois à cinq jours, après quoi elle disparaît ou, le plus souvent, passe dans la phase d'inflammation bactérienne, caractérisée par un écoulement épais. La morve transparente s'accompagne de symptômes tels que fièvre, éternuements, congestion nasale, maux de tête, larmoiement et congestion de l'oreille.
- rhinite physiologique du nouveau-né - produits mucus nasal transparent, qui ne coule pas, et coule dans le fond de la gorge. Cette affection ne nécessite aucun traitement et disparaît de manière autonome, car le système respiratoire de l’enfant s’adapte à l’environnement extérieur. Mais seul le pédiatre devrait établir la cause du rhume chez un nouveau-né.
- l'exposition aux allergènes - poils d'animaux, pollen, coussins de plumes, poussière, aliments, médicaments, etc.
- la rhinite vasomotrice est une violation de la régulation nerveuse de la paroi vasculaire, entraînant une augmentation de la perméabilité capillaire,
- rhinite médicale provoquée par l'exposition à des médicaments vasoconstricteurs lors de leur utilisation à long terme,
- lésion traumatique de la muqueuse nasale - les effets néfastes des facteurs thermiques (hypothermie, surchauffe), les dommages mécaniques.

Parfois, la morve transparente actuelle peut en réalité ne pas être une morve, mais un liquide céphalo-rachidien. Ce symptôme est appelé liquorrhée nasale (littéralement, expiration de la liqueur du nez) et se retrouve dans des lésions cranio-cérébrales complexes avec des lésions de l'os ethmoïde et des méninges. Si un patient présente un traumatisme cranio-cérébral après lequel la libération de liquide clair du nez a commencé, consultez un médecin afin de clarifier la nature de l'écoulement nasal. La sécrétion nasale normale et le liquide céphalo-rachidien diffèrent par leur teneur en glucose et en protéines.

Comment traiter la morve liquide?

Le traitement de la morve liquide au cours d'une infection virale n'est pas très différent du traitement de la rhinite, accompagné d'un écoulement épais. Dans les deux cas, la température est importante dans la pièce, l'aération et l'humidification fréquentes de l'air. Une exception est le fait qu'avec la morve transparente, jusqu'à l'apparition de la "flore verte" et, par conséquent, de la flore bactérienne, il n'est pas nécessaire d'utiliser des antibiotiques locaux et systémiques, à moins que le médecin traitant n'en décide autrement.

- Aération fréquente de la pièce et humidification de l'air à l'aide d'humidificateurs spéciaux. La respiration avec de l'oxygène humide humidifié contribue au nettoyage des voies nasales et facilite considérablement leur perméabilité.

- Lavage fréquent du nez avec une solution physique ou des préparations à base d’eau de mer - aquamaris, aqualor, solution saline, quix, snoop (contient également un vasoconstricteur - xylométazoline). Les adultes et les enfants de plus de quatre ans peuvent nettoyer les enfants et les adultes de plus de quatre ans à l’aide d’une seringue propre, d’une petite poire ou d’une seringue ordinaire, la tête penchée en avant et la bouche ouverte afin que le liquide inspire à tour de rôle chacune des narines, lave le nasopharynx et la draine. Après la procédure, vous devez vous moucher. Ce type de lavage aide les enfants atteints d’adénoïdite - un processus inflammatoire de l’amygdale pharyngée (adénoïdes). Pour les jeunes enfants, le rinçage avec une grande quantité de solution est dangereux si le liquide s'écoule à travers le tube auditif dans la cavité de l'oreille moyenne, ce qui peut entraîner une otite. Par conséquent, il suffit aux enfants, toutes les deux ou trois heures, de simplement enfouir quelques gouttes de solution dans chaque narine, puis d’aspirer du mucus à l’aide d’un aspirateur nasal (par exemple, Otrivin Baby).

