Adénoïdes chez les enfants: causes, symptômes et traitement

L'hypertrophie et l'inflammation de l'amygdale pharyngée sont une cause fréquente de recours auprès d'un oto-rhino-laryngologiste pédiatrique. Selon les statistiques, cette maladie représente environ 50% de toutes les maladies des organes ORL chez les enfants d'âge préscolaire et primaire. Selon le degré de gravité, cela peut entraîner des difficultés voire l’absence totale de respiration nasale chez l’enfant, une inflammation fréquente de l’oreille moyenne, une perte de l’audition et d’autres conséquences graves. Pour le traitement des végétations adénoïdes, appliquez des méthodes médicales, chirurgicales et de physiothérapie.

Amygdale pharyngée et ses fonctions

Les amygdales sont des grappes de tissu lymphoïde localisées dans le nasopharynx et la cavité buccale. Il y en a 6 dans le corps humain: apparié - palatal et tubal (2 pcs. Chacun), non apparié - lingual et pharyngé. Ensemble avec des granules lymphoïdes et des rouleaux latéraux à l'arrière du pharynx, ils forment un anneau pharyngé lymphatique entourant l'entrée des voies respiratoire et digestive. L'amygdale pharyngienne, dont le développement pathologique s'appelle adénoïdes, est fixée à la paroi postérieure du nasopharynx par la base située à la sortie de la cavité nasale dans la cavité buccale. Contrairement aux amygdales palatines, il n'est pas possible de le voir sans équipement spécial.

Les amygdales font partie du système immunitaire et remplissent une fonction de barrière empêchant toute pénétration ultérieure d’agents pathogènes dans le corps. Ils forment des lymphocytes - cellules responsables de l'immunité humorale et cellulaire.

Chez les nouveau-nés et les enfants dans les premiers mois de la vie, les amygdales sont sous-développées et ne fonctionnent pas correctement. Plus tard, sous l’influence d’une attaque constante d’un petit organisme composé de bactéries pathogènes, de virus et de toxines, le développement actif de toutes les structures de l’anneau lymphatique pharyngé commence. En même temps, l'amygdale pharyngée se forme plus activement que les autres, du fait de sa localisation au tout début des voies respiratoires, dans la zone du premier contact de l'organisme avec des antigènes. Les plis de sa membrane muqueuse s'épaississent, s'allongent, se présentent sous la forme de rouleaux séparés par des rainures. Il atteint son développement complet en 2-3 ans.

À mesure que le système immunitaire se forme et que les anticorps s’accumulent après 9 à 10 ans, l’anneau lymphatique pharyngé subit une régression inégale. La taille des amygdales est considérablement réduite, les amygdales pharyngiennes sont souvent complètement atrophiées et leur fonction protectrice est transférée aux récepteurs des muqueuses des voies respiratoires.

Causes des végétations adénoïdes

La croissance des végétations adénoïdes se produit progressivement. Les maladies les plus fréquentes des voies respiratoires supérieures (rhinite, sinusite, pharyngite, laryngite, angine de poitrine, sinusite et autres) sont la cause la plus fréquente de ce phénomène. Chaque contact du corps avec l'infection se produit avec la participation active de l'amygdale pharyngienne, qui augmente légèrement en taille. Une fois la guérison rétablie, l’inflammation reprend son état initial. Si pendant cette période (2 à 3 semaines) l'enfant tombe à nouveau malade, alors, n'ayant pas le temps de revenir à sa taille initiale, l'amygdale augmente à nouveau, mais davantage. Cela conduit à une inflammation permanente et à une augmentation du tissu lymphoïde.

Outre les maladies aiguës et chroniques fréquentes des voies respiratoires supérieures, les facteurs suivants contribuent à l'apparition d'adénoïdes:

  • prédisposition génétique;
  • maladies infectieuses infantiles (rougeole, rubéole, scarlatine, grippe, diphtérie, coqueluche);
  • grossesse et accouchement graves (infections virales au cours du premier trimestre entraînant des anomalies dans le développement des organes internes du fœtus, antibiotiques et autres médicaments nocifs, hypoxie fœtale, traumatismes à la naissance);
  • alimentation inadéquate et suralimentation de l'enfant (excès de sucreries, consommation d'aliments contenant des conservateurs, des stabilisants, des colorants, des arômes);
  • sensibilité aux allergies;
  • immunité affaiblie dans le contexte d'infections chroniques;
  • environnement défavorable (gaz, poussières, produits chimiques ménagers, air sec).

Les enfants de 3 à 7 ans qui assistent à des groupes d’enfants et qui sont en contact constant avec diverses infections sont à risque. Chez un petit enfant, les voies respiratoires sont assez étroites et, dans le cas d'œdème même mineur ou de croissance de l'amygdale pharyngienne, peuvent se chevaucher complètement et rendre difficile ou impossible la respiration par le nez. Chez les enfants plus âgés, la fréquence d'apparition de cette maladie est fortement réduite, car après 7 ans, les amygdales commencent déjà à s'atrophier et la taille du nasopharynx, au contraire, augmente. Des végétaux adénoïdes, déjà dans une moindre mesure, gênent la respiration et provoquent une gêne.

Degrés adénoïdes

Selon la taille des végétations adénoïdes, il existe trois degrés de la maladie:

  • Grade 1 - les végétations adénoïdes sont petites et ne couvrent pas plus d'un tiers de la partie supérieure du nasopharynx. Les problèmes de respiration nasale chez les enfants ne surviennent que la nuit, le corps à l'horizontale;
  • 2 degrés - une augmentation significative de l'amygdale pharyngienne, chevauchement d'environ la moitié de la lumière du nasopharynx, la respiration nasale chez les enfants est difficile tant le jour que la nuit;
  • Grade 3 - les végétations adénoïdes occupent presque toute la lumière du nasopharynx, l’enfant est obligé de respirer par la bouche 24 heures sur 24.

Symptômes de végétations adénoïdes

Le signe le plus important et le plus évident par lequel les parents peuvent suspecter des végétations adénoïdes chez les enfants est la respiration nasale régulière et la congestion nasale en l'absence de tout écoulement. Pour confirmer le diagnostic devrait montrer à l'otolaryngologist de l'enfant.

Les symptômes caractéristiques des végétations adénoïdes chez les enfants sont les suivants:

  • perturbation du sommeil, l'enfant dort faiblement avec la bouche ouverte, se réveille, peut pleurer en rêve;
  • ronfler, renifler, retenir le souffle et s'étouffer dans le sommeil;
  • bouche sèche et toux sèche le matin;
  • changement de timbre de voix, discours nasal;
  • maux de tête;
  • rhinite fréquente, pharyngite, amygdalite;
  • diminution de l'appétit;
  • perte auditive, otites, otites fréquentes dues au chevauchement du canal reliant le nasopharynx et la cavité de l'oreille;
  • léthargie, fatigue, irritabilité, sautes d'humeur.

Dans le contexte des végétations adénoïdes, les enfants développent une complication telle qu'une adénoïdite ou une inflammation de l'amygdale pharyngée hypertrophiée, qui peut être aiguë ou chronique. Au cours de la phase aiguë, il s'accompagne de fièvre, de douleurs et de sensations de brûlure dans le nasopharynx, d'une faiblesse, d'une congestion nasale, d'un nez qui coule, d'un écoulement mucopurulent, d'une augmentation des ganglions lymphatiques à proximité.

Méthodes de diagnostic des végétations adénoïdes

Si vous soupçonnez des végétations adénoïdes chez les enfants, vous devez contacter l'ENT. Le diagnostic de la maladie comprend l'anamnèse et l'examen instrumental. Pour évaluer le degré d'adénoïdes, l'état de la membrane muqueuse, la présence ou l'absence de processus inflammatoire, les méthodes suivantes sont utilisées: pharyngoscopie, rhinoscopie antérieure et postérieure, endoscopie, radiographie.

