Inflammation de l'oreille moyenne chez les enfants: les principaux symptômes

L'otite ou l'inflammation de l'oreille moyenne est l'une des maladies les plus courantes chez les jeunes enfants. Il s'accompagne généralement d'un syndrome douloureux intense, de sorte que les enfants ne sont pas bien tolérés.

La maladie nécessite l’adoption rapide des bonnes mesures de traitement, car elle peut avoir des effets néfastes sur la santé de l’enfant, causer des problèmes d’audition et un certain nombre de complications.

Symptômes principaux

L'infection est la cause la plus fréquente d'otite

L'inflammation de l'oreille moyenne chez les enfants, dont les symptômes peuvent presque ne pas apparaître, est accompagnée d'un processus inflammatoire aigu et de la formation de pertes purulentes dues à l'infection.

Dans la plupart des cas, les enfants en bas âge souffrent d'otite, car leur corps est toujours en train de se former et de se développer, leur immunité est toujours faible et ils sont très sensibles à diverses infections et inflammations. Le plus souvent, l'inflammation de l'oreille moyenne commence soudainement, parfois la nuit.

L'enfant commence à crier suite à une forte douleur dans l'oreille, il est impossible de le calmer, il éclate et pleure, tente de fermer l'oreille douloureuse et ne lui permet pas de le toucher, tourne la tête. Chez un petit enfant, l'otite ne se manifeste pas uniquement par une douleur intense à l'oreille.

Plus l'enfant est petit, plus il est difficile de déterminer la cause de son anxiété.

Il peut refuser un sein ou un biberon s'il a mal à la sueur, si le sommeil du bébé est perturbé, il devient lent, larmoyant et irritable, ne joue pas, ne pleure que. Chez les bébés, la température corporelle augmente souvent, des nausées apparaissent et le fauteuil se fâche.

Plus d'informations sur l'otite peuvent être trouvées dans la vidéo:

Un enfant d'un âge plus avancé peut déjà se plaindre de mal à l'oreille, mais rend souvent difficile l'inspection d'un point douloureux, car la maladie lui cause une douleur intense. Mais il y a aussi des situations telles que la maladie se développe avec une douleur légère, de sorte que les parents peuvent ne pas le remarquer, surtout si l'enfant ne se plaint pas. Des traces de la maladie apparaissent parfois après une ouverture spontanée de l'abcès - les parents remarquent une fuite de pus sur l'oreille du bébé ou ses marques sur l'oreiller.

Signes dangereux et complications possibles

L'otite est une maladie grave qui nécessite un traitement rapide.

Le crâne humain est constitué de la région faciale des poumons et des os poreux. L'infection qui les traverse peut pénétrer dans tous les organes situés dans cette zone, y compris le cerveau. Comme tous les sens sont connectés, une infection grave peut se propager de l’oreille moyenne à n’importe lequel d’eux. Bien qu'il y ait une inflammation de l'oreille moyenne chez les enfants, dont les symptômes n'apparaissent pas, la maladie évolue principalement rapidement, avec la formation d'une grande quantité de pus.

S'il pénètre au-delà de l'oreille moyenne dans les parties internes de l'aide auditive, il peut en résulter des problèmes d'audition, de perte totale ou partielle. Lorsque l'appareil vestibulaire est infecté, le patient peut commencer à avoir des problèmes d'équilibre, d'orientation dans l'espace.

La maladie risque également de devenir chronique, ce qui entraîne diverses conséquences désagréables pour l'organisme, car une source d'infection persistante y apparaît.

La proximité de l'oreille de terminaisons nerveuses larges et très importantes peut provoquer une inflammation et même une parésie (paralysie) du nerf facial.

Une autre conséquence terrible de l'inflammation de l'oreille moyenne est la méningite, ou inflammation des méninges. En raison de la subtilité et de la porosité des os du crâne, en particulier chez les jeunes enfants, la présence d'un processus inflammatoire puissant et d'une infection à proximité immédiate du cerveau menacent directement la possibilité de survenue d'une maladie aussi dangereuse.

Dans la zone de l'oreille, il y a une chambre à air spéciale. Si l'infection y pénètre, une maladie appelée mastoïdite se développera. Sa tromperie est qu'il peut apparaître quelque temps après la disparition des symptômes de l'otite.

Traitement sûr

Nous traitons l'otite moyenne gouttes Otipaks!

Si une inflammation de l'oreille moyenne survient chez les enfants dont les symptômes indiquent le stade initial de la maladie avant que le tympan ne soit ouvert, l'enfant doit être présenté au médecin et respecter scrupuleusement toutes ses prescriptions. Le traitement est effectué à la maison, les enfants sont hospitalisés très rarement, uniquement pour des raisons de santé.

Habituellement, le médecin prescrit des gouttes spéciales telles que Otipaks, Otinum, qui enterrent doucement dans l'oreille uniquement sous forme de chaleur. Les gouttes froides provoqueront une forte réaction de douleur et pourraient aggraver l'évolution de la maladie. Si l'abcès est déjà ouvert, rien ne peut couler dans les oreilles, cela peut entraîner diverses déficiences auditives. Lorsque l'otite est révélée, une turunda sèche est déposée dans l'oreille douloureuse et doit être changée fréquemment.

Pour le traitement de l'otite moyenne, les remèdes et méthodes suivants sont utilisés:

  • Les antipyrétiques aident à réduire la température corporelle. Ainsi, un enfant malade est soulagé après sa prise. Les médicaments pour enfants contenant du paracétamol ont également un effet analgésique.
  • L'enfant doit dégager les voies nasales, car la présence de mucus peut aggraver son état.
  • En cas d'inflammation purulente, le médecin vous prescrira des antibiotiques, qui doivent être administrés au bébé conformément aux instructions. L'auto-sélection et l'utilisation de tels médicaments peuvent être très dangereuses, car certains types d'antibiotiques ont eux-mêmes des effets ototoxiques, c'est-à-dire des dommages auditifs. En outre, les enfants jusqu'à un certain âge ne peuvent recevoir qu'une quantité très limitée de tels médicaments. Seul un médecin choisit des antibiotiques, il détermine également la durée du traitement et la posologie du médicament. Il est également impossible de modifier vous-même ces données: une otite moyenne sous-traitée aura une incidence sur la santé, elle peut devenir un problème chronique et des antibiotiques trop longs et massifs affectent négativement la microflore intestinale bénéfique. En conséquence, une dysbactériose peut se développer, ce qui menace le bébé de nombreux problèmes de digestion et de santé générale à l'avenir.
  • Les compresses sèches sont des oreilles enflammées constituées d'un gros morceau de coton enveloppé de gaze et fixé avec un foulard («oreilles de lapin»). La chaleur sèche a un effet bénéfique sur le traitement de l'otite.
  • L'inflammation de l'oreille moyenne est également réchauffée avec une lampe bleue, traitée avec un dispositif à biotron ou chauffée à l'aide de sacs en tissu avec du sel gemme chauffé.
  • Le bébé a besoin de repos au lit, de repos, d'aliments légers et riches en calories (de préférence liquides ou semi-liquides, s'il lui est difficile de mâcher et d'avaler) et d'une boisson riche en vitamines.
  • Il est nécessaire de s’assurer que l’enfant n’est pas en projet, ne surchauffe pas et ne refroidit pas trop.

En moyenne, le traitement de l'inflammation de l'oreille moyenne prend de 7 à 14 jours. La phase aiguë prend généralement 3-4 jours, le reste du temps est nécessaire pour rétablir l’intégrité du tympan.