- Inhalation à l'aide d'un nébuliseur ou d'un inhalateur. L'inhalation de solutions spéciales pour un nébuliseur ou de décoctions préparées indépendamment (décoction de camomille, menthe poivrée, sauge, etc.) est possible. Toute utilisation d'herbes médicinales doit d'abord être discutée avec votre médecin, afin d'éviter des réactions allergiques indésirables aux herbes. En cas d'impossibilité d'inhalation avec décoctions d'herbes médicinales, l'inhalation de vapeurs est encouragée. solution dans un rapport 1: 1 avec de l'eau minérale alcaline (Essentuki n ° 4 ou n ° 17). C'est important! - vous ne pouvez utiliser que des décoctions; en aucun cas, vous ne pouvez utiliser d'alcool ni de teintures à l'huile, car cela conduirait à la défaite de la trachée et des bronches et se caractérise par le développement d'une pneumonie dite "à l'huile", très difficile à traiter.

- L'utilisation de médicaments vasoconstricteurs - xylène, tezin, nazol, rinza et bien d'autres. Pour les enfants, il est possible d'utiliser des gouttes et des vaporisateurs tels que nazol baby et vibrocil (ce dernier contient une préparation antihistaminique, qui a un effet anti-œdème prononcé). Vous pouvez utiliser les médicaments pendant cinq jours tout au plus, car cela peut entraîner une dépendance. Les gouttes à base de naphazoline (naphtyzinum) doivent être utilisées avec beaucoup de prudence, car cette substance peut provoquer un surdosage chez les enfants, même avec un léger excès de la dose prescrite, et conduire à une inhibition de l'activité cardiaque et du système nerveux central.

- Les préparations phytopharmaceutiques - le pinosol, Ecuacept, ont une composition principalement à base de plantes, ont un effet antibactérien et stimulent l'immunité locale.

- Les médicaments immunomodulateurs d'action locale - IRS - 19 spray dans le nez, les gélules bronchomunales pour l'administration orale. Son effet est similaire à celui d'un vaccin: il contient un mélange de lysats bactériens qui, par leur présence sur la membrane muqueuse, l'irritent et stimulent la réponse immunitaire, protégeant ensuite la muqueuse de l'introduction de tels types de micro-organismes. Cours de réception pas moins de deux semaines.

Instillation assignée d’une solution d’interféron diluée dans de l’eau bouillie ordinaire, quelques gouttes dans le nez, pour assurer une protection antivirale. Lorsque inhalé à un mélange de physique. Une solution et de l’eau alcaline sont également ajoutées à la moitié de l’ampoule d’interféron.

Dans le traitement de la rhinite allergique, l'utilisation des antihistaminiques prescrits par un médecin joue un rôle particulier. Il suffit souvent de se débarrasser de la rhinite allergique pour identifier l'allergène à l'aide d'un test sanguin et le retirer de l'environnement du patient.

Le traitement de la rhinite vasomotrice est réduit au renforcement du système nerveux autonome à l'aide d'une thérapie physique, de douches de contraste, de durcissement et d'autres procédures, ainsi que d'un diagnostic et d'un traitement rapides des maladies du système digestif.

Épaisse morve

Une morve transparente épaisse apparaît au stade initial d’une infection virale aiguë ou de maladies bactériennes du nasopharynx et, au bout de quelques jours, leur couleur devient jaune-vert. Des épisodes fréquents de ce type de rhinite se produisent chez les personnes ayant des réactions allergiques, avec une inhalation constante d'air très sec ou due à un polype sur la muqueuse nasale. De plus, chez les enfants, des écoulements fréquents de morve transparente épaisse indiquent des végétations adénoïdes envahies et enflammées. Un écoulement nasal sous forme de mucus épais et transparent est possible avec le traitement erroné et négligé de la rhinite, qui dure plus de 10 jours. Chez les nourrissons, un mucus épais est dangereux car il rend non seulement la respiration nasale plus difficile, mais affecte également l'état général du bébé, l'empêchant de manger et de dormir complètement. Une telle condition chez un petit enfant peut survenir si, au cours d’une maladie, il respire de l’air sec et non humide dans une pièce encombrée.