La pharyngoscopie consiste à examiner la cavité du pharynx, du pharynx et des glandes qui, chez les enfants, sont également parfois hypertrophiées.

Avec la rhinoscopie antérieure, le médecin examine soigneusement les voies nasales en les étendant avec un miroir nasal spécial. Pour analyser l’état des végétations adénoïdes selon cette méthode, il est demandé à l’enfant d’avaler ou de prononcer le mot «lampe», tandis que le voile du palais se contracte, provoquant une oscillation des adénoïdes.

La rhinoscopie postérieure est un examen du nasopharynx et des végétations adénoïdes à travers l'oropharynx à l'aide d'un miroir nasopharyngé. La méthode est très informative et permet d’évaluer la taille et l’état des végétations adénoïdes, mais elle peut provoquer chez les enfants un réflexe émétique et des sensations plutôt déplaisantes, ce qui empêchera tout examen.

L'endoscopie est l'étude la plus moderne et la plus informative sur les végétations adénoïdes. L'un de ses avantages est la visualisation: elle permet aux parents de voir eux-mêmes les végétations adénoïdes de leurs enfants. Au cours de l'endoscopie, le degré de végétation adénoïde et le chevauchement des voies nasales et des tubes auditifs, la raison de leur augmentation, la présence d'œdème, de pus, de mucus et de l'état des organes adjacents sont établis. L'intervention est réalisée sous anesthésie locale, le médecin devant insérer dans la voie nasale un long tube de 2 à 4 mm d'épaisseur muni d'une caméra au bout, ce qui provoque des sensations désagréables et douloureuses chez l'enfant.

La radiographie, ainsi que l'examen numérique, sont actuellement à peine utilisés pour le diagnostic des végétations adénoïdes. Il est nocif pour le corps, ne donne pas une idée de la raison pour laquelle l’amygdale pharyngée est élargie et peut entraîner une déclaration inexacte du degré de son hypertrophie. Le pus ou le mucus accumulé à la surface des végétations adénoïdes ressemblera exactement à celles des végétations adénoïdes sur la photo, ce qui augmentera par erreur leur taille.

Lorsqu'il détecte une perte auditive chez l'enfant et une otite fréquente, le médecin examine la cavité de l'oreille et l'envoie à l'audiogramme.

Pour une évaluation réelle du degré d'adénoïdes, le diagnostic doit être posé pendant la période où l'enfant est en bonne santé ou a dépassé pas moins de deux à trois semaines à partir du moment de sa guérison après la dernière maladie (rhume, VRAI, etc.).

Traitement

La tactique de traitement des végétations adénoïdes chez l’enfant est déterminée par son degré, la gravité des symptômes, le développement de complications chez l’enfant. Des médicaments et de la physiothérapie ou une chirurgie (adénotomie) peuvent être utilisés.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement des végétations adénoïdes avec des médicaments est efficace pour le premier, moins souvent - le deuxième degré des végétations adénoïdes, lorsque leur taille n'est pas trop grande et qu'il n'y a pas de troubles prononcés de la respiration nasale libre. Au troisième degré, elle n'est réalisée que si l'enfant présente des contre-indications à l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes.

La pharmacothérapie vise à soulager l’inflammation, le gonflement, l’élimination du rhume, le nettoyage de la cavité nasale et le renforcement du système immunitaire. Les groupes de médicaments suivants sont utilisés pour cela:

  • gouttes vasoconstrictrices (galazoline, farmazolin, naphtyzinum, rinazoline, sanorin et autres);
  • antihistaminiques (diazoline, suprastine, loratadine, erius, zyrtec, phenistil);
  • vaporisateurs nasaux d'hormone anti-inflammatoire (flix, nasonex);
  • antiseptiques locaux, gouttes nasales (protargol, collargol, albutsid);
  • solutions salines pour le nettoyage de la morve et l'humidification de la cavité nasale (aigue-marine, marimer, quix, humer, nazomarin);
  • moyens de renforcer le corps (vitamines, immunostimulants).

Une augmentation de l'amygdale pharyngée chez certains enfants n'est pas causée par sa croissance, mais par un œdème provoqué par une réaction allergique du corps en réponse à certains allergènes. Ensuite, pour rétablir sa taille normale, seule une utilisation locale et systémique des antihistaminiques est nécessaire.

Parfois, les médecins peuvent prescrire des médicaments homéopathiques pour le traitement des végétations adénoïdes. Dans la plupart des cas, leur réception n'est efficace qu'en cas d'utilisation prolongée au cours du premier stade de la maladie et à titre préventif. Au deuxième et surtout au troisième degré des végétations adénoïdes, elles n'apportent généralement aucun résultat. Lorsque les végétations adénoïdes sont généralement prescrits des préparations en granulés "JOB-Kid" et "Adenosan", huile "Tuya-GF", spray nasal "Euphorbium Compositum".

Remèdes populaires

Les remèdes populaires pour les végétations adénoïdes ne peuvent être utilisés qu'après avoir consulté un médecin aux premiers stades de la maladie, sans aucune complication. Les plus efficaces sont le lavage de la cavité nasale avec une solution de décoctions d’écorce de chêne, de fleurs de camomille et de calendula, feuilles de eucalyptus au sel marin ou aux herbes, qui ont des effets anti-inflammatoires, antiseptiques et astringents.

Lorsque vous utilisez des herbes, gardez à l'esprit qu'elles peuvent provoquer une réaction allergique chez les enfants, ce qui aggravera encore le cours de la maladie.

Physiothérapie

La thérapie physique pour les adénoïdes est utilisée conjointement avec un traitement médical pour augmenter son efficacité.

Le plus souvent, on prescrit un traitement au laser aux enfants. Un traitement standard comprend 10 séances. 3 cours sont recommandés par an. Les rayons laser de faible intensité aident à réduire l'enflure et l'inflammation, normalisent la respiration nasale et ont un effet antibactérien. Cependant, cela ne s'applique pas seulement aux végétations adénoïdes, mais également aux tissus environnants.

En plus du traitement au laser, le rayonnement ultraviolet et l'UHF peuvent être appliqués sur la région nasale, la thérapie à l'ozone et l'électrophorèse avec des médicaments.

Des exercices utiles de gymnastique respiratoire, de cure thermale, de climatothérapie et de repos en mer sont également proposés aux enfants avec des végétations adénoïdes.

Vidéo: traitement de l'adénoïdite avec des remèdes maison

Adénotomie

L'élimination des végétations adénoïdes est le traitement le plus efficace contre l'hypertrophie du troisième degré de l'amygdale pharyngée lorsque la qualité de vie d'un enfant se dégrade considérablement en raison de l'absence de respiration nasale. L'opération est réalisée strictement selon les indications de manière planifiée sous anesthésie dans les conditions d'un hôpital pour malades hospitalisés du département ORL de l'hôpital pour enfants. Cela ne prend pas beaucoup de temps et, en l'absence de complications postopératoires, l'enfant est autorisé à rentrer chez lui le même jour.

Les indications pour l'adénotomie sont:

  • l'inefficacité de la pharmacothérapie à long terme;
  • inflammation des végétations jusqu'à 4 fois par an;
  • l'absence ou la difficulté significative de la respiration nasale;
  • inflammation récurrente de l'oreille moyenne;
  • déficience auditive;
  • sinusite chronique;
  • arrêtez de respirer pendant une nuit de sommeil;
  • déformation du squelette du visage et de la poitrine.