Prévention

La prévention est le meilleur moyen de prévenir la maladie

Afin d'éviter l'inflammation de l'oreille moyenne chez les enfants, dont les symptômes sont extrêmement désagréables et douloureux, il convient de prendre soin de la prévention de la maladie. Il comprend les actions suivantes:

  1. Habillage approprié de l'enfant - en fonction de la météo et non de la période de l'année.
  2. Protégez votre bébé de la surchauffe ou de l'hypothermie. S'il a attrapé un rhume, vous devez agir rapidement, en réchauffant les oreilles avec une lampe bleue avant l'apparition des symptômes de la maladie.
  3. Les parents doivent s'assurer que le bébé ne joue pas dans les brouillons.
  4. En cas de fort rhume, vous devez prendre des mesures pour l’éliminer rapidement, car l’infection par le nasopharynx peut facilement pénétrer dans l’oreille moyenne. Chez les jeunes enfants, l'inflammation de l'oreille moyenne survient le plus souvent à cause d'une rhinite grave, qui ne guérit pas à temps ou qui devient chronique.
  5. En plus de la rhinite, le développement de l'otite peut être causé par de puissants processus inflammatoires dans la gorge, en particulier des processus purulents. Dans ce cas, la cause la plus courante est l'amygdalite purulente: la source d'une infection grave se situe le plus près possible de l'oreille. Le courant d'infection sanguine et lymphatique peut se propager n'importe où. Une fois dans l'oreille, il peut provoquer une otite purulente grave.
  6. Lorsque vous nourrissez un bébé, veillez à ce que le lait, l'eau ou le mélange ne pénètre pas dans l'oreille par le nasopharynx.
  7. Un nettoyage correct de l’oreille, en particulier après le bain, est également important. Pour ce faire, vous devez utiliser le coton turunda habituel, essuyer l’oreille, ne pas utiliser de coton-tige et utiliser divers dispositifs improvisés qui peuvent facilement endommager le tympan ou provoquer une infection.

Une attitude prudente à l'égard de la santé des oreilles du bébé et une otite moyenne rapide et de haute qualité aideront à maintenir son audition en parfait état, même en cas d'inflammations de l'oreille moyenne qui se reproduisent souvent dans l'enfance.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Causes, caractéristiques, symptômes et traitement de l'otite chez les enfants d'âges différents

L'otite est une maladie caractérisée par la présence d'un processus inflammatoire dans n'importe quelle partie de l'oreille. Le plus souvent, il se produit chez les enfants. Selon les statistiques, à l’âge de 5 ans, presque tous les enfants sont confrontés à ce problème une ou même plusieurs fois. Les agents responsables de la maladie peuvent être des virus, des champignons ou des bactéries. L'otite moyenne la plus courante est bactérienne. Le processus inflammatoire dans l'oreille s'accompagne d'une douleur assez forte pour les enfants et nécessite la fourniture immédiate d'une assistance médicale qualifiée.

Types d'otite

En fonction de la partie de l'oreille où se produit le processus inflammatoire, l'otite moyenne est isolée:

Dans 70% des cas chez les enfants et chez les jeunes enfants, près de 90%, une otite moyenne aiguë est détectée, causée par une infection par le tube auditif allant du nasopharynx à la cavité tympanique. De par la nature de l'inflammation, elle peut être catarrhale, séreuse ou purulente. L'otite moyenne catarrhale est plus fréquente.

Par nature, l’inflammation de l’oreille peut être aiguë (pas plus de 3 semaines), subaiguë (de 3 semaines à 3 mois) et chronique (plus de 3 mois).

Par origine, l'otite est infectieuse, allergique et traumatique. Selon qu’un processus inflammatoire s’est développé dans l’une ou les deux oreilles, on distingue les otites unilatérales et bilatérales.

Causes de l'inflammation de l'oreille chez les enfants

La principale raison de la forte incidence d'otite chez les enfants est une caractéristique de la structure de leur tube auditif (Eustache). Il n’est pratiquement pas plié, a un diamètre plus grand et une longueur plus petite que chez un adulte, de sorte que le mucus du nasopharynx peut facilement tomber dans la cavité de l’oreille moyenne. En conséquence, la ventilation de la cavité tympanique est perturbée et sa pression change, ce qui provoque le développement du processus inflammatoire.

L'otite externe survient suite à une infection en cas de lésion de la peau lors du nettoyage des canaux auriculaires ou du peignage des cheveux, ainsi qu'en cas de contact et de stagnation du liquide dans l'oreille après une baignade ou un bain.

Les principales causes d'inflammation aiguë de l'oreille moyenne peuvent être:

  • processus inflammatoires dans le nasopharynx;
  • l'hypothermie;
  • hypertrophie des amygdales pharyngiennes et adénoïdite chronique;
  • pathologies nasopharyngées chroniques (sinusite, amygdalite, rhinite);
  • affaiblissement de l'immunité locale face à diverses maladies (rachitisme, insuffisance pondérale, anémie, diathèse exsudative, leucémie, SIDA et autres);
  • allergies fréquentes, accompagnées d'un gonflement des muqueuses et du nez qui coule;
  • nez incorrect soufflant;
  • blessures avec pénétration de l'infection dans la cavité de l'oreille.

L'otite interne se développe en tant que complication d'une inflammation aiguë ou chronique de l'oreille moyenne, résultant d'une blessure ou d'une maladie infectieuse courante. Dans ce dernier cas, l'agent pathogène pénètre dans l'oreille interne par le sang ou les méninges (par exemple, la méningite).

Symptômes de l'otite moyenne chez un enfant

Le tableau clinique caractéristique de l'otite est déterminé par la localisation du processus inflammatoire.

Symptômes de l'otite externe

Chez les enfants atteints d'otite externe, on observe des rougeurs, des démangeaisons, un gonflement de l'auricule et du conduit auditif externe, accompagnés d'une augmentation soudaine de la température et de sensations douloureuses. La sensation de douleur augmente en essayant de tirer l'oreille, en ouvrant la bouche et en mâchant.

Allouer une otite externe limitée et diffuse (diffuse).

Une otite externe limitée se produit avec une inflammation du follicule pileux et de la glande sébacée dans le conduit auditif externe. Elle se manifeste par des rougeurs cutanées, la formation d'une ébullition au centre de laquelle se forme une tige purulente et une augmentation des ganglions lymphatiques derrière l'oreille. Quand un abcès mûr est ouvert, les sensations douloureuses diminuent et il subsiste une plaie profonde qui guérit par la suite avec la formation d'une petite cicatrice.

Lorsque l'otite se propage, le processus inflammatoire affecte tout le conduit auditif. Il survient généralement à la suite d'une réaction allergique, de lésions bactériennes ou fongiques (otomycose) de la peau. Sur la peau du canal auditif externe avec cette forme de la maladie apparaissent souvent des cloques. Lorsqu'une infection fongique se produit, la peau pèle dans le conduit auditif, accompagnée de démangeaisons graves.

Vidéo: Comment traiter l'otite moyenne chez l'adulte et l'enfant

Symptômes de l'otite moyenne

Dans l'otite moyenne aiguë chez les enfants, les symptômes dépendent de la forme de la maladie. Les symptômes suivants sont caractéristiques de l'inflammation catarrhale:

  • Douleur lancinante, lancinante ou lancinante dans l'oreille, aggravée par une pression sur le tragus, il est possible de transmettre une douleur à la tempe, à la gorge ou à la joue;
  • une forte augmentation de la température corporelle jusqu'à 40 ° C;
  • congestion dans les oreilles;
  • sommeil agité;
  • faiblesse, léthargie;
  • capricieux, irritabilité;
  • vomissements, selles molles (pas toujours observées).