En règle générale, la phase finale de la rhinite virale se caractérise par une morosité verte épaisse, due au fait que, en raison d'une immunité locale affaiblie, des conditions favorables sont créées pour l'activité vitale des bactéries dans les voies nasales. En fait, après la destruction du virus, des bactéries pathogènes commencent à vivre sur la membrane muqueuse, à laquelle l'organisme réagit en laissant un grand nombre de globules blancs, les leucocytes. La morve verte épaisse, particulièrement fréquente chez les enfants - est le mucus, composé de sel, de protéines, de bactéries inactivées et de globules blancs. Les mères expérimentées, par exemple, savent que dès qu'un enfant a la morve transparente, il devient vert - cela signifie qu'une inflammation bactérienne s'est produite. Ce type de rhinite peut durer environ 10 jours, parfois plus, sans traitement approprié, il peut devenir chronique.

Parfois, une morve avec des légumes verts peut survenir immédiatement après l'hypothermie, ainsi qu'une réaction allergique aux poils d'animaux, aux efflorescences d'herbe et à d'autres types d'allergènes.

Une morve jaune épaisse peut également indiquer une inflammation bactérienne après le virus. En outre, ils apparaissent généralement au stade aigu de la sinusite. Il s'agit d'une inflammation des sinus maxillaires, accompagnée de fièvre, de maux de tête et d'une congestion nasale marquée. Les maux de tête et les lourdeurs douloureuses autour du nez sont aggravés par la flexion de la tête. Dans la sinusite chronique, la morve acquiert le caractère de jaune-vert et apparaît pendant les périodes d'exacerbation. Pour clarifier le diagnostic, vous devez consulter un médecin, effectuer une radiographie des sinus paranasaux et, lorsque le diagnostic est confirmé, commencer un traitement antibactérien.

Souvent, chez les fumeurs, une morve jaune et des crachats visqueux de couleur jaune - verte apparaissent, cette couleur étant due à la couleur du goudron de fumée de tabac déposé sur la muqueuse nasale et les bronches.

Parfois, un mucus épais ne peut pas s'écouler et coule dans le fond de la gorge. Les patients décrivent une maladie comme une morve dans la gorge. Cela peut entraîner un écoulement nasal mal traité, une pharyngite, une amygdalite, une sinusite ou une sinusite, une utilisation prolongée de médicaments vasoconstricteurs, des problèmes du tube digestif, à savoir un œsophage qui jette l'œsophage dans le pharynx, tandis que l'environnement gastrique agressif irrite la muqueuse oropharynx. Cette condition s'appelle le reflux laryngopharyngé. Chez les nourrissons, en raison des caractéristiques anatomiques, la morve qui coule le long de la gorge est très courante.

Comment traiter la morve épaisse?

Un médecin souffrant de ce type de rhinite, en plus des recommandations relatives à la morve liquide actuelle, peut prescrire le traitement suivant:

- Médicaments qui diluent le mucus nasal épais et facilitent son retrait du nez - rinofluimucil, xymelin supplémentaire.

- L'utilisation de médicaments antibactériens. Ceux-ci comprennent des gouttes de protargol à base de sels d'argent et d'antibiotiques sous forme de spray - isofra, polydex, bioparox. Parfois, les médecins prescrivent des gouttes ophtalmiques pour utilisation dans les voies nasales - sofradex, tétracycline ou chloramphénicol. Ceci est utilisé très rarement, car les quatre premiers médicaments traitent assez bien et rapidement l'inflammation bactérienne du nasopharynx.

Les médicaments les plus importants dans le traitement de la morve blanche, jaune et verte épaisse sont les antibiotiques locaux, mais parfois, en l’absence de dynamique positive dans le traitement, le médecin peut prescrire des antibiotiques systémiques pour administration orale, tels que augmentin, amoxiclav, summammed, azitrox, etc.