L'adénotomie est contre-indiquée si l'enfant a:

  • anomalies congénitales des palais durs et mous;
  • tendance accrue à saigner;
  • troubles sanguins;
  • maladie cardiovasculaire grave;
  • processus inflammatoire dans les végétations adénoïdes.

L'opération n'est pas réalisée pendant les épidémies de grippe et dans un mois après la vaccination prévue.

De nos jours, en raison de l'apparition d'une adénotomie à courte durée d'action pour l'anesthésie générale, les enfants sont presque toujours pratiqués sous anesthésie générale, évitant ainsi le traumatisme psychologique qu'un enfant subit lors de la procédure sous anesthésie locale.

La technique endoscopique moderne de retrait des adénoïdes a un faible impact, présente un minimum de complications, permet à un enfant de retrouver un mode de vie normal pendant une courte période et minimise le risque de rechute. Pour prévenir les complications postopératoires, il est nécessaire de:

  1. Prendre des médicaments prescrits par un médecin (gouttes nasales vasoconstricteurs et astringentes, antipyrétiques et analgésiques).
  2. Limitez l'activité physique pendant deux semaines.
  3. Ne pas manger de la nourriture solide consistance solide.
  4. Ne prenez pas de bain pendant 3-4 jours.
  5. Évitez l'exposition au soleil.
  6. Ne visitez pas les endroits bondés et les groupes d'enfants.

Vidéo: Comment l'adénotomie est effectuée

Complications adénoïdes

En l'absence de traitement opportun et adéquat, les végétations adénoïdes d'un enfant, en particulier des degrés 2 et 3, entraînent le développement de complications. Parmi eux se trouvent:

  • maladies inflammatoires chroniques des voies respiratoires supérieures;
  • risque accru d'infections respiratoires aiguës;
  • déformation du squelette maxillo-facial ("face adénoïde");
  • déficience auditive causée par les végétations adénoïdes obstruant l'ouverture du tube auditif dans le nez et une mauvaise ventilation de l'oreille moyenne;
  • développement anormal de la poitrine;
  • otite moyenne catarrhale et purulente fréquente;
  • troubles de la parole.

Les végétations adénoïdes peuvent entraîner un retard dans le développement mental et physique en raison d'un apport insuffisant d'oxygène au cerveau en raison de problèmes de respiration nasale.

Prévention

La prévention des végétations adénoïdes est particulièrement importante chez les enfants sujets aux allergies ou ayant une prédisposition héréditaire à l’apparition de cette maladie. Selon le pédiatre E. O. Komarovsky, pour prévenir l'hypertrophie de l'amygdale pharyngienne, il est très important de laisser à l'enfant le temps de retrouver sa taille après une infection respiratoire aiguë. Pour ce faire, après la disparition des symptômes de la maladie et l’amélioration du bien-être de l’enfant, vous ne devez pas vous rendre à la maternelle le lendemain, mais restez à la maison pendant au moins une semaine et marchez activement à l’extérieur pendant cette période.

Les mesures de prévention des végétations adénoïdes comprennent les sports qui favorisent le développement des organes respiratoires (natation, tennis, athlétisme), les promenades quotidiennes, le maintien d'une température et d'un taux d'humidité optimaux dans l'appartement. Il est important de manger des aliments riches en vitamines et en micro-éléments.

Inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants: traitement

✓ Article vérifié par un médecin

Dans les années quatre-vingt du siècle dernier, l'expression "enfants souvent malades" est apparue dans la médecine russe. Il s'agit d'un groupe d'enfants présentant une incidence élevée d'ARVI.

Beaucoup d'enfants fréquemment malades souffrent de maladies chroniques du nasopharynx, notamment d'adénoïdite (inflammation des végétations adénoïdes). Cette maladie est une violation de la microbiocénose nasale du pharynx, ce qui a pour conséquence que le corps de l’enfant devient moins résistant aux infections respiratoires.

Inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants: traitement

Quelle est l'inflammation adénoïde (adénoïdite)

Les adénoïdes sont des formations constituées de tissu lymphoïde. Ils sont également appelés amygdales pharyngiennes. Ces zones du nasopharynx sont impliquées dans la production d'immunoglobulines. Les amygdales pharyngées se forment pendant le développement prénatal de l'enfant, mais ce n'est qu'après la naissance qu'elles commencent à exercer une fonction de barrière. C'est un élément essentiel du système immunitaire du nasopharynx.

C'est important! La charge maximale que les végétations adénoïdes reçoivent dans la période allant de un à trois ans. À ce moment-là, le cercle social de l’enfant s’élargit, son immunité est confrontée à un nombre considérable de virus et de bactéries. À cet égard, les végétations adénoïdes commencent à augmenter. Ils atteignent leur plus grande taille d’environ quatre à cinq ans, puis commencent à diminuer progressivement. Chez un adulte, ils sont à peine perceptibles.

Les végétaux adénoïdes ne peuvent pas s’acquitter de leur tâche, ce qui a pour conséquence que l’enfant souffre constamment de maladies respiratoires. Cela est favorisé par l’immaturité du système immunitaire de l’enfant. Les processus inflammatoires constants dans le corps inhibent également le système immunitaire, un cercle vicieux se forme.

Inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants

Alors que la membrane muqueuse du nasopharynx commence à produire de plus en plus d’antigènes viraux-bactériens, les végétations adénoïdes se dilatent. Le diagnostic d'hypertrophie des végétations adénoïdes est posé lorsque survient une hypertrophie pathologique des tissus adénoïdes, qui affecte l'état du nasopharynx et de la cavité de l'oreille moyenne. Dans ce cas, les végétations adénoïdes violent la respiration et deviennent des accumulateurs de bactéries pathogènes. Sur leur surface staphylocoques, pneumocoques, streptocoques persistent. Tous ces microorganismes peuvent causer des problèmes respiratoires.

Forme aiguë et chronique

L'adénoïdite aiguë est un processus inflammatoire des adénoïdes associé à une infection du rhinopharynx. Cette maladie ne dure généralement pas plus d'un mois.

L'adénoïdite chronique se développe en raison d'une altération des processus immunitaires au niveau des amygdales pharyngiennes. On considère l'inflammation chronique des végétations adénoïdes, qui dure plus de deux mois de suite et se répète plusieurs fois au cours de l'année. Des critères stricts divisant les formes aiguës et chroniques de l'adénoïdite n'existent pas dans la science moderne.

L'adénoïdite empêche l'enfant de mener une vie bien remplie. Un enfant malade a de la difficulté à respirer par le nez, souvent tousse et se mouche, prend l'habitude de respirer par la bouche, sa parole devient nasale.

C'est important! Dans les cas avancés, un «visage adénoïde» se forme chez les enfants. Ses traits distinctifs sont le gonflement du visage, des cercles sous les yeux, la bouche ouverte, la lèvre supérieure raccourcie. Une inflammation régulière des amygdales pharyngiennes peut entraîner une otite moyenne récurrente. L'une des complications les plus dangereuses est la perte auditive.

Causes de l'hypertrophie adénoïde

La cause la plus fréquente d'inflammation aiguë des végétations adénoïdes est l'infection (le plus souvent virale). Si un enfant a une adénoïdite chronique, il peut être difficile d'identifier le principal facteur.

Les facteurs pouvant provoquer une inflammation et une hypertrophie des végétations adénoïdes comprennent:

  • l'allergie;
  • charge virale élevée;
  • situation environnementale défavorable;
  • immunité réduite;
  • microflore pathogène dans la cavité nasale et le larynx;
  • mauvaise ventilation du nasopharynx.