En l'absence de traitement instauré à temps, l'otite aiguë du catarrhal moyen dès le lendemain peut se transformer en purulence. Le pus se forme dans l'exsudat qui a transpiré dans l'otite catarrhale, un milieu favorable à la reproduction des bactéries pathogènes. L'otite purulente est caractérisée par une douleur intense (plus la pression dans la cavité tympanique est élevée, plus la douleur est forte), une perte auditive. Lorsque le tympan est rompu, un liquide purulent s'écoule du conduit auditif externe. La douleur devient moins intense.

L'otite moyenne séreuse est un processus inflammatoire lent qui peut durer de plusieurs semaines à plusieurs mois. Elle se caractérise par l'accumulation de liquide d'origine non purulente dans la cavité tympanique.

La forme chronique de l'otite moyenne se caractérise par des symptômes bénins. Chez elle, l'enfant n'a plus de trou dans le tympan pendant longtemps, du pus est régulièrement libéré du conduit auditif externe, il y a des acouphènes et une diminution progressive de l'audition, en fonction de la durée de la maladie. Les douleurs sévères sont absentes.

Symptômes de l'otite interne

L'oreille interne est étroitement liée à l'analyseur vestibulaire, de sorte que le processus inflammatoire en elle affecte ses fonctions. Chez les enfants atteints de ce type de maladie, en plus des troubles de l'audition, il existe des acouphènes, des vertiges, des troubles de la coordination et de l'équilibre, des nausées et des vomissements.

Caractéristiques de l'otite moyenne chez les nourrissons

Il est difficile de suspecter une otite moyenne chez les nourrissons qui ne peuvent pas expliquer aux parents leur douleur. Le principal symptôme de l'inflammation de l'oreille devient une anxiété aiguë, un cri aigu et apparemment gratuit, et strident. Ils dorment mal la nuit en se réveillant en hurlant. Si vous touchez l'oreille malade, les pleurs augmentent. Il y a une nette détérioration de l'appétit ou du refus de manger. L'enfant ne peut pas manger normalement car, pendant la succion et la déglutition, la douleur augmente. Il tourne la tête et se détourne de la bouteille ou du coffre.

Un enfant peut se tortiller avec une oreille douloureuse. Pendant son sommeil, il se frotte souvent la tête contre un oreiller. En cas d'otite unilatérale, le bébé, dans le but de réduire la douleur, essaie de se forcer et se couche de manière à ce que l'oreille irritée repose sur l'oreiller.

Le risque de maladie chez les enfants au cours de la première année de vie augmente le fait que la plupart du temps, ils se trouvent en position horizontale. Cela complique l'écoulement du mucus du rhinopharynx par un rhume et contribue à sa stagnation. De plus, lorsque vous allaitez votre bébé couché sur le dos ou régurgitez, du lait maternel ou du lait maternisé tombe parfois du nasopharynx dans l'oreille moyenne et provoque une inflammation.

Diagnostics

Si vous suspectez une otite moyenne chez l’enfant, vous devez contacter votre pédiatre ou votre oto-rhino-laryngologiste. En cas de décharge purulente de l’oreille, il est nécessaire d’appeler le médecin en urgence ou de déposer l’enfant à l’oreille de la ouate, de mettre un chapeau et de se rendre à la clinique par ses propres moyens.

Tout d'abord, le médecin recueille l'anamnèse et écoute les plaintes, puis examine l'oreille avec un otoscope ou un miroir auriculaire, évalue les modifications du conduit auditif externe et de l'état du tympan. En outre, les sinus et la cavité buccale sont examinés.

En cas de suspicion d'otite, une numération globulaire complète est affectée à l'évaluation de la présence du processus inflammatoire dans le corps et de sa gravité (augmentation de la RSE, augmentation du nombre de globules blancs). Une audiométrie peut être réalisée pour vérifier la déficience auditive.

Si un liquide purulent sort du conduit auditif externe, il est collecté pour un examen bactériologique et une analyse de sensibilité aux antibiotiques. Dans des situations particulièrement difficiles (par exemple, en cas de lésion de l'oreille interne), un examen aux rayons X, un scanner et une IRM sont également utilisés.

Traitement

Le traitement précoce de l'otite moyenne chez les enfants donne un résultat favorable. En fonction du type de maladie et de la gravité de l'évolution, le processus de récupération sous forme aiguë peut prendre 1 à 3 semaines. Après la fin du traitement chez les enfants, en moyenne jusqu'à trois mois, la déficience auditive persiste.

Traitement de l'otite externe

Le traitement de l'otite externe est effectué en ambulatoire. Jusqu'à ce que le noyau purulent de l'ébullition ait mûri, il consiste à utiliser des anti-inflammatoires et des compresses d'alcool. Une fois le noyau formé par un médecin, il est ouvert, suivi d'un drainage de la cavité formée et d'un lavage avec des solutions antiseptiques (chlorhexidine, miramistin, solution à 3% de peroxyde d'hydrogène). Une fois la procédure terminée, un pansement est appliqué avec du lévomécol, qui doit être changé périodiquement jusqu'à ce que la plaie soit complètement guérie.

Les antibiotiques sont utilisés s'il y a une température élevée et une forte augmentation de la taille des ganglions lymphatiques adjacents.

Lorsque l'otomycose de l'oreille externe, le pavillon et le conduit auditif externe sont débarrassés du cérumen, de la peau desquamée, des sécrétions anormales et du mycélium fongique. Ensuite, il est lavé avec des solutions antimycotiques et traité avec des pommades ou des crèmes antifongiques (clotrimazole, pommade à la nystatine, Candida, miconazole et autres). Dans les comprimés prescrits (fluconazole, kétoconazole, mycosystèmes, amphotéricine B), en tenant compte de l’admissibilité de leur utilisation aux enfants d’un certain âge.

Traitement de l'otite moyenne

Le traitement de l'otite moyenne aiguë est dans la plupart des cas effectué à domicile. Selon la forme et la gravité de la maladie peut être appliquée:

  • antipyrétique;
  • des analgésiques;
  • des antibiotiques;
  • gouttes vasoconstrictrices;
  • antiseptiques;
  • des antihistaminiques;
  • physiothérapie (rayons ultraviolets, traitement au laser, UHF dans les voies nasales et le conduit auditif externe);
  • intervention chirurgicale.

Pour les enfants âgés de plus de deux ans, si le diagnostic nécessite une clarification, si l'inflammation est unilatérale et si les symptômes sont peu prononcés, une tactique prospective est recommandée. Le traitement consiste à utiliser des antipyrétiques à base de paracétamol ou d’ibuprofène à température croissante. Après un certain temps, un nouvel examen est effectué pour confirmer le diagnostic. Si l'état de l'enfant pendant la période d'observation (24 à 48 heures) ne s'améliore pas, le médecin vous prescrit des antibiotiques.

Traitement antibiotique

Des antibiotiques pour l'otite moyenne sont prescrits si la cause de la maladie est une infection bactérienne. Leur utilisation sous forme injectable ou orale (comprimés, sirop, suspension) est nécessaire dès le premier jour si:

  • la maladie a été détectée chez un enfant de moins d'un an;
  • le diagnostic ne fait pas de doute;
  • le processus inflammatoire est localisé dans les deux oreilles;
  • des symptômes graves graves sont observés.