Morve de sang

Souvent avec un rhume, surtout si le mucus est difficile à expirer, des traînées de sang apparaissent dans l'écoulement du nez. En règle générale, il ne s'agit pas d'un symptôme dangereux, contrairement aux saignements de nez, dans lesquels une grande quantité de sang est sécrétée par les voies nasales. Des traînées sanglantes peuvent survenir dans de telles conditions:
- souffles fréquents lors d'un rhume avec une morve épaisse,
- "Séchage" de la muqueuse nasale lorsque l'air de la pièce est trop sec,
- sinusite ou sinusite,
- grippe avec petits vaisseaux sanguins, y compris la muqueuse nasale,
- carence en vitamine C, qui est facilement compensée par la prise d'acide ascorbique ou d'ascorutine pendant plusieurs jours.

Afin de renforcer la paroi capillaire et de prévenir les lésions de la muqueuse nasale, la vitamine C doit être administrée à une dose prophylactique en cas d’infection virale s’il n’ya pas de contre-indication. Il est également nécessaire d'observer le régime de température, en prévenant la sécheresse de la muqueuse nasale, et de ne se montrer qu'après avoir instillé quelques gouttes de solution saline ou d'eau de mer dans le nez pour humidifier la membrane muqueuse et liquéfier le gros écoulement du nez.

Quand devrais-je voir un médecin?

Vous pouvez essayer de faire face au froid de la tête vous-même, à la maison, au cas où le mucus qui coule du nez a le caractère de morve transparent et ne cause aucun inconfort au patient. Appelez votre médecin si:

- le nez qui coule dès les premiers jours est accompagné de morve purulente, verte ou jaune,
- le nez qui coule ne va pas pendant dix jours ou plus,
- pendant longtemps accompagné de fièvre, mal de tête sévère, vertiges,
- la congestion nasale est associée à une douleur et à des "coups de feu" dans les oreilles
- le patient a des réactions allergiques, pour éliminer vous devez mener une enquête et prescrire un traitement avec des antihistaminiques,
- l'écoulement de mucus clair du nez a commencé après une blessure à la tête,
- l'écoulement de mucus purulent par le nez est accompagné d'une forte toux avec expectorations purulentes.

Quel médecin devrais-je contacter?

En cas de rhume chez un enfant, accompagné d'une augmentation de la température corporelle, vous devez appeler le pédiatre à la maison ou lui rendre visite à la clinique. Si la température corporelle est très élevée (39 ° C et plus), l’équipe d’ambulances doit être appelée chez le nourrisson ou se rendre au service des urgences de l’hôpital pour enfants. Les adultes doivent recevoir une consultation ORL avec un médecin. À son tour, le spécialiste ORL peut désigner une consultation d'allergologue en cas de suspicion de nature allergique de la maladie.

Snot dans un enfant, leurs types. Méthodes de traitement

Quoi de plus désagréable pour les parents que les problèmes de santé d’un enfant? Quelles que soient les raisons pour lesquelles les enfants ont la morve, il est peu probable qu'il puisse se débrouiller sans thérapie à domicile ni médicaments. Avec un rhume, le bébé ne dort pas bien, mange, son humeur se dégrade. De plus, les parents craignent de penser à d'éventuelles complications. Le plus souvent, l'écoulement nasal est dû à une immunité affaiblie. Un durcissement progressif aidera dès la naissance. En cas de rhume prolongé, il est nécessaire de consulter un médecin.