Les causes du développement de la pathologie de l'amygdale pharyngée

Habituellement, chez les enfants présentant une hypertrophie chronique des végétations adénoïdes, des épisodes fréquents de maladies virales respiratoires aiguës sont observés. L'augmentation de la charge d'antigènes viraux perturbe l'équilibre du système immunitaire et ne permet donc pas à l'enfant de sortir du cercle vicieux des maladies.

Le mécanisme de l'effet négatif des virus sur les végétations adénoïdes repose sur la propriété du virus de violer l'intégrité de l'épithélium de l'amygdale, ce qui explique la formation de zones vulnérables. Plus un enfant est malade, plus son rhinopharynx résiste aux infections.

Attention! Les allergies provoquent souvent une inflammation chronique des végétations adénoïdes. Les réactions allergiques dans la membrane muqueuse des végétations adénoïdes déclenchent la croissance et l'inflammation des tissus. Les enfants souffrent généralement des effets des irritants domestiques (acariens, champignons, moisissures, poussières).

Quelle est la cause de l'inflammation adénoïde

Les conditions écologiques affectent également les propriétés de barrière du nasopharynx. Les enfants vivant dans les grands centres industriels souffrent plus souvent d’adénoïdite que les habitants des zones rurales.

Les symptômes

L'hypertrophie adénoïde est l'une des causes courantes de difficulté à respirer par le nez. Les problèmes de respiration nasale se manifestent sous la forme des symptômes suivants:

  • respiration par la bouche;
  • ronflement nocturne;
  • voix nasale;
  • écoulement muqueux du nez.

La perturbation de la respiration en position horizontale avec le temps entraîne une pathologie aussi dangereuse que l'apnée obstructive du sommeil. Le ronflement «normal» ne peut pas non plus être considéré comme un phénomène sans danger, car il indique la difficulté du système respiratoire pendant le sommeil. Au fil du temps, l’enfant commence à dormir, il souffre de troubles de la mémoire, d’altération de la mémoire et de l’attention.

De plus, le passage à la respiration par la bouche réduit les propriétés protectrices du nasopharynx. Les voies respiratoires avec ce type de respiration sont exposées au froid, à des particules irritantes, à des bactéries et à des virus.

L'inflammation des végétations peut également se manifester par la toux. Le mucus des végétations adénoïdes enflammées passe dans le larynx et les cordes vocales. En conséquence, l'enfant tousse par réflexe. La thérapie antitussive dans ce cas ne aide pas.

Méthodes de traitement

La médecine moderne n'a pas développé la méthode idéale pour le traitement de l'adénoïdite. Les enfants sont traités de manière conservatrice ou chirurgicale. Chacune d'elles présente des avantages et des inconvénients: le fait de retarder le traitement médicamenteux peut aggraver l'état de l'enfant et que l'opération comporte un risque de complications.

Attention! L'adénoïdite n'est pas toujours une indication chirurgicale. L'otorhinolaryngologist choisit une méthode de traitement basée sur plusieurs facteurs. Il prend en compte si l'enfant présente des complications dangereuses d'adénoïdite (otite moyenne, apnée du sommeil, etc.) et dans quelle mesure les végétations adénoïdes envahissent la fonction respiratoire.

Il n'y a pas de normes strictes dans le traitement de l'adénoïdite. Quelle que soit la cause de la maladie, celle-ci doit être complexe.

Méthodes de traitement conservateur de la pathologie des amygdales pharyngiennes

Le traitement conservateur de l'hypertrophie adénoïde comprend les domaines suivants:

  • lavage et irrigation du nasopharynx;
  • traitement anti-inflammatoire;
  • antibiothérapie;
  • immunothérapie;
  • phytothérapie;
  • thérapie homéopathique;
  • physiothérapie.

En cas d'infections virales respiratoires aiguës, le traitement de l'adénoïdite doit être symptomatique. Il est généralement nécessaire d’utiliser une grande quantité de médicaments et de procédures, ce qui entraîne de nombreux effets secondaires.

Des médicaments

Le traitement de l’adénoïdite a pour objectif principal le traitement anti-inflammatoire. Les anti-inflammatoires les plus efficaces sont les glucocorticoïdes. Un exemple d'un tel outil est le spray nasal de furoate de mométasone, qui peut être utilisé dans le traitement de l'adénoïdite chez les enfants et les adultes.

Préparations pour le traitement des végétations adénoïdes

La deuxième place est la thérapie antibactérienne. La microflore bactérienne joue souvent un rôle de premier plan dans l’exacerbation de l’inflammation chronique des végétations adénoïdes. Dans le cas d'une forme non compliquée de la maladie, l'ingestion d'antibiotiques est inutile et la préférence est donnée aux préparations topiques. Les antibactériens topiques sous forme de sprays nasaux sont largement utilisés: Isofra, Polydex avec phényléphrine.

La composition du spray Isofra est dirigée contre les bactéries les plus courantes qui causent une inflammation chronique des végétations adénoïdes. Il est très sûr, il peut être utilisé dans le traitement des nouveau-nés. La durée du traitement ne doit pas dépasser sept jours.

Polydex avec phényléphrine combine un composant antibactérien et des glucocorticoïdes, grâce à quoi ce spray réduit rapidement l'inflammation. Il peut être utilisé en monothérapie dans les premiers jours du développement d'un ARVI. Ce médicament ne peut pas être utilisé plus de 7 à 10 jours. Il ne convient pas aux enfants de moins de 2,5 ans.

Médicaments pour le traitement des végétations adénoïdes. Partie 2

En pédiatrie domestique, on a utilisé une solution d'argent (Protargol), utilisée sous forme de gouttes nasales. Il est efficace dans le traitement des maladies du nez et de la gorge, a un effet astringent, élimine les poches. Le médicament aide à réduire le tissu envahi par les amygdales pharyngiennes et la quantité de mucus sécrétée.

En outre, l'argent ayant une propriété antiseptique, son utilisation contribue à réduire le nombre d'autres médicaments. Protargol devrait être appliqué dans les cinq à sept jours.

Aérosols et aérosols pour le traitement des végétations adénoïdes

Lavage nasal

Les enfants souffrant d'inflammation des végétations adénoïdes doivent suivre des procédures d'hygiène pour la cavité nasale et le nasopharynx, qui doivent être effectuées quotidiennement. Ils consistent à laver le nez et le pharynx avec une solution saline isotonique ou une solution de sels minéraux d’eau de mer. La procédure doit être répétée au moins deux ou trois fois par jour.

Ce type de thérapie permet d’éliminer une quantité importante de bactéries, virus, allergènes, particules irritantes de la membrane muqueuse du nez et de la gorge. Ainsi, la principale cause d'inflammation est éliminée. Lors de l’exacerbation de la maladie, le nez doit être lavé au moins cinq à six fois par jour.

Pour un usage domestique, les pharmacies proposent les produits suivants:

Méthodes de lavage nasal avec Aqualo pour enfants et adultes

La plupart de ces fonds sont constitués d’eau de mer stérile. Les exceptions sont les médicaments tels que le dauphin - c'est du sel de mer qui doit être dilué avec de l'eau et du salin - c'est une solution à base de soude. Avec le médicament, le consommateur obtient le dispositif le plus simple pour se laver le nez.

C'est important! Chez les enfants de moins de cinq ans, la procédure doit être effectuée avec une extrême prudence, car à cet âge, la trompe d'Eustache est très courte et large. Les liquides contenant du mucus et du pus du nasopharynx peuvent pénétrer dans l'oreille moyenne et provoquer une otite. Le bébé devrait bien moucher le contenu du nez.

Recommandations pour le traitement de l'enfant

Physiothérapie

Il existe un large éventail de procédures physiothérapeutiques efficaces dans le traitement de l'adénoïdite:

  • électrophorèse médicale;
  • UHF-thérapie;
  • traitement par darsonval;
  • OVNI
  • Procédures MWT;
  • Procédure EHF;
  • thérapie par ultrasons;
  • traitement au laser;
  • inductothermie.