Avec les otites moyennes purulentes, les antibiotiques sont généralement prescrits par injection car, avec cette méthode d’administration, leur efficacité est nettement accrue.

Des antibiotiques pour le traitement de l'otite moyenne chez un enfant est la drogue le plus souvent utilisé la pénicilline (amoxiclav, amoxicilline, ampisid, Augmentin, etc.) et céphalosporines (ceftriaxone, céfuroxime, céfotaxime), macrolides (Azitroks, Sumamed, Hemomitsin, azimed et autres). Les principaux critères de choix d’un médicament sont sa capacité à pénétrer bien dans la cavité de l’oreille moyenne et sa sécurité relative pour les enfants.

La posologie est calculée exclusivement par le médecin en fonction du poids de l'enfant. La durée thérapeutique est d’au moins 5 à 7 jours, ce qui permet au médicament de s’accumuler en quantité suffisante dans la cavité tympanique et d’empêcher la maladie de devenir chronique.

Vidéo: Dr. Komarovsky sur les symptômes et le traitement de l'otite moyenne

Remèdes locaux pour l'otite purulente

Pour le traitement de l'otite moyenne en utilisant des gouttes auriculaires avec des effets anti-inflammatoires, antibactériens et analgésiques et des solutions antiseptiques.

Lors de la suppuration du conduit auditif, le médecin commence par éliminer soigneusement le pus et rince la cavité auriculaire avec des solutions désinfectantes (peroxyde d'hydrogène, iodinol, furatsilina), puis enterre la solution antibiotique (dioxidine, sofradex, otofa).

Parmi les analgésiques et les anti-inflammatoires, vous pouvez utiliser des gouttes auriculaires, des otipax, des otirelaks, des otinum. Ils sont directement enfouis dans la cavité de l'oreille ou trempés dans un manteau de coton et insérés dans l'oreille. Gouttes dans le conduit auditif d'un enfant enterré dans une position couchée, la tête tournée sur le côté, tirant légèrement l'oreillette en arrière et en arrière. Après cela, l'enfant devrait s'allonger pendant 10 minutes sans changer la position du corps.

De nombreux pédiatres, y compris Komarovsky Ye.O., concentrent particulièrement l'attention des parents sur le fait que, jusqu'à ce que le médecin examine la cavité de l'oreille et évalue l'intégrité du tympan pour traiter l'otite, aucun collyre ne peut être utilisé. Si, lorsque le tympan se déchire, ils tombent dans la cavité de l'oreille moyenne, il est possible que le nerf auditif soit endommagé et que les osselets soient endommagés, entraînant une perte auditive.

Gouttes nasales vasoconstricteurs

En cas d'otite, il est important de permettre à l'enfant de respirer librement par le nez. Pour ce faire, vous devez régulièrement nettoyer les sinus nasaux du mucus accumulé à l'aide de flagelles de coton imbibées d'huile de bébé. S'il y a du mucus séché dans la cavité nasale, instiller 2 à 3 gouttes de solution saline ou de préparations spéciales (aigue-marine, marimer, humer) dans chaque narine, puis au bout de 2-3 minutes, retirer très soigneusement le mucus ramolli à l'aide d'un aspirateur.

L'otite moyenne montre l'instillation dans le nez de gouttes vasoconstriction (nazivine, vibrocile, galazoline, rinazoline) qui améliore non seulement la respiration nasale, mais assure également la perméabilité du tube auditif, réduisant ainsi le gonflement de la muqueuse et normalisant la ventilation de l'oreille moyenne.

Traitement chirurgical

Une intervention chirurgicale pour otite moyenne aiguë est rarement nécessaire. Il consiste en une incision du tympan (myringotomie) afin de permettre l'évacuation du pus ou de l'exsudat accumulé dans la cavité tympanique vers l'extérieur. Les indications pour cette procédure sont une douleur intense. Il est effectué sous anesthésie et vous permet de soulager immédiatement la condition de l'enfant. La guérison du tympan endommagé prend environ 10 jours. Pendant ce temps, une attention particulière à l'oreille est nécessaire.

Traitement de la labyrinthe

Le traitement de l'inflammation de l'oreille interne est effectué dans un hôpital, car cette maladie se caractérise par le développement de complications assez graves sous la forme de troubles de la circulation cérébrale, l'apparition d'une méningite, d'une sepsie.

Des antibiotiques, des antiseptiques, des anti-inflammatoires et des déshydratants, des vitamines ainsi que des médicaments améliorant la circulation sanguine, normalisant les fonctions de l'appareil vestibulaire et de l'audition, sont utilisés à des fins thérapeutiques. Si nécessaire, recourir à une intervention chirurgicale visant à éliminer le liquide de la cavité de l'oreille interne et à éliminer le foyer purulent.

Des complications

En cas de traitement tardif ou inapproprié, ainsi qu'en cas d'otite rapide, il peut se transformer en une forme chronique ou entraîner le développement des complications suivantes:

  • mastoïdite (inflammation du processus mastoïdien de l'os temporal);
  • syndrome méningé (irritation de la muqueuse du cerveau);
  • perte auditive;
  • parésie du nerf facial;
  • défaite de l'appareil vestibulaire.

Les enfants les plus à risque de complications sont les enfants dont le système immunitaire est affaibli.

Vidéo: Comment éviter les complications de l'otite. Conseille "le médecin des enfants"

Prévention

La prévention de l'otite moyenne chez les enfants vise principalement à renforcer les défenses de l'organisme et à empêcher le mucus de la cavité nasale de pénétrer dans le tube auditif. A cet égard, il est recommandé:

  • prévoir l'allaitement le plus long possible;
  • prendre des mesures pour durcir le corps;
  • en temps opportun et afin de guérir les infections respiratoires aiguës et les maladies inflammatoires du nasopharynx;
  • en cas de rhume pendant l'allaitement ou au biberon, ne placez pas le bébé à l'horizontale;
  • retirer régulièrement le mucus de la cavité nasale avec un rhume;
  • Portez un chapeau qui couvre vos oreilles par temps froid et venteux.

Les parents doivent s'assurer que l'enfant se mouche correctement, alternativement chaque narine.

Les oreilles font mal. Comment faire face à l'otite chez les enfants

Inflammation de l'oreille moyenne chez un enfant - comment traiter l'otite moyenne

Le bébé toujours joyeux se met soudain à pleurer sans raison. Il veut manger, mais essayer d'avaler sa bouillie bien-aimée provoque à nouveau des pleurs? Il ne peut pas dormir, essayant de se mettre à l'aise sur l'oreiller, mais il ne peut pas le faire? Peut-être que l'enfant a mal à l'oreille.

Voir les souffrances d'un bébé, qui n'est même pas en mesure d'expliquer où et ce que ça fait mal, est un test sérieux pour les parents. Le pire de tous conscients de leur propre impuissance. Pour éviter une telle situation par surprise, il est préférable de connaître à l'avance la maladie de manière aussi détaillée que possible. En outre, l'identification rapide de la maladie contribuera à l'efficacité de son traitement et permettra de minimiser le risque de complications.

La grande majorité des maladies de l'oreille appartient au groupe des inflammations et a un terme général - otite (du grec. Otos - ear et suffix -itis, utilisées pour former les noms de processus inflammatoires qui peuvent être aigus et chroniques).