Causes de la rhinite

La morve chez un enfant peut être une réaction à des facteurs tels que:

  1. Le rhume. Les pieds du bébé étaient mouillés en marchant par mauvais temps, ou il était trop mal habillé. Parfois, un enfant peut attraper un rhume, au contraire, parce qu'il est habillé trop chaud. Il a commencé à transpirer pendant le match, puis il a pris froid dans le vent froid.
  2. Infection virale (ARVI).
  3. Frapper un corps étranger dans le nez (souvent les bébés fourrent des cerises, des boutons et d'autres petits objets dans le nez).
  4. Conditions intérieures défavorables (humidité élevée ou air sec, présence de fumée de tabac ou odeurs irritantes).

Les causes du rhume peuvent être des allergies, ainsi que de l'anxiété ou de l'agitation.

Types de rhinite

Tout nez qui coule appartient à l’un des trois types suivants: infectieux, allergique ou vasomoteur.

Rhinite infectieuse

Si la morve est causée par une infection, la muqueuse nasale est endommagée par l'introduction du virus. Simultanément, des sécrétions de liquide et de mucus sont sécrétées. Le corps tente alors d’éliminer les bactéries, d’empêcher le virus de pénétrer dans les voies respiratoires et de propager l’infection aux organes voisins.

Un tel nez qui coule est l’un des symptômes de la grippe et de nombreuses maladies infectieuses infantiles (scarlatine, RVIV). En règle générale, l'écoulement nasal commence par un éternuement dû à une irritation et une inflammation de la muqueuse nasale, puis une morve transparente et liquide apparaît. En se rétablissant, ils s'épaississent. Les lésions infectieuses surviennent le plus souvent pendant la période de transition de l'année (début du printemps, fin de l'automne), lorsque le corps de l'enfant commence seulement à s'adapter aux changements de température et d'humidité de l'air ambiant et que les forces de résistance du corps sont affaiblies.

Rhinite allergique

Les éternuements, les larmoiements et la morve liquide chez les enfants deviennent souvent une réaction au pelage et à l'odeur des animaux, au pollen, à la poussière domestique, à certains médicaments, ainsi qu'aux fruits individuels, aux baies et aux autres aliments.

Dans certains cas, lorsque la cause de l'allergie est connue et qu'elle peut être éliminée (par exemple, pour exclure les produits allergéniques des aliments), la morve passe d'elle-même. Parfois, la cause des allergies est le pollen de bouleau ou d’herbe pendant la floraison. Ensuite, il est nécessaire de déterminer quel allergène agit sur l'enfant et de procéder au traitement approprié avec des antihistaminiques.

Rhinite vasomotrice

Il se produit en raison de l'expansion des vaisseaux sanguins dans le nez en raison de la consommation d'aliments chauds avec l'ajout d'épices. Un tel nez qui coule peut se produire si un oignon a été coupé dans la pièce ou si du poivre a été éparpillé. L'odeur de la fumée de tabac ou les arômes de parfum vifs peuvent également causer la morve. L'expansion des vaisseaux sanguins entraîne une inflammation de la muqueuse nasale. La morve est un moyen d'éliminer les bactéries qui causent l'inflammation.

Une telle morve chez un enfant est également le résultat d'expériences (querelles avec des amis, échecs à l'école). La rhinite vasomotrice peut durer longtemps, accompagnée de maux de tête, de troubles du sommeil, d'une détérioration de la mémoire et de l'attention.

Couleur et consistance de la morve

La morve transparente chez l’enfant apparaît généralement au début d’un rhume ou d’une grippe et peut aussi être une réaction allergique.

Si laissé sans surveillance, le processus inflammatoire du nez s'étend aux voies respiratoires et au nasopharynx, entraînant une inflammation de l'oreille moyenne (otite) ou des sinus maxillaires (sinusite).

La morve verte chez l'enfant apparaît généralement à l'étape suivante du processus inflammatoire de la muqueuse nasale. L’apparition d’une morve verte épaisse indique le développement d’un processus bactérien ou est associée à une situation de stress vécue par un enfant (déménagement dans un nouvel appartement, par exemple). S'il va à la maternelle pour la première fois, le risque de contracter une infection, qui se transmet par un éternuement et une toux, est accru. Les enfants utilisent souvent les mouchoirs, les serviettes et les mamelons d'échange des autres. L'infection est particulièrement possible si le bébé a une faible immunité.