Méthode chirurgicale

Si les médecins soviétiques ne possédaient qu'une seule technique d'adénotomie, ce qui implique l'intervention la plus radicale, il existe une variété de techniques dans la chirurgie moderne.

Les experts sont enclins à penser que le rôle physiologique des végétations adénoïdes doit être pris en compte et non complètement supprimé. Avec une adénotomie partielle, le tissu adénoïde n'est que partiellement retiré. Cela aide à rétablir la respiration nasale de l'enfant d'une manière moins traumatisante.

Le retrait des végétations adénoïdes est possible sous anesthésie générale ou locale. L'anesthésie générale est préférable car elle permet d'immobiliser complètement l'enfant et d'effectuer l'opération à l'aide d'un endoscope. Les chirurgiens modernes ont été en mesure de contrôler visuellement le champ opératoire, la méthode "à l'aveugle" est de moins en moins utilisée.

La norme internationale uniforme pour cette opération inclut l’utilisation d’une anesthésie générale et d’une méthode d’intervention contrôlée visuellement. L'anesthésie locale est très rarement utilisée car elle ne protège pas l'enfant de la réaction de stress.

Les techniques et les outils pour l'adénotomie sont divers:

  • dispositifs à ondes radio;
  • coagulation par plasma froid;
  • thérapie au laser;
  • système de rasoir.

Aucun type d’opération ne garantit que les tissus des végétations adénoïdes ne repousseront pas. Quelle que soit la méthode d’intervention chirurgicale, des complications sont possibles: scalper les tissus du pharynx, lésion du palais mou, saignements.

Vidéo - Adénoïdes

Supprimer ou ne pas supprimer?

Les parents d'un enfant souffrant d'adénoïdite chronique doivent souvent faire face à des opinions divergentes de la part des médecins. Certains experts insistent sur l'élimination des végétations adénoïdes, d'autres suggèrent de s'en tenir à un traitement conservateur.

Adénoïdes

Si un enfant souffre souvent de rhumes, de ronflements dans un rêve ou de respirations buccales, il est nécessaire de réduire son rendez-vous pour l'ENT, car la cause peut être des végétations adénoïdes. Pour voir le problème simplement en regardant dans la gorge du bébé, ce ne sera pas possible, seul le médecin peut effectuer l'examen à l'aide d'instruments de diagnostic spéciaux, il prescrira le traitement nécessaire, compte tenu du degré de négligence de la maladie.

La végétation adénoïde chez les enfants est une maladie courante. Le plus souvent, des problèmes de végétations adénoïdes surviennent chez les enfants de 3 à 7 ans. Mais ces dernières années, les cas de survenue de la maladie chez les enfants de moins de 3 ans sont de plus en plus courants.

Quels sont les végétations adénoïdes?

Dans l'anneau pharyngé de tout enfant, il y a 6 amygdales, dont 4 paires et 2 solitaires? nasopharyngeal et roseau. Les adénoïdes sont appelés amygdales nasopharyngées du tissu lymphoïde élargi, situées à l'arrière du pharynx. Le tissu lymphoïde de l’anneau pharyngé fait partie du système immunitaire et vise à neutraliser les micro-organismes nuisibles.

Au cours de la période de la maladie, quelle que soit sa cause, le tissu lymphoïde commence à augmenter, de sorte que le corps crée plus d'espace pour la destruction des microorganismes pathogènes. Après la guérison, les amygdales reviennent progressivement à la normale, mais si la maladie se prolonge ou si elle se reproduit souvent, le tissu lymphoïde élargi peut devenir enflammé.

Le rôle des végétations adénoïdes dans la santé du bébé est important. Par conséquent, les experts ne cherchent pas à supprimer les amygdales élargies et tentent de résoudre le problème par des méthodes conservatrices. Il est important de préserver et de renforcer la santé des enfants et, comme le notent les experts, dans la plupart des cas après le retrait précoce des végétations adénoïdes (environ 3 à 5 ans), les enfants commencent à tomber malades beaucoup plus souvent. Pour cette raison, la chirurgie des végétations adénoïdes enflammées n’est pratiquée qu’en dernier recours, lorsque les végétations adénoïdes élargies constituent une menace pour la santé du bébé.

Développement des végétations adénoïdes

L'hypertrophie adénoïde ne survient que pendant les périodes de rhume, de grippe ou de maladies infectieuses affectant le nasopharynx chez un enfant en bonne santé, doté d'un système immunitaire fort. Avec le développement normal de l'enfant, les amygdales de l'anneau pharyngé commencent à diminuer d'environ 8 ans. À l'âge de 13-14 ans, lorsque le nasopharynx est reconstruit et acquiert une structure adulte, les végétations adénoïdes deviennent pratiquement invisibles et ne causent plus de problèmes à l'avenir.

L'hypertrophie des végétations adénoïdes peut causer beaucoup de problèmes aux enfants ayant une faible immunité et conduire à l'apparition de maladies graves, devenant dangereuse pour la santé et causant de nombreuses complications. Il est important de surveiller l’état des végétations adénoïdes au cours de la période de toute maladie conduisant à leur augmentation.

Souvent, diverses maladies auto-immunes, certains types d'allergies, ainsi que des pathologies chroniques du nez et de l'oropharynx, accompagnées d'un œdème grave et d'une inflammation des muqueuses, conduisent au développement de végétations adénoïdes.

Diagnostics

La médecine moderne dispose d'un nombre suffisant de méthodes pour diagnostiquer des maladies telles que les végétations adénoïdes du nez chez les enfants de tout âge.

Le diagnostic des végétations adénoïdes chez les enfants est le suivant:

  1. Historique et examen des symptômes existants, à savoir: la présence de température, le ronflement pendant le sommeil, la respiration nasale, le nez, les maux de gorge, la surdité, les pertes purulentes, les modifications de la structure faciale du type adénoïde la bouche).
  2. Réaliser la rhinoscopie antérieure et postérieure à l'aide d'un miroir spécial.
  3. Inspection visuelle de la cavité buccale.
  4. Examen endoscopique de l'oropharynx à l'aide de sondes spéciales.
  5. Radiographie du nasopharynx. La procédure permet non seulement d’étudier l’état des végétations adénoïdes, de déterminer leur degré de développement, mais également d’exclure la présence d’une sinusite présentant des symptômes similaires.
  6. Frottis de la surface des végétations adénoïdes envahies. Sa clôture est réalisée avec un cours prolongé de la maladie, des récidives fréquentes d'adénoïdite, ainsi que dans les cas où la cause de la maladie devient une allergie. L'analyse permet de déterminer non seulement la composition de la microflore, mais également sa sensibilité à certains médicaments.

Degrés adénoïdes

Les médecins distinguent trois principaux degrés d'adénoïdes chez les enfants:

Traitement

En médecine officielle, il n'y a pas de concept d'adénoïdes du quatrième degré. Le troisième degré des végétations adénoïdes est caractérisé par le remplissage complet de la région nasopharyngée par un tissu lymphoïde envahi et il n’ya pas de place pour la croissance, les adénoïdes hypertrophiés ne peuvent pas sortir de cet espace.

Les méthodes de traitement conservateur des végétations adénoïdes sont différentes, mais la désignation d’un traitement spécifique ne peut être effectuée que par un médecin après un examen complet.