Maladies inflammatoires de l'oreille externe

Parmi ceux-ci, les enfants sont des otites externes plus communes. Cela se produit si une infection entre en contact avec la peau du conduit auditif (lors du nettoyage des oreilles ou du peignage des cheveux). Dans le même temps, la peau autour du conduit auditif rougit et le passage lui-même, en forme de fente, se rétrécit sous l'effet d'un œdème. Souvent, une décharge translucide apparaît.

On trouve également une maladie de l'oreille externe causée par les streptocoques du groupe A, l'érysipèle. L'infection se produit par microfissures, lésions de la peau. La maladie commence avec le fait que la température corporelle s'élève à 39,0 ° C et plus, des frissons apparaissent, l'enfant refuse de manger. En même temps, l'auricule rougit, se gonfle, des cloques apparaissent souvent sur la peau du conduit auditif externe.

En outre, un furoncle ou une inflammation du follicule pileux dans le conduit auditif externe peut causer des maux d’oreille. Les conditions préalables à son apparition peuvent être un microtraumatisme de la peau et une résistance réduite du corps. En dehors de l'ébullition n'est pas visible, mais sa présence peut être supposée par des signes indirects, tels que la douleur à l'oreille, qui augmente avec le toucher et la mastication et une augmentation des ganglions lymphatiques parotides. Après quelques jours, l'abcès mûri s'ouvre et la douleur disparaît. Avec un traitement opportun, les complications peuvent être évitées.

Traitement. Il est nécessaire d’évaluer l’état général de l’enfant et de définir des tactiques de lutte contre la maladie. Avec un cours léger de la maladie peut être limitée à un traitement local à domicile - lotions, pommades, baumes. Dans les cas graves, l'hospitalisation à l'hôpital et l'addition au traitement topique de la thérapie générale - antibactérien, anti-inflammatoire, etc. - sont indiquées. Dans tous les cas, le médecin doit prescrire des médicaments, l'auto-traitement est inacceptable.

Inflammation de l'oreille moyenne

Il existe des otites moyennes aiguës et chroniques.

L'otite moyenne aiguë est le "leader" incontestable de la fréquence d'apparition parmi les pathologies de l'organe de l'audition. Cette maladie survient le plus souvent au fond des ARVI (en tant que complication) chez les enfants immunodéprimés, prématurés, ainsi que chez les bébés nourris au biberon et donc privés d'anticorps maternels (protéines sanguines protectrices) transmis par le lait maternel. Dans la plupart des cas, l'infection entre dans l'oreille moyenne par le nasopharynx enflammé et par le tube auditif. Chez les jeunes enfants (jusqu'à 3 ans), le tube auditif est large et court, ce qui facilite grandement le trajet du microbe. De plus, les bébés de la première année de vie sont principalement dans une position horizontale, ce qui complique l'écoulement du mucus vers l'extérieur et contribue à sa stagnation dans le nasopharynx. Chez les nourrissons, l'otite moyenne peut être causée par l'introduction du mélange ou du lait maternel du nasopharynx dans l'oreille moyenne.

L'otite moyenne aiguë se divise en deux formes: catarrhale et purulente.

Les symptômes La principale manifestation de l'otite catarrhale moyenne aiguë est le mal d'oreille. Un jeune enfant ne peut pas dire d'elle ou indiquer un endroit qui fait mal. Il crie, se frotte la tête contre l'oreiller, grince parfois les dents, n'arrive pas à dormir. Avec une lésion unilatérale, le bébé a tendance à prendre une position contraignante, couché sur une oreille douloureuse, la prenant parfois d'une main, refusant de manger, car sucer et avaler augmente les sensations de douleur. Il est possible d’établir le côté de la défaite en appuyant doucement sur le tréteau - la saillie située devant le conduit auditif. Une réaction douloureuse se produira du côté de la lésion, l'enfant pleurera et tentera de se détourner du stimulus. Afin de mieux évaluer ce test, vous pouvez le tenir pendant que le bébé dort (bien que de nombreuses mères regrettent de le déranger). En outre, la température corporelle de l'enfant augmente, il se fatigue rapidement, les périodes d'anxiété sont remplacées par la léthargie, la léthargie, les vomissements et la diarrhée peuvent se rejoindre.

Chez l’enfant, l’otite aiguë catarrhale moyenne peut très rapidement (dès le premier jour après l’apparition de la maladie) devenir purulente. Elle se caractérise par une suppuration de l'oreille, ce qui indique une rupture du tympan (en même temps, la douleur à l'oreille diminue) et constitue une indication pour des soins médicaux d'urgence (l'enfant doit mettre un coton sec dans le conduit auditif externe, assurez-vous de mettre un chapeau et d'aller chez le médecin) ).

Complications. Le danger de cette maladie réside dans des complications graves pouvant survenir en cas de retard du traitement ou d'évolution fulminante de la maladie. La plus fréquente est la mastoïdite, une inflammation aiguë du processus mastoïdien de l'os temporal. Il y a une douleur dans la région de l'oreille, sa peau peut rougir et gonfler, tandis que l'auricule se gonfle vers l'avant et le bas, l'enfant penche la tête dans la direction de la lésion.

Une autre affection pouvant être considérée comme une complication est le syndrome d’irritation des membranes du cerveau (syndrome méningé), résultant du sous-développement des structures de l’oreille moyenne, lorsque rien n’étend la propagation de l’inflammation au-delà de ses limites, mais également du fait du réseau vasculaire abondant et du lien avec cavité du crâne.

Cela provoque des convulsions, des vomissements, de la confusion et une diminution de l'activité motrice. L'enfant, pour soulager son état, rejette sa tête par réflexe.

Traitement. Au premier soupçon de maladie de l’oreille (en cas d’anxiété, de modification de l’état de l’enfant), il est nécessaire de faire appel à un pédiatre ou à un ORL à la maison, de consulter un spécialiste en clinique, centre médical. Avec un traitement opportun et approprié, il est possible de soulager les miettes de la souffrance sans conséquences désagréables. Par exemple, dans les otites moyennes aiguës, dans la plupart des cas, le traitement conservateur (non chirurgical) est suffisant. Le traitement doit inclure un traitement antibiotique sous forme de pilule ou d'injection (avec otite moyenne purulente) pendant au moins 5 à 7 jours, en particulier chez les enfants de moins de 2 ans. Ceci est fait pour prévenir le développement de complications. En outre, il est nécessaire de prendre régulièrement des médicaments pour la vasoconstriction (gouttes nasales vasoconstricteurs), qui renforcent la perméabilité du tube auditif. Le traitement topique est également appliqué:

  1. dans les otites aiguës de catarrhale moyenne, les procédures de chaleur sèche dans l'oreille sont efficaces, car la chaleur active la circulation sanguine et lymphatique dans l'inflammation, ainsi que la production supplémentaire de cellules sanguines protectrices. Par exemple, réchauffement avec une lampe bleue (réflecteur), un demi-alcool (1 partie d’alcool et 1 partie d’eau chaude) ou des compresses de vodka, ainsi que des turundums avec gouttes auriculaires (voir ci-dessous);
  2. Dans les otites aiguës purulentes modérées, il faut éliminer soigneusement et systématiquement les coussinets purulents, nettoyer l'oreille à l'aide de solutions désinfectantes (par exemple, une solution de peroxyde d'hydrogène à 3%) et d'antibiotiques.