La morve jaune chez un enfant apparaît à la fin du rhume à la suite d'un épaississement de la morve transparente. Mais ils peuvent également être la preuve d'un processus purulent dans les sinus, ce qui est dangereux pour ses complications graves. Une sinusite non traitée (inflammation de la muqueuse nasale) provoque une otite, une pneumonie, une méningite (inflammation des méninges), un rhumatisme. Par conséquent, si un nez qui coule dure plus d'une semaine, il est nécessaire de consulter un médecin. Lorsqu'un enfant a un rhume, il existe généralement des effets secondaires tels que larmoiement, élévation de la température jusqu'à 37,2 ° -37,4 °, perte de goût, acouphènes, perte auditive.

Snotty chez les nourrissons

Avec n'importe quel nez froid est habituellement bouché. Cette condition est particulièrement dangereuse pour les nourrissons, car des difficultés respiratoires empêchent le lait de téter correctement et empêchent le sommeil. Comme les voies nasales chez les bébés sont plus étroites que chez les enfants plus âgés, le nez se bouche rapidement. Il est plus difficile d'éliminer la morve d'un tel enfant, il ne peut se moucher et n'a pas encore appris à respirer par la bouche. Le bec doit être nettoyé avec un spray spécial.

Chez les nourrissons, un nez qui coule ne signifie pas nécessairement une maladie. Cela peut être dû au fait que l'organisme des miettes s'adapte au nouvel environnement. Les soselki transparents deviennent une réaction aux nouvelles odeurs, aux modifications du régime alimentaire de la mère, qui affectent la composition du lait. Souvent, ils passent seuls. Mais le risque n'en vaut pas la peine. Chez un tel bébé, les processus inflammatoires se propagent très rapidement. Le médecin vous dira quelle est la cause de la morve et vous prescrira le traitement approprié.

Vidéo: Préparations pour le traitement de la rhinite chez les enfants

Traitement de la rhinite

Si la morve est apparue chez un enfant à la suite d'un rhume, elle sera d'abord aidée en lavant la buse avec une solution saline: solution saline ou gouttes appropriées, conseillée en pharmacie (Aqualoise, Aquamaris, par exemple). Vous pouvez égoutter le nez avec une solution de sel de mer ou le laver à la camomille ou à l'extrait de calendula.

Si l'enfant est petit et ne sait pas se moucher, alors du jus d'aloès dilué coule dans son nez pour qu'il éternue, puis les voies nasales seront nettoyées. Il est recommandé aux bébés allaités de se laver le nez avec du lait maternel.

Le jus de betterave ou de carotte dilué est instillé dans un nez propre. Les parents doivent absolument vérifier l'effet de ces agents sur eux-mêmes pour s'assurer que le médicament ne provoque pas de sensation de brûlure.

Il convient de souligner ceci: avant de commencer à enterrer le nez du bébé avec un médicament acheté à la pharmacie, vous devez vous assurer qu'il est destiné à un enfant du même âge. Un médicament avec une concentration plus élevée peut causer des brûlures à la muqueuse nasale.

Si un enfant a un rhume, il a la morve, puis pour améliorer sa santé, il faut tout d'abord prendre soin des conditions normales de la pièce (température de 20 ° à 22 °, humidité de 60 à 70%). Pour ce faire, la pièce est souvent ventilée, effectuez un nettoyage humide. Il est nécessaire de prendre soin d'un enfant malade 6 à 7 fois par jour pour se débarrasser du nez. Pour faciliter la respiration, avant le sommeil, des préparations de vasoconstricteur, telles que Nazivin, Otrivin, s’égouttent dans le nez. De plus, ces gouttes désinfectent la membrane muqueuse.