Le médecin peut prescrire les médicaments et les procédures suivants:

  • gouttes nasales dans le nez avec des végétations adénoïdes, des sprays;
  • des solutions pour le lavage du nez et de l'oropharynx, qui ont pour but de fournir une hydratation supplémentaire des muqueuses, d'éliminer le gonflement des tissus et de réduire l'inflammation des adénoïdes;
  • effectuer des inhalations avec l'utilisation de solutions thérapeutiques et d'huiles essentielles;
  • physiothérapie pour les végétations adénoïdes chez les enfants;
  • des exercices de respiration spéciaux qui aideront l'enfant à apprendre à mieux respirer et à fournir au corps une quantité suffisante d'oxygène;
  • lubrification de la cavité nasale avec des pommades et solutions spéciales, telles que l'huile d'argousier ou la teinture de propolis, qui ont un effet anti-inflammatoire.

Récemment, les médecins prescrivent de plus en plus de spray nasal Avamys pour les végétations adénoïdes chez les enfants. Le médicament en raison de sa composition spéciale est capable d'éliminer rapidement l'inflammation des végétations adénoïdes et le gonflement des muqueuses nasales, mais est un agent hormonal.

Les médecins affirment que l'utilisation d'Avamys dans le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants est parfaitement sûre, mais n'explique pas toujours l'importance de l'utilisation correcte du médicament. Une mauvaise utilisation, ainsi que le non-respect du dosage du médicament Avamys, peuvent avoir de nombreuses conséquences désagréables et dangereuses.

Parmi les antiseptiques, Miramistin est le plus souvent recommandé pour les végétations adénoïdes chez les enfants. Il a une action anti-inflammatoire et antimicrobienne.

Un autre médicament populaire est Derinat chez les enfants avec des végétations adénoïdes. Il est absolument sans danger et approuvé pour une utilisation même chez les nouveau-nés.

La médecine traditionnelle recommande le traitement de l'inflammation adénoïde: huile de thuya, miel naturel, herbes médicinales, propolis, huile de citron et autres agrumes, préparations à base d'aloès, huile de rose musquée et d'argousier. Les gouttes naturelles dans les végétations adénoïdes doivent être utilisées avec prudence, car une réaction allergique peut survenir.

On obtient d’excellents résultats en soulageant l’état en se gargarisant occasionnellement et en lavant la cavité nasale avec une solution saline et des solutions de soude, une décoction d’herbes. Les huiles essentielles peuvent lubrifier les amygdales enflammées et effectuer des inhalations basées sur celles-ci.

Appliquer des remèdes populaires est possible uniquement après avoir consulté un médecin, car beaucoup d'entre eux peuvent provoquer des allergies.

Dans des cas exceptionnels, lorsque le traitement conservateur des végétations adénoïdes ne donne pas les résultats nécessaires et que la maladie continue de progresser, une intervention chirurgicale est effectuée.

Il convient de rappeler que le schéma thérapeutique du traitement des végétations adénoïdes doit être choisi exclusivement par le médecin.

Conséquences d'un traitement tardif

L'absence de traitement rapide des végétations adénoïdes est source de nombreuses complications, notamment:

  1. La progression de la maladie, une augmentation de son degré.
  2. Détérioration ou perte de l'audition.
  3. Rhumes fréquents.
  4. Transition de la maladie à la forme chronique de l'adénoïdite.
  5. Altération de la mémoire due à un apport insuffisant en oxygène au cerveau.
  6. Trouble de la parole, changement de voix et son timbre.
  7. La survenue fréquente d'otites.
  8. Occurrence périodique de maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures, telles que laryngite, pharyngite, amygdalite, trachéite, bronchite, pouvant rapidement se transformer en une forme chronique.
  9. L'apparition de la toux adénoïde.

Prévention

Il est beaucoup plus facile de prévenir l'inflammation des végétations que de guérir. Les mesures prophylactiques comprennent le traitement rapide du rhume et des maladies infectieuses, le durcissement des procédures, les promenades quotidiennes au grand air, le sport. Il est important de renforcer le système immunitaire du bébé afin de lui fournir une nutrition complète et appropriée, contenant toutes les vitamines et les oligo-éléments nécessaires.

Et bien sûr, vous devez éviter tout contact avec des personnes présentant des infections respiratoires aiguës, des infections virales respiratoires aiguës, un rhume ou une grippe, ainsi que toute autre maladie infectieuse ou virale affectant les voies respiratoires supérieures.

Quelle est l'augmentation dangereuse d'adénoïdes chez les enfants?

Les végétations enflammées chez les enfants leur causent beaucoup d’anxiété, car elles gênent le processus de respiration et peuvent provoquer une fatigue et une nervosité accrues. La tâche des parents est considérée comme une surveillance régulière de la santé de l’enfant et un traitement rapide des maladies naissantes.

Pourquoi les végétations adénoïdes sont-elles enflammées?

Les adénoïdes sont le tissu lymphatique du nasopharynx pédiatrique, qui sert de barrière à l'entrée de virus dangereux, assurant la fonction protectrice de l'organisme. Ces services fonctionnent jusqu'à 7-10 ans, après quoi, dans la plupart des cas, ils commencent à diminuer et à 18 ans, à disparaître complètement.

Les causes d'inflammation des végétations adénoïdes peuvent être multiples. En voici les principales:

  • traumatisme à la naissance ou luxation d'organes chez un enfant, reçue au cours du processus d'accouchement;
  • ecchymoses et blessures du nasopharynx contractées au cours d'une activité vitale;
  • réactions allergiques conduisant à une irritation de la muqueuse nasopharyngée;
  • prédisposition génétique;
  • maladies infectieuses fréquentes, accompagnées de nez qui coule, de toux et d'éternuement;
  • l'impact négatif des médicaments utilisés;
  • environnement écologique défavorable.

Ces facteurs, ainsi que d’autres facteurs, peuvent provoquer une inflammation des amygdales nasopharyngées chez les enfants; essayez donc, si possible, de minimiser leur impact sur votre enfant.

Le degré d'inflammation des végétations adénoïdes

Selon la prévalence de la lésion, les végétations adénoïdes peuvent subir trois degrés d’inflammation:

  • premier degré - marqué par une légère gêne lors de la respiration, qui se manifeste exclusivement pendant le sommeil;
  • symptômes du deuxième degré de la maladie - ronflement régulier la nuit et difficulté à respirer par le nez pendant la journée;
  • le troisième degré se manifeste par le blocage presque complet du nasopharynx, raison pour laquelle il est difficile pour le bébé de respirer avec le nez; il effectue donc des mouvements respiratoires par la bouche.

Le traitement de la maladie doit commencer dès que possible - dès l'apparition des premiers symptômes d'inflammation. Déterminer la maladie évolutive peut être fondée sur les motifs suivants:

  • écoulement nasal apparaît, au début ils peuvent être transparents, finissant par acquérir une teinte verdâtre;
  • On observe évidemment des difficultés notables de respiration par le nez, le bébé chez qui les adénoïdes sont élargies garde la bouche ouverte presque tout le temps;
  • le timbre de la voix du bébé est perturbé, des problèmes d’audition sont remarqués;
  • souvent, l’enfant n’a pas l’ambiance, il n’est pas attentif, se fatigue rapidement et ne fait pas beaucoup d’activité en jouant;
  • il y a une forte toux ou éternuement le matin.

S'il y a des symptômes d'une maladie qui commence chez un enfant, cela devrait être un stimulus immédiat pour agir, car au stade initial de la maladie, l'inflammation peut être prévenue à la racine et la forme commencée sera beaucoup plus difficile à guérir.

Prévention et traitement des végétations adénoïdes enflammées chez les enfants

Lorsque les premiers symptômes d'inflammation des végétations adénoïdes sont révélés, le bébé doit être présenté au médecin. Chez les bébés les plus jeunes, le degré d’élargissement des amygdales est déterminé par les doigts au toucher. Pour un enfant plus âgé, vous pouvez utiliser un miroir avec endoscope ou un examen rhinoscopique du nasopharynx qui ne nuit pas à la santé du bébé. Dans de très rares cas, les végétations adénoïdes sont étudiées à l'aide de rayons X, mais la désignation d'une telle étude nécessite de bonnes raisons.