En plus du traitement principal, la physiothérapie thermique peut être prescrite: UV (irradiation ultraviolette), UHF-thérapie (méthode d'électrothérapie basée sur l'exposition au champ électromagnétique ultra-haute fréquence du patient), rayonnement laser, thérapie de boue.

Le traitement de l'otite aiguë catarrhale moyenne prend en moyenne une semaine et l'otite aiguë moyenne moyenne plus de deux semaines.

Il faut bien comprendre que le choix d’un médicament dépend de la phase du processus inflammatoire; il faut donc nommer des antibiotiques avec l’obligation de prendre en compte la sensibilité des microbes à ceux-ci. En cas d'échec du traitement, le remplacement du médicament est requis. L'auto-prescription de traitement par les parents sur la base de l'expérience d'une précédente visite chez le médecin peut avoir des conséquences indésirables ou masquer le processus, rendant ainsi le diagnostic difficile.

Traitement local de l'otite moyenne selon les règles

Des compresses

Donc, si pour le traitement de l'otite aiguë catarrhale moyenne, le médecin vous a prescrit un demi-alcool ou des compresses de vodka (pour les abcès de l'oreille, les compresses sont contre-indiquées), elles doivent être suivies comme suit.

Il est nécessaire de prendre une serviette en gaze à quatre épaisseurs, dont la taille doit dépasser de 1,5 à 2 cm de la coque de l'oreille, faire une entaille au milieu de l'oreille. La serviette doit être humidifiée dans une solution à base d’alcool ou de vodka, puis pressée et appliquée sur la région de l’oreille (oreille placée dans la fente). Comprimez le dessus (papier ciré) avec un format légèrement supérieur à celui de la gaze et couvrez-le avec un morceau de coton plus grand que le format du papier. Tout cela peut être fixé avec un mouchoir attaché à la tête de l'enfant. La compresse doit être conservée jusqu'à ce qu'elle ait un effet thermique (3-4 heures).

Gouttes auriculaires

L'instillation directe de gouttes auriculaires est dangereuse, car il est impossible d'examiner l'oreille de la même manière que le médecin ORL et de préciser la nature de l'inflammation du moment, pour voir si le tympan est endommagé ou non. Si, en tombant dans le tympan, les gouttes tombent dans la cavité de l'oreille moyenne, elles peuvent endommager les osselets auditifs ou le nerf auditif, ce qui entraînera une perte auditive. Au lieu de cela, il est nécessaire de fabriquer une turonde en coton hydrophile sec, de l’insérer doucement dans le conduit auditif externe et d’égoutter chaudement le médicament tiède 3 à 4 fois par jour. Une partie des gouttes doit être chauffée à la température du corps (36,6 ° C). Vous pouvez, par exemple, chauffer la pipette dans de l'eau chaude, y introduire le médicament ou taper le médicament en premier, puis chauffer la pipette dans de l'eau chaude. Si un compte-gouttes est attaché à une bouteille avec des gouttes, il est pratique de chauffer dans de l'eau chaude la partie du médicament qui s'insère dans la pipette lorsque le flacon est retourné. Vous devez d'abord fermer le bouchon.

Les gouttes auriculaires pour les enfants ayant des effets anti-inflammatoires et analgésiques, tels que OTIPAX, sont utiles dans un coffre de médicaments à domicile.

Recommandations générales

Il est nécessaire de donner à l'enfant une respiration nasale libre. Pour ce faire, le cas échéant, il est nécessaire de libérer les voies nasales du mucus en utilisant une poire ventouse spéciale ou un flagelle, tordu en coton et imbibé d'huile pour bébé. Le bébé devrait porter un foulard ou un bonnet sur la tête afin que ses oreilles soient chaudes pendant la journée. Il n'est pas recommandé de laver un enfant en cas de maladie, mais vous pouvez l'essuyer. Marcher avec un bébé est autorisé après la disparition de la douleur à l'oreille et le retour à la température normale. En même temps, le bébé doit porter un chapeau en marchant.

Dans certains cas, en cas d'otite moyenne - en particulier lorsque des complications surviennent - il est nécessaire de recourir à un traitement chirurgical à l'hôpital.

La transition de l'otite moyenne aiguë à chronique se produit sous l'influence de nombreux facteurs. Ceux-ci incluent une diminution de la résistance générale et locale du corps, qui survient lorsque la pathologie de divers organes et systèmes, ainsi que du rachitisme prononcé, un diabète sucré, une rhinite fréquente, des végétations adénoïdes (prolifération de tissu lymphoïde dans le nasopharynx), la courbure du septum nasal.

Les principaux signes d'otite moyenne chronique sont la présence d'un trou persistant dans le tympan et la suppuration de l'oreille, qui peuvent régulièrement s'arrêter et se reproduire, provoquant un processus en forme de vague. L'otite chronique accompagne certainement la perte auditive, qui augmente avec l'existence prolongée de la maladie.

Maladie d'oreille légère

Les maladies non purulentes de l'oreille moyenne, plus courantes chez les enfants, comprennent la tubo-otite (ou Eustachite) - inflammation de la membrane muqueuse de la trompe auditive (Eustachian), entraînant un œdème et un rétrécissement.

La tubo-otite peut apparaître avec un rhume lorsque la membrane muqueuse du tube auditif s'enflamme au fond de l'inflammation de la membrane muqueuse du nasopharynx.

Les symptômes Une perte auditive unilatérale ou bilatérale, des acouphènes et un sentiment de congestion apparaissent. Lorsque vous bâillez, soufflez, l’audience peut s’améliorer pendant un moment.

Traitement. Le traitement de la tubootite doit être complet et viser principalement à éliminer les dysfonctionnements du tube auditif. Il est nécessaire de guérir le foyer d'infection dans le nasopharynx en utilisant des antibiotiques locaux, des antiseptiques (désinfectants), la physiothérapie. L'introduction de médicaments dans l'oreille par le tube auditif est un bon effet. Cette procédure est effectuée par un médecin ORL.

Si la source de l'infection dans le nasopharynx sont des adénoïdes hypertrophiés, la tubo-otite peut entraîner une perte auditive permanente. Leur élimination rapide aide à éviter un résultat aussi défavorable.

Règles simples

On sait qu'il est beaucoup plus facile de prévenir une maladie que de la guérir. Le respect de quelques règles simples aidera à réduire le risque d'otite chez un enfant. Si nous parlons des plus petits, il est souhaitable de leur fournir le lait maternel aussi longtemps que possible, car c'est la source des principales forces de protection d'un petit organisme.

Lors de l’alimentation, il est préférable de maintenir le bébé plus près de la position verticale afin d’éviter de jeter du liquide dans l’oreille à travers le tube auditif.

Un durcissement raisonnable augmente également la résistance du corps.

Si le bébé a toujours un rhume, les adultes pendant le traitement doivent se rappeler qu’en position couchée sur le nasopharynx, il existe une stagnation qui augmente le risque d’infection de l’oreille moyenne. Par conséquent, il est nécessaire de retirer le contenu pathologique de la cavité nasale avec une poire aspirante et de retourner périodiquement les miettes d'un côté à l'autre.

L'utilisation incontrôlée d'antibiotiques doit être évitée.

Si les végétations adénoïdes provoquent une inflammation de l'oreille moyenne, elles doivent être supprimées.