Pour les enfants de moins de 4 ans, seules des gouttes sont utilisées car leurs voies nasales sont trop proches des tubes auditifs. Le liquide sortant du spray sous pression, accompagné de mucus, pénètre dans les tubes, ce qui conduit à une otite, une maladie beaucoup plus dangereuse qu'un nez qui coule doucement.

On sait qu’il existe une liaison réflexe entre la membrane muqueuse du nez et les pieds. Par conséquent, l'hypothermie des pieds provoque un rhume et un écoulement nasal chez un enfant. Si ses jambes sont froides dans la rue, il est recommandé de prendre un bain de pieds chaud pour lui après son retour à la maison. Le même principe de réchauffement des pieds est basé sur le traitement du froid commun et du froid à l'aide de chaussettes chaudes dans lesquelles de la moutarde sèche est versée. Une légère irritation des terminaisons nerveuses sur les pieds des pieds avec les huiles essentielles contenues dans la moutarde a un effet réchauffant sur le corps. L'essentiel est de garder les pieds au sec car vous pourriez vous brûler la peau. Cette méthode ne s'applique pas au traitement des très jeunes enfants.

Si un enfant a la morve, il faut lui donner beaucoup d'eau, car il perd du liquide. En outre, boire fréquemment aidera à faire face à une augmentation de la température corporelle.

Vidéo: Caractéristiques du traitement de la rhinite chez les enfants

Comment dégager un nez de la morve, quels vaporisateurs utiliser

Si la pièce est trop sèche et trop chaude, la membrane muqueuse de l'enfant commence à se dessécher, le mucus forme une croûte. Le brouillard salin aidera à les ramollir et à les éliminer. Vous pouvez également utiliser des tampons d'ouate imbibés d'huile d'olive ou d'argousier.

Remarque: Il ne faut pas oublier que les tampons ne doivent pas être trop petits ni tomber facilement du nez, sinon l'enfant pourrait éternuer et le tampon tomberait dans le système respiratoire. Il est impossible de nettoyer les deux narines en même temps.

Les procédures thermiques et le rinçage nasal aident à éliminer le rhume en 3-5 jours. En l'absence d'amélioration, l'enfant doit être présenté au pédiatre et à l'oto-rhino-laryngologiste afin de prévenir les complications.

Si l'enfant a le nez bouché par le rhume et les courbatures, vous pouvez utiliser un spray pour resserrer les vaisseaux sanguins. Un gonflement du nez provoque souvent des maux de dents.

La morve épaisse est traitée à l'aide de moyens permettant sa liquéfaction, ce qui aidera à nettoyer le nez (Rinofluimucil, Salin). Ils ne contiennent que du sel et de l'eau. Lorsque la rhinite allergique utilisé utilisé pulvérise avec des médicaments antihistaminiques.

Vidéo: Comment nettoyer le nez de la morve bébé

Méthodes traditionnelles de traitement de la rhinite

Se débarrasser de la morve est bon pour réchauffer le nez. Cela peut être fait même pour les très jeunes enfants. Pour vous réchauffer, utilisez un sac en tissu épais avec du porridge tiède ou du sel chauffé. Il est placé sur le nez. Le réchauffement ne peut pas être fait avec une antrite (processus inflammatoire purulent). Pour chauffer le nez, un œuf dur est également utilisé.

Une méthode populaire bien connue de traitement de la morve chez un enfant est l'inhalation de vapeur. La soude est versée dans de l'eau bouillante et laissée respirer les vapeurs alcalines. Vous pouvez utiliser pour l'inhalation une décoction de pommes de terre, de branches de sapin, ainsi que des décoctions d'herbes (camomille, sauge, menthe), de feuilles d'eucalyptus. Après avoir réchauffé le nez, versez un filet de jus d'aloès dilué ou un frottis muqueux avec de l'huile d'argousier.

Vous Aimerez Aussi