Bien entendu, il est plus facile de prévenir la maladie que de la soigner chez les enfants. C’est pourquoi la prévention de l’inflammation des végétations adénoïdes est considérée comme le moyen le plus efficace de lutter contre ce problème. Comme méthodes préventives sont utilisées:

  • durcissement - les plus petits enfants ne doivent pas être exposés à de basses températures, mais il est simplement nécessaire de faire périodiquement des bains d'air dans une pièce fraîche. Mais les enfants plus âgés peuvent être aspergés d'eau fraîche pendant le bain, réduisant progressivement le degré de liquide;
  • le traitement rapide des rhumes préviendra le développement de processus inflammatoires, à cause desquels les végétations adénoïdes ne se développeront pas activement;
  • fortification active, en particulier pendant la saison froide, grâce à laquelle le corps reçoit les nutriments nécessaires et produit des anticorps pour lutter contre les virus;
  • La prophylaxie avec des médicaments convient à n’importe quel moment de l’année. Grâce à la prise en temps voulu des produits pharmaceutiques, les végétations adénoïdes conservent leur taille et leur forme. Cependant, l’usage fréquent de médicaments est inacceptable pour le corps de l’enfant.

Si les végétations sont déjà gravement enflammées, le traitement est effectué de l’une des deux manières suivantes:

  • traitement conservateur - il est possible de guérir les adénoïdes enflammés chez les enfants à l'aide de médicaments associés à des procédures de physiothérapie. En plus des pilules, des aérosols et des sirops, le médecin vous prescrira l'inhalation, le chauffage et l'irradiation laser. L'exposition au laser vous permet d'éliminer rapidement et sans douleur l'inflammation, de soulager les irritations et de réduire la libération de liquide par le nasopharynx. Par conséquent, sous l'influence de telles procédures, les végétations adénoïdes retrouvent leur taille normale dès que possible;
  • Le traitement chirurgical est l'ablation chirurgicale des amygdales élargies sous anesthésie générale. On a recours à la chirurgie dans les cas les plus extrêmes, lorsqu'il n'était pas possible de guérir les enfants avec des médicaments. Il est à noter que la procédure est effectuée avec une perte de sang minimale et prend un peu de temps, et la période de récupération après la chirurgie ne dure que quelques jours. Après le retrait des végétations adénoïdes, dans la plupart des cas, les infections virales aiguës des voies respiratoires et les rhumes cessent, nous pouvons donc dire que le traitement chirurgical donne le résultat maximum.

Activités à domicile pour le traitement des végétations adénoïdes inflammatoires

En plus des procédures médicales et des médicaments prescrits pour une élimination rapide et réussie de la maladie, il est recommandé de faire des exercices spéciaux pour le nasopharynx:

  • suggérer aux miettes, serrant alternativement les narines droite et gauche, de faire plusieurs respirations par le côté libre du nez. Cette technique remplit le corps avec un manque d'oxygène et soulage les symptômes de la congestion nasale.
  • l'exercice suivant - respiration fréquente avec deux narines pendant 10-15 secondes;
  • à la fin de la gymnastique, le bébé doit prendre de l'eau dans sa bouche et, sans l'avaler, essayer quelques secondes pour faire du bruit. Cela vous permet de purger le nasopharynx et facilite la respiration.

Ces exercices simples peuvent être effectués à titre de prophylaxie de l'inflammation des végétations adénoïdes. Ils aident également à restaurer le nasopharynx des enfants après une intervention chirurgicale. C’est important: avant le début des cours, il est impératif de dégager le nez du bébé du mucus accumulé, sinon les exercices ne fonctionneront pas. Des exercices réguliers pour le nez renforcent les muscles respiratoires et rétablissent la respiration, ne sous-estimez donc pas son utilité.

Pour laver le nez du mucus et d'autres sécrétions, vous pouvez utiliser non seulement les remèdes des pharmaciens, mais également de nombreuses recettes populaires qui ont également un effet curatif:

  • La solution habituelle eau-sel peut être utilisée à la place de l’AquaMaris, elle est injectée dans les narines de l’enfant avec une seringue jetable sans aiguille ou avec une petite seringue. Si vous avez un vaporisateur pour enfants, il est très pratique de l’utiliser, car il existe un distributeur;
  • le traitement de l'inflammation est possible avec l'aide d'une tisane à base de camomille, de sauge et d'écorce de chêne. Les fleurs sèches sont prises dans un rapport de 1 cuillerée à soupe par tasse d’eau bouillante; le bouillon obtenu doit être égoutté et injecté dans le nez de l’enfant pour un couple de gouttelettes;
  • éliminer les premiers symptômes d'inflammation du nez sera Kalanchoe jus, dilué dans des proportions égales avec de l'eau pure.

De nombreuses décoctions d’herbes et d’ingrédients naturels ont des propriétés anti-inflammatoires et désinfectantes. Vous pouvez donc utiliser des remèdes traditionnels, en plus des médicaments pour le traitement des enfants, mais il est préférable de consulter votre médecin avant de prendre des réactions allergiques.

Quel est le degré de dangerosité des végétations adénoïdes enflammées chez les enfants?

Toute maladie se déclarant chez un enfant plus jeune doit être traitée de manière définitive, car le virus présent dans le corps peut causer de nombreux problèmes à l'avenir. Si vous ne traitez pas les végétations adénoïdes enflammées, cela peut avoir des conséquences si pitoyables:

  • le corps ne recevra pas assez d'oxygène, ce qui explique pourquoi une probabilité élevée de retard dans le développement psychologique des enfants est possible;
  • la formation de la mauvaise morsure, qui contribuera à l'ouverture constante de la bouche du bébé. En conséquence, chez les enfants, les traits du visage peuvent changer et s’infléchir avec le temps;
  • l'irritabilité et la fatigue chronique transformeront progressivement l'enfant d'une personne active et gaie en un caprice apathique et nerveux;
  • des difficultés respiratoires peuvent causer une perte de mémoire et un développement mental faible.

Comme on peut le constater, le traitement négligent des végétaux adénoïdes chez l’enfant peut entraîner des problèmes irréparables. La santé de votre enfant doit donc toujours faire l’objet d’une attention accrue.

Inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants: traitement et prévention

Les végétaux adénoïdes chez les enfants sont assez souvent enflammés, et si les parents savent comment agir correctement dans cette situation, l'enfant souffrira de la maladie sans complications. Notre article parlera des caractéristiques de cette maladie, des méthodes de traitement et de prévention.

Caractéristiques de l'inflammation des végétations adénoïdes chez les enfants

Les végétaux adénoïdes chez les enfants deviennent souvent enflammés, et cela pour un certain nombre de raisons. Mais avant de les considérer, vous devez comprendre les caractéristiques de cette maladie.

Les végétations adénoïdes ne sont rien d'autre qu'une amygdale pharyngienne élargie. Cet organe est constitué de tissu lymphoïde, il a donc la capacité de s’étendre et d’augmenter sa taille. En raison de ce changement dans les amygdales, la respiration nasale est altérée, car les végétations adénoïdes constituent un obstacle important à la pénétration d’air dans le nez. L'enfant commence à respirer par la cavité buccale, ce qui entraîne des processus inflammatoires:

  • dans le pharynx (maux de gorge);
  • dans le larynx (laryngite);
  • dans la trachée (trachéite);
  • dans les bronches (bronchite);
  • dans les poumons (pneumonie).