Tous les enfants atteints de maladies des oreilles doivent être surveillés par un médecin dès le début et tout au long de l'évolution de la maladie. En aucun cas, ne peut pas indépendamment, sans examen et ordonnances d'un médecin, enfouir dans les oreilles de médicaments. Si vous suspectez des complications, l'enfant est soumis à une hospitalisation immédiate et à un traitement intensif, ce qui n'exclut pas les soins chirurgicaux urgents.

Vous ne devez pas vous impliquer dans l'auto-traitement, prescrire un traitement sur la recommandation du personnel de la pharmacie ou d'amis, donner à l'enfant des médicaments, des informations extraites de la publicité ou un trop grand espoir pour la toute-puissance de la médecine traditionnelle.

La finalité du traitement médicamenteux doit être établie par un médecin ORL après examen.

Valentin Tyukin
Médecin ORL pédiatrique de l'Institut de recherche clinique régional de Moscou (MONIKI)

Inflammation d'oreille chez un enfant

L'otite chez les enfants est très courante et consiste en une inflammation de l'oreille. Selon le site de localisation du processus inflammatoire, on distingue les otites externes, les otites moyennes et internes. La maladie s’accompagne de tirs douloureux dans l’oreille, de fièvre et d’une détérioration progressive de l’état général de l’enfant. L'otite chez les enfants est dangereuse en raison de ses complications et, si elle est traitée incorrectement ou si elle ignore les symptômes de la maladie, elle peut entraîner une perte auditive partielle ou complète chez un bébé.

Causes de l'otite chez les enfants

L'inflammation de l'oreille se développe à la suite de l'exposition à l'aide auditive de certains facteurs:

  • dommages mécaniques - en heurtant l'oreille, nettoyage infructueux des oreilles, contact avec un corps étranger dans le conduit auditif;
  • infection bactérienne - se développe souvent lorsque des bactéries pathogènes pénètrent dans l'oreille de la cavité nasale enflammée ou du pharynx (les enfants du nez, de l'oreille et du pharynx communiquent en raison de leur structure anatomique; l'otite survient donc plus souvent chez l'enfant que chez l'adulte);
  • hypothermie - lorsque de l'eau froide pénètre dans la cavité de l'oreille, l'enfant reste longtemps dans un courant d'air et lorsqu'il marche par temps froid et venteux sans capuchon.

Symptômes de l'otite moyenne chez les enfants

En fonction de l'emplacement du processus inflammatoire, les symptômes de l'otite chez les enfants différeront légèrement en intensité et en gravité.

Otite externe: causes et symptômes

Les principaux symptômes de l'otite externe chez les enfants sont l'œdème et la rougeur du conduit auditif, l'apparition d'un écoulement pathologique.

En règle générale, la forme externe de l'otite se développe à la suite d'une infection de l'environnement de l'oreille dans l'oreille, par exemple lors d'un nettoyage en profondeur des oreilles avec un coton-tige, en nageant dans une eau froide et chlorée ou dans une eau libre. L'enfant commence par présenter une rougeur et un gonflement de l'oreille externe, une augmentation de la sécrétion de soufre et de liquide dans le canal auditif, une douleur aggravée par le bâillement et l'ouverture de la bouche.

Les symptômes de l'otite externe évoluent rapidement:

  • la température corporelle monte à 38 degrés;
  • le bébé pleure, refuse de manger;
  • en appuyant sur le tréteau, l'enfant commence à pleurer et tourne la tête;
  • L'allaitement ou la tétée des bébés s'accompagnent d'une augmentation de la douleur. Vous pouvez donc souvent regarder le bébé s'agripper et cracher immédiatement le mamelon ou le sein de la mère.

Avec le diagnostic opportun et le traitement de l'otite externe passe rapidement et ne provoque pas de complications chez l'enfant. Si les parents se soignent eux-mêmes ou ne suivent pas la prescription d'un médecin, le processus inflammatoire de l'oreille externe s'étend à l'oreille interne, ce qui conduit à une otite moyenne.

Otite moyenne: causes et symptômes

De par la nature de son évolution, l'otite moyenne peut être aiguë et chronique, en fonction de la gravité du processus inflammatoire et de la présence de complications - séreuses ou purulentes.

Les principales raisons du développement de l'otite moyenne chez les enfants sont les suivantes:

  • la propagation de l'infection de la cavité nasale ou du pharynx à l'oreille moyenne - des microbes pathogènes pénètrent dans l'oreille moyenne par la trompe d'Eustache reliant le nasopharynx à la cavité de l'oreille;
  • hypothermie ou surchauffe de l'enfant;
  • obtenir du lait ou du mélange de lait dans l'oreille moyenne par le nasopharynx pendant la tétée - souvent, cela se produit lorsque le bébé est dans la mauvaise position pendant la tétée;
  • inflammation des végétations adénoïdes;
  • immunité affaiblie de l'enfant et infections chroniques du nasopharynx.

L'otite séreuse moyenne est caractérisée par une apparition soudaine et aiguë. Le plus souvent, l'enfant se réveille au milieu de la nuit avec les symptômes suivants:

  • douleur insupportable dans l'oreille - pendant que le patient pleure et hurle sans cesse;
  • augmentation de la température corporelle à 40 degrés et plus;
  • vomissements et diarrhée sur fond d'intoxication croissante du corps;
  • léthargie progressive et faiblesse de l'enfant.

Toute tentative de la part du parent de faire pression sur le tréteau du bébé entraînera une augmentation de la douleur et une nouvelle hystérie. Les mouvements de succion et de mastication provoquent une douleur intense; les enfants refusent donc de manger, de boire et de sucer la sucette.

L'otite séreuse de l'oreille moyenne se caractérise par une saillie du tympan et une accumulation de liquide à l'intérieur. Le bébé essaie de prendre une position forcée, se couvre la main avec une oreille douloureuse et se plaint d'une perte auditive.

Otite moyenne suppurative aiguë: symptômes

Si l'otite moyenne catarrhale a été diagnostiquée hors du temps ou si les parents ont auto-traité l'enfant et ne sont pas allés chez le médecin, la forme purulente qui se caractérise par l'éruption du tympan et l'écoulement de pus à l'extérieur peut alors compliquer les choses. En règle générale, la gravité des symptômes cliniques associés à une otite moyenne purulente par rapport à la forme catarrhale diminue.

Chez les jeunes enfants, les otites catarrhales peuvent être compliquées par une purulence même au bout de 1 à 2 jours. Il est donc extrêmement important de montrer le bébé à un spécialiste qualifié afin de ne pas l'amener dans un tel état.

Otite moyenne chronique

Souvent, la transition de l'otite moyenne aiguë catarrhale à la forme chronique du cours se produit sur fond d'une immunité affaiblie chez un enfant ou en présence d'infections chroniques concomitantes dans le corps, par exemple une adénoïdite, une amygdalite, une sinusite, une rhinite.

Les signes cliniques d'inflammation chronique de l'oreille moyenne sont:

  • écoulement purulent intermittent de leur conduit auditif externe;
  • non-génération prolongée du trou dans le tympan endommagé;
  • perte auditive ou développement d'une surdité complète;
  • poussées et récidives d'otite moyenne.

Complications possibles de l'otite

Souvent, les parents ne sont pas pressés de montrer leur enfant au médecin et d'essayer de le soigner lui-même pour des problèmes de maux d'oreilles. Avec un diagnostic intempestif ou le manque de soins médicaux adéquats, l'otite moyenne entraîne de graves complications:

  • perte auditive;
  • méningite;
  • la mastoïdite;
  • parésie du nerf facial;
  • violation de l'appareil vestibulaire.