L’apparition de ces maladies est due au fait que l’air pénètre dans les voies respiratoires par le nez sans traitement, sans nettoyage, sans réchauffement et sans l’humidité nécessaire.

Dans le même temps, le nez, qui cesse de respirer, en souffre également. Des changements indésirables se produisent également dans celui-ci:

  1. Il y a la stagnation.
  2. La membrane muqueuse des voies nasales gonfle.
  3. Il y a un long nez qui coule.
  4. La sinusite se développe.

En outre, l'inflammation des amygdales pharyngiennes affecte également l'audition, tout comme les tubes auditifs, ce qui entraîne également une otite moyenne.

Causes de l'inflammation adénoïde et ses manifestations chez les enfants

L'inflammation des végétations adénoïdes est le plus souvent observée chez les enfants âgés de trois à sept ans, mais se produit parfois même chez l'adulte. Il a un certain nombre de raisons, en fonction de ce qui est déterminé et de la forme du processus inflammatoire.

  1. SRAS ou infection virale respiratoire aiguë - apparaît à la suite d'une hypothermie excessive du corps de l'enfant, ainsi que d'une immunité affaiblie. Cette infection, touchant le nasopharynx, se transforme souvent en une forme bénigne de végétations adénoïdes. Si pour commencer le traitement, la forme facile passera rapidement en aiguë. Cette forme a plusieurs degrés d'augmentation de la taille des végétations adénoïdes:
    • le premier - les amygdales recouvrent la partie supérieure du septum osseux du nez - vomer;
    • les deuxièmes amygdales modifiées recouvrent les 2/3 du septum nasal;
    • le troisième - les végétations adénoïdes ferment presque le vomer.
  2. Exposition à divers virus et bactéries pathogènes responsables de la grippe, de la rougeole, de la scarlatine et de la coqueluche. Ces maladies provoquent une forme aiguë d'inflammation des végétations adénoïdes, qui peut devenir chronique.
  3. La forme chronique de l'inflammation des végétations adénoïdes peut se développer en raison de l'inflammation bénigne et de la forme aiguë de cette maladie. Les raisons de son apparition sont les suivantes:
    • forme bénigne ou aiguë d'adénoïdes sous-traitée;
    • système immunitaire affaibli;
    • l'avitaminose;
    • mauvaise garde d'enfants.

La forme chronique se distingue par le fait qu’une rechute survient à la moindre hypothermie du corps de l’enfant ou lors d’un rhume. C'est-à-dire que les amygdales commencent, enflammées, à grossir. Cela peut conduire à une inflammation purulente - adénoïdite purulente.

Comme vous pouvez le constater, l’une de ces formes d’inflammation des végétations adénoïdes entraîne des complications. Par conséquent, il est nécessaire de contacter rapidement un spécialiste expérimenté pour obtenir des conseils, qui vous prescrira un traitement efficace. L'auto-traitement dans le cas des végétations adénoïdes est contre-indiqué.

Symptômes d'adénoïdes enflammés

Parlant des caractéristiques de cette maladie et du mécanisme de son développement, des principaux symptômes de l’inflammation des végétations adénoïdes - une violation de la respiration nasale entraînant une respiration buccale. Les experts appellent un certain nombre de symptômes associés:

  1. Sécrétion excessive de mucus (nez qui coule ou congestion).
  2. Léthargie
  3. État apathique.
  4. Enrouement
  5. Mal de tête
  6. Sommeil agité, accompagné de ronflement.
  7. Augmentation de la température.

La forme chronique se distingue par une symptomatologie constante, qui comprend:

  • salivation excessive;
  • lisser les plis nasogéniens;
  • déformation du visage;
  • poitrine enfoncée.

Ces changements externes sont dus en premier lieu à une mauvaise respiration par la bouche, qui modifie la morsure et les muscles du visage (pour cette raison, elle a une expression assez significative - «visage adénoïde»).

Traitement des végétations adénoïdes inflammatoires: méthodes

Le traitement à domicile de l'inflammation des végétations adénoïdes, sous quelque forme que ce soit, ne conduit pas toujours au résultat souhaité. Dans ce cas, le contact est nécessaire avec l'oto-rhino-laryngologiste, qui vous prescrira un traitement efficace. La méthode choisie dépend de la forme du processus inflammatoire et du degré d'amygdalite hypertrophiée.

Les principales méthodes de traitement des végétations adénoïdes sont:

  1. Antibiotiques (amoxicilline, osp, klacid, etc.) - en présence des formes suivantes:
    • aigu;
    • purulent.
  2. Gouttes nasales (Nasonex, Protargol, ainsi que des médicaments contenant de la phényléphrine) - dans le cas d’une inflammation légère des végétations adénoïdes.
  3. La thérapie par vitamines (préparations complexes contenant la composition la plus riche) est prescrite par les médecins dans tous les cas d'inflammation des amygdales pharyngiennes.
  4. Adénotomie (intervention chirurgicale sous forme d'ablation des amygdales pharyngiennes) - les médecins recommandent de ne l'utiliser que dans des cas extrêmes, à savoir dans les formes chroniques et purulentes.

La dernière méthode de traitement nommée n’est pas toujours efficace car les amygdales pharyngées ont tendance à se reproduire, c’est-à-dire à se rétablir. Cela dépend des mécanismes de protection du corps de l’enfant. Les amygdales nasopharyngées sont conçues pour protéger l'enfant des germes et des bactéries inhalés. Les amygdales produisent des lymphocytes qui neutralisent l’air des micro-organismes qu’il contient.

En outre, les médecins n'excluent pas de leur pratique et des outils utilisés en médecine traditionnelle. Des méthodes similaires consistent en l'application locale de plantes médicinales:

  • laver le nasopharynx (solution aqueuse de sel comestible et de propolis);
  • instillation dans le nez (mélange de jus de betterave et de miel);
  • inhalation (bouillon en forme de lierre).

Les préparations à base de plantes (par exemple, séries d’herbe, trèfle, lentille, absinthe, fleurs d’Hypericum, racine de calamus) sont toujours efficaces pour le traitement du rhinopharynx.

Prévention de l'inflammation des végétations adénoïdes

Bien entendu, il est préférable de prévenir le développement du processus inflammatoire que de le traiter (notamment par chirurgie). Les oto-rhino-laryngologistes ont mis au point toute une gamme de mesures préventives pour prévenir l'inflammation des amygdales pharyngiennes.

  1. Renforcement du système immunitaire:
    • prendre des préparations de vitamines;
    • système de durcissement général;
    • faire du sport;
    • promenades systématiques à l'air frais;
    • bonne nutrition.
  2. Protection du corps de l'enfant contre l'hypothermie, l'infection par des maladies infectieuses.
  3. Médicaments phytothérapeutiques.
  4. Lavage régulier du nasopharynx.

Une remise en état ne devrait pas être exclue, par exemple les voyages d’été dans les stations balnéaires (car il est très utile que les enfants respirent l’air marin).

Conseils de Komarovsky

Le célèbre docteur Komarovsky recommande, en cas d'inflammation des végétations adénoïdes, de ne pas s'attarder uniquement sur le traitement, mais de faire très attention à l'environnement dans lequel vit l'enfant. C'est-à-dire que les parents, suivant les recommandations du médecin traitant, doivent également fournir:

  • aération fréquente de la pièce dans laquelle l'enfant passe le plus clair de son temps;
  • promenades au grand air (au moins deux fois par jour - de 30 minutes à deux heures);
  • activité physique minimale (l'exercice physique est obligatoire);
  • durcissement systématique.

Dans le cas d'une inflammation chronique des végétations adénoïdes, l'observation par un oto-rhino-laryngologiste est également recommandée.

Vous Aimerez Aussi