Caractéristiques de l'otite moyenne chez les enfants en première année de vie

Les maladies catarrhales chez les nourrissons de la première année de vie sont souvent compliquées par une otite et, comme le bébé ne sait toujours pas parler et ne peut pas expliquer à sa mère qu'il souffre, les parents doivent être extrêmement attentifs à l'état des miettes afin de ne pas laisser l'otite se développer.

Les principaux signes de la propagation de l'inflammation dans la cavité de l'oreille chez les nourrissons sont les suivants:

  • bébé inquiet et pleurant;
  • refus de téter le biberon ou le sein de la mère - le bébé saisit la tétine avec impatience, fait 1 ou 2 mouvements de succion et jette immédiatement le sein en pleurant;
  • le sommeil devient agité, souvent le bébé pleure dans son sommeil;
  • un clic sur le tréteau d'oreille provoque la saisie d'un autre cri chez un bébé.

Le traitement de l'otite moyenne chez les nourrissons se caractérise par le fait que, pour éliminer la douleur et l'inflammation, des gouttes nasales de Nazivin dosées à 0,01% sont enfouies dans l'oreille.

Traitement de l'otite chez les enfants

Tout d'abord, lorsqu'il y a des signes d'inflammation de l'oreille chez un enfant, les parents devraient consulter un médecin. Ne vous soignez pas vous-même, car cela engendre de nombreuses complications et une perte auditive chez un enfant.

Le traitement de l'otite est effectué en ambulatoire. Seuls les enfants de la première année de vie, ainsi que les jeunes patients dont le processus inflammatoire se complique, doivent être hospitalisés.

Si un bébé se plaint de douleurs lancinantes à l'oreille, vous pouvez lui donner, avant la visite chez le médecin, un des médicaments antipyrétiques, par exemple Nurofen. Les suspensions à effet antipyrétique ont un effet analgésique et anti-inflammatoire prononcé. Elles réduisent donc l'intensité de la douleur et permettent à un spécialiste d'examiner le conduit auditif sans causer de gêne à l'enfant.

Pour une meilleure évacuation des liquides accumulés et une réduction de la pression exercée sur le tympan, l’enfant doit nettoyer le nez du mucus et en verser des gouttes vasculaires nasales. Il est extrêmement déconseillé d’utiliser les gouttes auriculaires avant l’examen par le médecin, car il est impossible de dire avec certitude si le tympan est intact et si le médicament pénètre dans la cavité stérile de l’oreille moyenne, il existe un risque de lésion du nerf auditif et des osselets auditifs qui provoquerait un gonflement ou une surdité.

Une fois le diagnostic établi et les recommandations nécessaires reçues par l'oto-rhino-laryngologiste, les parents peuvent effectuer les procédures nécessaires à domicile:

  • enterrez l'oreille enflammée avec les gouttes auriculaires prescrites;
  • donner des antibiotiques à un enfant si le traitement le nécessite;
  • effectuer un traitement hygiénique du conduit auditif externe avec une sécrétion accrue de liquide séreux ou purulent;
  • contrôler que le soufre ne s'accumule pas dans le conduit auditif;
  • Donnez à l'enfant une respiration nasale complète, nettoyez la cavité nasale du mucus et des croûtes à temps et enterrez les gouttes intranasales, si nécessaire.

Dans certains cas, des compresses sont prescrites à l'enfant pour accélérer le rétablissement et le réchauffement en profondeur de la cavité de l'oreille.

Comment bien enterrer l'oreille d'un enfant souffrant d'otite moyenne?

Pour un traitement efficace de l'otite moyenne, il est important que les enfants suivent les règles relatives à l'injection de drogues dans la cavité de l'oreille:

  • la solution (gouttes) doit obligatoirement être instillée sous forme de chaleur - il est recommandé de tenir le flacon avec les gouttes dans les mains avant de revenir à la température corporelle, faute de quoi l'introduction de médicaments contre le rhume pourrait provoquer une augmentation des maux d'oreille et la progression du processus inflammatoire;
  • la position de l'enfant couché sur le dos, la tête tournée de côté;
  • le lobe d'oreille doit être légèrement abaissé et 2 à 3 gouttes de médicament doivent être introduites dans le conduit auditif externe;
  • laissez l'enfant dans cette position pendant 5 minutes afin que le médicament ne sorte pas de l'oreille au lever.

Si les deux oreilles sont enflammées, répétez la procédure d’instillation avec la deuxième oreille.

Compresses d'oreille

Pour les otites aiguës catarrhales, un enfant recommande des compresses sur l'oreille afin de se réchauffer profondément et de réduire la douleur.

C'est important! Les compresses sont contre-indiquées en cas de décharge purulente du conduit auditif externe ou de rupture présumée du tympan.

Pour garantir l’effet maximal de la compression, il est important de l’appliquer correctement:

  • utilisez une serviette de gaze pliée 4 fois - la taille de la serviette doit être de 2 cm au lieu du pavillon de la oreille, au centre une incision verticale;
  • humidifier une serviette dans une solution alcoolisée, diluée avec de l'eau en deux, presser et appliquer sur l'oreille;
  • sur une serviette en gaze, appliquez du papier compressé dont les dimensions doivent être 0,5 cm plus larges que la serviette;
  • mettre une couche de coton sur le papier (0,5 cm plus large que le papier compressé);
  • Envelopper et fixer l'oreille avec un châle en laine chaude.

La compresse est laissée sur l'oreille pendant 4 heures maximum; il est préférable d'effectuer la procédure du jour au lendemain pour que le bébé n'enlève pas le bandage et ne soit pas capricieux.

Hygiène d'oreille douloureuse

Lors de l'identification des otites moyennes purulentes, il est important d'assurer une bonne hygiène de la cavité auriculaire. Il est préférable que cette procédure soit effectuée par un médecin ou une infirmière. Pour extraire le pus de la surface interne du pavillon et du conduit auditif externe, on utilise un cordon de coton ou de la gaze turnda, enroulé sur une sonde spéciale. Après avoir retiré le pus, l'oreille est traitée avec des solutions antiseptiques, le plus souvent avec une solution de peroxyde d'hydrogène à 3%, après quoi la solution antibiotique prescrite par un médecin est instillée dans le conduit auditif externe.

En cas d’otite purulente avancée ou d’apparition de complications, on prescrit au patient un traitement antibiotique, le médicament étant administré par voie orale ou par injection, en fonction de la gravité de la maladie.

Recommandations générales pour la prise en charge d'un enfant souffrant d'otite

Lors d'une otite, il n'est pas recommandé de laver le bébé afin que l'eau ne pénètre pas dans l'oreille enflammée et ne provoque ni aggravation ni complication. Aussi, ne recommandez pas de marcher dans la période aiguë - marcher dans la rue n'est possible qu'après la cessation de la douleur et la normalisation de la température corporelle. Il est important de veiller à ce que le patient ne refroidisse pas trop et que le vent ne souffle pas dans ses oreilles. Par conséquent, même par temps chaud, il est recommandé à un bébé souffrant d'otite de porter un bonnet mince.

Prévention de l'otite chez les enfants

La prévention du développement de l'inflammation de l'oreille chez les enfants comprend le durcissement, l'alimentation naturelle, l'hygiène des oreilles, le traitement rapide du rhume et de la rhinite.

Étant donné que les petits enfants collent souvent de petits objets au nez ou aux oreilles, ne laissez pas le bébé sans surveillance pendant le jeu!

Vous Aimerez Aussi